Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous... Merci !!

Partagez | .
 

 La passion ufologique : se sentir en décalage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Frederic74
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 37
Nombre de messages : 279
Inscription : 16/02/2010
Localisation : RHÖNE ALPES
Emploi : Conseiller commercial
Passions : Motos, films, sciences, musique, fitness, jeux vidéos.
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: La passion ufologique : se sentir en décalage   Mar 18 Déc 2012, 10:41

@Pat.Jay a écrit:
Pour moi, le principal c'est de rester toujours ouvert à de nouvelles idées ou faits tout en gardant un sens critique pour ne pas tomber dans la croyance aveugle.

+ 1 Idem pour moi.

Faut rester attentif et ouvert, sans se laisser endoctriner par ses croyances.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
guillaume.E
Equipe du forum
Equipe du forum




Masculin Age : 40
Nombre de messages : 56
Inscription : 30/08/2009
Localisation : viroflay
Emploi : jardinier
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: La passion ufologique : se sentir en décalage   Mar 18 Déc 2012, 12:09

salut,
Bon,et bien, je vous souhaite d'être témoin un jour dans votre vie et je ne vous parle pas de lumières étranges à 10 kms de sa position.Je parle d'un vaisseau à 50/100 mètre grand grand max.Une voiture ,c'est une voiture,un train,un train,un vaisseau,et oui ,un vaisseau.Après ,ça devient presque pathologique.Je nome personne.L 'essentiel,c'est d'être ouvert mais il y a des limites quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Verveine
Ufologue/enquêteur
Ufologue/enquêteur
avatar



Masculin Age : 59
Nombre de messages : 2197
Inscription : 01/07/2011
Localisation : Bouches du Rhône
Emploi : Artisan
Passions : Plongée
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: La passion ufologique : se sentir en décalage   Mar 18 Déc 2012, 12:14

Re bonjour,

Si le décalage me parait somme toute une excellente chose... par exemple le décalage de nos yeux nous permet de voir en relief, il en est tout autrement pour la passion.
Certes j'utilise ce mot différemment du sens usuel que la plupart utilisent ici (y compris les profil du forum) , mais dans n'importe quel dictionnaire vous pourrez constater qu'a la passion est attachée la souffrance et qu'a la souffrance est attachée la sensation de solitude.

Je ne crois pas que le sujet OVNI soit particulier de ce point de vue. C'est la rareté de l'intérêt pour le sujet qui rendra le jugement plus péjoratif.

Si vous êtes un "passionné" de vins, on vous regardera souvent comme un snob ou comme un ivrogne.
Si votre "passion" est le wingsuit on vous regardera comme un suicidaire ou un fou.
Si votre "passion" est plus commune --- genre football --- alors peut être certain vous verrons comme un olygan ou comme un abruti mais on ne vous collera pas une étiquette bien visible sur le dos.

C'est le caractère monolithique de la vraie passion qui est nocif, à la fois pour les relations , pour soi et aussi pour les sujets qui nous interressent... Car en abordant l'inconnu le mieux est d'avoir un bagage de connaissances le plus large possible.

Amitiés

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jachal
Passionné
Passionné




Masculin Nombre de messages : 111
Inscription : 01/11/2012
Localisation : SDF le plus possible
Emploi : agitateur d'idées
Passions : multiples
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: La passion ufologique : se sentir en décalage   Mar 18 Déc 2012, 18:06

Le décalage, que je constate souvent lorsque j'aborde le sujet des OVNI est avant tout lié à des peurs : peur de sortir du troupeau, celui des masses aux pensées formatées, qui rassurent en définitive, peur dans le milieu professionnel de compromettre sa carrière en recevant l'étiquette de "marginal" qui est vite requalifiée par les sympathiques collègues en "un peu dérangé". Peur du "qu'en dira-t-on", du regard des autres, donc de l'exclusion, peur aussi que les choses aillent plus loin que ce que l'on voudrait, c'est à dire peur de ne pouvoir contrôler.

Si on aborde le sujet avec plein de théories scientiques, des faits prouvés, mesurés, médiatisés, avec des témoignages de militaires, de scientifiques, des grands noms, on peut espérer être écouté. Surtout si on conclu "qu'ils sont à des années lumière, que c'est pas demain la veille, et que tout va continuer comme avant" ..

Mais cela ne changera rien au jugement qui sera porté. Juger, c'est une vieille habitude, celle d'un égo qui a peur de perdre le contrôle.

Il y a aussi cette vieille idée de confrontation : "ce que tu dis me dérange par rapport à la place que je prétends occuper par rapport à toi, alors je vais te faire voir, te provoquer, et même un peu t'agresser, te dénigrer". Même si cette personne va se dire "après tout pourquoi pas..." son honneur est sauf vis à vis des autres, car leur regard importe plus que tout.

Donc pas d'illusions à entretenir.

Si l'on aborde des aspects philosophiques religieux, extra-sensoriels, si l'on veut apporter des témoignages hors normes, si l'on affirme connaître aussi le phénomène "de l'intérieur" alors, là, même les ufologues les plus avisés risquent de quitter la conversation ou se comporter en contradicteurs des plus acharnés...

Car il y a des limites à tout et pour tous. C'est humain, personne n'y échappe y compris nous-mêmes. Et il faut savoir reconnaître ses propres faiblesses ou limites. Mes certitudes d'hier ne sont-elles pas devenues mes erreurs d'aujourd'hui ?

En ce qui me concerne je dose, j'adapte, je fais preuve de discernement et si je le juge utile je bouscule un peu pour faire bouger les choses en laissant toujours l'autre sur ses convictions et pseudo certitudes, en étant honnête, c'est à dire "j'en suis venu à penser que..." A partir de là chacun occupe une place confortable.

Mais il ne faut pas se faire d'illusions : tant que les journaux télévisés ne feront pas tourner en boucle une info sur les OVNI, ces bien pensants qui pensent tout savoir sur tout et reproduisent fidèlement les poncifs de leur TV ne bougeront pas.

D'autant que leurs interrogations ne sont guères métaphysiques. Ces ET veulent-ils nous piquer nos richesses, nos femmes, notre terre ? Dois-je vendre ou acheter en bourse ? déménager ? acheter des armes ? C'est ce qu'ils appellent "être pragmatique".

Mais "les faits sont têtus" même si la Vérité n'existe pas de manière absolue. Car la Vérité, c'est le chemin, c'est ce qui importe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lambert77
Equipe du forum
Equipe du forum




Masculin Age : 44
Nombre de messages : 373
Inscription : 09/10/2012
Localisation : 54
Emploi : eleveur
Passions : pêche lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: La passion ufologique : se sentir en décalage   Mer 19 Déc 2012, 10:21

Nous sommes probablement plus nombreux que nous le pensons à s'intéresser au phénomène et à peu l'évoquer à notre entourage. Mon oncle qui en a vu de près, en parle peu, moi même, je parle plus souvent de troupeau ou de récoltes, et ne m'entretient du sujet qu'avec quelques personnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anto-shturmovik
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 25
Nombre de messages : 133
Inscription : 26/07/2011
Localisation : privé
Emploi : privé
Passions : Aéronautique, théâtre, litterature, maquettisme, jeux de rôles, simulation aérienne, informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: La passion ufologique : se sentir en décalage   Jeu 20 Déc 2012, 21:02

Hé bien non, je ne me sens absolument pas seul sur ce sujet. Je suis étudiant en classe prépa scientifique, et je peux vous dire que mes collègues sont, pour la plupart, comme moi : plutôt sceptiques, mais pas fermés. Certains, comme la plupart des scientifiques, que la vie a toutes les chances d'exister ailleurs, on ne trouve pas impossible que l'on soit visités. Après, on ne croit que ce qu'on voit, nous, les maths spés ! Wink Ce qui fait que un OVNI par-ci, par là, why not, mais des complots USA/ET, des abductions, tout ça, tout ça, bof...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 10/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: La passion ufologique : se sentir en décalage   Jeu 20 Déc 2012, 21:08

Ce que j'ai constaté, c'est qu'il faut à un moment de sa vie être en décalage avec la société pour pouvoir s'intéresser pleinement au sujet. Cela peut être provoqué par des observations, une découverte fortuite du sujet etc

Si ce décalage ne se crée pas alors il sera difficile de se défaire des préjugés et approfondir correctement le sujet.


_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
anto-shturmovik
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 25
Nombre de messages : 133
Inscription : 26/07/2011
Localisation : privé
Emploi : privé
Passions : Aéronautique, théâtre, litterature, maquettisme, jeux de rôles, simulation aérienne, informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: La passion ufologique : se sentir en décalage   Jeu 20 Déc 2012, 21:39

Ca dépend dans quelle société on évolue... Si tous les gens avec qui vous avez parlé de ceci vous ont soit dit : "t'es qu'un abruti, t'as pas mieux a faire que de intéresser à ces conneries" soit "tu as raison, et je dirais même que les petits gris ont cloné Obama pour pouvoir prendre le pouvoir pour sodomiser toute la population US avec des sondes anales", hé bien faudrait calculer le QI moyen de vos relations, ça doit pas être brillant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
achim
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 67
Nombre de messages : 459
Inscription : 04/01/2010
Localisation : Loir & Cher
Emploi : ****
Passions : musique & arts, épistémologie, mystères
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: La passion ufologique : se sentir en décalage   Jeu 20 Déc 2012, 23:23


Ceux qui ont perdu leur faculté d'émerveillement sont morts, et ils ne le savent pas.

(En substance, Albert Einstein)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Larico
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 41
Nombre de messages : 268
Inscription : 19/12/2012
Localisation : France
Emploi : Divers
Passions : Autres
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: La passion ufologique : se sentir en décalage   Sam 22 Déc 2012, 19:35

Question intéressante.
A vrai dire, je perçois ce sentiment de manière assez différente.

Ce qui me frappe, c'est la différence de nature entre les gens.

D'un côté, ceux qui n'acceptent que ce qui est officiellement démontré, reconnu, repris, et considéré comme globalement acceptable.
En poussant un peu, on pourrait l'appeler le syndrôme "St Thomas": Je crois que ce que je vois.

De l'autre côté, on a des gens complètement crédules et naïfs. Certains croient que nous sommes gouvernés par des reptiles qui mangent des enfants les soirs de pleine lune.

Et entre les deux, nous avons des gens ouverts et curieux. Surement trop intelligents pour se contenter des versions officielles, et pas assez bêtes pour avaler n'importe quelle bêtise.
Il me semble que ce forum s'inscrit dans cette vision.

En réalité, je pense que beaucoup de gens "évolués" se reconnaissent dans cette 3e catégorie. Mais il faut bien reconnaître que socialement, il est autrement moins risqué de s'afficher dans la 1ère catégorie. Non seulement moins risqué, mais c'est surement ce qu'on attend de chacun de nous. Etre dans le cadre, et garder pour soi tout ce qui pourrait en sortir. Mais en parlant aux gens, on s'aperçoit souvent qu'ils sont bien plus ouverts que ce à quoi on aurait pu penser a priori.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
achim
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 67
Nombre de messages : 459
Inscription : 04/01/2010
Localisation : Loir & Cher
Emploi : ****
Passions : musique & arts, épistémologie, mystères
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: La passion ufologique : se sentir en décalage   Dim 23 Déc 2012, 02:39


@ Larico

Je pense que cette différence de nature entre les conformistes et les esprits aventureux prend sa source dans un déterminisme mal cerné, constitué dans la prime enfance.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seb91
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 43
Nombre de messages : 435
Inscription : 07/12/2011
Localisation : Essonne
Emploi : Informatique
Passions : Sciences
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: La passion ufologique : se sentir en décalage   Dim 23 Déc 2012, 11:52

Toutes personnes ayant un hobby est a un moment donné dans son ptit monde par rapport aux autres, rien d'anormal et qui n'empèche pas d'être socialement intégré.

Après dire "mon dieu si ils savaient..." c'est peut être un peu prétentieux de se croire détenteur de la "vérité", et puis étant haté....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quentin62
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 30
Nombre de messages : 1148
Inscription : 15/12/2009
Localisation : Calais
Emploi : ------
Passions : Dessin, Ufologie, Art
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: La passion ufologique : se sentir en décalage   Dim 23 Déc 2012, 13:56

@achim a écrit:

@ Larico

Je pense que cette différence de nature entre les conformistes et les esprits aventureux prend sa source dans un déterminisme mal cerné, constitué dans la prime enfance.


Je suis d'accord Achim. Heureusement ce conformisme peut être mise à mal, en tout cas, cela fut le cas pour ma compagne. Quand ont a accès aux informations ce n'est pas la même donne.

Personnellement quand je vois les problèmes actuels de notre planète et société, dans son ensemble, et la misère qui en découle, plus ou moins pour certains plutôt que d'autres, je me dit que la résolution du phénomène OVNI et de la plausible HET, c'est porteur d'espoir. Enfin en l'état actuel des choses, même si cela peut en être autrement, j'espère une rencontre le plus rapidement possible. Donc quand je vois les gens autour de moi, la plupart, n'avoir aucune conscience de cette possibilité, je trouve cela extrêmement dommage. Il y a donc certainement un léger décalage pour ma part, mais très modéré.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Larico
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 41
Nombre de messages : 268
Inscription : 19/12/2012
Localisation : France
Emploi : Divers
Passions : Autres
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: La passion ufologique : se sentir en décalage   Dim 23 Déc 2012, 14:32

@achim a écrit:

@ Larico

Je pense que cette différence de nature entre les conformistes et les esprits aventureux prend sa source dans un déterminisme mal cerné, constitué dans la prime enfance.


En effet, mais la coexistence entre les uns et les autres n'est pas toujours chose aisée.
Soit on évite soigneusement les sujets "polémiques" et on échange qu'entre gens de même nature, soit on prend le risque de passer pour un ... aventureux, pour ne pas dire un semi dingue.

Un peu comme un cadre sup qui voterait extrême droite, toute proportion gardée. Il y a des sujets qu'il est préférable de ne pas aborder avec n'importe qui. Et à ce titre, en effet, les gens sont parfois à la marge.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
achim
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 67
Nombre de messages : 459
Inscription : 04/01/2010
Localisation : Loir & Cher
Emploi : ****
Passions : musique & arts, épistémologie, mystères
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: La passion ufologique : se sentir en décalage   Dim 23 Déc 2012, 14:40

@ Quentin62

Tu écris : "je me dit que la résolution du phénomène OVNI et de la plausible HET, c'est porteur d'espoir."

J'ai bien peur que tu ne te nourrisses d'illusions... Si les OVNI exercent une influence (ou une protection) sur les humains, c'est à bonne distance. Il ne faut rien espérer d'eux pour améliorer notre sort d'une manière directe.

Quant à la plausibilité de l'hypothèse HET (au 1er degré), des indices précis me l'ont fait abandonner depuis plus de 30 ans.

" j'espère une rencontre le plus rapidement possible."

A mon avis, encore une douce illusion ; dis-toi que TOUT, dans le comportement du phénomène dans une perspective historique, est en contradiction totale avec l'idée d'une prise de contact massive. L'OVNI restera dans la marge, c'est même apparemment sa raison sociale.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quentin62
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 30
Nombre de messages : 1148
Inscription : 15/12/2009
Localisation : Calais
Emploi : ------
Passions : Dessin, Ufologie, Art
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: La passion ufologique : se sentir en décalage   Dim 23 Déc 2012, 14:54

@achim a écrit:
@ Quentin62

Tu écris : "je me dit que la résolution du phénomène OVNI et de la plausible HET, c'est porteur d'espoir."

J'ai bien peur que tu ne te nourrisses d'illusions... Si les OVNI exercent une influence (ou une protection) sur les humains, c'est à bonne distance. Il ne faut rien espérer d'eux pour améliorer notre sort d'une manière directe.

Quant à la plausibilité de l'hypothèse HET (au 1er degré), des indices précis me l'ont fait abandonner depuis plus de 30 ans.

" j'espère une rencontre le plus rapidement possible."

A mon avis, encore une douce illusion ; dis-toi que TOUT, dans le comportement du phénomène dans une perspective historique, est en contradiction totale avec l'idée d'une prise de contact massive. L'OVNI restera dans la marge, c'est même apparemment sa raison sociale.



Peut être bien Achim. Néanmoins j'en garde mes convictions, en tout cas pour l'instant, rien n'est dit que je ne changerais pas d'appréciations à l'avenir à force de recherches et de réflexions. Pour l'instant l'hypothèse HET est une possibilité, il y en a d'autre, mais elle subsiste et me paraît la plus logique. En ce qui concerne le contacte directe, peut être qu'il doit venir un jour ou l'autre. Il reste pour l'instant dans la marge comme tu dis mais il n'est pas impossible que cela change, nous ne connaissons pas les objectifs de celui-ci.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
achim
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 67
Nombre de messages : 459
Inscription : 04/01/2010
Localisation : Loir & Cher
Emploi : ****
Passions : musique & arts, épistémologie, mystères
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: La passion ufologique : se sentir en décalage   Dim 23 Déc 2012, 15:53


@ Quentin

Quels que soient les arguments de part et d'autre, chacun campe toujours sur ses positions.
Je m'étonne quand même que tu ne sois pas ébranlé quand je dis que toute l'histoire du phénomène milite contre un soudain dévoilement...

"Pour l'instant l'hypothèse HET est une possibilité, il y en a d'autres, mais elle subsiste et me paraît la plus logique."

L'hypothèse HET subsiste forcément puisqu'il faut absolument rester ouvert ("Tout imaginer et ne rien croire"), mais dire qu'elle est la plus logique, sûrement pas. Extra-terrestres, oui par définition puisqu'étrangers à ce monde, mais pas complètement exotiques, pas de provenance lointaine, c'est impossible.

Mais ce n'est que mon avis... rire rire cvwdfb



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alberti
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 32
Nombre de messages : 1020
Inscription : 17/08/2012
Localisation : Strasbourg
Emploi : Privé
Passions : Science, ufologie.
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: La passion ufologique : se sentir en décalage   Dim 23 Déc 2012, 16:25

Citation :
mais pas complètement exotiques, pas de provenance lointaine, c'est impossible.

Quelle différence fait-tu entre "extraterrestres" et "complètement exotique; de provnenance lointaine" ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
achim
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 67
Nombre de messages : 459
Inscription : 04/01/2010
Localisation : Loir & Cher
Emploi : ****
Passions : musique & arts, épistémologie, mystères
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: La passion ufologique : se sentir en décalage   Dim 23 Déc 2012, 16:41


@ Alberti

Littéralement, ce que j'écris : ils ne sont pas originaires de notre environnement habituel (la preuve, les chiens deviennent fous ou sont terrorisés à leur contact), mais tu crois qu'un ressortissant de Tau Eridani respirerait notre air azote/oxygène à pleins poumons ?

clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nycolas
Equipe du forum
Equipe du forum




Masculin Age : 43
Nombre de messages : 650
Inscription : 30/12/2009
Localisation : Saint-Etienne
Emploi : Ecrivain
Passions : Ecriture...
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: La passion ufologique : se sentir en décalage   Dim 23 Déc 2012, 16:53

@achim a écrit:
L'hypothèse HET subsiste forcément puisqu'il faut absolument rester ouvert ("Tout imaginer et ne rien croire"), mais dire qu'elle est la plus logique, sûrement pas. Extra-terrestres, oui par définition puisqu'étrangers à ce monde, mais pas complètement exotiques, pas de provenance lointaine, c'est impossible.

Mais ce n'est que mon avis...

Ce n'est que votre avis, d'accord, néanmoins je ne peux m'empêcher de noter la contradiction de fond de vos propos.

D'un côté vous dites, il faut rester ouvert, tout imaginer et ne rien croire, de l'autre vous n'imaginez pas qu'il est possible qu'ils aient une provenance lointaine, vous croyez délibérément le contraire sur la base d'une simple impression d'invraisemblance non démontrable. C'est tout ce que j'avais à dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seilenos.canalblog.com/
achim
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 67
Nombre de messages : 459
Inscription : 04/01/2010
Localisation : Loir & Cher
Emploi : ****
Passions : musique & arts, épistémologie, mystères
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: La passion ufologique : se sentir en décalage   Dim 23 Déc 2012, 17:23

@ Nycolas

Vous avez bien fait de le dire, mais quitte à vous décevoir, cela me permet de rebondir en précisant qu'il reste une chance qu'ils soient des visiteurs lointains, si l'on a recours à l'argument énoncé par Aimé Michel, à savoir qu'ils pourraient avoir établi une base dans notre périphérie, mais que, jugeant leur aspect trop dérangeant, trop monstrueux pour un contact franc, ils aient décidé d'utiliser des interfaces bricolés avec du matériel génétique humain préalablement prélevé, afin d'amortir le choc de la confrontation.

Malheureusement, cette aventureuse hypothèse a également du plomb dans l'aile, puisque cela fait 60 ans que l'on observe ce pandémonium d'humanoïdes plus ou moins contrefaits, mais aucun poulpe verdâtre géant (ou ce que vous voudrez). Et en 60 ans, il y a belle lurette que le prélèvement de graviers communs dans les allées de jardin a dû cesser de les intéresser.

Il faut se rendre à cette évidence que le phénomène OVNI est un spectacle. Point.


Au fait, on peut se tutoyer, à moins que vous n'y teniez pas. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alberti
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 32
Nombre de messages : 1020
Inscription : 17/08/2012
Localisation : Strasbourg
Emploi : Privé
Passions : Science, ufologie.
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: La passion ufologique : se sentir en décalage   Dim 23 Déc 2012, 17:59

Citation :
Il faut se rendre à cette évidence que le phénomène OVNI est un spectacle.

Sur ce point je suis d'accord. Mais de la part de qui ?

Citation :
Littéralement, ce que j'écris : ils ne sont pas originaires de notre environnement habituel (la preuve, les chiens deviennent fous ou sont terrorisés à leur contact), mais tu crois qu'un ressortissant de Tau Eridani respirerait notre air azote/oxygène à pleins poumons ?


On ne sait pas quel est le système de propulsion, et donc la distance qu'ils peuvent couvrir.
A partir de quelle distance considère tu que c'est trop lointain ?
La question de l'oxygène ne se pose pas à partir du moment ou ils sont dans leurs véhicules.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
myrtille
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Féminin Age : 64
Nombre de messages : 1183
Inscription : 16/12/2012
Localisation : France
Emploi : ----
Passions : arts anthropologie philo sciences ufologie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: La passion ufologique : se sentir en décalage   Dim 23 Déc 2012, 18:07

Etre décalé c'est faire un pas de côté, donc voir sous un autre angle! C'est aussi "être dérangé": accepter d'être dérangé, c'est peut être supporter l'inconfort lié à une rupture avec nos anciennes représentations. Le changement peut faire d'autant plus peur qu'il est inéluctable. j'ai le sentiment que le monde change tellement profondément et rapidemment que beaucoup d'entre nous sont tentés de se cramponner "au monde connu". je crois pour ma part qu'il faut le respecter même si par moment je trouve que la divulgation est très lente! Ca me fait penser aux précautions que l'on est amené à prendre,en tant qu'adultes, avec les enfants lorsqu'on les accompagne progressivement vers la découverte de certaines realités: ils faut attendre qu'ils soient suffisamment prêts au changement pour qu'ils puissent l'intégrer, petit à petit! Je crois, concernant le sujet des ovnis et de la vie extraterrestre, que "ne pas savoir", avec toutes les informations disponibles un peu partout, c'est une façon de se protéger contre cette réalité qui frappe de plus en plus fort à notre porte! j'aimerais bien savoir ce que vous en pensez! Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nycolas
Equipe du forum
Equipe du forum




Masculin Age : 43
Nombre de messages : 650
Inscription : 30/12/2009
Localisation : Saint-Etienne
Emploi : Ecrivain
Passions : Ecriture...
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: La passion ufologique : se sentir en décalage   Dim 23 Déc 2012, 18:08

Pour Achim :

Spectacle alors organisé par l'industrie du spectacle depuis des millénaires...

Par ailleurs l'argument que tu cites n'est pas le seul pouvant aller dans ce sens, donc j'aurais du mal à suivre ce point de vue. On ne peut pas écarter des hypothèses sans connaitre toutes les possibilités... et nous ne les connaissons pas, soyons humbles.


Sur le fond du sujet, si je me sens en décalage, ce n'est pas sur le sujet OVNI/HET, puisque ce n'est aucunement ma passion première, simplement un axe de curiosité et d'intérêt pour moi. Par contre j'aurais bien d'autres raisons de connaitre ce décalage par tout un tas d'autres occupations et centres d'intérêt que j'ai dans ma vie... Je ne suis pas vraiment "dans le rang", même pas du tout.

Une chose me frappe justement ici, c'est que dans ce sujet, je trouve exactement le même champ sémantique que pour des sujets totalement différents, spiritualistes, ésotériques, ou d'autres encore... Ici, comme ailleurs, sur bien d'autres thèmes qui pourraient être liés, je ne sais pas, à la "magie", à la passion pour les mollusques, à une orientation sexuelle particulière, à une religion minoritaire, chacun fait une sorte de coming out où il expose les raisons de son sentiment (ou absence de) d'exclusion... Je trouve ça presque amusant, concernant l'intérêt pour les OVNI, car franchement j'ai fréquenté des milieux qui paraitraient bien plus frappadingues à des personnes bien intégrées dans la société. Ca ne m'a jamais empêché de garder la tête sur les épaules. Je me sens à l'aise dans ces milieux "déviants" (par rapport à une norme), à peu près autant que la société bien pensante me rend mal à l'aise, donc je suis bien à ma place...

Bref... Ce que je veux dire, c'est que ça me porte à sourire, de voir des gens s'intéressant aux OVNIs, certains avec une approche scientifique, se trouver en décalage. Ceci dit, je reconnais par expérience que le sujet n'est pas plus facile qu'un autre à aborder... Les gens de la masse étant, par essence, remplis de préjugés, d'idées toutes faites. C'est simplement ainsi. Maintenant, n'oublions pas que tous ici, nous pouvons avoir des idées arrêtées sur certaines choses, et nous tromper... C'est ce que la passion pour l'ufologie (ou pour bien d'autres choses un peu "excentriques") devrait nous apprendre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seilenos.canalblog.com/
Quentin62
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 30
Nombre de messages : 1148
Inscription : 15/12/2009
Localisation : Calais
Emploi : ------
Passions : Dessin, Ufologie, Art
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: La passion ufologique : se sentir en décalage   Dim 23 Déc 2012, 18:08

Citation :
Tout imaginer et ne rien croire

Exactement.

Il y a pas mal d'hypothèses, l'HET en est une, il y en a d'autres. Tu dit pas de "pas de provenance lointaine c'est impossible", j'imagine que tu parle du blocus de la distance, même à à vitesse de la lumière Achim? Si c'est cela, je ne crois pas qu'elle est une limite définitive. Je spécule, mais je doute qu'elle soit une barrière pour une civilisation bien plus avancé que la notre. La théorie du troue de ver, ou d'une implantation dans notre périphérie comme tu le cite, semble une des solutions au problème.

Un spectacle..., ça me parait assez réductionniste comme point de vue Achim, il y a tout de même certaines implications, aussi légère soit t'elles comme les désamorçages d'ogives nucléaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

La passion ufologique : se sentir en décalage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Le phénomène Ovni (actualité et débat) :: Débat Ovni général :: Vos questions et sondages-