Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous, en faisant aujourd'hui la première plateforme francophone par sa fréquentation.

Partagez | .
 

 Carl Sagan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Carl Sagan   Mer 14 Nov 2007, 23:47

Carl Sagan



Carl SaganCarl Sagan (9 novembre 1934 à Brooklyn, New York – 20 décembre 1996) est un scientifique et astronome américain. Il est l'un des fondateurs de l'exobiologie. Il a mis en place le programme SETI de recherche d'intelligence extra-terrestre et réalisé pour la télévision la série de vulgarisation scientifique Cosmos, diffusée sur plusieurs continents. Il est aussi célèbre pour son scepticisme.

Biographie

Carl Sagan était professeur et directeur de laboratoire à l'Université Cornell et a contribué à la plupart des missions non-habitées d'exploration spatiale du système solaire. Il eut l'idée d'apposer sur les sondes un message inaltérable et universel qui pourrait être compris par une intelligence extra-terrestre (la plaque de Pioneer). Il est également connu pour avoir co-écrit un article annonçant les dangers de l'hiver nucléaire.

Pendant la deuxième guerre du Golfe, Sagan a prédit que la fumée engendrée par les bombardements américains des puits et raffineries de pétrole irakiens entraînerait des conséquences proches de l'hiver nucléaire. Au cours d'un débat, Fred Singer a prédit qu'au contraire les vents dissiperaient la fumée en quelques jours.

Il a écrit et raconté la série télévisée Cosmos . Il est également l'auteur de plusieurs livres de vulgarisation, dont Cosmos tiré de la série et un point bleu pâle sur la place de l'homme et de la Terre dans l'univers. Il a aussi écrit un roman, Contact, qui fut adapté au cinéma. Ce livre a reçu le prix Locus 1986 dans la catégorie premier roman.

Il a été un membre éminent du mouvement sceptique contemporain. Sagan fut l'un des pères fondateurs d'un des groupes sceptiques américain, le Committee for Skeptical Inquiry, qui considère qu'aucune preuve de l'existence du paranormal n'a été apportée à ce jour. Son ouvrage The Demon-Haunted World est considéré comme un classique du scepticisme. Si son ouvrage UFO's - A scientific debate est ouvert à la possibilité que l'hypothèse extra-terrestre puisse expliquer le phénomène ovni, il devint de plus en plus sceptique, au fur et à mesure qu'il vieillissait, vis-à-vis des prétentions de l'ufologie (voir à ce sujet le modèle sociopsychologique du phénomène ovni).

Après un long et difficile combat contre la myelodysplasie, Carl Sagan décède le 20 décembre 1996 à l'âge de 62 ans.

L'astéroïde 2709 Sagan a été nommé en son honneur, ainsi qu'une récompense, Carl Sagan Memorial Award.


Vision of Mars: A message to the Future

La mission "Phoenix"[1], qui a quitté la Terre le 4 août 2007, a emmené avec elle un message audio de Carl Sagan destiné aux futurs martiens (vous pouvez l'écouter ici). La mission devrait atterrir sur mars en mai 2008. Le message de Carl Sagan fait partie du mini-CD « Vision of Mars: A message to the future », un projet de la Planetary Society, qui contient des romans et des nouvelles de Science-Fiction à propos de la planète Rouge.


Citations

« L’imagination nous emmènera souvent vers des mondes qui n’existent pas, mais sans elle nous n’irions nulle part. »

« Il me semble que ce qui est requis est un sain équilibre entre deux tendances: celle qui nous pousse à scruter de manière inlassablement sceptique toutes les hypothèses qui nous sont soumises et celle qui nous invite à garder une grande ouverture aux idées nouvelles. Si vous n’êtes que sceptique, aucune idée nouvelle ne parvient jusqu’à vous; vous n’apprenez jamais quoi que ce soit de nouveau; vous devenez une détestable personne convaincue que la sottise règne sur le monde — et, bien entendu, bien des faits sont là pour vous donner raison. D’un autre côté, si vous êtes ouvert jusqu’à la crédulité et n’avez pas même une once de scepticisme en vous, alors vous n’êtes même plus capable de distinguer entre les idées utiles et celles qui n’ont aucun intérêt. Si toutes les idées ont la même validité, vous êtes perdu: car alors, aucune idée n’a plus de valeur. »

« Il n’est pas nécessaire d’avoir un diplôme universitaire pour être un sceptique, comme le montre bien le fait que tant de personnes peuvent acheter une voiture usagée sans se faire rouler. L’idéal que vise la démocratisation du scepticisme est au fond celui-ci: chacun devrait posséder des outils de base qui permettent d’évaluer rigoureusement et constructivement des propositions qui se donnent comme vraies. Tout ce que la science demande, à ce niveau, est que l’on emploie partout le même degré de scepticisme que nous mettons en œuvre lorsque nous achetons une voiture usagée ou lorsque nous jugeons de la qualité d’analgésiques ou de bières en regardant des publicités. »

Bibliographie

UFO's - A scientific debate (sic) avec Thornton Page (1972, Cornell University Press, puis Barles & Noble 1996) - Livre tiré des déclarations préparées lors du Symposium sur les ovnis de l'AAAS les 26 et 27 décembre 1969 à Boston (Massachusetts), où Sagan développe le chapitre consacré à l'HET et aux autres hypothèses pour expliquer les ovnis. ISBN 0760701962
Cosmic Connection: an Extraterrestrial Perspective ou L'Appel des étoiles, 1975, ISBN 0440133017 (anglais), ASIN 2020049430 (français);
The Dragons of Eden: Speculations on the Evolution of Human Intelligence ou Les Dragons de l'Éden, 1980, ISBN 0345260317 (anglais) ou ISBN 2020054981 (français);
Cosmos, 1981, ISBN 0345331354 (anglais) ou ASIN 2501006283 (français);
Shadows of Forgotten Ancestors, (en collaboration avec Ann Druyan) 1993, ISBN-10:0345384725 ou ISBN-13:978-0345384720.
Pale Blue Dot: A Vision of the Human Future in Space, 1st edition 1994, Random House, New York, ISBN 0679438416;
The Cold and the Dark: The World After Nuclear War ou Le froid et les ténèbres: le monde après une guerre atomique (en collaboration avec P. R. Ehrlich, D. Kennedy et W. Orr. Roberts), 1985, ISBN 0393018709 ou ISBN B0000DWV4N;
Comète (en collaboration avec Ann Druyan), 1985;
L'Hiver Nucléaire (en collaboration avec Richard Turco), 1991.
Contact, roman qui donna lieu à l'adaptation cinématographique Contact avec Jodie Foster.
Sagan, Carl, "The Demon-Haunted World: Science As a Candle in the Dark". Ballantine Books, March 1997 ISBN 0-345-40946-9.

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Carl Sagan   Sam 17 Nov 2007, 16:40

Carl Edward Sagan (docteur) (1934-1996)

Tous les livres du monde ne contiennent pas plus d'information qu'il n'en est diffusé en video dans une seule grande ville américaine en une seule année. Tous les bits n'ont pas la même valeur.

Home

Sagan naît le 9 novembre 1934 dans le quartier de Brooklin à New York. A partir de 1948 il entre au collège à Rahway (New Jersey).


Carl Sagan [1961, UPI/Corbis-Bettmann]
A partir de 1951 il entre à l'Université de Chicago, où il va commencer à s'intéresser aux origines de la vie. Il y obtient une licence (1955) puis une maîtrise (1956) en Physique. D'après Reiffel, c'est après cette époque, en 1958, que Sagan est contacté pour participer au projet A119, avant d'obtenir son doctorat en astronomie en 1960. Il rentre ensuite à l'Université de Berkeley et enseigne en tant que professeur auxiliaire à l'Université de Harvard.

Son premier article dans grand journal scientifique paraît en Mars 1961, dans le magazine Science. Il s'intitule La Planète Vénus et va lui permettre de poser tôt son empreinte dans le monde scientifique. Son travail aide à déterminer que la surface de Vénus — un moment considérée comme un lieu peut-être habitable — est extrêment chaude, brûlée par un effet de serre considérable. Début novembre il participe fait ses premiers pas dans la question SETI, en participant à la fameuse réunion de "l'Ordre du Dauphin" organisée par Drake et Pearman au NRAO.

De fil en aiguille, Sagan est rapidement engagé dans un débat concernant la sonde Mariner 2, qui doit aller inspecter Vénus. Une des questions cruciales est de savoir si la sonde doit emporter une caméra. Sagan fait partie du camp minoritaire des "explorateurs", qui pense que l'on pourrait observer quelque chose au travers de quelques rares trous dans la couche nuageuse de Vénus. De la même manière il suggérera que des extraterrestres auraient pu visiter notre système solaire, faire une escale sur la Lune, et y laisser des artefacts observables par des caméras. En 1963 il rentre à Cambridge où il est astrophysicien à l'Observatoire d'Astrophysique Smithsonian. Lors d'une conférence cette année-là, il défendit encore une fois l'idée d'installer des caméras sur les sondes en route pour Mars, en partie parce qu'elles pourraient observer de nombreux artefacts de formes de vie avancées. Cependant les responsables du JPL décident que Mariner 2 inspectera Vénus sans caméras, mais équipée du radiomètre infrarouge sur lequel a travaillé Sagan.

En 1966 il écrit Intelligent life in the universe avec I. S. Shkolovskii. En décembre 1967, il publie dans le National Geographic un article intitulé Mars, un monde nouveau à explorer.

Cornell et symposiumsEn 1968 il quitte son poste à Cambridge pour l'Université de Cornell à Ithaca (New York). Là, il rencontre Frank Drake, devient directeur du Laboratoire pour l'Etude des Planètes et fonde le nouveau domaine de recherche de l'exobiologie — l'étude des formes de vie et des biochimies extraterrestres possibles. Cette année-là il fait une déclaration au symposium sur les ovnis organisé à la Chambre des Représentants U.S.

Cette même année, avec Philip Morrison, Walter Orr Roberts (University Corporation pour la Recherche Atmosphérique à Boulder, Colorado) et surtout Thornton Page, Sagan approche l'AAAS pour que l'association organise un symposium sur les ovnis, à l'occasion d'une conférence de l'AAAS prévue en décembre. Cependant, en attente de la parution du Rapport Condon et en raison de l'opposition de certains scientifiques à traiter le sujet des ovnis. Au sujet de cette opposition Sagan écrit, peu avant la tenue du symposium (134ème conférence de l'AAAS) l'année suivante :

L'opposition à la tenue de ce symposium, présentée en partie par certains scientifiques très distingués, est basée sur la vision que si un sujet aussi non-scientifique que la controverse ovni est discuté, nous pourrions tout aussi bien organiser des symposia sur l'astrologie, les idées d'Immanuel Velikovsky, et ainsi de suite. Nous pensons que cette conclusion est substantiellement correcte, mais ce n'est pas le reductio ad absurbum que ses auteurs semblent croire qu'il est.

Tous ceux d'entre nous qui enseignent dans des collèges et des universités sont conscients d'une dérive tendant à s'éloigner de la science. (...)

Mais alors que nous pouvons déplorer cette tendance, en particulier dans sa variante extrême de culte religieux, il ne nous semble pas profitable de l'ignorer. Parler de "lui donner de l'importance en en discutant" est mal comprendre ces attitudes. Ils reçoivent déjà de la considération dans le sens où bénéficient d'une large couverture des journaux et des magazines qui touche bien plus d'américains, scientifiques comme profanes, que, par exemple, les journaux scientifiques qui évitent généralement une telle discussion.

Il y a des choses que l'on peut attendre de symposia scientifiques sur de tels sujets et d'autres choses que l'on ne peut attendre. Nous ne convertiront pas les vrais croyants, quelle que soit la force de nos arguments. Une secte religieuse prédit de manière confidentielle que le monde finirait en 1914. Comme la fin du monde n'était apparemment pas arrivée, on aurait pu s'attendre à ce que les membres de cette secte soit proche de 0. Ce n'est pas le cas ; le nombre de ses membres s'est régulièrement accru depuis 1914. (...)

La science est elle-même devenue une sorte de religion, et de nombreuses déclarations engoncées dans le vocable scientifique sont docilement acceptées par la plupart du public. Nous pensons que des organisations comme l'AAAS ont une obligation majeure d'arranger des confrontations sur précisément ces sujets liés à la science qui attirent l'oeil du public. Auparavant de telles confrontations ont bien servi la science (...). Lettre de Sagan adressée aux participants au symposium, au comité de l'AAAS et à d'autres parties le 29 septembre 1969.

Le symposium se tient finalement les 26 et 27 décembre 1969 à Boston (Massachussets), où l'AAAS refuse de cautionner le Rapport Condon. On en retiendra notamment ces déclarations de Sagan :

Il y a une large gamme de concepts qui seraient particulièrement fascinants si seulement ils étaient vrais. Mais précisément parce que ces idées ont du charme, exactement parce qu'elle sont d'une significativité émotionnelle pour nous, ce sont les idées que nous devons examiner de la manière la plus critique.

(...) Il y a 2 sortes d'auto-tromperie possible ici : soit accepter l'idée d'une visite extraterrestre face à des preuves très minces parce que nous voulons que ce soit vrai ; ou rejeter une telle idée en bloc, en l'absence de preuves suffisantes, parce que nous ne voulons pas qu'elle soit vraie. Chacun de ces extrêmes est une sérieuse entrave à l'étude des ovnis Sagan-Page 1972, p. 265.

NASA (1971)En 1971 il est nommé Professeur d'Astronomie et des Sciences de l'Espace David Duncan. La même année avec Frank Drake et Phil Morrison, il rejoint des scientifiques soviétiques à la 1ère conférence internationale sur la communication avec des intelligences extraterrestres, qui se tient à Byurakan en Arménie (URSS). En tant qu'ardent supporter de l'exploration spatiale, il commence à être consultant pour la mission Mariner 9 (1971) de la NASA, qui donne les premières images détaillées de Mars, montrant alors un monde désolé et parsemé de cratères. Egalement avec Drake, il conçoit une plaque contenant un message de salut du peuple de la Terre, que transportent les sondes Pioneer 10 (1971) et Pioneer 11 (1972), qui onta aujourd'hui dépassé les limites du système solaire et poursuit sa route dans l'espace interstellaire.

SETI
Sagan à la conférence du SETI en 1972
Tout au long de sa carrière, Sagan insiste sur l'importance de rechercher les signes d'une vie extraterrestre, posant cette question cruciale :

Sommes-nous un accident exceptionnellement rare ou l'univers déborde-t-il d'intelligence ? (C'est) une question vitale pour nous comprendre nous-mêmes, nous et notre histoire.

Avec divers collaborateurs, dont Paul Horowitz de l'Université de Harvard, Sagan collabore aux projets utilisant des radiotélescopes pour écouter les signaux provenant de possibles civilisations extraterrestres. Il déclare un jour :

Découvrir que d'autres êtres partagent l'univers avec nous aurait une signification absolument phénoménale, ce serait un événement marquant une nouvelle époque dans l'histoire humaine.

Les radio télescopes écoutant les signaux de la vie dans les milliards d'étoiles et de galaxies, partie du programme chère au coeur de Sagan, n'a toujours pas reçu de réponse à ce jour. A ce propos, Sagan déclare :

Cela donne une indication de la rareté et de la préciosité de la vie sur cette planète. Le pendant de ne pas trouver de vie sur d'autres planètes est d'apprécier la vie sur Terre.

En 1985, comme pour la fondation Bosack-Kruger, il convainc Steven Spielberg de subventionner le projet META à hauteur de 100 000 $. Le projet débute à l'observatoire Oak Ridge à Harvard (Massachusetts).

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Carl Sagan   Sam 17 Nov 2007, 16:40

The Cosmic ConnectionDans un chapitre de son 1er livre The Cosmic Connection (1973), Sagan spécule sur la possibilité d'autres systèmes planétaires contenant des mondes supportant la vie. Il inclut une illustration montrant 5 "modèles de systèmes solaires" créés à l'aide d'une simulation sur ordinateur conçue par Stephen Dole, alors à Rand Corp.

Tout en dépensant énormément d'énergie à ses écrits et conférences publiques, il continue d'être un chercheur actif. Il ne perd jamais son enthousiasme pour ses recherches sur la prédominance de la chimie organique ou pour sa quête de signaux de civilisations extraterrestres. Peu importe que de tels signaux n'aient pas encore été découverts; Sagan prend un grand plaisir à s'attaquer à des tâches et des concepts présents loin de la prise en compte de la science. Dans cet esprit, les derniers chapitres de The Cosmic Connection contiennent ses réflexions sur ce que des intelligences extraterrestres pourraient être et comment elles pourraient communiquer. Les mots de Sagan sont à la fois inspirés et humbles :

Nous sommes comme les habitants d'une vallée isolée de Nouvelle Guinée qui communiquent avec les sociétés des vallées voisines à l'aide de messagers et des tambours. Si on leur demandait comment une société extrêmement avancée pourrait communiquer, il imagineraient des messagers extrêmement rapides ou un immense tambour improbable. Ils n'imagineraient pas une technologie dépassant leur compétence. Et pourtant, durant tout ce temps, un considérable traffic par câble et radio passe au-dessus d'eux, autour d'eux, et à travers eux...

Nous écouterons les tambours interstellaires, mais nous ne verrons pas les câbles interstellaires. Nous sommes probablement capables de recevoir nos premiers messages des tambours des vallées galactiques voisines — provenant de civilisations légèrement plus avancées. Les civilisations largement plus avancées que la nôtre seront, pour un long moment, éloignées à la fois par la distance et par l'accessibilité. Dans une future époque de traffic radio intense, les civilisations les plus avancées pourraient rester, pour nous, une légende vaporeuse.

Par la suite il collabore aussi aux modules et sondes Viking (1975), qui recherchent — sans succès — des signes de vie à la surface de la planète rouge; les sondes Voyager (1977) qui offrent les premieres études des planètes extérieures et de leurs satellites; et la sonde Galileo, qui renvoie des images extrêmement détaillés de Jupiter et de ses satellites géants. A propos de l'exploration spatiale, Sagan déclarera :

Nous avons examiné de près des douzaines de nouveaux mondes. Des mondes que nous n'avions jamais vu auparavant. Et à moins que nous soyons assez stupides pour nous détruire nous-mêmes, nous allons nous déplacer dans l'espace au siècke prochain. Et je suis assez chanceux pour avoir joué un rôle dans la première reconnaissance préliminaire du système solaire, c'est une chose terriblement excitante.

Nous avons parcouru l'ensemble des planètes du systèmes solaire, de Mercure à Pluton, au cours d'une période historique de 20 (à) 30 ans d'exploration par vaisseaux spatiaux.

Sagan montrera également que l'univers regorge de composés chimiques basés sur le carbone qui pourraient être les précurseurs d'autres formes vivantes. Sagan constitue également des preuves que Titan le satellite de Saturne possède une atmosphère contenant des molécules organiques similaires aux briques élémentaires de la vie. Ce travail sera confirmé avec fracas par les sondes Voyager 1 et 2 dans les années 1980s.

Le début du succèsA côté de ses recherches, Sagan a également hébergé sur série télévisée populaire sur PBS intitulée "Cosmos." Il a publié des centaines d'articles scientifiques; écrit 8 livres, donc le gagnant du prix Pulitzer "The Dragons of Eden"; et fut professeur d'astronomie à l'Université de Cornell University à Ithaca (New York).

En 1976 il quitte Ithaca pour Pasadena et co-fonde là-bas le CSICOP. En 1977 il publie The Dragons of Eden, une réflexion sur l'évolution possible de l'intelligence humaine. Au printemps il revient à Ithaca et est contacté par la NASA qui lui demande de former un comité chargé de définir le contenu d'un enregistrement phonographique qui serait placé dans les sondes Voyager 1 et 2. Les sondes contiendront en plus de l'enregistrement phonographique (prévu pour perdurer un millard d'années), les salutations d'humains en 60 langues différentes ainsi que des sons de cétacés, un traité de l'évolution audio, 116 images de la vie sur Terre et 90 mn de musique d'une grande diversité de cultures (il collaborera aussi à Pionner). La même année il crée Carl Sagan Productions: Science for the Media, Inc. dans le but d'améliorer le traitement de la science à la télévision et au cinéma.

En 1978 il reçoit le prix Pulitzer pour The Dragons of Eden et quitte Ithaca pour Los Angeles, où il entame son 1er projet de série télévisée en 13 numéros sur l'astronomie qui sortira en 1980 sous le titre Cosmos. Peu avant en 1979 il est co-fondateur de la Société Planétaire aux côtés de Bruce Murray et Louis Friedman.

CosmosEn effet le plus grand talent de Sagan est peut-être sa capacité à communiquer avec des personnes ici sur Terre. Au travers d'une série de livres, d'articles de magazines et d'émissions de télévisions, il dépasse la communauté scientifique pour transmettre l'excitation de ses recherches au grand public.

Les intérêts de Sagan vont loin et sont larges, depuis les effets de la guerre nucléaire jusqu'à l'évolution de la pensée vers l'érosion intellectuelle apportée par la pseudoscience (le sujet de son dernier ouvrage, The Demon-Haunted World). Sa série télévisée Cosmos touche une audience de 500 millions de personnes; sa nouvelle Contact est adaptée en film.

Dans l'immensité du cosmos, il doit y avoir d'autres civilisations, beaucoup plus âgées et beaucoup plus avancées que la nôtre. Alors, ne devrions-nous pas avoir été visités ? Ne devrait-il pas y avoir à tout moment des vaisseaux étranges dans les cieux de la Terre ?

Il n'y a là rien d'impossible, et nul ne serait plus heureux que moi si nous étions visités. Mais est-ce que ça s'est vraiment produit ? Ce qui compte, ce n'est pas ce qui semble plausible, pas plus que ce en quoi nous aimerions croire, pas plus que ce qu'un ou deux témoins proclament, mais seulement ce qui est soutenu par des preuves solides, examinées avec rigueur et scepticisme.

Des affirmations extraordinaires nécessitent des preuves extraordinaires [Cosmos, épisode 12 : Encyclopaedia Galactica].

En 1981 il retourne à Ithaca.

Il est également rédacteur-en-chef de ICARUS: International Journal of Solar System Studies et membre du Comité Editorial de Cosmic Search.

Sagan était également un adepte de la marijuana et son ancienne femme, Ann Druyan, dirige l'Organisation Nationale pour la Réforme des Lois sur la Marijuana [CNN 22/08/1999].

il co-fonde le Council for Secular Humanism, une organisation américaine à but non lucratif visant à aider les gens à vivre le mieux possible au travers de la seule raison et sans tomber dans une croyance en un dieu ou une autre supériorité surnaturelle quelconque.

La maladieSagan
En 1994 on lui diagnostique une maladie du sang. Le Centre de Recherche sur le Cancer Fred Hutchinson identifie sa maladie comme une myelodsplasie, une forme d'anémie également connue sous le nom de syndrome de preleukémie. En 1995 il quitte Ithaca pour Seattle et après avoir approché la mort de près par deux fois, le centre lui fait en Avril une greffe de moelle osseuse de sa soeur, puis une chimiothérapie, qui permettent une rémission. A une conférence, parlant de cet épisode, il déclare J'aimerai commencer avec une remarque personnelle. J'ai été à Seattle ces derniers mois, luttant contre une maladie menaçant la vie qu'il semble que j'aie surmontée. Sagan reste affaibli, mais malgré la maladie, il poursuit son rêve d'aller vers les étoiles : Le tâche est loin d'être achevé, déclare-t-il. Nous rechercherons la limite entre le système solaire et le médium interstellaire puis nous voyagerons infiniment dans le noir entre les étoiles. C'est d'ailleurs à partir de la fin de l'année que l'on découvre des planètes autour d'étoiles semblables au Soleil, qui nous offre une premier example de ce à quoi d'autres systèmes planétaires pourraient ressembler. L'existence de ces systèmes confirme alors l'opinion de Sagan selon laquelle les planètes sont communes dans notre galaxie.

Le 20 Décembre 1996, son corps affaibli ne résiste pas à une pneumonie.

http://www.rr0.org/personne/s/SaganCarlEdward/

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Carl Sagan   Sam 17 Nov 2007, 16:42

Le Professeur dit que des êtres de l'espace ont visité la Terre

Associated Press, 26 novembre 1962

LOS ANGELES. (AP) - Certains des meilleurs esprits scientifiques dans le pays ont été stupéfiés quand un jeune homme mince à la chevelure foncée a inscrit à la craie sur le tableau noir cette équation:

N égale R FP NE FL FI FC L.

L'orateur était Dr. Carl Sagan, un professeur auxiliaire d'astronomie de 28 ans à l'université de Harvard.

Son audience s'est composée de plusieurs centaines de membres de la Société Américaine de Fusées, rassemblés à leur déjeuner.

L'équation était sa manière d'exprimer la probabilité mathématique que des êtres intelligents de l'espace extra-atmosphérique ont visité la terre.

Sagan a sobrement expliqué que dans son équation N représente le nombre de civilisations techniques avancées dans l'univers possédant les possibilités de communication interstellaire.

R est le taux moyen de formation d'étoiles en fonction de la durée de vie de la galaxie.

FP est la fraction des étoiles qui ont un système planétaire.

NE est le nombre moyen de planètes dans chaque système avec des environnements favorables pour l'apparition de la vie.

FL est la fraction de telles planètes sur lesquelles la vie se développe.

FI est la fraction de telles planètes habitées sur lesquelles la vie intelligente avec des capacités de manipulation augmente pendant la durée de vie du soleil local.

FC est la fraction des planètes peuplées par des êtres intelligents sur lesquelles des civilisations techniques avancées évoluent.

Et L est la durée de vie de cette civilisation technique.

Sagan a dit que l'information dans sa formule est basée sur des évaluations actuelles par les astronomes. En effectuant des calculs, il a assigné à chaque symbole une valeur numérique arbitraire.

Quand elle est chiffrée, a indiqué Sagan, la formule signifie qu'au moins 1 million parmi les 100 milliards d'étoiles dans la voie lactée ont des planètes qui ont développé des civilisations capables de voyager entre les étoiles.

"Disons que chacune de ces civilisations envoie une expédition interstellaire par an," a-t-il dit.

"Cela signifie que chaque étoile, comme notre soleil, serait visitée au moins au moins chaque million d'années. Dans certains systèmes où ces êtres ont trouvé de la vie, ils feraient des visites plus fréquentes. Il y a une probabilité forte, donc, qu'ils ont visité la terre tous les quelques milliers d'années."

"Il n'est pas impensable que des artefacts de ces visites existent toujours ou même qu'une certaine sorte de base est maintenue, probablement automatiquement, dans le système solaire, pour fournir la continuité pour des expéditions successives."

"Pour des raisons de durabilité et à cause de la possibilité d'être découverts et d'interférer avec les habitants de la terre, il serait préférable de ne pas ériger une telle base sur la surface de la terre. La lune semble une alternative raisonnable."

"De prochaines reconnaissances photographiques de la lune par des véhicules spatiaux - en particulier sur la face cachée - pourraient nous mettre ces possibilités à l'esprit."

A une conférence de d'informations générales, Sagan a prédit que l'homme lui-même serait capable du vol interstellaire à presque la vitesse de la lumière "dans un siècle ou deux."

Quand on lui a demandé s'il croyait aux soucoupes volantes, il a dit: "je pense en fait qu'il y a des objets qui n'ont pas été identifiés."

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
 

Carl Sagan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Carl Sagan
» (1981) Carl Sagan - Cosmos
» Documentaires "Cosmos" de Carl Sagan
» Citations de Carl Sagan en français !
» Scientifique: Carl Sagan en 1962.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: ovni - définition informations et histoire :: Les études et avis scientifiques-