Marque-page social
Conservez et partagez l'adresse de Ovni et vie extraterrestre | Les mystères des Ovnis sur votre site de social bookmarking
Derniers sujets
[SUJET UNIQUE] HessdalenAujourd'hui à 00:11Polyèdre57 Les Aliens sont-ils des autres comme les Autres? par Thibaut GressHier à 22:49Hector01Voici à quoi la Terre pourrait ressembler pour les extraterrestresHier à 22:24Polyèdre57L'odyssée interstellaire #1 : la vie existe-t-elle ailleurs ? | ARTEHier à 21:17LorelineLa vérite dans les sciences 1/2 par Aurélien BarrauHier à 21:14LorelineX° Congrès ufologique d'OVNI-Languedoc dimanche 8 septembre 2019Hier à 17:18Polyèdre57De grosses galaxies précocesHier à 16:57eric12Les trous de ver un espoir pour des voyages interstellaires Hier à 14:03LorelineÎle-de-France: les membres de cette régionHier à 13:13cris78300Quand le Pentagone étudie les ovnis dans le plus grand secret. Un article du New York TimesMar 20 Aoû 2019, 22:57Roland62Illusions et technologiesMar 20 Aoû 2019, 03:55eric12Comment des pilotes en colère ont pu forcer la Navy à prendre au sérieux les ovnis, Un article du Washington PostLun 19 Aoû 2019, 11:58Polyèdre57Cas d'Ypsilanti, Michigan, USA 29.07.2019Lun 19 Aoû 2019, 04:57Thierry-BTriangle noir en 1561 ?Dim 18 Aoû 2019, 23:12StarfullDes nouvelles de SIGMA2Dim 18 Aoû 2019, 21:20Polyèdre57Les films sur le thème ovni et extraterrestresDim 18 Aoû 2019, 19:27Nanou TiMystérieux sursauts radio rapides FRBDim 18 Aoû 2019, 17:27LorelineSondage Ovnis, créationDim 18 Aoû 2019, 17:17eric1214 Février 2019 : Des pilotes déconcertés en voyant des OVNIs au-dessus du GloucestershireDim 18 Aoû 2019, 17:16Polyèdre57Champ magnétique ou autres rayonnements.Dim 18 Aoû 2019, 17:10Polyèdre57Peut-on être "croyant" et sceptique à la fois (juste milieu), ou pas?Dim 18 Aoû 2019, 15:37Roland62Sondage : Quel est le cas le plus intrigantSam 17 Aoû 2019, 21:50HocineVotre avis sur cette observation Sam 17 Aoû 2019, 21:34cardoso albertino2015: le 03/07 à aux alentours de 22h30 - Ovni en Forme de triangle - Ovnis à manosque - Alpes-de-Haute-Provence (dép.04)Sam 17 Aoû 2019, 12:23HocinePrésentation de GenuineUFOsVen 16 Aoû 2019, 22:20InvitéChapelet de satellites Starlink: des enseignementsVen 16 Aoû 2019, 21:34Alex Krycek2016: le 16/07 à 22h50 - Ovni cylindrique avec hublots - ALES -Gard (dép.30)Ven 16 Aoû 2019, 21:30Nanou TiLa matière noire toujours aussi obscureVen 16 Aoû 2019, 17:03LorelineLe rover Opportunity photographié à la surface de MarsVen 16 Aoû 2019, 16:41LorelineUne nouvelle façon de chercher la vie dans le CosmosVen 16 Aoû 2019, 16:04Loreline
Annonce
Annonce
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Venom sceptique peut-être, scientifique, pas pour l’instant

le Lun 05 Avr 2010, 19:06
Venom sceptique peut-être, scientifique, pas pour l’instant

C’est une attitude que l’on trouve chez certains athées, qui est:

- Je suis quelqu’un d’intelligent et je pense X. Tu es quelqu’un d’intelligent, donc tu dois forcément penser comme moi à propos de X. Vu que nous sommes tous les deux intelligents, nous ne pouvons qu’arriver à la même conclusion. Et si tu n’arrives pas à la même conclusion, c’est que tu n’es pas réellement intelligent, vu que moi je le suis et que je suis arrivé à la conclusion X.

Venom, 23.03.10, msg 66 du fil

Il y a une partie de la présentation de Jean-Michel Abrassart qui est certainement à garder :
Vu que nous sommes tous les deux intelligents, nous ne pouvons qu’arriver à la même conclusion.
à condition de l’assortir d’une part du besoin de disposer des mêmes connaissances sur le sujet, d’autre part de suivre une logique commune et enfin du besoin impératif de jouer franc jeu, par exemple éviter les changements de sujet quand ses a priori sont mis en doute par les faits.

Les situations que l’on rencontre relativement souvent sont plutôt du genre :
Tu (J-M A) penses X, je (A V) pense Y, pour telle et telle raison.

De la part de quelqu’un se réclamant du scepticisme scientifique je m’attendais à ce qu’il examine les éléments que j’apportais, pour qu’il puisse soit les réfuter soit les assimiler et modifier en conséquence sa position. S’il arrivait à les réfuter j’étais prêt (et je le suis toujours) à modifier en conséquence ma position.

C’est une situation qui est courante dans ma pratique scientifique où justement le jeu consiste à discuter entre gens intelligents pour arriver à des conclusions communes. Rarement les changements des positions sont rapides, l’une des parties n’ayant pas ténu compte d’un élément qu’une autre apporte à la discussion. Souvent la discussion est close sur la formulation d’une nouvelle position Z, construite à partir des composant des X et Y. Il est heureusement rarissime qu’une des parties engagées à la discussion réagisse comme Jean-Michel Abrassart, à savoir ignore ce qui lui est présenté et qui le contredit, voire qualifier un avis de spécialiste d’opinion personnelle sans avoir pris la peine de vérifier, et change de sujet !

Il arrive bien sûr que quelqu’un occasionnellement se comporte de la sorte, et ce n’est pas grave, mais si l’attitude persiste la personne en question finit inévitablement par être isolée et finalement expulsée du système; système qui a un besoin vital de pouvoir compter sur des réaction rationnelles de la part de ses membres.

Quand le jeu est joué sur Internet, la surdité subite, et les tactiques évasives sont signe d’impuissance de défendre sa position d’une part, signe de l’incapacité de suivre un schéma de discussion raisonnable dès que ses a priori sont affectés.

Ce n’est pas un signe particulier des athées comme Jean-Michel Abrassart, voir des chrétiens athées comme Tom Roud, il y a des créationnistes comme Jean Staune ou des indéterminés comme Vincent Fleury(non prononcés en fait, on attend) qui adoptent cette stratégie, mélange de surdité sélective, tactique évasive et drapé dans une bannière au choix.

J’avoue, une fois de plus, que quand je vois ce genre de comportements de la part d’une de mes têtes de turc ça m’amuse et je profite pour partager les éléments comiques avec d’autres. Je ne trouve pas amusantes ces déficiences de l’ouïe toujours.
La situation devient plus grave quand la tactique d’évasion persiste. Jean-Michel a cru bon d’aller pleurnicher dans des forums divers en disant que j’attaque le mouvement sceptique contemporain, oubliant de préciser qu’il se prend pour le mouvement sceptique contemporain (au moins francophone) et surtout en oubliant de préciser si mes critiques adressés à certains sceptiques (dont lui et en ce qui le concerne de façon explicite et détaillée) sont justifiées ou non. Ce qui ne fournit pas les éléments nécessaires pour que les gens à qui il s’adresse puissent se faire une idée à eux mais satisfait probablement son besoin de se sentir soutenu par une communauté.

Dans sa dernière installation, « Peut-on être sceptique sans s’intéresser au phénomène ovni et/ou au paranormal?« , Jean-Michel Abrassart revient sur ma rhétorique anti-sceptiques

Si une telle rhétorique devrait voir le jour, elle concernerait des individus et non pas des mouvements.

Il est évident que Jean-Michel Abrassart est en train de me fournir du matériel qui peut m’aider à soutenir que des sceptiques, voire des sceptiques scientifiques, arborent le terme sans se soucier du contenu.

Je me suis posé la question (et je pense que c’est intéressant de se la poser, essayez donc), comment lisent les sceptiques. Pour certains d’entre eux, y compris Jean-Michel, je peux aisément dire que soit « ils ne lisent pas », soit « lisent et évitent ce qui ne les arrange pas », soit « lisent de travers et interprètent à leur sauce« . Pour l’instant Jean-Michel a montré les trois comportements :

Au sujet des documents sur la mémétique (qu’il a repoussé sans même connaître dans quel sens allait leur contenu), au sujet de mes remarques concernant le livre de Guillo (qu’il a essayé de faire passer pour des opinions personnelles), enfin au sujet de ma position concernant le mouvement sceptique contemporain. Restons sur ce dernier point.

J’ai été étonné qu’Abrassart ait cru bon d’impliquer le forum site sceptique dans une discussion entre nous, discussion dont il tente désespérément de prendre la tangente. Sortie de son contexte, la phrase
Deux mots aussi pour le mouvement sceptique tant que j’y suis. Il a des composantes qui m’intéressent particulièrement. D’autres, comme les OVNIs et le paranormal, dont je n’ai absolument rien à branler.
lui a donné l’occasion de la ramener devant ses potes :
C’est du pur Old Cola… On ne peut être qu’éblouit par une telle puissance rhétorique…
Venom, 21.03.10, msg 60 du fil
Ce qui m’a obligé de m’inscrire au forum et avec l’accord des administrateurs proposer la version complète du paragraphe. J’espère qu’ils ont apprécié et que l’effet du quote mining n’a pas persisté. Ici Jean-Michel se sent obligé de donner le paragraphe en entier. Malheureusement soit il n’a pas lu la suite, soit il n’arrive pas à comprendre, soit il ne veut pas comprendre, soit il souffre de troubles de la mémoire. Je ne saurais faire un choix parmi ces options, je ne sais même pas s’il n’y en aurait pas d’autres.

Il nous dit que :
Je pense que refuser de s’affilier au mouvement sceptique contemporain parce qu’ »il a des composantes qui m’intéressent particulièrement. D’autres, comme les OVNIs et le paranormal, dont je n’ai absolument rien à branler » est franchement une des raisons les plus ridicules qu’il m’ait jamais été donnée de lire. Je vais ici expliquer pourquoi.
Avant de voir ses explications, il faut dire que mes raisons de ne pas vouloir porter une étiquette particulière sont données de façon explicite un peu plus loin dans le billet d’où sort la citation que Jean-Michel a tronçonnée. On peut lire :
Pour un scientifique, praticien du naturalisme méthodologique, et partisan du naturalisme philosophique déclaré, vouloir adopter l’étiquette de sceptique scientifique est un pléonasme qui n’a pas de sens IMO, si ce n’est pour justifier une participation active dans le mouvement sceptique dans un cadre associatif.
Plus loin, je justifie également mes choix quant aux étiquettes que je porte volontiers. Pas la peine de copier/coller ici, aller lire l’original et n’oubliez pas de lire attentivement les raisons d’existence de ce blog

Si le Center For Inquiry était une association grecque ou française j’aurais pu être membre, si je pensais pouvoir apporter quelque chose, leur mission me convenant à merveille :
The mission of the Center for Inquiry is to foster a secular society based on science, reason, freedom of inquiry, and humanist values.
Ou j’éviterais de m’associer avec eux pour que mon franc parler et certains de mes centres d’intérêt ne leur portent pas préjudice. Ou je les éviterais comme j’évite d’autres associations parce que je ne les vois pas prendre position de façon claire et polémique sur certains sujets qui me tiennent à coeur. Enfin, sur l’écran la mission me paraît fort intéressante.

Par contre je ne serais jamais membre d’une autre association affiliée avec le Center For Inquiry, la Committee for Skeptical Inquiry, qui présente sa mission :
The mission of the Committee for Skeptical Inquiry is to promote scientific inquiry, critical investigation, and the use of reason in examining controversial and extraordinary claims.
Un de ces extraordinary claim étant l’existence du surnaturel, je vois mal comment on pourrait l’examiner de façon critique en compagnie de théistes qui ont abandonné au moins partiellement leur raison à ce que je considère une des superstitions les plus pernicieuses. Je ne vois aucun problème à dialoguer avec, mais je ne vois aucune raison qui pourrait justifier de cultiver un accommodationnisme que je trouve malsain. Ainsi, plusieurs des CSI Fellows sont des facteurs inhibiteurs à l’adhésion à une telle association.

Au moins on ne risque pas de rencontrer un Bright qui accepte le surnaturel, ce qui explique ce choix.

Jean-Michel Abrassart présente la critique de l’ufologie ou du paranormal comme un proxy pour l’enseignement de la pensée critique, qui pourrait attirer un nouveau public, particulièrement les adolescents. Je ne vois pas l’intérêt d’utiliser des leurres pour recruter, je ne suis pas particulièrement intéressé par l’éducation des jeunes, ni par la vulgarisation de la science d’ailleurs. Je pense l’avoir écrit clairement et souvent. J’y porte autant d’intérêt qu’au snowboard et au golf (exception notable le mini-golf). Si des gens se sentent la vocation je n’y vois aucun problème et comme je le disais j’apprécie souvent leurs efforts, ou à l’occasion m’intéresser moi-même au paranormal, quand le cadre s’y prête.

Mais tant qu’à faire, si on souhaite éduquer le public pour qu’il adopte la méthode scientifique (et libre à lui par la suite de voir s’il veut pousser vers le naturalisme philosophique, le prosélytisme ne me convient pas) je trouve que le paranormal et les OVNIs ne sont pas un premier choix. Enseigner une méthode de travail face à une question quelconque me paraît plus important.

Je comprends que Jean-Michel Abrassart ne peut pas enseigner une telle méthode qu’il semble incapable d’adopter lui-même pour un sujet qu’il a lancé. Il est difficile de convaincre par « fais comme je dis pas comme je fais ». Quelle crédibilité accorder à ses conseils quand on voit qu’il élude les questions, se pense expert pour des domaines en dehors de ses compétences, ne fait aucun effort pour consulter des experts pour compléter ses connaissances et essaie d’éluder complètement le sujet en le noyant dans une discussion pendant laquelle il fait preuve des mêmes défauts.

Si je devais montrer à une jeune comment aborder un sujet en utilisant raison et méthode, je pourrais utiliser certains des posts d’Abrassart comme exemple de ce qu’elle devrait soigneusement éviter (Salut Elsa ) et qui s’apparente de plus en plus aux articles du Woolly-Thinker’s Guide to Rhetoric.

J’abonde dans son sens quand même pour confirmer que nous ne sommes pas sur la même longueur d’onde, ce qui me semble heureux, pour moi. Je veux bien croire que Jean-Michel est sceptique, mais je n’ai rien qu’il me montre que je devrais accepter le scientifique qu’il s’ajoute lui-même.

http://coffeeandsci.wordpress.com/2010/04/05/sceptique-peut-etre-scientifique-pas-pour-linstant/
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum