Marque-page social
Conservez et partagez l'adresse de Ovni et vie extraterrestre | Les mystères des Ovnis sur votre site de social bookmarking
Derniers sujets
Faire de faux Crop circles, c'est facile! (Arnaud Thiry)Hier à 22:17Roland62Que fera l’humanité en cas de détection d’une civilisation extraterrestre ?Hier à 21:14HocineOvni aéroport: Les aéroports et les survols d'ovnisHier à 20:38Polyèdre57M.A.J :Matin Ovni dans le monde - Avril 2019 par O.D.H.TvHier à 17:37Polyèdre57Volcan Popocatépetl : Encore un Ovni !Hier à 17:22Hocine1998: Une forme noire triangulaire, silencieuse et immobile dans le ciel (77)Hier à 17:09Polyèdre57Spéculations autour de la Zone 51 ou "Dreamland"Hier à 16:49HocineLe GEIPAN est-il encore d'utilité publique ? (Pétition à envisager sérieusement)Dim 21 Juil 2019, 10:19Nanou Ti(2017) Harran Daniel, Les Ovnis et le nucléaire - Le choc d'une réalité ignoréeSam 20 Juil 2019, 21:43Polyèdre57Eclipse lunaire et centaines, voir milliers de boules lumineuses à la RéunionSam 20 Juil 2019, 17:15malaoRève ou abduction Réél ?Sam 20 Juil 2019, 14:53malaoLe GEIPAN et son traitement du phénomène OvniSam 20 Juil 2019, 12:08Polyèdre57Benjamin Castaldi aurait vu un ovni triangulaireSam 20 Juil 2019, 00:28Roland62Ovnis, les dossiers européensVen 19 Juil 2019, 22:25Polyèdre57Comment des pilotes en colère ont pu forcer la Navy à prendre au sérieux les ovnis, Un article du Washington PostVen 19 Juil 2019, 20:29Polyèdre572016: le 05/05 à 13h30 - Ballon ? - Ittenheim -Bas-Rhin (dép.67)Ven 19 Juil 2019, 13:52Polyèdre57Un peu de "nuke" BelgeJeu 18 Juil 2019, 21:54Roland62Ondes DAB, 5G et autres...Jeu 18 Juil 2019, 17:30malaoSujet de l'été pour le Science & Vie de juilletJeu 18 Juil 2019, 13:48Sylvain VellaAutres hypothèses que les engins "tôles et boulons"Jeu 18 Juil 2019, 09:21Yvon CédricFrancisco Cándido Xavier (Médium Brésilien)Jeu 18 Juil 2019, 00:06Polyèdre57Analyse des photos de lumières rouges oranges (par colorimétrie).Mer 17 Juil 2019, 20:55Roland62Lorraine: les membres de cette régionMer 17 Juil 2019, 18:25Polyèdre57"Une hantise de boule lumineuses" Par Fernand LagardeMer 17 Juil 2019, 12:02Polyèdre572019: le 12/04 à 21h33 - Lumière étrange dans le ciel - MAINVILLIERS -Eure-et-Loir (dép.28)Mar 16 Juil 2019, 17:14Polyèdre57Communiquer à l'infini grace à l'intrication quantiqueMar 16 Juil 2019, 12:45anakinDeux conférences exceptionnelles aux Repas Ufologiques de Paris en 2012Lun 15 Juil 2019, 23:38Polyèdre57Révélation Forêt de Rendlesham (27 et 28.12.1980)Lun 15 Juil 2019, 23:15Polyèdre57Mariam Baouardy (Apparition Mariale)Lun 15 Juil 2019, 19:10Polyèdre57Les gouvernements et les militaires gardent-ils le secret sur les ovnis?Lun 15 Juil 2019, 19:05Polyèdre57
Annonce
Annonce
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Benjamin.d
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
les triangles - Les témoignages de triangles avec ou sans dessins - Page 2 Empty

Masculin Age : 41
Nombre de messages : 13009
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
Points de Participation : 20033
http://ovni-extraterrestre.com/

Ovnis Les témoignages de triangles avec ou sans dessins

le Sam 23 Jan 2010, 21:28
Rappel du premier message :

Les témoignages de triangles avec ou sans dessins

Ovni Triangle à Marseille 1980

Bonjour à Tous,

Voilà mon histoire,

Il y a quelques années (vers 1980-81 ?) la date m'échappe complètement et cela me désole, j'étais dehors vers 23h avec mes frères et des amis, nous avions 16/17 ans, ce devait être l'été ou pendant des vacances pour que nous soyons dehors à cette heure là, les parents ne nous laissaient pas traîner dehors.

Au bas de notre petit lotissement provençal, il y avait un jardin public où nous nous retrouvions tous. Nous ne fumions pas (pas encore) n'avions que des vélos, même pas de mobylette, c'est pourquoi nous étions là, entre amis.

Ce soir là, un immense ovni en triangle est apparu, d'un coup, il n'y avait rien, puis nous l'avons tous vu ! Immense, avec des lumières sur tout son pourtour visible, volant très très lentement, et sans bruit, sans aucun bruit du tout!

J'oublie de dire qu'il était superbe! Vraiment beau, avec toutes ces lumières qui chatoyaient, puis, passant au-dessus de nous, il a fini par nous montrer son arrière, et là, il y avait plusieurs rangées de lumières, vertes blanches et oranges, -dans mon souvenir- et soudain, l'accélération, visible au début puis époustouflante, surtout sans le son ! Il a disparu.

Le lendemain, j'ai demandé à ma mère d'acheter le journal Le Provençal, il y était écrit que la tour de l'aéroport de Marignane avait enregistré un ovni dans le ciel !
Depuis, je recherche désespérément la date, personne ne se souvient de rien à ce sujet chez nous, juste histoire de retrouver ce Provençal de l'époque (je ne suis même pas sûr de l'année)
En voyant l'ovni du Petit Réchain, je trouve que ça à l'air d'être du même constructeur ce que nous avons vu, une sorte de modèle évoluzione par rapport au "notre". Mais Dieu que c'était BEAU !
Voilà, vous savez tout, quelqu'un(e) compile t-il Le Provençal ?

Amitiés à Tous.



Dernière édition par Benjamin.d le Jeu 13 Jan 2011, 16:07, édité 2 fois

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog Ovni et vie extraterrestre :http://ovni-extraterrestre.com/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici

brunehaut
brunehaut
Analyste enquêteur
Analyste enquêteur
les triangles - Les témoignages de triangles avec ou sans dessins - Page 2 Empty

Féminin Age : 43
Nombre de messages : 1959
Inscription : 16/05/2009
Localisation : Soissons
Emploi : ****
Passions : ****
Règlement : Règlement
Points de Participation : 6327

Ovnis Re: Les témoignages de triangles avec ou sans dessins

le Ven 29 Jan 2010, 13:52
Rencontres entre avions et OVNIS:

Les sceptiques ont bien des commentaires ironiques à émettre au sujet des OVNIS. L'un des plus récurrents est: "s'il y avait vraiment des OVNIS, comment vous expliquez que les pilotes ne les rencontrent pas dans le ciel?". Mais, il se trouve qu'ils les rencontrent. Parfois les pilotes se demandent si la rencontre ne risque pas d'être un peu trop ...rapprochée.

UN OVNI FONCE SUR UN AVION A MANCHESTER EN 1995:

Le 6 janvier 1995, 18h48 précises, le Boeing 737 volant à 4.000 pieds d'altitude se prépare à virer vers la piste 24 de l'aéroport de Manchester. Soudain, à travers le cockpit, le copilote, Mark Stuart voit une chose singulière.

les triangles - Les témoignages de triangles avec ou sans dessins - Page 2 100129015025927775336032

Sans qu'il ait vraiment le temps de se rendre compte de ce qui arrive, un objet immense, triangulaire, rejoint le jet, le dépasse et s'évanouit dans les 3 secondes. Le commandant de bord fut aussi témoin. Plus tard, lorsqu'ils rapportèrent cette observation, ils prirent le temps de réfléchir avant de déposer par écrit. Ils décidèrent de dessiner chacun ce qu'ils avaient vu. Les croquis représentant quasi la même chose, ils déposèrent leurs témoignages. L'image sur la gauche a été réalisée selon leurs indications.

L'OVNI fut aussi vu par un étudiant de Manchester, Mark Lloyd, en fit un croquis où l'on retrouve la forme triangulaire, des dimensions très supérieures à celles décrites par les pilotes du Boeing. La chose la plus intéressante dans le témoignage de Lloyd est la dernière phrase: "L'engin était à peu près de la taille du stade de Wembley".


EXTRAIT DU RAPPORT:

Rapport sur les quasi-collisions du Transport Aérien Commercial (janvier-avril 1995).

Rapport No. 2/95
Date/Heure: 061848 Janvier Nuit
Position: N5318 W0200 (8nm SE de l’Aéroport de Manchester)
Espace Aérien: MTMA
Classe: A

Avion Rapportant l’Incident Avion Rapportant l’Incident
Type B737 Non retrouvé
Opérateur CAT
Alt/FL 4000’=83 (en descente) (QNH 1027 mb)
SYNTHESE DU RAPPORT DE LA JAS:

Le pilote du B737 rapporte qu’il était au-dessus des Pennines, à environ 8 ou 9 nœuds au SE de l’aéroport de Manchester, à 4000 pieds, dirigé par le radar de Manchester sur 119.4. Il volait à 180-210 nœuds vers le N et transpondait 5734 avec le mode C en fonction. Bien qu’il fasse sombre, la visibilité était de plus de 10 km avec un vent assez fort du nord-ouest (340/30). Alors qu’ils volaient juste au-dessus des sommets de certains Cu rugueux le pilote et son premier officier ont tous deux aperçus un objet éclairé (voir les notes du JAS) voler vers le bas du côté droit de l’avion à haute vitesse, en provenance de l’autre côté. Le pilote a pu suivre l’objet au travers du pare-brise et de la fenêtre droite, pendant environ 2 secondes. Il n’y eut aucune turbulence ni aucun son apparent. Le premier officier a instinctivement rentré la tête comme s’il allait se frapper.

Le premier officier rapporte que son attention, portée le protecteur antireflet devant lui, a été détournée par quelque chose dans son champ de vision périphérique. Il a regardé en haut à temps pour voir un objet sombre croiser à très haute vitesse vers le bas du côté droit de l’avion; il avait la forme d’une lame avec ce qui semblait être une ligne noire sur le bas côté. Il a estimé sa taille à quelque chose entre un ultra-léger et un jet privé, soulignant qu’il s’agit là d’une spéculation. Il n’a fait aucune tentative pour dévier de sa trajectoire et aucun son ne fut entendu ni de turbulence perçue. Il est certain que ce qu’il a vu était un objet solide et non un oiseau, ballon ou cerf-volant.

Le centre ATC de Manchester (Contrôle Aérien) rapporte que le B737 était dirigé par le radar de Dayne vers le ILS (Système d’Atterrissage aux Instruments) pour la piste 24 quand le pilote a rapporté un objet illuminé le croisant de près et en direction opposée. Il n’y avait aucun trafic connu dans les environs et aucun contact radar n’a été perçu.

JAS Note (1): Des entretiens téléphoniques eurent lieu par la suite avec le capitaine et son premier officier. Le capitaine demeure convaincu que l’objet était illuminé. Bien qu’il ne puisse pas donner la forme exacte, il l’a décrit comme ayant plusieurs petites lumières blanches, comme un arbre de Noël. Il a confirmé la grande vélocité de l’objet et, quoique incapable d’en estimer la distance, il lui a semblé qu’il était très près. À la suite de l’incident, le capitaine et le premier officier ont indépendamment dessiné ce qu’ils avaient vu, les deux semblaient en accord sur la forme mais différaient sur l’éclairage de l’objet. Le premier officier pense que l’objet était éclairé par les phares d’atterrissage de l’avion qui étaient allumés à ce moment-là. Il est incapable d’évaluer la distance, sauf pour dire qu’il a involontairement rentré la tête, ça lui est donc apparu être très près. Il était entièrement convaincu, comme le capitaine d’ailleurs, qu’ils avaient vu un objet solide et non un phénomène météo, un ballon ou tout autre engin avec lequel ils étaient assez familiers, ou même le chasseur furtif que le capitaine a déjà vu et qu’il saurait reconnaître.

JAS Note (2): Malgré des enquêtes exhaustives, l’objet rapporté est demeuré introuvable. Une réponse du radar du Ciee montre un nombre de contacts secondaires, incluant le B737 lui-même, étant dans la zone TMA de Manchester. Le tracé du B737 passe au-dessus de deux contacts primaires presque stationnaires justes au nord de Leek sur trajectoire nord-ouest descendante au niveau de vol 70 - 60. Dès son entrée dans le TMA de Manchester, maintenant au niveau de vol 50, il est dirigé à environ 040 degrés, et continue à descendre sur une trajectoire nord-est le long de la limite est du TMA de Manchester jusqu’à ¾ mile du CTA de Daventry, où la base du CAS est au niveau 45. À ce point, passant 3600 en Mode C, l’avion est tourné à gauche pour la piste 24, ce qui est la séquence normale en période achalandée. En aucun moment, pendant la descente, un autre contact radar ne fut capté dans les environs. Un extrait de l’enregistrement de la conversation sur 119.4, montrant que le B737 était autorisé à descendre à 4000 pieds à 1845:30, suit:

B737 (1848) – c/s nous venons juste de croiser quelque chose de très rapide qui volait vers le bas du côté droit juste au-dessus de nous.

Manchester - Bien, il n’y a rien sur le radar. Était-ce un avion?

B737 - Bien, il avait des lumières, il allait vers le bas très rapidement à tribord.

Manchester – Et au-dessus de vous?

B737 – Hum, juste un peu au-dessus de nous, oui.

Manchester – Gardez un œil ouvert au cas, hum, je ne vois rien du tout pour le moment, hum, ça devait, hum, avoir été très vite ou être allé vers le bas très rapidement après vous avoir croisé, je pense.

B737 - OK. Bon, voilà!

La possibilité que l’objet soit un delta plane ou un ultra léger a été étudié, mais tous les services concernés, sans exception, s’entendent pour dire que c’est une explication extrêmement invraisemblable, pour diverses raisons, mais essentiellement parce qu’aucune de ces activités n’a lieu la nuit. En outre, il y a des risques évidents de voler dans l’obscurité, le sol haut (les sommets dans cette région, le long des falaises Pennines vont de 1600 à 2000 pieds), les bourrasques de vent, et le fait que ces avions n’aient pas de phares. JAS a aussi exploré la possibilité d’activité militaire, mais n’a pu trouver aucune évidence pour soutenir cette hypothèse. En tout cas, il semble invraisemblable qu’un tel vol aurait été conduit dans le CAS et si près d’un aéroport international plutôt occupé.

A cause de la proximité du B737 de l’espace aérien non contrôlé à l’est de Manchester, pendant sa descente, la possibilité d’activité militaire ou civile inconnue dans la zone adjacente ne peut pas être complètement écarté. Cependant, la vraisemblance qu’une telle activité échappe à la détection est faible, puisque la région est bien couverte par plusieurs radars et tout mouvement aux niveaux en question est aurait presque certainement généré un écho radar.

SYNTHESE DES DISCUSSIONS DU GROUPE DE TRAVAIL:

L’information disponible au Groupe de Travail incluait les rapports du pilote du B737, les transcriptions pertinentes de l’échange avec les contrôleurs, un enregistrement vidéo, et les rapports des contrôleurs de la circulation aérienne impliqués.

Le Groupe était désireux de mettre en évidence que ce rapport, soumis par deux pilotes de ligne responsables, était considéré très sérieusement et ils désiraient féliciter les pilotes pour leur courage en le soumettant, et leur employeur, dont l’attitude éclairée l’a rendu possible. Ce genre de rapporte sont souvent l’objet de dérision, mais le Groupe espère que cet exemple encouragera les pilotes qui font des observations inhabituelles à les rapporter sans crainte du ridicule. Il est rapidement devenu clair à tous membres que, à cause de sa nature inhabituelle, une fois que les explications normales étaient écartées par l’enquête, ils ne pourraient seulement qu’élaborer sur des hypothèses. Il n’y a aucun doute que les pilotes ont tous deux vu un objet et qu’il était d’une importance suffisante pour les inciter à remplir un rapport de risque de collision. Malencontreusement, la nature et l'identité de cet objet restent inconnu.

Spéculer sur les activités des extraterrestres, aussi fascinant que ça puisse être, n’est pas le mandat du Groupe et doit être laissé à ceux qui s’y intéressent. Cependant, il est probablement vrai que presque toutes les observations inhabituelles peuvent être attribuées à une grande variété de phénomène naturel connu. Il y en a, bien sûr, quelques-unes uns qui défie l’explication et alimente ainsi l’imagination de ceux qui sont convaincus qu’il y a quelque chose derrière tout ça. Habituellement les activités de cette sorte sont accompagnées par une éruption d’observations au sol dans la même région géographique; dans ce cas, d’après ce que nous avons trouvé, ce n’est pas le cas et l’incident doit donc être évalué isolément, sans autres témoins.

Les ressources normalement disponibles pour l’étude des risques de collision sont les rapports de pilotes, corroborés par le radar et les enregistrements des conversations. Souvent cela fournit tous les indices nécessaires, mais dans ce cas il n’y a qu’un rapport de pilote et les enregistrements du radar ne montrent aucun contact inconnu. Le manque de contact radar n’est pas nécessairement inhabituel si les filtres météorologiques sont en opération sur le radar, particulièrement si l’objet génère une faible réponse radar. Dans ces conditions, le radar peut interpréter un tel contact qui n’émet pas sont identification comme un phénomène météorologique et l’ignore donc. Les demandes de renseignements sur l’activité militaire n’ont révélé aucun appareil dans la région, et il est considéré inconcevable qu’une telle activité ait lieu si près d’un aéroport occupé sans qu’un avis de soit émis. Les membres ont avancé d’autres suggestions, telles qu’un grand modèle réduit ou un engin commercial contrôlé du sol, tel que ceux qui sont employés pour la surveillance ou le travail photographique. Considérant les conditions prévalant à ce moment-là - obscurité, sol haut, fort vent du nord-ouest et la proximité d’un aéroport international majeur - le Groupe estime que ce genre d’activité, comme la théorie du delta plane ou du ultra-léger, ne pourrait pas être considérée comme réaliste. Comme l’a cependant fait remarquer un membre, les actions extrêmes d’un individu téméraire ne peuvent pas être exclues entièrement et il reste, donc, la possibilité que quelqu’un, peut-être dans un ultra-léger (ce qui se rapproche le plus de la description), ait défié les conditions et ait décollé. Des discussions plus poussé avec des experts en ultra-léger sur cette idée en ont souligné l’improbabilité extrême; le vent, le terrain et l’obscurité auraient rendu un tel vol presque suicidaire.

Après avoir délibéré sur les diverses hypothèses le Groupe concluait que, en l’absence de toute évidence ferme qui pourrait identifier ou expliquer cet objet, il était impossible d’évaluer ni la cause ni le risque en suivant les critères normaux applicables aux rapports de risque de collision. L’incident reste donc non résolu.

EVALUATION DES RISQUES ET CAUSES:

Degré de Risque: Indéterminable.

Cause: Indéterminable.

LA PRESSE:

The Times:

Un OVNI frôle un avion de ligne à l’aéroport de Manchester:

Auteur: HARVEY ELLIOTT

Selon un rapport officiel déposé hier, un avion passager de la British Airways a fait une rencontre rapprochée avec un objet volant non identifié alors qu’il était en approche de l’aéroport de Manchester.

Le Boeing 737, avec 60 personnes à bord, a été croisé à haute vitesse par un objet en forme de lame alors que l’avion descendait sous les 4000 pieds lors de la dernière étape d’un voyage en provenance de Milan. Le capitaine Roger Wills a affirmé que l’OVNI, qui était couvert de petites lumières blanches et d’une ligne noire sur son côté, est silencieusement passé à côté du jet, si près que son copilote, le premier officier Mark Stuart, a involontairement esquivé en rentrant la tête.

Il n'y a eut aucun son et aucune turbulence mais les deux pilotes ont été suffisamment inquiétés pour qu’ils remplissent un rapport de "risque de collision". L’Autorité de l’Aviation Civile a lancé une enquête, c’est le quatrième incident de ce genre depuis 1987, et après une année d’investigation concluait hier qu’ils ne pouvaient trouver aucune explication plausible. Trois autres observations précédentes ont également dérouté les experts du CAA.

L’incident s'est produit à 18:48 le 6 Janvier de l’année dernière alors que l’avion se trouvait juste au-dessus les nuages et avait une visibilité d’au moins dix miles. Les contrôleurs de la circulation aérienne ont eut la conversation suivante avec le vol 5061:

B737: "Quelque chose vient juste de nous croiser du côté droit, juste au-dessus nous. Très vite."

Manchester: "Bien il n’y a rien sur le radar. Était-ce un avion?"

B737: "Ben, il avait des lumières, il allait vers le bas à tribord très rapidement."

Le capitaine Wills et le premier officier Stuart sont certains que l’objet était solide et non un ballon, ni un modèle réduit d’avion et ni un avion militaire furtif que le capitaine avait vu auparavant et aurait reconnu.

Les enquêteurs ont déclaré que les deux pilotes devraient être félicités pour le courage qu’ils ont fait preuve en soumettant un rapport.

REFERENCES:

Rapport de la JAS reproduit ci dessus dans cette page.
Rapport dans le journal "The Sun": "Two pilots thought their last moment had come as their British Airways jet headed for mid-air collision - with a high speed UFO", 26 janvier 1995.
Article du journal Daily Mail, lundi 5 août 1996.

source: LES OVNIS VUS DE PRES
http://www.ufologie.net/htm/manchester95f.htm

_______________________________________
brunehaut
Benjamin.d
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
les triangles - Les témoignages de triangles avec ou sans dessins - Page 2 Empty

Masculin Age : 41
Nombre de messages : 13009
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
Points de Participation : 20033
http://ovni-extraterrestre.com/

Ovnis Re: Les témoignages de triangles avec ou sans dessins

le Dim 07 Fév 2010, 11:59
Bonjour/Bonsoir à tous.

Comme vous pouvez le voir, je suis un petit nouveau sur le site. Du moins seulement au niveau de l'inscription, car j'ai eu au cours des années précédentes, l'occasion de visiter maintes fois le site, par simple curiosité. Je me présente donc rapidement : étudiant ingénieur, je n'ai aucune passion particulière pour l'ésotérisme et encore moins pour les Ovnis ou les "pan", choses que je qualifiais jusqu'alors de pure fantaisie.

Ce qui m'amène ici est une observation que j'ai pu effectuer au mois de juillet 2009, en Bretagne près de St Malo, a Penguen pour être exacte. Je serais plus précis ultérieurement au niveau de la date, ayant répertorié tout cela sur un bout de papier que j'ai malheureusement égaré (chose qui n'est pas en faveur de ma crédibilité je vous l'accorde ).

Je tiens à préciser que je n'ai aucune connaissance en la "matière", je ne puis que vous raconter les faits tels qu'ils se sont passés, je ne cherche ici à convaincre personne; de toute façon a la lecture de ceci je ne me serais pas cru moi même.

Il est donc aux alentours de 23h40 . Nous sommes six amis en vacances et décidons d'aller prendre l'air sur la plage pour une balade nocturne. Nous nous asseyons en cercle pour bavarder, profiter de la nuit...bref rien d'extraordinaire la dedans . Pour ma part je regarde vaguement le ciel. C'est alors que je remarque un astre qui brille fortement juste en dessous de la première étoile de la grande ourse (en partant du manche de la casserole si je puis dire) . Je n'y prete pas trop attention les instants qui suivent, les étoiles ca peut briller plus ou moins fort. Sauf qu'une étoile ca ne peut soudainement grossir jusqu'à quintupler sa tailler en l'espace de quelques secondes. Je contemple alors la chose étonné ,puis la fraction de seconde qui suit elle se sépare en trois ! Je ne réagit pas pendant environ deux secondes, cela ressemble tellement a une fusée de feu d'artifice que je m'attend a voir "les boules de lumières" tomber vers le sol et à entendre une détonation . Il n'en est rien. A ma plus grande stupéfaction les trois se mettent a former un triangle équilatéral absolument parfait . C'est dans ce labs de temps que je pousse un cri en pointant la chose du doigt. Tout le monde voit donc au minimum l'étape du "triangle", nous ne sommes que deux à l'avoir vu se séparer en trois, l'instant ayant durer une fraction de seconde.
Les trois objet forment désormais un triangle en plein ciel . Celui-ci est en mouvement, chaque boule s'écartant à vitesse constante et identique de la précédente. Autrement dit le triangle formé s'élargit à grande vitesse. La luminosité de 2 des boules est deux fois supérieures à une étoile classique, la derniere sphère quand à elle est nettement plus grosse. C'est pourquoi plutôt que d'une séparation, il m'apparait que c'est cette dernière sphère qui aurait largué les deux précédentes.
Le triangle continue à s'agrandir a une vitesse très importante (5-6 fois la vitesse d'un avion, mais il m'apparait que celles ci volaient plus bas donc difficile à juger) . La plus grosse des sphères passe alors au dessus de nous. Elle est manifestement très haute et se dirige vers l'océan,tandis que les deux autres commencent à disparaitre de notre champ de vision .
La boule de lumière fonce vers l'océan, nous essayons de la suivre en courant pour la garder en vue . C'est alors que la chose la plus étrange se produit : la sphère descend soudainement à une vitesse purement hallucinante, et revient vers nous en illuminant en grande partie la surface de l'eau de part sa luminosité ! Je puis vous dire que là, on s'est tous arrêté net .
Et la en une fraction de seconde, la boule s'élève dans le ciel et disparait, le tout sans aucun bruit.

Nous sommes en tout 8 à avoir fait cette observation, dont quatre élèves ingénieurs et tout ce que je peux vous dire c'est que ce que nous avons vu ce soir là est tout simplement impossible . Rien, aucun avion, aucune fusée, ne peut se déplacer à une telle vitesse et à avoir un comportement manifestement intelligent .
L'étrangeté ne s'arrête pas là . Le lendemain nous avons revu une de ces étranges boules zigzaguer dans le ciel . Deux semaines après, un article est publié dans le journal local, sur une observation ayant lieu un autre jour mais dans les mêmes environs.

Je ne pensais pas raconter cette histoire, mais bon , quitte à le faire, autant ne pas attendre six mois entre les faits et le témoignagne .

Le soir même nous avons regardé sur internet et avons trouvé cette video : http://newsoftomorrow.org/spip.php?article5977 (pardons si les liens sont interdits) .
Voici donc exactement ce que nous avons vu ce soir là, à une échelle plus réduite bien sur.
Il faut le voir pour le croire, personnellement je dois dire que je n'aurais jamais pensé voir une telle chose. Chose des plus étranges aussi, ce soir là , aucun d'entre nous n'avait de téléphone ou quoi que ce soit d'autre, alors que nous ne nous en séparons quasi jamais.

Voilà sur ce , je veux bien répondre aux éventuelles questions mais pas la peine d'essayer de me porter à dérision ou autres, je ne fait que témoigner, peu m'importe que vous me croyez ou non.

Cordialement,

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog Ovni et vie extraterrestre :http://ovni-extraterrestre.com/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
brunehaut
brunehaut
Analyste enquêteur
Analyste enquêteur
les triangles - Les témoignages de triangles avec ou sans dessins - Page 2 Empty

Féminin Age : 43
Nombre de messages : 1959
Inscription : 16/05/2009
Localisation : Soissons
Emploi : ****
Passions : ****
Règlement : Règlement
Points de Participation : 6327

Ovnis Re: Les témoignages de triangles avec ou sans dessins

le Mer 10 Fév 2010, 14:51
Le 10 septembre 1969, à Bucarest
On note à cette date une observation sur la Roumanie tout à fait semblable à celles du Banat, les 28-31 mars 1968 (voir page 148), de Cluj le 19 septembre 1968 (voir page 159) et de Sarajevo, en Yougoslavie, le 18 octobre 1968 (pages 101 et suiv.)
Dans ces trois cas, l'objet a été vu par des milliers de gens et a fait l'objet de rapports, de dessins et de photos en grand nombre. Tous les témoins sont presque unanimes pour éliminer le ballon comme explication. Fidèles à notre principe, nous décrivons ces cas avec force détails ne serait-ce que parce qu'il est très frappant de constater combien ces rapports sont en accord entre eux, à quelques petits détails près. L'usage de théodolites et d'appareils photo est également important puisqu'une norme objective s'en dégage en ce qui touche la question des détails: on peut ainsi comparer avec ce que l'homme de la rue prétend avoir vu.
La conclusion à tirer de cette confrontation est très importante pour la recherche UFOlogique en général : l'homme de la rue rapporte très précisément ce qu'il a observé et, naturellement, cela renforce par analogie la crédibilité des autres rapports - aussi absurdes puissent-ils sembler.
Concernant l'objet qui a fasciné des centaines de témoins, observé également pendant deux heures par Ion Hobana qui en a fait un dessin, ainsi que son ami le peintre Radu Duldurescu, nous retiendrons trois rapports caractéristiques : un d'un ingénieur de Sinaia, l'autre d'un ouvrier du district de Ploiesti et le troisième d'un ingénieur de Bucarest qui démontra pourquoi cet objet ne pouvait être, selon lui, qu'un ballon.
D'abord le témoignage tel qu'il parut dans l'édition du 11 septembre 1969 de Scînteia, le quotidien le plus important de la capitale.

les triangles - Les témoignages de triangles avec ou sans dessins - Page 2 100210024756230144

HIER, DANS LE CIEL DE LA CAPITALE
« Le téléphone de la rédaction n'a pas arrêté de sonner hier, des centaines de personnes voulant nous signaler un phénomène atmosphérique. Il y avait un O.V.N.I, sur la capitale, objet des conversations de tous. On nous précisa que le même objet avait été vu les 9 et 10 septembre au-dessus de Ploiesti. Il est demeuré un jour entier au-dessus de notre ville... Sa forme était tétraédrique et il paraissait fait de plastique. Il réfléchissait la lumière du soleil et changeait de forme, ce qui entraîna bien des discussions sur la pression qui devait régner à l'intérieur de cet objet. Si cette pression interne avait été égale à la pression extérieure, il n'aurait pu modifier ainsi son apparence. Au cours de la journée, il changea son attitude par rapport au plan qui passait par son axe de symétrie. Les estimations relatives à l'altitude tournaient autour de 20000 m. Les observations effectuées hier sont à l'étude et nous reviendrons sur ce sujet. »

les triangles - Les témoignages de triangles avec ou sans dessins - Page 2 Bucarest_1969

134 bis. Le 10 septembre, à Sinaia
Fiche signalétique de l'O.V.N.I.: Le 10 septembre 1969, à Smala; visible de 6 h 50 à 8 h 30; couleur: blanc brillant; altitude (estimée à partir de la hauteur des montagnes) : 2 500 à 3 000 m; dimension apparente : une assiette à dessert; mouvement: lent vers le sud et immobile 1 h 30. Autres détails: plusieurs modifications de forme, pas d'interférences radio ou de perturbations du téléphone et de systèmes électriques. L'observatoire météorologique (altitude 1 500 m) a confirmé que ce ne pouvait être un ballon. Il a été vu par des centaines de personnes.
« Cet O.V.N.I. a été vu en même temps, mais sous un angle différent, à Brasov, les observateurs affirmant qu'il devait être au-dessus de Piatra Mareberg aux environs de 7 heures. Un pilote de mes amis pense que c'était un ballon lancé de Ghimbav, mais il ne parvint pas à l'approcher avec son avion. Je remarque que le 15 septembre 1968 un OVNI. identique a été observé. » (Ingénieur Emil Bellu.)

les triangles - Les témoignages de triangles avec ou sans dessins - Page 2 100212021214420875

134 ter. Le 10 septembre 1969, à Mija (district de Ploiesti)
Un engin a été vu par plusieurs douzaines de voyageurs depuis un train sur la ligne Tîrgoviste-Rimnicu-Sarat. C'était à 7 h 30 et l'observation a duré un quart d'heure. Le convoi était entre Mija et Ploiesti et, lors de la halte à la station de Mija, un des témoins vit ceci :
« A 45° au-dessus de l'horizon, il y avait un O.V.N.I, qui n'émet- tait pas de lumière mais se détachait nettement sur le ciel clair. Il prenait des formes diverses : triangulaire, ovale, carrée, et une forme allongée en haricot. Il paraissait glisser vers la Terre en douceur et sans bruit. Malgré ses changements de forme, la dimension apparente du contour était de 25 cm, le volume restant toujours le même. Distance estimée du train à l'objet: une trentaine de kilomètres. » (Trifanda Cornel.)

134 quater. Le 10 septembre, à Bucarest
« 1. Les fausses ombres. Par une journée claire, aux environs de 14 heures, un ballon visible à l'oeil nu a présenté des changements de formes. A diverses reprises, il paraissait être éclairé du côté opposé au soleil. Mais, à l'aide de jumelles, je pus remarquer que la partie interne semblait renvoyer la lumière réfléchie vers la face opposée. Je pouvais voir cette réflexion parce que les parois étaient transparentes. Les gens qui ont dit que cet objet était plein et apparemment fait en aluminium se trompent: ils ont vu de fausses ombres.
«2. Les changements de forme. A part ces fortes réflexions de lumière intermittentes, sans doute provoquées par la forme même de l'objet, il y avait également le fait qu'il tournait sur lui-même très lentement. J'ai continué mon observation aux jumelles; très longtemps, avec simplement de courtes pauses pour reposer mes yeux. J'ai bien remarqué qu'il se déplaçait vers l'avant. Mais surtout j'ai eu la surprise de constater qu'il changeait de forme, les apparences se succédant les unes aux autres. Je ne suis pas sûr de pouvoir reproduire maintenant très exactement ces formes, mais on peut se reporter aux croquis. Je suis assez familiarisé avec cette question des transformations subjectives que l'observation à l'oeil nu peut entraîner. Ainsi observé, le côté de l'objet n'était pas réfléchissant et, en fait, il était presque invisible, l'apparence de variation de forme venait avant tout de la partie avant... La seule explication que je puisse trouver est que cet objet, très grand, devait s'échauffer en divers endroits et inégalement, subissant, de ce fait, des modifications locales de volume.
«3. Les traits typiques d'un OVNI. Le troisième dessin m'a aussitôt remis en mémoire la photo prise à Madrid le 5 septembre 1968 à 19 heures. Même forme générale triangulaire et mêmes points brillants que j'interprète maintenant comme les mêmes réflexions lumineuses. Le premier dessin me fait penser à un disque avec un centre lumineux séparé : l'ensemble était certainement provoqué par une lumière interne modifiant les réflexions externes. Je commence ainsi à mieux comprendre l'observation de Sofia du 21 novembre 1967 où l'objet prenait aussi des formes variées et émettait des lumières différentes, selon les moments.
« Conclusions. On comprend assez aisément, dans ces conditions, pourquoi des observations relatives à des ballons peuvent paraître être des observations d'O.V.N.1. Bien que certaines formes prises par des ballons m'aient d'abord semblé inexplicables, elles me paraissent maintenant plus claires et plus compréhensibles. L'observation a duré sept heures, au total, par un ciel très clair.
«Au cours de cette observation j'ai pu questionner diverses personnes qui m'affirmèrent que l'objet était parfois immobile et qu'à d'autres moments, il se déplaçait rapidement.
« Quand j'assurai qu'il se déplaçait en réalité très lentement, avec une vitesse constante, je n'étais pas cru, du moins jusqu'à ce que je persuade mon interlocuteur de suivre le ballon par rapport à un repère fixe ! Je n'ai jamais compris les témoins qui jugent froidement des distances, des altitudes, de la dimension, de la vitesse. Dans ce cas précis, j'ai demandé aux gens leur estimation de l'altitude : elles se situaient entre 500 et 2 000 m et le diamètre entre 0,5 m et 5 m. Or avec le peu de matériel dont je disposais j'ai pu déterminer cette altitude : elle était d'au moins 15 km, le diamètre de 50 m, et la vitesse de déplacement environ 25 km à l'heure. La luminosité baissa vers 18 h 40.» (Ingénieur Bogdan Pasa.)

les triangles - Les témoignages de triangles avec ou sans dessins - Page 2 100212020325196828
Source: "Les O.V.N.I. en U.R.S.S." de Ion Hobana et Julien Weverbergh.
https://www.forum-ovni-ufologie.com/proposer-des-articles-a-integrer-dans-la-base-de-donnees-f153/les-ovnis-en-urss-t7027.htm


Dernière édition par brunehaut le Ven 12 Fév 2010, 14:13, édité 1 fois

_______________________________________
brunehaut
brunehaut
brunehaut
Analyste enquêteur
Analyste enquêteur
les triangles - Les témoignages de triangles avec ou sans dessins - Page 2 Empty

Féminin Age : 43
Nombre de messages : 1959
Inscription : 16/05/2009
Localisation : Soissons
Emploi : ****
Passions : ****
Règlement : Règlement
Points de Participation : 6327

Ovnis Re: Les témoignages de triangles avec ou sans dessins

le Mer 10 Fév 2010, 18:47
Mise à jour du 13/02/2007 : 17 triangles observés en Pologne par un témoin

Le 20 janvier 2007 entre 1h00 et 2h00 du matin, 17 objets triangulaires ont étés signalés par un témoin au-dessus de la zone de ville Polonaise de Sluzec. Vers 1h15 , dans le secteur de Mokotow, Mme Jolanta Z, s'est réveillée pour fumer une cigarette lorsque son attention a été attirée par une lumière dans le ciel. S’approchant de la fenêtre, elle a été stupéfiée par la vue d'une douzaine d'objets triangulaires.

Selon Mme Jolanta, les triangles sont restés dans le ciel pendant plus d'une heure, montant lentement avant de disparaitre

Au début elle déclare avoir vu 17 ou 18 objets identiques dispersées dans le ciel dont l’un était sensiblement plus grand que les autre (x3). Chaque triangle possédait 3 lumières rouges situées dans les coins, avec une ligne de lumière bleuâtre reliant les points rouges.

Quand elle a réalisé qu'elle était témoin d'une manifestation probable d'ovnis (Note : elle a l'habitude de voir les avions atterrir de sa fenêtre), Mme Jolanta.Z a décidé d'appeler "NPN organization hotline". Elle a également mentionné le comportement étrange de son chien (aboiements sur son balcon) et ses chats. Malheureusement elle n’a pas pris de photo du phénomène et ses voisins n'ont pas prêté attention à ses dires : "C'était un phénomène peu commun mais je n'en avais pas peur" a t’elle déclaré.

Les conditions atmosphériques étaient bonnes, avec quelques rares nuages dans le ciel. À l'heure actuelle Mme Jolanta Z. est la seule témoin de l'événement. D’autres recherches sont en cours.

Source : UFOnews

http://www.ufopublication.com/

_______________________________________
brunehaut
brunehaut
brunehaut
Analyste enquêteur
Analyste enquêteur
les triangles - Les témoignages de triangles avec ou sans dessins - Page 2 Empty

Féminin Age : 43
Nombre de messages : 1959
Inscription : 16/05/2009
Localisation : Soissons
Emploi : ****
Passions : ****
Règlement : Règlement
Points de Participation : 6327

Ovnis Re: Les témoignages de triangles avec ou sans dessins

le Mer 10 Fév 2010, 20:25
Triangle observé dans l'Ontario le 29 août 2004

Fin août, un triangle est passé au-dessus d'un témoin vers 4h00 du matin en plein centre ville de Peterborough (source : hbcufo.com).

La nuit le silence est souvent de mise, mais le témoin a décrit une tranquillité "mystérieuse". Les triangles ne se contentent pas d'être silencieux, on peut se demander s'ils n'émettent pas certaines fréquences en opposition de phase avec le son qu'ils produisent pour annuler les effets de celui-ci (le témoin n'entendait plus les bruits de fonds émis en permanence par l'usine Général Electric au bout de la rue, les chiens, les oiseaux..). En plus de posséder un certain camouflage visuel (certains témoins disent avoir vu les étoiles à travers la structure), il n'est pas impossible qu'à celui-ci s'ajoute un camouflage sonore, ce qui pourrait expliquer cette sensation de silence étrange qui accompagnent leurs déplacements.
https://www.forum-ovni-ufologie.com/articles-ufologiques-divers-f51/la-vague-belge-et-les-triangles-dans-le-monde-t6676.htm

_______________________________________
brunehaut
brunehaut
brunehaut
Analyste enquêteur
Analyste enquêteur
les triangles - Les témoignages de triangles avec ou sans dessins - Page 2 Empty

Féminin Age : 43
Nombre de messages : 1959
Inscription : 16/05/2009
Localisation : Soissons
Emploi : ****
Passions : ****
Règlement : Règlement
Points de Participation : 6327

Ovnis Re: Les témoignages de triangles avec ou sans dessins

le Dim 21 Fév 2010, 18:31
L'incident de Rendlesham




les triangles - Les témoignages de triangles avec ou sans dessins - Page 2 Ufo-rendlesham-forestles triangles - Les témoignages de triangles avec ou sans dessins - Page 2 UFO%20Sketch
A gauche l'OVNI observé vers minuit par le sergent Larry Warren et ces deux collègues dans la forêt de Rendlesham proche de la base de Woodbridge. A droite les dessins de l'objet réalisés par les témoins.
http://www.astrosurf.com/luxorion/ovni-demarche-militaires3.htm

"Croquis de l'OVNI par SSgt Jim Penniston (décrite comme triangulaire / pyramide)
qui aurait atterri sur le 26-Déc-1980 à 3h00 dans la forêt Rendlesham. Prise de la déclaration de témoin officiel USAF SSgt Jim Penniston en 1980 (déclassé en 1998 en vertu de la FOIA). "Taille: 9 pi / 2,8 m de long, 7-8 pi / 2,5 m de haut. Fabric: Glow noir, lisse, semblable à du verre. Bleuté / blanc en dessous de l'OVNI, rouge clignotant sur le dessus. Pas de son. forte électricité statique"
http://www.hyper.net/ufo/rendlesham.html
Fin décembre 1980, alors commandant de la base aérienne de Bentwaters dans le sud de l'Angleterre, le colonel de l'USAF Charles Halt observe et enquête sur divers objets anormaux apparus dans le ciel de la Forêt de Rendelsham, séparant l'installation américaine de sa base jumelle de la RAF, à Woodbrige (Angleterre). Les observations interviennent à l'occasion de 2 nuits distinctes lors de la semaine suivant Noël. Deux semaines plus tard, Halt envoie un rapport sur ces rencontres étranges au Ministère Britannique de la Défense.

Voici son témoignage :

Juste après Noël, à 05:30 du matin, le 26 Décembre 1980, je me rendis au poste de police et le sergent en faction se mis à rire. Il indiqua que 2 ou 3 des hommes avaient donné la chasse aux ovnis. Rien, cependant, n'avait été jugé bon d'être noté sur le registre. Je lui dis malgré tout de le faire.

Lorsque le commandant de notre base arriva, nous plaisantâmes tous les deux. Aucun d'entre nous ne croyaient aux ovnis, mais nous décidâmes toute de même de jeter un oil sur la question. Avant d'en avoir l'occasion, 2 nuits plus tard, le commandant des airs en charge de la police de sécurité arriva en coup de vent au milieu d'une fête de Noël tardive, blanc comme un linge. "L'ovni est de retour" dit-il.

On me demanda d'enquêter. Je revêtit un uniforme utilitaire et dirigea une jeep vers la lisière de la forêt. Une douzaine de nos hommes environ se trouvaient déjà là. Nos tout-lumière (de grosses lampes au gaz) ne fonctionnaient pas, et il y avait tant d'interférences statiques constamment sur nos radios que nous dûment installer un relais. Il rêgnait une agitation croissante, mais j'étais déterminé à leur montrer que tout cela n'avait pas de sens.

Je pris une demi-douzaine des hommes avec moi et leur ordonna de me suivre à pied dans les bois vers une clairière où l'incident initial était supposé avoir eu lieu. Nous y trouvèrent 3 traces sur le sol équidistantes les unes des autres et suffisamment enfoncées dans le sol sablonneux. Elles étaient supposées avoir été causées par l'objet aperçu 2 nuits auparavant, mais je ne vis rien cette nuit-là, et pas plus que quiconque, posé à cet endroit.

A l'intérieur de la zone triangulaire formée par les traces, un des hommes enregistra sur le compteur Geiger des lectures légèrement supérieures à celles effectuées à l'extérieur. Il photographia la zone, et je pris un échantillon du sol. Dans le même temps, j'enregistrais tout ceci sur mon enregistreur portable.

les triangles - Les témoignages de triangles avec ou sans dessins - Page 2 Rendlesham_smaller

Nous savions que le rayon du phare d'Orford Ness venait du sud-est. Tout d'un coup, nous vîmes à l'est une lumière inhabituelle, rouge comme le soleil - de forme ovale, luisante, mais au centre noir - entre 3 et 5 m du sol, se déplaçant parmi les arbres. Après la clairière se trouvait une haie de barbelés, le champ, la maison et la grange d'un fermier. Les animaux faisaient beaucoup de bruit.

Nous courûmes vers la lumière jusqu'à la haie. Elle franchit le champ puis se déplaça selon un arc horizontal de 20 à 30 degrés. Etrangement, elle apparaissait comme de l'acier en fusion dégoulinant d'un creuset, comme si la gravité la faisait tomber d'une certaine manière. Soudain, elle explosa - pas une explosion fracassante, juste boompf - et se sépara en 5 objets blancs qui se dispersèrent dans le ciel. Tout, mis à part nos radio, sembla alors redevenu normal.

Nous nous rendîmes à l'extrémité de la propriété du fermier pour avoir un autre angle de vue. Nous observâmes au nord, peut-être à 20 degrés de l'horizon, 3 objets blancs - elliptiques, comme 1/4 de Lune mais un peu plus large - avec sur eux des lumières bleues, vertes et rouges, effectuant des mouvements angulaires précis. Les objets devinrent finalement plus ronds qu'elliptiques.

J'appelai le poste de commandement, et leur demanda d'appeler le Radar de l'Est, responsable de la défense aérienne sur ce secteur. Ils indiquèrent à 2 reprises n'avoir rien observé.

Soudain, au sud, un autre objet luisant se déplaça vers nous à grande vitesse, arriva dans les 30 m, puis s'arrêta. Un rayon de 15 à 20 cm de diamètre fut alors émis depuis cette chose jusqu'à nos pieds. Quelques secondes plus tard, l'objet s'éleva et disparu.

Les objets au Nord dansaient toujours dans le ciel. Au bout de 1 h environ, je donnais finalement l'ordre de rentrer. Nous laissâmes les choses ainsi.

Le film apparu comme voilé et nous ne pûmes rien en tirer. Cependant un sergent fit plus tard des moulages des empreintes, et j'ai toujours l'échantillon de sol en ma possession.

Aux alentours du nouvel an, je reçu des instructions et interrogea l'homme ayant pris part à l'incident initial. Les rapports étaient quasiment identiques.

Ils indiquaient en gros ceci : Dans les premières heures du 26 décembre, un homme de la base aérienne se rendit avec son véhicule à l'entrée arrière à Woodbridge pour une inspection sécuritaire de routine. Il observa des lumières dans la forêt, particulièrement une lumière rouge, et pensa qu'un avion s'était écrasé. Il fit son rapport par radio à la tour de contrôle qui indiqua qu'aucun vol n'était en cours.

Enfin un groupe fut envoyé vers la forêt. Il indiqua des bruits étranges - bruits d'animaux, de mouvement, comme nous en entendîmes 2 nuits plus tard.

Alors qu'il approchèrent de la clairière, ils indiquèrent avoir vu une grande lumière blanc-jaune avec une lumière rouge clignotante sur la partie centrale supérieure et une lumière bleue fixe émanant d'en-dessous. La tour de contrôle n'indiqua encore une fois aucun signal radar.

Les 3 hommes tombèrent sur le sol lorsque l'appareil se déplaça rapidement en zigzag vers le champ au travers des bois, percutant des arbres dans son chemin. Ils se relevèrent et approchèrent à nouveau, mais l'objet s'éleva et disparu à grande vitesse.

J'écris finalement un mémo le 13 janvier 1981 au Ministère Britannique de la Défense. En dépit de mes efforts et à ma connaissance, aucune personne d'une quelconque agence gouvernementale ou de renseignement ne vint jamais sur la base pour enquêter.

Je n'ai jamais fait la lumière, pas plus que je ne l'ai cachée. Je n'ai jamais obtenu de quelconque bénéfice financier de cette interview et n'y consentit que pour dévoiler la vérité. Je ne sais ce qu'étaient ces objets, pas plus que je ne connais quelqu'un qui pourrait le savoir, mais c'est quelque chose d'encore inexpliqué qui arriva là.

En 1983, une copie du mémo de Halt au Ministère de la Défense Britannique est rendue publique grâce au FOIA. Peu après, une copie de la cassette de 18 mn enregistrée par Halt au cours de son enquête est remise à un ufologue par (d'après Halt) un autre officier de l'USAF. Ces deux documents font fureur dans la communauté ufologique.

Halt déclare alors avoir été "harcelé" par divers ufologues et fanatiques. Alors qu'une demi-douzaine d'hommes assistèrent à l'enquête de Halt et qu'une douzaine d'autres étaient présents sur les lieux, seule une poignée de témoins intervinrent. Au moins un d'entre eux, déclare Halt, fait de la désinformation ; la couverture média de cet événement fut donc inexacte au possible. Il déclara par exemple que les histoires à propos d'extraterrestres holographiques sortant de leur appareil ne sont que pure fiction.

https://www.forum-ovni-ufologie.com/iv-cas-avec-effets-sur-les-temoins-f62/1980-l-incident-ovni-ufo-de-rendlesham-t8643.htm?highlight=rendlesham+++1980


Décembre 1980 Rendlesham, Suffolk, Angleterre par Aviateur John Burroughs
les triangles - Les témoignages de triangles avec ou sans dessins - Page 2 1980.12.26.21.00-rendlesham
http://www.legjoints.com/UfoWitnessSketches/

_______________________________________
brunehaut
Benjamin.d
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
les triangles - Les témoignages de triangles avec ou sans dessins - Page 2 Empty

Masculin Age : 41
Nombre de messages : 13009
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
Points de Participation : 20033
http://ovni-extraterrestre.com/

Ovnis Re: Les témoignages de triangles avec ou sans dessins

le Ven 26 Fév 2010, 13:45
http://www.ufoevidence.org/Cases/CaseView.asp?section=Triangle

http://web.archive.org/web/20070809231435/http://www.nidsci.org/articles/8_25trireport.php

http://web.archive.org/web/20041028185955/homepage.ntlworld.com/project_ft/ftquest.htm

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog Ovni et vie extraterrestre :http://ovni-extraterrestre.com/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
brunehaut
brunehaut
Analyste enquêteur
Analyste enquêteur
les triangles - Les témoignages de triangles avec ou sans dessins - Page 2 Empty

Féminin Age : 43
Nombre de messages : 1959
Inscription : 16/05/2009
Localisation : Soissons
Emploi : ****
Passions : ****
Règlement : Règlement
Points de Participation : 6327

Ovnis Re: Les témoignages de triangles avec ou sans dessins

le Jeu 29 Avr 2010, 16:02
PHENOMENE OVNI
DOSSIER N°9.


L’IMMENSE TRIANGLE DE LYON-SATOLAS.

http://www.lesconfins.com/Triangle2..pdf

_______________________________________
brunehaut
brunehaut
brunehaut
Analyste enquêteur
Analyste enquêteur
les triangles - Les témoignages de triangles avec ou sans dessins - Page 2 Empty

Féminin Age : 43
Nombre de messages : 1959
Inscription : 16/05/2009
Localisation : Soissons
Emploi : ****
Passions : ****
Règlement : Règlement
Points de Participation : 6327

Ovnis Re: Les témoignages de triangles avec ou sans dessins

le Lun 07 Juin 2010, 10:29
La vague belge:

LA SOIREE DU 25 OCTOBRE 1993, CENTRE DU HAINAUT:

Le 25 octobre 1993, un lundi, les observations suivantes ayant eu lieu dans la région de La Louvière, au centre du Hainaut, ont été rapportées, principalement aux enquêteurs D. Lete et M. Bougard de la SOBEPS, lequel enseignait la chimie à l'Athénée Provincial de La Louvière.

Vers 17:30 - Olivier C.

Vers 17:30, Olivier C., maçon, 29 ans, rentrait de son travail au volant d'une camionnette. Il est en train de rouler le long de la gare de Manage, et il voit ce qu'il décrira comme une boule blanche puissante et immobile, dans le nord, vers le complexe chimique de Feluy.

La boule avait un quart de la dimension de la Lune mais elle était plus brillante. Cela ne l'a pas vraiment préoccupé et il est rentré chez lui.

A 18:50, il reprend la camionnette pour la ramener à son frère qui habite Familleureux. En sortant du chemin qui mène chez lui, il voit droit venant lui dans la direction du nord-ouest à 30° d'élévation, un objet en forme de cigare avec des feux blancs qui diminuaient d'intensité puis augmentaient de nouveau lentement, et avec un feu rouge qui clignotait comme un gyrophare.
les triangles - Les témoignages de triangles avec ou sans dessins - Page 2 25oct1993hainaut-oc
Forme, couleur et disposition
des phares selon le dessin
fait pour cette phase de son observation
par Olivier C. pour la SOBEPS

Il a continué sa route en gardant l'objet en vue jusqu'au carrefour entre les rues Ferrer et Haveau. Là, il s'arrête, descend de la camionnette et continue à observer l'objet, qui a une taille apparente de 7 cm à la longueur du bras et semble se déplacer, très très lentement, vers Feluy qui se trouve à son nord-est.

Il prend alors pris une paire de jumelles 12x50 dans la camionnette pour mieux l'observer. A la jumelle, il pense distinguer une ligne horizontale dans sa partie supérieure, "comme si c'était la ligne de séparation d'une coupole." L'objet a néanmoins la même teinte grise partout. Il a l'impression que l'engin cherche quelque chose parce que ses mouvements semblent indécis.

Au bout de dix minutes à peu près, il reprend son trajet vers Familleureux. Revenant en voiture de chez son frère, il repasse au carrefour entre les rues Ferrer et Haveau un quart d'heure plus tard et voit que l'objet est alors au-dessus du bois de Feluy, toujours à la même distance et à la même altitude.

Il est maintenant entre 19:15 et 19:30, et il est arrivé près du Pont Looza, et voit là deux personnes qui regardent vers le ciel. Il s'arrête, coupe le contact et sort de la voiture (Point J sur la carte).

Alors, il se retrouve juste en dessous d'un engin immense, en forme de losange, plus grand qu'un terrain de football, dont il voit clairement les contours et qui lui semble être à une distance de 200 mètres.

L'engin a des phares blancs qui diminuent et augmentent d'intensité, et comme un gyrophare situé en avant de la structure dans le sens de son déplacement. L'engin a également des lampes vert foncé à sa surface inférieur, et quand les lampes blanches diminuaient et que la lampe rouge s'éteignait un court instant, les lampes vertes éclairaient en partie le dessous de l'engin, ce qui lui a permis de voir qu'il avait une surface qui n'était pas lisse mais qui ressemblait à de la tôle gaufrée "ou comme des chevrons galvanisés, un peu comme lesles utilisées pour les rampes pour voitures sur les camions de dépannage."

les triangles - Les témoignages de triangles avec ou sans dessins - Page 2 25oct1993hainaut-oc2
Aspect de l'engin selon le dessin
fait pour cette phase de son observation
par Olivier C. pour la SOBEPS

L'engin émet un son sourd, comme celui d'une machine à laver, qui variait en intensité, mais il n'est pas sûr que cela ait été en même temps que variaient les feux blancs. Il lui semble que le son semblait venir de partout à la fois.

Olivier C. n'avait pas peur et avait même envie de faire signe comme pour dire: "je vous ai vu, et vous? Emmenez-moi..." Mais il ne l'a pas fait par crainte de paraître ridicule aux yeux des autres gens sur le pont.

L'engin se déplace vers l'Est, la direction de son domicile, mais pas tout droit, "il faisait comme une voiture qui chasse de l'arrière, d'un côté puis de l'autre." Il remonte alors en voiture pour aller alerter sa femme. Il a dit: "Je pense qu'elle aurait eu le temps de fumer une cigarette à l'aise avant que l'engin ne passe au-dessus d'elle, tellement il allait lentement."

Il démarre et fait demi-tour, levant les yeux au ciel à travers le pare-brise, mais l'objet n'est plus là, et il ne le reverra pas.

Les enquêteurs de la SOBEPS noteront qu'il n'est pas évident de procéder à des estimations fiables, mais ont pensé que l'objet, au moment où il est passé au plus près de ce témoin, devait avoir quelques 150 mètres sur 75 mètres, une épaisseur aux environs de 25 mètres, et volait à une hauteur entre 80 et 100 mètres.

Vers 18:15 - Michel P.

Michel P. est à son domicile à La Louvière. Il entend des bruits de klaxon, qui s'avéreront produits par des voitures gênées par un camion de ramassage de vêtements d'une opération caritative.

Il regarde le ciel et voit à travers une éclaircie nuageuse un arrangement en triangle de trois feux blancs et un feu rouge. Il distingue mal la forme mais elle lui évoque vaguement celle d'un "cigare".

Cet objet va vers le nord-est en direction du quartier du Tivoli, il l'observe pendant une vingtaine de secondes, puis il appelle tout de suite Robert S., de la Cité Astrid, parce qu'il sait que Robert S. s'intéresse aux OVNIS.

les triangles - Les témoignages de triangles avec ou sans dessins - Page 2 25oct1993hainaut
Michel P est au point A sur la carte

Vers 18:21, famille Lucia R. et Pierre P.

Lucia R. revenait de chez le pédiatre avec sa fille Eve, de 6 ans et demi. Elles étaient en voiture sur la route N 55, venant de Binche et allant en direction de Le Roeulx.

Quand elles se trouvent à environ 500 mètres de l'échangeur avec l'autoroute E 19, Lucia R. avait légèrement levé les yeux, parce que son regard a été attiré vers quelque chose de lumineux qui se trouvait sur sa droite. Elle voit alors là, en même temps que sa fille, un objet de forme triangulaire qui se trouvait immobile au-dessus d'un bosquet, à 50 mètres d'elle. (Point B sur la carte.)

L'objet semblait incliné à 45°, montrant seulement le dessous de sa structure. Cette structure était légèrement lumineuse et se détachait nettement sur le ciel qui n'était pas encore noir. L'objet portait trois phares blancs fixes dans ses trois coins, qui étaient arrondis. Un grand feu rouge semblait dépasser de l'objet, ressemblant à une demi-sphère d'un rouge très vif, qui lui a fait penser à "une plaque de cuisson en vitro-céramique."

Ce feu rouge semblait en rotation, d'après le déplacement des intensités différentes de sa couleur rouge.

les triangles - Les témoignages de triangles avec ou sans dessins - Page 2 25oct1993hainaut-lp
Reconstitution: à gauche, d'après un dessin de Lucia R., à droite, d'après un dessin de Pierre P.

Notes: Le contour, ainsi que la disposition, la taille et la couleur des feux, sont tels que sur les dessins faits par ces témoins pour les enquêteurs de la SOBEPS. Lucia R. a rapporté une texture granuleuse de la surface de l'OVNI. La couleur du ciel est telle qu'elle se présentait à cette date, heure et lieux. Les tailles respectives et la couleur de l'engin sont fictives.

La structure de l'objet avait un aspect "granuleux".

Elle a eu également l'impression furtive d'un feu en plus, ou de ce que l'un ou plusieurs des feux blancs ont changé.

Sa fille a pu observer plus longtemps qu'elle, et a affirmé qu'il y avait un feu orange séparé des autres, qui était à peu près à la moitié de la hauteur d'un arbre au-dessus du bosquet.

Elle n'a pas pu s'arrêter à cet endroit parce que d'autres véhicules la suivaient, et n'a pu observer la chose que quelques secondes, mais elle explique qu'elle en a un souvenir précis.

Lucia R. s'engage alors dans la bretelle d'autoroute sur la E42 qui mène à La Louvière, et elle perd l'objet de vue. Elle le revoit un peu plus loin (Point C sur la carte), en distinguant comme un gros point lumineux sur sa gauche qui longeait l'autoroute E 19 en direction de Bruxelles.

Elle indique qu'il y a alors deux objets, et que l'un d'eux a alors traversé l'autoroute de droite à gauche par rapport à elle, et ce à la hauteur de la gare autoroutière de Houdeng. Les objets se déplaçaient lentement.

Elle a alors rejoint la rue qui relie Houdeng à Besonrieux, son lieu de résidence, et après la gare autoroutière, elle a revu les deux triangles, en n'en voyant toujours que le dessous (Point D sur la carte).

Les deux triangles avaient ralenti et se déplaçaient à la même vitesse qu'elle, c'est à dire à 60 ou 70 km/h. Ils se trouvaient à ce moment à mi-distance entre l'autoroute E10 et elle, c'est à dire à 350 mètres selon son évaluation, et en élévation, ils lui ont paru être un peu au-dessus de l'éclairage de l'autoroute, à une hauteur d'environ la moitié de celle d'un poteau d'éclairage, soit entre 20 et 30 mètres.

Arrivant vers son domicile, Lucia R. se dépêche d'y retrouver son mari, Pierre P. et leur autre fille, Caroline, âgée de 12 ans. Elle arrive chez elle précisément à 18:29 précises (Point E et les alerte tout de suite, ils sortent dans leur jardin qui donne vers Feluy.

De là, la famille regarde les deux objets triangulaires voler de concert quasiment au-dessus d'eux à une hauteur de 150 mètres.

Leur forme est toujours triangulaire, les coins sont arrondis, il y a un feu blanc à chaque coins et un feu rouge clignotant au centre et volent dans la direction du zoning de Feluy, vers le nord-est, en suivant l'autoroute E10.

Ils entendent un son de faible ronflement provenant des objet, et Pierre R. dit que le son ressemble à celui d'un ULM éloigné. Lui et sa fille Caroline disent avoir vu un feu orange à côté de chaque feu blanc, tandis que Lucia R. indique que cela ne l'a pas frappé. Lucia R. et Pierre P. réaliseront chacun un dessin de ce qu'ils ont vu là.

Au moment où les deux triangles s'éloignent lentement en direction de Feluy, un troisième triangle passe, qui venait de la même direction.

Ils restent là à observer le ciel jusqu'à 19:27, et disent qu'ils ont vu passer encore une quinzaine d'objets, mais à plus haute altitude, dont les enquêteurs soupçonnent que cela pourrait être des avions. Ces autres objets suivent le même trajet sur un axe nord-est.

Les enquêteurs ont entendu d'autres gens du quartier, c'est à dire de la rue Mignaut, qui ont vu quelque chose, mais ont pensé qu'il ne s'agissait que d'avions ou d'hélicoptères et n'y ont pas particulièrement prêté attention. Il s'est juste avéré qu'ils n'ont pas entendu de son.

Lucia R. a téléphoné à la gendarmerie de La Louvière, et ce sont les gendarmes qui lui ont indiqué l'adresse et le numéro de téléphone de la SOBEPS qu'elle a ensuite contacté.

les triangles - Les témoignages de triangles avec ou sans dessins - Page 2 25oct1993hainaut

Lucia R. est initialement au point B sur la carte, venant de Binche sur la N 55 et 500 mètres avant d'emprunter l'autoroute E 19. L'OVNI est sur sa droite. Elle prend l'E 19, le perd de vue et le retrouve vers C, elle est sur l'E 42. L'OVNI, accompagné d'un deuxième, traverse l'E 42. Elle descend de l'E 42 et prend la rue D qui va à Besonrieux où elle habite, au coin en bas à gauche du E et elle observe alors avec sa famille les deux OVNIs puis d'autres allant vers Feluy. Son trajet est marqué par la ligne blanche, l'OVNI a pu suivre les pointillés rouges, allant vers Feluy en direction du nord-est.

Jonathan S.

Le même jour à une heure non précisée, Jonathan F. avait quitté l'autoroute A 501 et se troUvait près des usines Boël dans la partie nord de La Louvrière, et allait tourner vers la gauche pour rejoindre la Cité Astrid où il habite.

Il voit alors ce qu'il n'a pas pu mieux décrire qu'une sorte d'objet triangulaire éclairé qui venant de la direction du complexe commercial Cora-City à son sud et se dirigeait vers la Cité Astrid. A la longueur du bras, faisait environ 10 centimètres, il paraissait voler assez bas. L'heure n'est pas précisée, mais le témoignage suivant pourrait être concomitant.

Ce témoin se trouve au point F de la carte.

Entre 18:15 et 18:30, Michel P.

Dans le quartier de Michel P., les gens connaissent son intérêt pour les OVNIS: il en avait vu un en 1989. Entre 18:15 et 18:30, Michel P. appelle Michel S. et lui dit qu'un OVNI vient d'être vu en direction du nord-nord-est, se dirigeant vers la cité Astrid.

Juste après ce coup de fil, le fils de Michel S. frappe à la porte de Robert S. en face de la sienne dans la même rue, et lui dit qu'il y a quelque chose de bizarre dans le ciel.

Robert S. prend sa caméra vidéo, et sort juste à temps pour voir ce qu'il a décrit comme une sorte de gros boudin lumineux qu'il voyait à son nord-ouest vers le fond de la rue des mimosas et qui avait l'air de se diriger vers Bésonrieux, allant donc du sud-est vers le nord-ouest.

Robert S. reste là un moment, puis contacte son ami Michel G., et ils partent ensemble vers le quartier de la Petite-Suisse à Bésonrieux (à peine au Sud-Est du point E sur la carte, où la famille de Lucia R. observe le passage d'OVNIS).

A cet endroit, entre 20:00 et 20:30, ils voient passer deux hélicoptères. Ils les ont identifiés facilement comme des hélicoptères, par leur façon de voler, par leurs feux de position, et par leur bruit.

Les deux hélicoptères paraissent être au-dessus du confluent du canal du centre et du nouveau canal en construction, au-dessus de la gare autoroutière, et partent ensuite vers l'autoroute.

Entre 18:30 et 18:40, Michel S.

A un moment entre 18:30 et 18:40, M. Michel S. sortait de chez lui dans la Cité Astrid, quartier de La Croyère, en compagnie du fils de sa compagne, Olivier W. âgé de 12 ans. C'est Olivier qui a remarqué un objet de grande dimension qui venait de l'aplomb des usines Boël au Sud-Sud-Ouest d'eux et volait vers le nord-nord-est. L'objet apparaissait comme carré, avec une épaisseur, des coins arrondis, portant quatre feux blancs à chacun des angles et un feu rouge plus gros au centre, qui clignotait assez rapidement.

L'objet se déplaçait relativement vite, et émettait un son décrit comme un ronronnement. Sa masse était sombre mais ce distinguait bien sous le ciel nuageux par endroits.

Ces témoins se trouvent au point G sur la carte.

Vers 18:35, Benoît C.

Benoît C., un membre de la SOBEPS, est cadre dans une importante société de distribution, et à 18:35 ce jour là il rentrait de son travail et venait de quitter l'autoroute E 10 à la sortie Nivelles Sud pour s'engager sur la N 6 vers Arquennes et Manage, parce que l'autoroute étant encombrée à la suite de travaux.

A environ 500 mètres du pont au-dessus de l'ancien canal (point K), il constate un trafic aérien intense, avec deux ou trois avions qui et se dirigeaient vers Nivelles, semblant être en approche de Zaventem avec leurs feux allumés.

Il a vu également trois lumières disposées en triangle, avec une lumière fixe au milieu, qui avançaient parallèlement à sa direction, mais en sens inverse de lui et du côté gauche de la chaussée.

Benoît C. est intrigué, et s'arrête sur le bord de la route. Il se dit qu'il serait bon d'arrêter quelques automobilistes pour avoir des témoins additionnels, mais il y a renoncé en estimant qu'il risquait de causer un carambolage.

Dans la circulation intense avec beaucoup de bruit de voitures, il n'a pas pu discerner si l'engin émettait du son.

Il a continué à observer l'engin qu'il situe à environ 150 mètres de lui dont il estime la longueur à plus ou moins 50 mètres, en notant que dans le noir cette estimation a été difficile. Il volait à quelque 30 km/h et était de temps en temps masqué derrière l'un ou l'autre arbre.

A un moment, il a vu un projecteur très puissant diriger vers le sol, mais il ne pouvait pas voir le sol de là où il se trouvait.

Le projecteur donnait un cône de lumière blanche et vive, qui a duré trois secondes. L'engin qui allait toujours à la même vitesse a finalement été masqué par des arbres.

Vers 19:00, Véronique B.

Véronique B. observe une grosse lueur blanche qui est complètement immobile en direction du nord-ouest par rapport à elle. Elle indiquera que cette lueur était plus grosse que celle de l'éclairage public, aussi grosse que la Lune. Elle est restée fixe pendant 5 minutes, puis est partie lentement vers le nord de sa position, en direction de Bésonrieux.

Vers 21:30, Philippe R.

Le dernier témoignage connu de la soirée en ces lieux est apporté par Philippe R., employé, qui circulait seul vers 21:30 à environ 80 km/h sur la route reliant Ecaussinnes à Braine-le-Comte. En arrivant au lieu-dit "Barrière d'Ecaussinnes" (Point rouge sur la carte ci-dessous), il est intrigué par ce qu'il a pris d'abord pour la Lune, car c'était de la même couleur jaune mat foncé que la Lune. Mais c'était plus petite que la Lune.

les triangles - Les témoignages de triangles avec ou sans dessins - Page 2 25oct1993hainaut-be

Il regarde alors la route un instant, puis regarde de nouveau vers la droite en direction de cette lune. Mais au lieu d'une lumière unique, il y a maintenant trois phares blancs formant un triangle équilatéral debout sur sa base.

Il a de nouveau regardé la route, en ralentissant, puis a de nouveau regardé vers sa droite. Il voit au même endroit qu'il y a maintenant un objet étrange qu'il a comparé à "un large pneu placé à plat comme une bouée, une forme de cigare."

Il en voit très nettement le côté droit arrondi comme un pneu, et estime que l'engin devait se trouver entre 300 et 500 mètres de lui, mais n'en est pas sûr parce qu'il n'avait aucun point de repère. L'engin est à une élévation qu'il estime de 30°. L'engin est trois fois plus long qu'il n'est épais et lui semble très massif et lourd.

Il voit qu'il a cinq ou six hublots d'un jaune vif très lumineux, et que sur le dessus et le dessous de cette rangée de hublots se trouvent de petites lumières blanches et vives comme une guirlande lumineuse. Toutes les lumières semblaient fixes, comme l'engin.

Philippe R. continué de rouler en essayant de regarder l'engin, en se penchant vers son pare-brise, ceci sur environ un kilomètre.

Il a à un moment l'impression qu'au niveau des petites lumières supérieures un peu sur la gauche de l'engin, il y a eu un éclat de lumière, "comme un reflet de diamant", comme si un phare chercheur l'avait ébloui un court instant.

Juste après qu'il ait brièvement regardé la route, l'éclat avait disparu et il y avait à la place un puissant faisceau lumineux qui semblait sortir du dessus de l'objet et éclairait les nuages juste au-dessus de lui. Le faisceau était conique, ouvert vers le haut avec une hauteur d'environ trois fois l'épaisseur de l'appareil.

Pendant l'observation, il a eu la désagréable impression "qu'on" allait l'enlever, et il a été très impressionné.

Il a raconté ces événements à son épouse et à son beau-père, également membre de la SOBEPS, qui l'a persuadé de faire parvenir son témoignage écrit à cette association, ce qu'il a fait.

Il conclut cette lettre ainsi:

"J'avoue en effet qu'avant cela j'étais très sceptique quant au phénomène OVNI et que j'avais plutôt tendance à m'en moquer. Actuellement je suis assez troublé et plein de questions me viennent quant à la chose. Je peux affirmer que le phénomène que j'ai vu ne correspond à rien de conventionnel."

les triangles - Les témoignages de triangles avec ou sans dessins - Page 2 25oct1993hainaut-pr
Forme, couleur et disposition
des lumières et du projecteur
selon le dessin de Philippe R pour la SOBEPS

Source : http://www.ufologie.net/be/25oct1993hainautf.htm

_______________________________________
brunehaut
brunehaut
brunehaut
Analyste enquêteur
Analyste enquêteur
les triangles - Les témoignages de triangles avec ou sans dessins - Page 2 Empty

Féminin Age : 43
Nombre de messages : 1959
Inscription : 16/05/2009
Localisation : Soissons
Emploi : ****
Passions : ****
Règlement : Règlement
Points de Participation : 6327

Ovnis Re: Les témoignages de triangles avec ou sans dessins

le Mer 23 Juin 2010, 17:12
Vague d'OVNIS dans la vallée de l'Hudson:

les triangles - Les témoignages de triangles avec ou sans dessins - Page 2 100527052855678064

(1983-85) Vague d'OVNIS dans la vallée de l'Hudson

_______________________________________
brunehaut
Benjamin.d
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
les triangles - Les témoignages de triangles avec ou sans dessins - Page 2 Empty

Masculin Age : 41
Nombre de messages : 13009
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
Points de Participation : 20033
http://ovni-extraterrestre.com/

Ovnis Re: Les témoignages de triangles avec ou sans dessins

le Sam 30 Oct 2010, 21:56
Le 28 septembre 1973, à 19 heures 25, Pedro Osvaldo Orlandi, professeur à l'université de Mendoza, se dirigeait vers San Juan au volant de sa voiture lorsque quelque chose sur le côté du pare-brise attira son attention. C'était très étrange : une forme triangulaire parfaite, comme les équerres qu'on utilise dans les écoles, entièrement lisse et se dirigeant d'est en ouest, la pointe vers l'arrière. L'objet ne se déplaçait pas très vite, à deux ou trois mille mètres d'altitude. Il traversa le champ de vision du témoin en direction des montagnes sans produire aucun éclat. Le triangle était très défini, d'une couleur vert émeraude clair et très régulier. L'objet disparut brusquement dans une colline arrondie située à cinq ou six kilomètres à gauche de la route. Au même moment, le pilote d'avion Alberto Miranda volait à mille huit cents mètres d'altitude quand il vit passer l'objet. Il était triangulaire, de couleur vert clair, comme de l'émeraude. Il disparut dans une colline de la cor
dillère 2.

Source: "Ces ovni qui annoncent le surhomme"- Pierre Vieroudy, 1977

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog Ovni et vie extraterrestre :http://ovni-extraterrestre.com/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
avatar
Hocine
Equipe du forum
Equipe du forum
les triangles - Les témoignages de triangles avec ou sans dessins - Page 2 Empty

Masculin Age : 75
Nombre de messages : 1579
Inscription : 18/06/2007
Localisation : Afrique du Nord
Emploi : retraité
Règlement : Règlement
Points de Participation : 7270

Ovnis Re: Les témoignages de triangles avec ou sans dessins

le Dim 31 Oct 2010, 00:39
Ville d’Afrique du nord

En 1962

Heure 22 h environ

Observation à partir d’une terrasse, nous prenions chaque soir un peu de fraîcheur dans cette terrasse, nous étions une dizaine de témoins, des voisins

J’étais le seul étendu sur dos au sol et je regardais le ciel étoilé, les autres parler de tout et de rien

Je vu la pointe triangulaire qui commençait à aparaitre dans le ciel à la verticale d’un mur mitoyen du voisinage

L’apparition était à une hauteur du sol au ciel de 80 à 100 m

Je me suis redressé et j’ai crié – regarder ! Regarder !! On montrant de ma main cet apparition dans le ciel

Ce triangle est apparu complètement, il est parfaitement triangulaire ses trois sommets sont pointus

Il venait de l’Est et il se dirigeait vers l’Ouest

Vitesse très au ralenti, la vitesse d’un homme qui marchera un peu vite

Pas de bruit de propulsion c’est le silence totale, si je n’étais pas allongé au sol et je ne regardais pas le ciel cet ovni passera son chemin et personne ne l’aurait vu

Il avait une dimension de 15 à 17 m de coté

Il avait quatre à cinq lumières sur chaque bord de ses cotés, une sorte de couleur d’un blanc métallique

Un hublot central de 2 à 3 m de diamètre, une lumière d’une couleur orange au rouge venant de son intérieur

Sa surface de dessous du triangle n’est pas lisse elle était complètement plantée de petites demi boules qui s’arrêtèrent au niveau de la circonférence du hublot central

Une couleur de vert/grise ou violette de sa surface de dessous qui serait du aux reflets de ces lumières de ces bords sur ces demi boules de sa surface

De dessous

Ces demi boules de sa surface de dessous sont des détails inoubliables

Pas de projection de lumière au sol

Le temps d’observation c’est le seul détail qui nous a échappé, moi et les autres témoins nous n’avons pas pu être d’accord sur la durée de l’apparition

Et aussi nous ne étions pas d’accord sur l’origine de ce triangle, les uns disent que c’est un vaisseau du diable et il faut oublier cette affaire, l’un parla peut être c’est avion étranger inconnu quant à moi j’ai su que j’étais en présence d’un vaisseau venant d’un autre monde et je cherchais à prendre le plus de détail possible je me disais c’est l’occasion ou jamais de prendre le maximum des détails de ce triangle volant

Lorsque il alla disparaître de notre vue, je couru vers les escaliers qui menèrent à la terrasse supérieur sans quitter cet ovni des yeux je me disais qu’il allait se diriger et s’écraser contre un obstacle à l’Ouest de la ville et que j’allais le voir s’écraser grâce à l’halot des lumières de la ville mais arrivé à la dernière marche de l’escalier l’ovni a disparu du ciel comme si on la éteint comme une lampe.

J’ai noté tout cela dans mon cahier de notes, cette nuit là le sommeil me fuyait , devant mes yeux que l’apparition du triangle volant .

J’ai vu d’autres ovnis après mais pas triangulaire.
Kossoff
Kossoff
Ufologue/enquêteur
Ufologue/enquêteur
les triangles - Les témoignages de triangles avec ou sans dessins - Page 2 Empty

Masculin Age : 65
Nombre de messages : 302
Inscription : 08/10/2007
Localisation : Belgique
Emploi : Pensionné
Passions : Ufologie, guitare, musiques, écriture...
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4595

Ovnis Re: Les témoignages de triangles avec ou sans dessins

le Dim 31 Oct 2010, 17:27
J'ai visionné le cas rapporté par des policiers américains le 5 janvier 2000 dans l'Illinois
http://www.ufoevidence.org/cases/case277.htm.
Ces policiers ont vu le même ovni qu'en Belgique 10 ans plus tôt. Même la lumière rouge centrale (clignotante) s'y retrouve !!! Aucun doute, c'est le même ovni !
Benjamin.d
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
les triangles - Les témoignages de triangles avec ou sans dessins - Page 2 Empty

Masculin Age : 41
Nombre de messages : 13009
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
Points de Participation : 20033
http://ovni-extraterrestre.com/

Ovnis Re: Les témoignages de triangles avec ou sans dessins

le Dim 31 Oct 2010, 17:37
Oui effectivement c'est le même engin.

Voici le texte en français:

Des officiers de police observent un ovni aux USA (2000)

L'article ci-dessous a été publié dans le Saint Louis Post Dispatch, USA, le Dimanche 9 Janvier 2000.

Des officiers de police du Compté de St. Clair rapportent avoir vu un OVNI tôt le matin


Les témoins: (de gauche à droite) Police Officer Craig Stevens, et Officer Ed Barton. Melvern Noll  et Steven Wonnacott. (source: The Riverfront Times, St. Louis)


Reconstitution

Par Valerie Schremp du journal "The Post-Dispatch".

Ces derniers jours, Craig Stevens, officier de Police de Millstadt, reçoit d'innombrables appels téléphoniques de toutes sortes d'experts.

"C'est amusant, jusqu'à un certain point...", déclara-t-il.

"Ce n'est pas comme si j'étais le premier ou le seul qui ait vu ceci, et je ne suis pas 'Joe Soiffard' du bar du coin qui a juste un coup dans le nez, vous comprenez?"

Stevens, de Highland, et aux moins trois autres agents de police de Lebanon, Shiloh et Dupo police affirment qu'ils ont vu quelque chose dans le ciel tôt ce Mercredi - quelque chose qui ressemble à un OVNI.

En forme de pointe de flèche, décoré de lumières d'intensité faible sur toute sa surface, et de trois phares imposants sur sa queue, la chose volait tranquillement du Nord-Est au Sud-Ouest au-dessus de la zone de Metro East vers 04:00 du matin.

Le premier récit arriva au bureau de police de Highland, d'un propriétaire de mini golf. Il conduisait dans Lebanon, et il contacta donc les autorités de Lebanon. Le policier fut bouche bée en entendant le récit, mais surtout en voyant lui-même l'engin décrit, qui filait vers Shiloh. Il le poursuivit en voiture, grillant les feux rouges pour essayer de le rattraper. A Shiloh, un autre policier le vit alors aussi.

Stevens, veillant au volant de sa voiture de patrouille de nuit à Millstadt, entendit les échanges radio et se dirigea vers l'extrémité Nord de la ville. Il scruta le ciel mais ne vit que des avions.

Puis il dirigea son regard vers l'Ouest.

"Wow," pensa-t-il en sautant hors de sa voiture. "Cette chose est gigantesque!"

Il déclara que cela se déplaçait lentement, comme un ballon, à près de 300 mètres au-dessus du sol. Il avait environ deux étages de haut et trois fois plus long que haut. En plus de trois lumières sur l'arrière, des lumières plus faibles étaient réparties sur toute sa surface, comme, dit-il, s'il s'agissait un camouflage sous forme de fausses étoiles.


Par l' Officier Martin; Shiloh, Illinois Police Department

Par l'Officier Stevens; Millstadt, Illinois Police Department

Par l'Officier Barton; Lebanon, Illinois Police Department

Ce qui est intrigant aussi dans cette observation est que les témoins décrivent l’objet sous des formes différentes (rectangulaire, triangulaire, triangulaire allongée) et également avec des lumières différentes.

Il attrapa son Polaroïd et prit un cliché. L'engin se dirigea vers Dupo et Stevens appela son central radio, lequel lui répondit qu'un policier de Dupo avait repéré l'OVNI.

Le Polaroïd ne se développait pas bien dans le froid et l'image ne montrait que trois lumières brillantes. De retour au poste de police, Stevens fit un rapport verbal et un dessin de ce qu'il avait vu.

"Cela m'a rendu fou de voir cette chose," dit-il. "Je n'ai pas trouvé le sommeil la nuit dernière."

Il effectua des recherches sur Internet pour trouver un engin volant ressemblant à ce qu'il avait vu, mais ne trouva qu'une photo d'un "ballon dirigeable invisible" sur le site de Popular Mechanics [Note du webmaster: un simple dessin, non une photographie].

Les seuls appels reçus par la base de l'Air Force de Scott provenaient des média, dit la porte-parole de la base Samedi. Et la tour de contrôle de la base était fermée à cette heure.

Stevens a également été contacté par les médias, par des instituts scientifiques, par des experts en OVNIs et par un ex-membre du FBI qui avait "une centaine de questions." Un des experts affirmait que les gens avaient vu un vaisseau similaire en Californie le lendemain de Noel. Lui et le policier de Lebanon sont apparus sur le show radio d'Art Bell diffusé dans tous les Etats-Unis.

Stevens dit qu'il essaye de recevoir avec calme ce à quoi il a assisté et l'attention dont il est l'objet.

"Cela ne m'a pas effrayé; c'était chouette. Je ne l'oublierai jamais," dit-il.