Marque-page social
Conservez et partagez l'adresse de Ovni et vie extraterrestre | Les mystères des Ovnis sur votre site de social bookmarking
Derniers sujets
Métamatériaux, artefacts et récolte d'échantillons présumés exotiquesAujourd'hui à 21:23Nanou Ti(2018) "Les Apparitions Mondiales d'Humanoïdes" d'Eric ZURCHERAujourd'hui à 19:53LorelineUn lac sur le satellite de SaturneAujourd'hui à 19:52Loreline "Rendez-vous" d'ODHTv!Aujourd'hui à 19:39Polyèdre57Si les extraterrestres existent, pourquoi aucun contact?Aujourd'hui à 18:50Polyèdre57Peut on parler de théorie du complot à propos de l'idée d'un secret OVNI ?Aujourd'hui à 18:45martinLa Nasa filme un trou noir avalant une étoile.Aujourd'hui à 14:57XPDavy2019: le 18/09 à 7H10 - Ovni en Forme de triangle - METZ -Moselle (dép.57)Hier à 23:08Polyèdre57A la rencontre des extraterrestres. 6 Août à la Cité de l'Espace à Toulouse.Hier à 22:43Polyèdre57Hypothétique technologie d’ovni...Hier à 20:13Hocine2015: le 30/10 à 20h20 - Lumière étrange dans le ciel - Ovnis à Pontarlier - Doubs (dép.25)Hier à 14:38Polyèdre57Ovni multicolores de Knittenfeld (Autriche)Hier à 10:07Roland62Quand le Pentagone étudie les ovnis dans le plus grand secret. Un article du New York TimesSam 12 Oct 2019, 17:11Roland62(1949) L'incident du projecteur de NorwoodSam 12 Oct 2019, 16:52Polyèdre57Projecteur de NorwoodSam 12 Oct 2019, 14:24Bob_ArctorAmélioration du règlementSam 12 Oct 2019, 09:49NycolasUne superbe vue de VénusSam 12 Oct 2019, 03:35(fan)tomasLe camouflage et la transformation des trianglesVen 11 Oct 2019, 21:14Polyèdre572019: le 12/08 à 1h30 - - St Lieux Les Lavaur -Tarn (dép.81)Ven 11 Oct 2019, 19:54udje5403Qu'en est-il des observation d'objet sous marin non identifié?Ven 11 Oct 2019, 17:46Polyèdre572005: le / à 21h00 (nuit) - Ovni en Forme de triangle - Moyeuvre-Grande -Moselle (dép.57)Ven 11 Oct 2019, 17:32Polyèdre57Présentation Ven 11 Oct 2019, 03:56Cedric79(1979) L'affaire Ovni de Cergy-PontoiseVen 11 Oct 2019, 00:00Polyèdre57PrésentationJeu 10 Oct 2019, 22:09Polyèdre57[Question] "Au coeur de l'étrange : OVNI"Jeu 10 Oct 2019, 21:45Polyèdre57Florian, aka Sgr_A* Jeu 10 Oct 2019, 20:58Sgr_A*Bourgogne: les membres de cette régionJeu 10 Oct 2019, 19:27Polyèdre57Le GEIPAN et son traitement du phénomène OvniJeu 10 Oct 2019, 12:03Polyèdre57La zone 51 dans le NevadaJeu 10 Oct 2019, 08:54Hector01Présentation Jeu 10 Oct 2019, 06:27Loreline
Annonce
Annonce
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
brunehaut
brunehaut
Analyste enquêteur
Analyste enquêteur
Apparence et comportement des triangles - Page 2 Empty

Féminin Age : 44
Nombre de messages : 1959
Inscription : 16/05/2009
Localisation : Soissons
Emploi : ****
Passions : ****
Règlement : Règlement
Points de Participation : 6411

loupe Re: Apparence et comportement des triangles

le Lun 25 Jan 2010, 16:43
Rappel du premier message :

61990, 11 octobre BELGIQUE, Messancy (Luxembourg)
"Entre 22 h 45 et 23 h deux témoins roulent sur la A 8 en direction d'Arlon. Ils regardent vers le NO quand leur attention est attirée par deux gros phares blancs qui avancent lentement. Les témoins estiment la vitesse à 70 km/h. L'objet passa devant la voiture et les témoins durent se pencher très fort vers le pare-brise pour le voir passer. "
" L'objet était triangulaire d'aspect métallique, de couleur mate noire aux contours nets. Il était éclairé par 6 phares de couleur verte placés en-dessous dans des "enclaves". Ces enclaves se trouvaient dans un gros boudin genre contour d'auto-tamponneuse. Les phares n'étaient pas éblouissants et ne projetaient pas de faisceaux. Ils pulsaient toutes les 3 secondes environ. Avant de se stabiliser il a terminé sa progression en crabe, légèrement de travers. Après une minute d'observation, l'objet pivota sur lui-même, s'éloigna et disparut caché par des maisons."

-1990, 21 octobre BELGIQUE, Isnes
20 h 10, deux témoins. .. nous avons pu distinguer une forme en triangle munie à chaque angle d'un phare blanc. Le phare de pointe (dans le sens de la marche) était plus lumineux que les autres et même à la limite de l'éblouissement. La base de l'engin était munie de lumières beaucoup plus faibles et de couleurs passant par le bleu, le vert et le rougeâtre. Elles ne clignotaient pas comme celles d'un avion, mais alternaient de couleurs sur un rythme non régulier. Le phare de pointe a fait un mouvement de rotation en se déplaçant sous la face inférieure de l'engin. Altitude: entre 200 et 400 mètres, dimensions, aussi grand qu'un Boeing.

-1990, 8 novembre BELGIQUE, Braine le Comte
Mme G. se trouvait entre 18 heures et 18 h 30 en voiture chemin de Mariemont quand son attention fut attirée par un objet lumineux se déplaçant lentement dans le ciel. Elle ralentit et constata qu'il y avait deux objets de forme bizarre et qui émettaient de drôles de couleurs. Elle s'arrêta et vit distinctement un engin triangulaire (grand comme la pleine lune) qui se déplaçait sur sa base, accompagné dans son vol par un cube (1/10 de la pleine lune) lumineux rouge rubis. Ils volaient tous deux de concert. Le cube, plus petit que le triangle, précédait quelque peu le triangle qu'il semblait guider. Le triangle était entouré de petites lampes clignotantes rouges et bleues. Le déplacement était lent, le témoin observa les phénomènes pendant 3 à 4 minutes avant de reprendre sa route. (Inforespace n° 88, p. 34)

-1990, 8 novembre BELGIQUE, Bruxelles, Woluwe St Etienne
Il était environ 18 h 30, ayant fermé la porte du garage, le témoin lève les yeux vers le ciel et voit le phénomène. Comme il habite tout près de Zaventem il crut d'abord à un avion en phase d'atterrissage. Quand les lumières en amas furent à son aplomb, il se rendit compte que c'était un autre phénomène: silencieux, une forme de triangle parfait équilatéral, délimité par trois feux jaunâtres (il ne vit que les feux, pas la masse) L'objet lui semblait très grand: posé au sol, il aurait eu la taille d'un terrain de football, dit-il. Il estime l'altitude entre 300 et 400 m. Au centre de la configuration triangulaire, il vit un amas de lumières. A plusieurs centaines de mètres sur sa droite il était accompagné d'un clignotant bleuâtre, volant à la même vitesse, ce clignotant avait la grandeur d'une étoile. (Inforespace n° 88 p. 37, 38)

-1990, 8 novembre BELGIQUE, Mainvault
Deux témoins, 19 heures. Altitude 120 m. Gros phare, puis tranche illuminée de jaune avec des séparations, puis triangulaire délimité par trois phares blancs et une surface colorée de jaune avec une sorte de tubulure sombre à l'arrière; émet un bruit de rasoir électrique. (VOB 1 - SOBEPS 1991, p. 244; Franck Boitte, Inforespace n° 85 p. 40, Inforespace n° 88 p. 38)

-1990, 30 décembre BELGIQUE, Barvaux-Durbuy
Vers 17 h 45 une voiture était arrêtée sur la route et trois personnes scrutaient le ciel. Ce voyant M. et Mme V.H. s'arrêtent à leur tour. "Il y avait dans le ciel un phare d'une luminosité incroyable, de couleur blanche, d'un diamètre apparent de 12 cm à bout de bras! Il s'est alors passé quelque chose d'incroyable: cette lumière si puissante s'est fait aspirer dans on ne sait quoi. Alors la lumière est devenue mate. Le phénomène est réapparu de nulle part, il a viré à l'orange ensuite au rouge et a disparu à une vitesse hallucinante vers le nord." Reprenant leur chemin les témoin voient le phénomène à nouveau vers 18 h 30. Arrivés au home "Véronique" à Barvaux, un objet triangulaire devint visible; il était doté d'un feu bleu à l'avant et de deux feux rouges à l'arrière. Ces feux ne clignotaient pas mais il semblait qu'ils lançaient des étincelles. Les feux étaient reliés par de gros tuyaux de couleur gris-noir. Il n'y avait rien au centre de ces tuyaux. (VOB 1 - SOBEPS 1991, p. 256, 257)

-1990, 30 décembre BELGIQUE, Spontin
Aux environs de 18 heures deux témoins roulaient sur l'E 411 en direction de Namur. Ils aperçurent une vive lueur dans le ciel qui paraissait stationnaire. Les témoins finirent par passer sous le phénomène et distinguèrent alors trois puissants feux blancs disposés en triangle et entre ceux ci, trois autres, rouges et moins vifs. (VOB 1 - SOBEPS 1991, p. 257)

-1991, 12 mars BELGIQUE, entre Grand-Marcin et Fourneau
"L'objet avait la forme d'un triangle gris foncé mat, de grande envergure comme un Boeing. A chaque sommet clignotait un feu rouge. L'objet s'inclina, vira court et disparut vers Huy. Pendant quelques secondes les trois témoins virent le profil de l'engin. Ils dénombraient entre 7 à 12 rectangles lumineux, comme des fenêtres éclairées d'un avion. Vers l'avant, au-dessus de l'objet, Mme S. vit pendant un bref instant une lampe blanche. Le fils nota la silhouette d'une seconde épaisseur sur le dessous, formant comme une tranche plus longue que la première ce qui lui suggéra qu'il s'agissait peut-être de deux triangles superposés. Un faible bruit monotone semblable à celui d'une turbine se fit entendre quand M. S. sortit pour suivre l'appareil des yeux."

-1991, 12 mars BELGIQUE, Ombret
Entre 20 h 45 et 20 h 50 le vétérinaire Claudine B. aperçut tout à coup trois grands phares blancs formant un triangle isocèle se tenant à l'horizontale à gauche de la route au-dessus des champs. Une lampe rouge plus grosse clignotait par moments au milieu des trois autres. Pour autant qu'elle puisse en juger le témoin estima la distance à 100 à 150 m d'elle et l'altitude à peine plus élevée que les pylônes à haute tension se dressant à cet endroit à travers champs. Peu de temps après elle revit l'objet stationnant à l'endroit même de son domicile! Là son fils et son mari virent arriver le grand triangle sombre avec des feux sous l'objet qui illuminaient toute une partie du jardin. De profil il ressemblait à une surface plane de 1 m à 1 m 50 d'épaisseur où une série de lignes auraient délimité plusieurs fines tranches horizontales. L'objet resta de 10 à 15 secondes immobiles et se remit en mouvement. Il était accompagné d'un sifflement sourd comparé au bruit d'un avion qui décolle.

-1991, 12 mars BELGIQUE, Clavier
Vers 21 h 45 deux témoins voient d'abord une boule rouge orange qui pulsait lentement à leur droite, fort bas et proche, passa derrière un arbre à 10 m des témoins au fond du terrain. Il se déplaçait lentement et en silence filant droit vers Tihange. Les témoins suivaient la trajectoire du phénomène jusqu'au moment où il fut apparemment à l'aplomb de la centrale. Là il vira brusquement à gauche et disparut ensuite vers Solières. Moins de 5 minutes plus tard, la surprise des témoins fut grande en voyant un objet triangulaire de grande envergure, sombre, entouré de lumières clignotantes suivre la trajectoire en tous points identique au premier objet. Tout cela dans le silence absolu. Le Lendemain ce curieux ballet se reproduisit.

-1991, 18 mars BELGIQUE, Vien-Anthisnes (Liège)
Vers 22 h 30 M. et Mme Amédée B. venaient de rentrer la voiture au garage quand M. B. eut son attention attirée par trois lumières blanches disposées en triangle qui volaient de l'est vers le NO, silencieusement.

-1991, 24 mars BELGIQUE, Chièvres (Hainaut)
(cfr 18 mars 1991, Vien Anthismes) Mme B. et sa fille roulaient à 00 h 20 sur une route qui mène aux installations du SHAPE. Deux triangles superposés d'environ 30 m de côté, la partie inférieure étant plus petite et reliée à la partie supérieure par des nervures ou par des traverses d'un mètre de hauteur, d'aspect rouillé, mat, avec des lumières blanches, bleues, rouges.

-1991, 24 mars BELGIQUE, Waterloo (Brabant)
A 21 heures Joëlle N. était en voiture aux environs du lieu-dit La Marache près du bâtiment des Soeurs de Fichermont. Elle s'arrêta pour observer une structure triangulaire dont chaque coin était équipé de lumières qui brillaient comme sur un arbre de Noël. Il y avait aussi un grand faisceau lumineux qui balayait le ciel comme pour chercher quelque chose. L'objet était particulièrement lent et tout à fait silencieux.

-1991, 25 mars BELGIQUE, Clabecq
Triangle à basse altitude, vu notamment à la sortie de l'autoroute de Wauthier-Braine au-dessus du pont, puis à plusieurs reprises pendant près d'une heure par le même groupe de trois témoins en voiture; un phare blanc horizontal, un autre tronqué dirigé vers le sol.
https://www.forum-ovni-ufologie.com/la-vague-belge-1989-1992-f102/en-1990-les-temoignages-de-cette-annee-t8895.htm

_______________________________________
brunehaut

brunehaut
brunehaut
Analyste enquêteur
Analyste enquêteur
Apparence et comportement des triangles - Page 2 Empty

Féminin Age : 44
Nombre de messages : 1959
Inscription : 16/05/2009
Localisation : Soissons
Emploi : ****
Passions : ****
Règlement : Règlement
Points de Participation : 6411

loupe Re: Apparence et comportement des triangles

le Mer 03 Fév 2010, 16:09
Schémas et plans de vol:

Quelques schémas et dessins relatifs à la vague d'OVNIS sur la Belgique entre 1989 et 1993.

Apparence et comportement des triangles - Page 2 Bel06
Montage de dessins de témoins et reconstitution de l'aspect des OVNIS triangulaires ayant été observés en Belgique entre 1989 et 1993, provenant de l'étude de la SOBEPS.

Apparence et comportement des triangles - Page 2 Bel07
Ci-dessus: Représentation en 3D de la trajectoire apparente suivie par l'ovni poursuivi par les deux chasseurs F16, provenant de l'étude technique Gilmard-Salmom effectuée pour le compte de la Royal Belgian Air Force.

Apparence et comportement des triangles - Page 2 Bel08
Trajectoire de vol des deux F-16 à la poursuite d'un OVNI, et localisation des échos radars mesurés au sol, provenant de l'étude technique Gilmard-Salmom pour la RBAF (Royal Belgium Air Forces) et la SOBEPS.

http://ufologie.net/htm/beldoc02f.htm

_______________________________________
brunehaut
brunehaut
brunehaut
Analyste enquêteur
Analyste enquêteur
Apparence et comportement des triangles - Page 2 Empty

Féminin Age : 44
Nombre de messages : 1959
Inscription : 16/05/2009
Localisation : Soissons
Emploi : ****
Passions : ****
Règlement : Règlement
Points de Participation : 6411

loupe Re: Apparence et comportement des triangles

le Lun 08 Fév 2010, 17:43
Extrait du livre:" LES PHÉNOMÈNES INSOLITES DE L'ESPACE" par Jacques et Janine Vallée.

LES «SOUCOUPES VOLANTES»
Dimensions.
Dans la grande majorité des rapports étudiés, les phénomènes décrits par les témoins leur sont apparus comme centrés sur un objet matériel. Nous avons déjà insisté sur ce fait à propos des témoignages venant de groupes écartés les uns des autres, par exemple, les habitants de villages voisins, quand ces groupes décrivent simultanément les mêmes phénomènes, ou donnent des descriptions différentes qui, replacées dans leur succession chronologique, forment l'image d'un comportement cohérent. Constatons qu'une certaine portion du ciel ou des nuages est masquée par «l'objet»: les descriptions des témoins qui le voient sous des angles différents se renforcent mutuellement, montrant qu'il occupe bien une certaine portion de l'espace. Le comportement continu des corps décrits (bien observé, par exemple, dans le cas de Rome Ciampino) semble exclure l'idée d'une simple image, dont on attendrait plutôt des glissements furtifs, des disparitions soudaines ou excessivement rapides, des changements de forme, etc., toutes caractéristiques que l'on trouvera effectivement dans certains cas, mais non dans les rapports auxquels nous faisons allusion ici et qui constituent, répétons-le, une majorité. On voit donc que les témoins n'ont aucune raison, au cours de leur observation, de penser qu'ils sont en présence d'autre chose que d'un corps physique matériel. Un premier problème apparaît quand il s'agit d'évaluer les dimensions approximatives de cet objet.
En l'absence de tout repère, et de toute structure clairement reconnaissable sur «l'objet», une estimation de ce genre ne peut obéir qu'à une simple loi psychologique. Aussi ne sommes-nous pas surpris de constater sur un diagramme où sont rassemblées les données relatives à 168 rapports de type IV où des dimensions apparentes ont été proposées, que bon nombre de témoins considèrent les corps comme exagérément petits ou exagérément immenses, puisque de telles dimensions sont impossibles à contrôler. Quant aux indications intermédiaires, elles suivent simplement une loi de répartition aléatoire dont on ne peut rien retirer, sinon l'observation que les auteurs de rapports excluent l'existence d'« objets» de plus de 30 m ou de moins de 2m dans les cas de type IV les plus courants.
Les observations de type I sont évidemment plus intéressantes à considérer de ce point de vue : si les prétendus objets se sont posés, il est vraisemblable que leurs dimensions ont pu être estimées avec quelque précision par rapport aux éléments du paysage masqués par ces corps. Compte tenu du caractère discutable de ces témoignages (ce qui n'enlève rien au fait que des dimensions, à tort ou à raison, ont été estimées) on trouve que, d'après quatre-vingt-onze déterminations indépendantes, le diamètre du prétendu «objet» lié à ces rapports est de 2 à 10 m (« dimensions d'une camionnette », «d'un wagon », «d'une meule» sont d'ailleurs des termes que les auteurs emploient souvent). Une des bonnes descriptions est celle du «cigare» de Marignane, dont la longueur était de 5 m, l'épaisseur de 1 m. A deux comportements distincts: «objet» associé aux observations de type IV d'une part, « objet » au sol d'autre part, se trouvent donc associées, semble-t-il, des dimensions différentes.
On possède trop peu de renseignements sur les observations du type III (23 «objets» de dimensions connues seulement sont utilisables) pour les considérer comme une base d'étude valable. Quant aux observations de type II, elles ont été passées en revue au chapitre précédent.
Nous venons d'examiner rapidement les dimensions des «objets» décrits le plus couramment dans la majorité des rapports. On ne peut rejeter toutefois certaines informations trouvées dans des cas exceptionnels. Nous retiendrons surtout «l'objet» vu par Chiles et Whitted dont la longueur était d'une trentaine de mètres.

Apparence et comportement des triangles - Page 2 10020806384176431





Caractéristiques de vol
Ce sont les caractéristiques cinématiques des prétendus «objets» qui ont d'abord attiré l'attention des spécialistes et soulevé leur incrédulité. Une description d'objet en déplacement continu à vitesse moyenne évoque directement la mésinterprétation d'un appareil classique, même dans les cas de «sphères lumineuses » ou de « disques brillants», étant donné les illusions courantes provoquées par la haute réflectivité des avions et même quand les témoins ont décrit des changements de forme ou des appareils triangulaires. On consultera sur ce sujet (208) dans l'esprit de nombreuses observations faites après 1957. Quant aux opérations de ravitaillement en vol, elles sont certainement responsables de nombreuses confusions, spécialement de nuit.
Toutefois les possibilités actuelles des avions, eta fortiori leurs performances au moment des grandes «vagues» classiques il y a dix ans, sont limitées à des régions précises du diagramme altitude-vitesse (213). Or les observations de « M.O.C. » qui ont donné lieu à de bonnes mesures de ces qualités, si on les portait sur le même graphique, le noirciraient complètement.
Bien entendu, les points se portant dans des zones extrêmes du diagramme sont inacceptables : les très hautes vitesses n'ont guère de valeur. Quant aux fortes accélérations, elles ne peuvent être mesurées qu'au radar et évoquent toujours des échos anormaux d'origine météorologique. Tant de mésinterprétations sont possibles dans les descriptions faites depuis un avion en vol que l'on ne peut les prendre pour base d'une étude physique sérieuse que lorsqu'elles viennent confirmer d'autres indications obtenues optiquement ou par radar, comme dans l'excellent cas de Ceuta (Maroc) rappelé figure 31. Plus intéressants que les observations extrêmes sont les rapports
d'objets» lents à altitude moyenne, vus du sol, durant le jour, par des témoins indépendants ne se trouvant pas à l'intérieur d'un véhicule. Malgré toutes ces restrictions, on en trouve un nombre suffisant pour établir une base de recherche. La position du Soleil, l'altitude des nuages et la direction du vent étant souvent connues, ces rapports peuvent fournir une étude sérieuse. Ils relèvent généralement du « disque Oregon » si couramment décrit. Les caractères les plus communément indiqués sont alors les suivants:
1. Position oblique de « l'objet » dans les périodes d'accélération et de décélération.
2. Possibilité d'immobilisation à n'importe quelle altitude.
3. Changements de couleur avec la vitesse.
4. Intensité des effets secondaires au cours des manoeuvres très brusques.
Ces indications n'ont cependant pas été rapportées dans un nombre suffisant de témoignages pour pouvoir être considérées sans précautions. Le fait que le mot d'antigravité ait été prononcé par certains scientifiques ne doit pas faire perdre de vue que nulle interprétation physique ne peut actuellement rendre compte de ces descriptions, même sur le plan théorique pur, et que les nombreux physiciens qui préfèrent rejeter ces indications comme mal observées ou mêmes truquées sont, dans le cadre actuel, parfaitement fondés à le faire.
Effets secondaires.
On trouve dans les rapports des descriptions de six différentes sortes d'effets secondaires, que nous classons ici par leur caractère de gravité. Ce sont les suivants :
1. Déplacement d'air et bruit.
2. Perturbation de la boussole.
3. Traces matérielles.
4. Sentation de brûlure aux yeux et à la face chez le

Apparence et comportement des triangles - Page 2 100208063743809419

Figure 31.
Performances d'un M.O.C. observé au radar et par des pilotes militaires
français à Ceuta (Maroc) le 2 décembre 1954.

_______________________________________
brunehaut
brunehaut
brunehaut
Analyste enquêteur
Analyste enquêteur
Apparence et comportement des triangles - Page 2 Empty

Féminin Age : 44
Nombre de messages : 1959
Inscription : 16/05/2009
Localisation : Soissons
Emploi : ****
Passions : ****
Règlement : Règlement
Points de Participation : 6411

loupe Re: Apparence et comportement des triangles

le Mer 10 Fév 2010, 20:26
Triangle observé dans l'Ontario le 29 août 2004

Fin août, un triangle est passé au-dessus d'un témoin vers 4h00 du matin en plein centre ville de Peterborough (source : hbcufo.com).

La nuit le silence est souvent de mise, mais le témoin a décrit une tranquillité "mystérieuse". Les triangles ne se contentent pas d'être silencieux, on peut se demander s'ils n'émettent pas certaines fréquences en opposition de phase avec le son qu'ils produisent pour annuler les effets de celui-ci (le témoin n'entendait plus les bruits de fonds émis en permanence par l'usine Général Electric au bout de la rue, les chiens, les oiseaux..). En plus de posséder un certain camouflage visuel (certains témoins disent avoir vu les étoiles à travers la structure), il n'est pas impossible qu'à celui-ci s'ajoute un camouflage sonore, ce qui pourrait expliquer cette sensation de silence étrange qui accompagnent leurs déplacements.
https://www.forum-ovni-ufologie.com/articles-ufologiques-divers-f51/la-vague-belge-et-les-triangles-dans-le-monde-t6676.htm

_______________________________________
brunehaut
brunehaut
brunehaut
Analyste enquêteur
Analyste enquêteur
Apparence et comportement des triangles - Page 2 Empty

Féminin Age : 44
Nombre de messages : 1959
Inscription : 16/05/2009
Localisation : Soissons
Emploi : ****
Passions : ****
Règlement : Règlement
Points de Participation : 6411

loupe Re: Apparence et comportement des triangles

le Dim 21 Fév 2010, 20:54
Mise à jour du 13/02/2007 : 17 triangles observés en Pologne par un témoin

Le 20 janvier 2007 entre 1h00 et 2h00 du matin, 17 objets triangulaires ont étés signalés par un témoin au-dessus de la zone de ville Polonaise de Sluzec. Vers 1h15 , dans le secteur de Mokotow, Mme Jolanta Z, s'est réveillée pour fumer une cigarette lorsque son attention a été attirée par une lumière dans le ciel. S’approchant de la fenêtre, elle a été stupéfiée par la vue d'une douzaine d'objets triangulaires.

Selon Mme Jolanta, les triangles sont restés dans le ciel pendant plus d'une heure, montant lentement avant de disparaitre

Au début elle déclare avoir vu 17 ou 18 objets identiques dispersées dans le ciel dont l’un était sensiblement plus grand que les autre (x3). Chaque triangle possédait 3 lumières rouges situées dans les coins, avec une ligne de lumière bleuâtre reliant les points rouges.

Quand elle a réalisé qu'elle était témoin d'une manifestation probable d'ovnis (Note : elle a l'habitude de voir les avions atterrir de sa fenêtre), Mme Jolanta.Z a décidé d'appeler "NPN organization hotline". Elle a également mentionné le comportement étrange de son chien (aboiements sur son balcon) et ses chats. Malheureusement elle n’a pas pris de photo du phénomène et ses voisins n'ont pas prêté attention à ses dires : "C'était un phénomène peu commun mais je n'en avais pas peur" a t’elle déclaré.

Les conditions atmosphériques étaient bonnes, avec quelques rares nuages dans le ciel. À l'heure actuelle Mme Jolanta Z. est la seule témoin de l'événement. D’autres recherches sont en cours.

Source : UFOnews

http://www.ufopublication.com/


Lire la suite: https://www.forum-ovni-ufologie.com/enquetes-sur-les-ovnis-triangulaires-f46/les-temoignages-de-triangles-avec-ou-sans-dessins-t9204.htm#ixzz0gCaHNTbj

_______________________________________
brunehaut
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum