Marque-page social
Conservez et partagez l'adresse de Ovni et vie extraterrestre | Les mystères des Ovnis sur votre site de social bookmarking
Derniers sujets
Métamatériaux, artefacts et récolte d'échantillons présumés exotiquesAujourd'hui à 18:52Polyèdre575ème Congrès ufologique international de Montréal 27 et 28 octobre 2018Aujourd'hui à 18:42Polyèdre57Le GEIPAN et son traitement du phénomène OvniAujourd'hui à 17:52Polyèdre57(Bertrand Méheust) Un phénomène installé dans la durée Aujourd'hui à 11:57Polyèdre57Les scientifiques et les Ovnis, frustration ou mépris?Aujourd'hui à 10:09Roland62(2017) J-P Petit & J-C Bourret : Ovnis, l'extraordinaire découverte.Aujourd'hui à 10:01martin(2018) Contacts cosmiques : Jusqu'où peut-on penser trop loin ? Jean-Claude Bourret Aujourd'hui à 09:19Hector01Qui connait le devenir du magazine "Lumieres Dans La Nuit" (LDLN) ?Hier à 21:57Polyèdre57Nord-Pas-de-Calais: les membres de cette régionHier à 21:53Polyèdre57Documentaire Unaknowledged avec Steven GreerHier à 21:37Polyèdre57Présentation PrédatorHier à 20:44LorelineSi les extraterrestres existent, pourquoi aucun contact?Hier à 20:14HocineLa face cachée de la LuneHier à 19:09LorelineDocumentaires et films sur le sujet OVNIHier à 14:03Polyèdre57(1880) La vague d'US airships de 1878 à 1897Hier à 10:25LorelinePays de la Loire: les membres de cette régionHier à 00:33SirromBourgogne: les membres de cette régionSam 19 Oct 2019, 19:19Polyèdre57presentationSam 19 Oct 2019, 00:21anakin23Le nouveau Directeur du GEIPANVen 18 Oct 2019, 21:06anakin23RAPPORT MILITAIRE DE 1954 : L'OVNI QUI ACCREDITE UNE RR3 ?Ven 18 Oct 2019, 21:02anakin23Sondage : Quel est le cas le plus intrigantVen 18 Oct 2019, 20:50HocineLe Crash Ovni de Roswell qu'en pensez-vous?Ven 18 Oct 2019, 17:34snotgobblerLa France a-t-elle récupéré un ou plusieurs OVNI?Ven 18 Oct 2019, 15:33Polyèdre57(2006) Extraterrestres l'enquête par Stephane AllixVen 18 Oct 2019, 15:07Polyèdre57Bonjour de BretagneVen 18 Oct 2019, 12:09LorelineOvni en dordogneVen 18 Oct 2019, 11:53Polyèdre572019: le 18/09 à 7H10 - Ovni en Forme de triangle - METZ -Moselle (dép.57)Ven 18 Oct 2019, 09:57Polyèdre57Les différents types d'avions dans le mondeVen 18 Oct 2019, 03:44Thierry-B Jacques VALLEE conférence, interview, échantillonsJeu 17 Oct 2019, 23:02Polyèdre57Moi et les ovnisJeu 17 Oct 2019, 22:46shubaka42
Annonce
Annonce
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Benjamin.d
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
Qu'est-ce qui peut constituer une preuve en ufologie?  - Page 2 Empty

Masculin Age : 41
Nombre de messages : 13009
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
Points de Participation : 20124
http://ovni-extraterrestre.com/

Ovnis Qu'est-ce qui peut constituer une preuve en ufologie?

le Mer 13 Fév 2008, 14:10
Rappel du premier message :

Ovni:Qu'est-ce qui constitue une preuve en ufologie?

Ce qui est affirmé sans preuve peut être nié sans preuve 1

L'absence de preuve n'est pas la preuve de l'absence 2

Rares sont ceux qui, dans la plupart des domaines, ne préfèrent pas la certitude au doute, mais plus rares encore sont ceux qui l'obtiennent

La charge de la preuve

Selon la méthode scientifique communément admise, la charge de la preuve (burden of proof) revient à l'auteur d'une affirmation non encore prouvée. Sans une telle preuve, la science continuera à considérer ses hypothèses et théories comme valides. A cet état de fait, certains partisans d'une théorie non prouvée pourront répondre que l'absence de preuve n'est pas la preuve de l'absence, ce qui est tout à fait vrai et pas incompatible avec la réservation du jugement du scepticisme qui se garde d'affirmer l'inexistence de quelque chose. Une telle affirmation, typique du rationalisme, est en outre indémontrable. Elle est juste supposée vraie au travers d'une croyance soutenue par un réductionnisme fort contestable. Un réductionnisme identique à celui utilisé par les partisans d'une existence par défaut (i.e. si vous ne me prouvez pas que ça n'existe pas, c'est que je suis fondé à croire que ça existe). Toute affirmation, négative comme positive, est sujette à des vérifications légitimes (observation validant la prédiction d'une théorie typiquement).
Principe d'économie

Le rasoir d'Ockham (souvent mal orthographié Occam) est fréquemment invoqué pour satisfaire un principe de parcimonie : les entités existantes, selon ce principe, ne doivent pas être multipliées plus qu'il n'est nécessaire. Cela signifie que l'on donnera préférence à la plus petite théorie possible, avec le moins d'objets possibles dans le modèle attendu, et le moins d'hypothèses ad hoc possibles.

Le principe de parcimonie est en fait plus catégorique que l'idée d'origine émise par Ockham, qui ne l'émettait que toutes choses étant égales par ailleurs (comparer ce qui est comparable, qui produit les mêmes résultats par exemple). Dans la même veine, il existe le rasoir d'Hanlon, qui dit N'attribuez jamais à la malice ce qui peut être expliqué de façon adéquate par la stupidité).

Cependant ce principe, s'il est intéressant, n'est pas une règle absolue, comme le rappelle Morrison : C'est un critère purement économique ; ce n'est pas le seul guide pour la science — ce n'est en aucune manière un guide sûr pour la science. C'est simplement un guide, mais je le trouve assez intéressant 4. Pour Morrison le témoin doit être considéré comme un instrument complexe, avec ses avantages et ses inconvénients comme les autres, et ce qui compte avant tout est de prendre en compte correctement l'ensemble des liens reliant le phénomène observé à la mesure.
Le cas critique

Il est souvent imaginé que pour prouver quelque chose, il suffit d'un cas indubitable. Même les sceptiques, à l'instar des plus fervents croyants, prétendent qu'un fragment de corps extraterrestre, un bout de vaisseau spatial, ou même une soucoupe atterrissant Place de la Concorde devant des caméras télévisées pourraient suffire à installer un consensus.

Cette idée est probablement entretenue par l'histoire de l'acceptation des météorites, suite à une chute de météores sur le village de L'Aigle, au début du siècle. Il ne faut pas faire dire à cette histoire ce qu'elle ne dit pas. Les scientifiques de l'époque n'ont pas du jour au lendemain changé d'avis suite à cet événement. Jean-Baptiste Biot, en allant étudier le phénomène sur place, en recoltant d'autres éléments, a simplement fait de la bonne science, et a finit par convaincre. C'est ce que rappelle Marcello Truzzi dans son texte ses réflexions sur la réception des déclarations non conventionnelles en science : Bien trop souvent en parapsychologie les gens parlent comme si des déclarations cryptoscientifiques étaient faites, comme si une seule expérience critique pouvait la prouver. C'est ridicule du point de vue scientifique. L'histoire et la philosophie des sciences a montré qu'il n'existe pas d'expérience critique. Une seule expérience ne change pas le corps de la science. Des reproductions et des changements de théorie doivent suivre, et peut-être la vision du monde dans son ensemble doit changer.

Ainsi, un cas, aussi extraordinaire fusse-t-il, ne constitue généralement pas la preuve d'une généralité. Un bout de corps extraterrestre, de soucoupe, un film... seraient faute de toute reproductibilité (un 2ème, 3ème corps, ou bout de soucoupe, etc.) simplement qualifiés d'inconnus, de "non expliqués". Probablement même proposerait-on des explications improbables à leur sujet.
Des preuves extraordinaires

Avant que David Hume dise que des déclarations extraordinaire demandent des preuves extraordinaires et que Carl Sagan la reprenne, Laplace lui-même avait posé le principe selon lequel l'importance de la preuve doit être proportionnée à l'importance de l'allegation.

5 6 7 8

Euclide
Martin Rees, astrophysicien britannique
Guillen, Michael: "La logique et la preuve - Un trésor de certitude", Invitation aux Mathématiques, p. 17
Morrison, P.: "The Nature of Scientific Proof: A Summary", Symposium de l'AAAS sur les ovnis, 26-27 décembre 1969, Boston (Massachussetts). Edité dans Sagan-Page 1972, pp. 276-290.
"Qu'est-ce que le rasoir d'Occam ?"
Williams, Clare: "La question de la collaboration scientifique", INUFOR Digest, juillet 1997
Guérin, P.: "Le problème de la preuve en ufologie", in Bourret, J.-C. Le Nouveau défi des ovnis, Paris, France-Empire, 1976
Sagan, C.: The Cosmic Connection. Garden City, New York, Doubleday, 1973

http://www.rr0.org/science/Preuve.html


Dernière édition par Benjamin.d le Ven 24 Mai 2013, 19:02, édité 2 fois

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog Ovni et vie extraterrestre :http://ovni-extraterrestre.com/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici

Albundy11
Albundy11
Culture Scientifique
Culture Scientifique
Qu'est-ce qui peut constituer une preuve en ufologie?  - Page 2 Empty

Masculin Age : 39
Nombre de messages : 82
Inscription : 25/04/2008
Localisation : narbonne
Emploi : Ing. R&D
Passions : lecture
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4194

Ovnis Re: Qu'est-ce qui peut constituer une preuve en ufologie?

le Lun 25 Aoû 2008, 18:47
Salut à tous,

Une petite phrase qui résume pas mal de choses:

"La portée d'une preuve ne se mesure qu'avec notre conviction propre"

A méditer....... Rolling Eyes
Derek3D
Derek3D
Equipe du forum
Equipe du forum
Qu'est-ce qui peut constituer une preuve en ufologie?  - Page 2 Empty

Masculin Age : 32
Nombre de messages : 759
Inscription : 22/05/2008
Localisation : Belgique
Emploi : Sans
Passions : Ufologie
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4152

Ovnis Re: Qu'est-ce qui peut constituer une preuve en ufologie?

le Lun 25 Aoû 2008, 18:53
Pour citer Protagoras :

"Ce que l'homme appelle vérité, c'est toujours sa vérité, c'est-à-dire l'aspect sous lequel les choses lui apparaissent"
Albundy11
Albundy11
Culture Scientifique
Culture Scientifique
Qu'est-ce qui peut constituer une preuve en ufologie?  - Page 2 Empty

Masculin Age : 39
Nombre de messages : 82
Inscription : 25/04/2008
Localisation : narbonne
Emploi : Ing. R&D
Passions : lecture
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4194

Ovnis Re: Qu'est-ce qui peut constituer une preuve en ufologie?

le Lun 25 Aoû 2008, 18:55
Salut Derek,

100% OK hreh
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Qu'est-ce qui peut constituer une preuve en ufologie?

le Ven 05 Sep 2008, 12:56
@Cell_Maley a écrit:Certains septiques refusent de croire a l'existence
de vie extra-terrestre quel qu'elle soit, car cela leur fait peur, au
même titre que certain croient aveuglement en l'existence du paradis et
de l'enfer parce qu'ils ont peur de la mort et du "rien" qui en
découle...
la peur est en effet selon moi une explication primordiale puisqu'elle remonte à la nuit des temps. l'homme face à son environnement et ses connaissances (aussi bien innées qu'acquises). la peur de l'inconnu, de la différence, ... c'est malheureusement quelque chose de très "humain".
après, il ne faut pas partir en "chasse" (le mot est fort) contre les septiques. je dis ça parce que je constate que de nombreux membres sont parfois assez virulents face aux "non-croyants" d'ovni et de vies extraterrestres. (d'ailleurs c'est important d'en parler au pluriel - pourquoi seulement une vie extraterrestre, c'est ridicule... comme dire la femme, l'homme : ce sont des mythes).
il faut être respectueux et tolérant, et tout simplement de la communication d'égal à égal. (mais je comprends que quand un sujet nous tient à cœur, c'est frustrant que des gens ferment leurs portes à nos appels).
Après, il y a des gens qui ne se posent pas du tout la question ovni/extraterrestres ; nous avons chacun nos propres questionnements et nos chemins pour y répondre.


@Derek3D a écrit:Pour citer Protagoras :
"Ce que l'homme appelle vérité, c'est toujours sa vérité, c'est-à-dire l'aspect sous lequel les choses lui apparaissent"
,bn,vb




ps: d'ailleurs, je viens de regarder ce matin ceci : http://www.onnouscachetout.com/les-maitres-du-monde
personnellement, je trouve ce documentaire très drôle (la voix off, le ton pris est ridicule - tout comme l'histoire des piercings par exemple Qu'est-ce qui peut constituer une preuve en ufologie?  - Page 2 Icon_lol) mais la théorie de la peur, déjà dénoncé par Michael Moore, est intéressante et est bonne de rappeler.
Gui
Gui
Nouveau membre
Nouveau membre
Qu'est-ce qui peut constituer une preuve en ufologie?  - Page 2 Empty

Masculin Age : 43
Nombre de messages : 2
Inscription : 28/04/2008
Localisation : France
Emploi : A la recherche de la vérité
Passions : A la recherche de la vérité
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4193

Ovnis Re: Qu'est-ce qui peut constituer une preuve en ufologie?

le Ven 05 Sep 2008, 16:34
LA preuve, les preuves existent déjà ... dans le cadre d'un jugement rendu dans un procès banal et sans intérêt ... il en aurait pris pour trente ans ferme !

C'est dans l'exploitation, la présentation et la diffusion de la dite preuve qu'il faut travailler.
Une preuve pour en faire quoi ... Si la soucoupe se pose dans mon jardin ... je saurai LA vérité et je serai seul !
Si les grands de ce monde sont au courant et que personne ne bouge, c'est que nos visiteurs ne souhaitent pas la grande révélation sinon ce serait déjà fait !

Chercher une preuve n'est pas la solution ... seul le peuple peut faire bouger les choses et appuyant les politiques, scientifiques, artistes, journalistes ... il faut trouver des relais (hommes d'influences) pour demander des comptes ... c'est à nous, citoyen, de jouer ! pùmp! pùmp! pùmp! fregr :eer&:

Au pire, il n'y a rien à perdre !

Cordialement,
Gui.
Cosmos
Cosmos
Equipe du forum
Equipe du forum
Qu'est-ce qui peut constituer une preuve en ufologie?  - Page 2 Empty

Masculin Age : 76
Nombre de messages : 1704
Inscription : 04/04/2007
Localisation : Sud/Ouest
Emploi : Techno aero/Science
Passions : Histoire Antique/ufologie de base
Règlement : Règlement
Points de Participation : 6532

Ovnis Re: Qu'est-ce qui peut constituer une preuve en ufologie?

le Lun 06 Oct 2008, 03:53
@Dam468 a écrit:Bonjour..
- "Qu'est-ce qui constitue une preuve ? Faut-il qu'un ovni atterrisse à l'entrée du Pentagone, auprès des chefs d'état-major ? Ou est-ce une preuve lorsqu'une station de radar au sol détecte des ovnis, envoie une escadrille d'interception, que les pilotes voient l'ovni, le prennent au radar et le voient s'éloigner à une vitesse fantastique ? Est-ce une preuve seulement quand le pilote lui tire dessus et maintient sa version devant une cour martiale ? Ceci ne constitue-t-il pas une preuve ?" (Major E.J.Ruppelt)
.. à cela nos sceptiques de service vont nous rétorquer :

Nan !.. Nous on veut des preuves concrètes et matérielles, un bout de soucoupe ou un bout d'alien ! Razz

Mais qu'est-ce qui pourrait les obliger à reconnaître une telle preuve ?

Et qui peut affirmer que les matériaux de cette soucoupe ou les principes biologiques
de ces êtres seraient forcément différents de ceux qu'on connaît sur Terre ?

Alors ils risquent d'attendre longtemps, déjà que nos furtifs visiteurs ne daignent même pas
nous dire bonjour et qu'ils bafouent sans vergogne nos lois physiques.. Neutral

..............................

Bonjour Dam!

La preuve de l'existence des ovni ne se trouve pas sur le web. gj,;yjh;
Par contre, il vaut mieux savoir faire la différence entre un missile nucleaire et un ovni.!!!
Durant la fameuse "guerre froide" les services de la Défense se devaient de savoir le faire.
Sinon nous ne serions pas là pour en discuter. Donc, ne nous laissons pas "bourrer le mou"
par des personnes ignorantes des technologies de détections.
Dans toutes expériences scientifiques, une mesure physique enregistrée est une preuve.
N'oublions pas que nos ancêtres primitifs avaient peur des éclairs, car ils ignoraient qu'un jour
nous inventerions le paratonnerre...
En 2008, il existe encore des personnes qui veulent "ignorer" ce phénomène ovni,
car ils s'imaginent encore être les seuls dans l'univers.
Giordano BRUNO serait-il mort pour rien en 1600 ?..
En 1900, nous ne savions pas encore "voler".
Qui aurait à cette époque, imaginer la conquête de Mars ou de la Lune?.
Etc..etc..

Nous avons depuis évolués..D'autres pas.. tyke,ugd

Amicalement.

A+

_______________________________________
"Toute technologie suffisamment élaborée, sera considérée
comme de la magie par le primitif"... Arthur C.Clarke.

"C'est une erreur de croire nécessairement faux
ce que l'on ne comprend pas." (MAHATMA GANDHI).

Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Qu'est-ce qui peut constituer une preuve en ufologie?

le Mer 11 Fév 2009, 08:34
bonjour,

La preuve de l'existence des ovni ne se trouve pas sur le web.

Sur le web, il y a des centaines de preuves de l'existence des OVNI. Ce dont nous nous n'avons pas la preuve, que ce soit sur le web ou partout ailleurs, c'est que ce sont des vaisseaux extraterrestres.

Durant la fameuse "guerre froide" les services de la Défense se devaient de savoir le faire.
Sinon nous ne serions pas là pour en discuter. Donc, ne nous laissons pas "bourrer le mou"
par des personnes ignorantes des technologies de détections.
Dans toutes expériences scientifiques, une mesure physique enregistrée est une preuve.
N'oublions pas que nos ancêtres primitifs avaient peur des éclairs, car ils ignoraient qu'un jour
nous inventerions le paratonnerre...
En 2008, il existe encore des personnes qui veulent "ignorer" ce phénomène ovni,
car ils s'imaginent encore être les seuls dans l'univers.

Ce sont des arguments très légers, qui ne démontrent rien. Quel instrument de détection a-t-il relevé la présence de vaisseaux extraterrestres? Voilà la question et la seule réponse est de poser des paramètres sur la table.

Si on affirme sans preuve qu'il y a des vaisseaux extraterrestres, alors on peut tout aussi bien dire qu'il y a des termites géantes sur la lune ou des palmiers mutants en antarctique...et dire que ceux qui n'y croient pas sont azbin ou ignorants.

Les relevés de la surveillance aérienne ne sont pas des notations scientifiques et les opérateurs-radars ne sont pas des chercheurs : ils ont une mission, ont été formé en conséquence et n'ont pas la capacité de déborder de leur cadre de compétence : au-delà de l'écran-radar, il y a la physique de l'atmosphère.

Tu penses vraiment qu'un physicien de l'atmosphère peut être comparé à quelqu'un qui a peur des éclairs? Armstrong avait-il peur de marcher sur la lune?

Nan !.. Nous on veut des preuves concrètes et matérielles, un bout de soucoupe ou un bout d'alien ! Razz

Mais qu'est-ce qui pourrait les obliger à reconnaître une telle preuve ?

les sceptiques l'exigent cette preuve : c'est à dire une preuve formelle et non une preuve suggérée. Effectivement, il faut réfléchir sur la forme de cette preuve et comment y aboutir.

- "Qu'est-ce qui constitue une preuve ? Faut-il qu'un ovni atterrisse à l'entrée du Pentagone, auprès des chefs d'état-major ? Ou est-ce une preuve lorsqu'une station de radar au sol détecte des ovnis, envoie une escadrille d'interception, que les pilotes voient l'ovni, le prennent au radar et le voient s'éloigner à une vitesse fantastique ? Est-ce une preuve seulement quand le pilote lui tire dessus et maintient sa version devant une cour martiale ? Ceci ne constitue-t-il pas une preuve ?" (Major E.J.Ruppelt)

Ce que présente Ruppelt n'est pas une preuve mais un prémisse. Sur ces informations, on démarre des enquêtes, des recherches, des études mais on ne peut pas réellement apporter de conclusions.


Quand on considère les bouquins d'ufologie, on constate qu'à une époque, les radars de la surveillance aérienne détectaient beaucoup d'OVNI. Forcément, tous ne pouvaient être des vaisseaux extraterrestres puisque ces radars I détectaient à peu près tout ce qui existe dans l'atmosphère : ce n'est pas pour rien qu'ils furent transformés en radar météo dès 1953. Ces radars détectaient vaguiement des phénomènes qui sont aujourd'hui identifiés car leu sensibilité, ainsi que les méthodes reconnaisance, ont considérablement évoluer.

Le problème dans le discours de détections d'OVNI par les radars primaires, c'est qu'il existe auourd'hui des radars spécialisés qui détectent ces phénomènes que l'on considérait alors comme non-identifiés.

Nous avons depuis évolués..D'autres pas..

Tout à fait, mais il s'agit d'appliquer ce critère aux personnes concernées.

Et raisonner comme il y a 50 ans, avec les paramètres de ces anciennes époques, n'est pas un exemple d'avancement.

Je précise : il ne faut pas voir des insultes dans ce que je dis, mais des critiques.
elcajon
elcajon
Membre Confirmé
Membre Confirmé
Qu'est-ce qui peut constituer une preuve en ufologie?  - Page 2 Empty

Masculin Age : 54
Nombre de messages : 9
Inscription : 29/09/2008
Localisation : Marseille
Emploi : technicien informatique
Passions : Informatique-Ufologie
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4045

Ovnis Re: Qu'est-ce qui peut constituer une preuve en ufologie?

le Jeu 12 Fév 2009, 12:11
Bonjour à tous.

Nous serons toujours confrontés à certaines personnes sur l'existence d'une civilisation évoluée extraterrestre. Nous aurons beau leurs montrer par A+B photos et vidéos à l'appui qu'il y a autre chose sous notre nez qu'elles nieront le contraire ou feront mine de pas s'y intéresser. Ma femme crois au Esprits, Fées et autres mais quand on aborde le sujet sur les OVNIs et ben pas moyen, elle se braquerait presque. Tout est ressenti, on a ou pas la conviction que quelque chose d'autre existe, c'est presque la même chose que de croire en Dieu. Après bien sur, des personnes au placé sont au courant mais par risque de "sécurité", elles ferment les yeux.
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Qu'est-ce qui peut constituer une preuve en ufologie?

le Jeu 12 Fév 2009, 12:50
bonjour,

Nous serons toujours confrontés à certaines personnes sur l'existence d'une civilisation évoluée extraterrestre. Nous aurons beau leurs montrer par A+B photos et vidéos à l'appui qu'il y a autre chose sous notre nez qu'elles nieront le contraire ou feront mine de pas s'y intéresser.

Honnêtement, sans même parler de conviction personnelle, pense-tu que les photos et vidéos que nous possédons actuellement nous permettent d'affirmer sans hésiter que des civilisations E.T sont présentes dans notre environnement?

Les gens croient ce qu'ils veulent. Mais dans "ufologie" il y a "logie", c'est à dire une démarche logique qui va plus loin que la simple croyance.

Et j'ajouterais que l'ufologie, ce n'est pas une question de confrontation entre croyances sceptiques et proET, la véritable question est de répondre à un problème donné de la manière la plus objective possible. Comme on ferait avec tout autre problème; sans porter de jugement sur ceux qui ne sont pas d'accord ou pensent autre chose.
avatar
Lucas.C
Equipe du forum
Equipe du forum
Qu'est-ce qui peut constituer une preuve en ufologie?  - Page 2 Empty

Masculin Age : 59
Nombre de messages : 398
Inscription : 13/06/2008
Localisation : Sud France
Emploi : Oui
Passions : aimer la vie, en profiter
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4325

Ovnis Re: Qu'est-ce qui peut constituer une preuve en ufologie?

le Jeu 12 Fév 2009, 15:04
Etre septique, c'est avoir un doute. Ce doute ne permet pas
d'adhérer sur un sujet dans un sens comme dans l'autre. Douter de quelque chose
ne veut pas dire qu'on rejette globalement un fait, mais que rien dans ce qui
est proposé ne suffit à nous convaincre.

Ceux que nous appelons à tort des septiques en ufologie, sont pour la grande
majorité d'entre eux des convaincus. Ils sont intimement persuadés que le
phénomène ovni n'existe pas et qu'il n'est que le fruit de l'imagination populaire.
Avec ceux-là, ce serait perdre son temps que de vouloir les conduire à changer d'avis. Ils se
sont fait leur opinion et n'en démordront pas.

Par contre un septique au sens propre du mot, fera l'effort d'analyser les arguments
qui lui sont présentés ; même s'il ne l'admet pas ouvertement. Ces arguments ne
suffiront peut-être pas à lui faire changer d'avis sur le sujet, mais
l'inciteront à vouloir comprendre ce qu'il met en doute.

Le convaincu aura depuis longtemps claqué la porte à tout argument qui
lui sera proposé. Et lui, pour qu'il prenne conscience de la réalité du phénomène, il faudra
lui apporter des preuves biens concrètes et réalistes. Tout comme le convaincu de l'origine extraterrestre de ces engins refusera qu'il
puisse s'agir d'engins ultra secret de conception humaine, tant qu'il n'en aura pas vu un sortir d'un hangar militaire et prendre son envol devant lui.

Et pourtant que pouvons-nous affirmer aujourd'hui avec ce que nous connaissons
sur l'origine des ces objets volants ? Rien. Hors mis qu'ils sont capables de
prouesses qui dépassent l'entendement, rien à ce jour ne nous permet d'affirmer
avec force que ce sont des engins extraterrestres.

Et tant que cette preuve ne sera pas établie, nous devrions tous être des
septiques.

Et oui ! Toujours cet éternel problème de la preuve...iloç_u
cordialement
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Qu'est-ce qui peut constituer une preuve en ufologie?

le Jeu 12 Fév 2009, 18:14
Effectivement, il ne faut pas appeler ''sceptiques'' des gens qui utilisent tous leurs moyens pour convaincre leurs contemporains que l'ovni sans explication naturelle n'existe pas. Il faut les appeler négationnistes. Le mot est fort mais il ne faut pas prendre de gants avec des individus de mauvaise foi qui traitent de ''soucoupistes'' leurs adversaires.
Le mot ''sceptique'' ne convient pas non plus pour le scientifique qui travaille sur la théorie qui lui paraît la plus ''vraisemblable'' tout en étant incertain de sa valeur. Car le véritable sceptique ne se donne même pas la peine de bâtir une théorie, il est comme découragé à l'avance de fournir des efforts qu'il croit définitivement inutiles. C'est une attitude philosophique prônant l'inaction et l'absence d'engagement qui aboutit à un nihilisme stérile quand ce n'est pas à l'obscurantisme pur et simple.
On a fait à tort de Descartes un disciple glorieux du scepticisme absolu et systématique. Il ne l'a adopté que provisoirement, dans les premières lignes du Discours de la méthode, pour aboutir à son: « Je pense donc je suis ». Mais il n'en a fait aucunement état dans son activité scientifique ultérieure, adoptant même, en optique, un peu témérairement, des théories... qui se sont révélées fausses!
Pour ma part, j'ose attribuer à la présence des extraterrestres sur notre planète certaines expériences que j'ai vécues et celles dont j'ai eu le rapport par des témoins de qualité, parce que c'est la seule explication qui n'engendre pas une contradiction rédhibitoire avec d'autres connaissances confirmées et re-confirmées.
J'ai fait le ''saut'' mais suis prêt à revenir en arrière si l'on me démontre qu'il existe une explication ''naturelle'' pour tout ce qui est observé. Seulement je considère que les statistiques, les probabilités qu'on peut établir à partir des témoignages, font que maintenant c'est à ceux qui nient l'origine extraterrestre de toutes ces observations de justifier scientifiquement leur point de vue et non plus à leurs adversaires.
avatar
Lucas.C
Equipe du forum
Equipe du forum
Qu'est-ce qui peut constituer une preuve en ufologie?  - Page 2 Empty

Masculin Age : 59
Nombre de messages : 398
Inscription : 13/06/2008
Localisation : Sud France
Emploi : Oui
Passions : aimer la vie, en profiter
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4325

Ovnis Re: Qu'est-ce qui peut constituer une preuve en ufologie?

le Jeu 12 Fév 2009, 18:38
Il y a des mots Alain qu'il est préférable d'éviter.
amicalement
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Qu'est-ce qui peut constituer une preuve en ufologie?

le Jeu 12 Fév 2009, 19:19
Etre septique, c'est avoir un doute. Ce doute ne permet pas
d'adhérer sur un sujet dans un sens comme dans l'autre. Douter de quelque chose ne veut pas dire qu'on rejette globalement un fait, mais que rien dans ce quiest proposé ne suffit à nous convaincre.

et

Le mot ''sceptique'' ne convient pas non plus pour le scientifique qui travaille sur la théorie qui lui paraît la plus ''vraisemblable'' tout en étant incertain de sa valeur. Car le véritable sceptique ne se donne même pas la peine de bâtir une théorie, il est comme découragé à l'avance de fournir des efforts qu'il croit définitivement inutiles. C'est une attitude philosophique prônant l'inaction et l'absence d'engagement qui aboutit à un nihilisme stérile quand ce n'est pas à l'obscurantisme pur et simple.

Il y a diverses variations du scepticisme et diverses variations dans le comportement sceptique. Cela peut s'étendre du sceptique opposant à l'ufologie son opinion sceptique personnelle au sceptique, genre Klass, qui oppose (opposait) à l'ufologie un paradigme sceptique. Les vrais zététiciens vont par exemple opposer ce genre de paradigme réductionniste et l'opposeront tant qu'une preuve avérée ne se présentera pas en faveur de l'ufologie - non pas pour les OVNI mais pour les vaisseaux E.T, faut-il préciser.

Le scepticisme peut être également le rouage d'une idéologie tendant au nihilisme envers tout ce qui ne relève pas de la pensée pragmatique et de la démonstration formelle.

Mais cela ne change rien : il faut écouter les arguments sceptiques - sans doute en les sélectionnant, mais comprendre cependant pourquoi il existe un tel doute à propos des théories ufologiques. Car dans ces arguments présentés il y a des réponses, il y a des critères, des exigences qui ne pourront jamais être contournées en étant rejetées. Non pas pour convaincre les sceptiques mais pour renforcer l'argumentation ufologique en elle-même.

Je ne vais surement pas me faire des amis mais prenons la zététique et son fameux principe de démystification : il faut admettre que l'ufologi en a besoin, qu'elle est la cible de toutes les impostures, de tous les canulards possibles et que, sans ces escadres de sceptiques à la langue bien pendue, l'ufologie peut dériver et fini par se perdre en élucubrations tout juste bonne à asouvir des fantasmes. Or ce n'est pas cela qui est recherché : tous ici, nous cherchons une réalité objective (nuancée) de ce phénomène.

Ce phénomène comme on l'appelle, ce ne sont pas simplement des OVNI, les joujous d'une technologie exotique en puissance - il y a l'espoir, l'iintuition de trouver derrière tout cela des êtres pensants dans une approche qui se veut par excellence hors de portée de toute mystification, de toute mythologie. ou effet sociopsychologique.

Parmi les sciences la démarche n'est peut être pas scientifique, mais dans la pensée elle l'est.

Le défi est de prouver contre vent et marées que le paradigme doit se rénover pour accepter pleinement une telle démarche - mais sans prétendre mieux faire, juste en sachant présenter les éléments les plus parlants aux personnes les plus concernées et les plus compétentes. C'est pourquoi il est risqué de compter sur un domaine pluridisciplinaire, il vaut mieux le fragmenter par spécifications afin d'en tirer tout le potentiel possible. Si des éléments se présentent, il est ensuite plus facile de les regrouper après analyse.

Le doute est surement la chose la plus humaine qui existe. Il vaut mieux une absence de preuve qu'une absence de doute.
Dam468
Dam468
Equipe du forum
Equipe du forum
Qu'est-ce qui peut constituer une preuve en ufologie?  - Page 2 Empty

Masculin Age : 70
Nombre de messages : 581
Inscription : 18/05/2008
Localisation : 79500
Emploi : retraité
Passions : ufologie
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4734

Ovnis Re: Qu'est-ce qui peut constituer une preuve en ufologie?

le Jeu 12 Fév 2009, 22:54
Il y a diverses variations du scepticisme et diverses variations dans le comportement sceptique. Cela peut s'étendre du sceptique opposant à l'ufologie son opinion sceptique personnelle au sceptique, genre Klass, qui oppose (opposait) à l'ufologie un paradigme sceptique. Les vrais zététiciens vont par exemple opposer ce genre de paradigme réductionniste et l'opposeront tant qu'une preuve avérée ne se présentera pas en faveur de l'ufologie - non pas pour les OVNI mais pour les vaisseaux E.T, faut-il préciser.

Mais le véritable sceptique ne nie rien.. ni n'affirme rien,
il se tait et reste perplexe... hjy-t

uy
Mr Belette
Mr Belette
Equipe du forum
Equipe du forum
Qu'est-ce qui peut constituer une preuve en ufologie?  - Page 2 Empty

Masculin Age : 39
Nombre de messages : 205
Inscription : 12/02/2009
Localisation : Lille
Emploi : informaticien
Passions : tricot, cuisine et sciences
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4172

Ovnis Re: Qu'est-ce qui peut constituer une preuve en ufologie?

le Ven 13 Fév 2009, 00:08
En tout cas le problème de la "preuve" irréfutable a l'air d'enflammer la plupart d'entre vous sur les notions de scepticisme, négationnisme et autres jolis noms...

Une preuve irréfutable, ca serait le JT présenté par un ET ou encore une journée porte ouverte dans la zone 51 (sponsorisée par Pastis, bien évidemment) ou chez sa consoeur la S2...

Si on se base sur la véracité des événements de ce siècle passé, les preuves sont chez nos amis les américains qui auraient tout pris pour eux. (je parle du cas Rosswell et de Varginha...)

A l'heure actuelle, la seule solution serait que tout le monde se pointe là-bas et fouille tout mais ca serait un peu anarchique, je crois, comme proposition...

En fait, je crois que le seul moyen de prouver efficacement les phénomènes ovni à chaque individu reviendrait à faire une immense opération "ET au pair" où chaque foyer recevrait son ET en parfait état de marche pour le mois.

Vous en conviendrez, c'est ridicule bien que ca serait super sympa de partager un bon welsh et une bière avec un être venu d'ailleurs...

Comme cette histoire de preuve, on ne peut pas changer la mentalité des gens en agitant un bout de soucoupe, ou de doigt palmé :S L'humanité n'est peut-être pas prête à envisager sérieusement l'éventualité OVNI tant que la classe dirigeante terrienne se refuse de livrer leurs secrets et leurs découvertes, et ceci, certainement pour une question d'argent...


(C'était un pavé dans la mare, certainement moins scientifique et certes un peu rigolo, mais c'était mon point de vue !)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum