Marque-page social
Conservez et partagez l'adresse de Ovni et vie extraterrestre | Les mystères des Ovnis sur votre site de social bookmarking
Derniers sujets
AURELIEN BARRAUHier à 23:39Polyèdre57Peut-on être "croyant" et sceptique à la fois (juste milieu), ou pas?Hier à 23:34Polyèdre57Lorraine: les membres de cette régionHier à 17:44Polyèdre57Les médias et leur traitement du sujetHier à 11:54Polyèdre57Bourgogne: les membres de cette régionMer 04 Déc 2019, 18:08Polyèdre57Comment des pilotes en colère ont pu forcer la Navy à prendre au sérieux les ovnis, Un article du Washington PostMer 04 Déc 2019, 17:58Polyèdre57Ovni dans l'histoire avec Thomas MargoutMer 04 Déc 2019, 17:28Polyèdre572019: le 18/09 à 7H10 - Ovni en Forme de triangle - METZ -Moselle (dép.57)Mer 04 Déc 2019, 16:32udje5403Survols de centrales nucléaires : ovni ou drones?Mer 04 Déc 2019, 11:56Polyèdre57(2006) Extraterrestres l'enquête par Stephane AllixMar 03 Déc 2019, 23:49martinLes trous de ver un espoir pour des voyages interstellaires Mar 03 Déc 2019, 22:18XPDavyLes Mystères des OvnisMar 03 Déc 2019, 20:46Polyèdre57 "Rendez-vous" d'ODHTv!Mar 03 Déc 2019, 18:44Polyèdre57Lumières étranges non identifié en Sarthe mai 2016Mar 03 Déc 2019, 17:25Polyèdre57M.A.J. Languedoc-Roussillon: les membres de cette régionLun 02 Déc 2019, 19:55Polyèdre57Conquête spatiale (Topic général)Lun 02 Déc 2019, 14:20XPDavyLa vague d'observation belge de 1990: quand les ovnis étaient parmi nousLun 02 Déc 2019, 11:42Polyèdre57Midi-Pyrénées: les membres de cette régionLun 02 Déc 2019, 06:40HannibalMIB (Men In Black) la stratégie de l’absurde ? Dim 01 Déc 2019, 20:47Polyèdre57La Psychologie des Étrangers venus de l'espaceDim 01 Déc 2019, 16:40LorelineNous ne sommes pas seuls (Présentation Georges D)Dim 01 Déc 2019, 14:05LorelineDivulgation AllemandeSam 30 Nov 2019, 14:10Polyèdre57Les mutilations de bétail une explication ufologique?Sam 30 Nov 2019, 13:33Polyèdre572019: le 08/11 à entre 19h30 et 19h35 - Un phénomène surprenant - Ville d'environ 10 000 habitants -Nord (dép.59)Sam 30 Nov 2019, 09:07TikoDivulgation : Des arguments présentés par Stephen BassettSam 30 Nov 2019, 06:56Hocine2012: le 10/07 à 4h30 - Une soucoupe volante - Essey les Nancy - Meurthe-et-Moselle (dép.54)Ven 29 Nov 2019, 20:45Roland62Chapelet de satellites Starlink: des enseignementsVen 29 Nov 2019, 18:18Polyèdre57Aéronef gigantesque dans le ciel nocturne de CourbevoieVen 29 Nov 2019, 17:49Polyèdre57Merci de l'acceptation (Nathalie V.)Ven 29 Nov 2019, 15:53LorelineLes projets et systèmes de détection d'ovnisVen 29 Nov 2019, 12:29Polyèdre57
Annonce
Annonce
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Benjamin.d
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
Les mystères des lignes de Nazca (Pérou) Empty

Masculin Age : 41
Nombre de messages : 13009
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
Points de Participation : 20170
http://ovni-extraterrestre.com/

Ovnis Les mystères des lignes de Nazca (Pérou)

le Mar 01 Déc 2009, 17:47

Les lignes de Nazca (Pérou)

 

Des étranges figures géométriques visibles que depuis le ciel. Les tracés de Nazcas ont bien été fait par des hommes mais peut-être étaient-ils destinés à des « êtres » venus du ciel ?

 


Au sud du Pérou, près de la côte du Pacifique, s'étend le plateau désertique de Nazca. Cette vaste étendue aride est recouverte d'un très grand nombre de dessins et de figures géométriques, appelés géoglyphes. Ces derniers ne sont curieusement visibles que depuis le ciel, d'où certaines interrogations... Comment le peuple Nazca a-t-il fait pour tracer des dessins aussi gigantesques sans même les voir ? Quelle était l'utilité de ces énigmatiques tracés ? Vue du ciel, la Nazca est gigantesque. Les tracés composés de dessins et de figures géométriques sillonnent la pampa sur une distance de plus de 500 km². Les tracés de Nazca, au Pérou, sont les plus célèbres. Cependant, ces tracés terrestres, destinés à être vus du ciel, ne sont pas rares sur la Terre. Il en existe dans de nombreux pays, y compris en Europe.

 

 

Le site archéologique

 

 

Le site archéologique de Nazca se situe au sud du Pérou, à 400 km de Lima et 50 km de la côte du Pacifique.
Les géoglyphes se situent sur plus de cinq cents kilomètres carrés. Ces figures ont été tracées entre -300 et 600, selon les experts. Elles ont été incroyablement bien conservées grâce au climat particulier qui règne sur le plateau désertique de Nazca. En effet, l'absence de vent, la faible présence de pluie, ainsi qu'un climat très sec, sont autant de facteurs qui empêchent l'érosion et qui ont par conséquent permis à ces géoglyphes de traverser le temps. Un site archéologique immense...

 


Le peuple Nazca

 


Reconstitution 3D de Cahuachi, vaste et important centre urbain connu des Nazcas.

 

La civilisation Nazca (ou Nasca) est une culture pré-incaïque du Sud du Pérou qui se développa entre 300 av. J.-C. et 800 après J .C. Elle est surtout connue pour ses géoglyphes, d’immenses lignes et figures tracées dans le désert proche de la ville actuelle de Nazca, ses aqueducs et par ses magnifiques céramiques polychromes à motifs zoomorphes.Héritier de la culture de Paracas, le peuple Nazca semble avoir connu son apogée au cours des derniers siècles précédant notre ère, avant de décliner pour se fondre vers 900 dans le flux de population venu du haut plateau andin.

 

Les Nazcas sont réputés pour leurs poteries polychromes, qui fournissent la plupart des renseignements que l'on possède sur leur mode de vie. La similitude entre certains de leurs dessins et les divers géoglyphes retrouvés font penser que les Nazcas sont bien les auteurs de ces mystérieux géoglyphes.

Agriculteurs sédentaires, les Nazcas vivaient généralement dans des agglomérations de petite taille. Toutefois, on note la présence d'importants centres urbains, par exemple Cahuachi, le plus vaste centre urbain connu des Nazca.

 

Les Nazcas ignoraient l'écriture. Ils avaient en revanche d'excellentes qualités de bâtisseurs, comme en témoignent ces grandes pyramides retrouvées sur le site archéologique de Cahuachi.Enfin, notons encore que les Nazcas momifiaient leurs morts et les enterraient avec divers objets et vêtements.

 

 

Céramiques et textiles
 
Huaco ichthyomorphe

 

Les céramiques sont parmi les aspects les plus originaux et le mieux connu de la civilisation Nazca. Il s’agit surtout de bols, de gobelets, de vases et de récipients à double goulot. Les couleurs les plus employées sont des teintes chaudes comme le rouge, le marron, le jaune, le violet, ainsi que le noir et le blanc.

 

On peut répartir ces céramiques en 9 phases. La première phase commence vers 200 avant J.C., à la fin de la période dite Horizon ancien. Les poteries sont inspirées des thèmes mythiques des Paracas, mais avec des sujets naturalistes : fruits, végétaux, personnes, animaux. Le réalisme s’accroît encore avec les phases II, III et IV. Les dessins sont appliqués sur un fond rouge foncé ou blanc.

 

Homme-Oiseau portant des masques félins sur le corps. Céramique Nazca, vers 200-700. Musée national d'archéologie, Lima

 

Dans la phase suivante Nazca V, on trouve des thèmes religieux ou mythologiques, avec aussi des démons et des têtes sans corps. Nazca VI et VII sont caractérisés par l’apparition de thèmes militaires et de portraits de personnages importants. On remarque aussi l’influence des Mochicas.

 

Vase Nazca

 

Nazca VIII voit l'introduction de figures complètement disjointes et d’une iconographie plus abstraite qui n’est pas encore bien déchiffrée. La dernière phase Nazca IX est moins riche et s’achève vers l’an 600, bien que les dernière poteries trouvées datent de 755.

 

Textile Cahuachi,ceremonial centre of the Nazca civilization, in Peru.

 

Ces phases ont été définies par analyse chrono-stylistique avant l’apparition de la datation au carbone 14 et on a constaté depuis de nombreux chevauchements entre les phases.

Les Nazcas sont aussi connus pour leurs magnifiques textiles tissés et brodés. Les thèmes présents sur les céramiques étaient d’abord apparus sur les textiles. La laine tissée était tirée des lamas et des alpagas venant sans doute de la région d’Ayacucho. Beaucoup de ces textiles ont été préservés par le climat aride la région. Il est possible que d’autres civilisations anciennes de la région aient développées un art textile tout aussi riche qui n’est pas parvenu jusqu’à nous.

 

Jarre funéraire en terre cuite polychrome. Vers 200-700. Musée national d'archéologie, Lima

 

Histoire 

 

La culture Nazca s’est développée à partir de la culture Paracas qui date de l’époque antérieure appelée période Chavin ou Horizon ancien. La zone d’influence nazca s’étendait de la côte du Pacifique jusqu’à Ayacucho à l’est dans les Andes, et de Pisco à Arequipa du nord au sud.

 

Les Nazcas vivaient de l’agriculture intensive qu’ils pratiquaient dans les étroites vallées des affluents du Rio Grande de Nazca ainsi que dans la vallée d’Ica, Ils avaient fortement développé l’irrigation pour pallier le manque d’eau chronique dans cette région aride en construisant des puits profonds de plusieurs mètres reliés par un réseau d’aqueducs souterrains. Ces aqueducs sont encore utilisés de nos jours.

 

Le site central était Cahuachi (durant les cinq premiers siècles de l'ère chrétienne), à 6 km de la ville actuelle de Nazca. C’était avant tout un centre cérémoniel qui comprenait plus de 40 buttes pyramidales surmontées de structures en adobe. La plus grande de ces pyramides comportait six terrasses superposées dépassant 20 mètres de hauteur. Lors de cérémonies religieuses, des têtes humaines (d’ennemis) étaient coupées et préparées comme trophées puis enfouies.

Les Nazcas ont également tracé d’immenses séries de figures géométriques ou d’animaux stylisés dans le sol aride. Ces géoglyphes remplissaient probablement une fonction rituelle.
 

Les tracés de Nazca

 

 

Il faut attendre 1927 pour que les tracés de Nazca soient connus. C'est en effet un pilote péruvien, survolant alors la région, qui découvrit avec étonnement les premiers tracés.Dès 1939, l'archéologue Paul Kosok s'intéresse à la découverte du site et se rend sur place. À partir de 1945, Maria Reiche (1903-1998), mathématicienne et astronome allemande, consacrera toute sa vie au site archéologique de Nazca, partageant son temps entre la recherche et l'entretien des lignes tracées au sol.

 

 

Les tracés de Nazca ont été réalisés en en écartant les cailloux les plus sombres, mettant ainsi à nu le sable sous-jacent, de couleur plus claire.

 

 

Description 

 

 

À partir de maquettes, les Nazcas réalisaient les ouvrages à grande échelle à l'aide de savants calculs mathématiques ou de procédés géométriques tel le carroyage. On a retrouvé diverses poteries reprenant les mêmes motifs. Ces dessins se sont conservés grâce aux caractéristiques du sol, à la température de surface élevée, et à l'absence quasi totale de précipitations dans le climat local du plateau.Elles prennent la forme de singes, colibris, condors où pullulent spirales et ellipses. Imprimés sur la surface de la Pampa, les dessins franchissent les ravins, escaladent les collines sans que leur forme ni la rectitude apparente des lignes n'en soient affectées. Ces tracés représentent les divinités animales du panthéon religieux des Nazcas.

 

Les lignes et géoglyphes de Nazca et de Pampas de Jumana sont inscrits dans la Liste du patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1994. Les coordonnées GPS de ce site sont : 14° 41’ 00’’ S, 75° 07’ 00’’ W

 

Le microclimat permet la conservation des lignes :

 

le plateau est l'une des régions les plus sèches du monde (30 minutes de pluie par an),
le sol sans végétation réchauffe fortement l'air. Ce qui crée un coussin d'air qui, à son tour, protége les géoglyphes du vent, enfin le gypse contenu dans le sol "colle" le sable et la poussière.

Sans sable ni poussières pour recouvrir la plaine et avec peu de pluie ou de vent pour les éroder, les tracés restent intacts.

 

Les marques relèvent de 3 types bien définis :


- Des lignes droites ou en zigzag, ou dessinant des spirales qui peuvent atteindre jusqu'à 5km de long.
- Des figures géométriques en forme de bandes de très grande taille ressemblant à des "pistes d'atterrissage".
- Des représentations d'animaux dépassant souvent 500 mètres de long.
- Au flanc de certaines hauteurs bordant le désert, des dessins d'êtres humains d'une facture différente et plus primitive sont attribués, eux, aux Paracas, prédécesseurs des Nazcas dans la région.

 

Comment :

 

Avec quels moyens de telles figures ont-elles pu être réalisées ? Plusieurs hypothèses ont été avancées, cependant, nous ne pouvons savoir avec certitudes quels étaient les moyens employés par les Nazcas pour la réalisation de ces divers géoglyphes.

 

Giuseppe Orefici, archéologue italien ayant dédié sa vie aux Nazcas, estime que les tracés ont été réalisés à partir de dessins plus petits via des transpositions d'échelles mathématiques.

 


Giuseppe Orefici.

 


Plusieurs scientifiques ont émis l'hypothèse que les Indiens Nazcas aient su inventer et réaliser des ballons à air chaud. Hypothèse intéressante, car sur les flans de certaines collines bordant le plateau de Nazca se trouvent d'autres dessins de très grandes dimensions, mais de factures plus primitives qui, eux, sont attribués aux indiens Paracas, prédécesseurs des Nazcas dans cette région. Ces emplacements à flanc de colline nous démontrent donc que les Indiens Paracas avaient besoin de prendre du recul pour réaliser leurs ouvres, d'où la nécessité de placer leurs travaux sur des flancs de collines. Cette réflexion impliquerait donc que les Nazcas devaient "prendre de la hauteur " pour contempler et finaliser leurs oeuvres !

 





Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum