Marque-page social
Conservez et partagez l'adresse de Ovni et vie extraterrestre | Les mystères des Ovnis sur votre site de social bookmarking
Derniers sujets
Quand le Pentagone étudie les ovnis dans le plus grand secret. Un article du New York TimesAujourd'hui à 23:20Polyèdre57La base de Malmström refait parler d'elle Aujourd'hui à 23:10Polyèdre57Métamatériaux, artefacts et récolte d'échantillons présumés exotiquesAujourd'hui à 23:00Polyèdre57Si les extraterrestres existent, pourquoi aucun contact?Aujourd'hui à 22:40udje5403(2018) "Les Apparitions Mondiales d'Humanoïdes" d'Eric ZURCHERAujourd'hui à 19:53LorelineUn lac sur le satellite de SaturneAujourd'hui à 19:52Loreline "Rendez-vous" d'ODHTv!Aujourd'hui à 19:39Polyèdre57Peut on parler de théorie du complot à propos de l'idée d'un secret OVNI ?Aujourd'hui à 18:45martinLa Nasa filme un trou noir avalant une étoile.Aujourd'hui à 14:57XPDavy2019: le 18/09 à 7H10 - Ovni en Forme de triangle - METZ -Moselle (dép.57)Hier à 23:08Polyèdre57A la rencontre des extraterrestres. 6 Août à la Cité de l'Espace à Toulouse.Hier à 22:43Polyèdre57Hypothétique technologie d’ovni...Hier à 20:13Hocine2015: le 30/10 à 20h20 - Lumière étrange dans le ciel - Ovnis à Pontarlier - Doubs (dép.25)Hier à 14:38Polyèdre57Ovni multicolores de Knittenfeld (Autriche)Hier à 10:07Roland62(1949) L'incident du projecteur de NorwoodSam 12 Oct 2019, 16:52Polyèdre57Projecteur de NorwoodSam 12 Oct 2019, 14:24Bob_ArctorAmélioration du règlementSam 12 Oct 2019, 09:49NycolasUne superbe vue de VénusSam 12 Oct 2019, 03:35(fan)tomasLe camouflage et la transformation des trianglesVen 11 Oct 2019, 21:14Polyèdre572019: le 12/08 à 1h30 - - St Lieux Les Lavaur -Tarn (dép.81)Ven 11 Oct 2019, 19:54udje5403Qu'en est-il des observation d'objet sous marin non identifié?Ven 11 Oct 2019, 17:46Polyèdre572005: le / à 21h00 (nuit) - Ovni en Forme de triangle - Moyeuvre-Grande -Moselle (dép.57)Ven 11 Oct 2019, 17:32Polyèdre57Présentation Ven 11 Oct 2019, 03:56Cedric79(1979) L'affaire Ovni de Cergy-PontoiseVen 11 Oct 2019, 00:00Polyèdre57PrésentationJeu 10 Oct 2019, 22:09Polyèdre57[Question] "Au coeur de l'étrange : OVNI"Jeu 10 Oct 2019, 21:45Polyèdre57Florian, aka Sgr_A* Jeu 10 Oct 2019, 20:58Sgr_A*Bourgogne: les membres de cette régionJeu 10 Oct 2019, 19:27Polyèdre57Le GEIPAN et son traitement du phénomène OvniJeu 10 Oct 2019, 12:03Polyèdre57La zone 51 dans le NevadaJeu 10 Oct 2019, 08:54Hector01
Annonce
Annonce
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Cosmos
Cosmos
Equipe du forum
Equipe du forum
Aurora avion secret mythe ou réalité? - Page 4 Empty

Masculin Age : 76
Nombre de messages : 1704
Inscription : 04/04/2007
Localisation : Sud/Ouest
Emploi : Techno aero/Science
Passions : Histoire Antique/ufologie de base
Règlement : Règlement
Points de Participation : 6525

loupe Aurora avion secret mythe ou réalité?

le Sam 09 Juin 2007, 19:24
Rappel du premier message :

L'aurora avion secret mythe ou réalité?

Dés l'an 2000, AURORA, prototype super-secret, aux dires de certains "écrivains" du web,
se déplaçait allégrement à vitesse "hypersonique" dans notre atmosphére, donnant alors, une suprématie "incontournable" aux USA.

La fameuse base 51 devait "certainement cacher cette merveille..!!

En 2003,ces mémes personnes nous démontraient que les russes,
malgré leur excellent projet "AJAX", etaient largement dépassés
par la formidable technologie du nouveau monde.

Les USA étaient méme capables de répandre (Mais c'était confidentiel..!!)
des bombes d"Anti-matiére" à travers notre systéme solaire...!!(Sic). :scratch:

Les "Spécialistes du monde aeronautiques" contestaient eux,ces fameuses réalisations mirobolantes et dénonçaient la désinformation subtile dont certains chercheurs émérites se trouvaient étre l'objet...... drunken

En 2007,nous ne pouvons constater que toute cette littérature
n'etait hélas,qu'utopie et réves pour "gogos" de bas étages!!!!...

En effet,les recherches effectuées actuellement par les américains,nous démontrent que toute cette merveilleuse technologie n'est absolument pas maitrisée par les laboratoires de pointe.

Nous apprenons dans le dernier numero 2081 de la revue hebdomadaire "AIR ET COSMOS",
" que l'entreprise californienne "Général Atomics",aprés cinq années
de recherches financées par l'US Air Force dans le cadre du programme HVEPS (Hypersonic Vehicle Electric Power System Technology),a validé discrétement,le 12 décembre 2006,une nouvelle méthode pour générer de l'énergie à bord d'un véhicule hypersonique.
Ils ont testé à Mach 8 le premier démonstrateur de générateur de puissance magnétohydrodynamique intégré à un superstato expérimental..."

Cette information nous confirme bien l'échec du X-43 et la non maitrise de la MHD par la recherche des USA.

-Que recherche "actuellement" les labos US?...


Aurora avion secret mythe ou réalité? - Page 4 1181406656


Il semble que le but à atteindre serait de réaliser un aeronef
aux capacité hypersonique,mais "armé"
du fameux "maser" anti-missiles du Boeing 747 ABL.


Aurora avion secret mythe ou réalité? - Page 4 1181465345


L'ensemble pesant plus de 40 tonnes pour 2MW de puissance,il serait logique de trouver une autre source d'énergie plus performante.

C'est là que la MHD rentre en jeu pour fournir l'énergie
capable d'autoriser le fonctionnement
de cette arme de destruction anti-missiles.


Aurora avion secret mythe ou réalité? - Page 4 1181410128


Il s'agit donc de convertir en énergie électrique,
l'énergie cinétique (vitesse) d'un écoulement chargé. :scratch:

Donc,il s'agira de récupérer cette énergie dans le flux du statoréacteur qui propulse l'aeronef par l'intermédiaire d'électrodes penchées .
La conductivité étant améliorée par l'enrichissement en oxygéne ensemencé par des substances alcalines à faible potentiel d'ionisation.
Le paramétre vitesse est donc la variable permettant de changer certaines régles du jeu.



Aurora avion secret mythe ou réalité? - Page 4 1181410757



En 2000,la Direction de la propulsion du laboratoire de recherche de l'Air Force (AFRL) souhaitait tester un générateur de 1 MW.(Un minimum pour l'utilisation du "Maser" aeroporté...!!)
La puissance obtenue lors des differents tests,n'a donné qu'une puissance de 15 kW.Cette puissance est inférieure de 67 fois par rapport à l'objectif initial...!!

L'on est donc loin de la realisation d'un aeronef hypersonique
et capable de transporter et surtout de fournir l'énergie
pour le fameux "maser" de l'ABL.

Ne parlons pas de la protection de surface du fuselage de cet aeronef
face au frottement atmosphérique à des vitesses supérieures à 5.000km/h.

........................


Conclusion:

Donc,où se trouve ce merveilleux "AURORA" aux performances si "époustouflantes pour certains "gogos"?...

"La France a + de 30 Ans de retard, qu'il disait le "spécialiste"...!!!


Je vous laisse juge.


A+Cosmos.


Dernière édition par le Mar 10 Juil 2007, 00:16, édité 2 fois

Anonymous
Invité
Invité

loupe Re: Aurora avion secret mythe ou réalité?

le Mer 26 Nov 2008, 11:34
Ovni, je suis ennuyé. Vous m'êtes sympathique mais je ne comprends pas cette idolâtrie envers JP Petit dont la marginalité intellectuelle n'est malheureusement pas un gage d'infaillibilité.
C'est vrai que si l'appareil est cabré, l'onde de choc qui prend naissance autour de sa partie la plus en avant, celle qui perturbe la première l'air immobile, le nez, se trouve renforcée au-dessous surtout si celui-ci est plat.
Cette attitude induit certes un supplément de portance mais aussi une formidable traînée! C'est l'attitude typique des appareils à ailes delta type Mirage III ou du Concorde avec son aile « ogivale » … à l'atterrissage! Le cabrage compense le faible allongement des ailes pour permettre le vol à basse vitesse (relativement « basse » vitesse. Si je me souviens bien, le Concorde atterrissait et décollait à 300km/h. Ses pneus fabriqués aux USA, bêtement mono-chambres, étaient fortement sollicités. La considérable force centrifuge les rendait moins tolérants aux chocs avec des objets traînant sur la piste. C'est cela qui a occasionné la catastrophe entraînant l'arrêt des vols.)
Le problème est que l'air en surpression tend à fuir sur les côtés et la portance de l'intrados (le dessous de l'aile) n'est pas aussi grande qu'on aurait pu l'espérer. Heureusement, la dépression sur l'extrados (le dessous de l'aile) est considérable, l'air ayant un très long chemin pour venir combler le « trou » ainsi formé par cette avance « oblique ». L'aile est davantage « aspirée » par cette dépression qu'elle n'est portée par la surpression.
Sauf qu'il ne faut pas que cette dépression soit trop grande car les trop grandes différences de pression provoque la formation d'innombrables tourbillons rapides, avec une forte composante verticale de haut en bas. Ces tourbillons chaotiques viennent alors « combler le trou » efficacement. La portance de l'extrados s'effondre, c'est le décrochage et le crash.
Les ingénieurs français qui ont dessiné la silhouette de l'avion franco-britannique ont combattu ce phénomène en ne faisant pas un bord d'attaque droit au « delta ». La savante sinuosité de l'aile, qualifiée « d'ogivale », a eu pour effet de créer deux vortex bien réguliers, un pour chaque aile qui en « balayant » l'extrados a empêché la formation de ces oscillations chaotiques catastrophiques malgré un fort cabré maintenu jusqu'à atteindre 600km/h environ.
L'aile du Mirage III était trop petite pour qu'un bord d'attaque sinueux soit capable « d'ordonner » l'air de l'extrados durant les cabrés. Pour diminuer la vitesse d'atterrissage, les Mirage F1 qui suivirent, reprirent le système classique comprenant des volets d'atterrissage sur les ailes et un empennage. Mais cela induisait un supplément de traînée en vitesse de croisière.
Pour permettre au Mirage 2000 d'avoir une vitesse d'atterrissage inférieure à celle du Mirage III et la bonne aérodynamique que confère l'aile delta, on l'équipa de petits plans, delta aussi, en avant des ailes et destinés à créer, comme pour Concorde, un beau vortex sur l'extrados. Afin de minimiser la traînée de cet appendice en vol de croisière, il est mobile sur le Rafale, piloté par ordinateur. Les missiles air-air en bouts d'ailes et leur berceau jouent le rôle de winglets pour gêner le « contournement » du bout d'aile par l'air, en surpression dessous et dépression dessus, particulièrement nuisible durant les cabrés.

Sur le croquis que vous présentez, Ovni, et qui diffère de celui qui figure au début du thème, rien de ces subtilités. C'est l'ancien schéma avec un bord d'attaque pour le nez sans flèche donc ultra-affûté... comme l'anche des saxophones, générateur naturel d'instabilités... et de bruit! La minceur de la carlingue-aile ne permet pas de stocker les énormes réserves de carburant nécessaires au vol hypersonique: la consommation augmente en proportion du carré de la vitesse, ne l'oublions pas! Décupler la vitesse multiplie la consommation de carburant par 100!!! Un avion hypersonique serait surtout un réservoir de carburant, comme l'est une fusée aussi d'ailleurs.
Consommation multipliée avec un vol cabré en permanence, qui je le répète encore une fois, induit une traînée considérable. Alors qu'un avion bien conçu doit voler « à plat ». Si vous allez à la piscine, vous verrez des gens qui nagent presque verticaux dans l'eau alors que d'autres au contraire se couchent au maximum. Devinez ceux qui vont le plus vite!
De toute façon, le terme « surfer » n'est pas approprié. Dans ce sport, la planche est inclinée vers l'avant et reçoit la poussée de la vague qui vient derrière. Il faudrait plutôt parler d'un effet « ski nautique » ou « hors-bord » avec escalade de la vague d'étrave. Et cela n'a d'efficacité techniquement que parce que l'eau est 635 fois plus dense que l'air et qu'il est donc souhaitable d'en « sortir » au maximum si l'on est à l'interface. Sous l'eau ou dans l'air, cette méthode n'offre plus d'intérêt.
Damien
Damien
Equipe du forum
Equipe du forum
Aurora avion secret mythe ou réalité? - Page 4 Empty

Masculin Age : 29
Nombre de messages : 925
Inscription : 14/08/2008
Localisation : othis
Emploi : Actif
Passions : Astronomie, ufologie, auto, science.
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4103

loupe Re: Aurora avion secret mythe ou réalité?

le Mer 26 Nov 2008, 19:22
Bon et bien alors, comment pouvez vous imaginer une seul seconde que Jean-Pierre Petit n'est pas pensé à tout se que vous exposer? vous le prenez pour un étudient? croyez moi que Jean-Pierre Petit ne parle pas d'Aurora sans en avoir étudié scientifiquement la crédibilité de ses dire? Je ne comprend vraiment pas comment vous pouvez contredire tout les travaux de se scientifiques qui a un parcoures vraiment exceptionnel, alors pourquoi remettez vous en cause tout les travaux de Jean-Pierre Petit ?.?.?.

D'ailleur en parlent de contredire on attend toujours vos dessins?.?.?.

_______________________________________
Celui qui ne se serre pas de ses yeux pour voir, s'en servira pour pleurer!
Anonymous
Invité
Invité

loupe Re: Aurora avion secret mythe ou réalité?

le Jeu 27 Nov 2008, 15:59
Ovni77280, réalisez-vous que vous parlez de Jean-Pierre Petit comme d'un gourou infaillible qui vous dispense de vous forger une pensée personnelle?
Je vais vous donner mon point de vue -non sollicité- de sexagénaire: sur le plan intellectuel, je ne méprise personne, je n'admire personne. Je n'admire que des résultats de travaux. La bonne idée ainsi que l'erreur peut jaillir dans n'importe quel cerveau.
Si ce monsieur était le surhomme que vous dites, il aurait déjà prévu pour sa théorie d'univers gémellaire « asymétrique » (asymétrique parce que qui ce passe dans une partie n'est pas ce qui se passe dans l'autre), un effet non prévu par les théories concurrentes et vérifiable par l'expérience ou l'observation.
La Relativité a prévu et prouvé l'existence des lentilles gravifiques, impossibles dans la théorie de Newton. La théorie des quanta(s) a prévu et vérifié les inégalités de Bell relatives aux photons intriqués, inexplicables selon la théorie d'Einstein et même en contradiction avec elle.
Qu'a prévu la théorie de Petit qui soit inexplicable par ces trois théories et confirmé par l'expérience?

Si la production de la MHD aéronautique était « rentable sur le plan énergétique » , ce n'est pas en faisant du sustentateur-propulseur l'aile et l'habitacle de l'aéronef, ni en lui donnant la forme de deux assiettes creuses jointes par leur plus grande section qu'on tirerait le meilleur parti de la MHD mais plutôt celle d'une aile delta « déformable » de manière à combiner sa portance avec celle de l'aérodynamique du déplacement. Le mieux étant pour la sécurité, d'utiliser trois « sustentateurs-propulseurs » de même forme liées par des poutrelles profilées « porteuses », autour d'une nacelle centrale. En croisière l'appareil devrait tenir l'air malgré la panne d'un propulseur pour être certifié.
La qualité principale d'une telle machine serait d'associer la capacité de décollage et d'atterrissage courts (éventuellement verticaux en faible charge) avec celle de voler en haut subsonique (au moins 600 km/h). Son utilisation essentielle serait le transport de commandos pour les militaires, et le secours, notamment en mer et peut-être le transport de luxe des personnes.
Si j'avais à concevoir un drone hypersonique de reconnaissance, je lui donnerais plutôt la forme d'un V à branches longues articulées autour d'une carlingue très profilée abritant un turboréacteur à post-combustion, à entrées d'air réglables jusqu'à l'occultation totale. Ce drone serait éventuellement largable en vol d'un (très) gros porteur, ou mieux « ravitaillable » en vol grâce à un pilote automatique recevant des informations fines de capteurs optiques et télécommandable à partir de l'avion ravitailleur. Le plein ainsi fait en altitude, il approcherait assez furtivement sa cible en subsonique à haute altitude, à la façon de l'U2, propulsé par son turboréacteur classique utilisant du kérosène (Les frais de mise au point d'un tel moteur bien connu seraient réduits. Peut-être même pôurrait-on utiliser un modèle sur le marché).
Accélérant à l'approche du territoire ennemi, grâce à la post-combustion, le drone replierait progressivement ses ailes en un V plus fermé en atteignant mach 1,2-1,5.
Ces ailes contiendraient chacune, longitudinalement, les trois longs tubes jumeaux d'un statoréacteur. Elles auraient un profil « super-critique », afin de stocker aussi les tonnes de carburant nécessaire (chargées lors du ravitaillement en vol elles n'auraient pas imposé de contraintes trop fortes à ces ailes), mais avec un bord d'attaque « tranchant » adapté, avec une forte flèche, aux très hautes vitesses (Le plus délicat de toute la conception serait sans doute de déterminer le meilleur profil de cette aile volante hypersonique, nécessairement « épaisse »).
Le carburant, sans doute de l'alcool, serait mis en contact avec le bord d'attaque, devenu brûlant à un nombre élevé de machs, de manière à être vaporisé avant d'être injecté dans le réacteur .
L'air pénétrant dans un tube par l'avant, viendrait, du fait son inertie, se « tasser » sur le côté arrière de ce tube, oblique par rapport à la marche de l'aéronef et qui lui aurait imprimé une accélération latérale. La surface de ce tube pourrait être plus ou moins « rugueuse » pour créer un effet de collision supplémentaire. Du fait de cette compression et de cette collision, la température de cet air s'élèverait ainsi fortement . Phénomène qui accélérerait la réaction chimique d'oxydation du carburant déjà lui-même vaporisé, au point que la combustion serait parfaitement terminée avant l'éjection.
A la sortie, une tuyère coudée, en défléchissant le flux chaud vers l'arrière, recevrait ainsi, par réaction, une forte poussée vers l'avant. Le rendement de cette tuyère « aplatie » serait excellent surtout si, entre les trois tubes, arrivait de l'air « frais » qui les refroidirait quelque peu. Ainsi réchauffé, cette air, accéléré, créerait un complément de poussée en passant, entre les intervalles, dans un « venturi », formant un micro-statoréacteur sans combustion.
Notre statoréacteur « démarrerait » à mach 1,2 (ou 1,5?) seulement, grâce à des ondes sonores de grande amplitude générées à haute fréquence dans les tubes ainsi transformés en « tuyaux d'orgue », par des « hauts-parleurs » dont l'énergie proviendrait de l'électricité obtenue grâce à un générateur couplé au turboréacteur sus-mentionné (et dont le compresseur serait protégé contre le choc direct de l'air aux vitesses hypersoniques). À vitesse de croisière, le phénomène pourrait être auto-entretenu par le mouvement d'air, comme à l'embouchure d'une flûte traversière, ce qui permettrait d'arrêter le turboréacteur et d'économiser sur son kérosène.
Le rôle des ondes sonores pour abaisser la vitesse de démarrage des statoréacteurs à été testé avec succès par les Allemands à la fin de la Seconde Guerre mondiale, dans la perspective de rendre les successeurs des V1 supersoniques. La capitulation du Reich a mis fin aux essais prometteurs. Officiellement du moins, car il semblerait que les traînées « en forme de beignets de pomme » rapportés par des témoins soit le signe que ce n'est pas seulement la technique des V2 qui aient traversé l'atlantique en 1945.
Après avoir épuisé son alcool, le drone, doté alors de considérables énergies cinétique et potentielle, pourrait planer discrètement (sans traînée) sur un nombre indéterminé de centaines de kilomètres, ouvrant le V de ses ailes à mesure qu'il ralentirait et perdrait de l'altitude. Il ne rallumerait son turboréacteur que pour la phase finale d'approche et d'atterrissage. Vu son relativement faible poids à vide et sa grande envergure, le drone pourrait se poser sur un terrain « rustique », mais très discret, avec sa cargaison de photos ou de films (optique, infrarouge, radar).

C'est vrai que je remets constamment à plus tard le travail qui consiste à faire des dessins, les scanner, les faire enregistrer sur un site et les reprendre sur le forum, tout ça pour démontrer qu'il y a « erreur sur la marchandise », sinon exploitation de la naïveté du public, avec l'aéronef MHD de JP Petit!
Dois-je perdre des heures pour uniquement créer de la désillusion, autrement dit du déplaisir, parmi les quelques lecteurs du forum qui s'intéressent à cette question technique d'aéronautique et que j'aurai fait changer d'avis?
J'ai beaucoup de choses importantes et urgentes à faire en sus d'écrire pour le forum qui, sur certains thèmes comme « Aurora », tourne en rond de mon point de vue. Je dois faire des choix.

Oublions, pour revenir à cet avion, les instabilités permanentes causées sur l'extrados par cette absurdité aérodynamique qu'est le nez « carré » à « pan coupé », et cette absurdité énergétique qu'est le vol en cabré perpétuel, attitude foncièrement dangereuse de plus car elle pourrait se terminer avec le centre de traînée en avant et au dessus du centre de poussée en une chandelle fatale. Un très court essai de maquette en soufflerie (seulement supersonique) aurait mis en évidence ces erreurs de conception, s'il avait été effectué.
Si seulement quelqu'un me démontre que l'avion dessiné par Jean-Pierre Petit, en principe avion de reconnaissance monoplace ou biplace, hypersonique/haute altitude, et dont il exhibait un modèle réduit simplifié lors d'une émission de télévision, peut contenir assez de kérosène (50 tonnes? Ou plutôt 100?) pour décoller d'abord puis voler à mach 10 sur disons 8 000km (il semble qu'il n'y ait pas de ravitaillement en vol de prévu) et loger en même temps un pilote (dont le logement n'apparaît pas) … et un train d'atterrissage robuste compte-tenu de la vitesse d'atterrissage (et de décollage), dans sa carlingue extra mince, alors, oui, je rouvrirai le dossier « JPP ». Avec priorité absolue.
Mais, pour l'instant je l'ai fermé. En saluant cependant le travail pédagogique, sur la géométrie en particulier. En approuvant les propos sur certaines mentalités universitaires. Et en applaudissant à la reconnaissance « militante » du phénomène ovni...
Damien
Damien
Equipe du forum
Equipe du forum
Aurora avion secret mythe ou réalité? - Page 4 Empty

Masculin Age : 29
Nombre de messages : 925
Inscription : 14/08/2008
Localisation : othis
Emploi : Actif
Passions : Astronomie, ufologie, auto, science.
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4103

loupe Re: Aurora avion secret mythe ou réalité?

le Jeu 27 Nov 2008, 18:53
Bon et bien je jette mes livre de JPP et j'attends la sortie de votre livre a vous car apparemment vous avez beaucoup a me réapprendre, cela dis je suis ici pour ça. Et croyez moi que pour se qui est des dessins, il y a quelques personnes qui les attendent car vous les avez promis alors a vous de nous les faire partager. Même si il ne m'apporteront rien, certaines personnes sur se forum sont impatients de visionner vos superbe dessins révélateur de l'absurdité de l'aéronef de Jean-Pierre Petit. Sur se, je ne vous contredirais plus car comme vous le dite ont tournes en rond...
yckjgc

_______________________________________
Celui qui ne se serre pas de ses yeux pour voir, s'en servira pour pleurer!
Damien
Damien
Equipe du forum
Equipe du forum
Aurora avion secret mythe ou réalité? - Page 4 Empty

Masculin Age : 29
Nombre de messages : 925
Inscription : 14/08/2008
Localisation : othis
Emploi : Actif
Passions : Astronomie, ufologie, auto, science.
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4103

loupe Re: Aurora avion secret mythe ou réalité?

le Mar 02 Déc 2008, 13:43
Bonjour, voici le CV de l'homme qui se trompe et qui ne pense pas avant de donner une théorie.

cliquez sur le lien ci-dessous

http://www.rr0.org/personne/p/PetitJeanPierre/

fhd

_______________________________________
Celui qui ne se serre pas de ses yeux pour voir, s'en servira pour pleurer!
avatar
Ovnis95
Passionné
Passionné
Aurora avion secret mythe ou réalité? - Page 4 Empty

Masculin Age : 32
Nombre de messages : 26
Inscription : 12/12/2008
Localisation : Région parisienne (argenteuil)
Emploi : rien du tout
Passions : Ovnis et PC
Règlement : Règlement
Points de Participation : 3978

loupe Re: Aurora avion secret mythe ou réalité?

le Ven 12 Déc 2008, 14:52
l'avion Aura a t'elle des répercution au niveau du corps humain si cette engin vole a très haute vitesse je pense que le pilote doit surment avoir de problème tôt ou tard
Damien
Damien
Equipe du forum
Equipe du forum
Aurora avion secret mythe ou réalité? - Page 4 Empty

Masculin Age : 29
Nombre de messages : 925
Inscription : 14/08/2008
Localisation : othis
Emploi : Actif
Passions : Astronomie, ufologie, auto, science.
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4103

loupe Re: Aurora avion secret mythe ou réalité?

le Sam 13 Déc 2008, 00:48
@Ovnis95 a écrit:l'avion Aura a t'elle des répercution au niveau du corps humain si cette engin vole a très haute vitesse je pense que le pilote doit surment avoir de problème tôt ou tard

Bonjour, vous avez juste à constater la vitesse d'une navette spatial lors d'une entrée atmosphérique qui est a moins de 28000 km/h (car 28000 km/h est pour la satellisation) si je ne m'abuse. Vous constaterez que les pilotes en sortent indemnes...
Ça serais plus sur les accélération fulgurante que le Corp humain serais très vite limité.

,bn,vb

_______________________________________
Celui qui ne se serre pas de ses yeux pour voir, s'en servira pour pleurer!
Anonymous
Invité
Invité

loupe Re: Aurora avion secret mythe ou réalité?

le Sam 13 Déc 2008, 12:01
A très haute altitude, les rayons cosmiques ionisants sont plus nombreux qu'au niveau de la mer, n'étant pas arrêtés justement par l'atmosphère qui se trouve sous l'avion (et qui représente plus de 90% de la "colonne d'air" dans laquelle se trouve l'appareil).
Pour leur santé,les pilotes devraient porter un dosimètre de radiation comme les employés des centrales nucléaires et cesser de voler aussitôt qu'une limite préétablie serait atteinte.
Damien
Damien
Equipe du forum
Equipe du forum
Aurora avion secret mythe ou réalité? - Page 4 Empty

Masculin Age : 29
Nombre de messages : 925
Inscription : 14/08/2008
Localisation : othis
Emploi : Actif
Passions : Astronomie, ufologie, auto, science.
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4103

loupe Re: Aurora avion secret mythe ou réalité?

le Lun 15 Déc 2008, 11:01
Alain02 a écrit:A très haute altitude, les rayons cosmiques ionisants sont plus nombreux qu'au niveau de la mer, n'étant pas arrêtés justement par l'atmosphère qui se trouve sous l'avion (et qui représente plus de 90% de la "colonne d'air" dans laquelle se trouve l'appareil).
Pour leur santé,les pilotes devraient porter un dosimètre de radiation comme les employés des centrales nucléaires et cesser de voler aussitôt qu'une limite préétablie serait atteinte.

Oui donc pour faire court il précise bien que l'Aurora monte a 60 km d'altitude pour voler a ces vitesses la et non pas au niveaux de la mère...

_______________________________________
Celui qui ne se serre pas de ses yeux pour voir, s'en servira pour pleurer!
Anonymous
Invité
Invité

loupe Re: Aurora avion secret mythe ou réalité?

le Lun 15 Déc 2008, 11:18
Ovni77280, vous semblez ne pas remarquer que je me suis exprimé (pour une fois!) au conditionnel...
J'aurais dû préciser:
S'il y avait un intérêt stratégique à fabriquer un avion espion qui n'aurait pas plus d'intérêt qu'un gros satellite et qui pourrait être abattu par un nuage d'éclats durs sur lesquels il viendrait se déchirer, si on savait embarquer l'énorme quantité de carburant nécessaire, si on savait concevoir et intégrer le ou les réacteurs très longs appropriés à une combustion hyper rapide (une fraction de seconde) sans parler du turboréacteur nécessaire au décollage et surtout s'il fallait absolument un pilote en sus du puissant ordinateur nécessaire au vol, alors, ces conditions TOUTES SATISFAITES, le dit pilote devrait porter un enregistreur de rayonnement ionisant pour qu'on sache la dose en rem qu'il a reçue après chaque vol.
En cas d'éruption solaire massive, il pourrait être interdit de vol pour un an minimum...
avatar
Hocine
Equipe du forum
Equipe du forum
Aurora avion secret mythe ou réalité? - Page 4 Empty

Masculin Age : 75
Nombre de messages : 1620
Inscription : 18/06/2007
Localisation : Afrique du Nord
Emploi : retraité
Règlement : Règlement
Points de Participation : 7447

loupe Re: Aurora avion secret mythe ou réalité?

le Mar 16 Déc 2008, 00:57
Je ne suis pas un spécialiste de l’aéronautique mais je voudrai poser quelques remarques



On parle que l’avion Aurora quitte sa piste d’envol pour regagner les hautes atmosphères est suivi d’un bruit de roulement de tonnerre qui est entendu après une quarantaine de Km après son envol, alors comment cet ingénieur d’une plate forme pétrolière a pu observé cet avion tout proche de la mer qui est ravitaillé par un avion citerne comme n’importe quel avion de série est escorté par des avions F111 ? Que fait il là cet avion à des milliers de Km de sa base en manque « sûrement » du kérosène, fait t’il aussi des survols aux dessus des mers ? Ne dit on pas que c’est un avion ultra secret ? Est-ce normal que des personnes de plates formes pétrolières ou éventuellement de navires croisant dans les parages et même des avions de lignes passant par là observe la scène de ravitaillement de cet Aurora ? Ne dit on pas que le terrain prelediction de cet avion c’est les hautes atmosphères ?

On parle que cet avion pourrai voler à plusieurs milliers de Km à l’heure, pourquoi le cache t’on plus de trente ans, est ils unitilisable ?C’est illogique de laisser 30 ans cet avion dans le secret ,pour une année de secret ça pourrai être logique voir deux ou trois ans ça pourrai être normal ,et on mais ça sur le compte du secret ,mais les avions aussi sont comme les voitures on commence par le véhicule de base puis progressivement on passe aux options , on ne fabrique pas que la base est on la cache pendant 30 ans !! L’avion aussi ça évolue pour rectifier ou améliorer sa performance et ce n’est pas on le cachant des dizaines d’années pour en sortir un vieux engin dépassé par le temps , au moins qu’il serve à quelques choses ,c’est plus rentable pour faire des galas ,des métings aériens pasque cet avion aujourd’hui ne sert à rien ni pour une guerre (on ne peut viser un objectif avec cette vitesse et à petite vitesse il sera à la merci de n’importe quel missile ou un obus de canon et généralement ces avions perdent leur avantage de la vitesse pour un objectif à atteindre à la basse vitesse ,et à la basse vitesse ils sont incontrôlables , cet avion ne servira pas aussi pour être mis on orbite dans l’espace , pasque jamais il n’atteindra ou dépassera les 5000 Km/h est il n’a jamais été tester pour la satellisation )

On dit que cet avion est ultra secret, à mon avis à voir les photos de sa forme , sa ligne, des vues de toutes les cotés, les détails de ses systèmes de propulsions, la nature de son énergie de propulsions et d’autres détails qui sont long à énumérer cet avion n’a rien de secret n’importe quelle puissance pourrai en produire comme des petits pains avec tous ce qui est dit sur cet avion ,ils n’ont qu’a faire un tour dans les forums parlant de cela et ils feront une économie de plusieurs années d’étude sur la conception de cet avion .mais ils savent certainement que tous cela c’est du bidon .

Des témoignages d’anciens militaires et de spécialistes ont révélé, qu’on a fait des tests avec cet avion, et au bout de 5 à 6000 Km /h cet avion commencer à montrer des signes de sortes de dilatation et il est devenu dangereusement à piloter voir presque incontrôlable, on la garer et ils n’ont plus reparler de cette bourde.
Anonymous
Invité
Invité

loupe Re: Aurora avion secret mythe ou réalité?

le Mar 16 Déc 2008, 14:05
Bonjour,

bien sûr que ces engins hypersecrets existent. Il ne peut en être autrement.
Mais ce n'est pas l'objet de mon intervention.
Je veux seulement essayer de vous faire saisir un tout petit détail (et ils font souvent la différence, rappelez-vous de Le Pen!); les services de contre-espionnage ont deux niveaux de désinformation.
Celui des services de renseignements des "soviétiques" (Russes maintenant), chinois, indiens, européens...qui n'ont pas que des "couillons" de service pour analyser les "bribes" de renseignements qui leur parviennent et celui de la "vox populi" (dont font partie des médias prétendant "informer") qui ne pige rien aux techniques, aux "tenants et aboutissants" et qui se fait un cinéma (c'est de pire en pire) du monde qui nous entoure (à la télé ils font bien des analyses psycologiques de personnages de films...Ah, vous ne voyez pas le lien? Ce n'est pas grave, c'est moi qui déconnecte).
Vous avez (nous avons) le malheur de vous (nous) situer entre les deux. C'est ainsi que vous avez (nous avons) l'impression de prendre des claques des deux bords.
Cordialement
jlj
Damien
Damien
Equipe du forum
Equipe du forum
Aurora avion secret mythe ou réalité? - Page 4 Empty

Masculin Age : 29
Nombre de messages : 925
Inscription : 14/08/2008
Localisation : othis
Emploi : Actif
Passions : Astronomie, ufologie, auto, science.
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4103

loupe Re: Aurora avion secret mythe ou réalité?

le Mar 16 Déc 2008, 14:19
croyez moi que si ils parlent de ces choses la, c'est qu'ils ont vérifié l'exactitude de leurs dires.
Croyez vous qu'ils parleraient de choses aussi importante sans même les avoir vérifié et pensé???
^ùù^ù
(j'ai reformulé cette page car je n'avais effectivement pas compris se qu'avait évoqué Neandertale merci darkangel06)


Dernière édition par Ovni77280 le Mar 16 Déc 2008, 15:42, édité 3 fois

_______________________________________
Celui qui ne se serre pas de ses yeux pour voir, s'en servira pour pleurer!
Marc.F
Marc.F
Equipe du forum
Equipe du forum
Aurora avion secret mythe ou réalité? - Page 4 Empty

Masculin Age : 56
Nombre de messages : 187
Inscription : 18/04/2008
Localisation : cannes
Emploi : prof liberale
Passions : lecture, astronomie, nature, dessin,enigmes
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4194

loupe Re: Aurora avion secret mythe ou réalité?

le Mar 16 Déc 2008, 14:51
Les personnes qui évoquent ces dire ne sont pas comme le dis Neandertal des couillons
OVNI77280, relisez attentivement les propos de néandertal, ce n'est absolument pas ce qu'il dit , il dit seulement que les experts en désinformation et manipulations des services de renseignement sont loin d'être des "couillons"..
un indice, avant 1989, (et même après pour les USA)les deux blocs laissaient filtrer des infos sur des black projects au capacités technologiques impressionnantes afin de susciter chez l'adversaire de l'angoisse et surtout des dépenses pharaoniques dans des domaines budgetivores ... les américains savaient pertinemment que les soviétiques tiraient une partie de leurs informations des revues spécialisées, scientifiques et de vulgarisations et faisaient en sorte que les fuites soit répercutées par des pseudo révélations et des fuites de rapports vers les journalistes et les scientifiques..
Cordialement
Anonymous
Invité
Invité

loupe Re: Aurora avion secret mythe ou réalité?

le Mar 16 Déc 2008, 15:19
bien sûr que ces engins hypersecrets existent. Il ne peut en être autrement.
Et POURQUOI donc, Néandertal, ne peut-il pas en être autrement?
Pourquoi les USA domineraient-ils si insolemment l'aéronautique militaire alors qu'il sont surclassés dans le domaine civil?
En effet, Boeing ne "tient" devant Airbus que pour des raisons :
a)"politiques": les Britanniques et les Japonais n'achetaient que Boeing pour satisfaire aux énormes pressions du gouvernement US, et pour les Anglais pour ne pas laisser l'Europe devenir une puissance indépendante de la tutelle US. La Chine achète des Boeings parce qu'elle souhaite maintenir une concurrence entre manufacturiers de l'Occident afin de nouer des alliances en attendant -espère-t-elle- de s'emparer du marché comme elle l'a déjà fait pour d'autres produits.
b) de concurrence faussée selon les règles du libéralisme pur et dur: le principal client de Boeing est le gouvernement les commandes d'état et la firme de Seattle réussit à faire changer d'avis l'administration qui avait logiquement attribué à Airbus le marché des avions ravitailleurs.
c) la propagande technologique: en remplissant les journaux d'articles complaisants sur son futur avion révolutionnaire Dreamliner, Boeing peut perturber le jugment des « décideurs » d'achat de matériel des compagnies aéronautiques qui peuvent différer leur conversion à Airbus pour ne pas avoir dans quelques années à de coûteuses réadaptations du personnel navigant technique aux « habitudes » de Boeing en matière de cabine. Naturellement la technique du Dreamliner n'est pas prête. On n'est même pas sûr qu'elle s'imposera. Le premier vol va donc aller de "retard imprévu" en « retard imprévu » qui sont déjà programmés parce que la technologie de carlingue en fibre de carbone va demander des années de mises au point avec des difficultés qui pourraient terminer l'aventure en catastrophe aérienne.

À la fin de la Seconde Guerre mondiale Goebbels, le ministre de la propagande de Hitler, promettait aux Allemands que des armes secrètes leur donneraient "la victoire finale". En fait les armes secrètes efficaces furent le fait des Alliés; d'abord avec le redoutable napalm et, bien entendu, la bombe atomique qui était destinée à l'origine, à abattre l'Allemagne nazie.
La supériorité inventive efficace n'était pas là où on croyait. Car tous les "experts" de l'époque couronnaient la technique allemande, ses ingénieurs et « professoren » ...
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum