Ovni et vie extraterrestre | Les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Vous pensez que le phénomène Ovni n'est pas un sujet sérieux? Nous vous proposons de lire le rapport Cometa en cliquant ici rédigé par des officiers supérieurs de l'armée et d'ingénieurs.

Cordialement
Marque-page social


Conservez et partagez l'adresse de Ovni et vie extraterrestre | Les mystères des Ovnis sur votre site de social bookmarking
Derniers sujets
Tout est possible (ou presque)Aujourd'hui à 03:06Thierry-B(2018) "J'AI VU UN OVNI Perceptions et Réalités" de Xavier PASSOT, ancien directeur du GeipanAujourd'hui à 00:38GenuineUFOsAutres hypothèses que les engins "tôles et boulons"Aujourd'hui à 00:08Polyèdre57Qu'est-ce qui a suscité votre intérêt pour le phénomène ovni?Aujourd'hui à 00:03StarfullSi les extraterrestres existent, pourquoi aucun contact?Hier à 23:45StarfullLes manœuvres extraordinaires des ovnis pourquoi/comment?Hier à 23:26Polyèdre57Etude de textes anciensHier à 19:03martin[Sujet Unique pour les Membres] Problèmes constatés sur le forumHier à 11:40LorelinePourquoi y a t-il différents types d'ovnis ?Hier à 01:16TikoQue pensez-vous de l'évolution du phénomène ovni?Mar 15 Jan 2019, 22:25Lorelinepassionné ufoMar 15 Jan 2019, 21:00Polyèdre57Les conclusions absurdes du GEIPAN: secret défense ou incompétence?Mar 15 Jan 2019, 18:20Benjamin.dAide pour bien débuter l'ufologieMar 15 Jan 2019, 17:16Benjamin.dLe gouvernement Français et le secret sur les OVNIs. Mar 15 Jan 2019, 11:22martinDieu VS AlienMar 15 Jan 2019, 08:57TikoLe voyage temporel est-il possible?Mar 15 Jan 2019, 08:38TikoSujet unique: Vos avis et conclusions sur le phénomène ovniMar 15 Jan 2019, 07:56martinAeroport de Gatwick : Ovni ou Drone?Mar 15 Jan 2019, 02:08TikoQue valent les affirmations de Thierry Jamin?Mar 15 Jan 2019, 01:48TikoL'union sacrée de tous les acteurs de l'ufologie est t-elle possible?Mar 15 Jan 2019, 00:45LorelineLes Belges du forumLun 14 Jan 2019, 23:55Polyèdre57[Topic unique]: Les exoplanètesLun 14 Jan 2019, 22:00mac.nivols(2013) "1942-1954 La genèse d'un secret d'Etat" Greslé, Jean-GabrielLun 14 Jan 2019, 20:42LorelineLes différents types d'avions dans le mondeLun 14 Jan 2019, 20:10LorelineVos lectures ufologiques du moment presentation et discussionsLun 14 Jan 2019, 20:06Benjamin.dOvni : La question du transfert de technologie en UfologieLun 14 Jan 2019, 20:04Thierry-BAvez vous entendu parler de témoignages concernant des combats entre ovnis?Lun 14 Jan 2019, 19:52Benjamin.dLes conspiration, le complot et le phénomène OvniLun 14 Jan 2019, 19:18Benjamin.dPourquoi y a t-il eu des crashs d'ovnis?Lun 14 Jan 2019, 17:14ncc 1701-dPrésentationLun 14 Jan 2019, 13:41LorelineLe Geipan déclassifie 380 nouveaux cas et désinformeDim 13 Jan 2019, 21:28LorelineÎle-de-France: les membres de cette régionDim 13 Jan 2019, 18:44Polyèdre57(2016) OANI / OVNI : Enquête, méthode, réflexion, de Sylvain MatisseDim 13 Jan 2019, 11:45Polyèdre57OVNI/PAN Vs plasma froids ? Recherche sur le terrainDim 13 Jan 2019, 11:31Polyèdre57Présentation, observations et questionsDim 13 Jan 2019, 09:41JeanpierreBOvni: Les témoins en live !Sam 12 Jan 2019, 23:59Polyèdre57Deux expériencesSam 12 Jan 2019, 23:27StarfullLes descriptions de triangles tentative de synthèseSam 12 Jan 2019, 22:05Pascal.A(2018) "Les apparitions mondiales d'humanoïdes" d'Eric ZURCHERSam 12 Jan 2019, 21:37Nanou Ti[Mise à jour] Les nouveaux articles du blogSam 12 Jan 2019, 19:50LorelineSalut à tousSam 12 Jan 2019, 17:56StarfullRegards de sceptiques sur la vague belge d'OVNI (Évènement public)Sam 12 Jan 2019, 17:48Starfull​ Un mystérieux signal radio Extraterrestre repéré dans l'espaceVen 11 Jan 2019, 19:06LorelineLa thèse de doctorat de Jean-Michel Abrassart sur les ovnis: fadaises pseudo-sceptiques et bêtises anti-scientifiquesVen 11 Jan 2019, 18:26LorelineActualité ufologique avec les vidéos d'O.D.H.TvVen 11 Jan 2019, 00:22Polyèdre57Bruno Fuligni Atlas des zones ExtraterrestresJeu 10 Jan 2019, 21:36Loreline1996-1997 : Dossier : Le crash de White SandsJeu 10 Jan 2019, 19:30moimoiBesoin de vos lumières svpJeu 10 Jan 2019, 16:23barbatrucLes implants extraterrestres sont-ils réels ? Jeu 10 Jan 2019, 07:10martinPourquoi les Ovni s'interessent-ils au Nucléaire?Mer 09 Jan 2019, 23:38Polyèdre57Hypothétique technologie d’ovni...Mer 09 Jan 2019, 21:39Charles1960Le Camouflage des ovnis une réalité?Mer 09 Jan 2019, 19:49HocineConstruction d'un dossier sur les ovnis triangulairesMer 09 Jan 2019, 13:04Pascal.A2012: le 23/12 à 20h25 - Ovni en Forme de triangle - Tournai -(Belgique)Mar 08 Jan 2019, 23:57Pierre.BOvni au-dessus de Genève en octobre 2017Mar 08 Jan 2019, 22:00Polyèdre57Xavier Passot Geipan: "On voit des ovnis chaque jour"Mar 08 Jan 2019, 21:42Nanou TiPrésentation de GenuineUFOsMar 08 Jan 2019, 17:36Polyèdre57Que pensent les politiques du phénomène Ovni?Mar 08 Jan 2019, 17:05Benjamin.dLes ruines de Puma PunkuMar 08 Jan 2019, 06:46HannibalLe nouveau livre d'Eric Zurcher Les apparitions mondiales d'humanoïdesMar 08 Jan 2019, 00:20Polyèdre57
Annonce
Menu du Site










Recrutement Equipe
L'équipe du forum recrute. Nous serions heureux de vous compter dans notre équipe. Pour postuler veuillez cliquer ici. Merci
Annonce

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Daniel J
Equipe du forum
Equipe du forum


Masculin Age : 28
Nombre de messages : 322
Inscription : 28/02/2008
Localisation : Charente
Emploi : Développeur informatique
Passions : Astronomie, astrophysique, geologie, informatique, Astrophotographie
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4053
Réputation : 1

?toile [Topic unique] Exploration de la planète Mars

le Dim 28 Sep 2008, 14:40
Rappel du premier message :

Il y a quatre milliards d’années, un vaste réseau de rivières parcourait le sol martien, alimentant d’anciens cratères de météoriteset formant ainsi de nombreux lacs. C'est ce que vient de démontrer une équipe de scientifiques après l'analyse des images récoltées par trois missions différentes.


Une équipe de recherches internationale conduite par Ernst Hauber du German Aerospace Center (DLR), a entrepris l’analyse des dernières images de la surface de la Planète rouge transmises par trois missions différentes, afin d’en réaliser la synthèse. Ces données proviennent de l’instrument HRSC (German High-Resolution Stereo Camera) installé à bord de la sonde européenne Mars Express, du système d’imagerie MOC (Mars Orbiter Camera) de la sonde américaine Mars Global Surveyor et de l’instrument HiRise équipant la sonde de la Nasa MRO (Mars Reconnaissance Orbiter). Leurs résultats et conclusions seront publiés dans les jours prochains dans le magazine scientifique Planetary and Space Science.


Opéré par la DLR, le HRSC fournit la représentation
en haute résolution et en trois dimensions de vastes zones de terrain
contiguës. Des modèles numériques peuvent en être obtenus et une
topographie précise peut en être calculée, prenant en compte non
seulement le relief, mais aussi l’inclinaison générale des surfaces.
L’instrument HiRise permet de scruter avec un plus grand luxe de
détails des parties sélectionnées dans ces zones, avec un pouvoir de
résolution de l’ordre du mètre. Pour cette étude, la région de Xanthe Terra (aussi connue sous le nom des Hautes Terres de Xanthe) a tout spécialement retenu l'attention des chercheurs.


Une hypothèse devenue quasi-certitude


Déjà, les scientifiques suspectaient certaines
vallées sinueuses d’avoir charrié d’énormes quantités d’eau dans le
passé. Mais la mise en évidence, et surtout la disposition des
alluvions le long de ces parcours viennent confirmer l’hypothèse, qui
ne fait pratiquement plus aucun doute dans l’esprit des chercheurs.


Cette image d’environ un kilomètre de base prise par l’instrument HiRise à bord de Mars Reconnaissance Orbiter
de la Nasa montre un écoulement en delta formé par la rivière Nanedi
dans le fond d’un cratère anonyme des Hautes terres de Xanthe. Les
couches d’alluvions horizontales empilées sont épaisses de seulement
quelques mètres chacune. Le reste de la surface est maintenant
caractérisé par des dunes sculptées par le vent martien. Crédit Nasa




Détail de l'image précédente.




Le sens d’écoulement des fleuves se faisait bien de
la partie la plus élevée vers la plus basse ainsi que le démontrent les
dépôts. Cela semble évident mais cette constatation est capitale afin
d’éliminer d’autres hypothèses qui pourraient expliquer la formation de
ces dispositifs de surface, par tectonique notamment. Les fleuves
transportaient les matériaux érodés vers l’aval, et lorsque leur débit
se réduisait en ne fournissant plus assez d’énergie pour les maintenir
en suspension, les déposaient sous forme d’alluvions.


Cela se produisait notamment lorsque la rivière
traversait un large bassin, tel un cratère ou une vaste dépression et
où le débit chute presque à zéro. Dans ce cas, de vastes dépôts
d’alluvions s’accumulaient, qui sont toujours visibles aujourd’hui.


Différents cas peuvent se produire. Si le bassin
est rempli d’eau en permanence, les rivières forment des deltas à leur
embouchure, où des dépôts sédimentaires sont observés. Mais s’il est la
plupart du temps à sec, comme dans les zones désertiques, l’eau s’y
engouffre à travers le rempart s’il s’agit d’un cratère, et s’infiltre
en sous-sol. L’étude de ces caractéristiques permet ainsi de déterminer
s’il y avait ou non des lacs sur Mars, et où.


Nanedi
Valley, dans les hautes terres de Xanthe, s’ouvre dans un cratère
d’impact d’environ cinq kilomètres de diamètre. Les dépôts d’alluvions
qui y sont nettement visibles attestent un âge de 3,8 à 4 milliards
d’années. Les scientifiques pensent que ce cratère pourrait avoir été
entièrement rempli d’eau et qu’une partie de ses remparts, à droite de
l’image, n’aurait pas résisté à la pression et se serait effondrée,
permettant à l’eau de s’écouler vers le nord par une plus petite
vallée. Crédit : Nasa/Mars Reconnaissance Orbiter




Détail de l'image précédente, montrant la section de rempart effondrée.




Les chercheurs peuvent aussi déterminer l’époque à
laquelle cette eau a coulé en surface. Pour cela, ils analysent la
distribution statistique des cratères d’impact de différentes tailles.
Plus il y a de cratères, et plus le terrain est ancien. Leur examen en
tenant compte de leur âge et des traces d’érosion par l’eau a permis
d’établir que les rivières ont coulé voici 3,8 à 4 milliards d’années.


La formation des vallées pourrait avoir été assez
rapide. Maarten Kleinhans de l’université d’Utrecht (Pays-Bas),
co-auteur de l’étude, estime que selon le volume d’eau, les dépôts
d’alluvions pourraient s’être formés en une période comprise entre
quelques décennies et quelques millénaires, et que même si le débit
avait été faible, les deltas observés n’auraient pas mis plus de
100.000 ans pour présenter leur aspect actuel. Par rapport à d’autres
calendriers géologiques, particulièrement en géologie planétaire, il
s’agit d’une très courte durée.


Il a plu très tôt sur Mars


Ainsi, les précipitations se sont produites très
tôt dans l’histoire martienne. Les eaux ont abondamment circulé en
surface, et il s’agit d’une des conclusions les plus importantes du
rapport : « ce n’était réellement pas évident à démontrer : pendant
longtemps, les scientifiques avaient essayé de déterminer si les
vallées martiennes avaient été constituées par infiltration d'eaux
souterraines et érosion puis effondrement du sous-sol, ou par des eaux
de surface provenant des précipitations ou de la fonte des glaces
, explique Ernst Hauber. Nos
résultats se dirigent actuellement dans les deux directions et nous
sommes convaincus que les deux processus ont joué un rôle majeur,
notamment dans
Xanthe Terra, une des zones les plus caractéristiques ».


Cependant, cette situation n’a pas duré très
longtemps. Les précipitations se sont progressivement réduites voici
3,5 à 3,8 milliards d’années et les sources se sont taries, provoquant
l’assèchement des vallées et de la surface de la planète. En l’absence
presque totale d’érosion, les dépôts se sont conservés jusqu’à nos
jours. Aujourd’hui, Mars est une planète sèche et désertique, et l’eau
ne traverse plus ses vallées...





Vue de la région de Xanthe Terra
dans les hautes terres martiennes enregistrée durant l’orbite 905 de la
sonde européenne Mars Express le 3 octobre 2004. Deux vallées se
rejoignent et se poursuivent vers le nord, tout en devenant plus
étroites. Crédit Esa

Source: http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/astronomie/d/les-rivieres-de-mars-ont-bien-coule-mais-se-sont-assechees-tres-vite_16830/

avatar
Invité
Invité

?toile Re: [Topic unique] Exploration de la planète Mars

le Dim 21 Mar 2010, 23:30
Bonsoir,

A mes yeux pas tant que cela..Nous connaissons déjà très peu nos fonds marins...

La diversité animale et sa connaissance peut apporter beaucoup sur de nombreux point, à titre d'exemple :

Les calmars géants sont une réalité, mais qu’en est-il des pieuvres géantes ?
On l’a vu avec Haliphron atlanticus et Enteroctopus dofleini, de très grandes pieuvres existent mais peuvent-elles devenir réellement gigantesques ? La plupart du temps, les récits faisant état d’une pieuvre monstrueuse échouée sur la côte concernent en fait des carcasses très putréfiées de cétacés, comme cela s’est passé en 2003 au Chili. Une histoire similaire divise la communauté scientifique depuis plus de 100 ans. Elle concerne une épave trouvée sur les côtes de Floride en 1896 et surnommée « le monstre de Floride ». La grosse masse de chair, en très mauvais état et complètement informe, attira l’attention du public et de scientifiques. On estima d’abord que l’animal était un poulpe géant, que l’on nomma Octopus giganteus, et dont on estima l’envergure à 60 mètres. Un article de 1995, basé sur l’étude comparée de tissus de l’épave conservés avec des céphalopodes et des cétacés actuels affirment qu’Octopus giganteus n’existe pas et que la piste d’un cétacé demeure la plus probable.
Jusqu’à preuve du contraire, Haliphron atlanticus est donc la plus grande pieuvre connue. Elle ne mesure pas 60 mètres mais reste très impressionnante.

En parallèle, je dirais que :

La théorie des cordes, ou hyper cordes reste d'ailleurs très intéressantes sur de nombreux points...

Arte TV : Ce Qu'Einstein Ne Savait Pas Encore


Kaluza et Klein ont introduit le concept de cinquième dimension au début du xxe siècle, alors que les scientifiques ne connaissaient que deux forces, l’électromagnétisme et la gravitation. Ces deux forces décroissant comme l’inverse du carré de la distance à la source qui les produit, il était tentant de soupçonner un lien entre elles. Kaluza et Klein remarquèrent que la théorie géométrique de la gravitation formulée par Einstein pouvait fournir ce lien, à condition d’introduire une dimension spatiale supplémentaire, considérant ainsi un espace-temps à cinq dimensions




avatar
Pierre.B
Administrateur
Administrateur


Masculin Age : 36
Nombre de messages : 4307
Inscription : 30/08/2008
Localisation : Vendée,France
Emploi : Electrotechnicien R&D
Passions : lecture, musique, sciences et technologie,espace,photo
Règlement : Règlement
Points de Participation : 9627
Réputation : 94

?toile Re: [Topic unique] Exploration de la planète Mars

le Lun 22 Mar 2010, 00:11
Bonsoir AlainF,

Je n'arrive pas a faire le lien,le parallèle,entre votre sujet sur la diversité animale et sa connaissance et la théorie des cordes, ou hyper cordes dans ce fil du sujet présent qui est, pour rappel :" La vie sur Mars en passe d'être confirmée"

hjy-t

trje,tu

_______________________________________
"L’océan et l’espace, deux dimensions encore largement inconnues, sont à la fois nos origines et notre futur»
Jean-Jacques Dordain, Directeur général de l’ESA
avatar
Invité
Invité

?toile Re: [Topic unique] Exploration de la planète Mars

le Lun 22 Mar 2010, 10:40
Bonjour,
Ah, désolé j'aurais peut être du construire deux rubriques ou dissocier les sujets..
Il y a autant d’écart entre un sport co et le lancer du javelot, qu’entre le français et les mathématiques. Alain HEBRARD
avatar
mathieu31
Equipe du forum
Equipe du forum


Masculin Age : 34
Nombre de messages : 559
Inscription : 09/11/2009
Localisation : toulouse
Emploi : interimaire
Passions : musique
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4414
Réputation : 0

?toile La NASA s'équipe en 3D pour Mars grâce à James Cameron

le Jeu 06 Mai 2010, 16:48
Source : http://www.lexpress.fr/culture/cinema/la-nasa-s-equipe-en-3d-pour-mars-grace-a-james-cameron_888724.html

Le lobby du réalisateur de tous les records a payé, la NASA va s'équiper d'une caméra 3D pour sa prochaine mission sur Mars selon une information du Pasadena Star News. Le robot explorateur de la planète rouge (Curiosity) sera équipé sur les conseils de James Cameron, promoteur et défricheur de cette technologie à travers son film Avatar, plus grand succès commercial de l'histoire du cinéma.

Déterminé, James Cameron a plaidé sa cause en janvier, directement auprès de Charles Bolden, administrateur de la célèbre agence spatiale américaine. Et il n'a pas eu trop de mal à le convaincre. Car le projet Curiosity, hors budget et hors délai, est constamment sous le feu des critiques aux Etats-Unis. Dès lors, quoi de mieux que des images en 3D pour intéresser le public au projet et attiser la curiosité.

La NASA a déjà passé commande des caméras. Seule incertitude seront-elles prêtes à temps? Réponse courant 2011.

Cordialement
Mathieu31
avatar
mathieu31
Equipe du forum
Equipe du forum


Masculin Age : 34
Nombre de messages : 559
Inscription : 09/11/2009
Localisation : toulouse
Emploi : interimaire
Passions : musique
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4414
Réputation : 0

?toile Des carbonates sur Mars, un indice de conditions propices à la vie

le Lun 10 Mai 2010, 23:36
Source : http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/astronautique/d/des-carbonates-sur-mars-un-indice-de-conditions-propices-a-la-vie_17697/

La planète Mars a un jour abrité de l'eau liquide dépourvue d'acidité. C'est ce que suggère fortement la découverte de gisements de carbonates, une roche introuvable en milieu acide. Il a donc dû exister des conditions propices à l'apparition de la vie.

Les carbonates sont essentiellement produits par l’altération des roches basaltiques en présence d'eau et de gaz carbonique (CO2). Sa quasi-absence dans les résultats d’analyses effectuées aussi bien depuis l’orbite qu’au sol semblait indiquer un passé pauvre en humidité ou une atmosphère pauvre en CO2. Des astronomes ont récemment supposé la présence de dioxyde de soufre pour expliquer cette absence de carbonates. Dans tous les cas, l'opinion était que si eau liquide il y a eu sur Mars, elle devait être très acide, beaucoup trop que la vie y apparaisse...

Les dernières données transmises par l’instrument CRISM (Compact Reconnaissance Imaging Spectrometer for Mars) de Mars Reconnaissance Orbiter viennent bouleverser cette hypothèse. Une équipe de chercheurs de la Brown University y a mis en évidence de vastes dépôts de carbonate de magnésium dans la région de Nili Fossae, une cuvette de 667 km de diamètre située en bordure du cratère d’impact d’Isidis. Des carbonates ont aussi été mis en évidence en bordure de cratères érodés, parmi les dépôts sédimentaires du cratère Jezero ainsi que dans les éboulis de terrain en bordure de failles au sein du même cratère. D’autres traces de carbonates ont été relevées dans Terra Tyrrhenea et Libya Montes.

La région de Nili Fossae, vue par MRO. Traces d’olivines (jaune), d’argiles riches en smectites (bleu) et de carbonates (vert). Credit: NASA/JPL/JHUAPL/University of Arizona/Brown University

Un monde accueillant ?

Selon Bethany Ehlmann, une étudiante en troisième cycle de l’université Brown, les températures qui régnaient lors de la formation de ces carbonates n’étaient ni trop chaudes ni trop froides, et le sol n’était pas trop acide, faisant de ces terrains le creuset idéal pour l’apparition d’une forme de vie primitive. Les dépôts de carbonates démontrent que cette région était recouverte par des eaux alcalines il y a 3,6 milliards d’années, donc non acides.

La découverte de carbonates n'est pas une première. Récemment, la sonde Phoenix en a découverts dans des échantillons de sol prélevés en région polaire. Leur présence a été attribuée aux météorites qui atteignent aisément la surface à travers la fine atmosphère. Cependant, la poussière partout présente sur la planète peut provenir de nombreux secteurs, portée par les violentes tempêtes martiennes, et leur origine n’avait jamais été établie avec certitude.

Les dernières observations indiquent que des carbonates peuvent s’être formés en plusieurs endroits très tôt dans le passé martien, et indiquent aux scientifiques des endroits où les futurs atterrisseurs pourraient se poser afin de rechercher l’évidence d’une forme de vie passée.

John Mustard, directeur de recherches à l’Université Brown, a présenté cette découverte au cours d’une réunion de l’Union Géophysique américaine à San Francisco. Il qualifie cette avancée de « très stimulante pour la recherche », d’autant que lors de leur formation, les roches carbonatées préservent très souvent des organismes sous forme de fossiles. Désormais, les exobiologistes savent où chercher…



Cordialement
Mathieu31
avatar
mathieu31
Equipe du forum
Equipe du forum


Masculin Age : 34
Nombre de messages : 559
Inscription : 09/11/2009
Localisation : toulouse
Emploi : interimaire
Passions : musique
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4414
Réputation : 0

?toile Mars : une vie possible sur la planète rouge

le Dim 13 Juin 2010, 05:06
Source : http://www.maxisciences.com/mars/mars-une-vie-possible-sur-la-planete-rouge_art7691.html



Des données recueillies par le robot Spirit de la Nasa ont
révélé la présence de grandes quantités de roches carbonatées à la
surface de Mars. Le seul fait que ces roches aient pu se former signifie
que certaines régions de la planète rouge réunissaient toutes les
conditions favorables à la vie.

Jusqu'alors, si la présence d'eau sur Mars avait été mise en
évidence grâce aux robots Spirit et Opportunity,
les environnements humides découverts s'étaient révélés trop acides
pour être favorables à la vie. La région découverte
par Spirit est située dans de petites collines du cratère Gusev.La
présence de roches carbonatées, qui ont pour particularité de se
dissoudre dans l'acide, est un indice de conditions de pH neutre. Ces
minéraux se forment en présence d'eau et de gaz carbonique dans
l'atmosphère. Des conditions qui, réunies, ont pu former un
environnement favorable à la vie.Si la présence de carbonates à
la surface de la planète rouge avait déjà été mise en évidence, "les
deux grands affleurements de roches qui ont été analysés ont des
concentrations en carbonates de 25%, ce qui est de loin le taux le plus
élevé jamais rencontré sur Mars
" explique Steve Ruff, chercheur à
l’université d’Arizona aux États-Unis. Et Steve Squyres, de l’université
Cornell, de souligner : "C’est l'une des découvertes les plus
importantes faite par les rovers
".

CordialementMathieu31
avatar
Pierre.B
Administrateur
Administrateur


Masculin Age : 36
Nombre de messages : 4307
Inscription : 30/08/2008
Localisation : Vendée,France
Emploi : Electrotechnicien R&D
Passions : lecture, musique, sciences et technologie,espace,photo
Règlement : Règlement
Points de Participation : 9627
Réputation : 94

?toile Des conditions favorables à la vie ont existé sur Mars

le Mer 20 Oct 2010, 22:11
Des conditions favorables à la vie ont existé sur Mars


Par Rémy Decourt, Futura-Sciences

Les indices montrant que de nombreuses régions martiennes ont potentiellement été habitables se multiplient. Dernier en date : la découverte de roches carbonatées provenant du sous-sol, qui suggère l'existence de niches biologiques dans les profondeurs de la planète.

Les roches carbonatées sont le signe que des conditions favorables à la vie ont existé sur Mars. Elles se forment quand l'eau et le dioxyde de carbone (CO2) réagissent avec le calcium, le fer ou le magnésium dans des roches volcaniques et se dissolvent si l’eau est acide. Autrement dit, leur présence est une preuve de l’existence d’un milieu neutre, favorable à l’apparition de la vie, suggérant ainsi que les eaux qui ont pu couler dans le passé sur la planète rouge n'étaient pas aussi acides qu'on le pensait.

Jusqu’à présent, les seules roches carbonatées découvertes ont été trouvées en surface. Ce n’est plus le cas aujourd’hui. Une équipe de chercheurs du Planetary Science Institute vient de découvrir ce type de roche au beau milieu d’un cratère de Syrtis Major. Les scientifiques ont utilisé les instruments de la sonde Mars Reconnaissance Orbiter et conclu que ces carbonates proviennent du sous-sol de la planète. Elles sont remontées à la surface à la suite de la formation de ce cratère. Lorsque la météorite est tombée sur la planète, elle a provoqué un trou et soulevé le sol sur plus de 6 kilomètres de profondeur.

La vie en profondeur est possible

L'intérêt de cette découverte est qu’elle suggère la présence, enfouie sous plusieurs kilomètres de lave, d’une couche globale de carbonates et donc peut-être d'un réseau d'anciennes sources hydrothermales. Autrement dit, une niche biologique, bien à l’abri de l’air ambiant, trop inhospitalier pour la vie.

Ces environnements semblent similaires aux sources hydrothermales terrestres qui existent dans le fond des océans. On sait qu’elles abritent des formes de vie qui s’affranchissent de la lumière solaire. Mais nos connaissances sont assez limitées. Comme l’explique l’Ifremer, ces sources « sont encore au centre de nombreux débats, parfois passionnés, qui animent régulièrement la communauté scientifique » et pourraient être le lieu de l’apparition de la vie.

Cette absence de certitude rend difficile une étude comparative entre les deux planètes. Reste que la multiplication d’habitats potentiels est un signe encourageant qui augmente nos chances de découvrir des formes de vies éteintes ou qui pourraient perdurer aujourd’hui. Si Vénus est souvent présentée comme une planète jumelle de la Terre, Mars, à un bref moment de son histoire, peut être vue elle aussi comme une sœur de la Terre, c’est-à-dire une planète chaude, humide, active et favorable à la vie avant que l’eau qui coulait à sa surface ne s’assèche et qu’elle ne perde son atmosphère.


À l'intérieur de ce petit cratère de 6 mètres, formé entre 2004 et 2010, on aperçoit (en fausses couleurs) de la glace d'eau, remontée du sous-sol à la suite de l'impact. © Nasa/JPL-Caltech/University of Arizona


http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/astronomie/d/des-conditions-favorables-a-la-vie-ont-existe-sur-mars_25591/

_______________________________________
"L’océan et l’espace, deux dimensions encore largement inconnues, sont à la fois nos origines et notre futur»
Jean-Jacques Dordain, Directeur général de l’ESA
avatar
Pierre31
Equipe du forum
Equipe du forum


Masculin Age : 67
Nombre de messages : 713
Inscription : 21/02/2009
Localisation : Toulouse
Emploi : Ingénieur
Passions : voyages
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4438
Réputation : 5

?toile Re: [Topic unique] Exploration de la planète Mars

le Mer 20 Oct 2010, 22:24
Intéressant ! Car en présence d'eau en profondeur, la vie a pu subsister et se développer, alors qu'en surface il y a peu de chance qu'elle ait pu survivre en raison des conditions très dures qui y règnent (rayonnement X et ultraviolet intenses notamment). A moins que la vie se soit adaptée à ces conditions comme la bactérie terrestre Deinococcus Radiodurans qui supporte des environnements incroyablement hostiles et qui sait réparer son ADN même s'il est fragmenté par les rayonnements.




Deinococcus Radiodurans

Wink

_______________________________________
La science ne sert guère qu'à nous donner une idée de l'étendue de notre ignorance, mais c'est encore ce qu'on a trouvé de mieux pour comprendre notre Univers
avatar
Invité
Invité

?toile Opportunity filme un coucher de Soleil sur Mars

le Ven 24 Déc 2010, 00:21




Coucher de Soleil sur Mars, novembre 2010. Crédit : Nasa/JPL

C'est la plus longue vidéo jamais réalisée d'un coucher de Soleil martien. En 30 secondes, à partir de clichés pris les 4 et 5 novembre dernier par le rover Opportunity, ce film diffusé par le JPL condense 17 minutes du lent plongeon de notre étoile derrière l'horizon de la planète rouge.

Couleurs extraterrestres

Qu'y remarque-t-on ? D'abord que, sur Mars, le coucher de Soleil ne se pare pas de ces teintes rougeâtres qui nous sont familières. Au contraire le Soleil, enveloppé de bleu, semble simplement s'éteindre doucement à l'approche de l'horizon. Ces différences sont dues au fait que la diffusion de la lumière ne se fait pas de la même façon dans les
atmosphères martienne et terrestre. La pression atmosphérique, sur Mars, est cent fois plus faible que sur Terre. Par contre, le ciel martien est très chargé de poussières (ce sont elles qui bleuissent l'environnement immédiat du Soleil). L'autre aspect spécifique aux couchers de Soleil martiens est moins évident ici : c'est la petitesse du disque solaire. Mars étant en moyenne 50% plus éloigné du Soleil que la Terre, notre étoile y est moins grosse sur le ciel !