Marque-page social
Marque-page social yahoo  Marque-page social google      

Conservez et partagez l'adresse de Ovni et vie extraterrestre sur votre site de social bookmarking
Derniers sujets
Project PhoenixHier à 23:26LorelineJean Sider: un ufologue/auteur aux positions étranges?Hier à 22:15Polyèdre57Le Crash Ovni de Roswell qu'en pensez-vous?Hier à 20:25HocineLes enlèvements extraterrestres que peut-on en penser? (étude)Hier à 19:04Polyèdre57Les effets physiologiques des ovnis sur les témoinsHier à 16:54Polyèdre57 M.A.J :Matin Ovni dans le monde - Octobre 2018*ODH Tv.2018Hier à 16:28Polyèdre57Le nouveau livre d'Eric Zurcher Les apparitions mondiales d'humanoïdesHier à 16:26Peter EL BAZEMidi-Pyrénées: les membres de cette régionLun 15 Oct 2018, 14:58Polyèdre57Du côté de nos cousins du QuébecLun 15 Oct 2018, 13:47LorelineCentre: les membres de cette régionLun 15 Oct 2018, 11:49Polyèdre57Les films sur le thème ovni et extraterrestresLun 15 Oct 2018, 08:17nicosCoupure de journal ancienne de l'hebdomadaire paraguayen LA VOZLun 15 Oct 2018, 02:46TikoEnfants échangés (1) & hybridesLun 15 Oct 2018, 01:06TikoEt si les OVI n'existaient pas ?Dim 14 Oct 2018, 16:59LorelinePourquoi les ovnis se manifestent-ils par vagues?Dim 14 Oct 2018, 14:53Polyèdre57PrésentationSam 13 Oct 2018, 23:02StarfullQuand le Pentagone étudie les ovnis dans le plus grand secret. Un article du New York TimesSam 13 Oct 2018, 21:12Polyèdre57Lorraine: les membres de cette régionVen 12 Oct 2018, 18:35Polyèdre57Faire de faux Crop circle,c'est facile!Jeu 11 Oct 2018, 19:23Polyèdre57divulgation allemandeMer 10 Oct 2018, 17:15Polyèdre57Ovni: Les témoins en live !Mar 09 Oct 2018, 21:24Polyèdre57Le paradoxe de Fermi et les extraterrestres invisiblesMar 09 Oct 2018, 19:12Polyèdre57Carl SaganMar 09 Oct 2018, 18:56Polyèdre57Quand la technologie rejoint la science-fiction !Mar 09 Oct 2018, 18:49Polyèdre57J-P Petit & J-C Bourret : OVNIS, L'INCROYABLE DECOUVERTEMar 09 Oct 2018, 16:21Guillaume84Pensez-vous que des extraterrestres sont déjà parmi nous ?Mar 09 Oct 2018, 11:55Polyèdre57Méxique 11/07/1991Lun 08 Oct 2018, 20:23Polyèdre57 Sunspot Solar Observatory fermé brutalementLun 08 Oct 2018, 08:01Yvon Cédric(2018) OVNIS 1947-2017 Le choix du déni (Robert Roussel)Dim 07 Oct 2018, 16:34Polyèdre57Daniel Angerhausen traque la vie extraterrestre à plein tempsDim 07 Oct 2018, 16:05TikoLes médias et leur traitement du sujetDim 07 Oct 2018, 10:33Polyèdre57Les clichés de Rudi NAGORA pris en 1971Sam 06 Oct 2018, 16:10Polyèdre57Salut c'est Phi01Sam 06 Oct 2018, 01:42Phi01MAJ : l'ufologie dans les années 80. OVNIS-OANIS DANS L'HISTOIRE avec les vidéos d'O.D.H.TvVen 05 Oct 2018, 21:48Polyèdre57[Sujet Unique] 2014 : La sonde Hayabusa-2 est partie vers l’astéroïde 1999 JU3 - RDV 2018Ven 05 Oct 2018, 20:09Polyèdre57(Bertrand Méheust) Un phénomène installé dans la durée Ven 05 Oct 2018, 17:29Polyèdre57Ocean Explorer en route pour résoudre le mystèreVen 05 Oct 2018, 12:59HocineComment parler à un alien ? SF et linguistiqueVen 05 Oct 2018, 01:10TikoLes applications MHD sujet unique sur le magnétohydrodynamiqueVen 05 Oct 2018, 00:25TikoSommes nous à l'abris d'une invasion extraterrestre?Jeu 04 Oct 2018, 23:33StarfullLes gouvernements et les militaires gardent-ils le secret sur les ovnis?Jeu 04 Oct 2018, 21:34HocineVos suggestions d'amélioration du forum Jeu 04 Oct 2018, 20:03Polyèdre57Pourquoi les Ovnis viendraient ils nous voir?Jeu 04 Oct 2018, 18:31Polyèdre57(2007) Unique photo de l'ovni prise par un passager GuerneseyJeu 04 Oct 2018, 17:47Guillaume84Le modèle JANUS de JPPJeu 04 Oct 2018, 08:56Hector01Les technosignatures dans le cadre de la recherche de vieJeu 04 Oct 2018, 08:28Yvon CédricIX° journée de conférences d'OVNI-LanguedocMer 03 Oct 2018, 20:11Polyèdre57Les Oanis avec Sylvain Matis à Paris le 13/10/2018Mar 02 Oct 2018, 20:19Polyèdre57Le comportement des sceptiques et des croyantsMar 02 Oct 2018, 08:38Loreline(1956) La poursuite d'OVNIS de Bentwaters LakenheathMar 02 Oct 2018, 08:27LorelineSurvols de centrales nucléaires : ovni ou drones?Mar 02 Oct 2018, 01:08ArcadyaMAJ : MOTIVATIONS ! - L'UFOLOGIE DE TERRAIN avec ODHTvLun 01 Oct 2018, 22:03Polyèdre57Analyse des photos de lumières rouges oranges (par colorimétrie).Dim 30 Sep 2018, 23:34InvitéPassivité de l'humain face au phénomène PANDim 30 Sep 2018, 22:37InvitéBonjour depuis l'Angleterre! My introductionSam 29 Sep 2018, 22:25InvitéQue pensez des arguments des sceptiques?Ven 28 Sep 2018, 12:20Polyèdre57Le GEIPAN et son traitement du phénomène OvniJeu 27 Sep 2018, 20:58Polyèdre572016: le /05 à 02H00 - Ovni en forme de raie mantaUn phénomène insolite - Ovnis à Ergue gabier -Finistère (dép.29)Mer 26 Sep 2018, 10:03Loreline5 novembre 1990Mar 25 Sep 2018, 16:59Raphaël.69Présentation de DavyRMar 25 Sep 2018, 08:12DavyR
Menu du Site










Annonce
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum


Masculin Age : 40
Nombre de messages : 12796
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
http://ovnis-ufo.org/

Ovnis (1954) La rencontre de Pournoy-La-Chétive .

le Dim 08 Juin 2008, 22:10
La rencontre de Pournoy-La-Chétive ( 9 octobre 1954)

Le 9 octobre 1954 à 18:30 à Pournoy-la-Chétive (Moselle), Gilbert Calba (12 ans), Daniel Hirsh (9 ans) et Jean-Pierre Hirsch (5 ans) font du patin à roulettes quand ils voient une machine brillante atterrir dans un champ près du cimetière. C'était une machine ronde d'environ 2,50 m de diamètre, qui reposait sur 3 pieds. Bientôt un homme en sortit. Il tenait à la main une torche électrique qui nous aveuglait. Mais nous pouvions voir qu'il avait de grands yeux, une figure couverte de poils, et qu'il était très petit, environ 1,20 m. Il était habillé d'un vêtement noir, large, comme la soutane que porte monsieur le curé. Il nous a regardés et il a dit quelque chose que nous n'avons pas compris. Il a éteint sa torche. Nous avons eu peur et sommes partis en courant. Quand nous nous sommes retournés, nous avons vu quelque chose dans le ciel : c'était très haut, très brillant, et ça volait vite. Un 4ème témoin, Robert Maguin (16 ans), a observé de loin le phénomène.

Dès le lendemain, la presse relate l'affaire [1].

A l'époque, la vue de l'occupant est attribuée à la présence d'un habitant du pays qui ramassait de l'herbe pour ses lapins en se servant d'une torche électrique, ce qui aurait abusé les enfants [2] :

La « soucoupe » de Pournoy n'était qu'une vision

METZ - Dans un précédant article, nous avions relaté la déclaration d'enfants qui avaient vu, à Pournoy-la-Chétve, une "soucoupe volante" et un petit homme habillé de noir. Depuis ce jour, la population vivait dans la crainte de nouvelles apparitions et s'enfermait à double tours dés la chute du jour . Une enquête discrète, ayant été effectuée, a permis d'identifier le soi-disant "Martien" qui n'est autre qu'un habitant de la localité.

En effet, ce dernier, était retenu le jour par son travail, n'avait pu se rendre à l'herbe pour ses lapins qu'à la nuit tombante. Alors qu'il se trouvait à la sortie du village, près du cimetière, et sur le chemin du retour, il dut faire l'usage de sa lampe électrique à diverses reprises. Des enfants jouant à proximité prirent peur et s'enfuirent tout tremblants au domicile de leurs parents, malgré les vaines paroles du "Martien", qui tentait de se faire reconnaître. Quand à la soucoupe volante, nul doute qu'elle ne soit elle aussi de pure imagination.

Enquêtes

En 1979, Gérard Barthel et Jacques Brucker écrivent à propos du cas : Nous avons conversé avec Gilbert Calba et aussi ses camarades de jeux qui n'ont vu passer qu'une grosse étoile filante [3].

Le 22 juin 1989, Jean Sider se rend sur les lieux et interroge Gilbert Calba. Celui-ci refuse tout d'abord de parler de l'observation, puis à l'insistance de Sider, il admet avoir vu dans le ciel une source lumineuse mobile qu'il n'a pu identifier. Sider découvre quelques jours plus tard un article en p. 5 de Le Lorrain du 11 octobre 1954, indiquant que le père de Gilbert lui administra une correction pour avoir eu l'audace de raconter son observation à qui voulait bien l'entendre. Un autre article relate cette histoire [4].

Sider ne parvient pas à rencontrer Daniel Hirsh, qui a cependant confirmé son observation par une conversation téléphonique avec l'ufologue Christian Jay. Jean Pierre Hirsch se souvient encore d'avoir vu une lumière blanc-bleu non éblouissante, qui descendit ponctuellement vers le sol. Il n'a pas vu d'occupants mais affirme que l'endroit de l'atterrissage allégué est resté visible pendant une dizaine d'année car l'herbe, selon lui, n'y repoussait pas. Il précise à Sider que les gens du village se moquèrent d'eux à l'époque, et que cela avait dû profondément choquer Calba, qui était le plus âgé du groupe et donc le "chef" du groupe des témoins. Robert Maguin, le plus éloigné des témoins, a confirmé la présence d'un phénomène lumineux qu'il ne s'explique toujours pas, mais a peu envie de parler de l'incident. Interrogés sur le fait de savoir s'il ont été contactés par Barthel et Brucker, seul Calba répond avoir contacté, par téléphone.

Sider déclarera à propos de cette affaire : Au pire, l'occupant est peut-être une confusion, même si sa description ne correspond pas à quelqu'un du pays (et il s'en faut de beaucoup) mais il y a eu au minimum une RR2 à Pournoy-la-Chétive, avec une possibilité de RR3.

RAPPORTS:

[Ref. 553:] JOURNAL "LE REPUBLICAIN LORRAIN":



Les "soucoupes volantes" continuent de faire parler d'elles

Trois enfants de Pournoy-la-Chétive affirment avoir vu un engin bizarre et un curieux petit homme qui leur adressa la parole.

Trois enfants de Pournoy-la-Chétive viennent d'affirmer avoir vu dans la soirée de vendredi un engin bizarre descendre du ciel et un étrange petit homme en sortir, et leur adresser la parole. Telle est la nouvelle qui se répandait dans les villages de la Seille.

Il ne s'agissait pas d'une plaisanterie de mauvais goût. Les enfants, en effet ont aperçu effectivement quelque chose d'anormal et furent témoins d'un événement particulier qui les a "frappés de telle façon qu'ils ont perdu l'appétit et qu'ils ont rentrés chez eux tremblant de peur et affolés. Mais il est impossible de savoir s'il s'agit d'un fait réel ou de la défiguration involontaire d'une scène authentique et naturelle, par des imaginations impressionnés à la suite de nombreux récits. Gilbert Calba 11 ans; Daniel Hirsch 9 ans; et son petit frère Jean-Pierre, 5 ans, étaient allés, vendredi soir, faire une partie de patins sur la route départementale n° 41, à l'entrée du village sinistré. Il était 19 h 30 et la nuit tombait. Soudain, à proximité du cimetière, les enfants assistèrent au phénomène. Voici la scène telle que l'ont racontée Gilbert et Daniel, 2 excellents élèves de M. Martignon, l'instituteur de Coin-Sur-Seille :

"Dans le ciel, nous avons vu quelque chose de lumineux. Il s'agissait d'un engin rond de 2 m 50 environ de diamètre, qui a atterri un peu devant nous. L'appareil avait des rayures noires, jaunes et blanches et reposait sur 3 pieds. Nous avons attendu 1 mn ou 2 et un homme en est sorti. Il avait une lampe allumée dans une main, une lampe qui lançait des rayons, et dans l'autre main, un objet lumineux en forme de croix. L'homme avait de gros yeux, un visage poilu était tout petit, 1 m 20 peut-être. Il était vêtu d'une robe noire, comme un prêtre. Il nous fixa dans les yeux. On avait peur, mais nous pouvions pas bouger. Il a dit quelque chose dans une langue que n'avons pas comprise. Quand il a éteint sa lampe, nous nous sommes sauvés. Après nous avons vu dans le ciel quelque chose de lumineux qui s'en allait très vite."

Et Gilbert Calba ajouta: "C'est pas pour me faire remarquer que je dis cela, mais je vous jure que je l'ai vu..." Un autre habitant de Pournoy, Robert Maguin, 15 ans, a aperçu, lui aussi, semble t-il, l'engin mystérieux, dans le ciel. Telle est cette curieuse relation qui laisse perplexe.

Pour sa part M. Delacour, le sympathique Maire de Pournoy, hésite à se prononcer: "Je vous dis franchement, je n'y crois pas trop aux soucoupes volantes... Je suis un peu comme saint Thomas... Mais après tout, il a pu y avoir quelque chose."

Quant à M. Léonard, le dévoué secrétaire de Mairie, il ne vient que le Samedi et, dans la présente affaire, il se contente de douter... L'avenir apprendra peut-être si les 3 enfants ont été les jouets d'une imagination trop fertile.

[Ref. 1007:] JOURNAL "DIMANCHE-ECLAIR":



Toute vérité n'est pas bonne à dire
Parce qu'il avait vu une soucoupe volante il reçoit une correction!

Les histoires de soucoupes, décidément, sont bien troublantes et n'ont pas fini de susciter des commentaires passionnés. Ceux "qui en voient" y croient dur comme fer et se montrent évidemment vexés de rencontrer des sceptiques qui abordent un air tantinet narquois. C'est qu'il faut comprendre la psychologie de ceux "qui n'en voient pas". Il entre dans leur comportement une certaine dose de dépit et ils sont des "croyants" en puissance. Ils adoptent, en attendant, la sage attitude de Saint Thomas.

Si jusqu'ici, les soucoupes volantes, soupières lumineuses, cigares, demi-cigares et autres objets voltigeurs ont posé de multiples énigmes, ils n'ont toutefois pas causé de dégâts, si ce n'est dans l'équilibre cérébral de certains témoins qui ne sont pas encore remis de leur émotions. Mais nous savons, un garçonnet de 11 ans qui vient, lui, d'être la victime des soucoupes volantes. Le fait d'en avoir vu une et de l'avoir dit, lui a valu une correction paternelle en bonne et due forme. Le pauvre gosse se souviendra de sa "soucoupe".

C'est à Pournoy-la-Chétive, en Moselle, que l'incident s'est produit. Depuis 24 h, ce petit village situé à 20 km de Metz, est partagé en 2 camps : ceux qui sont pour les soucoupes volantes et ceux... qui rient doucement.

Vers 20 h, vendredi, un gamin de 11 ans, le petit Calba rentra précipitamment chez ses parents en racontant, tout essoufflé, qu'il venait de voir une soucoupe volante. Son père, incrédule, leva la main et, pour qu'à l'avenir, le gosse ne raconte plus d'histoires abracadabrantes, lui fit passer le goût de la soucoupe. Pourtant malgré les arguments paternels, l'enfant persista dans son récit, ajoutant même que 2 de ses camarades avaient eux aussi, vu la soucoupe. C'est alors que les 3 enfants faisaient une partie de patins à roulettes, à quelques centaines de mètres du village, que la "chose" se produisit. Ils virent un engin circulaire, projetant une lumière aveuglante. L'engin se posa sur le coté de la route et les gamins affirment qu'un petit homme, mesurant environ 1 m, vêtu de noir et le visage poilu serait descendu de la soucoupe. Les enfants furent pris de peur, un sauve-qui-peut général s'ensuivit et ils regagnèrent leur foyer de toute la vitesse de leurs jambes et sans doute de leurs patins à roulettes.

Interrogé à part, les 3 garçonnets ont fait une déclaration identique et ont affirmé qu'à Pournoy, plusieurs adultes auraient, eux aussi, aperçu la soucoupe — mais sans pilote barbu.

[partie manquante]

de couleur orange, ayant la forme d'un disque d'environ 5 m de diamètre. Après être descendu jusqu'à une dizaine de mètres du sol, l'engin, que les 2 témoins affirment être une "soucoupe volante", est remonté brusquement à la verticale pour disparaître peu après.

Ce phénomène à été confirmé par plusieurs autres personnes travaillant à [l'usine] Sidelor qui ont aperçu, au même moment, une étrange lueur du côté de l'Orne.

[Ref. 1661:] JOURNAL "LE PROVENCAL":



Le "Martien" de Pournoy-la-Chétive était petit, poilu et portait...

La soutane


Trois enfants à qui l'inconnu a tenu un langage incompréhensible l'affirment

Metz (A.C.P.).

Depuis samedi, les habitants de la petite commune de Pournoy-la-Chétive, près de Verny (Moselle) sont partagés en deux clans: ceux qui y croient et ceux qui en rient.

Nous voulons parler de la soucoupe volante, bien sûr.

Trois enfants du village affirment, en effet qu'ils ont vu une soucoupe et son passager. Ils ont raconté leur histoire à leur parents, l'ont répété devant l'instituteur et confirmée devant M. Le Maire. Tous trois faisaient du patin à roulette à proximité du cimetière. Il y avait là: Gilbert Calda, 12 ans; Daniel Hirsch, 9 ans; son frère Jean-Pierre, 5 ans.
Habillé comme M. le Curé

[...] déclare Gilbert, nous avons vu se poser un engin lumineux et rond de 2 m 50 environ de diamètre. L'appareil a atterri près de nous: il avait des rayures jaunes et blanches et s'est posé sur trois pieds.

"Bientôt, un homme en est sorti tenant à la main une lampe électrique.

"Il était tout petit (1 m. 20 environ) avait de gros yeux, un visage poilu et portait une soutane noire comme M. le Curé. L'homme est venu nous parler dans un langage incompréhensible, et nous nous sommes sauvés, pris de peur."
Un autre témoin

"Nous nous sommes retournés un peu plus loin. L'engin très brillant, s'élevait très haut et très vite dans le ciel."

Ce récit est partiellement confirmé par un autre habitant de Pournoy-la-Chétive, Robert Maguin, 16 ans, qui a déclaré avoir aperçu, lui aussi vers la même heure, un engin mystérieux mais il n'en était pas assez près pour en distinguer les détails.

[Ref. 553:] JOURNAL "LE REPUBLICAIN LORRAIN":

La "soucoupe" de Pournoy n'était qu'une vision

METZ. -- Dans un précédant article, nous avions relaté la déclaration d'enfants qui avaient vu, à Pournoy-la-Chétive, une "soucoupe volante" et un petit homme habillé de noir. Depuis ce jour, la population vivait dans la crainte de nouvelles apparitions et s'enfermait à double tours dès la chute du jour. Une enquête discrète, ayant été effectuée, a permis d'identifier le soi-disant "Martien" qui n'est autre qu'un habitant de la localité.

En effet, ce dernier, étant retenu le jour par son travail, n'avait pu se rendre à l'herbe pour ses lapins qu'à la nuit tombante. Alors qu'il se trouvait à la sortie du village, près du cimetière, et sur le chemin du retour, il dut faire l'usage de sa lampe électrique à diverses reprises. Des enfants jouant à proximité prirent peur et s'enfuirent tout tremblants au domicile de leurs parents, malgré les vaines paroles du "Martien", qui tentait de se faire reconnaître. Quand à la soucoupe volante, nul doute qu'elle ne soit elle aussi de pure imagination.

[Ref. 1082:] JOURNAL "SAMEDI-SOIR":

(Extrait.)

[...]

Enfin, aux dernières nouvelles, c'est une véritable avalanche de Martiens qui vient de s'abattre sur notre sol.

A Pournoy la Chétive, en Moselle, trois enfants faisaient du patin à roulette, lorsqu'un engin rond, de 2 m. 50 de diamètre, atterrit près d'eux. Un homme en sortit, tenant à la main une lampe allumée qui aveugla les enfants.

Il était vêtu d'une soutane noir "comme celle de M. le curé", et après avoir dit quelques mots incompréhensibles il s'est envolé dans sa soucoupe.

[...]

[Ref. 1133:] CORAL ET JIM LORENZEN:

Les auteurs indiquent que le 9 octobre 1954, trois enfants qui faisaient du patin à roulette dans le village de Pournoy-la-Chetive en Moselle, France, ont plus tard affirmé qu'une machine brillante ronde a atterri très près d'eux, et qu'un "genre d'homme" en est sorti, qui avait environ quatre pieds de haut et était vêtu d'un sac ou d'une aube noire.

Les gamins ont dit que la tête du petit homme était velue et qu'il avait de grands yeux, et qu'il leur a parlé dans une langue qu'ils n'ont pas comprise. Les gamins sont devenus effrayés et se sont sauvés en courant. Quand ils se sont arrêtés et ont regardé en arrière, la machine était en train de monter dans le ciel à grande vitesse.

Les auteurs ajoutent que l'observation de l'engin montant dans le ciel a été corroborée par un autre villageois.

[Ref. 152:] JACQUES VALLEE:

9 octobre 1954 - Une rencontre du troisième type

L'étrange observation de trois jeunes enfants du village de Pournoy-La-Chétive.


Dernière édition par Benzemas le Dim 08 Juin 2008, 22:18, édité 1 fois

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
avatar
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum


Masculin Age : 40
Nombre de messages : 12796
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
http://ovnis-ufo.org/

Ovnis Re: (1954) La rencontre de Pournoy-La-Chétive .

le Dim 08 Juin 2008, 22:11
Il est 18 h 30 quand Gilbert Calda, Daniel Hirsch et Jean-Pierre Hirsch faisaient du patin à roulettes. Soudain, ils aperçurent une lueur près du cimetière. C'était un engin rond d'un diamètre de 2 mètres 50, de couleur métallique, brillante, posé sur le sol sur trois trépieds. Un être de petite taille devait en sortir, mesurant environ 1 mètre 20, vêtu de noir, le visage couvert de poils avec de gros yeux. L'être se rapprochait des enfants, tenant dans sa main une source de lumière qui les aveugla, prononçant quelques mots dans une langue inconnue. Effrayés, les enfants prirent la fuite, se retournant pour voir l'objet, qui lui était maintenant haut dans le ciel. Un autre témoin de la scène, Robert Magnin, alors âgé de 16 ans, observa de loin le phénomène.

L'auteur cite également:

"Nous faisions du patin à roulettes, à environ 18:30, quand soudain nous avons vu quelque chose de lumineux près du cimetière. C'était une machine ronde, d'environ 2 m 50 de diamètre, qui se tenait sur trois pieds. Bientôt, un homme est sorti. Il portait une lampe allumée à la main et elle nous a aveuglés. Mais nous avons pu voir qu'il avait de grands yeux, un visage recouvert de poils, et qu'il était très petit, environ 1 m 20. Il était vêtu d'une sorte de sac noir comme la soutane que porte M. le curé. Il nous a regardés et nous a dit quelque chose que nous n'avons pas compris. Il a éteint la lampe. Nous avons eu peur et nous nous sommes enfuis en courant. Quand nous nous sommes retournés, nous avons vu quelque chose dans le ciel: c'était très haut, très brillant, et cela volait vite."

[Ref. 50:] CHARLES GARREAU ET RAYMOND LAVIER:

Les deux auteurs indiquent qu'à Pournoy-la-Chétive en Moselle, le 7 octobre 1954, à 18:30, selon une dépêche de l'A.F.P. et leurs dossiers personnel, des enfants du village, Gilbert Calba, 12 ans; Daniel Hirsch, 9 ans; son frère Jean-Pierre, 5 ans, faisaient du patin à roulettes près du cimetière, quand leur jeu a été interrompu par l'arrivée d'un engin lumineux qui vient se poser tout près d'eux.

D'après les indications données par les enfants, en particulier Gilbert, son diamètre est estimé de 3 mètres. Ppar comparaison avec la taille de Gilbert, le bomhomme mesurait environ 1,20 mètres.

Un enfant a déclaré:

"Il avait des rayures jaunes et blanches. Il était posé sur trois pieds. Un petit bonhomme en est sorti. Il avait de gros yeux, un visage poilu et une sorte de soutane "comme monsieur le Curé". Il a voulu nous parler, mais son langage était incompréhensible. On a pris peur. On s'est sauvé. Nous nous sommes retournés un peu plus loin. L'engin, très brillant, s'élevait très vite et très haut dans le ciel."

Les auteurs notent que s'il n'y avait eu que le récit de ces trois enfants, beaucoup l'auraient mis en doute, mais un autre habitant de Pournoy, Robert Magnin, a assisté partiellement à la scène, mais de trop loin pour en distinguer les détails.

[Ref. 3:] GERARD BARTHEL ET JACQUES BRUCKER:

Gérard Barthel et Jacques Brucker écrivent à propos du cas de Pournoy-la-Chétive, en Moselle, le 9 Octobre 1954:

"Nous avons conversé avec Gilbert Calba et aussi ses camarades de jeux qui n'ont vu passer qu'une grosse étoile filante."

[Ref. 2:] JEAN SIDER:

A Pournoy-la-Chétive, en Moselle, le 9 octobre 1954, quatre enfants Gilbert Calba, 12 ans et le plus âgé, Robert Maguin, Daniel Hirsch, Jean Pierre Hirsch, rapportent un phénomène OVNI. La vue d'un occupant a été à l'époque attribuée à la présence d'un habitant du pays qui ramassait de l'herbe pour ses lapins en se servant d'une torche électrique, ce qui aurait abusé les enfants.

Jean Sider explique qu'il a mené personnellement une contre-enquête: il s'est rendu les 22 et 23 Juin 1989 à Pournoy-la-Chétive pour y rencontrer les témoins.

Gilbert Calba ne lui a d'abord pas confirmé l'observation, refusant d'en parler. Après insistance de Jean Sider, il admit avoir vu dans le ciel une source lumineuse mobile qu'il ne put identifier. Jean Sider a eu le sentiment très net que ce témoin ne voulait plus entendre parler de l'affaire. Jean Sider finit par découvrir quelques jours plus tard un article en page 5 du quotidien régional "Le Lorrain" du 11 Octobre 1954 [Ref. 4:], où il est dit que le père de Gilbert lui administra une correction pour avoir eu l'audace de raconter son observation à qui voulait bien l'entendre.

Il n'a pas pu rencontrer Daniel Hirsh, qui a cependant confirmé son observation par une conversation téléphonique avec l'ufologue Christian Jay.

Jean Pierre Hirsch se souvenait encore d'avoir vu une lumière blanc-bleu non éblouissante, qui descendit ponctuellement vers le sol. Il n'a pas vu d'occupants mais affirme que l'endroit de l'atterrissage allégué est resté visible pendant une dizaine d'année car l'herbe, selon lui, n'y repoussait pas. Il précise à Jean Sider que les gens du village se moquèrent d'eux, et que cela avait du profondément choquer Gilbert Calba, qui était le plus âgé du groupe (12 ans) et donc le "chef" du groupe des témoins.

Robert Maguin, qui était le plus éloigné des témoins, a confirmé la présence d'un phénomène lumineux qu'il ne s'explique toujours pas, mais avait peu envie de parler de l'incident.

Jean Sider a demandé à chacun des témoins si ils ont été effectivement contactés par Gérard Barthel et Jacques Brucker, comme ceux-ci l'écrivent, et cela lui a apprit que seul Gibert Calba avait été contacté, par téléphone.

Jean Sider donne son opinion sur cette affaire en ces termes:

"Au pire, l'occupant est peut-être une confusion, même si sa description ne correspond pas à quelqu'un du pays (et il s'en faut de beaucoup) mais il y a eu au minimum une RR2 à Pournoy-la-Chétive, avec une possibilité de RR3."

[Ref. 214:] JEAN-PAUL RONECKER:

Jean-Paul Ronecker indique ce cas en exemple de sa catégorie descriptive d'extraterrestres du type "nains velus."

Il indique que le 9 octobre 1954, Gilbert Calda, 12 ans, Daniel Hirsch, 9 ans, J.-P. Hirsch, 5 ans, Robert Manguin, 16 ans sont les témoins, tous des enfant habitant Pournoy-la-Chétive.

Il donne le récit suivant:

"Nous faisions du patin à roulette, à environ 18h30, quand soudain nous avons vu quelque chose de lumineux près du cimetière. C'était une machine ronde, d'environ 2,50 m de diamètre, qui se tenait sur trois pieds. Bientôt, un homme est sorti. Il portait une lampe allumée à la main et elle nous a aveuglé. Mais nous avons pu voir qu'il avait de grands yeux, un visage recouvert de poils, et qu'il était très petit, environ 1,20 m. Il était vêtu d'une sorte de sac noir, comme la soutane que porte M. le curé. Il nous a regardé et nous a dit quelque chose que nous n'avons pas compris. Il a éteint la lampe. Nous avons eu peur et nous nous sommes enfuis en courant. Quand nous nous sommes retournés, nous avons vu quelque chose dans le ciel: c'était très haut, très brillant et cela volait vite."

[Ref. 134:] ALBERT ROSALES, HUMCAT:

140.

Lieu. Pournoy-la-Chetive France

Date: 9 octobre 1954

Heure: 1830

Gilbert Calda, 12 ans, avec 3 enfants en plus bas âge, faisait du roller-skate quand " une machine brillante ronde est descendue très près de nous. Il en est sorti un genre d'homme, de 4 pieds de haut, habillé dans un sac noir comme une soutane. Sa tête était velue, et il avait de grands yeux. Il nous a dit des choses que nous n'avons pas pu comprendre, et nous avons couru loin. Quand nous nous sommes arrêtés et avons regardé en arrière, la machine montait vers le haut dans le ciel très rapidement."

Humcat 1954-81

Source: Jimmy Guieu

Type: B

[Ref. 1602:] FABRICE BONVIN:

Fabrice Bonvin note:

Cas n019: 09/10/1954, p. 137 (Pournoy-la-Chétive)

[Ref. 1601] RICHARD HALL:

TABLE 1. OBSERVATIONS D'OCCUPANTS D'OVNIS, 1954-1963

[...]

9 octobre 1954 Gilbert Calda, 12 Pournoy-la-Chelive, (Moselle), France 18:30.

Un être de 4 pieds de haut, combinaison foncée, grands yeux; les enfants font du patin à roulette, engin rond brillant a atterri près d'eux, un être en émerge, fait des sons inintelligible; ils se sont sauvés en courant.

[...]

[Ref. 1358:] JEAN-PAUL RONECKER:

L'auteur indique qu'à Pournoy-la-Chétive dans la Moselle en France, le 9 octobre 1954, quatre enfants du village, Gilbert Calda, 12 ans, Daniel Hirsch, 9 ans, J.-P. Hirsch, 5 ans, et Robert Manguin, 16 ans ont fait une rencontre qu'ils ont raconté ainsi:

"Nous faisions du patin à roulettes, à environ 18:30, quand soudain nous avons vu quelque chose de lumineux près du cimetière. C'était une machine ronde, d'environ 2,50 m de diamètre, qui se tenait sur trois pieds. Bientôt, un homme est sorti. Il portait une lampe allumée à la main et elle nous a aveuglés. Mais nous avons pu voir qu'il avait de grands yeux, un visage recouvert de poils, et qu'il était très petit, environ 1.20 m. Il était vêtu d'une sorte de sac noir, comme la soutane que porte M. le curé. Il nous a regardés et nous a dit quelque chose que nous n'avons pas compris. Il a éteint la lampe. Nous avons eu peur et nous nous sommes enfuis en courant. Quand nous nous sommes retournés, nous avons vu quelque chose dans le ciel. C'était très haut, très brillant et cela volait vite."

EXPLICATIONS:

Non encore recherchée. Les témoins sont des enfants.
MOTS CLES:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Pournoy-La-Chétive, Moselle, Gilbert Calba, Robert Maguin, Daniel Hirsch, Jean Pierre Hirsch, occupant, trace, enfants, multiple, journaux
REFERENCES:

* [553] Article dans le journal régional "Le Républicain Lorrain", de Metz, page 6, le 10 octobre 1954.
* [1007] Article dans le journal local "Dimanche-Eclair", pages 5, 10 octobre 1954.
* [4] Article dans le journal régional "Le Lorrain," page 5, 11 octobre 1954.
* [1661] Article dans le journal régional "Le Provençal", 12 octobre 1954.
* [553] Article dans le journal régional "Le Républicain Lorrain", de Metz, le 13 octobre 1954.
* [-] Jimmy Guieu.
* [1133] * "UFO - The Whole Story", livre par Coral et Jim Lorenzen, The New American Library éditeurs, Signet Books, USA, page 167, 1969.
* [152] Résumé par Jacques Vallée dans "The Humanoids: a survey of world-wide reports of landings of unconventional aerial objects and their alleged occupants", livre par Charles Bowen, Neville Spearman éditeur, 1969.
* [152] Résumé par Jacques Vallée dans "En quête des humanoïdes", livre par Charles Bowen, traduction française de "The Humanoids", J'ai Lu éditeur, page 47, 1974.
* [50] "Face aux extra-terrestres", livre par Charles Garreau et Raymond Lavier, Delarge éditeur, J'ai Lu, pp 102-103, 1975.
* [3] "La grande peur martienne", livre par Gérard Barthel et Jacques Brucker, Nouvelles Editions Rationalistes, France, page 78, 1979.
* [2] "Le dossier 1954 et l'imposture rationaliste", livre par Jean Sider, Editions Ramuel, France, ISBN2-910401-23-5, pp 21-22, 1997.
* [214] "Extra-terrestres 1", livre par Jean-Paul Ronecker, pp 98-99, Pardès éditeur, 2001.
* [134] HUMCAT (Humanoids Reports Catalog), Albert Rosales.
* [1602] "Epistémologie de l'insaisissable", article par Fabrice Bonvin, sur l'Internet, mars 2001.
* [1601] UFO Occupants Sightings, listing par Richard H. Hall, site Internet NICAP, www.nicap.org.
* [1358] * "B.A. BA des Extraterrestres - Volume 1", livre par Jean-Paul Ronecker, Pardès éditeur, France, page 98, 2001.

http://ufologie.net/1954/9oct1954pournoylachetivef.htm

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
avatar
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum


Masculin Age : 40
Nombre de messages : 12796
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
http://ovnis-ufo.org/

Ovnis Re: (1954) La rencontre de Pournoy-La-Chétive .

le Lun 09 Juin 2008, 10:52
Observations OVNI en LORRAINE en 1954

Travail de Rama


* Vosges (88)



1 témoin - Liffol le Grand (88) - 26-01-1954 - 04:50 a écrit:
Le témoin observa un cigare orange. Il eut l'impression que le ciel se fendait en deux, et ressentis en même temps comme une brûlure aux yeux et aux oreilles.



2 témoins - Mortagne par bruyères (88) - 24-04-1954 - 15:00 a écrit:
Ce jour-là, vers 15 heures, le bûcheron Roger Rougeolle, 37 ans, coupe du bois au Bois-de-Champ , en compagnie de Gilbert Doridant, lorsqu'ils entendent un grand bruit. Il voit passer trois ovni au-dessus d'eux. Leur lenteur et leur volume donnant l'impression d'une masse énorme. Deux des objets les survolent pendant que le troisième amorce une descente, dans un bruit comparable à celui d'un train roulant sur un pont métallique. L'ovni se pose à 50 m, ne touchant pas le sol (reste à 40 cm). Il est énorme. Rougeolle s'en approche et en fait le tour. Il plaque sa main sur une coque froide et dure, tape dessus avec le poing puis avec le dos de la hache, ensuite avec le tranchant. A ce moment là il recule lentement jusqu'à un rocher sur lequel il s'adosse: il se sent paralysé, collé au rocher et assiste au départ de l'engin qui s'élève lentement.



? témoin - Epinal (88) - 19-09-1954 - 18:30 a écrit:
Une énorme boule jaune foncée entourée d'un cercle jaune plus pâle est observé.



? témoin - St Michel sur Meurthe (88) - 01-10-1954 - 20:30 a écrit:
Plusieurs habitants observent dans le ciel un cigare lançant des lueurs blanches trés vives et se dirigeant vers le nord.



15 témoins - Lepanges sur Vologne (88) - 18-10-1954 - 19:50 a écrit:
Une quinzaine de personnes observent un « engin mystérieux » filant vite dans le ciel, s'arrêtant parfois, et prenant toutes sortes de couleurs.



1 témoin - St Rémy (88) - 20-10-1954 - 02:30 a écrit:
Le témoin (ancien légionnaire) travaille dans une entreprise de matériaux de construction à Etival, où il coule des parpaings. Il doit être à son travail à 3 h du matin ; et c'est pour cette raison qu'il quitte son domicile à 2 h 30. Après avoir roulé quelques centaines de mètres sur sa bicyclette, il doit mettre pied à terre, la route étant en réfection. Il pousse donc son vélo à la main, se tenant sur le côté du chemin, lorsqu'il aperçoit, se détachant dans la pénombre, une silhouette.Il se trouve à ce moment là au lieu dit "Le Las". Un ordre bref qu'il ne comprend pas, le cloue sur place. C'est alors qu'un inconnu s'avance vers lui, le tenant sous la menace d'une sorte de revolver, et s'adresse à lui dans un langage absolument inconnu. Le témoin, tchécoslovaque d'origine, pratique pas mal de langues, mais il reste coi. Il ne comprend pas un mot de ce que lui demande ce mystérieux personnage armé. Il se hasarde a annoncer à celui-ci qu'il connaît le russe, c'est alors que l'être lui parle dans cette langue qu'il semble connaître parfaitement lui aussi.
Et la conversation s'engage, elle sera brève. « Où suis-je, demande l'inconnu? En Espagne ou en Italie? » L'ex-légionnaire le détrompe, lui précisant qu'il se trouve à Saint-Rémy en France, Vosges, arrondissement de Saint-Dié. « A combien de la frontière allemande ? » demande l'être. LE témoin donne la précision demandée: «a 200 km à vol d'oiseau ». Après quoi l'inconnu s'enquiert de l'heure, « 2 h 30 », lui est-il précisé. C'est alors que l'homme, faisant passer son « arme » dans sa main gauche et tenant toujours son interlocuteur en joue, fouille dans son blouson et tire une montre ; "Tu mens, dit-il rudement.Il est 4 h", à combien et dans quelle direction se trouve Marseille? »(prononcé « Marsilla »). Il fournit encore le renseignement avec précision. Là s'arrête l'entretien. L'être fait marcher le témoin devant lui, et lui dit : « Va maintenant », Le témoin passe juste à côté (il aurait pu le toucher) d'un vaisseau gris avec une antenne en forme de tire-bouchon sur le sommet qui se trouve sur la route, quand il est à environ 200 mètres, il entend un sifflement doux, et voit l'objet haut d'un mètre soixante environ et d'un diamètre de trois mètres, décoller à la verticale, après avoir projeté un faisceau lumineux à la verticale ; à une dizaine de mètres du sol, l'engin vire, accélère sa vitesse et disparaît en direction de Saint-Dié. Cette disparition est observée pendant 30 secondes.
Le témoin fit une description détaillée de l'être. Taille : 1 m 65, de forte corpulence, portant un pantalon de toile, un blouson à col largement ouvert, fourré de peau, un bonnet du genre passe-montagne en drap et des souliers dont les semelles sonnaient sur les pierres de la chaussée.
Le témoin retourna sur ses pas, et à la lueur de son briquet il tenta de retrouver les traces à l'endroit où s'était posé l'engin. Mais il ne devait rien découvrir.
Les gendarmes de Raon-L'Etape furent prévenus et vinrent enqueter sur place, ainsi que le commissaire des renseignements généraux d'Epinal accompagné de deux inspecteurs.



? témoin - Girancourt (88) - 21-10-1954 - 08:30 a écrit:
De nombreuses personnes situées en divers points de la localité observent un objet cylindrique se tenant verticalement dans le ciel et changeant de couleur.



2 témoins - Moussey (88) - 27-10-1954 - 20:30 a écrit:
Dans la soirée de mercredi à 20 h 30, un jeune garçon est sorti du domicile de ses parents à Moussey pour faire effectuer une promenade à son chien. A peine dehors, le chien s'élance vers un pré en aboyant furieusement.
Le garçonnet le suit et fait alors une découverte qui le frappe de stupeur : un étrange engin de forme circulaire est posé dans la prairie. Durant une minute, le jeune témoin observe ce mystérieux appareil dont il donnera aux gendarmes de Moussey la description suivante : un objet sombre de forme circulaire de 4 à 5 mètres de diamètre posé dans une prairie. Il retourne ensuite chez lui pour prévenir sa mère. Celle-ci après avoir d'abord refusé de le prendre au sérieux finit par accepter de le suivre. Alors qu'ils arrivent dans la prairie, une lueur rougeâtre s'élève brusquement. Prise de peur, la mère s'enfuit et son enfant s'empresse de l'imiter. Tous deux préviendront ensuite leurs voisins et la gendarmerie de Moussey sera alertée. Une enquête sera ouverte. Des traces triangulaires furent relevées.





* Meurthe-et-Moselle (54)



? témoin - Lunéville (54) - 09-01-1954 - 06:15 a écrit:
Observation d'un objet discoïdal d'une luminosité aveuglante rouge, jetant des reflets de sang sur la campagne enneigée et laissant une longue trainée rouge. Allant vers le sud ouest.



? témoin - Nancy (54) - 09-01-1954 - 07:40 a écrit:
Observation d'un objet discoïdal d'une luminosité aveuglante jaunâtre. Venant du Sud et repartant vers le Sud Ouest.



? témoin - Nancy (54) - 24-09-1954 - 04:30 a écrit:
Objets ayant la forme de cigares en formation.



4 témoins - Tantonville (54) - 07-10-1954 - 22:00 a écrit:
Quatre témoins qui roulaient en voiture, ont aperçu une grosse boule lumineuse descendant vers le sol, dont la luminosité devenait plus forte au fur et à mesure qu'elle se rapprochait du sol. Le lendemain, on trouva de l'herbe brûlée à l'endroit où le phénomène s'était posé.



? témoin - Charmes la Côte (54) - 10-10-1954 - 06:30 a écrit:
Le témoin, gardien de prison à Ecouvres, roulait à motocyclette quand il vit soudain un objet de couleur aluminium ayant la forme d'une assiette, avec une coupole et deux hublots. Il avait environ 2 m de diamètre pour 1 m de haut et s'éloigna immédiatement.



1 témoin - Lunéville (54) - 20-10-1954 a écrit:
Le témoin qui possédait un jardin potager entre la voie ferrée et la Meurthe, à proximité de la route qui va de Lunéville à Rehainviller par Chaufontaine, a fait une désagréable découverte: Une partie de ses semis avait été détruite. Sur une surface de quinze mètres carrés, des plants de carottes avaient été écrasés, la partie saccagée ayant la forme d'une ellipse. Au centre, en deux endroits de quelques centimètres carrés d'égale distance des bords extérieurs de l'ellipse et nettement séparés, les fanes des carottes étaient intactes, comme si le fond de la masse qui s'était posée lourdement dans le jardin avait recelé deux profondes excavations. Il y avait de quoi provoquer une enquête. Il n'y avait pas de trace autour de l'endroit en question. A l'extérieur de l'ellipse, et d'un seul côté, les fanes des légumes avaient été soufflées violemment. Couchées ou arrachées, Elles semblaient avoir été aplaties par l'échappement libre d'un moteur. Pourtant, aucune projection de gaz brûlé ni de matière minérale n'a pu être relevée à cet endroit comme ailleurs.



1 témoin - Arraye et Han (54) - 24-10-1954 - 18:30 a écrit:
Un témoin venant d'Aulnois, emprunte un chemin vicinal. Arrivé au lieu-dit "Fontaine-Brouillon, ilv oit au milieu de la chaussée un engin ressemblant à une grande éleveuse à poussins de deux mètres de diamètre sur un mètre cinquante de haut. Il est phosphoresent et éclaire faiblement les alentours. L'objet s'élève verticalement de la route en abandonnant derrière lui une trainée lumineuse.



3 témoins - Xousse (54) - 08-11-1954 - 18:45 a écrit:
Une femme observe une sorte de globe se déplaçant dans le ciel et alerte alors son mari, directeur d'école et le maire du village. L'objet semble se rapprocher, venant du Nord est, mais en fait la trajectoire était plus lointaine et l'objet poursuit sa course, s'éloignant rapidement. Couleur de ce dernier orange semblant rouler sur lui même. Direction parallèle à celle de Moussey vers Leintrey.





* Moselle (57)



2 témoins - Bassing (57) - 01-10-1954 - 23:00 a écrit:
Vers 23 heures, messieurs Romain et Renfort, se tenaient sur le pas de leur porte. Leur attention a été attirée par un objet lumineux volant dans le ciel au Sud-Est d'eux. L'objet avait la forme d'une ellipse et se déplaçait de façon fantaisiste autour d'un point qui se situait visuellement pour les témoins entre les villages de Vergaville et Bidestroff qui se trouvent à 6 ou 7 kilomètres. Les témoins ont expliqué que l'objet était tantôt immobile, tantôt il montait et descendait, ou encore se déplaçait sur une courte distance à une allure vertigineuse. Les témoins ont évalué la taille de l'objet à quelques mètres seulement en fonction de leur estimation subjective de la distance. Les témoins ont également dit avoir pensé entendre un bruit de moteur, mais la proximité d'un réseau routier serré pourrait expliquer le bruit de moteur par le simple passage d'une automobile. L'observation a duré quelques minutes, l'objet a ensuite "disparu".



? témoin - Dieuze (57) - 02-10-1954 - 20:00 a écrit:
Un objet elliptique est observé pendant une heure. Il exécute des maneuvres compliquées, plongeon, montée à la verticale et autres et cela à différentes vitesses. Sa couleur est changeante et il semble émettre des phénomène lumineux.



? témoin - Blanche Eglise (57) - 02-10-1954 - 21:00 a écrit:
Le même objet vu à Dieuze le même soir se promène vers ce village volant au ras du sol.



? témoin - Bassing (57) - 02-10-1954 - 21:30 a écrit:
Toujours le même objet vu sur Dieuze et Blanche Eglise.



? témoin - Kerprich (57) - 03-10-1954 - 20:17 a écrit:
A 20 h 17, un disque vert est aperçu par plusieurs témoins, dont M. Pierre Laplace, un cyclomotoriste. L'objet se trouve à la verticale de la forêt de Bride, au nord de Kerprich. D'abord immobile, il jette soudain une lueur d'un violet sombre, démarre et se transporte en quelques secondes à la verticale de Guebling, nouvel arrêt, avec changement de couleur; trois fois l'objet parcourt le trajet Kerprich-Guebling, de façon identique et en reproduisant les mêmes phénomènes.

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
avatar
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum


Masculin Age : 40
Nombre de messages : 12796
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
http://ovnis-ufo.org/

Ovnis Re: (1954) La rencontre de Pournoy-La-Chétive .

le Lun 09 Juin 2008, 10:52
? témoin - Bidestroff (57) - 03-10-1954 - 21:00 a écrit:
Le même disque vu un peu plus tôt à Kerprich passe au-dessus de Guebling, cette fois, il ne revient pas à son point de départ, mais lance de nouvelles lueurs et descend au ras du sol, très lentement, en décrivant un demi-cercle. A quelques centaines de mètres de Bidestroff, il disparaît derrière les arbres et semble se poser au sol. Aussitôt, un « rush » se déclenche dans les villages voisins. Hélas, les premiers témoins arrivés sur le lieu n'eurent le temps que de voir partir l'engin à grande vitesse.



2 témoins - Guebling (57) - 03-10-1954 - 23:45 a écrit:
A 23 h 45, peut-être le même objet vu un peu plus tôt dans les villages alentours repasse au-dessus de Guebling et va se poser dans un champ à proximité de la route, deux habitants de ce village et des passants observèrent, impressionnés, l'objet immobile et silencieux. C'était un disque émettant une faible lumière verte, il était au sol. Les villageois contemplèrent longuement ce spectacle, de loin, puis rentrèrent chez eux sur la pointe des pieds.



1 témoin - Rosbruck (57) - 06-10-1954 - 19:20 a écrit:
Un chauffeur livreur découvre un objet sur la route entre Rosbruck et Morsbach. Pensant à un accident il s'arrête à quelques mètres de l'objet. Il descend de son camion et observe alors que l'objet est lenticulaire d'un diamètre de 9 mètres et d'une hauteur de 4 environ. Plusieurs faisceaux de lumière sont dirigés vers le sol. S'approchant de l'objet, ce dernier s'élève alors à dix mètres de haut et part vers Morsbach. Le témoin précisa aux gendarmes que l'objet était en forme d'assiette géante de couleur bleue sans ouverture, aucun bruit au décollage et disparition très rapide. Témoin visiblement ému suite à cette vision.



1 témoin - Morsbach (57) - 07-10-1954 - 19:20 a écrit:
Revenant de sa tournée de distribution, le chauffeur d'une firme de soda, se trouvait, après la traversée de Rosbruck sur la Route Nationale N.3, à l'entrée de Morsbach lorsque tout à coup, son attention fut attirée par un engin se trouvant sur cette route. Le témoin, étonné, crut à un accident de la circulation et stoppa son camion à quelques mètres de l'engin. C'est alors qu'il se rendit compte, en descendant de son véhicule, Qu'il s'agissait d'un engin circulaire d'un diamètre de 9 m et d'une hauteur de 4 m environ (plus de 2 fois la taille d'un homme normal), qui était éclairé par plusieurs faisceaux de lumières dirigés vers la terre. S'étant approché et se trouvant à quelques mètres de cet engin bizarre, le témoin vit tout à coup l'engin décoller à la verticale et s'élever à 10 m environ en l'air, pour se propulser ensuite en direction de Morsbach.
Toute cette scène se passait dans l'espace de quelques secondes devant le chauffeur ahuri. Ce dernier, encore sous le coup de l'émotion, reprit sa route et se rendit chez son patron, à qui il décrivit la scène, et alla en référer à la gendarmerie. Le capitaine Bohler, averti, se rendit avec le témoin sur les lieux, mais ne put déceler aucune trace sur la chaussée. Il interrogea longuement le chauffeur, qui lui déclara que l'objet avait la forme d'une assiette géante, de couleur bleue. Il n'a pas vue d'ouverture ni d'occupant. L'engin en décollant, ne fit aucun bruit, Pas de déplacement d'air et ne changeant pas de couleur. Au moment de l'apparition il pleuvait et le témoin déclare que lorsque l'appareil s'est élevé et disparu il avait une vitesse excessive n'étant même pas à comparer avec un avion à réaction.
Le chauffeur resta quelques jours sous le coup d'une émotion visible.



4 témoins - Pournoy la chétive (57) - 09-10-1954 - 18:30 a écrit:
3 enfants qui faisaient du patin vers 18 h 30, Gilbert Calda, Daniel et Jean-Pierre Hirsch, près du cimetière, voient un objet atterrir tout près d'eux. L'objet était près du cimetière posé sur 3 béquilles, il avait un diamètre de 2,50m environ. Un nain d'environ 1,20m vêtu de noir, le visage couvert de poils, de gros yeux, en sortit en dirigeant sur eux une lumière aveuglante et prononça quelques mots dans un langage inconnu. Les enfants se retournèrent à temps pour voir l'objet s'envoler. Robert Magnin, 16 ans, observa la scène de loin.



? témoin - Metz (57) - 10-10-1954 - 20:10 a écrit:
Un objet mystérieux resta pendant trois heures dans le faisceau d'un puissant projecteur de l'armée. Cette dernière avait installé un stand à la foire exposition de Metz et notamment ce puissant projecteur qui balayait le ciel de la ville. C'est vers 20:10 que ce dernier accrocha dans son faisceau un étrange globe immobile. Ce dernier a été décrit comme une boule d'arbre de Noël. La taille fut estimée à une cinquantaine de mètres. Par contre cet objet ne fut jamais visualisé sur l'écran d'un radar installé aussi sur le lieu de la foire.



? témoin - Moncourt (57) - 11-10-1954 - 01:30 a écrit:
Dans la nuit les habitants d'une ferme isolée à quelques centaines de mètres du village, sont réveillés par un sifflement anormal. A travers les persiennes ils distinguent une lueur aveuglante, fixée à flanc de coteau. Quelques minutes plus tard ils voient une boule lumineuse s'élever verticalement et disparaître rapidement.

Rapport de gendarmerie. A 01 h 30 des fermiers furent réveillés par un sifflement à Doncourt-Village, et virent un objet plat atterrir près des bois. Bientôt il s'éleva très vite verticalement et s'envola. Le sol était calciné. La police prit des échantillons.



? témoin - Metz (57) - 16-10-1954 - 21:25 a écrit:
Observation d'un objet de forme oblongue, ayant la grosseur d'un oeuf de poule, glissant silencieusement dans le ciel à une vitesse de cinq à six fois celle d'un avion à réaction.



? témoin - Longeville lès St Avold (57) - 19-10-1954 a écrit:
Un habitant de la Cité et plusieurs autres témoins affirment avoir vu trois objets mystérieux silloner le ciel.



1 témoin - Faulquemont (57) - 19-10-1954 a écrit:
Le soir, un commerçant de Saint-Avold qui rentrait de tournée a aperçu un engin lumineux décoller d'un champ, il a disparu dans la direction de la ville de L'Hôpital.



1 témoin - Hoste (57) - 19-10-1954 a écrit:
Au lieu dit Valette, un témoin a affirmé qu'une soucoupe volante s'est posée non loin de son champ. Le feuillage de plusieurs arbres a été brûlé.



1 témoin - Turquestein (57) - 20-10-1954 - 18:30 a écrit:
Alors qu'il conduit son véhicule sur la N393, le témoin voit une vive lueur qui lui barre la route. Il se sent alors « paralysé », les mains collées au volant. Il découvre Un objet conique à base phosphorescente, dont le cône était entièrement éclairé et sa pointe irradiait une lumière jaune-orange, posé au sol. Quand il est à 10 à 20 mètres de la chose, le moteur cale et, tandis que son véhicule continue sur sa lancée, l'impression de « paralysie » augmente tandis qu'une sensation de chaleur croissante envahit le corps du témoin.



2 témoins - St Quirin (57) - 25-10-1954 - 20:30 a écrit:
Deux frêres rentrent de leur travail, lorsqu'ils se trouvent en présence d'un engin cylindrique lumineux de trois mètres de haut pour six de diamètres, de couleur orange ac de nombreux reflets phosphorescents. Le moteur de leur tracteur calle. Les deux agriculteurs suivent des yeux pendant plusieurs seconde cet objet qui disparait en direction du "Bas-Bois". A noter que la batterie du tracteur fut totalement déchargée et il fallut une manivelle pour le redémarrer, chose qui n'était jamais arrivée.





* Meuse (55)



2 témoins - Commercy (55) - 29-09-1954 - 20:30 a écrit:
Le témoin se trouve au quartier Berthemy avec sa fille. Quand ils voient un tube lumineux, à peu près du diamètre de la Lune dans le ciel, pendant au moins dix secondes dans la direction de Couzance St Dizier.



1 témoin - Ancerville Gue (55) - 29-09-1954 - 20:30 a écrit:
Un cheminot observe un objet lumineux.



4 témoins - Chanteraine (55) - 07-10-1954 - 10:00 a écrit:
Une jeune fille est occupée à garder les vaches sur le plateau de Malaincourt non loin de Chenenvières, quand soudain elle observe un disque jaune , plutôt pâle qui semble osciller quelques secondes. Elle court prévenir une homme qui labourait au lieu dit "Le Boucher" qui observe aussi le phénomène. Ce dernier inonde de reflets bleus et violets tout le ciel en diection de Maix aux Forges. Le second témoin en parle en ces mots : "Je ne pouvais plus regarder, ça me faisait mal à la tête. Je voyais tout bleu, mes cheveux étaient bleus, les bois étaient bleus." Deux autres témoins à Chennevières observent aussi le phénomène. Le jeu de lumière dure 5 minutes avant de s'arrêter et laisser place à une pluie abondante qui dura le reste de la journée.



1 témoin - Quincy Landzécourt (55) - 21-10-1954 - 22:30 a écrit:
Le témoin rentrait de son travail à motocyclette, il a été soudainement environné d'étincelles, et a aussitôt vu à une centaine de mètres devant lui dans les champs une gerbe de feu, bleue en son centre, qui s'est élevée brusquement vers le ciel. Très effrayé, il est immédiatement rentré chez lui. L’observation s'est produite au lieu-dit Les Buttes de Chaumont non loin du carrefour des routes de Quincy, Vigneulles et Juvisy.


http://baseovnifrance.free.fr/requete.php?typ_ret=1

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum