Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous... Merci !!

Partagez | .
 

 Les ovnis dans la presse en 1957

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Les ovnis dans la presse en 1957   Sam 24 Nov 2007, 21:43

L'ANCIEN CONTRE-AMIRAL FAHRNEY, L'USAF, ET LES OVNIS, 1957:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The New York Times, USA, page 31, le 17 janvier 1957.



OBJETS VOLANTS A HAUTE VITESSES RAPPORTES DANS LE CIEL
Washington, 16 Janv. (AP). -- Un contre-amiral retraité, qui avait été le chef du programme des missiles guidés de l'US Navy, a dit aujourd'hui que des rapports fiables indiquent "qu'il y a des objets entrant dans notre atmosphère à grande vitesse."

L'Amiral Delmer S. Farhney a dit lors d'une conférence de presse, "aucune agence dans ce pays n'est capable actuellement de reproduire les vitesses et les accélérations que les radars et les observateurs indiquent comme étant réalisées pas ces objets volants."

Il y a des signes que "une intelligence" dirige de tels objets "en raison de la manière dont ils volent", a poursuivi l'amiral.

"Ils ne sont pas entièrement dirigé par un équipement automatique" a-t-il dit. "La manière dont ils changent de positions dans les formations et se dépassent indiquerait que leur mouvement est dirigé."

Un porte-parole de l'Armée de l'Air a dit que le service étudiait toujours tous les rapports mais n'avait trouvé aucune preuve matérielle qu'il y aurait des soucoupes volantes. Il a dit qu'une majorité des rapports avait trouvé une certaine explication logique lors de la vérification mais qu'un pourcentage de demeure inexpliqué.

L'Amiral Fahrney a convoqué une conférence de presse à la suite d'une réunion d'organisation d'un nouveau groupe privé, le Comité National de Recherches sur les Phénomènes Aériens [NICAP], dont il est un président de comité.

L'INCIDENT A WEST FREUGH DANS LA PRESSE DE 1957:



L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The New York Journal - American, New York City, USA, on April 6, 1957.

Un Radar RAF voit un 'objet'
Londres, 6 avril (INS). -- La très respectée Association de la Presse Britannique a aujourd'hui signalé qu'un opérateur de radar de la RAF a vu un "objet non identifié" sur son écran vendredi.

L'incident s'est produit à West Freugh près de Stranraer, Wigtonshire. Un porte-parole de ministère de l'air a confirmé que la station de West Freugh avait rapporté l'incident, mais il a refusé d'en dire plus si ce n'est pour dire que la question "est toujours en cours d'investigation."

L'INCIDENT A WEST FREUGH DANS LA PRESSE DE 1957:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Sunday Dispatch, R-U., le 7 avril 1957.



Indices de l'énigme radar du ciel
Par notre reporter

Cet objet mystérieux dans le ciel qui a été vu seulement sur des écrans de radar était trop rapide, trop grand, et trop manoeuvrable (il a tourné à un angle "impossible") pour avoir été un avion.

Cette conclusion a été tirée hier par des experts étudiant les indices de l'énigme du ciel qui a été enregistrée exclusivement par des appareils scientifiques qui ne peut pas mentir.

Les rapports complets de l'incident sont allés au Ministre de l'Air à Londres. Leurs experts les prennent au sérieux, a-t-il été déclaré officiellement hier.

Pas d'avions dans le coin

Les échos sur les écrans de radar ont été rapportés jeudi dernier d'une station de la R.A.F. à West Freugh près de la baie de Luce à l'extrémité sud-ouest de l'Ecosse.

Les opérateurs ont estimé la hauteur de l'objet comme étant de 60,000 pieds (juste un peu plus de 11 miles vers le haut.)

Le record du monde officiel pour un avion est de 65,870 pieds. Les avions civils volent normalement à 10,000 - 20,000 pieds au-dessus de la Grande-Bretagne.

Une vérification avec d'autres stations a montré qu'il n'y avait alors aucun avion dans ce secteur.

L'INCIDENT DE WEST FREUGH, 1957:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Le Provençal, France, page 1, le 7 avril 1957.



UN MYSTERIEUX ENGIN VOLANT
EST RECHERCHE DEPUIS DEUX JOURS
PAR LES RADARS DE LA R.A.F.
Londres. (A.F.P.)

Tous les écrans de radar britanniques cherchent depuis deux jours un mystérieux objet volant qu'on n'a pas pu jusqu'à présent identifier. Par ordre des services de sécurité du ministère de l'Air il est interdit aux différentes stations de divulguer leurs observations.

"L'objet" a été aperçu pour la première fois vendredi sur deux écrans de la base aérienne de West Freugh, dans la base solitaire de Luce Bay, en Ecosse. Le poste avait été prévenu d'un vol d'avion qui fut par la suite annulé. Néanmoins les observateurs des écrans se trouvant dans deux édifices différents virent apparaître le signal d'alerte et suivirent pendant quelques instants les évolutions d'un engin volant.

"Il a été impossible de déceler aucune caractéristique de l'engin, a déclaré le commandant de la base. Tout ce que nous pouvons dire avec certitude, c'est qu'il existe. Nous n'avons pas le droit de donner la position, la direction et la vitesse qu'il avait au moment où nos appareils l'ont détecté." La seule indication connue est qu'il survolait les côtes occidentales de l'Ecosse.

Le ministère de l'Air a ordonné une "enquête ininterrompue de jour et de nuit" à tous les postes aériens britannique, tandis que des experts examinent le rapport de la base de Luce Bay.

L'INCIDENT A WEST FREUGH DANS LA PRESSE DE 1957:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Sunday News, R-U., 7 avril 1957.

Un tuyau selon lequel l'avion au-dessus de l'Ecosse serait un Rouge
Londres, 6 avril (U.P). -- Des officiels de la Royal Air Force ont dit aujourd'hui qu'un objet mystérieux repéré sur un écran radar en Ecosse a pu avoir été un avion de reconnaissance soviétique. Deux écrans de radar sur la côte occidentale de l'Ecosse ont pris l'objet non identifié jeudi mais les officiels ont refusé de dire dans quelle direction et à quelle vitesse il voyageait.

L'INCIDENT A WEST FREUGH DANS LA PRESSE DE 1957:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Newark Sunday News, New York, USA, le 7 avril 1957.



Les Britanniques Chassent un Objet Volant
LONDRES (AP) -- Des stations de radar dans l'ensemble de la Grande-Bretagne ont été alertées samedi pour rechercher un objet volant mystérieux dépisté par des observateurs du Ministère de l'Air du sud-ouest de l'Ecosse.

Trois opérateurs de radar ont rapporté indépendamment que l'objet a filé à travers leurs écrans en voyageant à 60,000 pieds.

Les opérateurs ont dit que l'objet a soudainement plongé à une altitude de 14,000 pieds, a fait deux mouvements giratoires, et a alors disparu au sud. Et le porte-parole du Ministère de l'Air a dit: "nous ne savons pas ce qu'était l'objet. Les experts du renseignement étudient les rapports et un rapport détaillé pourrait être fait la semaine prochaine."

L'objet a été aperçu par deux postes de radar isolés dans les collines du Wigtownshire en Ecosse. Une station de la Royal Air Force près de la Baie de Luce au bout du sud-ouest de l'Ecosse l'a également détectée sur le radar. On a rapporté qu'il a filé vers l'île de Man.

Les officiels de la Royal Air Force ont dit qu'aucun avion n'était dans le secteur à ce moment. L'objet mystérieux a été décrit par quelques sources officieuses comme trop rapide, trop grand et trop manoeuvrable pour être un avion.

LE CAS DE BEAUCOURT-SUR-ANCRE, 1957:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Mirror, USA, le 11 mai 1957.



La French Touch sur les soucoupes
[-], France, 11 mai. Le maire d'un petit village dans le nord de la France a étonné les gens du village [-] n'était pas une soucoupe volante, [-] ma femme!

Tout le village de Beaucort-[-] a été pris d'excitation après qu'une "soucoupe volante" avec de bizarres "visiteurs Martiens" [-] la nuit dernière près de la gare de la ville.

[-] rentrant à bicycette chez lui [-] éblui par de la lumière et [-] quatre petits homme dans des vêtements [-] pâles se déplaçant vers [-] les gens du village ont dit qu'ils [-] un étrange appareil produisant des lumières rouges et blanches avant qu'elle ne [-] à un angle de 45-degrés - [-] une soucoupe volante.

Les Gendarmes se sont dépêchés vers les lieux et ont trouvé quelques plaques noires congelées mystérieuses d'une "substance élastique" mais ont dit qu'il n'y avait nulle autre trace des "Martiens."

Mais quand les nouvelles de l'astronaute étranger onr atteint le Maire Mr. Chatelain, selon l'Agence France Presse, il s'est écrié de surprise - "la soucoupe volante - c'était ma femme."

Il semble que Mme Chatelain, qui s'était inquiété de ses vaches pendant la nuit, se promenait dehors dans le pâturage, avec une lanterne qui avait un carreau rouge, pour voir comment allaient les animaux.

Les quatre Martiens se sont avérés être des vaches et en ce qui concerne la substance mystérieuse laissée par les "visiteurs de l'espace extra-atmosphérique" le maire n'a pas commenté.

LE CAS DE BEAUCOURT-SUR-L'ANCRE, 1957:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien New York Journal-American, USA, on May 11, 1957.

Et maintenant ce sont des Hommes en Gris
Amiens, May 11 (INS). -- La police française étudiait un rapport aujourd'hui qu'une soucoupe volante avait atterri à Beaucourt-sur-Landre.

Des villageois ont dit que la soucoupe a atterri la nuit passée avec quatre petits hommes habillés de gris.

La police examinait des traces de passage sur la route dont des villageois ont dit qu'elles avaient été laissées par la soucoupe et ses occupants.

http://ufologie.net/press/nyjournalamerican11may1957f.htm

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les ovnis dans la presse en 1957   Sam 24 Nov 2007, 21:56

LE CAS DE BEAUCOURT-SUR-ANCRE, 1957:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Sunday News, USA, le 12 mai 1957.



La Soucoupe Volante Etait Seulement Une Femme Avec Une Lanterne
Amiens, France, 11 mai (Reuters). -- Un autre rapport de soucoupe volante a sombré aujourd'hui avec une explication de la police que des villageois excités avaient vu en réalité une lanterne portée par-dessus une colline par l'épouse d'un fermier.

Le chef de la police d'Albert, une ville de 9.000 habitants, a dit ce soir: "toute l'affaire n'est rien de plus qu'une hallucination collective."

Il a reçu des appels téléphoniques toute la journée au sujet de l'atterrissage rapporté d'une soucoupe dans un champ près du village de Beaucourt-sur-Lande vendredi tard sans la nuit.

"4 petits hommes" vus

L'histoire a commencé à minuit quand un réfugié hongrois, Michel Sekete, 29 ans, "a été aveuglé par un projectile étrange" pendant qu'il rentrait chez lui en vélo.

Il a dit qu'il s'est caché derrière un poteau de télégraphe et a vu "quatre petits hommes" marchant le long de la route. Il a dit qu'ils ont marché vers lui d'une façon menaçante.

Il a pédalé rapidement vers la gare de chemin de fer locale en criant "Laissez-moi vite entrer. Une soucoupe volante avait atterri et je suis attaqué."

Ensuite elle s'est envolée

Six témoins oculaires, y compris le gardien de la gare et son épouse, ont fait des rapports à la police disant que la soucoupe était "d'une couleur rougeâtre." Ils ont dit qu'elle a plané pendant quelques minutes au-dessus du village et puis a volé au loin.

Le chef de la police d'Albert dit qu'après enquête la prétendue soucoupe volante n'était rien de plus que l'épouse d'un fermier retournant shez elle avec une lanterne à la main.

LE CAS DE BEAUCOURT-SUR-L'ANCRE, 1957:



L'article ci-dessous est paru dans le quotidien France-Soir, Paris, France, le 14 mai 1957.

La "soucoupe volante" de Beaucourt-sur-l'Ancre divise le village en deux clans
Une scène digne d'un hallucinant roman "science-fiction" s'est déroulée dans un village de la Somme, où six personnes affirment avoir vu apparaître en même temps qu'une boule lumineuse quatre petits êtres étranges, dont l'un braquait sur la campagne un rayon aveuglant.

Cela s'est passé dans la nuit de vendredi à samedi dernier entre 22 h. 45 et 23 h. 15, à cent mètres à peine de la gare de Beaucourt-sur-l'Ancre. C'est un ouvrier, M. Michel Fekete, réfugié hongrois, qui, passant sur la route, fut "attaqué" par les "Martiens" et donna l'alerte à cinq personnes.

- Lorsque M. Fekete, déclarent-ils, nous eut appelé, nous avons nettement aperçu sur la route, a cent mètres de nous, trois ou quatre petits hommes vêtus de gris qui s'agitaient, éclairés par la luminosité se dégageant d'un engin d'ou émanaient des rayons tantôt rouges, tantôt blancs.

- A cette heure-la, affirment de leur côté M. et Mme Chatelain, notre fille faisait une tournée du bétail dans les champs, à l'endroit même où seraient apparus les Martiens. Ella portait pour s'éclairer une grosse lampe tempête...

Mme LEPOT, M. LEPOT ET Mme IKHLEF Y CROIENT

[Photo 1:] Mme LEPOT, 27 ans, mère de trois enfants: "je soignais ma petite fille malade lorsque j'ai entendu M. Fekete, qui criait dehors: "Venez vite voir... je viens d'être attaqué..." Je suis sortie et j'ai vu une formidable lumière..."

[Photo 2:] M. LEPOT, 30 ans, cantonnier à la S.N.C.F., était chez lui. Après avoir éteint la lumière, il est sorti sur le seuil: "j'ai très nettement aperçu une boule lumineuse d'où s'échappaient des rayons rouges et jaunes. L'engin se déplaçait lentement; il était gros comme ça... Peu après, j'ai distingué les silhouettes de trois petits hommes qui sent restés près de vingt minutes, allant et venant dans le champ et sur la route."

[Photo 3:] Mme IKHLEF, 26 ans, habite sur la route à 100 mètres de "l'apparition". Elle était avec son mari, chez M. Lepot: "On se moque de nous dans le village, mais je comprends cela. Moi non plus, avant, je ne croyais pas aux soucoupes volantes."

[Photo 4:] M. CHATELAIN, cultivateur, qui était dans les champs: "Laissez-moi rire, la soucoupe volante, c'était le falot de ma fille."

OVNIS RADAR, 1957:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The New York Times, USA, le 12 juillet 1957.



4 Objects Rapportés Volant à 3.600 miles par heure
Washington, July 11 (UP)
Washington, juillet 11 (UP)
-- un ensemble radar du Gouvernement a dépisté quatre objets volants non identifiés voyageant jusqu'à 3,600 milles à l'heure au-dessus de la Californie le printemps dernier, a dit aujourd'hui une organisation privée de recherches.

L'incident a été rapporté au Comité National d'Investigations des Phénomènes Aériens [NIAP] par des opérateurs de tour de contrôle de l'Administration Civile de l'Aéronautique dans la région de Los Angeles. Le comité a révélé son rapport dans le premier numéro de son magazine mensuel.

Le magazine a indiqué que les opérateurs de la tour ont rapporté qu'un "objet est apparu sur l'écran radar de la tour le 23 mars. Dans les minutes à venir, dit-il, trois objets supplémentaires ont été dépistés à des vitesses estimées en tant que presque 3,6500 M. P. M. [sic]

Le Comité a été formé il y a plusieurs mois pour étudier les rapports de "soucoupes volantes".

OVNIS A LA ZONE D'ESSAI DE MISSILES DE WHITE SANDS, USA, 1957:



L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Washington Post, USA, page 4, le 5 novembre 1957.

Des patrouilles rapportent l'observation d'un 'Objet' à White Sands

ZONE D'ESSAI DE WHITE SANDS PROVING, NOUVEAU MEXIQUE, 4 Nov. -- UPI

La Zone de Tests de White Sands a annoncé aujourd'hui qu'un objet énorme et ovale "presque aussi lumineux que le soleil" a été repéré dimanche, planant près des bunkers utilisées lors la première explosion de la bombe atomique.

Les observations ont été faites à 17 heures d'intervalles par deux patrouilles différentes de la Police Militaire sur cette zone d'essais du Sud du Nouveau-Mexique. La première bombe atomique a été mis à feu sur le bord nordique de ce secteur le 16 juillet 1945.

L'officier commandant les MPs [Police Militaire] a dit que certains des hommes ont entendu les rapports par radio ou vu les comptes-rendus de journaux des observations de soucoupe dans le Texas.

Les deux observations étaient dans le secteur des bunkers abandonnés employées par les techniciens qui avaient observé la première explosion atomique du monde. Les bunkers sont de

[...]

jusqu'à ce que c'ait été à environ 50 mètres au-dessus des bunkers de la bombe A, où il s'est éteint.

Quelques minutes plus tard, "l'objet est devenu vraement très lumineux, comme le soleil, est alors tombé en biais vers la terre et s'est éteint," a rapporté la patrouille.

Penney a indiqué qu'il avait accompagné une partie de ses MPs sur le site aujourd'hui mais n'avait trouvé aucune preuve physique de la visite de l'objet.

Ni l'une ni l'autre patrouille de jeep n'a eu d'ennuis de moteur. Certains conducteurs qui ont vu des phénomènes semblables au Texas ont rapporté des ennuis de moteur.

Les officiels de White Sands ont déclaré que les phénomènes n'ont rien à voir avec la moindre activité de la base.

SATELLITE OU AUTRE CHOSE REPERE EN SUEDE, 1957:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Le Provençal, France, page 11, le 26 novembre 1957.



UN ENGIN MYSTERIEUX
voyageant vers la Lune
- observé en Suède -
Stockholm. (A.P.)


L'état-major de l'armée suédoise a entre les mains le rapport d'un officier suédois qui déclare avoir observé dimanche à la jumelle pendant 20 minutes un objet brillant se déplaçant dans le ciel le long d'une orbite spiralée en direction de la lune.

L'observation a été faite à 14 h. 55 GMT, à Kortedala près de Goeteborg.

Un porte-parole militaire a déclaré: "Jusqu'ici, l'hypothèse la plus plausible est que cet objet a quelque chose à voir avec les expériences soviétiques sur le lancement de satellites ou de missiles. Nous savons qu'il ne d'agit pas d'un avion ni d'un ballon-sonde et, à l'observatoire de Stockholm, on nous a affirmé que ce n'était pas un météore."

"D'après le capitaine, l'objet avait la forme d'une sphère aplatie. Une lueur clignotante, comme celle d'un échappement de gaz, était visible sur l'un de ses côtés."

Le porte-parole a ajouté que de toute évidence, l'objet ne se trouvait pas dans la trajectoire connue des Spoutniks.

OVNI ET OCCUPANT DANS LES ILES FIDI, 1957:



L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Colorado Springs Free Press, de Colorado Springs, USA, le 5 novembre 1957.

Objet volant éblouissant vu dans les Iles Fidji
HONOLULU (U.P.) -- le gouvernement de Fidji, dans un rapport reçu ici lundi, a indiqué qu'un ecclésiastique blanc et quatre indigènes ont rapporté un objet éblouissant dans les cieux du Pacifique sud qui correspondait généralement à la description d'un objet non identifié rapporté dans le Texas.

Le rapport a été publié depuis Suva, la capitale de l'archipel, et a indiqué que trois observations séparées de l'objet volant étrange ont été rapportés la semaine dernière.

D'abord, a dit leur rapport, quatre pêcheurs de Fidji, du village de Nabouqalu [sic, Nabouwalu] dans la province de Bua sur l'île de Vanua Levu ont indiqué qu'ils ont vu "un étrange objet blanc de couleurs et circulaire de forme descendant du ciel. Ils étaient très près de lui et l'ont vu planant à une altitude régulière de 20 pieds au-dessus de la mer.

"Cela est paru en rotation et dessus il a semblé y avoir la silhouette d'un homme", poursuit le rapport de Suva. "Tandis que les Fidjiens approchaient dans leur bateaux, une lumière aveuglante a jailli sur eux. Ils ont dit qu'elle les a éclairé et leur a fait se sentir affaiblis.

"Ensuite l'objet est monté droit vers le haut en l'air et a disparu dans le ciel nocturne," dit le rapport.

CYLINDRE VOLANT VU PAR DES MILLIERS DE GENS A JOHANNSEBURG, AFRIQUE DU SUD, 1957:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Evening Bulletin, Philadelphie, USA, le 6 novembre 1957.

Des milliers de gens en Afrique du Sud voient un objet mystérieux
Johannesburg, Afrique du Sud, 6 novembre -- (UP) -- Les projecteurs de l'Armée de l'Air Sud-Africaines ont détecté un mystérieux "objet cylindrique" volant au-dessus de la ville de Johannesburg la nuit dernière.

Des milliers de personnes ont rapporté voir l'objet pendant que les projecteurs de la base aérienne de Dunbar près de Johannesburg ciblaient le cylindre volant en dépit des nuages bas.

Le Dr R. H. Stoz, astronome de Capetown, a dit que l'objet "pourrait bien être" la fusée qui a mis le premier satellite soviétique dans l'espace et a depuis fait des cercles autour de la terre dans sa propre orbite.

Cependant, il n'a pas pu expliquer comment il pouvait être assez bas pour être ciblé par les projecteurs.

OBSERVATIONS NON ETUDIEES DE 1957, USA:



L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Washington Post, USA, le 7 novembre 1957.

L'Air Force Pour
Etudier 3 de 46 'Objets'
Associated Press

Le Commandement de la Défense Aérienne Nord-Américaine [NORAD] à Colorado Springs, Colorado, a rapporté hier qu'il avait reçu 46 rapports d'objets non identifiés dans toute la nation, mais que seulement trois, incluant un de Kearney, Nebraska, "méritent d'autre d'étude."

Le Capitaine Andy Bessley, officier de l'information du public, a dit que deux investigateurs de l'Armée de l'Air ont été envoyés à Kearney après qu'un Californien, R. O. Schmidt, a raconté avoir vu un objet en forme de cigare sur une prairie du Nébraska et avior causé avec quatre hommes et deux femmes à l'intérieur de celui-ci.

Bessley a indiqué que le Commandement n'a pas encore décidé s'il faut affecter des inspecteurs aux deux autres observations rapporteés. Il n'a pas dit d'où ces rapports sont venus.

Observations en Floride

Un objet ardent ébluissant a filé à travers les cieux méridionaux une heure avant le lever du soleil hier et quelques observateurs ont rapporté qu'il est passé près d'eux au niveau de la cime des arbres. Les rapports des observations sont venus d'Albany, Géorgie, à Miami. La majorité a décrit la chose brillamment lumineuse comme bleue ou verte.

A Tallahassee, un professeur du département de météorologie de l'Université de l'Etat de la Floride a indiqué que selon les descriptions des objets, il a semblé être un météore qui est venu exceptionnellement près de la terre.

N. E. Lasuer, le professeur, a dit que les météores paraissent dégager un feu vert bleuâtre, en particulier la nuit.

Le navigateur de la vedette Sebago de la garde côtière a estimé qu'un objet volant aperçu au-dessus du Golfe du Mexique mardi a eu une vitesse entre 1000 et 3300 milles par heure.

Durée calculée

Le lieutenant (jg) Donald Shaffer de Greensburg, Pennsylvanie, a indiqué qu'il a basé l'évaluation du temps écoulé et de la distance parcourue entre les première et deuxième observations sur l'écran de radar de la navette.

La navette s'est réapprovisionné en combustible au dock naval de l'aéroport de Pensacola pendant la matinée hier et est alors parti pour son port d'attache à Mobile, Alaska.

L'Enseigne Wayne Scokley de Redlands, Californie, qui était officier de quart quand l'objet a été aperçu, et le radariste James Moore, de Carlton, Texas, ont quitté le bateau et se sont envolés pour New York pour apparaître aujourd'hui lors d'une émission télévisée nationale.

Les membres d'équipage ont dit qu'ils n'ont pas été interrogé pour le moment par des investgators de l'Armée de l'Air.

L'Armée de l'Air a indiqué que mardi son réseau de radars du Commandement de la Défense Aérienne avait été mis en alerte pour chercher à observer l'objet.

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
 

Les ovnis dans la presse en 1957

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Archives sur le phénomène Ovni :: Les archives ufologiques importantes :: Les ovnis dans la presse-