Marque-page social
Conservez et partagez l'adresse de Forum Les mystères des Ovnis - Ufologie et vie extraterrestre sur votre site de social bookmarking
Derniers sujets
Articles sur le sujet ovniHier à 20:05Huguette1954Ben, c'est encore moi...Hier à 18:25Roland89Discussions autour de divers sujets concernant l'ufologie.Hier à 13:34HocineNous ne vivrons pas sur Mars ni ailleursHier à 08:28martinLes méprises astronomiquesMar 27 Juil 2021, 20:36elisaliseLes OVNIS : le rapport du Pentagone - EclairagesMar 27 Juil 2021, 07:24martin(1994) Vidéo ovni centre d'essai de la base Nellis de l'US Air ForceMar 27 Juil 2021, 06:13HannibalRapport du Pentagone sur les ovnisLun 26 Juil 2021, 19:19udje5403Vu sur Youtube à PertuisDim 25 Juil 2021, 06:09HannibalLe Rover Persévérance et son hélicoptère.Ven 23 Juil 2021, 13:21XPDavySommes-nous seuls dans l'Univers ?Jeu 22 Juil 2021, 20:20martinPrésentation Jeu 22 Juil 2021, 19:02freethinkerAutour de la question : comment cultiver l'esprit critique ?Mer 21 Juil 2021, 20:12Jean-Marc WatUne initiative Européenne pour recueillir et analyser les OvnisMer 21 Juil 2021, 00:39jean-lucLUSA FAA près de 10.000 cas en accès libre (2014-2020)Dim 18 Juil 2021, 11:52Jean-Marc WatMon départDim 18 Juil 2021, 00:08LogikConcevoir une coprésence ?Sam 17 Juil 2021, 18:26TychoeBrahePANIQUE CHEZ LES PSEUDO SCEPTIQUESJeu 15 Juil 2021, 12:44freethinkerLa politique du forum : buts, remarques importantes et objectifsMer 14 Juil 2021, 21:32nicosJacques Vallée en live le 29 juinMer 14 Juil 2021, 14:21NOT-ALONEIls testaient la fiabilité des sites UFODim 11 Juil 2021, 22:38Sorensir2012: le 28/06 à 15h13 - Un phénomène ovni insolite - Rouen-Petit-Couronne - Seine-Maritime (dép.76)Dim 11 Juil 2021, 18:59Hector01Des traces de vie sur Encelade?Dim 11 Juil 2021, 09:53Julien.BLe voyage temporel est-il possible?Sam 10 Juil 2021, 20:52Hocine"LE TEMPS DES OVNIS" nouveau docu par Georges CombesVen 09 Juil 2021, 20:21udje5403 Déclaration de l'astronaute Bill NelsonVen 09 Juil 2021, 15:50LorelineInterdit d'interdire, une émission de Frédéric TaddeïJeu 08 Juil 2021, 10:54OVNI-LanguedocVidéo d ovni trouvé sur facebookMer 07 Juil 2021, 21:48Pascal_WesternOvnis et "extraterrestres" dans l'art antique (peintures, gravures et statuettes)Mer 07 Juil 2021, 19:48HocineDéclarations récentes d'officiels Américains sur les OvnisVen 02 Juil 2021, 13:34martin
Annonce
Le Deal du moment : -41%
-41% sur l’excellent casque nomade filaire Sony ...
Voir le deal
129 €

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
Les O.V.N.I., un phénomène socio-psychologique selon les sceptiques - Page 2 Empty

Masculin Age : 43
Nombre de messages : 12810
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
Points de Participation : 20255
Voir le profil de l'utilisateurhttp://ovni-extraterrestre.com/

Ovnis Les O.V.N.I., un phénomène socio-psychologique selon les sceptiques

Mar 16 Déc 2008, 19:42
Rappel du premier message :

Les O.V.N.I., un phénomène socio-psychologique ?

par Jean-Michel Abrassart, SPS n° 254, octobre 2002

Dix raisons de le penser
Cet article présente dix raisons de penser que le phénomène O.V.N.I. (le fait que certaines personnes témoignent voir des « objets » qui volent et qu’elles ne savent pas identifier) est de nature socio-psychologique. En effet, la science classique et plus particulièrement le mouvement sceptique n’accepte pas l’hypothèse défendue par la communauté ufologique [1], selon laquelle les O.V.N.I.. seraient en fait des vaisseaux spatiaux extra-terrestres. Nous allons voir dans cet article pourquoi la science classique refuse cette approche. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce n’est pas tant l’idée d’une visite extraterrestre de notre planète qui est rejetée, mais les « preuves » apportées en sa faveur.

1. La violation de notre expérience quotidienne


La Guerre des, Mondes film tiré du célèbre roman de H.G. Wells, montre une invasion d’extra-terrestres. Sortez de chez vous et faites une balade, observez attentivement votre environnement. Comptez : combien d’extraterrestres (E.T.) croisez-vous dans la rue ? Combien de vaisseaux spatiaux voyez-vous dans le ciel ? La réponse est simple et universelle : zéro. Où se cachent-ils ? Vous devriez en voir facilement, au vu du nombre d’objets se baladant dans notre atmosphère selon les ufologues. Nous n’expérimentons pas dans notre vie de tous les jours la présence des E.T. sur notre planète, comme nous le ferions après un premier contact. Si vraiment des E.T. visitent notre planète, pourquoi ne sont-ils pas plus visibles ? Pourquoi ne se posent-ils pas par exemple dans le jardin de la Maison Blanche ou de l’Elysée, voire même régulièrement chez l’un d’entre nous ? Pourquoi l’armée n’a-t-elle pas encore réussi à en abattre un ?

2. L’absence d’événements majeurs donnant raison aux ufologistes

L’ufologie existe depuis plus de cinquante ans. Durant toutes ces années, l’événement majeur qui prouverait que les ufologues orthodoxes ont raison ne s’est pas produit. En fait, chaque année qui passe augmente la probabilité que le phénomène O.V.N.I. soit de nature socio-psychologique. On pourrait, selon nous, en se laissant aller, imaginer trois types d’événements majeurs susceptibles d’apporter la confirmation des thèses ufologistes. Le premier serait qu’un vaisseau spatial, de préférence piloté par des E.T., se pose devant le palais de Buckingham ou le Kremlin par exemple. Les E.T. nous confirmeraient qu’ils survolent la terre depuis très longtemps, qu’un de leurs vaisseaux s’est écrasé à Roswell, qu’ils enlèvent des humains dans le cadre d’un programme d’hybridation, qu’ils ont influencé le développement des civilisations humaines depuis la plus haute Antiquité, ou que sais-je encore… Le second serait que les militaires abattent un vaisseau spatial extraterrestre ou que l’un d’entre eux s’écrase devant témoins, et que celui-ci puisse être étudié par tous les scientifiques de la planète (et pas comme l’élusive soucoupe de Roswell et ses mystérieux occupants). Le troisième serait que le président des Etats-Unis fasse une déclaration publique, avec preuves à l’appui, affirmant que son gouvernement cache la réalité du phénomène O.V.N.I. au grand public depuis des décennies. Si un de ces trois événements se produisait, les ufologues se verraient donner raison, mais nous attendons toujours…

3. L’absence de résultats du programme « Searching for Extra-Terrestrial Intelligence » (SETI)

Si un jour le programme SETI. captait une émission radio E. T., cela ne serait pas véritablement un événement majeur confirmant des croyances soucoupiques, comme nous l’envisagions au paragraphe précédent. Néanmoins, cela apporterait aux ufologues le soutien théorique de la preuve qu’une civilisation E.T. avancée existe dans l’univers. Si l’univers foisonne de civilisations interstellaires comme les ufologues le pensent, il doit logiquement aussi foisonner de signaux de toutes sortes, alors pourquoi les chercheurs du SETI. ne détectent-ils rien ? On peut aisément avancer le fait qu’il faut laisser du temps à SETI avant de conclure quant au foisonnement des civilisations avancées dans notre univers proche. Néanmoins, le temps qui passe sans détection augmente la probabilité que les signaux soient tout simplement rares dans l’espace. Et si les signaux sont rares, c’est sans doute que la probabilité que des civilisations avancées existent est faible et qu’elles puissent nous visiter est encore plus faible.

4. La violation de nos connaissances scientifiques

Il s’agit d’un des arguments les plus souvent invoqués : la physique nous apprend qu’il n’est pas possible de dépasser la vitesse de la lumière. Cette impossibilité rend les distances spatiales gigantesques et difficilement franchissables. Or, les O.V.N.I. semblent pouvoir dépasser la vitesse de la lumière afin de pouvoir venir nous visiter quotidiennement ou presque. De même, les O.V.N.I. peuvent réaliser dans le ciel des manœuvres qui semblent impossibles, que ce soit disparaître en un clin d’œil, accélérer à une vitesse extraordinaire en une fraction de seconde, etc. Lors des « enlèvements », les E.T. font parfois passer un être humain à travers un mur, rendent invisible leur vaisseau au voisinage durant l’enlèvement afin que personne d’autre ne les voie, communiquent par télépathie (alors que l’existence de la télépathie pour les humains n’est pas démontrée aux yeux de la communauté scientifique), etc. Lors des enlèvements, les E. T. forcent parfois les humains à s’accoupler avec eux pour créer des hybrides, ce qui va à l’encontre des lois connues sur l’impossibilité de la reproduction entre espèces différentes. Les lois scientifiques que nous connaissons sont universelles, et s’appliquent jusqu’aux confins du cosmos. Pouvoir les enfreindre relève plutôt des récits mythologiques.

5. L’absence de preuves tangibles

Les ufologues nous parlent toujours des preuves qu’ils possèdent : des témoignages (alors que les recherches en psychologie ont montré le peu de fiabilité du témoignage humain), des photos (mais que vaut une photo quand elle peut être truquée ?), des détections radars (rares, ce qui soulève la question du pourquoi de l’absence de détection de la grande majorité des O.V.N.I.) et des « preuves » physiques (mais le terrain n’étant pas examiné avant la vision d’O.V.N.I., il n’y a pas de comparaison possible et la preuve physique trouvée peut-être là depuis bien longtemps, générée par toute autre chose que le prétendu vaisseau spatial). Les ufologues ne nous parlent pas de ce qu’ils n’ont pas : des preuves tangibles, irréfutables et incontestables ! De véritables preuves seraient par exemple du matériel biologique extraterrestre, de la technologie indubitablement non terrestre ou encore dans le cadre de la Théorie des Anciens Astronautes, la démonstration de connaissances impossibles pour l’époque proposée.

6. L’ensemble des déboulonnages

Depuis le début du phénomène O.V.N.I., les sceptiques ont réalisé un ensemble de contre-enquêtes montrant les faiblesses et les insuffisances des recherches réalisées par les ufologues. De nombreux témoignages ont été démontrés n’être en fait que de mauvaises interprétations de perceptions. Il est facile pour un témoin de confondre des causes naturelles (astres, météores, phénomènes atmosphériques), des engins volants bien connus mais mal identifiés (aéronefs, fusées ou satellites), ou encore des appareils militaires secrets (U-2 après 1955 ou plus récemment les F-17 ou les B-2), avec un vaisseau spatial. Les recherches en psychologie montrent en effet que des mécanismes d’illusions d’optique sont à l’œuvre dans ces interprétations erronées. Le pourcentage important de témoignages prouvés comme étant de nature socio-psychologique soulève le doute quant au caractère réel des cas prétendument solides.

7. L’incohérence des observations

Les témoins d’O.V.N.I. ont décrit des dizaines de vaisseaux et des dizaines d’E.T. différents. Cela suppose que notre planète soit une sorte d’arrêt sur l’équivalent d’une autoroute galactique. A l’inverse, si tous les témoins décrivaient un seul type de vaisseau et plus important encore un seul type d’E.T., nous pourrions plus facilement concevoir qu’une espèce est présente sur notre planète. Ce n’est pas le cas : ce que les ufologues appellent un O.V.N.I. recouvre des descriptions extrêmement différentes, qui vont de la boule de lumière à la soucoupe traditionnelle, en passant par le triangle… Dans le même ordre d’idée, des témoignages d’O.V.N.I. sont liés à d’autres phénomènes paranormaux comme des Big Foot [2] ou le Mothman [3], ce qui est loin d’accroître la cohérence interne des observations.

8. L’existence des autres phénomènes réputés paranormaux

Le phénomène O.V.N.I. pousse finalement la communauté scientifique à formuler les mêmes réserves que pour l’ensemble des autres phénomènes réputés paranormaux. Si seulement il y avait du matériel biologique ou technologique extraterrestre à étudier… Si seulement nous avions un Big Foot (vivant ou mort) à étudier… La difficulté épistémologique est similaire. Le fait que des personnes prétendent apercevoir des anges, des Mothmen, des fées, des fantômes ou encore le monstre du Loch Ness prouve une fois encore que la perception humaine (et le témoignage qui en découle) ne présente aucun critère de fiabilité. L’être humain a tendance à projeter sa mythologie dans la réalité, au moyen de toutes sortes de mécanismes sociaux et psychologiques.

9. Les E.T. ressemblent à des créatures folkloriques


Prisonnières des Martiens, film japonais, 1957. Lorsque l’on examine les témoignages des Rencontres Rapprochées du Troisième Type (RR3) (au lieu de simplement voir un O.V.N.I., le témoin prétend avoir directement rencontré un E.T.), on remarque rapidement le comportement étrange des E.T.. Ils n’agissent pas comme on s’attendrait à ce qu’un être provenant d’une civilisation avancée agisse. Ils ne font pas de révélation scientifique. Au contraire, ils offrent par exemple des biscuits au témoin. On ne peut pas dire que traverser l’espace pour venir offrir des biscuits à un être humain soit particulièrement logique. Ou bien ils demandent sans arrêt au témoin la date du jour. Leurs actions évoquent plus la mythologie féerique que véritablement une espèce extraterrestre technologiquement avancée. A travers les âges, des individus ont témoigné être entrés en contact avec des créatures étrangères à ce monde sans pour autant être extraterrestres : des anges, des démons, des dieux, des fées, des lutins, etc. Tous ces êtres magiques étaient de forme humanoïde, comme toutes les races extraterrestres présentes dans le phénomène O.V.N.I. le sont aussi. Inutile de dire que ce n’est pas vraiment ce que la communauté scientifique s’attend à trouver dans l’espace, en fonction de nos connaissances en exobiologie [4] et dans le domaine de l’évolution des espèces sur Terre. Les témoignages de rencontres folkloriques ressemblent fortement aux témoignages modernes recueillis par les ufologues, simplement transposés dans un autre cadre culturel où la science est dominante.

10. L’antériorité de la Science-Fiction

Un des arguments sceptiques les plus souvent cités dans la littérature est l’antériorité de la Science-Fiction. En effet, les historiens ont montré que le phénomène O.V.N.I. a été décrit par les auteurs de S.F. dans les pulps (les revues imprimées sur du mauvais papier du début du XXe siècle aux États-Unis), bien avant la première observation de Kenneth Arnold en 1947. Se pourrait-il que les auteurs de S. F. aient pu voir l’avenir ou n’est-il pas plus simple de penser que leurs histoires ont influencé l’ensemble des témoignages ultérieurs ?

Utilisons le rasoir d’Ockham !
Nous avons fait le tour des raisons qui poussent la communauté scientifique à refuser le phénomène O.V.N.I. comme étant réel. Encore une fois, chacune de ces raisons est suffisante en elle-même pour soulever des doutes quant à son origine extraterrestre. Toutes ces raisons additionnées les unes aux autres justifient l’hypothèse socio-psychologique. A ce propos, les épistémologues parlent du « rasoir d’Ockham [5] » : entre deux théories scientifiques, il faut choisir la plus simple. Entre une explication extra-ordinaire, sans preuves dures et violant nos connaissances scientifiques et des explications ordinaires bien documentées par la recherche scientifique (par exemple, des perceptions mal interprétées), il faut choisir la seconde. La communauté scientifique acceptera peut-être un jour le phénomène O.V.N.I. comme étant réel, après un premier contact ou lorsque des preuves véritablement incontestables auront été apportées en sa faveur. La science prend du temps, beaucoup de temps et se doit d’être extrêmement prudente dans toutes ses affirmations. Ce n’est que de cette façon que la vérité est découverte, lentement mais sûrement…



--------------------------------------------------------------------------------

[1] U.F.O : Unidentified Flying Object, acronyme anglais désignant les O.V.N.I. De cet acronyme dérive les termes ufologie, ufologique…

[2] Il s’agirait d’une créature humanoïde et velue de très grande taille qui aurait été aperçue par divers « témoins » au Canada ou, sous d’autres noms, en Amérique du Nord. (N.D.L.R.)

[3] Autre créature humanoïde ailée qui volerait parfois au-dessus des U.S.A. (N.D.L.R.)

[4] Exobiologie (ou bioastronomie) : discipline scientifique qui se fixe l’objectif d’étudier les possibilités d’existence de la vie dans l’Univers, en dehors de la Terre.

[5] Guillaume d’Ockham, franciscain philosophe de la première moitié du XIVe siècle.

http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article91

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog Ovni et vie extraterrestre :http://ovni-extraterrestre.com/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici

Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Les O.V.N.I., un phénomène socio-psychologique selon les sceptiques

Mar 02 Juil 2013, 00:47
Bonjour,


Certains ufo-sceptiques prétendent avoir trouvé avec la version non jungienne de la HSP (que l’on oppose à la HET) une approche scientifique pour expliquer le phénomène des OVNI. Bien qu’elle s’inspire des sciences humaines, cette hypothèse se base quasi exclusivement sur l’analyse hyper-sceptique et hyper-critique des témoignages, des photos ou des vidéos ! Le problème est donc évident:  C’est qu’elle ne prend pas en compte le phénomène objectif et les cas solides puisque ses supporters font mine de s'en détourner quand on leur cite des cas étudiés par les scientifiques (ex: Yakima project, Identification projet ou le Hessdalen project).

On peut faire aussi un autre constat implacable. Il n’existe tout simplement pas de publications scientifiques dignes de ce nom qui viendraient valider cette hypothèse. On a beau chercher mais on ne trouve pas une seule université qui a bien pu ouvrir une chaire pour l'étude et l'enseignement de cette initiative "scientifique" ! Pas la moindre revue spécialisée avec comité de lecture ! Ses supporters sont d’ailleurs à peine capables de se faire citer dans une revue de vulgarisation pour enfants et ceci est considéré chez eux comme un exploit... Le vide sidéral. On est donc très loin d’une théorie scientifique en cours de développement digne de ce nom.

Une "initiative" qui passe encore une fois à la trappe les caractéristiques objectives du phénomène pourtant mille fois constatées et qui ne fait rien pour les observer/mesurer/analyser ne peut rien avoir de scientifique. Sauf peut-être les apparences. En fait, on remarque que l’unique stratégie d’analyse que ses supporters ont décidé d'adopter est de commencer par considérer un peu trop facilement et de façon fort arrogante les pilotes militaires ou de lignes, les cosmonautes et les astronautes et tous les témoins en général comme de parfaits abrutis. Il suffit pour cela de lire les fils de discussion sur certains forums pseudo-sceptiques consacrés aux OVNI. Les chercheurs qui travaillent sur le terrain sont tout le temps ridiculisés et considérés comme des incompétents par les tenants de la HSP qui ne prennent pas la peine de se déplacer sur le terrain. Le comble! puisque on remarquera que ces tenants n’ont pas le bagage scientifique ni la carrure nécessaires pour traiter ce sujet extrêmement complexe.

Ceci étant dit, on est donc en droit de se demander ce que peut bien proposer cette hypothèse pour expliquer de façon uniquement prosaïque les phénomènes objectifs étudiés actuellement par la communauté scientique, études, que "grâce" au recours permanent au biais de confirmation les tenants de cette hypothèse passent allègrement à la trappe... Est-ce que la HSP apporte le moindre début de réponse aux différents cas répertoriés par R. Haines ou à Hessdalen par exemple ? Que nenni. Silence radio.

Pour avoir pas mal échangé avec les supporters  de cette théorie (souvent très agressifs, allez savoir pourquoi affraid ...), je me suis rendu compte qu’ils sont en mode prosélyte et non pas scientifique. On essaie paraît-il de faire de la pédagogie. Mais le problème est que ça ressemble drôlement à l’approche de certains intégristes qui veulent à tout prix imposer leurs points de vue à la société par… la pédagogie justement. C'est en fait, du prosélytisme et encore une fois la défense de positions conservatrices et matérialistes. Les tenants de la HSP sont donc très clairement des croyants pseudo-sceptiques. Ils n’ont en fait que faire d’une démarche scientifique puisque celle-ci va à l’encontre de leurs croyance sachant que cette démarche ne peut être qu'agnostique et dédiée sans aucun parti-pris à la recherche de la vérité.

Bref, cette hypothèse n’a absolument rien de scientifique et est clairement une simple croyance pseudo-scientifique pour pseudo-sceptiques. Les UFO-sceptiques qui défendent la HSP sont tout simplement incapables intellectuellement et scientifiquement de solutionner le mystère des OVNI.

Cordialement,

Julien


Dernière édition par irvingquester le Mar 02 Juil 2013, 22:53, édité 2 fois
Quentin62
Equipe du forum
Equipe du forum
Les O.V.N.I., un phénomène socio-psychologique selon les sceptiques - Page 2 Empty

Masculin Age : 34
Nombre de messages : 1142
Inscription : 15/12/2009
Localisation : Calais
Emploi : ------
Passions : Dessin, Ufologie, Art
Règlement : Règlement
Points de Participation : 5911
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: Les O.V.N.I., un phénomène socio-psychologique selon les sceptiques

Mar 02 Juil 2013, 01:28
Je suis d'accord avec vous Irvingquester, c'est très juste. 

Ont peut bien souvent constater plusieurs catégories de personnes entourant le phénomène ovnis. D'ailleurs, il existe un poste concernant ces divers classes me semble t'il. 

La peuplade général ignorant qu'il existe du concret et que tout n'est pas que science fiction. 

Les pro-ovnis adepte du mélange des genres et du fourre tout, manquant aux possible d'objectivités, d'ailleurs, ils n'en n'ont que faire bien souvent, car c'est l'aspect fantasmagorique qui les attirent dans le phénomène.

Les pseudos-septiques, dont vous soulignez les traits fort bien, et qui sont en fait pour moi, croyants eux aussi. Ils n'ont que peu de mal à se borner à donner des explications viables, même quand selle-si sont à la limite du raisonnable, du moment qu'elle se rapproche à minima du phénomène observé. C'est concrètement la position la plus confortable qui soit. Et quant ils ne trouvent d'explications, c'est bien la crédibilités des témoins qui est remise en cause, qu'ils soit pilotes d'avion, cosmonautes, militaires ou la simple personne lambda. Comme-si certains pseudo-septiques derrières leurs pc, étaient plus amènent de juger de ce que peuvent voir certains aviateurs ou spécialistes du ciel ayant pour le coup, des yeux aguerris. 

Une autre catégorie d'intéressés existent, celle qui consiste à faire preuve de prudence, de recherches, de rigueur, d'objectivités, sans partie pris ni a priori, même si un moment donné, il faut se le dire, la véracité des faits ne peut être nié. Enfin, vous l'aurez compris, celle qui nous rassemble ici.
avatar
Equipe du forum
Equipe du forum
Les O.V.N.I., un phénomène socio-psychologique selon les sceptiques - Page 2 Empty

Masculin Age : 52
Nombre de messages : 261
Inscription : 19/12/2007
Localisation : C.
Emploi : Informaticien
Passions : Ufologie
Règlement : Règlement
Points de Participation : 5292
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: Les O.V.N.I., un phénomène socio-psychologique selon les sceptiques

Mar 02 Juil 2013, 17:29
Les cons ça ose tout, la preuve.........
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Les O.V.N.I., un phénomène socio-psychologique selon les sceptiques

Mar 02 Juil 2013, 20:37
Irvingquester a écrit:On a beau chercher mais on ne trouve pas une seule université qui a bien pu ouvrir une chaire pour l'étude et l'enseignement de cette initiative "scientifique" ! Pas la moindre revue spécialisée avec comité de lecture !

Et pour cause !!!

Pour un scientifique le seul fait de s'intéresser aux OVNIs est synonyme de "mise au placard" immédiate, d'interdiction de publier quoi que ce soit, de suppression de ses crédits de recherche, j'en passe et des meilleures ...
Vous n'avez qu'à demander à JP. Petit ce qui lui est arrivé lorsqu'il a fait mine de s'intéresser au sujet.

Pourquoi une telle attitude du monde scientifique ?

1 - Le monde scientifique actuel essaie d'ignorer au maximum ce qu'il n'est pas capable d'expliquer, c'est bien plus commode. Il est complètement asservi aux gourous qui tiennent les robinets de leurs finances.
2 - Accepter la réalité des OVNIs et leurs performances c'est comme avouer que depuis plus de soixante ans on ne nous enseigne que des âneries, que nous n'avons absolument rien compris à la physique fondamentale et à l'univers qui nous entoure.

...
Durrmeyer Christian
Analyste enquêteur
Analyste enquêteur
Les O.V.N.I., un phénomène socio-psychologique selon les sceptiques - Page 2 Empty

Masculin Age : 63
Nombre de messages : 2017
Inscription : 04/10/2008
Localisation : meurthe et moselle(54) france
Emploi : invalide
Passions : lecture, ciné, aprentissage informatique
Règlement : Règlement
Points de Participation : 7597
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: Les O.V.N.I., un phénomène socio-psychologique selon les sceptiques

Mar 02 Juil 2013, 21:23
@irvingquester + 1 et je vous tire mon chapeau pour avoir essayé de parler avec (?) ces gens là.
avatar
Equipe du forum
Equipe du forum
Les O.V.N.I., un phénomène socio-psychologique selon les sceptiques - Page 2 Empty

Masculin Age : 51
Nombre de messages : 554
Inscription : 15/06/2010
Localisation : Nord
Emploi : Juridique
Passions : Plusieurs.
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4973
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: Les O.V.N.I., un phénomène socio-psychologique selon les sceptiques

Mer 03 Juil 2013, 08:51
Bonjour,

Le phénomène socio-psychologique ne peut être écarté, pas plus que l'HET.

Ce qui est affligeant c'est le rapport délétère que certains entretienne dès que l'on ne partage pas "leur croyance".

Il suffit de regarder certains commentaire de ce sujet.....


Cordialement,
Louis
Flo78
Equipe du forum
Equipe du forum
Les O.V.N.I., un phénomène socio-psychologique selon les sceptiques - Page 2 Empty

Masculin Age : 43
Nombre de messages : 500
Inscription : 21/05/2013
Localisation : Paris
Emploi : privé
Passions : privé
Règlement : Règlement
Points de Participation : 3837
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: Les O.V.N.I., un phénomène socio-psychologique selon les sceptiques

Mer 03 Juil 2013, 09:37
Ce qui est certain,c'est que les membres de sigma vont clairement dans le sens de l'HET.

A moins qu'il s'agisse de désinformation,on ne peut donc pas exclure qu'il soit temps d'exclure les autres hypothèses.

Cdt

_______________________________________
Il y a du bon des 2 cotés (pro-OVNI et sceptiques), faire abstraction de l'avis des personnes avisées d'un "camp", revient à nier une partie de la réalité.
Durrmeyer Christian
Analyste enquêteur
Analyste enquêteur
Les O.V.N.I., un phénomène socio-psychologique selon les sceptiques - Page 2 Empty

Masculin Age : 63
Nombre de messages : 2017
Inscription : 04/10/2008
Localisation : meurthe et moselle(54) france
Emploi : invalide
Passions : lecture, ciné, aprentissage informatique
Règlement : Règlement
Points de Participation : 7597
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: Les O.V.N.I., un phénomène socio-psychologique selon les sceptiques

Mer 03 Juil 2013, 14:03
Pour les cas de lumières genre étoiles ou les lanternes thaies (boules oranges).Encore qu'il y a bien un stimulus.Mais Jupiter pour Téhéran ou Vénus pour Portage County ou le père Gill,lorsque que les "objets" sous-tendent plusieurs degrés ou lorsqu'ils sont vu à moins de 100 m (RR1) ou qu'il y a des effets physiques (RR2),j'ai du mal à avaler la socio-psycho.
Bien sur quand on est persuadé que les pilotes,les policiers,les ingénieurs,les astronomes,les paysans et surtout le monsieur toul'monde ne connaissent rien et que nous on sait...
Bon,je ne défend pas l'HET,je crois (car je n'ai jamais rien vu) d'après ce que j'ai appris depuis un bout de temps,qu'il y a des phénomènes inconnus qui se baladent dans notre voisinage.Aujourd'hui,le "truc" est essentiellement nocturne mais avant les années 80,il était diurne (pourquoi?Personne ne sait!).Voilà,ni plus ,ni moins.
Cdlt.
avatar
Equipe du forum
Equipe du forum
Les O.V.N.I., un phénomène socio-psychologique selon les sceptiques - Page 2 Empty

Masculin Age : 69
Nombre de messages : 2721
Inscription : 30/07/2008
Localisation : aigrefeuille
Emploi : educateur sportif retraité
Passions : sport
Règlement : Règlement
Points de Participation : 9546
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: Les O.V.N.I., un phénomène socio-psychologique selon les sceptiques

Mer 03 Juil 2013, 19:29
La problématique des ovnis reste le manque de preuves physique de ces objets, il y a des photos des document vidéos des témoignages des  plus sérieux, mais pas une seule preuve palpable a nous mettre sous la dent, le sujet reste donc ouvert a toutes les hypothèses les plus sérieuses comme les plus farfelues.

Une chose est pourtant, des objets doués d'une super technologie violent l'espace aérien de tous les pays de la planète de puis des années sans que nous n'ayons pu trancher dans un sens ou un autre.
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Les O.V.N.I., un phénomène socio-psychologique selon les sceptiques

Mer 03 Juil 2013, 21:07
Je ne dirais qu'une chose... Laughing Les sceptiques de tout poils, ne sortent pas assez sur le terrain ou ne sortent plus comme jadis ou il existait des cercles désignés à faire des veillées pour constater les faits par eux même, les Ovnis sont encore présent sur notre territoire... s'ils sont assez perspicaces et patient, ils finiront par trouver de bons endroits, les meilleurs moments et peut-être qu'enfin ils se poseront les bonnes questions Laughing 

Certains d'entre-eux sortent encore ayant pour seul but de vérifier les cas Saros, pour le reste, ils utilisent comme nous les logiciels ad-hoc pour nous dire qu'il s'agit de tel ou tel satellite, astre, avion de ligne, effectuent des recherches pour déterminer qu'à tel endroit, tel jour, telle heure il y a eu une fête, un mariage avec des lâchers de lanternes Thaï, etc... des trucs très basiques en somme qui ne font plus rire personne... rire 

@+

Contenu sponsorisé

Ovnis Re: Les O.V.N.I., un phénomène socio-psychologique selon les sceptiques

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum