Marque-page social
Conservez et partagez l'adresse de Ovni et vie extraterrestre | Les mystères des Ovnis sur votre site de social bookmarking
Derniers sujets
1998: Une forme noire triangulaire, silencieuse et immobile dans le ciel (77)Aujourd'hui à 08:09FbaronEclipse lunaire et centaines, voir milliers de boules lumineuses à la RéunionHier à 22:34Roland62Un peu de "nuke" BelgeHier à 21:54Roland62Benjamin Castaldi aurait vu un ovni triangulaireHier à 21:00Roland62Spéculations autour de la Zone 51 ou "Dreamland"Hier à 17:32Polyèdre57Ondes DAB, 5G et autres...Hier à 17:30malaoSujet de l'été pour le Science & Vie de juilletHier à 13:48Sylvain VellaAutres hypothèses que les engins "tôles et boulons"Hier à 09:21Yvon CédricFrancisco Cándido Xavier (Médium Brésilien)Hier à 00:06Polyèdre572016: le 05/05 à 13h30 - Ballon ? - Ittenheim -Bas-Rhin (dép.67)Mer 17 Juil 2019, 23:47Polyèdre57Analyse des photos de lumières rouges oranges (par colorimétrie).Mer 17 Juil 2019, 20:55Roland62Lorraine: les membres de cette régionMer 17 Juil 2019, 18:25Polyèdre57"Une hantise de boule lumineuses" Par Fernand LagardeMer 17 Juil 2019, 12:02Polyèdre572019: le 12/04 à 21h33 - Lumière étrange dans le ciel - MAINVILLIERS -Eure-et-Loir (dép.28)Mar 16 Juil 2019, 17:14Polyèdre57Communiquer à l'infini grace à l'intrication quantiqueMar 16 Juil 2019, 12:45anakinDeux conférences exceptionnelles aux Repas Ufologiques de Paris en 2012Lun 15 Juil 2019, 23:38Polyèdre57Révélation Forêt de Rendlesham (27 et 28.12.1980)Lun 15 Juil 2019, 23:15Polyèdre57Mariam Baouardy (Apparition Mariale)Lun 15 Juil 2019, 19:10Polyèdre57Les gouvernements et les militaires gardent-ils le secret sur les ovnis?Lun 15 Juil 2019, 19:05Polyèdre57Ovni aéroport: Les aéroports et les survols d'ovnisLun 15 Juil 2019, 12:26Polyèdre57(1919) "Le livre des damnés" Charles FortDim 14 Juil 2019, 22:26Polyèdre57Etranges nuages à Voronesh (Russie)Dim 14 Juil 2019, 22:10anakinQuand le Pentagone étudie les ovnis dans le plus grand secret. Un article du New York TimesDim 14 Juil 2019, 21:04anakinSérie To The Stars Academy (Unidentified: Inside America’s UFO Investigation)Dim 14 Juil 2019, 12:38Guillaume84Peut-on être "croyant" et sceptique à la fois (juste milieu), ou pas?Sam 13 Juil 2019, 20:52Hocine Le cliché du trou noir M87* enfin révéléSam 13 Juil 2019, 20:35HocineLes pires arguments de certains sceptiques pour vous?Sam 13 Juil 2019, 19:49Nanou TiOVNIs en Australie - Divulgation en 2012 des archives gouvernementales. Sam 13 Juil 2019, 19:25Roland62J'ai filmé un ovni le 05/07/2019 Sam 13 Juil 2019, 17:53Polyèdre57- Le crash d’Aztec (Nouveau Mexique) 1948Sam 13 Juil 2019, 17:26martin
Annonce
Annonce
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
mica
mica
Pillier du Forum
Pillier du Forum
Le voyage temporel est-il possible? - Page 3 Empty

Masculin Age : 33
Nombre de messages : 48
Inscription : 22/02/2008
Localisation : suisse
Emploi : peintre en bâtiment
Passions : art et culture asiatique
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4168

Ovnis Le voyage temporel est-il possible?

le Lun 25 Fév 2008, 00:52
Rappel du premier message :

Le voyage temporel est-il possible?

Voyage dans le temps

Le voyage dans le temps est un des grands thèmes de la science-fiction, au point d’être considéré comme un genre à part entière. L’idée d’aller revivre le passé ou de découvrir à l’avance le futur est un rêve humain causé par le fait que l’être humain avance dans le temps de manière permanente, mais irréversible (et, à l’état de veille, apparemment de façon linéaire).

La première mention d’un voyage dans le temps serait le personnage de Merlin l’Enchanteur dans le cycle arthurien des Chevaliers de la Table ronde, qui visitait les temps passés. Les Celtes croyaient en la possibilité de voyager dans le temps et dans un monde parallèle, à partir des tombes, des tertres ou de certains lieux. Mais la problématique du voyage dans le temps est assez liée à celle de l’oracle, qui existait déjà chez les Grecs et pouvait entraîner les mêmes paradoxes.

Les physiciens et les philosophes, tout autant que les auteurs de science-fiction, s’intéressent au voyage dans le
temps, aux effets théoriques des voyages à la vitesse de la lumière et aux paradoxes logiques qui naîtraient d’un voyage dans le temps.

Selon vous peut-on considérer certains OVNI comme étant des "machines humaines à voyager dans le temps"?

Oui
Non
Sans Opinion

Je poste ici pour ne déranger personne avec ce point de vu plus que farfelu sur les apparitions d'ovnis.

PAN & Voyage dans le temps.

Cette alternative à l'hypothèse extraterrestre, pour élucider les énigmes « agaçantes » des ovnis, est aujourd’hui en plein dans l’air du temps. Il est vrai qu'elle est extrêmement séduisante et féconde et paraît, comme par magie, résoudre nombre de caractéristiques mal comprises du comportement des ovnis.

Au point de se demander pourquoi elle n’a pas plus de succès ! Qui donc a eu cette géniale intuition, du moins en France, de ne pas faire arriver ces formes soucoupiques d'une trop lointaine planète inobservable, donc inaccessible, ni surgir d'un inconscient collectif plutôt abstrus? C'est un ufologue français disparu : René Fouéré (1904-1990), fondateur du GEPA1/ ; il fut l'un de ces ufologues qui ne se contentaient pas de collationner les données mais tentèrent de rationaliser le phénomène. Figurent à ce panthéon, A. Michel, J. A. Hynek... Dans son bulletin du GEPA « Phénomènes spatiaux » n°8 de juin 1966, R. Fouéré posait la question : « Les ovnis seraient-ils des revenants du futur ? » Et de parler carrément de « machines2/ » que nous apercevons (dans le ciel) « qui n'auraient pas besoin d'être en mesure de traverser des distances se mesurant en années-lumière et pourraient être des véhicules à portée restreinte à usage purement terrestre, mais capables de descendre ou de remonter l'échelle du temps ».

Voyage dans le temps ?

Ainsi, le premier problème résolu en remplaçant par les vaisseaux spatiaux par des machines à remonter le temps serait celui de la distance incommensurable à parcourir pour venir jusqu’à nous par des voyageurs galactiques voire extragalactiques. Parmi les autres questions auxquelles l’hypothèse temporelle fournirait « une élégante solution » il y aurait l'aspect humanoïde des conducteurs d'ovnis si contestée par les sceptiques et les exobiologistes pour qui la vie dans l’Univers doit être diverse et variée. Dans le cadre « temporel », leur petitesse corporelle, assortie à une grosse tête, serait symptomatique de ce qu’ils sont (à une date ultérieure indéterminée mais tout de même lointaine tant la notion de machine temporelle semble encore loin de ce qui se prépare en 2008 dans l’accélérateur de particule (LHC) de Genève), préfigurerait ce à quoi ressemblera la race humaine (évolution naturelle ou artificielle) dans quelques millions d'années, quand elle aura opéré une sorte de foetalisation régressive. On évacuerait aussi le problème du trop grand nombre d'observations - une exploration spatiale envisage plutôt un débarquement en bonne et due forme que des incursions sporadiques étalées sur plus d’un demi-siècle voire beaucoup plus - les visiteurs pouvant provenir de différentes époques du futur. L’intérêt persistant des chrononautes pour la Terre – parmi les autres exoplanètes – s’expliquerait facilement par le fait qu’elle a été le berceau de leur propre espèce ! Plus de problème de langue non plus. Quoi d'étonnant à ce que les explorateurs français du futur fréquentent la France à une époque reculée pour eux, actuelle pour nous, et s’expriment dans notre propre langue ? Quant aux apparitions/disparitions subites d'ovnis, comme s'ils se matérialisaient ou dématérialisaient, ce serait justement au moment où ils basculent dans un autre temps, dans un sens ou dans l'autre, à l'aller ou au retour, que se produirait le phénomène ; ce qui n’affecterait en rien une certaine « matérialité » des ovnis et de leurs occupants (traces, effets sur l’environnement etc.) De même le problème des ovnis du passé interprété dans le cadre de la thèse des « anciens astronautes en visite sur terre et semblant avoir marqué, voire orienté, les civilisations anciennes, pourrait être vu dans le cadre d’une sorte d’ « amplificateur culturel à réaction positive, le futur s’agrandissant lui-même par réinjection dans le passé de fragments de son acquis » (sic, R. Fouéré).

Source : MondeInconnu.com.



(je ne soutiens pas ce point de vu, mais je me demande
si il est envisageable.)Est-ce que cela serais possible que les ovnis soient en réalité des engins humain venu du future?

Par exemple imaginez ceci, en 2500 une entreprise fait fortune
en découvrant un moyen de revenir dans le temps.
Celle si propose a des prix modestes des voyages dans le temps, mais soumis à plusieurs règles, a n'enfreindre sous aucuns prétexte.

1-ne jamais interféré avec l'histoire
2-ne jamais communiquer de quelques façons que se sois avec des humains d'une autre époque.
3-ne jamais sortir de l'appareil.

des gens viendrais ainsi visiter des époques lointaine pour assister au grand moment de l'humanité (le 11 septembre, le débarquement allié sur les plages de normandie, christophe colomb découvrant l'Amérique ou encore l'époque des dinosaures)
tout ceci sans modifier le cours de l'histoire car cela pourais être dangereux.

Je trouve cette idée séduisante, mais sûrement impossible
car semblerais t-il que les voyages dans le temps soisent pas réalisable. Mais en sommes nous sûr? notre idée à ce sujet ne peut elle pas changer?. Les gens ont bien pensée que la terre était plate à une certaine époque et en était convaincu.

Je le dit moi-même c'est farfelu comme idée au mieux cela vous fera rire ou peut-être réfléchir qui sait?.

Encore une fois je le précise bien je ne soutiens pas cette idée.

avatar
Vampgelus
Ufologue
Ufologue
Le voyage temporel est-il possible? - Page 3 Empty

Masculin Age : 31
Nombre de messages : 31
Inscription : 15/02/2008
Localisation : France
Emploi : Étudiant
Passions : PC, Science Fiction, Musique
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4172

Ovnis Re: Le voyage temporel est-il possible?

le Dim 11 Mai 2008, 23:08
@ Alain02: Là c'est bon, j'ai compris. Mon problème était un faux problème puisque ce n'est pas c qui est dépassé, mais la distance qui est réduite. Une sorte de Warp-Drive à la Star Trek au final, non ?
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Le voyage temporel est-il possible?

le Lun 12 Mai 2008, 00:26
Je ne sais pas ce qu'est le Warp-Drive. Désolé.
avatar
Vampgelus
Ufologue
Ufologue
Le voyage temporel est-il possible? - Page 3 Empty

Masculin Age : 31
Nombre de messages : 31
Inscription : 15/02/2008
Localisation : France
Emploi : Étudiant
Passions : PC, Science Fiction, Musique
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4172

Ovnis Re: Le voyage temporel est-il possible?

le Lun 12 Mai 2008, 15:42
Dans ces séries, la propulsion est basée sur un champ de distortion autour du vaisseau. C'est ce qu'est le warp drive.

Voilà une description par des fans :

http://memory-alpha.org/fr/wiki/Warp
thefly
thefly
Equipe du forum
Equipe du forum
Le voyage temporel est-il possible? - Page 3 Empty

Masculin Age : 52
Nombre de messages : 573
Inscription : 04/04/2008
Localisation : normandie
Emploi : géomètre
Passions : tout et rien
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4571

Ovnis Re: Le voyage temporel est-il possible?

le Lun 12 Mai 2008, 17:05
c'est la Théorie du physicien Miguel Alcubierre
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Le voyage temporel est-il possible?

le Lun 12 Mai 2008, 17:35
Merci, pour le bon texte de science-fiction!
La différence principale que j'y verrais avec ma propre spéculation, c'est qu'on y parle de l'espace-temps seul à la manière d'Einstein et non de l'Energie-Matière-Espace-Temps (l'ordre des quatre termes n'a pas grande importance)- notion s'appuyant davantage sur la théorie quantique "complétée".
Dans cette conception "EMET", après avoir enregistré que la relativité a raison d'établir une équivalence entre matière et énergie, on souligne que la lumière associe de l'énergie à de la vitesse, laquelle vitesse établit un rapport entre la distance parcourue (relevant donc de "l'espace") et la durée du parcours (relavant elle du "temps"). Comme, si on se déplace (rapidement) vers la source d'une lumière, la vitesse de celle-ci ne change certes pas mais que sa fréquence augmente proportionnellement à la vitesse du rapprochement et que plus la fréquence est "rapide", courte, plus l'énergie est grande, le lien entre énergie (matière), espace et temps est donc bien établi.

En fait je pense que la matière, l'énergie, le temps et l'espace sont des manifestations indirectes, secondes, sinon secondaires, d'une réalité fondamentale, ultime, de ce qui "est" irréductiblement, du moins dans une perspective "réaliste" (qui soutient, ce que je pense qu'il y a une réalité "ultime")
.
Si la théorie peut un jour établir le "mécanisme" mathématique qui fait passer de la réalité fondamentale à ces quatre manifestations liées, tous les espoirs seront permis "d'inverser le mouvement" c'est-à-dire de modifier les caractéristiques de la réalité fondamentale, caractéristiques que l'on nomme aussi "constantes" et dont fait partie la vitesse de la lumière dans le vide, par une de ses manifestations.
Comme il n'est pas imaginable de modifier directement l'espace et le temps, notre levier sera la matière ou l'énergie.
Sachant que la matière c'est de l'énergie, nous devrons essayer par l'énergie.
Le grand génie, sous-estimé sans doute parce qu'il n'était ni Allemand, ni Anglo-saxon, le Français issu d'une grande famille ayant ses racines en Italie, Louis de Broglie (prononcer "breuil") a écrit des équations qui associent chaque particule de matière (proton, neutron, électron etc.) à une certaine longueur d'onde qui se trouve ainsi privilégiée parmi toutes les autres (vu les énergies en jeu ce sont les longueurs d'onde les plus courtes imaginables, les plus courtes fréquences, les plus énergétiques donc, des rayons gamma
Si nous pouvions produire ces hyper courtes fréquences, les rayonnements électromagnétiques n'iraient pas très loin avant de réagir avec les particules et antiparticules virtuelles de très courtes durées de vie du "vide" quantique se trouvant DEVANT le vaisseau (cf. L'ovni filmé en Chine!). L'interaction aurait pour effet d'augmenter encore la fréquence de ces particules virtuelles et de rendre impossible leur interaction avec la matière condensée "réelle".
Il est possible en effet que la limitation de la vitesse de la lumière qu'ont constatée Michelson et Morley dans leur célèbre expérience et qui est à la base de l'édifice qu'est la théorie de la relativité, soit due à son interaction avec ces particules, un peu comme un piéton qui mettra beaucoup plus de temps à effectuer un parcours s'il discute avec toutes les personnes qui se trouvent sur son chemin. En "saturant" ces particules et antiparticules virtuelles avec une énorme rayonnement "hypergamma", on pourrait empêcher les ondes associées à la matière constituant le vaisseau d'être ainsi retardées sinon "arrêtées momentanément" dans leur déplacement dans le vide quantique. Un peu comme si, en plaçant un interlocuteur devant chaque bavard de notre parabole précédente, on obligeait notre piéton à filer sans s'arrêter vers son but.
Évidemment, on pourrait demander: A quelle vitesse iraient les ultra-courts rayons gamma ? Car s'ils ne dépassent pas la vitesse de la lumière, ils ne pourraient pas "ouvrir le chemin" aux atomes-ondes constituant le vaisseau, plus vite qu'ils ne vont. La réponse n'est pas évidente.

N'oublions pas que nous évoquons une théorie... encore virtuelle!
avatar
Vampgelus
Ufologue
Ufologue
Le voyage temporel est-il possible? - Page 3 Empty

Masculin Age : 31
Nombre de messages : 31
Inscription : 15/02/2008
Localisation : France
Emploi : Étudiant
Passions : PC, Science Fiction, Musique
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4172

Ovnis Re: Le voyage temporel est-il possible?

le Mar 13 Mai 2008, 11:37
Cet OVNI-ci ?

https://www.dailymotion.com/relevance/search/ovni%2Bchine/video/x1pbpw_ufoovni-in-china-slow-motionralenti_news

Et effectivement, avec Star Trek on a à faire à de la science-fiction plutot sympathique, surtout pour ce qui est de l'aspect technologique.

Ce que vous évoquez vis-à-vis de cette conception "EMET" comme vous dites, me fait penser à un documentaire que j'ai pu voir sur arte dont le titre est "Ce qu'Einstein ne savait pas". Il est trouvable sur le net, si je me souviens bien, meme sur ce site. Dans la troisième partie de ce documentaire, on parle de la "théorie M" qui chercherait justement à embrasser un grand ensemble, en fournissant les outils nécessaires pour le passage de chacun des l'éléments EMET à un autre.

Un rayon gamma n'a pas de masse si je ne me trompe, alors qu'est-ce qui nous empecherait de lui donner la vittesse appropriée avec une quantité d'énergie réalisable ?
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Le voyage temporel est-il possible?

le Mar 13 Mai 2008, 14:57
Si le rayon gamma ne modifie pas l'EMET, il ne pourra pas aller plus vite que la lumière, étant lui-même de la lumière d'ultra-courte longueur d'onde.
avatar
Vampgelus
Ufologue
Ufologue
Le voyage temporel est-il possible? - Page 3 Empty

Masculin Age : 31
Nombre de messages : 31
Inscription : 15/02/2008
Localisation : France
Emploi : Étudiant
Passions : PC, Science Fiction, Musique
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4172

Ovnis Re: Le voyage temporel est-il possible?

le Mar 13 Mai 2008, 18:41
Donc cette méthode permettrait d'aller à "c x 0,999..." si le rayon gamma ne modifie pas l'EMET ? Ce serait déja fantastique !

Bon, le voyage interstellaire ne serait pas une activitée que l'on exerce plusieurs fois dans sa vie, certes, mais cela ramènerait les étoiles à une échelle presque humaine...
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Le voyage temporel est-il possible?

le Mer 14 Mai 2008, 23:47
Les premiers voyages pourraient être consacrés à recueillir de la matière noire et de l'énergie noire... si elles existent!
Ce qu'on saura peut-être bientôt avec le mise en service du LHC au CERN.
avatar
psychlo
Légende du forum
Légende du forum
Le voyage temporel est-il possible? - Page 3 Empty

Masculin Age : 57
Nombre de messages : 93
Inscription : 20/03/2008
Localisation : Nancy
Emploi : employé administratif
Passions : lecture
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4138
http://homme-et-espace.over-blog.com/

Ovnis Re: Le voyage temporel est-il possible?

le Ven 16 Mai 2008, 16:00
Il me semble que la vitesse de la lumiere peut etre dépassée, j'ai lu ca dans sciences & vie il y a quelques années.

imaginons un vaisseau immense qui se déplace à la vitesse de 200 000 km Seconde dans l'espace.

Il ne sera qu'au 2/3 de la vitesse de la lumiere, et si dans ce vaisseau immense, je me déplace avec un petit vaisseau à la vitesse de 200 000 km seconde,
je me déplace donc dans l'univers à la vitesse de 400 000 km seconde.

Au final je dépasse donc la vitesse de la lumiere de 1/3.
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Le voyage temporel est-il possible?

le Ven 16 Mai 2008, 16:34
Ce raisonnement d'un journaliste de Sciences et Vie est malheureusement invalide psychlo. Ce ne serait pas la première fois que ce magazine a écrit des choses complètement fausses, hélas! (N'oublions pas que pour ses rédacteurs, TOUS les crops-circles ont été fabriqués par les deux "pépés-farceurs", leurs planches et leurs ficelles!!!)
Que l'on soit dans un véhicule ou en dehors ne change rien à ce que prévoit la théorie de l'espace-temps "macroscopique" d'Einstein. Selon les calculs qui suivent le constat expérimental que la vitesse de la lumière dans le vide est constante, quelle que soit la vitesse et le direction de l'appareil de mesure (un interféromètre ultra précis), dans le vide "pur" et "inerte" de la relativité, alors il découle que la masse augmente avec la vitesse pour être théoriquement infinie à la vitesse de la lumière. Quant à la dimension parallèle à la trajectoire du mobile, elle devrait diminuer jusqu'à être nulle à 300 000Km/s. Aucun objet matériel ne peut avoir une épaisseur rigoureusement nulle. Aucun objet de masse infinie ne peut être propulsé même avec une énergie infinie. D'ailleurs un objet en train d'acquérir une masse infinie s'effondrait auparavant en trou noir, avec modification locale des règles de la physique!
Pour envisager de dépasser la vitesse de la lumière, comme en paraissent capables les ovnis, il faut expliquer la réalité intime du monde autrement que comme Einstein.
avatar
medwe
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
Le voyage temporel est-il possible? - Page 3 Empty

Masculin Age : 35
Nombre de messages : 21
Inscription : 19/08/2007
Localisation : Rouen
Emploi : Oui
Passions : Aussi
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4353

Ovnis Re: Le voyage temporel est-il possible?

le Ven 16 Mai 2008, 18:24
Salut à vous,

Je vous ai lu avec attention et plaisir. Pour en revenir au sujet, moi je pense que tout simplement les 2 cas sont possible, il peux y avoir des ovni et d'origine future (humaine et/ou pas), et des ovni de notre temps, venant d'ailleur dans l'espace, plus ou moins loin.

Je ferais juste la remarque que ce qui demandent pourquoi penser qu'ils viennent du future alors qu'il serait plus simple qu'ils viennent d'ailleur on tout faux ^^

Car l'un n'empeche pas l'autre. Il peux n'y avoir que l'une de ces hypothèse de vrai, ou les 2.

Personnellement moi je pense que c'est les 2, et même plus encore...

hjy-t

_______________________________________
Le talent de l'historien consiste à faire un ensemble vrai avec des traits qui ne sont vrais qu'à demi.
[Ernest Renan]
avatar
Vampgelus
Ufologue
Ufologue
Le voyage temporel est-il possible? - Page 3 Empty

Masculin Age : 31
Nombre de messages : 31
Inscription : 15/02/2008
Localisation : France
Emploi : Étudiant
Passions : PC, Science Fiction, Musique
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4172

Ovnis Re: Le voyage temporel est-il possible?

le Sam 17 Mai 2008, 03:52
Une simple question m'est venue. Admettons que deux vaisseaux se déplacent l'un vers l'autre à 2/3 de c... leur vittesse relative ne serait-elle pas supérieure à c ?

trje,tu
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Le voyage temporel est-il possible?

le Sam 17 Mai 2008, 12:37
En effet, Vampgelus, la vitesse de rapprochement entre les deux mobiles serait supérieure à c! Du moins pour un observateur extérieur...
Cette expérience de pensée, comme dirait Einstein, met en difficulté un des grands principes de la relativité restreinte qui veut que quand deux mobiles sont en mouvement non accéléré l'un relativement à l'autre, RIEN ne permet de décider quelle est leur vitesse respective. Autrement dit, la relativité d'Einstein soutient que l'un peut être en réalité "immobile" et l'autre faire tout le mouvement ou bien que les deux, dans des proportions indéterminées de vitesse, peuvent se déplacer. RIEN ne permet de le savoir sauf la présence d'un troisième corps évidemment qui sert de "balise" de triangulation.
Or comme la vitesse de rapprochement est ici supérieure à c (car si les vitesses ne s'additionnent pas pour la lumière, elle le peut pour les corps évoluant à vitesse inférieure à c), cela détermine que chacun des observateurs situés sur l'un des deux corps SAIT qu'il est en mouvement linéaire, non accéléré, puisque son vis-à-vis ne peut pas dépasser c. Ce qui est en contradiction avec le principe énoncé précédemment!

Je n'ai pas résolu une autre difficulté qui survient de votre remarque: sachant que la longueur d'onde des rayonnements électromagnétiques paraissent diminuer en proportion de la vitesse à chacun des observateurs situés sur les mobiles se rapprochant (c'est ce que les anglophones appellent le blueshift en opposition au redshift qui trahit l'expansion de l'univers), quelle sera la longueur d'onde du rayonnement émis par l'un pour l'autre si la vitesse de rapprochement est supérieure à c ?
Comme mon principe personnel intangible est qu'il n'y a rien d'infini ni d'infinitésimal dans l'univers réel (que j'oppose à l'imaginaire mathématique), je serais tenté de dire que le rayonnement de plus courte longueur d'onde, à savoir le rayonnement gamma de la désintégration nucléaire, émis par un des corps, serait vu comme un rayon "gamma" de longueur d'onde encore plus petite par l'autre (sachant qu'il y a une limite qui est la longueur de Planck mais elle est tellement infime qu'il y a encore de la marge).
Cependant, pour compliquer encore cettte question difficile, il faut prendre en compte le fait que le "rythme" du temps se ralentit dans les vaisseaux évoluant, en accélération, à une vitesse proche de la lumière: c'est le fameux paradoxe des jumeaux de Langevin...

Je vais réfléchir à la question et serais heureux d'avoir les opinions d'autres personnes!
avatar
marie
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
Le voyage temporel est-il possible? - Page 3 Empty

Féminin Age : 54
Nombre de messages : 22
Inscription : 21/07/2007
Localisation : belgique
Emploi : employée
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4386

Ovnis espace-temps

le Jeu 10 Juil 2008, 16:50
[quote="Alain02"]En physique relativiste, il faut bien déterminer le référentiel dont on parle. Quand vous dites: "Je m'éloigne de la terre de 20 AL (années lumière)" cela signifie que sur Terre 20 ans se sont écoulés"

Cher Alain, juste une petite intervention alors que je viens de parcourir ce post : si je ne me trompe, les AL désignent une distance et aucunement un laps de temps...

Une année-lumière désigne la distance parcourue par la lumière pendant un an (à raison de 300000 Km par sec soit 300.0000 Kmx60x60x24x365 )... si, donc, je m'éloigne de la terre de 20 AL, cela veut dire que je m'éloigne d'une distance de 300.000 Kmx60x60x24x365x20...

Enfin, toujours si je ne me trompe..
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum