Marque-page social
Conservez et partagez l'adresse de Ovni et vie extraterrestre | Les mystères des Ovnis sur votre site de social bookmarking
Derniers sujets
- Le crash d’Aztec (Nouveau Mexique) 1948Hier à 22:55Polyèdre57Peut-on être "croyant" et sceptique à la fois (juste milieu), ou pas?Hier à 21:46Polyèdre57(1952) La vague d'observation d'ovni à Washington,Hier à 21:08HocineVotre bibliotheque ufologiqueHier à 20:58Polyèdre57[SUJET UNIQUE] HessdalenHier à 19:47martinClaude LAVAT parle de ses observationsHier à 14:19freethinkerDossier OVNI/NUCLÉAIREHier à 10:34Polyèdre57Le Pentagone a étudié les Ovnis dans le plus grand secret (New York Times, AATIP, TTSA, affaire Tic Tac etc...)Hier à 09:49Polyèdre57(2018) "Les Apparitions Mondiales d'Humanoïdes" d'Eric ZURCHERMar 07 Avr 2020, 21:18Lorelinedemande un avisMar 07 Avr 2020, 15:32MOKAObservations de "drones" dans le Colorado et au NebraskaLun 06 Avr 2020, 20:48anakin111(2012) "Histoire de l'ufologie Française" Thibaut CanutiLun 06 Avr 2020, 19:16LorelineHypothétique technologie d’ovni...Lun 06 Avr 2020, 16:51soulscryerSondage : Quel est le cas le plus intrigantLun 06 Avr 2020, 14:42HocineL'exploration d' Europa autour de Jupiter, Lun 06 Avr 2020, 11:02LorelineLe GEIPAN est-il encore d'utilité publique ?Dim 05 Avr 2020, 18:51Polyèdre57Ovni: Les témoins en live !Dim 05 Avr 2020, 11:25Polyèdre57SCEAU: Sauvegarde et Conservation des Etudes et Archives UfologiquesDim 05 Avr 2020, 11:14Polyèdre57Un ranch étrange dans le Nord de l'Utah (Skinwalker Ranch)Dim 05 Avr 2020, 10:55Polyèdre57MAJ : Matin Ovni dans le monde - Mars 2020 par ODHTv!Sam 04 Avr 2020, 17:27martinVenus effleure les Pléiades pour 3 nuits encoreSam 04 Avr 2020, 17:04Loreline2020: le 03/04 à 21H05 - lumière circulairenon précisé - METZ -Moselle (dép.57)Sam 04 Avr 2020, 15:59Polyèdre57Rapport militaire de 1954 : L'Ovni qui accrédite une RR3 ?Ven 03 Avr 2020, 22:20Polyèdre57Les gouvernements et les militaires gardent-ils le secret sur les ovnis?Ven 03 Avr 2020, 17:36NOT-ALONESouvenir jimmy GuieuVen 03 Avr 2020, 17:02laurent07Les mutilations de bétail une explication ufologique?Jeu 02 Avr 2020, 19:40HocineFreeman Dyson et les "Dysonspheres"Jeu 02 Avr 2020, 18:31martinDes nouvelles de SIGMA2Jeu 02 Avr 2020, 15:05Buckaroo_BanzaiLes implants extraterrestres sont-ils réels ? Jeu 02 Avr 2020, 08:31martinTananarive, Ovni ?Mer 01 Avr 2020, 23:22ArthurC
Annonce
Annonce
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
aurelien wolff
Equipe du forum
Equipe du forum
Peut-on être "croyant" et sceptique à la fois (juste milieu), ou pas? - Page 15 Empty

Masculin Age : 20
Nombre de messages : 146
Inscription : 15/11/2014
Localisation : alsace
Emploi : aucun
Passions : modelisme , observer des ovnis
Règlement : Règlement
Points de Participation : 2210

Ovnis Peut-on être "croyant" et sceptique à la fois (juste milieu), ou pas?

le Mer 03 Juil 2019, 17:17
Rappel du premier message :

Je me pose la question car j'arrive bien à croire à l'existence des ovnis (malgré la profusion de fake sur certaines plateformes comme youtube[coucou secureteam10]) mais il y a certains trucs j'y arrive pas ,par exemple la théorie des ancients astronautes (le "docu a pas aidé aussi),les trucs du genre cropcircle aussi car c'est facile à faire(suffit d'avoir les moyens,moi je les ai pas pour l'instant).

du coup,je pense qu'on être un mix entre croyant/scéptique,faut juste savoir trouver le juste milieu ,et vous vous en pensez quoi?

Hannibal
Hannibal
Administrateur
Administrateur
Peut-on être "croyant" et sceptique à la fois (juste milieu), ou pas? - Page 15 Empty

Masculin Age : 47
Nombre de messages : 3231
Inscription : 16/06/2010
Localisation : foix 09
Emploi : batteur d'armures
Passions : histoire medievale
Règlement : Règlement
Points de Participation : 8755

Ovnis Re: Peut-on être "croyant" et sceptique à la fois (juste milieu), ou pas?

le Jeu 09 Jan 2020, 11:55
Tout ce débat commence a gentilment me fatiguer, on ne peut pas continuer comme ça, ces discutions et chasse au soi-disant sceptiques infiltré n'a aucun sens et fait perdre tout intérêt a ce forum et oui en effet la ligne d'origine du forum est clairement du coté du doute et de la science, mais avec un regard lucide sur ce phenoméne et sa réalité.

_______________________________________
Vélasco fan club Peut-on être "croyant" et sceptique à la fois (juste milieu), ou pas? - Page 15 844794
Mufon France
Nota : Je suis modérateur : Quand j'exprime mes idées personnelles, j'écris en noir. Quand j'avertis, j'écris en vert et quand je modère, j'écris en rouge.


Alain.M
Alain.M
Analyste Observations
Analyste Observations
Peut-on être "croyant" et sceptique à la fois (juste milieu), ou pas? - Page 15 Empty

Masculin Age : 9
Nombre de messages : 2165
Inscription : 19/10/2009
Localisation : Jupiter
Emploi : Réalisation, infographie, et design sonore
Passions : Création, bidouille, et paranormal
Règlement : Espèces
Points de Participation : 7283

Ovnis Re: Peut-on être "croyant" et sceptique à la fois (juste milieu), ou pas?

le Jeu 09 Jan 2020, 12:07
Tout-à-fait d'accord, Hannibal, cependant il faut crever cet abcès devenu aussi béant qu'une étoile sur le point de se transformer en supernova, alors, que fait-"on" (vous). Une réunion entre administrateurs de ce forum, voire même une réunion entre administrateurs de ce forum + administrateurs d'US est peut-être envisageable ?

A.
freethinker
freethinker
Equipe du forum
Equipe du forum
Peut-on être "croyant" et sceptique à la fois (juste milieu), ou pas? - Page 15 Empty

Masculin Age : 38
Nombre de messages : 314
Inscription : 25/11/2014
Localisation : terre
Emploi : perso
Passions : la connaissance
Règlement : Règlement
Points de Participation : 2645

Ovnis Re: Peut-on être "croyant" et sceptique à la fois (juste milieu), ou pas?

le Jeu 09 Jan 2020, 15:06
@Hannibal a écrit:Tout ce débat commence a gentilment me fatiguer, on ne peut pas continuer comme ça, ces discutions et chasse au soi-disant sceptiques infiltré n'a aucun sens et fait perdre tout intérêt a ce forum et oui en effet la ligne d'origine du forum est clairement du coté du doute et de la science, mais avec un regard lucide sur ce phenoméne et sa réalité.

j,y, serviettes fhds  , ça c'est crédible !!

_______________________________________
"Les lois de la physique semblent être universelles, les lois de la vie devraient donc être les mêmes partout, même si le résultat diffère dans le détail.En fait nous pouvons utiliser la vie sur Terre comme un manuel, un guide pratique du petit chasseur d'extraterrestres expliquant la nature et le fonctionnement du vivant" Stephen Hawking.
Jab76
Jab76
Equipe du forum
Equipe du forum
Peut-on être "croyant" et sceptique à la fois (juste milieu), ou pas? - Page 15 Empty

Masculin Age : 45
Nombre de messages : 219
Inscription : 15/12/2019
Localisation : Dieppe
Emploi : Autodidacte
Passions : Musiques, Billard Français, Course à pied
Règlement : Règlement
Points de Participation : 476

Ovnis Re: Peut-on être "croyant" et sceptique à la fois (juste milieu), ou pas?

le Jeu 09 Jan 2020, 16:33
Je ne suis pas un habitué du milieu « ufologique », d’ailleurs je n’aime pas ce terme. Il a trop été connoté, usé, patiné. En plus de ne plus être d’actualité. Le terme « septique » non plus, je ne l’aime pas. Je trouve d’ailleurs que ce sont là des vocabulaires qui devraient être exclus des échanges, des discussions. Ce qui, je suis sûr, aiderait à mieux s’entendre, s’accorder. Sur l’essentiel qui au fond nous anime tous. La compréhension, la connaissance.
 
Cela fait 25ans que je suis sensible à l’hypothèse du vivant, dans l’Univers que nous observons. Et de la visite éventuelle de nos voisins plus évolués. J’ai toujours été assez « autodidacte » pour nourrir ma curiosité. Et c’est la première fois que je m’inscris sur un forum, depuis tout ce temps.
 
Je l’ai choisi car il aborde les choses de manière prudente. Et c’est déjà là un premier pas sain, avec la force d’un collectif qui pour moi est un atout majeur. Cela me convient, et en plus cette plateforme est vraiment riche d’informations. Très riche d’informations (cas, observations, études, liens, etc). Et surtout aussi pour les réactions et échanges de chacun, qui apporte encore plus de richesse à murir son propre raisonnement.
 
Néanmoins je profite de l’instant. Au vu de l’intitulé du post, et du fil de la discussion. Pour apporter mon point de vue, disons, plus profond sur le sujet. Qui pour ma part ne remet aucunement en question l’intérêt que j’ai pour cette plateforme (si il y aurait besoin de le préciser).
 
@Polyèdre57 (Définitivement, les axes à étudier sont tout autres ….)(… Rien ne doit être figé définitivement...)
@freefighter (non pas que je sois contre le paranormale et tous ce qui est cité en gras, mais quel est le rapport...)
 
Si je devais profiter de cette « parenthèse » pour donner mon avis, je pense qu’une approche « terre à terre » du phénomène n’est pas suffisante. C’est la plus prudente. Mais à l’évidence elle n’est pas suffisante. L’essentiel des cas nous montre bien que celui-ci englobe de nombreuses variables qui dépassent cette approche « terre à terre », sur laquelle nous restons bloqués.
 
Les années passent, les observations s’accumulent. Nos technologies s’améliorent à un rythme effréné. Et nous en sommes toujours à essayer de le « capturer ». Photos, vidéos, espoir d’un crash aux yeux du public. Le phénomène nous montre bien à quel point il maitrise son aspect élusif. Ou à quel point nous sommes dans l’erreur sur la manière de nous y prendre.
 
Il faut tirer un enseignement des années écoulées.
 
Nous nous heurtons encore à des murs inutiles. Et je pense que notre prison commence par notre propre vocabulaire pour appréhender les zones d’ombre. Le vocabulaire est très déterminant pour le raisonnement. Ce sont les briques avec lesquels nous structurons nos pensées, nos réflexions. La nature et le sens que l’on donne aux mots influent fortement sur notre manière à penser les choses. Et ils peuvent aussi nous emprisonner dans un raisonnement étroit.
 
Le phénomène nous montre qu’il englobe de nombreux autres aspects sous-jacents. Nous n’arrivons ni à les comprendre, ni à les saisir. Mais on prétend déjà savoir quels aspects seraient de nature acceptable. Et quels aspects nous isolons avec l’étiquette fiction, dans ce vocabulaire refuge  « paranormal, surnaturel, etc … ». Alors que l’inconnu par définition reste l’inconnu. Sur quelle échelle sommes-nous capable de déterminer la nature acceptable, ou non, d’une variable inconnue ?
 
Vocabulaire refuge tel des vieux cartons plein de poussières, laissés de côté. Car ancré dans une connotation « pas dans la bonne case » aux yeux de la société. Il faut cesser d’avoir peur des mots. Il faut cesser d’avoir peur des « fantômes » qui pourraient se cacher derrière. Il faut cesser de nous emprisonner nous-même. Restons toujours lucide sur cette notion fondamentale et immuable : tout s’explique, tout est de nature à pouvoir être expliqué, à force de connaissances et de savoir.
 
Ces vocabulaires refuges ne sont que des mots, des étiquettes, parmi d’autres. A nous d’aller voir, de sortir ces cartons de la poussière. Et de faire le tri. Entre ceux qui sont vides, s’en assurer. Et ceux où l’on aurait matière à murir une compréhension. Pour la joindre à notre savoir, à notre connaissance.
 
C’est vers l’inconnu qu’il faut regarder, sans préjugés. Et il ne faut pas y voir là un hors sujet. Au contraire. Mais plutôt de nouveaux domaines de connaissances à acquérir. D’un niveau plus élevé. Et surtout qui semble bien plus orienté vers celui du phénomène, puisqu’il en joue devant nous. Combien de cas « solides » relatent une pluralité de phénomènes sous-jacents distincts, que nous qualifions de « paranormal ». Que nous occultons aussitôt par « reflexe de prudence ». En les isolants dans nos vieux cartons poussiéreux. Tandis que le phénomène ne cesse de nous les présenter, presque comme un « tout » à comprendre, qui le constitue.
 
Même nos sciences commencent à nous faire du pied. Ce qu’ils observent en mécanique quantique les laissent bouche bée. Le temps, qui serait une variable comme une autre. L’espace, dont on a une observation de plus en plus incommensurable. Au même titre que l’on réalise que l’on sait en définir qu’une infime partie. La physique de l’information. Depuis plus de dix ans, il n’y a pas une année sans que des études sérieuses se plongent sur de nouveaux domaines à creuser. Car nos moyens nous permettent maintenant de commencer à y deviner quelque chose. Alors qu’hier ils faisaient encore parti de nos cartons poussiéreux avec ces étiquettes tout aussi poussiéreuses. On continue à en apprendre sur notre propre corps biologique. Tout de même. Et on sait même affirmer qu’il y a encore de nombreux éléments que l’on ne connait pas, que l’on ne comprend pas, que l’on n’explique pas. Nos sens, qui ne captent qu’une petite partie de ce qui nous entoure. Les EMI. Plus notre médecine est capable de reculer le point de non-retour de notre mort cérébrale. Plus les témoignages afflux. Plus les éléments rapportés ne concordent plus avec une pseudo « ultime illusion du cortex cérébral ». La conscience. La science commence à s’y frotter. Je pense que l’on ne soupçonne même pas l’ampleur de ce que l’on va en découvrir. Permettant d’épurer au passage cette pluralité de connotations gratuites sur la « Spiritualité ». La compréhension apporte beaucoup. Enormément. En commençant par déjà mieux se comprendre entre nous. Mieux s’entendre. Le savoir épure les conflits qui reposaient sur l’ignorance. Et apporte beaucoup plus de sagesse dans les échanges.
 
Nous avons tout à y gagner, en sortant tous ces cartons de la poussière pour y regarder d’un nouvel œil. S’affranchir des connotations poussiéreuses qui nous emprisonnent dans une ouverture d’esprit trop étroite. Se libérer des croyances qui divisent, par le savoir.
 
Le seul pilier auquel j’octroie une valeur fondamentale est le respect de l’autre, du vivant. De mon environnement, au sens le plus large. Autrement je ne me refuse rien dans mes raisonnements à aborder la compréhension de ce qui m’est encore inconnu. Il n’y a pas lieu de discriminer une variable inconnue plus qu’une autre, en raison d’une étiquette poussiéreuse. Puisque l’initiative première est cette notion fondamentale et immuable : tout s’explique, tout est de nature à pouvoir être expliqué, à force de connaissances et de savoir.
 
Je pense donc que la compréhension du phénomène englobe bien plus de variables à appréhender et à travailler. Pour moi l’étude de la conscience va nous ouvrir les portes d’une conception plus universelle de ce qui régit l’ensemble de notre Monde. De ce qu’il y a à comprendre. Et de notre interaction avec le « vivant » qui évolue déjà à ces stades plus élevés. Je pense qu’une fois sur le chemin de la compréhension de certains domaines que l’on appelle encore aujourd’hui « paranormaux ». Demain ils apparaitront pour la plupart comme les pièces d’un seul et même puzzle. Autant que l’on avancera vers une compréhension encore plus globale du phénomène.
 
L’ouverture d’esprit, comme pour la conception du vivant, qui pour moi dépasse ce que l’on connait, et ce que l’on sait identifier. Tout est question d’équilibre. Ce que nous connaissons des formes organiques sont un équilibre d’éléments tels que l’oxygène, l’azote, l’hydrogène, le carbone, etc. Une mélasse qui a trouvé le chemin de la vie après un temps assez significatif d’incubation. Il faut du temps pour que l’équilibre se fasse. Rien interdit que cette même mélasse, selon l’équilibre qu’elle aura trouvé, ouvre le chemin à la vie sous d’autres formes, ailleurs. Et à une vie intelligente aussi. Et il nous faut considérer qu’il doit exister bien d’autres mélasses, incubant dans bien d’autres environnements. Innombrables. Qui à notre goût serait trop acide, trop chaud, trop froid, trop comprimé, trop gazeux, etc. Et pourtant.
 
C’est pourquoi je ne me refuse rien sur la compréhension du phénomène. Pour moi il est de nature intelligente, et donc il doit y avoir du « vivant » derrière tout cela. Possiblement aussi une pluralité de choses vivantes. Sous des formes semblables ou divergentes de la nôtre. Mais aussi sous des formes de toutes autres natures. Aux capacités et aux aptitudes encore insoupçonnées. Que même notre vocabulaire devra évoluer en conséquence, pour en traduire la compréhension.
 
Et je n’éprouve aucune contrainte avec un aspect très solide et très matériel de leurs « engins volants », de leurs « vaisseaux ». Et d’observer ces mêmes objets changer de formes, disparaitre, se diviser, se transformer, etc. Nous faisons face à quelque chose qui nous dépasse considérablement. Un visuel sur leurs aptitudes nous apparaît forcément irrationnel. C’est pourquoi sur ce point je ne comprends pas pourquoi certains se heurtent sur l’idée que le phénomène ne pourrait être que « solide, matériel », ou que « lumineux, immatériel ». Il peut très bien être le même acteur de ces deux aspects, selon les aptitudes qu’il déploie sur le moment.
 
Tout reste à découvrir. Certains ont même peut-être déjà des réponses. Mais pour les populations tout reste à découvrir. Néanmoins l’ouverture d’esprit ne doit pas empêcher de rester mature et responsable dans nos raisonnements. Pour éviter les chemins stériles, car il y en a et il y en aura. Mais tout reste à découvrir.
 
Il faut continuer. Cette plateforme est déjà très riche sur l’aspect observations, études des cas, échanges, informations, etc. Personnellement cela me convient comme refuge prudent pour ce premier pas vers l’approche du phénomène. Mais en parallèle je reste très attentif à « l’extérieur ». Aux études structurées qui émergent de ci de là sur de nouveaux domaines. Mais aussi ces approches d’un nouvel œil pour trier nos cartons poussiéreux.
 
Pour moi il n’y a ni « surnaturel » ni « paranormal ». C’est juste là un vocabulaire temporaire qui traduit les degrés de savoir et de connaissances que nous avons. A nos sciences de réunir la force et les moyens pour aller faire le tri là-dedans. Comme certaines structures commencent à le faire. Et ainsi pouvoir mettre en évidence la fabulation, la tromperie, ou la matière qu’il pourrait y avoir pour agrémenter nos acquis.
 
En attendant le phénomène continue de se montrer à nous « à sa manière ». Dans les échanges, des individus indifférents au sujet et qui s’amusent, il y en a aussi. Ils ne sont pas nombreux. Mais il y a surtout tous les autres. Qui pour moi ne sont ni « ufologues » ni « septiques ». Mais juste une richesse d’individus, de cette même civilisation dont je fais partie, et qui au fond d’eux recherchent tous la même chose. Comprendre. Savoir. Même si des fois ils donnent l’impression de ne pas savoir se parler.

_______________________________________
L'absence de preuve n'est pas preuve de l'absence.
Au moment où l’on admet la possibilité de l'inconnu, la réalité s’élargit.
Polyèdre57
Polyèdre57
Analyste enquêteur
Analyste enquêteur
Peut-on être "croyant" et sceptique à la fois (juste milieu), ou pas? - Page 15 Empty

Masculin Age : 49
Nombre de messages : 9733
Inscription : 16/08/2012
Localisation : Moselle, Metz city
Emploi : Vaguemestre
Passions : Pêche sportive, histoire régionale, patrimoine défensif et religieux, musiques non conventionnelles
Règlement : Règlement
Points de Participation : 18255
http://ovnipanlorraine.blogspot.fr/

Ovnis Re: Peut-on être "croyant" et sceptique à la fois (juste milieu), ou pas?

le Jeu 09 Jan 2020, 19:01
@Jab76, ce que vous dites et toujours plein de bons sens, j'apprécie chacune de vos interventions.

Cependant, là ou il commence déjà à y avoir blocage c'est l'affirmation qu'il puisse exister autre chose car tous les indicateurs sont au vert. Les exoticiens que nous sommes ici ont tous leur approche sous influence ou personnelle. Je suis tout comme vous, autodidacte sur le sujet, j'ai croisé pas mal de données, j'en ai gardée sous le coude, rejetées plein d'autres. J'effectue des veillées à l'occasion, j'ai une grande capacité au niveau de la reconnaissance des méprises. Je fut plusieurs fois témoin au cours de ces veillées ou mes déplacements et j'ai eu l'honneur de rencontrer des personnes qui savent analyser les différentes situations.

En face qu'avons-nous ? Des personnes issues bien souvent de l'astronomie, plutôt réac, la soixantaine, perfectionnistes à l'extrême (bien plus que nécessaire) et trop matérialiste, comment pourriez-vous faire pour établir un dialogue avec eux ? Je les suis depuis des années, on se rends rapidement compte à tel point, quelles sont leurs obsessions et l'irrésistible envie de produire de "grandes études de cas prosaïques". Ces personnes ne désirent pas découvrir ce qui se cacherait derrière un phénomène (le phénomène, pas une sempiternelle méprise), à aucun moment vous ne percevez cette petite flamme au fond d'eux, tout est éteint. En ont-ils honte ? Ne veulent-ils point montrer leur faiblesse ? Je ne sais et je m'en moque, j'ai compris qu'il ne fallait plus discuter, chacun doit rester dans son monde en ne venant pas empiéter sur celui de ces voisins, c'est la première condition. La seconde, il ne doit plus exister d'interférences négatives de part et d'autres via réseaux interposés et tout irait pour le mieux dans le meilleur des monde. Mais non, au lieu de çà, j'ai des centaines de captures d'écran pleine de vomi envers les exoticiens. Pensez-vous que c'est digne de personnes tatouées/vaccinées ?

Si l'on commence à parler "spiritualité", alors là aussi le vocabulaire est fort connoté et vous, vous faites griller sur place, la Grande Inquisition, les zitis, le Chris cosmique etc... Comme je l'ai dis, nous avons assez essuyés de kilomètres de quolibets à n'en plus finir à travers ce climat de haine est réciproque.

Alors la seule solution valable pour tous,  c'est d'inviter ceux qui se trouvent ici à s'éclipser façon satellite, plus rien ne les retient ici.

@+

_______________________________________
Carte Google Maps PAN/OVNI en Lorraine, Alsace, Sarre, Luxembourg et Sud Belgique

Blog OVNI/PAN Lorraine

La rationalité à elle seule n'est pas synonyme de réussite. Le chemin qui mène au succès est un savant mélange de logique et d'intuition.
Professeur Henry Mintzberg
freethinker
freethinker
Equipe du forum
Equipe du forum
Peut-on être "croyant" et sceptique à la fois (juste milieu), ou pas? - Page 15 Empty

Masculin Age : 38
Nombre de messages : 314
Inscription : 25/11/2014
Localisation : terre
Emploi : perso
Passions : la connaissance
Règlement : Règlement
Points de Participation : 2645

Ovnis Re: Peut-on être "croyant" et sceptique à la fois (juste milieu), ou pas?

le Ven 10 Jan 2020, 00:36
Cependant, là ou il commence déjà à y avoir blocage c'est l'affirmation qu'il puisse exister autre chose car tous les indicateurs sont au vert

Bonsoir, alors cette phrase j'ai pas compris.


j'ai croisé pas mal de données, j'en ai gardée sous le coude, rejetées plein d'autres

La question est sous quels critères tu rejettes ou garde sous le coude ? 
Souvent tu parles de méthode scientifique, donc quelle méthode utilise tu pour sélectionner  le bon grain de l'ivraie, franchement cela m'intéresse.



En face qu'avons-nous ? Des personnes issues bien souvent de l'astronomie, plutôt réac, la soixantaine, perfectionnistes à l'extrême (bien plus que nécessaire) et trop matérialiste, comment pourriez-vous faire pour établir un dialogue avec eux ? Je les suis depuis des années, on se rends rapidement compte à tel point, quelles sont leurs obsessions et l'irrésistible envie de produire de "grandes études de cas prosaïques". Ces personnes ne désirent pas découvrir ce qui se cacherait derrière un phénomène (le phénomène, pas une sempiternelle méprise), à aucun moment vous ne percevez cette petite flamme au fond d'eux, tout est éteint. 

Excuse moi mais je penses que a partir de quelques gars, de quelques situations  tu extrapoles, tu généralise, tu juges.....Malheureusement c'est une forme de psychosociologie  de comptoir (tu t'y met toi aussi ? ).
Quel est le problème s'il choisissent d etudier les cas prosaïques ? C'est tout de même plutôt intelligible, cela crée des bases de donnees, des éléments qui peuvent permettre de mieux appréhender certaine méprises, cela permet de créer une forme de tri, qui justement se rapproche tout de même d'une méthode scientifique (j'ai bien dit se rapproche hein!)

Quand je dis cela je parles bien évidemment de cas ou on est sure de la meprise qu elle est prouvée, indiscutable (allez au pire très probable sans en être sûre de sure !).
Si eux c'est leur hobbies...si c'est leur flamme à eux, pourquoi pas !

La ou cela deviens plus discutable c'est lorsque certains tenants de l'HSP/TRC commencent à rentrer dans l'appel a l'inďiscernabilite, qui est l'extrême inverse de l'appel au résidus.

Cette extrapolation se résumant à "puisque y a plein de cas OVI et que les OVNI ressemblent tout de même beaucoup aux premiers et bien paf rasoir d'occam et baguette magique, les OVNI sont tous des OVI en devenir" 
De là pas de prise de tête, l'HSP/ TRC reigne en maître.
C'est bien cela qu'il faut comprendre et c'est bien la que les cheminements de pensées se séparent...

Moi perso, je penses que c'est au cas par cas et je fais appel au résidus (j'assume), car il ya des cas à la marge et qui sont discernables et les statistiques tendent à le confirmer, c'est lisible dans divers rapport du GEIPAN (comme quoi ils servent qd même à quelque chose !)et d'autre articles de references...
Grosso modo tous les pro HET prenne cette voie sans même s'en rendre compte

Est ce enervant ? est-ce "sale" ? Non, je ne le pense pas une fois que l'on a compris que l'autre ne pense pas pareil et qu'on respecte cela on peut discuter sur plein d'autre points du moment que tu n'essayera pas de lui enlever a tout prix sa façon de penser et que lui n'essayera pas non plus de t enlever la tienne.
Apres les discussions se feront sur les cas à etudier' avec argument, exemple, contre arguments contre exemples, avec plus ou moins de mauvaise foi...le but pour chacun sera de défendre au mieux le "niveau d'étrangeté" d'une notification OVNI ! De ce niveau d'étrangeté découle les hypothèses à etudier.

Bref c'est comme cela que je  vois la chose 
Toi tu veux attaquer le phénomène  en tentant de trouver le bon grain direct, cela sans méthode (ou alors explique la parce que cela m'intéresse ! )..
Ceux que tu fustige eux l'attaque par l'étude de l'ivraie avec eux aussi des méthodes plus ou moins aléatoires (cela dépendra des qualités du gars qui cherche et aussi de son honnêteté intellectuelle !) Mais qui tout de même font leur preuve quelque fois (certains faits le prouve). 
Et c'est peut-être cela qui te met hors de toi ! Mais peut-être que j'extrapole !
Tu dis qu'ils ont une obsession, j'ai envie de te demander et toi ?


Polyedre a écrit:'ai des centaines de captures d'écran pleine de vomi envers les exoticiens. Pensez-vous que c'est digne de personnes tatouées/vaccinées ? 

Et toi ne vomi tu pas sur les terriotitiens ?  Rien que ta signature...
Ou encore quand tu dis comme cela de but en blanc IPACO c'est nul cela se casse la figure, ça sert à rien, il ont échoués...Te pose tu la question de savoir si cela ne vexe pas ceux qui l'ont mis en œuvre, ceux qui gèrent le site, même si tu n'aime pas IPACO respecte au moins les hommes dont ce truc est leur bébé...
Et c'est la que l'on vois que tu a mal lu le message de jab au-dessus...
Tu Dis a jab ouais c'est super ce que tu dis mais derrière tu fais l'inverse, c'est proprement ahurissant !


Alors la seule solution valable pour tous,  c'est d'inviter ceux qui se trouvent ici à s'éclipser façon satellite, plus rien ne les retient ici.

Ceux qui se trouve ici sont peu je penses, ceux qui interviennent participent tout simplement sans vouloir imposer ce que l'on doit penser je penses qu'ils veulent simplement étudier des cas et mine de rien aider, il n'y a qu'à voir Roland62 qui a pu avancer dans ses recherches...

Pour les autres ceux qui sont vraiment aux antipodes de la ligne d'ici s'en foutent royalement et nous laissent relativement tranquille sauf quelque sckyso qui se déchaînent parfois par mail et autre mais des Skyso ben y en a partout, mais bon pas trop hein ce serait vraiment flippant...
Apres pour tout ce qui est insulte, vomito interposés, blagues péraves tu y participe, puis tu va dire ouais mais c'est eux d'abord, mais en fait tu en a dis des belles de choses aussi, pis eux vont dire ben non c'est lui qui a commencé, ben non c'est eux y sont méchants...bref le problème de l'oeuf et de la poule....

Apres il ne faut pas se leurrer, on est pas chez les bisounours je ne prône pas non plus le rapprochement de ouf, mais pourquoi pas une forme de respect mutuelle tout simplement en ne fustigeant pas l'autre. Et si on veux démontrer des éléments contre certaines idées on peux le faire en respectant son interlocuteur et ce même par forum interposés...

Genre si je devais faire une analogie c'est 2 gars dans une cage, ça fait dong ils se tapent dessus, puis ça fait KO, ou dong on compte les points y a victoire ou match nul pisnapres les gars se serrent la'main et se respectes tout simplement.
Voir'meme mieux ils se respectent et ne vont pas sur un ring !

Bonne nuit

_______________________________________
"Les lois de la physique semblent être universelles, les lois de la vie devraient donc être les mêmes partout, même si le résultat diffère dans le détail.En fait nous pouvons utiliser la vie sur Terre comme un manuel, un guide pratique du petit chasseur d'extraterrestres expliquant la nature et le fonctionnement du vivant" Stephen Hawking.
avatar
martin
Equipe du forum
Equipe du forum
Peut-on être "croyant" et sceptique à la fois (juste milieu), ou pas? - Page 15 Empty

Masculin Age : 68
Nombre de messages : 2368
Inscription : 30/07/2008
Localisation : aigrefeuille
Emploi : educateur sportif retraité
Passions : sport
Règlement : Règlement
Points de Participation : 8340

Ovnis Re: Peut-on être "croyant" et sceptique à la fois (juste milieu), ou pas?

le Ven 10 Jan 2020, 01:01
Ouf, le sujet est tout simplement sans fin entre les croyants et les sceptiques, alors au plaisir de vous lire pour rigoler de bon coeeeeeeeeur Shocked
Polyèdre57
Polyèdre57
Analyste enquêteur
Analyste enquêteur
Peut-on être "croyant" et sceptique à la fois (juste milieu), ou pas? - Page 15 Empty

Masculin Age : 49
Nombre de messages : 9733
Inscription : 16/08/2012
Localisation : Moselle, Metz city
Emploi : Vaguemestre
Passions : Pêche sportive, histoire régionale, patrimoine défensif et religieux, musiques non conventionnelles
Règlement : Règlement
Points de Participation : 18255
http://ovnipanlorraine.blogspot.fr/

Ovnis Re: Peut-on être "croyant" et sceptique à la fois (juste milieu), ou pas?

le Ven 10 Jan 2020, 18:36
@freethinker relis-toi, c'est plein de fautes.

Je resterais assez bref, il ne sert à rien de palabrer dans un langage de sourd ad vitam aeternam, ne crois-tu pas qu'il y a mieux à faire ?

Lorsque je parle blocage, il est avant tout d'ordre psychologique... A partir du moment ou un exoticien ne peut prouver l'existence de quelque chose hors de notre monde, le sceptique analyse cela comme un aveux de faiblesse, mais il ne se doute pas une seconde que ce n'est pas à l'exoticien de répondre à ces questions. Nous ne sommes ici qu'un relais d'informations et nous essayons de le faire le plus finement possible.

Est-ce un sceptique qui a découvert la pénicilline, les propriétés de l'eau de Javel ou le Boson de Higgs ?

Vois-tu ou je veux en venir ? Vois-tu ce que ne veulent pas comprendre une partie de tes fréquentations ?

Les données sont diverses et variés, mais il faut faire des choix comme dans n'importe quel type de recherches. La base, c'est avant tout ce qui remonte du terrain, observations/enquêtes. Puis vient l'analyse, dans la majorité des cas, il y a des rejets, mais le reste, là ou aucune explication prosaïque n'est évidente, qu'en fais-tu ? Je ne rentre pas dans les détails, mais arrive un moment ou tu dois avoir la capacité intellectuelle de te poser les bonnes questions sur les cas qui résistent à toutes analyses... mieux, il peut y avoir des phénomènes annexes, des paramètres importants qui en découlent et montre bien une action sur l'environnement ou bien le témoin lui-même.

C'est impossible à a expliquer par écrit, il faut le vivre et c'est seulement là que tu réalises que tu est bien seul face à l'inconnu. Alors on s'organise, il y a des réseaux informels qui peuvent se créer et l'on rencontre d'autres chercheurs ou enquêteurs sans arrière pensés aucune, ils ont autant de bouteille de PS et cie et les fonctions des uns et des autres font en sorte qu'ils sont parvenus à étendre leur réseau avec d'anciens gendarmes, militaires, mais aussi et surtout scientifiques en activité intéressés de manière informelle par le dossier.

De cette façon tu multiple tes sources, tu affines les données et tu obtiens des analyses qui tiennent la route à partir des éléments remontés du terrain.

C'est un exemple à "petite échelle" que je te donne, mais pense bien que le GEIPAN n'est pas seul dans le coup, il y a des données très importantes ici chez nous qui ne sont pas exposées. Les Etats-Unis ont bien 20 ans d'avance et TTSA n'est qu'un aspect public de la chose. Les Ricains de "la haute" savent de quoi il en retourne et ce qui se passe en ce moment, c'est une guerre que se livrent plusieurs factions, ceux qui cherchent à officialiser des "visites" et ceux qui s'y opposent.

Ce monde est totalement différent et vous en avez une parfaite méconnaissance. Le sceptique rationaliste de l'extrême cherchera toujours à expliquer les choses à sa manière avec ce qui existe déjà, mais il n'a aucun méthodologie pour prouver que ce qui n'est pas censé exister, tout comme nous, sauf que nous en convaincus que ces visites sont réelles.

IPACO, eh bien personne n'ose apporter de critique, il faut bien se lancer... Comment Eleven pense t-il être persuadé que sa méthode révolutionnaire est l'outil parfait pour identifier de manière formelle une réalité exogène ? Une critique c'est avant tout aussi être constructif et palier à un problème, comment pense t-il le résoudre ?

Dernière chose... le domaine d'investigation n'est pas celui habituellement utilisé pour comprendre ce à quoi nous avons à faire, il faut l'étendre bien au-delà...

Le reste m'ennui profondément, cela ne m'intéresse pas et n'intéresse personne.

@+

_______________________________________
Carte Google Maps PAN/OVNI en Lorraine, Alsace, Sarre, Luxembourg et Sud Belgique

Blog OVNI/PAN Lorraine

La rationalité à elle seule n'est pas synonyme de réussite. Le chemin qui mène au succès est un savant mélange de logique et d'intuition.
Professeur Henry Mintzberg
freethinker
freethinker
Equipe du forum
Equipe du forum
Peut-on être "croyant" et sceptique à la fois (juste milieu), ou pas? - Page 15 Empty

Masculin Age : 38
Nombre de messages : 314
Inscription : 25/11/2014
Localisation : terre
Emploi : perso
Passions : la connaissance
Règlement : Règlement
Points de Participation : 2645

Ovnis Re: Peut-on être "croyant" et sceptique à la fois (juste milieu), ou pas?

le Sam 11 Jan 2020, 01:35
Pour revenir au sujet,

Polyedre vous êtes donc un croyant et non un sceptique, pour cela c'est évident.

Plus je vous lis plus j'ai l'impression que vous êtes un ufologue de terrain et donc que vous allez enqueter récolter les faits, les cas...Puis viens l'analyse pour en sortir les cas "non prosaïques" où comme vous le dites vous vous retrouvez bien seul face à l'étrangeté, vous dites ne pas pouvoir l'écrire mais qu'il faut le vivre !
Puis vous avez un réseau qui se fait, réseau dont vous semblez faire parti, une sorte de réseau parallèle au GEIPAN.

Alors visiblement vous avez aussi l'air d'en connaitre sur les "ricains de la haute" qui se battent en coulisse, coulisse que vous semblez connaitre, alors la vous avez raison moi personnellement je ne les connais pas.

Puis vous dites cela:

Ce monde est totalement différent et vous en avez une parfaite méconnaissance. Le sceptique rationaliste de l'extrême cherchera toujours à expliquer les choses à sa manière avec ce qui existe déjà, mais il n'a aucun méthodologie pour prouver que ce qui n'est pas censé exister, tout comme nous, sauf que nous en convaincus que ces visites sont réelles.
  Alors la je comprends que vous n'avez pas de methodologie tout comme les "sceptiques rationaliste de l'extrême" pour prouver ce qui n'est pas prouvable...
 
Alors du coup pour revenir au sujet, quelle sera la part de scepticisme (de doute plutôt) dans vos analyses, notamment celles que je viens de resumer...

Ce que je veux dire par la c'est que vous semblez avoir beaucoup de cas sur lesquels vous avez enquêté, vous semblez disposer de cas avec des actions sur environnement et personnes, sont ils récents ?  De quel volume est votre base de cas qui sont remontés du terrain ? Sur ce volume combien il y en a à propos desquels vous n'avez aucun doute et de ce fait qui vous permette d'y croire sans scepticisme ?

Et la franchement cela m'intéresses, car en plus j'aimerais savoir comment vous allié l'administration du forum au quotidien (qui au vue du nombre de messages et d'interventions doit être chronophage), avec votre emploi, avec toute ces enquêtes de terrain que vous vivez et enfin toute cette étude sur les 20 années d'avance des américains (ce monde que je meconnais certainement du fait qu'il y a beaucoup d'informations! ), sans compter votre intérêt pour tout ce dont vous parliez dans un autre post (celui allant un peu à l'encontre du reglement)

Ou alors vous avez 20 ans d'enquêtes sur le terrain, mais pourquoi ne pas partager avec nous votre casuistique et surtout celle à haute etrangete ? Je me dis que cela peut-être plus plausible car ces derniers temps c'est un peu calme plat en terme de cas, a moins que vous ayez enquêté sur les d'OVNI au dessus des centrales?

Cordialement

Ps: Moi perso, je suis derrière mon Pc et pour en arriver aux même conclusion que vous et bien il ya les livres de Hyneck, Ruppelt, les cas blue book etudiés par Mac donald, bref les bons vieux cas avec trace radar/visuel multiples enqueté par de vrais scientifiques, quelque cas du GEIPAN...
Bref la casuistique que l'on trouve dans la littérature ufologique, c'est celle la qui me sert de base a ma conviction que les OVNI sont un fait, et que l'HET n'est pas à rejeter !

 PS :je ne me relis pas c'est trop long et souvent je suis sur téléphone donc c'est lourd, par contre révisez donc vos expressions car il est de coutume de dire "un dialogue de sourd" et non un "langage de sourd" a moins que vous ne fassiez référence au langage des signes  hjy-t

_______________________________________
"Les lois de la physique semblent être universelles, les lois de la vie devraient donc être les mêmes partout, même si le résultat diffère dans le détail.En fait nous pouvons utiliser la vie sur Terre comme un manuel, un guide pratique du petit chasseur d'extraterrestres expliquant la nature et le fonctionnement du vivant" Stephen Hawking.
Hannibal
Hannibal
Administrateur
Administrateur
Peut-on être "croyant" et sceptique à la fois (juste milieu), ou pas? - Page 15 Empty

Masculin Age : 47
Nombre de messages : 3231
Inscription : 16/06/2010
Localisation : foix 09
Emploi : batteur d'armures
Passions : histoire medievale
Règlement : Règlement
Points de Participation : 8755

Ovnis Re: Peut-on être "croyant" et sceptique à la fois (juste milieu), ou pas?

le Sam 11 Jan 2020, 07:31
Sérieusement on parle de quoi là ? nous sommes sur un forum qui annalyse des faits les collecte et les mets a disposition et nous échangeons des idées ou des théories.. a quel moment nos convictions devraient poser problemes ? avec un poil de recul c'est un peut puéril, et les piques envoyé n'on rien a voir avec le sujet.
Si quelqu'un ici veut prêcher l'arrivée des reptiliens par ce qu'il a eu une vision lors de son enlevement ou convaincre tout le monde que tout ceci n'est que gaz des marais et lanternes thaï , alors c'est qu'il s'est trompé de forum et nous saurons trouver la porte pour lui, mais en l'occurence on n'y est pas et nous avons juste besoin d'un grand bol d'air frais et d'une tisane pour reprendre des débats sereins et constructifs.....

_______________________________________
Vélasco fan club Peut-on être "croyant" et sceptique à la fois (juste milieu), ou pas? - Page 15 844794
Mufon France
Nota : Je suis modérateur : Quand j'exprime mes idées personnelles, j'écris en noir. Quand j'avertis, j'écris en vert et quand je modère, j'écris en rouge.


freethinker
freethinker
Equipe du forum
Equipe du forum
Peut-on être "croyant" et sceptique à la fois (juste milieu), ou pas? - Page 15 Empty

Masculin Age : 38
Nombre de messages : 314
Inscription : 25/11/2014
Localisation : terre
Emploi : perso
Passions : la connaissance
Règlement : Règlement
Points de Participation : 2645

Ovnis Re: Peut-on être "croyant" et sceptique à la fois (juste milieu), ou pas?

le Sam 11 Jan 2020, 14:34
Bonjour,

Je viens de me rendre compte que Polyedre a un blog....

Je ne le savais pas en fait, donc bon je le met au défi plus haut de me présenter les enquêtes et tout, alors qu'il suffisait juste que je cherche un peu...

Alors je me retrouve bien con la ! Je l'ai parcouru en diagonale (le blog) et bon ben cela répond à pas mal de mes questions du dessus....

Meme si je ne suis pas tout a fait d'accord avec sa vision du mélange croyance et scepticisme, je tiens a m'excuser publiquement !!

Voila

PS: c'est de sa faute aussi il ne m'a pas dit qu'il avait un blog, alors bon....
Faut que je me mette à jour moi !

_______________________________________
"Les lois de la physique semblent être universelles, les lois de la vie devraient donc être les mêmes partout, même si le résultat diffère dans le détail.En fait nous pouvons utiliser la vie sur Terre comme un manuel, un guide pratique du petit chasseur d'extraterrestres expliquant la nature et le fonctionnement du vivant" Stephen Hawking.
Polyèdre57
Polyèdre57
Analyste enquêteur
Analyste enquêteur
Peut-on être "croyant" et sceptique à la fois (juste milieu), ou pas? - Page 15 Empty

Masculin Age : 49
Nombre de messages : 9733
Inscription : 16/08/2012
Localisation : Moselle, Metz city
Emploi : Vaguemestre
Passions : Pêche sportive, histoire régionale, patrimoine défensif et religieux, musiques non conventionnelles
Règlement : Règlement
Points de Participation : 18255
http://ovnipanlorraine.blogspot.fr/

Ovnis Re: Peut-on être "croyant" et sceptique à la fois (juste milieu), ou pas?

le Sam 11 Jan 2020, 15:57
@freethinker

Merci de l'avoir fait publiquement. Nos vies trépidantes font en sorte qu'on se focalise sur une chose plutôt qu'une autre et l'on oublie l'essentiel. Tout le monde fait des boulettes.

Maintenant, il n'y pas pas de mélange entre la croyance, le scepticisme et le reste, seulement des faits, des analyses, des propositions, compte-rendus, mais pas encore de conclusions définitives, c'est le propre du but de la recherche. Pensez bien que si nous en parlons encore aujourd'hui, c'est qu'il y a un problème bien plus important que ceux qui par principe économique et confort intellectuel, s'arrêtent aux simples méprises dues aux dissonances cognitives chez les témoins.

Les investigations ne doivent pas seulement se focaliser au niveau des objets volants non identifiés, ce monde est bien plus vaste qu'on ne le pense d'ou sa complexité.

@+

_______________________________________
Carte Google Maps PAN/OVNI en Lorraine, Alsace, Sarre, Luxembourg et Sud Belgique

Blog OVNI/PAN Lorraine

La rationalité à elle seule n'est pas synonyme de réussite. Le chemin qui mène au succès est un savant mélange de logique et d'intuition.
Professeur Henry Mintzberg
Polyèdre57
Polyèdre57
Analyste enquêteur
Analyste enquêteur
Peut-on être "croyant" et sceptique à la fois (juste milieu), ou pas? - Page 15 Empty

Masculin Age : 49
Nombre de messages : 9733
Inscription : 16/08/2012
Localisation : Moselle, Metz city
Emploi : Vaguemestre
Passions : Pêche sportive, histoire régionale, patrimoine défensif et religieux, musiques non conventionnelles
Règlement : Règlement
Points de Participation : 18255
http://ovnipanlorraine.blogspot.fr/

Ovnis Re: Peut-on être "croyant" et sceptique à la fois (juste milieu), ou pas?

Hier à 10:25
Encore un autoproclamé qui pense détenir toutes les clés... Florian Gouthière, journaliste et médiateur scientifique travaille principalement dans le domaine de la santé, vous avez pu notamment le voir dans le "Magazine de la Santé" sur France 5. Hors, voici que nous apprenons qu'il s'est intéressé aux Ovni... 

« Non-identifié » (conférence)

Rencontre - enquête : Non identifié ? Des ovnis dans notre région

Bien que cette conférence ne nous soit pas accessible, nous en devinons son cheminement et quels ont étés ces leviers pour y parvenir oui

Nous tenons là un Thomas Margout bis, autant de personnages défilant un après l'autre et qui au nom de la pensé critique franco-sceptico-zététicienne, freinent la progression de la compréhension de ces phénomènes à travers la sphère médiatique.

Pour en savoir plus sur le personnage...



@+

_______________________________________
Carte Google Maps PAN/OVNI en Lorraine, Alsace, Sarre, Luxembourg et Sud Belgique

Blog OVNI/PAN Lorraine

La rationalité à elle seule n'est pas synonyme de réussite. Le chemin qui mène au succès est un savant mélange de logique et d'intuition.
Professeur Henry Mintzberg
freethinker
freethinker
Equipe du forum
Equipe du forum
Peut-on être "croyant" et sceptique à la fois (juste milieu), ou pas? - Page 15 Empty

Masculin Age : 38
Nombre de messages : 314
Inscription : 25/11/2014
Localisation : terre
Emploi : perso
Passions : la connaissance
Règlement : Règlement
Points de Participation : 2645

Ovnis Re: Peut-on être "croyant" et sceptique à la fois (juste milieu), ou pas?

Hier à 13:14
Tiens, on parles de toi Polyedre

ICI

Elle a pas tort, tu fais un fixette, depuis le temps que l'on te le dit mais tu comprends pas, je suis assez d accord sur certains point avec ma soit disante alter ego...

Néanmoins il semblerait qu elle fasse une fixette sur toi en retour !

En tout cas je ne connaissais pas ce syndrome dont tu semble souffrir, je me coucherais moins bête ce soir !!

_______________________________________
"Les lois de la physique semblent être universelles, les lois de la vie devraient donc être les mêmes partout, même si le résultat diffère dans le détail.En fait nous pouvons utiliser la vie sur Terre comme un manuel, un guide pratique du petit chasseur d'extraterrestres expliquant la nature et le fonctionnement du vivant" Stephen Hawking.
Alain.M
Alain.M
Analyste Observations
Analyste Observations
Peut-on être "croyant" et sceptique à la fois (juste milieu), ou pas? - Page 15 Empty

Masculin Age : 9
Nombre de messages : 2165
Inscription : 19/10/2009
Localisation : Jupiter
Emploi : Réalisation, infographie, et design sonore
Passions : Création, bidouille, et paranormal
Règlement : Espèces
Points de Participation : 7283

Ovnis Re: Peut-on être "croyant" et sceptique à la fois (juste milieu), ou pas?

Hier à 13:23
Remarque, les extrêmes se rejoignent...
Dans le sens où les ultra-sceptiques ont peut-être aussi leur dose d'excès de confiance, et sont donc probablement touchés par l'effet Dunning-Kruger.
Xilla est l'hôpital qui se moque de la charité sans savoir qu'elle est l'hôpital, en somme.
Manque de lits ? ^^

A.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum