Marque-page social
Conservez et partagez l'adresse de Forum Les mystères des Ovnis - Ufologie et vie extraterrestre sur votre site de social bookmarking
Derniers sujets
la réponse est peut-être dans le futur Aujourd'hui à 19:22udje54031983: Le 07~/06 vers 23h00 - Ovni en Provence à Aubagne (13)Aujourd'hui à 18:16gerald777Revoir l'amarrage de Thomas Pesquet Aujourd'hui à 17:47gerald777Besoin d'aide pour traiter une vidéoAujourd'hui à 17:31gerald7771983: le 06/06 à - engin en forme de cigareUn engin de grande taille - Aix-en-provence (13) Aujourd'hui à 15:48gerald7772020: le 06/08 à 23h10 - Ovni triangle - Saint-Maurice (dép.23)Aujourd'hui à 11:07Roland89"LE TEMPS DES OVNIS" nouveau docu par Georges CombesAujourd'hui à 05:04martinPANIQUE CHEZ LES PSEUDO SCEPTIQUESAujourd'hui à 00:49Jean-FrancisArticles sur le sujet ovniHier à 19:23elisaliseÉvidence évidenceSam 31 Juil 2021, 19:34udje54032017: le 21/03 à 10h30 - Pan dans le ciel - Plélan le grand (35)Sam 31 Juil 2021, 08:46Roland89OVNI en MéditerranéeVen 30 Juil 2021, 23:44LorelineBonjour à tousVen 30 Juil 2021, 17:55William1963La Mystérieuse foudre en boule de Raymond PicolliVen 30 Juil 2021, 12:22LorelineMAJ Matin Ovni de l'édition de Mai 2021 par ODHTvVen 30 Juil 2021, 11:58LorelineBen, c'est encore moi...Ven 30 Juil 2021, 10:03Roland892011: le / - OVNIs percutés par un missile. - Kandahar (Afghanistan) Jeu 29 Juil 2021, 23:56William1963Discussions autour de divers sujets concernant l'ufologie.Jeu 29 Juil 2021, 19:42udje5403Nous ne vivrons pas sur Mars ni ailleursJeu 29 Juil 2021, 19:15William1963Les méprises astronomiquesMar 27 Juil 2021, 20:36elisaliseLes OVNIS : le rapport du Pentagone - EclairagesMar 27 Juil 2021, 07:24martin(1994) Vidéo ovni centre d'essai de la base Nellis de l'US Air ForceMar 27 Juil 2021, 06:13HannibalRapport du Pentagone sur les ovnisLun 26 Juil 2021, 19:19udje5403Vu sur Youtube à PertuisDim 25 Juil 2021, 06:09HannibalLe Rover Persévérance et son hélicoptère.Ven 23 Juil 2021, 13:21XPDavySommes-nous seuls dans l'Univers ?Jeu 22 Juil 2021, 20:20martinPrésentation Jeu 22 Juil 2021, 19:02freethinkerAutour de la question : comment cultiver l'esprit critique ?Mer 21 Juil 2021, 20:12Jean-Marc WatUne initiative Européenne pour recueillir et analyser les OvnisMer 21 Juil 2021, 00:39jean-lucLUSA FAA près de 10.000 cas en accès libre (2014-2020)Dim 18 Juil 2021, 11:52Jean-Marc Wat
Annonce
Le Deal du moment : -10%
Apple TV HD 4K 32Go (2021)
Voir le deal
179 €

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Comment des pilotes en colère ont pu forcer la Navy à prendre au sérieux les ovnis, Un article du Washington Post

Jeu 25 Avr 2019, 15:59
Rappel du premier message :

Un article très intéressant dans le Washington Post de ce matin: 

Version anglaise:
How angry pilots got the Navy to stop dismissing UFO sightings

By Deanna Paul
April 25 at 9:21 AM

A recent uptick in sightings of unidentified flying objects — or as the military calls them, “unexplained aerial phenomena” — prompted the Navy to draft formal procedures for pilots to document encounters, a corrective measure that former officials say is long overdue.

As first reported by POLITICO, these intrusions have been happening on a regular basis since 2014. Recently, unidentified aircraft have entered military-designated airspace as often as multiple times per month, Joseph Gradisher, spokesman for office of the deputy chief of naval operations for information warfare, told The Washington Post on Wednesday.

Citing safety and security concerns, Gradisher vowed to “investigate each and every report.”

He said, “We want to get to the bottom of this. We need to determine who’s doing it, where it’s coming from and what their intent is. We need to try to find ways to prevent it from happening again.”

Luis Elizondo, a former senior intelligence officer, told The Post that the new Navy guidelines formalized the reporting process, facilitating data-driven analysis while removing the stigma from talking about UFOs, calling it “the single greatest decision the Navy has made in decades.”

Chris Mellon, a former deputy assistant secretary of defense for intelligence and staffer on the Senate Intelligence Committee, was less laudatory.

“I don’t believe in safety through ignorance,” he said, scolding the intelligence community for a lack of “curiosity and courage” and a “failure to react” to a strong pattern of sightings.

In some cases, pilots — many of whom are engineers and academy graduates — claimed to observe small spherical objects flying in formation. Others say they’ve seen white, Tic Tac-shaped vehicles. Aside from drones, all engines rely on burning fuel to generate power, but these vehicles all had no air intake, no wind and no exhaust.

“It’s very mysterious, and they still seem to exceed our aircraft in speed,” he said, calling it a “truly radical technology.”

According to Mellon, awestruck and baffled pilots, concerned that reporting unidentified flying aircraft would adversely affect their careers, tended not to speak up. And when they did, he said, there was little interest in investigating their claims.

“Imagine you see highly advanced vehicles, they appear on radar systems, they look bizarre, no one knows where they’re from. This happens on a recurring basis, and no one does anything,” said Mellon, who now works for To the Stars Academy of Arts and Sciences. Because agencies do not share this type of information, it is difficult to know the full extent of activity. Still, he estimated that dozens of incidents were witnessed by naval officers in a single year, enough to force the service to address the issue.

“Pilots are upset, and they’re trying to help wake up a slumbering system,” he told The Post.

Lawmakers’ growing curiosity and concern also appeared to coax action out of the Navy.

In 2017, the Pentagon first confirmed the existence of the Advanced Aerospace Threat Identification Program (AATIP), a government operation launched in 2007 to collect and analyze “anomalous aerospace threats.” As The Post’s Joby Warrick reported, the investigation ranged from “advanced aircraft fielded by traditional U.S. adversaries to commercial drones to possible alien encounters.”

According to former Pentagon officials and documents previously seen by The Post, program funding, which totaled at least $22 million, was suspended in 2012.

Gradisher said in a statement that “in response to requests for information from congressional members and staff, officials have provided a series of briefings by senior Naval Intelligence officials as well as aviators who reported hazards to aviation safety."

Elizondo, who ran the AATIP, said the newly drafted guidelines were a culmination of many things, most notably that the Navy had enough credible evidence — including eyewitness accounts and corroborating radar information — to “know this is occurring.”

“If I came to you and said, ‘There are these things that can fly over our country with impunity, defying the laws of physics, and within moments could deploy a nuclear device at will,’ that would be a matter of national security,” Elizondo said.

With the number of U.S. military personnel in the Air Force and Navy who described the same observations, the noise level could not be ignored.

“This type of activity is very alarming,” Elizondo said, “and people are recognizing there are things in our aerospace that lie beyond our understanding.”


Version française avec Deepl
Comment les pilotes en colère ont poussé la Marine à arrêter d'ignorer les observations d'OVNI
 
Par Deanna Paul
25 avril à 9h21
 
Une récente recrudescence des observations d'objets volants non identifiés - ou, comme les militaires les appellent, " phénomènes aériens inexpliqués " - a incité la Marine à rédiger des procédures officielles permettant aux pilotes de documenter les rencontres, une mesure corrective qui, selon d'anciens fonctionnaires, se fait attendre depuis longtemps.
 
Comme POLITICO l'a d'abord signalé, ces intrusions se produisent régulièrement depuis 2014. Récemment, des avions non identifiés sont entrés dans l'espace aérien militaire aussi souvent que plusieurs fois par mois, a déclaré Joseph Gradisher, porte-parole du bureau du chef adjoint des opérations navales pour la guerre informatique, au Washington Post mercredi.
 
Citant des préoccupations en matière de sûreté et de sécurité, M. Gradisher s'est engagé à "enquêter sur tous les rapports".
 
Il a dit : "Nous voulons aller au fond des choses. Nous devons déterminer qui le fait, d'où il vient et quelles sont ses intentions. Nous devons essayer de trouver des moyens d'empêcher que cela ne se reproduise."
 
Luis Elizondo, un ancien officier supérieur du renseignement, a déclaré au Post que les nouvelles lignes directrices de la Marine officialisaient le processus d'établissement de rapports, facilitant l'analyse fondée sur les données tout en éliminant les préjugés liés au fait de parler des OVNI, qualifiant cette décision de " la plus importante prise par la Marine depuis des décennies ".
 
Chris Mellon, ancien sous-secrétaire adjoint à la Défense pour le renseignement et membre du personnel de la Commission sénatoriale du renseignement, était moins élogieux.
 
"Je ne crois pas en la sécurité par l'ignorance ", a-t-il dit, réprimandant la communauté du renseignement pour son " manque de curiosité et de courage " et son " absence de réaction " face à un fort schéma d'observations.
 
Dans certains cas, les pilotes - dont bon nombre sont des ingénieurs et des diplômés de l'Académie - ont prétendu observer de petits objets sphériques volant en formation. D'autres disent avoir vu des véhicules blancs en forme de Tic Tac. Mis à part les drones, tous les moteurs dépendent de la combustion du carburant pour produire de l'énergie, mais tous ces véhicules n'avaient pas d'admission d'air, pas de vent ni d'échappement.
 
"C'est très mystérieux, et ils semblent toujours dépasser la vitesse de nos avions", a-t-il dit, appelant cela une "technologie vraiment radicale".
 
Selon M. Mellon, les pilotes stupéfaits et déconcertés, qui craignaient que le signalement d'aéronefs non identifiés ne nuise à leur carrière, avaient tendance à ne pas parler haut et fort. Et lorsqu'ils l'ont fait, dit-il, il y avait peu d'intérêt à enquêter sur leurs demandes.
 
"Imaginez que vous voyez des véhicules très perfectionnés, ils apparaissent sur les systèmes radar, ils ont l'air bizarre, personne ne sait d'où ils viennent. Cela se produit de façon récurrente, et personne ne fait rien ", a déclaré M. Mellon, qui travaille maintenant pour l'Académie des arts et des sciences To the Stars. Comme les organismes ne partagent pas ce type d'information, il est difficile de connaître toute l'étendue des activités. Néanmoins, il a estimé que des douzaines d'incidents ont été observés par des officiers de marine en une seule année, assez pour forcer le service à s'attaquer au problème.
 
"Les pilotes sont contrariés, et ils essaient d'aider à réveiller un système endormi ", a-t-il déclaré au Post.
 
La curiosité et la préoccupation croissantes des législateurs semblaient également inciter la Marine à agir.
 
En 2017, le Pentagone a d'abord confirmé l'existence du Programme avancé d'identification des menaces aérospatiales (AATIP), une opération gouvernementale lancée en 2007 pour recueillir et analyser les "menaces aérospatiales anormales". Comme l'a rapporté Joby Warrick du Post, l'enquête a porté sur des " avions de pointe mis en service par des adversaires américains traditionnels, des drones commerciaux et d'éventuelles rencontres avec des extraterrestres ".
 
Selon d'anciens fonctionnaires du Pentagone et d'autres documents vus auparavant par le Post, le financement du programme, qui s'élevait à au moins 22 millions de dollars, a été suspendu en 2012.
 
M. Gradisher a déclaré dans une déclaration que " en réponse aux demandes d'information des membres et du personnel du Congrès, les fonctionnaires ont donné une série de séances d'information par des hauts responsables du renseignement naval ainsi que par des aviateurs qui ont signalé des dangers pour la sécurité aérienne ".
 
Elizondo, qui dirigeait l'AATIP, a déclaré que les nouvelles lignes directrices étaient le point culminant de beaucoup de choses, notamment le fait que la Marine avait suffisamment de preuves crédibles - y compris des témoignages oculaires et des informations radar corroborantes - pour " savoir que cela se passe actuellement ".
 
Si je venais vous voir et que je vous disais : " Il y a des choses qui peuvent survoler notre pays en toute impunité, défiant les lois de la physique, et qui, en quelques instants, pourraient déployer un engin nucléaire à volonté ", ce serait une question de sécurité nationale ", a dit Elizondo.
 
Avec le nombre de militaires américains de l'armée de l'air et de la marine qui ont décrit les mêmes observations, le niveau de bruit ne pouvait être ignoré.
 
"Ce type d'activité est très alarmant et les gens reconnaissent qu'il y a des choses dans notre aérospatiale qui dépassent notre entendement", a dit M. Elizondo.
 
Traduit avec www.DeepL.com/Translator

https://www.washingtonpost.com/national-security/2019/04/24/how-angry-pilots-got-navy-stop-dismissing-ufo-sightings/?fbclid=IwAR308bGA7J4mWQb8So7xxdExo4sXA1roOTtbIVnJ-Oom1BxFRjX5P828k7E&noredirect=on&utm_term=.7c77c769a26f

Cordialement,

Julien

avatar
Equipe du forum
Equipe du forum
Comment des pilotes en colère ont pu forcer la Navy à prendre au sérieux les ovnis, Un article du Washington Post - Page 2 Empty

Masculin Age : 43
Nombre de messages : 174
Inscription : 04/02/2014
Localisation : France
Emploi :
Passions :
Règlement : Règlement
Points de Participation : 3088
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: Comment des pilotes en colère ont pu forcer la Navy à prendre au sérieux les ovnis, Un article du Washington Post

Mer 29 Mai 2019, 19:11
Oui, ses échanges contiennent une bonne part de lobbying - il *vend* son bouquin et ses documentaires "sekret machine..." à Podesta, sa capacité à lui faire rencontrer des personnalités du showbizness, mais aussi des officiels, ce qui est un peu plus surprenant. Podesta est d'un silence quasi total - d'une part il a sans doute d'autres chats à fouetter que cet histrion, et de l'autre ce qu'il sait il doit le garder bien au chaud.
https://wikileaks.org/podesta-emails/emailid/2125

Sinon d'autres trucs marrants :
Le CV du docteur Puthoff n'est pas tout à fait le même dans le site de TSA et dans les échanges de STRATFOR, une boite privée de renseignement américaine:
https://wikileaks.org/gifiles/docs/23/2380133_-fwd-h-e-puthoff-ph-d-.html
Analyste de la NSA, chercheur pour la CIA... y a du métier.

Ce mélange de gros business (casquettes, tee-shirts, documentaires trotro mystérieux mais en fait vide...) et de grosses tronches diplômés est assez fascinant.
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Comment des pilotes en colère ont pu forcer la Navy à prendre au sérieux les ovnis, Un article du Washington Post

Mer 29 Mai 2019, 19:29
@R-Mès a écrit:Analyste de la NSA, chercheur pour la CIA... y a du métier.
Le nombre d'anciens membres du renseignement américains qui font partie de TTSA est tout simplement ahurissant. Puthoff est parmi ceux (très peu nombreux) qui savent le plus sur la nature réelle du phénomène ovni.
Ce mélange de gros business (casquettes, tee-shirts, documentaires trotro mystérieux mais en fait vide...) et de grosses tronches diplômés est assez fascinant.
Je pense que la divulgation fait partie d'une stratégie plus large qui prévoit aussi la possibilité d'un retour arrière en cas de pépin...  Je suis d'avis que Tom DeLonge n'a été ''embarqué'' dans cette histoire que pour servir de ''fusible'' éventuel...

Cordialement,

Julien
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Comment des pilotes en colère ont pu forcer la Navy à prendre au sérieux les ovnis, Un article du Washington Post

Jeu 06 Juin 2019, 02:50
Suite à l'article du WP, des revues du mainstream ont décidé d'aborder de façon très sérieuse le thème des ovnis.

Ici, c'est une revue spécialisée dans les politiques de l'utilisation du nucléaire qui ose faire (assez timidement) le lien ovni....nucléaire:

https://thebulletin.org/2019/06/double-dread-ufos-and-nuclear-war/

Julien
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Comment des pilotes en colère ont pu forcer la Navy à prendre au sérieux les ovnis, Un article du Washington Post

Lun 10 Juin 2019, 03:12
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Comment des pilotes en colère ont pu forcer la Navy à prendre au sérieux les ovnis, Un article du Washington Post

Ven 21 Juin 2019, 12:04
Plusieurs escadrons commencent à signaler leurs rencontre insolites avec des objets inconnus...

Cliquez ici

Tentative de traduction avec Deepl.

L'une des plus grandes questions entourant la plus récente vague connue de rencontres d'OVNI avec des pilotes de la marine américaine - celles qui se sont produites au large de la côte sud-est des États-Unis entre 2014 et le début de 2015 - porte sur leur persistance réelle. Nous savons que les équipages du Super Hornet de l'escadron 11 (VFA-11), les Red Rippers, ont détecté des objets inconnus plusieurs fois au radar et qu'un équipage a même eu une rencontre visuelle rapprochée avec l'un d'eux, mais que dire des autres escadrons du Hornet basés à la base aérienne Oceana, sans parler des E-2 Hawkeye du Norfolk voisin ? Nous avons la réponse à cette question et elle est remarquable.

Une source au courant des événements a clairement indiqué à The War Zone que la présence d'objets mystérieux dans l'espace aérien d'entraînement restreint au large de la côte est des États-Unis était si répandue qu'elle était largement connue des unités aériennes locales. Ils ont noté que la majorité des escadrons de Super Hornet équipés de radars AN/APG-79 Active Electronically Scanned Array (AESA) - vous pouvez tout lire sur cette technologie et comment elle a été essentielle pour détecter ces objets dans notre article exclusif sur le sujet - vivaient à l'époque les mêmes expériences, ainsi que les équipages des nouveaux E-2D Hawkeye avec sa suite radar AN/APY-9 très puissante. C'est littéralement devenu un événement si courant et quasi quotidien que les aviateurs et les officiers de vol de la Marine de la base en parlaient de façon informelle et régulière.

Mais cela ne veut pas dire que des mesures officielles n'ont pas été prises. Au-delà du dépôt d'un rapport officiel de sécurité après qu'un des jets eut presque heurté l'un des objets non identifiés - décrit étrangement comme une sphère translucide avec une structure cubique suspendue à l'intérieur - des avis à l'aviateur (NOTAM) ont été affichés concernant les dangers potentiels posés par des véhicules aériens inconnus volant dans les mêmes zones militaires que les avions de la NAS Oceana utilisés pour leur entraînement. Cette mesure a été prise par les dirigeants du commandement de la base, qui n'arrivaient pas à trouver d'autres moyens de régler ce problème bizarre et la menace qu'il représentait pour la sécurité de leurs équipages d'aéronef.

Depuis, nous avons déposé des demandes en vertu de la Freedom Of Information Act (FOIA) pour obtenir des copies de ces NOTAM, ainsi que des documents concernant la façon dont la décision de déposer les NOTAM a été prise au niveau du commandement.

Une autre question brûlante entourant ces événements est de savoir si d'autres rencontres visuelles ont eu lieu au-delà de celle qui a failli se produire avec le Super Hornet et l'objet " cube inside and orb ". Notre source nous dit qu'il y en avait beaucoup plus, et oui, ils ont tous abouti à la même description exacte de l'objet. Il s'agit donc d'un ensemble uniforme d'objets très étranges qui ont été repérés par radar, par des nacelles de visée infrarouge et à l'œil nu, souvent en 2014 et pendant la première partie de 2015 au large des côtes du sud-est de l'Amérique.

Comme nous l'avons mentionné dans notre dernier article sur le sujet, ces rencontres ont chuté à un point tel qu'elles ont été décrites comme étant éphémères et non concluantes, au mieux, une fois que la VFA-11 et son transporteur aérien se sont rendus en croisière au Moyen-Orient au début du printemps 2015. De plus, nous savons que le groupe d'intervention des transporteurs et ses aéronefs ont été équipés de nouvelles technologies clés de fusion de capteurs pour ce déploiement, un fait qui ressemble étrangement aux circonstances entourant l'incident maintenant célèbre du " Tic Tac " près d'une décennie auparavant. Tout cela rend d'autant plus curieuse la présence de ces objets au cours de la période qui a précédé ce déploiement.

Mais en même temps, le fait que le volume de ces rencontres récentes semble beaucoup plus important et s'étale sur une période beaucoup plus longue que l'incident tristement célèbre de 2004 est surprenant. Et rien de tout cela n'aborde même l'aspect physique très particulier de ces objets, mais nous avons un autre rapport à ce sujet qui sera déposé dans un très proche avenir.

Néanmoins, au moins, nous avons maintenant une bien meilleure idée de l'ampleur de ces rencontres et de l'impact culturel qu'elles ont eu sur la base d'avions de chasse de la Marine sur la côte est. Cela souligne également à quel point ce sujet était tabou pour les aviateurs militaires. Le fait que ce genre d'événements aurait pu être si omniprésent, tout en demeurant si discret à l'extérieur des cercles des équipages d'aéronefs tactiques de la Marine, est révélateur en soi et prouve bien pourquoi la Marine a dû officiellement changer ses procédures pour que son personnel signale des incidents aussi étranges.

Tout cela survient alors que le Congrès s'intéresse de près à la question depuis quelque temps déjà, avec de multiples audiences tenues avec les principaux législateurs et les principaux témoins de l'armée.

Quoi qu'il en soit, nous entrons définitivement en terrain inconnu lorsqu'il s'agit de ce sujet longtemps ignoré et malmené. Il reste à comprendre ce que cela signifiera exactement lorsqu'il s'agira d'en arriver à la vérité.


Il faut être résolument bouché à l'émeri et pseudo sceptique pour ne pas en comprendre le sens et l'ampleur que cela prends.

@+
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Comment des pilotes en colère ont pu forcer la Navy à prendre au sérieux les ovnis, Un article du Washington Post

Ven 21 Juin 2019, 17:14
Tic Tac et Toc lunettess :

Polyèdre57 a écrit:Il faut être résolument bouché à l'émeri et pseudo sceptique pour ne pas en comprendre le sens et l'ampleur que cela prends.
Fais gaffe, ils ont des arguments choc contre. Il faut absolument que les commissions en charge de la sécurité au sein du sénat américain puissent les entendre... Ils sont, comment dire.... drunken

Exemple, le dernier en date de l'adoratrice en chef de Dora l'exploratrice. Attache ta tuque...

clown  clown  clown  clown  clown  clown  clown clown 
Comment des pilotes en colère ont pu forcer la Navy à prendre au sérieux les ovnis, Un article du Washington Post - Page 2 Screen46
clown  clown  clown  clown  clown  clown  clown clown
Ils sont vraiment dans les champs de patates... lunettess . Il faut dire que je me suis attaché à ces pseudo-sceptiques comme on s'attacherait à ces singes dans le zoo qui te font gentiment la grimace. gnthyn  Sauf que vient un moment où les grimaces ça suffit comme ça...

Trêve de plaisanteries et revenons aux choses sérieuses (sacré contraste avec la bouse pseudo-s(c)eptique...)  
Et encore, tous les aspects intrigants liés à ces phénomènes ne sont pas abordés ici. L'angle d'attaque de TTSA pour avancer est celui de la sécurité. Les aspects psychiques et "paranormaux" et ceux liés aux métamatériaux et éjectas ne sont pas discutés ici.

Après la reconnaissance officielle de la réalité physique des vrais ovnis, les scientifiques (qui sont pour le moment totalement largués) auront à affronter celle de la dimension psychique du phénomène. On aura à patienter encore quelques dizaines d'années avant le grand saut collectif.

Pour ma part, j'ai décidé de ne pas attendre  Wink

Julien
avatar
Ufologue/enquêteur
Ufologue/enquêteur
Comment des pilotes en colère ont pu forcer la Navy à prendre au sérieux les ovnis, Un article du Washington Post - Page 2 Empty

Masculin Age : 56
Nombre de messages : 294
Inscription : 22/12/2009
Localisation : Belgique
Emploi : Enseignant
Passions : Ufologie, SF, Sciences
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4745
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.cobeps.org

Ovnis Re: Comment des pilotes en colère ont pu forcer la Navy à prendre au sérieux les ovnis, Un article du Washington Post

Ven 21 Juin 2019, 18:08
GenuineUFOs a écrit:Pour ma part, j'ai décidé de ne pas attendre  Comment des pilotes en colère ont pu forcer la Navy à prendre au sérieux les ovnis, Un article du Washington Post - Page 2 Icon_wink

Et donc que vas-tu faire? Comment vas-tu t'y prendre pour aborder:

"Les aspects psychiques et "paranormaux" et ceux liés aux métamatériaux et éjectas ne sont pas discutés ici".

Je parle en termes de méthodologie d'étude? Je suis curieux et d'est un domaine dont j'ignore presque tout. Embarassed
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Comment des pilotes en colère ont pu forcer la Navy à prendre au sérieux les ovnis, Un article du Washington Post

Ven 21 Juin 2019, 18:29
@Jean-Marc Wat a écrit:Et donc que vas-tu faire? Comment vas-tu t'y prendre pour aborder:

"Les aspects psychiques et "paranormaux" et ceux liés aux métamatériaux et éjectas ne sont pas discutés ici".

Je parle en termes de méthodologie d'étude? Je suis curieux et d'est un domaine dont j'ignore presque tout. Embarassed

Bonjour Jean-Marc,

En fait, j'ai commencé à aborder ces aspects, il y a une quinzaine d'années. Je n'aime pas trop m'étendre sur ces sujets "sensibles" sur un forum ouvert. On pourra en discuter en MP comme je le fais régulièrement avec deux membres du forum qui se reconnaîtront hello

Si vous voulez commencer par quelque chose de très solide en français, je vous réfère aux excellents travaux et publications de Bertrand Méheust.  

Pour les travaux sur les traces physiques, ceux de JV et de Harold Puthoff sont très remarquables...

Cordialement,

Julien
avatar
Ufologue/enquêteur
Ufologue/enquêteur
Comment des pilotes en colère ont pu forcer la Navy à prendre au sérieux les ovnis, Un article du Washington Post - Page 2 Empty

Masculin Age : 56
Nombre de messages : 294
Inscription : 22/12/2009
Localisation : Belgique
Emploi : Enseignant
Passions : Ufologie, SF, Sciences
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4745
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.cobeps.org

Ovnis Re: Comment des pilotes en colère ont pu forcer la Navy à prendre au sérieux les ovnis, Un article du Washington Post

Dim 23 Juin 2019, 11:25
Hello

Oui Méheust je connais bien et ses écrits sont remarquables. Mais je suis un manche en matière de validation d'hypothèses en sciences humaines (il est sociologue à la base je crois). J'avais l'impression qu'il mettait en évidence (par la comparaison de plusieurs textes) une relation possible entre les récits SF et ceux issus des témoignages SV. Les récits de SF étant "prémonitoire". Je ne sais pas si on a une simple idée suggérée ou une hypothèse validée de la sorte. On pourrait actuellement travailler à partir de logiciels de lexicométrie et être plus systématique dans la comparaison. Et il faudrait reprendre le tout à différentes époques, différentes langues, différentes cultures avant de valider l'hypothèse. Il a essayé d'ailleurs dans un projet au Cameroun. Ce serait passionnant.

Il faudrait accumuler différentes validations avant de proposer une théorie "psychique" ou "metanpsychique". J'ai une vague connaissance sur la parapsychologie qui est elle une discipline académique (sans doute controversée). Il y a des travaux étonnants sur les communications humain-poussin (mais je ne me souviens plus et ne les retrouve plus c'était un chercheur français devenu célèbre). Il y a aussi :

"Sheldrake a émis celle que lorsqu'un évènement est fortement chargé de sens et d'émotion, et/ou est soumis inlassablement pendant des années par un nombre très important de récepteurs, il oriente l'espace de phase et modifie le calcul des probabilités. La présence d'une forte motivation, chez un grand nombre d'individus aurait pour effet d'abaisser l'entropie. Cette théorie rend compte de l'effet mis en évidence par les RNG. Sheldrake a imaginé des expériences simples applicables par tous les scientifiques, et invite ces derniers à faire preuve d'imagination pour les conforter."

Parler d'entropie est inapproprié. Mais il y a l'expérience en direct http://noosphere.princeton.edu/


Si on veut aller plus loin il faudra en passer aussi par des "expériennces" et/ou réaliser des prévisions qui devront être certifiées par des méthodes  de type "judiciaire" et/ou par des mesures scientifiques.


Voici quelques réflexions.


A+
avatar
Equipe du forum
Equipe du forum
Comment des pilotes en colère ont pu forcer la Navy à prendre au sérieux les ovnis, Un article du Washington Post - Page 2 Empty

Masculin Age : 61
Nombre de messages : 168
Inscription : 03/08/2014
Localisation : Ballan-Miré 37510
Emploi : Contrôleur Réception
Passions : Trains miniatures, Drum & Bugle corps, Tirol
Règlement : Règlement
Points de Participation : 2892
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: Comment des pilotes en colère ont pu forcer la Navy à prendre au sérieux les ovnis, Un article du Washington Post

Dim 23 Juin 2019, 18:23
Bonjour,

Le soucis dans ces affaires est que ceux qui se montrent ne sont pas animés d'intentions amicales !

Les gouvernements et notamment celui des USA ont passé des accords basés sur l'apport de technologie en échange de l'autorisation de pratiquer ce qu'ils veulent sur les êtres humains. De cette manière ils considèrent qu'ils peuvent agir sans réellement enfreindre les lois universelles ce qui est totalement faux.

Pourquoi tant de mouvements et d'agitations au fur et à mesure que le temps avance ? Simplement parce que nous sommes entrés dans une phase essentielle de transition planétaire et cosmique en vue de permettre l'émergence d'une nouvelle humanité plus consciente, plus responsable, et surtout en connaissance de causes.

Les forces qui contrôles sentant que la partie leur échappe vont abattre leurs dernières cartes face à l'alliance intergalactique qui déploie énormément d'énergie pour le réveil de l'humanité.

Évidemment vous pensez que je vous raconte des histoires sans preuves comme d'habitude, mais le jour où vous apercevrez un vaisseau alien comme vous dites, et si cela vous arrive, alors sincèrement posez-vous les bonnes questions car cela voudra dire que la phase finale est proche !

Nous avons la capacité de changer les choses mais pour cela il faut explorer d'autres chemins et passer par nos origines lointaines.

Tant que la question ufologique sera abordée d'un point de vue terrestre et scientifique, elle aura peu de chance d'aboutir où alors vers un destin compliqué qui comporte une destruction de la race humaine sur Terre sans retour.

Vous pouvez me traiter de ce que vous voulez si vous pensez que je délire mais je dirais que face aux enjeux planétaire et cosmique ce n'est vraiment pas là l'essentiel.
Contenu sponsorisé

Ovnis Re: Comment des pilotes en colère ont pu forcer la Navy à prendre au sérieux les ovnis, Un article du Washington Post

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum