Marque-page social
Conservez et partagez l'adresse de Ovni et vie extraterrestre | Les mystères des Ovnis sur votre site de social bookmarking
Derniers sujets
2019: le 08/11 à entre 19h30 et 19h35 - Un phénomène surprenant - Ville d'environ 10 000 habitants -Nord (dép.59)Aujourd'hui à 10:43HocineOvni Vs domaine de la conscience ?Aujourd'hui à 10:25Hector01Ovni: Les témoins en live !Aujourd'hui à 00:21Polyèdre57Présentation BoutemelpoHier à 18:30LorelinePrésentation IHouliezHier à 18:27LorelinePrésentation cedric62136Hier à 18:23LorelinePrésentation Thalassa2008Hier à 18:21LorelineBLUE BOOK PROJECT - Série produite par Robert Zemeckis - History ChannelHier à 17:56Polyèdre57La matière noire toujours aussi obscureHier à 17:42Polyèdre57Discussion sur l'entretien cognitifHier à 00:43Loreline2019 le 11/11 à 18h proche de Viennes, Isère (38)Mer 20 Nov 2019, 22:06Damien.DPrésence alien sur la planete Mer 20 Nov 2019, 18:44DoomzQuand cinq pilotes de l'US Navy décrivent des rencontres récentes faites grâce à un nouveau radar embarquéMer 20 Nov 2019, 15:23snotgobblerInterview audio Franck Marie, Thierry GarnierMar 19 Nov 2019, 17:28Polyèdre57Présentation Christophe1354Mar 19 Nov 2019, 00:09Polyèdre57Les observations ovni en BretagneLun 18 Nov 2019, 22:16Loreline(1995) L'incident de Ilha do Major, São Vicente (Brésil)Lun 18 Nov 2019, 21:50Roland62Archives OVNI en FranceLun 18 Nov 2019, 19:27R-MèsRapport militaire de 1954 : L'Ovni qui accrédite une RR3 ?Lun 18 Nov 2019, 17:32Polyèdre57Présentation ScarlettohLun 18 Nov 2019, 12:59LorelinePrésentation Agamvark33Lun 18 Nov 2019, 12:56LorelineMAJ : JT Ovni en France - Novembre 2019 - par O.D.H.TvLun 18 Nov 2019, 11:54Polyèdre57L'affaire du crash de Roswell ufo crash (1947)Dim 17 Nov 2019, 21:48snotgobblerEnregistrement par E. Campagnac d'un Ovni sur Colmar en 1954Dim 17 Nov 2019, 21:00Polyèdre57Lecture du momentDim 17 Nov 2019, 20:41Polyèdre57Métamatériaux, artefacts et récolte d'échantillons présumés exotiquesDim 17 Nov 2019, 18:37Hocine(1997) Lumières ovni au-dessus de PhoenixDim 17 Nov 2019, 12:21Polyèdre57Le nouveau Directeur du GEIPANSam 16 Nov 2019, 20:49Roland62(1967) La rencontre trop rapprochée de Steven Michalak à Falcon LakeSam 16 Nov 2019, 16:43Polyèdre572019: le 06/10 à minuit-1heure - Un phénomène insolite - Vlessart -Sam 16 Nov 2019, 11:06handuhan
Annonce
Annonce
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Loreline
Loreline
Administratrice en charge du blog
Administratrice en charge du blog
 Arrêtons de nous demander si nous sommes seuls dans l'univers Empty

Féminin Age : 70
Nombre de messages : 8635
Inscription : 10/08/2012
Localisation : Bretagne
Emploi : Retraite
Passions : Découvrir, étudier et comprendre
Règlement : Règlement
Points de Participation : 15695

Ovnis Arrêtons de nous demander si nous sommes seuls dans l'univers

le Mar 07 Mai 2019, 09:47
disons-nous plutôt : Et maintenant, que faire?

Bonjour
 un article sur Slate de Evgenya Shkolnik Professeure à la School for Earth and Space Exploration de l'Arizona State University.— Traduit par Peggy Sastre — 
Il date du  18 février 2016 mais il montre bien la détermination des scientifiques concernant la recherche de la vie extra-terrestre. Cette détermination laisse loin derrière la question philosophique qui remonte à Anaximandre en la faisant pénétrer résolument dans le sacro- saint domaine scientifique.

En voici un extrait :

"Nous nous posons la question «Sommes-nous seuls dans l'univers?» depuis des millénaires. Sa première occurrence remonte au moins à Anaximandre (vers 610 av. J.-C. – vers 546 av. J.-C.), philosophe grec qui postula une «pluralité cosmique» –l'idée qu'un nombre élevé, si ce n'est infini, de planètes dotées de vie extraterrestre puissent exister.

Cette question philosophique, devenue scientifique, est toujours au goût du jour; mais l'heure est venue de ne plus se la poser. La réponse a toujours été là, évidente: non, nous ne sommes pas seuls. Bien sûr, la scientifique que je suis ne peux y accorder un degré de certitude de 100%, mais l'expérience laisse entendre que la réalité est bien là.

Comme avec chaque découverte astronomique, une fois qu'un objet ou phénomène nouveau a été détecté, nous sommes sûrs d'en trouver d'autres. Nous avons découvert un point de donnée dans notre quête de la vie dans l'univers: la Terre. Le défi, après cette première détection, consiste à gagner en efficacité pour en trouver davantage.

Certains phénomènes sont plus fréquents que d'autres, mais l'unicité n'est pas de ce monde –il n'y a jamais de cas particulier dans le cosmos. Après la découverte de la première supernova en 1054, d'autres furent observées au cours des siècles suivants. Puis, plus récemment, à la faveur d'avancées technologiques et de télescopes conçus pour les chercher, c'est un flot de découvertes qui nous a submergé. Aujourd'hui, nous nous servons des supernovæ pour mesurer l'accélération de l'univers et pour étudier comment les éléments créés par les étoiles sont dispersés dans le cosmos.

Quand l'existence d'une exoplanète orbitant autour d'une étoile semblable au soleil fut confirmée, la nouvelle fut révolutionnaire. Au milieu des années 1990, nous en avions détectées une poignée. Aujourd'hui, à peine vingt ans plus tard, notre inventaire en compte plusieurs milliers. Grâce aux résultats spectaculaires (et statistiques) de Kepler, le télescope de la Nasa, nous savons désormais que quasiment toutes les étoiles hébergent au moins une planète. D'un coup, il y a des planètes partout.

Évidemment qu'il faut financer ces programmes!
Aujourd'hui, nous découvrons des planètes dans la «zone habitable» des étoiles –à distance suffisante pour que l'eau y existe à l'état liquide. La première, nous l'avons découverte en 2012. Trois ans plus tard, nous dépassons la trentaine et grâce à cette explosion de découvertes, c'est l'existence de plusieurs milliers qui sera très probablement confirmée. Les statistiques nous disent déjà qu'elles sont à peu près 20 milliards dans notre seule galaxie, la Voie Lactée, à pouvoir abriter la vie. Il y a plus de 100 milliards de galaxies dans notre univers.

Ces trente dernières années, le programme SETI aura été la figure de proue de la recherche d'une vie intelligente dans l'univers et continue de perfectionner ses télescopes et ses techniques expérimentales.

Encore plus prometteur: la recherche de biomarqueurs, des gaz dans l'atmosphère des planètes indiquant une vie présente ou passé sur leur surface. Une avancée rendue possible par la découverte d'exoplanètes en transit –des planètes qui éclipsent périodiquement leur étoile et dont l'atmosphère peut être analysée quand elles les éclaire par derrière. Une technique que les astronomes essayent déjà de mettre à profit et qui sera grandement aidée par les nouvelles compétences du télescope James-Webb, dont le lancement est prévu pour 2018. Les preuves concluantes de formes quelconques d'une vie extraterrestre pourraient nous arriver quand les voitures autonomes seront devenues la norme, soit aux alentours de 2020.
.................................................................
Il est vrai que nos recherches sont entièrement guidées par ce que nous savons de nous-mêmes, ici sur cette planète, ce qui limite nos capacités d'identifier d'autres formes de vie. Mais la quasi-certitude de l'existence de la vie en dehors de la Terre devrait nous aider à passer du «Sommes-nous seuls?» à «Et maintenant, qu'est-ce qu'on fait?»

Voir la suite ►ICI

Il est intéressant de lire cet article à la lueur de l'Ufologie qui, je le rappelle, ne concerne pas uniquement la vie extra terrestre, mais les phénomènes   non identifiés sur terres, dans les eaux et dans le ciel que nous rapportent inlassablement ceux qui les constatent.

Mais si on considère sa partie Extra terrestre, cette démarche consiste à contourner la volonté de discrétion de ces visiteurs venus d'ailleurs, ou notre incapacité à les appréhender.

Elle nous fait toucher du doigt cet étrange paradoxe qui consiste à trouver normal d'envoyer des sondes explorer l'Univers à la recherche de la vie  mais incongru de croire que des sondes venues d'ailleurs  puissent nous visiter

Etrange et éternelle contradiction de l'Espèce humaine

Bien cordialement
Loreline
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum