Marque-page social
Conservez et partagez l'adresse de Forum Ovni et Extraterrestre sur votre site de social bookmarking
Derniers sujets
Les extra terrestres nous volent t il de l'eauAujourd'hui à 08:30LogikDieu VS AlienHier à 17:11OR-NELLArticles sur le sujet ovniHier à 16:47Buckaroo_Banzaivideo ovni tres réelle Sam 03 Déc 2022, 22:18lechatmaigrele 18/11/2022. 23H35 - Lumière étrange dans le cielSam 03 Déc 2022, 18:48LorelinePetit gris - région Montréal, Québec Ven 02 Déc 2022, 22:51TH61 Boules blanches opaques et Boules lumineuses Ven 02 Déc 2022, 21:17CbercylaiseMa chaîne Youtube :"Raconte moi un ovni"Ven 02 Déc 2022, 21:03Pierre.BPrésentationMer 30 Nov 2022, 07:37Pierre.B2014: le /10 à soirée vers 19h - Un Ovni de grande taille - Ovnis à Trilport - Seine-et-Marne (dép.77)Sam 26 Nov 2022, 22:21udje5403Présentation de moi........Sam 26 Nov 2022, 07:22Michel 1957Une petite présentation d'un ardennaisSam 26 Nov 2022, 07:21Michel 1957un long document américain omega point mediumVen 25 Nov 2022, 11:29HocineLa NASA annonce les membres de l'équipe d'étude des Pans/OvnisMer 23 Nov 2022, 18:39LorelineRECENT "LIVE" Lun 21 Nov 2022, 17:03LorelineSeuls dans l'Univers sur ARTESam 19 Nov 2022, 16:46udje5403Pourquoi les Ovni s'interessent-ils au Nucléaire?Ven 18 Nov 2022, 14:18HocineAppel à témoinsJeu 17 Nov 2022, 11:35Pierre.BHommage à Joël MESNARDMar 15 Nov 2022, 14:11Buckaroo_BanzaiJOËL MESNARD vient de nous quitterMar 15 Nov 2022, 10:40LorelineHuit milliards !Mar 15 Nov 2022, 10:17LorelineRUNKA in the forum! Lun 14 Nov 2022, 07:13Michel 1957Les Rendez-vous d'ODHTvSam 12 Nov 2022, 23:55LorelineNouveau Site ! : meprises-du-ciel.frSam 12 Nov 2022, 07:56Michel 1957veilleur de nuitSam 12 Nov 2022, 07:49Michel 1957CAIPAN II, organisé par le GEIPAN à ToulouseVen 11 Nov 2022, 20:49LorelineObservation nocturne du 10 novembre 2022Jeu 10 Nov 2022, 17:23LorelineAppel à témoignage alentours RennesJeu 10 Nov 2022, 15:34LorelineConférence d'OVNI-LANGUEDOC le 16/11/2022Jeu 10 Nov 2022, 11:17LorelineBonjour tous le monde !!!Jeu 10 Nov 2022, 07:48Loreline
Annonce
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Le voyage temporel est-il possible?

Mer 27 Fév 2008, 17:21
Merci à Mica de proposer un thème de réflexion qui éloigne le phénomène ovni du surnaturel, du "mystique".
Dès qu'on évoque l'idée du voyage dans le temps, apparaît le paradoxe de l'antério"rité de la conséquence sur la cause : si par exemple un écrivain veut rédiger une œuvre, il n'a qu'à "aller" dans le futur pour la découvrir "toute faite, puis retourner dans son présent initial avec, sous le coude, un exemplaire de l'ouvrage vendu en librairie dans l'avenir pour se dispenser d'avoir à écrire quoi que ce soit!
Autre paradoxe qui rend à la portée de tout voyageur la réalisation du miracle de la multiplication des pains, poissons ou autres: Aujourd'hui, cette dame possède un magnifique perle. Elle "remonte" à hier, prend alors sa perle dans l'écrin et revient à aujourd'hui: A-t-elle maintenant deux perles ? Si l'on dit oui, alors elle pourra se constituer rapidement un magnifique collier de perles parfaitement identiques. Elle aura créé de la matière à partir de rien! Si l'on dit non, c'est que la perle qu'elle croyait posséder avant son voyage temporel n'était pas réelle, mais seulement virtuelle. Et si la perle était virtuelle, tout l'était, aussi y compris elle-même. D'ailleurs, autre question quand on remonte dans le passé proche, est-ce qu'on est deux ? Est-ce qu'on se rencontre soit-même comme une autre personne ? Si oui, alors on pourrait comme les perles se retrouvé en un très grand nombre "d'exemplaires" dans l'avenir!
En fait il se pourrait que l'on ne pourrait qu'inverseer le "sens" du temps comme on rembobinerait un film sur pellicule. Mais alors on ne s'en rendrait pas compte ayant dans la tête ce qu'on a perçu et pensé à ce moment passé-là !

Pour résoudre ces paradoxes de causalité qui se posent réellement dans des expériences de physique faisant intervenir des paires de particules intriquées, dont le comportement de l'une dépend de celui de l'autre sans qu'aucun photon ait le temps, à la vitesse de la lumière,"d'informer " la seconde de ce qu'à "fait" la première en terme de polarisation (cf. la célèbre expérience d'Alain Aspect à Orsay établissant la validité des "inégalités de Bell", expérience qui a été confirmée et complétée par d'autres depuis), certains théoriciens de la physique ont imaginé qu'au lieu d'un seul univers, à chaque instant où le réel deveindrait en l'état paradoxal, se crée une "divergence", que s'ouvrent deux destins différents. Dans le premier, la particule se polarise de telle manière, dans le deuxième de façon opposée (s'il n'y a que deux possibilités). Le problème est qu'à mesure de l'écoulement du temps et de la multiplicité des particules susceptibles de connaître aléatoirement deux états -nous parlons des particules de toutes les galaxies existantes, bien entendu, pas seulement de la paire qu'on examine au laboratoire- le nombre d'univers divergents ainsi engendrés deviendra infiniment proche de l'infini. Ce qui n'est pas possible dans un univers fini. Mais, dira-t-on, si l'univers visible était infini ? Alors le nombre de particules susceptibles de créer des divergences serait infini dès le départ, ce qui rendrait encore plus "difficile" l'existence d'un infinité d'univers infinis divergeant eux-mêmes une infinité de fois à chaque portion infinitésimale de temps. Un infini peut-il contenir l'infini puissance l'infini?
Je crois que ceci démontre, par l'absurde, la non validité de la création d'univers divergents puis parallèles pour surmonter les paradoxes des particules intriquées et du voyage temporel!
Accessoirement, cela démontre à l'inverse, soit que "quelque chose" relie ces deux particules (des photons pour Aspect), un "quelque chose" qui va plus vite que la lumière dans le vide (en contradiction donc de la règle absolue de la relativité restreinte) soit que ces particules ne sont pas réellement "séparées", restent "en contact à distance luminique" malgré les apparences. (NB il est absolument impossible que la première particule "informe" de son comportement futur la seconde avant qu'elles se séparent; car la première particule ne "sait" pas à l'avance ce qu'elle va "rencontrer" comme type de polarimètre.)

Si quelqu'un a une idée pour débloquer la situation, on peut lui promettre de le Prix Nobel... sans avoir besoin de voyager dans le temps pour connaître l'avenir!!!
mica
Pilier du Forum
Pilier du Forum
Le voyage temporel est-il possible? - Page 2 Empty

Masculin Age : 36
Nombre de messages : 48
Inscription : 22/02/2008
Localisation : suisse
Emploi : peintre en bâtiment
Passions : art et culture asiatique
Règlement : Règlement
Points de Participation : 5403
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: Le voyage temporel est-il possible?

Mer 27 Fév 2008, 17:33
En réalité si on admet le voyage dans le temps possible et que l'on admet également que la civilisation de l'homme, peut survivre des millions d'année en se deplaçant de planètes en planètes, il est fort possible qu'on sois confronté a d'énorme vague d'engins"spatio temporel"
(selon cette théorie les ovnis)
venu d'absolument toutes les époques de l'humaintée depuis la date de l'invention de cette technologie.Toujours en suivant le point de vue du fait que des hommes "aux revenus moyens" puissent également utiliser ses machines nous serions literalement submerger par ses visiteurs
(ce qui est peut-être le cas).Car les ovnis ne sont peut-être pas toujours visible à l'oeil nu et au radar
(s'ils peuvent se déplacer comme ils le font, ils peuvent tout à fait avoir des systèms de brouillage radar et de camouflage optique)
nous ne voyons peut-être que la partie émergée de l'ice berg. Donc dans un futur éxtrêmement éloigner nous pourrons peut-être coloniser l'ensemble des galaxies connues et ainsi être à la fois les extraterrestre d'aujourd'hui et les hommes d'une autre époque tout en étant nous-même.

(ça va un peu loin la) mais si on en suis l'enchainement logique de l'agrandissement de notre civilisation n'est-ce pas le but visé? Ce déplacer de planète en planète. Donc si dans un futur extrêmement éloigner l'homme maitrise parfaitement l'espace temps tout ceci est envisageable.

(je peux me tromper lourdement dans mes raisonnements je ne suis pas scientifique)
Cela dit j'ai tout de même de serieux doute sûr le fait que le voyage dans le temp sois réalisable.
Solo
Légende du forum
Légende du forum
Le voyage temporel est-il possible? - Page 2 Empty

Masculin Age : 43
Nombre de messages : 97
Inscription : 18/01/2008
Localisation : Paris
Emploi : Employé
Passions : Ufologie, musique, jvideo, cinéma
Règlement : Règlement
Points de Participation : 5477
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: Le voyage temporel est-il possible?

Mer 27 Fév 2008, 17:40
Hello!
Peut on envisager le voyage dans le temps, comme l'utilisation de différentes dimensions?
Dans ce cas précis (je reprend la perle bonne idée;o)),hier dans une dimension différente, la perle et madame sont bien réelles.La dame revient aujourd'hui avec sa perle, sans doublons, à partir du moment ou c'est juste la dimension qui change.Considérons que la dimension change l'environnement et non les corps qui traversent celle-ci.Bon c'est une idée ;o)
N'oublions pas :" Un etre humain est une partie du tout que nous appelons "univers"...Une partie limitée dans le temps et dans l'espace." A.Einstein
mica
Pilier du Forum
Pilier du Forum
Le voyage temporel est-il possible? - Page 2 Empty

Masculin Age : 36
Nombre de messages : 48
Inscription : 22/02/2008
Localisation : suisse
Emploi : peintre en bâtiment
Passions : art et culture asiatique
Règlement : Règlement
Points de Participation : 5403
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: Le voyage temporel est-il possible?

Jeu 28 Fév 2008, 07:22
Alain02 a écrit:miracle de la multiplication des pains, poissons ou autres: Aujourd'hui, cette dame possède un magnifique perle. Elle "remonte" à hier, prend alors sa perle dans l'écrin et revient à aujourd'hui: A-t-elle maintenant deux perles ? Si l'on dit oui, alors elle pourra se constituer rapidement un magnifique collier de perles parfaitement identiques.!!!
Ce paradox est génial je trouve,merci Alain.

Selon moi et bien je pense que si cette dame Revient dans le passé, un jour en arrière prend ça perle sans se rencontrer elle-même puis repart à son époque elle n'aura qu'une seul et unique perle!!! pars-que(dans son époque) elle se sera fait voler ça perle le jour d'avant par elle-même. Cependant si elle revient juste avant que son "double" ne parte et l'empêche de partir aura t-elle deux perle?(enfain!! c'est impossible!!) mais aussi elle se sera alors dédoublé! Maintenant si elle s'empêche elle-même de partir que vas t-il se passé? Vas t-elle se désintégré du fait que son voyage est desormais impossible et donc elle ne peut plus existé dans cette époque? Cette situation semble impossible d'ou le paradox. Donc LEs Ovnis viennent t-ils du futur? Je répondrais : Je ne sait absolument pas, mais tout semble indiquer que non!

(j'avoue que ce problème me dépasse un peu, mais je trouve tout ceci intéressant) Une autre situation qui serais envisageable c'est que par exemple, elle prend la perle de son époque, la ramène un jour en arrière (rencontre son double) et cette fois si elle reste à cette époque, elle aura en théorie deux perle?.
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Le voyage temporel est-il possible?

Jeu 28 Fév 2008, 19:13
Ce qu'a établi la relativité d'Einstein et qui ne sera jamais remis en cause radicalement, c'est que tout objet matériel, comme une horloge ou un mammifère qui subit une accélération, soit parce que sa vitesse de déplacement augmente soit qu'il se trouve placé dans un champ de gravitation, subit une modification aux yeux d'un observateur extérieur : le rythme de la pendule (ou du cœur de l'animal) paraît se ralentir d'autant plus que la vitesse est grande ou que le champ de gravitation est fort (c'est-à-dire que la vitesse de libération, celle que doit procurer un propulseur pour arracher la pendule ou l'animal au champ de gravité, est grande. L'ampleur de la modification est donnée par la formule: [racine carrée de]v²/c² ou v est la vitesse instantanée de l'objet et c la vitesse de la lumière dans le vide. (Cette formule initiale fondamentale n'a pas été trouvée par Einstein mais par Lorentz, un physicien hollandais, d'après les travaux du mathématicien français Henri Poincaré).
Cela signifie que le temps et l'espace sont plus qu'intimement liés : en fait ce sont certainement deux facettes de la même réalité.mais pour l'instant ni la relativité einsteinienne, ni la physique quantique ne peuvent expliquer de manière convainquante le "mécanisme" de ce jumelage intime.
Par ailleurs Albert Einstein a conduit ces découvertes jusqu'à la plus célèbre formule du monde : e=mc² qui signifie l'équivalence de la matière avec l'énergie: la désintégration d'une masse m de matière fournit une énergie proportionnelle au carré de la vitesse de la lumière multiplié par cette masse. C'est une énergie colossale qui se manifeste en particulier dans l'explosion d'une bombe atomique... dans laquelle une infime partie seulement de la matière est réellement désintégrée, transformée en énergie, en rayonnment! Pour notre propos, cette équation lie matière et énergie aussi étroitement que le temps et l'espacepar la formule de Lorentz.
(A mon avis, il reste encore à lier l'espace-temps à la matière-énergie pour espérer percer définitivement le mystère de la physique fondamentale.)
Mais rien qu'avec le premier résultat qui, rappelons-le, est "prouvé", le problème du voyage dans le temps ne saurait trouver de solution sans mettre en cause l'espace. Autrement dit, toute machine à voyager dans le temps ne pourrait agir sur l'espace-univers tout entier car il lui faudrait disposer d'une énergie sans doute égale à celle de l'univers tout entier, ce qui est impossible même aux plus avancés extra-terrestres.
Une machine à voyager dans l'espace-temps aurait donc un "rayon d'action", forcément limité, dans le continuum des quatre dimensions (une de temps et trois d'espace). Outre les paradoxes de dédoublement, la disparition qu'on suppose instantanée dans le continuum espace-temps, qui est "quantique", c'est-à-dire que, même dans le meilleur vid, il contient de l'énergie-matière sous forme de particules et d'antiparticules virtuelles, de la "bulle" contrôlée par la machine et surtout l'irruption soudaine "ailleurs et à un autre moment" dans ce même continuum ou plus vraisemblablement d'un continuum équivalent (si l'on considère qu'à chaque "instant" l'ancien continuum disparaît pour donner naissance au continuum du "présent"), cette disparition "ici" et cette irruption "là", non seulement de la matière-énergie mais de l'espace-temps lui-même, pourraient entraîner deux phénomènes extrêmement violents.
Lesquels ? Je ne saurai le dire en détail. Mais il se pourrait bien que dans la "bulle de néant" laissée par la machine "qui s'en va", les particules virtuelles par un effet de dyssimétrie soudain deviennent réelles, provoquant une énorme bouffée de rayons gamma se propageant à la vitesse de la lumière à "l'extérieur" de la bulle. La capacité de destruction de ces rayons, les plus énergétiques du spectre électromagnétique, auraient sans doute une capacité de destruction équivalent à des dizaines de nos bombes H. Pendant ce temps, si l'on peut dire, la "cohabitation" soudaine de la matière-espace de la "bulle" avec la matière-espace qu'elle bouscule, pourrait provoquer une réaction plus violente encore vaporisant en premier les "voyageurs" et leur machine.
Bref autour du lieu de départ et à celui d'arrivée, tout serait détruit. Dans un rayon de combien ? Eh bien, il n'est pas impossible qu'une réaction en chaîne de grande ampleur se produise à l'arrivée, comme un tsunamai autour d'un fort tremblement de terre sous-marin, qui amène les noyaux des atomes d'une planète entière à transmuter. Dans ce cas, la planète entière exploserait! Une telle "supernova" planétaire perturberait gravement tout le système !!!
Une précaution élémentaire serait donc de faire le premier essai entouré du vide spatial le plus pur et à destination du vide spatial le plus pur. Je parle de destination sans qu'on ait réglé le problème du gouvernail d'ailleurs. Tout cela se présente donc mal...
A moins que ...
A moins que l'on puisse "boucher" le trou fait "en partant" par l'espace-temps quantique du "lieu" d'arrivée, par une sorte de "swap" comme disent les informaticiens anglophones, grâce à une sorte de "téléportation" simultanée. Mais cela est de la science-fiction pour pas mal de temps encore... et ça ne résoudrait ni le problème du "gouvernail" pour "naviguer" (combien de temps) entre ces deux espaces-temps ni le paradoxe de la multiplication des perles!
Cell_Maley
Equipe du forum
Equipe du forum
Le voyage temporel est-il possible? - Page 2 Empty

Masculin Age : 38
Nombre de messages : 177
Inscription : 04/12/2007
Localisation : Jarny / Metz
Emploi : Chef d'équipe sécurité incendie
Passions : Internet, ufologie, lecture, cinéma
Règlement : Règlement
Points de Participation : 5470
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: Le voyage temporel est-il possible?

Lun 10 Mar 2008, 18:33
Encore une intervention parfaite de alain ^^

dites vous que si l'on voyage pendant un ans à la vitesse de la lumiere, on revient sur terre, il se sera passé 20ans sur la terre...

du coup, c'est aller dans le futur, non?! ^^
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Le voyage temporel est-il possible?

Lun 10 Mar 2008, 19:21
A Celle-Maley
On ne peut aller exactement à la vitesse de la lumière, mais on peut envisager s'en approcher à 1% ou si l'on a beaucoup d'énergie à 0,1%.
Et alors ce que vous dites est vrai, on voyage vers le futur d'une certaine façon car on se met en quelque sorte en "conserve", hors du temps et il n'y a plus de paradoxe comme celui des perles.
C'est l'astuce qui permet aux spationautes du film "La planète des singes" de se retrouver dans notre avenir.
Certains pensent qu'il est impossible d'aller dans le futur mais acceptent qu'on puisse aller dans le passé.
Dans ce cas, après un an de voyage vers une étoile, si les Terriens ont vieilli de 20 ans, on "recule" dans le temps de 19 ans et 11mois, avant le retour triomphal . Alors pour eux notre voyage aura duré un mois seulement.
Là encore, il n'y a pas de paradoxe et pourtant nous avons dépassé la vitesse de la lumière!
avatar
Ufologue
Ufologue
Le voyage temporel est-il possible? - Page 2 Empty

Masculin Age : 35
Nombre de messages : 30
Inscription : 15/02/2008
Localisation : France
Emploi : Étudiant
Passions : PC, Science Fiction, Musique
Règlement : Règlement
Points de Participation : 5404
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: Le voyage temporel est-il possible?

Jeu 08 Mai 2008, 02:20
Cette histoire de décalage temporel via voyage supra-luminique m'intrigue... N'est-ce pas simplement une illusion optique ? Je m'explique :

Je m'éloigne de la terre de 20 AL (années lumière) en l'espace d'un an. Effectivement, si j'observe la terre, je verrai la lumière émise il y a 19 ans. Cependant, cela ne signifie pas que je sois arrivé avant de partir, c'est juste que la lumière que j'ai émis en partant, n'a pas encore atteint ma position actuelle. Or, si je retourne vers la terre à la meme vittesse, je devrais voir la terre en accéléré, puisque la lumière m'atteind alors avec sa vittese + la mienne. À mon arrivée, il se seront bien écoulés deux ans sur Terre, comme dans mon vaisseau.

C'est ce qui me parait le plus logique. Or, je ne pense pas que je comprenne mieux la physique que les scientifiques, alors je me demande où est mon erreur !
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Le voyage temporel est-il possible?

Jeu 08 Mai 2008, 12:46
En physique relativiste, il faut bien déterminer le référentiel dont on parle. Quand vous dites: "Je m'éloigne de la terre de 20 AL (années lumière)" cela signifie que sur Terre 20 ans se sont écoulés" alors que: "Je m'éloigne de la terre ... en l'espace d'un an" signifie que pour tous les appareils mesurant le temps sur le vaisseau, y compris son cœur et les réaction biochimiques de la vie, il ne s'est écoulé qu'un an.
En retournant vers la Terre en accélération, il n'y a pas addition de la vitesse de la lumière et de celle du vaisseau. La vitesse de la lumière restera de 300 000 km/s. C'est au constat de cette curiosité imprévue, impossible dans la physique galiléo-newtonnienne, établie pourtant de manière irréfutable par l'expérience de Michelson et Morley au début du XXe siècle, et c'est en s'appuyant sur l'interprétation de cette expérience par le savant hollandais Lorentz et le mathématicien français Henri Poincaré, qu'Albert Einstein a construit la théorie de la relativité restreinte en 1905.
Ce qui va changer si on se dirige vers une source lumineuse (à grande vitesse pour que l'effet soir sensible) c'est que les différentes fréquences lumineuses vont paraître augmenter. L'infrarouge proche sera visible en rouge, le rouge deviendra orange ou même jaune, le jaune deviendra vert, le vert, bleu, le bleu, violet et la lumière violette deviendra invisible à l'œil nu. Et si nous diposions d'un télescope capable de montrer de détails d'aussi loin, on verrait les choses bouger "en accéléré" comme avec la touche ">>" des magnétoscopes.
Pour paraître être parti un mois seulement aux yeux des personnes restées sur notre planète, il faudrait pouvoir remonter le temps "local" de la Terre, du référentiel Terre. Ce que ne permettent ni la relativité ni la physique quantique, ni la théorie des cordes mais que permettra peut-être une connaissance de la physique qui pourra ramener la dimension "temps" à une dimension "espace", de manière à ce que voyager dans le temps se ramène à voyager dans un espace... Mais le paradoxe des perles issues d'une seule reste sur la route comme un obstacle à franchir!
thefly
Equipe du forum
Equipe du forum
Le voyage temporel est-il possible? - Page 2 Empty

Masculin Age : 56
Nombre de messages : 555
Inscription : 04/04/2008
Localisation : normandie
Emploi : géomètre
Passions : tout et rien
Règlement : Règlement
Points de Participation : 5760
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: Le voyage temporel est-il possible?

Jeu 08 Mai 2008, 14:41
alain a dit :On ne peut aller exactement à la vitesse de la lumière
Plus vite que la lumière ? Pourquoi pas.

Théorie du physicien Miguel Alcubierre :

Il ne faut pas s’intéresser au véhicule lui-même, mais à l’espace-temps qui l’entoure. Einstein à prouvé que l’espace temps, qui structure notre univers se déforme en présence de matière. On peut donc théoriquement rétrécir cet espace temps devant un vaisseau et l’agrandir derrière. Le vaisseau avance alors comme sur une sorte de tapis roulant tout en restant immobile par rapport à l’espace temps qui l’entoure.Ce tapis roulant peut aller beaucoup plus vite que la vitesse de la lumière. (sans violer la vitesse limite de la lumière puisqu’il est immobile)

Le physicien Chris Van den Broeck a de plus montré dans la revue Général relativity and quantum cosmology que la fabrication d’une telle bulle de distorsion ne nécessiterait que 3.4grammes d’antimatière.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum