Marque-page social
Conservez et partagez l'adresse de Ovni et vie extraterrestre | Les mystères des Ovnis sur votre site de social bookmarking
Derniers sujets
Ovni: Les témoins en live !Aujourd'hui à 10:22micladPrésentationAujourd'hui à 10:09CARON Jean-Marie" The Nimitz Encounters " vidéo vostAujourd'hui à 09:08arturoLes Ovnis constitueraient-ils une nouvelle forme de religion ?Aujourd'hui à 06:21martinDossier OVNI/NUCLÉAIREAujourd'hui à 02:57Thierry-BSpéculations autour de la Zone 51 ou "Dreamland"Hier à 22:12Polyèdre57Quand le Pentagone étudie les ovnis dans le plus grand secret. Un article du New York TimesHier à 19:12Polyèdre57La commission 3AF-SigmaHier à 03:37LorelineL’hypothèse de l’univers parallèle (HUP)Dim 22 Sep 2019, 23:59Polyèdre572019: le 18/09 à 7H10 - Ovni en Forme de triangle - METZ -Moselle (dép.57)Dim 22 Sep 2019, 16:58udje5403OVNI(s) : du réalisateur Antony Cordier - La nouvelle série de Canal+Dim 22 Sep 2019, 11:49Polyèdre57MAJ : Matin Ovni dans le monde de Septembre par O.D.H.TvDim 22 Sep 2019, 11:14Polyèdre57[Topic unique] Le robot Curiosity sur Mars Dim 22 Sep 2019, 01:19Loreline"US Navy confirms UFO videos are the real deal"Sam 21 Sep 2019, 20:38FantasioL'évolution de la population humaine en vidéoSam 21 Sep 2019, 18:49LorelineSurvols de centrales nucléaires : ovni ou drones?Sam 21 Sep 2019, 16:59Polyèdre57Sondage Ovnis, créationSam 21 Sep 2019, 03:11(fan)tomasLorraine: les membres de cette régionSam 21 Sep 2019, 00:00Polyèdre57Pierre Lagrange et les extraterrestresJeu 19 Sep 2019, 17:56Polyèdre57Ovni en Belgique ?Jeu 19 Sep 2019, 17:37Polyèdre57Rétention d'informations ...Jeu 19 Sep 2019, 17:18Stéphane TCréation du Commandement Interarmées de l'EspaceJeu 19 Sep 2019, 16:10LorelineLa face cachée de la LuneJeu 19 Sep 2019, 00:35InvitéInterview Sobeps avec Patrick FerrynJeu 19 Sep 2019, 00:33InvitéOvnis, pour un débat sur Mediapart ...Mer 18 Sep 2019, 19:53Stéphane T AATIP : signification Mer 18 Sep 2019, 18:57Polyèdre57 Une boule de feu au-dessus des marais salants de GuérandeMer 18 Sep 2019, 01:59La RatapinhataLes O.V.N.I., un phénomène socio-psychologique selon les sceptiquesMar 17 Sep 2019, 21:33Polyèdre57L’odyssée interstellaire, une série documentaire de Vincent AmourouxMar 17 Sep 2019, 21:07Hector01Aliens et lieux mauditsMar 17 Sep 2019, 00:06(fan)tomas
Annonce
Annonce
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
nicos
Légende du forum
Légende du forum
TR3B: réalité ou science fiction ? - Page 3 Empty

Masculin Age : 35
Nombre de messages : 78
Inscription : 16/04/2007
Localisation : athis mons
Emploi : manutentionnaire
Passions : foot , capoeira , OVNI
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4683

loupe TR3B: réalité ou science fiction ?

le Jeu 19 Avr 2007, 16:48
Rappel du premier message :

TR3B: réalité ou science fiction ? - Page 3 Ovni10

voici un avion tout droit sorti de la fameuse base 51 , aux caracteristiques furtives

lallemand bernard
lallemand bernard
Légende du forum
Légende du forum
TR3B: réalité ou science fiction ? - Page 3 Empty

Masculin Age : 57
Nombre de messages : 80
Inscription : 26/02/2009
Localisation : belgique
Emploi : compositeur
Passions : ufologie
Règlement : Règlement
Points de Participation : 3939

loupe Re: TR3B: réalité ou science fiction ?

le Ven 04 Sep 2009, 02:54
Je ne pense pas que cela tienne la route moi non plus... c'est un joli croquis, certes, mais comme on peut en voir a profusion sur des magazines de SF made in usa ou autres... une photo aurait été plus probante. Et puis, même si cet engin existe, rien n'indique qu'il n'est pas d'origine aliène et récupéré par l'homme...
avatar
ChrisT25
Equipe du forum
Equipe du forum
TR3B: réalité ou science fiction ? - Page 3 Empty

Masculin Age : 36
Nombre de messages : 419
Inscription : 24/07/2008
Localisation : clermont
Emploi : restaurateur
Passions : jeux vidéos, sport, échecs, livres
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4243

loupe Re: TR3B: réalité ou science fiction ?

le Ven 04 Sep 2009, 03:24
Il faut se demander si à l'heure actuelle, on sait générer autant d'énergie dans un si faible volume.
Savait-on faire cela il y a 20 ans ?
Est-ce que 40 ans après Roswell, l'homme aurait été capable de créer quelque chose d'aussi fantastique ?

Je n'en suis pas sûr du tout, car les performances des triangles belges étaient déjà bien supérieures à celles des meilleurs avions de l'époque.
Cosmos
Cosmos
Equipe du forum
Equipe du forum
TR3B: réalité ou science fiction ? - Page 3 Empty

Masculin Age : 76
Nombre de messages : 1699
Inscription : 04/04/2007
Localisation : Sud/Ouest
Emploi : Techno aero/Science
Passions : Histoire Antique/ufologie de base
Règlement : Règlement
Points de Participation : 6490

loupe Re: TR3B: réalité ou science fiction ?

le Ven 04 Sep 2009, 13:24
@Benjamin.D a écrit:Si le TR3-B existait en 1990 on l'utiliserait aujourd'hui ça ne tient pas la route à mon avis

fleur

Parfaitement!
Benjamin met le doigt où cà fait mal.

Si les USA possédaient des engins tels que l'Aurora et le TR-3b, croyez vous qu'ils auraient autant de problémes pour retourner sur la Lune et surtout régler les problèmes de X-35 et du Boeing 787 ?...

Exemple SUR TECHNO-SCIENCE:


Boeing annonce modifier son 787 et un nouveau calendrier.
..............................................................................



Boeing a rendu public la semaine dernière, le nouveau calendrier (Un calendrier est un système de repérage des dates en fonction du temps. Ces systèmes ont été inventés par les hommes...) du programme 787. Cette annonce comprend à la fois la nouvelle date prévue pour le premier vol, un nouveau calendrier prévisionnel, ainsi que des détails sur le calendrier des modifications.


Deux mois d’incertitude

L’été s’annonçait pourtant sous les meilleurs hospices pour le 787. Le programme avait enregistré un certain nombre (Un nombre est un concept caractérisant une unité, une collection d'unités ou une fraction d'unité.) de progrès notables qui avaient laissé entrevoir que le gros des difficultés était enfin passé. Le premier vol était même attendu pour la fin de l’été, une date qui était finalement considérée comme crédible par la plupart des observateurs.

TR3B: réalité ou science fiction ? - Page 3 Boeing-787-presentation
Le 787 volera-t-il avant fin 2009 ?


Cependant, le 23 juin, Boeing annonce un nouveau retard. Cette fois-ci, il ne s’agit plus d’un problème de rivets, mais d’un problème touchant à des éléments du fuselage (Le fuselage désigne l'enveloppe d'un avion (Un avion, selon la définition officielle de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), est un aéronef...) qui reçoit généralement la charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de...) transportée, ainsi que l'équipage. Le...) lui-même. Au cours des tests statiques et notamment des essais de charge allant de 120 à 130% de la charge maximale, les ingénieurs ont constaté des signes de fatigue prématurée sur les lisses de l’avion. Les lisses sont des éléments de structure qui parcourent l'aile dans toute sa largeur et qui assistent les longerons qui font partie de la structure principale de l'avion. Les signes de fatigue ont été constatés au niveau des jointures, là ou les lisses de l'aile rejoignent celles du caisson central. Les 787 sont alors cloués au sol et ne peuvent qu’effectuer l'essai de roulage tout au plus.

Bien que minimisant le problème, Boeing indique qu’il n’est pas encore en mesure d’indiquer un nouveau calendrier. A la mi-août, il est annoncé que le calendrier ne sera dévoilé que courant septembre et Aliena, fournisseur de l’élément central de l’avion, reçoit l’ordre de stopper sa production en attendant de nouvelles instructions.


Les modifications

L’inquiétude montant auprès des clients et dans les milieux aéronautiques et économiques, le constructeur de Seattle a finalement avancé son annonce. Le constructeur a ainsi indiqué qu’il prévoyait dorénavant un premier vol avant la fin de l’année tandis que les livraisons interviendraient fin 2010. Cependant, le constructeur se montre assez prudent même s'il affirme s'être donné une marge supplémentaire pour ce nouveau report.

L’autre volet de l’annonce concerne les modifications apportées au 787. Il s'agit de renforcer les éléments faisant la jointure entre les lisses des ailes et les lisses du caisson central du B787. Dans le détail, les techniciens de Boeing vont devoir rentrer à l'intérieur du caisson central, creuser des cavités à l'intérieur de l'épaisseur des lisses de part et d'autre de la jointure. Cette opération extrêmement délicate à réaliser doit permettre de fixer des rivets supplémentaires entre le centre de la lisse et le renfort qui, lui, est posé sur sa surface. Ces opérations de renforcements ont déjà commencé sur le premier prototype de tests de structure et le premier prototype destiné aux essais en vols.

TR3B: réalité ou science fiction ? - Page 3 Boeing-787-test-structure
L'un des deux Boeing 787 dédiés aux tests de structure est déjà en cours de modification


La nouvelle de ce nouveau retard a malgré tout rassuré les milieux économiques, l'absence totale d'information durant deux mois ainsi que certaines nouvelles peu rassurantes au sujet du programme avaient entrainé beaucoup de spéculations que la poursuite des essais au sol ne parvenait plus à contenir. Hasard du calendrier, les premiers vols du 747-8, du 787 et peut-être de l'Airbus A400M (L'Airbus A400M sera un avion militaire polyvalent, aussi bien destiné au transport de troupes (hommes et véhicules)...) devraient avoir lieu dans la même période.


..........................................................................................

trje,tu

Ne soyons donc pas TROP crédules et recoupons nos informations....!iloç_u

Certains cherchent à briller en faisant rêver.tyke,ugd

De plus, cela prouverait "bêtement" que le Tr-3b
serait l'engin observé en Belgique...

Vous voyez l'astuce?fregr

Bonne journée à vous tous.

A+

_______________________________________
"Toute technologie suffisamment élaborée, sera considérée
comme de la magie par le primitif"... Arthur C.Clarke.

"C'est une erreur de croire nécessairement faux
ce que l'on ne comprend pas." (MAHATMA GANDHI).

Jérôme
Jérôme
Equipe du forum
Equipe du forum
TR3B: réalité ou science fiction ? - Page 3 Empty

Masculin Age : 46
Nombre de messages : 825
Inscription : 02/01/2009
Localisation : Ile de La Réunion
Emploi : ********
Passions : Famille, nature, zinzinlogie, moto, gastronomie
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4777

loupe Re: TR3B: réalité ou science fiction ?

le Sam 05 Sep 2009, 12:12
Bonjour!

Le TR3-B.... iloç_u
L'argument de Cosmos est recevable, mais je pourrais lui opposer l'intérêt des puissant lobbies pétroliers et autres consortiums dont les intérêts économiques priment sur la nécessité environnementale.

Mais là aussi...cet argument tombe à l'eau: tous les avions "top secret" ne le restent jamais bien longtemps, sauf si leurs propriétaires ne s'en servent pas!

De plus pour les mauvais septiques le TR3-B est sensé exister depuis 1980...et expliquerait la vague belge??? Non mais: gj,;yjh;
Comment explique-t-on alors les sphères de tous diamètres émergeant du sol et s'élevant à une vitesse fascinante vers la voûte céleste?
Les "TR3-B" (que j'associe donc dans le contexte, aux observations de triangles) de toutes tailles??? Je renvoies ces messieurs aux documents de la SOBEPS. Éventuellement à "l'OVNI de Montréal" (Novembre 1990) pour qu'ils m'expliquent d'où et comment un engin de 800 mètres de diamètre peut il bien être opérationnel?

Enfin, parmi tous les membres du Forum ou Invités, il en existe certains dont l'anonymat reste de vigueur, de part leurs obligations professionnelles. Notamment des militaires qui réfutent la thèse TR3-b.

Pour ma part...J'ai déjà vu des ovnis, mais jamais de triangles!!! Neutral enfin peut être étaient ils bien déguisés ??? hjy-t
Je ne crois pas qu'une quelconque armée possède un tel engin.

_______________________________________
"Il est temps de découvrir que tous les systèmes de pensée sont en réalité des systèmes pour EVITER de penser !" Aimé Michel
« Seuls, les charlatans drapés dans leur imbécillité peuvent croire aux ballons-sondes, aux phantasmes et aux hallucinations toutes les fois que l’univers s’exprime dans un langage non conforme à cet amas de concepts traditionnels et d’idées préconçues qu’ils considèrent comme la seule vérité. » Jean Cocteau
Anonymous
Invité
Invité

loupe Re: TR3B: réalité ou science fiction ?

le Sam 05 Sep 2009, 15:24
Bonjour

À mon avis ce type d'aéronef existe pas, puisqu'on voit seulement une image de synthèse sur la plupart des sites.
Comment ce fait-il le SR-71 et le B2 qui sont considérés comme prototypes ont les voient partout dans les revues, livres internet et à la télé, mais pas ce TR 3B qui semble t-il date des années 80? Il me semble, nous saurions depuis ce temps à quoi il sert? Puis des articles y seraient publiés dans les magasines d'aéronefs et de technologies, mais aucune information. Les États-Unis peuvent-ils se permettent de dépenser des sommes astronomiques à la construction d'un tel engin? Combien de copie de ce type d'appareil fut mit en services? À mon humble opinion cet argent serait du gaspillage. IL serait préférable de mettre des milliards à la reforme des soins médicaux plutôt qu'à ce genre de navette inutile, mais bon. La réponse serait que ces pas dans le même budget gouvernementale. En situation de crise économique jusqu'à ce jour. Ils ont dépensés des fortunes pour l'armement au lieu de la reforme comme la gratuité de la santé

cordialement
Cosmos
Cosmos
Equipe du forum
Equipe du forum
TR3B: réalité ou science fiction ? - Page 3 Empty

Masculin Age : 76
Nombre de messages : 1699
Inscription : 04/04/2007
Localisation : Sud/Ouest
Emploi : Techno aero/Science
Passions : Histoire Antique/ufologie de base
Règlement : Règlement
Points de Participation : 6490

loupe Re: TR3B: réalité ou science fiction ?

le Sam 05 Sep 2009, 22:09
fleur

"De plus, cela prouverait "bêtement" que le Tr-3b
serait l'engin observé en Belgique...

Vous voyez l'astuce?fregr "

.........................

L'astuce consiste à nous faire croire à la realité d'engins secrets terrestres.gj,;yjh;

De ce fait, l'HET tombe à l'eau puisque l'ovni belge serait de fabrication terrestre.

Soyons très attentifs face à tous ces "gros malins" qui nous proposent
de nombreux engins style Aurora, TR-3b et autres pitreries.
.

Amicalement.fbzae

A+

_______________________________________
"Toute technologie suffisamment élaborée, sera considérée
comme de la magie par le primitif"... Arthur C.Clarke.

"C'est une erreur de croire nécessairement faux
ce que l'on ne comprend pas." (MAHATMA GANDHI).

Anonymous
Invité
Invité

loupe Re: TR3B: réalité ou science fiction ?

le Sam 05 Sep 2009, 23:56
Bonjour


Autre chose là. Les militaires et radaristes savent quel type de prototypes survolent le ciel. Puis les discernent par un code qui est sur leur écran et savent d'avance quel aéronef volera à tel heure, et tel date et dans quel espace aérien. Donc le public aurait du savoir ce qui survolait la Belgique à cette époque au lieu de laisser les citoyens dans l'incertitude

Cordialement

Claude
Benjamin.d
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
TR3B: réalité ou science fiction ? - Page 3 Empty

Masculin Age : 41
Nombre de messages : 13009
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
Points de Participation : 20097
http://ovni-extraterrestre.com/

loupe TR3B: En finir avec la rumeur Tr3B (Science fiction)

le Mer 09 Déc 2009, 20:23
Bonjour,

voici un sujet pour étudier le cas du Tr3b un soi disant avion secret américain. Il s'agit de rechercher les infos dont on dispose là dessus.

Les hypothèses des sceptiques
Globalement l'explication des sceptiques, sur cette vague comme sur tous les milliers de cas d'ovnis rapportés depuis 1947, est toujours la même.
A la base peut être une confusion peu banale (avion, hélicoptère, à la rigueur un avion secret militaire) mais réelle. Par la suite une vague de désinformation médiatique et le désir de "croire" du grand public, amplifiant les habituelles méprises quotidiennes (lune, vénus, avions, etc.), le tout saupoudré d'une bonne dose d'affabulateurs ou de truqueurs de photographie, trop heureux de décrocher à moindres frais quelques heures de célébrité internationale !
Ce qu'il y a d'imparable avec ce raisonnement c'est que 1) on peut l'avancer tout le temps, 2) il ne nécessite strictement aucune preuve de la part de ses partisans, la charge de la preuve est intégralement reportée sur ceux qui n'y adhéreraient pas d'instinct.

Voyons tout de même un peu plus en détail ce que cela a donné pour la Vague Belge 89-93.
Prototype d'avion secret : F117, LoFlyte, TR-3B "Astra"
F117-A "Night Hawk"
L'avion furtif F-117

On nous avait déjà fait le même coup après la vague française de 1954. Sauf qu'au lieu du F-117A ou plus récemment du TR-3B "Astra", il s'agissait alors du Coléoptère de l'ingénieur Leduc, dont le premier vol officiel de l'unique prototype eut lieu le 5 mai 1959 et la construction fut définitivement abandonnée quelques mois plus tard après l'accident grave dont fut victime son pilote.

Les medias ont tout d'abord largement répandu l'idée dans le grand public que l'ovni triangulaire de la vague Belge était l'avion furtif américain F117-A. En particulier le magazine scientifique français Science & Vie qui titrait en couverture dans son N° 873 de juin 1990 "L'OVNI c'est lui !". Le journaliste Bernard Thouanel publiait page 84 un long dossier censé étayer cette explication.

Hélas cette "explication minute", issue du raisonnement biaisé des ufosceptiques ne tient pas la route.
Citons pour s'en convaincre une source impartiale (ie : non inféodée à un quelconque mouvement ufologique), puisqu'il s'agit de La Rédaction Nationale, responsable de la publication officielle des interventions au Parlement belge. En l'occurence il s'agit de la réponse (document 969700625, département D 20), présentée à la mi-mai 1997, à la question n° 222 de Monsieur le Député Van Eetvelt en date du 23 décembre 1996 (source = Inforespace décembre 1997) :

(1) Les USA n'ont jamais demandé l'autorisation de faire des vols expérimentaux au-dessus de la Belgique.
(2) De tels avions n'ont pas l'autorisation de voler dans le trafic aérien normal sans être équipés de réflecteurs radar. Ils doivent pouvoir être observés par les radars sinon ils poseraient un danger potentiel pour le trafic aérien.
(3) Ce type d'avion vole à une vitesse conventionnelle. Pour voler à de très basses vitesses telles que décrites dans les témoignages, ils devraient disposer d'un système de propulsion dirigeable (vectored thrust). Pour autant que nous soyons au courant, ceci n'est pas le cas. En tout cas, pour rester immobile ou pour voler à très basse vitesse, il faut développer une poussée plus grande que le poids de l'avion. Avec tous les systèmes de propulsion connus actuellement, ceci est impossible sans génération d'un bruit très important.
(4) L'Ambassade américaine a fait un communiqué de presse pour confirmer qu'il n'y a pas eu de vols F 117A au-dessus de la Belgique.

NB : le suffixe "A" (parfois "B") accolé au nom du F117 ne signifie pas qu'il s'agit d'un prototype (ils sont généralement identifiés par le préfixe "Y"), ni qu'il s'agirait d'un appareil mono ou biplace. Il s'agit tout simplement de variantes du modèle, en l'occurence ici :

* Have Blue (XST) : prototype (2 construits)
* YF-117A : version de Pré-Production
* F-117A : Production version (59 construits)
* F-117B : Proposed improvement
* F-117N : Proposed naval version



LoFlyte Le LoFlyte LoFlyte_camion
Le LoFlyte

Une rumeur a ensuite été lancée (par qui ?) prétendant qu'il pouvait s'agir d'un engin encore plus secret : le LoFlyte. Cette hypothèse farfelue a été rapidement démontée, notamment par Thierry Wathelet, alors membre d'UFOCOM. Lire son excellent dossier ici (suivre les liens, plus de 5 pages denses en tout).
Le premier vol d'essai "grandeur nature" de cet avion se déroulera seulement dans le courant du mois de novembre 96, soit 7 ans après le début de la Vague Belge, à Dryden. Jusqu'à lors, l'avion était simplement un modèle réduit de 100 pouces (~2m54) subissant des tests aérodynamiques dans leur "tunnel à vent".
Voir également l'excellente page sur le site "Les ovnis vus de près" de Patrick Gross.

D'ailleurs dans un document officiel issu du Ministère de la Défense Belge et transmis par fax, via la Rédaction Nationale, en date du 03 juin 1997, il est clairement établi que non seulement les hypothèses LoFlyte, F117 et ULM sont totalement écartées par les autorités Belges, mais que globalement le cas est loin d'être clôs, comme l'avaient abusivement clamé tous les médias de l'époque après une certaine déclaration du ministre M. Poncelet.
Mais bien évidemment, autant les messages "anti-OVNI" ont été abondamment médiatisés, autant ce document, pourtant nettement plus prudent, est passé complètement sous silence...

Aurora
L'Aurora (vue d'artiste)
TR3-A Black Manta
Le TR3-A "black manta"
Les légendes urbaines


Le Loflyte commençant à faire "long feu", les spéculations ont alors franchi un degré de plus dans l'invérifiable pour tomber dans la science-fiction voire le complot. Certains ont donc avancé que ces mystérieux triangles belges seraient des prototypes encore plus secrets et encore plus avancés technologiquement, issus des mythiques "black programs" : Aurora, TR3-A Black Manta, TR3-B, Hypersoar, dirigeable furtif géant, etc. Antigravitation, MHD propulsive, ces engins secrets US n'ont semble-t-il rien à envier aux soucoupes volantes extraterrestres !

Ce qui caractérise toutes ces hypothèses, hormis qu'elles soient strictement invérifiables, c'est généralement qu'elles sont émises par des personnes ne connaissant pas la vague belge, ni souvent l'ufologie en général, n'ayant jamais enquêté sur le terrain, et n'ayant même pour la plupart aucune compétence dans les domaines aéronautiques de pointe.
Un certain Edgar Fouché est connu pour répandre ces théories sur le web, reprises également par jean-marc Roeder (lire la revue TOP Secret) et bien d'autres. Mais le web fourmille de forums et sites amateurs/complotistes détaillant à loisir ces engins mystérieux.

Notons par exemple, sur le site de Jeff Rense, cette page (en anglais) de l'ufologue Tim Matthews, du 13/6/1999, citant un autre ufologue, Eric Morris, du BUFOSC. Ce dernier reprend à son compte les paroles d'un supposé pilote de la Force Aérienne Belge (non cité évidemment), affirmant que la vague belge était un cover-up pour camoufler les vols d'une plateforme militaire triangulaire secrète, basée dans le sud-ouest de l'angleterre ! Nul ne s'étonnera dans cet article que Tim Matthews cite à l'appui de sa thèse une seule source, le fameux ufo-sceptique flamand Wim Van Utrecht, dont on pourra apprécier sur cette page toute la "pertinence" du jugement et la rigueur de ses enquêtes ! Nul ne s'étonnera non plus que Tim Matthews (dis)qualifie du terme "agents du gouvernement" tous ceux qui, comme Nick Pope ou votre serviteur, rappellent avec bon sens qu'aucune armée au monde ne dispose encore d'engins volants ayant les caractéristiques et performances en vol des "vrais" ovnis. Il n'y a pas de complot pour cacher la vérité sur les ovnis, non, il y a un complot pour cacher que nos militaires, tout en montrant de coûteux avions censés représenter le "top" de la technologie, dispose en réalité d'une panoplie de "soucoupes" et de "plateformes géantes" à faire palir de jalousie de commandant Kirk ou Buck Rogers ... bin voyons !

En réalité, même secrets, les programmes d'avions militaires d'avant-garde américains doivent respecter certaines contraintes :

* budgétaires : ces programmes coûtent très cher, et cela doit se voir sur les budgets militaires ou de sécurité. Voir par exemple (attention format pdf) : "Secteur privé et gestion du domaine de la défense en amérique du nord : la dynamique créée suite à la fin de la guerre froide", par Yves Bélanger, département de sciences politiques, université du Québec à Montréal. Ou cet article plus récent dans L'Express du 29/08/2002 : "Les très chères emplettes du Pentagone".
* de sécurité : rappelons en effet que, s'agissant de prototypes et non d'avions de série, imaginer que les Américains auraient pu venir en tester un (à fortiori, vu le coût, plusieurs) au-dessus de la Belgique, qui est un des pays dont la densité de population est la plus élevée d'Europe et ce, dès 1989, relève du délire pur et simple !
* d'efficacité : l'état de l'art, le "top" de l'aviation US pour les 15 ans à venir est censé être le Joint Strike Fighter (code F35), dont on pourra juger sur le lien ci-joint (pdf) des "performances". Pourquoi les USA dépenseraient-ils de manière visible des dizaines de milliards de dollars chaque année dans des programmes "officiels", pour des appareils ayant des performances tout juste supérieures à celles de nos avions actuels, s'ils disposaient déjà en 1990 d'appareils dignes de la science-fiction ? Comme le disait le capitaine Ruppelt (responsable du projet Blue book) :
"Nous dépensions des milliards de dollars pour fabriquer des avions atteignants tout juste la vitesse du son, il eut été stupide de penser que tout cet argent servait à dissimuler l'existence d'une arme du genre des UFO". Une remarque vieille de plus de 50 ans mais qui conserve toute sa pertinence. A moins de tomber dans les thèses complotistes les plus spéculatives. Avouez que pour des "sceptiques" qui veulent réfuter les ovnis et l'HET, ce serait un comble non ?

Enfin, last but not least, notons que nous sommes maintenant 16 ans après le début de la vague des triangles belges. Et qu'aucun des supposés prototypes secrets censés avoir joué à cache-cache avec la population à cette époque, n'a été encore dévoilé par l'armée américaine, comme cela fut le cas avant pour le F117 et pour tous les avions "secrets". Non seulement ça, mais les plateformes plus-légères que l'air de transport de masse, ou les avions capables de furtivité totale et de performances en vol de type Aurora, sont encore aujourd'hui de simples "projets" dans les cartons à dessin, quand ce ne sont pas purement et simplement des spéculations webophiles issues de l'imagination débordante de chasseurs de mystères auto-proclamés 'experts es-aréonautique de pointe' ! L'Aurora ou le TR3-A étaient déjà de la science-fiction en 1990, ils le restent encore aujourd'hui, jusqu'à preuve du contraire.
La preuve justement parlons-en. C'est à celui qui fait une affirmation, extraordinaire qui plus est, d'en apporter la preuve dit-on. Dans ce cas les défenseurs de l'explication "prototype ultra-secret" doivent apporter deux preuves :
- que des appareils tels que ceux (trop) souvent cités ci-dessus existent bel et bien
- qu'ils sont capables d'expliquer les observations de la vague belge

Je leur souhaite bon courage.

L'avion de télécommunications AWACS
L'astrophysicien Belge P. Magain (encore lui ! Voir l'article sur la photo de Petit-Rechain) a eu une révélation en 1992 après avoir observé personnellement dans le ciel les 3 feux de signalisation d'un AWACS en mission (chose fréquente en Belgique à cette époque) : les ovnis de la vague Belge, c'était ça. Une méprise avec un AWACS. Une telle idée géniale ne mérite pas plus de commentaire ...

Autres
Il a aussi été mention de la possibilité que ces ovnis étaient en fait des drones d'espionnages. Aurait-on plus d'informations sur la description des observations pour vérifier si cela serait compatible avec un engin volant conventionnel ? Pourrait-on écarter toute confusion possible avec un drône ou en engin de manufacture terrestre ?

A rédiger ...



Table des matières
Les sceptiques
Wim Van Utrecht
WimVanUtrechtWim Van Utrecht est un sceptique néerlandais, fondateur de deux groupes ufologiques : SVL (Groupement d'Etudes des Apparitions d'Objets Lumineux Inconnus, dont il est le président) et Caelestia (dont il est le rédacteur en Chef).

Ce "sceptique", comme nous l'avons vu plus haut, continue à prétendre que l'ovni du 29/11/89 observé par les gendarmes von Montigny et Nicoll était ... Vénus, et que la photo de Petit Rechain est un grossier trucage. Pour le reste il se contente d'afficher ses croyances en niant simplement toute réalité à cette vague, sans guère d'arguments. Voir les réfutations de ces "explications" dans les pages consacrées à ces deux cas particuliers. Parmi ses écrits relatifs à la vague belge :
- Cet article sur le site de la SOBEPS
- Cet article sur le site sceptique Néerlandais SKEPTER (lire mon commentaire en fin d'article)

Marc Hallet
Marc Hallet est un ultra-sceptique zététicien, les soucoupes sont pour lui un mythe. Il est d'autant plus virulent qu'il reconnait avoir été dans son adolescence un "croyant" très naif ... Depuis il n'en finit plus de se venger ... Son site est édifiant : Il est devenu tellement extrémiste qu'il fustige même les traditions populaires : il veut supprimer toutes les fêtes usuelles (Paques, Noel, Halloween,...) au prétexte qu'elles dérivent de supersititions ancestrales ?!

Principaux 'arguments' de Marc Hallet :

* La communauté scientifique Belge n'a pas approuvé le travail de la SOBEPS
* La poursuite F16 : Meesseen se rétracte dans le vol2 (NDR : "Vague d'OVNI sur la Belgique, tome 2") et admet que ça peut être un artefact météorologique. Or il s'agit de la seule "preuve physique" à part la photo de Petit Rechain
* Dénigrement du Pr Meesseen qui se serait laissé piéger par un "son d'ovni" factice
* Débunk de la photo de Petit-Rechain
* Les témoignages de "lumières en triangle" ne valent rien sans photo/vidéo car rien ne prouve que ce n'étaient pas simplement des avions ordinaires
* Enqueteurs SOBEPS biaisés et mauvais : déclarations de Jean-Luc Vertongen et Genevieve Van Overmeire (chefs de la SOBEPS démissionnaires) qui parlent de la SOBEPS comme étant une "secte dévouée à l'hypothèse extraterrestre"
* Nombreuses incohérences textuelles détectées dans les deux tomes "Vagues d'ovnis" de la SOBEPS

Discussion :

Voir cette page, qui démonte point par point l'un des textes les plus significatifs de Marc Hallet sur la vague belge, et notamment tous les 'arguments' ci-dessus.
Autres points de vue sceptiques

* le site de Michel Leurquin (3 pages relativement anecdotiques sur le sujet, témoignant surtout de la croyance - négative - de leur auteur). Une excellente critique d'un texte du sceptique Michel Leurquin par Patrick Gross : http://ufologie.net/htm/stupidbelgium01f.htm
* le site de Tim Printy (en anglais, un long article qui a le mérite de détailler la position des sceptiques)
* le texte de Marc Lafleur, des Sceptiques du Québec, qui visiblement critique sans rien connaitre de la vague belge, sans avoir aucunement enqueté. Il continue même de soutenir la thèse du F117, réfutée depuis unanimement (lire "deuxième preuve" vers 30% du texte).
* Werner Walter (UFOs, Die Wahrheit, 1996) prone lui aussi (comme Wim Van Utrecht) la thèse des ultra légers motorisés (ULM) sans la moindre enquête sur place et sans tenir compte de ce qui a été observé réellement.
* Paul Vanbrabant
* Thierry Veyt (ancien membre de la SOBEPS, exclu de l'association, et qui a intenté un procès ensuite (perdu) à la SOBEPS)


De l'attitude des "sceptiques"
Pour en revenir aux ufosceptiques néerlandophones, il est également très regrettable que cette équipe ait attendu près de 10 ans pour faire entendre sa voix et affirmer sa différence alors qu'il lui aurait été possible dès les premiers jours de la vague de se joindre aux équipes d'enquêteurs, étonnement peu nombreux, qui ne savaient littéralement plus où donner de la tête et des jambes alors qu'ils sillonnaient la région pour effectuer leur travail de fourmi. Compte tenu de la quantité de matière, ils auraient même plutôt été les bienvenus ! Ce fut par exemple le cas du NUFOC qui a fort obligeamment transmis à la SOBEPS des copies de plusieurs de ses enquêtes.

Enfin, comment ne pas soupçonner dans cette tardive autant qu'inattendue démarche de la part de ces ufologues néerlandophones ce que dans son livre référence F. Parmentier qualifie de "ciblage" :

"le ciblage : [consiste à] choisir un cas dont un ou plusieurs détails peuvent être attaqués afin de fragiliser la cohérence d'ensemble et, en corollaire, se taire sur les cas n'offrant pas de prise" (PAR2004, p 275)

car c'est exactement ce dont il s'agit ici. Pour toutes ces raisons, l' "invention" comme dirait P. Lagrange, tardive et "de circonstance" de cette explication ne peut donc qu'être rejetée.

Bibliographie :

* INF95 : Article du Pr Meessen dans Inforespace, revue de la SOBEPS, n°95 d'octobre 1997. Et sa version Internet : "Etude de 2 observations du 29/11/1989" ( http://meessen.free.fr/AMeessen/Gileppe/)
* VOB1 et 2 : Vague d'Ovni sur la Belgique, Tome 1 et Tome 2.
* PAR2004 : François Parmentier, "OVNI : 60 ans de désinformation" éd. du Rocher.

http://adelmon.free.fr/vaguebelge/skeptic.html


Dernière édition par Benjamin.d le Dim 02 Jan 2011, 16:18, édité 2 fois

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog Ovni et vie extraterrestre :http://ovni-extraterrestre.com/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Lionel1512
Lionel1512
Equipe du forum
Equipe du forum
TR3B: réalité ou science fiction ? - Page 3 Empty

Masculin Age : 41
Nombre de messages : 101
Inscription : 04/08/2009
Localisation : Bordeaux
Emploi : Tatoueur
Passions : Ufologie, informatique, sport, musique, moto
Règlement : Règlement
Points de Participation : 3842

loupe Re: TR3B: réalité ou science fiction ?

le Mer 09 Déc 2009, 20:36
Bon eh bien voilà! Là au moins c'est clair! TR3B: réalité ou science fiction ? - Page 3 Icon_cool

Merci pour ces infos cher Monsieur!
Jérôme
Jérôme
Equipe du forum
Equipe du forum
TR3B: réalité ou science fiction ? - Page 3 Empty

Masculin Age : 46
Nombre de messages : 825
Inscription : 02/01/2009
Localisation : Ile de La Réunion
Emploi : ********
Passions : Famille, nature, zinzinlogie, moto, gastronomie
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4777

loupe Re: TR3B: réalité ou science fiction ?

le Ven 11 Déc 2009, 08:46
Merci Benjamin de rétablir les faits tels qu'ils nous apparaissent réellement après études et analyses rigoureuses et sérieuses.

On a peut être pas la science infuse, mais faut pas non plus nous prendre pour des gogos.... TR3B: réalité ou science fiction ? - Page 3 879641

Quand à ceux qui tenterai à nouveau de nous faire prendre des vessies pour des lanternes où à semer le doute dans l'esprit des lecteurs en quête d'informations sérieuses.....il y a la porte de sortie!

_______________________________________
"Il est temps de découvrir que tous les systèmes de pensée sont en réalité des systèmes pour EVITER de penser !" Aimé Michel
« Seuls, les charlatans drapés dans leur imbécillité peuvent croire aux ballons-sondes, aux phantasmes et aux hallucinations toutes les fois que l’univers s’exprime dans un langage non conforme à cet amas de concepts traditionnels et d’idées préconçues qu’ils considèrent comme la seule vérité. » Jean Cocteau
Anonymous
Invité
Invité

loupe Re: TR3B: réalité ou science fiction ?

le Lun 14 Déc 2009, 16:56
Oui, c'est très clair...je suis étonné avec toutes les choses clair précises que tu peux écrire que tu n'est jamais eu de contacts étranges voir de pressions pour ralentir certaines choses que tu peux dire.

Au départ je pensais même que tu été un désinformateur (employé de l'armé française qui nous dirige dans une mauvaise direction), mais à force de te lire je vois que c'est tout le contraire.Je serais pour ma part assez inquiet de dire tout ce que tu peux dire.
Sans rentrer dans les détails, tu as écris récemment un sujet et tu est peut être sans le savoir dans le vrai...Les infos que tu as écris sont classé top secret en France.

Certaines personnes ne veulent pas que celà ce sache et toi tu met sa à la porter de tous sur ton forum...
Je le redis, je comprend toujours pas pourquoi "ils" te laissent faire.

En tout cas bonne continuation TR3B: réalité ou science fiction ? - Page 3 Icon_wink

et bravo pour ton travail exceptionnel sur l'ufologie car tu est l'unique personne francophone qui nous fait partager autant est grâcieusement.
Jérôme
Jérôme
Equipe du forum
Equipe du forum
TR3B: réalité ou science fiction ? - Page 3 Empty

Masculin Age : 46
Nombre de messages : 825
Inscription : 02/01/2009
Localisation : Ile de La Réunion
Emploi : ********
Passions : Famille, nature, zinzinlogie, moto, gastronomie
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4777

loupe Re: TR3B: réalité ou science fiction ?

le Lun 14 Déc 2009, 17:30
Alexandre !!!
Tu as tout compris de l'origine du respect voué à Benjamin.
Il est indispensable d'avoir ce que tu exprime en tête....cela permet de mieux comprendre la "vie" du Forum.
Bravo pour tes éloges auxquelles je suis solidaire.

Amitiés

_______________________________________
"Il est temps de découvrir que tous les systèmes de pensée sont en réalité des systèmes pour EVITER de penser !" Aimé Michel
« Seuls, les charlatans drapés dans leur imbécillité peuvent croire aux ballons-sondes, aux phantasmes et aux hallucinations toutes les fois que l’univers s’exprime dans un langage non conforme à cet amas de concepts traditionnels et d’idées préconçues qu’ils considèrent comme la seule vérité. » Jean Cocteau
Benjamin.d
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
TR3B: réalité ou science fiction ? - Page 3 Empty

Masculin Age : 41
Nombre de messages : 13009
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
Points de Participation : 20097
http://ovni-extraterrestre.com/

loupe Re: TR3B: réalité ou science fiction ?

le Ven 25 Déc 2009, 11:55
Bonjour,

voici un sujet pour étudier le cas du Tr3b un soi disant avion secret américain. Il s'agit de rechercher les infos dont on dispose là dessus.

Les hypothèses des sceptiques
Globalement l'explication des sceptiques, sur cette vague comme sur tous les milliers de cas d'ovnis rapportés depuis 1947, est toujours la même.
A la base peut être une confusion peu banale (avion, hélicoptère, à la rigueur un avion secret militaire) mais réelle. Par la suite une vague de désinformation médiatique et le désir de "croire" du grand public, amplifiant les habituelles méprises quotidiennes (lune, vénus, avions, etc.), le tout saupoudré d'une bonne dose d'affabulateurs ou de truqueurs de photographie, trop heureux de décrocher à moindres frais quelques heures de célébrité internationale !
Ce qu'il y a d'imparable avec ce raisonnement c'est que 1) on peut l'avancer tout le temps, 2) il ne nécessite strictement aucune preuve de la part de ses partisans, la charge de la preuve est intégralement reportée sur ceux qui n'y adhéreraient pas d'instinct.

Voyons tout de même un peu plus en détail ce que cela a donné pour la Vague Belge 89-93.
Prototype d'avion secret : F117, LoFlyte, TR-3B "Astra"
F117-A "Night Hawk"
L'avion furtif F-117

On nous avait déjà fait le même coup après la vague française de 1954. Sauf qu'au lieu du F-117A ou plus récemment du TR-3B "Astra", il s'agissait alors du Coléoptère de l'ingénieur Leduc, dont le premier vol officiel de l'unique prototype eut lieu le 5 mai 1959 et la construction fut définitivement abandonnée quelques mois plus tard après l'accident grave dont fut victime son pilote.

Les medias ont tout d'abord largement répandu l'idée dans le grand public que l'ovni triangulaire de la vague Belge était l'avion furtif américain F117-A. En particulier le magazine scientifique français Science & Vie qui titrait en couverture dans son N° 873 de juin 1990 "L'OVNI c'est lui !". Le journaliste Bernard Thouanel publiait page 84 un long dossier censé étayer cette explication.

Hélas cette "explication minute", issue du raisonnement biaisé des ufosceptiques ne tient pas la route.
Citons pour s'en convaincre une source impartiale (ie : non inféodée à un quelconque mouvement ufologique), puisqu'il s'agit de La Rédaction Nationale, responsable de la publication officielle des interventions au Parlement belge. En l'occurence il s'agit de la réponse (document 969700625, département D 20), présentée à la mi-mai 1997, à la question n° 222 de Monsieur le Député Van Eetvelt en date du 23 décembre 1996 (source = Inforespace décembre 1997) :

(1) Les USA n'ont jamais demandé l'autorisation de faire des vols expérimentaux au-dessus de la Belgique.
(2) De tels avions n'ont pas l'autorisation de voler dans le trafic aérien normal sans être équipés de réflecteurs radar. Ils doivent pouvoir être observés par les radars sinon ils poseraient un danger potentiel pour le trafic aérien.
(3) Ce type d'avion vole à une vitesse conventionnelle. Pour voler à de très basses vitesses telles que décrites dans les témoignages, ils devraient disposer d'un système de propulsion dirigeable (vectored thrust). Pour autant que nous soyons au courant, ceci n'est pas le cas. En tout cas, pour rester immobile ou pour voler à très basse vitesse, il faut développer une poussée plus grande que le poids de l'avion. Avec tous les systèmes de propulsion connus actuellement, ceci est impossible sans génération d'un bruit très important.
(4) L'Ambassade américaine a fait un communiqué de presse pour confirmer qu'il n'y a pas eu de vols F 117A au-dessus de la Belgique.

NB : le suffixe "A" (parfois "B") accolé au nom du F117 ne signifie pas qu'il s'agit d'un prototype (ils sont généralement identifiés par le préfixe "Y"), ni qu'il s'agirait d'un appareil mono ou biplace. Il s'agit tout simplement de variantes du modèle, en l'occurence ici :

* Have Blue (XST) : prototype (2 construits)
* YF-117A : version de Pré-Production
* F-117A : Production version (59 construits)
* F-117B : Proposed improvement
* F-117N : Proposed naval version



LoFlyte Le LoFlyte LoFlyte_camion
Le LoFlyte

Une rumeur a ensuite été lancée (par qui ?) prétendant qu'il pouvait s'agir d'un engin encore plus secret : le LoFlyte. Cette hypothèse farfelue a été rapidement démontée, notamment par Thierry Wathelet, alors membre d'UFOCOM. Lire son excellent dossier ici (suivre les liens, plus de 5 pages denses en tout).
Le premier vol d'essai "grandeur nature" de cet avion se déroulera seulement dans le courant du mois de novembre 96, soit 7 ans après le début de la Vague Belge, à Dryden. Jusqu'à lors, l'avion était simplement un modèle réduit de 100 pouces (~2m54) subissant des tests aérodynamiques dans leur "tunnel à vent".
Voir également l'excellente page sur le site "Les ovnis vus de près" de Patrick Gross.

D'ailleurs dans un document officiel issu du Ministère de la Défense Belge et transmis par fax, via la Rédaction Nationale, en date du 03 juin 1997, il est clairement établi que non seulement les hypothèses LoFlyte, F117 et ULM sont totalement écartées par les autorités Belges, mais que globalement le cas est loin d'être clôs, comme l'avaient abusivement clamé tous les médias de l'époque après une certaine déclaration du ministre M. Poncelet.
Mais bien évidemment, autant les messages "anti-OVNI" ont été abondamment médiatisés, autant ce document, pourtant nettement plus prudent, est passé complètement sous silence...

Aurora
L'Aurora (vue d'artiste)
TR3-A Black Manta
Le TR3-A "black manta"
Les légendes urbaines


Le Loflyte commençant à faire "long feu", les spéculations ont alors franchi un degré de plus dans l'invérifiable pour tomber dans la science-fiction voire le complot. Certains ont donc avancé que ces mystérieux triangles belges seraient des prototypes encore plus secrets et encore plus avancés technologiquement, issus des mythiques "black programs" : Aurora, TR3-A Black Manta, TR3-B, Hypersoar, dirigeable furtif géant, etc. Antigravitation, MHD propulsive, ces engins secrets US n'ont semble-t-il rien à envier aux soucoupes volantes extraterrestres !

Ce qui caractérise toutes ces hypothèses, hormis qu'elles soient strictement invérifiables, c'est généralement qu'elles sont émises par des personnes ne connaissant pas la vague belge, ni souvent l'ufologie en général, n'ayant jamais enquêté sur le terrain, et n'ayant même pour la plupart aucune compétence dans les domaines aéronautiques de pointe.
Un certain Edgar Fouché est connu pour répandre ces théories sur le web, reprises également par jean-marc Roeder (lire la revue TOP Secret) et bien d'autres. Mais le web fourmille de forums et sites amateurs/complotistes détaillant à loisir ces engins mystérieux.

Notons par exemple, sur le site de Jeff Rense, cette page (en anglais) de l'ufologue Tim Matthews, du 13/6/1999, citant un autre ufologue, Eric Morris, du BUFOSC. Ce dernier reprend à son compte les paroles d'un supposé pilote de la Force Aérienne Belge (non cité évidemment), affirmant que la vague belge était un cover-up pour camoufler les vols d'une plateforme militaire triangulaire secrète, basée dans le sud-ouest de l'angleterre ! Nul ne s'étonnera dans cet article que Tim Matthews cite à l'appui de sa thèse une seule source, le fameux ufo-sceptique flamand Wim Van Utrecht, dont on pourra apprécier sur cette page toute la "pertinence" du jugement et la rigueur de ses enquêtes ! Nul ne s'étonnera non plus que Tim Matthews (dis)qualifie du terme "agents du gouvernement" tous ceux qui, comme Nick Pope ou votre serviteur, rappellent avec bon sens qu'aucune armée au monde ne dispose encore d'engins volants ayant les caractéristiques et performances en vol des "vrais" ovnis. Il n'y a pas de complot pour cacher la vérité sur les ovnis, non, il y a un complot pour cacher que nos militaires, tout en montrant de coûteux avions censés représenter le "top" de la technologie, dispose en réalité d'une panoplie de "soucoupes" et de "plateformes géantes" à faire palir de jalousie de commandant Kirk ou Buck Rogers ... bin voyons !

En réalité, même secrets, les programmes d'avions militaires d'avant-garde américains doivent respecter certaines contraintes :

* budgétaires : ces programmes coûtent très cher, et cela doit se voir sur les budgets militaires ou de sécurité. Voir par exemple (attention format pdf) : "Secteur privé et gestion du domaine de la défense en amérique du nord : la dynamique créée suite à la fin de la guerre froide", par Yves Bélanger, département de sciences politiques, université du Québec à Montréal. Ou cet article plus récent dans L'Express du 29/08/2002 : "Les très chères emplettes du Pentagone".
* de sécurité : rappelons en effet que, s'agissant de prototypes et non d'avions de série, imaginer que les Américains auraient pu venir en tester un (à fortiori, vu le coût, plusieurs) au-dessus de la Belgique, qui est un des pays dont la densité de population est la plus élevée d'Europe et ce, dès 1989, relève du délire pur et simple !
* d'efficacité : l'état de l'art, le "top" de l'aviation US pour les 15 ans à venir est censé être le Joint Strike Fighter (code F35), dont on pourra juger sur le lien ci-joint (pdf) des "performances". Pourquoi les USA dépenseraient-ils de manière visible des dizaines de milliards de dollars chaque année dans des programmes "officiels", pour des appareils ayant des performances tout juste supérieures à celles de nos avions actuels, s'ils disposaient déjà en 1990 d'appareils dignes de la science-fiction ? Comme le disait le capitaine Ruppelt (responsable du projet Blue book) :
"Nous dépensions des milliards de dollars pour fabriquer des avions atteignants tout juste la vitesse du son, il eut été stupide de penser que tout cet argent servait à dissimuler l'existence d'une arme du genre des UFO". Une remarque vieille de plus de 50 ans mais qui conserve toute sa pertinence. A moins de tomber dans les thèses complotistes les plus spéculatives. Avouez que pour des "sceptiques" qui veulent réfuter les ovnis et l'HET, ce serait un comble non ?

Enfin, last but not least, notons que nous sommes maintenant 16 ans après le début de la vague des triangles belges. Et qu'aucun des supposés prototypes secrets censés avoir joué à cache-cache avec la population à cette époque, n'a été encore dévoilé par l'armée américaine, comme cela fut le cas avant pour le F117 et pour tous les avions "secrets". Non seulement ça, mais les plateformes plus-légères que l'air de transport de masse, ou les avions capables de furtivité totale et de performances en vol de type Aurora, sont encore aujourd'hui de simples "projets" dans les cartons à dessin, quand ce ne sont pas purement et simplement des spéculations webophiles issues de l'imagination débordante de chasseurs de mystères auto-proclamés 'experts es-aréonautique de pointe' ! L'Aurora ou le TR3-A étaient déjà de la science-fiction en 1990, ils le restent encore aujourd'hui, jusqu'à preuve du contraire.
La preuve justement parlons-en. C'est à celui qui fait une affirmation, extraordinaire qui plus est, d'en apporter la preuve dit-on. Dans ce cas les défenseurs de l'explication "prototype ultra-secret" doivent apporter deux preuves :
- que des appareils tels que ceux (trop) souvent cités ci-dessus existent bel et bien
- qu'ils sont capables d'expliquer les observations de la vague belge

Je leur souhaite bon courage.

L'avion de télécommunications AWACS
L'astrophysicien Belge P. Magain (encore lui ! Voir l'article sur la photo de Petit-Rechain) a eu une révélation en 1992 après avoir observé personnellement dans le ciel les 3 feux de signalisation d'un AWACS en mission (chose fréquente en Belgique à cette époque) : les ovnis de la vague Belge, c'était ça. Une méprise avec un AWACS. Une telle idée géniale ne mérite pas plus de commentaire ...

Autres
Il a aussi été mention de la possibilité que ces ovnis étaient en fait des drones d'espionnages. Aurait-on plus d'informations sur la description des observations pour vérifier si cela serait compatible avec un engin volant conventionnel ? Pourrait-on écarter toute confusion possible avec un drône ou en engin de manufacture terrestre ?

A rédiger ...



Table des matières
Les sceptiques
Wim Van Utrecht
WimVanUtrechtWim Van Utrecht est un sceptique néerlandais, fondateur de deux groupes ufologiques : SVL (Groupement d'Etudes des Apparitions d'Objets Lumineux Inconnus, dont il est le président) et Caelestia (dont il est le rédacteur en Chef).

Ce "sceptique", comme nous l'avons vu plus haut, continue à prétendre que l'ovni du 29/11/89 observé par les gendarmes von Montigny et Nicoll était ... Vénus, et que la photo de Petit Rechain est un grossier trucage. Pour le reste il se contente d'afficher ses croyances en niant simplement toute réalité à cette vague, sans guère d'arguments. Voir les réfutations de ces "explications" dans les pages consacrées à ces deux cas particuliers. Parmi ses écrits relatifs à la vague belge :
- Cet article sur le site de la SOBEPS
- Cet article sur le site sceptique Néerlandais SKEPTER (lire mon commentaire en fin d'article)

Marc Hallet
Marc Hallet est un ultra-sceptique zététicien, les soucoupes sont pour lui un mythe. Il est d'autant plus virulent qu'il reconnait avoir été dans son adolescence un "croyant" très naif ... Depuis il n'en finit plus de se venger ... Son site est édifiant : Il est devenu tellement extrémiste qu'il fustige même les traditions populaires : il veut supprimer toutes les fêtes usuelles (Paques, Noel, Halloween,...) au prétexte qu'elles dérivent de supersititions ancestrales ?!

Principaux 'arguments' de Marc Hallet :

* La communauté scientifique Belge n'a pas approuvé le travail de la SOBEPS
* La poursuite F16 : Meesseen se rétracte dans le vol2 (NDR : "Vague d'OVNI sur la Belgique, tome 2") et admet que ça peut être un artefact météorologique. Or il s'agit de la seule "preuve physique" à part la photo de Petit Rechain
* Dénigrement du Pr Meesseen qui se serait laissé piéger par un "son d'ovni" factice
* Débunk de la photo de Petit-Rechain
* Les témoignages de "lumières en triangle" ne valent rien sans photo/vidéo car rien ne prouve que ce n'étaient pas simplement des avions ordinaires
* Enqueteurs SOBEPS biaisés et mauvais : déclarations de Jean-Luc Vertongen et Genevieve Van Overmeire (chefs de la SOBEPS démissionnaires) qui parlent de la SOBEPS comme étant une "secte dévouée à l'hypothèse extraterrestre"
* Nombreuses incohérences textuelles détectées dans les deux tomes "Vagues d'ovnis" de la SOBEPS

Discussion :

Voir cette page, qui démonte point par point l'un des textes les plus significatifs de Marc Hallet sur la vague belge, et notamment tous les 'arguments' ci-dessus.
Autres points de vue sceptiques

* le site de Michel Leurquin (3 pages relativement anecdotiques sur le sujet, témoignant surtout de la croyance - négative - de leur auteur). Une excellente critique d'un texte du sceptique Michel Leurquin par Patrick Gross : http://ufologie.net/htm/stupidbelgium01f.htm
* le site de Tim Printy (en anglais, un long article qui a le mérite de détailler la position des sceptiques)
* le texte de Marc Lafleur, des Sceptiques du Québec, qui visiblement critique sans rien connaitre de la vague belge, sans avoir aucunement enqueté. Il continue même de soutenir la thèse du F117, réfutée depuis unanimement (lire "deuxième preuve" vers 30% du texte).
* Werner Walter (UFOs, Die Wahrheit, 1996) prone lui aussi (comme Wim Van Utrecht) la thèse des ultra légers motorisés (ULM) sans la moindre enquête sur place et sans tenir compte de ce qui a été observé réellement.
* Paul Vanbrabant
* Thierry Veyt (ancien membre de la SOBEPS, exclu de l'association, et qui a intenté un procès ensuite (perdu) à la SOBEPS)


De l'attitude des "sceptiques"
Pour en revenir aux ufosceptiques néerlandophones, il est également très regrettable que cette équipe ait attendu près de 10 ans pour faire entendre sa voix et affirmer sa différence alors qu'il lui aurait été possible dès les premiers jours de la vague de se joindre aux équipes d'enquêteurs, étonnement peu nombreux, qui ne savaient littéralement plus où donner de la tête et des jambes alors qu'ils sillonnaient la région pour effectuer leur travail de fourmi. Compte tenu de la quantité de matière, ils auraient même plutôt été les bienvenus ! Ce fut par exemple le cas du NUFOC qui a fort obligeamment transmis à la SOBEPS des copies de plusieurs de ses enquêtes.

Enfin, comment ne pas soupçonner dans cette tardive autant qu'inattendue démarche de la part de ces ufologues néerlandophones ce que dans son livre référence F. Parmentier qualifie de "ciblage" :

"le ciblage : [consiste à] choisir un cas dont un ou plusieurs détails peuvent être attaqués afin de fragiliser la cohérence d'ensemble et, en corollaire, se taire sur les cas n'offrant pas de prise" (PAR2004, p 275)

car c'est exactement ce dont il s'agit ici. Pour toutes ces raisons, l' "invention" comme dirait P. Lagrange, tardive et "de circonstance" de cette explication ne peut donc qu'être rejetée.

Bibliographie :

* INF95 : Article du Pr Meessen dans Inforespace, revue de la SOBEPS, n°95 d'octobre 1997. Et sa version Internet : "Etude de 2 observations du 29/11/1989" ( http://meessen.free.fr/AMeessen/Gileppe/)
* VOB1 et 2 : Vague d'Ovni sur la Belgique, Tome 1 et Tome 2.
* PAR2004 : François Parmentier, "OVNI : 60 ans de désinformation" éd. du Rocher.

http://adelmon.free.fr/vaguebelge/skeptic.html

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog Ovni et vie extraterrestre :http://ovni-extraterrestre.com/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Léon.D
Léon.D
Equipe du forum
Equipe du forum
TR3B: réalité ou science fiction ? - Page 3 Empty

Masculin Age : 70
Nombre de messages : 2141
Inscription : 21/10/2007
Localisation : charleroi
Emploi : pensionné
Passions : peche ,bricolage,poules naines .témoin vague belge
Règlement : Règlement
Points de Participation : 5581

loupe Re: TR3B: réalité ou science fiction ?

le Ven 25 Déc 2009, 13:36
Sujets trés interressants a lire .Mais moi aussi j'etais septique avant 1990 sur le sujet ovni et mon caractére reste septique sur ce don je n'ai pas vu de mes propres yeux .Cependant j'ai changé sur le sujet ovni en ayant vu ce que nous avons vu durant ces 2 années de 90 a 92.
Je clame encore trés fort qu'il ne s'agit pas de prototypes ni d'engins secrets envoyés par l'humain dans nos espaces aériens.Je dis simplement que nous sommes confrontés régulièrement par des visiteurs violents nos espaces aériens venant dailleur .Ce n'est pas un soi disant prototype pour (les septiques )que nous avons vu meme deux mais des centaines et je n'exagère pas .

Nous sommes face a l'inexplicable et je pense que les hommes d'etats et militaires de ce monde n'en savent pas plus que nous a ce jour .
Je vous souhaite une bonne lecture et merci a Benjamin .
philippe1962
philippe1962
Légende du forum
Légende du forum
TR3B: réalité ou science fiction ? - Page 3 Empty

Masculin Age : 57
Nombre de messages : 82
Inscription : 07/03/2009
Localisation : saintes ( 17 )
Emploi : securite privee
Passions : informatique - astronomie - radioamateurisme
Règlement : Règlement
Points de Participation : 3991

loupe Re: TR3B: réalité ou science fiction ?

le Sam 16 Jan 2010, 17:01
en fait le f117 n'etait pas si furtif que ca car je me rappelle qu'il y a quelques annees , notre bonne vieille technologie francaise ( cocorico !!! ) avait produit un radar capable de mesurer les deplacements de masses d'air ( essentillement voué a des utilisations meteorologiques donc ) et que , oh surprise on s'est appercu que ce gentil petit radar made in france etait capable de faire apparaitre les sois disants avions furtifs sur son scope !!! bah oui , meme invisible aux radars classiques , un objet evoluant en atmosphere dense deplace des masses d'air donc .... devient visible !! cqfd !! je voudrais bien savoir combien a etee achetee en douce cette belle invention pour eviter de rendre ces fers a repasser furtifs ausi visibles que des porte avions ... TR3B: réalité ou science fiction ? - Page 3 916988
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum