Marque-page social
Conservez et partagez l'adresse de Ovni et vie extraterrestre | Forum Les mystères des Ovnis sur votre site de social bookmarking
Derniers sujets
ovnis filmé dans le New jersey septembre 2020Hier à 21:34Buckaroo_BanzaiQu'est-ce que le réel ?Hier à 18:58HocineÉvènement UFO avec les Repas Ufologiques de ToulouseHier à 07:27LorelineLe Pentagone a étudié les Ovnis dans le plus grand secret (New York Times, AATIP, TTSA, affaire Tic Tac etc...)Dim 20 Sep 2020, 23:07anakinnEo2020: le 10/09 à 14h50 - Point noir - Boissise-le-Roi -Seine-et-Marne (dép.77)Dim 20 Sep 2020, 20:20Loreline2020: le 14/09 à - Ovni cylindrique avec hublots - Paris -Paris (dép.75)Dim 20 Sep 2020, 20:13LorelinePrésentationDim 20 Sep 2020, 18:38XPDavy2018: le 26/08 à 16H30 - Un phénomène insolite - Vidauban, Hameau de Ramatuelle -Var (dép.83)Dim 20 Sep 2020, 14:07Loreline2019: le 18/09 à 7H10 - Ovni en Forme de triangle - METZ -Moselle (dép.57)Dim 20 Sep 2020, 00:22udje5403Bel OVNI au ChiliSam 19 Sep 2020, 23:10Roland62les problèmes liés à l'affaire de cussac (astronogeek)Sam 19 Sep 2020, 17:53Hector01OVNI : rétrospective 1977Sam 19 Sep 2020, 11:34LorelineSacramento 16/8/2020 Ven 18 Sep 2020, 22:53415caliLes mutilations de bétail une explication ufologique?Ven 18 Sep 2020, 18:57Hector01De la VIE sur VENUS ?Ven 18 Sep 2020, 17:37XPDavyque pensez vous de l'hypothèse des prototypes militaires?Mer 16 Sep 2020, 20:38Hocine(2013) Ovni d'Aguadilla au Puerto RicoMer 16 Sep 2020, 16:21Roland62Une bactérie dans l'espace Mar 15 Sep 2020, 23:44udje5403Les différents types d'avions dans le mondeMar 15 Sep 2020, 18:09R-Mès(Bertrand Méheust) Un phénomène installé dans la durée Mar 15 Sep 2020, 13:01martinLimite intellectuelle de la cognition humaine.Mar 15 Sep 2020, 11:01Hector012013: le 04/08 à 01:30 - Ovni triangulaire volant - Chatillon sur Indre - Indre (dép.36)Lun 14 Sep 2020, 09:52Lucciano31(1952) La vague d'observation d'ovni à Washington,Dim 13 Sep 2020, 23:23HocineRéflexion sur le témoignage humain. Dim 13 Sep 2020, 21:47aurelien wolff1992: le /07 à - Boules lumineuses oranges - lalinde -Dordogne (dép.24)Dim 13 Sep 2020, 19:50Roland62les extraterrestres se cachent-ils à la vue de tous ?Ven 11 Sep 2020, 11:50Buckaroo_Banzai1994: le 24/10 à 18h00 - Boules lumineuses - Ouveillan -Aude (dép.11Jeu 10 Sep 2020, 14:51LorelineOvni entre la réalité et le mensongeMer 09 Sep 2020, 20:14LorelinePrésentation d'un nouveau membreMer 09 Sep 2020, 17:05LorelineBonjour à tous et toutes ! Mer 09 Sep 2020, 16:06Loreline
Annonce

4 résultats trouvés pour 3

par Invité
le Jeu 13 Fév 2020, 20:03
 
Rechercher dans: Régions des membres
Sujet: Languedoc-Roussillon: les membres de la région Occitanie
Réponses: 77
Vues: 10233

Languedoc-Roussillon: les membres de la région Occitanie

[mention]Polyèdre57[/mention] a écrit:"Affaires classées racontées par Thiery Sagardoytho"

 Visiblement une nouvelle série sur France Bleu Pyrénées Atlantiques. A suivre...

Gendarmes et Extraterrestres / Épisode n°1 : Titre à la Une ! (Affaire l’OVNI des Aldudes)



Voici les autres épisodes... La fin était prévisible, mais je ne vais pas gâcher votre plaisir uy

{#}2{/#}
{#}3{/#}
{#}4{/#}
{#}5{/#}

@+
par Loreline
le Sam 18 Jan 2020, 15:02
 
Rechercher dans: Actualité ovni et vie extraterrestre
Sujet: Ce que pense un ufologue - Jean-Louis Lagneau par ODHTv
Réponses: 424
Vues: 14238

Ce que pense un ufologue - Jean-Louis Lagneau par ODHTv

Bonjour


L'édition du mois de janvier 2020 vous est présentée par Gilles.T:
Elle est réalisée par une équipe de reporters en Europe et dans le reste du Monde.



- Sommaire de l'édition
- Les infos d'odhtv
- Courriers des Odhnautes avec Rémy Fauchereau, Gilles Durand et Didier Gomez

- Annonce de Thierry Gaulin d'Ovni Languedoc
- Ovni dans l'Histoire avec Eric Zurcher

- Cultur'Ovni avec Bruno Botta et Gilles Durand
- Programme de l'émission Zone Parallèle
- Question de l'édition avec Thierry Rocher

- Dossier:
Série "Brouillage"
#3. Mésinterprétations des dessins d'ovni/pan (2/2)

Bon visionnage Wink
Loreline
par Loreline
le Lun 04 Mar 2019, 13:32
 
Rechercher dans: Actualité ovni et vie extraterrestre
Sujet: Ce que pense un ufologue - Jean-Louis Lagneau par ODHTv
Réponses: 424
Vues: 14238

Ce que pense un ufologue - Jean-Louis Lagneau par ODHTv

Bonjour

Les Ovnis sont silencieux..c'est ce qui nous permet souvent de les différencier d'une chose de facture humain.
Mais ils peuvent émettre un bruit comme le montre cette vidéo d'ODHTv : 

Archives 2012 - Dossiers Inexpliqués Session 2
#3. Les Bruits des Ovni

Une suite est prévue pour 2015. 



voir aussi sur FACEBOOK 


Bon visionnage Wink


 Cordialement
Loreline
par Benjamin.d
le Lun 18 Juil 2011, 21:34
 
Rechercher dans: Vague d'ovnis dans la vallée de l'Hudson entre 1982 et 1986
Sujet: Vague d'OVNIS dans la vallée de l'Hudson entre 1982 et 1986
Réponses: 1
Vues: 10017

Vague d'OVNIS dans la vallée de l'Hudson entre 1982 et 1986

Les enquêteurs du CUFOs lui ont demandé si elle avait par hasard eu la présence d'esprit d'utiliser son radar portable, mais ce n'a pas été le cas: elle leur a expliqué qu'elle avait été trop stupéfaite pour y penser. Comme souvent lors d'une observation d'OVNI impressionnante, appareils photos, caméras et autres appareils éventuellement à portée sont simplement oubliés. J'ai moi-même un jour visité des témoins dont la caméra vidéo était encore sur leur table a portée de main après l'observation, elle n'avait pas été utilisée. Un ufologue travaillant sur ce sujet a pu évaluer qu'il y a moins d'une chance sur mille qu'un témoin d'OVNI ait un appareil à sa portée au moment de l'observation et pense à s'en servir. Il se trouve justement que pour les quelques milliers d'observations dans la vallée de l'Hudson, il existe eux films et trois ou quatre photos connues.

Quant aux radars civils et militaires, il ne faut pas y songer. Si ce n'est pas un avion civil qui émet un signal lui-même par son transpondeur, les radaristes civils ne l'ont pas sur leur écran. S'il vole lentement, les radars militaires l'éliminent logiquement, faute de quoi leurs écrans seraient encombrés d'échos de voitures et de camions. Et un objet volant bas dans les collines n'est tout simplement pas détecté, c'est pourquoi les avions et les missiles d'attaque au sol utilisent le vol à basse altitude pour ne pas être repérés.

On a naturellement présenté à Andi Sadoff la théorie que certains des observations dans la vallée de l'Hudson auraient été provoqués par un groupe de pilotes volant en formation pour créer un canular. Elle a rejeté cette idée [um]:

"Je ne vais pas essayer de dire ce que c'était, je ne sais pas ce que c'était. Je sais que ce n'était pas des avions."
Quand elle est revenue au commissariat de police, le sergent lui a indiqué que tout le secteur avait repéré l'OVNI. Par la suite, les chefs de la police ont affirmé que l'OVNI avait été une formation d'avions ultra-légers motorisés (ULM), mais comme les autres témoins, elle a répondu que c'était impossible. Elle avait vu un objet solide unique, avec une masse, et des lumières dessus, et non des lumières séparées de plusieurs avions. Et il était silencieux, stationnaire pendant des minutes, quelque chose d'impossible pour des avions.

Références:[ns] "Night Siege - The Hudson Valley Sightings", livre par Phillip Imbrogno avec Joseph Allen Hynek et Bob Pratt, Ballantine books, 1987.
[um] Déclaration par ce témoin enregistrée en vidéo et télédiffusée par la série "Unsolved Mysteries", 1989, 2004. http://ufologie.net/hv/hudson24mar1983asf.htm

L'observation de John Dorazio et Richard Click le 19 juillet 1984

John Dorazio est un menuisier dans la trentaine au moment de l'observation, de Waterbury dans le Connecticut et un ufologue, qui a co-fondé avec l'ufologue Dan Brooke la UFO Research and Study Organization (UFORSO), basée dans le Connecticut, une association à adhésion publique qui étudie les rapports d'observations d'OVNIS dans le secteur. Egalement avec Dan Brooke, il a co-écrit un livre qu'ils ont publié eux-mêmes, "UFOs in Connecticut - A Grassroots Investigation".

Le 19 juillet 1984, juste avant 22:30, John Dorazio roulait en voiture avec son beau-frère Richard Glick. Ils avaient assisté à un jeu de softball à Pound Ridge, dans l'état de New York, et revenaient vers l'ouest à leurs domiciles sur la route 35 en allant vers la route inter-états 684. Dorazio a alors repéré une série de lumières formant comme un très grand boomerang dans le ciel au sud. L'objet avait de sept à neuf lumières à son avant.Il était au courant des observations fréquentes dans le secteur et ils se sont donc immédiatement garé au bord de la route, et ont sauté de la voiture pour observer l'OVNI. L'OVNI se déplaçait très lentement, approchant la route par le sud. Dorazio a estimé qu'il n'était pas à plus de 70 mètres au-dessus du sol. Tandis qu'ils le regardaient, ses lumières se sont éteintes complètement, et Dorazio a remarqué: "les avions ne font pas cela!"

Puis les lumières se sont rallumées à nouveau, et ils ont remarqué qu'il y avait deux lumières supplémentaires derrière l'objet. A ce moment, les lumières se sont de nouveau éteintes, et encore rallumées. Elles étaient de couleur bleu-vert.

Dorazio a indiqué:

"Ce qui était drôle était que ces lumières n'étaient comme aucune autre lumière que j'ai jamais vue. Elle ne jetaient aucune une lueur ou faisceau d'aucune sorte. C'était juste des points de lumière dans le ciel."

Pendant cette observation il a essayé d'obtenir l'angle visuel de la largeur de l'OVNI en tendant sa main dans le ciel, et a noté qu'à la longueur du bras, l'OVNI était aussi large que trois mains, et il a eu l'impression qu'il devait être de la taille d'un terrain de football ou plus grand encore.

Ils ont vu que plusieurs autres voitures s'étaient arrêtées, et qu'il y avait deux hommes de l'autre côté de la route. L'un d'eux était un médecin, qui leur a demandé "voyez-vous ce que je vois? Qu'est-ce que c'est?" Dorazio a répondu: "vous savez que ce que c'est," et le docteur a commenté: "je ne le crois pas!"

Après cinq minutes, l'OVNI approchait toujours lentement la route. Quand il est arrivé presque directement au-dessus d'eux, Dorazio a entendu un bourdonnement très faible. A ce moment, ils pouvaient voir que ses lumières étaient sur une grande masse de la forme d'un disque.

Dorazio a voulu suivre l'objet à pied, mais à ce moment il a légèrement changé de direction. Alors qu'il s'était dirigé vers le nord-est, il se dirigeait maintenant plus vers le nord, volant en parallèle avec la route 684.

Les deux hommes ont sauté dans la voiture et le Richard Glick a commencé à rouler à environ soixante-dix miles à l'heure sur la route 684, pour essayer de suivre l'OVNI, qui était encore à une hauteur identique au-dessus de la terre. Mais l'OVNI était juste assez rapide pour qu'ils n'aient pas pu le suivre.

Quelques minutes plus tard, pendant qu'ils roulaient sur la route 22, ils l'ont revu, venant de l'est et allant vers le fleuve Hudson. Ils étaient maintenant entre Brewster et Patterson et se sont à nouveau garés pour l'observer.

Dorazio a indiqué:

"Il était à bonne distance plus au nord que nous. Nous l'avons observé pendant encore dix minutes avant qu'il ne sorte de notre vue. Richard a dit que les deux lumières arrière se sont éloignées, se séparant du groupe principal de lumières, mais je n'ai pas vu cela."

Il y eut d'autres rapports de cette nuit, notamment celui de la deuxième observation d'OVNI de James Hulton, policier de Danbury, avec son voisin Ted Cooke, aussi bien que son épouse Barbara Cooke et leurs cinq enfants qui ont rapporté avoir vu l'objet pendant qu'il planait dans leur voisinage.

Références:"Night Siege - The Hudson Valley Sightings", livre par Phillip Imbrogno avec Joseph Allen Hynek et Bob Pratt, Ballantine books, 1987.

http://ufologie.net/hv/hudson19jul1984dgf.htm

Récits de RR4 lors de la vague dans la vallée de l'Hudson

A propos de cet article:

On a généralement considéré que la vague d'OVNIS dans la Vallée de l'Hudson été "seulement" faite de rapports d'objets dans le ciel, telles que celles que les ufologues classent sous le vocable "Lumières Nocturnes." Ici, Philip Imbrogno, qui avait enquêté sur ces observations sur place et quand elles se produisaient, raconte d'autres types de rapports venant de là, les rencontres dans lesquelles le témoin rapporte avoir été enlevé.

Contacts du quatrième type

(Enlèvements dans la vallée de l'Hudson dans l'Etat de New York)

Par Philip J. Imbrogno

Au cours des cinq dernières années la région de New York, du New Jersey et du Connecticut ont été le siège d'un nombre massif d'observations d'OVNIS. Le nombre de rapports est si grand que je pense que ce secteur a le nombre le plus élevé de rapports d'observations brutes d'OVNI dans le monde entier. Ces rapports sont documentés dans livre NIGHT SIEGE, THE HUDSON VALLEY UFO SIGHTING que j'ai co-écrit avec le défunt Dr J. Allen Hynek et M. Bob Pratt.

Il m'a été demandé au cours des années par de nombreux chercheurs ufologues s'il y avait eu des cas de rencontre rapprochées ou d'enlèvement dans la vallée de Hudson. Ma réponse à la plupart d'entre eux a été: non. C'est seulement pour peu d'entre eux que j'ai admis qu'il y avait des cas d'enlèvement et en abondance. Ce démenti de tels cas, je l'avais fait sur demande du Dr Hynek puisqu'il a voulu que NIGHT SIEGE fût une documentation des nombreux rapports d'OVNIs dans la vallée de Hudson. Le Dr Hynek voulait également maintenir ces cas sous silence jusqu'à ce que nous ayons eu plus de données au sujet des observations dans le secteur.

Avec tant de rapports au cours des années et avec les observations qui continuent encore, c'était seulement une question de temps avant que le nombre de plus en plus important des cas d'enlèvement dans la vallée de Hudson ait dû être traité.

A ce jour j'ai été contacté par au moins 75 personnes qui ressentent qu'elles ont vécu plus qu'une observation. Parmi les 75, il y en a 25 qui conviendraient davantage d'étude. De ces vingt cinq, dix ont des origines des milieux professionnels. Tous veulent que l'on évite toute publicité. J'explorerai deux de ces cas dans cet article. A la demande des témoins, j'ai changé leurs noms pour les protéger. Je voudrais également informer le lecteur que Whitley Strieber, auteur du best seller COMMUNION a eu lieu dans la région de la vallée de l'Hudson. Depuis la publication de son livre, beaucoup de gens se sont présentées avec des histoires incroyables, des gens qui autrement auraient conservé le silence.

Le 2 juillet 1987 j'ai reçu un appel d'une femme âgée de 36 ans de Toms Rivers dans le New Jersey, je l'appellerai Gail. Gail était très préoccupée au téléphone et a insisté sur le fait qu'elle voulait me parler au sujet d'une expérience en rapport avec un OVNI qu'elle a eue. Pendant la dernière partie de juin (1987) pendant qu'elle était couchée dans son lit, elle s'est sentie quelque peu incommodée, comme si quelqu'un l'observait. Il était 10 heures du soir. Elle a alors entendu une voix indiquant "nous sommes venus pour vous. Vous ne serez pas blessée." Elle s'est alors rendu compte que son corps entier a été paralysé et qu'elle ne pouvait même pas déplacer ses yeux. Gail se trouvait couchée sur son dos et a remarqué que trois êtres se tenaient dans la porte à sa chambre à coucher. Elle était seule dans la maison à ce moment, mais vit là avec sa fille âgée de dix-sept ans qui était partie rendre visite à son père à Croton Falls, état de New York. Gail est divorcée.

Trois êtres étaient habillés dans quelque chose qui a ressemblé a des tenus de saut étroitement ajustées et ils se tenaient en file indienne, l'un derrière l'autre. Le chef, selon Gail a semblé avoir un problème pour entrer dans la salle. C'était comme si un certain type de bouclier invisible bloquait son passage. Il a levé sa main vers le haut et les a appuyées contre le bouclier invisible, puis il a mis sa main là-dessus. La lumière dans le hall était faible, et elle ne pouvait pas voir leurs particularités. Elle a noté qu'ils étaient d'environ cinq pieds de haut avec de très longs bras.

Le chef a alors sorti une sorte de tige d'une poche de ses latérale et en a tourné le fond. La tige est alors devenue incandescente avec une lumière verte et il l'a passé au-dessus du secteur de la porte. Ils ont alors marché dans la salle sans le moindre effort. Tandis qu'ils entraient encore dans la salle en file indienne elle a noté qu'ils avaient de grandes têtes et yeux qui ont ressemblé à des yeux de chats prolongés vers les côtés de leurs têtes. Elle ne les a jamais entendu parler mais a entendu toutes sortes de bruits de bourdonnement dans sa tête quand le chef communiquait avec les autres.

Gail essayé de crier mais n'a pas pu le faire, elle pouvait seulement déplacer ses yeux. Le chef s'est placé de son côté droit et alors l'un d'eux est allé au pied du lit et l'autre est allé du côté gauche du lit. Les êtres de chaque côté d'elle ont alors placé leurs mains sous sa tête et l'ont soulevée vers le haut. Elle a alors remarqué que celui qui était sur sa gauche a pris un tube de ce qui ressemblait à un rouleau de coton blanc et a commencé à le pousser vers le haut de sa narine gauche. A ce moment elle a ressenti une douleur extrême dans sa tête et puis a commencé à perdre connaissance. Elle s'est sentie comme si elle chutait d'une grande hauteur, ensuite elle ne se rappelle plus rien.

La prochaine chose dont elle se rappelle est de s'être réveillée à 8 heures du matin avec un très fort mal de tête. Pendant qu'elle marchait vers la salle de bains son nez (les deux narines) ont commencé à saigner. Elle s'est sentie comme si quelque chose était coincé vers le haut de son nez, mais il n'y avait rien là. Elle a regardé dans le miroir de la salle de bains et a noté que son nez était gonflé et boursouflé. Elle a noté une éruption sur son cou, ses jambes, et un peu sur ses bras.

Elle avait espéré que l'expérience de cette dernière nuit était un rêve et avait essayé de le rejeter hors de ses pensées. Quand sa fille est arrivée à la maison cette nuit, elle lui a raconté ce qui s'est produit. Gail m'a indiqué qu'avant qu'elle ait même fini avec son histoire sa fille s'était mise à trembler et lui a dit que la même nuit, à une heure à peu près identique, elle et son père ont été suivies par un OVNI sur la route 116 près de Croton Falls, N.Y. Elle a décrit à sa mère un grand engin sombre de forme triangulaire qui a suivi la voiture pendant cinq minutes au-dessus du niveau du sommet des arbres.

J'ai trouvé ce rapport très intéressant puisque Croton Falls est près de la frontière des comtés de Westchester et de Putnam dans l'état de New York et cet itinéraire isolé a été l'emplacement de plus d'une rencontre rapprochée au cours des cinq dernières années. J'ai également trouvé intéressant que la mère et la fille ont eu une expérience du paranormal en même temps.

Il y a plus à propos de ce cas que ce que l'on pourrait souhaiter. La fille et le père, selon mes résultats, ont pu avoir eu pas moins de trente minutes de temps manquant. S'il en est ainsi et si tous les deux étaient enlevés alors l'expérience est arrivée au père, à la mère et à la fille en même temps!

L'éruption et les maux de tête de Gail ont continué pendant quelques jours et ont ensuite disparu. Je projette de faire subir une hypnose à Gail dans un proche avenir par un psychologue certifié. L'histoire ne se termine pas ici. Plusieurs semaines plus tard j'ai reçu un appel de Gail m'indiquant que cela s'est reproduit. Elle a dit que "ces créatures sont revenues à la même heure et elles ont fait la même chose." Elle poursuivit, "c'était comme si j'observais un film de la première fois où elles sont venues, elles ont fait exactement la même chose. Y compris avoir du mal à entrer à la porte à la chambre à coucher. Ma fille était de nouveau partie rendre visite à son père."

Ce cas est toujours à l'étude, mais les résultats initiaux indiquent que Gail et sa fille pourraient avoir une série d'interactions avec l'intelligence qui est derrière le phénomène d'OVNI.

Le deuxième cas que je voudrais couvrir a eu lieu le 19 juillet 1984 durant le pic de l'activité dans la vallée de l'Hudson. L'observation a inclut une rencontre rapprochée, du temps manquant et un enlèvement. Si c'était une expérience réelle alors les implications sont fantastiques. Dans tous les cas que j'ai choisi d'étudier, tous les témoins ont rapporté la vérité, ou ce qu'ils ont pensé être la vérité. Il n'y a aucun doute dans mon esprit que leurs histoires ne sont pas des canulars puisqu'aucun n'aurait rien à gagner en rendant publiques leurs expériences.

Bill (nous nous référerons à lui sous ce nom) est un analyste programmeur de trente ans au sein d'une importante société de science et technologie qui a aidé la conception des composants principaux pour le nouveau télescope spatial Hubble de la NASA. Le 19 juillet 1984, à environ 22:30, Bill quittait son travail et se dirigeait à l'ouest sur la route I-84. Tandis il a approché l'échangeur routier de Taconic Parkway dans le comté de Dutchess de l'état de New York, il a remarqué un objet presque circulaire très lumineux au loin au nord. L'objet a semblé être simplement posé là dans le ciel et ses lumières étaient blanc très lumineux. Tandis qu'il l'observait, l'objet a commencé à se déplacer et c'est ce moment-là qu'il a remarqué une masse sombre derrière lui qui a bloquait la lueur du ciel éclairé par la pollution lumineuse ambiante. Il a continué à conduire sur la route 84 et a bientôt perdu de vue l'objet. Il a alors chassé tout l'incident loin de son esprit et a pensé "Oh, ça devait être ces types de Stormville pilotant ces avions pour faire croire aux OVNIS." Il a alors conduit en écoutant sa radio.

Il est alors sorti de la route 52 près de Stormville, état de New York, et a commencé à rouler vers le nord. Il était maintenant près de 11 heures du soir et les routes étaient tout à fait vides. Il est arrivé à un dégagement où il y avait un grand champ et a remarqué une grande masse foncée reposant dans le champ à environ 200 mètres de la route. Il a d'abord pensé que c'était une nouvelle maison, mais ensuite il a su qu'il n'y avait aucune maison là puisqu'il est passé par là juste la nuit d'avant et que le terrain était vide. En fait, Bill a parcouru ce chemin vers sa maison en passant près de ce terrain toutes les nuits, et n'y a jamais vu une maison.

Bill a ralenti la voiture. "Cette chose était énorme et sombre," a-t-il dit. Ce qui était étrange était que cela avait presque la même forme qu'une grande grange, mais elle a semblé plus conique vers les côtés et très lisse. Pendant qu'il l'observait, l'objet sombre est monté en l'air sans bruit. Cela a vraiment surpris Bill puisqu'il était le seul en voiture sur la route. L'objet est alors monté de plus en plus haut. Tout ce que Bill a pu voir était la masse sombre s'élevant lentement dans l'air. Elle était maintenant environ deux fois plus haute que les arbres et elle s'est déplacée lentement vers Bill qui était toujours dans sa voiture. La radio de Bill a alors commencé à sonner "drôlement", il a dit que la musique passée sur la radio a ressemblé à celle d'un lecteur de cassette, qui passerait de la musique avec des piles très affaiblies. Les voix et la musique ont sonné de façon discordante.

Bill a alors mis sa voiture en quatrième vitesse et a filé loin de l'objet. Son coeur s'est emballé tandis qu'il filait sur la route à environ cinquante miles par heure. Bill a alors perdu l'objet de vue et a continué à conduire à une vitesse plus lente. Après plusieurs minutes il a remarqué une lueur vers le haut en avant au-dessus d'une colline. Tandis qu'il a approché la crête de la colline, l'objet était là! Il était à environ 300 pieds au-dessus des arbres et était entièrement illuminé par des rangées de lumières blanches et jaunes. Il a alors arrêté sa voiture et a éteint le moteur et les phares. Il espérait que ce qui était dans la chose ne le verrait pas. L'objet a alors éteint ses lumières et il pouvait voir cette masse sombre énorme dériver lentement vers lui. L'objet est passé bien au-dessus de sa voiture, il pouvait maintenant voir sa forme, il était triangulaire. Bill m'a indiqué, "je ne veux pas en faire l'explication, mais le vaisseau ressemblait à un de ces destroyers dans Star Wars. Le dessous avait la même forme, bien que je n'aie pas vu le dessus. "

L'objet est passé au-dessus de Bill, tandis qu'il regardait vers le haut il a vu des secteurs circulaires sous l'OVNI. Ces secteurs circulaires ont semblé être comme des tunnels menant dans l'objet. A l'intérieur de ces tunnels circulaires il y avait un clignotant blanc, semblable au clignotant d'une lumière blanche de stroboscope (nous avons eu plusieurs rapports de cet effet de clignotement blanc dans des cas précédents de rencontres rapprochées dans la vallée de l'Hudson, des secteurs circulaires ont également été rapportés lors de nombreuses précédentes). Bill m'a indiqué qu'il n'y avait aucun bruit. Il a estimé sa taille comme étant d'au moins 300 pieds d'un bout à l'autre.

Ensuite quelque chose d'étrange s'est produit. La dernière chose dont Bill se rappelle est de l'avoir observé allant au-dessus de sa voiture, il ne l'a pas vue partir. La chose suivante qu'il sait, est qu'il se trouve au fond de la colline à 600 pieds de la position où il était quand l'OVNI est passé au-dessus de sa voiture garée. L'objet lui-même était parti. Il n'était pas sûr de quelle heure il était quand il a observé l'objet passant au-dessus de sa voiture, mais il sent qu'il était le plus probablement aux environs de 23:20. Il était maintenant 00:15. Il a entrepris son trajet vers sa maison perturbé et avec une nuque très raide.

Quand il est arrivé à la maison il a parlé à son épouse au sujet de son observation. Elle a été inquiète d'emblée puisqu'il avait presque une heure en retard. Cette nuit Bill s'est réveillé en hurlant dans la nuit en criant "éloignez-vous de moi!" Son épouse a dit que les cauchemars ont continué pendant un moment pendant au moins deux semaines. Bill m'a indiqué qu'il n'était pas sûr de ce qu'était le cauchemar, mais qu'il savait que quelque chose en avait après lui. Tandis que le temps passait, Bill avait peur de conduire seul la nuit. Il même a dû exiger de son patron de ne plus le mettre en poste de nuit ou de soirée seul, Finalement Bill a voulu en savoir plus puisque l'expérience d'OVNI et ses rêves effrayants le tourmentaient. Ce ne fut pas avant 1987 que Bill m'a contacté et m'a raconté son histoire. Bill avait vu Budd Hopkins (auteur du livre INTRUDERS) sur un certain nombre d'émissions TV et m'avait demandé s'il était possible qu'il soit hypnotisé. L'audition de Budd sur la TV parlant des enlèvements l'a rendu craintif et il voulait s'assurer que cela n'était pas ce qui lui était arrivé. Je me suis chargé d'une rencontre entre Bill et un psychologue certifié à qui je fais appel de temps en temps pour exécuter l'hypnose. Ce qui suit est une brève transcription de la rencontre de Bill sous l'hypnose. Il a rapporté pour la première fois avoir vu l'objet sur la route 84 et ensuite l'objet dans le champ et puis dans le ciel au-dessus de la colline, et c'est alors que sa voix devient effrayée.

Bill: "je la vois maintenant, cette chose! Elle vient dans ma direction! Je vais éteindre les phares de ma voiture. Peut-être qu'alors ils ne me verront pas et partiront. C'est énorme... Oh mon Dieu qu'est-ce que c'est! Il y a quelqu'un qui se tient dans la route il marche maintenant vers la voiture. Qui êtes vous!... il me dit quelque chose "ne soyez pas effrayé nous avons besoin de vous... vous avez été choisi." Choisi pour quoi, partez! Je me sens bizarre comme si je flottais dans le ciel, tout est noir. Je suis maintenant sur cette table et ces types sont tout autour de moi, six d'entre eux. Deux à ma tête et deux aux côtés (deux de chaque côté). Mes jambes et bras sont comme des poids morts que je ne puis pas les déplacer."

(Il est alors demandé à Bill de les décrire.)

"Ces types sont petits, avec de grandes têtes et des yeux ronds, leurs yeux sont tout noirs, je puis voir de pupille en eux, ils me rappellent les yeux des requins. Ils sont habillés dans un certain type de costumes noirs et blancs comme une sorte de peau. Je ne puis pas voir leurs mains. Celui à ma tête déplace une sorte de dispositif qui ressemble un aspirateur portatif de voiture à travers le côté gauche de ma tête. Cela fait vibrer toute ma tête, c'est comme une perceuse dans ma tête... ARRÊTEZ! Ca fait mal. Il me dit qu'ils recherchent quelque chose et qu'ils l'a trouvée.

Je peux maintenant sentir mes jambes et bras ils me permettent de me lever. Ils sont très petits arrivent seulement jusqu'à la partie basse de mon torse (Bill mesure six pieds un pouce). Les autres sont maintenant au-dessus d'une certaine sorte de panneau. Deux d'entre eux me mènent par les bras. Je leur ai demandé d'où ils étaient: celui sur ma droite a dit "nous sommes d'ici." Je n'ai pas compris la réponse. Je lui ai demandé que s'ils allaient me laisser partir, il a répondu: "oui mais nous nous reverrons." Il dit qu'ils ont besoin de nous parce qu'ils ont des difficultés à vivre dans notre monde. Il a dit qu'ils viennent d'un endroit qui est très laid quand on le compare à notre monde et qu'ils préféreraient vivre ici, mais ne le peuvent pas. Je lui ai dit que je me rappellerais et parlerais de ceci. Il a dit que je m'en rappellerais à temps mais qu'il y a des forces en nous (?) qui nous empêchent de dire quoi que ce soit au sujet de cette expérience." Bill s'est ensuite retrouvé de nouveau dans sa voiture. Bill se rappelle maintenant chaque aspect de l'expérience. C'était une expérience très réelle pour lui.

Il y a environ une douzaine d'autres cas semblables à celui de Bill et de Gail. est-ce que tout ces gens dans la région de la vallée de l'Hudson qui ont fait ces expériences d'enlèvements et des observations d'OVNI souffrent d'une sorte d'hystérie de masse? Je ne le pense pas. Les évidences indiquent qu'il y a une certaine espèce d'intelligence non-humaine au travail. Si les récits de cas de toutes les expériences sont réels alors nous ferions mieux de nous mettre au travail pour arriver au bout de tout ceci.

En 1987, Peter Gersten, un avocat de Peekskill dans l'Etat de New York a mis en place une nouvelle organisation appelée CONTACT. Peter, qui est connu pour son travail dans l'obtention de documents des organismes gouvernementaux en rapport avec les OVNIS a organisé CONTACT en réponse au grand nombre de cas de rencontres rapprochées dans la région de New York. Peter a pu réunir un grand nombre d'ufologues renommés de partout dans le pays à sa réunion à son domicile de Peekskill. Parmi eux se trouvaient Tracy Torme, Budd Hopkins, Jim McCampbell et moi-même. Le 27 septembre, CONTACT a organisé une conférence publique gratuite sur les OVNIS à Brewster dans l'Etat de New York. Le thème de la conférence était l'exploreration des phénomènes d'enlèvement et la possibilité que certains aient été des contacts avec une intelligence non-humaine. Les orateurs à la conférence comprenaient John Keel, Whitley Strieber et Budd Hopkins. Plus de 900 personnes sont venues assister à la conférence de 12 heures et 200 ont complété les formulaires, ayant jugé qu'elles ont eu une expérience de contact.

Ensuite durant les premiers mois de 1988, Peter Gersten a dissous le CONTACT et au jour de cette publication CONTACT n'existe plus. Les raisons de ceci ne sont pas claires mais Peter maintient toujours une ligne téléphonique directe où les gens peuvent obtenir des informations actualisées sur des observations d'OVNI.

REFERENCE:

L'article ci-dessous est:

"Contact of the Fourth Kind - abductions in the Hudson Valley area of New York", par Philip J. Imbrogno, 1996.

http://ufologie.net/hv/hudson01f.htm
http://www.ufoevidence.org/cases/case1084.htm
http://www.abovetopsecret.com/forum/thread445414/pg2
http://www.anakinovni.org/19842.htm

Années 80 : Immenses Ovnis au-dessus de la vallée de l’Hudson

par Richard Dolan


Comme la vallée de Hessdalen, Hudson Valley dans l’état de New-York fut la scène de lumières inexpliquées et d’objets qui traversaient en silence le ciel à basse altitude. Des objets que les gens n’avaient jamais vus auparavant. L’endroit est très différent d’Hessdalen puisque c’est une région très peuplée située au nord de la ville de New-York.



Cela commence en 1983 pour culminer en 84. Après une accalmie hivernale les observations ont repris au printemps. Le 11 mars, à Wolcott dans le Connecticut, peu après minuit une mère et sa fille aperçoivent un grand objet cylindrique à quelques mètres de leur fenêtre. Pendant 7 minutes, l’objet fait du sur-place au-dessus du sol puis il s’en va. Aucun bruit.

Le 21 mars à 20 heures, un routier se dirigeant vers le sud sur la route 87 voit un objet énorme en forme de boomerang avec des lumières rouges, blanches et vertes sur le coté. L’objet est très très bas, le routier l’estime à environ 30 mètres du sol. Si bas qu’il peut distinguer les contours sombres de l »énorme structure qui semble coordonner les lumières. Il dira plus tard que « ça faisait au moins la la taille d »un 747 » et « qu’il n’y avait aucun bruit, même une fois la vitre du camion baissée. » Il pense voir un véhicule expérimental, et celui-ci disparait.  

New-York State Taconic Parkway serpente du nord au sud, une route pittoresque à environ 22 km de la frontière du Connecticut. Dans la soirée du 25 mars 1984, près de la ville de Peekskill des centaines de personnes aperçoivent des lumières volant à basse altitude au-dessus de cette route. Étonnés, les automobilistes s’arrêtent et sortent sur la chaussée pour observer.

Les descriptions s’accordent : un objet en forme de boomerang avance lentement, il y a 6 lumières extrêmement vives et une lumière centrale de couleur verte. Les lumières se déplacent en un seul bloc, même lors d’un virage serré. De nombreuses personnes doivent se protéger les yeux à cause de l’intensité lumineuse mais un photographe professionnel qui se trouve là discerne une structure sombre qui rassemble ces lumières. Selon son estimation la structure fait au moins 90 mètres de long et se déplace à 45 km/heure. Elle avance au-dessus de l’eau lorsque soudain, « les lumières s’éteignent et l’objet disparait« . Il filme la scène mais sa pellicule ne rendra rien.

Les policiers de la station locale sont assaillis d’appels ce soir là, alors que les chercheurs qui enquêteront plus tard ne recevront qu’un discours de langue de bois et ignoreront ce fait longtemps après. Ils apprendront par la suite que les consignes officielles dans la plupart des villes encouragent les policiers à ne pas parler des observations. Certains d’entre eux sont même insultants envers les témoins ce soir là, comme ce policier de Danbury qui dit à un riverain que « ça ne peut pas être des Ovnis parce que les Ovnis n’existent pas. » Un de ses collègues conseille au téléphone à un résident de « dormir dessus et l’Ovni tout rose s’en ira« . Les réponses de ce genre foisonnaient à cette époque, c’était avant l’adoption des principes d’îlotage dans les villes.

L’incident du 25 mars se répète 6 jours plus tard, le 31. Une fois de plus les automobilistes roulant sur Taconic Parkway voient des lumières en forme de V qui se déplacent lentement au-dessus de la route, parfois elles s’immobilisent, restant stationnaires.

Des centaines de personnes sortent de leur voiture, ces témoins, perplexes, n’entendent pas de bruit à part un très léger ronronnement. Avril est plus calme, jusqu’à la soirée du 25 lorsque de nouveau, un objet énorme reste stationnaire au-dessus de Taconic Parkway.
       
Il présente des lumières blanches, brillantes, disposées en demi-cercle, et quelques lumières rouges plus petites. Des témoins discernent une structure sombre, immobile et silencieuse de la taille d’un terrain de foot. Des automobilistes s’écartent de la route en regardant l’objet. Un témoin appelle la police de l’Etat de New-York et s’entend répondre « qu’il a probablement vu ces planeurs de l’aéroport de Stormville.« Ed Burns        

Ces évènements se poursuivent durant tout le printemps et l’été, et rendent presque insignifiantes les observations de cette période ailleurs dans le monde. Les chercheurs locaux Philip Imbrogno et Peter Gersten interrogent témoin sur témoin, ils assemblent plus de 90 témoignages sur l’observation d’une formation en V aperçue de fin mai à juin 1984.

Au vu de tout ce qui se passe, la pénurie de la couverture médiatique est frappante. Les journaux locaux continuent de couvrir les évènements mais les chaines câblées et les grands médias restent à l’écart. La consigne officielle est tout simplement qu’il ne se passe rien, et que ce sont des blagues de plaisantins.

Les témoins et les autorités ne peuvent s’accorder, même lorsque les témoins sont des officiels.

Le 11 juin, le lieutenant de police Peterson appelle l’aéroport de Rochester au sujet d’une observation qu’il a faite en compagnie d’autres personnes. Son inquiétude se résume à cette analyse toute simple : « Si cet objet peut venir ici et faire ce qu’il veut, je veux savoir oú diable se trouvent nos défenses gouvernementales. » L’employé de l’aéroport lui répond qu’il a probablement vu des avions en formation; lorsque Peterson maintient son désaccord, l’employé lui demande : « Dites simplement aux gens qu’ils ont vu des avions. Ce sont des avions, c’est tout du moins ce qu’on m’a dit. » Les chercheurs contactent la FAA le jour suivant, on leur dit que cette conversation n’a jamais eu lieu.

Les choses se corsent lorsqu'un objet triangulaire pénètre sur les lieux de la centrale nucléaire Indian Point, dans le comté de Westchester le 14 juin 1984. C'est la première de 2 violations de cet espace aérien cet été là.

Il est 22h15, plusieurs employés voient un immense objet ("de la taille d'un terrain de foot") en forme de boomerang pénétrer leur espace protégé. Avec des lumières très brillantes sur les cotés, l'objet se déplace très doucement malgré des vents violents ce soir là (certainement pas des vents pour des planeurs légers). Pendant 20 minutes l'objet alterne entre le sur-place et le déplacement et finit par quitter les lieux lentement en s'éloignant à l'horizontale.
     
Les témoins maintiennent avoir vu une masse sombre et visible derrière les lumières. Cet objet ou un autre semblable est observé ce même soir, il est même filmé et la vidéo ne montrera que les lumières. Un témoin affirme que le centre de l'objet est creux.
Réservoir de Wanaque        

Les observations continuent pendant l'été. Le 21 juin, un grand objet en forme de V est vu à basse altitude à Hyde Park. Le même soir à 75 km au sud, des témoins observent des lumières inconnues au-dessus du réservoir de Wanaque dans le New-Jersey.

Entre 21h44 et 00h17, quatre appels parviennent au commissariat au sujet de "lumières" au-dessus du réservoir.

La police ne voit rien mais la presse locale interroge un témoin qui dit avoir vu un objet en forme d'oeuf "qui bougeait beaucoup trop vite pour être un ballon sonde."

Le 22 juin, une formation de lumières rapprochées est filmée et montrée à un pilote expérimenté. Sa conclusion certaine est que ce ne sont pas les lumières d'un avion et que des pilotes privés ne contrôlaient pas cet ou ces objets. Il doute même que des avions militaires spéciaux puissent adopter une formation aussi dangereuse.

Les enquêteurs contactent la FAA afin de savoir si quelqu'un a le droit de voler en formation dans cet espace. La réponse est négative et s'accompagne de ce commentaire : "La règle pour la Fédération Américaine de l'Aviation est que les Ovnis n'existent pas, si bien que nous ne prenons pas en compte les rapports d'observation." Le 24 juin, des témoins observent "un truc géant en forme de V" qui vole au-dessus de la route.

Le 25, près de Bethel, Connecticut, un objet de grande taille avec beaucoup de lumières avance lentement.

Il est observé pendant 20 minutes. Au même moment les témoins voient également des avions ordinaires ailleurs dans le ciel.

Puis un évènement important survient le 12 juillet, à environ 30 km à l'est de Taconic Parkway. Dans les villes de Danburg, Ridgefield, Bethel, New Fairfield et New Milford, la police reçoit rapport sur rapport d'un objet très bas qui se déplace lentement "aussi grand qu'un terrain de football." Ses lumières sont incroyablement puissantes et des faisceaux de lumière se dirigent vers le sol. Ceux qui se trouvent en-dessous ressentent la chaleur émise. Les lumières sont circulaires.

De nombreux sceptiques, parmi les membres de la police, ont vu l'objet et changent d'avis sur les Ovnis, admettant la réalité du phénomène.



La publicité locale pour cet évènement bat cette fois son plein et les journaux donnent les numéros de téléphone de certains des enquêteurs ufologiques locaux. Ils sont immédiatement inondés d'appels et ils estimeront plus tard que 5.000 témoins ont vu l'objet ce soir là. Un policier de Bethel leur confie que non seulement de nombreux officiers de police ont vu l'objet mais aussi que la FAA leur a demandé de faire obstruction à la presse et aux enquêteurs. En cas d'insistance ils devaient dire - afin d'éviter la panique - que les lumières étaient causées par un coup monté par des pilotes.

Les semaines suivantes ont eu leur lot d'observations et l'évènement principal de cet été a lieu le 24 juillet. Cette fois-ci une vidéo assez bonne pour une analyse professionnelle est enregistrée. Le même soir, le site nucléaire Indian Point connait est à nouveau survolé par un objet immense.

La vidéo est enregistrée par Bob Pozzuoli, un new-yorkais, cadre supérieur en électronique. A 10 mètres, il filme un gros objet avec une rangée de 6 lumières vives autour de lui, il le perd de vue derrière un sapin, il en ressort avec une rangée de lumières de toutes les couleurs qui tournent et prennent la forme d'un disque avec une lumière clignotante à l'arrière. Il disparait alors derrière des maisons.

La vidéo de Pozzuoli capture également des avions qui volent en formation, très utile pour l'analyse. La vidéo est impressionnante et étudiée par divers groupes dont le JPL de Pasadena, en Californie, ainsi que la chaine de télévision ABC.

Tous sont d'accord pour affirmer que la vidéo est authentique et personne ne peut expliquer cet objet.
       
Mais c'est à quelques kilomètres de là que l'évènement ufologique le plus extraordinaire de l'été va survenir, à Peekskill sur le site nucléaire Indian Point. Rétrospectivement, on peut même dire que c'est l'incident le plus extraordinaire au niveau mondial pour l'année1984.


Indian Point        

Le soir du 24 juillet, au moins une douzaine d'employés de la centrale observent un shéma de lumières en forme de boomerang, qui approche du site. Vu du dessous l'objet ressemble à un cône de glace, triangulaire avec une rangée de lumières dans le dos.

Ils discernent très nettement que ce ne sont pas des lumières séparées mais un bloc solide de très très grande taille, "de la taille de 3 terrains de foot", ce qu'un des gardiens du site affirmera dans sa déclaration.

Malgré des vents de 45 km/h, l'objet de taille monstrueuse se déplace intentionnellement vers le réacteur #3, l'unique réacteur du site prêt à fonctionner.

Terrifiés, les gardes voient l'objet rester stationnaire directement au-dessus du réacteur. Selon la déclaration de l'un d'eux : "C'est ce qui a inquiété notre responsable, cette chose s'est approchée à moins de 10 mètres du réacteur." De plus, lors de son approche les systèmes de communications et les systèmes de sécurité du site sont devenus inopérants. L'ordinateur qui les commandait avait planté.

L'affaire était des plus sérieuses. Aucun appareil d'aucune sorte n'était autorisé à survoler les réacteurs sans les autorisations adéquates. Les caméras du complexe ont filmé l'objet et l'officier en charge des films a parlé aux enquêteurs par la suite. L'objet présentait 8 lumières vives en formation de V. "C'était une structure solide très imposante. Nous l'avons filmée pendant 15 minutes." C'était plus grand qu'un C-5A, qui est le plus grand avion du monde. "C'était beaucoup plus grand. Il semblait plein d'audace, il agissait comme s'il n'avait cure d'être observé."

Le commandant contacta le Camp Smith, une base des gardes nationaux de l'état de New-York, pour leur demander une identification de l'objet. La base n'ayant pas de réponse à lui donner, il demande qu'un hélicoptère soit envoyé pour lui tirer dessus, puis il ordonne à ses hommes de se préparer à ouvrir le feu. Un garde raconte : "Nous avions nos armes et nous attendions l'ordre de tirer."

Cette déclaration incroyable est confirmée par d'autres membres du personnel. Tous semblent prêts pour une confrontation armée sans le moindre espoir de victoire, mais avant que l'ordre d'envoyer l'hélico soit donné, l'objet disparait lentement.


Camp Smith

Le jour suivant, le chef de la sécurité informe son personnel "qu'il ne s'est rien passé." Il leur demande d'oublier l'incident. Les enquêteurs ufologiques avaient déjà appris que le commissariat de Peekskill avait reçu beaucoup d'appels ce soir là, les résidents décrivant le même objet. Cependant, ce n'est qu'en septembre qu'ils eurent vent de la rencontre de l'objet avec le site d'Indian Point. C'est un employé du site qui avait estimé nécessaire de contacter l'enquêteur Philip Imbrogno pour lui raconter l'histoire.

Ensuite, des autorisations furent données à quelques enquêteurs pour qu'ils puissent se rendre sur les lieux pour y conduire des interviews avec les témoins et visiter le réacteur à la date du 5 septembre. Puis, sans raison aucune, cette visite fut annulée et il fut interdit aux employés de parler.


Philip Imbrogno        

A ce stade, Imbrogno très en colère menace de tout dévoiler au public, ce qui fait céder la direction du site. Les employés sont donc de nouveau autorisés à rencontrer les enquêteurs, mais cette fois, non pas sur le site lui-même et en présence d'un supérieur de la sécurité. Il y aura 2 rencontres.

Dans les jours qui suivirent l'incident du 24 juillet, un membre officiel de la Nuclear Regulatory Commission se rendit sur le site et selon Imbrogno tout le système de sécurité fut vérifié.

Un journaliste reçut l'information - venant du site - que des observations s'étaient produites et que la police de l'Etat de New-York avait arrêté 4 pilotes de Cessna reliés à cette affaire !

C'était vraiment trop absurde et l'un des chercheurs ufologiques vérifia avec les dépositions de la police. Celle-ci montrèrent qu'aucun pilote n'avait été arrêté. Les autorités du site avaient tout simplement menti.

Des requêtes FOIA furent envoyées au US Department of Energy, au New York Power Authority et à la US Nuclear Regulatory Commission. Chacune de ces institutions a répondu qu'elle ne savait rien d'un incident en date du 24 juillet. Les autorités ont également nié l'existence d'une vidéo qui aurait filmé l'évènement. Les chercheurs ont essayé d'obtenir les copies des communications radio de ce soir là, mais il n'existait aucune communication officielle. Imbrogno avait bien résumé l'affaire : "Une telle obstruction équivalait à la preuve que les rapports ovnis étaient exemptés de respecter la loi FOIA lorsqu'ils impliquaient la sécurité nationale." -



Extrait du livre de Richard Dolan – « UFOs and the National Security State – The Coverup Exposed – 1973-1991 »
Source: http://keyholepublishing.com/Leading-UFO-Documents.html

Articles complémentaires:
A propos de Rencontres rapprochées lors de la vague(function() { var scribd = document.createElement("script"); scribd.type = "text/javascript"; scribd.async = true; scribd.src = "http://www.scribd.com/javascripts/embed_code/inject.js"; var s = document.getElementsByTagName("script")[0]; s.parentNode.insertBefore(scribd, s); })();


NOTE :
Voir l'étude complémentaire : Retour sur les observations de l'Hudson River

 https://www.forum-ovni-ufologie.com/t18760-retour-sur-les-observations-de-l-hudson-river

Sauter vers: