Marque-page social
Conservez et partagez l'adresse de Forum Les mystères des Ovnis - Ufologie et vie extraterrestre sur votre site de social bookmarking
Derniers sujets
la réponse est peut-être dans le futur Aujourd'hui à 18:14udje5403Besoin d'aide pour traiter une vidéoAujourd'hui à 17:02William1963"LE TEMPS DES OVNIS" nouveau docu par Georges CombesAujourd'hui à 14:47Hector01PANIQUE CHEZ LES PSEUDO SCEPTIQUESAujourd'hui à 12:43Pierre.BÉvidence évidenceHier à 19:34udje54032017: le 21/03 à 10h30 - Pan dans le ciel - Plélan le grand (35)Hier à 08:46Roland89Articles sur le sujet ovniHier à 07:55Hector01OVNI en MéditerranéeVen 30 Juil 2021, 23:44LorelineBonjour à tousVen 30 Juil 2021, 17:55William1963La Mystérieuse foudre en boule de Raymond PicolliVen 30 Juil 2021, 12:22LorelineMAJ Matin Ovni de l'édition de Mai 2021 par ODHTvVen 30 Juil 2021, 11:58LorelineBen, c'est encore moi...Ven 30 Juil 2021, 10:03Roland892011: le / - OVNIs percutés par un missile. - Kandahar (Afghanistan) Jeu 29 Juil 2021, 23:56William1963Discussions autour de divers sujets concernant l'ufologie.Jeu 29 Juil 2021, 19:42udje5403Nous ne vivrons pas sur Mars ni ailleursJeu 29 Juil 2021, 19:15William1963Les méprises astronomiquesMar 27 Juil 2021, 20:36elisaliseLes OVNIS : le rapport du Pentagone - EclairagesMar 27 Juil 2021, 07:24martin(1994) Vidéo ovni centre d'essai de la base Nellis de l'US Air ForceMar 27 Juil 2021, 06:13HannibalRapport du Pentagone sur les ovnisLun 26 Juil 2021, 19:19udje5403Vu sur Youtube à PertuisDim 25 Juil 2021, 06:09HannibalLe Rover Persévérance et son hélicoptère.Ven 23 Juil 2021, 13:21XPDavySommes-nous seuls dans l'Univers ?Jeu 22 Juil 2021, 20:20martinPrésentation Jeu 22 Juil 2021, 19:02freethinkerAutour de la question : comment cultiver l'esprit critique ?Mer 21 Juil 2021, 20:12Jean-Marc WatUne initiative Européenne pour recueillir et analyser les OvnisMer 21 Juil 2021, 00:39jean-lucLUSA FAA près de 10.000 cas en accès libre (2014-2020)Dim 18 Juil 2021, 11:52Jean-Marc WatMon départDim 18 Juil 2021, 00:08LogikConcevoir une coprésence ?Sam 17 Juil 2021, 18:26TychoeBraheLa politique du forum : buts, remarques importantes et objectifsMer 14 Juil 2021, 21:32nicosJacques Vallée en live le 29 juinMer 14 Juil 2021, 14:21NOT-ALONE
Annonce
Le Deal du moment : -41%
-41% sur l’excellent casque nomade filaire Sony ...
Voir le deal
129 €

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Comment des pilotes en colère ont pu forcer la Navy à prendre au sérieux les ovnis, Un article du Washington Post

Jeu 25 Avr 2019, 15:59
Rappel du premier message :

Un article très intéressant dans le Washington Post de ce matin: 

Version anglaise:
How angry pilots got the Navy to stop dismissing UFO sightings

By Deanna Paul
April 25 at 9:21 AM

A recent uptick in sightings of unidentified flying objects — or as the military calls them, “unexplained aerial phenomena” — prompted the Navy to draft formal procedures for pilots to document encounters, a corrective measure that former officials say is long overdue.

As first reported by POLITICO, these intrusions have been happening on a regular basis since 2014. Recently, unidentified aircraft have entered military-designated airspace as often as multiple times per month, Joseph Gradisher, spokesman for office of the deputy chief of naval operations for information warfare, told The Washington Post on Wednesday.

Citing safety and security concerns, Gradisher vowed to “investigate each and every report.”

He said, “We want to get to the bottom of this. We need to determine who’s doing it, where it’s coming from and what their intent is. We need to try to find ways to prevent it from happening again.”

Luis Elizondo, a former senior intelligence officer, told The Post that the new Navy guidelines formalized the reporting process, facilitating data-driven analysis while removing the stigma from talking about UFOs, calling it “the single greatest decision the Navy has made in decades.”

Chris Mellon, a former deputy assistant secretary of defense for intelligence and staffer on the Senate Intelligence Committee, was less laudatory.

“I don’t believe in safety through ignorance,” he said, scolding the intelligence community for a lack of “curiosity and courage” and a “failure to react” to a strong pattern of sightings.

In some cases, pilots — many of whom are engineers and academy graduates — claimed to observe small spherical objects flying in formation. Others say they’ve seen white, Tic Tac-shaped vehicles. Aside from drones, all engines rely on burning fuel to generate power, but these vehicles all had no air intake, no wind and no exhaust.

“It’s very mysterious, and they still seem to exceed our aircraft in speed,” he said, calling it a “truly radical technology.”

According to Mellon, awestruck and baffled pilots, concerned that reporting unidentified flying aircraft would adversely affect their careers, tended not to speak up. And when they did, he said, there was little interest in investigating their claims.

“Imagine you see highly advanced vehicles, they appear on radar systems, they look bizarre, no one knows where they’re from. This happens on a recurring basis, and no one does anything,” said Mellon, who now works for To the Stars Academy of Arts and Sciences. Because agencies do not share this type of information, it is difficult to know the full extent of activity. Still, he estimated that dozens of incidents were witnessed by naval officers in a single year, enough to force the service to address the issue.

“Pilots are upset, and they’re trying to help wake up a slumbering system,” he told The Post.

Lawmakers’ growing curiosity and concern also appeared to coax action out of the Navy.

In 2017, the Pentagon first confirmed the existence of the Advanced Aerospace Threat Identification Program (AATIP), a government operation launched in 2007 to collect and analyze “anomalous aerospace threats.” As The Post’s Joby Warrick reported, the investigation ranged from “advanced aircraft fielded by traditional U.S. adversaries to commercial drones to possible alien encounters.”

According to former Pentagon officials and documents previously seen by The Post, program funding, which totaled at least $22 million, was suspended in 2012.

Gradisher said in a statement that “in response to requests for information from congressional members and staff, officials have provided a series of briefings by senior Naval Intelligence officials as well as aviators who reported hazards to aviation safety."

Elizondo, who ran the AATIP, said the newly drafted guidelines were a culmination of many things, most notably that the Navy had enough credible evidence — including eyewitness accounts and corroborating radar information — to “know this is occurring.”

“If I came to you and said, ‘There are these things that can fly over our country with impunity, defying the laws of physics, and within moments could deploy a nuclear device at will,’ that would be a matter of national security,” Elizondo said.

With the number of U.S. military personnel in the Air Force and Navy who described the same observations, the noise level could not be ignored.

“This type of activity is very alarming,” Elizondo said, “and people are recognizing there are things in our aerospace that lie beyond our understanding.”


Version française avec Deepl
Comment les pilotes en colère ont poussé la Marine à arrêter d'ignorer les observations d'OVNI
 
Par Deanna Paul
25 avril à 9h21
 
Une récente recrudescence des observations d'objets volants non identifiés - ou, comme les militaires les appellent, " phénomènes aériens inexpliqués " - a incité la Marine à rédiger des procédures officielles permettant aux pilotes de documenter les rencontres, une mesure corrective qui, selon d'anciens fonctionnaires, se fait attendre depuis longtemps.
 
Comme POLITICO l'a d'abord signalé, ces intrusions se produisent régulièrement depuis 2014. Récemment, des avions non identifiés sont entrés dans l'espace aérien militaire aussi souvent que plusieurs fois par mois, a déclaré Joseph Gradisher, porte-parole du bureau du chef adjoint des opérations navales pour la guerre informatique, au Washington Post mercredi.
 
Citant des préoccupations en matière de sûreté et de sécurité, M. Gradisher s'est engagé à "enquêter sur tous les rapports".
 
Il a dit : "Nous voulons aller au fond des choses. Nous devons déterminer qui le fait, d'où il vient et quelles sont ses intentions. Nous devons essayer de trouver des moyens d'empêcher que cela ne se reproduise."
 
Luis Elizondo, un ancien officier supérieur du renseignement, a déclaré au Post que les nouvelles lignes directrices de la Marine officialisaient le processus d'établissement de rapports, facilitant l'analyse fondée sur les données tout en éliminant les préjugés liés au fait de parler des OVNI, qualifiant cette décision de " la plus importante prise par la Marine depuis des décennies ".
 
Chris Mellon, ancien sous-secrétaire adjoint à la Défense pour le renseignement et membre du personnel de la Commission sénatoriale du renseignement, était moins élogieux.
 
"Je ne crois pas en la sécurité par l'ignorance ", a-t-il dit, réprimandant la communauté du renseignement pour son " manque de curiosité et de courage " et son " absence de réaction " face à un fort schéma d'observations.
 
Dans certains cas, les pilotes - dont bon nombre sont des ingénieurs et des diplômés de l'Académie - ont prétendu observer de petits objets sphériques volant en formation. D'autres disent avoir vu des véhicules blancs en forme de Tic Tac. Mis à part les drones, tous les moteurs dépendent de la combustion du carburant pour produire de l'énergie, mais tous ces véhicules n'avaient pas d'admission d'air, pas de vent ni d'échappement.
 
"C'est très mystérieux, et ils semblent toujours dépasser la vitesse de nos avions", a-t-il dit, appelant cela une "technologie vraiment radicale".
 
Selon M. Mellon, les pilotes stupéfaits et déconcertés, qui craignaient que le signalement d'aéronefs non identifiés ne nuise à leur carrière, avaient tendance à ne pas parler haut et fort. Et lorsqu'ils l'ont fait, dit-il, il y avait peu d'intérêt à enquêter sur leurs demandes.
 
"Imaginez que vous voyez des véhicules très perfectionnés, ils apparaissent sur les systèmes radar, ils ont l'air bizarre, personne ne sait d'où ils viennent. Cela se produit de façon récurrente, et personne ne fait rien ", a déclaré M. Mellon, qui travaille maintenant pour l'Académie des arts et des sciences To the Stars. Comme les organismes ne partagent pas ce type d'information, il est difficile de connaître toute l'étendue des activités. Néanmoins, il a estimé que des douzaines d'incidents ont été observés par des officiers de marine en une seule année, assez pour forcer le service à s'attaquer au problème.
 
"Les pilotes sont contrariés, et ils essaient d'aider à réveiller un système endormi ", a-t-il déclaré au Post.
 
La curiosité et la préoccupation croissantes des législateurs semblaient également inciter la Marine à agir.
 
En 2017, le Pentagone a d'abord confirmé l'existence du Programme avancé d'identification des menaces aérospatiales (AATIP), une opération gouvernementale lancée en 2007 pour recueillir et analyser les "menaces aérospatiales anormales". Comme l'a rapporté Joby Warrick du Post, l'enquête a porté sur des " avions de pointe mis en service par des adversaires américains traditionnels, des drones commerciaux et d'éventuelles rencontres avec des extraterrestres ".
 
Selon d'anciens fonctionnaires du Pentagone et d'autres documents vus auparavant par le Post, le financement du programme, qui s'élevait à au moins 22 millions de dollars, a été suspendu en 2012.
 
M. Gradisher a déclaré dans une déclaration que " en réponse aux demandes d'information des membres et du personnel du Congrès, les fonctionnaires ont donné une série de séances d'information par des hauts responsables du renseignement naval ainsi que par des aviateurs qui ont signalé des dangers pour la sécurité aérienne ".
 
Elizondo, qui dirigeait l'AATIP, a déclaré que les nouvelles lignes directrices étaient le point culminant de beaucoup de choses, notamment le fait que la Marine avait suffisamment de preuves crédibles - y compris des témoignages oculaires et des informations radar corroborantes - pour " savoir que cela se passe actuellement ".
 
Si je venais vous voir et que je vous disais : " Il y a des choses qui peuvent survoler notre pays en toute impunité, défiant les lois de la physique, et qui, en quelques instants, pourraient déployer un engin nucléaire à volonté ", ce serait une question de sécurité nationale ", a dit Elizondo.
 
Avec le nombre de militaires américains de l'armée de l'air et de la marine qui ont décrit les mêmes observations, le niveau de bruit ne pouvait être ignoré.
 
"Ce type d'activité est très alarmant et les gens reconnaissent qu'il y a des choses dans notre aérospatiale qui dépassent notre entendement", a dit M. Elizondo.
 
Traduit avec www.DeepL.com/Translator

https://www.washingtonpost.com/national-security/2019/04/24/how-angry-pilots-got-navy-stop-dismissing-ufo-sightings/?fbclid=IwAR308bGA7J4mWQb8So7xxdExo4sXA1roOTtbIVnJ-Oom1BxFRjX5P828k7E&noredirect=on&utm_term=.7c77c769a26f

Cordialement,

Julien

Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Comment des pilotes en colère ont pu forcer la Navy à prendre au sérieux les ovnis, Un article du Washington Post

Mar 25 Juin 2019, 16:08
"Lt. Graves discussed visual encounter with UFO."

https://www.yahoo.com/news/lt-ryan-graves-historys-unidentified-230751937.html?guccounter=1&guce_referrer=aHR0cHM6Ly93d3cuZ29vZ2xlLmNvbS8&guce_referrer_sig=AQAAAEUNXxT-7P1XWVQty73z5EJFgov5ev8gQYXPVhOgNp1xiMOlTfYQMuRWGk0231LTIF_zN2EeA7_p0a9RjWQjSPw_Hsp4yuHHyARU6ZlLiQqiSbgRqnUWkw-_t3m_8bo1Jshpq4DlGjNz-LQuY_ZDXh-0usFihyYxNtl2xJRIDY09


"
Stephanopoulos followed up with a question about whether Mr Trump would know if there was evidence of alien life.
He said: "Well I think my, our great pilots would know, and some of them really see things that are a little bit different than in the past.
“So we’re gonna see. But we’ll watch it and you’re gonna be the first to know.”
Despite the scepticism, online viewers noticed that Donald Trump's facial smirks and unusual hesitation in responding meant he knew more than he was letting on."


https://www.express.co.uk/news/world/1141141/Donald-Trump-Pentagon-surge-UFO-sightings-aliens

je pense aussi qu'en effet les pilotes voient de plus en plus de choses exotiques, je pense que trump comme d'autres en effet ont été briefés mais qu'aucun ne sait quoi faire de cette réalité en croissance

je reprends

"really see things that are a little bit different than in the past."

il y a donc bien un changement de comportement non pas de la navy mais des ovnis eux même

perso j'ai identifié un shift de comportement depuis environ 5 ans

je n'ai pas les clefs mais je pense que l'une d'entre elle est qu'on passe d'un paradigme de surveillance passive à une mise en place d'une surveillance plus ciblée d'objectifs ciblés,routes , grands aéroports, fleuves, centrales nucléaire et réseau électrique

en termes humains cela ouvre des perspectives de possibles attitudes hostiles pourtant les ovnis ne le sont pas encore

on est entré dans une phase deux d'un processus plus long

la dernière fois que ce que processus a été mis en branle car ce n'est pas neuf est autour de crises et autres guerre de corée et guerre concrète entre les blocs

l'idée à mon sens est de pouvoir en exfiltrer ou sauver en cas de dérapage des hommes
avatar
Equipe du forum
Equipe du forum
Comment des pilotes en colère ont pu forcer la Navy à prendre au sérieux les ovnis, Un article du Washington Post - Page 3 Empty

Masculin Age : 61
Nombre de messages : 168
Inscription : 03/08/2014
Localisation : Ballan-Miré 37510
Emploi : Contrôleur Réception
Passions : Trains miniatures, Drum & Bugle corps, Tirol
Règlement : Règlement
Points de Participation : 2890
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: Comment des pilotes en colère ont pu forcer la Navy à prendre au sérieux les ovnis, Un article du Washington Post

Mar 25 Juin 2019, 19:31
Bonsoir anakin,

Votre analyse se rapproche assez de la réalité qui est la nôtre et les éléments avancés petit à petit par les uns et les autres constituent un début de piste encourageant il me semble.

La science progresse et les mentalités évoluent mais il est vrai jamais assez vite comme le laisse entendre GenuineUFOs à juste titre car notre impatience est grande !

Je comprends aussi ce que sous entend GenuineUFOs sur ce sujet qui souffre effectivement de beaucoup d'incompréhension malgré de bonnes volontés. D'un point de vue scientifique nous sommes bien trop "jeune" pour saisir toutes les subtilités qui s'offrent à nous et l'étendue du phénomène tant il est riche et varié dans sa teneur.

La science, qui reste dans certains cas sous contrôle, ne peut pas proposer d'explications satisfaisantes car ses outils et ceux qui les utilisent ne sont pas prêts pour cela sauf évidement quelques uns qui ont décidé d'aller sur d'autres pistes à leurs risques et périls !

Encore une fois il y a ceux qui recherchent la preuve absolue donc plutôt matérielle et forcément incontestable ce qui est louable. Le problème est que tout cela est réellement verrouillé et sous contrôle.

En même temps je vous répète à nouveau qu'il existe des preuves matérielles disponibles qui ne peuvent être dissimulées mais qui ne sont pas des vaisseaux extraterrestres évidement. Trop facile et bien trop dangereux !

Les édifices construits sur terre que nous connaissons tous (Pyramides et autres suivant les régions) sont des éléments qui peuvent mener à une meilleure compréhension à condition de faire l'effort d'aller chercher la connaissance des anciennes civilisations disparues dont la plus connue est celles des Atlantes et de remonter à nos origines de création donc à des millions d'années.

Comprendre qui nous sommes et pourquoi nous sommes là donc par quel processus permet d'appréhender le phénomène OVNI sous un tout autre angle qui pour l'instant n'est pas dans le périmètre de la science qui se concentre davantage sur les effets et non les causes.

Le problème est qu'il faut intégrer des connaissances qui ne dépendent pas des circuits traditionnels qui sont contrôlés pour ne pas permettre à l'humanité actuelle de se réveiller.

Mais heureusement nous sommes de plus en plus nombreux à explorer cette histoire de la terre et à partager la connaissance universelle afin de permettre doucement mais surement à notre humanité de vivre son évolution en vue de la prochaine humanité qui elle va retrouver ses liens avec ses origines cosmiques qui nous ont été enlevées par manipulation de notre ADN de départ.
avatar
Equipe du forum
Equipe du forum
Comment des pilotes en colère ont pu forcer la Navy à prendre au sérieux les ovnis, Un article du Washington Post - Page 3 Empty

Masculin Age : 77
Nombre de messages : 1960
Inscription : 18/06/2007
Localisation : Afrique du Nord
Emploi : retraité
Règlement : Règlement
Points de Participation : 8719
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: Comment des pilotes en colère ont pu forcer la Navy à prendre au sérieux les ovnis, Un article du Washington Post

Mer 26 Juin 2019, 13:46
@Charles1960 a écrit:

Évidemment vous pensez que je vous raconte des histoires sans preuves comme d'habitude, mais le jour où vous apercevrez un vaisseau alien comme vous dites, et si cela vous arrive, alors sincèrement posez-vous les bonnes questions car cela voudra dire que la phase finale est proche


Bonjour Charles 1960

Ce n’est pas pour diminuer l’écrit de votre message , mais j’ai vu ces ovnis depuis les années 60 jusqu'à ces dernières années ,si tout au début ,je me suis un peu inquiété ,je croyais un peu à un début d’invasion de la terre  par une présence étrangère ,mais, après d’autres observations étalées dans le temps , je commençais à m’habituer à cette présence , j’avais le sentiment que d’autres supers pays savaient cela ,qu’une présence étrangère est présente sur terre , et que s’il y a une menace imminente de cette présence  , ils ne garderont pas cette affaire sous silence .
avatar
Equipe du forum
Equipe du forum
Comment des pilotes en colère ont pu forcer la Navy à prendre au sérieux les ovnis, Un article du Washington Post - Page 3 Empty

Masculin Age : 61
Nombre de messages : 168
Inscription : 03/08/2014
Localisation : Ballan-Miré 37510
Emploi : Contrôleur Réception
Passions : Trains miniatures, Drum & Bugle corps, Tirol
Règlement : Règlement
Points de Participation : 2890
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: Comment des pilotes en colère ont pu forcer la Navy à prendre au sérieux les ovnis, Un article du Washington Post

Mer 26 Juin 2019, 20:09
Bonsoir Hocine,

Je comprends votre remarque et dans votre cas je pense qu'il faudrait s'interroger sur les raisons d'autant d'observations de votre part qui ne sont pas données à tout le monde. Il y a peut être un message ou une intention !

Il n'y a pas d'invasion prévue du type classique comme on l'imagine parfois avec des Aliens identifiés car à ce moment la les humains auraient conscience de leur présence. Ce n'est pas le but sinon prise de conscience et réveil dangereux pour tout le monde.

Puis la prise de contrôle remonte à des milliers d'années au delà des 300 000 mille ans semble-t'il avec une guerre qui opposa les gardiens de notre univers aux forces de l'ombre et en tête les fameux reptiliens qui sont souvent remis en cause comme tant d'autres choses. Pas facile à intégrer cette histoire de la terre avant l'histoire dite connue ! Normal elle est occultée par nécessité évidente !

Elle dérange autant qu'elle pose de problèmes car elle oblige à une recherche de connaissances au delà de ce qui est admis et souhaité pour maintenir les humains dans l'ignorance. Il y a un niveau terrestre de collaboration et de consentement par intérêt évidement.

Après la guerre gagnée par les forces de l'ombre, il y a la prise de contrôle de la terre afin de servir les intérêts des entités concernées agissant dans les sphères subtiles et se nourrissant essentiellement de nos énergies. Le contrôle est à la fois dans la 3D provoquée, plan terrestre à basses fréquences vibratoires, et dans la sphère astrale donc le monde des défunts jusqu'en 2012 fin du processus. Ouf !

Si vous arrivez à intégrer que tout est énergie dans notre univers et que plus les fréquences sont basses, plus l'énergie se densifie alors qu'à l'inverse plus les fréquences augmentent et plus cette énergie se libère des aspects matériels, vous comprendrez mieux les mécanismes de contrôle possibles et en place sans oublier la modification de notre ADN originel de 12 brins réduit à 2 brins. Perte alors de l'essence divine qui n'est autre que notre lien avec l'univers, les gardiens et la source.

Les 12 brins correspondants aux 12 races venues il y a des millions d'années créer un être humain en charge de gérer la terre, planète école et conçue comme une bibliothèque universelle permettant de stocker les informations génétiques de notre univers. C'est pourquoi elle doit être préservée et c'est notre chance !

Et l'ufologie n'est qu'une résultante de toute cette histoire lointaine avec de temps en temps des nouveaux venus qui émergent et qui cherchent à découvrir et à mieux connaitre leur environnement.
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Comment des pilotes en colère ont pu forcer la Navy à prendre au sérieux les ovnis, Un article du Washington Post

Ven 19 Juil 2019, 13:59
Récapitulatif des différentes formes observées par les pilotes de la Navy...

Different UFO shapes, different functions

Source: Silvarecords.com

@+
Jean-Francis
Légende du forum
Légende du forum
Comment des pilotes en colère ont pu forcer la Navy à prendre au sérieux les ovnis, Un article du Washington Post - Page 3 Empty

Masculin Age : 72
Nombre de messages : 87
Inscription : 13/06/2019
Localisation : La Rochelle
Emploi : Retraité
Passions : Archerie, aviation, musique, biologie, astronomie, physique et...OVNIS
Règlement : Règlement
Points de Participation : 931
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: Comment des pilotes en colère ont pu forcer la Navy à prendre au sérieux les ovnis, Un article du Washington Post

Ven 19 Juil 2019, 20:05
Les pilotes civils ou militaires voient des OVNIS depuis maintenant 80 ans au bas mot. Le nombre des observations et témoignages de cette catégorie professionnelle atteint un volume plus que considérable. Leur sens de l'observation et leurs connaissances de "ce qui vole" les hissent à un degré significatif de confiance.
Voilà l'argumentation employée depuis longtemps dans les milieux ufologiques pour donner du crédit au phénomène et j'y souscris.
Leur mission principale, surtout pour les militaires consiste à préserver l'espace aérien national contre toute intrusion étrangère non accréditée. Ce post au sujet des pilotes en colère m'amène au questionnement suivant : depuis le temps que cette mission s'exerce aux USA, en France, en GB, en ex URSS, en fait partout où il existe des armées de l'air, y a-t-il eu des tentatives de tir des chasseurs contre des observations?
Les missiles modernes doivent se vérouiller sur un objectif par radar pour les grandes distances ou en IR pour les courtes distances ; or, les pilotes font état de spots radar bien réels et de rencontres rapprochées. Je suppose que le tir est toujours soumis à une autorité et que dans le cas d'observations fugaces, la réponse arrive ou arriverait trop tard?
Y aurait-il aussi un consensus inter gouvernements sur le non déclenchement du feu pour ne pas endosser la responsabilité d'un tel acte?
Si cette hypothèse se révélait exacte, ce serait la preuve que l'on considère bien l'objet comme un "tôle et boulon" authentique et non pas comme une chimère.


Dernière édition par Jean-Francis le Ven 19 Juil 2019, 21:45, édité 1 fois

_______________________________________
"Celui qui maîtrise le photon devient le maître du monde"
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Comment des pilotes en colère ont pu forcer la Navy à prendre au sérieux les ovnis, Un article du Washington Post

Ven 19 Juil 2019, 20:29
Certes, tout ceci est volontiers accepté ici, mais certains "sachant" s'assoient dessus, pour eux le catalogue Dominique Weinstein çà ne vaut pas un clou. Ils ne sont ni pilotes, astronautes etc... mais savent mieux que quiconque l'origine de leur vision. Des trucs bien réels (ballons stratosphériques, astres, bolides, comètes, débris de fusées ou satellites etc...) qui sont utilisés et systématiquement mis en avant pour faire passer tous les témoins sans exception pour des abrutis. Ils ne doutent pas un seul instant de leurs choix pour "expliquer" une observation.

Cette façon de procéder est très discutable et nous continuerons de le proclamer haut et fort.

@+
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Comment des pilotes en colère ont pu forcer la Navy à prendre au sérieux les ovnis, Un article du Washington Post

Lun 19 Aoû 2019, 11:58
Admiral: UFO encounters occurred during ‘finite period’

Tentative de traduction avec DEEPL

Les rencontres d'OVNI ont eu lieu pendant la " période finie ".

Au cours d'un panel lors du Forum sur la sécurité à Aspen organisé le mois dernier par l'Aspen Institute, un membre de l'auditoire a interrogé l'amiral Philip Davidson sur les rapports des ovnis. Davidson a répondu que la Marine a de nouvelles lignes directrices en matière de rapports sur les OVNI et que les événements d'OVNI se sont produits pendant "une période finie".

Cette information provient d'un tweet du rédacteur en chef de la défense de Politico, Bryan Bender. Bender a suivi l'évolution récente de l'OVNI dans la capitale nationale. Il a publié l'article concernant l'élaboration par la marine américaine de nouvelles lignes directrices pour le signalement des OVNI, et il est apparu sur la chaîne History Channel's Unidentified : Dans le cadre de l'enquête américaine sur les ovnis.

Bender a animé une table ronde lors du forum du vendredi 19 juillet. Cependant, jeudi, il a envoyé un tweet :

"Un membre de l'auditoire @AspenSecurity interroge le commandant de l'INDOPACOM sur les rapports de la Marine sur les OVNI. L'amiral Phil Davidson répond qu'il y a maintenant un processus de rapport pour ces observations inexpliquées et dit que les rencontres ont eu lieu pendant " une période finie ".

L'amiral Philip Davison, quatre étoiles, est le commandant du U.S. Indio-Pacific Command. Ce que je trouve intéressant, c'est qu'il était au courant de la question des ovnis, et apparemment plus que les nouvelles récentes concernant les nouvelles lignes directrices en matière de déclaration. Mais que voulait-il dire quand il a dit que les rencontres se déroulaient pendant "une période finie" ?

Unidentified de History's Unidentified a révélé que les pilotes de la Marine impliqués dans deux incidents distincts ont informé les législateurs et les dirigeants militaires. Les premières rencontres se sont déroulées sur plusieurs jours en novembre 2004. Le groupe d'attaque des porte-avions Nimitz a détecté des objets étranges sur le radar. Les jets brouillés de Nimitz et le commandant de l'escadre David Fravor ont engagé un objet qu'il a décrit comme ressemblant à un Tac Tac blanc de 40 pieds de long. Peu de temps après, l'objet s'est enfui à une vitesse incroyable.

La deuxième série de rencontres couvertes sur Unidentified était similaire. Dans ce cas-ci, c'est le groupe de porte-avions de l'USS Roosevelt qui a rencontré des relevés radar étranges au large des côtes de la Floride en 2014 et 2015. À un moment donné, un OVNI décrit comme une boule claire avec un cube à l'intérieur passait entre deux jets. Selon l'exposition, les objets suivaient l'USS Rosevelt jusqu'au Moyen-Orient.

Ces rencontres s'étendent de 2004 à 2015. C'est la période finie dont Davidson parlait ? Pourrait-il y avoir encore plus de cas d'OVNI de la Marine dont le public n'est pas au courant ?

J'ai demandé à Bender ce que Davidson voulait dire. Il dit que seul Davidson sait ce qu'il voulait dire, mais Bender pense que Davidson aurait pu suggérer qu'ils ne repèrent les OVNI qu'occasionnellement. Ce n'est pas quelque chose qui arrive tout le temps.

Dans une conversation sur Twitter, l'écrivain de la défense Tyler Rogoway de The Drive's War Zone m'a dit qu'il pensait que le commentaire de Davidson semblait exact compte tenu de ce qui a été révélé sur les rencontres de 2004 et 2014-2015. Rogoway note également que le pilote de la marine Ryan Graves n'a jamais déclaré avoir rencontré des OVNI au Moyen-Orient, mais qu'il leur est arrivé de voir " des signatures radar dont les performances correspondaient à ce que nous avons vécu chez nous ".

L'observation de Rogoway est intéressante. Il a fait rapport sur ces incidents et voit un point commun aux événements qui pourraient être importants. Par exemple, dans les deux cas, de nouvelles technologies de capteurs de pointe ont été déployées. Il trouve cette similitude, "particulièrement intrigante et peut indiquer la possibilité que ces événements aient été des tests de technologies très exotiques et secrètes appartenant à l'armée américaine ou même déployées par ses adversaires".

"Nous devons souligner qu'il ne s'agit là que d'une possibilité parmi tant d'autres et qu'elle ne constitue pas une explication définitive de ces incidents pour l'instant ", ajoute M. Rogoway.

Dans un article précédent, Rogoway notait que ces rencontres révèlent " qu'il existe une technologie capable d'effectuer des manœuvres de vol qui brisent nos perceptions de la propulsion, des commandes de vol, de la science des matériaux et même de la physique ".

Si les rencontres d'OVNI se limitaient à ces deux endroits et aux avions qui testaient de nouvelles technologies de capteurs, il serait possible que quelqu'un d'autre teste comment ces capteurs réagiraient à leur technologie de propulsion de prochaine génération.

En mai, au McMenamins UFOfest, Fravor a dit à l'auditoire d'un panel auquel il avait participé qu'il pensait que c'était peut-être aussi une technologie avancée secrète qu'il avait rencontrée. Cependant, dit-il, au fil des ans, et cette technologie n'a jamais vu le jour, il a commencé à douter de cette idée. Il a dit qu'il n'y avait aucune chance qu'il n'ait pas entendu parler de ce nouveau développement s'il existait.

Davidson pourrait penser dans le même sens que Rogoway, et son commentaire aurait pu nous donner un aperçu de l'orientation de l'enquête de la Marine sur les OVNI. Le conspirationniste dira qu'il semait le doute pour faire oublier à la presse les origines extraterrestres des OVNI que la Marine a rencontrés.

Il y a une autre révélation que nous pouvons tirer de la question qui a été posée à Davidson. La foule, probablement composée principalement de journalistes de la défense et d'initiés de l'industrie, a ri lorsque la question des ovnis a été posée. Rogoway a qualifié cette réaction de ses collègues de "dégoûtante".

Le rire montre qu'en dépit de l'attention sérieuse que le sujet OVNI a reçu, Rogoway et Bender sont aussi des anomalies. Leurs collègues ne sont pas tout à fait prêts à prendre au sérieux une question sur les ovnis. Heureusement, l'amiral n'a pas considéré l'affaire comme une risée.

Source : Rdrnews.com

@+
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Comment des pilotes en colère ont pu forcer la Navy à prendre au sérieux les ovnis, Un article du Washington Post

Jeu 22 Aoû 2019, 12:00
L’impact social et politique de l’action de « To The Stars Academy »

Autrement dit, un tel électrochoc était devenu nécessaire...

Source : Académie d'Ufologie
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Comment des pilotes en colère ont pu forcer la Navy à prendre au sérieux les ovnis, Un article du Washington Post

Dim 01 Sep 2019, 23:07
Faisons un peu le point sur la technologie qui permet d'obtenir des images de plus ou moins bonne qualité...

Un article de Silvarecord

@+
Contenu sponsorisé

Ovnis Re: Comment des pilotes en colère ont pu forcer la Navy à prendre au sérieux les ovnis, Un article du Washington Post

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum