Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous... Merci !!

Partagez | .
 

 Caractéristique: Les Vagues d'observations d'ovnis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Caractéristique: Les Vagues d'observations d'ovnis    Sam 26 Juin 2010, 16:38

Les Vagues d'observations d'ovnis

Le terme de "vague d'ovnis" désigne l'accroissement soudain ou progressif de signalements d'observations d'ovnis dans une région géographique donnée (généralement mouvante avec le temps) pendant une certaine période de temps (entre 2 semaines et 3 mois généralement). Les vagues les plus longues connaissent généralement elles-mêmes plusieurs pics, toutes les 4 semaines environ.



A ce jour, il apparaît que les vagues se résument avant tout à cet accroissement du nombre de signalements, et n'affectent ni la proportion identifiés/non identifiés, ni même la proportion des explications (astronomique, ballon, avions, etc.) chez les identifiés [8].

Certains ufologues avancent que les vagues:

 * se propagent d'ouest en est [9]
 * suivent une boucle géographique régulière
          o de 5 ans (ce que pensera le NICAP en 1971 mais qui sera invalidé par la vague de 1973)
          o de 10 ans environ (+/- 1 an) [10].



Les principales Vagues d'ovnis depuis 1947

Vague de 1947-1948

La première grande vague se passe en 1947 aux Etats-Unis, au cours de l'été, et se manifeste par des observations de jour, de centaines de personnes à la fois, ainsi que de militaires, d'OVNIS en forme de disque. C'est à cette époque qu'apparaîtra pour la première fois le terme de " soucoupe volante " après la description de l'aviateur Kenneth Arnold le 24/06/1947, de 9 objets volants. (voir Kenneth Arnold : 24 juin 1947). C'est également le pendant l'été 47 qu'eut lieu le crash de Roswell ( voir le cas Roswell ).

Un record d'apparitions est atteint le 04 juillet 1947, où des dizaines d'observation sont recensées. La plus célèbre est celle de l'équipage d'un vol United Airlines qui voit 11 engins mystérieux à la verticale d'Emmet, dans l'Idaho. A Portland, des disques sont aperçus ; à Seattle, le 04 juillet, un jeune appelé photographie une lumière étrange. Puis quelques jours plus tard, William Rhodes prend deux photos d'un objet volant à Oklahoma City. La star Sammy Davies JR déclare avoir vu pendant l'entracte de l'un de ses shows, étant sorti fumer une cigarette, un engin volant à une altitude plus basse que les avions ; sa forme était rectangulaire et affilée ; il y avait des lumières sortant de différents côtés mais il n'avait pas d'ailerons de navigation et ne portait pas les lampes de navigation de nuit.

Le 07 janvier 1948, la population de Madisonville observe un disque se dirigeant vers Fort Knox où est entreposé de l'or ; aussitôt, l'armée ordonne à trois F1 de dévier leur route pour reconnaître l'objet. Le pilote de chasse, Thomas Mantell, accompagné de deux autres appareils, aperçoit un "objet" métallique de grande dimension, il en estima la longueur à 130 , ressemblant à "un cône de crème glacée couleur d'argent et couronné de rouge". Il ne put atteindre l'objet après 25mn de poursuite. Abandonné par ses coéquipiers, Mantell continua seul une poursuite qui le mena à 8000 m d'altitude. Peu après, on devait retrouver son corps près des débris de son avion.

Le 24 juillet 1948, le capitaine Clarence S.Chiles et John B.Whitted, à bord de leur avion, aperçoivent un vaisseau aérien sans ailes en forme de cigare, deux fois plus gros qu'un B 29 et illuminé d'une lueur bleue. Il, y avait deux rangées de fenêtres. L'engin, entouré de flammes, disparut brusquement dans les nuages à 1000-1500 km/h.

Vague de 1952

En Juillet 1952, les Etats-Unis connaissent une deuxième grande vague. Des centaines de témoins décrivent le survol de la capitale Washington D.C., plusieurs soirs de suite, par des objets repérés par les radars militaires. Des chasseurs de l'US Air Force les poursuivront sans succès. Le 01 août 1952, sur la base de Wright Patterson, le commandant James Smith et le lieutenant D.Hemer, accroche un écho OVNI à 10h15. Ils réussissent à prendre plusieurs mètres de film.

Le 20 novembre 1952, dans le désert de Mojave, Georges Adamski, voit une soucoupe volante se poser et un extraterrestre en descendre.

Le 06 décembre 1952, dans le ciel du Golfe du Mexique, à 6000m d'altitude, un équipage d'un B29, voit un groupe d'objets lumineux foncer vers le bombardier pour s'écarter derrière pendant 2 minutes. Un troisième engin suivi de 6 autres se ruèrent sur l'énorme disque et se fondirent en lui. Le Lieutenant Coleman aperçut sur son écran-radar, la silhouette d'un engin inconnu. Sa vitesse enregistreé a été de 9000 km/h.Il y aura plus de 2000 témoignages. Lors d'une conférence de presse, le général John A.Samford, porte-parole du Pentagone, expliquera qu'il y a bien eu présence de phénomènes incroyables rapportés par des observateurs crédibles, mais que les enregistrements sont sans doute dus aux échos fantômes provoqués par des inversions de température dans les hautes couches de l'atmosphère.

Vague de 1954

L'année 1954 est marquée par une vague d'OVNIS sans précédent en France. Des dizaines d'observations, d'atterrissages, de rencontres avec des petits êtres sont rapportés tous les jours durant les mois de Septembre, d'Octobre et Novembre. Cette vague se caractérise par une prédominance de rencontres dite du 3ème type (voir classification des rencontres).



Voici quelques dates de rencontre :

Janvier

21 h : A l'aéroport de Marignane (France), un pompier voit un objet rond et lumineux descendre lentement. Il appelle la tour de contrôle pour faire son rapport. Quand il ressort de sa tour, l'objet s'est envolé [1] [2].

Observation à Arras (France).
Observation à Lunéville (France).
Observation à Constantine (Algérie).
Observation à Sétif (Algérie).
Observation à Ouled Djellal (Algérie).

28 10 h 15 : A Rangeley (Maine), Wilhelm Reich observe durant 15 mn 2 lumières brillantes se déplacer dans la vallée, devant la montagne.

Février

14 h : A Lombez (Gers), après avoir observé un engin immobile à très basse altitude, à la verticale d'un pont, Mme Jandot et 3 autres témoins anonymes se séparent en silence, comportement que Mme Jandot elle-même ne s'explique pas, au point de le trouver anormal. Effet psychique ?.

12 : Un pilote de l'USAF volant dans un F-86 Sabre écrase son jet sur le versant de Grouse Mountain au-dessus du nord de Vancouver (Columbie Britannique). L'appareil aurait pris en chasse un ovni [2][3].

15 11 h : A Coniston (Angleterre), photos de Stephen Darbishire.

 A Todd River Downs (Australie centrale), un indigène longe à cheval une petite crête lorsqu'un objet sphérique de 13 m de diamètre environ me désarçonna presque ; il s'éleva tout à coup avec un souffle puissant, en grondant et en émettant 4 colonnes de fumée [4].

18 : L'écrivain, astronome amateur et ornithologue Cedric Allingham voit une soucoupe volante près de Lossiemouth, sur la côte nord-est de l'Ecosse. Un être d'environ 1,80 m en émerge et s'approche de lui. L'être est en tous points semblable à un humain, mis à part un front très haut, et porte un vêtement d'une seule pièce, chaussures comprises, mais pas de casque. De minuscules tubes sortent de ses narines, ce que Allingham interprète comme une partie d'un appareil respiratoire. Allingham et l'"homme" s'arrangent pour converser par signes, et le visiteur affirme venir de Mars. Des photographies, aussi bien de la soucoupes que du "Martien", auraient été prises et publiées [5].

24 : Le président Eisenhower approuve la recommandation du NSC de construction de la Ligne DEW.

26 14 h 30 : A Newburyport (Massachusetts), l'architecte R. M. Pierce, l'ingénieur de la marine George Avery et autre autre personne observent un disque argenté, avec une bande blanche, émettant un très fort grondement durant 30 à 60 s [6].

A Peakskill (New York), M. et Mme Forster voient un engin au sol. Auprès de l'appareil se tient une femme portant des habits lumineux, une sorte de capuchon et des verres épais. Elle tient un tube dans une main et une boîte dans l'autre. Mme Forster, commotionnée, doit être prise en charge par un hôpital [7].

Mars

2 22 h : Près de Harrisburg (Pennsylvanie) l'ingénieur chercheur R. C. Swengel observe 3 objets, chacun portant 2 lumières, volant droit à vitesse moyenne [1].
5 20 h : A Nouasseur (Maroc français), les équipages d'avions-tankers KC-97 de l'USAF observent un objet ou une lumière les dépasser, un autre vole à leur niveau [2].
12 9 h 35 : A Nouasseur (Maroc français), le 1er lieutenant de l'USAF Robert Johnson, prend en chasse avec son F-86 un objet se déplaçant à plus de 530 miles/h. Durant 30 s, il ne peut le rejoindre. L'objet semble de taille similaire à un chasseur mais ne possède ni réservoirs ni bandes [3].

17 : A Santa Maria (Rio Grande do Sul, Brésil), au volant de sa voiture, Rubem Hellwig voit un engin en forme de ballon de football, de la taille d'une Volkswagen, à terre. Il marche vers lui et observa 2 hommes, grands, le teint foncé, ne portant pas de casque. L'un d'eux est resté à l'intérieur de l'appareil tandis que l'autre cueille des échantillons de plantes. Ils parlèrent à Hellwing dans une langue étrange mais Hellwig comprend que ces hommes demandent de l'ammoniaque. Il leur indique une ville voisine. L'appareil disparaît instantanément et sans bruit, en émettant des flammes bleues et jaunes [4].

Tôt : A Santa Maria (Brésil), le jour suivant, Rubem Hellwig aperçut de nouveau un étrange appareil. Il peut observer un homme, grand, au teint clair, et 2 femmes au teint brun clair, avec de longs cheveux noirs, des yeux noirs et bridés. Tous 3 portent des combinaisons une pièce, brunes, taillées dans une matière ressemblant à du daim, avec des fermetures Eclair. Ils lui disent qu'ils étaient des savants, lui parlèrent des richesses naturelles du Brésil et se montrent surpris qu'il ne prenne pas la fuite [5].

Le capitaine Charles Hardin devient directeur du projet Blue Book.

Fin du mois : A Bellingham (nord-ouest de Washington), de petits creux sont trouvés dans les pare-brises des voitures. On pense d'abord à des vandales. En moins d'une semaine, quelques résidents de Sedro Woolley et Mount Vernon, à 25 miles au sud de Bellingham, commencent à leur tour à signaler des dégats dans leurs pare-brises.

Avril

8 16 h 30 : A Chicago (Illinois), Lelah Stoker observe durant 30 mn un disque au sommet arrondi, et un humanoïde suspendu en-dessous, éfleurant l'eau, atterrissant, et un occupant dans une combinaison verte marcher autour. L'objet décolle très rapidement [1].

13 : A Anacortes, sur l'île de Fidalgo, des conducteurs repèrent de petits creux inhabituels sur leurs pares-brises. La police est mobilisée pour rechercher les supposés "vandales", sans succès. Plus au sud, plus de 2000 voitures de la Station Aérienne Navale de Whidbey Island à Oak Harbor seront découvertes avec les mêmes creux inexpliqués.

14 : Les journaux de Seattle relatent le phénomènes des trous dans les pare-brises.

22 14 h : Le personnel militaire américain voit un objet en forme de cigare, de couleur grise, s'apprêtant à atterrir sur le sol de l'Ile San Nicholas (Californie). De la fumée s'élève quand l'objet atterrit. Les recherches ne donnent aucun résultat [2] [3].

23 9 h 30 : A à Pittsfield (Maine), F. E. Robinson et sa femme observent durant 4 mn un objet comme un dollar argenté avec un dôme et une lumière pulsante émettant un son ressemblant à un essaim d'abeilles. Il plane et s'incline, vole horizontalement, puis s'élève verticalement sans se pencher. Les pierres en-dessous bougent [4].
24 18 h 10 : A Hartland (Maine), D. Robinson observe durant 15 mn un grand objet argenté et oblong avec un dôme et une lumière pulsante voler droit puis s'élever [5]

26 19 h 35 : A Athens (Georgie), C. Cartey, H. Hopkins, sa femme et sa fille observent pendant 10 s entre 15 et 20 objets jaunes voler dans un axe sud-nord en formation en V [6].

Fin du mois après-midi : A Bois-du-Champ (Vosges), Roger Rougeolle et Gilbert Doridant voient un gigantesque ovni en forme de dirigeable, immobile à quelques centimètres du sol. Sa coque à l'air d'être en acier et pour s'en assurer, Rougeolle s'en approche au plus près et tente de lui donner un coup du plat de sa hache. Il se retrouve projeté à quelques mètres en arrière par une force répartie uniformément sur son corps. Le témoins estime avoir ressenti un effet de paralysie qui l'immobilise jusqu'au départ de l'objet [7].

2 h 40 : A Menton (Alpes-de-Haute-Provence), un témoin observe l'occupant d'une soucoupe atterrie saisir un objet tubulaire accroche à son ventre (ceinture ?) et le diriger vers lui, qui se sent paralysé. Puis, le témoin perd conscience. Lorsqu'il reprend ses esprit, la soucoupe à décollé et s'éloigne du témoin [1] [2].

Un dimanche 3 h : A Mattydale (état de New York), dans cette banlieue de Syracuse, un spécialiste en information et sa femme voient un objet d'environ 6 m de diamètre posé au sol. Plusieurs hommes l'examinent et en prennent des photos. Le lendemain, un officier leur dit qu'il s'agit d'un secret militaire. Plus tard, la police nie toute l'affaire.

Mai

10 12:40 A Elsinore (Californie), le chef d'escadron du corps de Marine US D. R. Higgin, aux commandes de son jet F3D-2, observe durant quelques secondes un objet métallique en forme de delta, de 22 pieds de long and 10 de large, avec un aileron à son sommet, descendre avec un angle de 25 à 300 sous l'appareil dirigeant une formation, et au-dessus de son l'appareil [1].

11 10:45 A l'aéroport National de Washington, D. C., 3 policiers de l'air de l'USAF observent à 3 reprises durant 45 s environ, 2 vives lumières voler droit, faire un virage à 90°, et disparaître progressivement [2].
# Donald Keyhoe annonce que 2 satellites artificiels gravitent autour de la Terre ; ils défient les lois de la physique et leur orbite est très irrégulière. Il ne s'agit pas d'engins fabriqués par l'homme.

18 19:00 A la base aérienne de Cannon (Nouveau Mexique), 2 personnes sont témoins de l'atterrissage d'un appareil en forme de lentille, de la taille d'une maison. Il atterrit près d'une voie de chemin de fer, soulevant un nuage de sable dans le désert. L'un des témoins décide de s'approcher mais, pris de panique, s'enfuit [3].

20 02:00 Nigel Frapple rentre chez lui à bicyclette après un bal à Wincanton (Somerset, Angleterre). A 5 km de Burton, au croisement de Redlynch, il voit une lumière "terrifiante" dans un champ, et saute de bicyclette pour observer, caché dans un buisson. A 2,50 m ou 3 m de lui environ, il voit un objet circulaire de 15 m de diamètre environ, en survol à 6 m du sol environ. Malgré sa brillance, "de la couleur d'une flamme" orangée, l'objet semble métallique. Après 1 mn environ, l'objet se déplace vers le nord-ouest de Bruton, accélérant et s'élevant à grande vitesse. L'objet ne fait pratiquement aucun bruit à part un léger "bruissement", et est accompagné d'une lumière plus faible à quelque distance [4] [5] 1.

La nuit Doreen Heffer, de Shobley, près de Ringwood, dans le Hampshire, voit un objet brillant la survoler. Elle fait une description très semblable à celle de Frapple [6].

22 21:15 A La Porte (Indiana), l'ingénieur des autoroutes R. W. Dring et l'ingénieur Geert Tibma observent durant 45 s l'ascension superficielle d'une vive lumière [7].

31 10:15 A Concord (New Hampshire), Mme L. K. Stevens observe un objet oblong et très blanc voler extrêmement vite, puis clignoter au bout de 8 à 10 s [8].

Juin

 A La Roche-sur-Yon (Yonne), un témoin qui avait récemment aperçu dans la nuit une fusée lumineuse se dirigeant vers le nord, en voit une autre quelques jours plus tard, se dirigeant vers l'ouest [1].
    * La société Avro Canada émet un rapport intitulé Projet Y2: Gyroplane Supersonique Plat à Décollage Vertical.

01 21:00 A 400 miles au sud de Minneapolis (Minessota), l'équipage d'un bombardier jet B-47 de l'USAF à une altitude de 34 000 pieds observe pendant 1 h un objet avec des lumières bougeantes voler entre 24 000 et 44 000 pieds [2].

01:00 (02:30?) A Texarkana (Texas), L. T. Prewitt, un employé de Red River Arsenal, observe durant 2 mn une lumière jaune doré voler au-dessus de sa maison, faisant un "shhh" ou un bourdonnement [3].

09

          o 18:20 A East Dandenong (Australie), Janet Brown (16 ans), et une amie (13 ans), entendent un bruit assourdissant, et voient un grand objet sombre qui devint éclatant de lumière. Il survole à 20 m de là, à la hauteur d'une porte d'usine. Il est cylindrique, a 10 m de long, 5 m de haut, avec une coupole sur le dessus. Il s'envole et est perdu de vue derrière des arbres [4].

          o A Ridgeway (Ontario, Canada), M. et Mme Guy Baker voient un disque d'environ 14 m de diamètre, avec un dôme et plusieurs lumières tournantes. Ils doivent pousser leur voiture qui ne démarre pas tant que l'objet n'a pas décollé. Dans la pâture où il est stationné, ils trouvent une grande tache brune circulaire.

10 21:09 A Estacado (Texas), le capitaine de l'USAF Bill McDonald est en vol. Il observe une lumière blanche descendre à 45° depuis une haute altitude, passer sous son appareil, faire un tour à 360° et s'en aller au bout de 30 s [5].

11 L'astronome Percy Wilkins observe depuis un avion 3 objets en forme d'oeuf sortir des nuages.

22 21:00 A Miami Beach (Floride), le major du corps de marine US E. Buchser et le major J. V. Wilkins observent durant 7 mn un objet semblable à un météore descendre, s'arrêter, et devenir extrêmement brillant [6].

Observation du 30 juin en Islande24 12:45 A Danvers (Massachusetts), R. B. Tomer, directeur de l'ingéniérie
commerciale pour CBS-Hytron, observe un objet blanc, de forme elliptique, couvrir 45 % du ciel en 30 s [7].
25 17:05 A Indian Lake (Ohio), le pilote privé expérimenté John Mark, pilote un planeur Navion. Le radar de l'aéroport de Dayton (Ohio) repère 1 phénomène très rapide à cet endroit. Le pilote observe pendant 3 à 5 mn un objet arrondi à la partie inférieure plate, argenté ou d'aluminium, surélevé à l'avant, avec un cone inversé au sommet, et d'un diamètre de 60 pieds environ vole horizontalement, plane, effectue une montée phénoménale et une ascension à pic vers les nuages [8].

29 Observation de Goose Bay (Labrador).

30 Observation à Keflauik (Islande).

Juillet

01 12:00 Les radars de la base aérienne de Griffiss (New York) détectent l'approche d'un objet aérien non identifié. Un chasseur à réaction biplace F-94 Starfire armé de missiles est immédiatement envoyé pour l'intercepter. Alors qu'il approche de l'engin, une intense chaleur envahit soudain le cockpit. Cela devient si intolérable que le radariste, puis le pilote, sont contraints de s'éjecter. Tandis que l'ovni s'éloigne, le F-94 tombe en piqué sur l'agglomération de Walesville où il percute une habitation, prend feu et termine sa course sur une voiture, tuant ses 4 passagers (un couple et leurs 2 enfants). La catastrophe fait 5 autres blessés, dont 2 grièvement atteints. Les 2 aviateurs, saints et saufs, sont très vites récupérés par des voitures de l'USAF et les autorités militaires leur ordonnent un silence total sur l'affaire (au point d'interdire au pilote, très choqué, d'aller voir les blessés et expliquer ce qui s'est passé aux parents des victimes). Mais, avant d'être ramené à la base, le pilote a le temps de signaler l'étrange phénomène à un journaliste accouru sur les lieux (Keyhoe).

02

          o L'USAF publie un communiqué officiel sur l'icident de la veille : l'avion avait décollé d'urgence pour intercepter à tout prix un objet aérien inconnu et la mission avait été accomplie avec succès. Le crash du classeur était dû à une panne de réacteur. L'USAF dément catégoriquement les allusions du journaliste à une chaleur insoutenable qui aurait forcé l'équipage à s'éjecter alors que le moteur du F-94 fonctionnait toujours. En 1968, soit 14 ans plus tard, Donald Keyhoe apprendra par l'un de ses contacts à l'état-major de l'USAF que le pilote avait été victime d'une sorte de vide cérébral entre le moment où le radariste avait sauté et celui où son propre parachute s'était ouvert. En fait, il ne se souvenait pas de s'être éjecté... Le radariste, quant à lui, n'avait rien ressenti de tel.

          o Au lieu-dit Le Château (Nièvre), Justin Creux, épicier à Vielmanay, roule en voiture. Il est soudain ébloui par une lueur intense. Puis il perçoit une détonation et son pare-brise vole en éclat. Il parvient néanmoins à arrêter difficilement son véhicule [1].

03 Dans la nuit, le capitaine Spahn, opérateur radar d'un bombardier B-36H de l'USAF en vol au-dessus de l'Atlantique, photographie (ci-contre) une formation de 7 échos d'ovnis au-dessus des Bermudes. L'US Navy les identifiera comme étant un porte-avions escorté de destroyers.

07 A Garson (Canada), un mineur voit 1 objet qui a atterri et 1 homme géant avec d'étranges yeux, au regard brûlant. Le mineur s'évanouit. Quand il revint à lui, l'objet et l'être ont disparu. La RCAF enquêtera [2].
    * 11 Lord Dowding déclare dans le Sunday Dispatch déclare être convaincu que les ovnis sont bien réels et qu'ils ne peuvent pas avoir été fabriqués sur Terre.

15
          o Vol du prototype du Boeing 707.
          o 21:00 A Glen Lake (Michigan), photographie d'un ovni [3].
18 Observation à Normandy (Missouri) [4].
Dans la province d'Izmir (Turquie), des milliers de témoins observent des objets volants non identifiés, volant à grande vitesse d'Est en Ouest [5].

20 Près d'Olso (Norvège), 2 hommes sont pris en chasse par un objet et arrêtent leur voiture pour l'observer. Après l'incident, la montre de 1 des témoins ne marche plus. L'homme qui la réparera déclarera qu'elle avait été exposée à un effet magnétique intense. On a prétendu que la peinture de la voiture avait changé de couleur ; effet attribué à la proximité de l'ovni [6].

30 Observation à Los Angeles (Californie) [7]

Août

 2 : Observation à Westlake (Ohio) [1]

 Le matin : A Saint Sauveur-la-Sagne (Puy-de-Dôme) Mme Carrière et 2 autres témoins anonymes font une RR3 et disent avoir été paralysés comme foudroyés. Dans un pré voisin, 2 vaches sont tombées à terre et se tordent le cou, comme si elles avaient été torturées. [2].

4 23 h : Par une nuit claire, à La Hague (Pays-Bas), 10 pompiers et leur chef voient 2 "soucoupes volantes", de forme ovale applatie et d'une lumière d'un gris blanchâtre, au-dessus de la ville et à haute altitude. Ils se déplaçent à des vitesses incroyables, ou restant parfois immobiles pendant 30 s. Tous les observateurs affirment que les objets ne pouvaient pas être un avion ni un ballon [3].

6 : Observation à San Antonio (Texas) [4].

10 21 h 30 : A Hemmingford (Province du Québec, Canada), les enfants Coupal sont suivis jusqu'à leur ferme par un objet brillamment éclairé. M. Coupal et le plus âgé de ses fils se rendent jusqu'au pré où les enfants ont joué, et voient 1 objet orange s'élever et s'éloigner rapidement vers l'ouest. Sur 15 m, l'herbe était aplatie, avec 2 sillons d'environ 5 m de long [5].

11 : Observation dans l'océan Pacifique [6].

12 : Directive AF200-2 du général Twining ordonnant de ne dévoiler au public aucune information relative aux ovnis.
15 : Observation à San Marcos (Texas) [7]

16 18 h : A Tananarive (Madagascar) Edmond Campagnac et d'autres témoins voient passer au-dessus d'eux une boule de lumière verte suivie d'un engin allongé d'apparence métallique.
# 17 10 h : A Yeni Asir (Turquie), alors que les Ayvalik-... approchent l'intersection avec la route de Bergana, les passagers observent un objet ovale argenté en l'air. Mustafa Turnat, 1 des 25 passagers, déclare que l'objet semblait très proche du sol et qu'il émettait un bruit, s'est élevé, et a disparu [8].

19 20 h 45 : 3 habitants de Haard (Autriche), sur le Lac Constance, observent une "soucoupe volante". Un charpentier nommé Fessler, son beau-fils et Kloser, un enseignant, le décrivent comme suit : un petit objet brillant en forme de disque, environ 2 fois plus grand que Vénus, est arrivé du Sud-Ouest, volant en direction de Pfaender. Soudain il tourna et parti dans la direction opposée, faisant des zigzags abrupts au-dessus de Bregens. Au bout de 2 mn environ, il disparu dans un groupe de nuages [9].

20 : Par un bel après-midi, 2 jeunes soeurs récoltent des myrtilles dans les bois lorsqu'elles rencontrent un étranger dont elles ne comprennent pas la langue. Il est de taille moyenne, son visage à la peau assez foncée est agréable, ses yeux semblent un peu obliques et ses cheveux sont longs, naturellement ondulés. L'étranger porte une sorte de combinaison avec une large ceinnture, sans boutons ni fermetures apparentes, sérrée au cou et aux poignets. Les soeurs sont frappées par l'impression de bienveillance qu'il leur donne. Comme ils ne parviennent pas à se parler, il leur fait un dessin qui semble évoquer le système solaire, puis il les conduit jusqu'à un curieux engin posé au sol, ressemblant à 2 pots géants collés l'un sur l'autre, de couleur gris-bleu. Il se glisse à l'intérieur par une écoutille après leur avoir fait signe de s'écarter. Les 2 jeunes filles voient l'engin s'élever doucement jusqu'à 30 m environ, avec un léger bourdonnement, après quoi il se met à tourner très vite et disparaît en un instant.

 23

    * Un cigare vertical de 100 m de longueur est observé pendant 4 mn par 4 témoins, larguant des disques à 300 m au-dessus de Vernon.

    * A Varennes, près de Diges (Yonne, France), un objet étrange survole bas au-dessus de la maison de M. Lucas, puis par à la verticale.

    * A Lugrin, près de Thonon (France), un homme (Elise Blanc ?) s'approche d'un objet ressemblant à une remorque en aluminium ; tout proches, 2 petits êtres en habits argentés grognent comme des cochons. L'appareil s'envole en prenant une couleur rouge feu [10].
    * Aviation Week and Space Technology parle dans sa section Washington Roundup des 2 satellites signalés en mai par Keyhoe : L'inquiétude du Pentagone sur l'observation de 2 satellites jusqu'ici non observés orbitant autour de la Terre s'est dissipée avec l'identification des objets comme étant des satellites naturels, non artificiels. Le Dr. Lincoln LaPaz, expert en corps extraterrestres de l'Université du Nouveau Mexique, a dirigé le projet d'identification. Un satellite orbite à environ 400 miles au large, tandis que la piste de l'autre est à 600 miles de la Terre. Le Pentagone a un moment pensé que les russes avaient battu les U.S. dans les explorations spatiales.

 24

    * Observation près de la rivière Largafiot (Islande) [11]
    * Le New York Times publie sa propre version de l'histoire de la découverte des 2 objets orbitant autour de la Terre.

26 : Observation à Danville (Virginie) [12]

27

    * Observation à Dorchester (Massachusetts) [13]

    * 16 h : A Istanboul (Turquie), 2 objets volants non identifiés sont observés voyageant à une altitude de 5000 m. Un des objets, qui apparait au Sud-Ouest de la ville de Bozat, maintient sa course et reste dans une direction Nord-Est. L'autre objet commence une ascension à une altitude considérable puis disparaît dans la même direction [14].
    * 20 h 30 : A Boston Creek (Ontario, Canada), un objet volant, sans ailes, est vu par Bill Supa, un employé de la Cie de construction Caswell. Il a atterri à environ 2 km du témoin ; celui-ci s'approche à environ 300 m de l'objet, qui décolle et s'envole. L'herbe est couchée à l'endroit de l'atterrissage [15].

28

    * A Oklahoma City, une centaine de personnes observent une formation de 15 disques volants. A l'approche d'avions de chasse à réaction, ils se regroupent en demi-cercle et s'échappent à grande vitesse.
    * Les 2 soeurs Maier enregistrent un "message de l'espace" suite à une expérience de la la station radio WGN de Chicago.
    * Au Québec (Canada), 2 jeunes garçons voient un engin atterrir et 2 ou 3 hommes en sortir. Aucun détail n'est donné [16].

29 : Observation à Prince Christian (Greenland) [17]

30


    * 5 h 25 : A North Bay (Ontario, Canada), le sergent Durdle voit 1 objet brillant de forme circulaire traversant en vol le lac Nipissing vers la base de la RCAF. Une boîte métallique oblongue pend sous la partie centrale supportant un long cône avec un globe tournant au sommet. Lorsque l'objet s'incline, le témoin peut observer par une fente lumineuse verticale des appareils ressemblant à des régulateurs, à l'intérieur de la machine. 6 appendices brillants ressemblant à des colliers pendaient sous l'engin. Durdle réveille 4 membres de l'Air Force qui observèrent l'engin, décrivant au loin des spirales [18].

    * Jolivet, un résident de Paris, voit un objet circulaire lumineux volant au-dessus de la ville. Après que son rapport ait été publié dans la presse, de nombreuses autres personnes (la source donne noms et adresses) signalent avoir vu le phénomène le même jour. Certains des rapports indiquent que l'objet était dirigé Sud-Sud-Ouest, tandis que d'autres parlent du Nord-Ouest ; mais d'après Claire Cordier et André Gréfier, 2 natifs d'Angers, l'objet a disparu vers le Nord. Claire Cordier a signalé un "disque" volant au-dessus de sa ville également 1 [

Septembre

      Couverture du n° de Amazing Stories de ce mois-ci, montrant des "petits hommes verts" Couverture du n° de Amazing Stories de ce mois-ci, montrant des "petits hommes verts"
01 Création du Continental Air Defense Command (CONAD).

20:20 Un objet en forme de disque est observé simultanément par diverses personnes, volant au-dessus d'Angers et Lion d'Angers (Maine-et-Loire) et au-dessus de Château Gontier (Mayenne). L'objet est généralement décrit comme sombre ou émettant une traînée de fumée d'un bleu étrange ou verte. D'après Claire Cordier, une infirmière d'Angers, l'objet dégageait un léger bourdonnement, et sa lueur rappellait celle des tubes de néon. Le phénomène est resté visible pendant plusieurs minutes [1].

 03 Plusieurs travailleurs, dans les champs proches de Souk-el-Khemis (Tunisie), voient un objet apparemment fait de plastique transparent volant au-dessus des habitations. Il s'immobilise en position verticale, comme un disque sur sa tranche, et se balance comme un pendule à quelques mètres du sol. Il fait plusieurs bonds erratiques, puis reprend sa position horizontale et s'en va [2].

04 la nuit A Calcutta (Singapour), une lumière mystérieuse est observée voyageant à grande vitesse. Plusieurs personnes signalent l'observation aux autorités de l'aviation britannique du terrain d'aviation de Kaler 1. Un représentant britannique déclare que au moins 6 personnes ont signalé la lumière. Rosemary Whitley, l'épouse d'un ingénieur radio du gouvernement, déclare avoir vu une énorme lumière blanche se déplaçant à très grande vitesse au-dessus du terrain d'aviation [3].

 05
          o Observation à Butler (Missouri) [4].
          o Observation à Butler (Missouri) [5].

    * 06 A Baltimore (Maryland), l'astronome James Bartlett, Jr., voit 4 objets luisants en formation linéaire. Lorsqu'un avion de ligne approche, ils changent de formation et montent, puis se reforment en ligne. Bartlett déclare : C'était une performance précise et hautement contrôlée.
    * 07

          o 00:15 Entre Harponville et Contay, Près de Acheux-en-Amiénois (Somme), Emile Renard (maçon, 27 ans) et Yves Degillerboz (de Guillerrez?) (son assistant briquetier, 23 ans) - tous 2 considérés comme des personnes fiables - voient depuis la route où ils travaillent 1 phénomène gris de 10 m et diamètre et haut de 3 m flotter dans l'air au-dessus d'un champ ressemblant à une borne kilométrique tronquée avec une grande assiette reposant dessus : Il ressemblait à une meule de foin pas terminée, avec une assiette tournée à l'envers au sommet. Le phénomène oscille lentement en sustentation comme un hélicoptère au dessus du sol, sans jamais le toucher. Il n'émet pas de lumière, et semble avoir une porte sur son côté. Une sorte de porte est visible. Après que les hommes aient couru jusqu'à 50 m de lui, il s'envole sans bruit, lâchant de la fumée. laissant une traînée de fumée s'échappe d'un petit conduit. Après un vol oblique d'une quinzaine de mètres, l'objet s'élève verticalement, et disparaît. Les témoins ont observés l'objet pendant au moins 3 mn. La police ne trouvera pas de traces [6] [7] [8] [9].

          o 00:30 Robert Chovel, sa femme et son beau père rentrent chez eux du théatre de Hirson (Aisne) lorsqu'ils voient un "disque" lumineux rouge-orange voler au-dessus de la voie de chemin de fer. Le disque s'arrête soudainement, au milieu de la route, à 300 ou 400 m du sol. Il semble avoir à son sommet un petit aileron lumineux constituant une partie de l'objet. Lorsque les automobilistes atteignent le pont de Boire, ils voient ce qu'ils pensent être une "soucoupe volante" gagnant de l'altitude ; dès que les phares de la voiture le pointent, l'objet commence à voler à grande vitesse vers La Hérie, à 3 ou 4 km de là, et disparaît [10].

    * Un serviteur civil déclare avoir vu au-dessus de Kaspala (Ouganda), une étrange boule dorée d'apparence plus petite que la Lune mais plus grande qu'une étoile. D'autres habitant d'Afrique de l'Est affirment avoir vu récemment des "soucoupes volantes" [11].

10
          o Tombée de la nuit M. Mazaud, un fermier revenant de Mouriéras (France) se trouve soudain face à un être casqué de grandeur moyenne qui lui fait des gestes amicaux, puis s'en retourne, entre dans un buisson et pénètre dans un objet en forme de cigare d'environ 4 m de long, qui s'envole en direction de Limoges. Quelques minutes plus tard des témoins de Limoges signalent voir un objet rouge, en forme de disque, laissant une traînée [12] [13].

          o 22:30

Le 10 septembre 1954, à Quarouble, dans le Nord de la France, Marius Dewilde, alors qu'il lit le journal, aperçoit, sur la voie ferrée une masse sombre. Il entend des pas qui se rapprochent et voit deux petits êtres qui s'avancent vers lui. Alors qu'il s'approche pour en attraper un, il est paralysé par un rayon. Les deux petits êtres disparaissent alors dans leur engin qui s'élève du sol.
   
Dim 12 A Quarouble (Nord), un commerçant anonyme au volant de sa voiture est paralysé par un rayon vert émanant d'un engin qui décolle, et un souffle est ressenti.
    * Lun 13 On découvre 3 vaches mortes dans une pâture voisine de Dewilde. Une autopsie révèlera que les bêtes étaient évidées de leur sang.
 
Mar 14


          o Près de Grosseto (Toscane, Italie), 2 habitants de Pitigliano observent un objet rond et blanc faisant un bruit étrange et puissant. L'objet s'arrête puis disparaît à grande vitesse [14].
          o 22:00 A Coldwater (Kansas), John J. Swain (12 ans), ramène un tracteur des champs lorsqu’il voit à quelques m de lui un petit homme pas plus grand qu’un enfant de 5 ans, aux longues oreilles pointues, vêtue de vêtements brillants, de chaussures semblant avoir des palmes, portant sur le dos 2 cylindres. Il a un long nez, de longues oreilles, et semble "voler" lorsqu’il se dirige vers un engin en forme de soucoupe en survol à moins de 2 m du sol. L’engin s’ouvre et l'être saute dedans. L'engin devient lumineux et est rapidement hors de vue. La police trouvera des traces étranges.

          o La nuit A Helsinki, plusieurs personnes voient un objet circulaire. L'objet, volant à une altitude de 300 m, dégage une lumière intense et laisse une traînée de fumée rougeâtre de 3 fois son diamètre environ. Il est visible pendant 7 s [15].

          o A Saint-Prouant (Vendée) , observation d'un "nuage" curieux en forme de "carotte" d'où semble s'échapper de la fumée [16].

Mer 15

          o 08:00 D'après le rapport de Lecière, un correspondant de presse à Carpiquet (Calvados), un témoin voit pendant 2 mn un point de lumière blanche apparaît dans le ciel et augmente rapidement sa taille, révélant une forme ovale et une brillance inhabituelle. Le témoin niera avoir eu une hallucination, et une observation similaire est faite à Thaon (Calvados) [17].

          o 23:20 Près de Feyzin (Isère), 1 lumière blanche balaie soudain la route devant Roland M. (19 ans). Il observe qu'elle est émise par un grand objet sombre situé à environ 10 m du sol. L'ovni s'envole avec le bruit d'un pétard mouillé, projetant des étincelles semblables à celles du magnésium [18] [19].

Ven 17

          o 22:30 Près de Cenon (Gironde)/Vouneuil-sur-Vienne (Vienne), Yves David (28 ans, agriculteur), roule à bicyclette. Il sent soudain des démangeaisons lui parcourir le corps. Surpris, il descend de son vélo. Il est alors paralysé tandis que, devant lui, apparaît ce qu'il a appellé une machine de 3 m sur 1 m. A ce moment, une petite créature vêtue d'une sorte de combinaison de plongeur s'approche de lui en émettant des sons étranges d'une voix inhumaine et incompréhensible. Elle lui touche l'épaule d'un geste semblant amical, et repart dans la machine qui s'envole comme l'éclair en émettant une lumière verdâtre. Après son départ, le témoin sort de son état de paralysie 2 [20] [21] [22].

          o Dans l'après-midi, la tour de contrôle de la base aérienne de Ciampino (Italie) observe un objet mystérieux de la forme d'un demi-cigare volant doucement à une altitude de 1200 m environ. L'objet, laissant une traînée de fumée lumineuse, est visible pendant 40 mn. Les occupants de la tour voient l'objet faire un plongeon de 400 m puis reprendre son altitude précédente, se déplaçant d'une position horizontale à une position verticale. Lorsque l'objet part vers la mer, la tour de Ciampino avertit la tour de la Pratica di Mare (à 30 km de Rome), qui repère et suit l'objet sur son écran radar pendant près de 20 mn. Le radar montre la présence d'une antenne située au centre de la partie la plus large de l'objet [23].

Sam 18

          o Observation à la base de l'USAF de Kimbo (Corée) [24].
          o A Danane (Côte d'Ivoire), une foule de milliers de personnes est survolée par un disque.
          o 20:15 A Casablanca (Maroc), un petit disque gris vole au-dessus d'une voiture à très grande vitesse. Il est suivi de courants d'air froid. 3 [25] [26].

Dim 19 21:15 A l'est d'Oberdorff (France), une lumière brillante est vue à l'approche du sol en devenant moins claire : on la distingue alors comme un objet de la taille d'un petit bus. L'objet reste au sol 40 s (1 mn ?) environ. Une silhouette est apperçue devant lui. Il décolle et prend l'apparence d'un ballon rouge [27] [28].

Lun 20 23:00 Vitorino Lourenço Monteiro, garde de l'aéroport de Santa Maria (Açores) assiste à l'atterrissage d'un appareil de 3,50 m de diamètre et 1,50 m d'épaisseur, avec une protubérance en forme d'antenne au sommet, d'où émerge un individu qui lui parle sans qu'il le comprenne. L'objet s'envole très rapidement [29].

Mar 21
          o Observation à Barstown (Californie) [30].

          o Observation à l'aéroport Santa Maria (Açores) [31].

Mer 22

          o Observation à Marshfield (Missouri) [32].

          o 20:00 M. Rabot, boucher à Ponthierry (Seine-et-Oise), circule en voiture sur la N7, et observe pendant plusieurs mn un objet circulaire rouge avec une fumée lumineuse qui semble s'en échapper. L'objet paraît à une altitude considérable et évolue en tous sens très lentement. M. Rabot remonte dans sa voiture et regagne Ponthierry tout en surveillant l'apparition. A Ponthierry, il prévient l'appariteur du village, qui observe la disparition du phénomène à grande vitesse dans les nuages. A ce moment, Mme Gamundi (192 av Jean Jaurès à Paris) remonte la N7 vers le Nord, quittant fontainebleau. Elle se trouve dans la forêt lorsqu'elle apperçoit le phénomène et s'arrête. Elle décrit l'objet comme un cigare rouge environné de nuées, immobile, vertical, et le voit donner naissance à plus d'une demi-douzaine de soucoupes volantes qui tombent l'une après l'autre de la partie inférieure du cigare. Lorsqu'un appareil commercial traverse le ciel, le phénomène s'éloigne définitivement [33].
          o Le soir : A Paris, des piétons se trouvant sur l'esplanade des Invalides voient puis disparaître dans les nuages 2 petites boules lumineuses. Parmi les témoins se trouvent Michèle Morgan.

Jeu 23

          o Michèle Morgan raconte son observation de la veille, et recueille des moqueries de journalistes et de chansonnier.

          o 21:00 Près d'un endroit nommé Le Jou, au nord de Bourges, la famille Patient voit un objet brillant émettant une lumière semblable à celle du magnésium. Quand il est sur le sol, il émet une lueur rouge et un étroit rayon de lumière. Un moment plus tard, il s'envole de nouveau, redevient brillant, se dirige vers les témoins et suit leur voiture jusqu'à ce qu'ils atteignent le village de Fontland. Des observations indépendantes sont faites par la police de Plombières et par plusieurs autres personnes. L'objet vole de façon erratique pendant 1 h [34] [35] [36] [37].

          o Observation à Gatlinbrug (Tenessee) [38].
Ven 24
      
   o 09:00 Près de Diges (Yonne), Vve Geoffroy et Gisèle Fin voient indépendamment un disque gris foncé de 6 m de diamètre et 1 m de haut, vu dans une clairière de Becar. Un homme de taille normale, portant des vêtements sombres et une sorte de casquette, est debout près de l'objet. Melle Fin s'approche à 30 m de l'appareil et voit que l'homme est en train de réparer. L'objet s'envole sans bruit. 2 traces distantes de 50 cm et larges comme le doigt sont remarquées dans la rosée par Mlle Fin. L'herbe est sèche à cet endroit. Traces trop petites pour un hélicoptère Bell 47 [39] [40] [41] [42].
         
o 10:00 A Almaseda, près de Castelibranco (Portugal), Cesar Cardoso et 3 autres personnes voient 2 individus de 2,50 m de haut, habillés de vêtements brillants, sortir d'un engin ayant atterri, et recueillir des fleurs, des branches et des rameaux dans une boîte brillante. Les occupants semblent inviter les témoins à monter à bord, mais leur langage est incompréhensible. L'engin décolle [43].
         
o (23 ?) 21:00 A Lencouacq (France), Mme Vignolles voit un objet lumineux descendre rapidement sans bruit et se poser dans un champ près de l'église. Il s'envole, très vite, au bout de quelques s [44] [45].
         
o 23:00 Près de Ussel (Corrèze), au lieu-dit La Chassagne, une ferme, Etienne Cisterne conduit son tracteur, et voit une sorte d'engin lumineux venant droit sur lui à très basse altitude. Il s'enfuit épouvanté. Un arbre semble avoir subi les effets d'une chaleur intense à sa partie supérieure [46] [47].

6 observations de ce jour géographiquement alignées de Bayonne à Vichy (dont celle de Ussel) 4.

      Paris Match n° 287 du 25 septembre, titrant : Les passagers des soucoupes intriguent les Français Paris Match n° 287 du 25 septembre, titrant : Les passagers des soucoupes intriguent les Français
     
Sam 25 21:35 A Joinville-le-Pont (Val-de-Marne), Louis Perret et un autre témoin anonyme font une RR3. Le témoin est paralysé par un rayon émis par une soucoupe [48] 5.
 
Le 26 septembre 1954,
Mme Leboeuf, à Chabreuil, dans la Drôme, voit un petit être en scaphandre se rapprocher ; les chiens aboient, un disque s'élève du sol en sifflant, bascule et disparait. Des traces furent découvertes sur le sol, le maïs est aplati, une branche cassée, une autre effeuillée, des arbrisseaux écrasés ainsi qu'un trou dans l'herbe de 15 cm, situé dans la périphérie d'une trace circulaire.

Le 27 septembre 1954:
       
o Après-midi A Perpignan (Pyrenées-Orientales), un étudiant anonyme est tellement ému après une RR3 qu'il fait demi-tour et rentre chez lui. Un médecin mandé diagnostique une crise nerveuse.
         
o 02:30 Près de Foussignargues, au lieu-dit "Revety", des gens dans un bus voient un objet rougeâtre descendre du ciel. Plus tard, M. et Mme Roche remarquent un objet au sol, doucement lumineux, à une petite distance de chez eux, mais ils ont peur de s'en approcher. L'objet reste là plusieurs heures, avec des antennes au sommet. Il est décrit comme une sorte de tomate luisante surmontée d'antennes [49] [50] [51].
          o 08:40 A Figeac (France), des enfants voient une boîte avec un homme inconnu debout près d'elle. L'objet s'envole [52].
         
o Après-midi Sur la route de Lassus, à Perpignan, un collégien voit un objet circulaire au sol. 2 êtres en sortent, puis rentrent dans l'appareil qui s'envole. Témoin en état de choc [53] [54].
         
o 20:30 A Prémanon (Jura), 4 jeunes enfants de la famille Romand jouent dans une grange. Ils entendent leur chien aboyer. Raymond Romand, le plus âgé des enfants (12 ans) s'en inquiète et part à la recherche de l'animal. Dans la cour, il se trouve soudain face à une créature rectangulaire comme un morceau de sucre, qu'ils prennent pour un fantôme. Raymond lui jette des cailloux et cherche à s'approcher. Une force invisible et glaciale l'en empêche et le précipite à terre. Il s'enfuit alors en hurlant, tandis que la créature s'éloigne en direction d'une prairie. Quand les enfants avertissent leurs parents, ceux-ci ont encore le temps d'aperçevoir une sphère brillante et rouge qui, à 150 m de là, survole la prairie [55] [56] [57] [58].
    *
      Photographie du B-57B et d'un détail non identifié au-dessus du Maryland ce mois-là [59] Photographie officielle du B-57 et d'un ovni au-dessus de la base d'Edwards en Septembre

      Photographie officielle (ci-contre) d'un bimoteur Martin B-57B au-dessus du Maryland, prise par un pilote d'essai pour McDonnell-Douglas à bord d'un Convair, montrant un objet non identifié en arrière-plan. Une autre version de cette photo paraîtra plus tard, modifiant un objet différent, à l'apparence d'un défaut photographique [60] [61].

 28

o Les gendarmes, dont le capitaine Brustel, découvrent sur le site de la veille à Prémanon, dans lequel l'herbe est couchée dans le sens des aiguilles d'une montre. A l'intérieur, 4 trous résultant de l'enfoncement de coins rectangulaires de 10 cm de section, inclinés à 45°. Un mât, dressé sur le site par une colonie de vacances, porte des éraflures à 1,50 m de hauteur ; à son pied, il y a 2 trous identiques aux précédents.
o 21:30 A Froncles, colline Momont (France), M. et Mme Alexis Lartillot et Mlle Georgette Mongot observent un gros objet brillant, oscillant puis atterrissant et changeant de couleur ; il disparaît derrière les arbres [62] [63].

o 22:30 A Bouzais (France), au "Grand Tertre", M. Mercier avait remarqué cet aprés-midi que quelqu'un avait volé des raisins dans sa vigne. Ayant décidé de rester tard pour attraper les voleurs, il est étonné de voir une masse lumineuse tomber du ciel à environ 50 m de lui, et se trouve "paralysé", tandis que 3 personnages sortent de cette lumière et s'affairent. Il s'évanouit et lorsqu'il revient à lui tout avait disparu [64] [65].

o 23:10 A Saint-Nicolas-de-Redon (France), à "la Butte Rouge" Bernard et Potraux, 2 employés de la SNCF, ramenent une locomotive de Nantes à Auray, quand ils voient un objet sombre décoller en produisant une lueur violette et les suivre pendant 15 s avant de s'éloigner brusquement en changeant de cap. Potraux devra voir un médecin [66] [67] [68].

30

o 04:45 A Dearborn (Michigan), Lawrence Cardenas (45 ans, employé dans une blanchisserie), se rendà son travail en voiture quand il voit, sur sa droite, 15 hommes étranges portant des uniformes vert sombre. Ils portent des cylindres sur l'épaule et des casquettes bien ajustées sur la tête avec une visière en pointe ainsi que de grosses lunettes rondes. Ils sont de taille moyenne et un homme un peu plus grand semble leur donner des ordres. A 80 m de là environ se trouve un appareil de 4 m de haut avec des lumières colorées qui clignotent. Le témoin part sans demander son reste [69].
         
o 16:30 Près de Marcilly-sur-Vienne (Indre-et-Loire), rencontre de Georges Gatay.
        
 o 17:20 Eugène Farnier 6 promène son chien à Jouy-sur-Marin, lorsqu'il assiste à un spectacle qui le stupéfie : J'ai d'abord perçu un sifflement analogue à celui d'un avion à réaction mais beaucoup plus faible puis, à 300 ou 400 m au-dessus de moi, j'ai vu un appareil en forme de lentille de 8 à 10 m de diamètre et de 2 m d'épaisseur. Il était gris, brillant comme l'aluminium et dégageait des flammes rouges et violettes. L'engin est resté sur place pendant 20 mn en tournant sur lui-même à 300 tours/mn environ. Tout à coup, il s'est incliné et est monté à la verticale à une vitesse prodigieuse de plusieurs miliers de km/h — sans faire de bang supersonique ! J'ai alors distingué la présence de hublots et d'une coupole de 50 cm.
        
 o Au crépuscule En mer, entre Brest (France) et Rouen, l'équipage du pétrolier Port-Lyautey observe un objet qui vient toucher la surface de la mer, puis s'envoler verticalement. Il émet une flamme rouge et cesse d'être visible [70] [71] [72] [73].

o Au crépuscule A Brest (France), Jean andrieux, passeur sur la Seine, voit une grande sphère blanche et au dessous une sphère verte plus petite qui demeurent immobiles au-dessus de la Seine pendant 20 mn. 2 témoins. Elles finissent par s'envoler vers le sud-ouest. Il n'a entendu aucun son [74] [75] [76].

o 22:00 A l'Ile de Ré (France), rentrant chez lui près de la Flotte-en-Ré, Céleste Simonutti voit une lumière brillante. Craignant un incendie il se précipite vers le lieu de la scène et observe une sphère lumineuse de 12 m de diamètre suspendue à 1 m d'altitude. Cette sphère devient rouge puis bleue et s'envole. Elle ne faisait pas plus de bruit qu'une volée d'oiseaux. 2 autres témoins [77] [78]

Octobre:

Le 1er octobre 1954, à 18h15, à Ressons-Sur-Matz, un fermier vit dans un champ, un appareil blanc. Plus tard, on trouva l'herbe aplatie à l'endroit du phénomène.

Le 03 octobre 1954, à 22h45, à Ronsenac, en Charente, Un engin circulaire fut aperçu par Jean Allary, entre Montmoreau et Villebois-Lavalette. Il semblait glisser sur le sol, et s'illumina complètement lorsqu'il décolla. Il mesurait environ 1,20m de haut. A cet endroit, on trouva l'herbe écrasée et roussie sur une longueur de 7 mètres.

Liste:

http://www.rr0.org/data/1/9/5/4/10/index.html

Novembre:


Couverture du n° de Fate de ce mois-ci sur le cas de l'observation de Goose Bay et d'une déclaration de Lord Dowding : Pourquoi je crois aux soucoupes Couverture du n° de Fate de ce mois-ci

     
Lundi 01

          o Début de la guerre d'Algérie.

          o 07:30 A Poggio d'Ambra (Italie), Mme Lotti Ddainelli (40 ans), se rendt au cimetière quand elle aperçoit tout à coup un objet ayant la forme de 2 cônes accolés par la base, posé dans un endroit herbeux. On peut distinguer 2 petits sièges à l'intérieur du cône inférieur. De derrière l'objet apparaissent 2 nains mesurant 1 m, portant des combinaisons grises et des casques rougeâtres s'exprimant dans une langue qu'elle ne pouvait comprendre, avec des sourires qui laissaient entrevoir leurs petites dents blanches, ils prennent un pot de fleurs au témoin et s'envolèrent.

Mardi 02 18:00 A Cremona (Italie), 2 étudiants, Pietro Alberini et Pericle Sacchi, sont à la chasse quand ils aperçoivent 1 nain de 1 m de taille, avec une tête en caoutchouc et dont le visage est relié par un tube flexible à un réservoir cylindrique qu'il porte sur son dos. Lorsqu'ils s'approchent de lui, l'être s'enveloppa dans un nuage bleuâtre. Les témoins s'enfuient.

Jeudi 04 Un C-46 de la compagnie brésilienne Varig qui effectue un vol de Porto Alegre à São Paulo rencontre un objet inhabituel. Le pilote et le co-pilote aperçoivent une lumière rouge qui fonce sur eux. Soudain, l'objet semble se déplacer selon un arc de cercle de 45° et grossit à vue d'oeil. L'intérieur de l'avion sent le caoutchoux brûlé. Une fois l'objet disparu, le pilote et son second constatent que le radiogoniomètre, le générateur et le poste émetteur sont endommagés.

 Vendredi 05 10:10 A La-Roche-en-Breuil (France), Raymond R. voit 1 engin faisant un bruit de gros transformateur et émettant une lumière orange, posé dans un pâturage. A côté se trouvent 3 hommes en combinaison sombre, l'un tenait une sorte de boîte qui émettait un rayon de lumière de 3 m de long, les 2 autres tenaient des objets qui ressemblaient à des armes. Un autre témoin sent des picotements sur le visage alors qu'il s'enfuit en courant. 4 photographies de la scène sont prises. Traces, une substance blanchâtre et un cercle de 3 m de diamètre où le sol avait l'apparence de la cendre.

      L'Aurore du 17, titrant sur La psychose collective des soucoupes volantes L'Aurore du 17 novembre, titrant sur La psychose collective des soucoupes volantes

La suite de cet article cliquez ici svp

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici


Dernière édition par Benjamin.d le Sam 26 Juin 2010, 16:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Caractéristique: Les Vagues d'observations d'ovnis    Sam 26 Juin 2010, 16:39

      Lundi 08

          o 18:00 A Voussac (France), en forêt de Vacheresse, des personnes dignes de foi voient une sphère lumineuse atterrir à la lisière de la forêt et devenir alors sombre. Le matin suivant, une enquête fera découvrir qu'à l'intérieur d'une zone de 4 à 5 m de diamètre il n'y avait pas de feuille alors que le sol en est jonché partout ailleurs. La terre semble avoir été retournée.

          o Crépuscule A La Tessoualle (France), André Chaillou sent des picotements dans ses mains malgré ses gants lorsqu'un disque de couleur bleue arrive près de son vélomoteur dont le circuit d'allumage a alors une défaillance. Il reste incapable de bouger et d'articuler une parole pendant plusieurs minutes. Il redémarre aussitôt que la lumière bleue s'éteint, et se dirige vers elle lorsqu'elle réapparaît 200 m plus loin, il voit l'objet, un cône d'une taille de 5,5 m, s'élever à la verticale avec un léger siflement puis voler horizontalement vers le nord [1] [2].

11

          o Tôt le matin A Aizenay (Vendée), malgré un épais brouillard, de nombreux habitants sont intrigués par les évolutions d'un phénomène mystérieux lançant des lueurs tantôt jaunes, tantôt d'un rouge vif [4].
          o 07:00 A La Roche-sur-Yon (Vendée), Mme Albert (employée à -- La Ménagère -- chez M. Morillon) se rend chez le coiffeur, lorsqu'en passant rue Sadi-Carnot, elle aperçoit 1 grosse boule lumineuse de toutes les couleurs et semblant passer à très haute altitude à la vitesse de l'éclair. Elle l'aperçoit au-dessus de la maison de Mme Larmanjat. Elle se dirige vers la place circulaire. Le phénomène ne fait aucun bruit et ne laisse aucune trace de fumée derrière lui [5].

          o De très bonne heure Aux Sables d'Olonne (Vendée), plusieurs habitants aperçoivent un phénomène volant de la forme d'un cigare, duquel émanent des nappes de différentes couleurs [6].

13

          o 03:30 A Berck (France), près de l'aéroport local, M. Davril voit un engin ressemblant à une hutte ronde, à 300 m de distance. Il décolle sans bruit.
          o A Buchy (France), à l'intersection des routes N28 et N319, M. R.L., de Rouen, voit 1 engin lumineux qui décolle. Il sent alors des picotements et est paralysé. Le moteur de sa voiture ralentit mais ne cale pas [7].

17
          o Sur la route de la Corogne (Espagne), rencontre de Alberto Sanmartin Comes.
          o 20:35 A La Roche-sur-Yon, un homme aperçoit dans le ciel 2 disques rouges se suivant de près et partant à une vitesse vertigineuse en direction de l'est. Le témoin réintégre vite le domicile des amis d'où il venait, et leur raconte son aventure [8].

19

          o
            Photographie à Taormina (Sicile). Faux probable par double exposition [9] [10] Observation de Taormina (Sicile) en été

            (Eté ? 10 décembre ?) Observation au-dessus de Taormina (Sicile). Les objets semblent avoir un diamètre de 30 m et sont silencieux. Plusieurs milliers de personnes peuvent les observer avant que les chasseurs à réaction italiens de les mettent en fuite [11]. Une double-exposition est suspectée, apparemment confirmée par une enquête d'Antonio Blanco du CISU (Italie).

          o La police française confirme que Marius Dewilde a fait une 2nde déclaration, concernant un objet qu'il avait vu près de sa maison.
          o Observation à Corvallis (Oregon) [12].

27 entre 16:15 et 16:30 A Moscou (Russie), des gens sur la Place Rouge voient un objet cylindrique au-dessus de leurs têtes à une hauteur de 200 à 300 m, se déplaçant en direction du Nord-Ouest. L'objet grimpe avec la vitesse d'un jet, prenant en même une position verticale [13].

28
          o 02:00 Rencontre de Gustavo Gonzalez près de Pilar de Goias (Brésil).
          o Observation à Manila (Philippines) [14].


http://www.rr0.org/data/1/9/5/4/11/index.html

Décembre

Le n° 12 de la célèbre revue Esprit du 1er décembre, contient lui-aussi un article sur les soucoupes volantes Le n° 12 de la célèbre revue Esprit du 1er décembre, contient lui-aussi un article sur les soucoupes volantes
     
1er 4 h 30 : A Bassoues (France), 1 civil (39 ans) voit 1 lumière ovale, très brillante, illuminant la région. Après quelques manoeuvres et oscillations à altitude moyenne, il atterrit pendant 2 mn à moins de 3 km, puis décolle en direction de l'est.

 3 : Observation à Gulfport (Mississippi) [1].
7 : Observation à Cape Province (Afrique du Sud) [2].

10 : Rencontre de Lorenzo Flores et Jesus Gomez près de Carora (Venezuela).

15 : Observation à Augusta (Maine) [3].

16

          o Rencontre de Jesus Paz, près de San Carlos del Zulia (Venezuela).

          o La nuit : 3 jeunes hommes (Jesus Paz, Luis Mejia, membre de la Garde Nationale et un autre ami) dinent dans un restaurant à San Carlos, puis rentrent chez eux en voiture. Alors qu'ils se trouvent dans la banlieue, près d'un parc du Ministère de l'Agriculture, Paz demande à ses amis d'arrêter la voiture pour qu'il puisse aller dans un endroit isolé du parc pour se soulager. Paz a à peine fait une douzaine de pas avant qu'il appelle à l'aide. Ses amis courrent à son secours et le trouvent assommé et étendu sur le sol. A courte distance se trouve un petit humanoïde poilu, courant vers un appareil brillant ressemblant à un disque, resposant sur l'herbe. Mejia a juste le temps d'attraper une pierre et de la lancer au disque, qui commence à s'élever avec un bruit de ronflement énorme. Paz est ramené en vitesse à l'hopital de la ville, où les médecins le trouvent en état de choc. Il a de plus de longues et profondes éraflures sur son côté droit et vers le bas le long de épine dorsale, comme des marques de griffes, aurait dit le médecin. Paz dira aux responsables avoir marché autour d'un bosquet de grandes fleurs, ses traces amorties par l'herbe épaisse. Soudain il serait tombé sur cette petite créature humanoïde et poilue, qui examinait les fleurs. Paz tenta de s'échapper mais, alors qu'il se retournais, la créature l'attaqua, d'abord en le griffant et tirant sa chemise, puis avec un souffle sur la nuque qui assome Paz [4].
 
   * 17 17 h : A Bersaillin (France), 1 ébéniste de Poligny voit 1 objet très brillant sur la route, pense d'abord que c'est une voiture américaine avec ses phares allumés, mais s'aperçoit bientôt que cela provient d'un appareil sombre à environ 80 m de là, la lumière devint plus brillante, le témoin sent une intense vague de chaleur, et crut mourir. Enfin, la lumière s'éloigne.

    * 27 : Le bibendum Michelin offre une remise à tout Martien intéressé par un livre sur les soucoupes.
   
* L'entraîneur d'une équipe de base-ball junior filme près des Grandes Chutes (Great Falls) dans le Minnesota 2 objets striant le ciel près de la base de l'armée de l'air. La version officielle est qu'il s'agit d'une escadrille de F-100 de retour vers leur base, mais la photo satellite montre que les objets volent beaucoup trop vite pour que cette interprétation des faits soit acceptable.

    * 29 21 h : A Bru (France), M. Gamba voit un objet ovale rouge, à 50 m de lui. Quand il essaie de s'en approcher, il constata qu'il est comme "paralysé". Dès que cette paralysie disparaît, il court chercher ses frères et reviennent près de l'appareil qui devint blanc puis rouge, s'élève et s'envole vers l'est. Il est resté sur le sol au moins 15 mn. D'étranges traces sont découvertes comme si le sol avait été retourné. Les petits arbres au bord de la rivière sont endommagés, comme s'ils avaient été coupés avec un couteau [5].

Vague de 1973 - 1974

La période calme se termina en 1973, quand une prolifération d'observations attira de nouveau l'attention sur ce problème et les cas de rencontres trouvèrent leur place à la première page des journaux à sensation. En octobre 73, commence la dernière grande vague d'OVNIS aux Etats-Unis. En 1974, c'est la France qui est à son tour envahie d'observations.

La vague de 1973-1974 ressembla aux grandes vagues précédentes bien qu'à la mi-1974 les enquêteurs n'aient pu consacrer suffisamment de temps aux signalements pour éliminer les mauvaises interprétations, les farces, etc. Les rapports se classèrent dans une vaste gamme de catégories d'observation. Parmi celles-ci il y eut des observations éloignées et en altitude, des observations au sol, des incidents de poursuite de voitures, des observations causant des effets ou des interférences électriques et mécaniques des observations affectant des animaux, des observations affectant physiquement des personnes, des observations causant des troubles psychologiques et mentaux sur les gens, des atterrissages avec traces au sol et des cas avec occupants [Jacobs, op. cit., p. 265].

Si la crédibilité du témoin doit être prise en compte, un des signalements les plus valables fut certainement celui du gouverneur de l'Ohio John Gilligan et de sa femme. Ils racontèrent qu'étant en voiture près de Ann Arbor, dans le Michigan, la nuit du 15 octobre 1973, ils regardèrent pendant environ une 30 mn un objet de forme verticale et de couleur ambrée. Gilligan déclara qu'il ne savait pas ce que c'était, mais qu'il était certain que ce n'était ni un oiseau, ni un avion. (116).

Un autre incident se produisit dans l'Ohio, seulement trois jours après le rapport de Gilligan. Le 18 octobre 1973, près de Mansfield, Ohio les quatre hommes d'équipage d'un hélicoptère de l'Armée eurent leur attention attirée par une lumière rouge brillante qui semblait faire route avec eux. Rapidement, l'objet s'approcha si près de l'hélicoptère que l'équipage eut peur d'une collision. Le Commandant de bord décida de piquer pour éviter l'objet et, à l'altitude de 1 700 pieds, descendit à une inclinaison de 20° avec une vitesse de 2 000 pieds par minute. La lumière rouge les accompagna et soudainement l'hélicoptère fut illuminé par une lumière verte. Après quelques secondes, l'OVNI obliqua et disparut. Quand le commandant de bord vérifia ses instruments, il trouva que, au lieu de descendre, l'appareil était monté à 3 500 pieds et que leur vitesse ascensionnelle était de 1 000 pieds par minute. Leur équipement radio ne fonctionnait pas.

Mais il y eut encore de nombreux cas, et pour la première partie de cette grande vague, il n'y eut aucun organisme officiel pour effectuer des investigations sur les incidents. Le public laissa libre cours à son imagination sur ce qui avait pu arriver. David Jacobs résume cette période de la manière suivante :

Les scientifiques, la presse, le public et même l'Air Force semblaient moins ancrés dans leurs convictions et plus désireux de réserver leur jugement sur le phénomène. La vague d'observations 1973-1974 ne comportait pas l'émotionalité et la rancœur qui avaient caractérisé les points de vue opposée dans les vagues des années 1950 et 1960. En général, la société semblait plus ouverte que jamais envers la théorie selon laquelle le phénomène OVNI pouvait être reconnu officiellement, sans préjuger de l'origine de ces objets. Les sordides batailles des années précédentes s'étaient terminées et seul le phénomène restait. Malgré tout, toutes les cicatrices de la bataille n'avaient pas disparu et la gamme d'opinions sur les OVNI était toujours aussi large.


L'ovni photographié lors d'un accident au Japon

Février

Vers 23:00 Au "Gué du Roux" 1. près de Soullans (bourg du marais breton vendéen situé à 6 km au sud de Challans), M. et Mme Renaudineau qui circulent en voiture avec leur enfant de quelques mois. En arrêtant au stop ils s'aperçoivent de la présence d'un étrange phénomène situé dans le pré qui leur fait face : un demi-cercle lumineux "posé" dans le pré composé de petites lumières rondes, rouges non-clignotantes, placées les unes près des autres. Les lumières sont concentrées, non-éblouissantes et n'éclairent pas la surface du pré. A l'intérieur même du demi-cercle, la nuit était aussi dense qu'autour. Le témoin braque ses phares sur l'apparition. Aucune réaction. Son épouse prend peur et supplie son mari de partir, ce qu'il fait. Il n'y aura pas de traces relevées, le pré étant alors destiné à des bovidés, s'il en exista elles furent très rapidement piétinées [1].

Mars

01 Un groupe de environ 12 personnes observe pendant 2 h 40 objets circulaires brillamment éclairés au-dessus de Saylor's Lake (Pennsylvanie).

Début du mois Près de Piennes (Meurthe-et-Moselle) la nuit 60 t de ferraille, composées de rails de chemins de fer, et 7 aiguillages disparaissent d'un chantier.

L'UFO Investigator du NICAP titre "1972 confirme un cycle de 5 ans" 2 [2].
Une caravelle est prête à atterir sur l'aéroport de Madère quand les passagers qui l'attendent la voient soudainement virer dans le ciel, tandis que le pilote établissait son dernier contact avec la tour de contrôle. Puis, plus rien. 2 remorqueurs envoyés sur les lieux — pourtant bien établis — ne trouveront aucune trace.

Observation du 7 mars en Caroline du Sud Observation du 7 mars en Caroline du Sud

07 En Caroline du Sud (USA), observation (ci-contre).

 09 vers 14:30 A Saint-Jean-de-Bournay (France) , 2 témoins voient pendant 15 mn 1 boule de feu terriblement éblouissante, détournant le le regard à plusieurs reprises. Sur les lieux de l'observation le sol est littéralement carbonisé [3].

Avril

 05 Lancement de Pionner 11 à destination de Jupiter puis de Saturne.
 Disparition en Haute-Loire d'une grue de plusieurs tonnes, 8 m de haut et équipée d'une flèche de 3 m.

Mai

14 Mise en orbite de la station américaine Skylab.
 A Houston (Texas), observation de Judy Doraty.

22 03:00 A la sortie de Catanduva (Saõ Paulo, Bresil), rencontre de Onilson Papero.

Un vendredi 19:00 Mike Shea roule au volant de sa voiture quand soudain, un rayon de lumière éclaire une grange située à 50 m environ de la route. Silencieux et cerclé de lumières clignotantes, un ovni de grande taille apparaît. L'angoisse commence pour le témoin une fois que le rayon s'éteint car il croit sentir quelque chose approcher derrière lui. Tandis que l'ovni le survole, il ressent une secousse électrique le long de la colonne vertébrale. Il atteint finalement Olney, sa destination, mais découvre avec stupéfaction qu'il a mis 2 h de plus que prévu. Après une dizaine d'années parsemées de cauchemars et de malaises diffus, il décidera de faire appel à Budd Hopkins, le célèbre spécialiste des affaires d'enlèvements. Des séances de régression hypnotique lui font relater un l'enlèvement dont il aurait été victime après avoir été survolé par l'ovni. Il raconte avoir soudain aperçu sur le bord de la route 4 entités étranges : 3 de grande taille (environ 1,80 m) et une plus petite. Elles ressemblaient à de grands insectes allongés, comme enveloppées dans une cuirasse de plastique sombre, et se tenaient dressées sur leurs pattes arrière plutôt arquées. Leurs 2 paires de pattes antérieures leur servaient à saisir. Leur tête était arrondie et leurs yeux globuleux. Il aurait été emmené à l'intérieur de l'ovni où il aurait subi différents examens plus ou moins traumatisants.

Juin

Sam 09 En Espagne, A la tombée du jour un ovni a été vu hier à la verticale de Lugo. It was parked et émanait une grande luminosité, de tonalité rougeâtre [4].

Dim 10 En Espagne, le matin de dimanche le gens étaient nombreux à observer dans la région de Cebaña un objet circulaire brillant, totalement immobile. Les appels au local transmitter, ainsi qu'aux autres centres furent nombreux, de la part de voisins inquiets de la présence de cet objet volant. A midi il disparût pour se retrouver plus tard dans la région de Ventoso. L'objet était circulaire, avec 2 aires et émanait une lumière puissante. Il fut remarqué à sa base comme des pattes. Tout l'appareil était couvert d'une espèce de voile bleuâtre. Diverses conjectures ont eu lieu sur la présence de cet objet volant aux caractéristiques semblables qui était situé au-dessus de la ville de Lugo l'après-midi de samedi [5].

Lun 11 En Espagne, les observations des jours précédents sont expliquées par un ballon de polyethylène transparent, de forme inhabituelle, d'un diamètre approximatif de 40 m, et d'une longueur de 120 m [6].

Septembre


L'ovni photographié à Tokyo le 19.

9 04:00 : A Atlanta (Georgie), alors qu'un filment une interview tôt le matin (4 h 00) avec 2 patrouilleur d'état qui avaient observé un ovni la nuit précédente, les patrouilleurs et les 3 membres de l'équipe des actualités de Canal 5 (CBS) remarquèrent 2 lumières brillantes inhabituelles dans le ciel à l'est [2].
18 : Jimmy Carter dépose au NICAP son témoignage d'observation d'un ovni en octobre 1969.

19 : A Tokyo (Japon) un ovni évoluant près d'un relais de communication de 333 m de haut est photographié (ci-dessus).

octobre

Dans le numéro d'octobre de Pursuit, Hubert Malthaner, après une longue enquête sur le cube métallique découvert en 1885, indique que le fameux "cube" n'a en fait jamais disparu du musée de Salzbourg (comme on l'a cru en 1910), puisqu'il s'était en réalité toujours trouvé dans le musée régional de Vöcklabrück (Autriche). Il appuie ses dires d'une photographie du cube, montrant que celui-ci est loin d'être aussi articificiel d'apparence qu'on l'avait proclamé. Il indique enfin qu'une analyse faite en 1986 (1886 ?) au musée d'Histoire naturelle de Vienne avait établi que l'objet était simplement une masse de fonte. Enfin, il semble aussi que le cube n'a pas été retrouvé dans une mine mais par un ouvrier d'une fonderie qui cassait des blocs de charbon [1].

07 Le policier du Mississippi Charles Deck poursuit un ovni avec sa voiture.

11

19:00 Observation de Noël Jean et de son beau-frère sur la plage de Carteret (Normandie).
          o Larry Booth signale avoir vu un ovni à Pascagoula (Mississippi).
          o Le soir, de nombreux télespectateurs de la région de Pascagoula téléphonent pour signaler des interférences sur leur poste de télévision.
          o 21:00 A Pascagoula (Mississipi), enlèvement de Charles Hickson et Calvin Parker.
          o A 700 km de là, à Hartwell (Georgie), un ancien pasteur méthodiste roule en voiture sur une nationale lorsqu'il voit soudain un ovni atterrir en face de lui. Il aperçoit des occupants, habillés de gris argent.
          o
            Le cliché pris par le shérif de Falkville Le cliché pris par le shérif de Falkville
           
A Falkville (Alabama), une femme téléphone au chef de la police locale pour lui signaler qu'un engin spatial vient d'atterrir dans un champ, près de chez elle. Celui-ci se rend rapidement sur les lieux mais ne voit rien à l'endroit indiqué. Par contre, dans un chemin latéral, il rencontre une créature habillée de gris argent. Il prend 4 photos au Polaroïd. Les clichés montrent une créature qui semble être habillée de papier aluminium. La créature s'enfuit à toute allure.

Le 12 octobre 1973, 2 pêcheurs, Charles Hickson et Calvin Parker, sont enlevés par un OVNI et ses occupants à Pascagoula (Mississipi) alors qu'ils étaient en train de pêcher sur le cours d'eau dit Pascagoula river. Vers 21h, Hickson voit un engin bleu-gris en forme d'oeuf avec 3 créatures de 1m50 qui s'approchent et les enlèvent. Hickson dit se retrouver alors dans une pièce éclairée fortement, qu'il ne pouvait plus bouger ; Parker fut emmené dans une pièce voisine. Ils furent ramenés au bout de 20 mn. Ils ont pu fournir de nombreux renseignements qui paraissent fiables et ont dessiné l'engin dans lequel ils sont montés.

15 19:30 A Connersville (Indiana), 5 hommes de la D & M Dishwashing Manufacturing Co. voient 1 objet rond au-dessus de la zone d'essais AVCO. Ils courent à l'installation pour le dire aux autres et un total de 45 le regardent. L'objet descend dans les arbres et s'élève à nouveau pour s'envoler au loin vers le nord-est. L'objet avait des lumières jaunes et bleues se reflétant sur l'argent [2].

16 Le général George S. Brown relate un incident du début de l'été 1968 à une conférence de presse en Illinois.

Le 17 octobre 1973, le chef de la police de Falkville, en Alabama, Jeff Greenhaw, est appelé pour un atterrissage d'OVNIS ; il se rend sur les lieux vers 22 h, mais ne voit aucune trace de l'engin. Par contre, il aperçoit une créature avec une antenne sur la tête enveloppé dans du papier aluminium. Jeff Greenway prend alors 4 photos avec son polaroïd ; la créature s'enfuit ; il la poursuit en vain.

Le 18 octobre 1973, à Mansfield dans l'Ohio, le militaire Cap Lawrence Coyne et son équipage voit une lumière rouge, une sorte d'objet en forme de cigare, suivre leur hélicoptère ; le pilote doit l'éviter en descendant vers le sol mais l'objet illumine l'appareil d'une lumière verte. Pendant tout ce laps de temps, la radio de l'hélicoptère reste bloqué. L'OVNI s'éloigne et le commandant se rend compte que l'hélico a inexplicablement monté de 700 m.

19 20:40 G. D. et son amie montent à moto au lieu dit Le Malmont au Nord de Draguignan (Var). Arrivés au sommet, ils aperçoivent une lueur orange dans le ciel qui avance lentement. La jeune fille prend peur et le couple redescend en ville. Le jeune homme rencontre un ami qui s'intéresse au phénomène ovni. Il lui en parle et un petit groupe de 4 passionnés se rend sur les lieux à bord de deux voitures. Arrivés au sommet, ils constatent une lueur blanche dans la végétation à 100 m d'eux puis que la table d'orientation surchauffe. Des bruits de branches cassées les attirent et ils voient une lueur rouge s'approcher. Elle provient d'une grande silhouette rougeâtre qui descend le chemin. Un sifflement modulé se fait entendre. Une des voitures est alors secouée violemment. C'est la panique. Tous se ruent dans les véhicules et démarrent, ils aperçoivent alors 3 grandes silhouettes casquées avant de redescendre le chemin en trombe. Ils reverront des jambes rouges traverser la route avant d'atteindre la ville en contrebas [3] [4] [5].

 21 Les président et vice-président de la Société Astronomique de Long Island voient comme une boule rouge et à une extrêmité de l'objet 3 lumières clignotantes, 1 lumière blanche au centre et verte sur l'extrêmité gauche et rouge sur la droite [6].

22 21:45 Rencontre de Blackford County.

25 A Greenburg (Pennsylvanie), Stephen Polaski est l'un des 15 témoins à voir un ovni atterrir dans un champ. Polaski et 2 garçons courent voir et trouvent une créature ressemblant à une sorte de grand machin de 2 m de haut et sentant le caoutchouc brûlé.

Novembre

03

18:45 Observation de Cocoyoc (Mexique).

19:30 Dans le New Hampshire, le voisin du témoin l'appelle pour regarder à travers son télescope un appareil argenté en forme de soucoupe avec 4 fenêtres rouges luisantes à une extrémité, dont il pense qu'il survole une tour radio à 1 mile de là. Le témoin finit par rentrer chez lui et part se coucher.
         
Peu après 00:00 le chien du témoin de 19:30 semble agité et il se lève pour le laisser sortir. En allant dans la cuisine, il distingue 1 lumière venant de l'extérieur. Il regarde dehors par la porte et voit que la lumière est une lueur diffuse émanant de 2 créatures habillées d'argent, dotées de grandes oreilles pointues, grand nez, et d'yeux sombres en forme d'oeuf faisant penser à des trous. Leurs bottes sont sans talons, aux extrêmités recourbées vers le haut. Ils ramassent des choses sur le sol et les rassemblent dans un sac. Le témoin part dans sa chambre prévenir sa femme, qui ne veut rien avoir à faire avec ça, prend un pistolet automatique calibre 0,38 et revient à la cuisine, insérant plus de cartouches. Sur l'ordre de son maître, le berger allemand en rage saute à l'attaque. Arrivant sur les intrus, il stoppe sur ses pas et retourne en pleurnichant dans la maison. Les humanoïdes continuent leur collecte. A ce moment le témoin tremble et ne peut plus tenir son arme, encore moins l'utiliser efficacement, mais crie qu'il va tirer si les êtres se rapprochent encore. Dans le même temps, l'homme racontait ce qui se passait à sa femme. Elle ne voulu pas répondre avant d'entendre que les créatures partaient. Elle atteint alors la cuisine, ne voyant que leur lueur disparaître dans les bois.
00:30 : La police appelée arrive. Aucune trace n'est trouvée sur le sol dur, couvert de pommes de pins

Vers le 10 vers 02:30 Ann Dolphijn de Uden (Brabant, Pays Bays) se réveille pour se rendre aux toilettes. A travers la fenêtre du salon elle voit dehors 3 petits hommes marcher, semblant faire dans les 80-90 cm de hauteur. L'homme en tête est un peu plus grand que les 2 autres (ou le dernier était un peu plus grand que les 2 devant lui). Ils sont vêtus d'habits blancs semblables à des redingotes de moine, des ceintures serrées entourant leur taille. Ils portent un chapeau à double pointes sur leur tête, les pointes tombant sur leurs épaules. Dans leurs mains ils transportent des instruments et semblent chercher quelque chose sur le chemin qui part de leur maison vers l'école proche. Lorsque le dernier des petits hommes la voit, il est effrayé et dit quelque chose aux 2 autres ; tous les 3 se retournent soudain et s'éloignent par des petits pas rapides, de gros souliers arrondis à leurs pieds. Dolphijn retourne à la chambre et voit distinctement à travers le fenêtre à l'arrière de la maison une boule rouge incandescente, semblant à 35-40 m de distance et d'un diamètre de 2 à 2,5 m1. Son mari se réveille et elle lui parle un moment, regardant un moment l'heure qu'il est, mais ne voyant plus la boule lorsqu'elle se retourne 2 3 [2] [3].

30

19:00 2 pilotes et un technicien apercoivent une boule lumineuse totalement inconnue au-dessus de l'aéroport de Turin. Le commandant d'un piper tente de la poursuivre. Il décrit : J'ai vu devant moi un objet qui ressemblait à une sphère d'une luminosité intense et très blanche. Cette lumière diminuait et augmentait : elle ne s'éteignait jamais. Seule son intensité variait. L'objet était un peu plus haut que mon avion et j'ai donc commencé à monter à sa hauteur pour m'en approcher. Tout en grimpant, j'ai eu la nette impression (mes appareils de contrôle le confirmaient) que l'objet montait ou descendait devant moi. Profitant d'un moment où l'objet était en contrebas, je me suis mis en descente, j'ai accéléré pour dépasser les 400 km/h. Mais je n'ai pas réussi à rejoindre l'objet, car il s'est éloigné de plus en plus de mon avion en augmentant sa vitesse par rapport à la mienne. L'engin s'éloignait vers le sud (...) L'ovni a été repréré par les radars de l'aéroport. Plusieurs personnes témoigneront avoir vu, ce soir-là, une très grande lumière au-dessus de la ville de Turin. L'affaire connait un grand retentissement médiatique.

Décembre

Vague d'observations en France.

Dim 02 05:30 Observation de M. G. Jean et de son fils sur la plage de Carteret (Normandie).
ven 07 Des gens trouvent sur une plage voisine de celle de Carteret un équipement de plongée complet, avec contrôleur de radioactivité, signaux sonores, pantalons et vestes avec des étiquettes en anglais.
Ven 28 08:15 Dans les bois de Chambarant (France), à 2 km du lac de la Trappe, un chasseur voit 1 énorme cigare survolant les collines à une vitesse vertigineuse et toujours dans le silence le plus total [1].
31 Jean Liefoogue voit un cigare de 30 m de haut sur 5 m de large se poser au bord de la Nationale 347 qui longe l'aérodrome de Lens (Pas-de-Calais). Dans un bruit, l'objet bascule et disparaît en quelques secondes [2].

Janvier 1974

Le 07 janvier 1974, à Saint-Vallier-de-Thiez, en pleine nuit, un amateur astronaume a pris une photo de 6 objets aériens oranges en mouvement. Mais en fait, on pense qu'il s'agirait d'un jeu de lumières provenant des phares de véhicules militaires en manoeuvre.

Le 24 février 1974, à Damazan, en Lot-et-Garonne, Marie-Claire Pavan et son frère Jean-Paul, aperçoivent un objet en forme de cigare, de 3 ou 4 m, qui s'immobilisa au-dessus d'eux.

Le mercredi 27 février 1974, vers 15h30, Mme Hachelas a observé le même engin que M.Petit. Les gendarmes prévenus, l'ont observé à leur tour pendant 20 mn.

Le 28 février 1974, à Angers, Jean-Bernard Moriceau, sur une route de campagne, voit son véhicule s'immobiliser sans raison apparente. Il descend et aperçoit à 500 m, un immense objet d'une couleur insoutenable, ayant la forme d'une moitié de ballon de rugby et équipé de lucarnes. L'engin survola la zone industrielle d'Ecouflant pendant 1/2 heure puis disparut. La voiture redémarra alors normalement.

Le 20 avril 1974, à Charleroi en Belgique, une dizaine de personnes entendent un son modulé parfois insoutenable pendant une heure et voient une lumière ou un objet en forme de disque. Ils ressentiront des maux de tête, des fourmillements, auront des pannes de téléviseur, et il y aura un effet sur la végétation.

Le 26 septembre 1975, à Assevent près de Maubeuge dans le Nord, une dizaine de témoins ont vu un engin de 250 à 300m, tourner lentement en bordure d'un champ ; Tous les automobilistes qui se trouvaient à 500 m de là virent leur véhicule caler, leurs phares s'éteindrent, et leur radio devenir muettes. Ils virent tous un cône se détacher de la coupole centrale de l'OVNI, prendre de l'altitude, puis se poser à nouveau. Aucune trace n'a été relevé sur le lieu de l'atterrissage.

Le 05 novembre 1975, à Heber en Arizona (USA), Travis Walton et 7 jeunes bûcherons observent un objet planant sur la route. Travis s'approche mais est plaqué au sol par un rayon émanant de l'apareil ; ses compagnons s'enfuient puis reviennent peu de temps après et constatent que Walton avait disparu ainsi que l'OVNI. On le rechercha pendant 2 jours ; en vain. Le 11 novembre, soit 6 jours plus tard, Walton réapparut à 20 km de là ; il raconta avoir été enlevé et décrivit sous hypnose ses 3 ravisseurs qui ressemblaient à des foetus de 1,50m à la tête chauve. Les 5 jeunes témoins sur 6 passèrent avec succès au détecteur de mensonge ainsi que Walton.

Vague de 1989 - 1990

La dernière grande vague est celle qui s'est déroulée en Belgique et qui a débuté en novembre 1989.

Tout a commencé le 29 novembre 1989, quand vers 17h20, deux gendarmes Hubert Von Montigny et Heinrich Nicoll, qui roulaient sur la nationale 68, près d'Eupen, aperçoivent au-dessus d'une prairie, immobile à 100m d'altitude, une grande plateforme avec 3 énormes phares. L'OVNI forme un triangle isocèle et est silencieux. Au centre, une lumière rouge clignote. Puis, soudain, l'engin qui se déplace à 50 km/h pivote brusquement dans la direction opposée. L'OVNI sera vu dans la région par 125 personnes dont tous les témoignages seront concordants, notamment sur la forme triangulaire, sur l'absence de bruit, sur sa lenteur, sur sa basse altitude et sur ses phares. Les deux gendarmes suivent sa trace jusqu'au lac de la Gileppe où l'engin s'immobilise en émettant deux faisceaux lumineux rouges dans des directions opposées. Ils aperçoivent alors un autre engin au-dessus du lac qui s'éloigne. Le premier objet s'envole alors vers la ville de Spa. Leur observation aura duré plus de 2 heures. 3 autres patrouilles de gendarmes dispersées sur 800 km² observent le même objet entre Liège et les frontières allemandes et hollandaises. Cet objet triangulaire sera aperçu par des millers de témoins et cela pendant 4 ans. La vague d'OVNIS se déplacera dans toute la Belgique, avec d'abord près de la frontière allemande, puis dans le Brabant wallon en mars et avril 1990, et reprendra en 1991 avec un pic d'observations le 12 mars 1991 avec plus de 200 apparitions dans toute la Belgique.

L'armée belge s'intéressera au phénomène et lancera à trois reprises des avions F-16 à la poursuite des objets, les 5 et 16 décembre 1989 et le 30 mars 1990 sans résultat. Une opération de grand envergure sera menée par le Colonel De Brower de l'armée belge, du 14 au 17 avril 1990, mais toujours sans contact. Mais le 22 juin 1990, le colonel De Brower explique dans une conférence de presse que deux chasseurs F-16 ont intercepté dans la nuit du 30 mars 1990 sur leur radar une cible verouillée. L'enregistrement du radar montrera que l'engin qui volait à 280 km/h, passera de 3000m à 1700m d'altitude à 1800 km/h en deux secondes, ce qui fait une accélération de 40g (mortelle pour l'homme), puis plongera vers le sol et échappera ainsi aux F-16. Le scénario se reproduira 2 fois, et sera aperçu par des dizaines de témoins au sol dont 20 gendarmes. Mais ce que personne n'entendra, c'est le "bang'" qu'aurait du déclencher le franchissement du mur du son par l'OVNI. Les photos des radars des F-16 feront le tour du monde.

Des photos et des films de caméscopes seront pris par des dizaines de personnes mais les images prises par le caméscope de M.Alfarano dans la nuit du 30 au 31 mars 1989 et qui seront analysées révéleront la preuve de l'existence d'un objet inconnu.

http://jesse.marcel.free.fr/vaguesdepuis47.htm
http://www.rr0.org/data/Vagues.html


_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
 

Caractéristique: Les Vagues d'observations d'ovnis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Les dossiers ovni-