Marque-page social
Conservez et partagez l'adresse de Ovni et vie extraterrestre | Les mystères des Ovnis sur votre site de social bookmarking
Derniers sujets
Les films sur le thème ovni et extraterrestresAujourd'hui à 01:09HocineQuel agenda derrière les enlèvements extraterrestres ? Hier à 23:14elisaliseQuand le Pentagone étudie les ovnis dans le plus grand secret. Un article du New York TimesHier à 20:47GenuineUFOsNord-Pas-de-Calais: les membres de cette régionHier à 15:11Buckaroo_BanzaiMon témoignage en vidéo....Hier à 13:02Nanou TiRobert Hastings (2005)Sam 18 Mai 2019, 17:10GenuineUFOs(2016) OANI / OVNI : Enquête, méthode, réflexion, de Sylvain MatisseSam 18 Mai 2019, 10:38Polyèdre57Alsace: les membres de cette régionVen 17 Mai 2019, 23:05Polyèdre57Les observations d'ovnis triangulaires analysées par la SCUVen 17 Mai 2019, 18:41Hocine Promenade sceptique dans le paranormalVen 17 Mai 2019, 13:55GenuineUFOsLes faisceaux lumineux émis par les OvniJeu 16 Mai 2019, 22:11guernsey1Lac Chauvet, l'enquête et l'analyse par IPACOJeu 16 Mai 2019, 21:22GenuineUFOsprésentationJeu 16 Mai 2019, 18:43Polyèdre57(2018) "Les Apparitions Mondiales d'Humanoïdes" d'Eric ZURCHERMer 15 Mai 2019, 22:01Polyèdre57Le cas de McMinnville revisité par IPACOMer 15 Mai 2019, 21:33Polyèdre57La thèse de doctorat de Jean-Michel Abrassart sur les ovnis: fadaises pseudo-sceptiques et bêtises anti-scientifiquesMer 15 Mai 2019, 18:45GenuineUFOsStanton T. FriedmanMer 15 Mai 2019, 11:52Polyèdre57Les technosignatures dans le cadre de la recherche de vieMar 14 Mai 2019, 17:21Polyèdre57 Sommes-nous (vraiment) seuls dans l'univers Mar 14 Mai 2019, 12:34Polyèdre57"La Lune, une station-service des futures missions"Mar 14 Mai 2019, 07:01manu03Video d'un "OVNI" sur Marseille plage du Prado 2018 ou montage ?Lun 13 Mai 2019, 21:38martinSi les extraterrestres existent, pourquoi aucun contact?Lun 13 Mai 2019, 18:44Hocine1981: le 24/10 à 23H - Ovni en forme de disque - - Seine-Maritime (dép.76)Lun 13 Mai 2019, 00:36Stéphane TLa SF du début du 20ème siècle : prémonitoire ?Dim 12 Mai 2019, 20:40Polyèdre57Pourquoi les ovnis se manifestent-ils par vagues?Sam 11 Mai 2019, 22:40Polyèdre57(1968) L'observation de Minot (Dakota du Nord)Sam 11 Mai 2019, 21:35Nanou TiSujet unique: Vos avis et conclusions sur le phénomène OvniSam 11 Mai 2019, 18:26HocineLes Canadiens du forumSam 11 Mai 2019, 13:40Polyèdre57Corse: les membres de cette régionSam 11 Mai 2019, 13:02Polyèdre57Sondage : Quel est le cas le plus intrigantSam 11 Mai 2019, 02:03Hocine
Annonce
Annonce
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Benjamin.d
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
Est-il rationnel de croire aux visites d’extraterrestres ? - Page 3 Empty

Masculin Age : 40
Nombre de messages : 13006
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
Points de Participation : 19967
Réputation : 86
http://ovni-extraterrestre.com/

Ovnis Est-il rationnel de croire aux visites d’extraterrestres ?

le Lun 27 Avr 2009, 18:32
Rappel du premier message :

Est-il rationnel de croire aux visites d’extraterrestres ?

par Jean Bricmont - SPS n° 280, janvier 2008

webmestre01@pseudo-sciences.org

Ce texte reprend une partie de la postface du livre Les OVNI du CNES, trente ans d’études officielles (1977-2007) de David Rossoni, Éric Maillot et Éric Déguillaume. Avec l’autorisation des auteurs, que nous remercions.

Lorsque les Conquistadors sont arrivés en Amérique à bord d’ofnis (objets flottants non identifiés), il n’a pas fallu longtemps pour que les habitants se rendent compte, pour leur malheur, qu’il ne s’agissait pas d’une illusion, puisque, peu de temps après, ils mouraient en grand nombre. Les gens qui soutiennent que les ovnis démontrent la présence d’extraterrestres visitant notre planète doivent expliquer pourquoi ces visites n’ont pas de conséquences manifestes pour nous ; pourquoi, par exemple, ces extraterrestres ne s’emparent-ils pas, mettons, de la Maison Blanche ? À cette question « naïve », on peut évidemment répondre qu’ils ont une autre psychologie que la nôtre, qu’ils aiment nous observer tout en étant discrets, etc. La question que je voudrais brièvement discuter est de savoir dans quelle mesure cette réponse-là est rationnelle. Pour ce faire, je vais comparer la croyance aux visites d’extraterrestres à la croyance aux miracles ou, plus exactement, appliquer la même règle de rationalité aux deux types de croyances.
Il n’est jamais rationnel de croire aux miracles

En ce qui concerne les miracles, un argument philosophique important est celui avancé par David Hume pour montrer qu’il n’est jamais rationnel de croire aux miracles [1]. L’argument est simple et a une portée très générale. Supposons, comme c’est le cas pour la plupart des gens, que vous n’ayez jamais vu un miracle vous-même, mais que vous ayez simplement entendu des gens vous rapporter (par exemple via la Bible) l’existence de miracles [2]. Est-il rationnel d’y croire ? Non, répond Hume, parce que vous savez, par votre expérience personnelle, qu’il existe des gens qui se font des illusions ou qui cherchent à tromper d’autres personnes. Par contre, un miracle, vous n’en avez aucune expérience personnelle. Par conséquent, il est plus rationnel de croire que le fait que vous entendiez un récit de miracle s’explique en supposant que quelqu’un se trompe ou vous trompe plutôt qu’en supposant qu’un miracle s’est réellement produit. Ou, pour exprimer autrement la même idée, on peut faire remarquer que, lorsqu’on entend un récit de miracle, le « fait brut », directement perceptible, qu’il faut chercher à expliquer, ce n’est pas le miracle, mais le fait qu’on vous dit qu’un miracle s’est produit. Or l’explication de ce phénomène-là est facile : on peut toujours penser que ceux qui affirment l’existence du miracle cherchent à vous tromper, se trompent ou sont trompés par d’autres.

Hume ne dit évidemment pas qu’il ne faut croire qu’en ce qu’on perçoit directement, mais plutôt qu’il faut exiger de son interlocuteur que, si ce qu’il dit contredit l’ensemble de nos expériences passées, il apporte des preuves de ce qu’il avance qui soient plus crédibles que ces expériences elles-mêmes. En ce sens, l’argument du philosophe écossais renvoie aux principes fondateurs du scepticisme scientifique. Il se rapproche ainsi de l’adage « une affirmation extraordinaire requiert des preuves extraordinaires », popularisé notamment par Carl Sagan. De là découle aussi la nécessaire utilisation du principe d’économie, qui veut que soient d’abord examinées les explications potentielles les plus simples avant d’envisager des explications extraordinaires.
Une méthode qui s’applique aussi aux visites d’extra-terrestres

L’argument de Hume est important non plus tant en ce qui concerne les miracles religieux traditionnels, auxquels peu de gens croient aujourd’hui, mais parce qu’il donne un bon exemple de la façon rationnelle de procéder pour effectuer un tri entre les diverses opinions auxquelles nous sommes confrontés. On peut et on doit poser la même question au garagiste qui vend des voitures d’occasion, au banquier qui fait miroiter des dividendes fabuleux, à l’homme politique qui promet la sortie du tunnel après des années d’austérité, au journaliste qui rend compte d’événements se passant dans des pays lointains, ainsi qu’au physicien, au prêtre ou au psychanalyste : quels arguments me donnez-vous pour qu’il soit plus rationnel de croire ce que vous dites plutôt que de supposer que vous vous trompez ou que vous me trompez ? Remarquons, qu’au temps de Hume, divers miracles étaient attestés par les plus hautes autorités, ce qui ne peut que nous encourager aujourd’hui à porter un regard résolument critique sur divers témoignages supposés irréfutables. De plus, la longue liste des erreurs scientifiques passées (par exemple, en médecine) rend le défi du sceptique encore plus difficile à relever.

JPEG - 11.1 ko
Pour certains, les extraterrestres nous ont visités, mais, respectant une prétendue loi morale universelle consistant à ne pas altérer le processus évolutif de la planète visitée, ils auront pris toutes les dispositions pour ne pas être vus.

Qu’est-ce que cet argument nous apprend sur les visites d’extraterrestres ? Si je n’ai pas vu, personnellement, d’extraterrestres et que j’entends simplement d’autres personnes me rapporter, soit qu’elles en ont vu elles-mêmes, soit qu’elles ont entendu d’autres personnes dire qu’elles en ont vu, je dois me poser la question de Hume : quelles raisons ces personnes me donnent-elles de croire ce qu’elles disent plutôt que de croire qu’elles me trompent ou se trompent ? Il est vrai que les assertions les plus fréquentes ne portent pas directement sur les extraterrestres, mais sur les ovnis, qui sont supposés en être les symptômes. Mais la même question se repose néanmoins : quelles raisons me donne-t-on de croire qu’il s’agit bien d’intelligences extraterrestres et non pas d’un phénomène déjà connu mal interprété ? Dans la critique de la religion, il y a ce qu’on appelle le « Dieu des trous », c’est-à-dire que certains invoquent Dieu pour expliquer tout ce que la science n’explique pas – mettons l’origine de la vie ou de l’Univers. L’invocation d’extraterrestres est du même type : les phénomènes observés sont supposés être inexplicables par des causes terrestres, de façon tellement manifeste, qu’ils indiquent nécessairement la présence d’extraterrestres. La réponse ici est en partie la même que pour le Dieu des trous : pourquoi croyons-nous connaître tellement bien les phénomènes terrestres, pour être sûrs qu’une explication fondée sur ces phénomènes est impossible ? En particulier, pourquoi croyons-nous connaître si bien les problèmes liés à la perception humaine ?
Pourquoi les extra-terrestres sont-ils si discrets ?

Mais ce qui nous intéresse surtout, c’est d’examiner le contre-argument à la question naïve : pourquoi les extraterrestres ne se manifestent-ils pas de façon indiscutable ? Quelles raisons avons-nous de croire que les extraterrestres ont une autre psychologie, aiment être discrets, etc. ? A priori, aucune ; le simple fait que l’existence dans l’Univers d’êtres intelligents très différents de nous soit possible n’est pas un argument en faveur de leur présence sur Terre. Le même problème se pose exactement de la même façon à propos des miracles. Une des objections classiques à la croyance aux miracles est « pourquoi Dieu n’aime-t-il pas les amputés ? », c’est-à-dire pourquoi les guérisons « miraculeuses » ne font-elles jamais repousser des membres amputés (de façon vérifiable) ? Mais évidemment, il est possible que Dieu n’aime pas les amputés (c’est sa psychologie qui est ainsi faite) ; il est tout aussi possible qu’il réponde sélectivement et arbitrairement à nos prières : il en soigne certains et aggrave le cas des autres, de façon à ce qu’il soit impossible de détecter statistiquement l’efficacité des prières (après tout, dans certaines versions du christianisme, c’est exactement ce qui se passe avec la grâce, qui est donnée aux uns et pas autres, sans que l’on sache vraiment pourquoi). Dans le cas des ovnis, la situation est encore plus paradoxale : d’une part, nous devons supposer que ces extraterrestres sont super-intelligents et cherchent à ne pas être vus (pour expliquer leur absence de visibilité manifeste), y parviennent quand ils sont recherchés par des scientifiques menant des enquêtes systématiques, mais sont néanmoins suffisamment stupides pour se laisser apercevoir par certains « amateurs ». Il faut une certaine dose de bonne volonté pour trouver ce scénario plausible.

Une autre façon d’énoncer le problème, c’est que nous n’avons aucune expérience de telles divinités ou d’extraterrestres ayant une autre psychologie. Un simple argument de possibilité n’est nullement un argument de plausibilité. Comme le dit toujours Hume, si nous raisonnons a priori, on peut en arriver à penser que la chute d’un galet est capable d’éteindre le Soleil. Ce n’est qu’en partant de nos expériences que nous pouvons progresser dans nos connaissances. C’est en combinant ce que nous savons sur les phénomènes terrestres inhabituels, sur les guérisons spectaculaires et sur la faillibilité des témoignages humains que l’on avance, petit à petit.
Une méthode rationnelle de raisonner, mais qui ne peut garantir des conclusions correctes

Notons que Hume ne dit pas que sa façon de raisonner permet toujours d’arriver à des conclusions correctes. En effet, il donne l’exemple d’un prince indien qui refusait de croire que l’eau gèle chez nous en hiver et il approuve sa façon de raisonner : l’eau se solidifie abruptement autour de zéro degré et le prince, vivant dans un climat chaud, n’avait aucune raison de croire qu’un tel phénomène soit possible. Hume donne simplement une règle méthodologique qu’il est rationnel de suivre en toutes circonstances ; mais il n’y a aucune garantie que cette façon de procéder nous permette de nous rapprocher de la vérité. Il y a une différence entre ce qui est vrai, qui dépend de l’état du monde tel qu’il est, et ce qui est rationnel, qui est une façon pour les êtres humains de se « débrouiller » cognitivement dans ce monde. Rien ne garantit que la rationalité mène à la vérité. Il est parfaitement possible que, contrairement à ce que pensait Einstein, « Dieu » soit non seulement subtil, mais malicieux, et qu’il existe des miracles et des visiteurs extraterrestres, mais que nous ne pouvons pas nous en apercevoir. La défense de la rationalité ne se fonde pas sur un quelconque optimisme aveugle (la rationalité nous mènera à la vérité) mais plutôt sur une réflexion lucide sur ce qui est souvent la tarte à la crème des anti-rationalistes, à savoir la finitude humaine, le fait que nous n’ayons pas d’accès immédiat à la vérité, etc. C’est précisément parce que nous sommes des êtres faillibles que nous n’avons pas d’autre espoir d’arriver peut-être à certaines vérités, que de nous en tenir à des règles de rationalité, telle que l’argument de Hume face aux miracles, qui est justement un argument « pessimiste », puisque fondé sur la faillibilité de nos sens.

[1] Il convient de distinguer soigneusement entre cet argument sceptique par rapport aux miracles et le scepticisme général vis-à-vis de toutes nos connaissances qui est souvent ce que l’on retient de la philosophie de Hume. Mais Hume considère qu’il faut traiter le scepticisme général, en pratique, « par la négligence et l’inattention » ; et, en effet, s’il prenait réellement au sérieux le scepticisme général, pourquoi aurait-il besoin d’un argument spécifique pour mettre en doute la croyance aux miracles ?

[2] Le problème se pose différemment pour ceux qui pensent avoir vu un miracle ou des extra-terrestres. La question est alors de savoir dans quelle mesure il faut faire confiance à ses propres sens lorsqu’ils nous font « voir » des choses que presque personne d’autre ne voit.
Haut du document

http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article834

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog Ovni et vie extraterrestre :http://ovni-extraterrestre.com/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici

avatar
Lenny
Equipe du forum
Equipe du forum
Est-il rationnel de croire aux visites d’extraterrestres ? - Page 3 Empty

Masculin Age : 47
Nombre de messages : 347
Inscription : 17/11/2009
Localisation : RP
Emploi : Négociateur
Passions : Diverses
Règlement : Règlement
Points de Participation : 3856
Réputation : 6

Ovnis Re: Est-il rationnel de croire aux visites d’extraterrestres ?

le Lun 28 Déc 2009, 16:27
@Pierre31 a écrit:
@malo a écrit:
Est-il dès lors possible de considérer comme possible l'existence d'un phénomène qui dépasse ce qui sert de référence cartésienne, c'est-à-dire la science ?

Oui bien sur. La science fiction fait cela tout le temps. Par exemple on peut penser qu'il est possible de voyager vers le passé. C'est cependant une idée qui contredit un des piliers de la physique : le principe de causalité.

Mais je reviens sur ce que j'ai dit dans mon dernier post plus haut : il ne suffit pas d'imaginer n'importe quoi de non raisonnable (au sens de non rationnel, c'est à dire pas conforme au corpus de nos connaissances) pour que ce soit productif. Seuls quelques individus ont la capacité de dépasser la raison immédiate pour dévoiler une vérité plus profonde. C'est même ainsi que la science change de temps en temps de paradigme grâce à des gens comme Isaac Newton, James Maxwell,Albert Einstein, .. et quelques autres dont les idées d'ailleurs furent combattues par leurs pairs au nom de la raison ou du bon sens.

Est-il rationnel de croire aux visites d’extraterrestres ? - Page 3 Icon_wink
Au risque d'une Lapalissade, j'ajouterai que c'est le propre de la Recherche Scientifique que de repousser les limites des connaissances humaines. Sinon on s'en tient (comme savent si bien le faire les sceptiques) à ce que l'on connait et que la grande majorité des "biens pensants" tient pour acquis et on ne bouge plus.

Si on avait fait cela à l'âge de pierre, on y serait encore.
Ou à l'âge de bronze : idem.

Et maintenant ? Tout sujet est-il clos ? Notre science est-elle une science aboutie ? Finie ?

Ou bien la recherche a-t-elle encore un avenir ? Y'a t-il encore des choses à découvrir ?

Si l'on demande à un sceptique, il répondra en se cloisonnant dans son seul champs de référence : la science d'hier et d'aujourd'hui, déjà poussiéreuse et qui sera bientôt ou qui est déjà dépassée !! Celle là, ils l'adorent et la vénèrent !

On voit bien que c'est la sempiternelle histoire du serpent qui se mord la queue.

Si l'on demande à de véritable chercheurs, des scientifiques, alors on comprendra très vite que, et à condition de respecter la méthode scientifique bien sûr, ils sont pour la plupart beaucoup plus ouverts à de nombreuses hypothèses, des plus simples de préférence aux plus compliquées : leur but étant de trouver des systèmes rendant toujours mieux compte d'une réalité qui leur échappe encore, ce qu'ils savent reconnaître en général !

Le bon chercheur est un chercheur frustré et insatisfait. Qui ne supporte pas qu'un modèle : lui résiste d'une part, ne réponde pas ensuite à toutes les questions qu'il se pose, et pour finir que ce modèle exige du chercheur qu'il se contente de trop d'approximations.

Le mauvais "chercheur" est la sommité devenue Académicien pantouflard, installé avec d'autres à la tête d'un collège d'une revue scientifique à juger et commenter le travail des autres, ou d'une Chaire ou d'un énorme service universitaire qu'il va s'épuiser à gérer politiquement, financièrement, humainement et administrativement.

Il est assez marquant de noter que les sceptiques sont très souvent plus enclins à se prosterner devant l'autorité scientifique poussiéreuse de ces derniers que devant l'ouverture d'esprit des vrais chercheurs en activité.

A notre petit niveau qu'est-ce qui est le plus rationnel ?

Questionner les politiques, les militaires et les scientifiques sur un phénomène qui a prit aujourd'hui une dimension mondiale ?

Ou bien se contenter, comme savent si bien s'y employer les sceptiques, de vénérer le buste d'Einstein (par exemple), grand physicien mais surtout mort et enterré et appartenant plus à l'histoire de la science qu'à son avenir ?
malo
malo
Equipe du forum
Equipe du forum
Est-il rationnel de croire aux visites d’extraterrestres ? - Page 3 Empty

Masculin Age : 47
Nombre de messages : 153
Inscription : 27/02/2009
Localisation : lorraine
Emploi : *****
Passions : arts
Règlement : Règlement
Points de Participation : 3890
Réputation : 6

Ovnis Re: Est-il rationnel de croire aux visites d’extraterrestres ?

le Mar 29 Déc 2009, 09:06
Oui, tout à fait, concernant les sceptiques, nous sommes dans l'irrationnel. N'importe quoi plutôt que d'envisager un champ des possibles plus ouvert. C'est de la foi dans l'inexistence des ovni. Toute relativisme est repoussé au nom de cette foi.

Ce qui est toutefois paradoxal avec les sceptiques, c'est qu'ils sont totalement immergés dans l'ufologie et à leur manière sont des ufologues. Ils connaissent leurs classiques. Ils sont "collectionneurs" sans le revendiquer, montrant bien par là leur intérêt pour la question ovniesque, quitte à en repousser les conclusions.

Ils ont aussi un rapport ambigu avec la science. Ils s'en réclament et se sont inventés une sorte de jargon rhétorique autour de l'argument scientifique (le rasoir d'Occam par exemple), sensé démontrer qu'eux au moins font de la science.

Mais la question Ovni ne concerne pas que la science et effectivement, il s'agit bien d'une question qui touche à tous les corps de nos sociétés, du militaire au citoyen lambda.
avatar
Lenny
Equipe du forum
Equipe du forum
Est-il rationnel de croire aux visites d’extraterrestres ? - Page 3 Empty

Masculin Age : 47
Nombre de messages : 347
Inscription : 17/11/2009
Localisation : RP
Emploi : Négociateur
Passions : Diverses
Règlement : Règlement
Points de Participation : 3856
Réputation : 6

Ovnis Re: Est-il rationnel de croire aux visites d’extraterrestres ?

le Mar 29 Déc 2009, 12:01
Ceci s'explique par l'HSPAS (Hypothèse Socio-Psychologique Appliquée aux Sceptiques Est-il rationnel de croire aux visites d’extraterrestres ? - Page 3 Icon_lol )

Cela part du principe que les Sceptiques (terme impropre et abusif) sont généralement et très souvent des passionnés qui aux premières heures de leur passion se sont trouvés être fortement convaincus de l'existence des EVOE (Engins Volants d'Origine Extraterrestre) mais qui n'ont pas sû rationnaliser leurs convictions.

Ce qui faisait d'eux de simples croyants.

Ils ont alors dû, c'était inévitable, se voir un jour ridiculisés par quelqu'un d'un peu charismatique dans leur entourage proche (familial ou social ou professionnel) qui, dans sa grande méconnaissance du sujet, leur a mis la honte de leur vie.

Ils ont dû à cette occasion, par faiblesse de leur caractère et par manque de maîtrise de leurs émotions, se sentir profondément humiliés et trompés. Ce qui ne pouvait mener chez eux qu'à un sérieux manque de lucidité.

Il est tout à fait concevable qu'à partir de là, leur frustration se soit transformée en volonté sourde de se "venger" de cette humiliation en s'en prenant au phénomène lui-même et à ses "tenants".

Ils n'ont dü alors avoir de cesse, à partir de là, que de se sentir investis d'une mission de l'ordre de la Croisade, dont le but est de pourfendre l'impïe ou le pauvre égaré qui, comme eux le faisaient au plus fort de leurs heures d'anciens croyants, croit aujourd'hui en l'existence des EVOE.

Ils n'ont toujours pas compris que des gens sérieux, et suffisement solides et objectifs, puissent poser un regard rationnel sur le phénomène.

Et ce uniquement parce que eux-même n'ont jamais su le faire.

Ils ont basculé d'un système de croyance (du TOUT) au même système de croyance mais inverse (au RIEN).

Et ce envers et contre tous les éléments objectifs et rationnels qui penchent de façon évidente en faveur de l'existence des EVOE.

Voilà tout ! Est-il rationnel de croire aux visites d’extraterrestres ? - Page 3 739837
manuel
manuel
Equipe du forum
Equipe du forum
Est-il rationnel de croire aux visites d’extraterrestres ? - Page 3 Empty

Masculin Age : 64
Nombre de messages : 118
Inscription : 08/11/2008
Localisation : Belgique prêt de la frontière française
Emploi : aide soig
Passions : ufo,lectures,nature et diverses choses
Règlement : Règlement
Points de Participation : 3963
Réputation : 1

Ovnis Re: Est-il rationnel de croire aux visites d’extraterrestres ?

le Mar 29 Déc 2009, 14:48
Lenny votre commentaire est rempli de psychologie et franchement bien formulé et lorsque qu'un individu passe du tout au rien au stade qu'il se plonge dans le zététisme ça craind! en fait c'est le vide,le néant de lui même dans lequel il ne peut même pas contempler son image plusqu'il n'y a rien.

être septique n'est pas mal en soi si celà est compensé par la réflexion du possible car il y a de grands scientifiques qui ont cette humilité que rien n'est impossible c'est là leur émerveillement lorsqu'ils contatent que tout peut-être revu sous un angle nouveau.

Donc pour ma part le septicisme se raisonne et la zététique le mot le dit bien " c'est l'art du doute " et quand le doute devient un art il éfface toute objectivités Est-il rationnel de croire aux visites d’extraterrestres ? - Page 3 237265
Argamane
Argamane
Légende du forum
Légende du forum
Est-il rationnel de croire aux visites d’extraterrestres ? - Page 3 Empty

Féminin Age : 70
Nombre de messages : 63
Inscription : 16/07/2007
Localisation : paris
Emploi : ex-commerciale
Passions : ovnis - phénomènes inexpliqués- égyptologie-archeologie
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4377
Réputation : 0
http://argamane.vox.com

Ovnis Re: Est-il rationnel de croire aux visites d’extraterrestres ?

le Mar 29 Déc 2009, 17:54
Ce n'est pas pas irrationnel en tout cas .... Pourquoi imaginer un seul instant d'être seul dans ce vaste univers si ce n'est par orgueil mal placé ...
Ils sont là et depuis toujours , faites vous une raison ....
Jean Curnonix
Jean Curnonix
Culture Scientifique
Culture Scientifique
Est-il rationnel de croire aux visites d’extraterrestres ? - Page 3 Empty

Masculin Age : 59
Nombre de messages : 1993
Inscription : 31/05/2008
Localisation : France
Emploi : Actif
Passions : Divers
Règlement : Règlement
Points de Participation : 6342
Réputation : 20

Ovnis Re: Est-il rationnel de croire aux visites d’extraterrestres ?

le Mar 29 Déc 2009, 22:35
Bonsoir toutes et tous,

Les pseudo-sceptiques bloqués, au sens propre du terme, par la barrière luminique ne peuvent intellectuellement pas projeter le phénomène ovni au-delà d’une discussion byzantine relative à l’existence ou l’inexistence d’intrusions dans notre écosystème d’engins que nous ne savons pas faire. Ils nient la possibilité de telles intrusions, les distances interstellaires étant réputées infranchissables au regard de cette barrière luminique.
>>> Ite, missa est. (en français : Allez, la messe est dite.)

Or le "scepticisme" fait précisément référence au doute scientifique plutôt qu’à la dénégation.
Les critiques adoptant une position négative et s’autoproclamant "sceptiques" sont en fait des pseudo-sceptiques.

Cette barrière luminique (cf. : la constante universelle c de la vitesse de la lumière) est une hypothèse d’Albert Einstein qui, même si elle se vérifie localement dans notre espace-temps "ici-maintenant", est arbitrairement devenue loi étendue à tout le cosmos "partout-toujours" et clef de voûte de notre paradigme cosmologique.

Or un paradigme est « un ensemble de croyances théoriquement et méthodologiquement interconnectées » (réf. : Thomas Kuhn La structure des révolutions scientifiques, Flammarion).
Il permet la sélection, l’évaluation et la critique des idées qui sont à la base de notre compréhension du monde. La "science normale", académique, travaille dans le cadre d’un paradigme donné, parce que celui-ci s’est révélé efficace bien qu’il comporte des hypothèses sous-jacentes, non prouvées. Certaines de ces hypothèses peuvent être valables de manière approchée. De nouveaux faits observés peuvent donc venir les contredire quand on regarde au-delà des frontières du domaine où la validité de ces hypothèses avait été vérifiée.
Ceci conduit à ce que Thomas Kuhn appelle une "crise", mais il la situe au moment où la communauté scientifique prend déjà assez largement conscience du fait que le paradigme antérieur ne suffit plus pour rendre compte des nouveaux faits observés.

Avec l’OVNI, Objet Volant Non Identifié, nous y arrivons … lentement, mais surement !

Déclassifié en raison du FOIA et parmi les mieux documentés, le cas d’observation de l’hexaréacteur Boeing RB-47H Stratojet "Lacy 17", le mercredi matin 17 juillet 1957, est à ce titre exemplaire … sur lequel tous les "debunkers" dont Philip J. Klass (à côté duquel un Eric Maillot ou un Marc Hallet font figure d’amateurs), membre de la cellule phénomène ovni du Committee for Skeptical Inquiry, outre-Atlantique, se sont cassés les dents, leurs "arguments" se retournant même contre les différentes "explications" qu’ils défendaient.

Ce RB-47H a été accompagné par un objet non identifié pendant environ 2 heures, sur environ 1200 km, tandis qu'il survolait le Golf du Mexique, le Mississippi, la Louisiane, le Texas et le centre de l'Oklahoma.
L’ovni émettait des micro-ondes pulsées d’une fréquence de 2,995 GHz à 3 GHz, avec une largeur d'impulsion de 2,0 microsecondes et une fréquence de répétition d'impulsion de 600 Hz. :

Est-il rationnel de croire aux visites d’extraterrestres ? - Page 3 Zzzzzzzzzzzzzwmathieua3

Ce type d’émission, qui plus est dans notre atmosphère dense, n’existe à notre connaissance pas de manière naturelle.
Ce cas regroupe à lui seul :
- observations visuelles répétées de 3 personnes qualifiées dans le cockpit, pilotes et navigateur expérimentés
- plusieurs détections radar, au sol et dans l’avion
- plusieurs mesures en radiogoniométrie de 2 systèmes ELINT gérés par 3 officiers qualifiés dans la soute.

Lire par exemple, en anglais : American Institute of Aeronautics and Astronautics, A&A July 1971, pp. 66-70 .

Paradoxalement, ce cas, sur lequel encore une fois tous les "débunkers" se sont cassés les dents, est peu commenté par le microcosme hexagonal de nos pseudo-sceptiques !

Cet ovni et beaucoup d’autres placent le sceptique, le vrai pas le pseudo-sceptique croyant dur comme fer en un paradigme … définitif, face à de nouveaux faits observés pouvant contredire des hypothèses locales quand on regarde au-delà des frontières du domaine où la validité de ces hypothèses avait été vérifiée.

De grâce appelons un chat, un chat, et qualifions de pseudo-sceptiques ces pseudo-sceptiques qui s’autoproclament sceptiques.
Ils usurpent tout simplement un qualificatif qui ne leur sied pas !

Afin de s’informer sur ce qu’il en est du pseudo-scepticisme, de ses dérives et de ses conséquencesdont le grand public est loin d’avoir conscience des effets – la lecture de, par exemple, cet article intitulé D’ou vient le problème ? est à proposer.

Cordialement,

Jean
-------------------------------
Ma présentation se trouve ici
.
malo
malo
Equipe du forum
Equipe du forum
Est-il rationnel de croire aux visites d’extraterrestres ? - Page 3 Empty

Masculin Age : 47
Nombre de messages : 153
Inscription : 27/02/2009
Localisation : lorraine
Emploi : *****
Passions : arts
Règlement : Règlement
Points de Participation : 3890
Réputation : 6

Ovnis Re: Est-il rationnel de croire aux visites d’extraterrestres ?

le Mer 30 Déc 2009, 09:30
La question du scepticisme se pose bien évidemment concernant les sceptiques "professionnels" (zététique et autres). Avec eux, nous sommes un peu dans une foire d'empoignade, entre pro et anti, argument contre argument. Mais qu'on le veuille (où plutôt qu'"ils" le veuillent) ou non, cela reste dans le domaine de l'ufologie.

Cependant, outre ce scepticisme historique, existe le scepticisme ordinaire, celui des amis, des voisins, des parents... C'est peut-être ce scepticisme là qui est le plus marquant. Combien de personnes ayant été confrontées à un phénomène hors norme n'en ont jamais parlé par peur du ridicule ? Combien seraient capables de raconter sur leur lieu de travail qu'ils ont été témoins d'un passage d'ovni ?

C'est ce scepticisme ordinaire qui fait taire, beaucoup plus que le zetetisme.
Jean Curnonix
Jean Curnonix
Culture Scientifique
Culture Scientifique
Est-il rationnel de croire aux visites d’extraterrestres ? - Page 3 Empty

Masculin Age : 59
Nombre de messages : 1993
Inscription : 31/05/2008
Localisation : France
Emploi : Actif
Passions : Divers
Règlement : Règlement
Points de Participation : 6342
Réputation : 20

Ovnis Re: Est-il rationnel de croire aux visites d’extraterrestres ?

le Mer 30 Déc 2009, 14:54
Bonjour malo,

@malo a écrit:Cependant, outre ce scepticisme historique, existe le scepticisme ordinaire, celui des amis, des voisins, des parents... C'est peut-être ce scepticisme là qui est le plus marquant. Combien de personnes ayant été confrontées à un phénomène hors norme n'en ont jamais parlé par peur du ridicule ? Combien seraient capables de raconter sur leur lieu de travail qu'ils ont été témoins d'un passage d'ovni ?
Avez-vous lu le document proposé intitulé D’ou vient le problème ? … jusqu’au bout ?

Ce que vous dénoncez, à juste titre, est l’une des conséquences du pseudo-scepticisme.
Voici une image de la fin de l’article relative aux conséquences de ce pseudo-scepticisme qu'il nous faut dénoncer:

Est-il rationnel de croire aux visites d’extraterrestres ? - Page 3 Zzzzzzzzzzzzzzzbbenjami

Ne qualifions plus de sceptiques les pseudo-sceptiques, de scepticisme le pseudo-scepticisme, de zététiciens les pseudo-zététiciens, de zététique la pseudo-zététique !

Cordialement,

Jean
-------------------------------
Ma présentation se trouve ici
.
malo
malo
Equipe du forum
Equipe du forum
Est-il rationnel de croire aux visites d’extraterrestres ? - Page 3 Empty

Masculin Age : 47
Nombre de messages : 153
Inscription : 27/02/2009
Localisation : lorraine
Emploi : *****
Passions : arts
Règlement : Règlement
Points de Participation : 3890
Réputation : 6

Ovnis Re: Est-il rationnel de croire aux visites d’extraterrestres ?

le Mer 30 Déc 2009, 16:33
Oui, Jean, j'avais bien lu l'article jusqu'au bout.

Effectivement, les pseudosceptiques concourrent largement à répendre des erreurs d'appréciation et sont une entrave à l'avancée des recherches, cependant à ce scepticisme se rajoute ce j'appellerais du scepticisme ordinaire. Et souvent ces deux aspects du scepticisme n'ont pas ou peu de connection. Le premier est spécialisé dans les parasciences (ou tout autre appellation). Le second est celui de Mr et mme Toutlemonde. Ce scepticisme-là leur empêche de prendre des vessies pour des lanterne, au moins dans un premier temps. Il s'agit d'un scepticisme quasi instinctif.

Le problème, c'est qu'un témoin d'expérience paranormale sera d'abord confronté à son premier cercle de connaissance avant éventuellement d'aller explorer plus loin. Internet est un outil à la fois formidable pour cela, mais aussi dangeureux parce qu'on y trouve de tout et qu'il faut réussir à faire le tri. Moi aussi, je suis sceptique quand j'entends parler de terre creuse et autres...

Etre confronté au scepticisme ordinaire quand on a vécu une expérience extraordinaire pose la question des limites. A partir du moment où elles ont été franchies, quand savoir, pour l'interlocuteur, si celui qui raconte son histoire n'est pas parti en vrille ou ne s'est pas fait embarquer dans une secte ? Comment arguer de sa bonne foi alors que le seul argument dont on dispose c'est la parole ?

Pour la personne qui a vécu un rembarrage de proches après ce genre d'expérience, c'est un sentiment plus ou moins diffus de honte et de culpabilité qui va l'amener à se taire.
Jean Curnonix
Jean Curnonix
Culture Scientifique
Culture Scientifique
Est-il rationnel de croire aux visites d’extraterrestres ? - Page 3 Empty

Masculin Age : 59
Nombre de messages : 1993
Inscription : 31/05/2008
Localisation : France
Emploi : Actif
Passions : Divers
Règlement : Règlement
Points de Participation : 6342
Réputation : 20

Ovnis Re: Est-il rationnel de croire aux visites d’extraterrestres ?

le Jeu 31 Déc 2009, 00:38
Bonsoir malo,

Le « scepticisme ordinaire » que vous évoquez est en fait de l’incrédulité, tendance naturelle à rejeter ce que l’on ignore, une capacité homéostatique naturelle à conserver son équilibre de fonctionnement … tant que les contraintes extérieures vous le permettent !

Cette incrédulité du grand public, en rapport à ce qu’il ignore, est entretenue et se perpétue en raison de l’entrave des pseudo-sceptiques et des pseudo-zététiciens du Mouvement Sceptique Contemporain à l’étude scientifique de phénomènes qu’ils classent au rang du "paranormal".

L’étude officielle de tout ce qui est lié au phénomène ovni est taboue dans le milieu scientifique au sein duquel il n’est pas de meilleur moyen de non seulement se voir ridiculiser mais de torpiller sa carrière en s’intéressant à l’ovni en tant qu’objet d’étude.
Il faut le faire en cachette, en donnant le change avec des publications autres … sauf si vous le dénigrez !

Un exemple, parmi tant d’autres.
En février 2009 a été publié "Petit traité de l'imposture scientifique" (Edition Belin POUR LA SCIENCE).
Voici sa première de couverture dont le simple visuel se passe de commentaire :

Est-il rationnel de croire aux visites d’extraterrestres ? - Page 3 51f-jON93OL._SS500_


Voici le texte de présentation en 4ème de couverture :
« Depuis que le savoir existe, des charlatans, des arrivistes mais aussi des illuminés exploitent nos préjugés, nos croyances – voire nos idéologies – pour présenter comme scientifiquement prouvés des faits et des idées qui ne le sont pas. Protéiforme, l'imposture scientifique a la vie dure, et si l'astrologie ou les petits hommes verts peuvent faire sourire, les terribles ravages qu'a entraînés le bannissement de la génétique en URSS, trente-cinq ans durant, glacent le sang, tout comme la notion de "hiérarchie raciale" que bien des savants et non des moindres - tentèrent d'étayer C'est dire l'intérêt de cet ouvrage qui livre une passionnante réflexion sur ce thème, en nous contant avec brio l'histoire des quatre plus grandes impostures du xxe siècle: les extraterrestres, la biologie prolétarienne de Lyssenko, la théorie des races et le créationnisme. Un livre précieux et d'une troublante actualité."

Voici les Notes de lectures - 9: "Petit traité de l'imposture scientifique" de Jean-Michel Abrassart sur son blog, duquel est extrait ce passage relatif au phénomène ovni :

Est-il rationnel de croire aux visites d’extraterrestres ? - Page 3 Zzzzzzzzzzzzzzzbbenjami

Coutumière des pseudo-sceptiques/pseudo-zététiciens/pseudo-rationalistes, la méthode de la généralisation larvée est utilisée aussi bien dans le "Petit traité de l'imposture scientifique" que dans les notes de lectures proposées ci-dessus :

- dans le "Petit traité de l'imposture scientifique" la généralisation larvée est notamment réalisée (voire le texte de présentation ci-dessus, que l’on compulse généralement avant l’achat) avec « […] scientifiquement prouvés […] » versus l’hypothèse (HET), et avec « […] astrologie ou les petits hommes verts (qui) peuvent faire sourire, les terribles ravages qu'a entraînés le bannissement de la génétique en URSS, trente-cinq ans durant, (qui) glacent le sang, tout comme la notion de "hiérarchie raciale" […] »
Nota : Pour la petite histoire, d’où provient l’expression des «petits hommes verts » à connotation péjorative folklorique, ironique, quasi systématiquement utilisée pour tourner en ridicule le phénomène ovni ?

Edward Waters, coiffeur de 28 ans à Atlanta, rapporte que le 7 juillet 1953 il roule en voiture vers minuit avec deux de ses amis. Des silhouettes traversent furtivement la route et rejoignent une "soucoupe volante" sur le bas-côté.
Waters stoppe, sort de sa voiture avec une carabine 22 Long Rifle et tue l’un des êtres alors que les autres décollent avec l’engin.
Le lendemain, le corps dans un bac à glace est exposé dans la vitrine du coiffeur attirant la foule de badauds que l’on imagine.
Puis le conservateur du Muséum d’Atlanta finit par reconnaître en "l’extraterrestre" un singe rhésus … teint en vert.
Waters est emprisonné pour cruauté envers animal, mais l’expression « little green men », « petits hommes verts » était née … toujours utilisée 56 ans plus tard sans qu’un récit tangible d’observation ne la mentionne !

- dans les notes de lecture de Jean-Michel Abrassart, généralisation larvée avec « […] ni même en détail du moindre cas démystifié (ne serait-ce que pour illustrer la problématique) … […] »
Tous les cas démystifiés de canulars, de mensonges, de méprises, de crédulité, etc., etc., n’empêchent pas qu’en Sciences un seul cas et un seul est nécessaire et suffisant que nous ne savons pas en l’état actuel de nos connaissances expliquer de par une origine naturelle ou artificielle de facture humaine.
Un exemple est fourni, ci-dessus dans le fil de ces échanges, avec le cas d’observation, résistant à toute explication d’origine naturelle ou artificielle de facture humaine, effectué lors du vol de l’hexaréacteur Boeing RB-47H Stratojet "Lacy 17", le mercredi matin 17 juillet 1957, sur lequel tous les "debunkers" se sont cassés les dents, leurs "arguments" se retournant même contre les différentes "explications" qu’ils défendaient.

>>> Cette méthode de la généralisation larvée, coutumière des pseudo-sceptiques/pseudo-zététiciens/pseudo-rationalistes, ne procède pas du scepticisme scientifique auquel s’autoréfèrent les pseudo-sceptiques/pseudo-zététiciens/pseudo-rationalistes.

Cette méthode, que Thomas Kuhn a très bien comprise et qu’il pointe dans le processus conduisant aux révolutions scientifiques (réf. : La structure des révolutions scientifiques, Flammarion). – permettant d’occulter l’importance de ce qui apparaît perturber les théories admises, parce que l’on se dit que "cela n’est pas possible", les éléments dérangeant étant amalgamés à d’autres sans rapport pour les minimiser, ridiculiser, discréditer, exclure via referee des publications à comité de lecture –, fait que la sphère scientifique se montre pour le moins réticente vis-à-vis de l’HET, l’hypothèse véhiculaire extraterrestre, mais se montre ouverte à la démarche inverse. >>> Un doute à sens unique … ascientifique, qui a ses conséquences dans l’ a priori constaté auprès du grand public !

Cordialement,

Jean
-------------------------------
Ma présentation se trouve ici
.
malo
malo
Equipe du forum
Equipe du forum
Est-il rationnel de croire aux visites d’extraterrestres ? - Page 3 Empty

Masculin Age : 47
Nombre de messages : 153
Inscription : 27/02/2009
Localisation : lorraine
Emploi : *****
Passions : arts
Règlement : Règlement
Points de Participation : 3890
Réputation : 6

Ovnis Re: Est-il rationnel de croire aux visites d’extraterrestres ?

le Jeu 31 Déc 2009, 09:06
Il est évident que les mouvements sceptiques contribuent à entretenir les freins qui empêchent la recherche d'aller explorer d'autres aspects que ceux connus ou tout au moins subodorés par la science actuelle.

Mais la réalité du scepticisme est toute relative. Si demain je change de crèmerie et que je m'inscrits sur ovni.illuminés.fr (pas la peine de cliquer sur le lien), c'est moi qui passerais pour le sceptique de service.

La question ovni repousse plus loin les limites de nos connaissances. La difficulté, c'est qu'à partir du moment où une frontière est franchie, nous rentrons dans un zone floue où l'on trouve à la fois des gens de toute bonne foi avec la tête bien sur les épaules et des illuminés. Aux yeux de l'illuminé mystico-délirant la personne rationnelle passera pour le sceptique. Mais aux yeux des sceptiques, elle sera l'illuminé de service.

Le problème de pseudo-sceptique, c'est qu'il fait un amalgame entre tout cela. D'emblée, il rejete la possibilité que la frontière soit franchie. Le postulat, c'est que toute personne se trouvant de l'autre côté fait parti de la cohorte des doux dingues. Il faut donc la raisonner et la ramener à nouveau du bon côté de la frontière.

Cordialement.
Jean Curnonix
Jean Curnonix
Culture Scientifique
Culture Scientifique
Est-il rationnel de croire aux visites d’extraterrestres ? - Page 3 Empty

Masculin Age : 59
Nombre de messages : 1993
Inscription : 31/05/2008
Localisation : France
Emploi : Actif
Passions : Divers
Règlement : Règlement
Points de Participation : 6342
Réputation : 20

Ovnis Re: Est-il rationnel de croire aux visites d’extraterrestres ?

le Jeu 31 Déc 2009, 17:01
Bonsoir malo,

Le problème de pseudo-sceptique, c'est qu'il fait un amalgame entre tout cela.
C’est la méthode de la généralisation larvée dont les pseudo-sceptiques sont coutumiers. Au lieu d’examiner l’ensemble des données, ils sélectionnent quelques bribes, les arrangent à leur manière et suggèrent par une généralisation larvée que méprises, canulars, mensonges, etc., etc., font qu’il n’y a vraiment rien de valable dans le phénomène ovni.

Or si il n’est évidemment pas rationnel de croire aux visites d’extraterrestres – titre de ce sujet constituant l’oxymore que vous pointez avec l’antinomie entre rationalité et croyance – il est par contre rationnel d’émettre l’hypothèse extraterrestre de l’origine de ceux des ovnis dont l’observation – notamment corroborée de manière instrumentale – résiste en l’état de nos connaissances à toute explication d'origine naturelle ou artificielle de facture humaine.

Sans vouloir faire de fixation sur le cas évoqué ci-dessus, mais en Sciences un seul est nécessaire et suffisant … d’où la méthode de la généralisation larvée pour occulter LE cas dérangeant, l’HET est la seule hypothèse à rationnellement retenir pour l’origine de l’ovni qui émettait des micro-ondes pulsées d’une fréquence de 2,995 GHz à 3 GHz, avec une largeur d'impulsion de 2,0 microsecondes et une fréquence de répétition d'impulsion de 600 Hz, en accompagnant sur plus de 1200 kms pendant plus de 2 heures l’hexaréacteur Boeing RB-47H Stratojet "Lacy 17", le mercredi matin 17 juillet 1957.


Outre l’antinomie « Est-il rationnel de croire », probablement délibérée de la part de l’auteur de l’article, la généralisation larvée réside ici, dès le titre, en « croire aux visites d’extraterrestres ». ==> Le ver est mis dans le fruit, le fruit est véreux ... tous les fruits de l'arbre sont immangeables !

Cordialement,

Jean
-------------------------------
Ma présentation se trouve ici
.
avatar
Jdeuxf
Equipe du forum
Equipe du forum
Est-il rationnel de croire aux visites d’extraterrestres ? - Page 3 Empty

Masculin Age : 43
Nombre de messages : 269
Inscription : 23/11/2008
Localisation : Bonneval
Emploi : non communiqué
Passions : lecture, information
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4094
Réputation : 3

Ovnis Re: Est-il rationnel de croire aux visites d’extraterrestres ?

le Jeu 31 Déc 2009, 20:12
@Lenny a écrit:Ceci s'explique par l'HSPAS ... qui penchent de façon évidente en faveur de l'existence des EVOE.

Voilà tout !
J'ai vu une fois un zététicien à la télévision. C'était dans le cadre d'une soirée ovni sur France 3. Il commentait à l'institut de zététique pour un particulier une photo de celui-ci montrant un blurfos et il l'expliquait par la prise au vol d'un oiseau, ce qui était dans ce cas possible. Et il expliquait au journaliste qu'étant jeune il avait vu un ovni, qu'il n'avait jamais réussi à expliquer ce qu'il avait vu et que cela l'avait determiné à s'engager dans le rationalisme le plus poussé notamment par son choix d'étude. Il s'agit donc là d'un comportement de fuite en avant face à la réalité d'une expérience personnelle.

@Jean Curnonix a écrit:Outre l’antinomie « Est-il rationnel de croire », probablement délibérée de la part de l’auteur de l’article, la généralisation larvée réside ici, dès le titre, en « croire aux visites d’extraterrestres ». ==> Le ver est mis dans le fruit, le fruit est véreux ... tous les fruits de l'arbre sont immangeables !
C'est on ne peut plus exact.
Le raisonnement de Bricmont est binaire. Ou le phénomène est pleinement explicable et alors il existe, ou l’existence du phénomène est ambiguë et alors il n’existe pas ou du moins il ne faut pas tenir compte des témoignages. Bricmont fait une comparaison de la problématique ovni avec l’existence ou non des miracles selon Humes, ce qui à mon avis est légèrement hors sujet car les écrits de Humes à ce sujet ont à voir avec la religion, terrain vers lequel Bricmont veut entraîner le sujet et non l’épistémologie de la science. Cela tend à la malhonnêteté intellectuelle. Des personnes sérieuses ont vu dans le passé des vagues de trente mètre de haut dans l'océan et des décharges électriques au dessus des nuages d'orage. Les une et les autres existent, mais avant que respectivement un marégraphe d'un plate-forme pétrolière de la Mer du Nord et une caméra de télévision idéalement placée enregistrent ces deux phénomènes, les témoins étaient vus au mieux comme des rigolos.

Un point d’inflexion de son raisonnement est cette phrase : « Pourquoi les extra-terrestres sont-ils si discrets ? »

Personnellement, je peux lui fournir une manière de rationaliser ce problème. Avec le phénomène ovni tout se passe comme si il se manifestait constamment de manière ‘‘aléatoire’’ (je serais curieux de savoir quelle est la composition socioprofessionnelle de la masse des témoins tout confondu du phénomène ovni. Ca ne m’étonnerait pas que cela recoupe ce qui est observé dans la société) à la limite de notre champ de vision et cela quelque soient nos efforts pour détourner notre regard vers ce type de phénomène pour l’avoir au centre de notre champ de vision. Ce qui fait que pour le moment il n'y a pas eu d'enregistrement officiel d'ovnis (s'il s'était agi simplement d'une vague de trente mètres ou d'une photo de sprites, ça aurait posé moins de problèmes je pense (voir plus bas)).
Du coup ceux qui sont témoins ou qui ont connaissance de ce type de phénomène peuvent être intellectuellement dans une position ambiguë entre admettre le phénomène et le nier et/ou l’ignorer. Cela pousse ces personnes à discuter avec d’autres sur le sujet.
Et comme la rencontre d’un autre qui a la même intelligence mais qui n’est pas humaine est quelque chose qui trouble beaucoup l’être humain (on se sent seul sur notre planète mais en même temps on refuse pour des raison et d’autres l’altérité de l’autre), surgit dans le débat la question de notre positionnement vis-à-vis d’une autre intelligence et de manière conséquente celle de l’adéquation de notre position vis-à-vis d’une autre intelligence et de ce qui faudrait changer chez nous (ce qui peut poser problèmes) pour rendre possible un tel contact sans que cela nous nuise et nuise à une autre intelligence. Et du coup, la boucle est bouclée. Une manière de résumer la chose serait de dire qu’il y a une ou des puissances qui nous ‘‘conscientisent’’ dans un but précis, par exemple dans mon hypothèse changer notre manière de nous comporter entre nous.
Le problème c’est que je ne suis pas certain du tout du but de la manœuvre même si, personnellement, je propose un but plausible. Et cette incertitude, je ne l’aime pas.
malo
malo
Equipe du forum
Equipe du forum
Est-il rationnel de croire aux visites d’extraterrestres ? - Page 3 Empty

Masculin Age : 47
Nombre de messages : 153
Inscription : 27/02/2009
Localisation : lorraine
Emploi : *****
Passions : arts
Règlement : Règlement
Points de Participation : 3890
Réputation : 6

Ovnis Re: Est-il rationnel de croire aux visites d’extraterrestres ?

le Lun 04 Jan 2010, 15:51
La question initiale pourrait se poser autrement : dispose-t-on de suffisamment d'éléments rationnels pour corroborer l'existence des ovni ?

Oui, il existe des traces radars, photographiques, film, témoignages... autant d'éléments qui dans un enquête de police permettrait de confondre un coupable. Pour autant ces éléments ne sont pas forcément emmenés à la connaissance de tous. Et pour autant ces éléments ne parviennent pas faire accepter la réalité du phénomène.

Face à cela, on trouve des pseudosceptiques dont le rôle est de trouver des conclusions "acceptables", mais on a aussi à faire avec une histoire qui concernant l'ufologie a largement décrédibilisé le phénomène. Les pseudo-révélations, les dérives sectaires... l'ufologie n'en manque pas. La difficulté est donc bien de parvenir à convaincre en prouvant de la réalité rationnelle de ces apparitions hors-normes.

Cependant, je suis convaincu qu'avec le développement d'internet et de site comme celui-ci, la question va se banaliser. Il y a trente ans, oser imaginer une vie hors de notre planète relevait de la science fiction. Aujourd'hui, cela rentre dans les mentalités. Et il en sera de même concernant la question ovni.
SebastienP
SebastienP
Equipe du forum
Equipe du forum
Est-il rationnel de croire aux visites d’extraterrestres ? - Page 3 Empty

Masculin Age : 39
Nombre de messages : 187
Inscription : 18/02/2008
Localisation : allemagne
Emploi : Technicien
Passions : Photo Astronomie
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4298
Réputation : 3

Ovnis Re: Est-il rationnel de croire aux visites d’extraterrestres ?

le Sam 16 Jan 2010, 21:28
Bonjour et bonne année Jean, Est-il rationnel de croire aux visites d’extraterrestres ? - Page 3 877394

Jean Cunornix a écrit:Edward Waters, coiffeur de 28 ans à Atlanta, rapporte que le 7 juillet
1953 il roule en voiture vers minuit avec deux de ses amis. Des
silhouettes traversent furtivement la route et rejoignent une "soucoupe
volante" sur le bas-côté.

Auriez-vous une source web ou dois-je encore acheter un livre Est-il rationnel de croire aux visites d’extraterrestres ? - Page 3 Icon_wink ? Car je ne la trouve pas!

Paralellement, wikipedia donne d'autres versions qui, pour une, date la naissance de l'expression en 1908 déjà:

http://translate.google.fr/translate?js=y&prev=_t&hl=de&ie=UTF-8&layout=1&eotf=1&u=http%3A%2F%2Fes.wikipedia.org%2Fwiki%2FHombrecillos_verdes&sl=es&tl=fr
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum