Marque-page social
Marque-page social yahoo  Marque-page social google      

Conservez et partagez l'adresse de Ovni et vie extraterrestre sur votre site de social bookmarking
Derniers sujets
Effondrement économique global Aujourd'hui à 01:34ValguardOvni: faut-il vraiment faire une déclaration en gendarmerie?Aujourd'hui à 00:00elisaliseLes russes présentent leur missile MHD.Hier à 17:59Valguardelement 85Hier à 17:36anakinneo2018La NASA publie une incroyable photo panoramique de MarsHier à 14:57TikoQue pensent les politiques du phénomène Ovni?Hier à 14:27Polyèdre57PrésentationHier à 13:40TikoLe GEIPAN et son traitement du phénomène OvniHier à 12:28anakinneo2018guerre et ovnisHier à 12:20anakinneo2018Ovni: Les témoins en live !Hier à 11:14Polyèdre57Quand les OVNI survolent les campagnes poitevinesHier à 11:03Polyèdre57Les OVNI sont-ils le fait d’Êtres bien terrestres?Hier à 04:22Valguardsi votre rhésus est négatif, vous êtes peut-être un alien !Hier à 00:39anakinneo2018Le 15 mai 2018, conférence ovni à Annecy avec Gilles ThomasVen 20 Avr 2018, 19:00LorelineQue cache le passé et les anciennes civilisations ?Ven 20 Avr 2018, 13:29anakinneo2018: le / à vers 23h00/00h00 - Une soucoupe volante - Ovnis à Chailles -Loir et Cher (dép.41)Jeu 19 Avr 2018, 23:24TikoQui connait le devenir du magazine "lumieres dans la nuit" ?Jeu 19 Avr 2018, 22:21TikoAlsace: les membres de cette régionJeu 19 Avr 2018, 21:00Polyèdre57"Une hantise de boule lumineuses" Par Fernand LagardeJeu 19 Avr 2018, 19:39DANIEL9Créer un réseau organisé d'observateurs actifs en France.Mer 18 Avr 2018, 18:54Polyèdre57(1976) L'incident Ovni de Téhéran pilote Major Parviz JafariMer 18 Avr 2018, 00:10HocineLe numéro 6 de Logosphères est disponible!Mar 17 Avr 2018, 20:40Polyèdre57 "Comment encourager concrètement les recherches en exopaléontologie ?" J.P Sanfourche.Mar 17 Avr 2018, 20:26Nanou Tiqui connait le MUFON FRANCE ?Lun 16 Avr 2018, 21:52Polyèdre57l'archevêque de Lyon, Agobard en l'an 840Lun 16 Avr 2018, 20:47Polyèdre57Pérols : Conférence Henri Cohen le 4 mai 2018Lun 16 Avr 2018, 19:12OVNI-LanguedocAuxerre-Branches : Rendez-vous d'ODHTV dans l'Yonne le 5 mai Lun 16 Avr 2018, 17:32Polyèdre572 mai : OVNIS & Failles - Gilles Durand & Gilles ThomasLun 16 Avr 2018, 17:31Polyèdre57presentation Lun 16 Avr 2018, 14:34HocineType et morphologie extra-terrestreDim 15 Avr 2018, 20:37Nanou TiPrésentationSam 14 Avr 2018, 22:19LorelineMise à jour de"2018 avec ODH Tv" : Interview d'Eric ZürcherSam 14 Avr 2018, 18:57Gilles.TOVNIS-OANIS DANS L'HISTOIRESam 14 Avr 2018, 18:57Gilles.Tl'UFOLOGIE DE TERRAIN avec ODHTvSam 14 Avr 2018, 18:53Gilles.TLa NASA filme des images d'un étrange ovni...Ven 13 Avr 2018, 23:33anakinneo2018PrésentationJeu 12 Avr 2018, 22:56TikoSurvols de centrales nucléaires : ovni ou drones?Mer 11 Avr 2018, 14:59LorelineLorraine: les membres de cette régionMer 11 Avr 2018, 12:22Polyèdre57(2014) Ovnis : Des généraux, des pilotes et des officiels parlentMer 11 Avr 2018, 00:12HocineDocumentaire Unaknowledged avec Steven GreerMar 10 Avr 2018, 23:14anakinneo2018Présentation Mar 10 Avr 2018, 20:28LiammeInterview de Jacques ValléeMar 10 Avr 2018, 18:49Polyèdre57Petite recherche d'afficheLun 09 Avr 2018, 13:35Guillaume84HOMMAGE à STEPHEN HAWKINGSam 07 Avr 2018, 15:41troblokanea votre avis?Sam 07 Avr 2018, 09:40Guillaume84Des nouvelles camera pour station de detection ???Ven 06 Avr 2018, 09:02POULPYQu'est-ce qui peut constituer une preuve en ufologie? Mar 03 Avr 2018, 19:46HocineCrash de Rien et Cas Jumeaux par Joël Mesnard Mar 03 Avr 2018, 12:34Polyèdre57OVNI dans l'Avesnois (fake)Lun 02 Avr 2018, 19:38MichelB(1994) L'observation ovni du vol AF 3532 d'air france par Jean-Charles DubocSam 31 Mar 2018, 23:35Hocinearchive presse suisseSam 31 Mar 2018, 22:32Polyèdre57 Promenade sceptique dans le paranormalVen 30 Mar 2018, 00:33anakinneo2018ovnis au pérouMer 28 Mar 2018, 22:52Pascal.AExpérience inéditeMer 28 Mar 2018, 10:06Yvon CédricLes médias et leur traitement du sujetMar 27 Mar 2018, 18:09Polyèdre57PrésentationMar 27 Mar 2018, 12:06Loreline(1959) Interview Jacques Bergier Lun 26 Mar 2018, 19:28Hocine2009: le24 /07 à 22h00 - Un engin de grande taille - Ovnis à carboneras de guadazaon, village -Lun 26 Mar 2018, 13:10pierrevInterview de Jérôme Huck auteur du livre Le Feu Des MagiciensDim 25 Mar 2018, 23:54rhiaLes rentrées atmosphériques et météoresDim 25 Mar 2018, 17:39Polyèdre57
Menu du Site










Annonce
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum


Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12796
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
http://ovnis-ufo.org/

Ovnis Versenay (Marne): « comme un terrain de football, un porte-avions volant»

le Jeu 12 Juin 2008, 23:59
Versenay (Marne): « comme un terrain de football, un porte-avions volant, un zeppelin... »

Versenay se trouve 3 kilomètres plus loin, en direction du sud-sud-est. C'est là qu'on trouve l'un des plus extraordinaires témoignages du 5 novembre, celui du chef d'escadron (aujourd'hui colonel) Thierry Duport (à qui nous devons aussi le complément d'enquête sur l'affaire de Tananarive: voir LDLN 330). Notons, d'emblée, qu'il ne fut pas le seul témoin: il y en eut une quinzaine. Le dessin qui illustre la couverture de ce numéro est directement tiré du dessin qu'il a fait pour illustrer le rapport que voici, presque in extenso, et daté du 10 novembre 1990.

Rapport d'observation de Monsieur Duport Thierry, Chef d'escadron au 1er Régiment d'Artillerie de Marine

Dans le cadre de la manœuvre du 3ème Corps d'Armée, le PC régimentaire du 1er RAMa que je commandais était déployé en position d'attente dans les vignes à 300 m du moulin de Verzenay, au sud de la départementale 26. A 19 h 00, mon commandant adjoint entre dans mon shelter PC et m'invite à venir rapidement voir ce qui arrivait dans le ciel.

Nota:

A) Conditions atmosphériques du moment: Température : environ 5° C; vent quasiment nul; ciel dégagé et étoilé (subsistance de quelques nuées éparses)

B) Conditions d'observation: Presque parfaites, sans source lumineuse immédiate. Seule la ville de Reims formait un halo derrière nous, mais non perturbateur sur notre axe d'observation.

Je suis immédiatement sorti du camion, et il me désigne venant de l'ouest-sud-ouest 3 feux en formation de triangle pointe en bas arrivant sur nous (voir trajectoire carte jointe). D'autres collègues sont également sortis pour regarder. 15 à 20 secondes plus tard (19 h 01), ce que nous avons initialement pris pour une formation d'aéronefs (avions ou hélicoptères, la base de Reims est proche) s'est mis à défiler devant nous à petite vitesse constante (équivalente en apparence à celle d'un dirigeable) sur fond de ciel étoilé sous la forme - pour moi - d'une énorme masse noire monolithique dont les contours aux formes brisées et sans architecture symétrique visible ne sont apparus à tous les observateurs présents. Il est vrai que le contraste n'était pas flagrant. Le triangle initial des trois feux s'est mis de profil et m'est apparu en priorité la brillance d'un « projecteur » latéral très puissant envoyant un pinceau parallèle de lumière blanche vers l'arrière bas de l'ensemble (voir croquis joint). Ensuite, sur le 1/3 arrière sont devenues visibles 3 sources de lumières horizontales parallèles et dégradées d'où sortait, pour chacune, ce que l'on pourrait comparer à la flamme d'une tuyère d'avion à réaction (c'est-à-dire bleutée à l'origine puis orangée). L'accoutumance à l'obscurité extérieure m'a alors permis de discerner de nombreuses petites lumières blanches disposées fixement mais sans ordre apparent sur l'ensemble de la masse noire et plus densément sur le sommet arrière.



Enfin l'absence totale du moindre bruit ni du moindre souffle nous a surpris puisque l'objet paraissait tout proche de nous. Nous l'avons alors suivi des yeux jusqu'à ce qu'il disparaisse à l'horizon, sa face postérieure ne laissant plus apparaître que le faisceau latéral blanc et les trois lumières orangées arrière. Lorsqu'il est passé à midi de notre secteur d'observation, il avait environ une surface apparente de deux poings tendus à bout de bras, et a survolé à une largeur de main le sommet de la Montagne de Reims, qui se découpait très noire sur le ciel. J'ai envoyé un CR immédiat par radio au PC de la 2ème Division Blindée. Nous avons été une quinzaine à apercevoir l'objet. D'autres, au PC de la Division, l'ont vu également. Des discussions qui suivirent il résulte que certains avaient vu l'équivalent d'un terrain de football éclairé, d'autres un porte-avions volant, d'autres un zeppelin, d'autres encore un immeuble de 2 à 3 étages dans le ciel, mais les cohérences sont les 3 feux avant, le phare latéral, les 3 lumières arrière orangées, l'absence de bruit et la vitesse réduite mais constante. Le manque de références dû à la nuit pouvait faire penser, pour nous, à un survol, à 100 m d'altitude, verticale Montagne de Reims, d'un objet plus ou moins rectangulaire, de 200 m sur 70 m de côté. Tous nos réseaux de transmission étaient en fonctionnement, et nous n'avons noté aucune perturbation notable des réseaux. En conclusion, intéressé par ces phénomènes et celui-ci en particulier, je me permets de vous livrer ma pensée profonde (... ). La clôture médiatique du dossier (faisant état) d'un étage de fusée soi-disant soviétique rentrant dans l'atmosphère terrestre ne me convainc pas du tout, car ne correspondant pas du tout avec nos propres observations. Un étage de fusée n'excède pas les 70 m, ce qui signifierait que cet objet que nous avons vu passer, d'après l'angle sous lequel nous l'avons observé, se serait trouvé à une distance inférieure au kilomètre, donc en passe de toucher le sol, très près de notre position. En outre, sa trajectoire apparemment horizontale, sa faible vitesse relative, ainsi que la position constante des points lumineux en incrustation sur la masse noire ne ressemblent en rien à l'explication qui nous a été fournie. »

Dans un courrier ultérieur, daté du 1er octobre 1993, le lieutenant-colonel Duport nous communiquait les identités de quatre officiers et sous-officiers qui avaient été témoins en même temps que lui, ainsi que leurs affectations en 1993 (lieutenant-colonel Frédéric D, chef d'escadrons Bernard B, adjudant-chef Pierre M, adjudant Didier D), ajoutant:

« Tous ces personnels, sachant que j'avais à l'époque fait un rapport, n'ont pas jugé bon d'en faire un. Mais vous pouvez tenter de les contacter, car je les sais tous prêts à collaborer, tant cette expérience est restée profondément gravée dans nos mémoires. »

La carte annexée au rapport indique une « route apparente de l'engin » qui survole Verzy et est orientée à l'azimut 80°. C'est dire que l'auteur du rapport a situé la projection au sol de la trajectoire estimée, à environ 1 km du moulin près duquel il se
trouvait (moulin qui est au nord-ouest de l'agglomération de Verzenay). Est-ce la même chose qui a été vue à Verzenay et à Sillery ? Les orientations des trajectoires sont très voisines, mais cela ne suffit pas pour qu'on puisse conclure à l'unicité de la chose observée. En légende de son croquis du phénomène, le chef d'escadron Duport précisait, cinq jours après l'observation, la direction correspondante de son regard: c'est l'azimut 160, autrement ùit le sud-sud-est. A l'instant qu'il a représenté, il tournait le dos à la position où se trouvait Mme Landis, laquelle affirme, rappelons-le, que l'objet est passé à 50 m devant elle. Or la taille apparente qu'elle indique (objet d'une longueur « largement égale à celle d'un terrain de football, vu à 50 m de distance ») est très supérieure à celle que donne le chef d'escadron Duport (surface apparente de deux poings tendus à bout de bras).



Si elle avait observé la même chose que les militaires, et si elle avait simplement commis une erreur d'appréciation de la distance, l'automobiliste aurait dû indiquer une taille apparente très inférieure à celle qu'elle donne effectivement. Ce simple constat ne va pas dans le sens de l'hypothèse d'un objet unique. De plus, si l'on se reporte à la liste des éléments que le chef d'escadron Duport indique comme constants parmi les descriptions qu'ont fournies ses collègues (« trois feux à l'avant, un phare latéral, trois lumières arrière orangées »), on constate qu'aucun de ces éléments ne se retrouve dans la description que donne Mme Landis. L'hypothèse d'un objet unique, visible au sud de la région rémoise est peut-être satisfaisante pour l'esprit (du moins, pour l'esprit de certains), mais elle n'est nullement suggérée par les témoignages. Elle l'est encore moins si l'on prend en considération le cas de Bétheny (trajectoire orientée sud-nord, vers la Base aérienne 112). Et elle ne l'est pas du tout, si l'on songe à l'ensemble des témoignages émanant presqu'au même instant, de presque toutes les régions de France, faisant état (comme à Périgueux, au large de l'île de Groix, dans le Lot, dans la région parisienne et ailleurs) de passages au zénith. Sans compter les arrêts sur place, les changements de trajectoire, et des descriptions précises extrêmement différentes les unes des autres. A ce stade de l'examen du problème, il est parfaitement clair que l'idée d'un phénomène unique (et devant nécessairement suivre une trajectoire rectiligne) est en contradiction avec une multitude de témoignages. Il est vrai que c'était déjà suffisamment clair à la lecture des témoignages que nous avons publiés à partir de la fin novembre 1990, dans LDLN 303 (et de nombreux numéros postérieurs). Mais, la « vérité » officielle n'ayant tenu aucun compte de ces témoignages, poursuivons l'examen de la situation qui règne sur le terrain, en ce début de soirée du 5 novembre 1990.

http://home.nordnet.fr/~phuleux/5novembr2.htm

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum