Marque-page social
Conservez et partagez l'adresse de Ovni et vie extraterrestre | Les mystères des Ovnis sur votre site de social bookmarking
Derniers sujets
Salut c'est cameoAujourd'hui à 09:55Pierre.BLes ovnis vus par les AdosAujourd'hui à 01:22HocineVague d'Ovnis au Mexique dans les années 1990Hier à 23:21LorelineLe GEIPAN et son traitement du phénomène OvniHier à 19:49udje5403Prochains rendez-vous Thibaut CanutiHier à 19:43Loreline(1979) L'affaire Ovni de Cergy-PontoiseHier à 19:15udje5403 (1947) L'observation d'ovni de Kenneth ArnoldDim 24 Mai 2020, 23:24anakin111Lumières rouges oranges vives (22/04/2017)Dim 24 Mai 2020, 22:29Roland62Que valent les affirmations de Thierry Jamin?Dim 24 Mai 2020, 21:08martinPetit nouveauDim 24 Mai 2020, 13:38Pascal_WesternPrise de conscience du phénomène ovni Dim 24 Mai 2020, 13:17LorelineLe Pentagone a étudié les Ovnis dans le plus grand secret (New York Times, AATIP, TTSA, affaire Tic Tac etc...)Dim 24 Mai 2020, 12:11anakin111Pourquoi y a t-il différents types d'ovnis ?Dim 24 Mai 2020, 11:19HocineLes nouvelles armes LasersDim 24 Mai 2020, 09:18R-MèsLumières étranges dans le ciel près de Château-ThierrySam 23 Mai 2020, 17:55martinPrésentation d'un nouveau membreSam 23 Mai 2020, 17:17LorelineSondage : Quel est le cas le plus intrigantSam 23 Mai 2020, 12:39HocineOvni a Magé, Brésil en mai ?Sam 23 Mai 2020, 09:10LogikPrésentation GabrielVen 22 Mai 2020, 18:51Loreline Livre "CONTACTS OVNIS EN ITALIE (1907-1978)" de Roberto PinottiVen 22 Mai 2020, 09:07R-MèsBonjour a tous et petite présentationJeu 21 Mai 2020, 11:38LorelinePrésentation enjoyJeu 21 Mai 2020, 09:18LorelinePrésentationJeu 21 Mai 2020, 09:17LorelineEt s’il y avait une réalité alternative où tout serait inversé ?Jeu 21 Mai 2020, 08:16troblokanePrésentationMer 20 Mai 2020, 23:33LorelinePrésentation Mer 20 Mai 2020, 22:35thom.06Les ovnis Nazis ont-ils existé ?Mer 20 Mai 2020, 22:05Cosmosl'existence des Ovnis est reconnue..qu'en est-il de celle des E.TMer 20 Mai 2020, 20:08elisalisePrésentationMer 20 Mai 2020, 20:07LorelineUn scientifique calcul la probabilité d'une vie extraterrestre intelligenteMer 20 Mai 2020, 08:52freethinker
Annonce
Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Métamatériaux, artefacts et récolte d'échantillons présumés exotiques

le Jeu 03 Oct 2019, 18:22
Rappel du premier message :

Nous n'avions pas de topics destinés à proprement parlé concernant la récolte et l'analyse des échantillons de PAN/Ovni présumés. Ce fil confortera ceux qui sont convaincus par l'aspect matériel du phénomène. Ceci représente en effet l'un des derniers remparts justifiant cette piste. Je vous invite ici à remonter toutes informations s'y rapportant.

A ce jour, ils sont peu nombreux à tabler sur ces analyses, à commencer par Jacques Vallée qui aura été véritablement le premier à lancer ce genre d'étude. Des analyses tout d'abord classiques menées sur chacun d'entre-eux puis, plus poussées visant à déterminer la composition isotopique de ces échantillons. C'est grâce à son réseau de connaissances qu'il a pu obtenir ces matériaux et pu les analyser dans un ou plusieurs labos de la Silicon Valley disposant d'un spectrographe de masse adapté.

Dans le même ordre d'idées, l'énigmatique Robert Bigellow à la tête de "Bigellow Aerospace", a quand à lui, aussi récupéré et stocké des échantillons dans un mystérieux local du côté de Las Vegas. Une partie de ces échantillons à probablement été légué à une autre entreprise visant à lever le secret entourant les Ovni... TTSA du duo DeLonge/Elizondo, lesquels les ont confiés à des laboratoires dans le cadre du projet "ADAM", en attente d'obtenir des résultats prometteurs.

Et c'est justement à propos de ces derniers que je débute le présent fil avec un article paru sur le blog de Keith Baskerfield. Son article permet un peu de faire la lumière sur leur provenance.


Proposition de traduction avec DEEPL

Acquisition de métamatériaux par TTSA - quelques détails révélés

Contexte général

Le 25 juillet 2019, le site Web de l'Académie des arts et des sciences To The Stars (TTSA) a publié un article intitulé "To The Stars Academy of Arts & Science makes groundbreaking metamaterials acquisition".

Le texte de l'annonce était :

"San Diego, CA (25 juillet 2019) - To The Stars Academy of Arts & Science (TTSA) a acquis plusieurs métamatériaux et des archives d'analyses et de recherches initiales pour son controversé projet de recherche ADAM. ADAM, acronyme de Acquisition and Data Analysis of Materials, est un programme de recherche universitaire axé sur l'exploitation de matériaux exotiques pour l'innovation technologique.

La propriété de ces actifs, qui ont déjà été conservés et étudiés par la journaliste d'investigation Linda Moulton Howe et qui proviendraient d'un véhicule aérospatial de pointe d'origine inconnue, permet à la TTSA de mener une évaluation scientifique rigoureuse pour déterminer sa fonction et ses applications possibles.

La structure et la composition de ces matériaux ne proviennent d'aucune application militaire ou commerciale existante connue ", explique Steve Justice, directeur de l'exploitation actuel de To The Stars Academy et ancien directeur des systèmes avancés de "Skunk Works" de Lockheed Martin.

Nous nous concentrons donc sur des faits vérifiables et travaillons à l'élaboration de preuves scientifiques indépendantes des propriétés et des attributs des matériaux. Dans certains cas, la technologie de fabrication nécessaire à la fabrication du matériau n'est disponible que maintenant, mais le matériau est en possession de documents depuis le milieu des années 1990. Nous avons actuellement de multiples échantillons de matériaux qui sont analysés par des laboratoires sous contrat et nous avons l'intention d'étendre la portée de l'étude. La TTSA s'efforcera également d'engager les partenaires potentiels qui ont manifesté leur intérêt à contribuer à accélérer la recherche et le développement d'ADAM.

Si les revendications associées à ces biens peuvent être validées et justifiées, nous pourrons alors amorcer des travaux pour les faire passer d'une technologie à des capacités commerciales et militaires ", ajoute le juge Justice. Comme nous l'avons indiqué dans notre webémission de lancement de la TTSA d'octobre 2017, les technologies qui nous permettraient de concevoir la métrique spatio-temporelle apporteraient des capacités qui modifieraient fondamentalement la civilisation, avec des changements révolutionnaires dans les transports, les communications et le calcul ".
A Public Benefit Corporation, To The Stars Academy of Arts & Science est un consortium de scientifiques, d'ingénieurs en aérospatiale et de créateurs qui travaillent ensemble pour donner aux chercheurs talentueux la liberté d'explorer les sciences et les technologies exotiques avec l'appui nécessaire pour transformer rapidement des idées novatrices en produits et services qui changent le monde."

Le 29 septembre 2019, la TTSA a déposé un certain nombre de documents auprès de la Securities and Exchange Commission du gouvernement américain.  L'un de ces documents était "Formulaire 1-SA". La rubrique 4 de ce formulaire est une liste de " pièces à conviction ", dont l'une porte la mention " 6.22 Convention d'achat d'actifs datée du 15 juillet 2019 ". C'est celle-ci qui m'a particulièrement intéressé, dans le cadre de l'annonce du 25 juillet 2019 de la TTSA concernant l'acquisition de métamatériaux.

Le présent contrat d'achat d'actifs "confidentiel" est un accord entre TTSA en tant qu'acheteur et Thomas DeLonge en tant que vendeur. La section 1.03 nous indique que le prix d'achat des actifs était de 35 000 $.

Qu'est-ce qui a été acheté ?

La section 3.04 donne des conseils :

Les actifs achetés sont en bon état. Les pièces métalliques comprises dans les actifs achetés sont (i) une pièce de 1,75" x 1,25" x 0.(ii) six petits morceaux de bismuth/magnésium-zinc ; (iii) un morceau d'aluminium que le physicien Hal Puthoff de la TTSA a déjà en sa possession et qu'il est actuellement prêté par le vendeur ; et (iv) un éclat de métal noir et argent rond que le physicien Puthoff a déjà en sa possession et que le vendeur lui prête actuellement ; et (iv) un éclat de métal rond de noir et argent. Les archives et la documentation du classeur comprennent tous les dossiers, documents, correspondance, analyses, essais et résultats d'essais relatifs ou concernant les pièces métalliques."


[Note de KB - la répétition de (iv) est dans le document original. L'annexe A du document contient le même texte, sauf qu'elle ne reprend pas le point iv). Cela semble indiquer que l'inscription initiale des actifs ne concernait que quatre (i - iv)].

Source : https://ufos-scientificresearch.blogspot.com/2019/10/ttsas-metamaterials-acquisition-some.html

@+


Dernière édition par Polyèdre57 le Sam 12 Oct 2019, 17:26, édité 1 fois

Hector01
Hector01
Equipe du forum
Equipe du forum
Métamatériaux, artefacts et récolte d'échantillons présumés exotiques - Page 4 Empty

Masculin Age : 57
Nombre de messages : 761
Inscription : 16/04/2010
Localisation : Paris
Emploi : privé
Passions : jardinage, cosmologie
Règlement : Règlement
Points de Participation : 5074

Ovnis Re: Métamatériaux, artefacts et récolte d'échantillons présumés exotiques

le Mer 23 Oct 2019, 09:37
Bonjour.
@Hocine dit vrai en évoquant un aspect de brocante, au sujet de prétendus matériaux possiblement exogènes, artificiels.

On regrettera que le premier mouvement ne concerne ni
la recherche médicale ni l'amélioration de l'habitat, mais la recherche pour l'armée de terre.

Cela signifie -t-il que les déchets, et une épave ou un éjecta d'appareil inconnu en sont, traceraient l'avenir de notre civilisation en préparant des guerres futures ?

Il eut été bien naïf de penser qu'en cas de récupération de matériaux artificiels inconnus, nous en ferions des fonds de poêle anti-adhésive.
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Métamatériaux, artefacts et récolte d'échantillons présumés exotiques

le Mer 23 Oct 2019, 11:59
Hélas, il en a toujours été ainsi, utiliser de nouveaux matériaux à des fins militaires.
TTSA prétends être à la disposition du public pour du "divertissement", donc on leur demande juste qu'ils respectent un peu leur charte.

On sait que de toute façon, des produits dérivés d'applications militaires tombent dans le public, Internet est l'un de ces exemples, alors pourquoi ne pas envisager qu'ils le soit pour l'ensemble des utilisateurs un jour ?

@+
avatar
snotgobbler
Equipe du forum
Equipe du forum
Métamatériaux, artefacts et récolte d'échantillons présumés exotiques - Page 4 Empty

Masculin Age : 61
Nombre de messages : 119
Inscription : 04/07/2019
Localisation : Pont-a-Mousson
Emploi : sans
Passions : la vie
Règlement : Règlement
Points de Participation : 512

Ovnis Re: Métamatériaux, artefacts et récolte d'échantillons présumés exotiques

le Mer 23 Oct 2019, 12:09
Bonjour à toutes et tous fxhwgtrs,n 


Jean Pierre PETIT nous informe, depuis des décennies,des liens forts entre la recherche et l'armée. On peut avoir une position morale et éthique sur le sujet qui n'est pas éloigné de celle que l'on peut ressentir à la vue des liens entre To The Star Academy et l'US Army (avec un coté mercantile plus prononcé comme nous l'indique notre membre Hocine).
Maintenant les documents de l'amiral Thomas Hudson Lien içi nous renseigne sur les liens entre Bigelow, Greer et l'armée. Ces derniers sont-ils connus pour être des philantropes ?


Concernant les "pseudo métamatériaux" de TTSA, quelles sont les informations nouvelles invalidant leur authenticité ?


Concernant le coté médical, si l'objectif mercantile n'est pas avéré alors les industries pharmaceutiques n'engageront sans doute pas de recherches.


Faut-il désespérer ? Les progrès militaires débouchent parfois sur des applications civiles innovantes (GPS, par exemple). Ça semble plutôt pauvre comme retour pour la société.
Hector01
Hector01
Equipe du forum
Equipe du forum
Métamatériaux, artefacts et récolte d'échantillons présumés exotiques - Page 4 Empty

Masculin Age : 57
Nombre de messages : 761
Inscription : 16/04/2010
Localisation : Paris
Emploi : privé
Passions : jardinage, cosmologie
Règlement : Règlement
Points de Participation : 5074

Ovnis Re: Métamatériaux, artefacts et récolte d'échantillons présumés exotiques

le Mer 23 Oct 2019, 15:00
En fait, TTSA a conclu un certain nombre d'accords avec des organisations, dont EarthTech International au Texas. Il y a là-dedans des gens par exemple qui ont travaillé depuis 2002 sur la possibilité d'utiliser les propriétés du vide pour fournir l'énergie à un vaisseau pour l'exploration spatiale à longue distance. La manipulation du vide spatial lui-même fournirait l'énergie. Ces idées étaient donc déjà dans l'air depuis au moins une vingtaine d'années.

Les protagonistes de 2019 pensent probablement que certains des matériaux proviennent d'appareils inconnus qui utiliseraient ces propriétés. C'est leur présupposé.

Quant aux tests eux-mêmes, il est clair qu'il existe un aspect de secret défense qui va prendre le dessus. Dans le pire des cas (des tests non concluants), il est toujours bon de laisser croire aux autres pays qu'on dispose de nouveaux avantages technologiques. C'est peut-être cela l'enjeu.

Liens
https://earthtech.org/
Le papier de Scott Little
http://www.jbis.org.uk/paper.php?p=2002.55.137

Pour suivre le dossier
https://ufolog.eu/category/divulgttsa/
avatar
Hocine
Equipe du forum
Equipe du forum
Métamatériaux, artefacts et récolte d'échantillons présumés exotiques - Page 4 Empty

Masculin Age : 75
Nombre de messages : 1748
Inscription : 18/06/2007
Localisation : Afrique du Nord
Emploi : retraité
Règlement : Règlement
Points de Participation : 7880

Ovnis Re: Métamatériaux, artefacts et récolte d'échantillons présumés exotiques

le Mer 23 Oct 2019, 17:31
Si j’ai bien compris cette affaire de pièces exotiques :

D’un coté, Il a été dit  dans un autre sujet dans le forum, que « le pentagone étudie les ovnis dans le plus grand secret »,dans un autre coté dans ce sujet de la discussion , des dires  sur une sorte d’une foire ou de salon de négoce de pièces ovni, nombre de laboratoires du Sillicon Valley sont dans le coup ,  ça ressemble  à une   forme d’enchères de pièces dites exotiques ou d’extraterrestres  , alors là , quoi sert le secret sur les ovnis , si tout un monde détient de pièces d’ovni , et on parle librement ?

Pour étudier en secret sur les ovnis, est ce que le Pentagone, fait-il son marché de pièces exotiques extraterrestres, qui est soit dit disponibles chez ces affairistes ou « traiteurs »  de pièces de la casse d’ovnis ? Et si leur gouvernement applique un secret sur ses recherches sur les ovnis, laissera t’il ou l'autorise t’il en public, cette sorte de  foire de « pièces » supposées récupérées d’ovni, si cela est vrai ?

 Si ces pièces  dites récupérées   d’ovnis (crashs), qui l’une de ces  pièces montrée dans une photo tenue dans la main, n’a t’elle  pas un coté gâté, dépraver, altérée par le temps,  à première vue, ça ne me semble pas, qu’avec cette ferraille ,on peut y faire de supers véhicules militaires signaler dans la discussion ,qui peuvent facilement se camoufler ou on faire des camions « increvables » .

Je pensais, que si on maitrisera la technologie ovni, on l’utilisera sur les avions en premier lieu, pas sur les camions, les ovnis n’utilisent pas des camions volants.

Et autre chose, comment ces détenteurs de pièces extraterrestres, ont-ils récupéré des pièces ou échantillons supposés d’ovnis ? Étaient-ils au courant de crash d’ovni inconnu du public ?  Est ce que leur gouvernement n’avait eu aucune information de ces supposés  crashs  d’ovnis ?

Mettre la  main sur des pièces ou échantillons d’ovnis, par d'autres "personnages"est-ce que cela ne concerne pas leur gouvernement et son secret ?
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Métamatériaux, artefacts et récolte d'échantillons présumés exotiques

le Mer 23 Oct 2019, 18:49
Encore une fois, il suffit de voir comment J. Vallée a pu en récupérer de son côté. Chaque morceau à son propre historique, il y a plusieurs moyens d'acquérir de telle pièces. Elizondo n'est pas tombé de la dernière pluie, il était dans ce business, il savait à qui s'adresser et notamment par le biais de Bigelow qui disposait de ces "bouts de métal" quelque part dans un hangar de la périphérie de Las Vegas.

Ils ont des moyens et du pognons pour se payer les meilleurs laboratoires, donc la prochaine étape sera de rendre public des sources faisant état du noms des labos en question, ainsi que le détail des résultats d'analyses pour ceux qui sauront les interpréter. Il ne faut pas être pressé et bouffer les étapes, mais simplement respecter le timing que s'est fixée TTSA.

@+
avatar
Hocine
Equipe du forum
Equipe du forum
Métamatériaux, artefacts et récolte d'échantillons présumés exotiques - Page 4 Empty

Masculin Age : 75
Nombre de messages : 1748
Inscription : 18/06/2007
Localisation : Afrique du Nord
Emploi : retraité
Règlement : Règlement
Points de Participation : 7880

Ovnis Re: Métamatériaux, artefacts et récolte d'échantillons présumés exotiques

le Jeu 24 Oct 2019, 15:55
Si Elizondo est un homme de Business, et qu’il n’est pas tombé de la dernière pluie, il me semble par là, une raison de plus qu’avec ce type de personnage avec qui ,il faut réfléchir à ce qu’il avance , et éviter  de faire des affaires avec lui ,en Amérique ,ce genre d’individu qui n’est pas tombé de la dernière pluie , et ceux aussi qui tournent autour de lui , ils pourront régler les comptes de leurs clients d’une autre « manière » … à coup de flingues yckjgc


Et puis faire du business avec des pièces extraterrestres d’ovni , ce n’est pas du sérieux , ça pourra aller avec des diamants , des tableaux d’arts , qui sont vérifiés  et garanti par des experts , mais une pièce extraterrestre d’ovni ,il n’y a pas d’experts qui ont connaissance en pièces extraterrestres d’ovni , ni avec quoi comparer une pièce métallique découverte dans un champ  avec un modèle utilisé dans le montage d’ovni   , si aucun de ces  engins  ovni n’est tombé aux mains des terriens , pour y vérifier .


Je crois qu’il n’existe  aucun expert  ou spécialiste, ou notaire au monde qui pourront   délivrer un document prouvant la garanti qu’une pièce de métal découverte sur le sol terrien, provient  d’un vaisseau extraterrestre, pour la simple raison, c’est qu’on n’a jamais démontré de quoi est composé un ovni.
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Métamatériaux, artefacts et récolte d'échantillons présumés exotiques

le Jeu 24 Oct 2019, 17:20
@Hocine a écrit:

Je crois qu’il n’existe  aucun expert  ou spécialiste, ou notaire au monde qui pourront   délivrer un document prouvant la garanti qu’une pièce de métal découverte sur le sol terrien, provient  d’un vaisseau extraterrestre, pour la simple raison, c’est qu’on n’a jamais démontré de quoi est composé un ovni.


Je reste prudent pour la simple et bonne raison que nous aurions pu être visités fût une époque par des choses beaucoup plus matérielles qu'aujourd'hui. Les objets décrits à l'origine n'ont plus rien à voir avec ceux que nous connaissons et donc l'idée d'un résidu matériel reste compatible avec l'idée que l'on pourrait s'en faire.

Hocine, tu as eu la primeur encore de connaître des "objets" historiques oui

@+
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Métamatériaux, artefacts et récolte d'échantillons présumés exotiques

le Ven 25 Oct 2019, 19:17
En parallèle, que découvrons-nous sur "Mysterious Universe" ? Qu'un laboratoire de l'armée situé dans la fameuse base de Wright-Patterson à mis au point un nouveau matériaux liquide, métallique, conducteur, résistant et étirable à volonté...

Cette annonce est vraiment curieuse à cause du lieu et de ce qui est présumé exister là-bas. Pourquoi maintenant ? Levé du voile progressif ?

Proposition de traduction avec DEEPL

Quand il s'agit d'OVNI, ceux qui sont vraiment au courant - appelons-les les Connaisseurs profonds - savent que personne n'allait en apprendre beaucoup en prenant d'assaut la Zone 51. Cela n'est pas dû à la sécurité, mais au fait que les présumés vaisseaux spatiaux et les extraterrestres vivants ou morts ne sont pas au Nevada, mais en Ohio, plus précisément à la base aérienne de Wright-Patterson à Dayton. Si la technologie extraterrestre fait l'objet d'une rétro-ingénierie, c'est bien là que ça se passe. C'est pourquoi nous devrions être très attentifs à l'annonce récente selon laquelle les scientifiques de la Force aérienne de la WPAFB ont mis au point un métal liquide qui devient plus résistant et un meilleur conducteur lorsqu'il est étiré - exactement le contraire de tous les autres matériaux conducteurs connus. C'est de ça que sont faits les vaisseaux spatiaux ? Ou des extraterrestres comme Terminator ?

"Généralement, la résistance d'un matériau augmente à mesure qu'il est étiré, simplement parce que le courant doit passer à travers plus de matériau. Expérimenter avec ces systèmes de métal liquide et voir la réponse opposée était complètement inattendu et franchement incroyable jusqu'à ce que nous comprenions ce qui se passait."

Métal liquide de technologie ancienne

"Incroyable" n'est pas un mot que l'on pourrait s'attendre à trouver dans un communiqué de presse des militaires, et encore moins d'une base aérienne si étroitement liée au projet Blue Book et à d'autres projets secrets d'OVNI. Pourtant, c'est exactement le mot que le Dr Christopher Tabor, chercheur scientifique principal au Laboratoire de recherche de la Force aérienne, a utilisé pour décrire les propriétés des réseaux de métaux liquides polymérisés, un nouveau matériau mis au point par le laboratoire tout en cherchant de nouvelles façons de fabriquer des produits électroniques portables de prochaine génération qui ne s'affaibliront pas lorsque le corps qu'ils entourent s'étire ou se courbe et conserveront toutes ses propriétés conductives sous les mêmes contraintes.

"Les particules noyau-enveloppe de métal liquide avec des ligands acrylates liés à la surface sont synthétisées et polymérisées ensemble pour créer des réseaux de particules réticulées comprenant >99,9% en poids de métal liquide. Lorsqu'elles sont étirées, les particules à l'intérieur de ces réseaux de métaux liquides polymérisés (Poly-LMN) se rompent et libèrent leur charge utile de métaux liquides, ce qui entraîne une augmentation rapide de 108 fois la conductivité du réseau. Ces réseaux forment de façon autonome des structures hiérarchiques qui atténuent les effets délétères de la pression sur les performances électroniques et donnent naissance à des propriétés émergentes. Les caractéristiques notables comprennent des résistances presque constantes sur de grandes déformations, une mémoire électronique des déformations et l'augmentation de la conductivité volumétrique avec déformation à plus de 20 000 S cm-1 à >700% d'allongement."
Dans un article technique publié dans la revue Advanced Materials, Tabor et l'auteur principal, le capitaine Carl Thrasher, chimiste de recherche au sein de la Direction des matériaux et de la fabrication de l'AFRL, expliquent comment les particules de métal liquide sont enfermées dans une enveloppe et ensuite liées chimiquement à la suivante par un processus de polymérisation, les reliant toutes ensemble. Sous la contrainte, les coquilles se brisent, libérant le liquide qui rebondit rapidement sur ses particules pour maintenir la conductivité et l'extensibilité inhérente au matériau. Selon le rapport, il n'y a pas de détection de fatigue après 10 000 cycles de stress.

"C'est quelque chose qui n'est pas disponible sur le marché aujourd'hui, donc nous sommes très excités de le présenter au monde et de passer le mot."
Ou est-il réintroduit ? Le Laboratoire de recherche de la Force aérienne est le principal centre de recherche scientifique et de développement de la Force aérienne et " joue un rôle essentiel dans la découverte, le développement et l'intégration de technologies de combat abordables pour nos forces aériennes, spatiales et cyberspatiales ". Plus important encore, il est basé à la WPAFB qui est située dans le berceau du vol habité et au cœur de la recherche sur les vols aériens militaires depuis la Première Guerre mondiale (comme McCook Field). Et, comme le savent le Deep Know et tous ceux qui ont regardé la récente série du Project Blue Book ou lu les livres d'initiés à ce sujet, on dit depuis longtemps que c'est là que les pilotes extraterrestres et leurs OVNI écrasés sont pris et... remaniés ?


Besoin de travail

Cela ne doit pas faire oublier l'excellent travail que font les scientifiques militaires au Laboratoire de recherche de la Force aérienne. Cependant, à l'époque de Tom DeLonge et de To The Stars Academy, qui s'associent à l'armée américaine pour partager du matériel sur les ovnis, la révélation militaire de rencontres et plus encore, est-il erroné de remettre en question la source des inventions militaires qui sont décrites comme "incroyables" ?

Le saurons-nous un jour ?

L'article source (en Anglais): ICI

avatar
Hocine
Equipe du forum
Equipe du forum
Métamatériaux, artefacts et récolte d'échantillons présumés exotiques - Page 4 Empty

Masculin Age : 75
Nombre de messages : 1748
Inscription : 18/06/2007
Localisation : Afrique du Nord
Emploi : retraité
Règlement : Règlement
Points de Participation : 7880

Ovnis Re: Métamatériaux, artefacts et récolte d'échantillons présumés exotiques

le Ven 25 Oct 2019, 20:17
Bonsoir

Je crois, que personne ne détient une sérieuse vérité sur les composants d’un ovni, peut être de supers puissances, qui ont des moyens d’approche plus développés , et qui pourront être  plus proche (en secret) de ces ovnis, qui peut être aussi  , ils ont du « examiner  ou toucher » à ces ovnis par leurs spécialistes et scientifiques ,et si en conclusion ,et après toutes ces années là , surement rien n’est sorti de concret de toutes ces recherches sur ces ovnis  ,cela voulez dire qu’ils n’ont réussi ni à décoder , ou décrypter de quoi est composé un ovni , et si des recherches sur ces ovnis se sont  avérées fructueuses  ,on aura vu la qualité de ces ovnis sur les avions en premier lieu , pas sur des camions militaires ,ce n’est pas découvrir une pièce d’essieux de roues de véhicules dans un champ , qui elle va révolutionner la production des camions ,on les mettant en qualité « ovni » , pour qu’ils disparaissent et réapparaissent à volonté .

Peut être, si le gouvernement américain n’a pas réagi sur cette affaire, ou il a été dit, que le privé  s’est lancé dans les activités d’objets ovni, c’est que cette histoire devrait être un scénario écrit et raté, pour un film de science fiction sur les ovnis .


Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Métamatériaux, artefacts et récolte d'échantillons présumés exotiques

le Dim 03 Nov 2019, 15:54
Encore un article sur le rapprochement des militaires avec TTSA...

Army Partners with UFO Researchers to Study Active Camouflage and Other Sci-Fi Tech

Proposition de traduction avec DEEPL

Le partenariat explorera les métamatériaux, les communications quantiques, la propulsion à énergie rayonnée et d'autres technologies futuristes à utiliser sur les véhicules terrestres des militaires.

Les adeptes des OVNI n'ont généralement pas beaucoup de crédibilité au sein de la communauté des chercheurs, mais aujourd'hui, le ministère de la Défense reconnaît qu'au moins un de ces groupes pourrait avoir une contribution importante à apporter.

Le Commandement du développement des capacités de combat de l'Armée de terre s'est récemment associé à l'Académie To The Stars pour étudier une grande variété de technologies et de matériaux différents, dont la plupart semblent avoir été tirés directement d'un film de science-fiction. L'accord de coopération en matière de recherche et de développement devrait durer cinq ans et pourrait à terme aider l'Armée de terre à développer de nouvelles capacités pour sa flotte de véhicules terrestres.

Au sein de la communauté de recherche sur les ovnis, l'Académie To The Stars, ou TTSA, exerce une certaine influence. Alors que son président, Tom DeLonge, ancien chanteur et guitariste principal de Blink-182, attire l'attention du public, le groupe compte parmi ses membres d'anciens responsables de la défense, du renseignement et de l'industrie. Jusqu'à présent, l'essentiel du travail de la TTSA s'est concentré sur la publicité des rencontres du Pentagone avec les OVNI, mais selon le dernier accord, le groupe jouerait un rôle plus technique.

"À la Stars Academy of Arts and Science se trouve une entreprise qui a mis au point du matériel et des innovations technologiques qui permettent d'améliorer les capacités des véhicules terrestres de l'Armée de terre ", ont écrit les responsables dans l'entente, dont une copie a été remise à Nextgov. "L'Académie] partagera ses innovations avec le gouvernement, qui utilisera ses laboratoires et ses ressources pour caractériser les technologies et déterminer si elles ont des applications appropriées sur les véhicules terrestres."

Plus précisément, l'Armée de terre veut explorer une poignée de matériaux et de technologies futuristes que le groupe a étudiés ou qu'il possède, notamment la réduction de la masse inertielle, les communications quantiques, la propulsion par énergie rayonnée, le camouflage actif et la projection dirigée de photons. L'Armée de terre prévoit également d'étudier les métamatériaux "mécaniques et[électromagnétiques] sensibles", un type de matériau synthétique qui peut manipuler la lumière et d'autres ondes, que le groupe a recueillis "dans le cadre de ses opérations de terrain".

À court terme, les chercheurs de l'Armée de terre sont particulièrement intéressés à étudier comment ces métamatériaux pourraient améliorer les capacités de "camouflage, de dissimulation, de tromperie et d'obscurcissement" de leurs véhicules terrestres, a déclaré Doug Halleaux, porte-parole du Combat Capabilities Development Command à Nextgov. En manipulant les ondes lumineuses autour d'un objet particulier, il est possible pour les métamatériaux de le rendre pratiquement invisible.

Dans les années à venir, M. Halleaux a déclaré que le partenariat mettra particulièrement l'accent sur le développement de communications quantiques sécurisées.

L'Armée de terre et la TTSA reconnaissent que bon nombre de ces technologies sont "purement théoriques", mais certaines sont déjà bien avancées dans le processus de développement, selon Kari DeLonge, chef des opérations de la TTSA. Dans un courriel à Nextgov, elle a déclaré que les technologies de camouflage actif du groupe sont " une capacité très mature ", par exemple, alors que les systèmes de communication quantique sécurisée sont encore largement au stade de la conception.

Les outils de camouflage actifs en cours d'élaboration aujourd'hui ne reposent pas sur les métamatériaux, a-t-elle fait remarquer, mais les recherches menées dans le cadre du partenariat pourraient éventuellement aider à développer une capacité similaire en utilisant ces matériaux.

Contrairement aux contrats traditionnels, les accords de recherche et développement coopératifs, ou CRADA, ne sont pas transactionnels, de sorte que la TTSA ne reçoit pas d'argent du partenariat et que l'armée n'acquiert pas directement de nouvelles technologies. L'accord aidera plutôt l'Armée de terre à mieux comprendre les métamatériaux et d'autres technologies et permettra à la TTSA d'effectuer une analyse approfondie des matériaux en sa possession, a déclaré M. Halleaux.

"Les CRADA] donnent à nos scientifiques et à nos ingénieurs la chance de creuser dans la technologie ou la science avec très peu de risques ", dit-il. "Nous ne dépensons pas beaucoup d'argent... c'est vraiment un mécanisme qui nous donne l'occasion d'examiner les choses dès le début et de décider s'il y a quelque chose à examiner plus en profondeur."

Dans le document de la CRADA, les représentants de l'Armée de terre ont évalué le partenariat de la TTSA à environ un million de dollars, bien qu'ils n'aient pas l'intention pour le moment de conclure un contrat officiel avec le groupe, selon Halleaux.

Bien qu'il ait qualifié le récent CRADA de " l'un des partenariats les plus aventureux " sur lequel il a travaillé, Halleaux n'a pas tardé à rejeter toute affirmation selon laquelle l'armée étudiait la " technologie étrangère ". La TTSA peut prétendre que les métamatériaux et autres technologies en leur possession proviennent d'ovnis, mais pour l'armée, ces allégations ne sont pas pertinentes, a-t-il dit.

"La spéculation... quant à l'origine des matériaux n'est pas vraiment ce qui compte pour nos chercheurs, a dit M. Halleaux. "La raison pour laquelle la TTSA a été prise au sérieux, c'est à cause des titres de compétence des membres de leur équipe. Ce sont des gens qui ont des antécédents dans l'industrie et des antécédents en science des matériaux et en travail de défense. Ce sont des professionnels sérieux en ce qui concerne les antécédents."


Source: Nextgov.com

@+
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Métamatériaux, artefacts et récolte d'échantillons présumés exotiques

le Ven 15 Nov 2019, 19:29
Quelques précisions sur la provenance de l'un des échantillons les plus emblématique détenu par TTSA...

UFO Researcher Explains Why She Sold 'Exotic' Metal to Tom DeLonge

Proposition de traduction avec DeepL

Le chercheur UFO qui a vendu des morceaux de métal " exotique " à l'ancien chanteur de Blink-182, Tom DeLonge, devenu le magnat des OVNI pour 35 000 $, a expliqué à Motherboard pourquoi elle s'était séparée de l'objet et ce qui allait lui arriver à présent.

En 2017, le New York Times a publié un article sur un programme secret d'OVNI du Pentagone connu sous le nom de "Advanced Aerospace Threat Identification Program". L'article notait que le milliardaire de l'aérospatiale Robert Bigelow, dont l'intérêt pour les ovnis n'est un secret pour personne, avait modifié des bâtiments pour y loger "des alliages métalliques et d'autres matériaux... qui[prétendument] avaient été récupérés de phénomènes aériens non identifiés". Plus tôt cette année, le groupe d'OVNI de DeLonge, To The Stars Academy, a payé 35 000 $ pour des métamatériaux " exotiques ", selon les documents déposés en septembre auprès de la SEC.

TTSA a acheté les métaux à Linda Moulton Howe, une chercheuse sur les ovnis, afin de " mener des évaluations scientifiques rigoureuses pour déterminer sa fonction et ses applications possibles ", a déclaré la société dans un communiqué de presse en juillet. En octobre, l'entreprise a conclu un partenariat avec l'armée américaine afin de faire des recherches sur ce métal et d'étudier certaines sciences assez sauvages, comme le camouflage actif, la réduction de la masse inertielle et la communication quantique.

Dans une entrevue, Moulton Howe a dit qu'elle et Art Bell, le regretté animateur de Coast to Coast AM, avaient acquis le métal en 1996, ainsi qu'une poignée de lettres d'un sergent présumé de l'armée américaine qui demeure toujours anonyme. Moulton Howe a fait des déclarations assez folles sur le métal : Elle dit que le grand-père du sergent a arraché le métal d'une embarcation en forme de coin qui s'est écrasée en 1947 près du polygone d'essai de White Sands au Nouveau-Mexique. Elle a également déclaré publiquement que l'équipe de récupération d'accident a découvert deux extraterrestres morts et un qui était encore en vie.

Moulton Howe et DeLonge croient tous deux qu'en dynamitant les métaux avec un champ magnétique, il flottera : "Ils avaient une pièce et se demandaient si les champs magnétiques pouvaient la transformer en corps de levage. Différentes fréquences," dit Moulton Howe. Ce sont les mêmes documents que ceux mentionnés par DeLonge dans son interview avec Joe Rogan, où il déclarait : "Si vous le frappez avec assez de térahertz, il flottera".

Quoi qu'il en soit, le métal intéresse non seulement DeLonge et Moulton Howe, mais aussi l'armée américaine, qui a dit à Motherboard qu'elle étudierait des métaux comme lui en les faisant exploser avec des champs magnétiques et en cherchant des "phénomènes physiques démontrables".

"L'USG et l'US Army Ground Vehicle Systems Center disposent d'un large éventail de laboratoires d'analyse des matériaux et du spectre électromagnétique ", a déclaré Jerry Aliotta, porte-parole de l'armée américaine, à Motherboard. "Il y a des matériaux et des technologies d'intérêt que la TTSA possède et que nous allons évaluer et exploiter."

"Si un phénomène physique nouveau est découvert ou s'il existe des données empiriques qui nous orientent dans une certaine direction avec un échantillon de matériau donné, nous lui appliquerons certainement le laboratoire approprié et le stimulus approprié pour étudier les phénomènes résultants et les appliquer aux applications des véhicules terrestres ", a-t-il poursuivi.

Moulton Howe n'était pas intéressée au départ à vendre les métaux - elle essaie de faire des expériences sur ces métaux depuis des décennies, mais elle n'a pas eu accès à des laboratoires capables d'effectuer des tests plus avancés sur eux.

Selon Moulton Howe, elle a apporté les pièces d'un alliage de bismuth et de magnésium au département de magnétisme technique de Carnegie Science en 1996 pour les faire évaluer. Les résultats de l'époque n'ont pas été en mesure de prouver qu'ils venaient d'un monde étranger, a-t-elle dit.

Mais elle n'a pas abandonné à l'époque. Hal Puthoff, président de l'Institute of Advanced Studies d'Austin au Texas et scientifique en chef et cofondateur de To The Stars, a étudié les pièces à plusieurs reprises.

Dans une lettre adressée en 2012 à Moulton Howe qu'elle a envoyée à Motherboard, Puthoff explique que ses tests "n'ont pas donné un résultat intéressant et anormal dans les tests impliquant l'application de différents champs".

Il a ensuite expliqué qu'un autre essai pourrait être effectué avec une instrumentation spéciale. Moulton Howe a dit à Motherboard qu'elle croit que ces tests seront effectués par l'armée américaine.

Pendant que Moulton Howe continuait à faire tester le métal, elle a reçu un appel téléphonique en juillet 2018 de To The Stars.

Ils m'appellent et me disent : " Nous aimerions pouvoir conclure un accord pour que vous puissiez venir à San Diego et nous livrer la pièce ", dit Moulton Howe. "Nous avons un labo dont nous sommes presque sûrs qu'ils vont pouvoir faire le test du terahertz."

Selon Moulton Howe, plusieurs tentatives ont été faites pour tester le métal par TTSA, mais ils ont continué à rencontrer des problèmes techniques. Elle a ensuite reçu un appel téléphonique de Steve Justice, l'ancien directeur de Lockheed Martin's Skunkworks et directeur de l'exploitation de TTSA, qui a dit que l'armée pourrait s'intéresser aux métaux.

Avec un peu de tristesse, Moulton Howe décida que sa seule option était de vendre les morceaux de métal à Tom DeLonge. "Je ne veux pas arrêter la science", a déclaré Moulton Howe. "Et je ne veux pas arrêter ce qui pourrait être le seul moyen pour qu'ils puissent tester ça."

"Et le chiffre de 35 000 $ est probablement, eh bien, ils pensent qu'il est si bas qu'ils ne pouvaient pas le croire. Comment estimez-vous la valeur ? dit Moulton Howe. "J'ai dépensé environ 900 à 2 000 $ par an de 1996 à 2019 pour toutes les choses que j'ai faites."

Chris Cogswell, titulaire d'un doctorat en génie chimique et animateur de la baladodiffusion Mad Scientist Podcast, a déclaré à Motherboard en juillet qu'il croit que les métaux comme celui dont il est question " sont fabriqués par erreur dans les installations métallurgiques tout le temps. La purification du plomb par élimination du bismuth à l'aide de magnésium est une explication parfaitement raisonnable." Cogswell a poursuivi en expliquant que des alliages similaires sont le sous-produit du procédé Betterton-Kroll.

Motherboard a contacté To The Stars pour plus d'informations, mais elle a refusé de commenter.

Source: Vice.com

@+
Hector01
Hector01
Equipe du forum
Equipe du forum
Métamatériaux, artefacts et récolte d'échantillons présumés exotiques - Page 4 Empty

Masculin Age : 57
Nombre de messages : 761
Inscription : 16/04/2010
Localisation : Paris
Emploi : privé
Passions : jardinage, cosmologie
Règlement : Règlement
Points de Participation : 5074

Ovnis Re: Métamatériaux, artefacts et récolte d'échantillons présumés exotiques

le Sam 16 Nov 2019, 17:40
Bonsoir à tous et à toutes.
Linda Moulton Howe « ne veut pas arrêter la science » ?
Heureusement la science a d'autres ressorts que ceux qui proviennent de bouts de métal vendus à environ 35.000 dollars la pièce.
Mine de rien, cela crée un marché de la pièce détachée d'ovni. Vous pouvez estimer alors une coupole entière même endommagée à un bon paquet.
À quand sur un site d'enchères ? Cela vaudra le coup de gratter la peinture du machin au prochain atterrissage.
Il y plaisant de penser que, craignant la foule des avides (les non ufologues), nos visiteurs n'oseront plus s'aventurer au sol.


Dernière édition par Hector01 le Sam 16 Nov 2019, 17:58, édité 1 fois
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Métamatériaux, artefacts et récolte d'échantillons présumés exotiques

le Sam 16 Nov 2019, 17:57
Cela fonctionne ainsi aux Etats-Unis que voulez-vous, les prix flambent lorsque l'on parle Ovni.

Ici en Europe, notre culture est quelque peu différente, mais peut-être avons-nous aussi un de ces petits bouts tant convoités dormants dans un tiroir ?

@+
avatar
Hocine
Equipe du forum
Equipe du forum
Métamatériaux, artefacts et récolte d'échantillons présumés exotiques - Page 4 Empty

Masculin Age : 75
Nombre de messages : 1748
Inscription : 18/06/2007
Localisation : Afrique du Nord
Emploi : retraité
Règlement : Règlement
Points de Participation : 7880

Ovnis Re: Métamatériaux, artefacts et récolte d'échantillons présumés exotiques

le Dim 17 Nov 2019, 14:51
Est ce que le gouvernement américain est il que figurant, ou bien n’est il qu’un second rôle dans cette affaire, ou bien avait il donné carte blanche à  des privés pour détenir des « pièces » , dites publiquement appartenant  à des engins extraterrestres,  et ces privés  qui procèdent à des sortes d’offres ou enchères ou surenchères, et ils  détiennent   le droit ou exclusivité, ou monopole sur la découverte, la possession et  la vente de pièces provenant  des crashs de vaisseaux extraterrestres ? Si c’est cela,  le gouvernement u s, n’est il pas concerné par la violation de son espace aérien  par des vaisseaux extraterrestres, ni par des supposés crashs de ces engins dans son sol, s'il y a  récupération  de « pièces » de ces engins par des privés, qui les mettent à une sorte de vente à la « criée » au public ?
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum