Marque-page social
Conservez et partagez l'adresse de Ovni et vie extraterrestre | Les mystères des Ovnis sur votre site de social bookmarking
Derniers sujets
Peut-on être "croyant" et sceptique à la fois (juste milieu), ou pas?Aujourd'hui à 13:29XPDavyJacques Vallée et l'hypothèse extraterrestre (Gildas Bourdais)Aujourd'hui à 01:03Jab76Article:"Le voyage vers les étoiles pourrait devenir une réalité"?Hier à 23:22udje5403Bonjour de Normandie, de Jab76Hier à 23:22Jab76Lumières rouges oranges très vives (22/04/2017-21h32 à 21h47)Hier à 14:05Roland62 AATIP : signification Hier à 11:14Polyèdre57Sur Mars, de la glace d'eau à quelques centimètres de la surfaceHier à 06:39XPDavyLorraine: les membres de cette régionHier à 00:45Polyèdre57Le succès grandissant des « théories ésotérico-complotistes »Sam 14 Déc 2019, 19:19Polyèdre57Création du Commandement Interarmées de l'EspaceSam 14 Déc 2019, 11:27Polyèdre57EMI témoignages, recherches scientifiques sur le sujetVen 13 Déc 2019, 20:18Hector012016: le 21/05 entre 23 h 15 et 0 h 20 - Formes ovales orange et opaques - Lumières étranges dans le ciel - Luché Pringé - Sarthe (dép.72)Ven 13 Déc 2019, 17:17Polyèdre572008: le /07 à 23h30 - Ovni en forme de disque - Ovnis à VILLIERS - Vienne (dép.86)Ven 13 Déc 2019, 13:28Polyèdre57(1967) La rencontre trop rapprochée de Steven Michalak à Falcon LakeVen 13 Déc 2019, 11:13Polyèdre57Bruit inexpliqué dans le ciel de Bretagne (Nuit du 10 au 11 décembre 2019)Jeu 12 Déc 2019, 21:35Hocine27.09.1989 - RR3 Voronesh (Russie)Jeu 12 Déc 2019, 17:38Polyèdre57La théorie des universons de Claude Poher (docteur) (1936)Jeu 12 Déc 2019, 00:09LorelineLes lignes de Nazca (Pérou)Mer 11 Déc 2019, 09:38martinQuand le Pentagone étudie les ovnis dans le plus grand secret. Un article du New York TimesMar 10 Déc 2019, 22:11micladChapelet de satellites Starlink: des enseignementsMar 10 Déc 2019, 12:31Polyèdre57Le nouveau Directeur du GEIPANLun 09 Déc 2019, 17:49Polyèdre57Présentation regulusLun 09 Déc 2019, 17:46Polyèdre57Les trous de ver un espoir pour des voyages interstellaires Lun 09 Déc 2019, 11:57CbercylaiseISS : Station Spatiale Internationale. Outils pour la repérer.Lun 09 Déc 2019, 11:51Polyèdre57Présentation universLun 09 Déc 2019, 11:34Loreline"Un ballon-sonde ou un drone, oublie ça !" dit l'ufologue Canadien Jean CasaultDim 08 Déc 2019, 21:49Polyèdre57Quel pourrait être le rôle des Ovnis ? !Dim 08 Déc 2019, 19:40nicosPrésentation sommaire nouveau membre (skippy5335)Dim 08 Déc 2019, 15:06Loreline(2006) Extraterrestres l'enquête par Stephane AllixDim 08 Déc 2019, 11:42Polyèdre57(1995) L'incident de Ilha do Major, São Vicente (Brésil)Sam 07 Déc 2019, 20:13Roland62
Annonce
Annonce
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
n0mad
Nouveau membre
Nouveau membre
2008: le 5/07 vers 1h30- Bretignolle sur mer (85) - Page 2 Empty

Masculin Age : 39
Nombre de messages : 4
Inscription : 06/07/2008
Localisation : France
Emploi : Emploi
Passions : Loisir
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4180

Ovnis 2008: le 5/07 vers 1h30- Bretignolle sur mer (85)

le Dim 06 Juil 2008, 17:21
Rappel du premier message :

Bonjour,

Avant de vous dire ce que j'ai vu, je vais me presenter rapidement. Je suis cartésien de nature, et ne crois pas vraiment aux petits hommes verts. Néanmoins, ce que j'ai pu observer avec un ami hier soir (5 Juillet 2008) vient d'ébranler mes connaissances. Le style ci-après est un peu romancé car je l'ai écrit dans un texte pour ne pas l'oublier.

Nous étions à la plage de la sauzaie à bretignole sur mer. En arrivant, vous prenez la premiere à droite (environ 50m après le panneau de la ville). La on s'est garré sur le parking et on a emprunté le chemin à travers les dunes et longant le rivage pour aller sur la plage...faire la fete !

J'ai donc bu 2-3 bières entre 18h et 1h du matin, autant dire que j'était ajeun. Il fait nuit noire, il y a un max de vent. Vers 1h30 on décide de se rentrer avec un ami, et on prend le chemin. 20 mètres après le "camp", on voie une lumiere blanche sur le rivage. on s'approche, et on conclut à deux ou trois personnes cherchant quelque chose sur le rivage à l'aide d'un telephone portable.

On reprend le chemin de la voiture, et on remarque à nouveau deux lumières cotes à cotes se dirigeant vers le sentier. Je pense alors à des vélos au vu de leur mouvement : ça va trop vite pour que ce soit des piétons, et ça se déplace de façon linéaire. En y repessant plus tard, qu'est ce que des vélos iraient faire dans des roches à marée basse ??!!! On ne comprends pas vraiment ce que c'est. Mon esprit cartésien cherche une explication, il n'en trouve pas.

On observe le phénomène, on est accroupi pour ne pas se faire voire, on parle à voix basse. On en compte entre 6 à 12. Ces lumières blanches grosses comme un point doivent être à une distance de 100 à 200m. Elle flottent à environ 10m du sol. Il fait nuit noire, ce n'est pas évident de juger après coup. Un étrange sentiment nous enhavi.

Ca tourne et retourne au dessus de certains secteurs, ça semble chercher quelquechose, et ça va trop vite, un homme ne peut pas se déplacer de cette manière avec une torche ou tout autre objet de lumière. Les lumières flottent et glissent. On ne comprends rien.

Je suis ajeun, j'ai 12/10 à chaque oeil, mais un peu fatigué et il fait nuit noire. Nos yeux se sont habitués à l'obscurité, ça doit faire un bon quart d'heure que l'on observe ce spectacle. On remarque certaines lumières qui flottent, puis s'éteigne - elles disparaissent. Il n'y a aucun bruit si ce n'est celui du vent - il y a beaucoup de vent. Je regarde toujours les deux lumières que j'ai pris pour des vélos, et d'un coup, je voie une forme. Mon esprit cartésien à du mal à l'écrire tellement je sais que c'est sur-réel. Je voie comme une forme humaine, avec une "capuche" et des bras un peu plus long que la normale (comme si mon coude arrivait au milieu de mon avant bras). Cela me fait penser à un druide comme dans les films à caractère mystique. Je pense alors à une secte - comme on voie dans les films ! Probablement la distortion de ma rétine mélangé avec un peu d'immagination. Fixer une lumière dans l'obscurité et vous verrez des choses étonnantes si vous vous concentrez sur le halo. Il n'y a rien d'inexplicable ici, ci ce n'est mon immagination.

J'en fixe une autre, sur notre droite ce coup-ci. Une des premières qu'on avait vu. Là je trip complétement et je voie une forme comme un libélulle géante - étrange halo de lumière. Je suis pourtant ajeun!!

On se relève, pour regarder les trois-quatres lumières à notre gauche - elles sont à bien 150-200m. C'est étrange, on les voie flotter, d'une manière parfaite - rien à avoir avec un feufollet ou ce genre de phénomène naturel. Ca pue la technologie. Elles se déplacement, elles scrutent, elles cherchent, et parfois, elles collectent. J'ai encore vu la forme humaine avec une de celle ci. Autant je suis quasi catégorique pour le bras, autant pour le reste ça doit être mon immagination ou la fatigue.
Puis en me concentrant (fermer un oeil, forcer la vision d'un secteur, etc) je voie ces lumières avec une pseudo soucoupe volante comme dans les films et autres séries B. Il n'y avait pourtant pas de champi dans les bières!!!

A la louche l'engin fait 50cm de large. Une assiete avec une tite coupole sur le dessus chapoté par la lumière. Prenez une assieste, retournez là et posez la à plat. Mettez un bolle dessus retourné, et enfin, une lumière blanche.
Et comment ce genre d'engin peut-il flotter sans bruit ? Bon d'accord il y avait beaucoup de vent, le vent à pu détourner les sons.....mais pourtant, on avait le vent en pleine gueule de 3/4.

Je fixe mon attention sur une, elle se déplace, elle collecte. Plus je regarde, plus je pense à une minie soucoupe qui scrute, et sort un bras pour collecter. Technologiquement on sait faire.....je pense.

Avec mon ami on regarde à présent trois de ces lumières blanches pas trop espacées...lorsque soudain, une d'entre elles nous fait son numéro. Dans toutes les séries de SF, les supers véseaux spatiaux font ce qu'ils appelent des "saut". Ils entrent dans l'hyper-espace (ou ce genre de chose) pour avancer beaucoup plus vite. Une espece de courbure du temps. Bref, quand ils entrent en hyperespace, il disparaissent littéralement (car ils sont dans un temps différent) et re-apparaissent à la fin du saut là où ils voulaient aller. Tout ça pour dire qu'une de ces lumières à disparu dans sa trajectoire pour réapparaitre 1 seconde plus tard à environ 5-10m de sa position d'origine. 5m/s ça fait quand même 18 km/h....un homme moyen qui court ne va pas aussi vite. Et cette trajectoire, si parfaite...c'est quoi ce truc ????

Captivés par ce spectacle, on voie une lumière blanche directement dans notre axe qui augmente en intensité. C'est un blanc technologique, comme un feu de baniole. Ensuite elle passe au rouge et au orange. Les mêmes couleurs technologiques que sur les feux de signalisation. Là, on flip. Comme dans les séries B, ce genre de signale nous fait penser à "alerte / attention / danger". Si ce truc pense vraiment et qu'il nous a vu il signale notre position à ses petits copains. Le lumière blanche serait l'état "OK" qui permet simplement de signaler sa position. C'est est trop, on part, trop flippant.

On marche d'une allure pas trop affolée, mais pas relaxe non plus. L'environnement n'est pas spécialement chaleureux : un sentier, dans les dunes, perdu dans le noir. Il y beaucoup de vent et des nuages menaçant. On arrive là où le sentier fait un coude, je remarque une voiture, une vieille renault R11 je crois. Je n'y connais rien en baniole, mais ce n'est pas tout récent comme modèle! Elle est blanche. Je me dit qu'il doit donc y avoir une explication rationnelle derriere. On reste néanmoins figé quelques instant et les lumières semblent s'approcher......"on y va !!!".

Nous voila reparti sur le chemin du retour, laissant les lumières derrière nous. Mon ami veut absolument y retourner, on commence à y aller et on voie 4 ou 5 lumières, orange à présent, au niveau de la voiture ou derrière. Le orange n'est-il pas le code pour dire "sur vos garde" ? Les lumières arrivent sur le chemin, c'est est trop, je suis à deux doigts de la crise cardiaque, on décole en courant. Avant de courir comme des écolières, une des lumières à imploser/exploser, sans bruits perceptibles. Cela à former une sphère parfaite de couleur orangatre et creuse à l'intérieure...comme dans les séries de SF.

Voila, on est arrivé à la voiture vers 2h-2h15....on a donc observé ces truc pendant 30 minutes a peu pres. Un sacré sentiment de peur et d'emmerveillement.

On était relativement loin, donc les perspectives sont surment trompeuses. Autant tout semble farfelu, il faisait noir, mais une lumière qui flotte, se déplace de façon linéaire, change d'intensité, et même de couleur, ça, ce n'est pas "normal".

A y reflechir la seule explication qui colle parfaitement est celle-ci : des objets volants cherchaient on ne sait quoi et faisait des prélévements de temps à autres. Les lumières blanches semblent être simplement faites pour éclairer la zone inspectée, voir pour signaler sa position. La lumière passant du blanc, au orange, au rouge, semble signaler une alerte, quelque chose d'inhabituel. Et les lumières orange sont simplement le reflet de notre plan vigipirate.




Je suis un satané cartésien et je n'arrive pas à croire que j'ai écrit ça et sur ce forum. Ca me coute énormément...mais avez vous des informations ? des témoignages concordant ? toute info qui pourrait m'aider ?

Voila, je suis plutot déconcerté par ce que j'ai vu...


Merci pour vos retours,

n0mad

Dam468
Dam468
Equipe du forum
Equipe du forum
2008: le 5/07 vers 1h30- Bretignolle sur mer (85) - Page 2 Empty

Masculin Age : 71
Nombre de messages : 581
Inscription : 18/05/2008
Localisation : 79500
Emploi : retraité
Passions : ufologie
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4790

Ovnis Re: 2008: le 5/07 vers 1h30- Bretignolle sur mer (85)

le Mar 08 Juil 2008, 06:50
@n0mad a écrit:OK,

beaucoup de doute ici, ça ne m'étonne pas.

C'est complétement dingue, jvais aller voire un psy si ça continue !
fhd Bonjour..

allez n0mad.. ne vous inquiétez pas sur votre acuité ou vos facultés mentales, je voulais seulement vous faire reconsidérer cette hypothèse après en avoir essayé quelques autres,
les déplacements linéaires et les changements de couleur sont assez déroutants, et je comprends que vous ayiez du mal à les décrire et les interpréter en restant logique et rationnel.. Wink
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: 2008: le 5/07 vers 1h30- Bretignolle sur mer (85)

le Mar 08 Juil 2008, 13:04
Jean Cumonix a raison: la science officielle ne veut pas entendre parler d'extraterrestres nous visitant parce qu'elle n'a aucune théorie cosmologique pour expliquer comment ils peuvent nous atteindre sans passer des millénaires de périlleuse traversée du cosmos, exposée aux radiations, aux météorites, aux dangers des trous noirs et aux dangers inconnus de l'humanité. Elle ne peut abandonner la relativité einsteinienne des géodésiques d'espace-temps qui pouvait à expliquer ce qui restait définitivement inexplicable dans le cadre de la physique de Newton, une expérience d'optique (Michelson et Morley), qui établissait sans aucun doute que la lumière atteint un appareil de mesure avec la même vitesse c quelle que soit la vitesse propre de l'appareil de mesure.
Oui mais aujourd'hui, une autre expérience d'optique affinée depuis trente ans jusqu'à celle de l'Institut d'optique et d'information quantique de Vienne établit irréfutablement un autre fait (cf. La Recherche d'avril 2008) qui met en échec la relativité einsteinienne: dans certain cas (photons "intriqués") la conséquence d'un fait apparaît avant sa cause!!! Ce qui revient à dire: si le vase est cassé aujourd'hui, c'est que je vais le laisser tomber demain!!!
AUCUNE autre explication que celle-là: "la conséquence précède la cause" n'est valide, aucune! Ce qui laisse à penser sur ce "qu'est" le temps et sur ce "qu'est" l'espace à l'échelle particulaire, où plutôt sur ce qu'est cette l'espace-temps AU NIVEAU particulaire, là où la matière est indissociable de ses niveaux d'énergie
La théorie de Sakharov-Petit en définissant une sorte d'anti-univers qui ne soit pas le miroir exact du nôtre est peut-être une piste de recherche pour l'établissement de la nouvelle théorie, théorie devenue indispensable à la survie même de l'humanité compte-tenu des problèmes environnementaux qui se pose à elle. Mais elle n'explique pas les résultats désarçonnants des dernières expérience d'optique quantique puisqu'elle fait de la gravité le seul vecteur de transmission d'énergie d'un "feuillet" à l'autre, alors que dans l'expérience de Vienne qui a succédé à celle d'Alain Aspect à Orsay, la gravitation et les ondes gravitationnelles ne jouent aucun rôle.

Le fondement de tout ce qui existe étant, inévitablement, de l'information "irréductible", faut de quoi tout ne serait que chaos, le défi mental qui se pose aux cerveaux humains est d'arriver à renverser la proposition "évidente": "l'information s'inscrit dans le temps" avec donc la cause qui précède la conséquence, à "le temps s'inscrit dans l'information" dans laquelle, au moins APPAREMMENT, la conséquence peut précéder la cause, la "flèche du temps" par une sorte "d'effet tunnel" ("effet tunnel qui est aussi "quelque chose" qui défie la "logique" issue de "l'expérience" de vie de l'être humain) peut avoir un "double sens" au niveau nanoscopique des particules du moins avant la "décohérence", c'est-à-dire quand l'information "remonte" jusqu'à nous.
Des effets quantiques "géants" ont déjà été observés sur des atomes ultra froids. Et si le secret des voyages "cosmiques" des ET reposait sur des effets quantiques "géants" qui modifierait la flèche du temps?
Flèche dont le sens "normal" va du passé vers l'avenir en passant par un "présent" qui n'est pas infinitésimal mais au moins égal au temps de Planck, pour, par successions d'inversions infinitésimales du futur vers le passé, se déplacer en "arrêtant" le temps de l'univers extérieur Et pendant ce temps(!), les ET ne vieilliraient pas ni rien à l'intérieur du vaisseau.
Et comme l'espace est inextricablement lié au temps, tous les deux étant des "images" à notre échelle de la même information fondamentale, rien n'empêche de penser que ces effets quantique "géants" ne puissent être utilisés pour modifier "localement" c'est-à-dire dans et autour du vaisseau les propriétés de l'espace, de manière par exemple à modifier les distances pour "s'approcher" de son but et "s'éloigner" de son point de départ et ainsi de "voyager" sans dépense renouvelée d'énergie, une fois l'effet créé.
Une des conséquences de ce type de déplacement serait que l'énergie cinétique qui est proportionnelle au carré de la vitesse instantanée (e = 1/2mv² à vitesse très infra luminique), n'augmenterait pas car d'une certaine façon, il n'y aurait pas de "vitesse".
Partant,cet effet la limite de vitesse absolue que représente "c", la vitesse de la lumière, serait sans objet et le paradoxe des jumeaux de Langevin ("Celui qui a voyagé en subissant de grandes accélération et décélérations vieillit moins vite que celui qui est resté "immobile"") serait résolu: un extraterrestre pourrait s'éloigner de millions d'années lumière de chez lui et y revenir presque instantanément. Je dis presque car il lui faudrait sans doute s'arrêter pour "faire le point" de temps à autre dans l'espace-temps ordinaire, celui dans lequel nous vivons (après un nombre donné d'oscillations vers le passé, par exemple) afin de ne pas "rater" son objectif final, tout étant en mouvement dans l'espace: planètes sur leur orbite, systèmes stellaires dans leurs galaxies, galaxies elles-mêmes. Il ne faudrait pas passer à côté sans s'en apercevoir!
Obicrik-Enobi
Obicrik-Enobi
Ufologue
Ufologue
2008: le 5/07 vers 1h30- Bretignolle sur mer (85) - Page 2 Empty

Masculin Age : 51
Nombre de messages : 31
Inscription : 15/06/2008
Localisation : ille et vilaine
Emploi : aide domicile
Passions : observer le monde
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4203

Ovnis Re: 2008: le 5/07 vers 1h30- Bretignolle sur mer (85)

le Mar 08 Juil 2008, 19:31
voila quelques inexactitudes. J'aurais pu tout aussi bien dire "quelques approximations" laissant une place a de l'aléatoire.

environ 50m après le panneau de la ville
J'ai donc bu 2-3 bières

On en compte entre 6 à 12. Ces lumières blanches grosses comme un point doivent être à une distance de 100 à 200m. Elle flottent à environ 10m du sol. Il fait nuit noire, ce n'est pas évident de juger après coup.
Mon esprit cartésien à du mal à l'écrire tellement je sais que c'est sur-réel. Je voie comme une forme humaine, avec une "capuche" et des bras un peu plus long que la normale (comme si mon coude arrivait au milieu de mon avant bras). Cela me fait penser à un druide comme dans les films à caractère mystique. Je pense alors à une secte - comme on voie dans les films ! Probablement la distortion de ma rétine mélangé avec un peu d'immagination
On marche d'une allure pas trop affolée, mais pas relaxe non plus
...et sans doute d'autre en fouillant tout le texte.


...que je met sur le compte de la narration, et de ton esprit (trop?) cartesien.

Enfin, cela n'empeche que je crois sincerement ton histoire, et que tout comme toi je suis bien incappable d' y donner un sens et une verité absolu.
...ah si! j'aurais carrément aimé etre a ta place, meme si j'aurais peut etre autant voir plus flipper que toi.

Une derniere chose. Tu parle de consommation de biere. ok! Mais beaucoup savent que les soirées sur les plages s'agrementent de consomation moins avouable qui peuvent etre propice a ce genre de situation (d'autant plus si mélangé a de l'alcool). Je ne te demande pas si c'est le cas. Toi seul le sait. Je dis cela simplement car ce peut etre une piste a explorer.
Jean Curnonix
Jean Curnonix
Culture Scientifique
Culture Scientifique
2008: le 5/07 vers 1h30- Bretignolle sur mer (85) - Page 2 Empty

Masculin Age : 59
Nombre de messages : 1993
Inscription : 31/05/2008
Localisation : France
Emploi : Actif
Passions : Divers
Règlement : Règlement
Points de Participation : 6552

Ovnis Re: 2008: le 5/07 vers 1h30- Bretignolle sur mer (85)

le Mer 09 Juil 2008, 01:59
Bonjour Alain02,

Lecture très intéressante que celle de votre message ci-dessus dont se dégage principalement l’interrogation selon laquelle :

Alain02 a écrit: Et si le secret des voyages "cosmiques" des ET reposait sur des effets quantiques "géants" qui modifierait la flèche du temps?
Contrairement à ce que l’on a souvent tendance à croire, la physique quantique ne concerne pas que l’échelle microscopique : il faut également y avoir recours pour expliquer nombre de phénomènes macroscopiques.
(Nota : ceux que cela intéresse pourront lire de Roger Balian, physicien théoricien à l’Institut de Physique Théorique, CEA Saclay, membre de l’Académie des Sciences, l’article, ici au format pdf, > "La physique quantique à notre échelle" < Lire notamment le paragraphe 15. ASTROPHYSIQUE, pages 87 et 88.)

Cela vient de ce que les lois quantiques gouvernent de façon sous-jacente la plupart des propriétés et des caractéristiques des processus ou des corps qui nous environnent. Même la vie, dans la mesure où elle dépend de processus physico-chimiques au niveau de la molécule d’ADN, ne pourrait être décrite en dehors des lois quantiques.

Pour autant il faut se garder de l’invoquer pour cautionner tel ou tel phénomène "extraordinaire".

Il en est ainsi, par exemple, de « l’effet tunnel » que vous évoquez mis en pratique notamment avec le microscope à effet tunnel. Dans une enceinte sous vide, une pointe métallique mise sous tension survole à quelques dixièmes de nanomètre (10 puissance moins 10 mètre) une surface que l’on souhaite examiner. Par effet tunnel, des électrons peuvent passer de la pointe à la surface en traversant l’épaisseur de l’espace vide qui les sépare. On arrive ainsi à cartographier le relief d’une surface de manière très précise. Néanmoins la chute de probabilité de cette traversée, l’effet tunnel, est vertigineuse quand on augmente la masse, au point que l’on peut parier sans trop de risque qu’aucun objet macroscopique composé typiquement de 10 puissance 23 atomes n’a pu traverser de barrière conséquente, notamment pour effectuer un déplacement interstellaire, depuis la naissance de l’univers.

Concernant la « flèche du temps », on peut dire que deux particules qui interagissent avec des flèches du temps inverses se repoussent, gravitationnellement.
Les grandeurs t et tinv ne sont que des coordonnées, et rien d'autre.
Il ne s'agit que de l'inversion de la coordonnée temps, pas du temps propre.
(Un exemple que je donne souvent pour schématiser : Eratosthène – pour moi l’un des plus grands génies que notre Terre ait portés – est né en 276 avant J.C. et mort en 194 avant J.C., cela n’empêchait pas l’eau d’une clepsydre de s’écouler normalement)

Grâce aux travaux du mathématicien Jean-Marie Souriau (Structure des Systèmes Dynamiques, 1974, Dunod, page 198, équation 14.67) on sait qu'inversion de la coordonnée temps et inversion de la masse (et de l'énergie) sont des phénomènes conjoints.
(Nota : pour les spécialistes, l'inversion du temps résulte de l'action des "composantes antichrones du groupe de Poincaré". Quand à l'inversion de la masse et de l'énergie elle découle de l'action du groupe sur son espace des moments.)

Alain02 a écrit:La théorie de Sakharov-Petit […] n'explique pas les résultats désarçonnants des dernières expérience d'optique quantique puisqu'elle fait de la gravité le seul vecteur de transmission d'énergie d'un "feuillet" à l'autre, alors que dans l'expérience de Vienne qui a succédé à celle d'Alain Aspect à Orsay, la gravitation et les ondes gravitationnelles ne jouent aucun rôle.
Il n’y a aucune incompatibilité entre les deux, puisque par construction géométrique les 2 feuillets de Sakharov-Petit sont non-connexes, les photons de l’un des feuillets ne pouvant géométriquement pas voyager dans l’autre, bien que les 2 feuillets soient conjoints et "imbriqués" l’un dans l’autre.
On ne peut pas communiquer par rayonnement électromagnétique entre ces 2 feuillets : la seule communication possible est d’ordre gravitationnel, la matière "positive" de l’un (la nôtre) et la matière "négative" de l’autre se repoussant suivant "anti-Newton". (En découle que si des exocivilisations ont trouvé le moyen de contourner la barrière luminique – par transfert hyperspatial entre les 2 feuillets, comme évoqué dans d’autres posts – on ne conçoit alors pas pourquoi elles communiqueraient à grande distance par radio dans la mesure où la vitesse de ces ondes électromagnétiques est limitée par la barrière luminique >>> nous avons là une possible explication de l’insuccès des différents programmes SETI)

Je vous suggère sincèrement de vous intéresser sans a priori au modèle de Sakharov-Petit. Je pense que vous serez intellectuellement séduit par la possibilité qu’il offre au voyage interstellaire, outre le fait qu’il comble lacunes et problèmes non élucidés du modèle cosmologique standard.
Par exemple, il propose le seul modèle valide de quasar, et exclut le trou noir dont nous n’avons détecté aucun spécimen malgré plus de 4 décennies de recherche, aucun … malgré tout ce qu'il s’en écrit, s’en dit, s’en raconte, s’en exploite, s’en dessine, à un point tel que nous sommes quasiment tous convaincus de l’existence de cet objet.

Le "phénomène trou noir" est à l’antipode du "phénomène ovni" :
- trou noir : >>> le directeur d’un institut de cosmologie et de gravitation, un Français a été jusqu’à prononcer :
« Bien que l’on n’ait jamais eu la preuve formelle de leur existence, les scientifiques ne doutent plus maintenant de l’existence des trous noirs »
- VET (pour reprendre votre acronyme) >>> bien que nous ayons des milliers de témoignages d’observation visuelle et instrumentale d’engins dont nous ne savions pas et ne savons toujours pas reproduire les déplacements dans notre écosystème terrestre, la très grande majorité des scientifiques nie la possibilité de telles observations.

Cordialement,

Jean


Dernière édition par Jean Curnonix le Mer 09 Juil 2008, 14:23, édité 1 fois
Jean Curnonix
Jean Curnonix
Culture Scientifique
Culture Scientifique
2008: le 5/07 vers 1h30- Bretignolle sur mer (85) - Page 2 Empty

Masculin Age : 59
Nombre de messages : 1993
Inscription : 31/05/2008
Localisation : France
Emploi : Actif
Passions : Divers
Règlement : Règlement
Points de Participation : 6552

Ovnis Re: 2008: le 5/07 vers 1h30- Bretignolle sur mer (85)

le Mer 09 Juil 2008, 02:22
Re-bonsoir Alain02,

Les travaux d’Alain Aspect que vous évoquez ci-dessus sont relatifs au "Paradoxe EPR" basé sur une expérience de pensée proposée en 1935 par Albert Einstein, Boris Podolsky et Nathan Rosen, dans le but de mettre en évidence des contradictions que tous 3 supposaient quant à la mécanique quantique (que l'on dénomme aujourd'hui physique quantique).
Ce n’est que plus tard, grâce au développement technologique de l’instrumentation expérimentale, que l’expérience a pu être concrètement réalisée.

L'expérience est la suivante. Imaginons un laboratoire tapissé de détecteurs de photons. Au milieu de la pièce, plaçons un atome stimulé de façon telle qu'il émette simultanément deux photons se déplaçant dans des directions exactement opposées.

C'est bien ce que l'on observe : lorsque l'un détecteur indique la capture d'un photon, le détecteur placé du coté opposé fait de même.

Jusqu'ici, pas de problème. Mais analysons la situation du point de vue de la physique quantique. Selon cette dernière, les photons n'ont pas de direction particulière avant d'être détectés, tout comme un électron n'a pas de position précise. Ainsi, toutes les directions ont une probabilité d'émission identique, du moins tant que nous n'observons pas les particules. Ce n'est que lorsque nos détecteurs capturent l'un des photons que le choix d'une direction se produit.

C'est là le problème. Le premier photon ne se voit affecté d'une direction particulière qu'au moment où nous le capturons. Et de même pour le deuxième photon. Pourtant, lorsqu'elles sont détectées, les deux particules se trouvent dans des directions exactement opposées. Comment les deux photons peuvent-ils apparaître simultanément aux extrémités opposées de la pièce s'ils n'ont pas échangé d'information au départ ?

Remarquons que la taille du laboratoire est sans importance. Si nous plaçons nos détecteurs aux quatre coins de la Galaxie, le résultat sera identique. Les deux photons, même séparés par des dizaines de milliers d'années-lumière, seront détectés au même moment dans des directions exactement opposées, bien qu'ils ne savaient pas où ils allaient avant d'être observés.

Pour Einstein et ses deux collègues, un tel paradoxe montrait que la mécanique quantique n'était pas une description satisfaisante de la réalité. La situation resta confuse jusqu'en 1982, lorsque Alain Aspect montra que la physique quantique avait bel et bien raison.

Alain Aspect réalisa une expérience similaire à la précédente et fut en mesure de prouver que les photons se comportaient exactement comme la physique quantique le prédisait. Ils n'échangeaient aucune information au départ et n'apprenaient leur direction qu'au moment de la capture. Ce qui ne les empêchait pas d'apparaître finalement dans des directions exactement opposées. La situation était donc véritablement paradoxale, elle n'était pas liée à une faille de la physique quantique.

Pour expliquer le paradoxe EPR, il nous faut remettre en cause la vision classique du monde microscopique. En effet, la situation pose problème car nous considérons les deux photons comme des entités distinctes possédant des propriétés locales. Par contre, le paradoxe n'en est plus un si nous considérons que les deux particules forment un système avec des propriétés globales non localisées dans l'un ou l'autre des photons.

Dans cette interprétation, les deux photons, même séparés par des millions d'années-lumière, sont en contact permanent. Ils n'ont pas besoin d'échanger d'information à l'aide d'un moyen classique limité par la vitesse de la lumière. Les deux particules peuvent donc apparaître dans des directions opposées sans s'être consultées au préalable. Le paradoxe EPR nous oblige ainsi à introduire un nouveau concept, celui de "non-séparabilité". Les particules ne peuvent pas toujours être décrites comme des entités totalement indépendantes, mais doivent parfois être considérées comme de simples éléments d'un tout.

Mais attention à la confusion fréquente, cette non-séparabilité ne permet absolument pas d’échanger instantanément une information entre deux points de notre univers observable.

J’ai réalisé un petit crobard didactique pour une meilleure compréhension de tous :
2008: le 5/07 vers 1h30- Bretignolle sur mer (85) - Page 2 Epree4

Du dessus du milieu d’un grand aquarium, je lâche une petite bille. Une onde se forme à sa surface.
Deux détecteurs de vagues, A et B, sont placés à équidistance du point d’impact de la bille. Ils détecteront l’apparition de l’onde exactement au même moment, simultanément … sans qu’aucune information instantanée n’ait été échangée entre eux.

Cordialement,

Jean
avatar
ouranos05
Légende du forum
Légende du forum
2008: le 5/07 vers 1h30- Bretignolle sur mer (85) - Page 2 Empty

Masculin Age : 51
Nombre de messages : 83
Inscription : 07/07/2008
Localisation : france
Emploi : rien
Passions : rien
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4175

Ovnis Re: 2008: le 5/07 vers 1h30- Bretignolle sur mer (85)

le Mer 09 Juil 2008, 16:54
Bonjour Jean,

Simplement quelques lignes pour vous dire que je reste à chaque fois admiratif devant vos interventions.

Merci infiniment pour cette explication de la physique quantique, basée sur des notions que j'ai toujours eu peine à comprendre mais qui deviennent subitement plus claires sous votre plume.

Cordialement

Emmanuel
Kysma
Kysma
Equipe du forum
Equipe du forum
2008: le 5/07 vers 1h30- Bretignolle sur mer (85) - Page 2 Empty

Masculin Age : 38
Nombre de messages : 173
Inscription : 14/05/2008
Localisation : nord
Emploi : eduk
Passions : histoire, philo, geopolitik
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4230

Ovnis Re: 2008: le 5/07 vers 1h30- Bretignolle sur mer (85)

le Mer 09 Juil 2008, 17:57
@ouranos05 a écrit:Bonjour Jean,

Simplement quelques lignes pour vous dire que je reste à chaque fois admiratif devant vos interventions.

Merci infiniment pour cette explication de la physique quantique, basée sur des notions que j'ai toujours eu peine à comprendre mais qui deviennent subitement plus claires sous votre plume.

Cordialement

Emmanuel

tu as de la chance toi de peiner à comprendre, dès que Jean ou Alain parlent "technique" suis larguer hjy-t
je m'oblige à relire plusieur fois, certe l'effort intellectuel est enrichissant, mais souvent suis frustrer car je pige quedalle!

_______________________________________
http://educ-spe.forums1.net/index.htm
« Il faut une infinie patience pour attendre toujours ce qui n'arrive jamais. »
Pierre Dac
http://dzka.labrute.fr
Oserez vous m'affronter?
avatar
ouranos05
Légende du forum
Légende du forum
2008: le 5/07 vers 1h30- Bretignolle sur mer (85) - Page 2 Empty

Masculin Age : 51
Nombre de messages : 83
Inscription : 07/07/2008
Localisation : france
Emploi : rien
Passions : rien
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4175

Ovnis Re: 2008: le 5/07 vers 1h30- Bretignolle sur mer (85)

le Mer 09 Juil 2008, 18:13
Bonjour Kysma,

Je te rassure : j'ai lu l'article de Jean plusieurs fois également et tu sais, je ne suis pas du tout "calé" en physique. J'aime beaucoup cet aspect très important de vulgarisation que Jean cherche, à chaque reprise, à déployer pour faciliter la compréhension.

Pour Alain, c'est strictement identique. Je suis épaté, sincèrement épaté.

Cordialement
Jean Curnonix
Jean Curnonix
Culture Scientifique
Culture Scientifique
2008: le 5/07 vers 1h30- Bretignolle sur mer (85) - Page 2 Empty

Masculin Age : 59
Nombre de messages : 1993
Inscription : 31/05/2008
Localisation : France
Emploi : Actif
Passions : Divers
Règlement : Règlement
Points de Participation : 6552

Ovnis Re: 2008: le 5/07 vers 1h30- Bretignolle sur mer (85)

le Mer 09 Juil 2008, 18:17
Bonsoir ouranos05,

Je suis :oops: de confusion à la lecture de votre compliment !

Heureusement ai-je des socquettes élastiques ! Wink

Cordialement,

Jean
Jean Curnonix
Jean Curnonix
Culture Scientifique
Culture Scientifique
2008: le 5/07 vers 1h30- Bretignolle sur mer (85) - Page 2 Empty

Masculin Age : 59
Nombre de messages : 1993
Inscription : 31/05/2008
Localisation : France
Emploi : Actif
Passions : Divers
Règlement : Règlement
Points de Participation : 6552

Ovnis Re: 2008: le 5/07 vers 1h30- Bretignolle sur mer (85)

le Mer 09 Juil 2008, 18:19
Bonsoir Kysma,

Merci pour votre critique constructive, car l’on peut toujours mieux faire, mais prenez en compte, si vous le voulez bien, qu’il est extrêmement difficile d’évoquer des notions scientifico-techniques entre participants qui ne possèdent pas tous le même bagage en raison de cursus différents dus aux hasards de la vie.

Mais je vous invite à formuler les questions que vous souhaiteriez, auxquelles Alain02, moi-même, et certainement d’autres, nous nous ferons un plaisir de répondre … évidemment dans la mesure où elles seront relatives à nos domaines respectifs de connaissances et de compétences.

Cordialement,

Jean
avatar
ouranos05
Légende du forum
Légende du forum
2008: le 5/07 vers 1h30- Bretignolle sur mer (85) - Page 2 Empty

Masculin Age : 51
Nombre de messages : 83
Inscription : 07/07/2008
Localisation : france
Emploi : rien
Passions : rien
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4175

Ovnis Re: 2008: le 5/07 vers 1h30- Bretignolle sur mer (85)

le Mer 09 Juil 2008, 18:44
Bonjour Jean,

C'est sincère et largement mérité.

Cordialement

Emmanuel
Kysma
Kysma
Equipe du forum
Equipe du forum
2008: le 5/07 vers 1h30- Bretignolle sur mer (85) - Page 2 Empty

Masculin Age : 38
Nombre de messages : 173
Inscription : 14/05/2008
Localisation : nord
Emploi : eduk
Passions : histoire, philo, geopolitik
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4230

Ovnis Re: 2008: le 5/07 vers 1h30- Bretignolle sur mer (85)

le Mer 09 Juil 2008, 19:39
@Jean a écrit:Merci pour votre critique constructive, car l’on peut toujours mieux faire, mais prenez en compte, si vous le voulez bien, qu’il est extrêmement difficile d’évoquer des notions scientifico-techniques entre participants qui ne possèdent pas tous le même bagage en raison de cursus différents dus aux hasards de la vie.

Votre niveau élévé est une certitude mais mon bas niveau est manifeste et je le reconnais. En lisant vos post, je me suis apercu qu'il n'y a pas que les sciences humaines dans la vie.. J'en suis venu à m'abonné à science et vie!
Vos posts (et ceux d'Alain) sont stimulants même si parfois je m'égards dans la "rigueur scientifique".Wink

_______________________________________
http://educ-spe.forums1.net/index.htm
« Il faut une infinie patience pour attendre toujours ce qui n'arrive jamais. »
Pierre Dac
http://dzka.labrute.fr
Oserez vous m'affronter?
Jean Curnonix
Jean Curnonix
Culture Scientifique
Culture Scientifique
2008: le 5/07 vers 1h30- Bretignolle sur mer (85) - Page 2 Empty

Masculin Age : 59
Nombre de messages : 1993
Inscription : 31/05/2008
Localisation : France
Emploi : Actif
Passions : Divers
Règlement : Règlement
Points de Participation : 6552

Ovnis Re: 2008: le 5/07 vers 1h30- Bretignolle sur mer (85)

le Mer 09 Juil 2008, 22:45
Bonsoir Kysma,

Mais dans la vie il n’y a fort heureusement non plus pas que les sciences physico-mathématiques !
Néanmoins votre abonnement à la revue de vulgarisation "Science & Vie" est une bonne mise à l’étrier … mais ayez, si vous le voulez bien, présent à l’esprit qu’il s’agit d’un vecteur de notre paradigme actuel notamment quant à la possibilité d’observation d’un engin extraterrestre dans notre écosystème terrestre.

Cordialement,

Jean

P.S. : votre "signature" mentionne « il faut une infinie patience pour attendre quelque chose qui ne viendra jamais ». Or la citation exacte de Pierre Dac, que vous pourrez trouver dans Les Pensées de Pierre Dac est la suivante :
« Il faut une infinie patience pour attendre toujours ce qui n'arrive jamais. »
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: 2008: le 5/07 vers 1h30- Bretignolle sur mer (85)

le Mer 09 Juil 2008, 23:30
Le paradoxe EPR avait pour objet de démontrer que la physique quantique n'était pas "complète" et que l'indétermination mise en équation par Heisenberg n'était que l'aveu de cette "incomplétude". "Tout effet ayant une cause" (postulat qui peut difficilement être récusé!), si disait Einstein, on ne peut prédire le résultat d'une mesure, c'est qu'on ignore la variable cachée dont les différentes valeurs inconnues le modifient. Eh bien, Einstein, Poldovsky et Rosen avaient tort! Le grand Einstein avait tort et pas sur un détail mais sur l'analyse d'un élément fondamental du réel! En fait, à chaque fois que la physique quantique a fait une prévision contestée éventuellement par une autre théorie, c'est la physique quantique qui a gagné, toujours...
Et par effet "retour", en ne prenant pas en compte, (en réalité en n'ayant aucun moyen de prendre en compte) cette "incertitude" qui fait que si on connaît précisément la vitesse d'une particule on n'a pas la possibilité de connaître précisément sa position et que si on connaît précisément sa position on n'a pas les moyens de connaître précisément sa vitesse, c'est la physique relativiste qui se révèle, dans son fondement même, "incomplète".

En généralisant: toute théorie qui ne prendra pas en compte le principe d'incertitude de Heisenberg devra être regardée comme incomplète.
Et je n'ai pas lu que la théorie de l'univers bi-feuillet ait un chapitre relatif à cette difficulté.
Ce serait pourtant une urgence. Car l'expérience réalisée à Vienne ajoute un raffinement essentiel à l'expérience d'Aspect qui rend encore plus "inimaginable" la réalité nanoscopique: sans entrer dans le détail, l'expérience établit, sans contestation possible, que tout se passe comme si le deuxième photon "allait changer dans le passé"(!!!) l'état du premier photon. Que dit de cela Jean-Pierre Petit?
Le fait que les deux feuillets de l'univers Sakharov-Petit ne "communiquent" que par la gravité entraîne immédiatement que la théorie nie qu'il pourra y avoir une "unification" des forces à haute énergie comme le prévoient les théories dite de "super symétrie" et qu'il y a eu une unification de la gravitation, de la force électrofaible et de la force forte. Il faudra donc que la théorie S-P propose un mécanisme théorique qui empêche cette unification des énergies...
Encore beaucoup de travail pour un seul homme, Sakharov étant décédé!

L'expérience de Vienne laisse le choix entre deux interprétations pour les photons intriqués: ou bien il y a de l'information qui va de l'un à l'autre en voyageant dans l'espace-temps plus vite que la lumière, c'est-à-dire que le temps peut être "remonté, n'est pas ce qu'il paraît, soit il n'y a pas de "distance" entre les deux photons qui, au niveau macroscopique, peuvent pourtant être éloignés de plusieurs kilomètres (expérience réalisée aux îles Canaries), c'est-à-dire que l'espace n'est pas ce qu'il paraît.
Ou on remet en cause l'espace ou on remet en cause le temps. C'est "curieux", pour la troisième fois se présente une dualité indécidable. La première c'était la dualité onde-corpuscule, le rayonnement électromagnétique peut au choix être décrit comme une onde ou une particule (le photon), le principe d'incertitude nous dit que nous ne pouvons connaître avec précision ou la position ou la vitesse au choix de la particule. Peut-être y a-t-il là une sorte de loi fondamentale qui se retrouverait dans les deux pôles magnétiques (nord et sud) et les deux pôles électriques (+ et -).
Cela permettrait-il d'augurer qu'il existe bel et bien une antigravité ?
Jean Curnonix
Jean Curnonix
Culture Scientifique
Culture Scientifique
2008: le 5/07 vers 1h30- Bretignolle sur mer (85) - Page 2 Empty

Masculin Age : 59
Nombre de messages : 1993
Inscription : 31/05/2008
Localisation : France
Emploi : Actif
Passions : Divers
Règlement : Règlement
Points de Participation : 6552

Ovnis Re: 2008: le 5/07 vers 1h30- Bretignolle sur mer (85)

le Jeu 10 Juil 2008, 00:16
Bonsoir toutes et tous,

Après avoir évoqué "Science & Vie" grâce à Kysma, et qu’Alain 02 formule à l’endroit de Jean-Pierre Petit « Encore beaucoup de travail pour un seul homme, Sakharov étant décédé! », permettez-moi de vous suggérer la lecture estivale d’un ouvrage à paraître très prochainement, "OVNIS ET SCIENCE - Les Aventuriers de la Recherche" dont voici les première et quatrième de couverture :

2008: le 5/07 vers 1h30- Bretignolle sur mer (85) - Page 2 Ovnisetsciencezl1


Sans doute connaissez vous les talents de vulgarisateur de son auteur, Jean-Pierre Petit, garantissant que la lecture de ce bouquin ne sera pas "une prise de tête".

Cet ouvrage est mis à disposition uniquement par correspondance afin que le produit de sa vente finance, sans intermédiaire, les recherches de l’association > UFO-Science < .

Celles et ceux intéressés pourront faire parvenir un chèque de 19,50 €, libellé à l’ordre de UFO-Science, à l’adresse :

UFO-Science
83 avenue d'Italie
75013 Paris


Les mille premiers livres commandés seront accompagnés d'une > bonnette à réseau < pour appareil photographique, avec mode d'emploi.

Cordialement,

Jean
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum