Marque-page social
Conservez et partagez l'adresse de Forum Ovnis et vie extraterrestre sur votre site de social bookmarking
Derniers sujets
Déclarations récentes d'officiels Américains sur les OvnisHier à 23:36LorelineRapport du Pentagone sur les ovnisHier à 22:41martinTémoignage d'un ovni triangulaire/Tr-3B ? très basse altitudeHier à 19:51Mike1Divulgation : cela continueHier à 12:59Jab76Un OVNI Tic-tac en AngleterreHier à 11:43Buckaroo_BanzaiLes histoires d'Ovnis sont-elles sérieuses ?Hier à 08:58Hector01Les Ovnis viennent de l'espace profond dit BurchettSam 19 Juin 2021, 15:33HocineCommuniqué de la COBEPS sur l'actualité américaineSam 19 Juin 2021, 12:21Jab76Jeremy Corbell annonce une nouvelle révélationVen 18 Juin 2021, 22:39jacky33Discussions autour de divers sujets concernant l'ufologie.Ven 18 Juin 2021, 13:34Buckaroo_BanzaiOVNI survolants la Lune Jeu 17 Juin 2021, 18:06Hannibal2021: le 04/05 à 22h55 - Engin volant de grande taille - Meucon -Morbihan (dép.56)Jeu 17 Juin 2021, 13:23XPDavy Jacques Vallée : L'hypothèse interdimensionnelleMer 16 Juin 2021, 19:44Mike1Nouveau membreMer 16 Juin 2021, 18:16LorelineFormer Air Force Pilot Breaks Down UFO Footage | WIREDMer 16 Juin 2021, 17:31manu03TrombinoscopeMar 15 Juin 2021, 23:10Loreline2017-2021 - Résumé de la divulgation en coursVen 11 Juin 2021, 21:27Mike1OVNI en MéditerranéeVen 11 Juin 2021, 19:31OVNI-LanguedocÉclipse partielle du 10 juin 2021Jeu 10 Juin 2021, 19:46Mathieu.ARafale en observation ?Jeu 10 Juin 2021, 17:51Jab76 (1986) L'observation d'Ovni de Kenju Terauchi AlaskaJeu 10 Juin 2021, 09:09Kent WayneCoucou , petite présentationMer 09 Juin 2021, 13:37Kent WayneLivres rares : votre triplette gagnante.Mer 09 Juin 2021, 07:27Hannibaltémoignage d'ovni vu par Chris Smalling et sa femme en JamaïqueMar 08 Juin 2021, 18:45Huguette1954Mémoire courte...ou sélective ?Lun 07 Juin 2021, 14:06Hocine(2004) ovni 60 ans de désinformation Par François ParmentierLun 07 Juin 2021, 08:13brunef1Un OVNI triangulaire filmé depuis l'ISSDim 06 Juin 2021, 16:06R-MèsRetour à l'époque des soucoupes volantes.Dim 06 Juin 2021, 13:00jacky33Dissimulation et divulgation, un mythe américain ?Dim 06 Juin 2021, 12:41jacky332020: le 25/12 à 20h30 - Engin triangulaire volant - la machine -Nièvre (dép.58)Jeu 03 Juin 2021, 13:46Hector01
Annonce
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Comment des pilotes en colère ont pu forcer la Navy à prendre au sérieux les ovnis, Un article du Washington Post

Jeu 25 Avr 2019, 15:59
Un article très intéressant dans le Washington Post de ce matin: 

Version anglaise:
How angry pilots got the Navy to stop dismissing UFO sightings

By Deanna Paul
April 25 at 9:21 AM

A recent uptick in sightings of unidentified flying objects — or as the military calls them, “unexplained aerial phenomena” — prompted the Navy to draft formal procedures for pilots to document encounters, a corrective measure that former officials say is long overdue.

As first reported by POLITICO, these intrusions have been happening on a regular basis since 2014. Recently, unidentified aircraft have entered military-designated airspace as often as multiple times per month, Joseph Gradisher, spokesman for office of the deputy chief of naval operations for information warfare, told The Washington Post on Wednesday.

Citing safety and security concerns, Gradisher vowed to “investigate each and every report.”

He said, “We want to get to the bottom of this. We need to determine who’s doing it, where it’s coming from and what their intent is. We need to try to find ways to prevent it from happening again.”

Luis Elizondo, a former senior intelligence officer, told The Post that the new Navy guidelines formalized the reporting process, facilitating data-driven analysis while removing the stigma from talking about UFOs, calling it “the single greatest decision the Navy has made in decades.”

Chris Mellon, a former deputy assistant secretary of defense for intelligence and staffer on the Senate Intelligence Committee, was less laudatory.

“I don’t believe in safety through ignorance,” he said, scolding the intelligence community for a lack of “curiosity and courage” and a “failure to react” to a strong pattern of sightings.

In some cases, pilots — many of whom are engineers and academy graduates — claimed to observe small spherical objects flying in formation. Others say they’ve seen white, Tic Tac-shaped vehicles. Aside from drones, all engines rely on burning fuel to generate power, but these vehicles all had no air intake, no wind and no exhaust.

“It’s very mysterious, and they still seem to exceed our aircraft in speed,” he said, calling it a “truly radical technology.”

According to Mellon, awestruck and baffled pilots, concerned that reporting unidentified flying aircraft would adversely affect their careers, tended not to speak up. And when they did, he said, there was little interest in investigating their claims.

“Imagine you see highly advanced vehicles, they appear on radar systems, they look bizarre, no one knows where they’re from. This happens on a recurring basis, and no one does anything,” said Mellon, who now works for To the Stars Academy of Arts and Sciences. Because agencies do not share this type of information, it is difficult to know the full extent of activity. Still, he estimated that dozens of incidents were witnessed by naval officers in a single year, enough to force the service to address the issue.

“Pilots are upset, and they’re trying to help wake up a slumbering system,” he told The Post.

Lawmakers’ growing curiosity and concern also appeared to coax action out of the Navy.

In 2017, the Pentagon first confirmed the existence of the Advanced Aerospace Threat Identification Program (AATIP), a government operation launched in 2007 to collect and analyze “anomalous aerospace threats.” As The Post’s Joby Warrick reported, the investigation ranged from “advanced aircraft fielded by traditional U.S. adversaries to commercial drones to possible alien encounters.”

According to former Pentagon officials and documents previously seen by The Post, program funding, which totaled at least $22 million, was suspended in 2012.

Gradisher said in a statement that “in response to requests for information from congressional members and staff, officials have provided a series of briefings by senior Naval Intelligence officials as well as aviators who reported hazards to aviation safety."

Elizondo, who ran the AATIP, said the newly drafted guidelines were a culmination of many things, most notably that the Navy had enough credible evidence — including eyewitness accounts and corroborating radar information — to “know this is occurring.”

“If I came to you and said, ‘There are these things that can fly over our country with impunity, defying the laws of physics, and within moments could deploy a nuclear device at will,’ that would be a matter of national security,” Elizondo said.

With the number of U.S. military personnel in the Air Force and Navy who described the same observations, the noise level could not be ignored.

“This type of activity is very alarming,” Elizondo said, “and people are recognizing there are things in our aerospace that lie beyond our understanding.”


Version française avec Deepl
Comment les pilotes en colère ont poussé la Marine à arrêter d'ignorer les observations d'OVNI
 
Par Deanna Paul
25 avril à 9h21
 
Une récente recrudescence des observations d'objets volants non identifiés - ou, comme les militaires les appellent, " phénomènes aériens inexpliqués " - a incité la Marine à rédiger des procédures officielles permettant aux pilotes de documenter les rencontres, une mesure corrective qui, selon d'anciens fonctionnaires, se fait attendre depuis longtemps.
 
Comme POLITICO l'a d'abord signalé, ces intrusions se produisent régulièrement depuis 2014. Récemment, des avions non identifiés sont entrés dans l'espace aérien militaire aussi souvent que plusieurs fois par mois, a déclaré Joseph Gradisher, porte-parole du bureau du chef adjoint des opérations navales pour la guerre informatique, au Washington Post mercredi.
 
Citant des préoccupations en matière de sûreté et de sécurité, M. Gradisher s'est engagé à "enquêter sur tous les rapports".
 
Il a dit : "Nous voulons aller au fond des choses. Nous devons déterminer qui le fait, d'où il vient et quelles sont ses intentions. Nous devons essayer de trouver des moyens d'empêcher que cela ne se reproduise."
 
Luis Elizondo, un ancien officier supérieur du renseignement, a déclaré au Post que les nouvelles lignes directrices de la Marine officialisaient le processus d'établissement de rapports, facilitant l'analyse fondée sur les données tout en éliminant les préjugés liés au fait de parler des OVNI, qualifiant cette décision de " la plus importante prise par la Marine depuis des décennies ".
 
Chris Mellon, ancien sous-secrétaire adjoint à la Défense pour le renseignement et membre du personnel de la Commission sénatoriale du renseignement, était moins élogieux.
 
"Je ne crois pas en la sécurité par l'ignorance ", a-t-il dit, réprimandant la communauté du renseignement pour son " manque de curiosité et de courage " et son " absence de réaction " face à un fort schéma d'observations.
 
Dans certains cas, les pilotes - dont bon nombre sont des ingénieurs et des diplômés de l'Académie - ont prétendu observer de petits objets sphériques volant en formation. D'autres disent avoir vu des véhicules blancs en forme de Tic Tac. Mis à part les drones, tous les moteurs dépendent de la combustion du carburant pour produire de l'énergie, mais tous ces véhicules n'avaient pas d'admission d'air, pas de vent ni d'échappement.
 
"C'est très mystérieux, et ils semblent toujours dépasser la vitesse de nos avions", a-t-il dit, appelant cela une "technologie vraiment radicale".
 
Selon M. Mellon, les pilotes stupéfaits et déconcertés, qui craignaient que le signalement d'aéronefs non identifiés ne nuise à leur carrière, avaient tendance à ne pas parler haut et fort. Et lorsqu'ils l'ont fait, dit-il, il y avait peu d'intérêt à enquêter sur leurs demandes.
 
"Imaginez que vous voyez des véhicules très perfectionnés, ils apparaissent sur les systèmes radar, ils ont l'air bizarre, personne ne sait d'où ils viennent. Cela se produit de façon récurrente, et personne ne fait rien ", a déclaré M. Mellon, qui travaille maintenant pour l'Académie des arts et des sciences To the Stars. Comme les organismes ne partagent pas ce type d'information, il est difficile de connaître toute l'étendue des activités. Néanmoins, il a estimé que des douzaines d'incidents ont été observés par des officiers de marine en une seule année, assez pour forcer le service à s'attaquer au problème.
 
"Les pilotes sont contrariés, et ils essaient d'aider à réveiller un système endormi ", a-t-il déclaré au Post.
 
La curiosité et la préoccupation croissantes des législateurs semblaient également inciter la Marine à agir.
 
En 2017, le Pentagone a d'abord confirmé l'existence du Programme avancé d'identification des menaces aérospatiales (AATIP), une opération gouvernementale lancée en 2007 pour recueillir et analyser les "menaces aérospatiales anormales". Comme l'a rapporté Joby Warrick du Post, l'enquête a porté sur des " avions de pointe mis en service par des adversaires américains traditionnels, des drones commerciaux et d'éventuelles rencontres avec des extraterrestres ".
 
Selon d'anciens fonctionnaires du Pentagone et d'autres documents vus auparavant par le Post, le financement du programme, qui s'élevait à au moins 22 millions de dollars, a été suspendu en 2012.
 
M. Gradisher a déclaré dans une déclaration que " en réponse aux demandes d'information des membres et du personnel du Congrès, les fonctionnaires ont donné une série de séances d'information par des hauts responsables du renseignement naval ainsi que par des aviateurs qui ont signalé des dangers pour la sécurité aérienne ".
 
Elizondo, qui dirigeait l'AATIP, a déclaré que les nouvelles lignes directrices étaient le point culminant de beaucoup de choses, notamment le fait que la Marine avait suffisamment de preuves crédibles - y compris des témoignages oculaires et des informations radar corroborantes - pour " savoir que cela se passe actuellement ".
 
Si je venais vous voir et que je vous disais : " Il y a des choses qui peuvent survoler notre pays en toute impunité, défiant les lois de la physique, et qui, en quelques instants, pourraient déployer un engin nucléaire à volonté ", ce serait une question de sécurité nationale ", a dit Elizondo.
 
Avec le nombre de militaires américains de l'armée de l'air et de la marine qui ont décrit les mêmes observations, le niveau de bruit ne pouvait être ignoré.
 
"Ce type d'activité est très alarmant et les gens reconnaissent qu'il y a des choses dans notre aérospatiale qui dépassent notre entendement", a dit M. Elizondo.
 
Traduit avec www.DeepL.com/Translator

https://www.washingtonpost.com/national-security/2019/04/24/how-angry-pilots-got-navy-stop-dismissing-ufo-sightings/?fbclid=IwAR308bGA7J4mWQb8So7xxdExo4sXA1roOTtbIVnJ-Oom1BxFRjX5P828k7E&noredirect=on&utm_term=.7c77c769a26f

Cordialement,

Julien
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Comment des pilotes en colère ont pu forcer la Navy à prendre au sérieux les ovnis, Un article du Washington Post

Jeu 25 Avr 2019, 16:05
Entretien avec Chris Mellon posté par Polyèdre57 sur un autre fil:





Julien
avatar
Equipe du forum
Equipe du forum
Comment des pilotes en colère ont pu forcer la Navy à prendre au sérieux les ovnis, Un article du Washington Post Empty

Masculin Age : 77
Nombre de messages : 1940
Inscription : 18/06/2007
Localisation : Afrique du Nord
Emploi : retraité
Règlement : Règlement
Points de Participation : 8626
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: Comment des pilotes en colère ont pu forcer la Navy à prendre au sérieux les ovnis, Un article du Washington Post

Jeu 25 Avr 2019, 18:53
..Mis à part les drones, tous les moteurs dépendent de la combustion du carburant pour produire de l’énergie, mais tous ces véhicules n’avaient pas d’admission d’air, pas de vent, ni échappement  …

Il y a quelques temps, j’ai signalé dans un post, que j’ai bien observé un ovni triangulaire, qui volait très lentement pas loin du sol en silence total, cet engin n’avait pas d’ouvertures d’entrée d’air ou d’échappement à l’atmosphère.
Loreline
Administratrice
Administratrice
Comment des pilotes en colère ont pu forcer la Navy à prendre au sérieux les ovnis, Un article du Washington Post Empty

Féminin Age : 71
Nombre de messages : 10135
Inscription : 10/08/2012
Localisation : Bretagne
Emploi : Retraite studieuse
Passions : Découvrir, étudier et comprendre
Règlement : Règlement
Points de Participation : 18797
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: Comment des pilotes en colère ont pu forcer la Navy à prendre au sérieux les ovnis, Un article du Washington Post

Dim 28 Avr 2019, 14:23
Bonjour
Merci, Julien Wink

Que dire ? Sinon que cela continue !

_______________________________________
Loreline
Equipe administration
CONDITIONS D'UTILISATION DU FORUM ►ICI
GLOSSAIRE > ICI
►Ovnis en Bretagne
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Comment des pilotes en colère ont pu forcer la Navy à prendre au sérieux les ovnis, Un article du Washington Post

Lun 29 Avr 2019, 12:34
Le Mufon France à publié ce billet

P. Fechner n'a aucun problème avec l'anglais, c'est tout naturellement qu'il puise quotidiennement l'information sur les réseaux dédiés, Outre-Atlantique. Je pense aussi qu'il négocie très bien l'information délivrée, car du côté Etasunien, on trouve le meilleur comme le pire.

@+
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Comment des pilotes en colère ont pu forcer la Navy à prendre au sérieux les ovnis, Un article du Washington Post

Ven 03 Mai 2019, 19:18
Il est bon toutefois de préciser une chose... Il n'y aura aucune communication envers le public (y compris ceux qui étudient çà de près, voir depuis toujours).

Billet du Mufon France

Ce qui a valu une réaction de la part du Dr. Bruce Maccabee le 30 avril dernier...

Le concept selon lequel certains ovnis sont en réalité des vaisseaux Aliens a emprunté une route cahoteuse pour se rendre là où il est maintenant: « presque » accepté.

Mais pourquoi tous ces « rochers » au cours de ce voyage de 72 ans? Ma réponse à cette question est que l’acceptation générale a été stoppée par ce que j’appelle la dissimulation « suprême » ou « l’auto-dissimulation ». Vous voyez, la plupart des gens ne veulent pas que les vaisseaux Aliens soit une réalité car ils se rendent compte que les implications de l’intelligence non humaine, qui vole autour de nous et faisant tout ce qu’elle fait pour des raisons inconnues, sont « immenses ». Par conséquent, la plupart des gens choisissent la solution de facilité: au lieu d’essayer de comprendre les implications de cette réalité, ils essaient soit de l’expliquer (rapports d’observations), soit de l’ignorer … et l’ignorer est la solution la plus simple « auto-dissimulation ».

Mais il pourrait y avoir un jour à venir, pas trop loin, que nous ayons à faire face à ce « problème Vaisseaux Aliens / Intelligence Non Humaine » (AFC/NHI). Et alors, que ferez-vous? Enfouirez-vous votre tête dans le sable?

Vous dirigerez-vous vers les collines? Mais ils peuvent vous « attrapez, » que vous vous dirigiez vers les collines … ou vers le sable!
Tout cela est ahurissant et me fait souhaiter qu’ils partent. Vous voyez, la réalité AFC / NHI introduit une incertitude particulière en ce qui concerne la vie … et nous avons déjà suffisamment d’incertitudes.

Donc, alors que nous essayons de rassembler des preuves de la réalité de l’AFC / NHI, nous devrions également garder à l’esprit le vieil adage, faites attention à ce que vous souhaitez, car vous pourriez l’obtenir et le regretter.


Autrement dit, rien ne change vraiment en ce vaste monde et les pseudo sceptiques jouent sur le sens des mots prononcés, à savoir plutôt en faveur : "d'Unidentified Aircraft" que "Unindentified Flying Object" Rolling Eyes

@+
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Comment des pilotes en colère ont pu forcer la Navy à prendre au sérieux les ovnis, Un article du Washington Post

Ven 03 Mai 2019, 19:38
Polyèdre57 a écrit:Il est bon toutefois de préciser une chose... Il n'y aura aucune communication envers le public (y compris ceux qui étudient çà de près, voir depuis toujours).

Billet du Mufon France

C'était aussi dans le Washington Post du 1er mai : https://www.washingtonpost.com/world/national-security/navy-no-release-of-ufo-information-to-the-general-public-expected/2019/05/01/25ef6426-6b82-11e9-9d56-1c0cf2c7ac04_story.html?utm_term=.9bb96c97a61e


Ce qui a valu une réaction de la part du Dr. Bruce Maccabee le 30 avril dernier...

Le concept selon lequel certains ovnis sont en réalité des vaisseaux Aliens a emprunté une route cahoteuse pour se rendre là où il est maintenant: « presque » accepté.

Mais pourquoi tous ces « rochers » au cours de ce voyage de 72 ans? Ma réponse à cette question est que l’acceptation générale a été stoppée par ce que j’appelle la dissimulation « suprême » ou « l’auto-dissimulation ». Vous voyez, la plupart des gens ne veulent pas que les vaisseaux Aliens soit une réalité car ils se rendent compte que les implications de l’intelligence non humaine, qui vole autour de nous et faisant tout ce qu’elle fait pour des raisons inconnues, sont « immenses ». Par conséquent, la plupart des gens choisissent la solution de facilité: au lieu d’essayer de comprendre les implications de cette réalité, ils essaient soit de l’expliquer (rapports d’observations), soit de l’ignorer … et l’ignorer est la solution la plus simple « auto-dissimulation ».

Mais il pourrait y avoir un jour à venir, pas trop loin, que nous ayons à faire face à ce « problème Vaisseaux Aliens / Intelligence Non Humaine » (AFC/NHI). Et alors, que ferez-vous? Enfouirez-vous votre tête dans le sable?


Autrement dit, rien ne change vraiment en ce vaste monde et les pseudo sceptiques jouent sur le sens des mots prononcés Rolling Eyes

Ce que dit Bruce Maccabee (probablement l'un des chercheurs les plus crédibles et les plus intéressants en ufologie) est très intéressant. Depuis les années 40, il y a eu assez d'observations (en fait, il y en a eu des milliers) très crédibles qui indiquent que non seulement nous serions sommes visités (le mode conditionnel est devenu incongru) mais que ces ''visiteurs'' semblent interagirent avec nous grâce à des processus d'échanges non conventionnels. 

Ces observations ont bien été exploitées par des scientifiques et des penseurs de génie sans que cela se sache. Le collège invisible de JV n'est qu'un exemple parmi d'autres beaucoup plus discrets. Certains savent depuis longtemps que ce ne sont pas de simples ET en provenance d'Andromède mais de tout à fait autre chose qui vit avec nous depuis toujours.

Le pseudo-scepticisme merdique n'est donc dû qu'au simple fait que la science officielle n'arrive pas à accepter la possibilité de l'existence d'une intelligence qui ne serait pas basée sur l'ADN. Ce qu'il faut comprendre ici, c'est que ça va bien plus loin que la simple reconnaissance de l'existence d'éventuelle E.T. En échangeant dernièrement avec Mick West (le ''meilleur'' technicien pseudo-sceptique), je me suis rendu compte qu'il était en mode très inquiet...Les pseudo arguments sceptiques sont devenus aujourd'hui très faibles. En fait pour moi, ce débat ne compte plus du tout.

Il faut aussi retenir l'idée principale dans la déclaration de Bruce Maccabee: Plus de 70 ans après le début de l'ère de l'ufologie moderne, on assiste enfin à la reconnaissance définitive de la réalité du phénomène. La démarche de divulgation en cours est contrôlée par les autorités. On y a mis tout ce qu'il faut pour être en mesure de la saborder au cas où. L'histoire du gentil gars qui quitte le Pentagone car ce dernier n'étudie pas assez le phénomène n'est qu'un montage pour pouvoir mettre de l'avant des intervenants crédibles capables d'obéir au doigt et à l’œil aux ordres. Christopher Melon et Luis Elizondo sont en mission commandée. Les trois vidéos qui sont sorties soi-disant sans l'aval du Pentagone, et bien on sait aujourd'hui qu'il y a eu un formulaire rempli en ce sens (pour divulgation limitée et à l'interne)... Tom DeLonge est là pour servir de prétexte éventuel en cas de décision de saborder la divulgation progressive en cours.  

Il y a des séquences vidéos beaucoup plus longues et dans lesquelles on peut très clairement voir et de façon très nette ces bidules évoluer à deux pas des avions. Ces vidéos-là pourraient ''sortir'' ces prochains mois si la divulgation devait se poursuivre de façon contrôlée et selon les objectifs fixés par le Pentagone.

Reste la question qui suit: Pourquoi les Américains ont-ils décidé d'initier maintenant cette divulgation progressive ?     

Pourquoi a-t-on l'impression que quelque chose d'énorme est sur le point de se produire ?

Cordialement.

Julien
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Comment des pilotes en colère ont pu forcer la Navy à prendre au sérieux les ovnis, Un article du Washington Post

Ven 03 Mai 2019, 20:44
GenuineUFOs a écrit:
Il y a des séquences vidéos beaucoup plus longues et dans lesquelles on peut très clairement voir et de façon très nette ces bidules évoluer à deux pas des avions. Ces vidéos-là pourraient ''sortir'' ces prochains mois si la divulgation devait se poursuivre de façon contrôlée et selon les objectifs fixés par le Pentagone.

Reste la question qui suit: Pourquoi les Américains ont-ils décidé d'initier maintenant cette divulgation progressive ?     

Pourquoi a-t-on l'impression que quelque chose d'énorme est sur le point de se produire ?


Il avait été dis en amont, sauf erreur, que de nouveaux extraits vidéos soit proposés dans le courant du mois de mai, juin au plus tard.
Alors attendons patiemment avec le déluge sceptique qui ira de pair...

Sinon, sans vouloir aller jusqu'à la rencontre officielle avec E.T., ce n'est pas ici le but, je pense que les décideurs ont étés en mesure de soulever le lièvre et savent désormais plus ou moins à quoi s'attendre. Ils ont été en mesure de capturer des images, obtenir des spectres, des enregistrements acoustiques, diverses mesures techniques depuis que la technologie est au point pour affirmer haut et fort que nous ne sommes plus seuls. Ils ont également fait appel à des comités d'experts (pas pour de la poudre aux yeux ), tous s'accordent à dire que ces trucs, ne sont pas de chez nous, autrement dit, ils ne sont pas des "Unidentified Aircraft", mais bien autre chose n'appartenant pas tout à fait à notre monde du quotidien, mais qui reste toutefois très proche de nous. Comprenne qui pourra...

@+
avatar
Equipe du forum
Equipe du forum
Comment des pilotes en colère ont pu forcer la Navy à prendre au sérieux les ovnis, Un article du Washington Post Empty

Masculin Age : 43
Nombre de messages : 166
Inscription : 04/02/2014
Localisation : France
Emploi :
Passions :
Règlement : Règlement
Points de Participation : 3021
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: Comment des pilotes en colère ont pu forcer la Navy à prendre au sérieux les ovnis, Un article du Washington Post

Mer 29 Mai 2019, 18:39
Désolé, je suis un peu bavard aujourd'hui. Je rebondis sur ces questions d'agenda.
ça n'est pas nouveau, mais je ne sais pas si ça été discuté ici : sur la base Wikileaks vous pouvez retrouver des échanges de courriel entre Tom Delonge et John Podesta, qui suivait la campagne côté Hillary. On est en 2015, et Tom lui vend son projet, et parle un peu de son agenda pour To the Stars... Il y a plusieurs échanges - Podesta lui-même est peu loquace.
Exemple :
https://wikileaks.org/podesta-emails/emailid/33739
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Comment des pilotes en colère ont pu forcer la Navy à prendre au sérieux les ovnis, Un article du Washington Post

Mer 29 Mai 2019, 18:50
@R-Mès a écrit:Désolé, je suis un peu bavard aujourd'hui. Je rebondis sur ces questions d'agenda.
ça n'est pas nouveau, mais je ne sais pas si ça été discuté ici : sur la base Wikileaks vous pouvez retrouver des échanges de courriel entre Tom Delonge et John Podesta, qui suivait la campagne côté Hillary. On est en 2015, et Tom lui vend son projet, et parle un peu de son agenda pour To the Stars... Il y a plusieurs échanges - Podesta lui-même est peu loquace.
Exemple :
https://wikileaks.org/podesta-emails/emailid/33739

Très intéressant. Podesta qui a été conseiller d'Obama a très probablement eu accès à ces dossiers du Pentagone même si l'obligation de silence l'oblige à ne pas trop s'étendre sur le sujet et à s'exprimer en langage ''codé''.

Il est évident que ces cas étaient bien connus des autorités et certains présidents US ont très clairement laissé comprendre de façon détournée ou très indirecte que ce sujet était sérieusement considéré par les militaires.

Je suggère de revoir cette petite séquence avec G.W. Bush. Ses réponses ''Je ne vous dirais rien du tout'' sans à mon avis ''très claires''.  L'affaires du Nimitz de 2004 s'est d'ailleurs déroulée durant sa présidence...



Julien
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum