Marque-page social
Marque-page social yahoo  Marque-page social google      

Conservez et partagez l'adresse de Ovni et vie extraterrestre sur votre site de social bookmarking
Derniers sujets
La série "Blue Blook" commandée par History ChanelHier à 22:51TikoDyatlov - OVNI ou affaire militaire?Hier à 22:04Nanou TiL'administration du forum : Qu'en pensez-vous ?Hier à 20:05Nanou TiAurora avion secret mythe ou réalité?Hier à 17:59R-Mès(2018) OVNIS 1947-2017 Le choix du déni (Robert Roussel)Hier à 01:22Durrmeyer ChristianAutres hypothéses que les engins "tôles et boulons"Mer 18 Juil 2018, 13:31LorelineTopic musical ayant rapport au phénomène ovniMer 18 Juil 2018, 00:18StarfullLa Patrouille de FranceMar 17 Juil 2018, 21:10Nanou TiLe chant de SaturneLun 16 Juil 2018, 22:37Polyèdre57Les O.V.N.I., un phénomène socio-psychologique selon les sceptiquesLun 16 Juil 2018, 12:35Polyèdre57La rentrée atmosphérique du 5 novembre 1990Dim 15 Juil 2018, 17:34Polyèdre57Rhône-Alpes: les membres de cette régionSam 14 Juil 2018, 18:44Polyèdre57Marc R.64-94Sam 14 Juil 2018, 09:55LorelineManoeuvres aériennes militaires Ven 13 Juil 2018, 21:47Polyèdre57Présentation David87Ven 13 Juil 2018, 11:34Gilles.TISabelle passionnée Ven 13 Juil 2018, 11:33Gilles.TLes Ovnis constitueraient-ils une nouvelle forme de religion ?Mer 11 Juil 2018, 18:38Sylvain VellaOvni: Les témoins en live !Mer 11 Juil 2018, 17:11Polyèdre572011: le /08 à Entre 23 heures et 2 heures du matin - Un phénomène ovni troublant - Ovnis à Bourgogne - Yonne (dép.89)Mar 10 Juil 2018, 23:33StarfullMAJ : Paroles d'un astronome L'UFOLOGIE DE TERRAIN avec ODHTvMar 10 Juil 2018, 19:02Loreline(1965) VALENSOLE.Lun 09 Juil 2018, 20:23Polyèdre57Lorraine: les membres de cette régionLun 09 Juil 2018, 18:01Polyèdre57Carte des PANS en forme de TRIANGLELun 09 Juil 2018, 14:37anakinneo20182009: le 13/05 à 02h00 - Ovni géant en forme de V - Monéteau (89) Lun 09 Juil 2018, 06:48valeryRencontres ufologiques de ValensoleDim 08 Juil 2018, 19:20Polyèdre57Spectacle fascinantDim 08 Juil 2018, 18:26Loreline[Mise à jour Les nouveaux articles du blogDim 08 Juil 2018, 16:08Polyèdre57La Bataille de Los Angelos la nuit du 24 et 25 fevrier 1942Dim 08 Juil 2018, 12:39R-MèsConférence le 6 juillet 2018 à Pérols «La bataille de Moriches Bay» Dim 08 Juil 2018, 09:34Pascal.A[Sujet Unique pour les Membres] Problèmes constatés sur le forumDim 08 Juil 2018, 05:00Thierry-B MAJ : Matin Ovni ODH Tv. Ovni/Oani dans l'histoire Tv 2018Dim 08 Juil 2018, 00:34Polyèdre57La zététique, une honte pour la science le cercle zététique OZ « l'art du doute mal placé »Sam 07 Juil 2018, 21:06Nanou TiSurvols de centrales nucléaires : ovni ou drones?Sam 07 Juil 2018, 20:18Polyèdre57Mes premières ObservationsSam 07 Juil 2018, 11:30POULPYQue se passerait-il en cas de contact officiel ou de divulgation?Ven 06 Juil 2018, 19:21HocineAssociation Astronomique StellariusJeu 05 Juil 2018, 21:21Nanou TiDES NOUVELLES DE SIGMA2Lun 02 Juil 2018, 20:54Nanou TiPassivité de l'humain face au phénomène PANDim 01 Juil 2018, 13:25Polyèdre57Emission à ne pas raterDim 01 Juil 2018, 10:51Polyèdre57Votre bibliotheque ufologiqueVen 29 Juin 2018, 18:27Guillaume84Aquitaine: les membres de cette régionVen 29 Juin 2018, 05:01Tiko(1942) Ovni-ufo: la "bataille" de Los Angeles (Californie usa)Ven 29 Juin 2018, 01:20Hocine"Une fine et riche couche organique"Jeu 28 Juin 2018, 10:59XPDavy(1942) Army: 25 février ovni La bataille de Los AngelesMer 27 Juin 2018, 20:19Pascal.A2010: le / à Dans la soirée - Engin triangulaire volant - Ovnis à Hyères -Var (dép.83)Mar 26 Juin 2018, 11:56Polyèdre57Les enlèvements extraterrestres que peut-on en penser? (étude)Lun 25 Juin 2018, 21:49StarfullLe 3 juillet 2018 Ovnis Paris reçoit Elisabeth de CalignyLun 25 Juin 2018, 09:19LorelineSTAR WARS : Projet d'un Tuto pour fabriquer son sabre laserLun 25 Juin 2018, 01:26StarfullQue cache le passé et les anciennes civilisations ?Lun 25 Juin 2018, 01:24Thierry-B[Topic unique]: Les exoplanètesJeu 21 Juin 2018, 13:07Polyèdre57angleterre juin 2018Jeu 21 Juin 2018, 12:13DANIEL9Recherches de témoignagesJeu 21 Juin 2018, 11:37Polyèdre57caret 2018 sous réserveMer 20 Juin 2018, 15:20Polyèdre57Nouveau parmi vousMer 20 Juin 2018, 12:49Starfull(1967) La rencontre trop rapprochée de Steven Michalak à Falcon lakeMer 20 Juin 2018, 11:17Polyèdre57Technologie des OVNI, bruit,vitesse, etc..Mar 19 Juin 2018, 15:15HocineVidéo documentaire "Dans les anneaux de saturne"Mar 19 Juin 2018, 14:52Polyèdre57(1962) au mois d'Août vers 22h-Le triangle volant- Afrique du NordMar 19 Juin 2018, 01:02Polyèdre57Quand le Pentagone étudie les ovnis dans le plus grand secret. Un article du New York TimesLun 18 Juin 2018, 14:47Polyèdre57MAJ : Robert Roussel dans OVNIS-OANIS DANS L'HISTOIRE avec les vidéos d'O.D.H.TvLun 18 Juin 2018, 11:29Polyèdre57
Menu du Site










Annonce
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum


Masculin Age : 40
Nombre de messages : 12796
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
http://ovnis-ufo.org/

Ovnis La fantastique aventure du Dr Daniel W.FRY

le Lun 29 Sep 2008, 19:35

La fantastique aventure du Dr Daniel W.FRY



 


Voici un compte rendu très résumé de son aventure à WHITE SANDS dans le désert de Californie, le 4 Juillet 1930, alors qu'il était Ingénieur Chef du Terrain d'Essais d'Aérojets. Etant libre ce jour-là, il avait projeté de prendre l'autocar pour aller à LAS CRUCES. Il demanda l'heure du départ et l'employé lui répondit 19 h 30. Il se présenta à 19 h 15, mais le véhicule était déjà parti à 19 h. Il protesta auprès de l'employé qui lui avait donné un renseignement inexact, mais celui-ci répondit évasivement qu'il ne s'en souvenait pas. Faire 35 km à pied la nuit ne tentait pas le Dr. FRY. La base étant déserte, il pensa utile d'aller à la bibliothèque consulter un livre technique qui l'intéressait. Mais une panne subite avait arrêté le climatiseur et la chaleur dans la salle était insupportable. Au bout d'un moment, FRY sortit se promener pour avoir un peu de fraîcheur. Il se dirigea vers la Station d'Essais où on testait un nouveau moteur de réacteur. Aux 3/4 de la route, il s'avisa d'une piste qui la croisait et qu'il n'avait jamais par-courue. Il eut envie de savoir où elle menait et il s'y engagea.


 


Le soleil s'était couché mais dans l'atmosphère limpide du désert, les lumières des étoiles et de la lune permettaient d'y voir clair. FRY regardait précisément un groupe d'étoiles brillantes quand l'un d'elle s'éteignit. Étonné il se demandait pourquoi, quand une autre disparut. Était-ce un avion qui avait intercepté leur lumière ? Non car dans le silence du désert, le ronflement d'un avion s'entend de loin. Et tout à coup, il vit venir à lui un objet qui atterrissait à une vitesse effrayante et à un angle de 45° environ. II se posa au sol sans aucun rebond ni course à terre, sans aucun bruit sauf celui du buisson que l'engin avait écrasé, à 20 mètres du Dr. Celui-ci eut envie de fuir, mais il se contint et ne bougea pas, dans l'attente des événements.


Comme rien ne se passait, il s'approcha prudemment de l'objet, en fit le tour. C'était une sorte de bol renversé sur une assiette de 10 m de diamètre et 4 m 50 de hauteur. En vol il avait une couleur bleu foncé, mais au sol il avait l'apparence de métal argenté finement poli, avec des reflets violets. Aucune trace d'ouverture, ni porte, ni hublot. Il semblait n'y avoir personne dans l'habitacle. FRY s'enhardit à toucher le métal de la coque. Il était tiède, mais les doigts glissaient sur la surface sans aucune friction, comme s'il y avait des millions de roulements à billes minuscules, et un petit picotement se fit sentir sur la paume de la main. A ce moment une voix rude retentit : « Mieux vaut ne pas toucher la coque, c'est encore chaud ». De surprise le Docteur fit un bond en arrière, se prit le talon dans une branche basse du buisson et tomba de tout son long sur le sable, vexé et humilié au plus haut point de se trouver dans une position Si peu digne en une telle circonstance. Mais la voix reprit sur un ton amical : « Ne vous en faites pas, camarade, nous sommes entre amis - Désolé de vous avoir fait peur, mais vous étiez en train de vous tuer ».
- «Voulez-vous dire que la coque est radio-active ? » dit l'homme.


- «Non, pas dans le sens où vous l'entendez. Il y a un champ magnétique autour de la coque qui repousse tout corps étranger. Vos physiciens diraient que c'est la force « anti-particule » de l'énergie de cohésion de l'atome. Cette énergie anti-cohésion des particules peut être extériorisée du noyau dans certains éléments tels que la platine, s'il est traité à saturation par exposition à un rayon de photons à haute énergie. Ces particules se refoulent les unes les autres et comme les électrons, tendent à s'échapper et repoussent tout ce qui se présente. Leur charge dure assez longtemps, ce qui permet à la radiation cosmique reçue par la coque lorsqu'elle vogue dans l'Espace, de maintenir une charge effective. Le champ de force est très puissant aux distances moléculaires mais, de même que l'énergie de cohésion, il suit la 7e Loi de puissance, de sorte que la Force devient négligeable à quelques microns de distance de la paroi de la coque. Si vous avez constaté que la surface semble douce et glissante, c'est parce que votre épiderme n'est pas entré en contact avec le métal, tenu à très faible distance par la répulsion du champ. Ce système empêche la coque d'être rayée ou endommagée au cours des atterrissages. Il permet de diminuer énormément la friction de l'air à grande vitesse. Le champ produit autour de l'engin un flux laminé d'air ou d'autres gaz, de sorte que peu de chaleur est générée ou transmise à la coque.»


- « Mais comment cela aurait-il pu me tuer ? Je n'ai senti qu'un léger picotement dans la main ».


- « Vous ne seriez pas mort immédiatement, mais dans quelques mois, car l'ex position à ce champ de force provoque la production dans le sang d'anti-corps qui, absorbés par le foie, le congestionnent et le détériorent lentement. Cependant vous ne risquez rien car vous n'avez pas subi l'action du champ assez longtemps mais il ne fallait pas que cela se prolonge ».


La Voix apprit ensuite au Dr. FRY qu'elle appartenait à un Extra-Terrestre qui n'avait jamais mis les pieds sur notre planète, car il n'était pas encore bien adapté à notre environnement, à notre pesanteur, à notre air vicié et à nos myriades de microbes mortels. Le présent essai avait pour but de constater si les hommes de la Terre pouvaient s'adapter rapidement à des façons de penser et à des concepts différents des leurs. Des expéditions précédentes, faites dans le même but, avaient complètement échoué au cours des siècles passés. Cette fois-ci, les E.T. espéraient trouver un Terrien suffisamment réceptif, afin d'aider les hommes à progresser, ou tout au moins à sauver leur race. Après l'avoir observé pendant longtemps, ils pensaient que FRY était l'homme qu'il leur fallait, et ils avaient combiné cette rencontre qui n'était nullement due au hasard. Ils avaient suggéré à l'employé des auto-cars une réponse fausse afin d'obliger l'ingénieur à rester. Ils avaient provoqué, toujours à distance, la panne du conditionneur d'air pour inciter FRY à sortir, et ils le poussèrent à aller à la Station d'Essai, puis à prendre la traverse qui devait le conduire au lieu de rencontre prévu.


- « Il est rare dit la Voix, que nous surimposions notre volonté à d'autres, car notre loi l'interdit, mais dans un cas de ce genre où il s'agit de l'intérêt de toute une population, cela est permis. Or il est question de préserver toute l'humanité terrestre et pour cela il nous faut absolument la coopération complète et confiante de quelques individus terrestres. Nous croyons que vous pouvez être l'un d'eux, mais la décision doit être prise par vous-même après avoir pris connaissance de nos projets. Vous aurez tout le temps d'y réfléchir car il se passera plusieurs années avant de prendre votre décision, mais lorsque vous aurez décidé de travailler avec nous, il vous faudra alors suivre certaines préparations. Ne croyez pas que cela vous apportera la gloire ou la fortune. Cela pourra même vous coûter la considération de vos amis qui ne comprendront pas les raisons de votre comportement. Votre seule récompense sera votre satisfaction intérieure d'avoir été utile à vos semblables dans une période extrêmement critique. C'est cette même récompense qui nous pousse à venir de très loin pour vous offrir nos services.»


«Si vous voulez bien faire un petit essai dans notre Soucoupe Volante, vous pourrez constater que nous pouvons vous apprendre beaucoup concernant notre technologie ».


Le Docteur FRY ayant accepté, la Voix expliqua que la Soucoupe Volante (S.V). était inhabitée et commandée à distance. Elle servait à prélever des échantillons d'air, de terre, de plantes etc... L'Extra-Terrestre qui parlait se trouvait dans un « Vaisseau-mère », beaucoup plus important, qui naviguait dans l'Espace, et sa voix était transmise par un système de transmission. Ce « Vaisseau-mère » se trouvait à quelque 1 500 km de la Terre, distance minimum qu'un navire de cette taille peut approcher d'une planète entourée d'une couche appréciable d'atmosphère. La S. V. étant complètement vide d'air, allait se remplir, dès que la porte serait ouverte, de l'air ambiant, à la même pression. Le Terrien y serait donc parfaitement à l'aise.


Effectivement, FRY entendit un léger bruit, tenant du sifflement et du murmure, qui dura environ 15 secondes. Il fut étonné, car la ruée de l'air entrant dans la S. V. vide, aurait dû provoquer le rugissement d'un vent violent. Il en déduisit que les parois de la S. V. étaient parfaitement insonorisées et étouffaient le brui?. Puis il y eut un déclic et une porte s'enfonça dans la coque, puis coulissa sur le côté et disparut, laissant une ouverture ovale de 1m50 x 0m 90 - Courbant la tête en avant, le Dr. pénétra dans une pièce d'environ 2 m 70 x 2 m 10 et 1 m 80 de haut, dont le parquet était à 40 cm au-dessus du sol. Les murs étaient légèrement incurvés et les angles arrondis. L'épaisseur du mur qui formait coque, visible à l'échancrure de la porte, était d'environ 10 cm. C'est dans l'épaisseur de ce mur que la porte avait coulissé. Au centre de la pièce il y avait quatre fauteuils disposés en carré, face à l'entrée. Ils étaient semblables à nos fauteuils modernes, mais pJus petits. Au milieu du mur arrière, à hauteur du plafond, FRY remarqua une petite boîte avec un tube qui lui parut être un dispositif à lentilles, genre caméra de cinéma ou projecteur. La lumière venait de la lentille. Ce n'était pas un rayon, mais une lumière diffuse, très suffisante. Il n'y avait rien d'autre.


- « Asseyez-vous » dit la Voix. Le Terrien obéit et s'assit sur le siège le plus proche. Il le trouva très confortable, comme s'il était fait de mousse de caoutchouc recouvert de vinylite mais sans trace de couture ou de suture, comme moulé en un e seule pièce. Un déclic et la porte se referma.


- « Où voulez-vous aller? reprit la Voix. Nous proposons de vous emmener à New-York et retour en 30 minutes?»


- « New-York et retour en 30 minutes ? Mais New-York est 3 200 km d'ici, soit 6 400 km. Il faut donc atteindre la vitesse de 14 000 km/h. Comment pouvez-vous produire une telle énergie ? Et l'accélération ? Il n'y a même pas de ceinture à ces sièges ».


- « Vous ne ressentirez aucun des effets de l'accélération, car il n'y a pas d'accélération. Ne craignez rien, nous démarrons. Je vous expliquerai en route ce que vous ne comprenez pas. Je vais maintenant supprimer la lumière de la chambre et allumer le projecteur ».


Effectivement la lumière diffuse s'éteignit et fut remplacée l'instant d'après par un rayon violet foncé qui couvrait la porte d'entrée et la rendait aussi transparente que la glace la plus pure.


_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
avatar
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum


Masculin Age : 40
Nombre de messages : 12796
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
http://ovnis-ufo.org/

Ovnis Re: La fantastique aventure du Dr Daniel W.FRY

le Lun 29 Sep 2008, 19:36



La Voix reprit « Comme vous le voyez la porte est devenue transparente. Pourtant les métaux sont opaques parce que les photons lumineux sont captés et absorbés dans les orbites des électrons 'les atomes ou' ils passent. Cette captation se produit lorsque la fréquence des photons est la même que celle des atomes. L'Energie ainsi emmagasinée est bientôt restituée dans la zone infra-rouge du spectre qui n'est pas visible à l' œil et échappe donc à notre perception. Il y a plusieurs moyens de rendre presque tous les corps transparents, ou tout au moins translucides. L'un d'entre eux consiste à créer un champ matriciel entre les atomes qui ne peuvent plus alors absorber les photons. Ce champ matriciel se développe dans certaines substances au moment de la cristallisation. Un autre système élève la Fréquence du photon, ce qui évite sa capture par l'atome. Le rayon d'énergie que vous voyez projeté sur la porte, est un « multiplicateur de fréquence ». Le rayon traverse le métal comme le font les Rayon X et les Rayons Cosmiques. A ces fréquences, les ondes venant de l'extérieur passent facilement à travers le métal, puis interfèrent avec notre rayon et il en résulte ce que vous appelez UNE FREQUENCE BATTANTE, identique aux fréquences de la lumière. Pour faire cette con' paraison, ce système peut s'identifier à celui des ONDES PORTEUSES de vos émissions de Radio, sauf que la modulation est appliquée « up stream » au lieu de la source de l'onde porteuse. »


Etonné, FRY dit « Pour quelqu'un qui n'a jamais mis les pieds sur notre planète, vous semblez bien renseigné sur notre technologie. Comment connaissez-vous les ONDES PORTEUSES et les MODULATJONS ».

- « Vous sous-estimez nos possibilités. Vous n'avez pas idée de la quantité d'observations précises que nous possédons sur vos activités des dernières générations. Tout ce que vous faites et toutes vos émissiQns sont enregistrées, étudiées, classées. Maintenant nous allons accélérer ».

à suivre



SOUCOUPES VOLANTES

Revue "Ondes vives" n° 111 de Juillet 1975


L'AVENTURE DU Dr FRY (Suite II)





Machinalement FRY s'agrippa à son siège. A travers la porte transparente, il vit soudain le sol TOMBER avec une incroyable rapidité, mais il ne ressentit aucune pression, ni aucun malaise. Les lumières de la Base militaire fuyaient, déjà loin. Celles de Las Cruces apparaissaient. L'engin obliqua sur la gauche et monta, découvrant le ruban brillant de l'autoroute qui relie Las Cruces à El Paso, illuminé par les feux des innombrables voitures. FRY reconnut les lumières de Ciudad Juarez - Fort Bliss - El Paso, la ligne mince, noire et sinueuse du fleuve Rio Grande, puis plus rien qu'une sorte de vert légèrement phosphorescent. Le ciel était noir et les étoiles semblaient plus brillantes.

- « Vous êtes à 20 km d'altitude dit la Voix! et vous montez de 800 m par seconde. Lorsque nous aurons atteint 54 km d'altitude, nous commencerons le vol horizontal. A cette hauteur, l'air raréfié offre une résistance très diminuée.»

« Maintenant je vais vous expliquer pourquoi il n'y a pas de ceinture aux fauteuils. La force que nous utilisons pour mouvoir nos véhicules est de nature identique au champ gravitationnel (pesanteur). Elle agit non seulement sur chaque atome du véhicule, mais aussi sur chaque atome de ce qu'il contient, y compris les passagers. Ainsi, chaque atome étant accéléré de la même façon, n'exerce aucune pression sur le voisin et tout se passe très bien ».

- « En ce cas, pourquoi donc je ne flotte pas dans l'air comme toutes les choses qui sont dans un missile en chute libre ? »

- « Avant que le champ magnétique ne soit établi, l'appareil était immobile au sol, et vous aussi sur votre fauteuil. La force de gravité agissait sur vous. Lorsque la force motrice a agi à la lois sur la S. V. et sur votre corps, l'attraction terrestre a continué d'agir sur l'une et l'autre, et continuera tant qu'elle ne diminuera pas, à mesure que la S. V. s'éloigne de la Terre. Lorsque l'appareil échappera totalement à l'attraction terrestre alors tout flottera dans l'intérieur et il sera nécessaire de reproduire artificiellement une attraction gravitationnelle ».

« La force de gravité à laquelle nous sommes soumis habituellement est d'environ la moitié de celle de la Terre. Il nous faut beaucoup de temps pour nous habituer à votre pesanteur car les organes internes ayant un poids double que sur notre habitat, se déplacent vers le bas et leurs fonctions ne se font plus normalement. D'autres complications viendraient aussi par la différence de pression sanguine entre la tête et les pieds. Il faut s'y habituer progressivement, les tissus porteurs se renforçant peu à peu. Lors-que nous y serons arrivés et Si les problèmes immédiats de survie de votre race peuvent être résolus, nous espérons que vous-même et quelques autres Terriens de bonne volonté, voudrez bien vous joindre à nous pour nous aider à combler l'énorme fossé qui existe entre notre culture et la vôtre. Nous ne voulons pas vous imposer de force notre façon de vivre et nos connaissances, Si cela n'est pas votre désir et si cela ne vous est pas avantageux. Or ce n'est pas le cas actuellement.»


« D'autre part notre but n'est pas entièrement philanthropique, car votre planète possède en abondance certains matériaux rares dans le système solaire, matériaux que nous pourrions utiliser au profit de nos peuples comme des vôtres ».

- « Pouvez-vous m'expliquer comment fonctionne votre appareil ? Comment produisez-vous l'énorme énergie qu'il faut pour atteindre de telles vitesses? »

- « C'est difficile de vous le faire comprendre car il faut d'abord étendre considérablement votre savoir en Physique. Il vous faut apprendre des concepts et des mots nouveaux nécessaires à l'explication que vous demandez. Je vais employer une analogie. Un homme qui recherche la connaissance scientifique est comme une fourmi qui monte sur un arbre. Elle monte, mais sa vue étant trop limitée pour englober le tronc tout entier, elle s'engage sur des branches secondaires sans se douter qu'elle n'est plus sur le tronc. Tout va bien pendant un moment, elle monte et peut profiter du fruit de son progrès, mais vient le moment où la branche se divise en quantités de tiges et de feuilles axées dans toutes les directions. Vous en êtes à ce point. Vous avez abandonné le tronc des « Lois Basiques » et vous vous perdez dans les multiples voies qui s'offrent à vous. Vos savants en concluent qu'ils ont atteint les limites du savoir et qu'en définitive toutes les lois physiques deviennent pure statistique. Parvenus à ce point, ils pourraient progresser encore en suivant une ligne de raisonnement abstrait, en utilisant les symboles mathématiques dont plusieurs représentent des quantités qui n'existent pas et qui, par conséquent, ne peuvent pas être représentés et suivis par l'intellect. Un tel procédé ressemble au métro souterrain, vous prenez le train qu'il faut, vous arriverez à la destination désirée, mais comme vous ne voyez pas où vous allez, il est possible qu'il existe une manière plus simple et plus facile de vous rendre à l'endroit voulu.»

« Les Vérités fondamentales sont toujours simples et compréhensibles Si on les voit du bon côté. Là réside le secret se mettre à l'endroit où la vue peut s'étendre sur l'ensemble. C'est ainsi que nous connaissons bien mieux que vous l'histoire de votre race ».

« De même, de l'endroit où vous êtes, vous ne pouvez pas vous situer. Cette Grande Ville, au Nord est St Louis et à l'horizon devant vous, cette lueur, c'est Cincinnati. - Vous y serez dans deux minutes et ensuite vous verrez les lumières de Pittsburg. Vous serez à New-York dans quelques instants. Le véhicule où vous êtes n'est pas prévu pour transporter des passagers et il n'est pas équipé de compensateurs de gravité négative comme nos appareils plus importants. Par conséquent à la descente vous aurez la sensation de peser moins. Si cela vous incommode, je réduirai l'accélération. »

Effectivement FRY sentit son estomac se soulever et cela dura 30 secondes environ, puis tout redevînt normal.

La Voix reprit « Vous descendez maintenant à un vitesse constante. Lorsque vous aurez atteint l'altitude voulue, l'arrêt de la descente provoquera une augmentation de votre poids, mais nous pouvons compenser cela et vous ne sentirez rien,. Vous êtes à 33 km d'altitude et New-York est devant vous. Votre vitesse a été réduite à 1000 km heure, pour vous permettre de mieux voir. Votre véhicule va faire le tour de la ville pour que vous puissiez la voir sous tous les angles. »


_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
avatar
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum


Masculin Age : 40
Nombre de messages : 12796
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
http://ovnis-ufo.org/

Ovnis Re: La fantastique aventure du Dr Daniel W.FRY

le Lun 29 Sep 2008, 19:36


La vue était féerique et les lumières de l'immense cité brillaient comme des millions de diamants bleus scintillant sur un fonds de velours noir. Toute la ville semblait être une mer de points luminescents animés de pulsations. Le Dr FRY était émerveillé et il pensa que ce moment aurait été encore plus apprécié s'il avait pu voyager ainsi dans un vaisseau-mère.

Ce désir fut perçu car la Voix reprit « Nous regrettons de n'avoir pas eu le temps de préparer un tel voyage, mais n'oubliez pas que nous ne sommes pas encore adaptés à votre atmosphère et que vous n'êtes pas adapté à la nôtre. Si nous avions eu le temps, nous vous aurions confectionné une sorte de scaphandre qui vous aurait permis de venir dans notre vaisseau, mais cela vous aurait encombré désagréablement. D'autre part, lorsque nous nous maintenons dans une position fixe près de votre planète, sans être en orbite, nous tirons fortement sur nos réserves énergétiques, et il nous faut nous en aller au bout de quelque temps pour refaire le plein d'énergie en faisant une ou deux orbites autour de soleil dans la zone extérieure de sa couronne.»

« Comme tous les véhicules interstellaires, notre vaisseau est muni d'un dispositif qui l'enveloppe entièrement d'un champ magnétique. Une des fonctions de ce champ consiste à absorber toutes les formes de radiations électro-magnétiques, depuis la chaleur radiante jusqu'aux rayons cosmiques, et de convertir leur énergie en une forme où elle peut être accumulée pour un usage ultérieur. Nos vaisseaux peuvent ainsi collecter de petites quantités d'énergie utilisable, même en se déplaçant dans l'espace interstellaire. Cependant, après un long voyage, il est nécessaire de recharger le vaisseau en s'approchant de l'étoile la plus proche.»

« La vitesse d'absorption et de conversion de l'énergie est presque illimitée de sorte que la chaleur ou autres formes de radiations qui atteignent le navire, n'ont aucun effet sensible sur lui ou sur ses passagers. Certains de nos patrouilleurs rapides peuvent passer à travers de faibles épaisseurs de la photosphère qui entoure les étoiles sans dommage. Au cours d'un tel passage, des quantités d'énergie égales à des millions de vos kilowatt-heures sont converties et stockées, à chaque seconde d'exposition. Dans les chambres de conversion, l'énergie prend d'abord la forme d 'un plasma très dense contenu dans des champs très puissants et finalement se transforme en une sorte de matière assez stable, mais prête à se résoudre en énergie utilisable. L'énergie acquise en tombant vers votre soleil, est utilisée à contrebalancer la gravité solaire lorsque notre vaisseau décrit une orbite partielle et, par un « effet de fronde », le vaisseau est projeté dans la direction d'où il venait.»

« Après avoir refait le plein d'énergie nous retournons dans le voisinage de votre planète. Lorsque le moment sera venu, nous prendrons de nouveau contact avec vous. Entre temps je continuerai à entraîner mon corps pour supporter votre ambiance ».

- « Je ne serai peut-être plus ici répliqua FRY, car mon travail se termine et je dois rentrer chez moi en Californie. Quel est votre nom ? Donne-t-on des noms chez vous? »

- « Oui, nous avons des noms bien qu'on ne les utilise que rarement entre nous. Si je deviens un membre de votre race, appelez-moi ALAIN, prénom courant chez vous, dont la phonétique se rapproche de mon nom qui se prononce AH-LAHN. Quant à votre départ en Californie, cela n'offre pour nous aucune gêne à vous contacter car nous avons votre fréquence exacte et votre esprit capte très bien. D'ailleurs si vous aviez un peu plus de pratique à interpréter les images mentales, nous aurions pu vous montrer tous les détails de notre vaisseau-mère sans que vous ayez à y pénétrer ».

« Si je me concentre en fermant les yeux, pourriez-vous me projeter un schéma en coupe de votre vaisseau ? »

- « Difficile répliqua Alain un peu sèchement. Vous faites erreur concernant la perception extra-sensorielle. D'abord il n'y a rien de sensoriel. C'est une possibilité normale du système de perception dont vous êtes muni, lequel comporte plusieurs modes de perception. Cependant, au cours d'une phase de développement d'une race, cette possibilité de perception devient nulle parce qu'elle est plutôt une forme de communication publique et que, dans cette période l'individu a besoin de silence dans ses mots et ses pensées. Beaucoup d'animaux utilisent ce sens bien mieux que vos peuples et, pour certains insectes, c'est le seul moyen de communication entre eux ».

« De plus il ne faut pas vous concentrer car cette attitude bloque toute réception. Pour capter correctement, vous devez au contraire atteindre un état de complète relaxation. C'est ce que vous pouvez faire, vous, cas plutôt rare chez les Terriens. Lorsque nous avons analysé votre mental, bien avant de prendre contact avec vous, nous avons constate que vous utilisez un système de relaxation mentale très intéressant à cause de son efficacité et de sa simplicité. Vous voyez ce que je veux dire. »

(A suivre)


SOUCOUPES VOLANTES

Revue "Ondes vives" n° 112 d' Août 1975

L'AVENTURE DU Dr FRY (Suite III)



- « Oui je l'emploie lorsque le sommeil ne vient pas vite. Je visualise une chambre toute noire sauf 10 nombres lumineux sur le mur. Le centre mon attention sur ces nombres au point de chasser toute autre pensée. Puis, un par un, j'efface les nombres, me concentrant sur ceux qui restent, en diminuant progressivement le degré de concentration a' chaque nombre effacé Habituellement je m'endors avant la disparition de tous les nombres ».

- « C'est bien cela, reprit Alain. Ce procédé à l'avantage de relaxer l'esprit conscient et de plus, il permet de remettre toutes les pensées étrangères à leur place, dans les archives de la mémoire. De cette façon l'Inconscient et le Conscient deviennent un et se trouvent dans les meilleures conditions pour la transmission comme pour la réception. Nous allons faire un essai. Regardez fixement l'écran de vision qui est maintenant noir, relaxez-vous selon votre méthode et je vais tenter de projeter vers vous une ligure mentale de l'intérieur du véhicule où vous êtes ».

FRY obéit visualisa sur l'écran les 10 chiffres lumineux et les effaça l'un après l'autre mentalement, mais ne put rejeter les douzaines de questions qui se pressaient dans son esprit. Quand il eut effacé le dernier nombre, il était presque endormi et il eut conscience d'une image sur l'écran. Elle semblait être là depuis toujours, mais il la voyait pour la première fois. Sur la partie gauçhe, il reconnut la chambre où il se trouvait et il s'aperçut alors que la figure représentait l'intérieur de tout l'appareil. Il entendit la voix d'Alain, mais très lointaine, changée, douce, fluide, musicale:

« Vous voyez les détails et le mécanisme du vaisseau que votre esprit est capable de saisir. Ce gros tambour au-dessus de la cloison centrale, c'est l'accumulateur différentiel. C'est une sorte de batterie susceptible d'être chargée par diverses sources naturelles d'énergie. Nous pouvons la recharger par la banque d'énergie de notre propre vaisseau, mais c'est rarement nécessaire. En effet dans votre stratosphère, il y a plusieurs couches de gaz ionisés qui sont très chargés et dont on peut emmagasiner l'énergie en mettant le vaisseau en orbite planétaire à ce niveau. Nous pouvons aussi capter un nombre important d'électrons énergétiques du soleil. Charger l'accumulateur différentiel consiste à créer une différence de potentiel entre les deux pôles de l'accumulateur. Celui-ci dispose d'électrons libres en quantités inconcevables pour vous. Le mécanisme de contrôle permet à ces électrons de circuler à travers les divers segments des cercles de force que vous voyez au sommet et au bas du vaisseau. Vous connaissez assez l'électro-dynamique pour savoir qu'un électron en mouvement développe un champ magnétique. L'énorme afflux d'électrons dans ces cercles de force crée un très puissant champ magnétique. Du fait que la direction et l'amplitude du courant peuvent être contrôlés par les deux cercles et par d'autres dispositifs, nous pouvons obtenir un champ oscillant réglable et créer une résonance magnétique entre les deux cercles, ou bien entre les différents segments d'un seul cercle.

Vous savez que tout champ magnétique qui change d'intensité crée un champ magnétique secondaire qui, à chaque instant, est égal en amplitude, de signe opposé et perpendiculaire au champ magnétique primaire. Si les deux champs se mettent mutuellement en résonance, un vecteur-force naît. A moins que l'amplitude et la fréquence de résonance soient extrêmement hautes, le champ-vecteur sera très faible et pourra passer inaperçu Cependant l'amplitude du champ-vecteur augmente beaucoup plus que dans les deux champs qui le génèrent et, à de hauts niveaux de résonance, devient très forte. Le champ-vecteur dont la direction est perpendiculaire aux autres deux champs, crée un effet similaire au champ gravitationnel. Si le centre du champ coïncide avec le centre de gravité du vaisseau, il se produira un accroissement de l'inertie ou masse du vaisseau. Si le centre de gravité ne coïncide pas avec le centre de force, le vaisseau tendra à accélérer vers ce centre et se mettra en mouvement uniformément accéléré, tant que le champ est généré. Pour ralentir ou arrêter le vaisseau, on règle les contrôles pour que le centre de force soit derrière le centre de gravité de façon à inverser le sens de l'attraction.»


« Les évents que vous voyez sous les sièges arrière permettent, en cas de nécessité, d'oxygéner l'air vicié de la cabine.»

« La boîte au-dessus de l'accumulateur différentiel, contient un dispositif de commande à distance. Inutile de vous l'expliquer car vous êtes familiarisé avec ces systèmes et les Servo-mécanismes, bien que les nôtres soient considérablement plus simples et plus sûrs.»

« Mais nous voici revenus au point de départ. Le retour a été plus rapide que l'aller. Au cours de la descente, Si vous le désirez, nous pouvons créer une condition approchant la gravité zéro, que vous appelez « chute libre ». C'est dangereux mais nous pouvons approcher près du point critique et garder la stabilité, de façon à vous faire expérimenter la sensation d'absence de poids. »

- « D'accord » dit FRY en se réveillant de l'état de semi-transe où il était depuis sa rentrée dans le vaisseau.

Immédiatement la lumière revint et le Terrien sentit subitement son estomac remonter. Il lui semblait que son cœur battait dans la gorge et que ses poumons lui sortaient par les oreilles. Jamais dans les avions ou les montagnes russes, il n'avait eu pareille sensation. Et cependant il n'avait pas 1'impression de tomber.

Heureusement cela ne dura que peu de secondes et tout redevint normal. Mais il ne sentait plus son poids et il s'éleva lentement vers le toit de la cabine puis il en redescendit.

Alain expliqua que les vaisseaux de l'espace étaient équipés pour y vivre en permanence. La plupart d'entre eux sont immenses, comparés aux plus gros navires de la Terre. Depuis des siècles, ils servent de « maison » à leurs habitants qui sont ainsi de véritables HOMMES DE L'ESPACE indépendants de toute planète. ils y vivent en « vase clos », ayant trouvé le moyen de réduire tous les produits en leurs éléments de base et à les re-combiner pour toutes sortes d'emplois. Par exemple, ils ont, comme les Terriens, besoin d'oxygène pour respirer. Cet oxygène se transforme dans les poumons en bioxyde de carbone qui rend l'air ambiant irrespirable. Cet air vicié est constamment traité dans des solutions qui contiennent des organismes semblables à ceux des plantes qui absorbent le bioxyde de carbone, utilisant le carbone pour leur propre croissance et restituent à l'air l'oxygène libéré. Eventuellement ces organismes-plantes peuvent servir de nourriture.

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
avatar
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum


Masculin Age : 40
Nombre de messages : 12796
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
http://ovnis-ufo.org/

Ovnis Re: La fantastique aventure du Dr Daniel W.FRY

le Lun 29 Sep 2008, 19:36
De la même façon, quantité de cycles par lesquels 1a vie est créée ou maintenue, sont utilisés dans ces vaisseaux qui peuvent ainsi se comparer à des planètes en miniature, avec cette différence que ces vaisseaux étant minuscules par rapport à la taille des planètes, ces cycles doivent s'achever en un temps beaucoup plus réduit que dans les planètes, mais les principes de vie et de reproduction sont les mêmes.

Il y a naturellement une perte d'énergie dans le déroulement de ces cycles, mais elle est remplacée par l'énergie captée à l'extérieur du vaisseau, en s'approchant d'une étoile ou du Soleil. De même la Terre reçoit du Soleil plus d'énergie qu'elle en consomme. Au cours des randonnées interstellaires, le vaisseau peut voyager pendant une génération ou plus dans des zones vides d'étoiles, mais peut collecter encore l'énergie des rayons cosmiques, le complément étant prélevé des réserves accumulées dans le navire même.

« Il vous est difficile, dit Alain, d'imaginer une race d'êtres intelligents qui passent leur vie confinés dans un vaisseau de l'Espace et vous êtes portés à plaindre ces hommes. Nous, au contraire, nous avons pitié de ces races primitives confinées à la surface d'une petite planète où elles sont incapables de contrôler leurs conditions de vie qui Sont parfois très dures, et qui sont sou vent victimes de tremblements de terre, d'ouragans, de raz-de-marée, d'inondations, du blizzard, de la sécheresse et tant d'autres catastrophes dont ils sont constamment menacés.»

« Tout notre environnement est contrôlé avec précision dans nos vaisseaux. température, pression atmosphérique et même la force de gravitation. Tout est maintenu au degré exact optimum. Du fait que nos corps quittent rarement le vaisseau, nous avons atteint une extension de nos sens pres qu'illimitée, grâce à nos techniques, soit pour l'observation, pour la compréhension ou pour l'information. Nous pouvons être présents et à fond, à n'importe quel moment, en tout lieu que nous voulons visiter ou observer, même Si ce lieu se trouve à des milliers de km de notre vaisseau Nous pouvons produire et utiliser des forces simples à des endroits très éloignés.»

« Nos possibilités pourraient sembler extraordinaires et même incroyables, mais elles ne sont pas ptus étonnantes que les vôtres, comparées à celles de vos ancêtres d'il y a quelques siècles à peine. Vous avez remarqué le symbole de l'arbre et du serpent dans votre cabine et cela vous a surpris car c est un symbole terrestre. Il n'appartient pas seulement à la planète Terre , c'est un symbole Universel, celui de la Vie qui sort des eaux et qui se répand en ondes comme les vagues de la mer et comme les ondulations du serpent. L'arbre est le symbole de la Vie qui monte dans l'atmosphère puis dans l'Espace.»

« Votre race et la nôtre ont des ancêtres, communs. Il vivaient sur la Terre, il y a plusieurs dizaines de milliers d'années, sur un continent situé dans l'Océan Pacifique. La légende dit qu'il a été submergé par les eaux, c est pourquoi on l'appelle « le Continent Perdu-Lémurie ou Mu ». Ses habitants avaient bâti un grand Empire et disposaient d'une science très puissante. Au même moment, une autre race se développait rapidement sur un autre continent situé au Sud-Ouest de l'Océan Atlantique actuel... C'était la race Atlante. Une rivalité s'établit entre ces deux peuples, chacun voulant surpasser l'autre. Ils savaient transformer la matière en énergie et pouvaient tirer 75.000.000 kilowatts-heures d'une masse aussi minime de matière que l'est un penny de bronze (pièce de monnaie anglaise pesant 10gr environ). .»

« Les deux pays entrèrent finalement en conflit et se détruisirent en libérant des énergies destructives dont la puissance est bien au-delà de toute imagination humaine. Toute la configuration de la surface de la Terre en lut bouleversée et les radiations nucléaires qui s'ensuivirent étaient tellement intenses que toute la Terre devint inhabitable pendant des générations.»

« Mais nous reprendrons cette histoire plus tard. Vous êtes au sol et je vais vous ouvrir la porte J'attendrai que vous soyez à quelque distance de l'appareil pour le faire revenir. Je vous dis à bientôt, et prenez bien soin de vous jusqu'à notre retour.»

FRY sortit et s'éloigna de quelques pas en titubant, comme une personne qui vient de s'éveiller. Il se retourna et vit la porte de l'appareil se refermer. Puis une bande lumineuse horizontale de couleur orange apparut sur la partie centrale la plus large, et la S. V. fit un bond vertical comme projetée par une catapulte. L'appel d'ait provoqué par le départ subit de l'engin faillit faire tomber le Dr. FRY. La bande orange tourna au violet et l'appareil était déjà un point minuscule dans le ciel où il disparut bientôt.
L'homme sentit une sorte de dépression envahir son âme. Il pensait à son travail qui lui sembla vide, petit, pauvre, et à sa vie qui perdait toute signification à côté de celle d'Alain. Pendant un grand moment il médita sur le sable, en contemplant les étoiles.

(A suivre)


SOUCOUPES VOLANTES

Revue "Ondes vives" n° 113 de Septembre 1975

L'AVENTURE DU Dr FRY (Suite IV)


Alain avait dit qu'il reviendrait dans quelques mois. Mais les semaines et les mois passaient sans qu'il ne se manifeste. Le Dr. FRY reprit ses essais de divers types de rockets, mais il n'apportait pas le même enthousiasme à ce travail, sachant que cette technique était dépassée et de loin par les E.T.(Exraterrestres) . Il attendait toujours un signe d'Alain, mais rien ne se produisait. Il avait terminé son contrat à White Sands et 'I était retourné chez lui, en Californie. Puis il était revenu à White Sands pour une deuxième série de tests. Il n'avait parlé à personne de son étrange voyage en S.V. (Soucoupes Volantes), sachant bien que personne ne l'aurait pris au sérieux. D'ailleurs lui-même, par moments, doutait de la réalité de cette aventure et se demandait s'il n'avait pas été pris d'une sorte de folie temporaire. Un soir, après avoir quitté le Mess des Officiers où il prenait ses repas, il rentrait chez lui à pied quand il se souvint de n'avoir pas coupé l'interrupteur général lorsqu'il avait quitté le laboratoire. Ce n'était pas bien grave mais, méticuleux, il voulut réparer cette négligence. Il prit sa voiture et arriva au labo. Il faisait déjà noir. Avant d'arriver à la salle des instruments, il remarqua une lumière inhabituelle de 30 cm de diamètre qui planait Çn haut du st,and des essais. Etonné, il s'approcha et entendit la voix d'Alain, comme si ce dernier était près de lui.

«Oui, Dan (Diminutif de Daniel prénom du Dr Fry), c'est bien moi. Nous n'avons pas utilisé le vaisseau d'échantillonnage comme la dernière fois, et avons pensé qu'il serait mieux de descendre un amplificateur Lr. Nous pourrions nous en passer, mais il permet d'éliminer tout risque d'erreur. Ne vous souciez pas de l'interrupteur général car vous l'avez coupé avant de partir cet après-midi, mais nous vous avons sz~ggéré que vous l'aviez oublié pour vous ramener ici et parler avec vous sans être dérangés ».

FRY était bouleversé. Son esprit battait la campagne. Est-ce réel ? Ou bien est-ce une hallucination ou une nouvelle crise ? Finalement il pensa : « Cela semble être vrai, et je vais bien le voir ».

- « C'est une bonne décision », reprit Alain, comme s'il avait entendu, cette pensée. « Je peux vous garantir que c'est bien réel. Nous ne sommes pas ici pour discuter d'hallucination ou de folie, mais du futur. Je suis maintenant prêt à supporter votre atmosphère et venir en chair. Mais il me faut un nombre de choses que seul un Terrien peut obtenir pour moi. Le temps est venu pour vous de prendre une décision. Voulez-vous nous aider dans ce sens ? C'est un choix de votre part et il n'y aura aucune sanction Si vous refusez. En ce cas, vous retourneriez en ville, mais tout souvenir de cette rencontre serait effacé de votre mémoire. Et vous reprendriez votre vie habituelle sans aucun changement.»

- « Si vous décidez de nous aider, vous vous trouverez dans une situation difficile. Vous aurez des tâches ingrates, du temps, des efforts et des dépenses d'argent salis aucun profit en apparence. Votre réputation aussi en souffrira probablement, tout au moins au début, et vous vous trouverez plus malheureux qu'avant. La seule récompense que nous pouvons vous promettre, c'est la satisfaction intérieure d'avoir aidé à la survie de votre race et l'acquisition de connaissances et de compréhension considérables que vous ne pourriez pas obtenir autrement.»

- « En somme, répondit FRY, vous semblez déterminés à me dissuader de me charger de ce travail ; mais à mon sens l'acquisition de savoir, d'expérience et de compréhension, sont les seules choses valables de l'existence. Si vous me garantissez que vous agissez pour le bien de mon peuple, je suis à votre service.»

- « Merci. Je n'essayais pas de vous décourager, mais de vous enlever toute illusion sur les « Récompenses Terrestres ». Nous ne demandons ni ne recevons jamais de récompense pour ce que nous faisons et finalement vous apprendrez, comme nous que la plus grande et la plus durable des récompenses, est la certitude d'avoir servi ( Cela nous rappelle la parole de Jésus « Le plus Grand est le Serviteur »O.V.) En vérité, nous ne pouvons pas affirmer que nous travaillerons, ou bien-être de votre peuple, mais au début tout au moins, nous oeuvrerons pour qu'il survive. S'il survit, alors nous pourrons penser à son bien-être, sinon la question du bien-être sera déjà tranchée.»

- « Cela me convient. Dites-moi ce que vous voulez que je fasse. Si c'est dans mes possibilités, je le ferai volontiers.»

- « Il ne vous sera rien demandé qui soit au-delà de vos possibilités car nos analystes ont déterminé avec précision vos aptitudes dans plusieurs domaines, et elles sont considérablement plus grandes que vous ne le pensez. D'abord, Si ma connaissance de votre langue est suffisante, celle de votre écriture est encore trop rudimentaire pour que je me mêle aux Terriens. Je voudrais que vous me fournissiez des textes et des livres susceptibles de combler mon ignorance dans la lecture et l'écriture de votre langue. Je voudrais aussi des textes de mathématiques pour me familiariser avec vos méthodes qui sont différentes des nôtres. Nos ancêtres et les vôtres avaient dix doigts sur lesquels ils comptaient au début, ce qui vous a amenés au système décimal. Chez nous, nous utilisons le système duodécimal; le chiffre 12 étant bien plus simple et plus pratique du fait de sa plus grande divisibilité (12 est divisible par 2-3 et 4 alors que 10 n'est divisible que par 2 et 5. O.V.) »

-« Sur votre banc d'essai, sous notre dispositif de communication, il y a un rebord protégé par un couvercle. Demain soir, avant de partir, mettez-y tous les livres que vous pouvez vous procurer; nous les ferons prendre et nous les rapporterons au même endroit le lendemain soir. »

Ce petit manège dura deux mois. Il faut croire qu'Alain avait l'assimilation rapide car FRY lui avait envoyé une documentation qui aurait demandé plusieurs années à un étudiant normal pour l'appendre. Une note d'Alain jointe au dernier paquet de livres retournés, avisait FRY de ne plus continuer parce qu'Alain devait s'absenter pour quelque temps, une mission l'appelant ailleurs.

Des semaines et des mois et même des années s'écoulèrent sans aucune nouvelle d'Alain.

En avril 1954, FRY prenait des vacances au fond d'une forêt au Sud de l'Orégon. Il s'y était isolé pour réfléchir à des problèmes difficiles. Il désirait prendre contact avec Alain à ce sujet et avait pensé qu'en ce lieu écarté, il aurait plus de chances de le toucher. Il ne s'était pas trompé. Le troisième jour il entendit la Voix bien connue:

- « Eh bien, Dan, pendant combien de temps allez-vous encore mettre la lumière sous le boisseau? Cela est dit dans le plus Grand Livre de Sagesse et de Philosophie que vous appelez la Sainte Bible, et que vous avez eu l'obligeance de me prêter. Nous vous avons montré le terrible abîme vers lequel les hommes de votre Monde se précipitent aveuglément. Nous vous avons donné des informations de grand intérêt pour vos peuples. Pourquoi avez-vous gardé cela pour vous seul? »

- « D'abord, répondit FRY, parce que je craignais que ces informations livrées au public compromettraient votre visite dans notre monde. Ensuite, je suis un inconnu, excepté dans le cercle qui s'occupe des fusées. Personne ne m'écouterait. »

- « Ceux qui ne sont pas réfractaires à la Vérité sauront reconnaître la valeur du Message sans se préoccuper de la situation du messager. Actuellement, un de vos problèmes majeurs est en passe de devenir critique. A moins qu'une petite force ne vienne rétablir l'équilibre dans les quartiers adh oc, toute votre civilisation pourra être effacée du globe, en holocauste, avant que nous soyons en mesure de vous porter de l'aide. Vous êtes un des rares hommes capables de créer cette force petite mais déterminante. Ecrivez un livre dans lequel vous exposerez ce que vous avez appris de nous. Répétez-le dans les journaux, la radio, la télé et, si nécessaire, criez-le sur les toits, mais que vos peuples sachent la position critique dans laquelle ils se trouvent. »

- « Vous ne réalisez pas ce que vous dîtes, répliqua FRY. Peu de gens m'écouteront car ils ont peur de la Vérité, et encore plus peur de tout ce qui peut changer leur mode de vie. Le seul résultat que j'obtiendrais c'est d'être méprisé et ridiculisé. On me prendra pour un menteur, un fou, ou un charlatan. Les journaux n'accepteront pas de publier mes informations ou les déformeront de telle sorte que je semblerai stupide. »

- « Bien sûr que vous serez ridiculisé. Le ridicule est la barrière de protection que le timide et l'ignorant érigent contre ce qui les effraye ou les trouble. Pouvez-vous me citer un homme de votre planète qui ait accompli quelque chose de grand et qui n'ait pas été raillé ou mésestimé par certains ? C'est le prix que doit payer tout individu qui est en avance sur son temps, soit en pensée soit en action. Souvenez- vous de cet ancien adage qui devrait figurer en exergue dans tout livre de philosophie: « Il est plus facile de railler que d'approfondir, mais ce n'est pas aussi profitable. » Oui, vous serez insulté et attaqué car certains vont prendre le contre-pied de ce que vous affirmez, même sa Vérité est évidente. Il y aura plusieurs problèmes auxquels vous devrez faire face, mais souvenez- vous qu'ils ne sont pas exclusivement vôtres. Ils assaillent tous ceux qui offrent leur savoir et leur service à leur prochain afin de faire avancer la culture. Rappelez-vous aussi que vous aurez des amis, beaucoup plus d'amis que vous n'en avez jamais rêvé. »

(A suivre)

SOUCOUPES VOLANTES

Revue "Ondes vives" n° 114 de Octobre 1975

L'AVENTURE DU Dr FRY (Suite V)

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
avatar
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum


Masculin Age : 40
Nombre de messages : 12796
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
http://ovnis-ufo.org/

Ovnis Re: La fantastique aventure du Dr Daniel W.FRY

le Lun 29 Sep 2008, 19:36

- « S'il y a des gens qui ont peur de changer leur façon de vivre, d'autres plus nombreux que vous le supposez, sensibles aux dangers que court votre société et votre civilisation, chercheront un remède. Ils voudront voir avant d'en rire, et vous aurez en eux de nouveaux amis. Ne sous-estimez jamais le pouvoir de la pensée. Si vous avez des amis vous ne serez jamais seul et ils vous donneront courage et possibilités. »

- « Mais, objecta FRY, pourquoi ne feriez-vous pas un atterrissage en S.V. devant la Maison Blanche et demander des facilités pour communiquer au Monde entier les informations et avis que vous désirez qu'il sache? »

- « Réfléchissez un peu, reprit Alain. Si nous apparaissons comme des êtres supérieurs venus de l'au-delà pour diriger les Terriens, ceux-ci vont penser aussitôt que nous sommes des tyrans qui prétendent les mettre en esclavage et réagiront en sens négatif. »

- « Vous devez cependant pressentir le danger d'une guerre nucléaire qui entraînerait la destruction de votre civilisation et la mort de la plupart de vos peuples. Mais ce danger, bien qu'il soit immédiat, n'est pas le problème de base, ce n'est qu'un symptôme, et peu de maladies peuvent être guéries en traitant seulement les symptômes. Le vrai problème auquel se heurte votre civilisation, problème qui, ces derniers temps, atteint un point critique, ne vient pas de la race ni de la croyance, ni des idées politiques. C'est le problème qui se pose tôt ou tard au cours du développement de toute civilisation, quel que soit le lieu ou le temps. Ainsi la Vie commence dans les formes les plus simples et ces formes deviennent de plus en plus complexes. A un certain moment, la race humaine apparaît, qui possède la conscience d'exister, le besoin d'un but, et la réalisation d'une intelligence plus grande que celle de tout autre être vivant. La recherche du savoir suit un large éventail qui se divise en trois sections :

1°) La Science Physique ou Matérielle qui traite des désirs, des besoins du corps et de la nature du monde physique.

2°) La Science Sociale qui régit les relations entre les hommes.

3°) La Science Spirituelle qui étudie les relations entre les hommes et la Grande Intelligence créatrice qui pénètre tout, contrôle toute la Nature et que vous appelez DIEU.

-« Toute la science de l'Univers, toute recherche de la Vérité et toute extension de la compréhension ne peuvent fleurir que sur ces trois branches maîtresses. On ne peut tirer entre elles des lignes de séparation bien définies, car elles débordent l'une sur l'autre, mais les lois fondamentales qui les dirigent sont les mêmes. Toute civilisation de l'Univers qui veut se développer pleinement et avec succès, doit absolument étudier chacune de ces branches avec constance et diligence et n'en négliger aucune. Cependant les Sciences Spirituelles et Sociales doivent venir en premier. Il ne peut y avoir de développement des sciences matérielles sans une base solide de sciences spirituelles et sociales. Vous en avez la preuve dans la différence qui existe entre l'homme et l'animal. Certains pourraient bien sûr, affirmer qu'il n'y a pas de différence. l'homme n'étant qu'un animal dont l'intelligence s'est développée et qu'il a pu ainsi faire progresser ta science matérielle. Mais en fait, il y a plusieurs différences spécifiques entre l'homme et l'animal puisque l'animal ne peut pas avoir de science spirituelle ni de science sociale et n'en aura jamais. Bien sûr, les fourmis et les abeilles qui ont une organisation sociale rudimentaire, travaillent pour le bien commun dans une discipline commune, grâce à cela, elles ont une science matérielle sommaire qui leur fait construire des structures simples où elles emmagasinent la nourriture pour le futur. Mais du fait qu'elles n 'ont aucune science spirituelle, elles ne peuvent aller plus loin et n'ont pas avancé d'un seul pas depuis des milliers d'années. Ce sont toujours les mêmes techniques instinctives qu'elles utilisent ».

- « Par contre l'homme est doué d'une parcelle de l'Intelligence Infinie et du Pouvoir créateur de l'Esprit Suprême, même s'il n'est pas en état de comprendre cela. Au cours des nombreux stages de développement, son attitude envers ces pouvoirs peut varier et passer depuis la PEUR et le RESSENTIMENT du début, jusqu'a' l'AMOUR et le RESPECT des dernières étapes, mais il aura toujours le besoin instinctif d'apprendre davantage et de créer. Donc la Science Spirituelle a existé depuis l'origine de l'intelligence humaine. C'est par suite de l'amélioration des conditions de vie réalisées seulement par la coopération, que se produisirent les premiers rassemblements en tribus qui représentent le commencement de la Science Sociale ».

-« La Science Matérielle émerge donc des deux sciences spirituelles et sociale, et là commence le Grand Problème : la science matérielle stimulée par les besoins et les désirs toujours croissants du corps, prend une place et un rythme de plus en plus grands. Si vous faites une rétrospective des progrès techniques des 30 dernières années, vous constaterez qu'ils dépassent de loin ceux réalisés pendant les 100 ans précédents et que ceux-ci sont de beaucoup plus importants que les progrès réalisés pendant tout le millénaire antérieur. Par contre, les sciences sociales et spirituelles avancent très peu et même leur rythme se ralentit parfois, quand il ne régresse pas ».

-« Il en résulte une disproportion entre les trois sciences. C'est comme Si vous construisiez une structure à une vitesse croissante sur des hases qui ne se développent que plus lentement. Si vous n'accélérez pas suffisamment la croissances des bases, tout va inévitablement crouler, amenant destruction et ruine totales.».

-« Cet effondrement de la Civilisation s'est déjà produit sur votre planète, et aujourd'hui cela recommence, à moins qu'une stimulation ne vienne de l'extérieur.» (C'est la préoccupation première du site ARTivision que de le démontrer: Note du Webmaster)

-« La population entière de votre planète est en danger constant de destruction par les moyens que vous avez vous-mêmes créés avec effort et diligence, à grand renfort de temps et d'argent ».

-« Pourquoi donc une race serait-elle menacée par ses propres oeuvres ? Tout simplement parce que cette race n'a pas progressé suffisamment dans les sciences fondamentales pour permettre aux hommes de contrôler ses propres créations, et de ce fait, ce sont ces créations qui contrôlent les hommes » .

-« Beaucoup d'entre vous sont conscients des dangers que présentent l'es armes nucléaires, mais il y a un autre aspect de ce problème qui vous échappe. Si le degré de tension entre vos Nations ne s'amenuise pas, c'est la Fin de votre Civilisation ». ( Cela n'a du tout l'air de s'arranger ces temps ci: notre du Webmaster)

-« Les Civilisations sont construites et maintenues par des hommes de vision qui pensent et oeuvrent pour le Futur. Quel homme aujourd'hui voudrait dédier sa vie et ses efforts au profit des générations encore a venir, alors que la race tout entière pourrait être effacée dans les 24 heures ?».

-« A moins que la tension entre les Nations disparaisse et que la sécurité du futur soit bien établie au cours de la prochaine décade, la devise de la prochaine génération sera probablement: « MANGEONS, BUVONS ET PROFITONS, CAR DEMAIN NOUS MOURRONS». Il est fortement question actuellement de la " DÉLINQUENCE DE LA JEUNESSE ". ( Et dire que ce texte est de 1954 et cela ne semble s'arranger du tout: note du Webmaster). On en accuse les parents, ou l'école, ou l'Eglise ou l'Etat. Il n'en est rien car la jeunesse est très sensille aux conditions d'insécurité et jamais, dans l'histoire de votre race, le futur n'a été tellement menacé. Et cela se traduit par un obscur ressentiment qui se manifeste par la révolte violente ou passive contre la croyance, les morales, les institutions et presque toutes les formes d'autorité. »

- « Je saisis très bien le problème, approuva FRY, mais quelle est la solution ? Faut-il arrêter le progrès de la science matérielle ? Le rejeter pour revenir à la Nature et vivre comme les bêtes ? »

- « Non - Il ne s'agit pas de démolir, mais de chercher à renforcer les fondations. Ce serait une nouvelle erreur que d'arrêter la science matérielle. C'en serait une plus grande que de revenir en arrière car tout croulerait. Au contraire, les pro grès doivent s'étendre à des horizons dont vous n avez jamais rêvé, Si toutefois vous construisez des fondations capables de les supporter ».

- « Sinon? demanda FRY »

- « Sinon votre civilisation dix paraîtra. Elle se détruira elle-même en holocauste qui ne laissera que quelques survivants. Ceux-ci n'ayant pas la possibilité de reconstruire leur technologie, leurs descendants retourneront presqu'au niveau des animaux. (Voir à ce sujet notre article sur le yéti : Note du Webmaster) Alors le processus de l'Evolution recommencera et dans 10 ou 15 millénaires une autre civilisation en sortira et se trouvera en face des mêmes problèmes. C'est la Loi de l'Univers et vous voyez que la solution réside dans le libre choix des hommes ».

-« Votre race et votre culture ne sont pas vouées à l'extinction. Cela dépend uniquement de votre choix.».

- « Mais comment choisir si les peuples ne connaissent pas ces deux alternatives? »

- « C'est précisément pourquoi nous sommes ici et que vous êtes ici. Mes ancêtres faisaient partie d'un groupe de survivants du dernier effondrement de la civilisation de votre planète, (voir notre article remue-ménage cosmique : notre du Webmaster) il y a plus de mille générations. Ils avaient atteint une technologie considérablement plus avancée que la vôtre aujourd'hui et possédaient des moyens dont vous ne pouvez avoir idée. Cependant, comme vous, ils n'avaient pas assez développé les valeurs spirituelles et sociales. Un conflit éclata entre les deux principales nations de l'époque et explosa en une guerre d'extermination mutuelle. Les radiations atomiques avaient rendu la vie impossible sur cette planète. Les gens qui n'en mouraient pas subissaient une détérioration des fonctions mentales et biologiques. De plus, des mutations se produisirent dans les générations suivantes qui ramenèrent les hommes à l'âge de la pierre ».

(A suivre).

SOUCOUPES VOLANTES.

Revue "ONDES VIVES" N° 115 Novembre 1975



L'AVENTURE DU Dr FRY (Suite VI et Fin)

-« Sur un haut plateau du Tibet avaient atterri six vaisseaux aériens et leurs équipages qui avaient échappé à la catastrophe. Ils décidèrent d'aller sur une autre planète. Ils choisirent Mars qui se trouvait à ce moment en conjonction avec la Terre. Quatre vaisseaux partirent. Deux restèrent, leurs occupants estimant que l'altitude du plateau et son éloignement des centres de destruction, les mettaient à l'abri des radiations nocives et de la dégénération de leurs descendants ».

-« Des quatre vaisseaux partis vers Mars, trois arrivèrent. On ne sait pas ce qu'est devenu le 4e. Pendant des générations ce fut une lutte farouche pour ta survie. Ce fut l'âge Noir de la Nouvelle race dont nous ne connaissons pas grand chose. Dès leur arrivée dans Mars, les membres de l'équipage des trois vaisseaux aériens écrivirent soigneusement l'histoire des races de la Terre et les raisons de leur destruction. Tout cela a été précieusement conservé et nous l'appelons: la GRANDE LEÇON, que nous enseignons encore à nos enfants dès qu'ils sont prêts à prendre part à la vie active ».

-« A mesure que la bataille pour la survie contre l'âpreté de l'environnement évoluait favorablement, le développement de la science matérielle reprenait son cours normal et la technologie jaillissait, mais les leçons du passé étaient constamment devant nous et nous avons méticuleusement veillé à ce que les valeurs spirituelles et sociales soient maintenues dans les proportions convenables vis-à-vis des valeurs matérielles. Les voyages interstellaires devinrent de plus en plus fréquents, au point que nous abandonnâmes complètement la planète Mars. Après tout, la vie dans l'Espace est bien plus simple, plus sure et plus facile que de batailler constamment contre les caprices et les perversités souvent mortelles d'une planète. ».

-« Actuellement comme toutes les races qui habitent l'Espace, nous sommes indépendants des planètes. Certains de nos vaisseaux sont très grands par rapport aux vôtres ( Rappelons qu'un pilote de ligne a déclaré avoir aperçu un « cigare volant » de 10 miles de longueur (16 km). Plusieurs observateurs dont un Ingénieur de nos ami,. en ont vu qui ont 4 à 5 km de longueur. ADAMSKI est monté dans un de ces engins qui faisait 1 km. - et déclare qu'il en existe de bien plus grands - voir le cahier « Les Soucoupes Volantes, leur but » disponible à O.V.) et sont équipés pour produire, à l'intérieur même, toutes les choses nécessaires à la vie et au confort. Nous n 'avons pas besoin d'approcher d'une planète, sauf pour avoir les matières premières indispensables à de nouvelles constructions, éléments que nous pouvons nous procurer dans les astéroïdes ou les satellites inhabités ».

-« La satisfaction de nos besoins physiques nous demande peu de temps et nous pouvons disposer de beaucoup de temps et d'énergie pour aider les races humaines qui n'ont pas encore dépassé le point critique de leur développement. Le vaisseau aérien où je me trouve actuellement est entièrement consacré à ce but. Dans quelques mois, quand je serai fin prêt, je me mêlerai aux Terriens, je deviendrai un des vôtres> et c'est pourquoi j'ai besoin de votre assistance ».

-« Un des mots les plus importants de votre langue est: COMPRÉHENSION. Vous le confondez souvent avec: Connaissance - Sagesse - Amour et Charité .Toutes ces caractéristiques sont désirables mais aucune ne peut remplacer la COMPRÉHENSION ».

-« Dans la Bible on vous recommande: « Aimez Dieu et votre prochain ». C'est un excellent principe, si seulement il pouvait être suivi. Malheureusement Amour est un sentiment qui n'est pas tributaire de la Volonté. Personne parmi vous ne peut véritablement aimer quelqu'un parce qu'on lui a conseillé ou même commandé de te faire, même si une récompense a été promise. La Compréhension doit venir d'abord, avant l'amour réel, ta charité et même ta Sagesse ».

-« Le besoin le plus important pour votre race, votre civilisation et votre société d'aujourd'hui est la COMPRÉHENSION entre l'homme et son prochain, entre Nation et Nation, entre l'Humanité et le POUVOIR et l'INTELLIGENCE qui interpénètrent et contrôlent toute la Nature . (I1 s'agit de Dieu, bien entendu O.V).


Dernière édition par Benzemas le Lun 29 Sep 2008, 19:38, édité 1 fois

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
avatar
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum


Masculin Age : 40
Nombre de messages : 12796
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
http://ovnis-ufo.org/

Ovnis Re: La fantastique aventure du Dr Daniel W.FRY

le Lun 29 Sep 2008, 19:37
-« La COMPRÉHENSION est la clé de survie de votre race».

_____o____

Des années se sont passées depuis qu'Alain a pris résidence sur notre planète. Il s'est bien habitué à notre vie terrestre, mais il n'a jamais pu comprendre la tromperie qui règne chez les Terriens. Ses efforts pour influencer télépathiquement le subconscient des dirigeants de ce Monde, afin de leur injecter quelque peu de Sagesse et de patience, feront l'objet d'une autre livre. (Nous ne savons pas si ce livre a été publié: Note du Webmaster)

Alain n'a pas complètement réussi dans sa longue et difficile mission. La Compréhension est encore rare chez les Terriens. Cependant, le fait que nous sommes encore vivants et que notre civilisation existe encore aujourd'hui, est la preuve que son action et celle de ses confrères n'a pas complètement échoué, déclare le Dr. FRY à la fin de son livre.

COMMENTAIRE DE J.C.SALÉMI. Directeur de la revue "ONDES VIVES"

Cette expérience du Dr. FRY nous apporte des éléments bien différents de toutes les informations que nous avons recueillies et publiées jusqu'à présent dans ONDES VIVES. Ils n'en sont que plus intéressants, car ils prouvent que les Extra-Terrestres n'ont pas tous la même origine, ni les mêmes techniques, ni la même façon de vivre. Mais tous sont animés du désir de sauver notre pauvre humanité aveugle et sourde, qui court à sa perte et se détruit elle-même.( Certainement pas Tous... et cela restent à démontrer : notes du Webmaster)

Tous nous parlent plus ou moins ouvertement de Dieu, des sciences spirituelles que nous, Terriens, avons précisément mis de côté ces derniers temps, ce qui nous a valu, d'après Alain, d'être dépassés par les sciences matérielles qui nous submergent maintenant et qui nous tuent aussi sûrement qu'une voiture lancée à 200 km/h dont on a perdu les contrôles. On ne peut plus ni l'arrêter, ni la diriger et il faudrait une intervention extérieure puissante pour nous sauver.

Nous pouvons espérer que cette assistance ne nous manquera pas, si nous croyons tout ce que nous disent les Extra-Terrestres. Mais comme le dit Alain, faut-il encore que nous acceptions cette aide et que nous comprenions ce qu'il faut faire. Tout dépend donc du choix des humains. Et ce choix demande de la lucidité et surtout de l'EXPÉRIENCE. Cette expérience, nous sommes en train de la faire à nos dépens, et durement.

Mais cela ne suffit encore pas. Il nous faut COMPRENDRE pour en tirer la leçon et faire notre choix d'une façon judicieuse.

Il nous faut comprendre nos erreurs et essayer de les redresser.

Et quelle est notre grande erreur ? Alain nous le dit: AVOIR NÉGLIGÉ LES SCIENCES SPIRITUELLES ET SOCIALES. Autrement dit: avoir oublié DIEU et les HOMMES (notre prochain).

Jésus nous a dit il y a 2000 ans : "Aime Dieu de tout ton coeur de toute âme, de toute ta pensée et ton Prochain comme toi-même "( Matt. 22/37.39.)

Nous ne le faisons pas et c'est là que réside notre grande faute. Et le remède est tout simple : Appliquer cette maxime à 100 %.

C'est tout.

Pour en revenir au Dr. FRY, après cette discussion avec Alain il prit la résolution de ne plus mettre « La Lumière sous le boisseau ».

Il s'est donc consacré à la divulgation de ce qu'il avait appris, avec courage et persévérance. il a commencé par publier en 1954 son livre « To Men of Earth » (Aux hommes de la Terre) , dont nous venons de faire une analyse sommaire. Cet ouvrage a été réédité 8 fois et son succès continue sans arrêt depuis 20 ans. Il a écrit d'autres livres, fondé « l'Understanding Magazine » (Revue de la Compréhension) et créé une énorme organisation Internationale « Understanding Inc » dont il est le Président. il fait des conférences et les diffuse à la Radio, à la T.V. par publications et bandes magnétiques.

Bien entendu, il a été très attaqué au début, mais il jouit maintenant, grâce à ses efforts, d'une grande notoriété parmi les grands noms de I'Amérique. il figure au bottin des personnalités américaines « Who's Who » - au Registre National Social - Au livre bleu - parmi les personnalités de « Finances et Industrie », Il a été élu en 1970 au « Visdom Hall of Fame » (Les Grands Sages), à l'Association des Ecrivains, il est membre de plusieurs sociétés savantes etc...

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum