Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous, en faisant aujourd'hui la première plateforme francophone par sa fréquentation.

Partagez | .
 

 Lumière paralysante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Lumière paralysante   Jeu 24 Déc 2009, 12:54

Lumière paralysante

Des chercheurs de l'Université Simon Fraser (SFU) de Vancouver ont démontré pour la première fois l'utilisation sur un organisme vivant d'un "interrupteur" réversible activé par la lumière. Cette étude a été publiée dans le Journal of the American Chemical Society (JACS).

Les chercheurs ont administré à des nématodes (vers transparents microscopiques de la famille des Rhabditidae) une substance chimique dithiényléthènique photosensible. Puis en exposant les vers à de la lumière ultraviolette, les chercheurs ont été capable de les paralyser.

Les chercheurs supposent que le rayonnement ultraviolet provoque un changement de la structure de la molécule, qui interfère alors avec la chaîne de transport des électrons contrôlant le mouvement. La paralysie persiste jusqu'à ce que les vers soient à nouveau exposés à la lumière visible.

Alors que l'utilisation de matériaux photosensibles existe depuis de nombreuses années (comme dans certaines thérapies photodynamiques pour le traitement du cancer), la réversibilité du phénomène décrit dans cette étude offre de nouvelles perspectives. Comme le souligne Neil Branda qui a dirigé cette recherche : "Il s'agit d'un nouvel outil moléculaire pour l'étude des cellules, et peut-être, à plus long terme, d'un moyen d'activer ou de désactiver des processus biologiques sans utiliser des médicaments et des chirurgies invasives".

source : BE Canada numéro 360 (17/12/2009) - Ambassade de France au Canada / ADIT -
http://www.bulletin s-electroniques. com/actualites/ 61590.htm

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici


Dernière édition par Benjamin.d le Dim 26 Déc 2010, 23:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Jdeuxf
Participation excellente
Participation excellente




Masculin Age : 41
Nombre de messages : 269
Inscription : 23/11/2008
Localisation : Bonneval
Emploi : non communiqué
Passions : lecture, information
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Lumière paralysante   Jeu 24 Déc 2009, 23:40

Bientôt, si ça continue comme ça, ce que font les ET dans les soucoupes volantes en guise de manipulation pseudo médicale, si elles existent, ça va finir par paraître éculé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Lumière paralysante   Ven 25 Déc 2009, 12:26

Oui dans 50 ans on va nous dire pourquoi parlez-vous d'extraterrestres puisque l'homme maitrise cette technologie? Je vois l'arnaque arriver à force de tergiverser depuis 60 ans sur la nature des ovnis.

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Althea
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Féminin Age : 38
Nombre de messages : 519
Inscription : 13/02/2009
Localisation : Nord
Emploi : Professeur
Passions : Astronomie, fantasy, country
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Lumière paralysante   Ven 25 Déc 2009, 13:21

Plus nos technologies vont progresser et plus les manifestations de véritables OVNIS risquent d'être brouillées...

Paradoxalement, nos systèmes de détection et d'analyse seront plus performants mais pour le citoyen lambda souhaitant enquêter par lui-même, cela va devenir coton...

Pas très optimiste tout cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léon.D
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 68
Nombre de messages : 2141
Inscription : 21/10/2007
Localisation : charleroi
Emploi : pensionné
Passions : peche ,bricolage,poules naines .témoin vague belge
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Lumière paralysante   Ven 25 Déc 2009, 13:43

Oui nous évoluons au point de vue technologies .Mais de la a détecter les ovni
qui se manifestent régulièrement il reste un fameux pas a franchir ce n'est pas encore pour demain .
Il faudrait avant tout trouver la matière dans laquelle ils sont fabriqués et leur mode de propulsion .
Bonne journée .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Lumière paralysante   Jeu 13 Jan 2011, 18:39

Pour lire en mode plein écran, cliquer sur Fullscreen
Pour afficher la barre de défilement, sélectionner Scroll

Bonne lecture.
Des neurones contrôlés par la lumière
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Lumière paralysante   Jeu 13 Jan 2011, 18:48

Bonsoir,
Cela se rapproche un peu des tubes paralysant utilisés par des humanoïdes, cité dans certains témoignages ....
Ce qui est troublant c'est qu'il paralyse que les gestes et non les sens, de plus il fait la différence entre les gestes volontaires et non volontaires....

Somme nous à l'aube d'un début de commencement dans nos recherches ?
bdfhs
Revenir en haut Aller en bas
Hannibal
Modérateur
Modérateur
avatar



Masculin Age : 45
Nombre de messages : 2924
Inscription : 16/06/2010
Localisation : foix 09
Emploi : batteur d'armures
Passions : histoire medievale
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Lumière paralysante   Jeu 13 Jan 2011, 21:02

Bonsoir, oui Antony, a l'aube......Plus que quelques milliers d'années et nous allons enfin comprendre....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brunehaut
Analyste enquêteur
Analyste enquêteur
avatar



Féminin Age : 42
Nombre de messages : 1959
Inscription : 16/05/2009
Localisation : Soissons
Emploi : ****
Passions : ****
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Lumière paralysante   Mer 26 Jan 2011, 22:07

L'optogénétique, méthode de recherche de l'année !

Samedi 01 janvier 2011

L'optogénétique désigne le contrôle de certaines cellules, en particulier cérébrales, par la lumière, via l'insertion de gènes spécifiques. Pour la prestigieuse revue scientifique Nature Methods, qui y consacre un dossier complet, il s'agit de la méthode de l'année. Pourquoi ? Parce que cette technologie promet tout simplement une révolution en neurosciences, au niveau de la recherche, du diagnostic voire du soin.



Contrôler le cerveau avec la lumière peut paraître effrayant. Mais les neuroscientifiques y voient surtout de formidables possibilités, en particulier pour améliorer la connaissance du fonctionnement du système nerveux et de ses vecteurs, les neurones. La lumière pourrait également devenir médicament, via l'insertion de gènes spécifiques ultra-ciblés répondant aux photons (composants de la lumière).

Le contrôle du cerveau par la lumière, kesako ?
L'optogénétique est née en 2002 de l'observation d'une protéine sensible à la lumière découverte dans une algue, la channelrhodopsine (ChR2). La présence ou l'absence de lumière va influer sur ces protéines, ce qui va modifier le comportement des cellules vivantes et des organismes. Les chercheurs ont donc eu l'idée d'introduire les gènes responsable de la fabrication de ces protéines (via un virus par exemple, qui va infecter le cerveau et y greffer les séquences d'ADN nécessaires) dans des cellules précises, afin de pouvoir les contrôler avec de la lumière.

Lorsque la cellule cible est un neurone, le fait d'y faire s'exprimer des protéines photosensibles va permettre d'en contrôler l'activité électrique. Une lumière bleue va donc pouvoir spécifiquement activer un neurone contenant les protéines photosensibles ChR2, tandis que le neurone voisin ne sera pas activé. A l'inverse, une lumière jaune inhibera spécifiquement les neurones contenant d'autres protéines, les halorhodopsines (alors qu'une électrode cérébrale va activer ou inhiber un groupe de neurones, indifféremment, en rouge à gauche sur le schéma ci-dessous) :



Or un neurone (ou un circuit neuronal spécifique), en fonction de sa localisation, peut intervenir dans la motricité, les sentiments, l'apprentissage, le sommeil, l'anxiété, la respiration, l'expression d'une pathologie, etc. Cette technologie, qui a franchi des caps décisifs en 2010 -amélioration de l'insertion de gènes dans des zones spécifiques, des technologies de mesure des effets biologiques, expériences in vivo- va donc permettre d'étudier très précisément le rôle de chaque groupe de neurones (et éventuellement agir dessus), alors que jusqu'à présent l'analyse des actions cérébrales se faisait par aires, par petites surfaces du cerveau, empiriquement (grâce à des IRM fonctionnelles notamment).

Des expériences étonnantes menées sur une souris, une mouche et un ver
En 2010, des chercheurs de l'université de Stanford (Californie) ont réussi à tester ce principe sur des souris en leur insérant au niveau cérébral les gènes nécessaires codant pour la ChR2. Ces gènes ont entraîné l'expression de la protéine photosensible au niveau de certains neurones chargés de la motricité.

Une mini-fibre optique a ensuite été "greffée" sur le cerveau des rongeurs. Lorsque cette fibre envoie de la lumière bleue, les protéines cibles sont "excitées" et commandent alors aux circuits neuronaux modifiés d'enclencher un mouvement circulaire vers la gauche. Lorsque la lumière s'éteint, la souris s'arrête, comme vous pouvez le constater sur l'étonnante vidéo ci-dessous :



Les circuits neuronaux moteurs de cette souris sont donc contrôlés par la lumière...

Sur la vidéo ci-dessous de Nature, à 2'15 environ, vous pouvez voir une mouche qui cherche à s'enfuir lorsqu'elle reçoit de la lumière. Les protéines ChR2 greffées sur le cerveau de cet insecte ont été suffisamment ciblées pour ne toucher que 2 neurones, parmi 200 000... Vers 3 minutes vous pouvez également voir un ver, qui cette fois-ci a reçu des gènes codant pour l'halorhodopsine. En conséquence lorsqu'il reçoit de la lumière jaune, ses neurones moteurs sont inhibés, et il arrête de se tortiller :




Des souris parkinsoniennes traitées par la lumière bleue !
L'idée de Karl Deisseroth et de son équipe (université de Stanford) a été de reproduire l'expérience précédente avec des souris parkinsoniennes, dont un circuit neuronal moteur est défectueux. Ils ont donc injecté dans le striatum des souris les gènes nécessaires, qui ont inséré les protéines CHR2 dans les neurones des noyaux gris centraux (zone du cerveau où sont situés les neurones qui ne produisent plus de dopamine, ce qui provoque la maladie de Parkinson).

Résultat, l'exposition à la lumière bleue a activé spécifiquement les voies motrices défectueuses de cette zone, ce qui a permis une régression de la rigidité, de la lenteur des mouvements et des difficultés à les initier.

Dans ce cas, l'optogénétique a donc permis d'identifier très précisément les neurones qu'il faut cibler pour faire régresser les symptômes moteurs de la maladie de Parkinson. Cette découverte permettra peut-être d'élaborer un jour un traitement ciblé pour l'homme.

Vers d'autres applications en santé
D'autres expériences passionnantes sont actuellement en cours, pour essayer d'identifier avec l'optogénétique les cellules spécifiques du rythme cardiaque encore de la respiration. En novembre dernier, des chercheurs ont ainsi annoncé dans la revue Science avoir identifié grâce à l'optogénétique une douzaine de cellules seulement (cardiomyocytes) dont le dérèglement électrique modifie totalement le rythme cardiaque.

De son côté, l'équipe de Karl Deisseroth, toujours, a réussi à lever les symptômes dépressifs de souris en activant, toujours à la lumière bleue, une petite zone spécifique du cortex préfrontal qui semble impliquée dans la dépression (des autopsies d'humains dépressifs ont montré une faiblesse de cette zone).

Peut-être qu'il sera possible dans quelques années de cultiver des cellules cardiaques ou neurones tout neufs à partir de cellules souches (IPS ou embryonnaire), puis de les greffer et de contrôler leur activation par la lumière (pacemaker à lumière...). L'identification de ces cellules permettra peut-être aussi d'élaborer de nouveaux traitements, non lumineux mais très ciblés...




En conclusion cette nouvelle technologie, saluée par Nature Methods, ouvre de nouvelles perspectives diagnostiques et thérapeutiques, même si elle est encore balbutiante. Reflet de cet intérêt mondial : l'optogénétique est actuellement étudiée par plus de 800 laboratoires dans le monde !

Jean-Philippe Rivière

Sources :
- "Method of the Year : Optogenetics", Nature Methods, 20 décembre 2010, articles accessibles en ligne
- "Regulation of parkinsonian motor behaviours by optogenetic control of basal ganglia circuitry", Kreitzer AC et coll., Nature, juillet 2010, résumé accessible en ligne
- "Optogenetic Control of Cardiac Function", Arrenberg AB et coll., Science, novembre 2010, résumé accessible en ligne
- " Antidepressant Effect of Optogenetic Stimulation of the Medial Prefrontal Cortex", Covington III HE et coll., The Journal of neurosciences, décembre 2010, résumé accessible en ligne

http://news.doctissimo.fr/l-optogenetique-methode-de-recherche-de-l-annee-_article7604.html

_______________________________________
brunehaut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
flo08300
Nouveau membre
Nouveau membre




Masculin Age : 34
Nombre de messages : 3
Inscription : 03/09/2013
Localisation : ARDENNES
Emploi : ELECTRICIEN
Passions : PECHE
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Lumière paralysante   Sam 07 Sep 2013, 21:15

y a vait un film comme ca ou les et envhissent la terre et capturent les humains a l aide d une telle lumiere pour leurs hoter le cerveau pour s en servir comme cerveau pour des robots bio meca
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Lumière paralysante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Lumière: confusions à éviter
» Peintre de lumière fabuleux... Mario Duguay....
» Flashes de lumière
» 2010: Le 07/03 vers 10h30 - Qui a vu comme moi une énorme lumière ds le ciel à Bxl ? (Belgique)
» Paradoxe EPR(Einstein Podolsky Rosen): des signaux plus rapide que la lumière?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Rubriques Thématiques :: Thématiques Sciences :: Sciences: aéronautique, technologies de pointe, découvertes :: Les découvertes scientifiques insolites-