Marque-page social
Conservez et partagez l'adresse de Ovni et vie extraterrestre | Les mystères des Ovnis sur votre site de social bookmarking
Derniers sujets
- Le crash d’Aztec (Nouveau Mexique) 1948Hier à 22:55Polyèdre57Peut-on être "croyant" et sceptique à la fois (juste milieu), ou pas?Hier à 21:46Polyèdre57(1952) La vague d'observation d'ovni à Washington,Hier à 21:08HocineVotre bibliotheque ufologiqueHier à 20:58Polyèdre57[SUJET UNIQUE] HessdalenHier à 19:47martinClaude LAVAT parle de ses observationsHier à 14:19freethinkerDossier OVNI/NUCLÉAIREHier à 10:34Polyèdre57Le Pentagone a étudié les Ovnis dans le plus grand secret (New York Times, AATIP, TTSA, affaire Tic Tac etc...)Hier à 09:49Polyèdre57(2018) "Les Apparitions Mondiales d'Humanoïdes" d'Eric ZURCHERMar 07 Avr 2020, 21:18Lorelinedemande un avisMar 07 Avr 2020, 15:32MOKAObservations de "drones" dans le Colorado et au NebraskaLun 06 Avr 2020, 20:48anakin111(2012) "Histoire de l'ufologie Française" Thibaut CanutiLun 06 Avr 2020, 19:16LorelineHypothétique technologie d’ovni...Lun 06 Avr 2020, 16:51soulscryerSondage : Quel est le cas le plus intrigantLun 06 Avr 2020, 14:42HocineL'exploration d' Europa autour de Jupiter, Lun 06 Avr 2020, 11:02LorelineLe GEIPAN est-il encore d'utilité publique ?Dim 05 Avr 2020, 18:51Polyèdre57Ovni: Les témoins en live !Dim 05 Avr 2020, 11:25Polyèdre57SCEAU: Sauvegarde et Conservation des Etudes et Archives UfologiquesDim 05 Avr 2020, 11:14Polyèdre57Un ranch étrange dans le Nord de l'Utah (Skinwalker Ranch)Dim 05 Avr 2020, 10:55Polyèdre57MAJ : Matin Ovni dans le monde - Mars 2020 par ODHTv!Sam 04 Avr 2020, 17:27martinVenus effleure les Pléiades pour 3 nuits encoreSam 04 Avr 2020, 17:04Loreline2020: le 03/04 à 21H05 - lumière circulairenon précisé - METZ -Moselle (dép.57)Sam 04 Avr 2020, 15:59Polyèdre57Rapport militaire de 1954 : L'Ovni qui accrédite une RR3 ?Ven 03 Avr 2020, 22:20Polyèdre57Les gouvernements et les militaires gardent-ils le secret sur les ovnis?Ven 03 Avr 2020, 17:36NOT-ALONESouvenir jimmy GuieuVen 03 Avr 2020, 17:02laurent07Les mutilations de bétail une explication ufologique?Jeu 02 Avr 2020, 19:40HocineFreeman Dyson et les "Dysonspheres"Jeu 02 Avr 2020, 18:31martinDes nouvelles de SIGMA2Jeu 02 Avr 2020, 15:05Buckaroo_BanzaiLes implants extraterrestres sont-ils réels ? Jeu 02 Avr 2020, 08:31martinTananarive, Ovni ?Mer 01 Avr 2020, 23:22ArthurC
Annonce
Annonce
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Benjamin.d
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
Spéculations autour de la Zone 51 ou "Dreamland" - Page 12 Empty

Masculin Age : 41
Nombre de messages : 12878
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
Points de Participation : 19899
http://ovni-extraterrestre.com/

Ovnis Spéculations autour de la Zone 51 ou "Dreamland"

le Mer 24 Oct 2007, 11:05
Rappel du premier message :

La Zone 51 ou Dreamland et les Ovnis

Pourquoi cette base en particulier? La Zone 51 n’est qu’une partie de l’immense espace militaire de 12 140 km². Celui-ci est unique aux USA et idéal pour faire voler des engins "non conventionnels" et opérer un transfert de technologie à l'abri des regards. Le fait est qu'il y a des observations d'engins lumineux dans cette zone et que des anciens employés ont fait des révélations incroyables. Même les pilotes de l'armée de l'air qui s'entraînent dans la NAFR sont sévèrement réprimandés s'il s'aventurent dans la « boite » nommée R4808E entourant l'espace aérien de Groom Lake. 

La Zone 51 ou Dreamland et le phénomène ovni

La Zone 51 ou Dreamland et le phénomène ovni



Aux Etats-Unis, dans l'état du Nevada, se trouve la base la plus secrète et pourtant la plus connue au monde. Zone de la taille de la Suisse, à environ 190 kilomètres au nord-ouest de Las Vegas, dans le désert du Nevada,elle n'apparait sur aucune carte officielle et pourtant des montagnes ,une immense piste d'envol de 9,5Km ,des bâtiments,des hangars,des mouvements militaires sont bien présent. il semblerait que toute activité humaine ait été volontairement occultée.

La Zone 51 fut établie en 1954 pour servir de base secrète à la Lockheed Aircraft Corporation, société d'aéronautique qui mettait alors au point des avions-espions pour le compte de la CIA et du Pentagone. Ce site d'essais servait encore récemment aux projets de défense les plus avancés mis en œuvre par les Etats-Unis. Le bombardier furtif Stealth fut testé sur cette base, comme d'autres engins de conception futuriste. Compte tenu de ces activités, la base a toujours été entourée du plus grand secret - l'US Aire Force (USAF) n'en a reconnu l'existence qu'en 1994 - car c'est là que se trouve le fer de lance de la technologie militaire américaine. Or, d'après certains éléments d'information récents, la technologie du site aussi bien que ses employés ne serait pas uniquement d'origine américaine. Une partie serait extraterrestre !

Lire la suite sur le blog associé au Forum: La Zone 51 ou Dreamland et les Ovnis



Dernière édition par Benjamin.d le Lun 14 Jan 2019, 19:24, édité 4 fois

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog Ovni et vie extraterrestre :http://ovni-extraterrestre.com/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici

Polyèdre57
Polyèdre57
Analyste enquêteur
Analyste enquêteur
Spéculations autour de la Zone 51 ou "Dreamland" - Page 12 Empty

Masculin Age : 49
Nombre de messages : 9733
Inscription : 16/08/2012
Localisation : Moselle, Metz city
Emploi : Vaguemestre
Passions : Pêche sportive, histoire régionale, patrimoine défensif et religieux, musiques non conventionnelles
Règlement : Règlement
Points de Participation : 18255
http://ovnipanlorraine.blogspot.fr/

Ovnis Re: Spéculations autour de la Zone 51 ou "Dreamland"

le Mar 15 Oct 2019, 19:20
La seconde partie sur Nuréa TV avec Ludovic Bonin puisque je ne l'avais pas proposée...


@+

_______________________________________
Carte Google Maps PAN/OVNI en Lorraine, Alsace, Sarre, Luxembourg et Sud Belgique

Blog OVNI/PAN Lorraine

La rationalité à elle seule n'est pas synonyme de réussite. Le chemin qui mène au succès est un savant mélange de logique et d'intuition.
Professeur Henry Mintzberg
Polyèdre57
Polyèdre57
Analyste enquêteur
Analyste enquêteur
Spéculations autour de la Zone 51 ou "Dreamland" - Page 12 Empty

Masculin Age : 49
Nombre de messages : 9733
Inscription : 16/08/2012
Localisation : Moselle, Metz city
Emploi : Vaguemestre
Passions : Pêche sportive, histoire régionale, patrimoine défensif et religieux, musiques non conventionnelles
Règlement : Règlement
Points de Participation : 18255
http://ovnipanlorraine.blogspot.fr/

Ovnis Re: Spéculations autour de la Zone 51 ou "Dreamland"

le Mer 27 Nov 2019, 18:06
Area 51 Veteran And CIA Electronic Warfare Pioneer Weigh In On Navy UFO Encounters

Proposition de traduction avec DeepL

lI s'agit d'un mystère vieux de 70 ans qui, jusqu'à récemment, avait été largement relégué aux curieux rebelles de la société. Aujourd'hui, grâce en grande partie à trois vidéos du Département de la défense montrant des avions non identifiés volant dans un espace aérien restreint, le sujet des ovnis est soudainement réapparu comme un sujet digne de l'attention générale. Ces clips ont d'abord frappé le public il y a près de deux ans, après avoir été filmés par les nacelles de visée des chasseurs Super Hornet F/A-18E/F de la Navy en 2004 et 2014-2015, mais leur intérêt n'a été renforcé que par une récente déclaration officielle de la Marine indiquant que ces objets flous sont bien des "phénomènes aériens non identifiés" ou "UAP". En d'autres termes, leur type et leur origine restent inconnus, du moins officiellement.

Malgré toute l'attention des médias et du grand public, pour un homme qui a travaillé sur certains des programmes aérospatiaux les plus classifiés au monde, tout ce nouveau discours sur les OVNI n'est pas si impressionnant. En fait, pour T.D. Barnes, un ancien ingénieur des projets spéciaux de la zone 51, toute cette histoire d'OVNI semble très familière.

Le voyage de T.D. Barnes dans le monde des projets noirs a commencé en 1954, lorsque le jeune officier des systèmes radar de l'Armée de terre a été choisi pour travailler avec les premiers systèmes de missiles surface-air (SAM) opérationnels du monde, le Nike Ajax et le Nike Hercules. Plus tard, par l'intermédiaire de l'entrepreneur de la défense Unitech, Barnes travaillera à partir de l'énigmatique station de poursuite à haute portée de la NASA-Beatty, participant à des programmes spatiaux secrets, comme la NASA et la tentative conjointe de la Commission de l'énergie atomique (AEC) de développer un moteur fusée nucléaire pour un vol habité vers Mars, un projet nommé NERVA.

Enfin, au début des années 1960, Barnes sera emmené par la Central Intelligence Agency (CIA) pour travailler sur le "Projet OXCART", le développement de l'avion espion A-12, dans la zone 51, ultra exclusive et alors assez nouvelle.

Lorsque l'attention s'est portée sur le successeur de l'A-12, le SR-71 Blackbird, Barnes s'est retrouvé à la section Projets spéciaux de la zone 51, qui fait partie de la Division de la technologie étrangère (FTD) de la Force aérienne. Jusqu'à la retraite de Barnes à la fin des années 1970, pendant près de deux décennies, il a travaillé au fond d'un monde de secret gouvernemental que la plupart des gens n'auront même jamais l'occasion de voir.

En ce qui concerne les comptes rendus récents des OVNI de la Marine, T.D. Barnes a une théorie, avec des décennies de travail sur les projets aérospatiaux les plus avancés du monde :

"Cela me ramène aux années 1960, lorsque la CIA a conçu et construit le Mach 3 A-12 Blackbird pour remplacer le U-2, explique Barnes. A l'époque, la CIA craignait sérieusement que le nouveau système radar P-14 "Tall King" de l'Union soviétique ne soit capable de détecter les A-12 survolant leur espace aérien. Pour combattre ces préoccupations, la CIA a lancé un programme audacieux visant à mettre au point une technologie capable de générer et d'interjecter électroniquement de fausses cibles dans les radars soviétiques, afin de les piéger en "voyant" et en suivant des "avions fantômes" inexistants. Le nom de code du projet était PALLADIUM.

La zone de guerre a été la première à établir une relation historique potentielle entre le PALLADIUM et les observations d'OVNI par la Marine au printemps dernier. L'histoire du projet est en tant que telle :

En 1960, lorsque l'Union soviétique a transféré un système radar Tall King à Cuba, la CIA a commencé à utiliser secrètement PALLADIUM pour tromper les radars de défense aérienne russes et leur faire croire que des avions non identifiés volaient vers et même dans l'espace aérien cubain. En tant que l'un des rares membres de l'équipe PALLADIUM, Barnes a servi comme officier d'artillerie de défense aérienne (ADA) et officier des contre-mesures électroniques/électromagnétiques (ECM/ECCM) pour ce programme classifié.

"En utilisant un C-97[EC-97G] chargé d'électronique, nous pouvions faire croire aux radars soviétiques qu'ils suivaient n'importe quel nombre d'objets aériens ", s'est demandé Barnes. "À un moment donné, un pilote russe de MiG-15 a même prétendu qu'il pouvait voir la cible et qu'il l'avait verrouillée."

En fin de compte, le PALLADIUM a prévenu les États-Unis que les capacités radar de la Russie étaient suffisamment avancées pour qu'ils puissent bientôt suivre et abattre les avions de surveillance Blackbird. Par conséquent, aucun vol de surveillance en équipage officiel n'a jamais été effectué au-dessus de la Russie avec le jet.

En ce qui concerne les plus récentes rencontres d'OVNI de la Marine, Barnes dit : "Je n'ai pas les réponses à ce que les aviateurs de la Marine ont vu, mais dans mon esprit, je pense, nous le faisons encore."

Les commentaires de Barnes sont remarquables étant donné la récente exclusivité de The War Zone sur la dernière révolution de la Marine en matière de guerre électronique, l'émulation en réseau de la signature multi-éléments contre les capteurs intégrés, ou NEMESIS.

Semblable au projet Palladium des années 1960 à son niveau le plus élémentaire, mais dont l'échelle et les capacités sont presque incroyablement supérieures, NEMESIS donne à la Marine la capacité de tromper simultanément une vaste gamme de capteurs ennemis répartis sur une grande surface, donnant l'illusion de flottes fantômes de navires sur et sous la surface de l'océan et de formations d'avions dans le ciel. Le système de l'ombre y parvient en mettant en réseau une vaste gamme de plates-formes de guerre électronique disparates et de leurres, y compris divers essaims d'aéronefs et de navires sans pilote, pour créer des effets de guerre électronique haute fidélité et unifiés à travers un champ de bataille.

Lorsqu'il s'agit d'éventuels liens de type PALLADIUM avec des événements récents d'OVNI, il n'y a probablement personne de plus capable de fournir des réponses que le père du renseignement électronique, S. Eugene "Gene" Poteat, officier exécutif retraité de la CIA. Décrit comme l'un des "Sorciers de Langley", Poteat est l'homme qui a fondé et dirigé pendant 15 ans PALLADIUM tout en travaillant au bureau de la Direction des Sciences et Technologies de la CIA.

Aujourd'hui âgé d'environ 80 ans, dans une rare interview, Poteat a dit qu'il n'était pas familier avec les récentes rencontres d'OVNI de la Marine, tout en admettant que les événements semblaient "intéressants". En fin de compte, M. Poteat a dit qu'il aurait besoin de voir plus de données de la Marine afin de donner son opinion.

Source de discorde parmi les amateurs d'aviation et d'ovnis, au-delà des témoignages de la Marine et des trois courtes vidéos de la nacelle de visée ATFLIR diffusées par l'ancien frontman de Blink-182, Tom Delonge, de la société To The Stars Academy, aucune autre donnée sur les rencontres présumées avec des ovnis n'a été rendue publique.

Poteat a cependant été en mesure d'offrir quelques détails peu connus au sujet de PALLADIUM qui pourraient avoir de l'importance dans les récents rapports sur les OVNI. "Pour déterminer la capacité de la Russie à détecter de petites cibles, nous avons utilisé des sphères métalliques à base de ballons lancés par des sous-marins ", a déclaré M. Poteat. "L'idée était que le radar d'alerte avancée suive nos avions électroniques. Puis notre sous-marin remontera à la surface et relâchera les sphères calibrées dans la trajectoire du faux avion qui arrive."

Bien que les descriptions des "sphères métalliques à base de ballons" ressemblent quelque peu aux récits de témoins oculaires d'OVNI, M. Poteat a expliqué que les sphères de tailles différentes étaient utilisées pour détecter les capacités de détection radar de la Russie et non pour essayer de faire croire à l'Union soviétique qu'ils voyaient une soucoupe volante.

Ce fait a déjà été découvert par Tyler Rogoway de The War Zone, qui a également découvert un brevet de réflecteur radar à ballon qui correspond exactement à ce que certains pilotes de Super Hornet ont vu au large de la côte Est en 2015, décrit comme des "orbes flottants bizarres avec des cubes dedans". Consultez son rapport complet ici.

Comme le supposait Rogoway, la description que fait Poteat des ballons radar sous-lancés pourrait expliquer de façon prosaïque au moins certaines de ces étranges rencontres.

Il est indéniable qu'il y a des similitudes notables entre le moment où les groupes aéronavals de l'USS Nimitz (en 2004) et de l'USS Roosevelt (en 2014-2015) ont commencé à rencontrer d'étranges objets aériens inconnus. Ces rencontres n'ont eu lieu qu'après que les groupes eurent commencé à utiliser une foule de technologies toutes nouvelles et très sophistiquées, que la Zone de guerre a été la première à souligner.

Dans les deux cas, en 2004 et 2014-2015, les groupes de transporteurs en cours ont été équipés de nouveaux systèmes révolutionnaires qui leur permettraient de faire d'énormes progrès dans les capacités de défense aérienne en réseau. Dans un premier temps, la capacité d'engagement coopératif (CEC) révolutionnaire de la Marine se préparait à son tout premier déploiement. Dans le second, une évolution beaucoup plus performante de la CCE était sur le point d'être déployée, de même que le nouveau E-2D Advanced Hawkeye, massivement performant, qui est relié à l'écosystème de la CCE. La couverture en profondeur de la zone de guerre de ce système de défense aérienne intégré de pointe et la façon dont il s'insère dans l'histoire plus large des affrontements des pilotes de la Marine peuvent être trouvées ici.

Également en 2015, de nombreux super frelons s'étaient dotés de nouveaux systèmes radar à balayage électronique actif (AESA) considérablement améliorés. Cela semble avoir considérablement aidé à détecter les objets difficiles à suivre en question. Encore une fois, vous pouvez trouver ici l'importante couverture de la Zone de guerre sur cet aspect.

T.D. Barnes estime que le déploiement de ces nouvelles technologies est essentiel et qu'il est probable que les " rencontres d'OVNI " de la Marine impliquent de tester simultanément les capacités de défense aérienne des navires et la capacité des nouvelles technologies à les battre. "Tester et évaluer la technologie de pointe, tant au pays que chez nos adversaires, c'est en grande partie ce que nous avons fait lorsque j'étais aux Projets spéciaux de la Zone 51 ", a déclaré M. Barnes.

Certains soutiennent que si les rencontres de la Marine avec des OVNI avaient été liées à des essais classifiés, le personnel militaire aurait été informé et mis au courant qu'il faisait partie d'une mission d'entraînement. Toujours lié par les serments de sécurité, T.D. Barnes était limité dans ce qu'il était prêt à dire, mais l'ancien combattant de la zone 51 n'a pas carrément contesté l'idée que les marins auraient participé aux plans opérationnels s'ils avaient participé à des activités de formation.

"Quand nous testions le MiG-21 contre nos avions, nous avions souvent recours à des pilotes de la Garde nationale, à qui on disait seulement qu'ils étaient en mission secrète contre une technologie étrangère sur le champ de tir de Nellis Gunnery. Ils ne savaient pas qu'il s'agissait d'un projet de la Division de la technologie étrangère de la CIA, de la DIA, de la Marine et de la Force aérienne hors de la zone 51, a déclaré M. Barnes.

Même avec des témoignages oculaires et les récentes déclarations de la Marine selon lesquelles ces objets sont vraiment " non identifiés ", T.D. Barnes pense toujours que quelqu'un au Pentagone sait exactement à quoi les groupes de transporteurs Nimitz et Roosevelt avaient affaire. De l'avis de Barnes, le montage et le raccourcissement des vidéos ATFLIR ainsi que l'attitude du pilote suggèrent que les aviateurs étaient au moins vaguement conscients de ce qu'ils visaient. "Les vidéos "J'ai vu, les pilotes étaient en train de se défoncer. Je pense qu'ils le savaient", a dit Barnes en faisant référence aux vidéos "Go Fast" et "Gimbal". Avec les pilotes qui ont parlé des incidents, tous nient avoir eu connaissance des objets mystérieux qu'ils ont rencontrés.

Pour la Marine, pointer du doigt des preuves vidéo et dire, c'est "Unidentified Aerial Phenomena" représente un geste rare de la part d'une branche de l'armée américaine. Pour beaucoup de gens, cette déclaration semble claquer la porte à tout débat sur la question de savoir si les objets en question sont ou non des technologies aérospatiales hautement exotiques et classifiées. Toutefois, en ce qui concerne la couverture approfondie des programmes d'accès spécial (PAS) de la zone de guerre, si ces aéronefs étaient liés à un PAS non reconnu ou non reconnu, l'existence de cette technologie serait refusée à tous ceux qui ne font pas partie du programme. De plus, s'il s'agissait de technologies hautement confidentielles issues d'un SAP géré par une autre direction du ministère de la Défense, la Marine pourrait en effet ne pas savoir ce que sont réellement ces objets.

Barnes m'a dit qu'il était au courant de nombreuses observations passées d'OVNI dans les régions de Seattle et du sud de la Californie qui étaient en fait des essais aérospatiaux avancés par Boeing ou Skunkworks de Lockheed Martin. Selon M. Barnes, ces vols de " validation de principe " ont souvent lieu avant qu'une compagnie n'amène la plate-forme dans la zone 51 dans l'espoir de la vendre à la Force aérienne, à la Marine ou à d'autres branches du gouvernement.

"C'étaient définitivement des OVNI parce qu'ils étaient tellement secrets qu'ils n'existaient pas," dit Barnes.

Interrogés, T.D. Barnes et Gene Poteat ont refusé de répondre à la question de savoir s'ils étaient au courant de l'existence de plates-formes aérospatiales de forme oblongue et hypersonique.

En ce qui concerne le sujet des ovnis en général, T.D. Barnes m'a offert ces mots d'adieu :
"Sur la zone 51 de la NASA, j'ai passé des milliers d'heures à suivre les avions. Bien que j'en aie suivi beaucoup que je n'ai pas pu identifier, je ne les ai jamais soupçonnés d'être extraterrestres. Sur ces mêmes projets, j'ai travaillé avec de nombreux pilotes d'essai et opérationnels. Je n'ai jamais entendu parler d'un seul d'entre eux soupçonnant qu'ils avaient peut-être repéré un OVNI.

Je crois qu'une véritable observation extraterrestre exciterait le monde au point qu'il y aurait des millions de gens qui quitteraient les lumières de la ville pour regarder le ciel en espérant voir ce que c'est. Les médias ne parleraient que de ça.

Cela dit, j'aimerais penser que nous ne sommes pas les seuls rochers de l'univers à avoir la vie."


Source : Thedrive.com

_______________________________________
Carte Google Maps PAN/OVNI en Lorraine, Alsace, Sarre, Luxembourg et Sud Belgique

Blog OVNI/PAN Lorraine

La rationalité à elle seule n'est pas synonyme de réussite. Le chemin qui mène au succès est un savant mélange de logique et d'intuition.
Professeur Henry Mintzberg
avatar
Hocine
Equipe du forum
Equipe du forum
Spéculations autour de la Zone 51 ou "Dreamland" - Page 12 Empty

Masculin Age : 75
Nombre de messages : 1710
Inscription : 18/06/2007
Localisation : Afrique du Nord
Emploi : retraité
Règlement : Règlement
Points de Participation : 7764

Ovnis Re: Spéculations autour de la Zone 51 ou "Dreamland"

le Mer 27 Nov 2019, 18:44
J’ai l’impression  que les spécialistes militaires us, ils se mélangent les pinceaux en s’embrouillant  ovnis et technologie militaire.

Militaires du terrain et aviateurs de l’espace, ils se confient à leurs  vieux spécialistes qui n’ont jamais vu un ovni , et prennent d’eux des « sages » explications  que leur technologie de l’espace  pourrait être prise pour des ovnis .
Polyèdre57
Polyèdre57
Analyste enquêteur
Analyste enquêteur
Spéculations autour de la Zone 51 ou "Dreamland" - Page 12 Empty

Masculin Age : 49
Nombre de messages : 9733
Inscription : 16/08/2012
Localisation : Moselle, Metz city
Emploi : Vaguemestre
Passions : Pêche sportive, histoire régionale, patrimoine défensif et religieux, musiques non conventionnelles
Règlement : Règlement
Points de Participation : 18255
http://ovnipanlorraine.blogspot.fr/

Ovnis Re: Spéculations autour de la Zone 51 ou "Dreamland"

le Mer 27 Nov 2019, 20:11
C'est exactement sur ce terrain là que veut nous mener une branche anti divulgation. Aujourd'hui c'est devenu beaucoup plus complexe car la technologie est devenue hyper sophistiquée, mais lorsque l'on évoque des rapports d'Ovni anciens, avec le recul, nous savons quels appareils étaient capables de voler au niveau de notre propre technologie durant ces périodes, les performances aéronautiques sont connues tout autant que les performances qui furent mesurées sur ces bidules inconnus, mais cela n'a rien de comparable.

Vas t-on continuer à jouer à ce petit jeu encore longtemps ?

@+

_______________________________________
Carte Google Maps PAN/OVNI en Lorraine, Alsace, Sarre, Luxembourg et Sud Belgique

Blog OVNI/PAN Lorraine

La rationalité à elle seule n'est pas synonyme de réussite. Le chemin qui mène au succès est un savant mélange de logique et d'intuition.
Professeur Henry Mintzberg
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum