Marque-page social
Conservez et partagez l'adresse de Ovni et vie extraterrestre | Les mystères des Ovnis sur votre site de social bookmarking
Derniers sujets
2019: le 15/09 à 14h10 - Boules lumineuses - Harthouse - Bas-Rhin (dép.67)Aujourd'hui à 09:08aurelien wolffMercure et OVNIAujourd'hui à 00:21(fan)tomasMeilleurs arguments pour clouer le bec à un sceptique pur et durHier à 23:59Polyèdre57PrésentationHier à 23:38Polyèdre572011: le /08 à Entre 23 heures et 2 heures du matin - Un phénomène ovni troublant - Ovnis à Bourgogne - Yonne (dép.89)Hier à 23:24Polyèdre57Aliens et lieux mauditsHier à 23:12(fan)tomasLes Canadiens du forumHier à 18:24Polyèdre57Les faisceaux lumineux émis par les OvniHier à 15:30Polyèdre57 "Rendez-vous" d'ODHTv!Hier à 12:08Polyèdre57Le Mahâbhârata (en sanskrit MahāHier à 04:27(fan)tomasSi les extraterrestres existent, pourquoi aucun contact?Hier à 00:38elisaliseLa face cachée de la LuneSam 14 Sep 2019, 23:30(fan)tomasNouvel inscritSam 14 Sep 2019, 23:03(fan)tomasCréation du Commandement Interarmées de l'EspaceVen 13 Sep 2019, 23:39Hector01 Une boule de feu au-dessus des marais salants de GuérandeVen 13 Sep 2019, 09:54anakinUne chimie prébiotique universelle pourrait faire naître la Vie partout dans la Voie lactée et au-delà.Jeu 12 Sep 2019, 17:45Polyèdre57Les Suisses du ForumJeu 12 Sep 2019, 17:18Polyèdre57Sondage : Quel est le cas le plus intrigantJeu 12 Sep 2019, 14:35HocineChercheuses d'étoilesMer 11 Sep 2019, 20:49LorelineMichio Kaku: «Los militares deben demostrar que no hemos sido visitados por extraterrestres: hay vídeos»Mer 11 Sep 2019, 19:32anakin"Le Temps d'un Bivouac" (France Inter) : A la recherche d'une civilisation extraterrestreMer 11 Sep 2019, 17:25Polyèdre571990: le 05/11 à autour de 19h - Ovni triangulaire volant - Grasse - Alpes-Maritimes (dép.06)Mer 11 Sep 2019, 11:12william06200Lumières rouges oranges très vives (22/04/2017-21h32 à 21h47)Mar 10 Sep 2019, 19:59Roland62Lorraine: les membres de cette régionMar 10 Sep 2019, 17:15Polyèdre57Aeroport de Gatwick : Ovni ou Drone?Mar 10 Sep 2019, 00:13Polyèdre57Un cas Blue Book de 1967Lun 09 Sep 2019, 22:59anakinSondage Ovnis, créationLun 09 Sep 2019, 16:50HocineHistoire de l'Ufologie et perspectives avec l'AntiquitéLun 09 Sep 2019, 14:36CosmosQuand est-ce qu'ils sortent ces bouquins ?Lun 09 Sep 2019, 11:35anakinOVNI-LanguedocDim 08 Sep 2019, 19:50Polyèdre57
Annonce
Annonce
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Daniel J
Daniel J
Equipe du forum
Equipe du forum
Première observation d'une tâche à la surface d'une étoile extrasolaire! Empty

Masculin Age : 29
Nombre de messages : 322
Inscription : 28/02/2008
Localisation : Charente
Emploi : Développeur informatique
Passions : Astronomie, astrophysique, geologie, informatique, Astrophotographie
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4295

Ovnis Première observation d'une tâche à la surface d'une étoile extrasolaire!

le Dim 28 Sep 2008, 14:43
Située à 300 années-lumière dans la constellation de la Carène, Canopus est la deuxième étoile la plus brillance du ciel avec une magnitude apparente
visuelle de -0,72. Les sondes spatiales américaines l’utilisent
régulièrement comme repère d’orientation, car son important écart
angulaire du Soleil et son éclat empêchent toute confusion avec un autre objet céleste. Cette supergéante
jaune de classe spectrale A1 recueille aussi l’attention de beaucoup
d’astronomes car elle se situe à une étape-charnière de son évolution.


Une existence pleine de rebondissements


Canopus, ou alpha de la Carène, représente
approximativement 10 masses solaires. Durant la première partie de sa
vie, elle a fini d’absorber la totalité de son hydrogène et la fusion
de l’hélium
a ensuite pris le relais. L’enveloppe résiduelle d’hydrogène s’est
ainsi étendue, chassée au loin sous l’effet de la pression de radiation
de l’étoile, et s’est ainsi refroidie alors que l’étoile passait par la
phase de supergéante rouge. Sous l’effet de la pression induite par les
forces de gravitation, la température du cœur de Canopus s’est mise à
augmenter considérablement pour atteindre aujourd’hui 7.000°C, tandis
qu’elle passait au stade de supergéante jaune.


Elle en est là aujourd’hui, et devrait se
transformer en supergéante rouge ou en supergéante bleue, c’est ce que
les astronomes appellent la phase de blue loop car l’étoile vire du rouge au jaune puis au bleu et retourne ensuite vers le rouge.


Mais cette phase est encore très mal connue des
scientifiques, rendant nécessaire la recherche de mesures beaucoup plus
précises, notamment du diamètre et de la température de Canopus, afin
d’en mieux cerner le processus. Pour cela, une équipe internationale
sous la conduite de Armando Domiciano de Souza,
astronome au Laboratoire Fizeau (CNRS, Université de Nice
Sophia-Antipolis, Observatoire de la Côte d'Azur-INSU) a mis à
contribution l’instrument Amber du VLTI de l’ESO.


Plusieurs enregistrements en bandes spectrales H et K en combinant les flux de trois télescopes
auxiliaires de 2 mètres ont été obtenus par l’instrument Amaber durant
trois nuits entre le 6 et le 8 avril 2007. Obtenues Les données ont été
ensuite soumises à un logiciel destiné à éliminer certaines
interférences, électromagnétiques entre autres, et à corréler les
mesures avec celles d’une étoile étalon (HD 79917).


Une précision inégalée


Les conclusions sont étonnantes. Canopus a été
évaluée avec une précision inégalée : sa masse vaut 6,93 masses
solaires (+/- 0,15) et son diamètre 71,4 diamètres solaires. Mais les
observations ont aussi permis aux scientifiques de découvrir que la
surface de l’étoile comporte des taches dont le diamètre peut atteindre
20 fois celui du Soleil ! Selon Bernd Freitag (Centre astronomique de Lyon) et Hans-Guenter Ludwig
(université de Lund, Suède), 10% de la surface de Canopus est composé
de granules de matière ascendante chaude, et 20% de granules de matière
descendante plus froide, tout le reste demeurant à l’état de repos.


Les simulations informatiques avaient bien prévu
l’existence de telles taches à la surface des étoiles, mais 3 à 4 fois
plus petites. Cette découverte impliquera de nouvelles modélisations de
la photosphère
des supergéantes, rendues possibles grâce aux données
interférométriques obtenues au VLTI fournissant des détails jusqu’alors
inaccessibles.


Les conclusions de cette étude sont en cours de publication dans Astronomy et Astrophysics.




Source: http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/astronomie/d/premiere-observation-de-taches-a-la-surface-dune-etoile_16814/
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum