Marque-page social
Marque-page social yahoo  Marque-page social google      

Conservez et partagez l'adresse de Ovni et vie extraterrestre sur votre site de social bookmarking
Derniers sujets
Survols de centrales nucléaires : ovni ou drones?Aujourd'hui à 15:01ArcadyaL'administration du forum : Qu'en pensez-vous ?Aujourd'hui à 14:44micladLe GEIPAN et son traitement du phénomène OvniAujourd'hui à 10:43LorelineBonjour à tousHier à 23:15Guillaume84Ovnis, les dossiers européensHier à 22:49Polyèdre57Faire de faux Crop circle,c'est facile!Hier à 20:04Polyèdre57Disparitions de comptes sans explicationsHier à 13:11LorelineXavier Passot Geipan: "On voit des ovnis chaque jour"Hier à 12:35Polyèdre57 "Rendez-vous" d'ODHTv!Mar 18 Sep 2018, 22:54Polyèdre57 Sunspot Solar Observatory fermé brutalementMar 18 Sep 2018, 12:29AmorlindMagazine "Top-secret" : compilation des numéros que je possèdeMar 18 Sep 2018, 12:23Polyèdre57Lorraine: les membres de cette régionLun 17 Sep 2018, 20:08Polyèdre57Picardie: les membres de cette régionDim 16 Sep 2018, 23:27Polyèdre57Vidéo: Interview Stanton Friedman et les ovnisDim 16 Sep 2018, 17:19marsouin55fermeture soudaine par les autorités d’un observatoire solaire, situé au Nouveau-MexiqueDim 16 Sep 2018, 15:35Polyèdre57Île-de-France: les membres de cette régionDim 16 Sep 2018, 11:55Polyèdre57Les enlèvements extraterrestres que peut-on en penser? (étude)Sam 15 Sep 2018, 20:14HocineProvence-Alpes-Côte d'Azur: les membres de cette régionVen 14 Sep 2018, 21:04Tikobaja californiaVen 14 Sep 2018, 18:34Thierry-BG.E.P.A: Revue ufologique du GEPA par René et Francine FouéréVen 14 Sep 2018, 14:29cqfd85170présentation (trés rapide)Jeu 13 Sep 2018, 21:30Stéphane TLes films sur le thème ovni et extraterrestresJeu 13 Sep 2018, 21:21Stéphane TPrésentation *Jeu 13 Sep 2018, 21:10TikoLe nouveau livre d'Eric Zurcher Les apparitions mondiales d'humanoïdesJeu 13 Sep 2018, 21:10CassiopéePrésentationJeu 13 Sep 2018, 21:06Tikolumières rouges oranges très vives (22/04/2017-21h32 à 21h47)Jeu 13 Sep 2018, 00:54moimoiLes russes présentent leur missile MHD.Mer 12 Sep 2018, 22:40Nanou TiFranche-Comté: les membres de cette régionMer 12 Sep 2018, 11:55Polyèdre57Bonjour depuis l'Angleterre! My introductionMar 11 Sep 2018, 23:26Polyèdre57Preuve ovni sur internetMar 11 Sep 2018, 22:16Polyèdre57Le nouveau Directeur du GeipanMar 11 Sep 2018, 12:02Polyèdre57DirigeablesMar 11 Sep 2018, 06:43Yvon CédricLumière étrange Dim 09 Sep 2018, 23:40Polyèdre57Les E.T. et la situation en Syrie.Dim 09 Sep 2018, 12:57Polyèdre57Analyse des photos de lumières rouges oranges (par colorimétrie).Dim 09 Sep 2018, 11:24Polyèdre57Réponse et preuve Dim 09 Sep 2018, 10:57fabrizio73OBSERVATION OVNIVen 07 Sep 2018, 23:36LorelineOvni-Languedoc le 7/09 Conférence de Franck Maurin : Les aspects les plus dangereux de l'ufologieVen 07 Sep 2018, 12:26Polyèdre57 L’Europe se lance dans le projet de station spatiale LunaireVen 07 Sep 2018, 00:01StarfullLa stratégie des ovnisJeu 06 Sep 2018, 23:51StarfullBonjour, je me présente.Jeu 06 Sep 2018, 23:17Loreline"Pourquoi les soucoupes volantes n'existent pas ?" de Gérald Bronner Mer 05 Sep 2018, 18:08Polyèdre57L'anti-gravitation selon Claude POHERMer 05 Sep 2018, 13:54Yvon CédricContrôle local de la gravitationMer 05 Sep 2018, 13:44Yvon Cédric Découverte de douze nouvelles lunes pour Jupiter, dont une qui tourne "à contre sens" !Mer 05 Sep 2018, 12:45Yvon CédricÉtonnant non ? de la glace d'eau sur la Lune !Lun 03 Sep 2018, 10:01martinQuand le Pentagone étudie les ovnis dans le plus grand secret. Un article du New York TimesDim 02 Sep 2018, 10:05Polyèdre57Le mystère des cas revisités du GeipanSam 01 Sep 2018, 20:22Nanou Ti Sommes-nous (vraiment) seuls dans l'univers Sam 01 Sep 2018, 19:03LorelineL'affaire HaravilliersSam 01 Sep 2018, 15:08Polyèdre57 M.A.J : JT Ovni en France- Août * ODH Tv. Ovni/Oani dans l'histoire Tv 2018Sam 01 Sep 2018, 01:03LorelinePensez-vous que l'existence des ET nous sera bientôt révélée par les gouvernements ?Jeu 30 Aoû 2018, 21:55elisalisehémérotheque hollandaiseJeu 30 Aoû 2018, 13:34anakinneo2018Bonjour ! Bonsoir ! Jeu 30 Aoû 2018, 01:09StarfullNouvel arrivantMer 29 Aoû 2018, 22:37StarfullPassivité de l'humain face au phénomène PANMer 29 Aoû 2018, 21:21Nanou TiLe comportement des sceptiques et des croyantsMer 29 Aoû 2018, 18:52Polyèdre57triangle de la nuit- OVNI directMer 29 Aoû 2018, 12:09Polyèdre57le signal wow Mar 28 Aoû 2018, 22:29TikoDes scientifiques ont réussi à maitriser L'invisibilité!Mar 28 Aoû 2018, 18:26Polyèdre57
Menu du Site










Annonce
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum


Masculin Age : 40
Nombre de messages : 12796
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
http://ovnis-ufo.org/

Ovnis (1971) Photo "Lago di cota" le 4 septembre Costa Rica

le Sam 29 Sep 2007, 20:46
Photo "Lago di cota" le 4 septembre 1971

Lac de Cote, le 4 septembre 1971. Un avion de l'institut géographique national du Costa Rica effectue une mission de cartographie aérienne à 3200 m d'altitude au-dessus de la région du lac de Cote (cordillère de Tilaran : 10°35'N, 84°55'O), sur une zone mesurant 3,8 km de côté. Au cours de cette mission, un étrange disque, éstimé environ à 62 m de diamètre et d'apparence métallique, est photographié par hasard et semble entrer ou sortir du lac avec une forte inclinaison de la surface de l'eau.

Les clichés pris immédiatement avant (cliché n°299) et après (cliché n°301), à 20 secondes d'intervalle, ne montre rien en ce même point du lac.

Ce cas a été signalé au Gepan dés 1981 par J.P. Bergoeing. En 1989, le scientifique américain Richard Haines et l'ufologue Jacques Vallée ont pu procéder à une série d'analyses approfondies et d'études photométriques sur les trois négatifs noir et blanc originaux afin de déterminer la nature de l'objet photographié. Les résultats de leurs recherches n'ont pu qu'authentifier le phénomène sans pour autant l'expliquer. Quelques travaux (J.Vallée et R. Haines, C. Perrin de Brichambaut, F. Louange) ont montré que l'objet semblait émettre une lumière propre et opérer un mouvement de basculement à l'instant de la prise de vue. Ce cas se situe à la limite du domaine des OVNI, car d'une part on ne dispose que d'un cliché sans aucune autre source d'information (témoignages, etc.) et que d'autre part, même si les clichés précédent et suivant ne montre aucun objet au même emplacement, rien n'indique le caractère aérien ou volant de l'objet supposé, qui n'apparaît qu'au niveau du sol, photographié du ciel. Il constitue néanmoins une énigme intéressante, dans la mesure où, contrairement à la majorité des photographies supposées d'OVNI, il est très riche en informations photométriques et géométriques.



L'image montre un objet inconnu, qui a été capturé sur pellicule lors d'un vol officiel de cartographie du gouvernement du Costa Rica le 4 Septembre 1971, dans la région d'Arenal au-dessus du lac "Lago de Cote." Un appareil photo, monté sur l'avion, a pris une photo du terrain environ toutes les 17 secondes. L'image entière, couvrant un domaine de sept par sept milles, est remarquablement détaillée. Il est possible de distinguer des routes, des animaux, et des arbres. Ce qui n'est pas surprenant considérant qu'il a été pris avec un appareil photo professionnel de haute qualité. La première analyse détaillée de cette image a été entreprise par les Dr. Richard Haines et Dr. Jacques Vallée, qui ont obtenu le négatif original pour l'étude.

Photographie

LE CAS:

L'absence de toute ombres sur la surface de la Terre tend à suggérer que l'objet lui-même soit sur ou près de la surface; par conséquent, aucune ombre du disque ne serait prévue. Egalement intriguantes, les parties floues du côté gauche du disque, qui peut être expliqué par la possibilité que le disque a été partiellement submergé, produisant une frontière irrégulière. De plus des inspections visuelles du négatif et des copies agrandies, avec différents contrastes, et filtrages par d'ordinateur ont été employé pour découvrir d'autres détails après quoi les auteurs ont conclu:

"En résumé, nos analyses ont suggéré qu'un objet non identifié, opaque, aérien, ait été capturé sur la pellicule à une distance maximum de 10.000 pieds. Il n'y a aucun moyen visible de propulsion et aucune inscription extérieures autres que les régions foncées qui semblent être non aléatoires... Il n'y a aucune indication que l'image soit le produit d'une double exposition ou d'une falsification délibérée."

Haines, et Vallée, 1989.

Le chercheur informaticien devenu ufologue Jacques Vallée a participé à l'analyse de cette photographie et a rappelé ces faits dans une entrevue récente:

"Le traitement numérique des photographies est très utile. Dans mon livre "Confrontations", je mentionne la photographie que j'ai rapportée du Costa Rica, qui était peu commune parce que l'objet était au-dessus d'un lac [le Lago de Cote], et qu'il y avait donc un fond sombre uniforme. Tout est connu au sujet de l'avion qui a pris la photo. Lorsque la photo a été prise, personne dans l'avion n'avait vu l'objet. C'est seulement après qu'on ait développé le film que l'objet a été découvert. L'appareil photo utilisé était exceptionnel: il a produit un négatif très grand - dix pouces, très détaillé. Vous pouvez voir des vaches dans les champs. L'heure est connue; la latitude, la longitude et l'altitude de l'avion sont connus. Ainsi nous avons consacré un temps énorme à l'analyse de cette photographie, sans pouvoir trouver quelque réponse normale que ce soit quant à la nature de l'objet. Il semble être une chose très grande et massive."

"J'ai obtenu le négatif du gouvernement du Costa Rica - si vous n'avez pas le négatif, l'analyse est une perte de temps. J'ai également obtenu le négatif de la photo prise avant et de l'image suivante, toutes sans censure. J'ai apporté les négatifs à un de mes amis en France qui travaille pour une société qui analyse digitalement les photographies satellites. Ils ont numérisé la chose entière, et l'ont analysée autant qu'ils le pouvaient, et ne n'ont pas pu trouvé une explication pour l'objet."

Cette photographie comme beaucoup d'autre s'avère après étude être l'une de celle qui établissent la réalité des OVNIS comme machines ou appareils qui ne sont aucunement d'origine terrestre.

REFERENCES:

* Haines, Richard et Vallée, Jacques, "Photo Analysis of an Aerial Disc Over Costa Rica," Journal of Scientific Exploration, Vol. 3, No. 2, 1989, pp. 113-131.
* Haines, Richard et Vallée, Jacques, "Photo Analysis of an Aerial Disc Over Costa Rica: New Evidence," Journal of Scientific Exploration, Vol. 4, No. 1, 1990, pp. 71-74.
* Vallée, Jacques, "Confrontation," Book.


http://www.ufologie.net/htm/decotef.htm
http://perso.wanadoo.fr/i-magesdemarc/Mages/costarica.htm

http://rr0.org/data/1/9/8/9/Haines-Vallee_PhotoAnalysesOfAnAerialDiscOverCostaRica/index.html


Dernière édition par Benjamin.d le Sam 23 Oct 2010, 12:55, édité 6 fois

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
avatar
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum


Masculin Age : 40
Nombre de messages : 12796
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
http://ovnis-ufo.org/

Ovnis Re: (1971) Photo "Lago di cota" le 4 septembre Costa Rica

le Dim 15 Juin 2008, 19:25
Analyses photo d'un disque aérien au-dessus du Costa Rica

Par Richard F. Haines, 325 Langton Avenue, Los Altos, CA 94022 et Jacques F. Vallée, 1550 California St. #6L, San Francisco, CA 94109

La référence de cet article est : Haines, Richard F. et Vallée, Jacques F. Photo Analyses of an Aerial Disc Over Costa Rica, JSE vol. 3 (1989), n° 2, p. 113.

Résumé

Une image inhabituelle a été enregistrée photographiquement par un appareil de cartographie officiel du gouvernement costa ricain à 8 h 25 (EDT) le 4 septembre 1971 alors qu'il volait à 10 000 pieds d'altitude au-dessus d'un corps d'eau connu sous le nom de Lago de Cote. Aucun des membres d'équipage ou photographes du vol n'a vu l'objet. Des diapositives d'un négatif de 2nde génération et d'un positif noir et blanc ont été obtenus et analysés par les auteurs. Les 2 diapositives ont été agrandies photographiquement et imprimées sur des papiers de divers contrastes dans le but d'effectuer des inspections visuelles et des mesures linéaires. Une amélioration par ordinateur a montré des variations dans la brillance de surface. L'image précédente, prise 20 s plus tôt de la même région au sol, ne montrait pas le disque. La position angulaire du Soleil a été déterminée pour les date, heure et localisation de l'événement et a été trouvée cohérente avec les positions des ombres des nuages mais pas avec les régions sombres du disque. Une ombre du disque n'a pu être trouvée. L'image ovale mesurait 4,2 mm sur le négative et fut aggrandie à 41 mm (aggrandissement x 9,76). Si le disque était situé à une distance de 10 000 pieds de l'appareil photo, sa dimension maximale serait de 210 m (683 pieds). Les diverses analyses ne sont pas parvenues à identifier l'image. Le même corps d'eau a été le site de l'observation visuelle d'un objet partiellement submergé le 25 octobre 1986.

Contexte

Le 4 septembre 1971 un avion de cartographie du gouvernement du Costa Rica avec un équipage de 4 personnes enregistra une image inhabituelle à forme de disque alors qu'il survolait la région d'Arenal. Il fallu plusieurs années pour que cette photographie trouve son chemin dans les mains d'un enquêteur Costa Ricain, M. Ricardo Vilchez qui (avec son frère Eduardo) s'occupe d'un groupe de recherche civil à San Jose. En 1980 M. Vilchez rencontra en personne Sergio L. V., le spécialiste en photographie aérienne qui se trouvait à bord de l'appareil ce jour-là. Ils discutèrent des circonstances entourant le vol et la photographie sans atteindre de conclusion quant à la nature de l'objet. Un des auteurs vit la photographie alors qu'il assistait à une conférence au Costa Rica en 1985, et M. Vilchez fut assez aimable pour fournir un négatif de 2ème génération qui puisse être rapporté aux Etats-Unis pour analyse. Par la suite nous demandâmes et obtinrent des cartes détaillées de la région en question, ainsi que des copies des images précédant et suivant immédiatement, respectivement n° 299 et 301. Ces photographies ne montraient pas le disque qui était présent sur l'image n° 300.

En dépit du manque d'un négatif de 1ère génération, nous avons pensé que plusieurs facteurs inhabituels justifiaient une analyse détaillée de cette photographie, ne serait-ce que pour affiner notre méthodologie en traitant de tels éléments :

1. elle fut prise par une caméra professionnelle de haute qualité
2. la caméra regardait vers le bas, ce qui implique une distance maximale, et donc une taille maximale pour l'objet
3. le disque fut vu devant le fond sombre raisonablement uniforme d'un plan d'eau, et
4. l'image était grande, au point et fournissant des détails de manière significantive.

Situation géographique

Fig. 1. Une impression de contact positive noir et blanc de la plupart du négatif aérien Fig. 1. Une impression de contact positive noir et blanc de la plupart du négatif aérien

Le disque était situé à environ 3 miles au nord de la ville d'Arenal et à quelques 25 miles au sud de la frontière avec le Nicaragua. Le site précis était à une latitude de 10,583 ° nord et une longitude de 84,916 ° ouest dans la province d'Alajuela au-dessus d'un petit lac appelé "Lago de Cote" mesurant approximativement 1800 x 1600 m. Le niveau du lac est à environ 640 m au-dessus du niveau de la mer et la surrounding countryside consiste en des collines rolling et sharp atteignant plusieurs centaines de mètres au-dessus du fond des vallées. La région est densément boisée, avec de larges pièces herbeuses. Une route sale qui n'est passable qu'en été court le long du bord sud du lac. Elle relie la petite ville de Cabanga au nord-est avec Aguacate au sud-ouest. Lorsque la photographie est examinée avec attention, quelques maisons ou autres structures peuvent être vues le long de cette route, ainsi que des animaux dans les champs.

Fig. 2. Détail du graphique au 1:50 000ème dans la région du Lago de Cote au-dessus de laquelle le disque était situé Fig. 2. Détail du graphique au 1:50 000ème dans la région du Lago de Cote au-dessus de laquelle le disque était situé

La localisation du disque est à environ 800 m au nord de la limite entre la province d'AlaJuela et la province de Guanacaste.

La figure 1 est une épreuve positive de contact noir et blanc de la plupart du négatif aérien.

La figure 2 est une copie du graphique au 1:50 000ème dans la région du Lago de Cote au-dessus de laquelle le disque était situé.
Fig. 3. Détail du graphique géologique avec une flèche pointant vers le Lago de Cote Fig. 3. Détail du graphique géologique avec une flèche pointant vers le Lago de Cote

La figure 3 est une copie d'un graphique géologique avec une flèche pointant vers le Lago de Cote. Une longue ligne en pointillés gras intitulée "Fila Vieja Dormida" est vue passant presque directement à travers l'endroit om le disque a été enregistré. Cette ligne représente une faille géologique. La légende sur le graphique indique que les zones sombres sont d'origine volcanique.

Paramètres de la photographie

Selon M. Vilchez l'appareil photo utilisé était un R-M-K 15/23. L'objectif aurait have featured a fixed focus et une longueur de focale de 6 pouces. La vitesse de l'obturateur était de 11 500 s à f-5.6. L'intervallomètre était fixé à 20 s entre les expositions successives.

La pellicule utilisée était une émulsion noir-et-blanc avec une vitesse ASA de 80. Ce film a grain fin produit un négatif de haute résolution pour peu que l'on ait un plan de film stable et une vitesse d'obturation suffisamment rapide.

Le négatif fut imprimé sur un film aérien Kodak Safety, type 3665. L'image mesurait 23 cm x 23 cm (529 cm2) tandis que la base du film mesurait 25,3 cm x 23,8 cm. Comparer la zone de l'image avec le graphique à échelle réduite indiqia que le négatif incluait une région de terre mesurant approximativement 11,5 km sur un côté.

L'information suivante fut enregistrée sur un côté du film :

Compteur d'images : 909
Altimètre : 10 000 pieds
Bubble level: Approx. level
C = 152.44
Nr 21186
Horloge : 08:25 heure locale
Notations: ARENAL
10 000 pieds
4-9-71 (4 septembre 1971)
R. L. B.

Ecrit à la main entre le compteur d'images et les information ci-dessus se trouve la note : 300 L- 11 M - 13.

A bord de l'appareil se trouvaient 4 hommes, nommément : Sergio L. V., spécialiste en photographie aérienne, ainsi que Omar A. (pilote), Juan B. C., géographe, et Francisco R. R., topographe. Aucun membre de l'équipage n'observa quoi que ce soit d'inhabituel lors du vol.

L'image du disque : résultats d'analyse

Fig. 4. Un aggrandissement photographique positif noir et blanc de contraste intermediaire du disque Fig. 4. Un aggrandissement photographique positif noir et blanc de contraste intermediaire du disque

La figure 4 est un aggrandissement photographique positif noir et blanc de contraste intermediaire du disque, montrant :

1. un bord sombre across the top and upper-right corner, qui est le bord de l'image et fiduciary mark included for measurement purposes,
2. la ligne côte, également à des fins de mesures, et
3. le disque ellipsoïdal.

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
avatar
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum


Masculin Age : 40
Nombre de messages : 12796
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
http://ovnis-ufo.org/

Ovnis Re: (1971) Photo "Lago di cota" le 4 septembre Costa Rica

le Dim 15 Juin 2008, 19:25
Cette figure est orientée avec le nord vrai vers le haut.

Un certain nombre de caractéristiques sont intéressantes à noter sur la figure 4.

Premièrement, l'image du disque semble posséder un ombrage clair/obscur typique d'un objet tri-dimensionnel illuminé par la lumière du Soleil. A cette heure et cette localisation, l'azimut du Soleil était de 85,4 ° (dans le sens des aiguilles d'une montre à partir du nord vrai) et l'altitude était de 16,7 ° ce qui explique le déplacement latéral des ombres des nuages par rapport à la position de ceux-ci.

Secondement, le région sombre globalement triangulaire sur le côté droit du disque ne peut être la projection d'une ombre solaire par le (supposé) disque opaque depuis le côté droit. Si le disque est une section de révolution conique (le point noir étant le bout du cône) plate et opaque et si le côté droit pointe vers le haut, alors toute la surface du disque devrait être sombre. Il est plus probable que les régions claires et sombres soient des impressions de surface.

Figure 5 Fig. 4. Un aggrandissement photographique positif noir et blanc de contraste intermediaire du disque

La figure 5 montre les paramètres mesurés et calculés pour cette image. L'axe longitudinal du disque était de 7 ° dans le sens des aiguilles d'une montre à partir du nord vrai. L'angle total inclus de la région triangulaire sombre était d'environ 110 ° d'arc avec le bord le plus au nord de cette ombre à 38 ° à partir du nord vrai. La ligne médiane approximative de la région d'ombre triangulaire shadow était de 93 ° dans le sens des aiguilles d'une montre à partir du nord vrai.

Troisièmement, l'épaisseur finie du disque est suggérée par la fine ligne sombre courbe parallèle au côté droit du disque (faisant face à l'est). 2 fines lines sombres droites (a, b) sont également visibles spanning the top of the disc diagonalement et pointant vers l'ouest. Chaque ligne est globalement parallèle avec un bord de la région d'ombre triangulaire plus sombre.

Quatrièmement, alors que le bord droit de l'image du disque est très nette, le bord gauche est diffus et semble être une limite irrégulière transitant presque la lumière de l'arrière plan de manière transparente. Il est intéressante de noter que l'orientation générale de cette limite gauche de l'image court du nord au sud plutôt que d'être parallèle à l'axe longitudinal du disque. Ce bord irrégulier est plus clairement montré dans les photographies améliorées par ordinateur qui suivent.

Le bord supérieur (face au nord) du disque est particulièrement net sans même montrer la structure de grain du film, alors que toute la "surface" du sommet du disque montre une granularité mottled qui pourrait être représentatif d'une surface à la réflexion diffuse.

Si l'image du disque était celle d'un véritable objet voyageant à haute vitesse par rapport au plan du film, alors on pourrait s'attendre à une image floue sur les bords avant et arrière. Ce n'était pas le cas ici.

Cinquièmement, l'ensemble de l'image est nette, suggérant que (a) la vitesse d'obturation est rapide, (b) le disque ne se déplaçait pas par rapport à l'arrière plan de la terre, ou les 2. On sait que l'exposition a duré 1/500ème s ce qui "stopperait" un objet en déplacement lent mais pas nécessairement un en déplacement rapide.

D'intérêt égal est la dimension maximum calculée du disque s'il était localisé à la surface du sol, à 10 000 pieds de l'appareil photo. La longueur de 4,2 mm de l'image est équivalente à un objet de 210 m de longueur, ou 683 pieds. L'objet ne peut être plus éloigné que cela.
Figure 6. Un aggrandissement photographique du contraste négatif dans lequel la structure de grain du film est apparente Figure 6. Un aggrandissement photographique du contraste négatif dans lequel la structure de grain du film est apparente

La structure apparente de l'ombre du disque mérite plus de commentaires. En utilisant la localisation au sol où des nuages définis produisent des ombres, des lignes (de lumière du soleil) ont été tracées, toutes devant repointer vers le Soleil. De manière intéressante, ces lignes ne sont pas parallèles mais convergent vers un point commun près du coin inférieur gauche de la photographie. Ceci suggère que l'axe optique de l'appareil photo n'était pas pointé vers en bas vers la terre gravitationnellement mais à un angle oblique.

La figure 6 est un angrandissement photographique du contraste négatif dans lequel la structure de grain du film est apparente. A cet égard, il n'y a de distortion du grain nulle part autour de l'image du disque, ce qui suggère qu'il n'a pas été le résultat d'une double exposition. Pas plus qu'il n'y a d'indication évidente de distorsion atmosphérique produite par de la chaleur autour de l'objet. Il n'y a aucune ligne visible vers ou depuis le disque. La magnification est identique à celle de la figure 4. Il est noté que l'épaisseur finie du disque est apparente, comme le sont la précision du bord sur sa droite et son aspect diffus sur la gauche.

Ombres au sol

Tous les éléments photographiques disponibles ont été étudiés pour l'existence d'une ombre du disque. La géométrie de l'éclairage étant connue, l'existence d'une ombre permettrait de calculer la taille linéaire du disque. L'étendue de la ligne solaire depuis la position du disque a été tracée sur le négatif, les tirages positifs, et les améliorations numériques et tous les éléments à la recherche d'une ombre approximativement symmétrique. Aucune n'a été trouvée. A cet égard il pourrait être avancé que l'atmosphère était relativement claire (entre les nuages) de sorte que l'angle de collimation solaire de 32' devrait produire une ombre précisément définie au sol. Bien sûr, plus grande est l'altitude du disque au-dessus du sol et plus diffuse serait le bord de l'ombre à cause des effets de d'éparpillement/diffusion de la lumière. Il devrait également être souligné que si le disque était situé à la surface de la terre on ne devrait pas s'attendre à trouver une ombre significative.

Amélioration numérique

Figure 7 - Une image de contraste élevé inversé (f = 4, t = 1/8 s) Figure 7 - Une image de contraste élevé inversé (f = 4, t = 1/8 s)
Figure 8 - Les densités d'origine de 100 à 125 associées ou étendues à 1 à 256 niveaux de gris (f= 4, t = 1/8 s) Figure 8. Les densités d'origine de 100 à 125 associées ou étendues à 1 à 256 niveaux de gris (f= 4, t = 1/8 s)

Ce négatif a également été soumis à une amélioration numérique. Une région mesurant 13 x 13 mm centrée sur le disque a été digitalisée en utilisant d'une ouverture d'approximativement 1 micromètre et une résolution de 16 bits. Un certain nombre d'affectations de couleur à la distribution de densité ont été faites afin de souligner différentes caractéristiques. Malheureusement, les 4 figures suivantes sont imprimées et noir et blanc et ne montrent pas tout ces détails riches.

La figure 7 est une image à contraste élevé inversé pour illustrer 2 caractéristiques. D'abord, le gradient de densité sur le côté gauche du disque qui n'est pas visible sur les tirages photographiques (figures 4 et 6). La même densité a été trouvé sur les côtés gauche et droit du disque. Le côté gauche du disque n'est pas une extension circulaire du reste du disque mais est applati dans une mesure inconnue. Ensuite, la luminosité du lac derrière le disque varie régulièrement depuis le haut de la photographie à son bas, ce qui est cohérent avec sa réflexion de la lumière du soleil collimatée au-dessus de l'intervalle des angles impliqués.

Dans la figure 8 les densité d'origine de 100 à 125 ont été associées ou étendues de 1 à 256 niveaux de gris pour démontrer les changements de dentité optique extrêmement subtils, principalement dans la zone des régions sombres et du bord du disque.

Figure 9 - Les densités d'origine de 175 à 200 ont été associées à 1 à 256 niveaux de gris (f = 4, t = 1/8 s) Figure 9 - Les densités d'origine de 175 à 200 ont été associées à 1 à 256 niveaux de gris (f = 4, t = 1/8 s)

Dans la figure 9 les densité d'origine de 175 à 200 ont été associées à 1 à 256 niveaux de gris. Les régions sombres et claires au sommet du disque deviennent plus évidentes ici, comme la 3ème dimension apparente de l'objet.

Figure 10 - Accentuation des différence de densité de surface du disque ainsi que de la luminance du lac (f= 2.8, t = 1/8 s) Figure 10 - Accentuation des différence de densité de surface du disque ainsi que de la luminance du lac (f= 2.8, t = 1/8 s)

Dans la figure 10 une plus grande variété de couleurs a été utilisée afin de mieux souligner les différences de densité de surface du disque ainsi que la distribution de luminance du lac. Située au-dessus du disque se trouve une région globalement ovale de plus haute densité (plus sombre). Cependant, il ne peut s'agir de l'ombre du disque à la surface de l'eau car elle est à la mauvaise position par rapport au Soleil.

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
avatar
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum


Masculin Age : 40
Nombre de messages : 12796
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
http://ovnis-ufo.org/

Ovnis Re: (1971) Photo "Lago di cota" le 4 septembre Costa Rica

le Dim 15 Juin 2008, 19:26
Observations ultérieures au sol

Figure 11. Croquis par les témoins Figure 11. Croquis par les témoins

Le 25 octobre 1986 vers 9 h 00, par temps clair, 2 hommes virent un objet à la surface du Lago de Cote. Il s'agit de Joaquin U. A., 40 ans, responsable d'une ferme, et Ronald-Alberto L. A., un fermier de 23 ans. Le croquis de ce qu'ils ont vu est présenté en figure 11.

Interrogé sur le site 2 semaines après l'observation par Ricardo et Carlos Vilchez, ils donnèrent une description détaillée des événements : tout d'abord ils virent, à environ 1800 pieds de distance, une rangée de 3 ou 4 cylindres semblables à des poteaux s'élever à 3 pieds environ au-dessus de la surface du lac, qui était calme et plat comme un mirroir. Ces cylindres semblèrent attachés à une structure qui resta submergée. Plus tard ils virent à ouveau une série d'objets sticking out about 3 pieds au-dessus de l'eau et espacés de 3 pieds. A ce moment ils avaient conduit leur tracteur plus près du lac, et purent clairement observer les cylindres qui étaient de teinte sombre, de couleur grise ou café.

Au bout de 5 ou 10 mn ces objets disparûrent, les portions émergées s'inclinant à nouveau ensemble comme si elles étaient attachées à une seule structure submergée, et l'ensemble de l'objet redisparut dans le lac avec une agitation et des vagues significatives.

Il devrait être noté que ces observations d'objets submergés, bien que rares, ne sont pas inconnues de la littérature ovni. Par exemple, le 27 septembre 1978 à 18 h 40, 2 pêcheurs italiens à Falcone (Piombino) virent un objet lumineux en forme de cloche sortir de la mer avec un son métallique et voler à moins de 150 pieds de leur position, comme cela a été rapporté dans l'édition de février 1979 de Notiziario UFO.

Discussion
Observations ultérieures au sol < Home > Analyses photo d'un disque aérien au-dessus du Costa Rica > Examen de referee

Un certain nombre de questions sont soulevées par cette analyse. En particulier, nous ne sommes pas parvenus à fournir une interprétation du fait que l'image du disque a un bord précisément défini sur le côté (droit) du soleil et un bord flou sur le côté opposé. La signification possible de la proximité d'une faille géologique est inconnue. Il n'y a aucune indication que l'image soit le produit d'une double exposition ou une fabrication délibérée.

L'amélioration par ordinateur (cf. figures 7 et 10) souligne des variations extrêmement faibles dans la luminosité de l'arrière-plan. Plusieurs lignes horizontales sont très probablement des artefacts du tirage plutôt que de véritables effets réels liés à l'environnement. Une autre caractéristique intéressante a trait à la région triangulaire sombre du côté droit du disque. Les figures 7 à 10 montrent toutes que le bord au sommet de cette région sombre est plus convexe que son bord inférieur, comme on devrait s'y attendre si le disque présentait une surface de révolution globalement conique.

En résumé, nos analyses ont suggéré qu'un objet aérien opaque non-identifié a été capturé sur film à une distance maximum de 10 000 pieds. Il n'y a pas de moyens visibles d'élévation ou de propulsion et aucune marques de surface autres que les régions sombres qui ne semblent pas être aléatoires. Ce cas doit rester "ouvert" en attendant que d'autres informations deviennent disponibles.

http://rr0.org/Documents/index.html

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum