Marque-page social
Marque-page social yahoo  Marque-page social google      

Conservez et partagez l'adresse de Ovni et vie extraterrestre sur votre site de social bookmarking
Derniers sujets
blue book inédits ?Aujourd'hui à 00:27anakinneo2018Le GEIPAN et son traitement du phénomène OvniHier à 22:46Stéphane T Des expériences de physique quantique montrent les effets d’une quatrième dimension spatialeHier à 22:18TikoDécès du docteur Jacques CostagliolaHier à 21:51Nanou TiLes Suisses du ForumHier à 20:51pierrevQue cache le passé et les anciennes civilisations ?Hier à 17:49OR-NELLarchives australiennesHier à 15:43anakinneo2018Lorraine: les membres de cette régionHier à 11:11Spica.57Ovni dans l'histoire avec Thomas MargoutHier à 09:52Polyèdre57STAR WARS : Projet d'un Tuto pour fabriquer son sabre laserJeu 22 Fév 2018, 21:25Pierre.BVidéo d'un phénomène non identifiéJeu 22 Fév 2018, 15:19mimi630Analyse statistique en France métropolitaineJeu 22 Fév 2018, 11:09Alain.MAvis sur cette vidéo?Jeu 22 Fév 2018, 06:52JamalLe Feu des MagiciensMer 21 Fév 2018, 19:05Tiko2010: Le 06/10 Témoignage ovni triangulaire centrale de Golfech Mer 21 Fév 2018, 00:21anakinneo2018[Speculations] vol mh370 intriguantMar 20 Fév 2018, 06:16Yvon Cédric2018 avec ODH Tv Lun 19 Fév 2018, 22:36Nanou TiQuand le Pentagone étudie les ovnis dans le plus grand secret. Un article du New York TimesLun 19 Fév 2018, 21:16Polyèdre57Le Rapport Cometa dans la BOX Ciné de Février!Lun 19 Fév 2018, 20:35Pierre.BProjet interview de Jérôme HuckLun 19 Fév 2018, 18:16Polyèdre57Pourquoi les Ovni s'interessent-ils au Nucléaire?Dim 18 Fév 2018, 15:57Guillaume84[Sujet Unique pour les Membres] Problèmes constatés sur le forumSam 17 Fév 2018, 22:40elisaliseA propos de l'indiscernabilité OVNI/OVISam 17 Fév 2018, 20:02tonytutchNelson Monfort raconte son observation ovniSam 17 Fév 2018, 17:52Polyèdre57Les cas UFO découverts par les militaires ou la policeSam 17 Fév 2018, 14:32Nanou TiPrésentationVen 16 Fév 2018, 17:51LorelineLancement de Falcon Heavy Ven 16 Fév 2018, 17:33killkuterle mystère des pyramides Ven 16 Fév 2018, 17:30killkuterbonjour à tousVen 16 Fév 2018, 12:18LorelineQue se passerait-il en cas de contact officiel ou de divulgation?Jeu 15 Fév 2018, 18:23Polyèdre57Bruit étrange en Bretagne ( Gourin, Moelan sur mer , Quimper, Huelgoat, Carhaix.. Jeu 15 Fév 2018, 13:40martinProjet: Atterrissage devant une école au Zimbabwe (1994)Jeu 15 Fév 2018, 12:36Polyèdre57Ovni: Les témoins en live !Mer 14 Fév 2018, 19:40HocineL'affaire de Cergy-Pontoise (1979)Mer 14 Fév 2018, 12:40Polyèdre57présentationsMer 14 Fév 2018, 08:04LorelineLes ovnis sont-ils des engins, prototypes militaires secrets?Mar 13 Fév 2018, 20:17TikoLes OMNI...Mar 13 Fév 2018, 13:04Alain.MConférence de Jean-Pierre Petit et de Robert SalasMar 13 Fév 2018, 01:30Alain.MArticle de Libération: "L’année 1947 marque le début de la guerre froide et des soucoupes volantes"Lun 12 Fév 2018, 22:55Polyèdre57Anomalies Lunaires & LROC QuickMapLun 12 Fév 2018, 21:55Olivier21Conférence de Maurice Ducasse le cas d'HarravilliersLun 12 Fév 2018, 17:39LorelineBonjour aux amoureux de la véritéLun 12 Fév 2018, 17:16Polyèdre57Vidéo énigmatiqueLun 12 Fév 2018, 17:13Polyèdre57Anomalies LunairesLun 12 Fév 2018, 14:52LorelineQui connait le devenir du magazine "lumieres dans la nuit" ?Lun 12 Fév 2018, 13:50Spica.571975: le /07 à 1h du matin - - Ovnis à Monthion -Savoie (dép.73)Lun 12 Fév 2018, 11:19Guillaume842016: le 07/02 à 23h05 - Lumière étrange dans le ciel - Ovnis à DAROIS - Côte-d'Or (dép.21)Dim 11 Fév 2018, 22:58TikoOpération FriponDim 11 Fév 2018, 10:55Polyèdre57Homo NauticusSam 10 Fév 2018, 16:18Polyèdre57EDF et les OVNISSam 10 Fév 2018, 15:18Polyèdre57Provence-Alpes-Côte d'Azur: les membres de cette régionSam 10 Fév 2018, 11:43Polyèdre57Les Belges du forumSam 10 Fév 2018, 10:50AndromaqueSoirée de l'Ufologie de Février 2018 avec ODHTvVen 09 Fév 2018, 22:31Lorelineufo hunterVen 09 Fév 2018, 21:55LorelineLes enlèvements extraterrestres que peut-on en penser? (étude)Jeu 08 Fév 2018, 15:41Hector01Présentation nouveau membreJeu 08 Fév 2018, 11:18LorelineFusées et MissilesJeu 08 Fév 2018, 05:03Alain.MConférence Thierry Gaulin à NimesMer 07 Fév 2018, 00:24Polyèdre57Construction d'un dossier sur les ovnis triangulairesMar 06 Fév 2018, 18:00Polyèdre57Je me Présente!Mar 06 Fév 2018, 17:50Polyèdre57
Menu du Site










Annonce
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Léon.D
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle


Masculin Age : 69
Nombre de messages : 2141
Inscription : 21/10/2007
Localisation : charleroi
Emploi : pensionné
Passions : peche ,bricolage,poules naines .témoin vague belge
Règlement : Règlement

Ovnis En 1990 les témoignages de cette année

le Lun 28 Déc 2009, 12:01
1990, 17 mars

BELGIQUE, Boussu

A 21 h 45 quatre témoins aperçoivent une lumière pulsante au-dessus d'un terril. Ils sont sortis munis de jumelles et d'un appareil photo. Le phénomène se déplaçait horizontalement sans bruit à vitesse régulière "comme si chaque flash lui donnait une poussée". Au moment du flash il y avait une traînée lumineuse blanche à l'arrière. Après une halte de quelques secondes au-dessus du terril, il effectue une courbe vers l'est et disparaît à leur vue derrière une maison. Photo noir et blanc réalisée. (Franck Boitte pour la SOB

EPS)

1990, mars, jour non précisé

BELGIQUE, Boussu

22 h 45, témoin unique. Semblable à un catafalque, de couleur argentée, avec des hublots dorés; le témoin estime avoir des facultés paranormales. (Franck Boitte, Inforespace n° 85 p. 31) Il était de forme allongée et aplatie, ressemblant à un cigare mais avec un bombement supérieur. Il y avait 7 ou 8 hublots en forme de trapèze et régulièrement espacés. L'objet était de couleur argent et les hublots de couleur or, il était lumineux. (VOB 2 - SOBEPS 1994, p. 211)

##

1990, 18 mars

BELGIQUE, Beaufays (Liège)

Durant le week-end d'observation une équipe de la Sobeps comptant Léon Brenig parmi elle fit une observation, relatée par L. Brenig: "Vers 20 h 30 j'ai donc aperçu un objet lumineux venant du nord dans ma direction. Il ne ressemblait absolument pas à un avion ordinaire. A la jumelle, par contraste avec le ciel, j'ai pu observer qu'il s'agissait d'un monobloc de forme triangulaire, possédant sur sa face inférieure des plaques lumineuses blanc-jaune et en son centre une zone circulaire plutôt rouge, variant d'intensité. L'objet se déplaçait lentement. Il avait la taille apparente d'une balle de ping pong tenue à bout de bras, peut-être un peu plus petit. Il avait la taille d'un avion conventionnel et devait se trouver entre 500 et 1000 m du sol. Ce qui m'a rendu perplexe c'est de l'avoir vu ensuite effectuer un tour sur lui-même, pratiquement à 90°, en restant dans le même plan. Je m'attendais à entendre un bruit, mais il était silencieux." (VOB 1 - SOBEPS 1991, p. 167, 168)

##

1990, 19 (17?) mars

BELGIQUE, Xhoris (Liège)

Mme Y.B. regarde la télévision entre 22 h et 22 h 30 lorsque son fils aîné se plaint de ne pouvoir s'endormir à cause d'une clarté insolite. Il fait clair comme en plein jour dans sa chambre. Elle écarte les tentures et aperçoit trois puissants faisceaux lumineux disposés en triangle avec un feu clignotant plus petit de couleur orange. L'ensemble se trouve à 400 m environ et les faisceaux sont dirigés vers sa maison. Les lumières appartiennent à une structure sombre qui se déplace lentement de la droite vers la gauche, parcourant 400m en 10 minutes. Puis l'objet s'immobilise et les témoins distinguent par dessous des structures qui ressemblent à un échafaudage. Il s'en détache un cylindre d'aspect métallique qui se dirige verticalement vers eux, s'arrête à 200 m puis regagne l'objet principal. Ce processus se reproduit peu après. Prenant peur, le témoin et les deux enfants (11 et 6 ans) quittent la maison pour se rendre chez des parents à 2 km. Lorsque Mme B. revient vers 23 heures chez elle, tout à disparu. Elle fait une déposition à la gendarmerie. (Inforespace n° 90 p. 41; VOB2 - SOBEPS 1994, p. 199)

##

1990, 22 mars

BELGIQUE, Eupen

21 h 45, un témoin unique. L'objet reste stationnaire un moment, puis avance vers le témoin à vitesse modérée. Il suit une trajectoire rectiligne. Arrivé à certain point l'objet marque un arrêt et semble basculer vers l'avant, laissant apparaître un faisceau lumineux diffus de couleur blanche, dirigé vers le sol, sans l'atteindre. Les variations d'intensité lumineuse semblent liées aux variations de couleur: blanc vif, intensité forte, jaune-orange, intensité plus faible. (VOB 2 - SOBEPS 1994, p. 199, illustration p. 200)

## 1990, 24 mars

BELGIQUE, Banneux

21 h 58, un témoin. (...) feux rouges à chaque extrémité du triangle et, en plus, feu vert à l'arrière (...) au centre une sphère rouge et vers chaque extrémité de cette sphère, une passerelle éclairée. Distance maximum: 100 mètres, dimensions 20 à 30 m de long. (VOB 2 - SOBEPS 1994, p. 155, 156)

##

1990, mars

BELGIQUE, Tavigny

A 05 h 45 le témoin en se réveillant voit un phénomène lumineux se promener par réverbération sur le miroir d'une armoire. Le phénomène se trouve dehors à 50 ou 60 mètres. "huit jours plus tard, je regarde ma glace qui est brûlée avec tous ces phares incrustés dedans » La glace est toujours là, si cela peut vous être utile, vous pouvez venir juger de cela (note de vog: à la SOBEPS personne n'a cru que c'était utile, enquête non réalisée...) (VOB 2 - SOBEPS 1994, p. 186)

##

1990, mars

BELGIQUE, Bastogne

21 heures, témoin unique. C'était très gros (50 à 60 m de longueur minimum) et cela avançait lentement (10 km/h max.). Cet engin était muni de deux gros phares de couleur jaune-blanc et un de couleur orange sur sa base à l'avant. Deux plus petits, de couleur orange, de chaque côté de l'appareil, à peu près à moitié de la longueur. Un feu orange clignotant au centre, un phare jaune au bout de l'appareil ainsi que plusieurs petites lampes oranges groupées autour de ce dernier. En plus de tout cela un autre feu se déplaçait tout autour de l'appareil bien que le contour fut éclairé, me semble-t-il, d'une lumière continue. Tout autour de l'engin une sorte de condensation lumineuse s'était formée et l'ensemble donnait une lumière de couleur laiteuse et opaque. Le sol était éclairé sur une très grande surface. L'engin a courbé sa trajectoire pour aller se stabiliser durant 5 à 6 secondes au-dessus des machines et du broyeur. Les chiens ont eu très peur. Ensuite l'engin a démarré à une vitesse incroyable, aussi vite que l'éclair en laissant une grande traînée lumineuse derrière lui. De cette traînée est retombée vers le sol comme une poussière incandescente, elle s'est éteinte avant de toucher le sol. L'ovni se trouvait à l'aplomb du témoin et mesurait environ 50 mètres. (VOB 2 - SOBEPS 1994, p. 211)

##

1990, 30 mars

BELGIQUE, Renaix

22 h 30, 2 témoins. Une boule rouge vif qui restait stationnaire juste à côté du pylône de la ligne HT. La lueur rouge semblait pulser rapidement. Un des témoins pense avoir vu des reflets rouges sur le dos des vaches qui se trouvaient dans la prairie. L'objet fit un mouvement descendant qui se terminait en courbe large pour partir dans une formidable accélération. (VOB 2 - SOBEPS 1994, p. 215)

##1990, 7 avril (ou 31 mars)

BELGIQUE, Chaumont-Gistoux

Vers 7 h 15 Serge H. de Perwez vit soudain un vaisseau métallique énorme, aussi large que deux maisons réunies. L'objet se trouvait au-dessus d'un bois et disparut soudainement quand le témoin s'est arrêté pour mieux l'observer. Cet objet n'avait aucune lumière, et semblait être fait d'un métal mat. C'était composé de facettes faisant penser à une soucoupe volante traditionnelle (sic) (VOB 1 - SOBEPS 1991, p. 188 et croquis p. 189)

## 1990, 7 avril

Belgique, Amay

Quelques jours plus tard (7 avril) la gendarmerie informa la Sobeps d'un atterrissage présumé dans cette zone. Sur la provenance de ces traces au sol, on supposa que cela était un processus de déshydratation du terrain, comme l'aurait indiqué le botaniste Jean-Pierre Auquière, mais sans que les résultats définitifs ne soient divulgués. (UECDS, bulletin d'informations automne 1996) (vog: je doute vraiment fort de la réalité de cette dernière information...nulle part reprise par la Sobeps )

##

1990, 9 avril

BELGIQUE, entre Wavre et Gembloux

Entre 22 h 30 et 22 h 45 Gérard L. et son épouse se sont arrêtés en voiture intrigués par deux (Sources lumineuses non intenses mais étendues. Ce phénomène volait vers Waterloo-Bruxelles sans aucun bruit. Ils ont continué leur route tout en suivant encore ce phénomène du regard, il se trouvait à leur droite. Plus loin, un nouvel engin (ou le même) est passé dans le ciel à environ 50 km/h. Le témoin a surtout noté une jolie couleur bleue. (VOB 1 - SOBEPS 1991, p. 189)

##

1990, 9 avril

BELGIQUE, Bruxelles-Boitsfort

Enorme "bus volant" avec trois grandes baies illuminées sans que l'on puisse voir à l'intérieur. (Franck Boitte, Inforespace n° 85, p. 31) Observation nocturne: pendant 2 minutes, à moins de 500 mètres, une dame voit se déplacer lentement deux grands rectangles lumineux en position verticale. Les lumières émises par ces portes-fenêtres est jaune orange et la dame perçoit un faible ronronnement. (Inforespace n° 86 p. 34)

##

1990, 10 avril

BELGIQUE, Wastines

00 h 20, deux témoins. ... un triangle muni de trois gros phares blanc-jaune très lumineux et continus plus un phare central orangé aux pulsations non régulières. (VOB 2 - SOBEPS 1994, p. 163)

##

1990, 10 avril

BELGIQUE, région de Spy

Un gendarme de Namur vit vers 21 h 20 sur le route de Charleroi deux phares blancs suivis d'un feu plus petit, le tout immobile dans le ciel. L'objet perdait de l'altitude en faisant demi tour et à l'arrière de la structure il y eut une gerbe d'étincelles, comme une étoile sur un gâteau de Noël. (VOB 1 - SOBEPS 1991, p. 189)

##

1990, 12 avril

BELGIQUE, Namur

Peu avant 21 h 30 un gendarme et un autre automobiliste s'arrêtent sur la chaussée de Charleroi, pour observer un triangle de 5 cm à bout de bras (masse imposante) muni de deux lumières. Tout à coup il a disparu comme l'éclair à une vitesse incroyable laissant derrière lui comme une traînée de lumière. Tout cela sans aucun bruit. (VOB 1 - SOBEPS 1991, p. 190)

##

1990, 13 avril

BELGIQUE, As (Limbourg)

Deux témoins, dont une vendeuse aperçoivent à 20 h 45 à 150 m d'altitude une forte lumière circulaire, 3 gros phares disposés en triangle dirigés vers le sol et une lumière centrale rouge. (Franck Boitte, Inforespace n° 85, p. 39)

##

1990, 13 avril

BELGIQUE, Orcq

A 22 h 15 M. Michel G. et son épouse rentraient chez eux et entendirent un bourdonnement grave et continu. "C'était bas, assez fort, comme un bourdonnement qu'on peut comparer au bruit de fond que fait une centrale électrique ou lorsqu'on se trouve sous une ligne à haute tension. Après 15 à 20 secondes son intensité diminuait avec l'éloignement". Le témoin n'a jamais pu distinguer la forme de l'objet, il y avait trois grosses lumières disposées en triangle et chacune émettait un faisceau dirigé vers le bas. L'objet se déplaçait à basse altitude au-dessus de l'immeuble Lelubre. Ces phares étaient protubérants, comme des globes. Il les évalue à 1 m ou 1,50m de diamètre. L'objet voyageait du NNE vers le SSO. (VOB 1 - SOBEPS 1991, p. 202, 203)

##

1990, 13 avril

BELGIQUE, Nechin

23 h 40, 2 témoins. "Le triangle était suivi par un clignotant rouge à courte distance. (VOB 2 - SOBEPS 1994, p. 166)

##

1990, 14 avril

BELGIQUE, St Georges sur Meuse

22 h 45, témoin unique. (...) forme d'un cigare géant, silencieux, sans feux, aux contours arrondis et bien distincts, se terminant en pointe. Il était énorme, 200 ou 300 mètres de long et devait se trouver à environ 100 m d'altitude, légèrement en oblique. (note de vog: observation discutable, ce témoin en "vit" beaucoup dans cette période, son père étant un des rares témoins ayant assisté à un atterrissage d'ovni. Le fils en fit des peintures sur toile et avait une activité ufolo-mystico-pathologique) (VOB 2 - SOBEPS 1994, p. 211)

##

1990, nuit du 14 au 15 avril

BELGIQUE, région de Perwez à Wavre.

Vers minuit, à Grand Rosières, lueur ronde rouge-orange surgissant de derrière l'horizon se positionnant à env. 100 m au-dessus d'un champ avant de retomber derrière l'horizon au bout de quelques secondes. Quelques minutes plus tard l'objet réapparut et se positionna au même endroit, éloignement 200m. Deux avions ont décollé, l'un feux éteints, l'autre feux allumés. L'objet disparut. Vers 1 heure (le 15 avril) la boule orange fit à nouveau son apparition entre Dion le Mont et Dion le Val. Elle tournoyait au-dessus d'un terrain situé au bord de la N 25 à une dizaine de mètres d'altitude. Elle disparut avant que les témoins puissent la photographier. Elle revint à charge une quatrième fois près de Wavre et se dirigeait vers Louvain La Neuve. (AREPS, D. Recolet)

##

1990, nuit du 14 au 15 avril

Belgique, Louvain la Neuve

Là d'autres observateurs voient alors au NNO d'abord une barre oblique, d'où jaillit une lumière en éventail formant un triangle isocèle. La pointe du triangle s’affaissa par former un trapèze puis se désagrégea. (AREPS, D. Recolet)

##

1990, 15 avril

Belgique, Bruxelles - Anderlecht

Des témoins à Anderlecht (Bruxelles) virent à 3 h du matin en direction du SE une immense grappe de lumières multicolores aux couleurs changeantes partant des extrémités rouge cerise et se dégradant vers le centre (orange, jaune, blanc) en mouvement rythmique de va et vient. (AREPS, D. Recolet)

##






avatar
Léon.D
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle


Masculin Age : 69
Nombre de messages : 2141
Inscription : 21/10/2007
Localisation : charleroi
Emploi : pensionné
Passions : peche ,bricolage,poules naines .témoin vague belge
Règlement : Règlement

Ovnis temoignages d'observations en belgique

le Lun 28 Déc 2009, 12:03
1990, 15 avril

BELGIQUE, Waremme

22 h 05, un seul témoin. ... triangle muni de trois assiettes luminescentes et d'un phare rouge pulsant en son centre. (VOB 1 - SOBEPS 1991 p. 203; VOB 2 - SOBEPS 1994, p. 163)

##

1990, 15 avril

BELGIQUE, Xhoris (Liège)

"A 22 h 30 par la fenêtre du salon, j'aperçois de nouveau cette lumière blanche insolite qui se dirige vers la maison. J'ai alerté mon mari. Nous sommes sortis dans le jardin. Et là, pétrifiés, nous avons observé un grand engin de forme triangulaire. La face ventrale que nous observions était cernée de lumières fluorescentes vertes, la face elle même était verdâtre et présentait un renflement de chaque côté comme si deux ailes y étaient accolées. Il était difficile de distinguer des détails car l'engin dégageait une sorte de halo lumineux. Il émettait un ronronnement continu et sourd. Son altitude était d'environ 100 m et apparemment il venait des Baty à Xhoris et se dirigeait vers Comblain la Tour. ("VOB 1 - Sobeps 1991 p. 203)

##

1990, 16 avril

BELGIQUE, périphérie de Liège

Dans la nuit du 15 au 16 avril Carine P. fut réveillée parce que l'intérieur de sa chambre était illuminée comme en plein jour. S'étant levée elle vit trois feux blancs très intenses disposés à la verticale, qui disparurent en un instant après une dizaine de minutes. (VOB 1 - SOBEPS 1991, p. 203, 204)

##

1990, 16 avril

BELGIQUE, Noiseux

Un militaire de carrière voit un objet triangulaire évoluant à 100 m d'altitude à 22 h 45. Il porte un gros phare lumineux blanc au centre, qui éclaire des "tôles" sur la face ventrale. L'objet émet un faible ronronnement et réagit aux appels lumineux de la lampe torche du témoin. (VOB 1 - Sobeps 1991, p. 204; Franck Boitte, Inforespace n° 85, p. 39)

##

1990, 17 avril

BELGIQUE, Hamoir

entre 20 et 24 heures - un témoin. (...cfr voir 1993, 14 septembre à Raeren) trois gros phares ou globes très puissants (un de pointe et deux latéraux)... j'ai pu voir qu'il coupait ses phares latéraux à trois reprises. Deux très grands rectangles se trouvaient de part et d'autre des deux phares latéraux; entre ces deux phares un alignement de deux rangées de petits rectangles "tuiles" parallèles scindés d'une gorge assez profonde où scintillaient sur toute la longueur d'innombrables petits points lumineux pareils à des étincelles....La structure de l'arrière était faite de rectangles de toutes dimensions, séparés par de larges joints très sombres. A l'arrière de l'engin j'ai pu distinguer deux longues tiges (genre antennes) ou empennages qui se courbaient vers l'extérieur. (VOB 2 - SOBEPS 1994, p. 156, 175, 177; VOB 1 - SOBEPS 1991, p. 205 et croquis)

##

1990, 17 avril

BELGIQUE, Liège

21 h 30, un témoin. ... triangle tubulaire vert bouteille ... entre les pointes du triangle des sortes de ventouses de couleur brun-noir.. au-dessus quelque chose semblant être une coupole non éclairée. L'engin était éclairé par les réverbères de la ville. Se trouvait à 60 à 80 m du sol, était plus grand qu'un avion. (VOB 2 - SOBEPS 1994, p. 175)

##

1990, 18 avril

BELGIQUE, Diepenbeek (Limbourg)

A 00 h 50 deux témoins dans une voiture à l'arrêt, sont survolés à 150 m d'altitude par un objet triangulaire portant 3 phares blancs au sommets. L'objet fut immobile d'abord, puis se met en mouvement avec un léger bruit de moteur électrique. Partant dans le direction de Gand, l'objet arrivait à hauteur des deux tours de la centrale électrique d'EBES. L'objet paraissait monter afin d'éviter une collision! (Franck Boitte, Inforespace n° 85, p. 39 et VOB 2 - SOBEPS 1994, p. 135)

##

1990, 18 avril

BELGIQUE, Wortegem-Petegem (Flandre Orientale)

Vers 22 h 45 le témoin, élève pilote, aperçoit depuis une fenêtre de son domicile une forte lumière venant de l'est à basse altitude et apparemment très rapprochée. L'ovni était carré avec des coins arrondis. Au début il volait sur le côté, puis il a fait une rotation sur lui-même de 90° dirigeant ses lumières vers le sol: un feu blanc et rond à l'avant et une très grande lumière rouge au centre. (VOB 1 - Sobeps 1991, p. 206)

##1990, 22 avril

BELGIQUE, Pont de Loup

Romano T. et son épouse Silvana C., âgés d'une soixantaine d'années observent le matin à 8 h 20 une masse triangulaire aux coins arrondis, couleur gris métallisé, se déplaçant verticalement pointe vers le bas, tournant sur elle même. Les phares dans les coins dégageaient comme les couleurs de l'arc en ciel avec une prédominance du rouge-orange. L'une des faces de l'objet montrait un carré en son centre et lorsque cette face était vue l'objet ressemblait à un poivron. L'objet se situait à une altitude d'environ 700m et évoluait sans bruit. (VOB 1 - SOBEPS 1991, p. 206 à 208 avec croquis; Inforespace n° 80 p. 7 et 8)

##

1990, 22 avril

BELGIQUE, Bruxelles, La Hulpe, Renaix

De son living au 6e étage au Parc Peterbosch à Anderlecht une dame âgée voit un objet volant arriver vers 20 h 50: d'abord 4 lumières, deux blanches à droite, deux blanches à gauche, et une petite lumière rouge qui semble osciller, l'objet en passant montre sa forme triangulaire, et ne fait qu'un très léger bruit. Vers 21 heures un autre témoin voit passer à la Porte de Namur au centre, une forme parfaitement triangulaire avec des lumières blanches dans les coins et une petite lumière rouge au centre. Vers 21 h 10 des jeunes gens observent un objet volant au-dessus du cimetière d'Ellezelles (près de Renaix), sans bruit, au niveau des nuages. Vers 22 heures à La Hulpe deux témoins voient une forme triangulaire gris métallisé sous les nuages se diriger vers Wavre. Cet objet porte des lampes blanches dans les coins et une ou deux lumières rouges clignotantes formant une bande clignotante en son centre. En passant sous les nuages il éclaire ceux-ci, il doit donc avoir aussi des lumières sur sa face supérieure. Ils observent à la jumelle et à la longue vue cet objet qui passe en silence. (VOB 1 - SOBEPS 1991, p. 208, 209; Inforespace n° 79, p. 17)

##

1990, nuit du 22 au 23 avril

BELGIQUE, Basècles (Hainaut)

Entre 23 h 45 et minuit un premier témoin de l'équipe de nuit des Engrais Bataille voit d'abord deux énormes phares arriver de la direction de Mons. Il réalise que ces phares se trouvent sur une plate-forme de forme trapézoïdale (largeur 100m, grande base 50m, petite base 30 m) couleur gris métallisé, volant à 45m de haut et à 30 à 40 km/h. et il court prévenir son collègue. La base de l'objet continue à défiler en recouvrant toute la surface de la cour. Des structures (six ou sept) en forme de plaques rectangulaires sembles arrimées à la plate-forme. Le grand côté de ces plaques fait 20m environ, le petit côté entre 10 et 15 m. Vers l'extrémité de la plate-forme apparaît une plaque circulaire occupant toute la largeur. Deux zones circulaires de lumière orangée la flanquent. L'objet s'éloigne lentement en direction de Tournai, sans bruit, sans remous dans l'air, rien. La structure ressemblait à un "porte-avion renversé". ( vog: moins d'un an plus tard les usines Bataille étaient ravagées par un incendie) (Inforespace n° 79 p. 17 à 20, VOB 1 - SOBEPS 1991, p. 209, 210 et croquis pages du milieu; VOB 2 - SOBEPS 1994, p. 200, 201, 205)

##

1990, 23 avril

Belgique, Stambruges (Hainaut)

Vers 01 h 45 deux gendarmes qui patrouillaient à Stambruges (a 1 ou 2 km de Basècles) virent soudain un objet volant lumineux à une distance entre 500 m et 1 km et à une altitude comprise entre 100 et 200 m. Il mesurait environ 15 m et venait du sud-ouest. D'abord ce ne furent que deux phares blancs projetant l'un un faisceau horizontal et l'autre un faisceau vers le bas balayant le sol d'une manière saccadée. Ces deux phares étaient surmontés d'une protubérance sombre ayant environ la forme d'une coupole arrondie. A mesure qu'il passait les gendarmes virent trois phares dans le plan horizontal constituant les sommets d'un triangle équilatéral, il émettait un bruit sourd de faible intensité, semblable à celui d'un séchoir à linge. L'engin leur a semblé survoler l'usine Carbochimique à Tertre et quelques minutes plus tard un des gardiens de nuit d'AKZO Chimie de Baudour signalait le survol de l'usine par le même genre d'appareil.(...) (Inforespace n° 79 p. 17 à 20, VOB 1 - SOBEPS 1991, p. 209, 210 et croquis pages du milieu; VOB 2 - SOBEPS 1994, p. 200, 201, 205)

##


avatar
Léon.D
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle


Masculin Age : 69
Nombre de messages : 2141
Inscription : 21/10/2007
Localisation : charleroi
Emploi : pensionné
Passions : peche ,bricolage,poules naines .témoin vague belge
Règlement : Règlement

Ovnis temoignages d'observations en belgique

le Lun 28 Déc 2009, 12:08
1990, 27 avril

BELGIQUE, Bastogne (Luxembourg)

Vers 23 heures engin ovale avec une cloche de lumière dirigée vers le bas. Cet objet passe devant le témoin avec un bruit de papier froissé et a opéré un virage lent en direction du centre de la ville. A la fin de la boucle effectuée à l'aplomb d'une carrière, l'ovni s'est arrêté et a aussitôt redémarré à toute allure. A ce moment il y avait comme une poussière incandescente qui retombait. (VOB 1 - SOBEPS 1991, p. 211)

##

1990, 28 au 29 avril

BELGIQUE, La Bouverie (Hainaut)

Dès 22 heures il y avait des boules blanches lumineuses qui allaient çà et là dans le ciel. Les gendarmes alertés arrivèrent à 23 h 30 et trouvaient 3 couples à scruter le ciel. Les gendarmes confirmeront le passage de plusieurs boules de lumières blanches toutes les dix minutes environ. Subitement à 00 h 45 (le 29 avril) une structure triangulaire de grande dimension survola les témoins très lentement et en émettant un bruit sourd. A 01 h 05 le même manège recommença. Alors qu'un des témoins regardait aux jumelles une double rangée de 6 feux lumineux blancs, son épouse effrayée allait se mettre à l'abri à l'intérieur de la maison, suivie par les gendarmes, tout aussi inquiets. (...) VOB 1 - SOBEPS 1991, p. 211)

##

1990, 28 au 29 avril

BELGIQUE, La Louvière (Hainaut)

Vers 22 h 30 les habitants du lieu-dit "Fonds Gaillard" virent d'abord des lueurs vives à hauteur d'un terril. Plus tard un objet "grand comme quatre maisons" survola lentement la rue en émettant un bruit de turbine. L'objet était de couleur grise ou noire, il émettait des flashes de lumière. Au domicile de l'un des témoins il y eut une perturbation sur le récepteur de télévision. Vers 04 h 30 du matin le même phénomène volant fut revu. (VOB 1 - SOBEPS 1991, p. 211, 212)

##

1990, 30 avril

BELGIQUE, Dottignies

Allongé, altitude 30 mètres, en mouvement, avec trois lumières rouges clignotantes, 5 témoins. (Franck Boitte, Inforespace n° 85, p. 31)

##

1990, 2 mai

BELGIQUE, Ellezelles (Hainaut)

Quatre témoins installés sur la terrasse à Ellezelles profitent du beau temps. Il est 22 h 30. Subitement M. H. voit arriver une masse sombre du sud-sud-ouest et tous peuvent suivre des yeux l'objet de forme triangulaire avec sur le dessous deux lumières rouges clignotantes à l'arrière et une blanche fixe à l'avant. Mme L. quant à elle pense que la lumière à l'avant est produite par la rotation de plusieurs feux. L'envergure de ce triangle est de 20 à 30 mètres et donne l'impression d'une structure à 3 étages, c'est à dire que les lumières semblent disposées à des niveaux différents. L'objet vogue à environ 40 km/h et émet un son modulé "comme en sourdine". Tout à coup, sur sa trajectoire, l'objet pivote à angle droit, puis encore, pour reprendre sa trajectoire initiale mais légèrement déplacé. Il avait l'air de louvoyer en une sorte de mouvement ondulatoire. Plus tard, dans la nuit, venant du nord est les témoins voient réapparaître des engins par groupe: ils en compteront une vingtaine. L'ensemble de l'observation aura pris environ une heure trente. (VOB 1 - SOBEPS 1991, p. 214, 215; Inforespace n° 79 p. 21, 22)

##

1990, 4 mai

BELGIQUE, Ave et Auffe, Rochefort

Vers 22 heures: cigare, à la cime des arbres, se déplaçant à 30 km/h, l'engin se détachait bien du ciel et avait un aspect jaunâtre; 3 phares, rouge, vert, blanc fluorescent et 4 hublots carrés sur le côté éclairés de l'intérieur d'un blanc mat. (Franck Boitte, Inforespace n° 85, p. 31 et VOB 1, SOBEPS 1991, p. 216 et croquis; VOB 2 - SOBEPS 1994

p. 169, 170, 177)

##1990, 4 mai

BELGIQUE, St Georges sur Meuse

Vers 23 h 15 Joseph D. sort pour aller fermer la porte d'une petite serre dans le jardin. Il entend les aboiements aux tonalités étranges de plusieurs chiens. Il voit alors à une centaine de mètres une sorte de boule lumineuse pâle, vive mais mate, n'éclairant pas les alentours, hauteur totale une dizaine de mètres. L'épouse de Joseph est sorti à ce moment et ensemble ils regardent cette apparition qui a un "caractère religieux" (sic) Souffrant des jambes la femme rentre au bout de cinq minutes, mais Joseph ressort et constate que le phénomène est toujours là. Il traverse les prés pour s'en approcher et appelle quand il se trouve à 50 mètres. La lumière provient d'une structure conique dont la surface était comme de la tôle ondulée et semble planer à un mètre du sol. Elle est surmontée d'un dôme plus sombre à l'aspect "d'un téléviseur éteint". Le dôme est encadré de 4 piliers de section carrée d'un mètre de long pointant vers le haut. Il régnait un grand silence, Joseph devint très nerveux et prit peur, il rentra donc. Le lendemain il trouvera des traces au sol, une fine poussière jaune. Dans les deux mois les chèvres naines qui étaient dans un enclos à 30 mètres du dôme seraient mortes les unes après les autres.(...) (VOB 1 - SOBEPS 1991, p. 217 et croquis p. 218; Inforespace n° 83, p. 15, 16)

##

1990, 5 mai

BELGIQUE, Theux (Spa) (Liège)

Ovale, émettant un bruit de lave-vaisselle et expulsant de petites sphères lumineuses. (Franck Boitte, Inforespace n° 85, p. 32)

##

1990, 5 mai

BELGIQUE, Heyd-Barvaux (Luxembourg)

A 22 h 02 précises M. B. vit un objet sombre qui remontait du fond de la vallée de l'Aine en se déplaçant à la façon d'un hélicoptère. Il avait un aspect informe, sans angles nets, ne possédait ni feu ni cockpit. Avec son épouse et un ami il observait l'engin qui était surmonté de trois structures indistinctes qui tournaient lentement comme des radars, l'objet lui-même avançait lentement. Quand les témoins sortirent pour mieux observer, l'engin tourna sur lui-même à 90 ° et sa trajectoire s'orienta vers l'ouest. Sa taille était celle d'une 2 CV mise verticalement, il était parfaitement silencieux. Il continuait sa route, passant entre deux maisons en évitant au passage les fils à haute tension. (VOB 1 - SOBEPS 1991, p. 218, croquis p. 219)

##

1990, 6 mai

BELGIQUE, Ottignies

Cigare, gris foncé avec des hublots, une lumière rouge arrière clignotante, à l'avant deux grandes baies. (Franck Boitte, Inforespace n° 85, p. 32)

##

1990, 9 mai

BELGIQUE, Andenne

Observation par un témoin unique à 23 h 45 à 80 m (?) d'un objet triangulaire sombre avec de gros phares et un serpentin de lumières clignotantes. Il en provenait un bruit semblable à celui d'un tracteur. (Franck Boitte, Inforespace n° 85, p. 40)

##

1990, 11 (9?) mai

BELGIQUE, Comblain au Pont

23 h 20, deux témoins. ... à moins de 200 m de distance et à une trentaine de mètres d'altitude, une rangée de 3 à 5 carrés lumineux de couleur blanche se détachant très nettement dans l'obscurité, ainsi qu'une série de points lumineux de différentes couleurs (rouge, bleu, vert); les différentes (Sources lumineuses suggèrent une masse importante. (VOB 2 - SOBEPS 1994, p. 156, 9 mai 1990 et p. 202: 11 mai 1990)

##1990, 16 mai

BELGIQUE, Cornesse-Pepinster

Vers 12 h 30 le jeune Eric (10 ans) rentrait de l'école lorsqu'il entendit un bruit bizarre, aigu, comme des cris d'oiseaux, semblant venir de derrière la maison. Il alla dans le verger et vis à l'ESE au-dessus du village un grand triangle de couleur gris sombre qui se tenait immobile dans le ciel en position plutôt verticale, à droite de l'église. Sa dimension était égale aux 3/4 environ du clocher de l'église. Après 2 ou 3 minutes l'objet de mit à se déplacer lentement vers la droite. Comme Eric était seul à la maison il courut chercher une paire de jumelles et enfourcha sa bicyclette pour aller vers le village (à 500 mètres) il s'arrêta sur un chemin de terre près du terrain de football. Là il revit l'objet à environ 300 m d'altitude et qui avait accéléré, car il allait plus vite qu'un avion de ligne. L'enfant l'observait à travers les jumelles et vit à chacun des sommets du triangle une lumière blanche. Au total l'observation dura de 8 à 10 minutes et à aucun moment Eric n'entendit le moindre bruit de ce phénomène. (VOB 2 - SOBEPS 1994, p. 266, 267)

##

1990, 16 mai

BELGIQUE, Boneffe

Ovale, expulsant 3 boules lumineuses avant de s'éloigner vers Rumillies. (Franck Boitte, Inforespace n° 85, p. 32)

##

1990, 18 mai

BELGIQUE, Ottignies

21 h 45, deux témoins dont un ancien officier de l'armée de l'air. Entre 800 et 1200 mètres ils voient un engin du genre cigare, ovoïde plat, comme un fuselage d'avion, mais sans les ailes et de couleur gris foncé métallisé. Cet engin avait des hublots d'où une lumière blanche très éblouissante s'échappait. Les deux premiers hublots étaient encore plus lumineux que les autres. Ces hublots étaient de forme carrée, sauf le premier qui était rond. En dessous de l'engin, à l'arrière, se trouvait un feu clignotant rouge. L'objet était très lumineux et silencieux et devait mesurer environ 20 m de long. (VOB 2 - SOBEPS 1994, p. 211)

##

1990, 25 mai

BELGIQUE, Bruxelles

23 heures, 3 témoins. Les deux phares laissent apparaître un objet de forme rectangulaire doté d'une structure très curieuse à l'arrière. Cette originalité fait penser à un véritable "lit volant". Il est également doté de deux feux rouges clignotants. Arrivé à hauteur des maisons, l'engin émit brusquement un puissant grondement de réacteur, mais sans progression, comme une turbine tournant à diverses allures. (VOB 2 - SOBEPS 1994, p. 206)

##

1990, 27 mai

BELGIQUE, Ruisbroek

23 h 15, deux témoins. ... les lumières de l'engin étaient éblouissantes... l'objet avait une douzaine de balises orange pâle clignotantes, un feu clignotant rouge au milieu et un bleu à l'avant. Distance: 200 à 300 mètres. Dimension environ 25 m x 10 m. (VOB 2 - SOBEPS 1994, p. 156)

##

1990, 27 mai

BELGIQUE, Bruxelles

23 h 30, deux témoins. Il est de forme ovale, de couleur gris foncé. Il est surmonté d'un très gros phare rouge fixe. La base de l'engin est ceinturée de petites ouvertures, ressemblant à des fenêtres desquelles sortent des lumières multicolores: rouges, vertes, violettes, jaunes etc.. qui tournent 2 ou 3 fois dans le sens contraire des aiguilles de la montre avant de s'éteindre, au moment où apparaît sous l'engin un rayon vertical de couleur jaune-orange. Lorsque le rayon s'éteint les lumières provenant des fenêtres se rallument et se remettent à tourner, doucement. L'engin démarre et se retrouve en une fraction de seconde au-delà du canal. (VOB 2 - SOBEPS 1994, p. 211, 212)

##

1990, 28 mai

BELGIQUE, Membach

01 h 15, un témoin unique. (...) un objet lumineux qui se déplace à vitesse relativement lente et d'un mouvement saccadé par bonds en avant. Le phénomène est constitué de trois feux disposés en triangle: un bleu, un blanc, un rouge qui clignotent rapidement. Soudain la partie centrale de l'objet semble être le siège d'une sorte d'explosion. En fait, le témoin observe une onde de lumière de forte intensité qui se disperse en présentant l'aspect de cercles concentriques de couleur blanche. Aucun bruit ne fut perçu. Le témoin remarqua entre 1 h 00 et 2 heures une baisse de l'intensité du courant électrique ainsi que des perturbations de l'image TV qui avait tendance à s'écraser, dessinant des striures obliques. (VOB 2 - SOBEPS 1994, p. 202, 203)

##




avatar
Léon.D
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle


Masculin Age : 69
Nombre de messages : 2141
Inscription : 21/10/2007
Localisation : charleroi
Emploi : pensionné
Passions : peche ,bricolage,poules naines .témoin vague belge
Règlement : Règlement

Ovnis temoignages d'observations en belgique

le Lun 28 Déc 2009, 12:13
1990, 6 juin

BELGIQUE, Fleurus

16 h 45, témoin unique. (...) 2 gros phares blancs, très plats et sans faisceaux, qui restaient immobiles. L'objet, de couleur grise, était ovale devant et semblait se terminer en pointe à l'arrière. Il stationnait à environ 200 m d'altitude. (VOB 2 -SOBEPS 1994, p. 212)

##

1990, 24 juin

BELGIQUE, Sclessin

02 h 20, deux témoins. L'objet était immobile pendant 4 minutes puis s'est déplacé pour nous survoler avant de disparaître à notre vue. C'était une forme de losange foncé avec 2 phares à l'avant et des lampes rouges et bleues aux pointes. Il était complètement silencieux. Distance: entre 100 et 200 mètres. (VOB 2 - SOBEPS 1994, p. 206)

##

1990, 26 juin

BELGIQUE, Overijse

A 00 h 10 M. T. Jean-François à vu sur l'autoroute Bruxelles Namur, en direction de Namur une série de flashes lumineux très intenses à la fréquence d'un peu plus d'un par seconde. La clarté en était blanc-bleuâtre et couvrait la moitié du ciel, elle était presque aveuglante malgré l'éclairage de l'autoroute. Le témoin a ralenti et longuement observé jusque vers 2 h 50 trois (Sources lumineuses superposées se dirigeant vers Bruxelles à une altitude de 200m. Ces trois flashes étaient flanqués d'un chapelet de lampes plus ternes de couleur rouge qui brillaient continuellement. Ces lampes se situaient à la droite des flashes dans le sens de la progression. Elles se déplaçaient à la queue leu leu et avaient des déplacements peu importants. Ils n'appartenaient pas à une structure rigide. Après plusieurs minutes le témoin a suivi le phénomène à 40/60 km/h en sortant à chaque sortie d'autoroute pour observer calmement en coupant le moteur. Pendant une de ces observations le rythme des flashes s'est brusquement accéléré jusqu'à environ 10 par seconde avant de reprendre le rythme habituel. Cela ressemblait à une méthode de scannage du sol. A Overijse le phénomène est resté stationnaire pendant 10 minutes.(...) A 3 h 30 depuis le toit de son immeuble le témoin continuait à observer le phénomène. (VOB 1 - SOBEPS 1991, p. 236)

##

1990, 14 juillet

BELGIQUE, Braine le Comte (Hainaut)

A 23 h 25 les gendarmes se trouvent à hauteur du Bois de la Houssière quand ils voient une vive lueur au sol vers la limite ouest du bois aux environs du domaine Mon Plaisir. Bientôt trois feux blancs sont visibles à une centaine de mètres d'altitude. La puissance des feux est telle que le sol est éclairé. Les gendarmes estiment qu'il devait y avoir 20 m entre chacun des phares, ceux-ci ayant un diamètre de 3 à 4 mètres. Tout autour ils notent la présence d'une lumière rouge qui semble tourner sur la périphérie d'une structure non visible. (VOB 1 - SOBEPS 1991, p. 237)

##

1990, 26 juillet

BELGIQUE, Seraing

Deux témoins en voiture observent à 22 h 35 le long de l'autoroute, un objet triangulaire immobile à une altitude de 60 m environ. Il porte une ceinture lumineuse blanche type néon, à l'avant deux phares blancs sur la base horizontale reliés à la masse principale. L'objet réagit aux appels de phare des témoins par un pivotement des 2 lumières frontales qui envoient 3 éclairs. Il s'éloigne base en avant avec des mouvements de balancier, puis inverse sa marche, revient vers la route des témoins qu'il escorte. (VOB 1 - SOBEPS 1991, p. 237 avec croquis et 238; Franck Boitte, Inforespace n° 85, p. 40)

##

1990, 29 juillet

BELGIQUE, Bruxelles

Daniel D. conducteur de train, s'apprête à ramener une rame à quai en gare de Bruxelles-Midi. Il observa dans le ciel tout à fait dégagé, une sorte de demi cercle de couleur mate bordeaux. Cet objet, d'abord en mouvement rapide, s'est arrêté. Il avait alors la forme d'un cercle et il jetait de temps en temps des reflets de soleil. Le témoin ne put malheureusement consacrer plus de temps à ce phénomène. (VOB 2 - SOBEPS 1994, p. 268)

##

1990, 29 juillet

BELGIQUE, Soignies

Ovni vu à 20 m de distance par 2 témoins à 22 h 20. Le fait troublant est l'observation de dégagement sous l'ovni d'une espèce d'onde de chaleur ou d'évaporation d'essence (comparaison). L'objet semble être comme dans une vibration optique. Le second témoin éprouve une grande frayeur et souffrit de troubles intestinaux pendant une semaine; il refusera de témoigner. (VOB2 - SOBEPS 1994, p. 186)

##

1990, - (8?) août

BELGIQUE, Bilzen-Diepenbeek (Limbourg)

23 h 10, témoin unique. Losange avec 2 phares blancs jumelés sur l'avant, 2 lumières bleues écartées et un serpentin lumineux clignotant par dessous, disparition subite. (Franck Boitte, Inforespace n° 85 p. 32) Les flancs arrière étaient bordés de petites lumières blanches, sur les côtés des lumières bleues et aucune lumière à l'avant. L'objet lui-même était d'aspect sombre, sa position horizontale. Il avançait en ligne droite à 70/80 km/h, son altitude devait être de 200 m. La longueur de la grande diagonale est estimée à 45 mètres, la petite à 25 mètres (VOB 2 - SOBEPS 1994, p. 206)

##

1990, 18 août

BELGIQUE, Wellin

01 h 30, deux témoins. Quatre grosses sources lumineuses disposées en trapèze, d'une coloration blanc-jaunâtre non aveuglante. L'engin devait se situer à une hauteur d'environ 30 à 50 mètres et était entre sa maison et celle du voisin. Il émettait un léger bruit continu, sourd et électrique. Il avançait très lentement car il a pris plusieurs minutes (2 à 3) pour passer au-dessus de la maison. (VOB 2 -SOBEPS 1994, p. 203)

##1990, 22 août

BELGIQUE, Riemst-Vlijtingen

22 h 15, deux témoins. Ils entendirent un bruit comme celui d'un lourd tracteur et virent une formation de lumières blanches en triangle. L'objet volait lentement et donnait l'impression d'être juste au-dessus des cimes des arbres, soit à environ 5 mètres d'altitude et à une distance d'environ 10 mètres. Les cimes ne bougeaient pas comme sous l'effet d'un vent et n'étaient pas non plus éclairées. (VOB 2 - SOBEPS 1994, p. 203)

##

1990, 25 août

BELGIQUE, Marche les Dames

Triangle, se déplace en zigzag, une lumière rouge à l'avant, deux vert-émeraude à l'arrière, un feu blanc tournoyant au centre. (Franck Boitte, Inforespace n° 85 p. 32)

##


avatar
Léon.D
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle


Masculin Age : 69
Nombre de messages : 2141
Inscription : 21/10/2007
Localisation : charleroi
Emploi : pensionné
Passions : peche ,bricolage,poules naines .témoin vague belge
Règlement : Règlement

Ovnis temoignages d'observations en belgique

le Lun 28 Déc 2009, 12:17
1990, 15 septembre

BELGIQUE, Drogenbos

20 h 10, deux témoins. La forme était une ellipse aplatie dans laquelle on distinguait 5 autres ellipses d'intensité lumineuses différentes. Il semblait 10 fois plus gros qu'un Boeing et était parfaitement immobile. (VOB 2 - SOBEPS 1994, p. 212)

##1990, 21 septembre

BELGIQUE, Jalhay

21 h 25, témoin unique. Il arrivait à la vitesse d'un avion de chasse, a fort ralenti et s'est arrêté. (...) une forme de cigare avec deux fenêtres à petits carreaux. L'engin a fait demi tour et a disparu à toute vitesse. En rentrant j'ai constaté que mon téléviseur était plein de parasites colorés. (VOB 2 - SOBEPS 1994, p. 212)

##

1990, 11 octobre

BELGIQUE, Messancy (Luxembourg)

Entre 22 h 45 et 23 h deux témoins roulent sur la A 8 en direction d'Arlon. Ils regardent vers le NO quand leur attention est attirée par deux gros phares blancs qui avancent lentement. Les témoins estiment la vitesse à 70 km/h. L'objet passa devant la voiture et les témoins durent se pencher très fort vers le pare-brise pour le voir passer. Au lieu-dit Carrefour du Juge sur la N 883 ils retrouvent le phénomène. Là les témoins s'arrêtaient et sortaient de voiture. L'objet était triangulaire d'aspect métallique, de couleur mate noire aux contours nets. Il était éclairé par 6 phares de couleur verte placés en-dessous dans des "enclaves". Ces enclaves se trouvaient dans un gros boudin genre contour d'auto-tamponneuse. Les phares n'étaient pas éblouissants et ne projetaient pas de faisceaux. Ils pulsaient toutes les 3 secondes environ. Avant de se stabiliser il a terminé sa progression en crabe, légèrement de travers. Après une minute d'observation, l'objet pivota sur lui-même, s'éloigna et disparut caché par des maisons. (VOB 1 - SOBEPS 1991, p. 238, 239)

##

1990, 21 octobre

BELGIQUE, Isnes

20 h 10, deux témoins. .. nous avons pu distinguer une forme en triangle munie à chaque angle d'un phare blanc. Le phare de pointe (dans le sens de la marche) était plus lumineux que les autres et même à la limite de l'éblouissement. La base de l'engin était munie de lumières beaucoup plus faibles et de couleurs passant par le bleu, le vert et le rougeâtre. Elles ne clignotaient pas comme celles d'un avion, mais alternaient de couleurs sur un rythme non régulier. Le phare de pointe a fait un mouvement de rotation en se déplaçant sous la face inférieure de l'engin. Altitude: entre 200 et 400 mètres, dimensions, aussi grand qu'un Boeing. (VOB 2 - SOBEPS 1994, p. 157)

##

1990, 21 octobre

BELGIQUE, Lasnes (Brabant wallon)

A 20 h 30 le témoin roulait vers Lasnes. Depuis le "Messager de Bruxelles" à Ohain il remarquait une intense lumière blanche ponctuelle assez bas sur l'horizon. Il a continué sa route par Renipont-Plage et il voyait toujours cette lumière lorsque le terrain le permettait. Arrivé à Lasne il s'est arrêté en laissant tourner le moteur et il est sorti pour observer. L'objet volait très bas, juste au-dessus des arbres et avançait à une vitesse de 10 à 20 km/h. Il l'a observé pendant une minute avant qu'il ne disparaisse derrière les obstacles du milieu. En plus du gros spot blanc qui n'éclairait pas le paysage , il y avait trois lumières rouge vif fixes disposées en triangle. A part le bruit du moteur de sa voiture, le témoin n'entendit aucun autre bruit. (VOB 1 - SOBEPS 1991, p. 239)

##

1990, 21 octobre

BELGIQUE, de Houffalize vers Bastogne (Luxembourg)

A 22 h 10 deux témoins en voiture remarquent à hauteur de la route de Mabonpré, une énorme lueur blanc jaunâtre. Au fur et à mesure que les témoins avançaient, cette lueur descendait en venant à leur rencontre. Elle était formée de deux gros phares, bien plus gros que ceux d'une voiture. Le témoin a dû tourner à droite à un carrefour et une fois le tournant engagé elle vit un seul phare du côté droit de la voiture, de l'autre côté de la route derrière une haie haute de 3 à 4 m et à une distance de 30 m environ. C'était à hauteur des yeux, car pour le regarder le témoin n'avait qu'à tourner les yeux et regarder horizontalement. (...) L'objet a décollé à vive allure, verticalement, laissant apparaître une grande masse noire de la taille approximative d'un terrain de football, délimitée par des lampes rouges fixes disposées en cercle sur l'extérieur de la masse. (...) (VOB 1 - SOBEPS 1991, p. 239, 240)

##

1990, 21 octobre

BELGIQUE, Leval-Trahegnies (Hainaut)

22 h 13, témoin unique. Il était devant moi presqu'à hauteur de l'église et semblait se diriger vers Carnières. Sa forme était comme une assiette ou un cendrier rond, de la grosseur d'un avion. De cette forme partait un faisceau lumineux éblouissant, blanc, comme un projecteur de terrain de football. La couleur de l'engin était gris-bleu, comme un chat chartreux, légèrement plus clair. En plus de ce projecteur il y avait trois autres lumières: une jaune-orange terne, une bleue très pâle et une verte terne. Il volait à environ 25 km/h et à 60 à 70 m d'altitude. J'ai entendu un bruit sourd, comme celui d'un tracteur ou d'un motoculteur. Plus près, à environ 40 m de distance, l'objet ressemblait à une coquille St Jacques. Les contours étaient nets, l'aspect était solide. J'ai pu observer sur le ventre une sorte de ses rectangulaire d'environ 6 mètres sur 2 mètres. J'estime le diamètre de l'engin à plus ou moins 15 mètres. Cet appareil est resté un moment stationnaire. Ensuite il est parti, d'abord doucement, en oblique, puis rapidement. (VOB 1 - SOBEPS 1991, p. 241, 242 et croquis; VOB 2 -SOBEPS 1994, p. 214)

##

1990, 22 octobre

BELGIQUE, Ohain-Ransbeck (Brabant wallon)

Vers 18 h 05 la dame en voiture remarque tout à coup une vive lumière blanche en face d'elle à environ 500 m de l'autre côté de la route. Elle s'est arrêtée pour voir et a ensuite redémarré pour s'approcher de 300 m. Là, elle est sortie, s'est assise sur le capot et pendant 5 bonnes minutes elle a observé une lumière blanche, de forme ovale et de la longueur de la façade d'une villa située à environ 150 m. La lumière se trouvait un peu au-dessus du toit de cette villa, la lumière était plus basse que la cime des arbres situés sur une petite colline en arrière plan. La grosse lumière était immobile. En clignant des yeux le témoin put distinguer 5 ou 6 autres lumières de la taille d'un phare de voiture disposées en ellipse. Ces petites lumières clignotaient et à l'extrême droite une lumière orange brilla une seule fois durant quelques secondes. A droite de la grande lumière blanche elle distinguait une surface d'apparence métallique gris assez foncé mais sans contour apparent. Quand le témoin a décidé d'encore s'en rapprocher, l'ovni s'est mis en route lentement et à disparu caché par les obstacles de l'environnement. (VOB 1 - SOBEPS 1991, p. 242, 243)

##

1990, 22 octobre

BELGIQUE, Chapelle lez Herlaimont (Hainaut)-Nivelles

Aux environs de 19 heures plusieurs témoins notèrent la présence dans le ciel d'une structure brillamment éclairée qui volait à basse altitude et à très faible vitesse. Ce phénomène prit la direction de Nivelles. Mme Marie-Christine vit à hauteur du motel de Nivelles-sud une très vive lueur près du sol comme si un avion allait atterrir. Ce phénomène disparut derrière un rideau d'arbres et quelques dizaines de mètres plus loin, quand le témoin se retourna elle vit, comme posé au sol, quelque chose qui était plein de lumières blanches et rouges, un peu comme un manège de chevaux de bois tout illuminé. (VOB 1 - SOBEPS 1991, p. 243 et croquis p. 242)

##
avatar
Léon.D
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle


Masculin Age : 69
Nombre de messages : 2141
Inscription : 21/10/2007
Localisation : charleroi
Emploi : pensionné
Passions : peche ,bricolage,poules naines .témoin vague belge
Règlement : Règlement

Ovnis En 1990 les témoignages

le Lun 28 Déc 2009, 12:21
1990, 22 octobre

BELGIQUE, Turpange (Luxembourg)

A 22 h 35 deux témoins remarquent immobile au-dessus d'une ferme, puis se dirigeant vers leur voiture arrêtée, une chose ayant l'aspect de deux gros phares encadrant un pare-brise sombre entouré d'une multitude de petites lumières rouges, vertes, bleues, et blanches qui clignotaient toutes ensemble. Totalement silencieux. Altitude: environ 40 m. (VOB 1 - SOBEPS 1991, p. 244; Franck Boitte, Inforespace n° 85 p. 40)

##

1990, 23 octobre

BELGIQUE, Longeau (Luxembourg)

A 05 h 45 le témoin voit une grosse masse sombre, plus haute que large, émettant deux faisceaux de lumière blanche, se tenant à 150 m d'altitude et prenant lentement de la hauteur en se dirigeant vers l'habitation du témoin, dans un silence total. Sur la face ventrale circulaire un feu rouge et un autre bleu. Après un changement de direction, l'objet disparaît à très grande vitesse. (VOB 1 - SOBEPS 1991, p. 244; Franck Boitte, Inforespace n° 85 p. 40)

##

1990, 8 novembre

BELGIQUE, Houdeng Goegnies (Hainaut)

Le témoin sort de son véhicule à 18 heures et a l'attention attirée par ce qu'il croit être une lampe située au-dessus des lampes éclairant l'autoroute proche. En regardant attentivement il se rend compte qu'il s'agit d'une boule de couleur dorée. Sous celle-ci se trouve un cône de couleur dorée plus claire: ce cône ne descend pas jusqu'au sol, il est comme suspendu en l'air, parfaitement immobile, et observé pendant environ 20 secondes. A ce moment le cône remonte lentement jusque sous la boule, le phénomène semble pivoter sur lui-même, la (Source lumineuse s'éteint et une masse sombre beaucoup plus importante apparaît, se distinguant de la couleur du ciel. Aucune forme bien précise n'est relevée, car cette masse disparaît immédiatement. (Inforespace n° 88, p. 34, 35)

##

1990, 8 novembre

BELGIQUE, Silly (Hainaut)

A 18 h 05 le témoin roule entre Silly et Bois de Lessines et observe dans l'ordre: une grosse étoile ressemblant à Mars de magnitude variable, soudain ce sont deux phares très rapprochés. Il a stoppé est sorti du véhicule éteint: le phénomène se déplaçait transversalement par rapport à lui, à 500m à 1000 m de distance et très bas sur l'horizon (altitude estimée à 50 mètres). Il était constitué d'un ensemble de points lumineux fixes blanc, jaune et rouge. Le témoin n'a rien vu d'autre, aucune masse. Il reprend donc la route et 4 à 5 km plus loin il voit arriver une lueur blanc-jaune très vive. Elle a mis plusieurs minutes pour se rapprocher. Le témoin a l'impression d'avoir en face de lui un objet plan à deux dimensions, sans épaisseur, et d'allure générale triangulaire. L'objet a viré à gauche et il en a vu le côté: rien qu'une masse plane et sombre au centre. Le témoin a aussi vu l'arrière, comme un segment de droite avec des feux rouges et blancs distribués de manière symétrique. Altitude: de 50 à 100 m, distance 500 m environ. Aucun bruit. (Inforespace n° 88, p. 35, 36)

##

1990, 8 novembre

BELGIQUE, Messancy (Luxembourg)

A 18 h 06 exactement un témoin observait une lumière blanche, comme un gros phare de voiture, immobile au-dessus d'une prairie à une distance d'environ 50 mètres. Le témoin promenait son chien et vit soudainement cette lumière stationnaire se mettre en mouvement et filer à toute allure vers le SO et disparaître de manière fulgurante vers l'horizon. (Inforespace n° 88 p. 36)

##

1990, 8 novembre

BELGIQUE, Braine le Comte

Mme G. se trouvait entre 18 heures et 18 h 30 en voiture chemin de Mariemont quand son attention fut attirée par un objet lumineux se déplaçant lentement dans le ciel. Elle ralentit et constata qu'il y avait deux objets de forme bizarre et qui émettaient de drôles de couleurs. Elle s'arrêta et vit distinctement un engin triangulaire (grand comme la pleine lune) qui se déplaçait sur sa base, accompagné dans son vol par un cube (1/10 de la pleine lune) lumineux rouge rubis. Ils volaient tous deux de concert. Le cube, plus petit que le triangle, précédait quelque peu le triangle qu'il semblait guider. Le triangle était entouré de petites lampes clignotantes rouges et bleues. Le déplacement était lent, le témoin observa les phénomènes pendant 3 à 4 minutes avant de reprendre sa route. (Inforespace n° 88, p. 34)

##

1990, 8 novembre

BELGIQUE, Bruxelles, Woluwe St Etienne

Il était environ 18 h 30, ayant fermé la porte du garage, le témoin lève les yeux vers le ciel et voit le phénomène. Comme il habite tout près de Zaventem il crut d'abord à un avion en phase d'atterrissage. Quand les lumières en amas furent à son aplomb, il se rendit compte que c'était un autre phénomène: silencieux, une forme de triangle parfait équilatéral, délimité par trois feux jaunâtres (il ne vit que les feux, pas la masse) L'objet lui semblait très grand: posé au sol, il aurait eu la taille d'un terrain de football, dit-il. Il estime l'altitude entre 300 et 400 m. Au centre de la configuration triangulaire, il vit un amas de lumières. A plusieurs centaines de mètres sur sa droite il était accompagné d'un clignotant bleuâtre, volant à la même vitesse, ce clignotant avait la grandeur d'une étoile. (Inforespace n° 88 p. 37, 38)

##

1990, 8 novembre

BELGIQUE, Hellebecq

Entre 18 h 55 et 19 heures un jeune étudiant et ses parents virent en direction du SE trois lumières disposées en triangle avec une lumière clignotante rouge au centre, qui s'éloignait vers l'horizon. 45 minutes plus tard la même formation réapparut en direction du NE et fut suivie par les trois témoins durant une à deux minutes. (Inforespace n° 88 p. 38)

##

1990, 8 novembre

BELGIQUE, Mainvault

Deux témoins, 19 heures. Altitude 120 m. Gros phare, puis tranche illuminée de jaune avec des séparations, puis triangulaire délimité par trois phares blancs et une surface colorée de jaune avec une sorte de tubulure sombre à l'arrière; émet un bruit de rasoir électrique. (VOB 1 - SOBEPS 1991, p. 244; Franck Boitte, Inforespace n° 85 p. 40, Inforespace n° 88 p. 38)

##

1990, 8 novembre

BELGIQUE, St Géry (Brabant wallon)

Le soir vers 20 h 30, la mère (témoin principal) et ses trois enfants décident d'aller se promener. Ils sont à 300 m de leur domicile quand ils aperçoivent un petit point rouge semblant stationnaire dans le ciel à 40°. Ce point devient de plus en plus gros, devient orange, et s'arrête quelques secondes, provoquant la crainte d'un des enfants (14 ans). La boule de feu se déplace vers le nord, d'abord lentement, ensuite si rapidement qu'elle disparaît instantanément. "La lumière en boule est stationnaire et diminue d'intensité pour laisser apparaître une autre boule, plus petite et plus éloignée, qui elle, augmente d'intensité"... (...) C'est à ce moment qu'elles ressentent un souffle puissant mais court, une à deux secondes, et l'enfant de 14 ans en perd l'équilibre, tandis que les deux autres ont peur aussi à présent. ... (...) une lumière centrale jaune et ronde entourée d'un halo diffus, une structure foncée légèrement bombée à l'arrière, avec des luminosités sur le pourtour, trois lumières dans les angles. A l'avant blanc-jaune, à l'arrière bleu-vert. Une très courte traînée. Le phénomène ne fait aucun bruit. (Inforespace n° 88 p. 38 et 39)

##

1990, 8 novembre

BELGIQUE, Soignies

"Il est plus ou moins 22 heures, nous roulons en voiture, ma fille et moi. A la sortie de Braine le Comte au-dessus de la Grand'Route nous apercevons un point très lumineux, de la grosseur d'un poing, qui se dirige vers Soignies en ligne droite. Tout à coup, celui-ci se met à zigzaguer. Nous le suivons à une distance d'environ 4 km. Nous nous trouvons alors à Soignies, au carrefour, face à la chaussée d'Enghien. Nous arrêtons notre véhicule, nous sortons et constatons que l'objet s'est transformé en losange et qu'il a grossi de 10 à 12 fois. Il fait du surplace pendant 2 ou 3 minutes, effectue ensuite un recul sans virer, redevient un point blanc et repart à toute allure vers Braine le Comte. Il est 22 h 09. (...) Le losange était formé par trois points blanc et un vert. (VOB 1 - SOBEPS 1991, p. 245; Inforespace n° 88 p. 39, 40)

##

1990, 22 novembre

BELGIQUE, Orgéo

Un cultivateur observe à 01 h 15 un parallélépipède gris sale de 20 x 10 x 4 m au dessus arrondi, avec deux phares blancs de 2 m de diamètre ressemblant à de grosses toupies, à l'avant, écartés de la structure; deux phares à l'arrière. L'objet se déplace à 5 km/h à basse altitude (trentaine de mètres) et toutes les lumières clignotaient. (Franck Boitte, Inforespace n° 85 p. 40)

01 h 15, témoin unique. L'objet passe au-dessus de lui et au-dessus de la maison à environ 30 m. d'altitude. Il prend toute la largeur. La forme est rectangulaire, longue de 20 m, large de 10 et haute de 4 mètres environ. Les phares avant sont à mi-hauteur de l'objet et mesurent chacun 2 mètres de diamètre. Les phares bleus extérieurs ne font pas partie de la masse mais débordent. L'aspect de l'objet lui même est gris et sale. Le témoin est très impressionné par l'absence de bruit et la légèreté du déplacement pour une masse si imposante. Le témoin décrit également le dessus de l'objet comme un capuchon tenant à la partie inférieure à l'aide de gros rivets. A l'arrière deux phares blancs sont aperçus, identiques à ceux observés à l'avant. Durant toute l'observation le témoin notera que les lumières pulsaient. Ensuite l'objet a pivoté à 90° vers la droite, a éteint tous ses feux, puis a démarré à une vitesse fulgurante pour disparaître dans la nuit. (VOB 2 - SOBEPS 1994, p. 206; VOB 1 - SOBEPS 1991, p. 251 et croquis)

##

1990, 22 novembre

BELGIQUE, Courcelles

17 h 50, 2 témoins. "Vers l'avant de l'appareil, comme sortant de l'intérieur, deux faisceaux de lumière très intense, comparable en intensité à la lumière d'un flash électronique ou d'une lampe stroboscopique. Cette lumière ne dispersait pas mais restait concentrée, comme canalisée par deux tubes imaginaires. A l'arrière, un troisième phare de couleur jaunâtre, moins intense, était dirigé vers le sol et par moments, semblait se mouvoir autour d'un axe. En dessous de l'appareil, vers le centre de cette imposante surface triangulaire, de petites lumières rouges disposées comme à la surface d'un disque, clignotaient de manière désordonnée. Elles ne semblaient pas rattachées solidement à l'appareil, mais semblaient plutôt comme en suspension sous lui." Dimension de l'appareil: environ 25 m x 10 m. (VOB 2 - SOBEPS 1994, p. 166, 167; VOB 1 - SOBEPS 1991, p. 250 et croquis)

##1990, 14 décembre

BELGIQUE, Tombeek

22 h 55, 2 témoins. A 100 m de distance et à 20 m d'altitude, une sphère lumineuse verte à l'avant, jaune très clair à l'arrière, suivie d'une trace lumineuse de 2 m de longueur. Elle évoluait à vitesse très élevée dans le plus grand silence. Sa dimension apparente était celle d'un ballon de football. (VOB 2 - SOBEPS 1994, p. 215)

##1990, 18 décembre

BELGIQUE, Saint Symphorien

Sphère lumineuse, 150 m de diamètre selon l'enquêteur, ce n'est pas la lune, vue à un autre endroit dans le ciel, escortée par une vingtaine d'objets plus petits triangulaires qui partent dans différentes directions, l'un d'eux vient vers les témoins. (Franck Boitte, Inforespace n° 85, p. 32)

##




avatar
Léon.D
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle


Masculin Age : 69
Nombre de messages : 2141
Inscription : 21/10/2007
Localisation : charleroi
Emploi : pensionné
Passions : peche ,bricolage,poules naines .témoin vague belge
Règlement : Règlement

Ovnis temoignages d'observations en belgique

le Lun 28 Déc 2009, 12:28
1990, 26 décembre

BELGIQUE, Neupré

Deux témoins, 05 h 20 du matin, altitude de l'objet: 80 m. Surface d'apparence métallique brun foncé, d'aspect "en tôle" légèrement éclairé par l'éclairage public, 30 mètres de large et 8 m de haut; une douzaine de lampes blanc mat circulaires, disposées en V, un feu rouge tournant comme un gyrophare, deux feux latéraux bleus. Passe à la verticale des témoins dans un silence total, puis vire sur place et s'éloigne en direction de Tihange. (Franck Boitte, Inforespace n° 85, p. 40; VOB 2 - SOBEPS 1994 p. 177 et illustration 2.13 au centre du livre; VOB 1 - SOBEPS 1991 p. 256 et croquis)

##

1990, 30 décembre

BELGIQUE, Barvaux-Durbuy

Vers 17 h 45 une voiture était arrêtée sur la route et trois personnes scrutaient le ciel. Ce voyant M. et Mme V.H. s'arrêtent à leur tour. "Il y avait dans le ciel un phare d'une luminosité incroyable, de couleur blanche, d'un diamètre apparent de 12 cm à bout de bras! Il s'est alors passé quelque chose d'incroyable: cette lumière si puissante s'est fait aspirer dans on ne sait quoi. Alors la lumière est devenue mate. Le phénomène est réapparu de nulle part, il a viré à l'orange ensuite au rouge et a disparu à une vitesse hallucinante vers le nord." Reprenant leur chemin les témoin voient le phénomène à nouveau vers 18 h 30. Arrivés au home "Véronique" à Barvaux, un objet triangulaire devint visible; il était doté d'un feu bleu à l'avant et de deux feux rouges à l'arrière. Ces feux ne clignotaient pas mais il semblait qu'ils lançaient des étincelles. Les feux étaient reliés par de gros tuyaux de couleur gris-noir. Il n'y avait rien au centre de ces tuyaux. (VOB 1 - SOBEPS 1991, p. 256, 257)

##

1990, 30 décembre

BELGIQUE, entre Wépion et Namur

Vers 17 h 55 Mlle Christine Antoine et son fiancé en voiture furent stoppés par un embouteillage dû à un accident. Dans le ciel ils virent une lumière plus grosse qu'une étoile qui se déplaçait et grossissait. Puis ils virent la lueur se dédoubler en deux puissants phares, confortant le sentiment d'un avion avec les phares d'atterrissage allumés. Bientôt ils purent voir une lumière verte et une autre rouge de part et d'autre de l'axe de la trajectoire. Lorsque l'engin fut à 50° d'inclinaison au-dessus de l'horizon, les témoins médusés constatèrent que l'objet porteur de phares était carré, pointe en avant. (Inforespace n° 80, p. 14, 15; VOB 1 - SOBEPS 1991, p. 257)

##

1990, 30 décembre

BELGIQUE, Spontin

Aux environs de 18 heures deux témoins roulaient sur l'E 411 en direction de Namur. Ils aperçurent une vive lueur dans le ciel qui paraissait stationnaire. Les témoins finirent par passer sous le phénomène et distinguèrent alors trois puissants feux blancs disposés en triangle et entre ceux ci, trois autres, rouges et moins vifs. (VOB 1 - SOBEPS 1991, p. 257)

##

1990, 31 décembre

BELGIQUE, Bilstain

21 h 40, trois témoins. L'objet se trouvait à une distance estimée à 300 mètres, son altitude à 200 mètres. Il était en forme de losange avec une lumière rouge au centre et une zone luminescente à l'arrière et au centre. Il n'émettait absolument aucun bruit. D'abord immobile durant une minute, l'objet s'est ensuite mis lentement en mouvement pour disparaître vers l'est en 30 à 40 secondes. Il évoluait avec un telle légèreté, on aurait dit qu'on avait soufflé dessus! (VOB 2 - SOBEPS 1994, p. 206)

##

1991, 3 janvier

BELGIQUE, Ste Kathelijne Waver

20 h 53, un seul témoin. J'ai vu trois projecteurs blancs, un à chaque extrémité du triangle, qui éclairaient le sol comme un phare de voiture. Au milieu du triangle il y avait un point lumineux rouge clignotant, moins puissant qu'un gyrophare de gendarmerie. Distance: 300 m. (VOB 2 - SOBEPS 1994, p. 163, 164)

##

1991, 9 février

BELGIQUE, Montigny le Tilleul

22 heures, 2 témoins. Ils virent un point lumineux grossir régulièrement et rapidement pour former un cercle lumineux, incandescent, d'une lumière forte mais non aveuglante. L'engin semblait distant d'environ 40 ou 50 mètres. L'objet s'est stabilisé, puis s'est à nouveau rapproché. Ensuite cette boule a tourné sur elle-même et des flammes en sont sorties en direction du ciel. Enfin, l'objet "en feu" nous a donné l'impression de repartir. Nous n'avons entendu aucun bruit. Ses mouvements étaient circulaires et un peu fous, comme désordonnés, comme dansants. (VOB 2 - SOBEPS 1994, p. 216)

##

1991, 21 janvier

BELGIQUE, Overijse

19 h 50, deux témoins. (...) L'engin semble quasiment immobile. L'objet est rond, imposant, de la taille et de la forme du sommet de la tour de communication de la RTB. Deux gros phares bleus très puissants étaient dirigés vers le sol. L'objet semble posséder des hublots. Toute la structure est clairement visible, il évoque un aspect de métal brut. Le témoin parle de construction boulonnée et d'une couleur gris-bleu, comme du Tefal. Trois lumières blanches sont visibles à l'arrière. Toutes les lumières sont fixes. D'autres lampes, genre néon, sont visibles sur la tranche, parfois longues, parfois courtes. Le déplacement était stable et régulier. Un bruit de petit moteur au son étouffé pouvait être clairement entendu. Distance 100 mètres, dimension de 30 à 50 m de diamètre. A 19 h 55 deux témoignages indépendants (VOB 1 - SOBEPS 1991, p. 257, 258 et croquis, 259; VOB 2 - SOBEPS 1994, p. 212)

##

1991, 21 janvier

BELGIQUE, Moxhe

Tard dans la nuit (vers 23 h 30) le témoin, représentant, en voiture, aperçoit un phénomène illuminant le ciel totalement dégagé, à l'arrière de la voiture qu'il suit jusqu'au moment où le témoin s'arrête. Il s'immobilise au-dessus du véhicule: 6 gros phares blancs disposés en couronne, un phare central jaune plus petit. Paniqué le témoin redémarre, l'objet aussitôt s'éloigne, puis fait demi-tour et revient à toute allure. Rentré chez lui peu après, de l'Ovni nulle trace. (VOB 1 - SOBEPS 1991, p. 259; Franck Boitte, Inforespace n° 85 p. 40, 41)

##

1991, 12 mars

BELGIQUE, Donceel

Entre 20 h 20 et 20 h 25 un conducteur accompagné de son épouse et de ses deux enfants arrêtait sa voiture pour mieux repérer ce que le cadet venait de voir en s'exclamant: "Maman regarde, on dirait un ovni!". L'objet était à basse altitude, environ 50 m et paraissait immobile à l'aplomb d'une ferme à 150 m de là tout au plus. C'était une structure en forme de triangle effilé aux contours bien définis avec une lumière à chaque angle. L'unique relief consistait en un dôme de verre plat accolé sous la face inférieure qui était alors inclinée vers les témoins. Envergure de 15 à 20 m. L'objet se mit en mouvement et vira en direction de Tongres. Les témoins n'eurent aucune peine à le suivre durant quelques kilomètres jusqu'au carrefour de Momalle où ils empruntèrent l'autoroute vers Liège. (VOB 1 - SOBEPS 1991, p. 260, 261)

##

1991, 12 mars

BELGIQUE, entre Grand-Marcin et Fourneau

Entre 20 h et 20 h 30 Mme S regardait la télévision lorsqu'elle vit apparaître une forte luminosité qui se mouvait dans sa direction. Cette luminosité s'inscrivit dans la partie inférieure de la baie vitrée. Cela semblait provenir de l'est et fut bientôt à l'aplomb de la maison à une altitude de moins de 300 m. Mme S. appela son fils et son époux. L'objet avait la forme d'un triangle gris foncé mat, de grande envergure comme un Boeing. A chaque sommet clignotait un feu rouge. L'objet s'inclina, vira court et disparut vers Huy. Pendant quelques secondes les trois témoins virent le profil de l'engin. Ils dénombraient entre 7 à 12 rectangles lumineux, comme des fenêtres éclairées d'un avion. Vers l'avant, au-dessus de l'objet, Mme S. vit pendant un bref instant une lampe blanche. Le fils nota la silhouette d'une seconde épaisseur sur le dessous, formant comme une tranche plus longue que la première ce qui lui suggéra qu'il s'agissait peut-être de deux triangles superposés. Un faible bruit monotone semblable à celui d'une turbine se fit entendre quand M. S. sortit pour suivre l'appareil des yeux. (VOB 1 - SOBEPS 1991, p. 261, 262 et croquis)

##

1991, 12 mars

BELGIQUE, Marchin

Entre 20 h 15 et 20 h 30 (vers 20 h 45?), 3 témoins. ... très bruyant... L'engin semble à l'aplomb d'un grand arbre situé à 150 m de distance. Un des phares avant illumine vivement une partie de la chaussée et de la pâture. Les deux autres éclairent vers l'avant mais légèrement en oblique. Deux autres feux, plus petits et rouges sont visibles entre les deux phares du haut et celui du bas. A hauteur de la ferme à très basse altitude (3 à 4 m au-dessus du toit) l'ensemble exécute un virage très court, sans s'incliner comme le ferait un avion, passe au-dessus de la route et juste au-dessus d'un des témoins. Le bruit était intense à ce moment. C'est à cet instant qu'ils virent la masse porteuse: elle est presque ronde, horizontale, massive et sombre. L'épaisseur devait être de 4 à 5 mètres. Le projecteur se promène tour à tour sur un muret, sur un tas de fumier, puis sur un imposant châtaignier. L'engin accélère légèrement et poursuit sa route vers Solières. (VOB 1 - SOBEPS 12991, p. 264, 265; VOB 2 - SOBEPS 1994, p. 212, 213)

##

1991, 12 mars

BELGIQUE, Fraiture

A 20 h 40 Mme G. vit un objet volumineux allongé éclairé par 4 phares: deux blancs et deux rouges. Il avait une vitesse lente, survola le quartier et prit la direction de Tinlot (vers l'ouest). Il décrivit ensuite une courbe, fit demi-tour et remit le cap vers Fraiture. (VOB 1 - SOBEPS 1991, p. 265)

##

1991, 12 mars

BELGIQUE, Marchin

Entre 20 h 40 et 21 heures Francis J., son épouse et leurs deux enfants revenaient vers Grand Marchin par la rue Basse. Une vive lumière attira l'attention de M. J. Elle était en mouvement à gauche de la route, se déplaçait relativement vite à faible altitude au-dessus des champs. Peu après le conducteur distingua une grande barre illuminée comme une rampe constituée d'une dizaine ou plus de lumières placées côte à côte. Au centre un gros phare projetait un faisceau incliné à 45° vers le sol, un clignotant rouge était visible en dessous. Après avoir perdu l'objet de vue par la sinuosité de la route, ils le retrouvaient, immobile au-dessus d'une vaste aire dégagée juste derrière leur propre domicile. Mme J. pensa que l'objet était plutôt circulaire car elle vit une couronne de spots légèrement espacés entre eux de couleur blanche, dans laquelle elle discerna de petites lampes rouges. Du centre de l'anneau de la lumière sortait un puissant faisceau jaunâtre éclairant le sol à la verticale. M. J. et les enfants se souviennent plutôt d'une forme triangulaire marquée par trois spots rouges plus un blanc au centre.(...) Les voisins alertés voient alors 5 à 10 minutes plus tard surgir un autre objet par dessus les maisons situées de l'autre côté de la rue. Il ne ressemblait guère au premier: un triangle très sombre avec trois feux rouges et un blanc au centre, qui parut beaucoup plus gros qu'un avion. Le jeune Renaud crut voir à l'arrière comme une partie d'un plus petit triangle. Cela fit un léger chuintement comme l'aile d'un planeur fendant l'air et la vitesse était si lente qu'on aurait pu le suivre à vélo. Il partit en direction de Tihange. (VOB 1 - SOBEPS 1991, p. 265, à 267 et croquis)

##

1991, 12 mars

BELGIQUE, Braine le Comte (Hainaut)

A 20 h 40: M. R. G. remarque trois lumières immobiles assez bas dans le ciel en direction de l'ONO. Il grimpe l'étage, empoigne la caméra et filme le phénomène. IL était 20 h 45. Le "phénomène" était parfaitement immobile... (VOB 1 - SOBEPS 1991, p. 272 et 409-410)

AUTRE VERSION : (vog: immobile et pour cause !) EN REALITE : Jean-Luc Vertongen a voulu en avoir le cœur net et l'année suivante est retourné sur les lieux pour enquêter dans des conditions nocturnes identiques. L'"ovni" était toujours là, bien visible.... Il est ressorti de cette enquête qu'il s'agissait des lumières de trois lampadaires de rue situés à env. 2 km de là... - mais les images "vendues de bonne foi" à la télévision par l’association ufologique bruxelloise, avaient entre-temps rapporté assez d'argent...)

##

1991, 12 mars

BELGIQUE, Ombret

Entre 20 h 45 et 20 h 50 le vétérinaire Claudine B. aperçut tout à coup trois grands phares blancs formant un triangle isocèle se tenant à l'horizontale à gauche de la route au-dessus des champs. Une lampe rouge plus grosse clignotait par moments au milieu des trois autres. Pour autant qu'elle puisse en juger le témoin estima la distance à 100 à 150 m d'elle et l'altitude à peine plus élevée que les pylônes à haute tension se dressant à cet endroit à travers champs. Peu de temps après elle revit l'objet stationnant à l'endroit même de son domicile! Là son fils et son mari virent arriver le grand triangle sombre avec des feux sous l'objet qui illuminaient toute une partie du jardin. De profil il ressemblait à une surface plane de 1 m à 1 m 50 d'épaisseur où une série de lignes auraient délimité plusieurs fines tranches horizontales. L'objet resta de 10 à 15 secondes immobiles et se remit en mouvement. Il était accompagné d'un sifflement sourd comparé au bruit d'un avion qui décolle. (VOB 1 - SOBEPS 1991, p. 268 et croquis 269 et cas suivants de Marchin p. 270 à 278)

##

1991, 12 mars

BELGIQUE, Clavier

Vers 21 h 45 deux témoins voient d'abord une boule rouge orange qui pulsait lentement à leur droite, fort bas et proche, passa derrière un arbre à 10 m des témoins au fond du terrain. Il se déplaçait lentement et en silence filant droit vers Tihange. Les témoins suivaient la trajectoire du phénomène jusqu'au moment où il fut apparemment à l'aplomb de la centrale. Là il vira brusquement à gauche et disparut ensuite vers Solières. Moins de 5 minutes plus tard, la surprise des témoins fut grande en voyant un objet triangulaire de grande envergure, sombre, entouré de lumières clignotantes suivre la trajectoire en tous points identique au premier objet. Tout cela dans le silence absolu. Le Lendemain ce curieux ballet se reproduisit. (VOB 1 - SOBEPS 1991, p. 278)

##

1991, 12 mars

BELGIQUE, Olen (Anvers)

Paula H. aperçut un phénomène bizarre lumineux immobile en plein ciel à basse altitude et à 300 m de son domicile. Le phénomène avait une forme tout à fait inhabituelle largeur apparente 5 mètres, surmonté de deux lumières blanches aux extrémités de la partie supérieure. La partie inférieure ressemblait à trois gros bouts de doigts avec de multiples petites fenêtres. S’arrêtant un peu plus loin pour regarder à nouveau, Mme H. constata que le phénomène avait disparu. (VOB 1 - SOBEPS 1991, p. 278 et croquis)

##

1991, 12 mars

BELGIQUE, Geel (Anvers)

21 h 45: Sur l'autoroute Hasselt-Anvers, Mark P. et son frère observèrent une luminosité se dirigeant à vive Laure vers eux. Ayant arrêté leur véhicule et étant descendus pour mieux voir, ils aperçurent un objet triangulaire d'aspect métallique et de couleur grise, muni d'un feu blanc terne à chaque sommet. Il s'immobilisa durant environ une minute au-dessus des témoins, puis repartit à toute vitesse en direction de Hasselt en suivant l'axe de l'autoroute. (VOB 1 - SOBEPS 1991, p. 279)

##

1991, 12 mars

BELGIQUE, Ohain

Deux témoins, 22 h 50, altitude 100 m. Rectangle blanc surmonté d'un dôme arrondi gris foncé, d'abord immobile, puis en déplacement lent. Extinction du rectangle et apparition de deux phares blancs et d'un feu rouge clignotant central. (Franck Boitte, Inforespace n° 85 p. 41)

##

1991, 12 mars

BELGIQUE, Rixensart

Vers 22 h 585 Jean-Pierre D. revenait chez lui lorsqu'il vit dans le fond de Rixensart, trois phares disposés en triangle avec un clignotant rouge au centre. Arrivé sur le pont près de la gare le témoin s'arrêta, baissa la vitre latérale et assista alors au survol à basse altitude (moins de 100 m) à une distance estimée au plus à 500 m, d'un objet qui se déplaçait lentement et silencieusement selon une trajectoire ONO-ESE. (VOB 1 - SOBEPS 1991, p. 279)

##

1991, 14 mars

BELGIQUE, Chercq

21 h 45, témoin unique. (...) un léger bruit de frottement ou de raclement, pas un sifflement, un bruit comparable à celui que ferait un fer à repasser que l'on passerait sur une planche à clous. Ce bruit semblait plus fort lorsque l'objet se déplaçait. Un gros phare blanc, mais aussi une forme plus ou moins ovale. Les contours étaient nets. La lumière produite par l'engin était éblouissante. Il se balançait parfois de gauche à droite. J'ai pu distinguer une bosse sur la partie supérieure, comme un dôme, mais non éclairé. Le gros phare blanc éclairait le sol. Il s'est éloigné lentement, s'est penché et a filé ensuite à une vitesse plus rapide. L'engin était large de 10 à 15 mètres. (VOB 2 - SOBEPS 1994, p. 213)

##

1991, 17 mars

BELGIQUE, Tournai

03 h 25, témoin unique. "un bruit comme un aspirateur que l'on branche" ainsi qu'un sifflement doux. Cela ressemblait à un assez gros nuage carré ou rectangulaire, mais d'aspect plus massif, de couleur gris foncé. Son mouvement était lent, horizontal et rectiligne. J'estime sa vitesse à environ 10-20 km/h (vog: voir le 22 mars, à Auderghem, même objet?) (VOB 2 - SOBEPS 1994, p. 207)

autre version de la meme source : 1991, 18 mars

Aux environs de 03 h 30 Mme H. entendit comme un aspirateur branché au ralenti. Sans s'inquiéter outre mesure le témoin écouta ce bruit qui fut suivi durant deux secondes d'un sifflement plus doux, un peu comme un bruit d'accélération. Puis elle n'entendit plus rien. Elle se leva alors pour aller aux toilettes et jetant un coup d'oeil dehors par curiosité, vit à travers le rideau un nuage sombre de forme carrée, qui se déplaçait lentement en s'éloignant. C'était un gros nuage carré ou rectangulaire... Il venait de Tournai et se dirigeait sans lumières vers Froyennes et Templeuve, à moins de 30 m d'altitude (VOB 1 - SOBEPS 1991, p. 282)

##

1991, 18 mars

BELGIQUE, Vien-Anthisnes (Liège)

Vers 22 h 30 M. et Mme Amédée B. venaient de rentrer la voiture au garage quand M. B. eut son attention attirée par trois lumières blanches disposées en triangle qui volaient de l'est vers le NO, silencieusement. (suite au 24 mars 1991 - Chièvres) (VOB 1 - SOBEPS 1991, p. 282)

## 1991, 22 mars

BELGIQUE, Bruxelles-Auderghem

Dans la nuit, entre 02 h 45 et 02 h 50 le témoin est réveillé par une impression de présence, alors qu'il n'est pas sujet aux insomnies. En jetant un coup d'oeil machinal vers la fenêtre il est surpris de ne remarquer aucune étoile. Il se lève, écarte les rideaux de la fenêtre fermée: très bas, au ras des toits il aperçoit une forme d'allure généralement rectangulaire dont l'avant est caché par le faîte de la maison d'en face (13 m de hauteur cette maison). Cette forme défile lentement en paraissant suivre une trajectoire inclinée en descente vers la vallée de la Woluwe. Sur la face ventrale le témoin croit discerner des pièces rapportées, sortes de plaques ou casemates cubiques, de couleur plus claire que le reste de la surface d'un gris anthracite. Cet objet présente une épaisseur (30 m de long, 15 à 22 m de large, élévation 25 m, vitesse moins de 20 km/h), mais nulle part ni lumière ni halo. Par contre il entend un sifflement continu "comme des ultrasons proches des fréquences ultra-auditives ou hyperfréquences au delà des 12 KHz" (il est ingénieur électronicien). Voulant réveiller son épouse il constate qu'elle est profondément endormie et qu'il est incapable de faire un mouvement: il attribue cela au sifflement. Pour se persuader qu'il ne rêve pas il effectue quelques calculs mentaux simples et se pince. Quand le sifflement cesse d'être audible il est à nouveau libre de ses mouvements. (...) Il grimpe dans un petit atelier en soupente et voit toujours l'objet s'éloigner vers l'ESE en présentant un profil de 3/4. Le témoin détourne son attention sur la droite, puis à nouveau vers l'engin, qui a subitement disparu sans laisser de trace. (enquête de Franck Boitte pour la SOBEPS)

## 1991, 24 mars

BELGIQUE, Chièvres (Hainaut)

(cfr 18 mars 1991, Vien Anthismes) Mme B. et sa fille roulaient à 00 h 20 sur une route qui mène aux installations du SHAPE. Deux triangles superposés d'environ 30 m de côté, la partie inférieure étant plus petite et reliée à la partie supérieure par des nervures ou par des traverses d'un mètre de hauteur, d'aspect rouillé, mat, avec des lumières blanches, bleues, rouges. (VOB 1 - SOBEPS 1991, p. 282, 283; Franck Boitte, Inforespace n° 85 p. 32)

##

1991, 24 mars

BELGIQUE, Biesme (Hainaut)

20 h 20 - témoin unique: une masse compacte et de section quadrangulaire, immobile au-dessus de la cime des arbres. L'objet dégage une allure massive de couleur gris foncé et mat, et porte sur le côté de petites lumières rouges. Aucun bruit. Altitude estimée à 40 mètres et dimensions de 6 à 7 m de large, 15 m de haut et 90 m de long. La voiture passe sous l'ovni qui surplombe la route; Le témoin observe sur la face ventrale trois cercles de grandes dimensions disposés en triangle et éclairés de blanc mais n'émettant pas de rayon lumineux. Un quatrième feu plus petit, bleu, clignote par intermittence en avant des deux feux blancs. L'objet se met en mouvement et disparaît à grande vitesse. (VOB 2, SOBEPS 1994, p. 207; VOB 1, SOBEPS 1991, p. 283)

##

1991, 24 mars

BELGIQUE, Waterloo (Brabant)

A 21 heures Joëlle N. était en voiture aux environs du lieu-dit La Marache près du bâtiment des Soeurs de Fichermont. Elle s'arrêta pour observer une structure triangulaire dont chaque coin était équipé de lumières qui brillaient comme sur un arbre de Noël. Il y avait aussi un grand faisceau lumineux qui balayait le ciel comme pour chercher quelque chose. L'objet était particulièrement lent et tout à fait silencieux. (VOB 1 - SOBEPS 1991, p. 283)

##

1991, 25 mars

BELGIQUE, Clabecq

Triangle à basse altitude, vu notamment à la sortie de l'autoroute de Wauthier-Braine au-dessus du pont, puis à plusieurs reprises pendant près d'une heure par le même groupe de trois témoins en voiture; un phare blanc horizontal, un autre tronqué dirigé vers le sol. (Franck Boitte, Inforespace n° 85, p. 32)

##

1991, 25 mars

Belgique, Clabecq

A 19 h 35 un témoin indépendant en voiture quitte l'autoroute pour se diriger vers Clabecq. Ce témoin aperçut un objet triangulaire plus grand qu'un Boeing, d'aspect gris mat, avec un phare blanc à chaque angle, qui projetait un faisceau lumineux vers le sol. Un feu rouge plus petit clignotait au centre. (Franck Boitte, Inforespace n° 85 p. 41; VOB 1 - SOBEPS 1991, p. 283, 284)

##

1991, 25 mars

BELGIQUE, Bruxelles-Anderlecht

Deux témoins revenaient d'une séance de cinéma, à pied, vers 21 h 55. Ils aperçurent une demi-sphère grise aplatie, surmontée de 2 lumières rouges qui clignotaient alternativement; sous la face ventrale, 2 cercles lumineux, plats, de couleur blanc jaunâtre, qui "n'éclairaient pas". (Franck Boitte, Inforespace n° 85 p. 41; VOB 1 - SOBEPS 1991, p. 284)

##




Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum