Marque-page social
Conservez et partagez l'adresse de Ovni et vie extraterrestre | Les mystères des Ovnis sur votre site de social bookmarking
Derniers sujets
Nord-Pas-de-Calais: les membres de cette régionAujourd'hui à 15:11Buckaroo_BanzaiMon témoignage en vidéo....Aujourd'hui à 13:02Nanou TiRobert Hastings (2005)Hier à 17:10GenuineUFOs(2016) OANI / OVNI : Enquête, méthode, réflexion, de Sylvain MatisseHier à 10:38Polyèdre57Alsace: les membres de cette régionVen 17 Mai 2019, 23:05Polyèdre57Les observations d'ovnis triangulaires analysées par la SCUVen 17 Mai 2019, 18:41Hocine Promenade sceptique dans le paranormalVen 17 Mai 2019, 13:55GenuineUFOsLes faisceaux lumineux émis par les OvniJeu 16 Mai 2019, 22:11guernsey1Lac Chauvet, l'enquête et l'analyse par IPACOJeu 16 Mai 2019, 21:22GenuineUFOsprésentationJeu 16 Mai 2019, 18:43Polyèdre57(2018) "Les Apparitions Mondiales d'Humanoïdes" d'Eric ZURCHERMer 15 Mai 2019, 22:01Polyèdre57Le cas de McMinnville revisité par IPACOMer 15 Mai 2019, 21:33Polyèdre57La thèse de doctorat de Jean-Michel Abrassart sur les ovnis: fadaises pseudo-sceptiques et bêtises anti-scientifiquesMer 15 Mai 2019, 18:45GenuineUFOsStanton T. FriedmanMer 15 Mai 2019, 11:52Polyèdre57Quand le Pentagone étudie les ovnis dans le plus grand secret. Un article du New York TimesMar 14 Mai 2019, 22:36R-MèsLes technosignatures dans le cadre de la recherche de vieMar 14 Mai 2019, 17:21Polyèdre57 Sommes-nous (vraiment) seuls dans l'univers Mar 14 Mai 2019, 12:34Polyèdre57"La Lune, une station-service des futures missions"Mar 14 Mai 2019, 07:01manu03Video d'un "OVNI" sur Marseille plage du Prado 2018 ou montage ?Lun 13 Mai 2019, 21:38martinSi les extraterrestres existent, pourquoi aucun contact?Lun 13 Mai 2019, 18:44Hocine1981: le 24/10 à 23H - Ovni en forme de disque - - Seine-Maritime (dép.76)Lun 13 Mai 2019, 00:36Stéphane TLa SF du début du 20ème siècle : prémonitoire ?Dim 12 Mai 2019, 20:40Polyèdre57Pourquoi les ovnis se manifestent-ils par vagues?Sam 11 Mai 2019, 22:40Polyèdre57(1968) L'observation de Minot (Dakota du Nord)Sam 11 Mai 2019, 21:35Nanou TiSujet unique: Vos avis et conclusions sur le phénomène OvniSam 11 Mai 2019, 18:26HocineLes Canadiens du forumSam 11 Mai 2019, 13:40Polyèdre57Corse: les membres de cette régionSam 11 Mai 2019, 13:02Polyèdre57Sondage : Quel est le cas le plus intrigantSam 11 Mai 2019, 02:03HocineOvni aéroport: Les aéroports et les survols d'ovnisVen 10 Mai 2019, 19:09Polyèdre57Bob Lazar & Jeremy Corbell chez Larry KingVen 10 Mai 2019, 14:48William W.
Annonce
Annonce
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Benjamin.d
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
Intérêt possible pour la science de l'étude des ovnis Empty

Masculin Age : 40
Nombre de messages : 13006
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
Points de Participation : 19966
Réputation : 86
http://ovni-extraterrestre.com/

Ovnis Intérêt possible pour la science de l'étude des ovnis

le Mer 14 Jan 2009, 14:22
Intérêt possible pour la science de l'étude des ovnis
Home > L'énigme ovni > Point-contrepoint

Le Dr J. Allen Hynek s'occupe d'ovnis depuis longtemps. En tant qu'astronome de l'Université de l'Etat de l'Ohio, l'Air Force lui demanda, parmi les rapports sur les ovnis d'identifier les observations que l'on savait être des objets astronomiques. Quand le Projet Blue Book fut créé le capitaine Ruppelt demanda à Hynek de continuer ce travail. Ses opinions sur ce sujet avaient évoluées au cours des nombreuses années d'investigations sur les ovnis et actuellement beaucoup s'accordent à dire que c'est un "croyant". Un de ses plus forts arguments est de dire que l'étude des ovnis peut grandement contribuer à l'étude d'autres domaines scientifiques tels que la psychologie et la physique, et ce sans préjuger de la réalité des ovnis en tant que vaisseaux spatiaux extra-terrestres.

Etant lui-même un scientifique, Hynek est au fait de la méthodologie nécessaire pour aborder le sujet, et des opinions de la communauté scientifique. Pour ce dernier point, il distingue 2 classes de scientifiques se penchant sur les problèmes d'ovnis :

1. Les scientifiques qui traitent le phénomène ovni par le ridicule et le mépris, se refusant même à l'examiner, le qualifiant de sujet incontrôlable et
2. ceux des scientifiques qui soutiennent, ou qui sont prêts à admettre après examen qu'il y a une forte possibilité que les ovnis soient un phénomène purement psychologique, c'est-à-dire totalement généré par l'activité cérébrale d'un individu ou d'un groupe d'individus (aucun scientifique ayant examiné le sujet objectivement ne peut soutenir longtemps que les ovnis sont uniquement le fruit d'une mauvaise identification d'objets ou de phénomènes normaux). (42)

Il estime que les opinions du 2ème groupe donnent droit à discussion et à débats, ce qui n'est pas le cas pour celles du 1er groupe tant que ces scientifiques n'ont pas examiné les données existantes.

La pauvreté de ces données est un autre des problèmes de Hynek. Il estime que parfois ce manque d'informations "solides" est dû au fait que l'investigateur ne pose pas au témoin les questions qui permettraient d'obtenir la bonne information du témoin. Il y a aussi le problème du rapport "signal/bruit" dans lequel l'investigateur doit séparer les vrais rapports d'ovni (signal) des canulars et des mauvaises identifications (bruit). Cependant Hynek signale que les astronomes sont très accoutumés, à ce genre de problèmes car ils sont aux prises avec des erreurs instrumentales et la distorsion atmosphérique.

Que tant de rapports d'ovnis soient interprétés comme étant des véhicules extra-terrestres, Hynek pense que c'est évidemment injustifiable sans étude détaillée du contenu des comptes-rendus sur des choses vues et non identifiées. En effet, les lettres N-I d'OVNI signifient simplement Non Identifiés et peuvent s'appliquer à une large gamme de causes sans liens entre elles (43).

A travers ses écrits, Hynek se réfère à quelques unes des grandes découvertes scientifiques de notre planète et au fait qu'elles ont paru invraisemblables à l'époque, il cite par exemple la découverte du radium par Madame Curie.

Supposons... qu'il y ait eu une rumeur, un conte de bonne femme, ou une histoire d'alchimiste faisant état de l'existence d'un élément inconnu et miraculeux qui pourrait être utilisé pour la transformation des éléments, qui aurait des pouvoirs miraculeux de dégagement de chaleur et d'autres propriétés "exotiques". Y aurait-il eu un scientifique... pour faire ce qu'a fait Madame Curie, c'est-à-dire extraire le signal du bruit à travers des tonnes de pechblende ? Presque personne. Madame Curie savait qu'il y avait un signal. Ce n'était pas une rumeur. (44).

Dans les auditions devant le "House Science and Astronautics Committee", Hynek posait les questions suivantes : pouvons-nous nous permettre d'ignorer complètement les ovnis ?, pouvons-nous nous permettre de passer éventuellement à côté d'une découverte scientifique très importante ?
Plus tard, il ajoute que même s'il ne pouvait tirer des conclusions que de données fiables, il pouvait se permettre un pressentiment et que ce pressentiment lui disait qu'il y avait un "intérêt" de scientifique dans le phénomène ovni, que ce travail pouvait être extrêmement profitable et qu'en conséquence, un effort scientifique beaucoup plus important que jusqu'alors devait être entrepris pour attaquer ce problème de front (45).

Pour savoir dans quelle discipline les efforts devaient porter, Hynek suggère une approche pluridisciplinaire, il estime que le champ d'investigations s'apparente plus à l'astronomie qu'à la physique, du fait que les données sont le plus souvent des données d'observation et non des résultats d'expériences et du fait que l'on ne peut prédire quand l'événement va se produire, il suggère que si les ovnis doivent s'avérer être extraterrestres, les sciences du comportement s'avèreront certainement utiles. Il réclame un effort international pour établir des objectifs mondiaux partant du principe que si des structures définies sont mises en place la probabilité que de telles corrélations se produisent simplement par chance... deviendra faible, par contre la probabilité que les ovnis représentent quelque chose de réellement nouveau pour la science - de nouvelles observations empiriques - deviendra virtuellement une certitude (46).
Home > L'énigme ovni > Point-contrepoint

http://www.rr0.org/data/1/9/8/3/06/20/SmithMarcia_UfoEnigma/s3/science/index.html

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog Ovni et vie extraterrestre :http://ovni-extraterrestre.com/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Intérêt possible pour la science de l'étude des ovnis

le Mar 10 Fév 2009, 02:58
Bonsoir,

Cette analyse d'Hynek, qui est un ufologue-fondateur, permet de comprendre beaucoup de choses. Pour faire simple : il essaie de déterminer dans quel piège il s'est fourré et son premier réflexe sera, dans ce texte, de se tourner vers les "critères" de la psychologie tout en essayant de revenir aux sciences formelles comme l'astronomie ou, en d'autres termes, une science de l'observation.

Il est bien évident que dans la situation qui se présente depuis plusieurs décennies, la physique ne peut pas faire grand chose sinon étudier quelques miettes, quelques traces supposées ufologiques.

Là où des difficultés se présentent dans son raisonnement, c'est au niveau de la détermination de l'ufologie qu'il conçoit comme pluridisciplinaire. La caractéristique dominante de l'ufologie tient des sciences humaines plus que des sciences de l'observation, du fait que dans la science, l'observation se veut directe, le seul intermédiaire étant éventuellement un instrument amplifiant les perceptions ou permettant des mesures. Dans les sciences humaines, il y a également observation mais celle-ci peut temporairement souffrir un observateur intermédiaire.

Disons simplement qu'un observateur tiers peut être toléré dans le cas où celui-ci déclenche la recherche, apporte les prémisses d'une étude.

Et dans le domaine des OVNI, l'handicap est justement une fois ce prémisse admis, il devient quasiment impossible de passer à une étude directe, qui en appellerait à la physique ou un autre domaine concerné.

Alors - est-il réellement impossible d'envisager une étude objective? Bien sûr que non, dans l'absolu. Tout dépend de ce qui est recherché. Si ce qui est recherché est quelque chose de précis - comme le signal de Marie Curie qui émerge de la matière brute, alors c'est possible.

Mais il est bien entendu que le fou dangereux qui va tenter de débusquer du vaisseau E.T, ou de l'E.T directement, en une expérience reproductible et donc indiscutable, a intérêt à le faire discrètement, et que ce qu'il débusque est un vaisseau E.T et pas autre chose, car sinon cela sera la fin des haricots pour l'ufologie.

Qui se risquera dans une telle entreprise? Localiser ce qui est un mythe par excellence. Très rares sont ceux qui ont réussi à démontrer la part d'authenticité des mythes : Dumézyl, Friedmann - des cerveaux ambulants, travaillant aussi bien avec la méthodologie la plus rigoureuse et l'intuition la plus audacieuse. Avec leurs découvertes, la machine du Paradigme comptait des engrenages en plus.

Si des E.T sont découverts, la machine devra compter avec de nouveaux engrenages.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum