Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous... Merci !!

Partagez | .
 

 En 1967, le 11/06 Observation du greffier du tribunal d'instance de Roubaix

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: En 1967, le 11/06 Observation du greffier du tribunal d'instance de Roubaix   Jeu 14 Fév 2008, 18:43

11 JUIN 1967: LE GREFFIER DU TRIBUNAL, LE MINISTRE DES ARMÉES, ET L'OVNl

Le 23 juin 1967, M. H..., greffier an Tribunal d'instance de Roubaix. écrit au ministre des Armées. M. H..., sa fille et sa femme ont été témoins d'un phénomène inexplicable.
Monsieur le ministre,

J'ai l'honneur de porter à votre connaissance l'observation faite par moi, mon épouse et ma fille le dimanche 11 courant vers 9 h 30 sur le territoire de Gavrelle, entre Douai et Arras dans les circonstances suivantes :

Il était environ 9 h 30 et nous roulions en voiture en direction d'Arras, nous venions de dépasser Gavrelle et nous nous trouvions à peu près à 1,5 kilomètre de cette agglomération quand mon attention fut attirée par un objet de couleur sombre, immobile au-dessus d'un champ bordant la route. Cet objet se trouvait à environ 30 mètres de hauteur et à une distance d'environ 40 mètres par rapport à la ligne d'arbres bordant la route. Ce que j'avais pris au départ pour un cerf-volant, s'avéra être, quand j'arrivais à sa hauteur, un engin d'apparence cylindrique et d'une taille égale à. celle d'une voiture moyenne. Cet objet paraissait avoir deux Stabilisateurs de forme également cylindrique de plus petite taille que la partie centrale et se terminant en pointe aux extrémités. Le nez de la partie centrale paraissait enflé par rapport à la queue qui ne possédait aucun gouvernail de direction. L'engin était de teinte grise très foncée; aucun bruit n'était perceptible et aucune hélice ni engin de propulsion quelconque n'était visible. Pris dans la circulation assez intense sur cette route, je ne pus m'arrêter mais ma fille qui s'était retournée et continuait à regarder l'objet par la vitre arrière de mon véhicule, me dit tout à coup que l'objet après avoir pivoté sur lui-même, avait grimpé à la verticale à une vitesse incroyable. Ce démarrage brutal se fit sans aucun bruit audible. Je ne tire personnellement aucune conclusion de cette observation mais vous la livre, à toutes fins utiles.

Veuillez agréer, Monsieur le Ministre, l'expression de ma très haute considération.

Suite à cette lettre, la gendarmerie fait une enquête.

Procès-verbal d'enquête préliminaire, le 14 août 1967, par te gendarme W... et le gendarme I... de la résidence de Vigny dans le Pas-de-Calais.
Rapportons les opérations suivantes que nous avons effectuées, agissant en uniforme et conformément aux ordres de nos chefs :

Le 8 août 1967, à 14 h 45, en visite de commune, nous nous trouvons à Gavrelle, dans le Pas-de-Calais, nous agissons en vertu d'une demande d'enquête n° 29 424 MA, gendarmerie territoriale, en date du 27 juillet 1967 émanant de M. le Directeur de la gendarmerie et de la justice militaire, sous-direction de la gendarmerie du bureau technique d'organisation et d'emploi; 19, boulevard de Latour-Maubourg, 75007 Paris.

Transmission n° 50 77 - 2, du 29 juillet 1967 du général commandant régional de la gendarmerie nationale à Lille

Mission : recueillir tous renseignements susceptibles d'apporter une explication au phénomène constaté par M. H..., greffier du Tribunal d'instance de Roubaix, dans le Nord le dimanche 11 juin 1967 à 9 h 30 sur le territoire de Gavrelle dans le Pas-de-Calais.

Enquête

Conformément à la mission confiée, nous nous sommes transportés sur la route nationale 50, entrée d'autoroute de Lille, direction d'Arras à 1,500 kilomètre de la direction de Gavrelle. En examinant le terrain de part et d'autre de cette voie de circulation, classée à grande circulation, nous n'avons décelé aucune modification d'infrastructure qui soit de nature à prêter à confusion dans l'esprit d'un observateur et ce en tenant compte de l'engin non identifié signalé par M. H... Nous nous sommes informés de l'existence éventuelle d'un chantier mobile auprès des notables de la localité de Gavrelle. A cet effet, entendons le 8 août 1967 à 15 h 10 M. B..., cinquante-huit ans, agriculteur, demeurant à Gavrelle, qui déclare :
Je n'ai jamais entendu parler d'un quelconque phénomène comparable au type d'évolution et à la description technique faites par votre correspondant. A l'époque signalée, soit en juin 1967, une entreprise d'électri-jication installait des pylônes en alliage d'aluminium, il s'agissait de pylônes de 25 à 30 mètres de hauteur, pour la haute tension. Il n'y a pas eu d'autres modifications sur le terrain depuis ces derniers mois.

Le 8 août 1967 à 15 h 25, lecture faite par moi, persiste et signe.
Ce même jour, à 16 heures, nous entendons V..., soixante-huit ans, garde-champêtre, demeurant à Gavrellc, qui déclare :

Au cours de mes diverses activités je n'ai jamais reçu de la part de tiers de confidences relatives aux évolutions d'engins non identifiés dans le ciel de ce secteur. Personnellement, je n'ai pas observé de phénomènes de ce genre. A part la construction en juin dernier d'une ligne électrifiée traversant le territoire, il n'existe pas d'autre transformation récente en ouvrage métallique s'identifiant avec les caractéristiques de l'engin observé. A ma connaissance je ne vois pas parmi la jeunesse de Gavrelle des gens, qui, dans le cadre de leurs études, soient des amateurs de constructions ou de mises en œuvre de fusées. A mon sens, toute observation similaire à celle de M. H... par des habitants de Gavrelle aurait alimenté la chronique locale en quelques jours.
Lecture faite, persiste et signe.

Toutes les autres personnes contactées à ce sujet dans Gavrelle se sont révélées incapables de fournir la moindre explication concernant l'observation faite le 11 juin 1967 par M. H... A noter qu'à part la station météo de Lille-Lesquin, il n'existe pas dans la région concernée, de station utilisatrice de ballons sondes.

Clôture du procès-verbal

Les gendarmes se transportent ensuite au domicile de l'auteur de la lettre et M. H..., greffier du Tribunal d'instance de Roubaix déclare :

Je confirme en tous points les termes de ma lettre à M. le ministre des Armées en date du 23 juin 1967 jointe à votre dossier. Je connais très bien la région de Gavrelle puisque ie circule sur cette route tous les dimanches et je puis affirmer qu'il ne peut s'agir d'un phénomène atmosphérique, ni d'une fusée, ni d'un avion, ni d'un hélicoptère. L'engin en cause avait une forme bien délimitée. Je l'ai aperçu immobile au-dessus d'un champ depuis la sortie de Gavrelle jusqu'au moment où je suis arrivé à sa hauteur, c'est-à-dire sur un kilomètre de distance environ. Ma fille, âgée de dix-neuf ans, a également vu cet objet. Après l'avoir dépassé, ma fille l'a aperçu alors qu'il s'élevait dans le ciel à une vitesse incroyable. Compte tenu de la circulation, je n'ai pas eu la possibilité de m'arrêter et j'ignore si les autres automobilistes qui me précédaient et me suivaient l'ont aperçu.

Nous avons entendu ensuite M"° H..., vingt ans, secrétaire, demeurant à Flair-lès-Lille qui nous déclare à 15 heures :

Le 11 juin 1967, vers 9 h 30, circulant dans la voiture de mes parents sur la route, dans le sens Douai-Arras, arrivée à la hauteur de la commune de Gavrelle, j'ai aperçu un objet immobile, à ma gauche par rapport à ma direction de marche. J'ai eu mon attention attirée par cet objet que j'avais pris, de prime abord, pour un cerf-volant. J'ai continué à l'observer alors que le véhicule allait dans sa direction. J'ai noté qu'il ne s'agissait pas d'un cerf-volant mais d'un engin ayant la forme d'un cigare et la taille d'une voiture moyenne. Lorsque nous avons dépassé l'engin, ie me suis retournée et j'ai vu qu'il pivotait, puis s'élevait rapidement à une vitesse inimaginable, enfin je l'ai perdu de vue. Je pense que cet engin ne possédait pas de hublots visibles et qu'il était de couleur très foncée.
Lecture faite, persiste et signe.

Nous entendons ensuite M",c H..., quarante-sept ans, sans profession.
Le 11 juin 1967, je me trouvais dans la voiture à droite de mon mari à l'avant, alors que nous nous dirigions vers Arras; personnellement, je n'ai rien vu, car je regardais vers la droite par rapport à notre direction de marche. Ma fille m'a signalé qu'elle voyait un objet sur sa gauche à proximité de Gavrelle. Puis quelques instants plus tard elle a dit. « ça part », mais étant donné ma position, je n'ai rien vu. Par contre mon mari, de sa place de chauffeur, a vu également cet engin.

Lecture faite, persiste et signe.

Remarque. — Ce témoignage, pris isolément, n'aurait pas de signification particulière. Ajouté aux dizaines de milliers de cas semblables, il ne fait que confirmer l'existence d'un phénomène extraordinaire.

Scanné par benzemas http://www.forum-ovni-ufologie.com/index.htm, extrait du livre "le nouveau défi des ovnis"

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
 

En 1967, le 11/06 Observation du greffier du tribunal d'instance de Roubaix

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Base de données: les cas d'observations d'ovni classés par type :: Les affaires importantes dans l'histoire de l'ufologie :: VIII/ Observations en France et rapports de Gendarmerie-