Marque-page social
Conservez et partagez l'adresse de Ovni et vie extraterrestre | Les mystères des Ovnis sur votre site de social bookmarking
Derniers sujets
Quand le Pentagone étudie les ovnis dans le plus grand secret. Un article du New York TimesAujourd'hui à 19:12Polyèdre57Dossier OVNI/NUCLÉAIREAujourd'hui à 18:35Thierry-BLa commission 3AF-SigmaAujourd'hui à 03:37LorelineL’hypothèse de l’univers parallèle (HUP)Hier à 23:59Polyèdre572019: le 18/09 à 7H10 - Ovni en Forme de triangle - METZ -Moselle (dép.57)Hier à 16:58udje5403OVNI(s) : du réalisateur Antony Cordier - La nouvelle série de Canal+Hier à 11:49Polyèdre57MAJ : Matin Ovni dans le monde de Septembre par O.D.H.TvHier à 11:14Polyèdre57[Topic unique] Le robot Curiosity sur Mars Hier à 01:19Loreline"US Navy confirms UFO videos are the real deal"Sam 21 Sep 2019, 20:38FantasioL'évolution de la population humaine en vidéoSam 21 Sep 2019, 18:49LorelineSurvols de centrales nucléaires : ovni ou drones?Sam 21 Sep 2019, 16:59Polyèdre57Sondage Ovnis, créationSam 21 Sep 2019, 03:11(fan)tomasLorraine: les membres de cette régionSam 21 Sep 2019, 00:00Polyèdre57Pierre Lagrange et les extraterrestresJeu 19 Sep 2019, 17:56Polyèdre57Ovni en Belgique ?Jeu 19 Sep 2019, 17:37Polyèdre57Rétention d'informations ...Jeu 19 Sep 2019, 17:18Stéphane TCréation du Commandement Interarmées de l'EspaceJeu 19 Sep 2019, 16:10LorelineLa face cachée de la LuneJeu 19 Sep 2019, 00:35anakinInterview Sobeps avec Patrick FerrynJeu 19 Sep 2019, 00:33anakinOvnis, pour un débat sur Mediapart ...Mer 18 Sep 2019, 19:53Stéphane T AATIP : signification Mer 18 Sep 2019, 18:57Polyèdre57 Une boule de feu au-dessus des marais salants de GuérandeMer 18 Sep 2019, 01:59La RatapinhataLes O.V.N.I., un phénomène socio-psychologique selon les sceptiquesMar 17 Sep 2019, 21:33Polyèdre57L’odyssée interstellaire, une série documentaire de Vincent AmourouxMar 17 Sep 2019, 21:07Hector01Aliens et lieux mauditsMar 17 Sep 2019, 00:06(fan)tomasPrésentationLun 16 Sep 2019, 22:29LorelineProvence-Alpes-Côte d'Azur: les membres de cette régionLun 16 Sep 2019, 22:28LorelinePlus que 5 jours pour choisir le nom de 15 étoiles et de 32 exoplanètes !Lun 16 Sep 2019, 21:25LorelineMercure et OVNILun 16 Sep 2019, 15:06snotgobbler2019: le 15/09 à 14h10 - Boules lumineuses - Harthouse - Bas-Rhin (dép.67)Lun 16 Sep 2019, 09:08aurelien wolff
Annonce
Annonce
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis La théorie du grand rebond

le Sam 30 Mai 2009, 15:50
Merci à mon époux, fichier donner pas lui pour nous tous, la recherche se fait en famille. rire

Amitiés

La théorie du grand rebond Bigbang1.th
ou https://redcdn.net/ihimizer/img16/7547/bigbang1.png

La théorie du grand rebond Bigbangk.th
ou https://redcdn.net/ihimizer/img23/8538/bigbangk.png
thefly
thefly
Equipe du forum
Equipe du forum
La théorie du grand rebond Empty

Masculin Age : 52
Nombre de messages : 573
Inscription : 04/04/2008
Localisation : normandie
Emploi : géomètre
Passions : tout et rien
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4637

Ovnis Re: La théorie du grand rebond

le Sam 30 Mai 2009, 16:06
En effet n'oublions pas que le big bang n'est qu'une theorie,
d'ailleurs de plus en plus mise a mal, mais difficilement "deboulonnable".
Alors pourquoi pas celle ci !!! une de plus.


Cordialement

_______________________________________
"Croire ou ne pas croire, cela n'a aucune importance. Ce qui est intéressant, c'est de poser de plus en plus de questions." (Bernard Werber)

"Placez votre main sur un poêle une minute et ça vous semble durer une heure. Asseyez vous auprès d'une jolie fille une heure et ça vous semble durer une minute. C'est ça la relativité." (Albert Einstein)
Althea
Althea
Equipe du forum
Equipe du forum
La théorie du grand rebond Empty

Féminin Age : 39
Nombre de messages : 519
Inscription : 13/02/2009
Localisation : Nord
Emploi : Professeur
Passions : Astronomie, fantasy, country
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4471

Ovnis Re: La théorie du grand rebond

le Sam 06 Juin 2009, 11:12
Article très intéressant Very Happy

Donc pour résumer, les avantages de cette théorie :

- Plus de problème de singularité, ce concept mathématique qui désigne des points de l'espace temps où toutes les lois de la physique cessent d'être valides. L'univers, dans sa phase de contraction, n'atteint en effet jamais la dimension zéro et la densité infinie puisqu'il reboudit avant.

- On s'affranchit de l'inflation : Le problème de l'homogénéité se résout dans la phase de contraction. Si elle est suffisamment lente pour que les effets gravitationnels demeurent négligeables, le gaz se dilue par diffusion. Avant même l'étape du reboud, donc, l'univers est déjà homogénéisé, ce qui explique qu'il ait les mêmes caractéristiques dans l'univers "d'après".

Rendez-vous dans moins de deux ans pour confronter la théorie aux mesures de Planck.
Althea
Althea
Equipe du forum
Equipe du forum
La théorie du grand rebond Empty

Féminin Age : 39
Nombre de messages : 519
Inscription : 13/02/2009
Localisation : Nord
Emploi : Professeur
Passions : Astronomie, fantasy, country
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4471

Ovnis Re: La théorie du grand rebond

le Ven 03 Juil 2009, 19:46
Notre univers a-t-il connu plusieurs Big Bang ?

Et si notre univers était bien plus âgé qu'on le pensait ? S'il se trouvait dans un cycle sans fin et connaissait tous les mille milliards d'années un nouveau big bang ? Alors, selon une étude parue aujourd'hui dans la revue Science, le problème de la constante cosmologique serait résolu...

La théorie du grand rebond Big_bang_cycle_univers


Un univers dans une boucle infinie ?

Si l'on en croit Paul Steinhardt et Neil Turok, respectivement des universités de Princeton dans le New Jersey et de Cambridge en Angleterre, l'univers que nous connaissons aujourd'hui est au coeur d'une boucle de mille milliards d'années, faisant partie d'un cycle au cours duquel se succèdent Big Bang et Big Crunch. « Depuis les années 60, on pense que le big bang est le point de départ car les lois physiques s'y trouvent mises à mal », explique Turok. Mais, selon lui, les équations de la théorie des cordes permettent au temps d'exister avant le big bang…

Si ce modèle cyclique développé par Paul Steinhardt et Neil Turok est si intéressant, c'est surtout parce qu'il apporte une solution originale au problème de la constante cosmologique.

Le paradoxe de la constante cosmologique

Considérant que l'univers était statique, Albert Einstein avait introduit dans ses équations la constante cosmologique afin de contrebalancer l'expansion de l'univers. Ainsi, deux forces opposées auraient agi sur l'expansion originelle issue du big bang : d'une part la gravitation, tendant à la freiner, d'autre part la constante cosmologique agissant comme une force répulsive.

En 1996, la communauté scientifique découvrait que l'expansion de l'univers s'accélérait. La constante cosmologique, décrivant une force de répulsion, était apparue comme la meilleure explication à cette accélération. Cependant, sa valeur mesurée en cosmologie était 10120 fois inférieure à celle prévue par la physique des particules.

Pourquoi un tel écart ? Dans les années 80, des chercheurs avaient émis l'hypothèse que la constante cosmologique avait pu décroître au cours du temps, partant de la valeur prévue par la physique des particules et atteignant celle qu'on lui connaît aujourd'hui. Mais des travaux complémentaires avaient montré que, dans ce cas, la constante aurait dû diminuer pendant une durée nettement supérieure à 14 milliards d'années. Tout simplement inconcevable, compte tenu de l'âge de notre univers, estimé à environ 14 milliards d'années !


La théorie du grand rebond Einstein

La constante cosmologique a été introduite par Albert Einstein

Une « constante » qui diminue de plus en plus lentement !

Paul Steinhardt et Neil Turok émettent l'hypothèse que l'univers est emprisonné dans une boucle infinie et que, à chaque nouveau Big Bang, les compteurs de matière et de radiation sont remis à zéro tandis que la valeur de la constante cosmologique demeure. Celle-ci diminue au cours des cycles en subissant des transitions quantiques successives.

Les calculs des physiciens montrent que plus la valeur de la constante est grande, plus ces transitions sont rapides, tandis que plus elle diminue, plus elle varie lentement. On serait ainsi dans une période où la constante cosmologique est très faible et met un temps extrêmement long à se modifier.

Bien sûr, les avis sur ce modèle cyclique sont partagés. Mais les auteurs de l'article paru aujourd'hui dans la revue Science pensent que leur concept est vérifiable. D'une part, elle prédit que le big bang a émis des ondes gravitationnelles dans l'espace. D'autre part, la diminution de l'énergie du vide fait appel à un nouveau type de particules fondamentales nommées axions, qui doivent pouvoir être détectées.

De prime abord, une telle explication au paradoxe de la constante cosmologique peut sembler un peu extrême. Mais, comme le fait remarquer Sean Caroll de l'université de Chicago, la plupart des solutions moins extrêmes ont déjà été envisagées puis rejetées…

http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/astronomie/d/notre-univers-a-t-il-connu-plusieurs-big-bang_8836/


PS : Je précise que l'article date de mai 2006.

_______________________________________
« On refuse d'étudier les faits parce qu'on ne les comprend pas, mais pour les comprendre, il faudrait d'abord les étudier... »
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum