Marque-page social
Conservez et partagez l'adresse de Ovni et vie extraterrestre | Les mystères des Ovnis sur votre site de social bookmarking
Derniers sujets
Comment des pilotes en colère ont pu forcer la Navy à prendre au sérieux les ovnis, Un article du Washington PostAujourd'hui à 13:46HocineLa physique quantique et les idées reçues Aujourd'hui à 12:36Polyèdre57Le GEIPAN et son traitement du phénomène OvniAujourd'hui à 12:16anakinSujet unique: Les pyramides dans le mondeHier à 23:20martinMais que font les ovnis quand ils ne se montrent pas ?Hier à 22:47HocineSi les extraterrestres existent, pourquoi aucun contact?Hier à 21:36Nanou TiUn ranch étrange dans le Nord de l'Utah (Skinwalker Ranch)Hier à 21:13Nanou TiAutres hypothèses que les engins "tôles et boulons"Hier à 17:31Polyèdre57OVNI à Wichita au KansasHier à 15:10anakinPrésentation du chainon manquant Hier à 08:11LorelinePourquoi les Ovni s'interessent-ils au Nucléaire?Lun 24 Juin 2019, 21:48Nanou TiArchives OVNI en FranceLun 24 Juin 2019, 21:20R-Mèsobservation de lumièreLun 24 Juin 2019, 12:34Polyèdre57Astrobiologie sur PodcastScienceLun 24 Juin 2019, 04:06Loreline[Topic unique] Le robot Curiosity sur Mars Lun 24 Juin 2019, 02:33LorelineTopic unique: Où en est le programme SETI ?Lun 24 Juin 2019, 02:02LorelineDeux exoplanètes très semblables à la TerreLun 24 Juin 2019, 01:33LorelineQuand le Pentagone étudie les ovnis dans le plus grand secret. Un article du New York TimesDim 23 Juin 2019, 22:43Polyèdre57Ovni: de quoi parlons-nous exactement, un problème de définition?Dim 23 Juin 2019, 22:14Jean-Marc WatDu côté de nos cousins du QuébecDim 23 Juin 2019, 20:10Polyèdre57Ovni: Les témoins en live !Dim 23 Juin 2019, 17:47Polyèdre57Le phénomène ovni et la foi chretienneDim 23 Juin 2019, 07:37TikoChapelet de satellites Starlink: des enseignementsDim 23 Juin 2019, 07:06TikoCrop Circles et Ovnis messages ou arnaques?Dim 23 Juin 2019, 00:22Roland62(1994) Atterrissage d'un Ovni devant une école au Zimbabwe.Sam 22 Juin 2019, 22:25Polyèdre572019: le 14/01 à 19h00 - Lumière étrange dans le ciel - Charneux -Non préciséSam 22 Juin 2019, 16:12Polyèdre57Le comportement des sceptiques et des croyantsSam 22 Juin 2019, 15:59Polyèdre57[Speculations] vol mh370 intriguantVen 21 Juin 2019, 21:50Roland62Quand cinq pilotes de l'US Navy décrivent des rencontres récentes faites grâce à un nouveau radar embarquéVen 21 Juin 2019, 10:43Hocineaucun sujetJeu 20 Juin 2019, 11:18Polyèdre57
Annonce
Annonce
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Loreline
Loreline
Administratrice en charge du blog
Administratrice en charge du blog
   Le cliché du trou noir M87* enfin révélé Empty

Féminin Age : 69
Nombre de messages : 8260
Inscription : 10/08/2012
Localisation : Bretagne
Emploi : ************
Passions : Découvrir, étudier et comprendre
Règlement : Règlement
Points de Participation : 14874

Ovnis Le cliché du trou noir M87* enfin révélé

le Mer 10 Avr 2019, 20:47
Bonsoir

Voilà qui pourrait alimenter l'idée que des passages sont possibles entre différents univers
ou tout simplement démontrer qu'une hypothèse 
a pu être prouvée

 "Mais ceci est une preuve directe très satisfaisante”, explique Frédéric Gueth, chercheur au CNRS, mais également directeur adjoint de l’Iram, un institut européen dont les télescopes ont servi à produire cette première image d’un trou noir.
Selon un article de Le HuffPost

Ajoutée le 10 avr. 2019

Mercredi 10, le télescope virtuel EHT a livré l'une des plus grandes avancées de l'astronomie moderne: le portrait photo du trou noir supermassif M87* , d'une masse équivalent à 6 milliards de soleils.

Voici la première photo d'un trou noir supermassif,


Pas convaincu? Certes, cette image n’est pas aussi impressionnante que Gargantua, le trou noir d’Interstellar (dont la simulation est d’une grande rigueur scientifique). Mais elle ne fait pas le tour du monde pour rien. Jalousement gardée par les chercheurs avant cette conférence de presse multidiffusée, elle fait l’objet de six études dans la prestigieuse revue scientifique Astrophysical Journal Letters.

Discerner l’invisible
“On avait déjà un certain nombre de preuves indirectes de l’existence de trous noirs, comme la détection d’ondes gravitationnelles, les résultats de Gravity [voir à ce sujet notre article, NDLR] qui a étudié le comportement d’une étoile toute proche. Mais ceci est une preuve directe très satisfaisante”, explique Frédéric Gueth, chercheur au CNRS, mais également directeur adjoint de l’Iram, un institut européen dont les télescopes ont servi à produire cette première image d’un trou noir.

Pour autant, s’il s’agit d’une “preuve directe”, on ne peut pas dire que l’on “voit” le trou noir. Pour une simple et bonne raison: ces objets sont physiquement invisibles. Prédits par la théorie de la relativité générale d’Einstein, ils seraient issus d’étoiles tellement massives qu’elles s’effondrent sur elles-mêmes.

Résultat: ne reste qu’un point minuscule, un objet extrêmement compact, mais tellement dense que sa gravité attire tout autour de lui, même la lumière. “Autour, il y a une sphère d’influence, une distance où la gravitation est si forte que rien ne peut s’échapper”, explique Frédéric Gueth.

La “surface” de cette sphère, c’est ce que l’on appelle l’horizon du trou noir (ou “horizon des événements”). Si quelque chose, même la lumière, passe cette frontière, elle ne peut jamais ressortir. C’est la limite de non-retour. Résultat: on ne peut pas “voir” un trou noir.

Mais alors que discerne-t-on sur cette image? C’est l’ombre du trou noir. La zone orangée autour est un disque d’accrétion. “Le trou noir est entouré de matière chaude, brillante, qui est petit à petit mangée par le trou noir”, précise Frédéric Gueth. La matière est tellement chaude qu’avant de sombrer, elle rayonne sur certaines longueurs d’ondes électromagnétiques, à certaines fréquences. Celles justement captées par l’EHT.

Ce que l’on voit, c’est donc une absence, l’opposé de la lumière. Et c’est exactement ce que prédisent les équations de la théorie de la relativité. “C’est presque trop beau pour être vrai, trop proche des simulations”, s’exclame Frédéric Gueth. La vidéo en tête d’article montre justement à quel point l’image est proche des différentes simulations.


Bon visionnage Wink
Cordialement
Loreline
Loreline
Loreline
Administratrice en charge du blog
Administratrice en charge du blog
   Le cliché du trou noir M87* enfin révélé Empty

Féminin Age : 69
Nombre de messages : 8260
Inscription : 10/08/2012
Localisation : Bretagne
Emploi : ************
Passions : Découvrir, étudier et comprendre
Règlement : Règlement
Points de Participation : 14874

Ovnis Re: Le cliché du trou noir M87* enfin révélé

le Jeu 11 Avr 2019, 15:27
Bonjour

Comment cette image a-t'elle été obtenue ? 

Voici une vidéo intéressante sur RTLfuture ►ICI:

 "On a développé une technique particulière qui consiste à combiner des images de différents radiotélescopes à la surface de la Terre", explique Éric Gourgoulhon. "C'est comme si on avait construit un télescope géant de la taille de la Terre", ajoute-il. 


"Un trou noir par définition même est un objet dont rien ne peut sortir en raison de son champ gravitationnel et en particulier la lumière ne peut pas sortir. Donc, il apparaît noir", explique Éric Gourgoulhon. "Si on arrive à le visualiser c'est parce qu'il y a de la matière autour, un gaz en orbite autour du trou noir. Donc on a l'image de ce gaz mais on centre on voit cette tâche noire d'où rien ne sort", dit-il. 

"On a l'impression qu'il y a un trou noir au cœur de chaque galaxie dont la nôtre. Là, le trou noir dont on vient d'avoir l'image est situé dans une autre galaxie à à peu près 50 millions d'années lumières", affirme le directeur de l'Observatoire de Paris.
Loreline
Loreline
Administratrice en charge du blog
Administratrice en charge du blog
   Le cliché du trou noir M87* enfin révélé Empty

Féminin Age : 69
Nombre de messages : 8260
Inscription : 10/08/2012
Localisation : Bretagne
Emploi : ************
Passions : Découvrir, étudier et comprendre
Règlement : Règlement
Points de Participation : 14874

Ovnis Re: Le cliché du trou noir M87* enfin révélé

le Jeu 11 Avr 2019, 16:10
Futura Science nous livre les commentaires de l'astrophysicien Aurélien Barrau►ICI

"On suspecte depuis longtemps que le cœur des trous noirs est une zone où la gravitation quantique doit être convoquée. De très nombreuses études ont été menées pour comprendre comment cette dernière pourrait parvenir à s'affranchir des "singularités" de la relativité générale qui sont en réalité des pathologies de celle-ci.

Mais la plupart des études étaient jusqu'alors cantonnées à des effets très localisés au centre des trous et donc masquées par l'horizon. Il s'agissait par conséquent d'effets qui n'étaient pas observationnellement testables et touchaient plutôt à la cohérence interne du modèle. Récemment, le credo a évolué et plusieurs arguments intéressants laissent entendre que des corrections quantiques pourraient exister en dehors de l'horizon du trou noir ! Et cela change tout parce que la zone de l'espace-temps, soumise à des effets mesurables de gravitation quantique, pourrait maintenant être observable.

Il n'est pas certain que ces effets hors de l'horizon existent. Mais il faut noter que plusieurs approches indépendantes, utilisant des arguments assez généraux, mènent à cette conclusion. Cela ouvrirait des perspectives extraordinaires. De mon coté, je travaille sur les modes de relaxation des trous noirs dans le cadre de cette hypothèse. L'idée serait alors de voir les effets de gravitation quantique par les ondes gravitationnelles observées par Ligo et Virgo. Mais, de façon remarquable, il pourrait aussi se faire que l'ETH puisse sonder ces phénomènes.

Assez récemment, Giddings et Psaltis ont étudié les fluctuations quantiques qui existeraient hors de l’horizon et ont, pour la première fois, calculé les effets visibles et dépendant du temps qui pourraient en résulter. Ils concluent que les conséquences seraient difficilement discernables sur le trou noir au centre de notre Galaxie mais pourraient être vues autour de celui, 1.000 fois plus massif, se trouvant au centre de M87. Cela ouvre des possibilités fascinantes pour tester des hypothèses novatrices concernant les structures quantiques au voisinage des trous noirs. »

Ces déclarations font écho à celles du regretté Pierre Binétruy qui expliquait lui aussi, notamment dans la vidéo ci-dessous, que l'étude des ondes gravitationnelles et de l'environnement proche de l'horizon des évènements pourrait bien un jour nous donner des clés pour tester et comprendre une théorie quantique de la gravitation.

Trous noirs et gravitation quantique par Aurélien BARRAU  

Conférence de l'astrophysicien Aurélien Barrau lors de la 11e édition des Rencontres du ciel et de l'espace, le 2 novembre, à la Cité des sciences et de l'industrie.
La théorie d’Einstein est magnifique et remarquable mais elle n’est pas « complète ». Il faut aller au-delà pour prendre en compte la physique quantique. Je présenterai les idées générales de la gravitation quantique et l’image révolutionnaire à laquelle elle mène quand on l’applique aux trous noirs et au Big Bang. Nous étudierons la nouvelle image du monde qui se dessine et interrogerons sa légitimité et sa crédibilité.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum