Marque-page social
Marque-page social yahoo  Marque-page social google      



Conservez et partagez l'adresse de Ovni et vie extraterrestre sur votre site de social bookmarking

Derniers sujets
Le nouveau livre d'Eric Zurcher Les apparitions mondiales d'humanoïdesHier à 20:43elisaliseQuand le Pentagone étudie les ovnis dans le plus grand secret. Un article du New York TimesHier à 20:26elisaliseQue valent les affirmations de Thierry Jamin?Hier à 18:09OberonL’origine des cercles de fées enfin dévoiléeDim 09 Déc 2018, 21:27martin4 objets triangulaires en PennsylvanieDim 09 Déc 2018, 20:50Polyèdre57Que pensez-vous de la théorie des anciens astronautes?Dim 09 Déc 2018, 14:51Nycolas "Rendez-vous" d'ODHTv!Dim 09 Déc 2018, 14:14Polyèdre57Quand les soucoupes volantes déferlaient sur le mondeSam 08 Déc 2018, 18:06Polyèdre57Etude de textes anciensSam 08 Déc 2018, 10:29Polyèdre57SETI & OVNI, un espoir ?Sam 08 Déc 2018, 10:10Polyèdre57Les ovnis, ça n'existe pas selon france tv qui lutte contre les fake news Sam 08 Déc 2018, 10:03Polyèdre57(Topic unique): Etude des méprises vos documents et expériencesVen 07 Déc 2018, 15:12Jean-Marc Watdivulgation allemandeVen 07 Déc 2018, 11:36Polyèdre57Dossier OVNI/NUCLÉAIREVen 07 Déc 2018, 11:06martin[Mise à jour) Les nouveaux articles du blogJeu 06 Déc 2018, 23:30LorelineÎle-de-France: les membres de cette régionJeu 06 Déc 2018, 19:57Polyèdre57Carl SaganJeu 06 Déc 2018, 19:09Polyèdre5724 novembre 2018 - Observation d'un ovni au dessus du Nunavut (Canada)Mer 05 Déc 2018, 19:23Polyèdre57(1956) L'affaire de l'aéroport d'Orly un ovni sur le radarMer 05 Déc 2018, 18:15GenuineUFOsPrésentation de GenuineUFOsMar 04 Déc 2018, 23:47StarfullAnalyse Photo: cliché de Wanaque, 1952Mar 04 Déc 2018, 12:55Jean-Marc WatDoit-on croire la théorie de MeessenMar 04 Déc 2018, 12:30Polyèdre57Analyse photo / Clementine StructureMar 04 Déc 2018, 11:54Polyèdre57Publication d'un livre dur les ovnis de forme triangulaire.Mar 04 Déc 2018, 11:46Guillaume84...Analyse du cliché de la Bataille de Los Angeles...Mar 04 Déc 2018, 00:21moimoiSalut c'est Phi01Lun 03 Déc 2018, 18:05Phi012011: le /08 à Entre 23 heures et 2 heures du matin - Un phénomène ovni troublant - Ovnis à Bourgogne - Yonne (dép.89)Dim 02 Déc 2018, 17:36Polyèdre57Passivité de l'humain face au phénomène PANDim 02 Déc 2018, 12:51Charles1960L'observation de Taizé (1972)Sam 01 Déc 2018, 16:02Polyèdre57Le mystère de la photo du petit rechain élucidé : "Une supercherie"Ven 30 Nov 2018, 22:59LorelineOvni à la Reunion: une soucoupe volante au dessus de Sainte-SuzanneVen 30 Nov 2018, 12:05Polyèdre57Des lumières rouges dans le ciel samedi soir (témoignage audio)Ven 30 Nov 2018, 12:04Guillaume84première vision extraordinaireVen 30 Nov 2018, 11:51Guillaume84MAJ : -Ovnis et mégalithes :L'UFOLOGIE DE TERRAIN avec ODHTvVen 30 Nov 2018, 08:31LorelineComment informer nos proches et la population au sujet des Ovnis?Jeu 29 Nov 2018, 17:06gve33La SF du début du 20ème siècle : prémonitoire ?Jeu 29 Nov 2018, 14:32Phi012018: le 09/11 à 18h30 - objet volant, ailé avec lumieres blanches alignées - Ovnis à grenoble -Isère (dép.38)Mar 27 Nov 2018, 22:23twing38MAJ : Ovnis au-dessus de la Roumanie. OVNIS-OANIS DANS L'HISTOIRE avec les vidéos d'O.D.H.TvMar 27 Nov 2018, 12:19LorelineLe phénomène ovni est il un phénomène paranormal?Lun 26 Nov 2018, 22:00Charles1960Détection radar des ovnis (objets volants non identifiés)Lun 26 Nov 2018, 20:36Benjamin.dOvni007.com: Bienvenue sur n'importe quoi landLun 26 Nov 2018, 19:21Polyèdre57Bugarach le point de rencontre des sectes apocalyptiquesLun 26 Nov 2018, 19:09Polyèdre57Les Crop Circles (Cercles de Cultures) et les OvnisLun 26 Nov 2018, 18:58Benjamin.dBilly Meier le charlatan suisse et ses canulars photosLun 26 Nov 2018, 17:46HocineA propos du cropcircle de RauwillerLun 26 Nov 2018, 17:27Polyèdre57Devenez rédacteur/rédactrice: proposer des publications pour le blog Lun 26 Nov 2018, 17:12Benjamin.dQuel film de science fiction préférez-vous? (liste non exhaustive)Lun 26 Nov 2018, 15:37Benjamin.dMise en garde: Les sectes autour du culte des Ovnis Lun 26 Nov 2018, 12:49Benjamin.dSCEAU: Sauvegarde et Conservation des Etudes et Archives UfologiquesDim 25 Nov 2018, 16:44Polyèdre57Hypothétique technologie d’ovni...Dim 25 Nov 2018, 14:52micladCrop Circles et Ovnis messages ou arnaques?Dim 25 Nov 2018, 12:38JJPLa France a-t-elle récupéré un ou plusieurs OVNI?Dim 25 Nov 2018, 11:32StarfullL'armée US disposent de plusieurs scénarios en cas d'invasion E.TDim 25 Nov 2018, 11:24Polyèdre57Une nouvelle mode qui discrédite à l'ufologie: les pseudos photos-surprisesDim 25 Nov 2018, 11:20Polyèdre57Comment lutter contre les sectes ?Dim 25 Nov 2018, 11:18Polyèdre57Les extraterrestres reptiliens le délire continue sur internetDim 25 Nov 2018, 10:47Polyèdre57La vie avec les extra-terrestre et reaction humaine...Dim 25 Nov 2018, 10:27Polyèdre57Ovni du Col de Vence une zone de canulars fréquentsDim 25 Nov 2018, 10:24Benjamin.d1976: le / à 12h05 - Une soucoupe volante - Ovnis à Denonville -Eure-et-Loir (dép.28)Dim 25 Nov 2018, 10:18Polyèdre57Ovni: la panique comme véritable raison du secret ?Dim 25 Nov 2018, 10:13Phi01
Menu du Site










Annonce
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum


Masculin Age : 40
Nombre de messages : 12880
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
http://ovni-extraterrestre.com/

Ovnis (1968) ST STANISLAS DE KOSTKA, QUEBEC, CANADA

le Mer 28 Nov 2007, 21:07
28 JUILLET 1968, ST STANISLAS DE KOSTKA, QUEBEC, CANADA, PAUL SAUVE, NICOLE SAUVE, JOANNE SAUVE, REGENT LEGER, DENIS LEGER:
BREF RESUME DE L'EVENEMENT ET DES SUITES:


La presse régionale a vite rapporté une observation par un groupe de cinq enfants qui a eu lieu le soir du dimanche 28 juillet 1968.

Ces cinq enfants, de Saint-Stanislas-de-Kostka, Québec, Canada, étaient tous habitués à se fréquenter, à partager des jeux, à travailler aux champs avec leurs parents. Il s'agissait de Denis Léger, 12 ans, décrit comme un garçon joyeux à l'oeil vif et pas nerveux pour deux sous, son frère Régent, 15 ans, qui parle rapidement et sursaute au moindre bruit, et les enfants de la famille Sauvé, Nicole, 14 ans, toujours souriante, calme et intelligente, Paul, 20 ans, inquiet de ne pas être cru mais très intéressé à convaincre, et Joanne, 9 ans, peu loquace mais sûre d'elle-même.

A 21 heure ce jour-là, le temps est décrit comme doux, il ne pleuvait pas et la nuit était presque complète. Denis Léger et son ami Paul Sauvé s'amusaient paisiblement au deuxième étage de la maison des Sauvé, quand Denis a jeté un coup d'oeil à la fenêtre donnant sur des champs de blé et d'avoine et a aperçu une sorte de cercle ceinturé d'un halo rouge brillant.

Il a vite appelé Paul Sauvé et les trois autres enfants, et quelques secondes plus tard, un second objet semblable est apparu. Ils se déplaçaient lentement, de façon continue, sans soubresauts. Tandis que l'un s'arrêtait, l'autre est descendu à la verticale, ressemblant à une couronne glissant tranquillement vers le sol, sans bruit.

Les enfants ébahis ont vu cette chose toucher le sol d'un champ d'avoine, à 1000 pieds environ de leur point d'observation. Denis Léger s'est écrié que c'est une soucoupe volante, ce que les autres pensaient aussi. Il en était certain puisqu'il avait déjà eu une observation l'année précédente durant un après-midi, quand une soucoupe avec trois personnages l'avait suivie à 150 pieds pendant près de cinq minutes. Après avoir raconté cette observation précédente pendant environ 10 minutes à ses camarades, tous sont retournés à la fenêtre, et l'objet lumineux était toujours là.

Revenus de leur surprise, les cinq enfants ont décidé d'aller regarder par la fenêtre du premier étage, puis dans la cour, pour mieux voir l'objet. Denis Léger, le plus courageux du groupe, est allé le premier sur la galerie, lampe de poche en main, rejoint par ses amis. Il a d'abord dirigé le faisceau lumineux droit devant lui, sur une clôture de bois à 50 pieds au plus de l'endroit où il se trouvait.

Les enfants ont été effrayés, et se sont sauvés à toute vitesse à l'intérieur de la maison parce que la lampe avait éclairé une tête dépassant de la clôture, chauve, noire ou brune, qui semblait engoncée entre les deux épaules, sans cou, avec des yeux ronds, de tailles normales mais ridés, et des oreilles ordinaires mais entourées de cheveux ou poils crépus, noirs. La bouche n'était pas anormalement large, le nez plat, le menton normal, et cette tête apparaissait un peu plus grosse que chez un humain. Les enfants ont estimé que l'être pouvait avoir 1.20 mètres de haut, et ont noté que ses épaules étaient plus larges que la normale, alors que les jambes et les pieds étaient dissimulés par l'obscurité. Ce qui a le plus impressionné les enfants était sa peau "ridée, galeuse, avec des bosses".

Dès qu'il a été éclairé, cet être a porté sa main droite à la hauteur de sa figure, main qui montrait cinq doigts, et qui était très large, noire, bosselée, galeuse comme la peau d'un crapaud. Il ouvrait et refermait cette main comme "un bébé qui veut saluer", il a continue a le faire tout en reculant tranquillement vers la grange en faisant de très petits pas, puis il a disparu ou a été perdu de vue.

Denis Léger est remonté au second étage avec Paul Sauvé, d'où il a encore pu observer la soucoupe lumineuse. Nicole Sauvé a pris le téléphone pour tenter d'appeler ses parents absents, la petite Joanne Sauvé terrifiée s'est enfermé à double tour dans la salle de bain, tremblante de peur.

Régent Léger était resté à la fenêtre, quand il a vu à son tour droit devant lui la même figure laide et noire et la main galeuse qui frappait maintenant à la vitre. Il a entendu entend un grognement semblable au mugissement d'une vache, et a été paralysé de frayeur, ne pouvant plus ni bouger ni parler. La créature a ensuite reculé et de nouveau disparu.

Les enfants sont alors remontés au second étage, et quelques minutes après les coups dans la vitre, la soucoupe, toujours d'une luminosité rouge, s'est élevée dans les airs verticalement et lentement, sans bruit entendu, jusqu'à ce qu'elle disparaisse dans les nuages ou dans le ciel. L'autre objet n'était plus visible a ce moment.

Les parents Léger et Sauvé ont indiqué accepter le récit de la soucoupe, d'autant que Mr. Sauvé en avait également vu une, et ils ont constaté l'importance de la frayeur des enfants mais sont restes sceptiques quant à la créature. Denis Léger a rappelé son observation précédente à son père, et tandis que ce dernier le décrit comme un garçon courageux, il a aussi noté que cette fois il avait été effrayé et très nerveux.

Le journaliste précise que les enfants ont parfaitement résisté à trois interrogatoires espacés d'une journée chacune et d'une durée respective d'environ 1 heure et 30 minutes sans jamais varier leur version des faits, sans se vanter d'avoir vu une soucoupe et sans être plus bavards que de raison. Ils ont répondu aux questions qu'on leur a posées calmement et sans exagérer, ne sont pas tombés dans des pièges tendus pour les faire se contredire, et il a été noté qu'ils n'étaient pas amateurs d'histoires fantastiques ni de science fiction télévisée.

A l'endroit où les cinq enfants ont affirmé que la soucoupe s'était posée, un immense champ d'avoine, il a été constaté qu'une surface circulaire de 15 pieds de diamètre avait été écrasée et que l'avoine avait été abattue de façon circulaire comme l'aurait fait un tourbillon. A partir du cercle partait une trace de 4 pouces de large, longue de 60 pieds et qui s'interrompait net.

INFORMATIONS DE BASE:
Numéro de cas: URECAT-000203
Date d'observation: 28 juillet 1968
Premier rapport: 7 août 1968
Délai de rapport: 1 semaine.
Témoignage apporté via: Non connu.
Premier enregistrement allégué par: Rapport d'ufologues locaux.
Premier enregistrement certain par: Journal national.
Type premier enregistrement allégué: Rapport d'ufologues locaux.
Type premier enregistrement certain: Journal national.
Ce dossier créé le: 11 juin 2007
Sa plus récente mise à jour: 11 juin 2007
Pays de l'événement: Canada
Etat/Département: Québec
Type de lieu: Non rapporté, extérieur.
Conditions d'éclairage: Nuit
OVNI observé: Oui
Arrivée OVNI observée: Oui
Départ OVNI observé: Oui
Relation OVNI/entité: Incertaine
Nombre de témoins: 5
Ages des témoins: 9 à 20
Types de témoins: Non rapporté, enfants, adolescents, jeunes.
Photographies: Non.
Dessins par témoins: Non.
Dessins approuvé par témoins: Non.
Nombre d'entité: 1
Type d'entités: Humanoïde
Taille d'entités: 1.20 mètres
Tenues d'entités: Peau ridée, écailleuse, avec des bosses.
Couleur des tenues d'entités: Non rapporté.
Couleur de peau d'entités: Brun foncé.
Corps des entités: Large d'épaules.
Têtes des entités: Engoncée dans les épaules, sans cou, chauve.
Yeux des entités: Ronds.
Bouches des entités: Oui.
Nez des entités: Plat.
Pieds des entités: Non vus.
Bras des entités: 2, mains très large, noire, bosselée.
Doigts des entités: Non rapporté, grande main noire rugueuse.
Nb de doigts des entités: 5
Pilosité des entités: Tête chauve, sauf poils noirs sur les oreilles.
Voix des entités: Un meuglement de vache.
Actions des entités: Vient derrière une fenêtre, frappe au carreau, s'éloigne.
Interactions entités/témoins: Frappe à la fenêtre.
Réactions des témoins: Observation, départ.
Sentiments des témoins: Effrayés.
Interprétations des témoins: Non rapporté, soucoupe volante.
Catégorie explicative: Visiteurs extraterrestres ou confusion.
Certitude de l'explication: Moyenne.


RECITS:
[Ref. lp1:] "LA PRESSE" DE MONTREAL:

Le "crapeauïde" de Saint-Stanislas-de-Kostka
Le "plus beau cas" de soucoupe volante, à Saint-Stanislas de Kostka
Par Jacques Hébert

Vers 9 h., le soir du dimanche 28 juillet, cinq enfants affirment qu'ils ont vu une soucoupe volante atterrir dans un champ d'avoine situé près de la maison où ils jouaient. Après une demi-heure, tout était redevenu normal dans le sixième rang de Saint-Stanislas-de-Kostka, à quelque 45 milles au sud-ouest de Montréal. Ils ont "vu" aussi un "être" de l'espace. Tout cela est-il le fruit de cinq imaginations habiles et bien orchestrées? Il semble que non.

Ils sont cinq, tous habitués à se fréquenter, à travailler aux champs avec leurs parents ou à gambader près de la petite rivière coulant près de leur maison respective. Il y a d'abord Denis Léger, 12 ans, un garçon joyeux à l'oeil vif et pas nerveux pour deux sous. Son frère Régent, a 15 ans et parle rapidement et sursaute au moindre bruit. Les trois autres appartiennent à la famille de M. et Mme Gaétan Sauvé: Nicole, 14 ans, toujours souriante, calme et intelligente; Paul, 20 ans, un petit bout d'homme inquiet de ne pas être cru mais très intéressé à vous convaincre. Finalement, Joanne, 9 ans, peu loquace mais sûre d'elle-même.

Un cercle rouge
Denis Léger et son ami "Ti-Paul" (Sauvé) s'amusent paisiblement au deuxième étage de la demeure des Sauvé. Denis jette un coup d'oeil à la fenêtre où s'étalent champs de blé et d'avoine. Il est 21 heures, le temps est doux, il ne pleut pas et la noirceur est presque complète. Denis aperçoit alors une espèce de cercle ceinturé d'un halo rouge brillant.

Vivement, il appelle son ami et les trois autres enfants! Quelques secondes plus tard, un second objet, semblable au premier, fait son apparition. Ils se déplacent lentement, de façon continue, sans soubresauts. Tandis que l'un s'arrête, l'autre descend à la verticale. On dirait une couronne glissant tranquillement vers le sol, sans bruit. Dix yeux ébahis observent bouche-bée, cette "chose mystérieuse" qui touche le sol d'un champ d'avoine, à 1000 pieds environ de leur point d'observation. Aussitôt, Denis s'écrie: "C'est une soucoupe volante", ce que les autres pensent aussi. "Je le sais, j'en suis certain, dit-il. J'en ai vu une l'an dernier à peu près à la même date mais durant l'après-midi. Elle m'avait suivi pendant cinq minutes environ à 20 pieds de terre. J'étais à 500 pieds, à bicyclette. J'ai vu l'intérieur, c'était facile parce que le dessus de la soucoupe était fait de verre, environ trois ou quatre pouces d'épais. Il y avait trois personnes dont l'une assise à un bout et les deux autres à l'autre. Ils semblaient petits et noirs. Ca ressemblait à une soucoupe ronde et brillante. Il n'y avait rien en dessous et au-dessus et ça ne faisait aucun bruit. "Je dois avouer que j'ai eu vraiment peur et que j'ai j'étais content de ne plus la voir lorsque je suis entré dans le bois pour me rendre à la maison." (Précisons ici qu'effectivement les arbres recouvrent la route à un certain endroit). Une fois son récit terminé, Denis retourne à la fenêtre suivi des autres. L'objet lumineux est toujours là; environ dix minutes se sont écoulées.

L'homme laid dans la cour
Revenus de leur surprise les cinq enfants décident d'aller regarder par la fenêtre du premier étage, puis dans la cour, pour mieux voir le fameux objet. Denis, le plus brave du groupe, se retrouve le premier sur la galerie, lampe de poche en main. Ses amis sont maintenant près de lui. Il dirige tout d'abord son faisceau lumineux droit devant lui, sur une clôture de bois, à 50 pieds tout au plus de l'endroit où il se trouve. Frayeur générale, sursaut puis panique et rentrée à toute vitesse à l'intérieur de la maison.

La lampe a éclairé une tête dépassant de la clôture, une tête chauve, noire ou brune, que l'on croirait incrustée entre les deux épaules, sans cou. Les yeux sont ronds, de grandeur normale mais ridés. Les oreilles n'offrent rien de particulier sinon qu'elles sont entourées de cheveux ou poils crépus, noirs. La bouche n'est pas anormalement large et le nez est plat. Le menton est normal. Au total, la tête apparaît un peu plus grosse que chez un humain. L'être en question peut mesurer dans les 4 pieds mais ses épaules sont plus larges que la normale. Les jambes et les pieds sont cachés par la noirceur.

Les enfants ont peur, surtout à cause de sa peau "ridée, galeuse, avec des bosses". Sitôt qu'il se sent vu et éclairé, l'être porte sa main droite à la hauteur de sa figure. C'est une main à 5 doigts, "très large, noire, bosselé, galeuse comme la peau d'un crapaud". Elle s'ouvre et se referme comme celle d'un bébé qui veut saluer. Elle demeure dans cette position tandis que la créature "reculera tranquillement vers la grange en faisant de très petits pas". Puis, elle disparaît.

Dans la fenêtre
Denis remonte au second étage d'où il observe toujours la soucoupe lumineuse. Paul est à ses côtés. Nicole est au téléphone et cherche ses parents absents. Joanne s'est enfermée à double tour dans la salle de bain; elle tremble de tous ses membres. Régent, le plus âgé, est à la fenêtre quand il aperçoit à son tour droit devant lui, la "même figure laide et noire et la main galeuse qui frappe la vitre." Il entend même un grognement semblable au mugissement d'une vache. Paralysé de frayeur, il ne peut bouger ni parler. Il est livide. La créature n'insiste pas, recule et disparaît à nouveau.

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog Ovni et vie extraterrestre :http://ovni-extraterrestre.com/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
avatar
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum


Masculin Age : 40
Nombre de messages : 12880
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
http://ovni-extraterrestre.com/

Ovnis Re: (1968) ST STANISLAS DE KOSTKA, QUEBEC, CANADA

le Mer 28 Nov 2007, 21:07
Départ de la soucoupe
Les enfants remontent au second étage. Quelques minutes après "les coups dans la vitre", la soucoupe, toujours d'une luminosité rouge, s'élève dans les airs "verticalement et lentement jusqu'à ce qu'elle disparaisse dans les nuages ou dans le ciel". L'autre objet qui accompagnait le premier à son arrivée, a dû partir plus tôt car on ne le voit plus. Aucun bruit particulier, aucune explosion de lumière. M. et Mme Sauvé acceptent "l'histoire de la soucoupe" mais demeurent sceptiques quant à la créature. L'été dernier M. Sauvé, un homme très posé, a lui-même vu une "soucoupe" à 500 pieds de sa maison. Cela l'a peu impressionné. Le temps d'entrer pour prévenir sa femme que l'objet avait déjà disparu. En rentrant, Mme Sauvé a trouvé ses enfants dans "un état de très grande nervosité et terriblement effrayés". Les parents de Denis et Régent ont la même réflexion. Laissons parler M. Henri Léger: "Je connais bien mon fils Denis. C'est un enfant "pas peureux" qui ne se laisse pas impressionner. Se promener dans les bois et dans les champs la nuit, ça ne le force pas du tout. Mais le soir où c'est arrivé (dimanche 29 juillet) il m'a rappelé la fois où il avait dit avoir vu une soucoupe volante à 500 pieds (l'an dernier). Il était effrayé, très nerveux et ce n'est pas dans ses habitudes d'avoir un tel comportement". De l'avis général, il a fallu que quelque chose de vraiment extraordinaire se produise pour que leurs enfants soient à ce point terrifiés.

Une pure invention?
Sûrement pas une pure invention. Est-il possible que cinq enfants de 9 à 15 ans résistent parfaitement à trois interrogatoires espacés d'une journée chacune, et d'une durée respective d'environ 1 heure et 30 minutes sans jamais varier leur version des faits à moins qu'ils ne disent que la vérité ? Il faut aussi noter qu'ils ne se vantent pas d'avoir vu une soucoupe; ils ne considèrent pas cela comme une petite gloriole et ne sont pas plus bavards qu'il ne le faut.

Ils répondent aux questions qu'on leur pose, calmement, sans exagérer. Interrogés pour savoir s'ils voyaient souvent des aventures spatiales à la télévision ou s'ils étaient amateurs d'albums racontant des histoires fantastiques, les jeunes ont répondu dans la négative. Ils sont francs; à l'un d'entre eux à qui on demandait s'il était toujours premier en classe, cette réponse nous fut donnée: "Non, je suis toujours le dernier". Les pièges, les questions embêtantes, les détails à répéter, rien ne fait changer leur témoignage.

L'endroit de l'atterrissage
A l'endroit où les cinq enfants prétendent avoir vu la soucoupe se poser en douceur (un immense champ d'avoine) il est facile de constater qu'une surface circulaire de 15 pieds de diamètre a été écrasée et que l'avoine a été battue de façon circulaire comme l'aurait fait un tourbillon. A partir de cet endroit, on remarque aussi une trace de 4 pouces de large, longue de 60 pieds qui s'arrête brutalement.

L'opinion d'un expert
L'auteur du volume "J'ai vu des soucoupes volantes", M. Henri Bordeleau, de Montréal qui s'intéresse au problème des soucoupes volantes depuis 20 ans, s'est lui-même rendu sur les lieux et a interrogé les enfants après avoir longuement étudié la trace laissée par l'appareil. A son avis, le cas observé à Saint-Stanislas-de-Kostka, dans le comté de Beauharnois, est "le plus beau, le plus clair et le plus explicite enregistré depuis 20 ans". "Jamais, a-t-il ajouté, il n'a été possible de rassembler autant de détails. Il est certain que ces enfants ne mentent pas. Tout ce qu'ils ont dit et décrit correspond parfaitement à ce que nous savons déjà, à ce qui a déjà été observé ailleurs".



C'est à cette distance que les enfants ont aperçu l'être étrange. Il était placé derrière la clôture où se situe le garçon portant chapeau sur la photo du haut. La photo du bas du bas montre l'endroit où la soucoupe se serait posé.





Dans l'ordre habituel, Régent Léger, Denis Léger, Paul Sauvé, Nicole Sauvé. Joanne n'apparaît pas sur la photo.


[Note: la première observation par Denis Léger est documentée en son propre dossier.]

[Ref. rr1:] PETER ROGERSON ET JOHN RIMMER:

Les auteurs indiquent que l'occupant d'OVNI de St Stanislas de Kostka avait une peau comme celle d'un crapaud.

Ils indiquent que la source est Gordon Creighton dans FSR, volume 15, N.3.

[Ref. wb1:] DAVID F. WEBB ET TED BLOECHER:

Les auteurs indiquent que le 28 juillet 1968, à 21:00, cinq jeunes gens, comprenant Paul Sauve, 20 ans, et ses soeurs Nicole, et Joanne, Regent Leger et son frère Dennis Leger, ont vu deux objets circulaires avec des halos rouges brillants au-dessus de St.-Stanislas-de-Kostka, Québec, Canada.

Un des objets a été vu atterrissant à environ 1000 pieds de distance.

Quand ils sont sortis avec une lampe-torche pour aller l'étudier, ils ont rencontré un être d'environ quatre pieds de haut, à 50 pieds de distance d'eux, qui les a tellement terrifiés qu'ils ont couru rentrer à la maison. Il avait une grande tête "engoncée dans les épaules" sans cou, de grands yeux ronds, un nez plat, et peau brune foncée qui "était ridée, écailleuse, et avec des bosses."

Une fois pris dans le faisceau de la lampe-torche, il a levé une main, qui était très grande, noire, et rugueuse, "comme la peau d'un crapaud." Il a ouvert et a fermé sa bouche, puis il a reculé vers la grange.

Après qu'ils aient été de retour dans la maison, l'être est monté à une fenêtre et a frappé sur le carreau, faisant un bruit de "meuh" "comme une vache."

Plus tard, ils ont vu l'objet décoller verticalement.

Un cercle 15 pieds de grain écrasé a été trouvé à l'emplacement de l'atterrissage.

Les auteurs indiquent que la source est l'enquêteur Wido Hoville.

[Ref. js1:] JACQUES SCORNAUX:

L'auteur indique qu'à St-Stanislas de Kostka, province de Québec, Canada, le 28 juillet 1968, vers 21 heures, cinq enfants âgés de 9 à 15 ans ont observé deux objets lumineux circulaires entourés d'un halo rouge.

L'un des deux objets s'est posé dans un champ d'avoine à 300 mètres de leur maison, tandis que l'autre a bientôt disparu.

Les enfants ont été rapidement convaincus d'avoir affaire à une soucoupe volante, d'autant plus que l'un d'eux avait déjà été témoin d'une rencontre rapprochée du troisième type.

Les enfants sont descendus dans la cour et ont aperçu soudainement dans le faisceau de leur lampe-torche un être d'une hauteur de 1.20 mètres environ, chauve, à la peau sombre et ridée.

Les enfants se sont réfugiés dans la maison, et l'entité est venue frapper à la vitre, avant de disparaître.

Peu après, la soucoupe s'est envolée lentement à la verticale.

A l'endroit où elle se serait posé d'après les enfants, l'avoine a été trouvée brisée à 10 centimètres du sol et rabattue circulairement, comme sous l'effet d'un tourbillon, à l'intérieur d'une zone de 5 mètres de diamètre.

De ce cercle partait une petite trace de 10 à 12 centimètres de large et de 18 mètres de long, qui s'arrêtait brusquement, et que l'on pourrait identifier à une piste laissée par l'occupant.

Jacques Scornaux note qu'il n'y a donc pas de traces de pas au sens strict. Il signale également que René Fouéré a commenté que "certains diront que deux observations de soucoupes avec occupants, c'est beaucoup pour un seul homme et que, lorsqu'on n'a que 12 ans, cela représente une jeunesse bien remplie".

Jacques Scornaux précise que les parents des jeunes témoins ont toutefois été convaincus, en raison de la frayeur des enfants, que ceux-ci avaient bien assisté à un spectacle tout à fait extraordinaire, d'après l'article dans "Phénomènes Spatiaux" qu'il cite comme source.

Il précise que l'enquête sur ce cas a été menée par Henri Bordeleau, et indique le livre "J'ai Chassé Les Pilotes de Soucoupes Volantes" de ce dernier comme source aux pages 77, 79, 103-109.

[Ref. ar1:] ALBERT ROSALES:

Albert Rosales note dans son catalogue qu'à St Stanislas de Kostka, Québec, Canada, en fin de juillet 1967 à une heure inconnue, un an avant sa rencontre du 28/7/68, Denis Leger, 11 ans, a déclaré qu'un "objet volant," ressemblant à une soucoupe ronde et brillante," l'a suivi pendant environ 5 minutes, à l'altitude de 20 pieds, alors qu'il montait sa bicyclette. Le dessous était fait de verre de 3 ou 4 pouces d'épaisseur, et il pouvait voir trois personnes à l'intérieur, une assis à une extrémité et les autres à l'autre extrémité. "Ils étaient petits et noirs."

Albert Rosales indique que la source pour cela est Saucers, Space and Science, en automne 1968.

Dans une autre entrée de son catalogue, Albert Rosales note qu'à la même ville de St Stanislas De Kostka, le 28 Juillet 1968 à 21:00, cinq jeunes, comprenant Paul Sauve, 20 ans, et ses soeurs, Nicole, et Joanne, ainsi que Regent Leger et son frère Dennis, ont vu deux objets circulaires avec des halos rouges brillants, dont un a été vu atterrir à environ 1000 pieds de distance. Ils sont sortis avec une lampe-torche se rendre compte et ont rencontré un être, à 50 pieds d'eux, qui les a terrifié de sorte qu'ils aient couru de nouveau à la maison.

Il avait environ 4 pieds de haut, avait une grande tête engoncée "dans les épaules" sans cou, et de grands yeux ronds, un nez plat, et une peau noire ou brune qui "était ridée, écailleuse, avec des bosses." Une fois pris dans le faisceau de lampe-torche, il a levé une main, qui était très grande, noire, et rugueuse, "comme la peau d'un crapaud," et a ouvert et fermé sa bouche. Ensuite il a fait retraite vers la grange. Après qu'ils aient été de retour dans la maison, il est monté à une fenêtre et a frappé sur le carreau, faisant un bruit de "meuh" "comme une vache."

Plus tard ils ont vu l'objet décoller verticalement. Un cercle de 15 pieds de grain écrasé a été trouvé à l'emplacement d'atterrissage.

Albert Rosales indique que la source est Wido Hoville.
http://ufologie.net/ce3/1968-07-28-canada-ststanislasdekostkaf.htm

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog Ovni et vie extraterrestre :http://ovni-extraterrestre.com/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum