Marque-page social
Conservez et partagez l'adresse de Ovni et vie extraterrestre | Les mystères des Ovnis sur votre site de social bookmarking
Derniers sujets
Des nouvelles de SIGMA2Aujourd'hui à 18:38Roland62Mystérieux sursauts radio rapides FRBAujourd'hui à 17:27LorelineSondage Ovnis, créationAujourd'hui à 17:17eric1214 Février 2019 : Des pilotes déconcertés en voyant des OVNIs au-dessus du GloucestershireAujourd'hui à 17:16Polyèdre57Champ magnétique ou autres rayonnements.Aujourd'hui à 17:10Polyèdre57Peut-on être "croyant" et sceptique à la fois (juste milieu), ou pas?Aujourd'hui à 15:37Roland62[SUJET UNIQUE] HessdalenAujourd'hui à 14:34Polyèdre57Sondage : Quel est le cas le plus intrigantHier à 21:50HocineVotre avis sur cette observation Hier à 21:34cardoso albertinoCas d'Ypsilanti, Michigan, USA 29.07.2019Hier à 14:39eric122015: le 03/07 à aux alentours de 22h30 - Ovni en Forme de triangle - Ovnis à manosque - Alpes-de-Haute-Provence (dép.04)Hier à 12:23HocineX° Congrès ufologique d'OVNI-Languedoc dimanche 8 septembre 2019Hier à 09:00OVNI-LanguedocPrésentation de GenuineUFOsVen 16 Aoû 2019, 22:20InvitéChapelet de satellites Starlink: des enseignementsVen 16 Aoû 2019, 21:34Alex Krycek2016: le 16/07 à 22h50 - Ovni cylindrique avec hublots - ALES -Gard (dép.30)Ven 16 Aoû 2019, 21:30Nanou TiLa matière noire toujours aussi obscureVen 16 Aoû 2019, 17:03LorelineLe rover Opportunity photographié à la surface de MarsVen 16 Aoû 2019, 16:41LorelineUne nouvelle façon de chercher la vie dans le CosmosVen 16 Aoû 2019, 16:04LorelineTrombe marine et OvniJeu 15 Aoû 2019, 23:40Roland62Rhône-Alpes: les membres de cette régionMer 14 Aoû 2019, 23:22Polyèdre57 [David Elbaz] L’Univers est-il une illusion ?Mer 14 Aoû 2019, 21:44eric12 Jacques VALLEE : Conférence de l'IMI, 26 juin 2017 (Paris)Mar 13 Aoû 2019, 19:05Polyèdre57Quand le Pentagone étudie les ovnis dans le plus grand secret. Un article du New York TimesMar 13 Aoû 2019, 19:00Polyèdre57Spéculations autour de la Zone 51 ou "Dreamland"Lun 12 Aoû 2019, 23:14Polyèdre57Le Crash Ovni de Roswell qu'en pensez-vous?Lun 12 Aoû 2019, 22:14LorelineCette révélation, Hillary Clinton l'avait déjà promise ! Mais elle n'a pas été élue de justesse !Lun 12 Aoû 2019, 19:43Polyèdre57Le témoin sa réaction et son comportementLun 12 Aoû 2019, 19:02eric12CNES :Centre national d'études spatialesLun 12 Aoû 2019, 18:51Polyèdre57[SUJET UNIQUE] Notre LuneLun 12 Aoû 2019, 18:33Polyèdre57présentationLun 12 Aoû 2019, 18:32eric12
Annonce
Annonce
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis La lueur des OVNIs.

le Sam 23 Fév 2019, 08:24
Bonjour,


  Il me manquait un "lien" entre le supposé rayonnement micro-ondes émis par ces "objets", et la lueur rouge orange observée qui les accompagne bien souvent. Je pressentais que l'humidité de l'atmosphère avec les particules fines polluantes jouaient un rôle essentiel dans la formation de ce plasma poussiéreux.

  => https://www.science-et-vie.com/archives/on-peut-enflammer-de-l-eau-salee-23774

  En fait dans la molécule d'eau H2O, les atomes sont reliés par des liaisons covalentes O-H. Sous l'action des micro-ondes, il y a rupture de l'une d'entre elles, puis libération de l'hydrogène, qui émet à son tour une lumière rouge par désexcitation électronique.

  => https://fr.wikipedia.org/wiki/John_Kanzius

  Pour la couleur jaune orange, il suffit que les atomes ou les molécules de l'air soient suffisamment excités, pour émettre dans le vert (c'est le cas de l'oxygène notamment). A ce moment là, nos yeux perçoivent cette couleur du fait de la synthèse additive (Rouge + Vert = Jaune).

  De plus, les particules fines une fois chauffées rayonnent également suivant la loi des corps noirs, laissant une impression de spectre continu (en première approximation), un peu comme la suie (carbone) dans une flamme de bougie, de couleur orange. Enfin, il reste encore à expliquer pourquoi ces OVNIs rayonnent autant.



  Sincères salutations.
Loreline
Loreline
Administratrice en charge du blog
Administratrice en charge du blog
La lueur des OVNIs. Empty

Féminin Age : 70
Nombre de messages : 8356
Inscription : 10/08/2012
Localisation : Bretagne
Emploi : Retraite
Passions : Découvrir, étudier et comprendre
Règlement : Règlement
Points de Participation : 15081

Ovnis Re: La lueur des OVNIs.

le Sam 23 Fév 2019, 08:45
Bonjour Moimoi

Merci pour ces indications. Il y a aussi la couleur blanc étincelant parfois bleuté qui est fréquente en Bretagne et comment expliquer l'apparence mat voir acier gris qui est  vu le jour..

Cordialement
Loreline
Polyèdre57
Polyèdre57
Administrateur
Administrateur
La lueur des OVNIs. Empty

Masculin Age : 49
Nombre de messages : 8259
Inscription : 16/08/2012
Localisation : Moselle, Metz city
Emploi : Vaguemestre
Passions : Pêche sportive, histoire régionale, patrimoine défensif et religieux, musiques non conventionnelles
Règlement : Règlement
Points de Participation : 15523
http://ovnipanlorraine.blogspot.fr/

Ovnis Re: La lueur des OVNIs.

le Sam 23 Fév 2019, 13:06

Ok, je... La lueur des OVNIs. Toi-tu-sort-fleche084

@+

_______________________________________
ASPICIS UMBRA FUGAX NOSTRAS UT TEMPERET ORAS UMBRAS UMBRA REGIT PULIUS ET UMBRA SUMUS.
Traduction : "Vois comment l'ombre fuyante indique les heures, l'ombre régit les heures, nous ne sommes que poussières et ombres".

Carte Google Maps PAN/OVNI en Lorraine, Alsace, Sarre, Luxembourg et Sud Belgique

Blog OVNI/PAN Lorraine
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: La lueur des OVNIs.

le Sam 23 Fév 2019, 15:51
Bonjour à tous,


  Bon, je vois que Polyèdre57 a de l'humour; mais cela ne me dérange pas (trop...).

  Loreline, vous avez dit:

  "... Il y a aussi la couleur blanc étincelant parfois bleuté qui est fréquente en Bretagne..."

  Tout dépend de la puissance des ondes électromagnétiques (micro-ondes ou autres)  mise en jeu. C'est une question (très complexe) d'interaction onde-matière. Une partie de l'énergie de l'onde va être absorbée (effet Joule = chaleur) et l'autre va être rayonnée. Cette onde est aussi une particule (ou photon). Si son énergie est suffisante, elle peut produire des transitions électroniques toujours plus élevées. Le bleu est plus énergétique que le vert, qui est est plus énergétique que le rouge. Et par la synthèse additive des couleurs (écrans), on a :

  => Rouge + Vert + Bleu = Blanc

  Pour l'origine de la couleur en fonction de l'élément (atome ici) responsable de son émission, je me suis appuyé de cet article sur la Foudre (de Wikipédia):

  "La couleur observable de cet éclair dépend de plusieurs facteurs : la densité de courant, la distance de l'observateur à l'éclair, et différentes particules présentes dans l'atmosphère. En général, la couleur perçue d'un éclair est blanche dans un air sec, jaune en présence d'une grande quantité de poussières, rouge en cas de pluie, et bleue en présence de grêle11.

  La perception de couleur blanche de l'éclair est aussi liée à l'ensemble des longueurs d'onde des différents éléments présents dans l'air électrifié, l'air étant notamment composé de manière principale d'oxygène et d'azote12, qui contribuent en émission à des longueurs d'onde correspondant au vert (508 à 525 nm) et jaune-orange (599 nm) pour l'oxygène et bleu (420 à 463 nm) et rouge (685 nm) pour l'azote13. Mais ce n'est là qu'une partie des longueurs d'onde présentes dans la lumière de l'éclair en air sec, car d'une part ces éléments produisent aussi d'autres longueurs d'onde, et d'autre part, l'air contient d'autres éléments physiques."

  => https://fr.wikipedia.org/wiki/Foudre

  On retrouve aussi toutes ces couleurs dans les aurores boréales.

  => https://www.youtube.com/watch?v=fVsONlc3OUY

  => http://culturesciencesphysique.ens-lyon.fr/ressource/aurores-polaires-Bernard.xml

  => https://www.bastienfoucher.com/Tutoriels/Comprendre-aurores-boreales

  Vous avez dit aussi:

  "...et comment expliquer l'apparence mat voir acier gris qui est vu le jour..  "

  Déjà, pour voir des lueurs en plein jour ce n'est pas évident; tout dépend de la puissance du rayonnement mise en jeu; mais cela se produit parfois (il n'y a pas de règle là).  Personne n'est encore en mesure de dire comment ces "engins" fonctionnent.

  Pour terminer, il y a bien UFO-Sciences qui cherche à savoir (et à juste titre d'ailleurs); mais si jamais ils arrivaient à produire un spectre détaillé de ces "objets" lumineux; il sera vraiment très difficile d'arriver à tirer des conclusions probantes; tant les possibilités en matières d'interprétation de raies sont très grandes (avec des effets parasites dus au champ magnétique, par exemple).  Attention, c'est une critique positive (et non polémique bien sûr, cela va de soi).

 
  Sincères salutations.
Loreline
Loreline
Administratrice en charge du blog
Administratrice en charge du blog
La lueur des OVNIs. Empty

Féminin Age : 70
Nombre de messages : 8356
Inscription : 10/08/2012
Localisation : Bretagne
Emploi : Retraite
Passions : Découvrir, étudier et comprendre
Règlement : Règlement
Points de Participation : 15081

Ovnis Re: La lueur des OVNIs.

le Sam 23 Fév 2019, 16:28
Merci moimoi  Wink

ma seconde observation est justement celle d'une chose volante illuminée de feux blanc bleu  et rouge(le rouge je ne suis plus trop sure, comme des feux de signalisation qui la dissimulait) en fin de matinée par un beau soleil de juin....je  n'ai jamais revue pareille chose..

blanc : effectivement temps sec

rouge : au-dessus d'une ville et en position assez basse (enfin de visu) et proche d'une voie expresse

cela voudrait dire que  selon les témoignages, la luminosité est inhérente à l'objet aperçu
Polyèdre57
Polyèdre57
Administrateur
Administrateur
La lueur des OVNIs. Empty

Masculin Age : 49
Nombre de messages : 8259
Inscription : 16/08/2012
Localisation : Moselle, Metz city
Emploi : Vaguemestre
Passions : Pêche sportive, histoire régionale, patrimoine défensif et religieux, musiques non conventionnelles
Règlement : Règlement
Points de Participation : 15523
http://ovnipanlorraine.blogspot.fr/

Ovnis Re: La lueur des OVNIs.

le Sam 23 Fév 2019, 17:16
moimoi a écrit:

Bon, je vois que Polyèdre57 a de l'humour; mais cela ne me dérange pas (trop...).

 

Il faut parfois lâcher du lest à bon escient, après tout, nous sommes bien dans la thématique des couleurs La lueur des OVNIs. 0029

Concernant les coloris, je pense aussi qu'il faudrait aussi raisonner en terme de longueurs d'ondes ou gammes de fréquences. A chaque couleur, correspond une fréquence. Ainsi nous retrouvons ce petit passage dans un vieux LDLN...

"Les différentes fréquences de ces ondes résultent de la variété des vitesses de rotation des corpuscules satellites autour du grain
d'Energie qui leur sert de pilote. Le photon de Lumière dont nous parlions plus haut comprend plusieurs fréquences d'ondes qui
correspondent aux couleurs fondamentales : violet, bleu, jaune et rouge. Les couleurs composées : indigo, vert et orangé, étant fournies à
notre œil par la réception d 'ondes de couleurs fondamentales, mélangées dans des proportions diverses.

Si on y ajoute l'ultra-violet et l'infrarouge, on peut présumer que le photon de la lumière blanche (qui est une synthèse de toutes
les couleurs fondamentales) comprend au moins six corpuscules en rotation autour d'un grain d'Energie."


Dans tous les cas, la couleur de ces trucs n'est pas anodine car la science est capable d'expliquer quels sont les composants ou mécanismes pouvant entrer en jeu dans la façon dont nos Ovni sont perçus.

@+

_______________________________________
ASPICIS UMBRA FUGAX NOSTRAS UT TEMPERET ORAS UMBRAS UMBRA REGIT PULIUS ET UMBRA SUMUS.
Traduction : "Vois comment l'ombre fuyante indique les heures, l'ombre régit les heures, nous ne sommes que poussières et ombres".

Carte Google Maps PAN/OVNI en Lorraine, Alsace, Sarre, Luxembourg et Sud Belgique

Blog OVNI/PAN Lorraine
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: La lueur des OVNIs.

le Dim 24 Fév 2019, 11:42
Bonjour,

  Des expériences ont été menées pour essayer de reproduire des aurores boréales en laboratoires, et notamment par Kristian Birkeland (en 1987).

  => https://fr.wikipedia.org/wiki/Kristian_Birkeland

  => http://tpe-auroreboreale-2013.e-monsite.com/pages/experience-de-birkeland.html

  Et d'après l'article suivant:

  => http://planet-terre.ens-lyon.fr/article/aurores-polaires-Bernard.xml

 " ... On trouve ainsi principalement :

   * du vert :  c’est la couleur prépondérante dans la majorité des aurores polaires, en partie parce que l’œil humain est plus sensible au vert. Elle est due à la raie d’émission à 557 nm de l’oxygène atomique. C’est pourquoi elle se produit principalement entre 100 et 200 km d’altitude (en dessous de 80 km, l’oxygène est présent sous forme d’oxygène moléculaire O2). ..."

  Pour avoir cette couleur, il faut "chauffer" très fort (ou plutôt fournir une très grande énergie, comme avec des électrons très rapides, venant du Soleil) pour obtenir de l'oxygène atomique (par dissociation) dans le plasma:

  Pour notre atmosphère à pression normale (bien plus élevée que dans la stratosphère ou la magnétosphère), et donc en ce qui nous concerne pour les observations d'OVNIs, le rôle du diazote (ou moléculaire N2) dans le spectre d'émission est probablement prépondérant:

"...

  • du pourpre :  cette couleur est due aux bandes d’émission situées dans le rouge et surtout le violet de l’azote moléculaire ionisé N2 +. Il s’agit généralement de la couleur prépondérante à très basse altitude (en-dessous de 80 km). Il faut une aurore relativement puissante pour que les électrons arrivent à descendre aussi bas en altitude.
  • du bleu :  plus rare, le bleu peut s’observer à basse altitude (en-dessous de 80 km) et est dû à des bandes d’émission (relativement faibles) de l’azote moléculaire N2. ..."


  Voici des expériences réalisées avec du matériel de lycée (d'un certain niveau quand même, avec pompe à vide, spectromètre numérique, champ magnétique...):

  => https://odpf.org/images/archives_docs/13eme/memoires/gr-13/memoire.pdf

  Dans certaines conditions (page 17), la lueur rouge-orangée apparaît dans l'air, avec l'existence d'un champ magnétique B (par l'action sur des particules chargées avec la force de Lorentz), et sous l'action d'un champ électrique E pour la séparation des cations (positifs, du côté - de l'électrode, qui attire N2+, avec une couleur bleue-violette) d'un coté, et des anions (négatifs, du côté + de l'électrode, avec une couleur rouge-orangée) de l'autre. Cette séparation se retrouve bien évidemment dans le spectre obtenu (page 18). Le rôle du dioxygène (ou moléculaire O2) n'apparaît pas dans cette expérience comme essentiel dans le résultat obtenu (pas de raie de couleur verte, à 557,7 nm pour l'oxygène O atomique).

  Dans le cas où de la lumière verte (monochromatique) serait émise, alors elle serait perçue immédiatement comme du jaune par nos yeux du fait de la synthèse additive des couleurs, avec le rouge présent au départ.

  La couleur de ces lueurs dépend en grande partie de la puissance du rayonnement (électromagnétique ?) émis par ces "objets". La couleur verte nécessite un peu plus d'énergie pour être produite, d'après cette étude sur les aurores boréales.

  Dans l'air, il n'y a pas que de l'azote (78%) et de l'oxygène (21%), et aussi (pour 1%) du CO2 et des gaz rares (argon, hélium...), et des particules polluantes (particules fines sous forme de suies, donc riches en carbone). Cela doit intervenir un peu dans cette lumière étrange (plasma poussiéreux, comme la foudre en boule).

  => http://etab.ac-poitiers.fr/coll-sauze-vaussais/IMG/pdf/Chap1_L_air_qui_nous_entoure.pdf

  => https://fr.wikipedia.org/wiki/Suie


  Sincères salutations.
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: La lueur des OVNIs.

le Mar 26 Fév 2019, 17:58
Bonjour,


  Attention, vous allez en voir de toutes les couleurs (et pas de blagues SVP !):

  => https://en.wikipedia.org/wiki/Spectral_color


  D'après l'étude des spectres, avec une température électronique de 1 eV, autour de  10000 K, de l'azote N I, et de l'oxygène O I qui donnent une coloration rouge-orange de certaines lueurs d'OVNIs, il ne s'agirait là que d'un plasma froid faiblement ionisé. Dans ces conditions, il n'est pas possible sur le plan théorique d'envisager la MHD en raison de la faible densité électronique ne de ce plasma.

  Toujours d'après cette étude des spectres, en augmentant encore cette température électronique à 2 eV par exemple, alors il apparaît de l'azote ionisé N II et de l'oxygène ionisé O II, avec des raies supplémentaires dans le violet, le bleu et le turquoise. La couleur prise alors par cette lueur deviendrait blanche (de teinte bleutée), et sa lumière serait éclatante. Dans ce cas là, la densité électronique ne de ce plasma serait un plus importante; mais c'est très loin d'être suffisant pour avoir une propulsion (ou une sustentation) par MHD efficace.

  Vous pouvez vérifier tout cela sur:

  => https://physics.nist.gov/PhysRefData/ASD/lines_form.html

  Il vous faudra remplir les champs avec:

  -> l'élément (atomique) N ou O dans "Spectrum";

  -> dans "Limits for wavelenghts", mettre "Lower" = 300 nm et "Upper" = 700 nm;

  Puis cliquer sur "Show Graphical Options":

  -> cliquer sur "Saha-LTE Spectrum";

  -> ajouter dans "Electron Temperature" = 1 eV 

   -> mettre dans "Electron Density" = 1e18 cm-3 (correspondant à un taux de dissociation de 10% par rapport à ne= 1e19 cm-3, le nombre d'atomes ou molécules par cm-3 pour la pression atmosphérique normale)

    Puis appuyer sur la touche Entrée du clavier. Les lignes (verticales) des raies apparaissent en très grand nombre. Elles résultent d'un calcul; il faudra attendre un peu. Aller tout en bas de la page, puis cliquer d'abord sur "Relative Line Intensity" (mais pas obligatoire, c'est pour avoir les valeurs), puis sur "PNG" (ou PDF) pour l'affichage du spectre.

  Sur le bord droit, en haut du graphique, vous avez les éléments avec les couleurs; par exemple N I (atome) et N II (atome ionisé une fois, avec un seul électron libre). Dans le spectre, il y a du rouge, de l'orange (600 nm), du vert, du bleu et du violet. La teinte dominante de la couleur de cette lumière est rouge-orange (bleutée)

  Maintenant on refait la même chose avec "Electron Temperature" = 2 eV. Et là surprise ! Des lignes rouge des raies de (N II) apparaissent en grand nombre, avec du violet, du bleu, de la turquoise (500 nm), du jaune-vert (566 nm) et avec beaucoup moins de rouge. Cela donne une lumière blanche bleutée en définitive, et toujours avec un plasma froid légèrement plus conducteur qu'avec N I vu un peu plus haut.

  On reprendre la même démarche avec cette fois l'oxygène O, et prenant:

  -> "Electron Temperature" = 1 eV; on a du rouge et du vert dans le spectre avec O I; ce qui donne encore une lumière rouge-orange;

  -> "Electron Temperature" = 2 eV; on a du rouge et du vert dans le spectre avec O I, et du bleu et du violet en plus avec O II, et qui donne au final une lumière blanche (éclatante).

  Quand on a compris la méthode, on peut changer encore d'élément, avec l'hélium He par exemple:

-> "Electron Temperature" = 1 eV; on a du rouge, et surtout du jaune, avec un peu de bleu dans le spectre avec He I, et qui donne encore une lumière rouge-orange (plutôt rose);

  -> "Electron Temperature" = 4 eV; on a du rouge et du vert dans le spectre avec He I, et du bleu et du violet en plus avec He II; ce qui donne une lumière blanche (éclatante).

  Comme vous pouvez le voir, ce programme est un outil puissant pour l'étude des plasmas (chaud ou froid), tout est une question de densité électronique ne (en cm-3) et de température électronique Te (en eV).

  "...Pourquoi cette dénomination ? En physique des plasmas, on mesure l'énergie cinétique des électrons ou des ions par leur température (comme en physique statistique :     La lueur des OVNIs. Ad320ba60efc7395684b184672da7b6e1c5bc104,     où  La lueur des OVNIs. 70f38f7b73e53fd7b5d9ca64bec3a1438cc0eade  est la constante de Boltzmann). Cette dénomination fait référence à l'énergie des ions. "

  => https://fr.wikipedia.org/wiki/Physique_des_plasmas

  En conclusion, la couleur de la lueur de ces OVNIs nous renseigne sur la nature du  plasma qui entoure ces "objets" lumineux.  Si ce plasma (froid très probablement) est faiblement ionisé (avec un taux de dissociation faible), alors il ne peut y avoir de MHD.  L'air autour de l'objet n'est pas suffisamment conducteur. Il faudrait un plasma chaud (ne = ni ) pour cela, avec des températures attendues de 30 000 K et une densité de charges bien plus grandes.  Ce sont des conditions rencontrées dans les éclairs (avec le bruit du tonnerre en plus; et pour les OVNIs on constate qu'il n'y a pas d'ondes de choc...).  Donc, la MHD appliquée aux OVNIs est une chimère.  Cette technique est plutôt réservée à la propulsion des satellites dans l'espace (avec de faibles poussées, sur de longues durées).

  => http://www.atoptics.co.uk/fz655.htm

  => https://www.letemps.ch/sciences/foudre-declenche-reactions-nucleaires



  Sincères salutations.
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: La lueur des OVNIs.

le Ven 01 Mar 2019, 11:41
Bonjour,

 
  Après avoir parcouru LDN n°124-Avril 1973, je suis tombé sur l'article intitulé  "l'étrange rencontre du ciel de Pérou", le 2 février 1967, à la page 21 à 22 (ou de 23 à 33 du lecteur SCRIBD).  Cette histoire est bien connue, avec en plus une prétendue photo de l'objet de forme conique.

  => https://ufologie.patrickgross.org/htm/peru2feb1967f.htm

  La description de cet objet vu par les témoins (pendant près d'une heure) est celle d'un cône renversé qui émettait un rayonnement rouge-orange sur sa pointe, et bleu à sa base. Et c'est plutôt étrange là; car il n'y a pas d'effet de pointe dans ce cas (avec le paratonnerre). Les couleurs seraient inversées.

  Cela ressemble bien à l'expérience décrite un peu plus haut, avec le tube à décharge dans l'air, à la page 17 du document PDF sur les aurores.  Par correspondance, le sommet de l'objet en est la borne positive ( + ), et sa base la borne négative ( - ), avec entre les deux électrodes un champ électrique E ( permanent ? ):

  => https://odpf.org/images/archives_docs/13eme/memoires/gr-13/memoire.pdf

  Donc, la surface métallique de l'objet ne se comporte pas comme une antenne radio-électrique classique, avec l'existence de courants surfaciques (à cause de l'effet de peau). On peut aussi supposer que la base de cet objet est portée à une température électronique Te de l'air ionisé (plasma froid) plus grande qu'à son sommet. Aussi, il existe une variation de luminosité qui se produit souvent au moment d'un changement de trajectoire ( Existe-t-il une force exercée pour cela ?). Ce rayonnement intrinsèque apparaît comme un effet secondaire inhérent à leur mode de propulsion.


  Sincères salutations.
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: La lueur des OVNIs.

le Lun 18 Mar 2019, 22:19
Bonjour,


  Voilà une vidéo qui montre, avec une caméra rapide, la formation d'un plasma avec l'air (jaune) au contact d'un arc électrique (bleu violet), par chauffage; ce qui lève la contradiction apparente (ou la confusion) entre les couleurs, et marque la transition entre le plasma froid et le plasma chaud ou thermique (par un transfert d'énergie, résonnant ou collisionnel).

  => http://www.laboiteverte.fr/faire-du-plasma-au-micro-onde-avec-un-raisin/

  C'est juste une question de puissance ! L'étincelle d'un allume gaz électrique ne chauffe pas suffisamment l'air; elle reste bleue; mais ce n'est pas du tout le cas avec l'éclair.

  Pour revenir aux OVNIs, ces "objets" lumineux émettent des rayonnements intenses, produisant parfois des décharges, perturbant assez souvent les installations ou les équipements électriques (avions ou voitures) au moment de leur passage, et chauffent l'air dans leur voisinage avec ionisation.



  Sincères salutations.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum