Marque-page social
Conservez et partagez l'adresse de Forum Les mystères des Ovnis - Ufologie et vie extraterrestre sur votre site de social bookmarking
Derniers sujets
Les OVNIS : le rapport du Pentagone - EclairagesAujourd'hui à 07:24martin(1994) Vidéo ovni centre d'essai de la base Nellis de l'US Air ForceAujourd'hui à 06:13HannibalLumières rouges oranges vives (mes photos).Aujourd'hui à 00:18Roland89Discussions autour de divers sujets concernant l'ufologie.Hier à 19:41udje5403Rapport du Pentagone sur les ovnisHier à 19:19udje5403Articles sur le sujet ovniDim 25 Juil 2021, 15:00LorelineNous ne vivrons pas sur Mars ni ailleursDim 25 Juil 2021, 09:30LorelineVu sur Youtube à PertuisDim 25 Juil 2021, 06:09HannibalLe Rover Persévérance et son hélicoptère.Ven 23 Juil 2021, 13:21XPDavySommes-nous seuls dans l'Univers ?Jeu 22 Juil 2021, 20:20martinPrésentation Jeu 22 Juil 2021, 19:02freethinkerAutour de la question : comment cultiver l'esprit critique ?Mer 21 Juil 2021, 20:12Jean-Marc WatBen, c'est encore moi...Mer 21 Juil 2021, 10:22Roland89Une initiative Européenne pour recueillir et analyser les OvnisMer 21 Juil 2021, 00:39jean-lucLUSA FAA près de 10.000 cas en accès libre (2014-2020)Dim 18 Juil 2021, 11:52Jean-Marc WatMon départDim 18 Juil 2021, 00:08LogikConcevoir une coprésence ?Sam 17 Juil 2021, 18:26TychoeBrahePANIQUE CHEZ LES PSEUDO SCEPTIQUESJeu 15 Juil 2021, 12:44freethinkerLa politique du forum : buts, remarques importantes et objectifsMer 14 Juil 2021, 21:32nicosJacques Vallée en live le 29 juinMer 14 Juil 2021, 14:21NOT-ALONEIls testaient la fiabilité des sites UFODim 11 Juil 2021, 22:38Sorensir2012: le 28/06 à 15h13 - Un phénomène ovni insolite - Rouen-Petit-Couronne - Seine-Maritime (dép.76)Dim 11 Juil 2021, 18:59Hector01Des traces de vie sur Encelade?Dim 11 Juil 2021, 09:53Julien.BLe voyage temporel est-il possible?Sam 10 Juil 2021, 20:52Hocine"LE TEMPS DES OVNIS" nouveau docu par Georges CombesVen 09 Juil 2021, 20:21udje5403 Déclaration de l'astronaute Bill NelsonVen 09 Juil 2021, 15:50LorelineInterdit d'interdire, une émission de Frédéric TaddeïJeu 08 Juil 2021, 10:54OVNI-LanguedocVidéo d ovni trouvé sur facebookMer 07 Juil 2021, 21:48Pascal_WesternOvnis et "extraterrestres" dans l'art antique (peintures, gravures et statuettes)Mer 07 Juil 2021, 19:48HocineDéclarations récentes d'officiels Américains sur les OvnisVen 02 Juil 2021, 13:34martin
Annonce

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
de la vie sur Titan ? - Page 2 Empty

Masculin Age : 43
Nombre de messages : 12810
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
Points de Participation : 20253
Voir le profil de l'utilisateurhttp://ovni-extraterrestre.com/

Ovnis Des niches biologiques sur Titan : la vie ailleurs que sur T

Mer 26 Sep 2007, 15:52
Rappel du premier message :

Des niches biologiques sur Titan : la vie ailleurs que sur Terre ?

Par Rémy Decourt, Flashespace


L'apparition de la vie sur la planète Terre il y a bien longtemps est issue d'un processus si complexe que l'on en oublierait presque que les organismes vivants sont d'une simplicité étonnante et dont la structure est commune à toutes les espèces.

Aujourd'hui, un faisceau d'indices tend à démontrer que la vie a pu ou peut se développer ailleurs dans le Système Solaire que sur Terre. On connaît Mars mais des régions éloignées du Soleil semblent également propices à son apparition.

Depuis le survol de Titan par Voyager, cette lune de Saturne a fasciné les astrobiologistes en raison de ses similitudes apparentes avec la Terre primitive lorsque la vie est apparue pour la première fois. L'atmosphère épaisse de Titan est composée essentiellement d'azote et de molécules organiques, éléments que l'on sait être indispensables à la vie. S'il est certain qu'une chimie organique se passe en direct sur Titan, c'est une ineptie de la présenter comme une analogie avec la Terre, il y a quelques 4 milliards d'années. La Terre n'a jamais été comme Titan. Elle n'a jamais connu une période aussi froide que celle qui perdure sur Titan et son atmosphère primitive est très différente de celle de Titan aujourd'hui. Le gaz dominant était le CO2, comme sur Mars et Vénus, alors que sur Titan, c'est l'azote qui domine suivi du méthane.

Mais si aujourd'hui on considère Titan comme propice à favoriser un tel processus, cela n'a pas toujours été le cas. Par le passé, les scientifiques l'ont considéré comme bien trop froide pour héberger une quelconque forme de vie, aussi insignifiante soit-elle. Avec une température d'environ - 178° les réactions chimiques nécessaires pour former les briques initiales du vivant apparaissaient bien trop lentes pour permettre à la vie d'éclore.

Or, les scientifiques les plus pessimistes ont été contraints de changer d'opinion après de récentes découvertes sur Terre qui ont permis de découvrir une multitude de niches biologiques dans des régions extrêmes où évoluaient des organismes très vieux. Que ce soit sur les planchers océaniques où dans les régions polaires, des organismes vivants ont été observés s'affranchissant de leur environnement.
Un faisceau d'indices



Ces découvertes ouvrent de nouvelles perspectives quant à la faculté que la vie ait pu évoluer ailleurs dans le Système Solaire notamment dans ses régions les plus éloignées comme sur Europe, Encelade et bien sûr Titan. Aujourd'hui, nombreux sont les scientifiques à penser que des niches biologies existent sur Titan. Plusieurs scientifiques du SwRI ont récemment démontré que certaines des conditions nécessaires à son apparition existaient sur Titan. On pense à des réservoirs liquides, des molécules organiques et, condition sine qua non, des sources d'énergie.



Mais ce n'est pas tout. L'existence d'une couverture nuageuse importante, nuages formés à partir de méthane, et les caractéristiques de surface impliquent l'existence d'un cycle global très actif du méthane, dans un processus similaire à celui de l'eau sur Terre. Et l'on en revient à une question passionnante. La vie peut-elle apparaître à partir du méthane et non pas de l'eau. Cette interrogation des plus spéculatives peut forcer les chercheurs à s'interroger sur la définition et les besoins universels de la vie et à considérer que la vie peut évoluer dans des environnements complètements différents de ceux que nous rencontrons sur Terre.

Dans le cas de Titan, les images de Cassini et de Huygens montrent que la lune semble toujours soumise à une activité tectonique très présente. Elle a vraisemblablement joué un rôle important dans l'évolution de la lune. Cette source d'énergie peut se traduire par une sorte de cryo volcanisme suggérant que des réservoirs d'eau liquide mélangés à de l'ammoniaque puissent exister près de sa surface.



Les endroits en contact avec les parties chaudes des réservoirs d'hydrocarbures sont un endroit prometteur pour établir un habitat. Il n'y manquera jamais de sources d'énergie car des hydrocarbures énergétiques sont constamment fabriqués dans les hautes couches de l'atmosphère, par l'action de la lumière sur le méthane, et retombent sur la surface.

En particulier, les scientifiques suggèrent que l'acétylène, qui est abondant, pourrait être utilisé par des organismes, en réaction avec hydrogène, sous sa forme gazeuse, pour libérer de grandes quantités d'énergie à même d'être utilisées par leur métabolisme pour son fonctionnement. Une telle biosphère serait en partie soutenue par le Soleil. Les scientifiques vont plus loin et supposent que l'énergie ainsi libérée pourrait être utilisée par les organismes pour chauffer leur environnement les aidant ainsi à créer leurs propres ressources liquides.

Dans les environnements qui sont riches énergiquement mais pauvres en liquides, comme cela semble être le cas ici, la sélection naturelle favoriserait les organismes qui utilisent la chaleur produite par leur propre métabolisme pour maintenir leur eau à l'état liquide.


http://www.futura-sciences.com/fr/sinformer/actualites/news/t/univers/d/des-niches-biologiques-sur-titan-la-vie-ailleurs-que-sur-terre_7165/

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog Ovni et vie extraterrestre :http://ovni-extraterrestre.com/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici

Pierre.B
Administrateur
Administrateur
de la vie sur Titan ? - Page 2 Empty

Masculin Age : 39
Nombre de messages : 4527
Inscription : 30/08/2008
Localisation : Vendée,France
Emploi : Electrotechnicien R&D
Passions : lecture, musique, sciences et technologie,espace,photo
Règlement : Règlement
Points de Participation : 10880
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Des molécules prébiotiques dans l'atmosphère de Titan

Jeu 14 Oct 2010, 21:09
Des molécules prébiotiques dans l'atmosphère de Titan

Par Rémy Decourt, Futura-Sciences

Une équipe internationale a montré que des molécules organiques complexes peuvent se former dans la haute atmosphère de Titan. Une avancée qui pourrait bien aider à comprendre comment la vie est apparue sur la planète bleue.

Une équipe de chercheurs (dont ceux du laboratoire de planétologie de Grenoble et du laboratoire atmosphères, milieux, observations spatiales de Versailles), menée par Sarah Horst du Lunar and Planetary Laboratory de l’université de l’Arizona, a simulé dans une enceinte les réactions chimiques susceptibles de se produire dans l’atmosphère de Titan. L’objectif était de voir les conséquences du rayonnement intense qui atteint les couches supérieures de cette atmosphère et de sa capacité à briser des molécules jusqu’alors considérées comme étant très stables, leur permettant ensuite de réagir pour former de nouveaux édifices moléculaires inattendus.

Ces chercheurs ont découvert que les réactions chimiques à l’œuvre dans l’atmosphère de Titan génèrent des molécules organiques complexes comme des acides aminés et des bases nucléotidiques, qui sont les briques de base de la vie sur Terre. Les molécules découvertes sont les cinq bases nucléotidiques utilisées par toutes les formes de la vie sur Terre (cytosine, adénine, thymine, guanine et uracile) et deux petits acides aminés, la glycine et l'alanine.
de la vie sur Titan ? - Page 2 RTEmagicC_Titan-041108b_01jpg
L'atmosphère de Titan pourrait contenir des molécules prébiotiques, qui se seraient formées sur place, donc sans le support d'une surface solide. De quoi renforcer l'idée selon laquelle des synthèses prébiotiques peuvent se dérouler dans l'atmosphère des planètes géantes... © Nasa/JPL/U.

Des synthèses de molécules organiques qui n’ont pas besoin de surfaces


Cette expérience démontre qu’il est possible de fabriquer des molécules complexes sans apport d’eau liquide et dans un milieu purement gazeux. Des molécules organiques peuvent donc se former sans qu'il existe de surface solide disponible. Pour l'exobiologie, une telle possibilité ouvre des perspectives intéressantes. Les hypothèses communément admises pour expliquer l'apparition des molécules primordiales de la vie terrestre font en effet appel à des phénomènes se déroulant à la surface de matériaux, comme les argiles.

Cette étude suggère que non seulement l’ionosphère de Titan pourrait être un réservoir de molécules prébiotiques qui pourrait servir de tremplin à la vie, mais peut également offrir de nouvelles perspectives sur l'émergence de la vie sur Terre. Cette vie se serait produite environ 3,8 milliards d’années auparavant dans les océans, demeurant à un stade unicellulaire (bactéries) pendant près de 3 milliards d'années, avant d'accéder au stade pluricellulaire il y a 800 millions d'années.

La possibilité qu’un milieu atmosphérique riche en molécules organiques et dépourvu d’eau et d’oxygène libre puisse conduire à la formation de petites molécules (dont les bases nucléiques et des acides aminés), laisse penser que la fameuse théorie de la soupe primordiale pourrait être revue.


Source : Futura science

_______________________________________
Ma chaîne Youtube vous accueille à bras ouverts pour vous raconter les histoires des cas ovnis les plus intéressants : https://youtu.be/aavi8flgmL4
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: de la vie sur Titan ?

Lun 18 Oct 2010, 20:17
Découverte très intéressante, ajoutée à celle de la quantité inimaginable d'étoiles et de galaxies, de l'omniprésence dans l'espace des molécules nécessaires à la construction du vivant, à la découverte Urey-Miller sur la formation des acides aminés dans une atmosphère proche de celui de la terre primitive, de la diversité des mêmes acides aminés, celle d'une certaine prévalence des exoplanètes, et plus récemment d'une possible planète habitable dans l'environnement spatial relativement proche; tout porte à croire que la vie serait un phénomène assez répandu. Reste la question des conditions favorisant l'émergence de l'intelligence... de la vie sur Titan ? - Page 2 739837
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Des acides aminés sur Titan ?

Ven 21 Jan 2011, 02:13
de la vie sur Titan ? - Page 2 Captur22

Des acides aminés sur Titan ?

Titan, la plus grosse lune de Saturne, est actuellement l’un des objets les plus étudiés du Système Solaire. Il est le seul satellite à posséder une atmosphère dense permettant la précipitation et l’écoulement d’un fluide à sa surface, comme la Terre. Mais bien que des processus similaires à ceux que l’on connaît sur Terre surviennent sur Titan, les ingrédients y sont totalement différents. Dans ce monde extraterrestre où la température à la surface avoisine les -180°C, les galets et les montagnes sont constitués de glace d’eau aussi dure que nos roches terrestres, et le liquide qui ruisselle et remplit les lacs de Titan est de l’éthane liquide et non de l’eau !

Par ailleurs, l’atmosphère de Titan est le siège d’une chimie très active, amorcée par la dissociation des composés majoritaires que sont le diazote N2 et le méthane CH4, sous l’effet du rayonnement UV solaire et de particules énergétiques provenant de la magnétosphère de Saturne. Ainsi amorcée dès la très haute atmosphère, cette chimie complexe va former de nombreux produits dont des macromolécules qui, agrégées les unes aux autres, formeront des aérosols, particules solides d’environ 0,5 micron de diamètre. Ces aérosols constituent la brume de Titan, bien connue pour l’opacité et la couleur orangée qu’elle donne à son atmosphère.


de la vie sur Titan ? - Page 2 Titan_croissant1
Titan vu par la sonde Cassini-Huygens en juin 2009.
(crédits : NASA/JPL/Space Science Institute)


Une fois produits dans la haute atmosphère, ces aérosols vont être transportés dans les couches plus basses. Ils pourront alors sédimenter à la surface ou bien servir de noyaux de condensation pour certains gaz et précipiter sous forme de pluies à la surface de Titan.

Le destin de ces aérosols une fois déposés à la surface fait l’objet de plusieurs études depuis ces dernières années1,2,3. Ces travaux sont réalisés à partir d’aérosols produits en laboratoire par des dispositifs expérimentaux qui simulent la chimie à l’œuvre dans l’atmosphère de Titan. L’application d’une haute tension à un mélange de diazote et de méthane porté à environ -150°C (température représentative de la stratosphère de Titan) conduit, au bout de quelques jours, à la production de particules solides qui sont des analogues des aérosols de Titan. C’est grâce à une expérience de ce type menée au LISA à Créteil, et soutenue par le CNES, que des analogues d’aérosols ont pu être produits et soumis à des conditions environnementales qu’ils pourraient connaître à la surface ou sous-surface de Titan.

En effet, une des conditions qui pourraient être des plus favorables pour l’évolution chimique des aérosols déposés serait leur mélange dans de l’eau en phase liquide. Bien que la température de surface de Titan (-180°C) ne permet pas la présence d’eau sous forme liquide, quelques réservoirs pourraient être trouvés en surface ou sous-surface. Ainsi, une activité cryovolcanique –ou volcanisme de glace d’eau– est suspectée sur Titan : des coulées d’eau mélangée à de l’ammoniac pourraient être répandues à la surface via des cratères volcaniques. Ce cryo-magma proviendrait d’un océan d’eau liquide ammoniaquée situé sous 40 km, et dont la présence est aujourd’hui confortée par plusieurs indices.

Par ailleurs, des modèles montrent que des poches d’eau liquides pourraient être formées en sous-surface suite à l’énergie dégagée par des impacts cométaires ou météoritiques4,5. Ce processus a dû être à l’œuvre durant toute l’histoire de Titan et sur une large part de sa surface, offrant un milieu propice à l’évolution des aérosols en phase aqueuse.

Les analogues d’aérosols synthétisés au LISA ont donc été placés en solution aqueuse ammoniaquée pendant dix semaines, à des températures représentatives de celles de la surface de Titan. Après cette période d’évolution, les échantillons ont été analysés par chromatographie à phase gazeuse couplée à la spectrométrie de masse, en ayant subi au préalable une fonctionnalisation chimique. Ce protocole expérimental a permis pour la première fois de quantifier certains produits.

On sait depuis les années 80 et les travaux6 de Bishun Khare et Carl Sagan que l’hydrolyse acide à haute température des analogues d’aérosols de Titan conduit à la production d’urée et d’acides aminés. Cependant, ces conditions sont très éloignées de celles rencontrées sur Titan. La présente étude réalisée par Sandra Ramírez-Jiménez de l’Université Autonome de l’Etat de Morelos au Mexique et ses collaborateurs du LISA et du LGPM montre que ces molécules sont également produites dans des conditions plus représentatives de l’environnement de Titan. Ainsi, de l’urée, de la glycine, de l’alanine et d’autres produits ont été formés par hydrolyse de 10 mg d’analogue d’aérosols dans des solutions d’ammoniaque de 3 à 25% conservées à -177°C pendant 10 semaines. Les rendements mesurés, de l’ordre de 0,1 %, indiquent que les quantités d’urée et d’acides aminés ainsi produites seraient détectables par un appareil d’exploration in situ de Titan.

de la vie sur Titan ? - Page 2 Plasma_tholins1
Photographie (à gauche) de l’expérience PLASMA développée au LISA et
permettant de synthétiser des analogues d’aérosols de Titan, vus au
microscope électronique (à droite).
(crédits : C. Brassé/P. Coll/LISA)


Ces résultats mettent en lumière une évolution possible des aérosols dans des conditions réalistes de la surface ou sous-surface de Titan. Formés d’azote, de carbone et d’hydrogène, ces composés complexes s’avèrent très réactifs en milieu aqueux et peuvent ainsi évoluer chimiquement en incorporant de l’oxygène dans leur structure. La production de molécules d’intérêt prébiotique comme les acides aminés, qui constituent des briques primordiales de la vie sur Terre, invite à s’interroger sur une éventuelle complexification ultérieure de la matière organique sur Titan ou dans un potentiel océan sous-terrain.

L’étude du devenir des aérosols de Titan constitue ainsi une piste pour comprendre l’évolution de la matière organique et les mécanismes qui mènent peut-être à l’apparition de la vie sur un autre monde.

Source : SFE
Contenu sponsorisé

Ovnis Re: de la vie sur Titan ?

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum