Marque-page social
Marque-page social yahoo  Marque-page social google      

Conservez et partagez l'adresse de Ovni et vie extraterrestre sur votre site de social bookmarking
Derniers sujets
L'administration du forum : Qu'en pensez-vous ?Aujourd'hui à 14:04ElleboreLes O.V.N.I., un phénomène socio-psychologique selon les sceptiquesAujourd'hui à 12:35Polyèdre57Dyatlov - OVNI ou affaire militaire?Aujourd'hui à 11:41OR-NELLLa rentrée atmosphérique du 5 novembre 1990Hier à 17:34Polyèdre57Rhône-Alpes: les membres de cette régionSam 14 Juil 2018, 18:44Polyèdre57La Patrouille de FranceSam 14 Juil 2018, 14:17LorelineMarc R.64-94Sam 14 Juil 2018, 09:55LorelineManoeuvres aériennes militaires Ven 13 Juil 2018, 21:47Polyèdre57Présentation David87Ven 13 Juil 2018, 11:34Gilles.TISabelle passionnée Ven 13 Juil 2018, 11:33Gilles.TLes Ovnis constitueraient-ils une nouvelle forme de religion ?Mer 11 Juil 2018, 18:38Sylvain VellaOvni: Les témoins en live !Mer 11 Juil 2018, 17:11Polyèdre572011: le /08 à Entre 23 heures et 2 heures du matin - Un phénomène ovni troublant - Ovnis à Bourgogne - Yonne (dép.89)Mar 10 Juil 2018, 23:33StarfullMAJ : Paroles d'un astronome L'UFOLOGIE DE TERRAIN avec ODHTvMar 10 Juil 2018, 19:02Loreline(1965) VALENSOLE.Lun 09 Juil 2018, 20:23Polyèdre57Lorraine: les membres de cette régionLun 09 Juil 2018, 18:01Polyèdre57Carte des PANS en forme de TRIANGLELun 09 Juil 2018, 14:37anakinneo20182009: le 13/05 à 02h00 - Ovni géant en forme de V - Monéteau (89) Lun 09 Juil 2018, 06:48valeryRencontres ufologiques de ValensoleDim 08 Juil 2018, 19:20Polyèdre57Spectacle fascinantDim 08 Juil 2018, 18:26Loreline[Mise à jour Les nouveaux articles du blogDim 08 Juil 2018, 16:08Polyèdre57La Bataille de Los Angelos la nuit du 24 et 25 fevrier 1942Dim 08 Juil 2018, 12:39R-MèsConférence le 6 juillet 2018 à Pérols «La bataille de Moriches Bay» Dim 08 Juil 2018, 09:34Pascal.A[Sujet Unique pour les Membres] Problèmes constatés sur le forumDim 08 Juil 2018, 05:00Thierry-B MAJ : Matin Ovni ODH Tv. Ovni/Oani dans l'histoire Tv 2018Dim 08 Juil 2018, 00:34Polyèdre57La zététique, une honte pour la science le cercle zététique OZ « l'art du doute mal placé »Sam 07 Juil 2018, 21:06Nanou TiSurvols de centrales nucléaires : ovni ou drones?Sam 07 Juil 2018, 20:18Polyèdre57Mes premières ObservationsSam 07 Juil 2018, 11:30POULPYQue se passerait-il en cas de contact officiel ou de divulgation?Ven 06 Juil 2018, 19:21HocineAssociation Astronomique StellariusJeu 05 Juil 2018, 21:21Nanou TiDES NOUVELLES DE SIGMA2Lun 02 Juil 2018, 20:54Nanou TiPassivité de l'humain face au phénomène PANDim 01 Juil 2018, 13:25Polyèdre57Emission à ne pas raterDim 01 Juil 2018, 10:51Polyèdre57Votre bibliotheque ufologiqueVen 29 Juin 2018, 18:27Guillaume84Aquitaine: les membres de cette régionVen 29 Juin 2018, 05:01Tiko(1942) Ovni-ufo: la "bataille" de Los Angeles (Californie usa)Ven 29 Juin 2018, 01:20Hocine"Une fine et riche couche organique"Jeu 28 Juin 2018, 10:59XPDavy(1942) Army: 25 février ovni La bataille de Los AngelesMer 27 Juin 2018, 20:19Pascal.A2010: le / à Dans la soirée - Engin triangulaire volant - Ovnis à Hyères -Var (dép.83)Mar 26 Juin 2018, 11:56Polyèdre57Les enlèvements extraterrestres que peut-on en penser? (étude)Lun 25 Juin 2018, 21:49StarfullLe 3 juillet 2018 Ovnis Paris reçoit Elisabeth de CalignyLun 25 Juin 2018, 09:19LorelineSTAR WARS : Projet d'un Tuto pour fabriquer son sabre laserLun 25 Juin 2018, 01:26StarfullQue cache le passé et les anciennes civilisations ?Lun 25 Juin 2018, 01:24Thierry-BTopic musical ayant rapport au phénomène ovniVen 22 Juin 2018, 20:31Polyèdre57[Topic unique]: Les exoplanètesJeu 21 Juin 2018, 13:07Polyèdre57angleterre juin 2018Jeu 21 Juin 2018, 12:13DANIEL9Recherches de témoignagesJeu 21 Juin 2018, 11:37Polyèdre57caret 2018 sous réserveMer 20 Juin 2018, 15:20Polyèdre57Nouveau parmi vousMer 20 Juin 2018, 12:49Starfull(1967) La rencontre trop rapprochée de Steven Michalak à Falcon lakeMer 20 Juin 2018, 11:17Polyèdre57Technologie des OVNI, bruit,vitesse, etc..Mar 19 Juin 2018, 15:15HocineVidéo documentaire "Dans les anneaux de saturne"Mar 19 Juin 2018, 14:52Polyèdre57(1962) au mois d'Août vers 22h-Le triangle volant- Afrique du NordMar 19 Juin 2018, 01:02Polyèdre57Quand le Pentagone étudie les ovnis dans le plus grand secret. Un article du New York TimesLun 18 Juin 2018, 14:47Polyèdre57MAJ : Robert Roussel dans OVNIS-OANIS DANS L'HISTOIRE avec les vidéos d'O.D.H.TvLun 18 Juin 2018, 11:29Polyèdre571993/1994: Trois lumières en forme de triangle (Lingolsheim)Lun 18 Juin 2018, 09:45Polyèdre572011: le 05/08 à 22h - Engin triangulaire volant - Gardaland (parc d'attraction) () Lun 18 Juin 2018, 00:25Polyèdre57Xavier Passot Geipan: "On voit des ovnis chaque jour"Dim 17 Juin 2018, 15:28LorelineLes russes présentent leur missile MHD.Dim 17 Juin 2018, 10:12Nanou Ti2018: le 24/05 à 18h15 - Ovni en Forme de triangle - Ovnis à le plessis Robinson -Hauts-de-Seine (dép.92)Dim 17 Juin 2018, 01:03Starfull
Menu du Site










Annonce
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum


Masculin Age : 40
Nombre de messages : 12796
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
http://ovnis-ufo.org/

Ovnis Les zététiciens se cachent derrière les canulars pour analyser le phénomène ovni

le Ven 13 Nov 2009, 19:31
Les zététiciens se cachent derrière les canulars pour analyser le phénomène ovni. Forcément après cela que les ovnis n'existent pas quand on analyse les bêtises qui n'ont rien à voir. Regardez ce que ça donne:

http://www.zetetique.fr/index.php/dossiers/288-zetetique-ufologie

Facile de se pencher sur Ovni007 niburu pour discréditer le sujet. On à vu plus intelligent comme stratégie. Ne comptez pas sur eux pour parler des choses qui dérangent (les témoignages de pilotes etc)hgerqh

Éric Déguillaume veut faire genre mais il n'y connait rien. Que ces gens chassent les charlatans du paranormal, l'ufologie ne leur convient pas. ^ùù^ù
yesssssss


Dernière édition par Benjamin.D le Sam 14 Nov 2009, 14:08, édité 1 fois

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
avatar
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum


Masculin Age : 40
Nombre de messages : 12796
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
http://ovnis-ufo.org/

Ovnis Re: Les zététiciens se cachent derrière les canulars pour analyser le phénomène ovni

le Sam 14 Nov 2009, 14:00
On peut parler sur ce coup des magiciens d'OZ (observatoire zététique)

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
avatar
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum


Masculin Age : 40
Nombre de messages : 12796
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
http://ovnis-ufo.org/

Ovnis Re: Les zététiciens se cachent derrière les canulars pour analyser le phénomène ovni

le Sam 14 Nov 2009, 14:02
La zététique, une honte pour la science

(dans la mesure où la zététique passerait pour représenter la science, prétention à réfuter pour défendre les valeurs de celle-ci)

Ce texte fait suite au texte sur le paranormal, dont la lecture est ici supposée acquise (du moins les parties sur les preuves du paranormal, avec les références)
Quel est le programme officiel de la zététique
C'est l'art du doute et de la démarche scientifique, visant à déjouer les dogmes et les montages des pseudo-sciences, ce qui signifie ou plutot devrait signifier; s'abstenir de croire une chose tant que des preuves raisonnablement solides de sa réalité ne se sont pas manifestées, et uniquement dans ce cas; mener des enquêtes avec neutralité et objectivité pour chercher à établir de telles preuves ou des preuves contraires si elles existent; répondre aux mensonges et aux désinformations.
Quel est le programme réel de la zététique
Sans enquête suffisamment approfondie (qui puisse se comparer a et rendre compte des meilleures raisons et des meilleures preuves du paranormal qui existent), annoncer des conclusions toujours coherentes avec le dogme matérialiste de la non-existence du paranormal, qui a pourtant deja ete largement refutee par ce que beaucoup ont deja vecu et experimente. Faire cette propagande au nom de la science, en présentant ce dogme comme l'incarnation de celle-ci. Pratiquer la désinformation en se concentrant sur les formes les plus ridicules de ce qui se présente comme paranormal, comme les OVNI et les crop circles, aux dépends des formes les plus sérieuses ayant fait leurs preuves, comme par exemple les NDE. Rejeter systématiquement les témoignages de phénomènes paranormaux comme n'etant que des temoignages et donc inverifiables par definition, sans égard à leur nombre et à leur fiabilité, ou reinterpretes a la maniere materialiste pourtant largement artificielle, ne rendant compte de rien, et incompatible avec nombre d'aspects de ces experences, par exemple au prétexte que, par principe, un témoignage de faits ne vaudrait rien pour la science tant qu'il n'est pas répétable à l'identique. Dresser et publier ses conclusions en ne s'etant pas suffisamment informe ou apprecie en profondeur toutes les preuves manifestes du paranormal qui ont été établies et sont connues par d'autres. Passer outre le fait que la question de l'existence du paranormal ne consiste pas à savoir s'il existe des faux et des impostures dans ce domaine, mais, comme toute question d'existence et non d'universalité, que c'est donc uniquement aux formes les plus crédibles du paranormal qu'il faudrait se concentrer pour y répondre véritablement. En effet, l'existence d'autant de faux qu'on veut ne changera rien au fait que les quelques phénomènes réellement paranormaux qui ont pu être observés suffisent à établir définitivement l'existence du paranormal et donc la fausseté des dogmes matérialistes qui en niaient la possibilité. Or les preuves de l'existence du paranormal abondent, comme indiqué dans le texte texte précédent sur le paranormal.
En fin de compte, la zététique aboutit a un resultat contraire de celui qui devrait ressortir si son programme etait reellement mene a bien. Et ce qui est grave, c'est qu'ainsi elle discrédite la science:
Quels sont les impacts de la zététique auprès du public
La zététique vise en particulier à s'adresser au public, pour promouvoir les valeurs de la science. Comment le fait-elle ? En claironnant que la science ne reconnaît pas l'existence des phénomènes paranormaux en tant que tels. Pour ce faire, certains se fourvoient dans une confusion dialectique en disant que le paranormal ne peut pas exister par definition puisque des qu'il sera connu il deviendra normal. Ceci passant a cote du veritable probleme qui est de faire la distinction entre la preuve observationnelle de la realite d'un phenomene et son explication. Car on a beau prouver experimentalement aussi rigoureusement qu'on veut la realite de certains phenomenes (c'est en fait largement fait), il reste que ces phenomenes sont incompris par la science, c'est-a-dire, la question qui se pose est de savoir s'il serait impossible d'en rendre compte (sa nature et ses causes) sans un changement radical de paradigme. Le paradigme qui fonde la science actuelle, suivant lequel tous les phenomenes sont des consequences indirectes des lois de la physique, et dont la vie ne serait pas une exception, n'a aucune garantie de s'appliquer aussi a la conscience, puisque la conscience n'a encore jamais vraiment ete objet de science. Le centre de la question de l'existence du paranormal en tant que tel, est donc son role de preuve que ce paradigme ne s'applique plus. Ainsi, le fait meme de nier par definition tout contenu au terme de paranormal, comme dire que le paranormal deviendra normal lorsqu'il sera connu, c'est souscrire implicitement au dogme materialiste suivant lequel tous les phenomenes sont de la meme nature, dont la science peut rendre compte pareillement sans trop de changements.
Or il y a un problème: c'est que dans le public, nombreux sont ceux qui sont soit directement témoins de la réalité du paranormal, soit qui connaissent des gens dignes de confiance qui le sont. Or, comment voulez-vous que tous ces gens qui connaissent des preuves de l'existence du paranormal, reçoivent et interprètent les grandes proclamations suivant lesquelles la Science avec tous ses acquis, sa rigueur et sa fameuse demarche scientifique, est toujours incapable d'en reconnaître l'existence, si ce n'est de conclure que la démarche scientifique est une méthode qui sert à justifier rigoureusement avec succès des conclusions fausses fixées d'avance (dont en particulier son dogme matérialiste favori) au mépris de toutes les évidences contraires aussi manifestes soient-elles ?
Parce que j'aime la science, ça me fait mal pour elle de la voir ainsi discréditée en public par tous ceux qui prétendent parler en son nom, pour annoncer des conclusions fausses. Ne dit-on pas qu'une chose ne souffre pas tant d'être vigoureusement combattue, que d'être piteusement défendue. Ainsi il n'y a pas de plus désastreuse défense de la science, que de proclamer ainsi les dogmes matérialistes en son nom, en toute méconnaissance du dossier et armés des non-arguments ridicules face à ce qui vraiment dérangerait ses dogmes. Mais ce que je cherche à expliquer pour défendre la science que j'aime, c'est que cette soi-disante science officielle qui nie le paranormal, n'est pas la vraie science, mais une pseudo-science.
Ceci ne caracterise certes pas forcement la pratique et les intentions des zeteticiens en eux-memes, mais qualifie son bilan, ses conclusions. En effet, pour faire une comparaison, a quoi bon publier de superbes demonstrations de contradictions mathematiques comme 1+1=3 ? De telles demonstrations ont beau etre aussi geniales qu'on veut, du moment qu'elles arrivent a des conclusions fausses, elles sont fausses et a jeter. Ainsi, il m'importe peu que les zeteticiens aient deploye de super methodes scientifiques a l'appui de leurs doutes. Seulement, mon experience ayant montre clairement, a plusieurs occasions, de plusieurs manieres completement independantes (dont j'ai mentionne certaines), la realite du paranormal, les motifs du doute d'autrui ne me regardent guere.
Qui ou quoi les zététiciens représentent-ils ?
Les zététiciens eux-mêmes le reconnaissent, la croyance au paranormal augmente avec le niveau d'instruction universitaire, y compris le niveau d'instruction scientifique. Quelle est donc cette communauté scientifique dont il est question dans les articles Wikipedia sur le paranormal et la metapsychique, qui n'aurait pas reconnu l'existence du paranormal ("la réalité et le statut ne fait pas l'objet d'un consensus au sein de la communauté scientifique (ils sont rejetés) ", "La réalité de ces phénomènes n'a jamais fait l'objet d'observations scientifiquement validées et n'est pas admise par la communauté scientifique.") ? Et moi alors, je n'en ferais pas partie peut-être, de la communauté scientifique ? En effet je considere que des preuves du paranormal existent, j'en rapporte de source sure (voir texte precedent sur le paranormal). Si donc je considere que je connais des preuves, et je ne pense pas etre le seul scientifique en ce cas, l'affirmation que la communaute scientifique ne reconnait pas la realite du paranormal ne peut avoir aucun sens pour moi. Pour qui se prennent-ils ? Cette remarque s'adresse donc en toute rigueur aux auteurs des articles Wikipedia. Si l'attitude de la zetetique en ce sens est plus moderee, qu'attend-on pour moderer aussi les articles Wikipedia a ce sujet ? Une bonne formulation serait par exemple: "La question de l'existence de preuves valides de phenomenes inexplicables par les paradigmes scientifiques actuels qui auraient ete observees, ne fait pas l'objet d'un consensus parmi les scientifiques".
La pire des pseudo-sciences: la psychiatrie
Pour avoir eu un peu affaire à la psychiatrie, je témoigne qu'il s'agit bien de la pseudo-science la plus grossière et dangereuse qui soit, d'autant plus qu'elle est institutionnalisée comme médecine de sorte que ceux qui ont le malheur d'avoir l'obligation de demander ses services et de suivre ses traitements (pour des motifs de problèmes sentimentaux par exemple), se trouvent statutairement obligés d'être victimes de sa barbarie (je n'exagère pas). En effet, j'ai été obligé de prendre ce congé car n'étant pas titularisé, je n'avais pas le droit de prendre un congé sans solde, sauf à démissionner, ce que tout le monde autour de moi trouvait insensé et qu'il m'était donc socialement impossible de demander; mais je ne vois nullement en quoi perdre mon statut et les graces de continuer à me faire gérer par cette administration débile et totalitaire, aurait été plus regrettable que cela n'a été de suivre les traitements barbares que j'ai suivis heureusement beaucoup moins que ce que j'étais sensé suivre, et dont il me reste des séquelles bien des mois plus tard. En effet j'avais dû signer l'obligation de suivre les traitements qui me seraient prescrits soi-disant pour mon bien. C'est donc bien de l'institutionnalisation de la barbarie qu'il s'agit ici.

Voici quelques caractères de cette barbarie pseudo-scientifique dont je témoigne (j'ai vu principalement deux psychiatres, et ai été orienté vers le deuxième en entendant dire qu'il avait bonne réputation, de fait il avait l'air sympatique mais... ça me suffit !):
- Diagnostics de schizophrénie à tort et à travers; barbarie des traitements en ce sens. J'ai eu beau tenter d'expliquer à mon premier psy pourquoi j'estime n'être pas schizophrène, il ne voulait rien entendre mais s'est contenté d'argument d'autorité, en me renvoyant à la la consultation d'un de deux autres psys experts de son choix à l'université de Rouen pour qu'ils me confirment son diagnostic. Par ailleurs j'ai entendu parler de quelqu'un qui eut le malheur d'avoir affaire à la psychiatrie, et qui n'avait pas tant de problèmes que cela mais ayant été étiqueté schizophrène a été amené à suivre des traitement qui ont fait de lui un légume: il a grossi et sa famille ne le reconnaît plus, ils trouvent que ce n'est plus lui, sa vie est complètement anéantie, et il doit continuer à suivre les traitements parce qu'il en est désormais dépendant.
- Absence de transparence dans l'établissement de diagnostics et l'objectif des traitements prescrits. Il m'était en effet très difficile d'obtenir de mes psys des explications sur leurs diagnostics et ce qu'ils espéraient soigner ainsi. Ils se contentaient en effet de me dire que j'en avais besoin, que ce serait bon pour moi, mais ils ne cherchaient pas à me l'expliquer pour savoir si je suis d'accord. Ils m'ont fait avaler leurs poisons par ruse, mensonge et obscurité, sans mon consentement éclairé. J'appelle ça une violation de liberté (il me semble d'ailleurs avoir vu passer la notion de consentement éclairé dans la législation, mais je n'ai guère d'espoir de faire valoir cela dans le présent cas, vue la situation).
- Toute marque d'intelligence originale et d'indépendance d'esprit est regardée par les psychiatres comme pathologique. A la fin de mon aventure, comme j'ai protesté par écrit contre mon dernier psychiatre, il m'a répondu en se justifiant, en expliquant de quoi, d'après lui, je souffais: "du sentiment ne pas être accepté par la société". Non non et non, je souffre bien moins de ma différence avec la société (qui n'est pas une non-acceptation, ne serait-ce que du fait que par le succès de mon site j'en ai une sorte de reconnaissance très importante finalement, seulement qui n'est pas du type de reconnaissance que les institutions voudraient me faire rechercher), que du fait de la barbarie des institutions qui cherchent à tout prix à me conformer à leur débilité et à leur barbarie, et qui trouvent pathologique de ma part que ce ne soit pas mon rêve le plus cher que de la supplier de m'intégrer à elle. J'ai souffert du fait que le monde n'ait pas voulu me foutre la paix; à part ça je souffre de n'avoir pas trouvé une femme, mais me faire accepter une femme que je n'aimerais pas, ou encore soit-disant compenser par d'autres relations sociales, ne saurait de toute manière en être la solution. Mais la revendication de la différence comme un avantage, et le besoin que la société nous foute la paix, n'est pas une chose que les psys sont capables de concevoir.
- Mensonge sur l'interprétation des "effets secondaires" (en réalité principaux), prétendument expression de pathologies latentes qui viennent à s'exprimer, alors qu'elles ne s'étaient absolument jamais produit jusque-là: palpitations cardiaques, tremblements...
- Incapacité de s'excuser. Quels que soient les désastres qui résultent de leurs traitements, les psys ne seront jamais désolés, ils chercheront seulement à se justifier, en faisant valoir leurs diplômes et autres...
- Mépris du patient, abus de pouvoir sur personne vulnérable: sous prétexte qu'ils ont leurs super diplômes et que les gens qui viennent les voir ont des problèmes, ils ne cherchent même pas à comprendre pourquoi on vient les voir, du moment qu'on est là ils se croient permis de nous prendre pour des moins que rien, des cobayes, des débiles mentaux, des irresponsables etc. Même le fait que j'aie un doctorat en maths ne semblait pas leur inspirer la moindre présomption de crédit envers la pertinence de mes appréciations.
- Ce mépris est également adopté par les secrétaires et concierges des établissements. En effet, au centre Pierre Janet du Havre où j'avais vu mon premier psy, j'ai tenté de discuter du problème avec la personne de l'accueil. Son mépris envers moi fut total. Mon expérience ne valait rien à ses yeux, n'étant guère que "ce que vous pensez", du pipi de chien, une marque de débilité, et surtout je devais absolument me taire dans les couloirs, pour que personne n'entende mon témoignage. Bref, on se croirait vraiment sous Staline. Eh bien non, je ne me tairai pas. Allo ? La France d'aujourd'hui est-elle vraiment un pays de liberté ? Y a-t-il quelqu'un pour élever la voix contre le totalitarisme barbare ? Finalement, j'obtins de voir une assistante sociale, et je lui exposait le problème. Elle semblait tomber des nues, n'ayant jamais entendu de telles choses. Sans doute les gens déprimés n'ont-ils pas suffisamment confiance en leur propre jugement (réellement difficile à former et à affirmer en de telles circonstances il est vrai) pour protester jusque-là ? Surtout, la loi du silence s'impose dans ces milieux.
- Enfin, je mentionnerai l'affaire du dernier "médicament" que j'ai pris, qui m'a été prescrit alors que je venais justement de mettre en garde mon psychiatre sur le fait que j'en avais marre de ces traitements absurdes et néfastes pour la schizophrénie que je n'ai pas, et que je refusais absolument de prendre toute substance qui risquerait de porter des effets néfastes à long terme. Résultat, il me prescrivit du SEMAP en me disant d'en prendre une demie-pilule par semaine en commençant tout de suite et si cela aurait un effet néfaste je m'en apercevrais le jour même, et il me prescrirait autre chose. Résultat, avec une seule demie-pilule (évidemment que je n'en ai pas repris ensuite !) cela eut des effets dévastateurs qui ont commencé au bout de quelques jours, ont demeuré plusieurs mois et dont il me reste des traces d'effets sensibles au bout d'un an.

J'en ai discuté avec le pharmacien. Il était d'accord avec moi sur toute la ligne, la différence étant sa résignation: il est tenu de l'obligation légale de vendre les "médicaments" qui lui sont demandés, alors même qu'ils sait qu'ils sont de toute manière néfastes. D'après lui, on ne peut toute façon rien faire, car la psychiatrie est une institution.

L'ultime justification de cette barbarie que j'ai pu entendre: que soi-disant je suis libre, je ne suis pas obligé de voir un psy particulier, je peux en changer, je n'aurais donc dans ces conditions aucun motif de me plaindre. Objections: comme je disais, par leurs mensonges les psys m'ont empoisonné en l'absence de mon consentement éclairé. Je ne suis donc pas libre. D'autre part, je ne suis pas libre de prendre n'importe quel psy puisque la plupart ont leurs carnets de rendez-vous complets pour plusieurs mois à l'avance. Ensuite, il est inadmissible que les listes de psys respectables d'une part, ceux barbares à éviter d'autre part, ne soient pas rendues publiques: comme j'expliquais sur la dictature du hasard, cette absence condamne totalitairement les gens à subir les traitements des barbares, en les empêchant de les éviter. Autrement dit, ça n'a aucun sens de dire que les bons psy "existent" abstraitement, la seule chose intéressante serait de les indiquer nommément pour permettre enfin aux gens de les trouver en pratique, et vérifier si c'est vrai (si ceux qu'on dit bons le sont effectivement, et n'en donnent pas seulement l'illusion sur un coup de chance). Enfin, il est inadmissible que les psys commettant ces actes barbares que je mentionne plus haut ne soient pas immédiatement démis de leurs fonctions, si ce n'est condamnés à la prison pour empoisonnement. Je ne vois en effet aucun sens à essayer encore un autre psy tant que la psychiatrie dans son ensemble maintient son statut d'activité totalitaire irresponsable, cautionnant ces barbaries en permettant à ceux qui les commettent de continuer à exercer. Qu'est-ce que c'est que ce jeu de la roulette qui fait tourner indefiniment les patients d'un psy barbare a un autre psy barbare pour les obliger à continuer a s'empoisonner avec des psys toujours differents sans espoir raisonnable d'arriver a quelque chose d'acceptable ?

En conclusion, j'estime qu'il est immoral de payer des impôts à un Etat qui forme et institue une telle mafia.

Qu'on ne se méprenne pas sur le sens de mon propos: une idée courante de l'antipsychiatrie serait de dire qu'il n'y a pas de maladie mentale. De mon côté je ne m'aventurerais pas à une telle affirmation. Je dirais même au contraire, il me semble clair qu'il y a effectivement dans la sociéte de dangereux psychopathes, irresponsables de leurs actes, qu'il y aurait grand besoin d'enfermer et de soumettre à des traitements de choc. Je veux parler des psychiatres bien entendu.

Voir un autre petit témoignage sur un fil de discussion de forum citant cette page
Défense de la neurodiversité
Voir aussi: Un Cafe Pour Socrate
Les zététiciens sont des gogos
Voir la réponse qui m'a été adressée en octobre 2003, suite à ma prise de contact avec www.pseudo-sciences.org au sujet de la relativité d'échelle. Manifestement, les zététiciens sont bien incapables de distinguer entre vraies et fausses sciences. Du moment que quelque chose ressemble à une science et ne contredit pas les dogmes matérialistes, les zététiciens laissent passer. Mais l'exemple le plus énorme est bien la psychiatrie, qui n'invoquant non plus rien de paranormal, n'interesse pas non plus la zetetique. Mais, qui prétend faire oeuvre de dénonciation des pseudo-sciences et n'a pas compris que la plus socialement devastatrice des pseudo-sciences qu'il y aurait besoin de dénoncer est la psychiatrie, n'est en réalité qu'un vulgaire gogo.
S'attaquer aux faibles
Ainsi, les zététiciens ne s'attaquent pas à cette vraie pseudo-science barbare qui sévit dans notre société, parce qu'elle est inscrite dans les institutions. De plus, je remarque que la psychiatrie et autres psys sont le seul domaine possiblement scientifique qui s'adresse véritablement et directement aux gens (les autres domaines s'adressent à des choses). N'est-il pas d'autant plus impérieux de particulièrement soigner et surveiller la partie de la science qui s'adresse véritablement aux gens pour espérer mieux faire reluire les valeurs de la science auprès du public ? Mais visiblement les zététiciens s'en moquent. Ont-ils donc peur des institutions, ou se laissent-ils influencer par elles comme un argument d'autorite ? Ils préfèrent aller chasser les mouches avec grands fracas. Ils s'attaquent aux faibles et à ce qui n'est rien, aux petites idées folles et farfelues qui ne font guère de mal, à tout ce qui ne prétend même pas être une science et qui étant inscrit dans la mythologie populaire comme l'astrologie, ne disparaîtra de toute manière pas de sitôt. D'autre part ils attaquent et nient en fermant les yeux ce qui déjà a été traité et prouvé scientifiquement. Ils s'attaquent à ce dont beaucoup de gens sont témoins, à quoi leurs déniements ne changeront rien. Ce faisant, ils laissent sans se poser de questions la pire, la plus aveugle, inhumaine et débile des pseudo-sciences sévir en maître sur la population. Ainsi ils perdent leur temps et discréditent la science auprès du public. Pour que vraiment les gens respectent mieux un jour les valeurs de la science, il faudrait bien s'y prendre autrement...

Vous allez dire: les zeteticiens n'en ont pas fait expres de faire toutes ces gaffes, c'est donc pas de leur faute, ils ne font que s'interesser aux guignoleries du faux paranormal, alors ils trouvent logiquement que c'est du pipo, le reste c'est pas leur probleme. Ou encore, ils n'ont eu que l'occasion de prendre partiellement connaissance du vrai paranormal et de ses preuves, qu'ils n'ont pas eu la chance de verifier par eux-memes, de sorte qu'avec ca ils ne peuvent pas honnetement etre convaincus, ce n'est pas de leur faute s'ils ne le sont pas.

Bof, la justification du mal par les bonnes intentions qui le motivent, la justification des contre-verites par l'amateurisme qui s'ignore ou la betise de leurs auteurs, ca me lasse (meme chose qu'avec le christianisme). Le probleme, c'est que, quelle que soit la sincerite de leurs efforts et de leur demarche, le resultat lamentable est la: l'image d'une communaute plus ou moins officielle de gens qui disent exercer leur esprit critique au nom de la science, et qui restent a cote de la plaque...
Réponse à leurs commentaires
Un commentaire sur mon texte est paru sur le site de l'Observatoire Zététique.

"feignant de s'intéresser au paranormal afin de nier son existence"

Je ne nie pas qu'ils soient sincères, seulement ils sont prisonniers d'une forme restrictive de démarche, et aussi ont eu la malchance de ne pas être assez directement témoins de ces phénomènes, de sorte qu'hélas ils arrivent à des conclusions fausses, et à leurs misérables déclarations comme quoi ils ne peuvent reconnaître l'existence des preuves qu'ils n'ont pas eu l'occasion de vérifier par eux-mêmes... ce qui, dans la mesure où ils vont ainsi jusqu'à douter à tort de l'honnêteté ou de la lucidité d'un grand nombre de témoins (même s'il y en a aussi vis-à-vis desquels le doute serait justifié), est finalement assez équivalent à un mépris injuste envers tous ces gens.

"M. Poirier considère que le témoignage d'une personne de confiance est suffisant pour ne plus douter de l'existence d'un phénomène extraordinaire. Pourtant, l'erreur et le mensonge existent dans notre monde plus sûrement que les fantômes ou la mémoire de l'eau. Comme le préconise le philosophe David Hume dans Enquête sur l'entendement humain, il est donc plus vraisemblable, en entendant un ami nous raconter comment il a vu devant ses yeux Uri Geller tordre une petite cuillère sans la toucher, de penser qu'il se trompe, qu'il a été trompé ou qu'il cherche à nous tromper avant de croire à la psychokinèse.
De plus, pareidolies, illusions auditives, souvenirs reconstruits, fausses coïncidences... nous prouvent au quotidien que l'interprétation de nos perceptions sensorielles n'est pas toujours juste, que notre mémoire n'est pas si fiable et que nos sens peuvent donc nous induire en erreur. C'est pour toutes ces raisons qu'un zététicien considère qu'un témoignage n'est pas une preuve."

Il ne s'agit pas pour moi de croire systématiquement tous les témoignages, ni de nier l'existence de l'erreur et du mensonge, mais de rappeler qu'il y a une distinction à faire entre témoignages et témoignages, et que l'erreur et le mensonge ont beau exister, ils ne sont pas tout-puissants. Face à un témoignage d'une personne de confiance, un esprit perspicace peut questionner le témoin sur les détails de son expérience, et interroger d'autres témoins s'il en existe, en vue de cerner plus précisément la crédibilité de cette expérience. Suivant les cas, il peut alors s'avérer, soit que les raisons de douter se confirment, soit que la thèse de l'erreur ne puisse pas tenir la route face à ces détails, de sorte que finalement le témoignage aura valeur de preuve.
Ou sinon, il ne reste plus qu'à vivre dans le doute hyperbolique de Descartes et à croire à son malin génie, mais auquel cas il n'y a plus de connaissance possible sur quoi que ce soit. Si aucun témoignage n'est fiable, alors rien (pas même la science établie) ne l'est, et les doutes contre les témoignages n'ont aucune force non plus.


http://spoirier.lautre.net/zetetique.htm

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum