Marque-page social
Conservez et partagez l'adresse de Ovni et vie extraterrestre | Les mystères des Ovnis sur votre site de social bookmarking
Derniers sujets
Le voyage temporel est-il possible?Aujourd'hui à 23:24udje5403La réalité OVNI progresse-t-elle vraiment dans la conscience humaine ?Aujourd'hui à 22:47ArthurCJo nouveau membre Aujourd'hui à 12:01LorelineLe bureau des OVNI Britannique nous révèle tout enfin presque...Aujourd'hui à 11:23Loreline Promenade sceptique dans le paranormalAujourd'hui à 11:02Roland622019: le 18/09 à 7H10 - Ovni en Forme de triangle - METZ -Moselle (dép.57)Aujourd'hui à 11:01martinUn ranch étrange dans le Nord de l'Utah (Skinwalker Ranch)Aujourd'hui à 08:46LorelineLes observations d'Ovni analysées par la SCUAujourd'hui à 00:39Polyèdre57Pour une histoire philosophique des intelligences extraterrestres Thibault GressHier à 22:03micladProvence-Alpes-Côte d'Azur: les membres de cette régionHier à 21:23Polyèdre57Présentation Hier à 17:02Arnaud26Vos lectures ufologiques du moment presentation et discussionsHier à 16:25r.si38Rencontre extraterrestre Jeu 23 Jan 2020, 23:40LorelineLes Ailleurs : Ils ont été «contactés» par des extraterrestresJeu 23 Jan 2020, 22:52Polyèdre57Brevets du TR-3BJeu 23 Jan 2020, 18:05Polyèdre57le mystère des pyramides Mer 22 Jan 2020, 20:38LorelineMorbihan. Un mystérieux point lumineux dans le ciel intrigue les habitantsMer 22 Jan 2020, 19:06Roland62THE BLACK VAULT: Nouvelle initiative du FBI en faveur de la liberté de l'informationMar 21 Jan 2020, 23:13Polyèdre57Ovni : Le mystère de Valensole Mar 21 Jan 2020, 22:52LeGlaudeLuis Elizondo Interview pour le Congrès International OVNI 2018Mar 21 Jan 2020, 20:08LorelineRhône-Alpes: les membres de la région Auvergne-Rhône-AlpesMar 21 Jan 2020, 17:59Polyèdre57(1880) La vague d'US airships de 1878 à 1897Mar 21 Jan 2020, 17:54Polyèdre57Le Pentagone a étudié les Ovnis dans le plus grand secret (New York Times, AATIP, TTSA, affaire Tic Tac etc...)Lun 20 Jan 2020, 23:37martin2014: le 23/05 - objet sur photoPan dans le ciel - saint-martin-du-limet (pays de la loire) Lun 20 Jan 2020, 22:43Polyèdre57Analyse du cliché de la Bataille de Los Angeles...Lun 20 Jan 2020, 22:29Polyèdre57Présentation GavinLun 20 Jan 2020, 22:16Polyèdre57Des neutrinos d'origine extraterrestre ont probablement été détectés.Lun 20 Jan 2020, 19:44Jab76Communiquer à l'infini grace à l'intrication quantiqueLun 20 Jan 2020, 17:43snotgobbler2002: le 01/08 à 20 h 30 Ovni rectangulaire volant entre Sisteron et Le Poet (04)Lun 20 Jan 2020, 16:21DOUG70Centrales nucléaires: révélations d'un ingénieurDim 19 Jan 2020, 23:54Loreline
Annonce
Annonce
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Benjamin.d
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
A-t-on besoin du pétrole extraterrestre ? Empty

Masculin Age : 41
Nombre de messages : 12928
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
Points de Participation : 19977
http://ovni-extraterrestre.com/

Ovnis A-t-on besoin du pétrole extraterrestre ?

le Ven 07 Nov 2008, 12:09
A-t-on besoin du pétrole extraterrestre ?

publié le mardi 4 novembre 2008

Les scientifiques de l’Observatoire d’Edimbourg ont supposé avec optimisme que, si l’on en croit les dernières données sur la composition chimique des étoiles de notre galaxie, la Voie lactée pourrait contenir entre 300 et 38.000 civilisations hautement développées, potentiellement capables d’établir des contacts avec la Terre.

Mais si la génération actuelle ne pourra sans doute assister à une éventuelle poignée de main entre Terriens et extraterrestres, on peut tout de même se réjouir dès aujourd’hui de la quantité de réserves spatiales de minéraux utiles qui sont à découvrir. Mais peut-on sérieusement compter sur ces trésors ?

Au début de l’année, des informations sont apparues selon lesquelles la sonde américaine Cassini avait découvert sur Titan, le plus grand satellite de Saturne, des réserves de pétrole et de gaz cent fois supérieures à celles de notre planète. Des clichés effectués par la sonde avaient précédemment confirmé que les conditions sur Titan étaient bien proches de celles de la Terre : il y pleut, et il y neige parfois. Il n’y a donc rien d’étonnant dans la découverte faite par Cassini, pourrait-on penser. Au passage, cette information aidera les scientifiques à expliquer l’origine de la vie sur Terre.

Mais revenons au pétrole de Titan. Dans le contexte de la crise énergétique croissante, les sources d’énergie extraterrestres pourraient, selon de nombreux chercheurs et spécialistes, assurer aux humains une alimentation en chaleur et en énergie pour les siècles à venir.

Les réserves d’hydrocarbures contenues rien que dans 15 grands lacs découverts sur Titan suffiraient pour chauffer, éclairer et climatiser toutes les maisons américaines pendant plusieurs centaines d’années. Rien que les dunes géantes qui couvrent 20% de la surface de Titan recèlent des quantités d’hydrocarbures dépassant de quelques centaines de fois les réserves totales de charbon sur Terre.

Mars pourrait elle aussi faire le bonheur des Terriens. Des régions avec une concentration élevée de méthane y ont été découvertes. Les Américains ont programmé le départ d’une nouvelle sonde martienne pour l’automne prochain. L’appareil devra atterrir sur Mars dans une région supposée à forte concentration en méthane afin d’étudier les réserves et l’origine de ce gaz sur la Planète rouge.
Mais doit-on se faire des illusions sur ces perspectives extraterrestres d’améliorer notre présent énergétique ? Sans doute non.

Tout d’abord, on ne sait pas encore très bien quelle sorte de pétrole on peut trouver sur Titan, car les scientifiques américains ne sont certains que de la présence d’éthane dans l’un des lacs du satellite de Saturne. Rappelons que, sous forme liquide, l’éthane est une composante du pétrole.

Du point de vue technique, un vol habité vers Titan ne semble aujourd’hui pas plus réaliste qu’une expédition, par exemple, vers Alpha Centauri. Mais même le plus optimiste des auteurs de romans d’anticipation ne se risquerait pas à prédire la date à laquelle on pourra y entamer des travaux d’analyse des sols, alors que les températures à la surface y atteignent -180°C.

Aurons-nous besoin du pétrole dans cent ans ou plus, lorsque les expéditions dans l’espace lointain seront monnaie courante ? Car étant donné le développement extrêmement rapide des programmes de mise au point de combustibles alternatifs, les hydrocarbures pourraient être remplacés à l’avenir, par exemple, par le maïs ou d’autres céréales. Autrement dit, cela ne vaut pas la peine de parler aujourd’hui de l’importance du pétrole spatial pour les Terriens.

Dans ce contexte, on pourrait se rappeler le projet d’extraction d’hélium 3 sur la Lune, qui a fait grand bruit ces derniers temps. Cet isotope rare, selon de nombreux scientifiques russes, est la raison principale qui pousse à coloniser le satellite de la Terre. L’hélium 3 est un isotope indispensable pour assurer une fusion nucléaire contrôlée, qu’on cherche vainement à organiser sur Terre depuis des dizaines d’années. On estime que les immenses réserves lunaires d’hélium permettront de réaliser une révolution énergétique et de résoudre une fois pour toutes le problème du combustible à l’échelle mondiale.

Théoriquement, il en est ainsi. Cependant, il serait sans doute déraisonnable de réorienter aujourd’hui les recherches lunaires vers l’extraction de ressources du sous-sol. Le fait est que l’analyse des échantillons de sols acheminés sur Terre par les sondes soviétiques Luna et les vaisseaux américains Apollo a révélé une quantité élevée d’hélium, par rapport aux sols de la Terre, à savoir 0,01 gramme par tonne. Mais il n’y a aucun lac d’hélium sur la Lune, cet élément étant réparti plus ou moins régulièrement sur toute sa surface.

Imaginons que la fusion thermonucléaire soit déjà réalisée, le besoin annuel de la planète en hélium serait alors d’environ 100 tonnes. Un chiffre minime : un tel besoin pourrait être satisfait au moyen de seulement quelques vols de navettes spatiales modernes. Mais pour ce faire, il faudrait transformer un milliard de tonnes de sol lunaire dans des conditions différant de celles de la Terre. En outre, avant de vivre cette « révolution énergétique », il faudra encore attendre des dizaines d’années et dépenser des milliards de dollars.

Il n’est donc pas raisonnable de compter aujourd’hui sur les réserves spatiales lointaines de matières énergétiques. Ce sera à nos descendants de décider s’ils ont besoin « d’orpailleurs » lunaires ou martiens.

Par Andreï Kisliakov Les opinions exprimées dans cet article sont laissées à la stricte responsabilité de l’auteur.

http://www.armees.com/A-t-on-besoin-du-petrole-extraterrestre,29880.html

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog Ovni et vie extraterrestre :http://ovni-extraterrestre.com/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Damien
Damien
Equipe du forum
Equipe du forum
A-t-on besoin du pétrole extraterrestre ? Empty

Masculin Age : 30
Nombre de messages : 924
Inscription : 14/08/2008
Localisation : othis
Emploi : Actif
Passions : Astronomie, ufologie, auto, science.
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4203

Ovnis Re: A-t-on besoin du pétrole extraterrestre ?

le Ven 07 Nov 2008, 13:38
C'est incroyable, les scientifiques s'ouvrent de plus en plus, je sent que l'année du contacte officiel se rapproche a grand pas, c'est très positif.

_______________________________________
Celui qui ne se serre pas de ses yeux pour voir, s'en servira pour pleurer!
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum