Marque-page social
Conservez et partagez l'adresse de Forum Ovni et Extraterrestre sur votre site de social bookmarking
Derniers sujets
RECENT "LIVE" UAP, OVNI, PAN, E.T.Hier à 07:28Buckaroo_BanzaiArticles sur le sujet ovniHier à 07:21Buckaroo_BanzaiObservation d'une boule blanche vers une centraleHier à 01:21Dan69(1994) Atterrissage d'un Ovni devant une école au Zimbabwe.Lun 27 Juin 2022, 10:20HocineLes photos de l'ovni de Calvine en EcosseMar 21 Juin 2022, 17:09LorelineDieu VS AlienDim 19 Juin 2022, 21:04udje5403La NASA et autres nations sur les avancées UAPDim 19 Juin 2022, 17:52LorelineTélépathie Dim 19 Juin 2022, 15:42LorelineLes troublantes découvertes du rapport du CNESDim 19 Juin 2022, 11:12DragonnierZONE INSOLITE 11 juin 2022Mer 15 Juin 2022, 21:16udje54032022: le 15/06 à 01.00 - Un phénomène troublant-Calvados (dép.14)Mer 15 Juin 2022, 16:24Loreline- La pyramide et le bokeh ( USS Russell au large de San Diego ) Lun 13 Juin 2022, 21:43anakin_nEoMes pensées ufologiquesLun 06 Juin 2022, 21:47LorelineQuelles sont leurs intentions ?Dim 05 Juin 2022, 21:47anakin_nEoPrésentation nouveau membreSam 04 Juin 2022, 05:26Michel 1957Entretien Exclusif - Luc Dini / Président de la Commission Sigma Ven 03 Juin 2022, 21:02Huguette1954Album 2022 de l'ufologie francophone internationale en 2022 Jeu 02 Juin 2022, 09:52LorelineOVNI & IA d'origine .E.T.Mer 01 Juin 2022, 19:54Huguette1954La Nasa s’implique dans la recherche d’OVNIMer 01 Juin 2022, 15:46LorelineDecoration alienMar 31 Mai 2022, 11:53Buckaroo_Banzai"drone" namur belgiqueLun 30 Mai 2022, 20:34anakin_nEoMa chaîne Youtube :"Raconte moi un ovni"Dim 29 Mai 2022, 18:31HocineLe ? : le cas du porte-avion Maréchal Foch Ven 27 Mai 2022, 22:45anakin_nEo2010: Le 06/10 Témoignage ovni triangulaire centrale de Golfech Jeu 26 Mai 2022, 22:40anakin_nEo 5 novembre 1990Mer 25 Mai 2022, 16:45anakin_nEoQu'en pensez-vous ? Steven Greenstreet et l'AASWAP Mer 25 Mai 2022, 16:31LorelineEl expediente ManisesLun 23 Mai 2022, 08:34OVNI-LanguedocLe sujet Ovnis en audience publique au Congrès des Etats-UnisSam 21 Mai 2022, 16:57anakin_nEoUn ovni dans le ciel du côté de Douai ? Un appel à témoins lancéSam 21 Mai 2022, 14:57LorelineNord-Pas-de-Calais: les membres de cette régionSam 21 Mai 2022, 14:54Loreline
Annonce
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Membre Confirmé
Membre Confirmé
Radars pour ovnis Empty

Masculin Age : 67
Nombre de messages : 7
Inscription : 06/10/2008
Localisation : Canada & USA
Emploi : Consultant
Passions : Nul
Règlement : Règlement
Points de Participation : 5004
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Le radar GRAVES et efficacité de détection PAN

Jeu 23 Oct 2008, 20:02
Le radar GRAVES et efficacité de détection PAN


Fichier "ReseauGRAVES...doc"
Télécharger sur : http://dl.free.fr/rqJi5Yivu
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Radars pour ovnis

Dim 26 Oct 2008, 18:16
J'avais repéré un article de Technosciences, je crois, qui faisait état de la mise en service d'un radar sur le sol français comprenant un émetteur de grande puissance à balayage de faisceau et une récepteur éloigné de celui-ci, et totalement passif. Il est constitué comme le projet HAARP sur lequel on a beaucoup phantasmé sur le forum, d'une forêt d'antennes très régulièrement réparties, en forme de poteaux pour être omnirirectionnelles et dont les réceptions doivent comme pour un scanner médical être dépouillées par un ordinateur de grande puisance afin de donner un résultat exploitable. Cet article est maintenant introuvable sur le site: il a donc été retiré, sans doute du fait de son rapport direct avec la défense nationale. On annonçait en effet que le dispositif en deux parties distinctes pourrait détecter toute intrusion au-dessus du sol métropolitain, jusqu'à 1000km d'altitude si je me souviens bien.

Voici un article du journal en ligne Les échos du 28 février 2008 qui détaille l'intérêt de la technique encore moins coûteuse pour les basses altitudes, au vu de la baisse régulière du prix de l'informatique:

Pouvoir observer sans être repéré. C'est l'idée du radar passif sur lequel travaille Thales, qui constitue un cauchemar pour un ingénieur mais un rêve pour les militaires. Car le radar classique se fait repérer en envoyant des ondes radio qui sont réfléchies par la cible, et révèlent, du même coup, la présence de celui qui observe. A contrario, le radar passif utilise, lui, les ondes électromagnétiques existantes dans la nature et produites par une multitude d'appareils : radios, télévisions, téléphones mobiles... Il suffit de repérer le signal intéressant et de suivre sa trajectoire. Lorsque l'on peut distinguer ces échos dans l'environnement, on peut alors détecter un objet mobile et le localiser.

L'application du radar passif est, en revanche, extrêmement compliquée dans la mesure où il faut être capable de faire le tri au milieu d'un magma de signaux, et pouvoir identifier des échos très faibles. C'est l'amélioration des algorithmes mais, surtout, la croissance des moyens de calcul (un supercalculateur utilisant 64 processeurs en parallèle), qui permettent aujourd'hui d'arriver à des résultats probants. Ces radars passifs seraient ainsi utiles pour détecter des avions ou des ULM volant à très faible altitude, difficiles à détecter aujourd'hui par les radars classiques. « Nous avons réussi à repérer un voilier navigant à 50 kilomètres de la côte grâce à un émetteur TNT situé, lui, à 50 kilomètres à l'intérieur des terres », assure ainsi un ingénieur.Pouvoir observer sans être repéré. C'est l'idée du radar passif sur lequel travaille Thales, qui constitue un cauchemar pour un ingénieur mais un rêve pour les militaires. Car le radar classique se fait repérer en envoyant des ondes radio qui sont réfléchies par la cible, et révèlent, du même coup, la présence de celui qui observe. A contrario, le radar passif utilise, lui, les ondes électromagnétiques existantes dans la nature et produites par une multitude d'appareils : radios, télévisions, téléphones mobiles... Il suffit de repérer le signal intéressant et de suivre sa trajectoire. Lorsque l'on peut distinguer ces échos dans l'environnement, on peut alors détecter un objet mobile et le localiser.

L'application du radar passif est, en revanche, extrêmement compliquée dans la mesure où il faut être capable de faire le tri au milieu d'un magma de signaux, et pouvoir identifier des échos très faibles. C'est l'amélioration des algorithmes mais, surtout, la croissance des moyens de calcul (un supercalculateur utilisant 64 processeurs en parallèle), qui permettent aujourd'hui d'arriver à des résultats probants. Ces radars passifs seraient ainsi utiles pour détecter des avions ou des ULM volant à très faible altitude, difficiles à détecter aujourd'hui par les radars classiques. « Nous avons réussi à repérer un voilier navigant à 50 kilomètres de la côte grâce à un émetteur TNT situé, lui, à 50 kilomètres à l'intérieur des terres », assure ainsi un ingénieur.Pouvoir observer sans être repéré. C'est l'idée du radar passif sur lequel travaille Thales, qui constitue un cauchemar pour un ingénieur mais un rêve pour les militaires. Car le radar classique se fait repérer en envoyant des ondes radio qui sont réfléchies par la cible, et révèlent, du même coup, la présence de celui qui observe. A contrario, le radar passif utilise, lui, les ondes électromagnétiques existantes dans la nature et produites par une multitude d'appareils : radios, télévisions, téléphones mobiles... Il suffit de repérer le signal intéressant et de suivre sa trajectoire. Lorsque l'on peut distinguer ces échos dans l'environnement, on peut alors détecter un objet mobile et le localiser.

L'application du radar passif est, en revanche, extrêmement compliquée dans la mesure où il faut être capable de faire le tri au milieu d'un magma de signaux, et pouvoir identifier des échos très faibles. C'est l'amélioration des algorithmes mais, surtout, la croissance des moyens de calcul (un supercalculateur utilisant 64 processeurs en parallèle), qui permettent aujourd'hui d'arriver à des résultats probants. Ces radars passifs seraient ainsi utiles pour détecter des avions ou des ULM volant à très faible altitude, difficiles à détecter aujourd'hui par les radars classiques. « Nous avons réussi à repérer un voilier navigant à 50 kilomètres de la côte grâce à un émetteur TNT situé, lui, à 50 kilomètres à l'intérieur des terres », assure ainsi un ingénieur.

Ce système permettra-t-il de répérer des véhicules extraterrestres, et si oui qui en sera informé? L'avenir le dira...
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Radars pour ovnis

Mar 28 Oct 2008, 15:58
Mes excuses, Mystéron, j'ai parlé de ce radar à l'adresse suivante:

https://www.forum-ovni-ufologie.com/sciences-decouvertes-et-actualite-f67/radars-pour-ovnis-t4782.htm

sans savoir que, contrairement à ce que j'affirmais, l'article est toujours sur Internet, n'a pas été censuré pour des raisons de confidentialité-défense.

Je pense que vous auriez dû faire un commentaire même très court en sus de fournir une URL...
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Radars pour ovnis

Mar 28 Oct 2008, 16:41
Je présente mes excuses : Mysteron a donné un lien qui permet de voir les antennes fixes à balayage électronique du faisceau du site émetteur.

Voici l'adresse:
htlayage tp://dl.free.fr/rqJi5Yivu
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Radars pour ovnis

Mar 28 Oct 2008, 16:47
L'adresse correcte est:
http://dl.free.fr/rqJi5Yivu

Charger le fichier GRAVES.doc
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Radars pour ovnis

Jeu 18 Déc 2014, 11:06
Voici un complément sur ce qu'avait décrit le Capitaine Colliard de l'Armée de l'Air en matière de détection dans l'Espace lors du workshop du CAIPAN en 2014, des précisions sont apportées dans le dernier numéro (n°394) "d'Armée d'aujourd'hui", je vous ai fait des scans...

Radars pour ovnis Suveil10

Radars pour ovnis Survei10


@+
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum