Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous, en faisant aujourd'hui la première plateforme francophone par sa fréquentation.

Partagez | .
 

 UNE AVANCEE SCIENTIFIQUE EN AGRAVITATION ?...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Cosmos
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 75
Nombre de messages : 1563
Inscription : 04/04/2007
Localisation : Sud/Ouest
Emploi : Techno aero/Science
Passions : Histoire Antique/ufologie de base
Règlement : Règlement

MessageSujet: UNE AVANCEE SCIENTIFIQUE EN AGRAVITATION ?...   Lun 20 Déc 2010, 10:20




Une avancée scientifique?

A voir...


http://www.mystere-tv.com/l-antigravite-a-l-aube-d-une-decouverte-scientifique-majeure-v1248.html

L’antigravité, à l’aube d’une découverte scientifique majeure ?

Au fil des siècles, plusieurs éminents scientifiques ont élaboré des
thèses concernant la gravitation. Pour Aristote (Grèce antique), plus
un objet est lourd et plus il tombe vite sur la terre.

Galilée (1564-1642), lui, corrige cette version en indiquant que la
vitesse de chute n’est pas liée au poids de l’objet. Par contre, il
trouve le calcul suivant : la vitesse dépend du temps écoulé entre le
début de la chute et l’impact de l’objet. Pendant la chute, la distance
parcourue est proportionnelle au carré du temps écoulé ou presque
(distance = constante×0,5×temps écoulé2).

Isaac Newton (1643-1727), fait reposer sa théorie non pas uniquement sur
la vitesse, mais également sur l’accélération ; son nom, loi
fondamentale de la dynamique.

Il soutient que la force qui nous maintient au sol est la même que celle
qui retient la lune autour de la Terre. Il est le premier à mettre en
exergue la gravitation terrestre et celle entre les astres après l’étude
du mouvement des planètes. Ces découvertes confirment et affinent les
thèses de Galilée. Ce sont ces principes qui permettront plus tard à des
objets plus lourds que l’air de voler ou encore aux hommes d’aller sur
la lune !

Albert Einstein (1879-1955), viendra encore affiner tout cela avec la
théorie de la relativité générale en 1915 qui confirme bien que tous les
corps tombent de la même façon dans un champ de gravitation, quelle que
soit leurs masse ou leur composition chimique et que la gravitation est
une manifestation de la géométrie de l’espace temps.

La gravitation n’est plus seulement l’attraction provoquée par un objet,
mais elle dépend de la configuration (espace- temps) dans laquelle elle
évolue) et des objets qui s’y trouvent (ex : interaction de la Terre et
du Soleil).

Voici donc, les évolutions historiques des théories émises sur le sujet.

Le document vidéo qui nous est donné de voir, pourrait faire voler en
éclats l’affinement de ces thèses scientifiques au fil du temps.
Martin Tajmar, est un scientifique Autrichien qui expérimente sur une possible
influence provoquée sur les lois de la gravité.
Durant l’expérience qui est filmée, des capteurs étudient un anneau
métallique qui tourne à plus de 6500 tours/minute.

Il est découvert au cours de l’expérience que cet anneau en orbite a une
influence sur les appareils de mesure, même ceux pour qui c’est
impossible puisque fixés à des potences au plafond. Hors, les données
enregistrées indiquent que ces appareils ont bougé alors que ceci n’est
nullement vérifiable à l’œil nu et normalement impossible.

Le scientifique tire alors des conclusions qui lui sont propres, ainsi
l’anneau en rotation agiterait l’espace-temps et aurait une influence
sur le champ gravitationnel environnant.

Une telle conclusion démonterait tout simplement toutes les théories de
la gravitation existant à ce jour et ça, il en faudra, nombre de
démonstrations avant de convaincre d’autres scientifiques, que le fameux
Einstein s’est trompé.

Par contre, s’il s’avère que les observations de Tajmar peuvent être
théorisées, cela déboucherait sur un bouleversement majeur des lois de
la physique et permettrait des avancées notables, par exemple pour la
maîtrise de la force centrifuge, qui pourrait éviter aux conducteurs de
se retrouver au fossé après un virage mal négocié, ou encore de
reproduire la gravitation dans un vaisseau spatial, en tous cas des
champs d’application qui changeraient le quotidien en profondeur !

Le chemin est encore bien long pour ce scientifique isolé, avant de
prouver au reste de la communauté que ces observations expérimentales
s’appliquent en règle générale !


......................................................Ref: Mystère TV.

Cordialement.
A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
nomade27
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 65
Nombre de messages : 730
Inscription : 10/11/2010
Localisation : Haute Normandie
Emploi : salarié
Passions : Musique, sciences
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: UNE AVANCEE SCIENTIFIQUE EN AGRAVITATION ?...   Lun 20 Déc 2010, 10:39

Pour l'instant le problème c'est que cette expérience n'a pas pu être renouvelée donc il faut attendre et voir.

En tous les cas ce qui est intéressant c'est que des chercheurs travaillent sur ces hypothèses...

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jérôme38
Culture Scientifique
Culture Scientifique




Masculin Age : 39
Nombre de messages : 179
Inscription : 16/02/2011
Localisation : bourgoin jallieu isère
Emploi : technicien génie climatique/photovoltaïque
Passions : aéronautique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: UNE AVANCEE SCIENTIFIQUE EN AGRAVITATION ?...   Sam 26 Fév 2011, 09:12

Je me méfie de ces expériences "révolutionnaires"

Surtout que ce qu'on sait de la gravitation aujourd'hui avec la relatitivé d'enstein beaucoup de choses ont pu être vérifié aujourd'hui, des exemples simples en astronomie appliquée : les lentilles gravitationnelles parfaitement prédites par la relativité générale et qu'on a commencé a observer vers 1985 avec la 1 ère caméra numérique CCD grand champ en astronomie (qui prenait des images d'1 gigaoctet pour l'époque c'est énorme)

Et aujourd'hui moultement revérifié avec bien d'autres lentilles du même type trouvée ... Et ce n'est qu'un exemple parmis tant d'autres, y a aussi bien sur les observations indirectes mais bien réelles des ondes gravitationnelles émises par bien des objets et qui pourrait d'ailleurs passé 2020 devenir une détection directe (tout dépendra des choix de l'ESA qui a un projet de mission scientifique de grande ampleur en concurrence avec une sonde de 4 tonnes pour l'exploration de ganymède en 2020 le choix d'ailleurs devrait se faire cette année)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Jupiter_Ganymede_Orbiter

En concurrence direct avec :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Laser_Interferometer_Space_Antenna


J'avais déja vu sinon cette vidéo sur Arte, mais je sais pas pourquoi, elle me fait un peu penser a Poher et ses universons et son expérience qui prouve rien sur france 3 ... C'est bien beau de dire a la TV j'ai fait tel découverte : si personnes ne parviens a refaire l'expérience ou pire :

Si comme Poher, sous couvert de "Brevet" se cache derrière le fait qu'il ne veut pas que quelqu'un refasse son expérience exact pour la vérifier ...

Ceci dit ça n'a pas l'air d'être le cas de cette personne ici, enfin j'espère ...

Toujours est il, que si personne ne parviens a re-créer l'expérience ou du moins les effets supposés en question, peut être faut il alors se poser la bonne question :

Que le problème vient pas de l'expérience, mais de ces instruments avec lesquels il dit avoir eu ce résultat ? Et dans ce cas, en prendre les conclusions qui s'imposent ... Après je sais bien que normalement une expérience scientifique, quand on utilise des moyens de mesure sensible, en général on passe un temps fou a leur calibration et vérification quand a leur fonctionnement et bon état de marche

C'est la cruauté de la science, pour qu'une découverte soit validable, faut il encore qu'elle puisse être refaite en laboratoire pour vérifications ...

Après je me demande surtout, s'il a pas tout simplement créer un champ magnétique pas du tout prévu assez puissant qui aurait fait mentir ses sondes ... Ce qui pourrait être le + probable dans son cas si personne ne parvient a reproduire l'expérience
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thierry54
Bonne participation
Bonne participation




Masculin Age : 45
Nombre de messages : 55
Inscription : 14/01/2011
Localisation : COLOMBES
Emploi : Consultant SAP
Passions : video
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: UNE AVANCEE SCIENTIFIQUE EN AGRAVITATION ?...   Sam 26 Fév 2011, 11:14

Les ovnis nous montrent depuis longtemps que l'anti-gravité est possible.
Ils nous aident même en mettant des lumières rouges qui tournent.
J'espère que ça marchera.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre31
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 66
Nombre de messages : 713
Inscription : 21/02/2009
Localisation : Toulouse
Emploi : Ingénieur
Passions : voyages
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: UNE AVANCEE SCIENTIFIQUE EN AGRAVITATION ?...   Sam 26 Fév 2011, 11:53

@jérôme38 a écrit:

Je me méfie de ces expériences "révolutionnaires"

Oui, moi aussi, car le Relativité Générale interdit l'anti-gravitation. Ceci dit la RG est sans doute perfectible comme il est dit dans le reportage.

wait and see...

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
philippe77
Très bonne participation
Très bonne participation
avatar



Masculin Age : 49
Nombre de messages : 161
Inscription : 21/01/2011
Localisation : RP
Emploi : ...
Passions : voyages
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: UNE AVANCEE SCIENTIFIQUE EN AGRAVITATION ?...   Dim 27 Mar 2011, 11:21

En regardant une vidéo sur la puissance des aimants permanents à base de Neodyme, je me demandais si il n'y aurait pas une piste à étudier vis-à-vis des ovnis et leur déplacement.

Cette vidéo d'expériences est intéressante, surtout la partie où l'aimant placé entre 2 éléments en cuivre peut léviter et descendre en étant amorti. Très instructif.

Le lien : http://www.dailymotion.com/video/xas6v1_experiences-avec-des-aimants-perman_tech
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rhadamantis
Passionné
Passionné
avatar



Masculin Age : 36
Nombre de messages : 129
Inscription : 23/02/2008
Localisation : bretagne
Emploi : aéronautique
Passions : musique métal, ufologie et pêche en mer
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: UNE AVANCEE SCIENTIFIQUE EN AGRAVITATION ?...   Dim 27 Mar 2011, 16:20

Pour info il me semble que Nicolas Tesla avait déjà mené ( à bien ) des expériences de type antigravitationnelle...il y a beaucoup d'histoires complotistes autour de ce personnage ( voir les disques volants de Tesla)

cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kernel33
Très bonne participation
Très bonne participation
avatar



Masculin Age : 43
Nombre de messages : 211
Inscription : 05/06/2008
Localisation : Vignoble Nantais
Emploi : gérant de société
Passions : deco rugby ufologie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: UNE AVANCEE SCIENTIFIQUE EN AGRAVITATION ?...   Lun 03 Oct 2011, 13:25

à 6000 tours /minutes un petit anneaux comme ça (je pouffe de rire) ç'est la vitesse d'un super moulin à café et ça m'étonnerai qu'il se mette à floter dans l'air ni à attirer un objet à proximité immédiate en anihilant la force gravitationelle terrestre (en fait pour celà il faudrait que le rapport 'densité masse' soit plus grande que celui de la terre et qu'il tourne plus vite). Il n'y a pas besoin de sortir de St CYR pour comprendre celà.

Toutefois , la lune bien plus petite que la terre à un effet (les marées) mais un anneaux de quelques centimètres...



Je pense qu'il n'a fait que décrire ce phénomène rien de plus....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre31
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 66
Nombre de messages : 713
Inscription : 21/02/2009
Localisation : Toulouse
Emploi : Ingénieur
Passions : voyages
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: UNE AVANCEE SCIENTIFIQUE EN AGRAVITATION ?...   Lun 03 Oct 2011, 20:00

Il y a quand même un effet, prédit par la Relativité Générale et confirmé récemment par le satellite Gravity Probe B, qui se rapproche des résultats observés: le "Frame dragging" ou effet Lens-Thirring.

Alors que dans la Mécanique de Newton, la force de gravitation qu'une sphère massive provoque autour d'elle sur un petit corps de test, est identique que la sphère tourne ou pas, ce n'est plus le cas en Relativité Générale: celle-ci prévoit qu'une sphère en rotation introduit une distorsion supplémentaire de l'espace temps : l'espace et le temps sont en quelque sorte "entrainés" par la rotation de la sphère (notion évidemment trés difficile à comprendre pour qui n'est pas familier avec la RG). Dans l’expérience qui nous est présenté on pourrait dire que c'est l'espace temps qui "tourne" autour des capteurs mais que ceux-ci restent immobiles.

Bon.. j'arrête la les images approximatives d'autant plus que l'effet est déjà trés faible pour la Terre en rotation malgré sa masse. Dans le satellite Grabvity Probe B, il induit un très léger mouvement de precession d'un gyroscope dont la mesure a été très ardue. Alors pour un anneau de quelques dizaines de grammes, il est en principe infinitésimal et pas mesurable. A moins que ce chercheur ait trouvé le moyen de renforcer l'effet Lens-Thirring..?

Wink


Dernière édition par Pierre31 le Mar 04 Oct 2011, 16:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierfig
Analyste Observations
Analyste Observations




Masculin Age : 79
Nombre de messages : 261
Inscription : 03/09/2011
Localisation : wimereux
Emploi : retraite
Passions : prehistoire
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: UNE AVANCEE SCIENTIFIQUE EN AGRAVITATION ?...   Lun 03 Oct 2011, 20:57

La grande question derrière tout ça est est-ce que la production d"agravitation" ne sera pas trop onéreuse en energie ce qui lui ferait perdre l'intéret de la perte de masse.Dans l'expérience en question mème si l'effet est réel il n'y a aucun bénéfice dans l'opération par rapport à la dépense d'énergie.Et comme tout au plus il s'agit d'un effet très limité il ne faut trop se faire d'illusions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paleoart.voila.net/
brahim121985
Participation appréciable
Participation appréciable




Masculin Age : 32
Nombre de messages : 38
Inscription : 31/01/2011
Localisation : Maroc
Emploi : étudiant
Passions : astronomie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: UNE AVANCEE SCIENTIFIQUE EN AGRAVITATION ?...   Mar 03 Avr 2012, 17:29

je sait pas pourquoi on ne donne pas une chance au Théorie qui généralise la RG d'Einstein et qui permet de résoudre plusieurs mystères que la RG ne peut pas expliquer. moi par exemple je suis fan de cette théorie:

http://www.grand-theory.com/

elle m'a permis de bien comprendre que la masse et la gravité est un seul "phénomène"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ingrid.S
Bonne participation
Bonne participation
avatar



Féminin Age : 32
Nombre de messages : 57
Inscription : 27/11/2011
Localisation : Paris
Emploi : Secteur bancaire
Passions : variées
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: UNE AVANCEE SCIENTIFIQUE EN AGRAVITATION ?...   Mar 03 Avr 2012, 19:06

Qui est ce Jacky Jerome, auteur de cette théorie du tout???
Ces recherches n'ont pas été publiées dans une revue à comité de lecture, comme toute recherche scientifique, pourquoi?
Il indique avoir envoyé ces publications aux revues scientifiques, mais se garde bien de préciser qu'elles ont été refusée :
http://www.grand-theory.com/subpages/en/copyright.htm
Bref, à mon humble avis, ça ne vaut pas grand chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kernel33
Très bonne participation
Très bonne participation
avatar



Masculin Age : 43
Nombre de messages : 211
Inscription : 05/06/2008
Localisation : Vignoble Nantais
Emploi : gérant de société
Passions : deco rugby ufologie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: UNE AVANCEE SCIENTIFIQUE EN AGRAVITATION ?...   Mer 11 Avr 2012, 12:48

Il semblerai qu'une expérience faite par une société Russe pour créer des générateurs à aimant permanents associés à des bobines tesla soient restée dans les bacs : le proget EEG (il me semble) a eut des effets étonnants, perturbations électromagnétiques sur 15 m autour de l'engin et sans doute à l'origine de la différence de 3kg sur les 15kg de l'appareil, observé lors de l'utilisation de celui_ci. L'expérience va sans doute être renouvelée mais avec des mesures pour isoler les appareils de mesure de façon efficace....Car s'il s'agit bien d'un effet antigravité cette découverte pourrait bel et bien de façon in-intentionnelle révéler de grandes et belles inventions à venir (biensûr je pense que là on spécule un peu vite).C'est cette observation qui a mis le feu aux poudre et a réveillé la curiosité de pseudo-scientifique ayant soit disant découvert l'antigravité en recréant une expérience mesurable de ce phénomène....(sic) MaisLE TRES GROS HIC ! Les perturbations électromagnétiques sont tels qu'il est difficile de répondre par l'affirmatives tant que des appareils capable de mesurer à au moins 100 mètres sans contact une expérience à minima de ce phénomène. EN EFFET LA MOINDRE BOUSSOLE A 70 MÈTRE DE L'EXPÉRIENCE EST DÉSORIENTÉE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvain Vella
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 42
Nombre de messages : 3162
Inscription : 06/05/2011
Localisation : France
Emploi : privé
Passions : Curiosité maladive
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: UNE AVANCEE SCIENTIFIQUE EN AGRAVITATION ?...   Mer 11 Avr 2012, 13:09

@philippe77 a écrit:
En regardant une vidéo sur la puissance des aimants permanents à base de Neodyme, je me demandais si il n'y aurait pas une piste à étudier vis-à-vis des ovnis et leur déplacement.

Cette vidéo d'expériences est intéressante, surtout la partie où l'aimant placé entre 2 éléments en cuivre peut léviter et descendre en étant amorti. Très instructif.

Le lien : [url=http://www.dailymotion.com/video/xas6v1_experiences-avec-des-aimants-perman_tech
http://www.dailymotion.com/video/xas6v1_experiences-avec-des-aimants-perman_tech[/quote[/url]]

Une combinaison équipée de milliers de ces aimants (adapté bien sur) dans un cube composé de paroi de cuivre pourrait servir en simulation d'apesanteur ? serait ce dangereux pour le porteur (électromagnétisme)?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
miclad
Très bonne participation
Très bonne participation




Masculin Age : 71
Nombre de messages : 159
Inscription : 25/01/2012
Localisation : Indre et Loire
Emploi : prof. retraité
Passions : sciences; insolite
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: UNE AVANCEE SCIENTIFIQUE EN AGRAVITATION ?...   Jeu 12 Avr 2012, 21:09

Précisions :

Ces expériences avec des aimants font intervenir uniquement des forces magnétiques ou électromagnétiques (sur les courants induits dans le cuivre), tout cela n'a strictement rien à voir avec les forces de gravitation, ce ne sont pas des forces de même nature !

Même si ces forces magnétiques sont capables de soulever un objet en agissant contre son poids, il ne s'agit aucunement d'antigravitation. De la même façon que la force produite par les pales d'un hélicoptère n'a rien à voir avec l'antigravitation.

Bien cordialement. Miclad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brahim121985
Participation appréciable
Participation appréciable




Masculin Age : 32
Nombre de messages : 38
Inscription : 31/01/2011
Localisation : Maroc
Emploi : étudiant
Passions : astronomie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: UNE AVANCEE SCIENTIFIQUE EN AGRAVITATION ?...   Sam 21 Avr 2012, 04:34

Comme l'a dit miclad l'antigravitation c'est pouvoir modifier le champ gravitationnel terrestre au voisinage d'un objet, certains scientifiques prévoient une relation entre les ondes électromagnétiques et gravitationnelles. un exemple d'antigravitation est donné par le fameux Hutshinson:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cosmos
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 75
Nombre de messages : 1563
Inscription : 04/04/2007
Localisation : Sud/Ouest
Emploi : Techno aero/Science
Passions : Histoire Antique/ufologie de base
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: UNE AVANCEE SCIENTIFIQUE EN AGRAVITATION ?...   Sam 21 Avr 2012, 17:10

fleur


Bonsoir à vous tous!

Sur le site:
http://depuislaubedestemps.e-monsite.com/pages/science/anti-gravite-supraconducteur.html

Nous pouvons lire:

"Certaines recherches réalisés autour de la gravitation paraissaient se compléter .
Partant de simples théories exposées par différents savants , on aurait réussi
à fabriquer des engins Anti - Gravitationnels .

L' une des théories qui aurait été reprise est sans aucuns doute celle qui fut élaboré
par le savant Buckhard Heim . Se dernier avait imaginer un concept
ou il liait les forces gravitationnelles a celles de l' électromagnétisme .

Heim expliquait qu'il était possible de convertir l'énergie électromagnétique
en énergie gravitationnelle et vice-versa, et il précisait qu'un champ magnétique
tournant pouvait réduire suffisamment l'influence de la gravité
sur un vaisseau spatial pour lui permettre de décoller.

Le moteur, en théorie, fonctionnerait en créant un intense champ magnétique qui,
selon les idées initialement développées par le défunt scientifique Burkhard Heim
dans les années 50, produirait un champ gravitationnel et permettrait la propulsion
d'un vaisseau spatial.

En outre, si le champ magnétique produit était suffisamment élevé, le vaisseau glisserait
dans une dimension différente où la vitesse de la lumière est plus rapide, ce qui permettrait
d'atteindre des vitesses extraordinaires. La simple coupure du champ magnétique
aurait comme conséquence la réapparition du vaisseau dans notre propre espace à trois dimensions.

Prouver cette théorie requiérait , la fabrication d' un énorme anneau en rotation
autour d'une spire supraconductrice pour créer un champ magnétique intense.
Si le courant dans la spire était assez élevé et le champ magnétique suffisamment intense,
les forces électromagnétiques pouvaient équilibrer la force gravitationnelle agissant
sur l'anneau de telle façon qu'il pourrait flotter librement.

Cette théorie sera reprise indirectement par d'autres chercheurs dont les travaux
paraissaient se compléter . l'un des premiers à avoir conçu un disque gravitationnel
est sans aucuns doute " John Searl ". C' est un rêve qui l' aurait inspirer .
A l'origine , il travaillait sur un générateur électrique, mais la complexité
de l'appareillage l'orientera vers une autre découverte .

John Searl était un ingénieur électricien, travaillant pour la société
" Midland Electricity Board ", lorsqu'il construisit un ensemble de disques rotatif
afin de générer une charge électrique. Son appareil se composait d' un disque rotor segmenté
que l' on mettait en rotation à grande vitesse à travers des électro-aimants
qui se trouvaient dans sa périphérie . Les électro-aimants, énergétisès par le rotor
étaient censés accélérer la force électro-motrice .
C' est en 1957, que Searl et un ami testèrent le disque générateur mesurant un mètre de diamètre .

Au début du test , le générateur produisit la puissance électrique attendue ,
mais à un voltage anormalement élevé . Très vite, le million de volts fut dépassé,
produisant un crépitement et une odeur d'ozone .

Pour citer Searl : Une fois que la machine a dépassé un certain seuil de potentiel,
l' énergie a la sortie excédait l' énergie d' entrée. A partir de ce moment la production
d' énergie semblait virtuellement sans limite .

Au fur et a mesure que le générateur continuait d' augmenter en potentiel,
il se souleva du sol et se détacha de ses montures d' arrimages et du moteur.
Il se mit alors à flotter en l' air en tournant de plus en plus vite .
Tout autour du générateur , l' air était devenu rose fluorescent tant l' ionisation
qu' il produisait était importante . Dans les parages , des récepteurs radio
se mirent à fonctionner spontanément à cause de l' induction électromagnétique.
Ensuite l' appareil accéléra et disparu dans l' espace .

Au cours de ses expériences suivantes , Searl monta ses turbines
qui mesuraient 10 Mètres de diamètres, plus fermement dans le sol.
Mais celles - ci s' arrachaient encore a la terre , emportant avec les fondations.
Elles semblaient produire une puissante force d' Antigravité.
Searl venait de trébucher sur d' extraordinaire phénomènes associés avec le mouvement du vortex.
Il fut l' un des premiers inventeurs à découvrir le moyen de générer de l'énergie
Antigravitationnel en montant simplement des systèmes rotatifs ."

.....................................................................


Qu'en pensez vous?

Bonne lecture!

Cordialement. fbzae
A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
miclad
Très bonne participation
Très bonne participation




Masculin Age : 71
Nombre de messages : 159
Inscription : 25/01/2012
Localisation : Indre et Loire
Emploi : prof. retraité
Passions : sciences; insolite
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: UNE AVANCEE SCIENTIFIQUE EN AGRAVITATION ?...   Sam 21 Avr 2012, 19:33

@ Cosmos

Dans tout cela il n'y a que des affirmations gratuites et aucune preuve pouvant attester une découverte sérieuse ; Heim, (comme John Searl ou Hutchinson d'ailleurs), était-il un bon bricoleur ou un simple imposteur, toutes les recherches sérieuses amènent à conclure malheureusement qu'il s'agit d'imposteurs ! Leurs discours, qui n'est rien d'autre que du verbiage pseudo-scientifique, sont dignes des meilleurs discours de Pierre Dac sur le synchro biglotron ! ! Toutes leurs expériences sont (comme par hasard) impossibles à refaire devant des personnes sérieuses et compétentes. On peut même (malheureusement) en dire autant de Claude Poher, qui sous prétexte de protection de découverte et de brevets, est incapable de prouver sérieusement quoi que ce soit expérimentalement alors que par ailleurs sa théorie des universons est mathématiquement fausse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cosmos
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 75
Nombre de messages : 1563
Inscription : 04/04/2007
Localisation : Sud/Ouest
Emploi : Techno aero/Science
Passions : Histoire Antique/ufologie de base
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: UNE AVANCEE SCIENTIFIQUE EN AGRAVITATION ?...   Sam 21 Avr 2012, 19:48

fleur


A lire pour information:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9orie_de_Heim

Nous cherchons d'abord à comprendre pour essayer de savoir
comment pourrait éventuellement fonctionner
ces "engins" enregistrés par nos système de Défense.

Toute information sera donc la bienvenue...

Cordialement.
A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
miclad
Très bonne participation
Très bonne participation




Masculin Age : 71
Nombre de messages : 159
Inscription : 25/01/2012
Localisation : Indre et Loire
Emploi : prof. retraité
Passions : sciences; insolite
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: UNE AVANCEE SCIENTIFIQUE EN AGRAVITATION ?...   Sam 21 Avr 2012, 21:57

L'article de Wikipedia ne fait que confirmer ce que je viens d'indiquer, il ne ressort rien de concret de ces soi-disant découvertes faites par Heim (puis Searl).
Nous sommes nombreux je pense à essayer de savoir comment pourraient fonctionner ces engins aux performances fantastiques qui semblent se promener à leur guise dans notre atmosphère et sans craindre notre technologie de défense.
Et même si nous pouvons noter dans certains cas quelques propriétés de ces engins tels que : effets d'ionisation, effets magnétiques, absence d'inertie, accélérations fulgurantes, etc.. J'ai malheureusement l'impression, avec la quantité de témoignages qui existent, que nous sommes dans la même situation que des pygmées qui voudraient comprendre le fonctionnement d'un récepteur TV en observant simplement une image de l'écran !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
martin
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle




Masculin Age : 65
Nombre de messages : 1893
Inscription : 30/07/2008
Localisation : aigrefeuille
Emploi : educateur sportif retraité
Passions : sport
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: UNE AVANCEE SCIENTIFIQUE EN AGRAVITATION ?...   Sam 21 Avr 2012, 22:38

Bonsoir,

Nous en sommes maheureusement toujours là a nous poser les mêmes questions depuis plus de 50 ans et n'avons aucune réponse a ce jour.

Ce mystére sera sans toute tranché un jour mais quant ? sans doute quant nos scientifiques auront révisés nos classiques astronomiques et passés outre la vitesse de la lumiére qui est un véritable obstacle a de futurs avancées scientifiques.

Comment voyager a travers les distances énormes de nôtre galaxie et du cosmos a une vitesse superieure a 300 000 kms de la lumiére ! E= ???,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cosmos
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 75
Nombre de messages : 1563
Inscription : 04/04/2007
Localisation : Sud/Ouest
Emploi : Techno aero/Science
Passions : Histoire Antique/ufologie de base
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: UNE AVANCEE SCIENTIFIQUE EN AGRAVITATION ?...   Sam 21 Avr 2012, 23:49

fleur


Bonsoir à vous, Miclad et Martin!


Oui, et c'est bien tout cela qui explique que nos scientifiques bloquent sur le sujet ovni.
Nous pouvons entre nous, chercher modestement en discutant ici pour essayer de comprendre
quelle est cette source d'énergie qui permettrait de créer de tels champs de force de répulsion
pour autoriser les formidables performances enregistrées.

Les progrès actuels de nos sciences et de notre technologie nous proposent des explications
pour mieux comprendre ce que les témoins de RR3/RR4 ont pu observer ou subir.
Mais le déplacement dans l'espace de ces étranges engins, reste encore totalement inexpliqué.

Certains chercheurs comme Gabriel Chardin, curieux de la matière, nous ouvrent pourtant
de nouveaux horizons en proposant l'étude de l'antimatière pour expliquer cet aspect
d'agravitation dont semblent pourvus les ovni observés.

A noter:
"L'antimatière est-elle soumise à la même gravité que la matière ordinaire ou à une forme inconnue d'antigravité ?
Des expériences se préparent pour mesurer les propriétés de cette matière "miroir", ont expliqué des participants
au colloque "Antimatière et gravitation", qui se terminait mardi à Paris. "C'est un vieux rêve de physicien de mesurer
l'action de la gravitation sur l'antimatière", résume Gabriel Chardin (CNRS/université Paris-Sud).
Avec la découverte, en 1998, d'une accélération de la vitesse d'expansion de l'Univers, récompensée
la semaine dernière par le prix Nobel de physique, l'idée d'une "pression négative" ou sorte de gravité répulsive
a gagné du terrain. Si l'antimatière réagissait différemment de la matière à la gravitation,
"ce serait une révolution" pour la physique, souligne Patrice Pérez.
(Institut de recherche sur les lois fondamentales de l'Univers -Irfu/CEA)." (Source AFP.).

Cordialement. fbzae
A+

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
miclad
Très bonne participation
Très bonne participation




Masculin Age : 71
Nombre de messages : 159
Inscription : 25/01/2012
Localisation : Indre et Loire
Emploi : prof. retraité
Passions : sciences; insolite
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: UNE AVANCEE SCIENTIFIQUE EN AGRAVITATION ?...   Dim 22 Avr 2012, 10:18

@martin a écrit:


Ce mystére sera sans toute tranché un jour mais quant ? sans doute quant nos scientifiques auront révisés nos classiques astronomiques et passés outre la vitesse de la lumiére qui est un véritable obstacle a de futurs avancées scientifiques.

Comment voyager a travers les distances énormes de nôtre galaxie et du cosmos a une vitesse superieure a 300 000 kms de la lumiére ! E= ???,

Je ne pense pas qu'il soit nécessaire de dépasser la vitesse de la lumière, car avec les effets relativistes, le temps s'écoulerait de plus en plus lentement pour les occupants d'un vaisseau dont la vitesse approcherait celle de la lumière et si ce vaisseau pouvait (ce qui est impossible !) atteindre cette vitesse de la lumière il pourrait parcourir tout l'univers en zéro seconde pour ses passagers, difficile de faire mieux, alors pourquoi faudrait-il aller plus vite ? Le véritable problème est celui de l'énergie, qui deviendrait alors infinie dans ce cas.
Par ailleurs, même si nous découvrions une énergie miraculeuse pour remédier à ce problème, il y en aurait bien d'autres à résoudre, car avec de telles vitesses le moindre choc avec des micrométéorites pulvériserait le vaisseau et ses passagers ! Il n'y a donc pas que des problèmes de vitesse et d'énergie, c'est extrêmement complexe pour envisager de tels déplacements dans l'univers.
Certaines observations d'OVNIs amènent à conclure que leurs concepteurs (dans l'hypothèse où il s'agirait d'engins bien matériels pilotés par des êtres à notre image) auraient trouvé le moyen d'annuler la masse du vaisseau, de son proche environnement et de ses occupants, ce qui expliquerait beaucoup de choses : absence d'inertie, virages à angle droit, demi-tour instantané,accélérations fantastiques sans pratiquement aucune énergie à dépenser, plus de problème en cas de choc avec des météorites dont la masse disparait à l'approche du vaisseau, rien à craindre de nos missiles,... explication des moteurs de voiture qui s'arrêtent de fonctionner à proximité d'un OVNI car les gaz de la chambre de combustion n'ayant plus de masse et donc d'énergie cinétique ne peuvent plus pousser les pistons, etc ...
Si cette annulation de la masse peut exister, elle résout pratiquement tous les problèmes physiques qui se posent, mais comment annuler la masse de la matière ? Jusqu'à présent les physiciens ne savent pas faire. Seules des découvertes fondamentales en physique dans le domaine des particules et des champs de force pourront apporter la solution. Quand ? Impossible à prédire !

Miclad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stanalpha1
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle




Masculin Age : 67
Nombre de messages : 775
Inscription : 09/03/2011
Localisation : ALSACE
Emploi : Retraité
Passions : Astronomie anthropologie , musique, voyages, nature, actualités
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: UNE AVANCEE SCIENTIFIQUE EN AGRAVITATION ?...   Dim 22 Avr 2012, 10:43

Bonjour MICLAD,

Oui, en effet: nous en sommes là....A savoir pouvoir résoudre le problème d'annihilation de la masse !.....Il y a 109 ans, l 'homme prenait pour la première fois son envol (les frères WRIGHT).....Nous savons quel pas de géant a fait la technologie depuis...Qu'en sera t il dans 2 ou 3 siècles ?..L'antigravitation aura peut être été maîtrisée depuis longtemps ...Au regard de l histoire d'une civilisation, et encore plus d'une ESPECE, cette durée est un clin d'oeil

Bien cordialement STANALPHA .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
miclad
Très bonne participation
Très bonne participation




Masculin Age : 71
Nombre de messages : 159
Inscription : 25/01/2012
Localisation : Indre et Loire
Emploi : prof. retraité
Passions : sciences; insolite
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: UNE AVANCEE SCIENTIFIQUE EN AGRAVITATION ?...   Dim 22 Avr 2012, 11:15

Bonjour STANALPHA

Ce n'est pas d'annihilation de la masse dont il s'agit, ça on sait le faire : particule +antiparticule = annihilation de la matière et transformation en rayonnement.
Ce qu'il faudrait découvrir, c'est comment rendre nulle la masse d'une particule sans la détruire ! Si cette possibilité existe, le secret est bien au centre de la structure de la matière.

Bien cordialement. Miclad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: UNE AVANCEE SCIENTIFIQUE EN AGRAVITATION ?...   

Revenir en haut Aller en bas
 

UNE AVANCEE SCIENTIFIQUE EN AGRAVITATION ?...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» NON à la suppression du cours de Grec en CPGE scientifique !
» parc scientifique/technopôle
» La Police Scientifique
» Le Temps vu par un scientifique Chrétien :
» Scientifique: Carl Sagan en 1962.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Rubriques Thématiques :: Thématiques Sciences :: Sciences: aéronautique, technologies de pointe, découvertes-