Marque-page social
Conservez et partagez l'adresse de Forum Les mystères des Ovnis - Ufologie et vie extraterrestre sur votre site de social bookmarking
Derniers sujets
Vu sur Youtube à PertuisHier à 20:15GarfLes OVNIS : le rapport du Pentagone - EclairagesHier à 19:46LorelineLumières rouges oranges vives (mes photos).Hier à 10:29Roland89(1994) Vidéo ovni centre d'essai de la base Nellis de l'US Air ForceVen 23 Juil 2021, 13:44XPDavyLe Rover Persévérance et son hélicoptère.Ven 23 Juil 2021, 13:21XPDavyNous ne vivrons pas sur Mars ni ailleursJeu 22 Juil 2021, 22:23XPDavySommes-nous seuls dans l'Univers ?Jeu 22 Juil 2021, 20:20martinPrésentation Jeu 22 Juil 2021, 19:02freethinkerAutour de la question : comment cultiver l'esprit critique ?Mer 21 Juil 2021, 20:12Jean-Marc WatArticles sur le sujet ovniMer 21 Juil 2021, 18:35martinBen, c'est encore moi...Mer 21 Juil 2021, 10:22Roland89Une initiative Européenne pour recueillir et analyser les OvnisMer 21 Juil 2021, 00:39jean-lucLUSA FAA près de 10.000 cas en accès libre (2014-2020)Dim 18 Juil 2021, 11:52Jean-Marc WatMon départDim 18 Juil 2021, 00:08LogikConcevoir une coprésence ?Sam 17 Juil 2021, 18:26TychoeBrahePANIQUE CHEZ LES PSEUDO SCEPTIQUESJeu 15 Juil 2021, 12:44freethinkerLa politique du forum : buts, remarques importantes et objectifsMer 14 Juil 2021, 21:32nicosJacques Vallée en live le 29 juinMer 14 Juil 2021, 14:21NOT-ALONEIls testaient la fiabilité des sites UFODim 11 Juil 2021, 22:38Sorensir2012: le 28/06 à 15h13 - Un phénomène ovni insolite - Rouen-Petit-Couronne - Seine-Maritime (dép.76)Dim 11 Juil 2021, 18:59Hector01Des traces de vie sur Encelade?Dim 11 Juil 2021, 09:53Julien.BLe voyage temporel est-il possible?Sam 10 Juil 2021, 20:52Hocine"LE TEMPS DES OVNIS" nouveau docu par Georges CombesVen 09 Juil 2021, 20:21udje5403 Déclaration de l'astronaute Bill NelsonVen 09 Juil 2021, 15:50LorelineInterdit d'interdire, une émission de Frédéric TaddeïJeu 08 Juil 2021, 10:54OVNI-LanguedocVidéo d ovni trouvé sur facebookMer 07 Juil 2021, 21:48Pascal_WesternOvnis et "extraterrestres" dans l'art antique (peintures, gravures et statuettes)Mer 07 Juil 2021, 19:48HocineRapport du Pentagone sur les ovnisSam 03 Juil 2021, 18:37Jab76Déclarations récentes d'officiels Américains sur les OvnisVen 02 Juil 2021, 13:34martinÉmission sur le rapport du PentagoneJeu 01 Juil 2021, 23:30Jab76
Annonce
Le Deal du moment : -43%
Smartphone SAMSUNG Galaxy Note20 5G 256 Go Gris ...
Voir le deal
599 €

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Equipe du forum
Equipe du forum
Tutti frutti: mes réflexions sur le phénomène ovni - Page 3 Empty

Masculin Age : 68
Nombre de messages : 100
Inscription : 06/02/2011
Localisation : 73
Emploi : ingénieur
Passions : astronomie, météorologie, informatique, audiovisuel, archéologie
Règlement : Règlement
Points de Participation : 3958
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Tutti frutti: mes réflexions sur le phénomène ovni

Ven 18 Fév 2011, 17:57
Rappel du premier message :

Bonsoir,

Ne pouvant pas insérer certains de ces chapitres dans d'autres parties du site (verrouillées), je les regroupe ici. Les thèmes abordés ne sont pas nouveaux, sur ce site, mais peut-être certaines réflexions, et détails, ici et là.

DENSITE REELLE :

Il y a les OVNIs (UFOs) que l'on voit, et tous les autres...

Supposons que leur répartition soit plus ou moins régulière (temporellement et géographiquement), sur notre planète.
Déjà, environ 70 % du globe est constitué d'eau salée, peu fréquentée, hormis les lignes régulières des navires de haute
mer qui sont aux océans ce que sont les couloirs aériens à l'aviation (des zones très étroites et très fréquentées, mais
séparées par de vastes espaces déserts). Et, la nuit, beaucoup de navire sont sur pilote automatique, avec le radar anti-collision activé (au cas où), tandis que tout le monde à bord roupille.

Pour les 30 % de terres émergées, il y a encore les portions quasi-désertiques ou désertiques, où les témoins potentiels
sont rares. Plus celles où l'environnement fait écran (forêts denses, etc.).

Et puis, il y a aussi les zones peuplées mais dont la couverture nuageuse dissimule tout ce qui se passe au dessus (cette
couverture nuageuse occulte également le ciel, en mer...).

Enfin, même en peuplement dense et avec un ciel dégagé, il y a le comportement humain usuel (surtout en ville et dans les
régions occidentales) qui incite peu de gens, peu de fois, à lever le nez vers les cieux, pour les scruter...

Sans oublier qu'à certaines heures, mêmes dans les endroits géographiquement très peuplés, il n'y a guère de gens dehors.

Pour ajouter à cette succession de filtres sélectifs, il semble que certains OVNI aient la faculté d'être visible ou pas,
sans que l'on sache si cette visibilité est liée ou non à une présence physique simultanée (en d'autres termes, peut-être
peuvent-ils être présents physiquement, dans la zone d'observation, sans être visibles).

Et pourtant, en dépit de tous les facteurs limitants cités, le nombre d'observations annuelles crédibles et non-explicables
reste impressionnant...

Qu'en serait-il, de ce nombre, si toutes les contraintes précédentes n'existaient pas (toujours avec l'hypothèse d'une
répartition homogène, à l'échelle macroscopique du temps, sur une année)...

Sans parler de l'utilisation (constatée) du milieu marin, quasiment inobservable à l'oeil, en plus du milieu aérien.



EVOLUTION TECHNOLOGIQUE :

Je ne suis pas le premier à avoir fait ce constat, mais l'OVNI du jour (enfin, de l'époque considérée) semble toujours être
d'une technologie un peu en avance sur celle du moment considéré (cf. les airships au 19ème siècle proches des dirigeables
qui allaient être possibles ; puis les disques classiques dont des recherches en MHD semblent pouvoir bientôt expliquer
certaines performances comme la vitesse supersonique sans "bang" sonique ; puis les modèles pouvant procéder à des
matérialisations/dématérialisations immédiates, etc.).

Comme si ces engins restaient toujours juste assez en avance sur notre technologie pour juste se mettre hors de portée...
Nous serions amenés à inverser les rôles, sur une planète tierce, qu'utiliserions-nous, nous-mêmes, dans l'atmosphère de
cette planète ? Le dernier cri de notre technologie, ou bien des engins démodés chez nous, mais bien suffisants pour tenir
la distance vis à vis de la technologie des habitants du lieu, quitte à monter progressivement en gamme, pour garder cette
marge de sécurité, au fur et à mesure de leur développement...

A moins que, l'aspect de l'engin soit une chose, et la technologie derrière une autre, le premier élément étant choisi pour
des raisons qui nous échappent, mais les principes de propulsion étant les mêmes.

Se contenter d'une technologie juste supérieure, c'est aussi un moyen de ne pas dévoiler les autres...

A moins que... (mais, je vous suggère de relire la fable de La Fontaine "l'aigle et le roitelet", pour ce qui pourrait
constituer une autre explication...).



LES FAUSSES JUSTIFICATIONS DE L'ABSENCE DE REALITE DU PHENOMENE

Je règle d'abord son compte à celle de l'observation visuelle non-corrélée par le radar.

Pendant longtemps, cette non-visibilité radar a été brandie comme la preuve absolue et incontestable de la non-réalité de
l'observation visuelle, au même moment. A l'époque des avions furtifs, qui oserait encore dire : "si ce n'est pas observé
au radar, ce n'est pas là" ? Si nous pouvons le faire, "ils" le peuvent aussi.

Mais, il y a toujours eu une autre raison, soigneusement passée sous silence. Tout le contrôle aérien, depuis environ les
années 1960/1970, repose sur des radars dits "secondaires", c'est à dire dont l'image restituée, et visible par le
contrôleur aérien, a été traitée par des calculateurs. Cette image est à base d'icônes, de symboles divers (code du
transpondeur, altitude, cap, etc., etc.), et ce n'est pas l'écho du radar qui est observé mais sa restitution organisée. Le
calculateur peut être réglé pour ne pas montrer les échos fixes ou à basse vitesse (moins de 40 noeuds, par exemple), ni
les échos d'une vitesse supérieure à une certaines limite, et surtout pour ignorer les échos qui ne répondent pas à
l'impulsion du radar avec l'émission d'un code transpondeur...

Par contre, un radar dit "primaire" montre une image brute de ce que l'antenne capte quand l'impulsion initiale revient à
la station après écho sur des cibles aussi diverses que certains phénomènes météorologiques pluie...), des objets fixes
(grande tour métallique, montagne, par exemple), groupe d'oiseaux ou d'insectes en vol, avions, ballons, etc., etc.
Bref, il montre tout, sans filtrage systématique. S'il y a renvoi d'écho, avec une intensité suffisante, c'est visible sur
le "scope". Ce type de radar primaire est dévolu aux militaires (qui ont aussi des radars secondaires), tandis que le
modèle secondaire est l'outil de travail usuel du contrôle aérien civil.

Quand on dit : rien n'a été observé sur le radar de l'aérodrome local, il faut entendre : rien n'a été observé sur le radar
secondaire paramétré pour ne voir que les avions et les autres aéronefs normaux (avec transpondeur). Certains de ces radars
ont une possibilité de passer en mode primaire, ou bien le contrôleur peut solliciter une image primaire, d'un autre radar,
mais c'est fait dans des circonstances rares et particulières.



Maintenant, je passe à la moquerie systématique dont étaient l'objet ceux qui affirmaient avoir été paralysés par une sorte
"d'arme" brandie par un alien, ou bien avoir entendu qu'on leur parlait "dans la tête". Désormais, l'on connait, et l'on
étudie, les propriétés des micro-ondes radioélectriques, pulsées (en basse fréquence), qui peuvent agir sur les centres
nerveux responsables du contrôle volontaire des mouvements, ou bien influer au niveau de certaines autres aires cérébrales
dont celles liées à l'audition. Nous n'en sommes pas (officiellement) au même niveau de performance que "les autres", mais
on s'en approche.



LES UTILISATEURS

Si l'on pose le postulat que les descriptions physiques faites sont au moins en partie réelles, cette planète est une vraie
plaque tournante de toutes les races environnantes (cf. men in black). Est-ce réellement possible ?

Rien ne s'oppose à ce que l'évolution, sur chaque planète portant la vie, ait suivi ses propres voies pour aboutir aux
formes, tailles, comportements rapportés. Et la dimension de notre simple galaxie, pour ne pas parler des autres, est
suffisante, avec les estimations actuelles (et toutes les découvertes récentes en ce domaine) pour statistiquement avoir
environ 400 planètes de type Terre.

Supposons, toujours, que la Terre est découverte (ou déjà connue) par une seule espèce disposant de la capacité au voyage
interstellaire. Il est évident que si cette espèces dispose de cette capacité, il lui est très facile d'entrer en contact
avec d'autres espèces disposant des mêmes possibilités.

Du coup, ce qui est connu (notre planète) par une espèce l'est aussi de toute les autres, à très brève échéance, ce qui
pourrait expliquer le cosmopolitisme alien apparent, chez nous.

Si l'on fait un croisement entre la densité des observations cumulées sur une année, la variété des engins vus, la
diversité de leurs occupants, on finit par se demander ce que fait toute cette alienité, si souvent, depuis si longtemps,
chez nous...

Et là, tout est envisageable, bien que certaines hypothèses ne tiennent plus guère debout (tout du moins avec notre
logique). Et, tout particulièrement, celle qui avait cours dans les années 1950/1960, et qui sentait bon le
planétocentrisme : la mission d'exploration scientifique (cf. les grandes expéditions humaines des siècles précédents, ou
bien nos propres sondes interplanétaires). Et effectivement, à cette époque 1950/1960, les observations rapprochées avaient
toujours le même parfum : des entités observent le sol, prélèvent des échantillons, etc.

Sauf que, compte tenu de ce que doit être leur propre technologie (à commencer par la télédétection, comparée avec la
nôtre, déjà performante), et à la durée dans le temps de ces actions scientifiques, cette hypothèse n'est plus guère
crédible (et je ne suis, bien sûr, pas le premier à l'avoir pensé, loin de là). Pourquoi ces simulacres, alors ? Il y a
l'explication de Jacques Vallée (et sûrement d'autres)...

Hormis cette raison, qu'est-ce qu'ils font ici ? Quelque chose qui est hors de la portée de notre compréhension, du
tourisme (venez observer les bouseux de la galaxie, tarif réduit pour les familles), de la chasse (cf. Predator...)... Et à
quel titre (sont-ils des représentants : militaires, techniciens..., de sociétés structurées ; ou bien des banis de leur
propre civilisation ; et encore, des sortes de pirates ou de corsaires trafiquant ici et là ; des propriétaires soucieux de
leur troupeau, surtout depuis qu'il est capable de foutre le feu à l'étable...).



LA PERTE DE l'INNOCENCE

Toujours dans les années 1950/1960, il y avait une sorte de paradigme : l'OVNI et ses occupants sont amicaux ou neutres. Il
y avait de nombreux cas où les occupants se permettaient des interactions cordiales avec le témoin (échanges de signes de
la main, etc.). Et, même, de taper sur l'épaule du témoin, etc. (cf. le cas décrit dans ce site, sur le nord de la France
ou la Belgique). Pour un peu, on aurait pu porter des badges "touche pas à mon alien...".

Mais, très vite (et à l'époque cela avait été un peu un choc, cf. certains numéros de la revue du GEPA), il s'est avéré que
l'OVNI (et/ou ses utilisateurs) pouvait nuire et même tuer. Dans certains cas, on peut encore avoir le doute d'un effet
collatéral de la technologie employée, sans certitude d'une volonté délibérée de causer des dégats. Dans d'autres
situations, le doute n'est guère permis, notamment quand l'action nocive et/ou léthale est une réponse à une action
offensive de la part d'un engin (avion de chasse) ou d'un être terrestre (usage d'une arme à feu). Il y aussi d'autres cas
(cf. l'exemple africain, sur ce site) où c'est tout un groupe humain à la fois (un village complet) qui est "terminé", sans
hostilité initiale de leur part.

Si le sujet n'était pas, alors, si tragique, on pourrait ironiser sur les "soucoupes violentes". Et, je n'aborde pas le complexe et délicat phénomène des "abductions"...

Contrairement à mon état d'esprit d'il y a quelques décennies (bon, d'accord, de pas mal de décennies), en cas de situation
de type RR2 ou RR3, je ne risque plus de courir vers eux avec un bouquet de fleur (c'est une image, bien sûr), mais plutôt
de me transformer en élément du paysage (style "tous aux abris"), jusqu'à ce que la voie soit à nouveau libre.


ET NOUS, ET NOUS

Sans risquer de me tromper, on peut dire que nous sommes répartis en trois groupes, sur cette planète : ceux qui savent et
qui se taisent ; ceux qui se doutent et s'interrogent (cf. ce site) ; ceux qui ignorent et qui discourent (les médias)...



By,

Janus

avatar
Equipe du forum
Equipe du forum
Tutti frutti: mes réflexions sur le phénomène ovni - Page 3 Empty

Masculin Age : 68
Nombre de messages : 100
Inscription : 06/02/2011
Localisation : 73
Emploi : ingénieur
Passions : astronomie, météorologie, informatique, audiovisuel, archéologie
Règlement : Règlement
Points de Participation : 3958
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: Tutti frutti: mes réflexions sur le phénomène ovni

Sam 19 Fév 2011, 20:07
Bonsoir,

Antony s, je reviens du lien que vous souhaitiez que je consulte.

Comme je le disais dans ma présentation, mon intérêt pour le sujet n'a pas été régulier.

Il a été intense dans la prime adolescence, un peu plus en sourdine ensuite, avec même de longues plages de décrochage complet, ayant l'impression que l'on tournait en rond, sans avancer d'un pouce, sur le sujet, dans la littérature disponible.

Il y a même eu le doute que tout n'était que fumée illusoire...

Mais, la connaissance de certains faits, la lecture de certains textes remettait le doute (positif) à l'esprit, sur la réalité du phénomène.

Dans les années 1960 régnait encore une certaine innocence : le phénomène ne faisait pas de doute (il était réel), son explication semblait couler de source ("nuts and bolts", des engins spatiaux, et donc des équipages).

Les livres disponibles étaient pris au premier degré, sans questionner leur contenu (on faisait confiance à l'auteur).

De plus, la mise au grand jour du phénomène pour tout le public, et aussi sa conclusion (débarquement officiel), semblaient à quelques mois, tout au plus quelques années de nous.

Et puis, d'autres hypothèses sont apparues (mondes parallèles, déplacements temporels, phénomènes surnaturels, etc.). Notamment avec Jacques Vallée.

Certains ouvrages ont aussi été mis en doute (ainsi que leur auteur), sur l'authenticité du contenu.

On a également réalisé que des gens pouvaient raconter n'importe quoi pour faire du cash.

D'autres livres se sont mis à se citer, les uns et les autres, et donc à radoter...

De plus, on a commencé à prendre conscience de la duplicité de certains organismes et autorités (manipulation, déni, debunking...).

Comme je le disais juste avant, le phénomène a aussi perdu son aspect positif (les aliens ne nous veulent que du bien), pour prendre des orientations nettement plus démoralisantes (les abductions).

Sur quoi a-t-on avancé depuis lors ?

On commence à comprendre, sinon comment fonctionnent vraiment les OVNI, au moins comment l'on peut imiter certaines de leurs performances classiques, en atmosphère terrestre, avec la MHD.

Il en est de même de certaines des possibilités technologiques (dispositif paralysant) et psychologiques (télépathie) des aliens, et même il semble exister des bribes de moyens de contrer certaines de leurs actions néfastes.

Parfois, un heureux hasard fait avancer la connaissance, par exemple avec cette observation, classique, d'un OVNI discoïdal, en plein ciel. Sauf que, cette fois, l'observateur avait des lunettes Polaroïd, donc pourvues d'une capacité d'analyse de la lumière.

Et, alors que jusqu'ici les témoignages faisaient simplement mention de la luminosité pulsante des OVNI, la personne ayant ces lunettes a constaté que ce qu'elle voyait (avec ces verres) différait de ce qu'elle voyait à l'oeil nu : la lumière de l'OVNI était polarisée, et certaines caractéristiques de cette lumière (la rotation de zones sombres et de zones claires, avec des dimensions angulaires) permettait d'en déduire, si l'on était physicien, que l'OVNI était dans un champ magnétique très puissant, et tournant, et bien plus intense que tout phénomène naturel connu.

Cette constatation prouvait d'abord que l'observation n'était pas une illusion (qui ne sont pas connues pour pouvoir être polarisées), et surtout, elle donnait un angle d'attaque pour la compréhension du système technologique en action.

Par contre, les questions fondamentales : qui, d'où, comment, pourquoi, restent toujours sans réponses.



By,

Janus


Dernière édition par Janus le Sam 19 Fév 2011, 20:38, édité 2 fois
avatar
Equipe du forum
Equipe du forum
Tutti frutti: mes réflexions sur le phénomène ovni - Page 3 Empty

Masculin Age : 68
Nombre de messages : 100
Inscription : 06/02/2011
Localisation : 73
Emploi : ingénieur
Passions : astronomie, météorologie, informatique, audiovisuel, archéologie
Règlement : Règlement
Points de Participation : 3958
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: Tutti frutti: mes réflexions sur le phénomène ovni

Sam 19 Fév 2011, 20:11
Bonsoir Durrmeyer Christian,

Janus est le gardien des portes, des passages, et il voit le passé et l'avenir...

Merci pour vos appréciations positives.



By,


Janus

_______________________________________
"... the Earth is a farm, we are someone else's property..." Charles Fort
avatar
Equipe du forum
Equipe du forum
Tutti frutti: mes réflexions sur le phénomène ovni - Page 3 Empty

Masculin Age : 68
Nombre de messages : 100
Inscription : 06/02/2011
Localisation : 73
Emploi : ingénieur
Passions : astronomie, météorologie, informatique, audiovisuel, archéologie
Règlement : Règlement
Points de Participation : 3958
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: Tutti frutti: mes réflexions sur le phénomène ovni

Sam 19 Fév 2011, 20:22
Bonsoir Cosmos,

Tant mieux que mon petit conte ait fait son petit effet...

Le monde des personnes qui s'intéressent et se mêlent des OVNI est très contrasté, du pire au meilleur.

Il faut donc faire le tri...

J'ai tendance à privilégier celles et ceux qui n'ont rien à vendre (au strict sens du terme : bouquins, stages, croyances, etc.).

Non pas que le bénévolat complet soit un certificat d'authenticité et de compétence, mais cela écarte déjà certains biais possibles.

Autre profil qui me fait lever un sourcil : celui qui détient la vérité, que dis-je, la VERITE !

Le doute (qui n'est pas l'ignorance) est un gage de sérieux, et souvent de professionalisme. Je parle du doute à la Jacques Vallée, constructif et actif : ne rien croire d'office, mais ne rien rejeter par principe.

Ajoutons ceux qui sont là pour surveiller ces énergumènes (ceux qui s'intéressent au phénomène) dont certains pourraient être dangereux, plus ceux qui sont là pour semer le doute (debunkers sincères ou en service commandé), plus ceux qui sont trop crédules, etc., etc.



By,

Janus

_______________________________________
"... the Earth is a farm, we are someone else's property..." Charles Fort
avatar
Equipe du forum
Equipe du forum
Tutti frutti: mes réflexions sur le phénomène ovni - Page 3 Empty

Masculin Age : 68
Nombre de messages : 100
Inscription : 06/02/2011
Localisation : 73
Emploi : ingénieur
Passions : astronomie, météorologie, informatique, audiovisuel, archéologie
Règlement : Règlement
Points de Participation : 3958
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: Tutti frutti: mes réflexions sur le phénomène ovni

Dim 20 Fév 2011, 11:47
Bonjour Monsieur (j'ignore quel autre terme employer) le directeur des éditions intergalactiques,

Je me permets de vous envoyer ce document, pensant qu'il pourrait intéresser votre lectorat (au moins une partie de celui-ci), avec ce sujet qui ne semble pas figurer dans votre catalogue des guides et manuels pratiques.

Son titre provisoire est "comment envahir la planète Terre" (si vous ne savez pas de quoi il s'agit, consultez votre propre guide "Comment faire des affaires sur le dos des peuples primitifs", dans la même collection.

Je reste attentif à vos commentaires et suggestions.

------------------------------------------------------------------------------------

COMMENT ENVAHIR LA TERRE

* La méthode directe

Elle consiste, comme nous l'avons nous-même très souvent appliquée entre les diverses ethnies de notre planète, à faire une intrusion en force, en jouant sur l'effet de surprise, la supériorité numérique et/ou technologique.

On massacre ceux qui résistent, et on met les survivants à notre service, à coups de fouets ou de pieds dans les fesses (NDR : les fesses sont une zone charnue et musclée des habitants de cette planète).

Cette façon de procéder, simple et directe, comporte cependant de nombreux défauts.

Tout d'abord, il y a son caractère d'évidence, pour celles et ceux concernés (NDR : notre espèce est bi-sexuée, et pratique la reproduction par interaction biologique).

Du coup, on déclenche une prise de conscience de la situation, et l'on se retrouve alors avec une répartition en trois catégories des gens attaqués et conquis :

Les collaborateurs, qui se rangent de votre côté, en échange de privilèges divers (depuis celui de rester en vie, à celui d'échapper au sort commun : esclavage, expérimentations diverses, etc.).

Les soumis, la plus grande proportion des humains dont l'on a pris le contrôle, qui sont dans une position attentiste, qui se couleront dans une obéissance passive, et qui y resteront tant que la situation sera maintenue (tant que vous en garderez un contrôle suffisant).

Les résistants, ceux qui décideront que la situation est inacceptable, et que vous devez être expulsé de leur planète. Cette résistance sera d'abord passive, faute de moyens, mais dès que des failles seront détectées, dans votre contrôle, elles seront utilisées à votre encontre.

Si vous avez envahi la Terre, c'est que vous êtes une espèce prédatrice et conquérante, auquel cas, vous avez déjà dû vous confrontrer à d'autres espèces ayant les mêmes ambitions, et aussi à d'autres moins envahissantes mais hélas pour vous pourvues de moyens suffisants pour vous empêcher de les réduire à votre domination.

L'on peut craindre, toujours dans cette situation, que les Terriens résistants, si l'occasion leur en est donnée, se fassent aider par vos propres ennemis, qui seront sûrement disposés à vous nuire ainsi, sans avoir à intervenir directement (sauf pour les plus motivés, dont il faut également tenir compte).

Bref, cette méthode, qui a le mérite de la rapidité et de l'efficacité à court terme, peut se révéler contre-productive à plus long terme (sans parler du peu de motivation de la masse des soumis à travailler de façon évidente pour vous).



Une variante, un peu améliorée, serait le rôle de faux sauveur : vous débarquez dans toute votre puissance, sous le prétexte de protéger la planète d'une attaque d'ennemis autres, et ainsi vous obtenez l'occupation intégrale sans combat, plus la coopération volontaire des autochtones à leur passage sous votre contrôle.

Cette méthode présente aussi l'avantage que l'arrivée ultérieure de vos ennemis, même si elle est bénéfique à ceux que vous avez sous votre contrôle, entraînera de leur part une opposition totale (puisque vous les aurez avertis préalablement de la pseudo-menace qu'ils constituent).



* La méthode indirecte

Cette fois, vous mettez en place un contrôle total, et d'autant plus efficace qu'il n'est pas perçu (l'on ne peux pas lutter contre ce dont l'on n'a pas conscience).

Deux approches sont possibles : avec ou sans la participation des instances dirigeantes de la planète.

Sans la participation (consciente) des dirigeants de cette planète, il vous suffit d'influer sur le déroulement des évènements, de façon suffisamment subtile pour que cela n'émerge pas au niveau de la prise de conscience des autochtones, mais assez efficace pour avoir l'effet voulu.

Si vous ne souhaitez pas, vous-même, prendre pied sur la planète, mais vous contenter de l'exploiter à distance, vous laissez son ethnie occuper le terrain, tout en en contrôlant certains paramètres.

Cela vous est notamment possible par le biais d'actions diverses, conduites dans les champs chimiques, physiques, psychologiques et biologiques, à divers niveaux (environnementaux, physiologiques, moléculaires, atomiques).

Si besoin est, vous pouvez ainsi faire changer certains paramètres et fondamentaux de l'espèce sous contrôle, de telle manière que cette évolution paraisse naturelle, et même, après un certain laps de temps, que l'état antérieur ne soit même plus souvenu (ce qui évite le risque des comparaisons, et des interrogations sur les raisons pour lesquelles cela a changé et l'on en est arrivé là où l'on en est).

Si votre but est de vous subtituer (en totalité ou en partie) à l'ethnie locale, et pour peu que vous ayez un moyen de vous mêler à cette dernière sans attirer l'attention (sinon vous vous retrouvez dans le cas précédent "la méthode directe", avec tous ses inconvénients), vous pouvez progressivement "diffuser" dans cette ethnie, notamment en jouant sur les facteurs de reproduction, de telle façon qu'au fil des générations, les vrais Terriens soient de moins en moins nombreux, tandis que vous vous multipliez progressivement, jusqu'à représenter la majorité (ou la totalité) des êtres présents sur cette planète.

Pendant toute la période transitoire, vous bénéficiez d'un fonctionnement normal des sociétés infiltrées, avec tous les bénéfices qui en découlent pour vous, sans craintes de réactions de défense, puisque vous êtes indiscernables des anciens occupants de la planète.

Si vous pouvez agir avec le consentement (volontaire ou forcé) des instances dirigeantes, obtenu en échange de garanties (que vous accorderez ou pas, ensuite), et d'avantages (plus ou moins réels), cela facilitera votre travail, car alors, vous aurez en main les "commandes" naturelles des sociétés concernées, mais détournées à votre bénéfice.

Ces sociétés, notamment au niveau de leurs organes de sécurité et de défense, étant très hiérarchisées et fonctionnant selon le sens sommet-base, dans une structuration pyramidale, le contrôle total du sommet de la dite pyramide vous garanti l'obéissance (au moins la neutralisation) du reste de la structure.

Mieux encore, en cas d'apparition de prises de conscience de bribes de la situation réelle, de la part d'éléments de ces structures pyramidales, à des échelons inférieurs, leur attitude sera d'en informer systématiquement leurs échelons supérieurs (pour en recevoir des directives), et de proche en proche, cette information remontera jusqu'au sommet (et donc à vous), vous laissant tout loisir pour contrer le risque, en utilisant au besoin les moyens de cette structure pyramidale (à son détriment).

N.B. : si vous avez la capacité (naturelle ou technologique) d'accéder à la conscience (et aux pensées) des peuples que vous voulez assujettir, vous vous garantissez une mainmise absolue et peut-être définitive, toute émergence à l'esprit d'une action possible (contre vous) vous étant immédiatement connue, avant même qu'elle ait eu le moindre début de mise en acte.

Le seul risque, à ce niveau, repose dans la réalisation du phénomène (le fait que vous êtes capable de cette opération) par les êtres contrôlés, et à force d'essais-erreurs, ou bien du fait d'une aide extérieure, la mise en place de mécanismes de simple neutralisation de cet accès à la conscience, dans un premier temps, et la capacité ultérieure de vous empêcher même de savoir que cette neutralisation est en action (vous privant ainsi de la possibilité de repérer ceux qui disposent de cette protection).

Un bon moyen de lutter contre ce risque est d'analyser si les facultés mentales des Terriens (aussi atténuées qu'elles soient en ce domaine, actuellement) sont susceptibles de monter en puissance (pour tous ou pour certains), et de veiller à contrer ces potentialités (au moyens des actions décrites pour agir sur les paramètres de l'espèce, dans le sens qui vous est utile).

-------------------------------------------------------------------------------


Monsieur le directeur des éditions intergalactiques, j'ai bien reçu votre réponse à mon offre de ce document.

Vous craignez que son contenu ait perdu de son intérêt du fait qu'il a été porté à la connaissance d'autres Terriens, mais je puis vous assurer du contraire, car d'autres personnes on déjà rédigé des textes allant dans le même sens, sans jamais avoir eu le moindre écho et effet.

Je suis plus ennuyé par le fait que vous me dites que ce document est un peu obsolète parce qu'il arrive un peu tard, par rapport à la situation présente sur ma planète, ce qui rend ses conseils périmés.



By,

Janus
avatar
Equipe du forum
Equipe du forum
Tutti frutti: mes réflexions sur le phénomène ovni - Page 3 Empty

Masculin Age : 68
Nombre de messages : 100
Inscription : 06/02/2011
Localisation : 73
Emploi : ingénieur
Passions : astronomie, météorologie, informatique, audiovisuel, archéologie
Règlement : Règlement
Points de Participation : 3958
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: Tutti frutti: mes réflexions sur le phénomène ovni

Dim 20 Fév 2011, 12:11
Bonjour,

La lecture des informations présentes, dans ce site, en ce qui concerne les évènements du Brésil, en 1996, m'amènent à de nouveaux commentaires.

S'il s'avère exact que les militaires américains ont informé leurs homologues brésiliens de l'approche d'un vaisseau alien, dans une zone particulière du Brésil (qui est très grand), cela conduit à plusieurs constatations :

D'abord, les USA ont les moyens technologique de repérer et de suivre les engins aliens (au moins dans certains cas).

Et, de le faire en dehors de leur propre territoire, ce qui implique que ces moyens sont à longue portée, ou bien qu'ils sont disséminés sur la planète mais sous leur contrôle (sinon ils n'auraient pas eu à informer les militaires brésiliens de ce qui allait se passer).

Compte tenu du nombre annuel et journalier des manifestations d'OVNI, sur toute notre planète, si l'on envoie des militaires sur place, à chaque fois qu'un engin alien se balade ici où là, on devrait voir des militaires passer leur temps à sillonner leurs pays respectifs, sur toute Terre, ce qui ne semble pas être le cas.

On peut donc supposer que s'il y a eu une mise en alerte des militaires brésiliens, dans ce cas précis, c'est que les gens qui les ont avertis savaient que ce qui se passait était autre chose qu'un simple survol.

D'où cette autre interrogation : comment savaient-ils déjà que cet engin était en difficulté (puisqu'il y a eu effectivement crash, ensuite).

Soit, ils en avaient été informés (de cette situation de détresse), et alors comment ?

Soit, ils en étaient la cause (directement ou indirectement).


Autre commentaire, toujours sur ce cas brésilien.

Celui qui concerne les aliens, dont l'on peut dire que l'on a tout fait pour qu'ils ne restent pas longtemps dans la nature, ni qu'ils puissent être récupérés par leurs semblables (à supposer que cette opération ait été possible).

Je note aussi la passivité dont ont fait preuve ces aliens, pourchassés, capturés, et même tués (dans au moins un cas, sans savoir si celui ainsi abattu l'a été dans une situation où il a attaqué ou bien où il a tenté de fuir).

Cette passivité est en net contraste avec le comportement plutôt combatif et agressif des aliens "habituels", qui est le plus souvent rapporté par les témoins, notamment en situations RR3 et RR4.

Sans oublier que les cas abondent d'usage de leur système de paralysie temporaire des humains pouvant constituer une menace, et aussi leur apparente immunité aux armes terrestres de petit calibre (comme dans certains cas célèbres, rapportés sur ce site).



By,


Janus

_______________________________________
"... the Earth is a farm, we are someone else's property..." Charles Fort
avatar
Equipe du forum
Equipe du forum
Tutti frutti: mes réflexions sur le phénomène ovni - Page 3 Empty

Masculin Age : 68
Nombre de messages : 100
Inscription : 06/02/2011
Localisation : 73
Emploi : ingénieur
Passions : astronomie, météorologie, informatique, audiovisuel, archéologie
Règlement : Règlement
Points de Participation : 3958
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: Tutti frutti: mes réflexions sur le phénomène ovni

Dim 20 Fév 2011, 12:19
Bonjour,

Parmi toutes les questions toujours sans réponses (pour nous) au sujet des aliens, et à supposer que les informations sur la pluralité des races qui se baladent par chez nous soit réelle, il en est une qui en découle :

Quels sont les rapports réels entre ces diverses races, que ce soit dans leur environnement usuel ou bien chez nous (à supposer que ce ne soit pas le même endroit).

Alliance, coopération, collaboration, neutralité (plus ou moins bienveillante), hostilité (plus ou moins intense), opposition (plus ou moins "chaude"), affrontement (plus ou moins total), etc. ?

Et aussi, quelles sont leurs intentions respectives, vis à vis de nous (à supposer qu'il en existe de différentes) ?



By,

Janus


Dernière édition par Janus le Dim 20 Fév 2011, 13:01, édité 1 fois
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Tutti frutti: mes réflexions sur le phénomène ovni

Dim 20 Fév 2011, 12:24
@Janus a écrit:Bonjour,

Parmi toutes les questions toujours sans réponses (pour nous) au sujet des aliens, et à supposer que les informations sur la pluralité des races qui se baladent par chez nous soit réelle, il en est une qui en découle :

Quels sont les rapports réels entre ces diverses races, que ce soit dans leur environnement usuel ou bien chez nous (à supposer que ce ne soit pas le même).

Alliance, coopération, collaboration, neutralité (plus ou moins bienveillante), hostilité (plus ou moins intense), opposition (plus ou moins "chaude"), affrontement (plus ou moins total), etc. ?

Et aussi, quelles sont leurs intentions respectives, vis à vis de nous (à supposer qu'il en existe de différentes) ?



By,

Janus

N'y a t il pas des témoignages parlant de batailles dans le ciel à des époques reculées ??

Bon visiblement cela ne s'est produit que dans les temps anciens, je pense que cosmos, ou vous-même d'ailleurs, pouvez poster de la doc sur ces exemples (je pense à des textes indiens et du moyen-age Français)

Il semblerai que d'après ces "légendes" le terre était convoitée 'si je puis m'exprimer ainsi)..

Cordialement
avatar
Equipe du forum
Equipe du forum
Tutti frutti: mes réflexions sur le phénomène ovni - Page 3 Empty

Masculin Age : 68
Nombre de messages : 100
Inscription : 06/02/2011
Localisation : 73
Emploi : ingénieur
Passions : astronomie, météorologie, informatique, audiovisuel, archéologie
Règlement : Règlement
Points de Participation : 3958
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: Tutti frutti: mes réflexions sur le phénomène ovni

Dim 20 Fév 2011, 12:36
Bonjour Antony s,

Il y a déjà pas mal d'informations, à ce sujet, sur ce site.

On peut citer, comme exemple connu, auquel vous faites allusion, mais avec toute l'incertitude du sens réel de textes sacrés, anciens, rédigés dans une langue disparue, certains passages de documents indiens (de l'Inde), qui semblent décrire des affrontements majeurs, avec l'usage de machines volantes, et même l'emploi d'armes à rayonnements ionisants...

Pour les machines volantes, et si vous comprenez l'anglais, voici une première approche de la chose :

http://en.wikipedia.org/wiki/Vimana

Vous relèverez notament, dans cette page de Wikipedia, la mention que certains de ces engins sont pourvus d'une arme de lumière capable de totalement consumer sa cible...

Ailleurs, il est fait allusion à une arme sonique...

Il reste toutefois à s'assurer de la réalité de l'ancienneté de ces textes originaux, et de la fiabilité des traductions successives (de la langue ancienne à la langue indienne actuelle, de la langue indienne actuelle à l'anglais).

La Bible, elle-même, est farcie d'approximations, et même de contresens, surtout en cas de traductions successives : de l'Araméen au Grec, du Grec au Latin, du Latin au Français.

Il est impossible de traduire toujours exactement le sens d'un texte, d'une langue à l'autre.

Soit, l'on fait du "mot à mot" mais l'on risque alors de perdre le sens du "message" initial, soit l'on part dans une autre formulation que celle du texte original tout en essayant de respecter "l'esprit" de ce texte (avec toute la subjectivité du traducteur, plus le degré de sa propre capacité à comprendre la dimension "symbolique" du texte source).

Bref, un texte doit toujours être lu dans sa version originale, ce qui peut impliquer de devoir en apprendre la langue.

Même ainsi, l'on n'est pas protégé des fausses compréhensions, surtout avec un texte rédigé il y a des siècles ou des millénaires, dans une langue plus ou moins partiellement déchiffrée, et avec bien des pièges potentiels.

Songeons, rien que de nos jours, au "méta-langage" de nos propos : si je vous dit "c'est cela, oui !", vous comprenez tout de suite qu'au-delà de ces quelques mots et de leur sens littéral, je fais allusion à une expression célèbre d'un film aussi célèbre (le père noël est une ordure), avec toutes les connotations (selon le contexte dans lequel j'emploie cette expression) qui dépassent et annulent la simple dénotation du premier niveau de compréhension.

Dans quelques millénaires, un archéologue alien aura du mal à comprendre les allusions de cette simple expression, s'il la lit, sauf à pouvoir faire le lien avec les dialogues du film, et encore, à supposer que l'humour sous-jacent lui soit accessible.

Et bien, il en est de même dans les autres langues, et par exemple :

Les égyptiens rédigeaient des textes à plusieurs niveaux de lecture (y compris le rébus, comme dans les illustrés de notre enfance).

Les chinois pouvaient avoir plusieurs sens (y compris des symboliques, des ésotériques, des cryptologiques...) pour le moindre de leurs caractères (dont les plus anciens sont maintenant incompréhensibles, même par les plus fins lettrés actuels, et les philologues chinois).

Vis à vis des textes anciens, nous en sommes réduits à la lecture "textuelle", au premier degré, faute d'accès au contexte culturel qui enrichit et explique plus avant ce texte.

Plus précisément, en ce qui concerne les traces de possibles observations d'OVNI, dans les temps reculés, cela passe par l'accès à des sources (stèles, parchemins et autres grimoires divers), et par la capacité à les lire (en araméen, hittite, acadien, caldéen, grec ancien, latin, sanscrit, runique, rongo rongo, linéaire B, etc.)

Il existe des gens aptes à cela, mais ils sont dans une autre logique, vis à vis de ces textes, que la recherche d'allusions possibles à ce qui nous intéresse, et s'ils tombent sur un passage s'y rapportant, il y a toutes les chances que ce ne soit pas compris, ou bien interprété comme la mention d'une légende ou d'une croyance locale.

De plus, la plupart des gens qui excellent dans les disciplines littéraires et connexes (langues anciennes, histoire, archéologie, etc.) sont totalement dépourvus de la moindre culture scientifique (en dehors des nécessités de leur domaine).

C'est ainsi que les "piles électriques" du musée de Bagdad furent longtemps classées comme "objets du culte" ; tandis que les possibilités techniques de la machine d'Anticythère furent longtemps incomprises.

Pour en savoir plus, sur ce sujet encore soumis à contreverses :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Pile_%C3%A9lectrique_de_Bagdad



Là, par contre, on est dans le réel et le prouvé :

https://www.dailymotion.com/video/xbsero_machine-d-anticythere-fr-technologie-atlantes_tech

https://www.dailymotion.com/video/xbsex3_antikythera-mechanism-altantean-hig_tech



Une petite dernière, à visionner "cum grano salis" (avec circonspection) :

https://www.dailymotion.com/video/x6hjkv_archéologie-spirales-impossibles_tech

J'ai un problème technique, avec ce dernier lien, qui ne fonctionne pas, mais je le laisse tel quel afin de vous permettre de faire une recherche sur Dailymotion et de retrouver la vidéo correspondante.



By,

Janus


Dernière édition par Janus le Dim 20 Fév 2011, 14:35, édité 12 fois
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Tutti frutti: mes réflexions sur le phénomène ovni

Dim 20 Fév 2011, 13:05
Merci pour le lien janus !!!
Cosmos
Equipe du forum
Equipe du forum
Tutti frutti: mes réflexions sur le phénomène ovni - Page 3 Empty

Masculin Age : 78
Nombre de messages : 1716
Inscription : 04/04/2007
Localisation : Sud/Ouest
Emploi : Techno aero/Science
Passions : Histoire Antique/ufologie de base
Règlement : Règlement
Points de Participation : 7181
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: Tutti frutti: mes réflexions sur le phénomène ovni

Dim 20 Fév 2011, 16:16
Tutti frutti: mes réflexions sur le phénomène ovni - Page 3 574469
Bonsoir à vous tous!

Tutti frutti: mes réflexions sur le phénomène ovni - Page 3 529733

@Janus a écrit:Bonjour,

Parmi toutes les questions toujours sans réponses (pour nous) au sujet des aliens,
et à supposer que les informations sur la pluralité des races qui se baladent
par chez nous soit réelle, il en est une qui en découle : Quels sont les rapports
réels entre ces diverses races, que ce soit dans leur environnement usuel
ou bien chez nous (à supposer que ce ne soit pas le même endroit).
Alliance, coopération, collaboration, neutralité (plus ou moins bienveillante),
hostilité (plus ou moins intense), opposition (plus ou moins "chaude"),
affrontement (plus ou moins total), etc. ?
Et aussi, quelles sont leurs intentions respectives, vis à vis de nous
(à supposer qu'il en existe de différentes) ?
By.
Janus
.....................................................................................................................




Ne pas tout croire, mais chercher plutôt à savoir...!!! Tutti frutti: mes réflexions sur le phénomène ovni - Page 3 841689

...............................................................................

NOUS VENONS DE RECEVOIR UNE REPONSE PAR SETI SUR MON ORDI ...

MODE "MYTHE" POUR "FOUINEURS EN UFOLOGIE DE BASE"...
Tutti frutti: mes réflexions sur le phénomène ovni - Page 3 4031


............"Nous" avons bien reçu votre message
il y a quelques micro secondes!!...

Notre position actuelle à 500 années lumières ...
(Ainsi que vous mesurez les distances..!!),
nous oblige à un certain délai pour vous répondre.
Nous sommes toujours en situation
de reconstruction sur une planète du "système Géminga"
détruite comme vous le savez, il y a plus de 350.000 ans...



...............IL ETAIT UNE FOIS!.........

Oui, nous sommes bien venus nous réfugier chez vous,
à cette formidable époque où vous veniez de domestiquer
le feu depuis peu... Ayant trouvé un site habitable
pour nous tous sur votre magnifique planète,
nous y avons construit un habitat
adapté pour nos 600 survivants.

Ceci tout en essayant d'exploiter votre sol afin d'en récupérer
du carburant pour notre vaisseau/planète toujours resté en orbite.
Le travail fut très dure et nous obligea à transformer un peu
le climat afin de tous pouvoir profiter de votre magnifique soleil.

Comme nous fûmes rapidement épuisés par votre gravité,
nous décidâmes alors, de faire évoluer les humanoïdes "Ergaster"
(Issus de l'ADN/Argile.) présents sur cette planète,
afin qu'ils soient suffisamment malins pour tenir une pioche
et ainsi travailler à notre place dans les mines exploitées.

La première expérience fut un véritable échec. Car l'humanoïde
était bien trop intelligent, car il pensait plus à adorer et à rêver
qu'à travailler aux champs pour nous nourrir...
(Vous les nommez "Néandertaliens" si j'en crois nos écoutes...!)...

Nous avons du alors, tout recommencer pour enfin obtenir
le prototype parfait... Pas trop intelligent et séduit par tout ce qui est
magique et merveilleux..
(Vous les nommez "Homo Sapiens" si j'en crois nos écoutes..!!)...

Pour nous y retrouver plus facilement et repeupler l'ensemble
des continents, nous en avons alors fabriqué des couples de jumeaux
dotés de différentes couleurs et caractéristiques. Ceci afin de toujours
savoir par la suite, de quel continent ils appartenaient exactement.
Vous retrouvez d'ailleurs ces fameux couples initiateurs,
à la base de toutes vos légendes de votre propre planète...

Là où nous avons fait une énorme erreur et que nos anciens
nous reprochent encore, c'est que comme nous étions des "dieux"
pour eux, nous pouvions absolument tout exiger d'eux...
Certains d'entre nous, se plaisant dans ce formidable Eden,
trouvèrent hélas, les femelles de ces "braves hommes"
particulièrement attirantes. Certains d'entre nous, succombèrent
alors gravement au rejet du célibat qui est la règle imposée à nous tous.

Ils profitèrent alors sans réserve aux charmes de ces beautés.
(Le problème de notre civilisation, est que nous ne pouvons
nous reproduire entre nous, car nous vivons déjà bien trop longtemps.
Cette grande longévité nous permet de pouvoir voyager dans toute
l'immensité de l'espace, sans être obsédés par le temps...)...

Notre commandant de mission et ses adjoints ne nous pardonnèrent jamais
cette énorme "bêtise", car nous venions de modifier en profondeur
de par nos gênes, l'expérience précédente si bien réalisée pour obtenir
de si parfaits esclaves travailleurs et dévoués.

Ce fut donc le début du conflit/guerre, entre ceux d'entre nous
qui voulaient rester pour vivre et régner en seigneurs sur la nouvelle planète,
et ceux qui voulaient repartir pour reconstruire notre planète d'origine.
Celle qui avait été détruite par le fameux cataclysme de Géminga...

Voilà uniquement pour vous, les bases cachées de votre véritable histoire.
Histoire de vos origines que vous redécouvrirez peut-être un jour, cachée
discrètement vos très nombreux mythes et légendes. Vous comprendrez
alors pourquoi certains de vos dominants se disent "fils des dieux",
tout en vous laissant une certaine liberté. Bonne recherche, petits
terriens...!!!...

En espérant surtout vous voir évoluer afin que vous deveniez plus pacifiques,
je vous souhaite donc, un très grand et très bel avenir...

Nota: C'est donc aussi pour cela, que de temps en temps,
nous repassons récupérer un peu de matériel génétique de qualité.
Ceci afin de pouvoir nous aussi, nous reproduire physiquement
et donc, d’équilibrer ainsi, notre propre population...
Tutti frutti: mes réflexions sur le phénomène ovni - Page 3 237265

...........................
.............................................................................................

A VERIFIER....


Cordialement.
Tutti frutti: mes réflexions sur le phénomène ovni - Page 3 154902

A+

Tutti frutti: mes réflexions sur le phénomène ovni - Page 3 764245


Dernière édition par Cosmos le Lun 21 Fév 2011, 16:02, édité 3 fois

_______________________________________
"Toute technologie suffisamment élaborée, sera considérée
comme de la magie par le primitif"... Arthur C.Clarke.

"C'est une erreur de croire nécessairement faux
ce que l'on ne comprend pas." (MAHATMA GANDHI).

Contenu sponsorisé

Ovnis Re: Tutti frutti: mes réflexions sur le phénomène ovni

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum