Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous, en faisant aujourd'hui la première plateforme francophone par sa fréquentation.

Partagez | .
 

 Big Bang: Hypothèse ou théorie avérée ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
XPDavy
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 57
Nombre de messages : 703
Inscription : 29/10/2014
Localisation : Belgique
Emploi : Formateur - enseignant
Passions : La nature, les étoiles, les images.
Règlement : Règlement

MessageSujet: Big Bang: Hypothèse ou théorie avérée ?   Lun 06 Juil 2015, 17:55

Big Bang: Hypothèse ou théorie avérée ?
 
Bonjour,
 
Cette question est depuis un siècle, par manque de preuves concrètes, sur le point de devenir 
une théorie avérée au fur et à mesure des avancés des sciences; mathématiques, 
astronomiques, astrophysiques et cosmologiques. 
Le bon de la technologie informatique de ces dernières décennies accélérant les calculs, 
les statistiques et les modélisations virtuelles, ces derniers complètent cette progression vers une 
définition exacte et étayée du phénomène Big Bang. 
Avant d’aller plus loin, une petite chronologie non exhaustive des quelques principaux 
acteurs à l’origine de la théorie du Big Bang :
 
Max Planck: 1858 - 1947. Physicien allemand. Prix Nobel de physique de 1918 pour 
ses travaux en théorie des quanta. Fondateurs de la mécanique quantique
De ces travaux fut conceptualisé l'ère de Planck, période de l'histoire de l'Univers au cours 
de laquelle les quatre interactions fondamentales étaient unifiées. 
et la gravitation). (Ndlr: Termes également utilisés en ufologie. Wink )

Albert Einstein: 1879 - 1955. Physicien théoricien allemand, et 
Il publie sa théorie de la relativité restreinte en 1905, et sa théorie de la gravitation
 dite relativité générale en 1915. Il contribue largement au développement de la 
Prix Nobel de physique en 1921 pour son explication de l’effet photoélectrique
Son travail est notamment connu du grand public pour l’équation E=mc2, qui établit 
une équivalence entre la matière et l’énergie d’un système. 
Il est aujourd'hui considéré comme l'un des plus grands scientifiques de l'histoire, 
et sa renommée dépasse largement le milieu scientifique. 

Mileva Marić - épouse Einstein: 1875 - 1948.  Physicienne Serbe, a collaboré étroitement 
avec son mari Albert Einstein à l'élaboration de la théorie de la relativité restreinte et a 
participé très activement, surtout au niveau mathématique à l'équation célèbre 
(E=mc2) sur le déplacement de la lumière.


Edwin Powell Hubble: 1889 - 1953. Astronome américain. Il a permis d'améliorer 
la compréhension de la nature de l'Univers en démontrant l'existence d'autres galaxies 
en dehors de notre Voie lactée. En observant un décalage vers le rouge du spectre 
de plusieurs galaxies, il a montré que celles-ci s'éloignaient les unes des autres 
à une vitesse proportionnelle à leur distance. 
Cette théorie, connue sous le nom de « loi de Hubble » avait néanmoins été découverte
 précédemment par Mgr Georges Lemaître, un prêtre et astronome belge qui avait publié son 
travail dans un journal bien moins visible. Il y a toujours une grande controverse à ce propos et 
beaucoup suggèrent que cette théorie devrait plutôt s'appeler la « loi de Lemaître », 
bien que ce changement n'ait pas retenu l'attention au sein de la communauté astronomique. 
La loi de Hubble est une des théories clé expliquant l'expansion de l'Univers

Georges Lemaître: 1894 – 1966 est un chanoine catholique belgeastronome et 
physicienprofesseur à Université catholique de Louvain. Sa « théorie de l'atome primitif », 
visant à expliquer l'origine de l'univers, constitue le fondement de la théorie du Big Bang.
 


Selon le modèle du Big Bang, l’Univers actuel a émergé d’un état extrêmement dense et chaud 
il y a un peu plus de 13 milliards et demi d’années.
L’avant Big Bang: À l'origine, l'univers est une boule hyper chaude, incroyablement dense,
 au sein de laquelle les notions d'espace et de temps n'existent pas. Un état que nos lois 
de la physique sont incapables d'expliquer. Ce noyau du futur univers ne contient rien 
que nous puissions reconnaître aujourd'hui. Le plus bref de ces moments est connu sous 
le nom d'ère de Planck. Du faisceau d'énergie originel émerge une soupe chaude 
de « plasma » de quelque 10 milliards de trillons de trillons de degrés Celsius et contenant 
des particules et des antiparticules fondamentales. Il n'y a pas de photon donc pas de lumière.
Le Big Bang : Par traduction (venant de l’anglais: Grand Boum) n’est autre que la 
gigantesque explosion de cette fameuse boule chaude et dense et l’origine de l’expansion 
de l’univers.
L’après Big Bang: L'univers commence brutalement son expansion partout en même 
temps. Sa taille grandit d'un trillion de fois en un trillionième de seconde. La température 
chute alors à dix millions de degrés Celsius en moins d'un millionième de seconde. 
Les réactions qui se produisirent entre particules et antiparticules donnent naissance aux 
premiers protons, neutrons et autres particules plus lourdes. En 100 secondes, alors que 
l'univers visible atteint une largeur de plusieurs centaines d'années-lumière, les noyaux de 
presque tous les atomes d'hydrogène et d'hélium se forment. 
S'ensuit une période de plusieurs milliers d'années durant lesquelles l'univers poursuit son 
expansion et se refroidit de facto. Mais l'ensemble est trop chargé en énergie pour que les 
particules aient pu s'associer pendant suffisamment longtemps afin de produire les atomes. 
La matière, élaborée dans les énormes chaudrons que sont les étoiles, apparaît bien plus tard. 
Je conçois que le sujet est assez vulgarisé, mais suffisamment, je pense, explicite pour la 
majorité des lecteurs du forum. 
Les critiques sont bienvenues, les avis et compléments d’information eux sont indispensables 
pour compléter et enrichir ce sujet.
Bonne lecture,

Davy 
Sources:
-        Wikipédia,
 
Lien fournit par OR-NEEL :
Bonjour,
Si la demande d'un échange sur le sujet du Big bang est sérieuse…voilà
ce que j'ai trouvé…
C'est Hubert Reeves qui parle du Big Bang…!
Bonne écoute…


Dernière édition par XPDavy le Mar 07 Juil 2015, 09:01, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Painde2
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 48
Nombre de messages : 373
Inscription : 25/06/2012
Localisation : 35 / 53
Emploi : Contrôleur de travaux finis
Passions : Kinderophiliste
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Big Bang: Hypothèse ou théorie avérée ?   Lun 06 Juil 2015, 19:03

Bonsoir à tous,

Pour une explication "simple" de notre univers, je vous invite à voir ces 2 vidéos:





La question du Big Bang y est abordée. L'auteur devrait en faire une spécifique mais à ma connaissance elle n'est pas encore en ligne.

Bon visionnage.


Dernière édition par Painde2 le Lun 06 Juil 2015, 22:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Didier.B
Ufologue/enquêteur
Ufologue/enquêteur
avatar



Masculin Age : 56
Nombre de messages : 4583
Inscription : 15/01/2009
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Privé
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Big Bang: Hypothèse ou théorie avérée ?   Lun 06 Juil 2015, 20:13

Bonsoir et merci Davy d'avoir eu le courage d'ouvrir ce sujet ! hreh

J'espère que les intervenants participant "à l'autre sujet" auront le même intérêt.
Une nouvelle discussion plus en rapport avec notre sujet commence ici ! Wink

Cdt, Didier

_______________________________________
- http://www.forum-ovni-ufologie.com/t2585-le-reglement-du-forum-a-lire-obligatoirement-avant-de-participer-au-forum

Et n'oubliez pas le lien pour vos témoignages:  http://www.forum-ovni-ufologie.com/h32-formulaire-de-temoignage-ovni
Important: avant de poster votre témoignage, consultez cette rubrique: http://www.forum-ovni-ufologie.com/f53-les-meprises-courantes

Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors, ils l'ont fait. (Mark Twain)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://didier.isabellebraud@orange.fr
wacapou
Analyste Observations
Analyste Observations
avatar



Masculin Age : 69
Nombre de messages : 4394
Inscription : 07/08/2012
Localisation : Nantes
Emploi : retraité
Passions : informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Big Bang: Hypothèse ou théorie avérée ?   Lun 06 Juil 2015, 21:15

Bonsoir

Un petit dessin pour résumer ce que XPDavy a mis au début de ce fil :



Cela paraît cohérent avec ce que nous connaissons.
Il reste les "points noirs" de cette théorie :

- Le problème de "l'avant bing-bang", "avant" est un bien grand mot puisque le temps, tel que nous le connaissons, n'existait pas, n'était pas encore "déployé".
- Les "ondes gravitationnelles" après lesquelles nous courrons toujours, on croit en avoir vu des effets mais ...
- La densité ... les quatre forces fondamentales dont on soupçonne fortement qu'elles ne sont que des effets de la même.
- Enfin et le plus important : nous ne comptabilisons qu'une très faible partie de la masse ou de l'énergie d'une portion d'univers, la plus grande nous échappe complètement et cela nous réduit à imaginer une "énergie noire", une "matière noire", que nous n'avons pratiquement jamais réussi à cerner. Tout ce que l'on sait de manière sure c'est que le vide n'est pas "vide" (effet Casimir). On parle de "fluctuations quantiques" mais ce ne sont que des mots pour remplacer une explication claire et nette.

Bonne soirée.
...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Painde2
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 48
Nombre de messages : 373
Inscription : 25/06/2012
Localisation : 35 / 53
Emploi : Contrôleur de travaux finis
Passions : Kinderophiliste
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Big Bang: Hypothèse ou théorie avérée ?   Lun 06 Juil 2015, 22:39

Bonsoir à tous,
Bonsoir Wacapou,

Effectivement, il subsiste encore beaucoup de mystères dans la compréhension de notre univers, mais, selon cette belle vidéo, "nous connaissons l’ampleur de notre ignorance de façon relativement précise"...


La conclusion du dernier intervenant de ce documentaire devrait vous plaire.
A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
XPDavy
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 57
Nombre de messages : 703
Inscription : 29/10/2014
Localisation : Belgique
Emploi : Formateur - enseignant
Passions : La nature, les étoiles, les images.
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Big Bang: Hypothèse ou théorie avérée ?   Mar 07 Juil 2015, 01:16

Bonsoir et Merci aux intervenants,  Wink 

Wacapou à écrit: 
-' - Enfin et le plus important : nous ne comptabilisons qu'une très faible partie de la masse ou 
de l'énergie d'une portion d'univers, la plus grande nous échappe complètement et cela nous réduit 
à imaginer une "énergie noire", une "matière noire", que nous n'avons pratiquement jamais réussi à 
cerner. Tout ce que l'on sait de manière sure c'est que le vide n'est pas "vide" (effet Casimir). 
On parle de "fluctuations quantiques" mais ce ne sont que des mots pour remplacer une explication 
claire et nette. " 

Tout à fait, le concepte des multivers vient ici apporter toute sa raison d'être... 


http://www.scienceetfoi.com/ressources/creation-multivers-origine-univers/

La récente détection des ondes gravitationnelles du Big Bang, annoncée le 17 mars 2014, renforcerait 
l’hypothèse d’un multivers, c’est-à-dire d’un système composé d’un très grand nombre d’univers, dont le 
nôtre. Une vision défendue le 18 mars 2014 par le célèbre cosmologiste russe Andreï Linde, à l’occasion 
d’une conférence.
Toutefois, la probable détection par le télescope Bicep2 de l’effet produit par les ondes gravitationnelles 
générées par le Big Bang sur le fond diffus cosmologique 
http://www.lemonde.fr/sciences/article/2014/03/17/des-physiciens-observe... (souvent appelé « 
rayonnement fossile », le fond diffus cosmologique est le tout premier rayonnement qui a été émis après 
le Big-Bang, quelques 380 000 ans après la survenue de ce dernier), annoncée le 17 mars 2014, viendrait 
renforcer l’hypothèse d’un multivers . C’est en tout cas ce que le célèbre cosmologiste russe Andreï Linde 
a indiqué lors d’une conférence qui se déroulait dans les locaux du Massachusetts Institute of Technology 
(Cambridge, Etats-Unis) le 18 mars 2014, soit le lendemain de l’annonce de la détection de 
l’existence des ondes gravitationnelles induites par le Big-Bang. 

Selon Andreï Linde, la détection des traces des ondes gravitationnelles générées par le Big Bang renforce 
le modèle dit de l’inflation chaotique, un célèbre modèle théorique dont le cosmologiste est l’auteur. Selon 
le modèle de l’inflation chaotique, notre Univers serait une sorte de « bulle » (Linde parle à cet égard d’« 
univers-bulles »), appartenant à une sorte de gigantesque « mousse » en perpétuelle évolution. A tout 
moment, cette « mousse » donnerait naissance à de nouveaux univers-bulles, tandis que dans le même 
temps, d’autres univers-bulles disparaitraient. 

Dans ce multivers composé d’univers-bulles, chaque univers bulle n’aurait aucun contact avec ses voisins : 
 qu’ils soient parallèles les uns aux autres, ou enchâssés les uns dans les autres, ces univers-bulles ne 
pourrait jamais communiquer les uns avec les autres.
Autre particularité : toujours selon le modèle de l’inflation chaotique de Andreï Linde, chaque univers-bulle 
serait régi par des lois physiques bien spécifiques, variant radicalement de celles prévalant dans les autres 
univers bulles !

Pourquoi la probable détection par le télescope Bicep2 des traces laissées par les ondes gravitationnelles 
produites par le Big Bang conforterait-elle le modèle de l’inflation chaotique de Linde ? Tout simplement 
parce que selon ce modèle, les ondes gravitationnelles générées par le Big Bang seraient détectables. Ce 
qui n’est pas le cas de nombreuses autres théories visant à expliquer les origines de l’Univers, lesquelles 
s’appuient précisément sur l’idée que les ondes gravitationnelles produites par le Big Bang ne seraient pas 
détectables. 

Evidemment, lorsqu’il indique que les observations réalisées par le télescope Bicep2  renforcent le modèle 
de l’inflation chaotique, Andreï Linde n’est pas complètement objectif puisqu’il s’agit d’un modèle théorique 
 qu’il a lui-même proposé. Toutefois, force est de constater que, contrairement à ce modèle 
qui se retrouve effectivement conforté par les récentes observations du télescope Bicep2, 
de nombreuses autres théories 
visant à expliquer l’origine de l’Univers risquent fort en revanche d’être invalidés par ces observations (si 
d’aventure elles s’avèrent confirmées), comme l’indique cette actualité publiée le 21 mars 2013 sur le site 
de Nature. 
 
Pour plus d’informations sur le modèle de l’inflation chaotique de Andreï Linde, lire cet entretien intitulé  « 
L'inflation éternelle de l'Univers-bulles », accordé en 2006 par le cosmologiste à la revue La Recherche.

source: 
http://www.journaldelascience.fr/espace/articles/vivons-nous-multivers-3489

Belle nuit,
Davy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiko
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 42
Nombre de messages : 1567
Inscription : 10/04/2015
Localisation : Gironde
Emploi : -
Passions : JV + VTT + EDM (étrangetés du monde)
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Big Bang: Hypothèse ou théorie avérée ?   Mar 07 Juil 2015, 04:45

On pense aussi qu'un univers de forme sphérique pourrait nous renvoyer une image miroir des galaxies nous entourant. Donc il se pourrait qu'à cause de cela, il y ait moins de galaxies que prévues... Ce qui reste tout de même énorme on n'en doute pas^^.


Une petite image du fond diffus cosmologique tant que j'y suis :






(j'ai pas trop de temps mais c'est très bien d'avoir fait un topic sur le Big bang)


Dernière édition par Tiko le Mar 07 Juil 2015, 11:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Belette
Très bonne participation
Très bonne participation
avatar



Masculin Age : 37
Nombre de messages : 186
Inscription : 12/02/2009
Localisation : Lille
Emploi : informaticien
Passions : tricot, cuisine et sciences
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Big Bang: Hypothèse ou théorie avérée ?   Mar 07 Juil 2015, 07:03

Excellent !

Avant tout, serait-il possible de rajouter Mileva Marić. Je ne voudrais lancer un autre débat sur la filiation de la théorie de la relativité restreinte d'Einstein mais il est clair qu'elle a participé très activement, surtout au niveau mathématique à l'équation célèbre qui a fait couler beaucoup d'encre. Si personne ne peut affirmer si c'est Albert ou Mileva qui a eu son Eureka, tout le monde confirme la participation des deux sur le déplacement de la lumière. Après leur divorce, Albert a fui aux USA et Mileva est restée au pays, traquée par les nazis. Triste histoire...

J'ai lu avec attention tous vos commentaires et effectivement dans un univers euclidien, ces théories sont probables mais, car il y a un mais, personne ne peut affirmer à l'heure actuelle quelle géométrie est la bonne à appliquer lorsque l'on traite de l'Univers. Dans ce post, je vais essayer de traiter des géométries stables et connues, de systèmes d'études des forces de masse, nous ferons un tour à Bikini (sisi), je vous montrerai le joujou préféré des mathématiciens et apparemment de l'univers tout entier et surement deux ou trois bonus en plus... Et c'est alors là qu'on parlera de l'univers, Alors allons-y :)

La Géométrie zenn

Nous travaillons avec 4 géométries principales, la géométrie dite euclidienne que tout le monde connait et étudie depuis le CP (Sortez vos compas !), la géométrie affine qui n'aime pas les nombres, la géométrie projective qui n'aime que les chiffres si grand qu'ils sont proches de l'infini et donc considérés comme l'infini lui-même, donc inchiffrable et enfin les mathématiques des fous, les mathématiques des Balkans et des autistes, la géométrie non euclidienne, la chouchoute de ceux qui trouvent que les échecs klingons aussi pétillants qu'un verre d'eau plate, la géométrie non-euclidienne, sorte de cerbère mathémathique qui comprend les analyses mathématiques des hyperboles, des ellipses et des sphères.

Tous les commentaires plus hauts correspondent à l'univers traité comme si sa géométrie réelle était euclidienne, plus simplement, l'univers est une nappe tendue et plane, les galaxies des miettes de pain éparses sur la nappe et les trous noirs des brûlures de cigarette.

Mais on peut aussi envisager que l'univers connu et visible par nous est en fait une partie infime d'une hyperbole ou d'une sphère. Par mimétisme, l'univers visible correspond, à échelle humaine, à notre champ de vision sur Terre. Avec un univers sphérique, hyperbolique, voir même toroïdale, les trous noirs deviennent bien plus marrants, par exemple. Et surtout, les vitesses de déplacements des galaxies lointaines observées qui sont exponentielles, c'est à dire qu'au fur et à mesure du temps elles prennent une accélération positive, sont alors expliquées très simplement. Plus on glisse des pôles d'une sphère, plus on glissera vite à cause de la pente. Et là pas besoin de démonstration, une simple publicité avec de la glace et un nappage au chocolat et vous comprendrez.

L'étude des Mobiles serviettes

Pour étudier le déplacement d'un mobile dans le temps et dans l'espace, nous avons besoin de trois facteurs (x,y,z), nos chères trois dimensions qui sont la largeur, la hauteur et la profondeur mais aussi de trois repères distincts qui vont définir nos trois dimensions et surtout placer l'observateur, très important. Une voiture circulant sur une route départementale, parfaitement droite, ne roule tout droit uniquement si on la considère dans un système {observateur, clocher, horizon} et que l'on oublie sciemment la rotation propre de la Terre, sa circonvolution autour du Soleil, et encore moins la circonvolution du système solaire dans le Bras D'Orion, au sein de La Voie Lactée. Bien entendu, on oublie aussi le déplacement de la galaxie, et pourquoi pas, soyons exotiques, le déplacement de l'Univers. (Pourquoi pas, après tout). Tout dépend du système que l'on prend pour étudier un déplacement. C'est Galilée qui a compris la combine en premier, vous connaissez la suite.

A l'heure actuelle, pour apprécier le mouvement de l'univers avec méthode et circonspection, il faudrait trouver des repères extra-universels, cad des repères qui sont ailleurs que dans l'univers. Et là on se pose tous la question. Mais où ca va s'arrêter ? Probablement jamais :) Pourtant, on rétorque, on se chamaille, on pouffe de rire et nous adoptons le syndrôme de l'univers plat. Après la Terre plate et les chaussures compensées, faites place à l'univers bien repassé !

Le fond diffus cosmologique  tyke,ugd

Le rayonnement 3k, c'est quoi ? C'est une partie de la neige sur nos télés, le grésillement des radios, un fond sonore constant, un bourdonnement, un rayonnement fossile encore plus vieux qu'un brontosaure ou même Madonna. Depuis il connait le nom scientifique de Cosmic Microwave Background, CMB pour les intimes. Faites entrer l'accusé, c'est lui qui maintient en ordre à l'heure actuelle la théorie actuelle du big bang, boule de matière géante, unifiée et terriblement chaude qui va se dissiper en se répandant, en s'épandant et en se refroidissant sur un truc qu'on ne sait pas ce que c'est mais qui fait que l'univers ne tombe pas simplement en chute libre comme les clés de la maison si je les laisse glisser de ma main. Le tout servi dans une géométrie euclidienne avec un univers plat. Et, fait unique dans le domaine de la chimie, le refroidissement de l'univers opère une sublimation de sa matière, les galaxies et la matière noire se repoussent aussi.

A contrario, le reste de la chimie opère dans l'autre sens. Si je chauffe une matière, elle va se sublimer, passer à l'état gazeux, ses molécules vont se repousser et devenir volatiles. Si je refroidis cette même matière, elle repassera à l'état liquide, puis solide. Mais la théorie du Big Bang piétine largement la chimie appréciée partout où l'on peut la constater. Et en plus, histoire de crâner, monsieur sifflote à très basse fréquence... Pourquoi ? Enigme...Aïe...

Hula hoop à Bikini Island ! uy

Riez, mais, à Bikini Island, lors des premiers essais atomiques américains, on constata avec étonnement l'arrêt systématique des machines aux alentours, on venait de créer les premières impulsions électromagnétiques. On découvrait aussi le champignon atomique, ce nuage dégueulasse, n'ayons pas peur des mots, chargés d'isotopes radioactifs qui vont s'épandre lentement dans le ciel, très lentement (ca vous rappelle un truc ?). On découvrait par le même temps l'onde de choc nucléaire, le bourdonnement nucléaire, et quelques temps après l'aspect toroïdal que prenait l'énergie magnétique naturellement. Van Allen découvrit la ceinture de Van Allen qui est un exemple parfait du déploiement de l'énergie magnétique. Et petit à petit, on commence à comprendre que partout, des neutrinos jusqu'aux galaxies, tout adopte une répartition toroïdale. Un Tore, c'est quoi ?

Wikipédia a écrit:
Un tore désigne le volume de l'espace euclidien R3 engendré par la rotation d'un cercle C de rayon r autour d'une droite affine D située dans son plan à une distance R de son centre.

C'est un volume qui ressemble à un donut, une pomme, un ballon matelassé aux pôles ou encore à un hula hoop.

E pur si muove! fdg

L'astrophysique est au Far West ce que les trous noirs sont aux bigs foots. Tout le monde en parle mais personne ne l'a vu ! Depuis que je suis petit, les théories s'enchaînent et se déchaînent, se remplacent, se contredisent, juste pour satisfaire l'Univers plat. Si l'univers que nous connaissons s'épandait autour d'un tore magnétique qui ferait passer le terme de supergigantesque pour un tout petit micron, alors tout s'explique de façon bien plus naturelle et bien plus banale, la vitesse de l'univers devient normale, les trous noirs peuvent alors trouver une issue de l'autre côté sans avoir besoin de courber l'espace et le temps comme seul Superman saurait faire avec sa cape et son slip. Adieu la nappe et les miettes qui bougent on ne sait pas pourquoi, adieu le sifflement du big bang et bienvenu dans un système ahurissant, qui donne des vertiges, qui vibre et respire, qui se nourrit de lui même pour engendrer le mouvement, le magnétisme. Et il explique le mouvement naturel observé, celui de la circonvolution magnétique, de l'eau qui s'écoule du robinet à la Lune qui tourne autour de la Terre, aux Bras de la Voie Lactée qui tournent aussi. Dans un univers toroïdal magnétique, l'univers ne s'effondre pas et reste cohérent, comme un atome à l'échelle nucléaire, c'est un donut tout noir saupoudrée de galaxies, parmi d'autres donuts. En fait, si on considère l'univers comme tel, parmi d'autres univers tout aussi toroïdaux, on flatte aussi la Théorie des Cordes, qui tend vers l'uniformité par le rayonnement, tout est tore, de l'échelle ante-nucléaire à l'échelle post-universel. Et là, il faut avouer, que c'est bien plus propre et carré (ou rond ahahah) que le big bang plat. Malheureusement, avec une géométrie non euclidienne, qui épouserait alors parfaitement la véritable géométrie de l'univers, il faut dire adieu à la géométrie euclidienne. (Rangez vos compas !). Aïe... Mais pourtant, tout parait plus clair et les tous les trucs farfelus qu'on ne comprend pas deviennent alors simples et potentiellement expliquables.

The End ? (Ceci n'engage que moi)

Admettons l'infini comme réel, défini pour l'expérience par une suite infinie, donc, de briques de Lego. Chaque brique exprime une unité (1) et on construit l'infini brique par brique (1+1+1+1+...)
Maintenant, fermez les yeux, adoptez une géométrie euclidienne (sortez vos compas !) et visualisez cette demi-droite dans l'univers faite des légos qui se forment progressivement. Et bonne route... "By the way", ce sont des fées qui tiennent les légos parce que sinon avec le poids, ca va finir par s'écrouler rapidement et la nappe va tirer la tronche.
Expirez.
Refermez les yeux, adoptez une géométrie non euclidienne (rangez vos compas et sortez vos hula hoop !) et refaites la même expérience. Vous allez rejoindre la toute première brique. Ce n'était pas très long, vous pouvez continuer et au fur au mesure que vous allez constituer votre tore de légo, en construisant ainsi votre infini, je veux bien manger mon chapeau si ce dernier ne se met à tourner à son tour et léviter... "By the way", des bruits de couloirs universitaires affirment que l'infini équivaut à -1/12, ce qui est absurde sauf dans une géométrie toroïdale et depuis la nuit des temps l'infini est symbolisé par un serpent qui se mort la queue, un tore en 2 dimensions. Tournez le symbole infini moderne autour de son centre et obtenez un tore.
Expirez.

Le temps, les hommes et la science affirmeront ou infirmeront, ce n'est pas le débat, je souhaitais simplement vous offrir une autre vue, une autre théorie sur l'univers qui s'appuie sur la géométrie du vivant et pas la géométrie de la feuille A4 perforée, émargée et traitée contre le pourrissement. C'est une théorie qui affirme que l'Univers vit, ondule et vibre et qui vers l'infini se retrouve naturellement au niveau cellulaire et ainsi de suite. Il n'y a plus d'infini théorique et difficilement concevable, il y a un rythme, une vibration qui est au delà de ce que l'on peut imaginer par "cosmique". Cela va même au delà des multivers... Et avec un univers qui dispose d'une géométrie toroïdale, les voyages dans l'espace deviennent une simple question de rayonnement. (Ca vous rappelle un truc ?). Et ce rythme, bah, moi, j'aime bien penser que c'est çà la vraie définition du temps, mais je peux me tromper, c'est juste une théorie parmi tant d'autres, mais qui me parait bien plus vraisemblable que la pépite de dieu qui fond sur la commode quand on la refroidit.

En conclusion
Merci beaucoup à ceux qui auront eu le courage de lire ceci :) Je n'ai cité aucune source car il n'y a aucune source particulière à citer. Vous pouvez facilement trouver sur Google tout ce que j'ai cité, de Mileva Marić au hula hoop rdb<. Cette théorie vaut autant que la pépite du big bang, à savoir, au final, on n'en sait rien. Personnellement, je préfère réfléchir avec la science du vivant et je n'aime pas trop faire intervenir le Big Boss dans mes réflexions. Pour ceux qui ont apprécié la petite expérimentation, refaites la même mais dans une géométrie carrée, puis tesseraxiale. yckjgc

/!\ Pour enfoncer le clou, dans une géométrie toroïdale de taille universelle, à l'échelle galactique, la géométrie euclidienne tient la route Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Painde2
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 48
Nombre de messages : 373
Inscription : 25/06/2012
Localisation : 35 / 53
Emploi : Contrôleur de travaux finis
Passions : Kinderophiliste
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Big Bang: Hypothèse ou théorie avérée ?   Mar 07 Juil 2015, 10:08

Bonjour à tous,
Bonjour Mr Belette,

Ouf, j'arrive au bout du post. J'ai émaillé ma lecture avec l'expérience que vous suggériez. Ca fonctionne très bien avec une glace double chocolat aux amandes : j'en ai plein le t-shirt et le pantalon!
Pourquoi -1/12 ?

Pas facile en effet de s'imaginer la géométrie de notre univers, c'est un travaille de spécialiste. Moi par exemple pour me "rassurer" et simplifier le problème je me dis que les équations de la relativité ne sont qu'une dérivée d'une autre équation incorporant une dimension supplémentaire, comme le seraient celles de Newton avec la relativité, ces deux dernières restant vraies mais à des échelles différentes. Malheureusement je n'aurai jamais les compétences pour le vérifier et reste suspendu aux découvertes des physiciens. Pas grave, je vais me reprendre une glace pour me consoler !

A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wacapou
Analyste Observations
Analyste Observations
avatar



Masculin Age : 69
Nombre de messages : 4394
Inscription : 07/08/2012
Localisation : Nantes
Emploi : retraité
Passions : informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Big Bang: Hypothèse ou théorie avérée ?   Mar 07 Juil 2015, 10:40

@Painde2 a écrit:
... Moi par exemple pour me "rassurer" et simplifier le problème je me dis que les équations de la relativité ne sont qu'une dérivée d'une autre équation incorporant une dimension supplémentaire ...

Bien qu'elles soient liées, la seconde dépendant de la première, il faut bien séparer "relativité restreinte" et "relativité générale".
Les effets de la relativité restreinte peuvent se prouver à chaque instant.
La relativité générale qui essaie d'apporter une explication au phénomène de gravitation, est de nos jours mise en défaut par un nombre important de phénomènes inexpliqués (vitesse des bras galactiques, vitesses des sondes s'arrachant au système solaire, variations de la gravitation lors des éclipses de soleil totales, etc ...).
La théorie n'est peut-être pas "fausse" mais semblerait au minimum "incomplète", peut-être un ou plusieurs effets inconnus s'ajoutant au principal.
En ce qui concerne la "dimension supplémentaire", c'est Kaluza (Klein également) qui la proposa en 1919 à Einstein qui l'accepta (publication officielle en 1921).
Cette "dimension supplémentaire apporte une explication aux phénomènes électromagnétiques (voir Maxwell) et les relie à la relativité générale.
Il est dommage que Einstein n'ait pas développé plus avant les travaux de Kaluza.

Bonne journée.
...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Belette
Très bonne participation
Très bonne participation
avatar



Masculin Age : 37
Nombre de messages : 186
Inscription : 12/02/2009
Localisation : Lille
Emploi : informaticien
Passions : tricot, cuisine et sciences
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Big Bang: Hypothèse ou théorie avérée ?   Mar 07 Juil 2015, 23:32

@Painde2 a écrit:
Pourquoi -1/12 ?

La somme des entiers naturels, c'est à dire 1+1+3+4+5+... est égale à -1/12 alors que logiquement, elle devrait atteindre ce qu'on attend, cad l'infini :)

/!\ En science, un élément est vérifié lorsqu'il est reproductible. Le problème, c'est qu'avec l’arithmétique moderne, quelle que soit la méthode employée, le résultat est toujours le même, -1/12. gj,;yjh;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nomade
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 54
Nombre de messages : 355
Inscription : 22/07/2013
Localisation : SETE - Très beau port méditerranéen
Emploi : Quand mes rêves deviennent réalité...
Passions : LITTERATURES - ECRITURE D'UN LIVRE - ARTS - REVES PREMONITOIRES
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Big Bang: Hypothèse ou théorie avérée ?   Mer 08 Juil 2015, 07:26

Je ne savais pas que "l'espace" allait "en grandissant"(?) ( ou s'écartant ? ) à une vitesse plus rapide que la lumière... ça me fait penser que cet "espace" ( constitué de ? ) pourrait être comparé à la "chair" de notre univers ( s'il était "vivant" et "conscient" ). De loin, c'est vrai que notre univers ressemble à un cerveau ( au niveau d'une vision des neurones )... ou on pourrait penser que la matière noire ne fait rien que s'agglomérer et soutenir les galaxies ( etc.. )... de manière à ce quelles constituent des réseaux qui forment les neurones de ce gigantesque "cerveau cosmique" qu'est notre univers... Né d'un Big-bang ? ( de la rencontre "d'objets" cosmiques ou découlant d'un immense trou noir ? ou qui n'a jamais eu lieu ? )... Les quelques expériences liées à l'idée d'un big-bang peuvent durer encore longtemps avant de trouver une réponse !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Open UR Brain
Passionné
Passionné
avatar



Masculin Age : 31
Nombre de messages : 141
Inscription : 20/05/2013
Localisation : auxerre
Emploi : manager
Passions : mythologie, esotherisme, univers, pêche
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Big Bang: Hypothèse ou théorie avérée ?   Mer 08 Juil 2015, 07:50

Bonjour,

Pour y mettre mon grain de sel, même si je n'ai que des connaissances générales concernant la formation de l'univers :

Pour ceux qui ne connaissent pas "Nassim Haramein", je vous conseil vivement d'écouter sa vision "unifiée" de l'univers. Je ne m'aventurerai pas dans des explications que je ne maîtrise pas, mais il parle de géométrie de l'univers, de fractals, de tors... Une vision nouvelle, assez "poétique" quand on prend du recul, ce qui me plait, mais pas à tout le monde. Je pense que pas mal de dogmatiques aimeraient le voir sur le bucher, même en 2015 oui . Il a le mérite de sortir un peu du dogme et des théories actuelles très compliquées sur l'apparition, la géométrie, et l'évolution de notre "univers". Il explique assez simplement , grâce a sa théorie du "tout", des problématiques, des incohérences insolvables par notre physique.

https://vimeo.com/114480767

Il faut rester humble face aux "certitudes" scientifique, qui n'ont cessées d'être balayées au fur et à mesure que l'humanité avance. Ne commettons pas les mêmes erreurs que ces scientifiques bornés, et ouvrons le champ des possibles !

Très cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Painde2
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 48
Nombre de messages : 373
Inscription : 25/06/2012
Localisation : 35 / 53
Emploi : Contrôleur de travaux finis
Passions : Kinderophiliste
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Big Bang: Hypothèse ou théorie avérée ?   Mer 08 Juil 2015, 09:58

Bonjour à tous,
Bonjour Mr Belette,

C'est amusant ce résultat de -1/12, je ne connaissais pas ce raisonnement.
J'ai trouvé toutes les explications ici:
https://sciencetonnante.wordpress.com/2013/05/27/1234567-112/

A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Franck.b
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 45
Nombre de messages : 518
Inscription : 02/02/2011
Localisation : Région Parisienne
Emploi : Sans
Passions : Cinéma,guitarre basse, informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Big Bang: Hypothèse ou théorie avérée ?   Mer 08 Juil 2015, 12:19

Bonjour à tous et merci Mr Belette pour votre vision torique.
Long mais agréable à lire.

Le coup de la boule de glace et des galaxies qui glisseraient sur une "sphère" (une tore ici) m'a fait me poser une question.
Quel corps ferait glisser les galaxies (gravité) ?
C'est l'univers lui même ou un corps étranger à cet univers ?

Dans un post sur un autre fil, je me demandais si la vitesse était une variable uniquement mesurable au sein de l'univers. 
Si tel est le cas, est il judicieux de parler de vitesse d'expansion de l'univers ?
Dans quel environnement s'étend il pour pouvoir en mesurer la vitesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Belette
Très bonne participation
Très bonne participation
avatar



Masculin Age : 37
Nombre de messages : 186
Inscription : 12/02/2009
Localisation : Lille
Emploi : informaticien
Passions : tricot, cuisine et sciences
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Big Bang: Hypothèse ou théorie avérée ?   Mer 08 Juil 2015, 17:48

Bonjour à tous !

@Nomade : je crains que que vous ne confondiez pas mal de choses...
* L'espace est le contenant alors que notre univers est le contenu, a partir de là je crains que votre commentaire est un peu bancal, un contenant ne pouvant être assimilé au contenu. De plus si aux frontières de l'univers, les galaxies se déplaçaient plus vite que la lumière, alors nous ne pourrions pas les voir, et encore moins constater leur accélération physique.

@Open UR Brain : Nassim Haramein décrit aussi l'univers dans une géométrie non euclidienne,  malheureusement, il implique Dieu et Steven Grier dans sa recherche. Les travaux de Haramein servent de base pour le disclosure project et ce projet, à part remmener énormément d'argent pour ses voitures, sa carte de muscu et sa cocaïne, n'a jamais servi à autre chose, comme élaborer un laboratoire d'études sur l'énergie propre ou mieux, sur l'énergie continue et diffuse. J'aimerais me tromper, vraiment, le temps nous le dira, mais entre nous, je vous invite à étudier l'histoire de Steven Grier, vous comprendrez par vous même. Ce n'est pas contre vous, attention, mais je suspecte volontiers une secte New Age derrière tout ceci. Faites attention aux scientifiques bornés, certes, mais redoublez d'effort lorsque des histoires d'argent font apparition (bonjour Mr Grimault !)

@Painde2 : Vous avez trouvé une procédure mathématique qui a l'air de ressembler à la sommation de Ramanujan, vieux physicien du début du siècle dernier. C'est une technique, parmi d'autres, pour arriver à ce résultat. La sommation de Ramanujan a quand même un sacré mérite par rapport aux autres démonstrations, elle est accessible intellectuellement à pratiquement l'ensemble de la population mondiale, sans avoir à connaître des principes mathématiques complexes.

@ Franck.b : Voici le squelette crénelé en 3d d'un tore dit à collier nul:
Dans le cadre de cette théorie non-euclidienne, l'univers est soit un tore magnétique gigantesque, soit simplement sur ce même tore, çà je ne peux pas en dire plus tout simplement parce que je n'en sais strictement rien. L'idée que l'univers soit une partie visible de ce tore magnétique gigantesque me plait assez, j'avoue. Mais mon avis, ce n'est pas de la science. Pour ne pas troller et se remettre sur les rails du big bang, observez donc les pôles de ce tore (l'hyperbole interne) puis le Cône de lumière qui n'a pas encore été cité dans ce fil. hjy-t
Quant à votre dernière question, voilà ce que j'écrivais rapidement sur l'étude des mobiles, avant que ce fil ne soit créé :

Je crois qu'il faut rester très sages avec l'astro-physique qui ne fait que spéculer en fait sur des bases concrètes qu'elle connait. Pour exemple, dans un système {observateur, clocher, horizon}, c'est les corps astraux qui bougent alors que dans un système {soleil, terre, étoile}, c'est la terre et d'autres corps austraux qui bougent autour du soleil. Dans un système {galaxie, galaxie, galaxie} aucune étude sérieuse n'a été menée jusqu'au bout à ma connaissance, et là vous parlez de l'univers comme si on en connaissait les moindres aspects. En fait, pour étudier la physique de masse, tout dépend du système que l'on prend pour base. Et je ne suis pas sur que le système {Soleil, Hubble, étoile} soit adéquat pour démontrer les forces en présence dans l'univers.

Source: http://www.forum-ovni-ufologie.com/t18565p250-dieu-vs-alien#ixzz3fJUCjFuZ

En fait, l’accélération physique d'un mobile, qu'elle soit positive ou négative, dépend uniquement du système dans lequel on l'observe. Prenons Venus, l'étoile du Berger. De votre fenêtre, tous les soirs, si vous inscrivez son placement dans le ciel, vous finirez par obtenir un lacet courbe et ryhtmée, une suite de l inversé. Du Soleil, tous les soirs, après avoir mis votre crème solaire bien sûr, faites la même expérience et le déplacement de Venus sera rectiligne et constant. Du centre de la Voie lactée, heu, je ne sais, mais ce qui est sur, c'est que le mouvement de Venus sera alors différent. Pourquoi ? Parce que l'observateur bouge aussi sans s'en apercevoir yckjgc Il reste cependant judicieux de parler d'expansion de l'univers dans un système d'étude {Soleil, Hubble, étoile} puisque nous le constatons et que ce mouvement, même si d'autres mouvements étaient en cause, ne remet pas en cause (ahaha) l'expansion constatée à ce niveau d'étude. A un niveau supérieur, si l'univers se déplace, ce qui est différent du fait qu'il s'étale, c'est une autre histoire, mais compatible avec les autres...

Dans un univers euclidien satisfaisant le big-bang, c'est Dieu puisque la physique, la chimie et les mathématiques sont obsolètes et que les constatations deviennent "aberrantes", "magiques", "extraordinaires", hors de notre compréhension. Avec le Big-Bang, il y a alors la science qui est reproductible partout sauf sur l'univers. Mais l'univers n'est pas français, et je ne connais aucun dogme scientifique qui accepte ceci : l'exception universelle confirme la règle scientifique.
Dans un univers non euclidien, ne satisfaisant pas le big-bang, tout reste simple et banal, comme la science. L'univers est alors un champ magnétique non bridé et prend la forme naturelle d'un tore. Comme nous pouvons le constater sur des bobines de Helmhotz, la ceinture de Van Allen ou plus simplement, le constat magnétique des êtres vivants. L'univers est alors un tore qui fabrique des tores (galaxies) qui fabriquent des tores magnétiques (systèmes solaires) qui fabriquent des tores (planètes) qui fabriquent des tores (matière : homme, chauves-souris, glaçons, i-phone 6,...) qui fabriquent des tores (cellules), etc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Franck.b
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 45
Nombre de messages : 518
Inscription : 02/02/2011
Localisation : Région Parisienne
Emploi : Sans
Passions : Cinéma,guitarre basse, informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Big Bang: Hypothèse ou théorie avérée ?   Mer 08 Juil 2015, 23:08

Bazinga !

Super, merci.
Bon je ne vous cache pas que je me casse un peu la tête avec le cône de lumière mais c'est très intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Belette
Très bonne participation
Très bonne participation
avatar



Masculin Age : 37
Nombre de messages : 186
Inscription : 12/02/2009
Localisation : Lille
Emploi : informaticien
Passions : tricot, cuisine et sciences
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Big Bang: Hypothèse ou théorie avérée ?   Mer 08 Juil 2015, 23:52

C'est juste une piste, comme les univers gémellaires :) L'important, c'est que j'ai réussi à placer des termes récurrents à l'Univers (le cône, le fond diffus, l'étude des mobiles, etc...) qui n'avaient pas été donnés et qui méritent, à défaut d'étude concrète, une bonne visibilité pour vous donner des clés et des pistes de recherche. J'ai de la chance d'être en vacances cet été et d'avoir le temps pour écrire ici. Et vues les questions que vous posez, bah je suis content de voir que ça intéresse Wink


Mais trêve de digression, place à la star de ce fil, le Big Bang :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Franck.b
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 45
Nombre de messages : 518
Inscription : 02/02/2011
Localisation : Région Parisienne
Emploi : Sans
Passions : Cinéma,guitarre basse, informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Big Bang: Hypothèse ou théorie avérée ?   Jeu 09 Juil 2015, 00:01

Je passerai lire de temps en temps.
Pour le moment, je suis ISS qui approche de l'Inde je crois.
Le message Stand by, the HDEV is either switching cameras or blablabla va bientôt disparaitre, j’espère.

A défaut de big bang, je vais tenter de regarder notre bonne vielle Terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Open UR Brain
Passionné
Passionné
avatar



Masculin Age : 31
Nombre de messages : 141
Inscription : 20/05/2013
Localisation : auxerre
Emploi : manager
Passions : mythologie, esotherisme, univers, pêche
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Big Bang: Hypothèse ou théorie avérée ?   Jeu 09 Juil 2015, 06:29

@Mr Belette a écrit:

@Open UR Brain : Nassim Haramein décrit aussi l'univers dans une géométrie non euclidienne,  malheureusement, il implique Dieu et Steven Grier dans sa recherche. Les travaux de Haramein servent de base pour le disclosure project et ce projet, à part remmener énormément d'argent pour ses voitures, sa carte de muscu et sa cocaïne, n'a jamais servi à autre chose, comme élaborer un laboratoire d'études sur l'énergie propre ou mieux, sur l'énergie continue et diffuse. J'aimerais me tromper, vraiment, le temps nous le dira, mais entre nous, je vous invite à étudier l'histoire de Steven Grier, vous comprendrez par vous même. Ce n'est pas contre vous, attention, mais je suspecte volontiers une secte New Age derrière tout ceci. Faites attention aux scientifiques bornés, certes, mais redoublez d'effort lorsque des histoires d'argent font apparition (bonjour Mr Grimault !)

km:ml*$ Je ne savais pas que Nassim et Greer étaient de mèche, j’avoue être un peu déçu ! Alors avec dieu n'en parlons pas :) !
Il aura au moins eu le mérite de me faire découvrir ce qu'était la géométrie non euclidienne. Quels sont les travaux se rapprochant le plus de Nassim selon vous, tout en excluant les apparitions divines et les gourous ?

Très cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wacapou
Analyste Observations
Analyste Observations
avatar



Masculin Age : 69
Nombre de messages : 4394
Inscription : 07/08/2012
Localisation : Nantes
Emploi : retraité
Passions : informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Big Bang: Hypothèse ou théorie avérée ?   Jeu 09 Juil 2015, 10:40

@Mr Belette a écrit:
... De plus si aux frontières de l'univers, les galaxies se déplaçaient plus vite que la lumière, alors nous ne pourrions pas les voir, et encore moins constater leur accélération physique ...

Aux "frontières de l'Univers" on ne "voit" plus les galaxies, on ne capte plus que des ondes radio à fréquences très faibles ...
Un peu plus loin, on ne capte plus rien du tout mais cela ne veut absolument pas dire qu'il n'y a plus de galaxies présentes.
C'est cet "aplatissement" des ondes électromagnétiques qui permet justement de calculer les vitesses "d'éloignement" des galaxies lointaines (spectrographie : déplacement des raies caractéristiques).

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Painde2
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 48
Nombre de messages : 373
Inscription : 25/06/2012
Localisation : 35 / 53
Emploi : Contrôleur de travaux finis
Passions : Kinderophiliste
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Big Bang: Hypothèse ou théorie avérée ?   Jeu 09 Juil 2015, 11:20

Bonjour à tous,
 
Le questionnement de Nomade est légitime. Selon les observations cette notion d’expansion n’est pas forcément facile à appréhender.
Il faut par exemple s’imaginer une fourmi se déplaçant sur un ballon de baudruche. Si on le gonfle, deux points pris en référence sur sa surface vont s’éloigner l’un de l’autre. Plus la distance initiale entre ces deux points est grande, plus la vitesse d’éloignement va être importante. Si cette dernière est supérieure à la vitesse de déplacement de la fourmi, celle-ci ne pourra pas atteindre le deuxième point. La fourmi ne peut donc atteindre que les points locaux.
Il semble en être de même avec notre univers en expansion et comme le dit Wacapou, ce n’est pas parce que on ne voit rien, qu’il n’y a plus rien.
 
A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wacapou
Analyste Observations
Analyste Observations
avatar



Masculin Age : 69
Nombre de messages : 4394
Inscription : 07/08/2012
Localisation : Nantes
Emploi : retraité
Passions : informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Big Bang: Hypothèse ou théorie avérée ?   Jeu 09 Juil 2015, 13:17

La théorie du Bing-bang pose en hypothèse que le point de départ est un point infiniment petit (une "singularité") bourré d'énergie (de quoi est constituée cette énergie ?). Pour la singularité je n'y crois pas trop, il doit y avoir un point d'équilibre dans la concentration d'énergie et une expansion se produire lorsque ce point est "dépassé".
Forme de notre univers actuel : pourquoi se casser la tête ? Un point en expansion va nous donner une sphère grandissant sans cesse. Une partie de l'énergie de départ se transforme en matière dotée de "masse", l'autre partie continue à agir, à la fois sur elle-même (expansion) et à la fois sur la matière "massique" de manière inverse (contraction --> gravitation).
Une énergie (à définir, à prouver) entraîne l'expansion tandis qu'une autre (gravitation) entraîne la contraction. Si cela se trouve il s'agit de la même qui opère différemment suivant les conditions d'environnement.
La matière de notre univers pourrait n'être que de l'énergie condensée (e = mc²).
La chose est vérifiable à chaque essai du LHC. Deux protons se percutent de face --> transformation de la masse des protons (masse au repos + incrémentation masse due à leurs vitesses) en énergie --> apparition d'une myriade de particules éphémères de masses énormes --> en finale on retombe sur nos particules "stables" bien connues (stables entre guillemets car la plupart de ces particules disparaissent au bout d'un certain temps lorsqu'elles sont isolées. Exception : le proton dont on continue à chercher la durée de vie).
Et là on retombe sur le sujet d'un autre fil traitant du Bing-bang sur ce même site : passé une certaine limite est-ce qu'un trou noir ne va pas entrer en expansion ?  Par exemple lorsque la pression extérieure de l'univers (quantité d'énergie) tombe à un niveau trop bas absorbé par la matière et/ou extrêmement "dilué" ?
Si nous sommes issus d'un trou noir entré en expansion, est-il stupide de penser que d'autres trous noirs distincts aient pu faire la même chose et que finalement il n'y aurait pas "un univers" mais une multitude ?
...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nomade
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 54
Nombre de messages : 355
Inscription : 22/07/2013
Localisation : SETE - Très beau port méditerranéen
Emploi : Quand mes rêves deviennent réalité...
Passions : LITTERATURES - ECRITURE D'UN LIVRE - ARTS - REVES PREMONITOIRES
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Big Bang: Hypothèse ou théorie avérée ?   Jeu 09 Juil 2015, 14:14

Merci , j'avais donc bien entendu ce que j'avais entendu : "plus vite que la vitesse de la lumière" : c'est étrange que personne n'est relevé cette "impossibilité"... Que ce soit de l'espace pure ou autre chose, ça va ( le fameux "ballon") plus vite que la vitesse de la lumière : ça n'est pas en contradiction avec certaine(s) théories ?
Si on part du principe que notre big-bang est le résultat du "pêt" d'un énorme ( ou petit mais puissant" trou noir...
Il y aurait la possibilité qu'un tas d'univers se créent ou se soient créés : peut-être faut-il aussi "les bonnes conditions" pour qu'un trou noir ( si c'est le cas ) face naître ( de l'autre "côté" de préférence ? Parce que sinon il y aurait alors déjà un tas d'univers qui interpénètreraient le nôtre !!! ) un autre univers...
Mais une question se poserait toujours ? Y aurait-il eu un premier trou noir à l'origine de tous les univers ? Ou bien un "cosmos éternel" ( sans début ni fin ) qui fabriquerait des univers à la pelle ( qui auraient eux-même la possibilité "offerte" d'en engendrer d'autres grâce aux trous noirs ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Painde2
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 48
Nombre de messages : 373
Inscription : 25/06/2012
Localisation : 35 / 53
Emploi : Contrôleur de travaux finis
Passions : Kinderophiliste
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Big Bang: Hypothèse ou théorie avérée ?   Jeu 09 Juil 2015, 15:30

Bonjour à tous,
 
La vitesse de propagation d’une ombre peut également aller plus vite que la vitesse de la lumière...
Y aurait-il moyen d’en conclure que l’absence de photons génère plus d’énergie que les photons ? uy
 
A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Big Bang: Hypothèse ou théorie avérée ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Big Bang: Hypothèse ou théorie avérée ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» Big Bang: Hypothèse ou théorie avérée ?
» Un théorie cosmologique remarquable : L'univers bootstrap.
» hypothèse évolutionniste théiste
» La théorie du dessein intelligent
» Théorie du véhicule supraluminique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Rubriques Thématiques :: Thématiques Sciences :: Astronomie et Astrophysique-