Bourg-en-Bresse (Ain): deux choses différentes

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Benjamin.d
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
Bourg-en-Bresse (Ain): deux choses différentes Empty

Masculin Age : 41
Nombre de messages : 13009
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
Points de Participation : 20092
http://ovni-extraterrestre.com/

Ovnis Bourg-en-Bresse (Ain): deux choses différentes

le Ven 13 Juin 2008, 00:30
Bourg-en-Bresse (Ain): deux choses différentes

Dans l'immédiate banlieue sud de Bourg-en-Bresse, on trouve deux observations dont l'une, de façon sure, se rapporte à autre chose que la rentrée atmosphérique. La direction d'observation le prouve. A une heure qui n'est pas parfaitement précisée, entre 19 h et 19 h 30, un apprenti peintre en bâtiment, Gregory S., 17 ans, quittait Bourg par la N75, pour se diriger à cyclomoteur vers Saint-Martin du Mont. Alors qu'il se trouvait à la sortie de Bourg, à hauteur du Parc des Expositions, il aperçut en direction du sud « une grosse étoile blanche, vraiment lumineuse, suivie d'une traînée orange formée de points distincts et entourée de quatre traînées plus petites, également de couleur orange. Le phénomène semblait venir de Dompierre-sur-Veyle (au sud de Bourg) et se diriger vers Ceyzériat (au sud-est de la même ville).


Bourg-en-Bresse (Ain): deux choses différentes Ldln14
La trajectoire de rentrée de l'engin soviétique passant très nettement au nord de Bourg-en-Bresse, il est clair que le témoin lui tournait le dos: il y avait donc bien dans le ciel, ce soir-là, autre chose que la rentrée atmosphérique. (C'est très exactement ce que nous annoncions, dès le mois de novembre 1990, sur la couverture de notre numéro 303). L'autre témoignage connu dans la banlieue sud de Bourg a été recueilli par Denis Alarcon et exposé dans Trait d'Union, le regretté bulletin de l'association Magonia. A Péronnas, Eddy Rivier et Bruno Lesage (respectivement 23 et 22 ans) sortent, vers 19 h, d'une salle de sport, pour rentrer (en voiture) à Bourg. Ils observent, de l'azimut 275° à l'azimut 315° (de l'ouest au nord-ouest), le passage sous la couche nuageuse de trois grosses boules lumineuses, non éblouissantes, qui semblent reliées entre elles par une structure d'aspect métallique et tubulaire. Dans ce dernier cas, la trajectoire apparente est descendante, comme le montre la reconstitution ci-dessous. Si c'était la rentrée qui avait été observée de l'azimut 275 à l'azimut 315, le fort rapprochement progressif du phénomène (dans un rapport voisin de 6/10), sur une trajectoire faiblement descendante, aurait produit une trajectoire apparente ascendante. L'aspect net, « parfaitement découpé sous la couche nuageuse » est également significatif.


Bourg-en-Bresse (Ain): deux choses différentes Ldln13

Notons qu'on trouve, le soir du 5 novembre, plusieurs autres cas de « structures tubulaires ». Ainsi, le journal La Charente Libre a publié le dessin ci-dessous, qui illustre une observation faite à Saint-Même-les-Carrières par un assureur de Saintes qui a aussitôt dessiné ce qu'il venait de voir. Un autre témoin compare ce qu'il a vu à l'Atomium de Bruxelles; un troisième évoque la structure tubulaire d'une tante de camping. Dernière remarque: le témoin de la N75 n'est pas le seul qui ait fait une observation en tournant le dos à la trajectoire de rentrée. On connaît un exemple analogue dans les Vosges.


Bourg-en-Bresse (Ain): deux choses différentes Ldln15

On connaît l'impossibilité, pour les témoins, d'évaluer la distance les séparant du phénomène, dans les conditions qui sont celles des observations du 5 novembre. Cette impossibilité entraîne une difficulté d'appréciation, chaque fois que les témoins parlent de passage à la verticale de leur position. Prenons un exemple: si une personne voit passer, à 60° sur l'horizon, un objet dont l'apparence ne lui évoque rien de connu, et si elle estime (« subjectivement », comme on dit) la distance à environ 200 m, elle aura tendance à déclarer que la chose est passée à la verticale de sa position. Ce sera vrai, à 100 m près, donc avec une très bonne précision. Mais ça ne le sera plus, si cette personne a gravement sous-estimé la distance, (d'un facteur 50 ou 100, par exemple). C'est pourquoi les cas avérés de passage rigoureusement à la verticale des témoins, ou très près de cette verticale, revêtent une grande importance.

http://home.nordnet.fr/~phuleux/5novembr5.htm

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog Ovni et vie extraterrestre :http://ovni-extraterrestre.com/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Sujets similaires
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum