Marque-page social
Conservez et partagez l'adresse de Forum Les mystères des Ovnis - Ufologie et vie extraterrestre sur votre site de social bookmarking
Derniers sujets
2011: le / - OVNIs percutés par un missile. - Kandahar (Afghanistan) Aujourd'hui à 18:56William19632017: le 21/03 à 10h30 - Pan dans le ciel - Plélan le grand (35)Aujourd'hui à 18:05LorelinePANIQUE CHEZ LES PSEUDO SCEPTIQUESAujourd'hui à 17:58LorelineDiscussions autour de divers sujets concernant l'ufologie.Aujourd'hui à 14:42udje5403Nous ne vivrons pas sur Mars ni ailleursAujourd'hui à 14:15William1963Ben, c'est encore moi...Aujourd'hui à 13:47Hector01Bonjour à tousAujourd'hui à 12:42William1963Articles sur le sujet ovniHier à 15:05Huguette1954Les méprises astronomiquesMar 27 Juil 2021, 15:36elisaliseLes OVNIS : le rapport du Pentagone - EclairagesMar 27 Juil 2021, 02:24martin(1994) Vidéo ovni centre d'essai de la base Nellis de l'US Air ForceMar 27 Juil 2021, 01:13HannibalRapport du Pentagone sur les ovnisLun 26 Juil 2021, 14:19udje5403Vu sur Youtube à PertuisDim 25 Juil 2021, 01:09HannibalLe Rover Persévérance et son hélicoptère.Ven 23 Juil 2021, 08:21XPDavySommes-nous seuls dans l'Univers ?Jeu 22 Juil 2021, 15:20martinPrésentation Jeu 22 Juil 2021, 14:02freethinkerAutour de la question : comment cultiver l'esprit critique ?Mer 21 Juil 2021, 15:12Jean-Marc WatUne initiative Européenne pour recueillir et analyser les OvnisMar 20 Juil 2021, 19:39jean-lucLUSA FAA près de 10.000 cas en accès libre (2014-2020)Dim 18 Juil 2021, 06:52Jean-Marc WatMon départSam 17 Juil 2021, 19:08LogikConcevoir une coprésence ?Sam 17 Juil 2021, 13:26TychoeBraheLa politique du forum : buts, remarques importantes et objectifsMer 14 Juil 2021, 16:32nicosJacques Vallée en live le 29 juinMer 14 Juil 2021, 09:21NOT-ALONEIls testaient la fiabilité des sites UFODim 11 Juil 2021, 17:38Sorensir2012: le 28/06 à 15h13 - Un phénomène ovni insolite - Rouen-Petit-Couronne - Seine-Maritime (dép.76)Dim 11 Juil 2021, 13:59Hector01Des traces de vie sur Encelade?Dim 11 Juil 2021, 04:53Julien.BLe voyage temporel est-il possible?Sam 10 Juil 2021, 15:52Hocine"LE TEMPS DES OVNIS" nouveau docu par Georges CombesVen 09 Juil 2021, 15:21udje5403 Déclaration de l'astronaute Bill NelsonVen 09 Juil 2021, 10:50LorelineInterdit d'interdire, une émission de Frédéric TaddeïJeu 08 Juil 2021, 05:54OVNI-Languedoc
Annonce
Le Deal du moment : -48%
-48% sur le jeu MOTOGP 21 sur PC
Voir le deal
24.49 €

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Sylvain Vella
Equipe du forum
Equipe du forum
Le paradoxe de Fermi et les extraterrestres invisibles - Page 5 Empty

Masculin Age : 46
Nombre de messages : 3160
Inscription : 06/05/2011
Localisation : France
Emploi : privé
Passions : Curiosité maladive
Règlement : Règlement
Points de Participation : 8813
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Le paradoxe de Fermi et les extraterrestres invisibles

Ven 06 Fév 2015, 05:45
Rappel du premier message :

Le paradoxe de Fermi et les extraterrestres invisibles

Gabriel CHARDIN Président du Comité des très grandes infrastructures de recherche du CNRS
Le paradoxe de Fermi et les extraterrestres invisibles - Page 5 713640-visual_334020_013


TRIBUNE
Au début des années 1950, le physicien et prix Nobel Enrico Fermi lançait la discussion sur le paradoxe apparent suivant : alors qu’environ deux cents milliards d’étoiles existent dans notre galaxie, et que très probablement, comme nous le savons assez précisément aujourd’hui, plusieurs centaines de milliards de planètes orbitent également autour d’elles, comment peut-il se faire que nous n’ayons pas encore été visités par de (nombreuses) civilisations d’extraterrestres ?
 
Tous les premiers vendredis du mois, Libération publie en partenariat avec le magazine en ligne de l’organisme (https://lejournal.cnrs.fr), une analyse scientifique originale.
 
En effet, faisons l’hypothèse que la vie émerge sur une fraction même très minime de ces milliards de planètes : les dimensions de notre galaxie (quelques dizaines de milliers d’années-lumière) laissent espérer, pour une civilisation comme la nôtre assez proche de la capacité d’explorer à une fraction appréciable de la vitesse de la lumière les systèmes environnants, une exploration d’une large part de la galaxie en un temps inférieur à 1 million d’années. Or ce temps n’est que le dix-millième environ de l’âge de notre galaxie, la voie lactée, âgée d’environ 13 milliards d’années, ou de notre univers, âgé de 14 milliards d’années environ. Il eût donc été fort probable que notre planète ait été visitée par plusieurs centaines d’espèces différentes d’extraterrestres, qui sont à ce jour remarquablement absentes.

A LIRE AUSSI : Un système solaire plus habitable que prévu


Un point semble toutefois avoir été peu discuté par Fermi : le délai dont nous disposons avant d’épuiser les ressources à notre disposition, que ce soit à l’échelle de notre planète Terre, ou même à l’échelle de l’Univers observable (disons à l’intérieur d’un rayon de 10 milliards d’années-lumière, soit environ 100 milliards de milliards de kilomètres).

Sous l’hypothèse apparemment raisonnable d’un taux de croissance de la consommation et de l’utilisation des ressources de 2% par an, la durée d’épuisement des ressources de la Terre est de quelques centaines d’années, avec une large marge d’incertitude. Pour l’Univers observable tout entier, curieusement, l’estimation est plus précise : entre 5 000 et 6 000 ans, à très peu de chose près…

Ce temps est ridiculement faible et lui aussi apparemment paradoxal : pour épuiser les ressources dans un rayon de 10 milliards d’années-lumière, il faudrait a priori plusieurs milliards d’années sauf à avoir simultanément à l’œuvre un très grand nombre de civilisations expansionnistes, ou à aller plus vite que la vitesse de la lumière, ce qui semble impossible. Autrement dit, une croissance de 2% par an poursuivie pendant quelques millénaires grille presque nécessairement le système planétaire qui en subit l’expérience.

Nous tenons donc ici ce que j’estime être la meilleure réponse au paradoxe de Fermi : la vie constitue une sorte d’accélérateur, qui induit une extrême instabilité. Ainsi, sans une stratégie extrêmement précise et rigoureuse, il est infiniment probable que, telles des fourmis vivant sur un tas de salpêtre, nous grillions le jour où nous découvrons les allumettes, bien avant d’être parvenus à développer le voyage interstellaire. Car si nous analysons notre histoire et ses violences répétées, quasi permanentes, si nous regardons avec lucidité notre avidité à utiliser sans vergogne les ressources naturelles, dont beaucoup sont en ce moment même en voie d’épuisement, avec un horizon inférieur à quelques dizaines d’années, l’instabilité très forte apportée par la vie semble l’explication la plus probable au paradoxe de Fermi.

Mais nous n’avons pas encore épuisé ou grillé la Terre, comme l’imagine le film Interstellar. Pouvons-nous encore réagir et tenter de développer, au moins dans ses grands principes, une stratégie permettant de poursuivre l’incroyable expansion des connaissances que nous constatons depuis quelques dizaines d’années ? En effet, un chiffre particulièrement frappant de notre société, où le développement technologique a joué un rôle prépondérant dans le changement des conditions de vie d’une très large part de l’humanité, est que si 6% de tous les êtres humains nés sur Terre étaient encore en vie en l’an 2000 - ce qui est déjà une proportion énorme -, c’est près de 90% des chercheurs de toute l’histoire de l’humanité qui étaient encore vivants à cette même date.

Je défends donc l’idée qu’il est essentiel, durant les quelques dizaines d’années où nous pouvons espérer poursuivre la phase de développement technologique que nous connaissons actuellement, que l’ensemble des pays, et en premier lieu les pays développés qui ont la chance de pouvoir disposer déjà de structures de recherche éprouvées, mettent en toute première priorité le développement des activités de recherche et développement qui seules pourront nous permettre de faire face aux défis à venir.
Et, même si cette possibilité m’apparaît chaque jour plus improbable, de définir une stratégie permettant à l’humanité de poursuivre un développement technologique, plus respectueux de la Nature et de ses lois, afin de peut-être, dans quelques dizaines d’années à un siècle, pouvoir aller explorer d’autres systèmes planétaires, démentant enfin le paradoxe de Fermi.
Le défi est énorme, mais nous ne l’avons pas encore perdu.
Gabriel CHARDIN Président du Comité des très grandes infrastructures de recherche du CNRS

_______________________________________
"On fait la sciences avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierre n'est une maison."

"C'est avec la logique que nous prouvons et avec l'intuition que nous trouvons. "

avatar
Equipe du forum
Equipe du forum
Le paradoxe de Fermi et les extraterrestres invisibles - Page 5 Empty

Masculin Age : 75
Nombre de messages : 334
Inscription : 25/01/2012
Localisation : Indre et Loire
Emploi : prof. retraité
Passions : sciences; insolite
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4132
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: Le paradoxe de Fermi et les extraterrestres invisibles

Ven 13 Mar 2015, 06:14
@Nycolas a écrit:Mais l'explication portant sur des IA et des cyborgs n'explique aucunement l'absence apparente de signaux. Il faut bien que ces êtres communiquent aussi.

Je crois que ce qui est à revoir, c'est surtout notre conception du problème OVNI/ET.


Peut-être ont-ils un moyen de communication plus performant que nos ondes électromagnétiques !
avatar
Equipe du forum
Equipe du forum
Le paradoxe de Fermi et les extraterrestres invisibles - Page 5 Empty

Masculin Age : 47
Nombre de messages : 715
Inscription : 30/12/2009
Localisation : Saint-Etienne
Emploi : Ecrivain
Passions : Ecriture...
Règlement : Règlement
Points de Participation : 5682
Voir le profil de l'utilisateurhttp://seilenos.canalblog.com/

Ovnis Re: Le paradoxe de Fermi et les extraterrestres invisibles

Ven 13 Mar 2015, 08:56
Oui, mais ils n'ont pas besoin d'être des machines pour cela, or c'était l'idée proposée pour dire que les espèces organiques peuvent être supplantées par des créatures mécaniques tandis que l'on parlait de l'absence apparente de signal.

On peut en effet se demander pourquoi on ne capte pas de signal (si l'on n'en capte effectivement pas). Or la seule réponse généralement avancée est du type : "Les civilisations intelligentes ont une fenêtre d'existence bien trop courte pour laisser des traces détectables" (selon une logique statistique).

Ce à quoi l'on ajoute parfois qu'elles peuvent être supplantées par ces créations mécaniques, ce qui ne répond pas, en soi, au problème de cette absence de message, à moins que, tout d'un coup, ces créatures souhaiteraient éviter d'être découvertes.

Enfin bon, moi je ne suis pas très convaincu par cette thèse d'origine transhumaniste, et je crois que l'explication doit être bien plus simple. Statistiquement il est invraisemblable que nous ne captions pas de messages en provenance de l'espace sauf si :

- les ondes se dispersent bien plus qu'on ne le croit, ou sont absorbées bien plus qu'on ne le croit, dans certaines régions de l'espace
- la plupart des espèces ET n'utilisent pas nos ondes et c'est pas pur nombrilisme, ignorance et/ou étroitesse d'esprit que l'on ne cherche que ces ondes
FJ15
Equipe du forum
Equipe du forum
Le paradoxe de Fermi et les extraterrestres invisibles - Page 5 Empty

Masculin Age : 60
Nombre de messages : 202
Inscription : 22/04/2014
Localisation : CANTAL
Emploi : ...
Passions : Sciences, nature, musique, randonnée...
Règlement : Règlement
Points de Participation : 3033
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: Le paradoxe de Fermi et les extraterrestres invisibles

Ven 13 Mar 2015, 11:38
Je ne pense pas que l'état actuel de nos connaissances nous permette d'exclure l’existence de moyens de transmission non détectables.

Il y a de fait, volonté de ne pas communiquer.

Ce qui est gênant c'est l'absence d'anciens signaux émis obligatoirement au début des civilisations technologiques dans le passé et+ou à très grande distance de nous.

Autrement dit , pourrait-on concevoir une filtration extérieure créée afin de s'assurer que nous pensions, au moins pendant un temps ( peut-être indispensable), que nous sommes seuls ?

Le fait que nous ayons à faire à des êtres biologiques ou à des machines - ou les deux d'ailleurs- a peut-être une certaine importance mais je crois que c'est la nature même de l'humain qui engendre cette posture de nos visiteurs.

Nous avons déjà beaucoup évolué depuis une cinquantaine d'années seulement , cela semble plutôt prometteur pour la suite ( ça dépend sous quel angle on regarde!) et nous ne sommes qu'au début de notre évolution technologique.
avatar
Légende du forum
Légende du forum
Le paradoxe de Fermi et les extraterrestres invisibles - Page 5 Empty

Masculin Age : 37
Nombre de messages : 99
Inscription : 26/12/2014
Localisation : Grenoble
Emploi : Chercheur
Passions : Ovnis
Règlement : Règlement
Points de Participation : 2556
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: Le paradoxe de Fermi et les extraterrestres invisibles

Ven 13 Mar 2015, 12:50
@FJ15 a écrit:Autrement dit , pourrait-on concevoir une filtration extérieure créée afin de s'assurer que nous pensions, au moins pendant un temps ( peut-être indispensable), que nous sommes seuls ?
Est-ce si facile de detecter des signaux extraterestres d'une planete avec un developpement similaire a la notre qui se trouverait dans notre "voisinage" ( quelque millieres d'annees-lumieres) ?
Ok, on envoie des signaux a tout va avec nos reseaux de televisions et autres, mais ces signaux deviennent tres rapidement faible et indetectables.
Les signaux que l'on a envoye avec SETI ciblait une portion extremement reduite du ciel (un petit point je crois) et n'ont pas ete emis sur une grande fenetre temporelle (quelques annees ?). 
Bref, meme s'il y avait une planete similaire a la notre, et suffisament en avance pour que nous puissions recevoir ses signaux aujourd'hui, je ne suis pas certain du tout que nous le detecterions. Mais je ne suis pas un expert.

Ensuite, pour l'hypothese ou "ils" filtrent ce qui vient de l'exterieur, ca parait assez improbable quand meme non ? Les astronomes se seraient probablement rendu compte de bizarreries dans les mesures...
FJ15
Equipe du forum
Equipe du forum
Le paradoxe de Fermi et les extraterrestres invisibles - Page 5 Empty

Masculin Age : 60
Nombre de messages : 202
Inscription : 22/04/2014
Localisation : CANTAL
Emploi : ...
Passions : Sciences, nature, musique, randonnée...
Règlement : Règlement
Points de Participation : 3033
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: Le paradoxe de Fermi et les extraterrestres invisibles

Ven 13 Mar 2015, 14:34
Peut-être ... mais ce qui est quasi-évident c'est qu'ils ne souhaitent pas entrer en contact . Cela correspond objectivement à l'absence de signaux intelligents détectables par les hommes sur terre.

Je n'ai pas les compétences non plus pour affirmer que nous n'avons balayé depuis que nous en sommes capables qu'une infime partie de l'univers. Cependant si l'on en croit notre fameuse équation de Drake il y aurait du monde autour de nous ! Et Fermi n'a pas eu de mal à enfoncer le clou !

Ou alors la vie intelligente est très rare et le developpement  d'une civilisation est toujours très limité dans le temps et l'espace , elle ne va peut-être jamais au delà de son soleil...sauf des machines autonomes et programmées...

L'extinction d'une espèce intelligente est peut-être inéluctable à partir du moment où elle arrive à un certain stade de développement technologique ? ? ?
avatar
Equipe du forum
Equipe du forum
Le paradoxe de Fermi et les extraterrestres invisibles - Page 5 Empty

Masculin Age : 77
Nombre de messages : 1960
Inscription : 18/06/2007
Localisation : Afrique du Nord
Emploi : retraité
Règlement : Règlement
Points de Participation : 8717
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: Le paradoxe de Fermi et les extraterrestres invisibles

Ven 13 Mar 2015, 16:07
E. Fermi, F. Drake. C. Sagan, physiciens et astronomes, les trois savants se sont faits remarqués par leurs déclarations et équation qui rejettent  par là une présence sur terre d’ovnis et extraterrestres.

Fermi  s’est bien énervé on rependant dans la cafétéria à trois de ses collègues physiciens dont l’un est le père de la bombe à hydrogène Edwards Teller qui lui on soulevé la question sur une éventuelle présence d’engins spatiaux E.T. sur terre, ce n’était pas de simples curieux ou de journalistes mais se sont ses collègues physiciens de grande  renommée qu’ils lui ont posé la question et il se laissait emporter on leur répondant « s’ils sont là montrez les moi !! » je crois que là que ces collègues physiciens dans cette cafétéria ils  lui ont touché un point sensible qu’il a très énervé même si c’est en plaisantant , c’est comme s’il répondait à son corps défendant et contre sa conscience à leurs questions ,oui il se défendait contre une « attaque » de ses collègues  et on a dit le paradoxe de Fermi , s’il était abordé par ses collègues c’est comme ils savaient  que Fermi leur cache un secret , qu’il était  lié par à cette affaire ovnis avec le gouvernement américain .

Je pense que si le gouvernement américain préoccupé par cette affaire d’engins spatiaux inconnus de la terre qui survolaient l’espace aérien américain, il réunira une commission secrète pour étudier cette affaire « ovni » à cette époque là de la fin des années 40,il ne fera pas seul des décisions sur une force inconnue de la terre  , il s’entoura  surement de son état major militaire, de ses conseillés, de physiciens renommés et là je pense à Fermi , prix Nobel de physique , travaillant sur un projet secret de bombe atomique du projet « Manhattan » , il est le physicien tout indiqué pour être consulté dans cette affaire « ovnis » et peut être on cas de contact et présence d’ovnis dans une base secrète  il serait l’un des premiers savants à approché un ovni  pour « l’étudier »

L’astronome Carl Sagan à toujours rejeté catégoriquement une présence extraterrestre qui aurait arrivée sur terre à des questions qui lui ont été posées, mais vers la fin de sa vie il a reconnu la présence  sur terre de « visiteurs » d’un autre monde extraterrestre, je pense aussi que ce savant n’était pas loin d’un secret ovni  avec le gouvernement u.s.,  sentant la fin de sa vie, il ne voulait pas partir sans dire la vérité , peut être il se sentait libérer d’un serment sur un secret les ovnis avant de quitter ce monde .  

Quant à F. Drake, alors là je crois qu’il faisait partie avec les des deux autres savants que je viens de citer ci-dessus dans mon post, ils n’ont cessé de brouiller la piste d’ovni, je crois que ce malin personnage, à créer une « plaisanterie » d’équation  pour envoyer  le monde à aller chercher à des années lumières de là s’il existe des planètes  abritant des extraterrestres , là avec son équation on dirait qu’il a volontairement compliqué les choses au lieu de répondre tout simplement si ces E.T. sont ils oui ou non présent ou ont ils arrivé sur terre avec leurs ovnis ? Son équation ne vaut rien pour la simple raison on ne peut jamais y aller voir et vérifier son équation à des années lumières de la terre s’il existe des planètes dans le cosmos  susceptibles d’abriter une vie extraterrestre.

Fermi n’a pas été énervé pour rien, dans les années 50, on chercher tout simplement si ces vaisseaux spatiaux ovnis étaient ils des vaisseaux E.T. arrivés sur terre ? Mais je pense que ses collègues physiciens  dans la cafétéria l’ont taquiné pacque qu’ils le soupçonnaient  d’être dans le secret avec le gouvernement américain sur ces ovnis.

C. Sagan,  il n’a reconnu que vers la fin de sa vie qu’une présence E.T. est présente sur terre alors qu’il a nié tout d’une présence ovni sur terre lorsqu’il était en bonne santé.

Quant à F. Drake son équation c’est une plaisanterie  qui elle dure toujours .

Je pense que ces trois savants n’ont pas tout dit la vérité sur les ovnis.
M51M51
Equipe du forum
Equipe du forum
Le paradoxe de Fermi et les extraterrestres invisibles - Page 5 Empty

Masculin Age : 44
Nombre de messages : 252
Inscription : 11/11/2007
Localisation : Paris
Emploi : Divers
Passions : Astronomie
Règlement : Règlement
Points de Participation : 5375
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: Le paradoxe de Fermi et les extraterrestres invisibles

Dim 12 Juin 2016, 09:35
Le paradoxe de Fermi et les extraterrestres invisibles - Page 5 Ob_d1b081_capture-d-ecran-2016-06-12-a-13-21
 
https://arxiv.org/pdf/1605.09187v1.pdf
The Fermi Paradox is Neither Fermi’s Nor a Paradox Robert H. Gray
 
Cela fait un bon moment que je dis que ce paradoxe de Fermi n’en est pas vraiment un et c’est avec un réel plaisir que je découvre qu’une publication récente constate avec justesse que le paradoxe de Fermi n’est ni de Fermi… ni même un paradoxe. Un bon coup de pied au cul à tous ces pseudo sceptiques qui ont utilisé Fermi pour justifier leurs positions aberrantes et qui visiblement se font déborder de tous les côtes par l’actualité. Et ce ne sont pas leurs misérables âneries ou pseudo études qui ne seront jamais publiées tant le niveau est au raz des pâquerettes qui éviteront le raz de marée en cours vers l’altérité. Cela sent le sapin pour les pseudo rationalistes adeptes du machin crétin qui explique tout bien…
Allons directement aux conclusions :
Le fameux paradoxe de Fermi déforme les idées de Fermi sur la faisabilité du voyage interstellaire et de l’existence possible de la vie extraterrestre intelligente, utilise son nom et son autorité pour des idées initiées par Hart et Tipler, et affirme un paradoxe logique où aucun n’existe, aussi il est difficile de concevoir une utilisation valide de cette phrase. Ce ne sont pas les idées de Fermi et ce n’est pas un paradoxe.


L’argument « ils ne sont pas ici ; donc ils n’existent pas » fut la première fois publié par Hart et complété par Tipler, et aurait dû être appelé l’argument de Hart-Tipler à l’encontre de l’existence des technologies extraterrestres. Certains peuvent penser que le fameux paradoxe de Fermi est chien qui dort et qui ne devrait pas être réveillé parce qu’il est établi dans la littérature scientifique et l’esprit du public, mais beaucoup de personnes seraient d’accord pour que cette terminologie erronée et trompeuse soit corrigée. Le problème est important, car l’argument de Hart-Tipler fut cité comme une raison pour tuer le programme SETI de la Nasa à l’occasion d’un Congrès US, et sous couvert du nom de Fermi et l’affirmation du paradoxe logique, il peut continuer à empêcher le financement et la recherche dans le domaine de l’astrobiologie.
 
   
En fait nous sommes bien là en présence de l’expression d’une politique de l’ontologie complètement bornée et bien en ligne avec une certaine conception du rationalisme. A percuter sans modération ! D’ailleurs plutôt que d’évoquer ce « paradoxe de Fermi » trompeur, je suggère de remplacer cette formulation par la « question de Tsiolkovski » qui a le mérite de n’induire aucun sous entendu…et qui rend hommage à un homme qui lui n’était pas le pur produit du complexe militaro industriel. Et s’il fallait évoquer un autre acteur encore plus important, c’est Ettore Majorana et non Fermi qu’il faudrait citer.
FJ15
Equipe du forum
Equipe du forum
Le paradoxe de Fermi et les extraterrestres invisibles - Page 5 Empty

Masculin Age : 60
Nombre de messages : 202
Inscription : 22/04/2014
Localisation : CANTAL
Emploi : ...
Passions : Sciences, nature, musique, randonnée...
Règlement : Règlement
Points de Participation : 3033
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: Le paradoxe de Fermi et les extraterrestres invisibles

Mar 14 Juin 2016, 03:28
Drake ou Fermi donnent de grandes orientations d'analyse, pas plus , mais à ne pas négliger quand-même...


Si l'on considère qu'à un moment de son existence et de son developpement technologique une civilisation envoie des signaux et des objets à l’extérieur et à la surface de sa planète , on peut se poser réellement la question de savoir pourquoi nous n'avons, pour l'instant, aucune trace de ces signaux ou de ces objets .

Statistiquement (Eq. de Drake) ils devraient être nombreux.
Il y a là matière à réflexion...
La durée de vie d'une civilisation développée est-elle forcément réduite au point de ne pouvoir envoyer suffisamment de traces- suffisamment longtemps- de son existence ?

Y a t'il une durée d'existence maximale :variations génétiques, virus mutants opportunistes, destruction technologique/climatique/géologique, ou bien domination in fine des machines devenues plus intelligentes et auto -destruction?

Cette dernière théorie de la domination des machines entrainant la disparition de l'homme est à la mode et de nombreuses personnalités l'envisagent sérieusement( Stephen Hawking, B.Gates...)

L'intelligence artificielle serait-elle dangereuse pour l'homme à long terme ? Il ne faut pas que nous connaissions notre avenir ? que cet avenir c'est l'intelligence artificielle ? que c'est ça ou rien ? que la préservation de notre mémoire de civilisation humaine passera à un moment donné par l'intelligence artificielle et ce que nous appelons actuellement des ordinateurs/robots  ? 

Une civilisation en plein developpement est mise sous cloche par ses proches voisins par précaution car elle ne doit surtout pas connaitre son destin ?
M51M51
Equipe du forum
Equipe du forum
Le paradoxe de Fermi et les extraterrestres invisibles - Page 5 Empty

Masculin Age : 44
Nombre de messages : 252
Inscription : 11/11/2007
Localisation : Paris
Emploi : Divers
Passions : Astronomie
Règlement : Règlement
Points de Participation : 5375
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: Le paradoxe de Fermi et les extraterrestres invisibles

Mar 14 Juin 2016, 16:40
Si l'on considère qu'à un moment de son existence et de son developpement technologique une civilisation envoie des signaux et des objets à l’extérieur et à la surface de sa planète, on peut se poser réellement la question de savoir pourquoi nous n'avons, pour l'instant, aucune trace de ces signaux ou de ces objets.
 
Implicitement vous actez que les OVNI que l’on observe depuis des décennies ne pourraient pas être justement l’expression de cette (ces) civilisation(s) et on peut se poser réellement la question du pourquoi de cette affirmation implicite ! Notez que je ne dis pas que ces OVNI soient des objets extraterrestres mais que je mets simplement en exergue un travers qui  ne me paraît pas justifié. Toutes les options me semblent ouvertes et ce qui me pose question c’est plutôt l’occultation de ce possible dans vos propos…
Le paradoxe de Fermi et les extraterrestres invisibles - Page 5 Ob_4f0ab5_capture-d-ecran-2016-06-14-a-20-57
 
Statistiquement (Eq. de Drake) ils devraient être nombreux.
Il y a là matière à réflexion...
Effectivement et je dirai même plus, lorsque des journaux aussi sérieux que le New York Time du 12 juin 2016 titrent que « Oui, il y a eu des Aliens »
http://www.nytimes.com/2016/06/12/opinion/sunday/yes-there-have-been-aliens.html?_r=3
en faisant référence à un travail et une publication datant du mois de Mai de l’astronome Woodruff Sullivan,  je me dis qu’il y a comme un parfum de changement de paradigme qui circule dans l’air en ce moment…
 
La durée de vie d'une civilisation développée est-elle forcément réduite au point de ne pouvoir envoyer suffisamment de traces- suffisamment longtemps- de son existence ?
Peut être que dans un univers grouillant de vie, vous n’avez pas forcément envie de vous signaler…juste une question de prudence!
 
L'intelligence artificielle serait-elle dangereuse pour l'homme à long terme ? Il ne faut pas que nous connaissions notre avenir ? que cet avenir c'est l'intelligence artificielle ? que c'est ça ou rien ? que la préservation de notre mémoire de civilisation humaine passera à un moment donné par l'intelligence artificielle et ce que nous appelons actuellement des ordinateurs/robots  ? 
Vous employez le singulier là où il faudrait peut-être mieux utiliser le pluriel ne serait ce que pour reconnaître la diversité des systèmes biologiques qui peuvent émerger…et qui ont pu constituer ces « assistants numériques ».  Nous sommes en plein dans une approche géo centrée et uni culturelle dans une logique que l’on pourrait assimiler à celle du tiers exclu. Et si les AI étaient multidimensionnelles, polyculturelles, tétra logiques  et plutôt positives, une sorte d’assistance à la vie plus que son fossoyeur ?
   
La singularité ne se trouve en fait peut-être pas dans les machines mais bien plutôt dans la  dualité multiculturelle de la relation être-conscient/machine ?
FJ15
Equipe du forum
Equipe du forum
Le paradoxe de Fermi et les extraterrestres invisibles - Page 5 Empty

Masculin Age : 60
Nombre de messages : 202
Inscription : 22/04/2014
Localisation : CANTAL
Emploi : ...
Passions : Sciences, nature, musique, randonnée...
Règlement : Règlement
Points de Participation : 3033
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: Le paradoxe de Fermi et les extraterrestres invisibles

Mer 15 Juin 2016, 03:38
Implicitement, j'en déduis que nous sommes sous cloche.


Pas forcément de théorie du zoo ou autre ....simplement une filtration , un contrôle de nos découvertes à l’extérieur de la terre ( et pourquoi pas aussi à sa surface).

Ou alors: les intelligences extra-terrestres n'existent pas ou bien: elles sont rarissimes et ne peuvent donc pratiquement jamais communiquer entre elles...les ovnis seraient alors des machines avec des robots quasi-éternels en itinérance permanente dans l'espace, programmés pour ne pas communiquer.
Le biologique , trop fragile, ne survivrait pas suffisamment longtemps dans l'univers et se préserverait à l'aide d'informations codées sur du matériel non biologique .
Contenu sponsorisé

Ovnis Re: Le paradoxe de Fermi et les extraterrestres invisibles

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum