Marque-page social
Conservez et partagez l'adresse de Forum Ovnis et vie extraterrestre sur votre site de social bookmarking
Derniers sujets
Déclarations récentes d'officiels Américains sur les OvnisHier à 23:33Jab76Jacques Vallée en live le 29 juinHier à 23:11Jab76Source officielle des vidéos ovni déclassifiées du PentagoneHier à 22:45Jab76De la relative absence des femmes en ufologieHier à 22:34Jab76Les Ovnis sur Europe 1Hier à 22:26Hector01Les Ovnis viennent de l'espace profond dit BurchettHier à 22:15udje5403Mon départHier à 20:22udje5403Plusieurs exoplanètes pourraient avoir observé la TerreHier à 17:58Buckaroo_BanzaiDiscussions autour de divers sujets concernant l'ufologie.Hier à 17:56Buckaroo_Banzai2 780 pages de documents de la CIA à consulterHier à 15:29Pierre.BL'ex-commandant en chef de la marine soviétique témoigneHier à 14:08Julien.BLa commission 3AF Sigma publie son rapportMer 23 Juin 2021, 18:29R-MèsRapport du Pentagone sur les ovnisMer 23 Juin 2021, 18:15jacky33Rafale en observation ?Mer 23 Juin 2021, 14:37XPDavyOVNI en MéditerranéeMer 23 Juin 2021, 00:56Gilles.TRevue de presse interactive : La Divulgation américaineMar 22 Juin 2021, 23:01udje5403Bientôt un nouveau documentaire inédit sur FoxMar 22 Juin 2021, 20:28Loreline2021: le 04/05 à À peu près 23h - PlérinMar 22 Juin 2021, 20:09Loreline2021: le 04/05 à 22h55 - Engin volant de grande taille - Meucon -Morbihan (dép.56)Mar 22 Juin 2021, 18:00udje5403Un OVNI Tic-tac en AngleterreLun 21 Juin 2021, 10:22martinLes Rendez-vous d'ODHTvLun 21 Juin 2021, 07:33LorelineTémoignage d'un ovni triangulaire/Tr-3B ? très basse altitudeDim 20 Juin 2021, 19:51Mike1Divulgation : cela continueDim 20 Juin 2021, 12:59Jab76Les histoires d'Ovnis sont-elles sérieuses ?Dim 20 Juin 2021, 08:58Hector01Communiqué de la COBEPS sur l'actualité américaineSam 19 Juin 2021, 12:21Jab76Jeremy Corbell annonce une nouvelle révélationVen 18 Juin 2021, 22:39jacky33OVNI survolants la Lune Jeu 17 Juin 2021, 18:06Hannibal Jacques Vallée : L'hypothèse interdimensionnelleMer 16 Juin 2021, 19:44Mike1Nouveau membreMer 16 Juin 2021, 18:16LorelineFormer Air Force Pilot Breaks Down UFO Footage | WIREDMer 16 Juin 2021, 17:31manu03
Annonce
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Sylvain Vella
Equipe du forum
Equipe du forum
Le paradoxe de Fermi et les extraterrestres invisibles - Page 3 Empty

Masculin Age : 46
Nombre de messages : 3160
Inscription : 06/05/2011
Localisation : France
Emploi : privé
Passions : Curiosité maladive
Règlement : Règlement
Points de Participation : 8777
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Le paradoxe de Fermi et les extraterrestres invisibles

Ven 06 Fév 2015, 10:45
Rappel du premier message :

Le paradoxe de Fermi et les extraterrestres invisibles

Gabriel CHARDIN Président du Comité des très grandes infrastructures de recherche du CNRS
Le paradoxe de Fermi et les extraterrestres invisibles - Page 3 713640-visual_334020_013


TRIBUNE
Au début des années 1950, le physicien et prix Nobel Enrico Fermi lançait la discussion sur le paradoxe apparent suivant : alors qu’environ deux cents milliards d’étoiles existent dans notre galaxie, et que très probablement, comme nous le savons assez précisément aujourd’hui, plusieurs centaines de milliards de planètes orbitent également autour d’elles, comment peut-il se faire que nous n’ayons pas encore été visités par de (nombreuses) civilisations d’extraterrestres ?
 
Tous les premiers vendredis du mois, Libération publie en partenariat avec le magazine en ligne de l’organisme (https://lejournal.cnrs.fr), une analyse scientifique originale.
 
En effet, faisons l’hypothèse que la vie émerge sur une fraction même très minime de ces milliards de planètes : les dimensions de notre galaxie (quelques dizaines de milliers d’années-lumière) laissent espérer, pour une civilisation comme la nôtre assez proche de la capacité d’explorer à une fraction appréciable de la vitesse de la lumière les systèmes environnants, une exploration d’une large part de la galaxie en un temps inférieur à 1 million d’années. Or ce temps n’est que le dix-millième environ de l’âge de notre galaxie, la voie lactée, âgée d’environ 13 milliards d’années, ou de notre univers, âgé de 14 milliards d’années environ. Il eût donc été fort probable que notre planète ait été visitée par plusieurs centaines d’espèces différentes d’extraterrestres, qui sont à ce jour remarquablement absentes.

A LIRE AUSSI : Un système solaire plus habitable que prévu


Un point semble toutefois avoir été peu discuté par Fermi : le délai dont nous disposons avant d’épuiser les ressources à notre disposition, que ce soit à l’échelle de notre planète Terre, ou même à l’échelle de l’Univers observable (disons à l’intérieur d’un rayon de 10 milliards d’années-lumière, soit environ 100 milliards de milliards de kilomètres).

Sous l’hypothèse apparemment raisonnable d’un taux de croissance de la consommation et de l’utilisation des ressources de 2% par an, la durée d’épuisement des ressources de la Terre est de quelques centaines d’années, avec une large marge d’incertitude. Pour l’Univers observable tout entier, curieusement, l’estimation est plus précise : entre 5 000 et 6 000 ans, à très peu de chose près…

Ce temps est ridiculement faible et lui aussi apparemment paradoxal : pour épuiser les ressources dans un rayon de 10 milliards d’années-lumière, il faudrait a priori plusieurs milliards d’années sauf à avoir simultanément à l’œuvre un très grand nombre de civilisations expansionnistes, ou à aller plus vite que la vitesse de la lumière, ce qui semble impossible. Autrement dit, une croissance de 2% par an poursuivie pendant quelques millénaires grille presque nécessairement le système planétaire qui en subit l’expérience.

Nous tenons donc ici ce que j’estime être la meilleure réponse au paradoxe de Fermi : la vie constitue une sorte d’accélérateur, qui induit une extrême instabilité. Ainsi, sans une stratégie extrêmement précise et rigoureuse, il est infiniment probable que, telles des fourmis vivant sur un tas de salpêtre, nous grillions le jour où nous découvrons les allumettes, bien avant d’être parvenus à développer le voyage interstellaire. Car si nous analysons notre histoire et ses violences répétées, quasi permanentes, si nous regardons avec lucidité notre avidité à utiliser sans vergogne les ressources naturelles, dont beaucoup sont en ce moment même en voie d’épuisement, avec un horizon inférieur à quelques dizaines d’années, l’instabilité très forte apportée par la vie semble l’explication la plus probable au paradoxe de Fermi.

Mais nous n’avons pas encore épuisé ou grillé la Terre, comme l’imagine le film Interstellar. Pouvons-nous encore réagir et tenter de développer, au moins dans ses grands principes, une stratégie permettant de poursuivre l’incroyable expansion des connaissances que nous constatons depuis quelques dizaines d’années ? En effet, un chiffre particulièrement frappant de notre société, où le développement technologique a joué un rôle prépondérant dans le changement des conditions de vie d’une très large part de l’humanité, est que si 6% de tous les êtres humains nés sur Terre étaient encore en vie en l’an 2000 - ce qui est déjà une proportion énorme -, c’est près de 90% des chercheurs de toute l’histoire de l’humanité qui étaient encore vivants à cette même date.

Je défends donc l’idée qu’il est essentiel, durant les quelques dizaines d’années où nous pouvons espérer poursuivre la phase de développement technologique que nous connaissons actuellement, que l’ensemble des pays, et en premier lieu les pays développés qui ont la chance de pouvoir disposer déjà de structures de recherche éprouvées, mettent en toute première priorité le développement des activités de recherche et développement qui seules pourront nous permettre de faire face aux défis à venir.
Et, même si cette possibilité m’apparaît chaque jour plus improbable, de définir une stratégie permettant à l’humanité de poursuivre un développement technologique, plus respectueux de la Nature et de ses lois, afin de peut-être, dans quelques dizaines d’années à un siècle, pouvoir aller explorer d’autres systèmes planétaires, démentant enfin le paradoxe de Fermi.
Le défi est énorme, mais nous ne l’avons pas encore perdu.
Gabriel CHARDIN Président du Comité des très grandes infrastructures de recherche du CNRS

_______________________________________
"On fait la sciences avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierre n'est une maison."

"C'est avec la logique que nous prouvons et avec l'intuition que nous trouvons. "

avatar
Légende du forum
Légende du forum
Le paradoxe de Fermi et les extraterrestres invisibles - Page 3 Empty

Masculin Age : 37
Nombre de messages : 99
Inscription : 26/12/2014
Localisation : Grenoble
Emploi : Chercheur
Passions : Ovnis
Règlement : Règlement
Points de Participation : 2520
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: Le paradoxe de Fermi et les extraterrestres invisibles

Sam 07 Fév 2015, 18:07
@Franck.b a écrit:

Un peu péremptoire quand même.
C'est cette même "connerie humaine" qui pousse la pensée dominante actuelle à chercher de la vie, à admettre (prétendre ?) qu'elle ne peut qu'exister ailleurs.
Et le problème est loin d'être réglé.
Le problème est réglé, puisqu'il est admis par cette même science qui ignore les OVNI que "les distances interstellaires sont infranchissables". Autrement dit, nous sommes à l'abri de tout contact, de toute communication avec cette hypothétique forme de vie. Notre sécurité étant par la-même assurée, il n'y a donc plus rien de dérangeant dans l'idée de découvrir une vie extra-solaire...
 inaccessible.
Franck.b
Equipe du forum
Equipe du forum
Le paradoxe de Fermi et les extraterrestres invisibles - Page 3 Empty

Masculin Age : 49
Nombre de messages : 513
Inscription : 02/02/2011
Localisation : Région Parisienne
Emploi : Sans
Passions : Cinéma,guitarre basse, informatique
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4720
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: Le paradoxe de Fermi et les extraterrestres invisibles

Sam 07 Fév 2015, 18:23
Actuellement infranchissable pour nous aujourd'hui.
Et classer les PAN par catégorie n'est pas vraiment ignorer les OVNI.
Entre tout nier et tout admettre, il y a un monde, celui dans lequel nous évoluons.
Peut être un peu trop lentement à votre goût, mais nous évoluons.

On peut se chamailler sur une discussion de comptoir, pardon, de cafeteria entre plusieurs scientifiques. Conversation qui n'a peut être pas vraiment eu lieu ou dont les propos ont pu être transformé par le téléphone arabe et par les années.
Conversation qui devient un paradoxe pour certains, pas pour d'autres.
S'il y avait des preuves accablantes, nous ne serions pas en train d'en parler.

Sans doute retomberions nous plutôt dans nos travers, doit on étendre nos frontières au delà de la lune, devrions nous autoriser le mariage humain-alien, nos cultures sont trop différentes pour qu'ils s’intègrent etc..

Wink
avatar
Equipe du forum
Equipe du forum
Le paradoxe de Fermi et les extraterrestres invisibles - Page 3 Empty

Masculin Age : 47
Nombre de messages : 715
Inscription : 30/12/2009
Localisation : Saint-Etienne
Emploi : Ecrivain
Passions : Ecriture...
Règlement : Règlement
Points de Participation : 5646
Voir le profil de l'utilisateurhttp://seilenos.canalblog.com/

Ovnis Re: Le paradoxe de Fermi et les extraterrestres invisibles

Sam 07 Fév 2015, 21:44
Et puis jere0111, vous faites une confusion assez commune entre paradoxe et contradiction. Sur le plan de la sémantique, un paradoxe peut en quelque sorte se résumer à une "contradiction apparente" ou une "contradiction superficielle", pour simplifier. De là, il est paradoxal de critiquer un paradoxe pour ce qu'il est, en pointant la contradiction qu'il contient, puisque par essence, tout paradoxe est justement basé sur une contradiction de surface. Et comme ce paradoxe n'est qu'une hypothèse, il n'y a pas lieu de s'en prendre à ses termes.

Exemple de paradoxe : l'homme est intelligent, pourtant il est con. Sa science ne lui sert pour le moment surtout qu'à scier la branche sur laquelle il est assis. Même l'écologie est prise en otage par des intérêts politico-politiciens, quand nos intérêts à long terme dans la protection environnementale devraient être complètement débarrassés des petits calculs d'apothicaires à court terme. Mais dans la pratique, ce sont les intérêts à court terme que nous faisons toujours primer (au besoin en créant des consensus scientifiques factices). On peut donc se demander pourquoi, comment et par quel miracle l'homme est encore là. C'est un paradoxe, pas une contradiction, car les faits montrent qu'un certain degré de bêtise n'empêche pas l'existence et peut cohabiter avec l'intelligence, sans quoi nous serions tous aux Darwin awards. C'est qu'en fait, l'intelligence génère l'idiotie...
Cosmos
Equipe du forum
Equipe du forum
Le paradoxe de Fermi et les extraterrestres invisibles - Page 3 Empty

Masculin Age : 78
Nombre de messages : 1716
Inscription : 04/04/2007
Localisation : Sud/Ouest
Emploi : Techno aero/Science
Passions : Histoire Antique/ufologie de base
Règlement : Règlement
Points de Participation : 7150
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: Le paradoxe de Fermi et les extraterrestres invisibles

Sam 07 Fév 2015, 21:57
fleur 

Bonsoir à vous tous!



Jere a écrit:

"Je ne sais pas si c'est moi qui suis hors-sujet ou bien les précédents posts, mais il me semble pour ma part que le paradoxe de Fermi n'en est pas vraiment un.
Fermi disait : il devrait-être là, pourtant on ne les voit pas. Mais peut-être que si lui ne les voit pas c'est que, comme beaucoup d'autres, il n'a même pas cherché à les voir... Quand on examine les dossiers OVNI, on s'apercoit que les preuves sont accablantes, et donc ce qui est énoncé comme un paradoxe, devient finalement un raisonnement parfaitement logique: ils devraient être là, et, oui, effectivement, ils sont là. Surement pas comme on les attendait, mais ils sont là...

Le paradoxe de Fermi est donc le paradoxe de la connerie humaine. Parce que l'inconnu ne se conforme pas au modèle de pensée dominant, alors l'inconnu est déclaré... inexistant. Une manière pratique et communément acceptée de balayer les idées dérangeantes."

.....................................................................

fhds

Je suis du même avis!
Etrange cette volonté de ne pas étudier un sujet aussi évident!

Cordialement! fbzae


A+

.

_______________________________________
"Toute technologie suffisamment élaborée, sera considérée
comme de la magie par le primitif"... Arthur C.Clarke.

"C'est une erreur de croire nécessairement faux
ce que l'on ne comprend pas." (MAHATMA GANDHI).

avatar
Equipe du forum
Equipe du forum
Le paradoxe de Fermi et les extraterrestres invisibles - Page 3 Empty

Masculin Age : 75
Nombre de messages : 330
Inscription : 25/01/2012
Localisation : Indre et Loire
Emploi : prof. retraité
Passions : sciences; insolite
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4084
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: Le paradoxe de Fermi et les extraterrestres invisibles

Sam 07 Fév 2015, 22:38
Je suis personnellement entièrement d'accord avec Jere et Cosmos !

  Le paradoxe de Fermi n'existe que pour tous ceux qui ne veulent pas prendre en compte les centaines (voire les milliers) de témoignages qui, depuis des années, ne peuvent pas s'expliquer autrement que par des visites d'ET.

Bien cordialement.
avatar
Légende du forum
Légende du forum
Le paradoxe de Fermi et les extraterrestres invisibles - Page 3 Empty

Masculin Age : 37
Nombre de messages : 99
Inscription : 26/12/2014
Localisation : Grenoble
Emploi : Chercheur
Passions : Ovnis
Règlement : Règlement
Points de Participation : 2520
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: Le paradoxe de Fermi et les extraterrestres invisibles

Sam 07 Fév 2015, 23:18
@Nycolas a écrit:Et puis jere0111, vous faites une confusion assez commune entre paradoxe et contradiction. Sur le plan de la sémantique, un paradoxe peut en quelque sorte se résumer à une "contradiction apparente" ou une "contradiction superficielle", pour simplifier. De là, il est paradoxal de critiquer un paradoxe pour ce qu'il est, en pointant la contradiction qu'il contient, puisque par essence, tout paradoxe est justement basé sur une contradiction de surface. Et comme ce paradoxe n'est qu'une hypothèse, il n'y a pas lieu de s'en prendre à ses termes.
Je critique ce paradoxe car à mes yeux la contradiction sur laquelle il se fonde... n'en est pas une ! Autrement dit, je pense qu'il n'y a aucun paradoxe. 

C'est exactement comme si Fermi avait dit : "Bizarrement le ciel est rouge, alors que selon la science il devrait être bleu". Sauf que le ciel est bien bleu, c'est juste Fermi qui porte des lunettes teintées !

De plus, quand je parlais du paradoxe de la connerie humaine, c'était simplement une figure de style pour exprimer l'absurdité évidente que je perçois dans le raisonnement ci-dessus. Le monde marche sur la tête. Comme l'a si justement souligne myclad, le paradoxe de Fermi n'existe que pour tous ceux qui ne veulent pas prendre en compte la réalité du phénomène OVNI.
Sylvain Vella
Equipe du forum
Equipe du forum
Le paradoxe de Fermi et les extraterrestres invisibles - Page 3 Empty

Masculin Age : 46
Nombre de messages : 3160
Inscription : 06/05/2011
Localisation : France
Emploi : privé
Passions : Curiosité maladive
Règlement : Règlement
Points de Participation : 8777
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: Le paradoxe de Fermi et les extraterrestres invisibles

Sam 07 Fév 2015, 23:20
tout ça c'est voir le verre d'eau à moitié vide ou à moitié plein , le paradoxe de Fermi veut aussi bien dire que selon les probabilités ils devraient déjà être là , donc vient renforcer justement les milliers de témoignages qui font état de leur présence.

On peut l’interpréter aussi comme cela, mais bon question de point de vue .

_______________________________________
"On fait la sciences avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierre n'est une maison."

"C'est avec la logique que nous prouvons et avec l'intuition que nous trouvons. "
avatar
Equipe du forum
Equipe du forum
Le paradoxe de Fermi et les extraterrestres invisibles - Page 3 Empty

Masculin Age : 47
Nombre de messages : 179
Inscription : 11/04/2012
Localisation : Bretagne
Passions : Voyages, Sciences
Règlement : Règlement
Points de Participation : 3732
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: Le paradoxe de Fermi et les extraterrestres invisibles

Dim 08 Fév 2015, 00:08


Je défends donc l’idée qu’il est essentiel, durant les quelques dizaines d’années où nous pouvons espérer poursuivre la phase de développement technologique que nous connaissons actuellement, que l’ensemble des pays, et en premier lieu les pays développés qui ont la chance de pouvoir disposer déjà de structures de recherche éprouvées, mettent en toute première priorité le développement des activités de recherche et développement qui seules pourront nous permettre de faire face aux défis à venir.
Et, même si cette possibilité m’apparaît chaque jour plus improbable, de définir une stratégie permettant à l’humanité de poursuivre un développement technologique, plus respectueux de la Nature et de ses lois, afin de peut-être, dans quelques dizaines d’années à un siècle, pouvoir aller explorer d’autres systèmes planétaires, démentant enfin le paradoxe de Fermi.

C'est intéressant parce que pour d'autres raisons je suis sur les derniers développements de la société SpaceX. Vous savez peut-etre que Elon Musk a le projet de créer une amorce de civilisation sur Mars, pour créer une humanité Bi-planétaire à la fin de ce siècle. Pour cela il va créer un super lanceur dédié à Mars et un vaisseau spatial dont l'acronyme est MCT (Mars Colonization Transport), dont les détails de conception devraient être livrés en fin d'année. http://planete-mars.com/a-quoi-pourrait-ressembler-le-projet-spacex-mars-colonization-transport/ C'est un projet révolutionnqire et tres utopique.

2 des arguments de Musk sont:

1: Il ne faut pas mettre ses oeufs dans le même panier, et rester sur Terre est trop dangereux pour notre survie.

2: C'est le moment ou jamais, nous n'avons que quelques décennies devant nous pour aller sur Mars avant un écroulement de société, c'est peut-etre une occasion qui ne se représentera plus.

Pour ce qui est du paradoxe de Fermi,je pense que c'est une vision d'un homme du 13 ieme siecle sur ce que seront les échanges maritimes au 21 ieme siecle. Touchant, mais forcement décalé.

_______________________________________
Le paradoxe de Fermi et les extraterrestres invisibles - Page 3 <a href=Le paradoxe de Fermi et les extraterrestres invisibles - Page 3 Mini_168382ovnietnucleaire
Dans toute révolution, quand on est derrière, on a l’air con.
Pierre.B
Administrateur
Administrateur
Le paradoxe de Fermi et les extraterrestres invisibles - Page 3 Empty

Masculin Age : 39
Nombre de messages : 4504
Inscription : 30/08/2008
Localisation : Vendée,France
Emploi : Electrotechnicien R&D
Passions : lecture, musique, sciences et technologie,espace,photo
Règlement : Règlement
Points de Participation : 10786
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: Le paradoxe de Fermi et les extraterrestres invisibles

Dim 08 Fév 2015, 00:34
@Paperclip a écrit:Pour ce qui est du paradoxe de Fermi,je pense que c'est une vision d'un homme du 13 ieme siecle sur ce que seront les échanges maritimes au 21 ieme siecle. Touchant, mais forcement décalé.

fhds hreh

_______________________________________
Ma chaîne Youtube vous accueille à bras ouverts pour vous raconter les histoires des cas ovnis les plus intéressants : https://youtu.be/aavi8flgmL4
Painde2
Equipe du forum
Equipe du forum
Le paradoxe de Fermi et les extraterrestres invisibles - Page 3 Empty

Masculin Age : 51
Nombre de messages : 367
Inscription : 25/06/2012
Localisation : Lorient
Emploi : Contrôleur de travaux finis
Passions : Kinderophiliste
Règlement : Règlement
Points de Participation : 3734
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: Le paradoxe de Fermi et les extraterrestres invisibles

Dim 08 Fév 2015, 10:06
Bonjour à tous
 
En lisant les derniers posts, il me semble qu’il y ait confusion entre le paradoxe de Fermi et la recherche d’une valeur de l’équation de Drake.
 
Je vous invite à voir ou revoir la conférence de Nicolas Prantzos sur ce sujet :
http://www.canal-u.tv/video/cerimes/sommes_nous_seuls_dans_la_galaxie.9454
L’équation de Drake est expliquée à environ 21 mins. L’objet de l’article de cette discussion concerne la durée de vie d’une civilisation technologique. Celle-ci peut être réduite pour des raisons écologiques ou guerrières (comme l’avait imaginé Drake au moment de la guerre froide). Il en existe certainement une infinité d’autres.
La conclusion de la conférence est belle … et décevante.
 
A+
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum