Marque-page social
Conservez et partagez l'adresse de Ovni et vie extraterrestre | Les mystères des Ovnis sur votre site de social bookmarking
Derniers sujets
Quand le Pentagone étudie les ovnis dans le plus grand secret. Un article du New York TimesAujourd'hui à 13:11AntigravitronDossier OVNI/NUCLÉAIREAujourd'hui à 12:35Polyèdre57La commission 3AF-SigmaAujourd'hui à 03:37LorelineL’hypothèse de l’univers parallèle (HUP)Hier à 23:59Polyèdre572019: le 18/09 à 7H10 - Ovni en Forme de triangle - METZ -Moselle (dép.57)Hier à 16:58udje5403OVNI(s) : du réalisateur Antony Cordier - La nouvelle série de Canal+Hier à 11:49Polyèdre57MAJ : Matin Ovni dans le monde de Septembre par O.D.H.TvHier à 11:14Polyèdre57[Topic unique] Le robot Curiosity sur Mars Hier à 01:19Loreline"US Navy confirms UFO videos are the real deal"Sam 21 Sep 2019, 20:38FantasioL'évolution de la population humaine en vidéoSam 21 Sep 2019, 18:49LorelineSurvols de centrales nucléaires : ovni ou drones?Sam 21 Sep 2019, 16:59Polyèdre57Sondage Ovnis, créationSam 21 Sep 2019, 03:11(fan)tomasLorraine: les membres de cette régionSam 21 Sep 2019, 00:00Polyèdre57Pierre Lagrange et les extraterrestresJeu 19 Sep 2019, 17:56Polyèdre57Ovni en Belgique ?Jeu 19 Sep 2019, 17:37Polyèdre57Rétention d'informations ...Jeu 19 Sep 2019, 17:18Stéphane TCréation du Commandement Interarmées de l'EspaceJeu 19 Sep 2019, 16:10LorelineLa face cachée de la LuneJeu 19 Sep 2019, 00:35anakinInterview Sobeps avec Patrick FerrynJeu 19 Sep 2019, 00:33anakinOvnis, pour un débat sur Mediapart ...Mer 18 Sep 2019, 19:53Stéphane T AATIP : signification Mer 18 Sep 2019, 18:57Polyèdre57 Une boule de feu au-dessus des marais salants de GuérandeMer 18 Sep 2019, 01:59La RatapinhataLes O.V.N.I., un phénomène socio-psychologique selon les sceptiquesMar 17 Sep 2019, 21:33Polyèdre57L’odyssée interstellaire, une série documentaire de Vincent AmourouxMar 17 Sep 2019, 21:07Hector01Aliens et lieux mauditsMar 17 Sep 2019, 00:06(fan)tomasPrésentationLun 16 Sep 2019, 22:29LorelineProvence-Alpes-Côte d'Azur: les membres de cette régionLun 16 Sep 2019, 22:28LorelinePlus que 5 jours pour choisir le nom de 15 étoiles et de 32 exoplanètes !Lun 16 Sep 2019, 21:25LorelineMercure et OVNILun 16 Sep 2019, 15:06snotgobbler2019: le 15/09 à 14h10 - Boules lumineuses - Harthouse - Bas-Rhin (dép.67)Lun 16 Sep 2019, 09:08aurelien wolff
Annonce
Annonce
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
cmv1769
cmv1769
Equipe du forum
Equipe du forum
Le télescope spatial Kepler découvre ses cinq premières exoplanètes Empty

Masculin Age : 50
Nombre de messages : 116
Inscription : 19/01/2008
Localisation : rhone
Emploi : soignant
Passions : informatiques
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4370

Ovnis Le télescope spatial Kepler découvre ses cinq premières exoplanètes

le Mer 06 Jan 2010, 13:03
Le télescope spatial Kepler découvre ses cinq premières exoplanètes

Le télescope spatial (L'utilisation d'un télescope (Un télescope (du grec tele signifiant « loin » et skopein signifiant « regarder, voir ») est un...) sur Terre (La Terre, foyer de l'humanité, est surnommée la planète bleue. C'est la troisième planète du système solaire en partant...) est limitée par les turbulences de l'atmosphère, qui dégradent considérablement...) Kepler, conçu pour trouver des planètes de la taille de la Terre dans la zone habitable d'étoiles ressemblant à notre Soleil ((pourcentage en masse)), a découvert ses cinq premières nouvelles exoplanètes, ou planètes au-delà de notre Système solaire (Le système solaire est le nom donné au système planétaire composé du Soleil et des objets célestes gravitant autour de...).

La sensibilité élevée de Kepler pour des petites ou grandes planètes a
permis la découverte des exoplanètes nommées Kepler 4b, 5b, 6b, 7b et
8b. Les découvertes ont été annoncées lundi 4 janvier 2009 par les
membres de l'équipe scientifique de Kepler au cours d'une réunion
d'informations à la conférence de l'American Astronomical Society à
Washington.

Le télescope spatial Kepler découvre ses cinq premières exoplanètes Kepler-premiere-exoplanete
Vue d'artiste d'une des 5 premières exoplanètes découvertes par Kepler



"Ces observations permettent de mieux comprendre comment les systèmes
planétaires se forment et évoluent à partir des disques de gaz (Au niveau microscopique, on décrit un gaz comme un ensemble d'atomes ou de molécules très faiblement liés et quasi...) et de poussière cosmique pour donner naissance aux étoiles et à leurs planètes", a commenté William Borucki, du Centre de Recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de...) Ames de la Nasa (La National Aeronautics and Space Administration (« Administration nationale de l'aéronautique et de...),
Moffett Field, Californie. "Ces découvertes montrent également que les
instruments fonctionnent bien. Tout porte à croire que Kepler remplira
tous ses objectifs".

Connues en tant que "hot Jupiters" en raison de leurs masses élevées et
températures extrêmes, les nouvelles exoplanètes s'échelonnent en
taille de comparable à Neptune et à plus grosse que Jupiter. Elles ont
des orbites s'étalant de 3,3 à 4,9 jours. Les températures estimées des
planètes vont d'environ 1.200 à 1.650 degrés Celsius, plus chaudes que
la lave en fusion (En physique et en métallurgie, la fusion est le passage d'un corps de l'état solide vers l'état liquide. Pour un corps...) et beaucoup trop chaudes pour la vie telle que nous la connaissons. Elles sont toutes en orbite (En mécanique céleste, une orbite est la trajectoire que décrit dans l'espace un corps autour d'un autre corps sous...) autour d'étoiles plus chaudes et plus grandes que notre Soleil.

"Nous nous attendions à ce que Kepler découvre en premier lieu de
telles exoplanètes", a noté Jon Morse, directeur de la division
d'astrophysique de la Nasa.

Lancée le 6 mars 2009, de la Station de l'Air Force de Cape Canaveral
en Floride, la mission Kepler observe simultanément et en continu plus
de 150.000 étoiles. L'instrument scientifique de Kepler, ou photomètre (Un photomètre est un appareil servant à mesurer les grandeurs lumineuses en fonction de la courbe de sensibilité de...), à déjà mesuré des centaines de possibles signatures de planètes qui sont en cours d'analyse.

Bien que beaucoup de ces signatures soient probablement autre chose
qu'une planète, comme de petites étoiles orbitant de plus grandes
étoiles, les observatoires terrestres ont confirmé l'existence des cinq
exoplanètes. Ces premières découvertes sont basées sur des données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose,...) collectées sur une période de six semaines depuis que Kepler a été mis en service le 12 mai 2009.

Kepler regarde les signatures de planètes en mesurant la diminution
dans l'éclat des étoiles. Vues depuis la Terre, quand les planètes
passent devant leurs étoiles, ou transitent, elles bloquent
périodiquement la lumière de l'étoile (Une étoile est un objet céleste émettant de la lumière de façon autonome, semblable à une énorme boule de plasma comme...). La taille de la planète peut être déduite de la taille de la diminution lumineuse. La température (La température d'un système est une fonction croissante du degré d'agitation thermique des particules, c'est-à-dire de...) peut être estimée des caractéristiques de l'étoile qu'elle orbite et de la période orbitale (En astronomie, la période orbitale désigne la durée mise par un astre (étoile, planète, astéroïde) pour effectuer une...) de la planète.

Kepler continuera les opérations scientifiques jusqu'à au moins
novembre 2012. Il recherchera des planètes aussi petites que la Terre,
incluant celles qui orbitent des étoiles dans une chaude zone habitable
où l'eau liquide (La phase liquide est un état de la matière.) peut exister à la surface (Il existe de nombreuses acceptions au mot surface, parfois objet géométrique, parfois frontière physique, souvent...)
de la planète. Puisque les transits de planètes dans la zone habitable
d'étoiles comme le Soleil surviennent environ une fois par an et
nécessitent trois transits pour vérification, il est prévu de prendre
au moins trois ans pour localiser et vérifier une planète de la taille
de la Terre.

Selon Borucki, la recherche continue et Kepler devraient
considérablement améliorer la capacité des scientifiques à déterminer
les distributions de la taille de planète et de la période orbitale à
l'avenir. "Les découvertes d'aujourd'hui sont une contribution
significative vers ce but," a indiqué Borucki. "Les observations de
Kepler nous indiqueront s'il y a beaucoup d'étoiles avec des planètes
qui pourraient abriter la vie, ou si nous pourrions être seuls dans
notre galaxie."

Les observations au sol nécessaires pour confirmer les découvertes ont
été conduites avec les télescopes terrestres Keck I d'Hawaii;
Hobby-Ebberly et Harlan J. Smith au Texas; Hale et Shane en Californie
; WIYN, MMT et Tillinghast en Arizona; et Nordic Optical aux Iles
Canaries, en Espagne.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum