Marque-page social
Marque-page social yahoo  Marque-page social google      

Conservez et partagez l'adresse de Ovni et vie extraterrestre sur votre site de social bookmarking
Derniers sujets
[Topic unique]: Les exoplanètesAujourd'hui à 13:07Polyèdre57angleterre juin 2018Aujourd'hui à 12:13DANIEL9Recherches de témoignagesAujourd'hui à 11:37Polyèdre57Lorraine: les membres de cette régionAujourd'hui à 11:15Polyèdre57caret 2018 sous réserveHier à 15:20Polyèdre57Nouveau parmi vousHier à 12:49Starfull(1967) La rencontre trop rapprochée de Steven Michalak à Falcon lakeHier à 11:17Polyèdre57Que cache le passé et les anciennes civilisations ?Hier à 00:38LorelineTechnologie des OVNI, bruit,vitesse, etc..Mar 19 Juin 2018, 15:15HocineVidéo documentaire "Dans les anneaux de saturne"Mar 19 Juin 2018, 14:52Polyèdre57Présentation David87Mar 19 Juin 2018, 06:01Tiko(1962) au mois d'Août vers 22h-Le triangle volant- Afrique du NordMar 19 Juin 2018, 01:02Polyèdre57Les Ovnis constitueraient-ils une nouvelle forme de religion ?Lun 18 Juin 2018, 18:33StarfullQuand le Pentagone étudie les ovnis dans le plus grand secret. Un article du New York TimesLun 18 Juin 2018, 14:47Polyèdre57Que se passerait-il en cas de contact officiel ou de divulgation?Lun 18 Juin 2018, 13:48Polyèdre57MAJ : Robert Roussel dans OVNIS-OANIS DANS L'HISTOIRE avec les vidéos d'O.D.H.TvLun 18 Juin 2018, 11:29Polyèdre571993/1994: Trois lumières en forme de triangle (Lingolsheim)Lun 18 Juin 2018, 09:45Polyèdre572011: le 05/08 à 22h - Engin triangulaire volant - Gardaland (parc d'attraction) () Lun 18 Juin 2018, 00:25Polyèdre57Survols de centrales nucléaires : ovni ou drones?Dim 17 Juin 2018, 15:43Polyèdre57Xavier Passot Geipan: "On voit des ovnis chaque jour"Dim 17 Juin 2018, 15:28LorelineLes russes présentent leur missile MHD.Dim 17 Juin 2018, 10:12Nanou Ti2018: le 24/05 à 18h15 - Ovni en Forme de triangle - Ovnis à le plessis Robinson -Hauts-de-Seine (dép.92)Dim 17 Juin 2018, 01:03Starfull[Mise à jour Les nouveaux articles du blogSam 16 Juin 2018, 14:29marsouin55Bonjour à tousMer 13 Juin 2018, 23:51StarfullPresentation nouveau membreMer 13 Juin 2018, 19:57Starfullvoronesh 1989Mer 13 Juin 2018, 18:39Polyèdre57(1994) Atterrissage devant une école au Zimbabwe.Mer 13 Juin 2018, 15:41Starfull1950 : L'Armada de FarmingtonMer 13 Juin 2018, 05:25Pascal.ATRIANGLE UFO Strasbourg France 10/14/2017Mer 13 Juin 2018, 00:42StarfullPassivité de l'humain face au phénomène PANMar 12 Juin 2018, 10:17Polyèdre57Le crash d'Aurora en 1897Lun 11 Juin 2018, 19:47Pascal.APropulsion des VimanasLun 11 Juin 2018, 07:42Louis591Que pensez-vous de l'Armada de Farmington ?Dim 10 Juin 2018, 11:17Polyèdre57(2018) OVNIS 1947-2017 Le choix du déni (Robert Roussel)Dim 10 Juin 2018, 10:11Polyèdre57L'UFOLOGIE DE TERRAIN avec ODHTvDim 10 Juin 2018, 09:42Polyèdre57Jeudi 7 juin, conférence de la NASA sur les nouveaux résultats scientifiques de CuriositySam 09 Juin 2018, 21:00Nanou TiHommage à Francine FouéréSam 09 Juin 2018, 11:08Polyèdre57Un programme d’étude de langage extra-terrestreVen 08 Juin 2018, 20:45Hocineaffaires sensible sur France Inter ValensoleJeu 07 Juin 2018, 21:21Nanou TiTopic musical ayant rapport au phénomène ovniMer 06 Juin 2018, 15:49Polyèdre57Votre bibliotheque ufologiqueMer 06 Juin 2018, 10:54Guillaume84Les gouvernements et les militaires gardent-ils le secret sur les ovnis?Mer 06 Juin 2018, 10:43martinTémoignage d'un objet posé au sol en Haute GaronneMer 06 Juin 2018, 09:00martinOvni: Les témoins en live !Dim 03 Juin 2018, 19:04Polyèdre57[Sujet Unique pour les Membres] Problèmes constatés sur le forumSam 02 Juin 2018, 22:45Polyèdre57Qu'est-ce qui peut constituer une preuve en ufologie? Sam 02 Juin 2018, 22:38Polyèdre57(1880) La vague d'US airships de 1878 à 1897Sam 02 Juin 2018, 19:19Polyèdre57Mes premières ObservationsSam 02 Juin 2018, 12:06Polyèdre57La zététique, une honte pour la science le cercle zététique OZ « l'art du doute mal placé »Ven 01 Juin 2018, 00:10Polyèdre57aeronautiqueJeu 31 Mai 2018, 12:38Polyèdre57STAR WARS : Projet d'un Tuto pour fabriquer son sabre laserMer 30 Mai 2018, 14:27Pierre.Bdrôle d'engin dans le cielMar 29 Mai 2018, 12:08Polyèdre57(1995) L'incident ovni de San Carlos de Bariloche Mar 29 Mai 2018, 00:18Pascal.A2018: le 23/05 à 02h30 - étoile qui avance,stationne et s'éteintUn phénomène surprenant - Ovnis à Chateau-THIERRY -Aisne (dép.02)Lun 28 Mai 2018, 21:01Caillasse02Entretien avec Francine Fouéré (ODH Tv)Dim 27 Mai 2018, 19:43Polyèdre57 ODH Tv. Ovni/Oani dans l'histoire Tv 2018Dim 27 Mai 2018, 16:50Gilles.TLes nouvelles observations du moisSam 26 Mai 2018, 10:25JJPObservation d'un ovni à La Réunion 14 mai 18Ven 25 Mai 2018, 17:57Polyèdre57le point sur la mission du rover Curiosity par Francis RocardJeu 24 Mai 2018, 23:29Tiko2 juin 2018, on parlera des OANI à Annecy, Mer 23 Mai 2018, 19:14Loreline
Menu du Site










Annonce
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum


Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12796
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
http://ovnis-ufo.org/

Ovnis Royaume-Uni ovni-ufo: l'ufologie au Royaume-Uni

le Mer 24 Fév 2010, 22:12

Les ovnis au Royaume-Uni

 

 

Les OVNIS sont dissimulés au Royaume Uni:


Un scientifique du Royaume Uni fait pression sur son gouvernement pour que soit levé le secret et les dissimulations à propos des OVNIS dans son pays.


Les ovnis de sa majesté:


RAPPORT SPECIAL SUR LA LIBERTE DE L'INFORMATION AU ROYAUME UNI:


Antony Barnett, Public Affairs Editor Dimanche 4 juin 2000


Le 15 février 1999 un aiguilleur du ciel en Ecosse a remarqué quelque chose d'étrange sur son écran de radar. Un spot lumineux sur le moniteur donnait à penser qu'il y avait un objet très grand voyageant à 3000 miles par heure au-dessus du Sud-Ouest de l'Ecosse depuis le littoral en direction de Belfast. La taille de l'écho permettait de penser que l'objet avait 10 milles de longueur et deux milles de largeur. Deux minutes plus tard l'objet a disparu de l'écran de radar.

 

Trois mois plus tôt, des documents du MoD, le ministère de la défense, enregistre qu'un pilote d'un vol commercial au-dessus des Midlands a rapporté un objet peu commun voyageant "à très haute vitesse" avec une grande luminosité clignotant comme un stroboscope toutes les 20 secondes. Bien que les deux incidents aient été indépendants, tous les deux ont été rapportés à un département peu connu du ministère de la défense, connu sous le nom de "secrétariat 2a (département du personnel de l'air). Il s'agit de la section spéciale de Whitehall qui collecte les rapports d'objets volant non identifiées dans l'espace aérien Britannique.

 

Whitehall a traditionnellement traité les rapports d'observations d'OVNIS comme soumis au secret absolu et ne libère l'information au public qu'après 30 ans. Mais le rapporteur parlementaire a insisté sur sa demande que cette information soit fournie par le MoD à Colin Ridyard, un chercheur en chimie du Pays de Galles.

Le Dr Ridyard avait cherché l'information concernant des observations d'OVNIS par des pilotes ou des opérateurs de radar entre juillet 1998 et juillet 1999. Au commencement le MoD refusé sous prétexte que ce serait trop cher. Mais après l'intercention du Modérateur, Michael Buckley, le MoD a accepté de publier l'information à titre exceptionnel pour 75£. Le ministère a remis deux rapports à Ridyard, pourtant l'information officielle de l'autorité d'aviation civile suggère qu'il y a eu des observations additionnelles. Pendant la même période le CAA a indiqué qu'il a rapporté deux observations d'OVNIS de plus au MoD, dont ni l'un ni l'autre n'ont été révélées par le ministère.

 

Selon des rapports officiels du CAA, ce même mois où un radar a détecté un objet volant immense à travers l'Ecosse, un pilote volants au-dessus de la Mer du Nord a été stupéfait quand son avion a été illuminé par "une lumière incandescente". Trois autres avions dans le même secteur ont rapporté avoir vu une boule de lumière se déplacer à grande vitesse. Les aiguilleurs du ciel ont déclaré qu'il n'a avait aucun autre avion dans le secteur, mais cinq minutes plus tard un opérateur d'une station météorologique a détecté un objet rapide sur son radar.

 

L'autre incident que le CAA a rapporté au MoD s'est produit en Juin 1999 quand un pilote d'un vol B757 au-dessus de la Mer du Nord a rapporté un avion d'aspect militaire non identifié passant très près de lui dans la direction opposée. Rien n'a été vu sur le radar de l'avion ou par les aiguilleurs du ciel. Le MoD a indiqué à l'autorité qu'il n'y avait aucun avion militaire connu se trouvant alors dans ce secteur.

 

Bien que la porte-parole du MoD ne discute pas des différentes observations, elle déclare que tous ces événements ont des explications parfaitement normales. "Parfois les radars font de fausses lectures provoquées par des avions militaires à proximité, et par des équipement de brouillage radars, et le dessous des avions peuvent être illuminés par des événements au sol."

 

Dans une lettre à Mr. Ridyard, un membre du parlement, le ministre de la défense John Spellar a déclaré: "Mon ministère n'a aucun intérêt ou rôle en ce qui concerne le sujet des soucoupes volantes ou la question de l'existence de formes de vie extraterrestre mais nous gardons l'esprit ouvert."

 

Cependant, des documents déclassifiés par les archives publiques du gouvernement à partir de Juin 1965 indiquent que "c'était la politique officielle du MoD de nier les objets volants non identifiés pour éviter d'attirer l'attention du public sur ce sujet... en conséquence nous n'avons jamais quelque pression politique de monter une recherche à grande échelle". D'autres documents de cette époque disent: "la presse ne doivent jamais recevoir d'informations sur les observations anormales de radars et les observations visuelles anormales ne doivent sous aucun prétexte êtres révélées à la presse."

 

Mais Ridyard affirme: "ceci ne concerne pas de petits hommes verts, mais le sujet de la liberté d'information. Il est clair qu'il y a beaucoup d'incidents étranges qui se produisent dans les cieux britanniques qui sont maintenus secrets. Il peut y avoir des questions de sûreté de l'aviation ou des phénomènes normaux, mais en gardant ce secret de l'information ces incidents ne peuvent pas être contrôlés par le public ou la communauté scientifique."

 

L'un des incidents les plus fameux concernant une observation d'OVNI en Grande-Bretagne a seulement émergé par la Législation des USA sur la liberté de l'information. Un document a indiqué que trois membres de la sécurité en enquêtant en 1980 sur un éventuel accident aérien à la base aérienne US de Rndlesham dans le Suffolk ont un objet triangulaire rougeoyant étrange planant dans la forêt près de la base sous laquelle ils ont pu voir "des lumières rouges, et sur le dessus, des lumières bleues".

 

Un rapport officiel par le Lieutenant-Colonel Charles Halt, commandant de la base par intérim, inclue une description des événements et a déclaré que le jour suivant trois dépressions ont été trouvées dans la forêt où l'objet a été découvert, et que l'on a mesuré un rayonnement radioactif. Plus tard cette nuit trois objets ressemblant à des étoiles ont été vues dans le ciel se déplaçant "rapidement, avec des mouvements angulaires brusques".

 

http://www.ufologie.net/htm/uksecrecyf.htm

 

Les documents US déclassifiés:

 


Voici un document secret des Etats Unis, obtenu suite au Freedom Of Information Act (FOIA).


LE ROYAUME-UNI ADOPTE LA POSITION DE LA CIA CONCERNANT LES OVNIS:


Le document a été déclassifié sauf quelques censures pour le Dr David Clarke et Andy Roberts en Juin 2001, suivant un appel réussi invoquant la loi FOIA de liberté d'accès à l'information. Ils a été publié dans leur ouvrage "Out of the Shadows" édité le 9 Mai 2002 par Piatkus. Les auteurs ont également remercié l'historien Gerald Haines de la C.I.A qui les a aidé à les localiser.

 

INTERET:


Les documents, écrits par le sous-directeur du renseignement scientifique de la CIA, le Dr. H. Marshall Chadwell, mentionne "certains dangers potentiels qui sont liés à ces observations." Ils sont définis comme des "problèmes de confusion dans les communications..." et "les effets sérieux de l'hystérie de masse" dont pourrait profiter un ennemi en faisant de faux rapports d'OVNI à un moment critique.

 

Le Dr Chadwell était présent en Juin 1951 lors de la réunion à Londres du Directorate of Scientific Intelligence (DSI) quand le Flying Saucer Working Party a présenté son rapport final sur les objets volants non identifiés, et leur conclusion que les OVNIS ne sont que des identifications erronées, des canulars et des illusions.

Les debunkers d'OVNIS ont interprété ceci comme la preuve finale nouvellement déclassifiée que la défense du Royaume Uni ne se souciait que des "erreurs de radar" comme "perturbation des communications," ce qui dans leur esprit prouverait que les OVNIS n'existent pas. Ils ont tendu à affirmer que les ufologues ne savaient rien de ce qui était là selon eux le seul vrai souci du ministère de la défense Britannique en matière d'OVNIS: l'hystérie et les fausses alertes.

 

Ce n'est pas vraiment ainsi: ils n'ont pas vu que ces soucis "d'obstructions des voies de transmission" et de "confusion dans les communications" ne sont en rien nouveau ou nouvellement révélés, mais sont le strict reflet de la politique imposée par la CIA en la matière, comme la plupart le savent, politique mise en place puis appliquée dans le rapport Durant du Panel Robertson organisé par la CIA.

 

Ce que le document indique vraiment est que la C.I.A a avec succès exporté sa politique concernant les OVNIS vers le Royaume Uni, un fait que le capitaine Edward Ruppelt, le premier chef du projet Bluebook, a expliqué il y a déjà bien longtemps. La plupart des pays européens, et particulièrement le Royaume Uni, pensaient qu'ils ne devaient pas faire de grande étude du phénomène OVNI mais attendre que les Américains l'aient fait et suivre leur conclusions et recommandations. Lors de la réunion de Londres, le Dr. Chadwell simplement transmis les recommandations de la CIA, ne plus s'occuper du phénomène si ce n'est pour le minimiser et manipuler le public pour le convaincre que les OVNIS n'existent pas de sorte qu'aucune "hystérie de masse" ne puisse se produire ou être utilisée par l'ennemi de l'Est.

 

En second lieu, le document indique que le ministère de la défense Britannique a tout de même mis en place un Comité permanent pour étudier les OVNIS après la fermeture de leur premier effort de recherche, le Flying Saucer Working Party. Dans le mémo, il est noté que "dans le domaine des objets volants non identifiés", le Ministère de la Défense Britannique a eu "un Comité Permanent sur des soucoupes volantes" mis en place "il y a environ 16 mois," c'est à dire après que le Flying Saucer Working Party avait été congédié. Ce nouveau comité était maintenant sous la responsabilité du Dr. R.V. Jones, qui a remplacé le Dr. Bertie Blount comme directeur du renseignement scientifique en Septembre 1952.

 

De toute évidence, en dépit de la volonté de la CIA d'instruire le public dans le sens de l'inexistence des OVNIS, les observations ont continuées dans le Royaume Uni. En Septembre 1952 d'autres observations ont été faites par les équipages de navires et avions de l'OTAN participant aux manoeuvres Mainbrace. Le rapport qui a reçu le plus de publicité était l'observation d'une soucoupe volante par deux officiers de la RAF et trois équipages aériens près du QG du Coastal Command Shackleton Squadron à Topcliffe dans Yorkshire du Nord. Selon le capitaine Ed Ruppelt, du Projet Blue Book de l'USAF, ce sont ces observations qui ont mené la Royal Air Force a "reconnaître officiellement les OVNIS."

 

Chadwell note que le groupe avait conclu "que les observations ne sont pas celles d'avions ennemi et qu'aucun avion ennemi n'a survolé [la Grande-Bretagne?]." Les commentaires de Chadwell sur ce qu'il appelle "l'incident du Yorkshire," les observations faits par un équipage aérien de la RAF lors des manoeuvres Mainbrace:

 

"Sur un certain terrain de la RAF, il y avait une certaine sorte de démonstration à laquelle de hauts fonctionnaires de la RAF de Londres avaient été invités," écrit-il. "Pendant la démonstration, une 'soucoupe volante parfaite' a été vue par ces officiels aussi bien que par des pilotes de la RAF. Tant de personnes l'ont vue que beaucoup d'articles sont parus dans les journaux publics. Ceci dérange Jones parce qu'il se rend compte que l'orientation et la rectification de l'opinion publique font partie de ses responsabilités."

 

La note indique également que le Dr. R.V. Jones avait exprimé de l'intérêt pour le film de Tremonton, Utah, en été de 1952. Le film a reçu une grande attention pendant les séances du Panel Robertson: il a été présenté par le Major Fournet et le Capitaine Ruppelt, et le Panel a fini par décider qu'il pourrait montrer une bande de mouettes malgré les analyses de l'U.S. Air Force et de l'US Navy qui ont démontré le contraire.

 

 

http://www.ufologie.net/htm/foia67f.htm

 

OBJET SPHERIQUE MANOEUVRANT AU ROYAUME-UNI:

 

Le témoin a rendu compte le 16 juillet 2006, qu'il a juste vu depuis Wirral, R-U, pendant 15 minutes, "une haut objet sphérique ciel voyageant lentement dans le ciel apparemment à altitude constante, à un certain moment il a fait une pause pendant quelques secondes puis s'est déplacée incroyablement rapidement vers un autre point haut dans le ciel en quelques secondes et est demeurée statique dans sa nouveau posistion pendant environ 10 minutes disparaissant occassionellement de la vue pendant quelques secondes, à certains moments comme si il reflétait la lumière par intermittence, mais toujours au même endroit. Il a finalement disparu de la vue sans s'écarter!"

 

Merci à Peter Davenport, Directeur du NUFORC, www.ufocenter.com

 

DES POMPIERS VOIENT DES LUMIERES MYSTERIEUSES DANS LE CIEL DE SEAHAM, R-U.:

 

Le groupe d'ufologie canadien HBCC UFO rapporte que le 29 juillet 2006, à Seaham, R-U, plusieurs pompiers ont vu plusieurs lumières mystérieuses dans le ciel.

 

Trois sapeurs-pompiers de la station de la petite ville de Seaham, ont vu jusqu'à six lumières oranges brillantes qui ont piloté rapidement et lentement en formation lâche dans le ciel de soirée, et qui volaient apparemment volé au-dessus des secteurs de Sunderland et South Shields. Après que les six lumières aient déjà disparu, encore trois lumières ont suivi après quelques minutes. Elles se sont également déplacées à diverses vitesses dans le ciel et ont pu être observées par cinq sapeurs-pompiers.

 

http://ufologie.net/indexf.htm

 

LES FICHIERS DU CAA AU ROYAUME UNI DOCUMENTENT 30 CAS DE QUASI-COLLISION AVIONS-OVNIS:


Voir la page principaleaux de ma section consacrée aux cas de risques de collision entre avions et OVNIS  pour une information complète sur ce thème.

 

Le journal Western Daily Press, de Bristol, Angleterre, du 15 Juin 2000, rapporte:

 

Des centaines de passagers se sont trouvés à une fraction de seconde du pire désastre de l'aviation britannique quand deux jets ont manqué se heurter de juste une trentaine de mètres à l'aéroport de Heathrow. Le public a été choqué et sa confiance a été sérieusement entamée. Cependant, quels voyageurs aériens ignorent que dans les deux dernières décennies il y a eu près de 30 incidents semblables, impliquant des OVNIS. La presse quotidienne occidentale a découvert un dossier détaillant ces incidents sensationnels.

 

Les "X-Files" de l'autorité de l'aviation civile sont maintenant en possession de l'auteur d'investigation bien connu Nick Redfern qui en a présenté le contenu à la pression quotidienne. Les dossiers secrets du CAA, tout récemment déclassifiés après des années de dissimulation, documente les descriptions des pilotes et des aiguilleurs du ciel d'objets volants non identifiés, qui furent près de faire chuter des jets de transport de passagers. Hier soir, Chris Mason, le porte-parole du CAA à dit des papiers classifiés: "nos rapports proviennent de pilotes et d'aiguilleurs du ciel fortement qualifiés. Nous n'avons aucune contestation à émettre en ce qui concerne ce qu'ils disent avoir vu, même si ce qu'ils ont vu ne peut pas être expliqué."

 

"Nous admettons que dans certains cas l'engin qui était presque en collision avec l'avion n'a jamais été identifié. Nous gardons un esprit ouvert au sujet d'OVNIS. Certaines choses ne peuvent tout simplement pas être expliquées, mais elles ont été rapportées par les meilleurs professionnels et nous tenons compte de cela." Le CAA a soigneusement et tranquillement rassemblé et analysé des données concernant des cas de risques de collisions entre des avions de passagers et des OVNIS pendant des années.

 

 En outre, alors qu'une telle affirmation pouvait sembler venir directement d'un scénario des "X-Files", cela est confirmé par les dossiers du CAA. "Je n'ai jamais vu quoi que ce soit de tel auparavant et je ne peux pas expliquer ce que c'était," a dit le pilote Mike Dalton de British Airways, à propos de son observation d'un grand objet en forme de disque argenté depuis son Boeing 737 de Rome à Gatwick la nuit du 5 Novembre 1990. "Mon copilote et moi avons appelé l'équipage dans le poste de pilotage pour qu'ils le voient et alors il est parti hors de notre vue. Le radar au sol n'a pas pu le détecter, ce qui indique qu'il doit avoir voyagé à une vitesse phénoménale." Les investigations suivantes ont déterminé que l'OVNI avait été vu par un deuxième pilote de British Airways et le pilote d'un avion de chasse Tornado de la RAF qui a été obligé de faire "une manoeuvre évasive brusque" pour éviter d'entrer en collision avec lui.

 

La nuit du 21 Avril 1991, le terme "rencontre rapprochée" a pris une signification tout à fait plus concrète pour l'équipage et les passagers d'un avion en route pour Londres. A 21:00, le capitaine Achille Zaghetti, qui pilotait un avion McDonell MD-80, fut stupéfait de voir un objet volant non identifié dépasser son avion pendant qu'il volait au-dessus de la côte du Kent à une altitude de plus de 22.000 pieds.

 

 Comme l'OVNI était à moins de 1.000 pieds au-dessus de l'avion, l'incident a donc été classé comme un "air miss" et une enquête officielle a été lancée par le CAA. Environ deux semaines plus tard la déclaration suivante a été publiée: "le pilote a dit que l'objet était brun clair, rond, de trois mètres de long, et il n'a décrit aucun moyen de propulsion," l'avion était sous la commande du centre de contrôle du trafic aérien de Londres qui n'avait aucun autre avion à proximité, mais conformément au rapport du pilote, on a observé une faible trace faible trace de radar à dix milles nautiques derrière l'avion d'Alitalia.

 

"Les enquêtes approfondie n'ont pas permis d'établir une quelconque identification de ce qui a été observé." Mais il y eut encore mieux. L'incident suivant a eu lieu le 1er Juin 1991, quand un objet cylindrique jaune-orange, de dix pieds de long, a été vu de près quarts par l'équipage d'un Boeing 737 de la Britannia en route à Londres de Dublin.

 

Seize jours plus tard, encore un autre OVNI de forme cylindrique a été aperçu, cette fois par Walter Leiss, un ingénieur allemand à bord du vol DA 4700 de Dan Air alors qu'il se dirigeait vers Hambourg. Nick Redfern est l'auteur de trois best sellers sur les OVNIS. Le dernier, "Accidents cosmiques," est édité par Simon et Schuster.

L'aiguilleur du ciel: Etait-ce un avion?"

 

Le 6 Janvier 1995, le capitaine Roger Wills et son co-pilote Marc Suart commençaient leur descente vers l'aéroport de Manchester dans un bi-réacteur Boeing 737 avec 60 passagers à bord. Dix-sept minutes avant l'atterrissage, un mystérieux OVNI de forme triangulaire a filé près du flanc droit de l'avion à une distance décrite comme étant "très proche", si proche, en fait, que l'équipage s'est instinctivement recroquevillé dans les sièges.

 

Ceci un extrait de la conversation entre l'équipage du B737 et le contrôleur de radar. B737: "Nous avons juste eu quelque chose dépassant le RHS juste au-dessus de nous très rapidement." MANCHESTER: "Bien, il n'y a rien de visible sur le radar. Etait-ce un avion?" B737: "Et bien, il avait des lumières; il est descendu sur notre côté droit très vite juste légèrement au-dessus de nous." MANCHESTER: "Gardez l'oeil ouvert, je ne peux rien détecter du tout pour le moment, donc il doit avoir été très rapide ou être descendu très rapidement après vous avoir dépassé, je pense." B737: "Correct. There you go!" 
 
REFERENCES:

 

Merci à Gerry Farshores, http://100megsfree4.com/farshores Titre original: "Jetliners' 30 near misses with UFO's. Voir le dossier sur les collisions et risques de collisions avions - OVNIS dans mon site.
Voir les détails sur le cas de Manchester en 1995.

 

http://www.ufologie.net/htm/airmissukf.htm

 

BBC NEWS REPORT NEAR AIR COLLISION, LONDON 1999.

 

 

Les sceptiques ont bien des commentaires ironiques à émettre au sujet des OVNIS. L'un des plus récurrents est: "s'il y avait vraiment des OVNIS, comment vous expliquez que les pilotes ne les rencontrent pas dans le ciel?". Mais, il se trouve qu'ils les rencontrent. Parfois les pilotes se demandent si la rencontre ne risque pas d'être un peu trop ...rapprochée.


UN OVNI DÉROUTE LES EXPERTS EN AVIATION:


Un pilote de ligne aérienne a dit que l'OVNI ressemblait à un chasseur à réaction


Un OVNI qui a évité de justesse de heurter un vol d'un jet de passager de l'aéroport de Heathrow à Londres a dérouté les experts en matière d'aviation. L'objet métallique de couleur grise a été repéré par les pilotes d'un avion McDonnell Douglas MD81 à destination d'Oslo le 12 juin 1998, et passé juste à 20-50 mètres d'eux. 
  
Le capitaine a dit que l'objet était de la taille d'un petit avion, alors que le co-pilote le décrivait comme "une lumière brillante, très proche."

 

Faisant son rapport à un aiguilleur du ciel, le capitaine a dit que "une fusée ou quelque chose est passé à 20 pieds de notre avion", mais rien n'avait été enregistré sur l'écran de radar. Radar videLe pilote plus tard a classé un rapport de collision évité de justesse, ce que l'on appelle un airprox, dans lequel il a dit l'objet ressemblablait à un jet. Mais un rapport par l'autorité de l'aviation civile n'a trouvé aucune explication pour l'incident, qui a également confondu les experts militaires locaux et la police locale. "Les aiguilleurs du ciel étaient certains que même un avion très petit aurait été détecté, en particulier sur le radar de Heathrow," a dit le rapport. Bien que les indications de l'équipage anonyme de la ligne aérienne soit considérée comme fiable, le rapport note qu'ils ont seulement eu un bref aperçu de l'objet.

 

Moins de near-misses


L'incident a été inclus dans un rapport de l'autorité de l'aviation civile, qui a constaté que les incidents manqués dangereux de collision d'avion sont tombés l'année dernière au niveau le plus bas de tous les temps.

C'est le premier rapport qui inclut des incidents d'airprox rapportés à la fois par des pilotes et des aiguilleurs du ciel. Le nombre d'incidents de collision manquées impliquant des vols de transport de passagers pour 100.000 heures de vol en 1998 était 1,20, comparé à 2,37 en 1997 et 2,87 de 1996. Dans les trois quarts de ces situations on a estiméqu'il n'y avait eu aucun risque réel de collision. "Les chiffres parlent en eux mêmes et prouvent que plus de vol ne signifie pas automatiquement plus de risque en conséquence," a déclaré Gordon McRobbie, directeur du conseil Britannique sur les collisions aériennes.

 

Manqué par chance


Mais il a mis en garde contre l' autosatisfaction. "Ce rapport concerne directement tous les pilotes et les aiguilleurs du ciel et je les encourage à prendre connaissance des incidents." Un des incidents les plus sérieux a impliqué deux jets de passagers, qui ont évité la collision seulement par hasard après une erreur par un aiguilleur du ciel surmené.

 

L'incident s'est produit près de l'aéroport de Stansted de Londres le 14 Août 1998, et a impliqué un Ryanair Boeing 737 allant de Stansted vers Cork et un Aer Lingus BAe 146 allant de Dublin vers Stansted .

Même lorsqu'un indicateur d'alerte de collision s'est mis a clignoter, le contrôleur était resté incertain ce qui se passait et n'avait donné aucune instruction aux avions pour éviter l'accident possible. 

 

http://www.ufologie.net/htm/bbc9901f.htm

 

F-15's US et une possible rencontre OVNI au-dessus du Royaume-Uni 12.01.2007 

 

"Le vendredi, 12 janvier 2007, London Military Air Traffic Control est entré en contact avec un vol de F-15 de l'Armée de des USA vers la base RAF de Lakenheath, Suffolk, R-U, pour arrêter une cible inconnue qu'ils avaient détecté sur le radar à une altitude de 3000 à de 4000 pieds."

 

"Le F-15 ayant l'indicatif d'appel Gator, est allé investiguer et a obtenu un bon veruillage radar sur la cible non identifiée." "Ils ont fait deux passages, ont dépassé l'objet qui était à 17,000 pieds au premier passage, et puis à 17,700 pieds au deuxième passage. Ils l'ont décrit comme étant de couleur noire, et ont déclaré que ce n'était pas un oiseau, et différent de n'importe quel engin aérien qu'ils avaient jamais vu." "Un des pilotes a été entendu dire à l'autre: "Tu as vu ça" et l'autre a répondu: "oui, mais je ne veux pas en parler."

 

"Un fichier audio est analysé par UFO Monitors East Kent, et UFO Data Magazine, des comunications aériennes par les équipages des F-15s. Et UFO Data Magazine espère avoir une copie du dossier sur leur site web pour les chercheurs et d'autres parties intéressées." "UFO Monitors East Kent est, ici dans le Kent, Angleterre, avec le magazine UFO Data, entament des enquêtes sur l'incident, et espèrent pouvoir en faire présentations sous les Lois de Liberté d'Accès à l'Information USA et du R-U." "Si quiconque estime pouvoir aider d'une manière ou d'une autre, contacter: ufomek@hotmail.co.ukCet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir " "Ceci semble être un cas intrigant, particulièrement du fait que l'incident a été enregistré sur moniteurs radio ici au R-U."

 

Chris Rolfe
UFO Monitors East Kent
Folkestone, Kent UK.

 

Source: UFOLOGIE.NET 

 

La vague d'OVNIS de Dales:


Il y eut un nombre très élevé d'observations variées d'OVNIS autour de Dales, Royaume-Uni, à la fin de 2000 et au début de 2001. Cette page énumère une partie des cas.


INTRODUCTION:


Le Derbyshire est une région des Midlands en Grande-Bretagne. Une vague impressionante d'OVNIS a produit de nombreuses observations en particulier par des résidants des villes de Matlok, Peak, de Rowsley et de Dales, Royaume-Uni.

 

Pendant plusieurs mois entre la fin de 2000 et le commencement de 2001, les lecteurs du quotidien régional le "Mercury" ont rapporté avoir vu des soucoupes volantes, des boules du feu, et des engins triangulaires dans les cieux au-dessus de Dales et de Peaks.

 

LISTE DE CAS:


26eme observation, 1er Juin 2001:


Cette récente rencontre rapprochée aurait eu lieu le Vendredi, le 1er juin par un homme de 62 and de Cromford, qui a demandé à ne pas être nommé.

 

Il affirme avoir vu le même engin en deux occasions précédentes ces dernier mois.

 

L'OVNI a été vu au dessus de Slack Hill à Kelstedge à environ 01:30 du matin. L'homme a décrit un objet ayant des nuances oranges semblables à un réverbère, à 1000 mètres de gaut.

 

"Je les ai déjà vu auparavant. Vous pouvez voir ceci trois ou quatre fois par semaine ici."

"Cela change de forme tout le temps, comme s'il était fait d'une pâte lumineuse. C'est comme si cela m'observait, en continuant à se rapprocher, de plus en plus jusqu'à 300 mètres. Je n'étais pas effrayé, juste très curieux, mais j'avais l'intention de rester à bonne distance du lui."


La 21ème observation, 8 Février 2001:


La 21ème observation concerne un couple de Wirksworth qui a vu une grande lumière bleue avec une traînée orange qui a filé à travers le ciel. L'homme, qui a refusé d'être identifié, faisait une promenade avec sa petite amie sur Summer Lane à environ 17:15 le Jeudi 8 Février 2001, quand ils ont vu une lumière brillante. L'événement a été rapporté par le "Mercury" de Matlock le 15 Février 2001.

 

"D'abord j'ai pensé que c'est un avion qui va s'écraser. C'est la chose la plus étrange que j'ai jamais vue. Il avait une traînée brillante orange à son arrière. Mais il était beaucoup trop rapide pour être un avion. Un de mes amis l'a également vu. Il allait d'Alfreton à Tansley et arrêté sa voiture pour le regarder."


Objet en forme de dôme, 3 Février 2001:


Paul Hannan, 37 ans, de Yeld Close, Bakewell, a vu un objet en forme de dôme à environ 20:00 le Samedi, 3 Février 2001.

 

Lumières rouges et oranges, 26 Janvier 2001:


26 Janvier 26: Heather Shuttleworth voit des lumières rouges et oranges lumineuses au-dessus de Beeley Moor.

 


_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
avatar
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum


Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12796
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
http://ovnis-ufo.org/

Ovnis Re: Royaume-Uni ovni-ufo: l'ufologie au Royaume-Uni

le Mer 24 Fév 2010, 22:12

Boule de Feu, 17 Janvier 2001:


17 Janvier: Joan Power voit une "boule de feu" oblongue au-dessus des toits à Matlock, se posant derrière des arbres.

 

Un engin triangulaire de sépare en deux, 13 Janvier 2001:


13 Janvier: Anne Saunders voit planer un OVNI triangulaire au-dessus de Crich pendant trois minutes avant de se séparer en deux parties qui volent chacune vers le lointain.

 

Objet triangulaire lumineux rose, 13 Janvier 2001:


13 Janvier: un homme de Matlock voit le m'eme genre d'engin que ci-dessus, de coloration rose, au-dessus de Crich.

 

Un chapeau melon volant le 6 Janvier 2001:


Un homme de Youlgrave agé de 46 ans, qui a demandé à ne pas être nommé, a dit que l'objet était noir, en forme de chapeau melon, avait un diamètre de 100 pieds, et planait au-dessus de Curbar Gap près de Calver. Lui et un ami ont vu l'OVNI au coucher du soleil le Samedi 6 Janvier. Il était à 300 yards d'eux et à 1.000 pieds d'altitude. Il a déclaré:

 

"Nous l'avons observé pendant dix minutes, puis il s'est tout simplement évaporé. Ce n'était pas un engin volant normal - il n'y avait aucune aile ou réacteur ou quelque source de propulsion visible. Il était rotation sans bruit à part un faible bourdonnement. Il n'y avait aucune lumière ou ouverture. J'ai été stupéfié. Il n'était comme rien de ce que j'avais jamais vu auparavant - il était énorme. Ce que c'était je n'en sais rien."


Flying bright lights on January 5, 2001:


Le vendredi précédent, Heather Shuttleworth une habitante de Bakewell se rendait à la banque de Haddon quand elle a regardé hors de la fenêtre de sa voiture au-dessus de Beeley Moor à 05:40 du matin. Elle et son mari ont vu deux lumières brillantes, ont arrêtées la voiture et regardé vers le ciel avec des jumelles.

 

Mrs Shuttleworth raconte:

 

"Je savais que ce n'était pas des lumières d'avions - ils étaient trop lumineux. Mon mari a utilisé ses jumelles qu'il avait dans la voiture car nous avons souvent vu des lumières étranges ces dernières semaines, bien que nous pensionsencore que c'étaient des avions. Nous ne pouvions pas croire ce que nous voyions. Les lumières étaient la forme des soucoupes volantes que l'ont montre dans des documentaires. Mon mari est revenu dans la voiture et à environ un mille de Friden vers Stanton Moor, il y avait une lumière brillante rouge et une lumière brillante orange venant l'une vers l'autre."


Soucoupe volante, 25 Décembre, 2001:


25 Décembre: Elaine Wachlarz de Youlgrave voit une soucoupe volante illuminée au dessus de la région de Over Haddon.

 

Une lumière brillante disparaît, 13 Novembre 2001:


13 Novembre: Un homme repère une brillante lumière au-dessus de Hurst Farm Estate à Matlock, puis elle diminue et disparaît.

 

Probablement un show laser de discothèque, Novembre 2001:


Novembre: Terry Green, pensionnaire de Stanton Lees voit un light show au-dessus de Rowsley... il pense que ce pourrait être des lasers d'une discothèque.

 

Cercle de lumières vertes et rouges, 21 Octobre 2001:


21 Octobre: Andrew Lynham voit un cercle des lumières clignotantes rouges et vertes dans les nuages au-dessus de Mill Peak.

 

Jeu de lumières, 21 Octobre 2001:


21 Octobre: Jacky Swift, de Matlock voit un light show pendant 20 minutes, des faisceaux blancs au-dessus de Tissington.

 

Encore une soucoupe volante, 9 Octobre 2001:


Octobre: L'homme voit la même soucoupe volante que dans la vidéo prise à Bonsall, cette fois au-dessus de Bonsall Moor.

 

Lumières brillantes variables, 5 Octobre 2000:


5 Octobre à Birchover: Un homme voit une lumière brillante au-dessus de Bakewell vers la route d'Ashbourne. Elle s'est déplacée lentement et a changé du blanc au multicolore.

 

Soucpe volante filmée en vidéo, 5 Octobre 2000:


5 Octobre: une mère de famille de Bonsall filme en video six minutes et demie d'évolutions spectaculaires d'une soucoupe volante.

 

La semaine dernière, l'observation de l'OVNI enregistré en vidéo à Bonsall a été rapporté par le Daily Mail, Channel 5 et les nouvelles de la BBC. Une société allemande de TV voudrait tourner un documentaire. Le "Mercury" a reçu encore un témoignage de rencontre rapprochée, le 20ème qu'il publie depuis le premier en Septembre 2000.

 

Six lumières clignotantes, 1er Octobre 2000:


1er Octobre à Matlock: Emma Wheeldon, huit ans, voit six lumières clignotantes, une grande et cinq plus petites au-dessus de la ville, du rouge, du jaune et du bleu.

 

Lumière blanche derrière les nuages, Octobre 2001:


Octobre: un homme de 46 ans voit une lumière blanche brillante derrière les nuages à Rowsley.

 

Lumière planante, 25 Septembre 2000:


Le 24 Septembre à Curbar, un retraité voit une lumière vive planer au dessus du village, en accompagnée d'un "étrange brouillard".

 

Nuages étranges, Septembre 2000:


Septembre à Carsington: une grand mère de 65 ans, Josie Stirland voit neuf immenses bancs de nuages verticaux descendre du ciel.

 

Arc en ciel peu naturels, Septembre 2000:


Le lendemain, un arc en ciel circulaire de la taille apparente du soleil fur vi dans le même secteur.

 

Phénomène inhabituel, Septembre 2000:


September in Ashbourne: Jo Buckley (68) sees a long streak of light and circular rainbow, similar to above, actually covering the sun. Septembre à Ashbourne: Jo Buckley, 68 an, voit une longue strie de lumière et un arc en ciel circulaire, semblable à celui décrit ci-dessus, couvrant cette fois réellement le soleil.

 

http://ufologie.net/htm/dalesf.htm

 

L'expérience d'Alan Godfrey, 28 novembre 1980


Par l'ufologue britannique Jenny Randles.

 

En novembre et décembre 1980, le côté Est de la Grande-Bretagne vivait une importante vague d'observations d'OVNIS. Il y avait des poursuites d'OVNIS en voitures de police près de la côte, un OVNI qui a survolé une plate-forme pétrolière en mer du nord, et la vague a culminée avec les célèbres événements sur la côte est d'Anglia dans la forêt de Rendlesham. Juste un mois avant ces atterrissages près de ces bases aériennes de l'OTAN, un des cas d'abduction extraterrestre les plus impressionnants a eu lieu dans la petite ville de Penninemill de Todmorden, West Yorkshire, en plein centre du secteur le plus actif de la Grande-Bretagne connu localement comme "l'Allée des OVNIS."

 

L'agent de police Alan Godfrey était en patrouille la nuit du 28 novembre 1980. Juste avant l'aube il a conduit le long de la route de Burnley sur les limites de Todmorden, recherchant quelques vaches qui avaient été portées disparues. Elles ont été retrouvées seulement après le lever du soleil, mystérieusement replacées dans un champ détrempé par la pluie, sans traces pour indiquer leur passage.

 

Abandonnant sa recherche nocturne, Godfrey était sur le point de revenir à la base pour quitter son poste, quand il a vu une grande masse à quelques cent mètres en avant. Au début, il a pensé que c'était un autobus venant vers lui, emmenant des ouvriers à leurs travaux en ville et dont il savait qu'il passait à environ 5:00 du matin. Mais pendant qu'il s'approchait, il s'est rendu compte que c'était quelque chose de très étrange. C'était un ovale brouillé qui était en rotation à une telle vitesse et a plané tellement bas que cela secouait les buissons sur le côté de la route. L'officier de police s'est arrêté, a posé sur son pare-brise un bloc qui était dans la voiture de patrouille pour faire des croquis de tous les accidents de la route, et a dessiné l'OVNI. Il y eut alors un éclat de lumière, et la chose suivante qu'il a réalisé était qu'il était de nouveau en train de conduire sa voiture, roulant le long de la route de Burnley, sans le moindre signe de l'OVNI.

 

Godfrey a fait demi-tour et a examiné la zone où l'OVNI avait plané. La route était très humide car il avait plu fortement plus tôt cette nuit. Mais juste à cet endroit, il y avait une zone circulaire où la chaussée avait été séchée comme par un tourbillon. C'est seulement de retour au commissariat de police qu'il s'est rendu compte qu'il était peu un plus tard que prévu - bien que le temps manquant n'était probablement de pas plus de 15 minutes selon des évaluations faites plus tard sur le site.

 

Inquiet des moqueries possibles, Godfrey d'abord a choisi de ne pas rédiger de rapport officiel, mais a changé d'avis plus tard ce jour quand il a découvert qu'il n'était pas seul. Après le petit déjeuner ce matin, un conducteur qui avait été sur la route de Burnley trois miles plus loin à Cliviger avait rapporté avoir vu un objet blanc brillant et avait contacté la police de Todmorden. L'heure coïncidait avec celle de l'observation d'Alan Godfrey. En outre, une patrouille de la police d'une brigade adjacente (Halifax) avait été engagée dans une recherche de motos volées sur la lande de la vallée de Calder et avait été témoin d'une lueur bleu-blanche brillante descendant dans la vallée vers Todmorden peu avant que Godfrey ait vécu sa rencontre rapprochée. Leur histoire, quand elle a atteint le commissariat de police de Todmorden, a formé une deuxième confirmation.

Encouragé par ces nouvelles, Godfrey a rédigé un rapport officiel, mais a été étonné quand la police a choisi de donner l'histoire au journal local la semaine suivante. Ensuite, des ufologues ont découvert ce cas et une enquête prolongée a été montée par un groupe d'ufologie basé à Manchester.

 

Bien qu'Alan Godfrey n'ait eu aucun autre souvenir conscient d'un temps manquant, il a commencé à avoir des souvenirs de plus en plus confus de la séquence des événements entourant l'observation (comprenant un souvenir non expliqué de se voir en dehors de la voiture pendant l'observation). Il y avait également des indices physiques troublants. Ses chaussures de police avaient été fendues sous la semelle, comme si il avait été traîné le long du sol et qu'elles s'étaient accrochées à quelque chose. Il a également rapporté une histoire précédente d'observation d'autres choses étranges et a dit avoir éprouvé au moins un épisode de temps manquant plus tôt quand il était jeune, facteurs que les ufologues savaient être quelque chose de récurrent dans les cas d'abduction.

 

Une fois sûr que tout son témoignage conscient avait été enregistré, Godfrey a été d'accord pour subir des séances de régression sous hypnose par un psychiatre de Manchester, huit mois après l'incident. Il a par la suite eu plusieurs autres sessions avec différents thérapeutes, et ses souvenirs issus de ces sessions ont été enregistré en vidéo. Le pyschiatre avait refusé la permission au groupe d'ufologue d'entregistrer la première session.

 

Le témoignage sous hypnose est très bizarre, et Godfrey ne devait jamais être sûr de ce qui s'est vraiment produit. Sous régression, il a raconté que la lumière brillante a arrêté le moteur de voiture, a causé des bruits statiques à la fois dans sa radio de bord et sa radio de police à main et ensuite a inondé la voiture de la lumière, l'aveuglant tandis qu'il perdait connaissance. Son prochain souvenir était d'être à l'intérieur d'une salle étrange, plus comme une maison qu'un vaisseau spatial, dans laquelle il y avait même un grand chien noir des plus inattendus. Il a été étudié par un homme fortement barbu qui a par télépathie indiqué que son nom était "Yosef" et dont l'habillement était très biblique de nature. Aidant Yosef, il y avait plusieurs petites créatures comme des robots "de la taille d'un enfant de cinq ans" et avec "la tête formée comme une lampe". Ils sont réminiscentes des "gris" bien connus ; toutefois avec des différences majeures.

 

On a censément posé des questions à Godfrey, a dit qu'il "connaissait" Josef, et qu'il lui a été promis une nouvelle rencontre. Mais apparemment il n'a pas été soumis aux indignités plus familières des histoires d'abduction (particulièrement des USA), comme des prélèvements de liquides corporels et sondes rectales. Bien qu'il y ait eu des périodes de mémoire absente, le rappel hypnotique qui a émergé était un hybride curieux d'éléments mythologiques, d'images familières des cas d'OVNIS, et d'éléments de nature oniriques.

Quand on lui a demandé son avis quant au statut de réalité de ce témoignage hypnotique, Alan Godfrey a était honnête de manière rafraîchissante. Il m'a dit qu'il était certain que la rencontre avec l'OVNI était réelle, mais qu'il ne pouvait pas déterminer si l'histoire offerte par l'hypnose était un rêve, une imagination, la réalité, ou un mélange de chacun des trois.

 

Malheureusement, Alan Godfrey a souffert terriblement après cette rencontre. Quand j'ai préparé la première fois la publication de l'enquête (juste avant que les séances d'hypnose n'aient commencé) pour le magasin Flying Saucer Review en 1981, j'ai délibérément changé son identité de manière à le protéger; bien que c'ait été probablement futile parce que l'histoire avait été déjà décrite dans la presse locale sous le vrai nom de Godfrey.

Cependant, en dépit de mon refus de les aider, un journaliste de tabloïd a retrouvé le témoin et a consacré un article en première page à l'histoire - lue par des millions de gens au cours du déjeuner du dimanche - ce qui a mené l'officier a être convoqué pour s'expliquer devant ses supérieurs. Il a été forcé de subir des recherches médicales pour déterminer son "état", mais a été prononcé psychologiquement adapté et sain. Pourtant après quelques années, estimant qu'on ne lui permettrait jamais d'oublier son observation, il a donné suite au conseil de démissionner honorablement grâce à une pension reçue pour des dommages physiques indépendants encourus pendant un incident dans lequel il était bravement intervenu pour éviter un crime.

 

Todmorden, avant 1980 et au cours des années écoulées depuis, a été un haut lieu d'activité de contacts extraterrestres avec plusieurs autres rencontres majeure ayant été enquêtées, y compris une autre abduction d'un conducteur de camion sur la route de Burnley à peine plus loin que Todmorden, et sur cette même route.

Jenny Randles
 

http://ufologie.net/htm/godfrey80f.htm

 

Accidents entre avions et OVNIS:


Des sceptiques ont bien des commentaires ironiques à émettre au sujet des OVNIS. L'un des commentaires récurrents est: "s'il y avait vraiment des OVNIS, comment vous expliquez que les pilotes ne les rencontrent pas dans le ciel?". Mais, il se trouve qu'ils les rencontrent. Parfois les pilotes se demandent si la rencontre ne risque pas d'être un peu trop ...rapprochée.


UN OVNI PERCUTE UN AVION EN 1984:

 

Le Pilatus Britten Norman BN-2A Trislander. Le Safety Aviation Group de la CAA, tient une liste des incidents entre avions et OVNIs. 25 incidents y sont répertoriés, le plus vieux datant de juillet 1978.

L'un d'eux rapporte ce qui suit: le 24 août 1984, un avion cargo Trislander de la compagnie Kondair a été frappé par un OVNI endommageant un moteur et la carlingue. Des débris de l'engin ont été retrouvés et envoyés pour analyse. Le rapport se termine ainsi.
 

La base de données de l'Aviation Safety Network ne contient pas d'information sur cet incident. Cette base de données ne répertorie que les incidents qui ont abouti à la fin de mise en service de l'avion. Dans ce cas, l'avion a été réparé et remis en service.

 

LE RAPPORT DU CAA:
 


REFERENCES:

Rapport de la CAA (Civilian Aviation Authority) "UK Reportable incident", 24 août 1984.

http://ufologie.net/htm/kondair84f.htm

 

DEUX POLICIERS POURSUIVENT UN OVNI, DEVON, R-U, 1967:

 


Le 24 octobre 1967, en Angleterre, deux policiers ont suivi un objet volant non identifié sur plus de douze miles près de la frontière du Devon. Ce fut l'un parmi plusieurs cas d'observation d'objets volants en croix en 1967 et ce cas a précédé un autre cas marquant similaire de seulement quelques jours. Voici l'article édité dans The Times, Wales and Westcountry, le jour suivant, le 25 Octobre 1967, par Julian Mounter, au sujet de cette observation. En dessous se trouve ma transcription traduite en Français.

 

La Chose Volante laisse deux policiers stupéfaits


PAR JULIAN MOUNTER
BRISTOL 24 OCT.

 

Le "Chose" du Devon du nord s'est montrée à deux agents de police dans les heures crépusculaires cruellement froides et humides de ce matin.

 

"Cela" les a observés "pendant environ 50 minutes, et a joué un jeu raffiné de cache-cache au-dessus des cimes des arbres, à une vitesse bien au-dessus des 70 miles par heure [de l'observation] de Mme Castle.

Ses pérégrinations, disent les experts en matière d'objets volants non identifié, lui ont valu une place au soleil dans les dossiers sur les observations étranges. Elles lui ont également valu une place dans les dossiers du Ministère de la Défense et dans les journaux des affaires "non résolues" de la police d'Exeter.

Les agents de police Roger Willey et Clifford Waycott étaient sur en patrouille près de Holsworthy quand ils l'ont vu la première fois. "Il ressemblait à une croix parsemée d'étoiles rayonnant des points de lumière dans toutes les directions," a dit l'agent de police Willey, qui a parfois roulé jusqu'à 90 miles par heures en essayant de le suivre.

 

Il a dit à une conférence de presse: "C'est apparu d'abord à notre gauche, puis cela a décrit un arc, et a plongé vers le bas, et nous avons pensé qu'il avait atterri. Il a semblé nous observer et ne nous laissait pas le rattraper. C'était à des altitudes diverses à tout moment, mais la plupart du temps juste au-dessus des arbres."

 

"Cela avait des accélérations terribles. Il a semblé savoir que nous le pourchassions."

L'agent de police Waycott a dit qu'à un moment il semblait s'arrêter dans un champ.

 

"Quand nous sommes sortis pour regarder, il a commencé à se déplacer à nouveau. Ce n'était pas un avion ou un hélicoptère, mais il était aussi grand qu'un avion conventionnel. "

 

La distance la plus proche à laquelle ils aient pu se rapprocher de l'objet était de 400 yards. Les mérites de leurs hurlements de pneus sur les routes sinueuses à 4 heures du matin pourraient être contestés, ont décidé les agents de police. Leurs craintes n'ont nullement été apaisées par les remarques leur venant de la radio des quartiers généraux de la police. Donc, ils se sont garés près d'une voiture sur un accotement et en ont réveillé le conducteur, M. Christopher Garner, âgé de 29 ans, de Lutton, qui était sur son chemin pour des vacances dans le secteur.

 

"Ils ont dit qu'ils ont voulu la confirmation de ce qu'ils voyaient" dit M. Garner aujourd'hui. Il a pu la leur donner: il a pensé qu'il était au milieu d'un cauchemar.

 

Avant que la "chose" ne disparaisse dans la distance, elle a été rejointe par un deuxième objet. C'était également grand, en forme de croix, extrêmement lumineux, et silencieux.

 

Aujourd'hui la R.A.F. à Chivener nié que cela pourrait être quoi que ceux soit ayant un rapport avec eux. Ils ne connaissaient aucun avion qui pourrait s'adapter à la description - voler plus lentement que 50 miles par heure pendant des périodes prolongées, rester stationnaire, et puis atteindre des vitesses supersoniques.

Des "choses" doivent avoir été vues régulièrement tout autour du secteur de l'estuaire de la Severn pendant les quatre dernières années. La plupart des observations sont venues de Warminster où des objets longs, incandescents rouges en forme de cigare sont vus. Les habitants de Bristol et de Devizes ont également vu des spectacles étranges.

 

Ce soir toutes les voitures de patrouille dans le Devon exerceront une surveillance. Un objet semblable avait été vu en premier dans le Nord du Devon le 5 Octobre. Depuis lors quelques experts ont dit que Vénus doit en être blâmée.

 

Vu au-dessus de Norfolk. - Mme Ursula Dominett, épouse du Recteur de Caister-on-Sea, Norfolk, a plus tard affirmé qu'elle a vu un objet là dehors filer vers la mer. 
 
NB: Pour une transcription du texte non traduit voir la partie anglophone du site ufologie.net.


http://ufologie.net/press/times24oct67f.htm

 


Les incidents de Monfort Bridge, R-U., 1966


L'ufologue et chercheur fortéen britannique Nick Redfern a découvert que le ministère de la défense du gouvernement britannique a été dépisté en documenté des centaines d'affaires de rencontre avec des OVNIS depuis 1947, ayant pour témoins la Royal Air Force, la police, et le public. Les officiels n'ont jamais reconnu ces activités et ont constamment empêché les citoyens d'apprendre quoi que ce soit à ce sujet. Nick Redfern a aidé à rompre cette conspiration du silence et de l'ignorance en examinant des dossiers OVNIS confidentiels maintenant déclassifiés et disponibles dans les archives Britanniques, et il a prouvé que les OVNIS sont réels et que le gouvernement britannique le sait.


BACKGROUND:


Nick Redfern a sorti ce cas de l'oubli quand en 2004 il lui a été demandé quel était de dossier de cas d'OVNI le plus étrange qu'il ait trouvé dans les archives du gouvernement britannique au cours de ses années de recherches.

 

Le rapport le plus troublant à son avis qu'il a jamais trouvé dans les archives nationales (autrefois nommé Public Record Office, PRO) à Kew, Angleterre, a fait surface en 1999 et se rapporte à un incident en 1966 qui a été noté par les services du British Royal Air Force's Provost and Security Services, "un corps d'élite de la RAF qui jusqu'en 1998 avait son quartier général sur une base aérienne britannique de la RAF, celle de Rudloe Manor, et qui a pendant de nombreuses années le service central allégué pour des opérations secrètes et officielles d'investigations des rapports d'OVNIS."

 

LE DOCUMENT OFFICIEL:


Redfern cite le rapport du Caporal R.A. Rickwood, de la Section des Enquêtes Spéciales qui a relaté ainsi les faits à ses supérieurs:

 

"Le 10 novembre 1966 un message téléphonique a été reçu du lieutenant pilote Williams, base RAF de Shawbury, signalant que Mme Foulkes [adresse du témoin] de Shrewsbury, s'était plainte que sa fille avait été effrayé par un objet dans le ciel tandis qu'elle conduisait sur la route A5 près de Great Ness à 2355 heures le 8 novembre 1966. Cet objet avait émis des lumières brillantes et des faisceaux de rayonnement. A son arrivée à la maison sa fille avait été dans un état de détresse et elle avait découvert des marques sur la voiture, qu'elle a considérée comme étant des marques de brûlure."

 

"Le 14 novembre 1966, Mlle Diane Foulkes, âgée de 22 ans, dactylo employée à Shrewsbury, a été vue à sa maison en présence de ses parents. Elle a déclaré qu'elle avait reçu une lettre datée du 11 novembre 1966 de la base RAF de Shawbury signé par un lieutenant pilote Penny l'informant qu'aucun avion en service n'avait volé dans ce secteur à l'heure de l'incident. On était maintenant satisfait de ce que l'incident n'ait été nullement reliée à la Royal Air Force ou aux forces armées. Elle a alors continué à rapporter des expériences liées à cette enquête. Il y avait eu deux incidents semblables. Le premier s'était produit il y a deux ans en novembre 1964, quand elle avait roulé par Shrewsbury vers sa maison le long de la route A5. C'était à environ 0200 heures pendant qu'elle s'approchait du pont de Montford au-dessus du fleuve Severn. Approximativement à mi-chemin entre Shrewsbury et Great Ness un objet circulaire et brillamment éclairé est apparu dans le ciel au-dessus de sa voiture. Elle avait été effrayée et avait accéléré sur la route. L'objet avait suivi son allure en restant à la même hauteur jusqu'à ce qu'elle soit arrivée à la maison. Elle en avait parlé à sa mère et à son père qui ont également observé l'objet. Elle a décrit l'objet comme une lumière particulièrement brillante dans le ciel, qui est resté stationnaire droit à l'ouest de leur maison pendant environ une demi-heure. Il alors avait rapidement diminué en taille et ils ont supposé qu'il avait accéléré loin d'eux. Aucun bruit n'a été entendu venant de l'objet. La lumière était jaune de couleurs et est devenue rouge tandis qu'elle avait diminué. "

 

"Le second incident s'est produit le 8 novembre 1966 à 2355 heures et encore tandis qu'elle retournait de Shrewsbury sur la même route. L'objet était encore apparu au pont de Montford mais à cette occasion il était beaucoup plus bas dans le ciel et du côté du nord de la route. A cette occasion elle avait pu voir des rayons de lumière partir de l'objet qui a à nouveau paru garder une distance constante avec sa voiture jusqu'à ce qu'elle soit arrivée à la maison. En même temps pendant le trajet l'objet a voyagé près d'elle et les rayons ont semblé venir vers le côté droit de sa voiture. Elle a senti un coup contre ce côté comme si ils l'avaient heurté. A ce moment elle a ressenti comme si elle avait reçu une décharge électrique et avait senti une grande douleur dans son cou. Le phare latéral à gauche de la voiture est également tombé en panne. Ceci l'a extrêmement effrayé. Quand elle est arrivée à la maison, elle s'est sentie très malade et s'en était plainte à ses parents. L'objet est demeuré stationnaire dans le nord de ciel de sa maison et n'avait pas été revu par ses parents. Ils l'avaient remarqué pendant un court instant avant d'aller à l'intérieur de la maison. Il n'y avait eu aucun signe de l'objet le matin suivant."

 

"Les parents de Mlle Foulkes ont confirmé avoir vu un objet dans le ciel lors des deux occasions comme décrit par leur fille et ils ont été en accord avec ses descriptions de ces derniers."

"Mlle Foulkes a encore déclaré qu'elle pensait que les objets pourraient avoir un rapport avec un M. Griffin qui vivait dans le secteur et qui est réputé avoir établi le contact avec ces objets et réellement être rentré dedans et avoir rencontré l'un des occupants. Il est également allégué qu'il ait eu ses contacts avec eux au pont de Montford."

 

"La police civile locale n'a eu aucune information ou rapport d'observations des objets dans le ciel. Il n'y a aucune évidence pour associer les incidents dont on s'est plaint avec la Royal Air Force et la plaignante Mlle Foulkes est maintenant satisfaite de ce que ces incidents sont inexplicables et ne sont nullement liés aux forces armées." 
 

Redfern note qu'il y a eu clairement une expérience hors de l'ordinaire:

 

"... les rayons de lumière émis" qui ont enveloppé sa voiture; le choc de type électrique, comme la douleur qui est apparue dans son cou pendant que le véhicule était baigné dans le faisceau de lumière; la perte de puissance des phares de la voiture (quelque chose qui est rapportée maintes et maintes fois dans les rencontres d'OVNIS); et le fait potentiellement inquiétant que l'expérience avait laissé le témoin "très malade.""
Il note que peut-être le facteur le plus significatif était la référence des services du PRovost et de la Sécurité à un homme à proximité qui a eu le "contact avec ces objets et réellement entré dans l'objet et a rencontré l'un de ses occupants." Il commente:

 

"Avant les années 70, très peu d'échos avaient été donnés à des incidents allégués d'enlèvements extraterrestres; cependant, plusieurs des facteurs présent dans le rapport du P&SS me mènent à penser que quelque chose très étrange a effectivement eu lieu dans la région de Great Ness de Shrewsbury en 1966, et que ce "quelque chose" a très probablement été en rapport avec les rencontres avec des enlèvements."
Il note également que malgré le fait que le dossier officiel sur ce cas ait été déclassifié il y a plus d'une demi décennie, et que le dossier a été examiné par un certain nombre de chercheurs ufologues, "il semble que peu ou pas de tentative n'ont été faite pour résoudre le cas." Il espère que quelqu'un tentera maintenant d'essayer de répondre à la question de ce qui s'est vraiment produit là bas à cette époque.

 

REFERENCES:

 

Fichier des Archives Nationales Britanniques numéro AIR 2/17984, the National Archives, R-U.
"The Strangest UFO File? UFOs in the Archives - Military Documents On Amazing UFO Encounter", article par Nick Redfern, 20 décembre 2004, sur le site web du magazine Phenomena à www.phenomenamagazine.com/0/editorial.asp?aff_id=0&this_cat=Area+51&action=page&obj_id=2142
Suggestions de lecteures additionelles:


"A Covert Agenda - The British Government's UFO Top Secrets Exposed", livre par Nick Redfern, Simon & Schuster éditeur, ISBN: 0-6848-1937-6, 1997.
"Strange Secrets - Real Government File on the Unknown", livre par Nick Redfern and Andy Roberts, Paraview Pocket Books éditeur, ISBN: 0-7434-6976-3, 2003.
The National Archive, l'organisme qui gère les archives nationales Britanniques déclassifiées, a son site web et son catalogue à:

http://www.catalogue.nationalarchives.gov.uk

Leur adresse est:

The National Archivesemail: enquiry@nationalarchives.gov.uk
Tél: +44 (0) 20 8876 3444

 

http://ufologie.net/htm/monfortbridge1966f.htm

 

14 octobre 1954, North Weald, Essex, rencontre OVNI - jet RAF:


Le Lieutenant J.R. Salandin du 604th escadron de chasse de la RAF, pilotant un chasseur bi-réacteur Gloster Meteor dans le North Weald, Essex, Royaume-Uni, le 14 octobre 1954, a presque heurté de front un objet apparaissant comme énorme et métallique. L'OVNI avait la forme de deux assiette accolées bord à bord, l'une inversée sur l'autre. A la dernière seconde, il a viré sur le côté et a filé au loin de l'avion à une vitesse énorme. Deux OVNIS ronds avaient juste été aperçus filant entre deux autres jets Meteor tout près juste avant l'observation du Lieutenant Salandin.


RESUME:


Le 14 octobre 1954, le Flight-Lieutenant James R. Salandin, pilotant un chasseur bi-réacteur Meteor, a évité de peu la collision avec un objet volant non identifié au-dessus de Southend-on-Sea, Essex.

Ce qui s'est produit a été relaté par Derek Dempster, qui était à ce moment le rédacteur de la Flying Saucer Review, et l'histoire est apparue dans le tout premier numéro du magazine. Derek Dempster était lui-même un ancien pilote de la RAF et savait que les pilotes prennent garde à leur réputation professionnelle et évitent de faire du sensationnel.

 

Le Lieutenant Jimmy Salandin était un des pilotes "du week-end" de l'escadron numéro 604 du compté du Middlesex, Royal Auxiliary Air Force. Il s'était présenté pour son service à North Weald, Essex, dans l'après-midi du 14 octobre, et à 16:15 il avait décollé dans son jet Gloster Meteor Mark 8. S'élevant dans la direction du Sud dans un ciel bleu et sans nuages il a bientôt observé deux Meteor volant en formation haut au-dessus de lui laissant de longues traînées de vapeur. Le Flight-Lieutenant Salandin a observé le passage des deux avions tout en vérifiant de temps en temps ses instruments.

 

Il avait atteint l'altitude de 4880 mètres au-dessus des zones périphériques de Southend, quand à sa surprise il a vu deux objets circulaires, voyageant dans la direction opposée aux Meteors, jaillir entre eux. Un des objets était argenté en couleurs, l'autre doré. Salandin les a observés jusqu'à ce qu'ils aient disparu, à la position "9 heures" à sa gauche, sur le côté.

 

Après vérification de ses propres instruments il a tourné son regard devant lui. Sa surprise a tourné à l'horreur - parce qu'il a vu un objet argenté foncer directement vers lui. Pendant quelques secondes dramatiques il a vu une chose qui était bombée sur le dessus, cerclé comme par deux assiettes accolées au milieu, et bombé au dessous. Il ne pourrait pas avoir été très loin parce qu'il a rempli le pare-brise." (Derek Dempster a noté l'envergure de 11 mètres du Meteor] et que la soucoupe occupait la dimension du pare brise vue à une distance estimée à 140 mètres. La soucoupe volante, qui voyageait à une vitesse énorme, a évité une collision frontale à la toute dernière seconde en faisant un écart brusque au loin en passant près de la droite du jet.

Très secoué, le Flight-Lieutenant a volé aux alentours tranquillement pendant à peu près 10 minutes pour retrouver son calme, et a rapporté son expérience au contrôle au sol. Il a été embarrassé quand il s'est rendu compte plus tard que sa caméra, un équipement standard sur cet avion de combat - avait été chargé pendant tout le temps de la rencontre. Avec la rapidité à laquelle tout s'était produit, il n'a pas eu le temps pour appuyer sur le bouton. Une occasion valable de recueillir des preuves avait été manquée pour l'ufologie.

Les sources de l'information ci dessus sont: le London Illustrated News du 2 Décembre 1954, la RAF Flying Review de Juillet 1957, et Richard Hall, du NICAP.

 

LA PRESSE:




True Magazine, 1967:


"The TRUE Report On Flying Saucers," a publié en 1967 un paragraphe mentionnant cette observation parmi de nombreuses autres:

 

Un pilote de la RAF a rencontré un OVNI le 4 (le 14) octobre 14, 1954. Le Lt. J. R. Salandin du 604e escadron de chasse, pilotant un jet Meteor dans le North Weald, Essex, a presque heurté de front un objet énorme et d'apparence métallique. L'OVNI était en forme de deux soucoupes accolées, l'une inversée sur l'autre. A la dernière seconde, il s'est renversé sur le côté et a filé à une vitesse énorme. Deux OVNIS avaient été aperçus entre deux autres jets Meteor à proximité juste avant l'observation du lt. Salandin.
  

Note: il y avait eu une erreur au sujet de la date dans le résumé publié dans la Flying Saucer Review, qui a été corrigé dans les prochains numéros, mais que TRUE n'a pas corrigée. La date fausse est 4 octobre, la date correcte est 14 Octobre.

 

TIM GOOD INTERVIEWE LE TEMOIN, 1985:


Timothy Good a interviewé le Flight Lieutenant James R. Salandin in 1985 et a vérifié certain détails avec lui:

Le 14 Octobre 1954, le Lieutenant Salandin de l'escadron 604, du Compté Middlesex, Royal Air Force, a décollé à 16:15 de sa base de RAF North Weald au Nord de l'Essex, dans un Meteor Mk 8. Le temps était parfait:

 

Le Flight Lieutenant Salandin lui a déclaré:

 

"Quand j'étais à environ 16.000 pieds j'ai vu un grand nombre de traînées peut-être à 30.000 ou 40.000 pied-au-dessus du North Foreland. Au milieu des traînées j'ai vu que trois objets que j'ai cru être des avions, mais ils ne faisaient pas de traînées. Ils sont descendus par le milieu de cela vers Southend et se sont alors dirigés vers moi."


"Quand ils sont arrivés à une certaine distance deux d'eux sont partis au loin l'un doré à ma gauche et l'autre argenté et le troisième objet est venus directement vers moi et s'est rapproché à centaines de yards, remplissant presque le pare-brise, alors il est parti au loin vers mon bâbord. J'ai essayé de tourner en rond pour le suivre, mais il avait disparu."


Il était en forme de soucoupe avec une bosse sur le dessus et une bosse au dessous, et était argenté et métallique. Il n'y avait aucune hublot, flamme, ou quoi que ce soit.

 

Le troisième objet ne pouvait pas avoir été loin parce qu'il a presque rempli le pare-brise (l'histoire originale disait qu'il avait recouvert réellement le pare-brise). Un Meteor rempli un pare brise à 150 yards.

Salandin a immédiatement rapporté l'observations par la radio à North Weald. Après l'atterrissage il a rapporté d'autres détails à Derek Dempster, l'officier du renseignement du 604e escadron, qui devait par hasard devenir le premier rédacteur de la Flying Saucer Review en 1955. Le rapport a été envoyé au ministère de l'air mais rien ne fut dit à ce sujet par la suite. Sans Derek Dempster l'histoire pourrait ne jamais avoir été connue.

 

Derek a dit à Tim Good qu'il est absolument convaincu de la sincérité de Salandin, car il l'avait bien connu bon en tant que camarade pilote dans l'escadron 604. Avant de voler à bord de Meteor et de Vampire, "Jimmy" Salandin lui a indiqué qu'il avait acquis de l'expérience dans un certain nombre d'autres avions, y compris 100 heures de vol dans un Spitfire Mk XVI (un avion resté longtemps en service). Salandin regrette seulement qu'il n'y ait pas eu le temps d'appuyer dur le bouton déclencheur de la caméra. Mais ses souvenirs de l'observation demeurent vifs. "Je n'ai pas trouvé une explication satisfaisante pour ce que j'ai vu," a-t-il dit à Tim Good, "Mais je sais ce que j'ai vu."

 

Le rédacteur de la Flying Saucer Review au moment ou Good recueille ces propos est l'ancien diplomate et officier du renseignement Gordon Creighton, qui rapporte une suite intrigante à l'affaire. Après un exposé que Gordon avait présenté à la Chambre les Lords réalisé par le UFO All-Party Study Group, en Novembre 1983, il s'est avéré justement bavarder au sujet de cette observation avec un inconnu qu'il a rencontré sur le trajet en train vers chez lui. Le cas de Salandin a été évoqué au cours de la conversation, et l'inconnu s'est avéré être un ancien membre de l'escadron 604. Gordon lui a indiqué que la FSR avait étudié le cas et avait publié un article à ce propos dans son premier numéro, et il a demandé à l'inconnu si par hasard il avait entendu parler du magazine. "Oh, oui!" a-t-il répondu. "Nous connaissions bien la Flying Saucer Review. Vous étiez les gens au sujet desquels on nous avait dit de toujours rester à l'écart."

 

REFERENCES:

 

London Illustrated News, 2 Décembre 1954.
RAF Flying Review, Juillet 1957.
Flying Saucer Review, Vol.1 No.1 p2, 1955.
The TRUE Report On Flying Saucers, 1967.
Flying Saucer Review, Vol.1 No.2 1984.

 

http://ufologie.net/htm/salandin54f.htm


_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum